VOTE | 149 fans |

#203 : Petites scènes de la vie ...

Titre en VO : "Alternative Lifestyles" - Titre en VF : "Petites scènes de la vie conjugale"
¤ USA : diffusé le 21/10/98 - France : diffusé le 02/05/99
¤ Scénario : Mike White - Réalisation : David Semel


Jen et Dawson sont partenaires, dans le cadre de leur cours d’économie, afin d’établir un budget familial comme tout couple doit le faire. Abby convainc alors Jen de profiter de la situation pour séduire Dawson. Pacey, lui, est avec Andie, qui lui révèle alors la vérité sur sa famille. Pendant ce temps-là, Mitch parle à Dawson à propos de sa nouvelle relation avec Joey, et annonce à Gale qu’il a décidé qu’un divorce serait la meilleure solution. Durant ses recherches pour son projet d’économie, Joey commence à voir la pleïade de possibilités que lui réserve la vie !
jen drague dawson
jen drague dawson

  

désobéissance
désobéissance

  

excuses de Pacey
excuses de Pacey

  

Plus de détails


~~~~~~~~~~


Cet épisode commence par les parents de Dawson qui abandonnent leur décision d'un mariage libre.

Le professeur d'économie organise un devoir un peu spécial. Il s'agit de préparer à deux le budget d'un foyer virtuel. Pour se faire, chacun tire un papier au sort pour connaître son partenaire : Andie tire Pacey, Dawson tire…(devinez) eh oui Jennifer et Joey se retrouve seule en tant que célibataire active accomplie.

Joey trouve alors ce devoir stupide alors que Dawson le trouve intéressant. Elle se demande même si c'est faire le devoir avec Jennifer qui le rend si heureux mais il le dément formellement en lui promettant qu'il ne se passera rien entre eux. Jennifer, quant à elle, est très contente de le faire avec lui car elle pense que, grâce à ce travail en couple, leur relation va se resserer et qu'elle va ainsi le récupérer.

Pacey et Andie essaient de faire leur budget pour le mieux mais avec Pacey qui veut une Viper, ils ont du mal à le faire. Finalement, ils arrivent à un compromis car Andie voit très bien qu'il ne changera jamais d'avis.

Le père de Dawson a du mal à faire confiance à sa femme et décide alors de réinstaurer la notion de mariage libre tous les jeudis soir.

Dawson et Jennifer effectuent leur devoir dans la chambre de Jennifer qui ne cesse de faire des allusions sur une possible relation entre elle et Dawson, ce qui fait partir Dawson qui se sent gêné.

Pacey et Andie visitent des appartements, ce qui énerve Pacey qui ne comprend pas pourquoi ils font ça alors que leur devoir n'a pas encore été rédigé.
Il lui fait alors des confidences en lui disant qu'il est la risée de la famille et qu'il n'a jamais fait quelque chose de bien alors que elle, au contraire, est riche et gatée. Ces mots rendent furieuse Andie qui part en courant et stupéfait Pacey.

Joey se renseigne auprès de Mlle Laura Weston, un professeur d'art et une architecte d'intérieure, modèle de femme active accomplie. Joey donne des conseils à Laura pour réaliser les plans d'une cuisine et en retour Laura lui donne des informations pour son devoir.

Le dernier soir pour le devoir est arrivé, Abby conseille à Jennifer de tout faire pour récupérer Dawson.

La mère de Dawson a prévu un repas en amoureux mais son mari lui dit que c'est jeudi et que par conséquent, il a prévu quelque chose !

Dawson et Joey se retrouvent seuls mais Jennifer arrive pour travailler avec Dawson.

Joey va alors voir sa sœur et lui dit qu'elle en a marre de s'occuper du bébé et du restaurant ce qui énerve Bessie.

Pacey, lui, parle au frère d'Andie à propos d'Andie en lui disant qu'elle était partie énervée quand il lui a dit qu'elle est gatée comme c'est pas possible ! Mais Jack lui avoue qu'ils ne leur restent que des vestiges et qu'ils n'ont plus vraiment de richesse. Pacey s'aperçoit alors qu'il s'est trompé et décide de se racheter.

Jennifer, dans la chambre de Dawson, décide de jouer le grand jeu en lui demandant si ça l'embête si elle dort dans sa chambre pour la nuit et Dawson avoue qu'il a vu son manège et qu'il en a marre qu'elle lui lui tourne autour. Il ne la reconnaît plus !

Arrivé vendredi, la dernière échéance pour le devoir, Joey apprend par sa sœur qu'elle la vire, ce qui choque Joey qui s'excuse par ce qu'elle a dit. Sa sœur avoue qu'elle est responsable de sa petite sœur mais Joey lui dit qu'elle est fière d'elle et qu'elle veut continuer à l'aider dans son travail.

Andie, énervé à cause de ce qu'à dit Pacey, décide de ne rendre que sa partie de l'étude mais, Pacey, se sentant mal à l'aise, à en fait rédiger entièrement le devoir, ce qui surprend Andie. Elle l'en remercie et lui dit qu'elle ne pourra plus le traiter de fainéant mais il lui dit que c'était sa faute car il parlait d'elle alors qu'il ne la connaissait pas. Et pendant qu'ils parlent, une voiture arrive avec au volant… c'est Tamara !
[Nuit. Dawson regarde son père enlever l'échelle qui mène à sa chambre. Ils vont ensuite vers la chambre de Dawson.]
Mitch - Ne me regarde pas avec cet air innocent. Il y a un peu trop de va-et-vient nocturnes en ce moment. Je prends seulement quelques précautions d'usage.
Dawson - (en riant) Tu nies toute réalité.
Mitch - Excuse-moi?
Dawson - Tu nies la réalité. Tu refuses d'admettre que le petit garçon que tu as engendré est en train de grandir et qu'il est un être sexué.
Mitch - Tu as des rapports sexuels avec Joey?
Dawson - Non, je n'ai pas dit ça. Mais je suis un être sexué; responsable bien sûr mais sexué. Et ça tu vois, c'est biologique.
Mitch - Sexué? Biologique?
Dawson - Oui papa. Et tu as du mal à te faire à cette nouvelle donne. C'est typique des parents ce problème. Tu sais quoi?
Mitch - Non, vas-y.
Dawson - Plus vite tu l'auras accepté, plus vite nous aurons, toi et moi, une relation honnête et sympa.
Mitch - (il rit) Dawson, est-ce que toi et Joey avez des relations sexuelles?
Dawson - Noon.
Mitch - Non?
Dawson - Non!
Mitch - A la bonne heure.
Dawson - Mais… un jour… et c'est dans l'ordre des choses, je passerai à l'acte. Ce ne sont pas tes crises de paranoïa, les échelles confisquées ou les portes verrouillées qui m'en empêcheront. Alors s'il te plait, arrête de jouer le père 'de base' et laisse la nature suivre son cours. Laisse-nous, Joey et moi, traîner dans ma chambre, le soir, sans surveillance.
Mitch - (il réfléchit) Non!
Dawson - Pourquoi?
Mitch - Parce qu'il se trouve que, dans l'affaire, je suis le parent. D'accord? Il est de mon devoir de développer cette paranoïa et de surveiller étroitement mon fils de 15 ans qui vit chez moi et qui pourrait avoir des relations sexuelles dans sa chambre.
Dawson - Quelle attitude étriquée! Tu as pourtant connu les années 70'.
Mitch - (il rit) Dawson, tu peux toujours essayer de me déstabiliser. Seulement attention, c'est moi le parent. Et c'est toi l'enfant. Compris? Moi parent, toi… enfant.

[Mitch ferme la porte laissant Dawson seul et souriant dans sa chambre. La porte du placard s'ouvre et apparaît Joey. Elle rejoint Dawson]

Dawson - C'est un véritable tyran.
Joey - Tu t'es bien débrouillé.
Dawson - Tu trouves?

[Joey et Dawson s'embrassent alors que Mitch rouvre la porte de la chambre]

Dawson - (jouant la surprise) Joey? Qu'est-ce que tu fais ici?
Mitch - Joey, voudrais-tu avoir l'obligeance de sortir je te prie?

[Joey et Dawson rient. Joey sort de la chambre]

Mitch - Qu'est-ce que je viens de dire, Dawson? Non mais, qu'est-ce que je viens de dire?
Dawson - Toi Jane, moi Tarzan.
Mitch - Non, moi être parent. Toi, être consigné.
Joey - Au revoir, Dawson.
Dawson - Au revoir, Joey. On se retrouve tout à l'heure.
Mitch - Ca risque pas!

[Générique]

[Chez les Potter, dans la cuisine. La bouilloire siffle, Joey prépare le petit-déjeuner en vitesse.]
Joey - Bessie, ton eau bout, tu viens?
Bessie - Quoi?
Joey - Non, oublie.

[Bessie entre dans la pièce avec le bébé dans les bras]

Bessie - Ca tombe bien que tu sois encore là. J'ai reçu un appel des services sanitaires, hier. Ils doivent venir inspecter le restaurant cette semaine. Tu pourrais y aller là?
Joey - Maintenant?
Bessie - Oui, il faut juste vérifier que tout est impeccable. Je n'ai aucune envie que leur inspecteur me mette une amende ou pire encore qu'il s'avise de m'interdire de rouvrir.
Joey - Tu oublies un petit détail, je dois aller en cours ce matin.
Bessie - Oh, s'il te plait. Ca ne te prendra qu'une minute. Je dois déposer Alexandre chez la nourrice.
Joey - Il lui manque une chaussure!
Bessie - Oh, Alexandre, tu as enlevé ta chaussure. Tiens-le s'il te plait. Joey, je t'en prie, tu peux quand même me rendre ce service. Tu n'as qu'à y passer vite fait avant d'aller en cours. S'il te plait, vas-y.
Joey - Alors prends-le, il faut que j'y aille.
Bessie - Deux secondes, voilà. Voilà ça y est, c'est fini. Oh, euh Joey, pendant que tu y es, tu peux donner un coup de chiffon sur les comptoirs que tout soit nickel?
Joey - D'accord, je le ferai.
Bessie - Oh oui, euh Joey? Le congélateur, n'oublie pas le congélateur. Ca doit faire un moment qu'on ne l'a pas nettoyé. Passe la serpillière derrière. Merci, Joey, tu es la meilleure.

[Chez les Leery, dans le salon. Mitch lit le journal, Dawson entre dans la pièce. Gail est dans la cuisine.]
Mitch - Serait-ce l'être sexué en personne qui part pour l'école?
Dawson - Tu sais à quoi je pensais?
Mitch - Non mais je ne vais pas tarder à le savoir.
Dawson - Tu ne me feras jamais croire qu'à mon âge, tu ne sortais pas en cachette pour retrouver des filles que tu papouillais à l'arrière des voitures.
Mitch - Tu as raison, je le faisais. Tout le plaisir d'avoir 15 ans résidait là-dedans. Eh oui, c'était la peur de me faire coincer qui rendait l'expérience plus dangereuse et excitante.
Dawson - (levant les bras en signe de confirmation) Donc en limitant le nombre de mes rencontres avec Joey, tu cherches à mettre de l'animation dans ma vie sexuelle. Tu entends ça, maman?
Gail - Quelle vie sexuelle?
Mitch - Non, une fois de plus, tu déformes mes propos. File à l'école!
Dawson - (en riant) A chaque fois que ton autorité parentale est remise en question, tu aboies des ordres.
Mitch - File! Et tout de suite!
Dawson - Au revoir maman. [Il lui fait la bise]
Gail - Au revoir.

[Dawson part laissant ses parents dans la cuisine]

Mitch - Tu as vu, notre fils ferait un super avocat. Il est carrément devenu le maître de la manipulation.
Gail - On se demande de qui il tient.
Mitch - Explique-toi.
Gail - Je m'explique: vous avez tous les deux l'incomparable don de trouver des justifications rationnelles à chaque fois que vous voulez laisser libre cours à vos pulsions.
Mitch - Oh, écoute, Gail. Toute cette idée de mariage libre, c'était un peu cela. Cela dit, ce n'est qu'une idée. Je ne vais pas te forcer à y adhérer si tu es contre. Es-tu contre?
Gail - Disons que je ne suis pas pour. Mais si c'est à ce prix que…
Mitch - Oh ça va, j'ai compris. Tu en as assez dit.
Gail - Non, si c'est ce qu'il te faut pour que tu te sentes, disons tout à fait quitte envers moi et pour que tu ailles mieux…
Mitch - Euh Gail, laisse tomber le mariage libre. Tu veux bien, on tire un trait. Mettons-le aux oubliettes.
Gail - Aux oubliettes?
Mitch - Oui!
Gail - Je t'aime, Mitch. [Elle l'embrasse] On se voit ce soir.
Mitch - Bonne journée.

[Lycée de Capeside. Jen et Abby marchent devant l'école.]
Abby - Jen, je vais te poser une question primordiale et je veux que tu y répondes.
Jen - Pose-là.
Abby - Avec lequel préfèrerais-tu coucher, Trey Harter ou Jeff Buris.
Jen - Ah, ni l'un ni l'autre.
Abby - T'es folle? Regarde-les bien.
Jen - Je vois deux accros du banc de musculation. La culture leur passe au-dessus de la tête, ils n'ont pas de vie intérieure et il n'y a que le foot et les magasines cochons qui les intéressent. Ce sont deux obsédés.
Abby - Ouais mais ils ont un côté tellement glauque que ça en devient presque érotique. Si tu vois ce que je veux dire… [Jen se retourne et continue son chemin] Oh j'en reviens pas, dire que maintenant, je suis copine avec une fille qui n'a d'yeux que pour Dawson Leery.
Jen - Je persiste et signe.
Abby - Pitié, tu me rends malade. Jen? Regarde-moi dans les yeux et écoute ce que je vais te dire. Prends les choses en mains.
Jen - Abby…
Abby - Non, Jen, arrête, pas de mais. Prends les choses en mains.

[Lycée de Capeside. Andie rentre dans l'école et se dirige vers Pacey.]
Andie - Pacey, j'ai besoin de ton aide, s'il te plait.
Pacey - Oh et c'est reparti. Bon, écoute Andie, la matinée s'annonce plutôt bien. Je n'ai pas eu d'accident de voiture, on ne m'a pas diagnostiqué de lésions cérébrales irréversibles et je voudrais bien me faire oublier alors euh, au revoir.
Andie - C'est ça. Je suis persuadée qu'il y a un tas de filles blondes décolorées au décolleté prometteur à qui tu préférerais parler et… tu es la seule personne que je connaisse à Capeside alors j'insiste. J'ai oublié mon sac dans mon casier, hier. Est-ce que je pourrais avoir les fiches de lecture?
Pacey - Noon, je n'ai aucune fiche de lecture sur moi parce que je n'ai pas lu ce qu'il fallait lire.
Andie - Oh?
Pacey - Je t'arrête tout de suite. Pas la peine d'essayer de me culpabiliser, j'ai déjà deux parents qui le font très bien.
Andie - Est-ce que j'ai dit quelque chose? Je ne t'ai rien reproché, je suis seulement morte de trouille. Qu'est-ce que je vais faire si Mr. Maddock m'interroge?
Pacey - Tu n'as qu'à utiliser ma méthode: tu lui dis "Je passe".
Andie - Pacey, je ne dis jamais ça "Je passe". Non, non c'est pas du tout mon style et il n'en est pas question.
Pacey - (il soupire) Dans ce cas, il faut te calmer. Ce n'est qu'un devoir, tu ne vas pas te faire renvoyer du bahut.
Andie - Oui, ça je le sais déjà mais on prend un peu de retard et, ensuite, on passe son temps à rattraper ce qu'on a raté. On est de plus en plus largué et avant de pouvoir dire "Ouf", on se retrouve dans la rue, alcoolique, sale à pousser son barda dans un caddie.
Pacey - Andie, tu es riche. Les riches, mon petit, ne finissent pas dans la rue. Les riches finissent en Floride.
Andie - Mmm. [La cloche sonne, ils se dirigent vers la classe]
Pacey - Oh, voilà ton arrêt de mort, oh.
Andie - Oh je t'en prie, Pacey, aide-moi. Tu ne connais pas quelqu'un de consciencieux à qui je pourrais emprunter ses fiches?
Pacey - Euh, laisse-moi réfléchir.

[Lycée de Capeside, en classe]
Mr Maddock - Et pour finir, quelle est la différence entre la macroéconomie et la microéconomie? Andie?
Andie - Euh… Microéconomie, c'est…euh… La microéconomie, c'est plus quand… [Kenny lève la main pour répondre] (tout bas) Je passe.
Mr Maddock - Je n'ai pas entendu, Andie.
Andie - (un peu plus fort) Je passe. [Pacey la soutient en levant le pouce]
Mr Maddock - Kenny?
Kenny - La macroéconomie, c'est l'étude globale des phénomènes économiques et de leurs corrélations. Alors que la microéconomie, c'est l'étude des comportements et de l'activité économique des individus; c'est l'opposé.
Mr Maddock - Très bien, bonne définition, Kenny. Ceci m'amène à votre prochain devoir. Nous allons nous pencher sur les budgets domestiques, les budgets des foyers. Cette semaine, vous allez travailler en couple et jouer à un jeu que j'ai appelé "Changement de décors". Bien. Dans cette casquette, se trouvent vos noms. Vous tirerez un partenaire au sort, je vous attribuerai une identité et, ensuite, vous devrez préparer à deux le budget pour l'année de votre foyer virtuel. Je vous recommande vivement les recherches sur le terrain. Combien d'argent devez-vous consacrer dans l'année pour la nourriture, les vêtements, les voyages? Ce sont des questions que se posent tous les ménages. Ce sont les questions auxquelles je veux que vous répondiez. Allez, on commence. Andie? [Elle prend un papier dans la casquette]
Andie - Pacey Witter…
Mr Maddock - Pacey et vous êtes un couple d'employés…
Pacey - Modèles?
Mr Maddock - …vous avez trois enfants. Pacey est conducteur de bus. Andie, vous êtes vendeuse.
Abby - [elle tire un papier au sort] Kenny Reiling. M. Maddock, est-il possible de changer de partenaire?
Mr Maddock - Non, ce n'est pas possible. [La classe rigole]
Jeff - [il tire un papier au sort et tape dans la main de son copain satisfait] Trey Harter.
Trey - Ouais, super.
Mr Maddock - Bon alors, tous les deux, vous serez un couple aisé du même sexe. Trey, vous êtes pédiatre et vous, Jeff, vous êtes un cadre supérieur dans la pub.
Trey - Mais comment ça du même sexe?
Mr Maddock - Vous êtes gay, c'est plus clair? Vous projetez de vous marier, le coût de la cérémonie doit être inclus dans votre budget.
Trey - Attendez, comment ça gay?
Jeff - Ooh
Dawson - [Joey le regarde impatiente] Jen Lindley
Mr Maddock - Bien. Vous êtes un couple aisé. Dawson, vous êtes agent de change. Jen, vous êtes ingénieur. Vous avez deux enfants à l'université, une maison au bord de la mer. Revenus annuels: 400.000$ [Joey est déçue, Jen est ravie] et la dernière, pas en ordre d'importance: Joey Potter. Vous auriez pu tomber plus mal. Qu'à cela ne tienne, Joey, vous serez une femme active, accomplie qui élève seule ses deux enfants. Tout le monde est servi? Bonne chance et ne dépensez pas tout votre argent d'un coup.

[Lycée de Capeside, cafétéria. Joey et Dawson font la file pour se servir.]
Joey - C'est ridicule. Devoir faire semblant d'être des hommes ou des femmes que nous ne serons jamais. Faire des budgets fictifs, sincèrement, ben j'en vois pas l'intérêt.
Dawson - Moi, je le vois. Il s'agit de nous confronter à des problèmes que nous rencontrerons dans le monde réel.
Joey - Au risque de te surprendre Peter Pan, certains d'entre nous sont déjà confrontés à ces problèmes. Ca me surtout penser à mon avenir et au fait que je n'ai pas la moindre idée de ce que je vais faire de ma vie.
Dawson - Mais si voyons. [Ils vont s'asseoir à une table]
Joey - Non, Dawson, c'est pas comme toi. Tu as déjà tout programmé: tu iras vivre à Hollywood pour pouvoir être le cinéaste que tout le monde s'arrache et te faire des millions de dollars. Tu te drogueras, tu auras un abonnement à la clinique Betty Ford et tu épouseras je ne sais quelle…
Dawson - (en riant) Eh bien, dis donc, quel tableau.
Joey - Alors que moi, quand je ferme les yeux en espérant de me projeter dans 10 ans, c'est le blanc total parce que je n'ai aucune idée de ce que je vais faire.
Dawson - Ca viendra…un jour.
Joey - Je sais déjà que ce devoir va me déprimer.
Dawson - Ce sera très amusant.
Joey - Ah vraiment? Et l'idée de travailler main dans la main avec Jen, ça t'enchante autant qu'elle? La joie irradiait son visage.
Dawson - Tu n'as rien à craindre, crois-moi. [Joey semble peu convaincue et aperçoit Jen un peu plus loin]
Joey - Quand on parle du loup…

[Lycée de Capeside, cafétéria. Jen s'assied près d'Abby en regardant Dawson discuter avec Joey.]
(Joey de loin) - C'était une super idée…
Abby - Oh Jen, au secours, arrête de baver. C'est le moment de vérité, tu vas travailler avec lui pendant sept longs jours en tête-à-tête. J'aurai qu'une question… Seras-tu super passive et masochiste et me taperas-tu sur le système? Ou vas-tu te montrer active et l'attraper par où je pense et me combler de joie?
Jen - C'est loin d'être aussi simple. Quand on les observe, on voit rapidement qu'il n'y a que Joey qui compte. Il est amoureux d'elle.
Abby - Oh mais qu'est-ce qu'il connaît de l'amour? C'est un gamin, il n'a que 15 ans. Et tout ce qu'il sait faire, ton Dawson, c'est se tripoter dans son lit tous les soirs et serrer fort son oreiller dans ses bras le lendemain matin. [Elles rient toutes les deux]
Kenny - Excuse-moi, Abby? Euh…
Abby - Quoi? Qui es-tu, toi?
Kenny - Euh, Kenny Reiling, je suis ton partenaire en éco.
Abby - Non, tu rêves. Fiche le camp.
Kenny - Il faudra qu'on parle du devoir d'économie.
Abby - Ecoute, euh, pourrais-tu le faire tout seul et marquer mon nom sur la page de garde? Ce serait gentil, merci. Bye. [Kenny s'en va]
Abby - Bref, je crois que c'est le moment de remettre les pendules à l'heure New-Yorkaise. Eh bien oui, tu vas lui montrer de quoi est capable Jen la perverse parce que la Jen 'nouvelle version' ne donne rien de bon. Tu te rends compte, tu vas bosser avec lui toute la semaine, c'est parfait, inespéré. Vous étudierez tard le soir, vous allez interpréter des rôles, vous serez mari et femme. Tu lui rappelleras quel couple sublime vous étiez et à quel point vous étiez fait l'un pour l'autre.
Jen - Oh, je sais pas. Je ne veux pas trop précipiter les choses.
Abby - Non, mais précipite-toi sur lui… J'attends les détails croustillants.

[Ice House, le soir. Jack nettoie et verse de l'eau par terre.]
Joey - Mais qu'est-ce que tu fais? T'en mets partout. Trempe le balai-brosse dans le seau, tu renverses pas l'eau par terre!
Jack - Pardon. Je suis peut-être maladroit, parfois, mais je suis pas débile.
Joey - Bon, c'est rien. Donne, je vais le faire, t'inquiète pas. Va nettoyer les tables, s'il te plait.

[Jack soupire et sort en manquant de renverser de la vaisselle alors que Bessie entre dans la pièce]

Bessie - Mais qu'est-ce que c'est que toute cette eau? Il y a une fuite ou quoi?
Joey - C'est Jack. C'est pas grave, je m'en occupe mais on pourrait pas finir demain matin?
Bessie - Non, pas question. Ne jamais remettre au lendemain ce qu'on pourrait faire le jour même. J'ai trop peur que les services sanitaires m'épinglent.
Joey - J'ai un travail à rendre en économie pour vendredi. Il compte pour un tiers de ma note et il faut que je prépare le budget domestique d'une mère célibataire et je n'ai aucune idée de ce que je peux faire.
Bessie - Je suis mère célibataire et je travaille. Je peux t'aider si tu veux, pose des questions.
Joey - Je te remercie mais t'es pas vraiment une référence.
Bessie - Pourquoi?
Joey - La mère célibataire de mon devoir est une femme active, accomplie qui gagne 150.000$ par an.
Bessie - Je ne suis peut-être pas une femme active accomplie mais je sais quand même tenir une maison et établir un budget.
Joey - Tu as raison, je devrais demander conseil. Je vais trouver une femme qui a ce profil et je lui demanderai de m'aider.
Bessie - Allo? Je peux t'aider! Tu ranges et pendant ce temps-là, je te conseille.
Joey - C'est gentil mais tu as déjà du mal à payer tes factures tous les mois. Vraiment, j'apprécie ton offre mais je vais chercher un meilleur exemple.

[Capeside, dans un Coffee House. Pacey et Andie travaillent à leur devoir d'économie.]
Pacey - T'as vu cette voiture? Une Viper.
Andie - Pacey, je t'en supplie. Pose cette revue une seconde. Est-ce que c'est possible? J'ai fait les comptes, nous allons dépasser notre budget de 31.000$.
Pacey - Ooh, c'est rien. Je peux renoncer au jacuzzi, moi, tant que j'ai la Viper, je peux me passer du reste.
Andie - Non, tu es chauffeur de bus, souviens-toi. Et moi, je suis vendeuse. Donc, nous n'aurons pas cette voiture. Bon alors, en toute logique, on doit d'abord choisir où nous allons vivre et vu que nous avons trois enfants, il nous faut un 5 pièces minimum.
Pacey - Chaque enfant aurait sa chambre? Attends, tout le monde ne grandit pas dans les mêmes conditions que toi, princesse.
Andie - Je veux divorcer.
Pacey - Accordé! Tu sais quoi? On se partage l'argent. Tu gardes les gosses, je garde la voiture.
Andie - Alors ça, tu vois, c'est typique. Et tu es très à l'aise hein, ça ne te gêne pas le moins du monde de reproduire en bon coq de basse-cour ce comportement machiste. Rien à faire de ta femme et de tes enfants. Non, tout ce qui t'importes, c'est ce monstrueux tas de ferraille pétaradant.
Pacey - Elle est équipée de deux airbags. Ecoute, je veux une Viper, fin de la discussion.
Andie - (elle soupire) Entendu. Compromis, alors. Tu auras ta voiture si, et seulement si, on arrive à trouver un appartement à peu près potable.
Pacey - Et comment on peut le trouver?
Andie - Eh bien, Mr Maddock nous a conseillé d'aller faire des recherches sur le terrain. Il y a des appartements à louer, on peut visiter.

[Chez les Leery, à l'extérieur. Mitch nettoie et voit sa femme raccompagnée par un homme.]
(Gail de loin) - Je te communiquerai les chiffres demain.
(Collègue) - Ne travaille pas trop.
(Gail) - Non.
(Collègue) - Salut, bonne soirée. [Ils s'embrassent]
(Gail) - Merci de m'avoir raccompagnée.
(Collègue) - Je t'en prie.
(Gail) - A demain
(Collègue) - Au revoir

Gail - Bonsoir, chéri. Où est Dawson?
Mitch - À côté, il fait un devoir.
Gail - (en s'asseyant) Ah mon dieu, quelle journée.
Mitch - Je l'aurais parié.
Gail - Je n'ai pas rendu un dossier à temps, la voiture n'a pas voulu démarrer et, heureusement, Franck de la compta a bien voulu me raccompagner.
Mitch - Tu aurais dû appeler.
Gail - Oh, c'était plus simple de me faire raccompagner.
Mitch - Oui, par... Franck de la compta…
Gail - Mitch, ne me dis pas que tu m'en veux pour ça.
Mitch - (Silence puis il soupire) Je sais qu'il n'a fait que te raccompagner. Seulement, c'est plus fort que moi, ça ne peut pas me laisser indifférent. Il n'y a plus de confiance, plus d'honnêteté. Qu'est-ce que je dois faire pour les retrouver? C'était peut-être pas une si mauvaise idée ma proposition de…
Gail - Mitch!
Mitch - Laisse-moi finir…
Gail - Non!
Mitch - S'il te plait, écoute-moi. Peut-être bien, qu'en balayant toutes les règles, j'arriverai à… à régler cette crise de confiance. Et nous pourrons repartir sur des bases nouvelles et saines.
Gail - Précise.
Mitch - À partir de maintenant, le jeudi soir sera notre soir de sortie. Nous pourrons sortir avec qui nous voulons. Nous pourrons faire ce que nous voudrons, où nous voudrons. Une seule et unique règle: honnêteté absolue. Il n'y a aucune raison de se mentir; mariage libre. On a plus besoin de se raconter des histoires. [Mitch s'en va laissant Gail perplexe]

[Chez Grams, le soir, dans la chambre de Jen. Jen et Dawson travaillent pour le devoir d'économie.]
Dawson - Et si on mettait nos enfants dans l'enseignement public? On ferait des économies.
Jen - Nos enfants sont des génies qui ne peuvent aller qu'à Harvard ou à Yale.
Dawson - Tu as vu les tarifs? C'est astronomique. Avec notre tranche d'imposition, on devrait gagner 60.000$ de plus rien que pour envoyer un seul enfant, un an, à l'université. [Jen rit] C'et une arnaque. Qu'est-ce qu'il y a? Qu'est-ce qui te faire rire?
Jen - Cette conversation. C'est marrant, on est là en train de parler d'hypothèque, de la façon dont on va financer les études de nos enfants. [Elle le rejoint près du lit] On pourrait croire qu'on est réellement mariés. Qui sait, Dawson? C'est peut-être ce qui nous attend dans 20 ans.
Dawson - Je trouve ce budget voyage un peu irréaliste. On va partir au chaud pendant 2 semaines en hiver.
Jen - C'est ça, j'aimerais aller en Floride ou… Je ne suis jamais allée à Hawaï.
Dawson - La Jamaïque?
Jen - (elle rit) Qu'est-ce tu penses des îles Fidji? [Elle va s'asseoir près de lui]
Dawson - Fidji? Je serais assez partant pour les îles Fidji, c'est pas mal. On va contacter l'agence. Vérifions les tarifs avant de rêver. [Elle hoche la tête pour confirmer] On emmènerait les enfants?
Jen - Euh? Noon, ils sont trop grands. Ca m'étonnerait qu'ils veuillent nous suivre.
Dawson - Tu as raison, ils nous ont assez vus. [Elle rit]
Jen - Et puis, si on y allait seuls, ce serait beaucoup plus romantique. Tu te rends compte, Dawson, on est pratiquement d'accord sur tous les points, toi et moi. C'est rare les couples où l'homme et la femme se complètent si bien. [Ils se regardent gênés]
Jen - [elle pose sa tête sur l'épaule de Dawson] En fait, je suis soulagée de voir que le courant passe toujours entre nous.
Dawson - Oui.
Jen - C'est bizarre, il y a des moments où… où on dirait que rien n'a véritablement changé. Et c'est le cas ce soir.
Dawson - [il reste silencieux et hoche la tête] - Bon euh, on a suffisamment travaillé aujourd'hui. Qu'est-ce que t'en dis? [Dawson se lève, ressemble ses affaires et s'en va. Jen se lève et le rattrape]
Jen - Dawson? Si jamais tu avais une autre idée pour le devoir d'économie ou si tu as juste envie qu'on discute, je suis là. Ma porte sera toujours ouverte. Si tu vois ce que je veux dire.
Dawson - Je crois que oui. Salut, Jen, à demain.
Jen - Bonsoir.

[Capeside. Andie et Pacey visite un appartement dans un piteux état. Ils entendent un bruit de souris.]
Andie - Qu'est-ce que c'est que ça?
La propriétaire - Oh ça, c'est un piège à rats. On a eu une petite invasion, rien de bien grave.
Andie - Mmm. Et vous louez l'appartement en l'état?
La propriétaire - Ouais, en l'état.
Andie (à Pacey) - Mm, tu tiens toujours à ta voiture?
Pacey - Mais qu'est-ce qu'on fiche dans ce taudis? On bosse sur un devoir ou bien on doit se mettre en ménage? Je te signale qu'on a visité 12 appartements et tout ça pour quoi?
Andie - Pour les recherches. Mr Maddock nous a dit de faire des recherches.
Pacey - Oui mais c'est demain qu'on rend notre copie. Et au jour d'aujourd'hui, elle est toujours blanche.
Andie - Est-ce que c'est ma faute?
Pacey - Oui, Andie, c'est ta faute. Qui nous a embringué dans cette tournée ridicule d'appartements infestés de rats? [Ils descendent les escaliers et vont dans la rue]
Andie - Pardon. Pardon, je suis désolée de m'être autant impliquée, Pacey. Excuse-moi de ne pas être la plus faignante de la planète.
Pacey - Après tous ces efforts, tu penses encore que je suis paresseux.
Andie - Ah, la paresse, c'est une chose, Pacey. Toi, tu en es une autre. Essayerais-tu de décrocher la médaille d'or du plus grand rebelle? Tu trouves ça cool d'envoyer sur les roses tous ceux et toutes celles qui ne cadrent pas avec ton extraordinaire programme d'autodestruction?
Pacey - Clarifions tout de suite la situation. Tu ne sais rien de moi, ma chérie.
Andie - Je t'écoute, raconte-moi tout, ma note en éco ne dépend que de ça.
Pacey - Très bien, si tu aimes les confidences, tu vas être gâtée. Depuis la nuit des temps, le pauvre Pacey est le mouton noir officiel de la famille. Ce label est permanent, je ne peux ni l'effacer ni l'échanger contre un nouveau. Que je rapporte un superbe A en éco ou un F, c'est pareil. Et si on me décernait le Prix Nobel, ça ne leur ferait ni chaud ni froid. Alors, miss Bonheur, essaye de grandir dans une ambiance familiale proche de celle-là et tu vois si tu peux rester motivée.
Andie - Je suis désolée, je n'avais pas l'intention…
Pacey - Non, tu voulais coller à ton personnage, c'est ça ton seul soucis. Oh, je ne suis qu'une pauvre petite vendeuse, une pauvre petite vendeuse à la recherche d'un appartement. [Andie le regarde fâchée] Tu veux que je te dise pourquoi ce devoir te fascine à ce point. Dans la réalité, tu n'as jamais eu de problèmes, tout roule dans ta vie. Tu sillonnes les routes au volant de ta superbe voiture, tu changes de fringues toutes les deux heures et tu balances ton argent par les fenêtres. Et que des gens soient obligés de faire un budget, pour toi, c'est la découverte du siècle, la révélation. Tu es riche, tu es pourrie gâtée, voilà à quoi se résume ta description.
Andie - En fin de compte, tu avais raison. Je ne sais rien sur toi, Pacey, c'est vrai. Et toi, tu en sais encore moins sur mon compte, alors laisse-moi tranquille. [Elle s'en va furieuse]
Pacey - Andie, où tu vas? Attends!
La propriétaire (de la fenêtre de l'appart) - Bon alors, est-ce qu'il vous intéresse l'appartement? [Pacey soupire]

[Joey regarde une maquette de maison.]
Mlle Weston - Bonjour.
Joey - Euh, je suis Joey Potter. C'est très gentil à vous de me recevoir, Mlle Weston.
Mlle Weston - Oh, je vous en prie, appelez-moi Laura.
Joey - Je sais que vous êtes débordée mais j'ai ce budget fictif à préparer. Mr Maddock m'a donné votre nom, vous êtes d'après lui un modèle de femme active accomplie. [Mlle Weston rit] Qu'est-ce qui vous fait rire?
Mlle Weston - Je… Ca alors, c'est étonnant. Qui aurait crû qu'un beau jour, on parlerait de moi comme d'un modèle de femme active accomplie. [Elle se dirige vers un bureau] Dale, vous pouvez me sortir le dossier Ferler, j'en ai besoin là pour la réunion.
Dale - Bien sûr
Joey - En tout cas, il doit falloir de l'ambition pour en arriver au stade où vous êtes arrivée.
Mlle Weston - De l'ambition, vous voulez rire, je n'en ai jamais eue. Il y a quelques années, je n'étais encore qu'une ménagère comme tant d'autres. J'élevais mes enfants, je restais à la maison, je ne travaillais pas. Adolescente, j'adorais le dessin et, un jour, j'ai décidé de reprendre des cours. Aujourd'hui, je suis professeur d'art et aussi architecte d'intérieur. Je suis comblée. J'enseigne quelques heures, j'adore enseigner et le reste du temps je dessine. [Dale lui apporte un dossier] Merci, Dale.
Joey - Vous devez être particulièrement douée.
Mlle Weston - Je travaille énormément, Joey, c'est plutôt ça. Actuellement, l'agence est sur un projet de boutiques et de restaurants mexicains. Venez voir les plans du restaurant.
Joey - Ca a l'air bien.
Mlle Weston - Regardez-les mieux. Voyez-vous d'éventuels inconvénients?
Joey [elle regarde le plan un instant] - Je sais pas.
Mlle Weston - Si, Joey, allez-y.
Joey - La cuisine et le bar, vous les avez placés à chaque bout du restaurant.
Mlle Weston - Pourquoi cela pose-t-il un problème?
Joey - Je travaille dans un restaurant et je vous assure qu'en conservant sa disposition les serveurs devront courir deux fois plus. Deux endroits pour les commandes, c'est une perte de temps et ça deviendra très vite un enfer.
Mlle Weston - Nous aurons peut-être besoin de vos lumières pour réaliser la suite. Donnant, donnant: vous m'aidez et je vous aide pour le devoir.
Joey - Si vous voulez, avec grand plaisir.
Mlle Weston - Parfait!

[Capeside, dans un Coffee House. Jen et Abby discutent.]
Abby - Rien du tout! Tu as travaillé toute la semaine avec Dawson Leery et tu voudrais me faire croire qu'il s'est rien passé.
Jen - Abby, je te répète qu'il ne s'est rien passé. Il est, je sais pas, tellement accro à Joey que ça ne sert à rien que j'entre en compétition avec elle.
Abby - C'est là que tu fais erreur. Joey t'arrive même pas à la cheville.

[Abby se penche vers la table derrière Jen où travaille Kenny]

Abby - Kenny? Comment tu trouves Joey Potter?
Kenny - Torride!
Abby - Oh, tais-toi, le plouc. Qu'est-ce que t'en sais? Espèce de gros binoclard. [Kenny se lève et va près de la table des filles]
Kenny - Tout ce que je sais, c'est qu'on devrait travailler sur le devoir d'économie.
Abby - Arrête, tu me donnes des boutons. Eloigne-toi de moi et va faire ce devoir. [Jen sourit]
Kenny - Je regrette mais tu n'as pas fait ta part.
Abby - Hein? Mais, enfin, qu'est-ce que t'espérais? Toi et moi, c'est le jour et la nuit. J'ai une vie sociale, mon cher, j'ai autre chose à faire.

[Kenny s'en va dépité, Abby soupire ce qui fait rire Jen]

Abby - Joey est peut-être jolie, c'est vrai qu'elle a cette fraîcheur dans le visage, genre publicité pour savon hypoallergénique. Mais toi, c'est le niveau au-dessus, tu es féline, sexy. Oh, essaye d'en tirer avantage.
Jen - Qu'est-ce que tu veux dire? Que je devrais faire un striptease et ensuite me jeter sur lui?
Abby - Ca pourrait marcher. Il faut saisir la chance quand elle se présente et ce soir c'est ta dernière soirée avec lui. Joue le tout pour le tout. Je te conseille de porter une tenue osée. Je te prête une robe très décolletée si tu veux. Robe sexy, touche de parfum aux endroits stratégiques, bouche rouge, humide et pulpeuse.
Jen - Finalement, tu as raison. J'en ai marre de la mauvaise conscience et du sentiment de honte. J'ai plus rien à perdre en fin de compte.
Abby - Ouais, séduis-le. Je te parie que son beau caleçon à pois blancs finira en chiffon au pied du lit avant que tu aies pu dire "Joey Potter est toujours vierge". [Jen rit]

[Chez les Leery, le soir. Gail prépare la table pour un dîner aux chandelles, Mitch entre dans la cuisine.]
Gail (de très bonne humeur) - Le dîner est prêt.
Mitch - Navré mais j'ai prévu autre chose. On est jeudi soir.
Gail - Euh, ah oui, jeudi, c'est vrai. Tant pis, chéri. Bonne soirée, alors, à tout à l'heure.
Mitch - J'y vais.

[Il quitte la pièce et Gail éteint les bougies]

[Chez les Leery, le soir, sur le porche. Dawson et Joey discutent.]
Joey - Tu veux venir avec moi au resto? J'ai dit à Bessie que j'irais l'aider.
Dawson - Oh, euh… Non, je suis coincé, il faut que je finisse ce devoir d'économie avec Jen.
Joey - Ah… Le mien est fini!
Dawson - Je te déteste! [Elle rit et ils s'embrassent]
Joey - Pour être franche, Laura a presque fait tout le travail. Tu peux pas savoir comme elle est sympa. Elle m'a dit que si je voulais faire un stage dans sa boîte, eh ben, j'étais la bienvenue.
Dawson - C'est vrai?
Joey - [Elle acquiesce] En la voyant à l'œuvre, je me suis dit que… que moi, plus tard, je pourrais avoir une petite entreprise. C'était chouette.
Dawson - Ca alors, notre Joey a des aspirations professionnelles maintenant.

[Gail sort de la maison habillée pour sortir]

Gail - Si toute fois ton père réapparaissait, veux-tu bien lui dire que, puisque c'est jeudi, je suis sortie.
Dawson - Tu rentres vers quelle heure?
Gail - Je n'en sais rien, au revoir, chéri. [Elle s'en va]
Dawson - Au revoir. [Joey lance un regard interrogateur à Dawson] J'ai renoncé à comprendre à quoi jouent mes parents, c'est vraiment trop dur. Ces temps-ci, ils ont de drôles de réactions. [Joey le regarde pensive]
Joey (en souriant) - Et si on profitait de cette absence momentanée de surveillance parentale?

[Ils s'embrassent alors que Jen arrive dans une robe plutôt moulante et décolletée]

Jen - Bonsoir [Surpris, Dawson et Joey arrêtent de s'embrasser]
Dawson - Bonsoir [Joey regarde la tenue de Jen d'un drôle d'air]
Jen - Si je vous ai interrompu, je peux repasser. Je ne voudrais pas vous déranger.
Joey - Non, ça va, j'allais partir. Bonne nuit (à Dawson) [Elle se retourne pour l'embrasser, puis se lève]
Dawson - (à Joey) Bonne nuit.
Joey - (à Jen) Oh, jolie robe
Jen - On me l'a prêtée.
Joey - Je l'aurais parié.

[Joey s'en va laissant Dawson avec Jen]

Dawson - Alors, où est-ce que tu veux faire ça?
Jen - Dans une pièce où on peut se sentir bien. Allons dans ta chambre.

[Ice House, le soir. Trey et Jeff discutent, Bessie et Jack font la vaisselle au bar.]
Trey - On n'a pas besoin d'un deuxième 4x4. Coupons la poire en deux, un beau voyage en Europe et une voiture moins chère.
Jeff - Ah, très bien, tu veux un voyage de noces, tu conduiras le tas de ferrailles. Ca te va? [Il prend ses affaires et s'en va]
Trey (en le suivant) - Oh, c'est pas vrai. Tu es d'un égoïsme, c'est quoi ce comportement? Tu ne penses qu'à toi!
Jeff - Oui, oui, oui, je suis égoïste.
(Trey) - La vie de couple, c'est pas ça.
(Jeff) - Ah bon?

[Ils quittent la salle lorsque Joey entre, intriguée par leur conversation]

Joey (à Bessie et Jack) - Salut, désolée pour le retard. Oh, on se croirait dans une porcherie.
Jack - On a été débordés. [Il quitte la pièce]
Joey - Bessie, j'ai parlé de tes ennuis financiers à Laura.
Bessie - Qui est Laura?
Joey - L'architecte d'intérieur que je suis allée voir pour mon devoir.
Bessie - Ah, je vois. La super nana, la femme active accomplie.
Joey - N'empêche qu'elle a eu de bonnes idées notamment pour diminuer nos frais de fonctionnement. En plus, elle est d'accord pour nous aider à recomposer notre logo. On pourrait imprimer de nouveaux menus, des sets…
Bessie - Oublie, Joey, on n'a pas besoin de nouveaux menus.
Joey - Oh mais elle nous fera rien payer. C'est décisif l'image, selon elle, il ne faut pas hésiter à relooker et à rafraîchir une entreprise.
Bessie - Joey, j'ai autre chose à faire qu'écouter les conseils d'une parfaite inconnue qui ne sait rien de ma vie, de mes attentes et de ce restaurant.
Joey - Elle veut juste nous aider. Pourquoi tu t'énerves?
Bessie - Je n'ai pas besoin de son aide, j'ai besoin de ton aide, maintenant. Les services sanitaires ont appelé, ils passent demain matin pour l'inspection et cet endroit n'a jamais été aussi sale.
Joey - Je n'y suis pour rien. Pourquoi tu t'en prends à moi?
Bessie - Parce que je t'attendais plus tôt, Joey. On comptait sur toi, ce soir.
Joey - Oh mais je rêve, qu'est-ce que tu crois? J'ai une vie, je ne suis pas une esclave qui obéit à tes ordres.
Bessie - Oh, une esclave…
Joey - Parfaitement!
Bessie - Ce serait pas un peu exagéré?
Joey - Ah, tu trouves?
Bessie - Oui!
Joey - J'ai l'impression de ne rien faire d'autre que veiller sur Alexandre, répondre au téléphone et faire tes courses. J'en ai marre!

[Joey et Bessie sont furieuses lorsque Jack entre dans la pièce]

Jack - Où est-ce que je… [Il s'arrête et regardent les filles, intrigué, et s'éloigne aussitôt]
Bessie (à Joey) - Oh, excuse-moi si mon bébé et moi t'empêchons de vivre. Tu peux rentrer, je ne te retiens pas. Je continuerai seule avec Jack.

[Bessie ramasse des affaires et s'en va ranger derrière le bar. Joey, énervée, regarde Jack et puis s'en va]

[Ice House, soir. Bessie et Jack sont toujours occupés à nettoyer, Pacey arrive.]
Jack - Bonsoir, je regrette, c'est fermé.
Pacey - Oh, rien qu'une petite tasse de café. Je suis désespéré.
Jack - Bon d'accord.
Pacey - Tu es bien le frère d'Andie, n'est-ce pas? [Jack acquiesce] Moi, c'est Pacey.
Jack - Je t'avais reconnu.
Pacey - Euh, question, ta sœur suit un traitement ou quoi. Parce qu'elle vient de piquer une crise là alors…
Jack - Pourquoi? Qu'est-ce que tu lui as fait?
Pacey - Rien du tout. Je la traite de princesse pourrie gâtée et elle devient folle. La vérité est sans doute dure à avaler, parfois.
Jack - Andie, princesse pourrie gâtée, rien ne rapproche aussi peu de la vérité.
Pacey - Oh, je t'en prie, arrête. Ta famille roule sur l'or. Qu'est-ce que tu racontes?
Jack - Tu crois que je travaille pour la gloire?
Pacey - N'empêche qu'elle a une voiture hors de prix et t'as vu sa collection de vêtements.
Jack - Ce sont les derniers vestiges de la dynastie.
Pacey - Les vestiges?
Jack - Eh oui, à une certaine époque, la vie était relativement facile pour nous mais ce temps-là est révolu et… Je veux pas trop entrer dans les détails. Andie ne mérite pas qu'on l'attaque là-dessus. Sois sympa, laisse-la tranquille, s'il te plaît.

[Pacey acquiesce et semble embarrassé]

[Capeside, le soir. Mitch et Gail passe leur soirée libre séparément mais ne semblent pas beaucoup s'amuser. Gail boit un café, seule, Mitch boit une bière, seul.]

[Chez les Leery, le soir, dans la chambre de Dawson. Dawson est assis près de l'ordinateur et Jen est allongée sur le lit, ils font leur devoir d'économie.]
Dawson - Oh, ça y est, on le tient.
Jen - Enfin! [Elle se lève et le rejoint] Mission accomplie. [Elle se penche sur le bureau, Dawson la regarde] Oh, je suis exténuée, j'ai plus les yeux en face des trous.
Dawson - Oui, et moi, c'est drôle, j'ai comme l'impression d'être cloué sur cette chaise.

[Elle rit mais Dawson est embarrassé. Jen s'approche encore et passe sa main dans les cheveux de Dawson]

Jen - Il te faudrait un massage pour te libérer de tes tensions.
Dawson - Euh, c'est bon. C'est pas la peine.
Jen - Tu es sûr?
Dawson - Oui
Jen - Oh, je suis fatiguée. [Elle va s'asseoir sur le lit] Et je ne sais pas si je pourrai rentrer chez moi. Ca t'embête si je dors ici, cette nuit?
Dawson - A vrai dire, oui, euh…
Jen - Quoi?
Dawson - Oui, ça m'embête et, euh, tu ferais bien de rentrer.
Jen - Quoi? Oh, mais qu'est-ce que tu as? Alors, c'est fini, toi et moi, on ne peut plus discuter?
Dawson - Oh, si si, bien sûr, on peut. Je n'ai rien contre. Seulement, on ne peut pas dormir ensemble.
Jen - Oh, allons, détends-toi, Dawson. Je t'ai demandé si je pouvais rester, ici, cette nuit. Personne n'a parlé de dormir avec toi. [Dawson la regarde peu convaincu, Jen revient s'asseoir sur le bureau] Je sais ce que tu as. C'est Joey, c'est ça, elle t'a monté contre moi?
Dawson - Quelle idée! Non, Jen, Joey ne m'a rien dit contre toi. Mais je ne suis pas complètement idiot.
Jen - Ce qui veut dire?
Dawson - Ben, ce qui veut dire que… Regarde-toi. Est-ce que tu portes ce genre de robe, d'habitude, pour étudier? Tu n'as pas arrêté avec tes sous-entendus, avec tes commentaires. Tu te frottes sans cesse contre moi, je n'ai pas… [Ils sont debout, l'un en face de l'autre]
Jen - Si tu es à ce point troublé de te retrouver seul face à moi, j'ai peut-être…
Dawson - Rassure-toi, je gère ça très bien. Ce que j'ai le plus de difficultés à gérer, c'est le fait que tu te colles à moi sans arrêt, tu ne trouves pas ça humiliant, franchement?
Jen - Je ne vois ce qu'il y a d'humiliant, Dawson. Je sais que tu sors avec Joey et je l'accepte [Il acquiesce] mais je ne le respecte pas. Je ne dis pas ça dans le but de faire du mal, seulement, je veux que tu saches que tu as différentes options… et j'en suis une.
Dawson - Qui es-tu? Où est passée Jen?
Jen - Elle en a eu marre de cette triste vie qui manquait de piment. [Elle l'embrasse et s'en va souriante] J'espère que tu pourras gérer ça, Dawson.

[Une fois sortie de la chambre, elle ferme les yeux et soupire l'air triste]

[Chez les Leery, le soir, dans la chambre des parents. Gail et Mitch vont se coucher.]
Mitch - Tu t'es bien amusée?
Gail - Oui, toi aussi?
Mitch - Oui.
Gail - Tant mieux.
Mitch - Tant mieux.
Gail - Raconte-moi. Qu'est-ce que tu as fait?
Mitch - Je suis allé au Duke's, j'y ai retrouvé des amis. On a traîné, on a dansé. Et toi?
Gail - Oh, moi, j'ai bu un verre avec un ami. C'était bien. Je suis ravie que tu aies passé une bonne soirée, Mitch. [Mitch éteint les lumières]

[Chez les Potter. Joey est sur le porche, Bessie arrive en voiture.]
Joey - Je pensais que tu avais fui la ville pour ne plus me revoir.
Bessie - C'est ça, j'ai passé la nuit à nettoyer. Joey, je vais être très directe. Les choses n'ont pas l'air d'être à ton goût au resto, conclusion, tu es virée.
Joey - Virée?
Bessie - En clair, ce n'est plus la peine que tu y travailles, j'ai vu que tu n'avais…
Joey - Non, attends, tu peux pas.
Bessie - Si, je peux et je le fais, en plus.
Joey - Je sais tout ce que tu dois supporter. Je suis restée éveillée toute la nuit, j'étais trop mal. Et ce que je t'ai dit, je le pensais pas.
Bessie - Si, tu le pensais. Et tu n'as pas tord, je… j'ai perdu la boule, je sais plus où j'en suis. Ma vie est un vrai chaos mais ces problèmes ne sont pas les tiens. Je ne veux pas être celle qui t'aura volé ton enfance. Tu devrais t'amuser comme les autres jeunes de ton âge au lieu de porter une partie de mon fardeau. Ce n'est pas juste, ce n'est pas juste et je m'en veux, Joey.
Joey - Bessie, c'est aussi mon problème. Toi et moi, on forme une équipe. Et, tu ne me vireras pas. Je n'ai pas l'intention d'aller ailleurs, je vais m'accrocher. Je t'aime, Bessie. J'aime Alexandre et je n'ai aucune envie que tu te sentes seule et abandonnée.
Bessie - Oui mais tu es ma 'petite' sœur. C'est quand même moi qui suis censée veiller sur toi.
Joey - Mais, c'est ce que tu fais. Et en plus, tu le fais drôlement bien.
Bessie - Je vais m'organiser. C'est une question de temps et tu seras vraiment fière de moi.
Joey - Je suis fière de toi, Bessie. Mon devoir d'économie m'a fait prendre conscience de la pression que tu subis constamment et de l'ampleur de la tâche. Je te trouve épatante.
Bessie - Sans rire?
Joey - Sans rire, quelques fois. [Elles se prennent dans les bras l'une de l'autre]

[Lycée de Capeside, classe d'économie.]
Mr Maddock - Contrairement à l'habitude, les enseignements que vous avez tirés de ce travail pourront vous servir dans votre vie d'adultes. Cela étant posé, j'espère, j'espère que vous avez donné à ce travail l'attention qu'il méritait. Voulez-vous bien me faire passer le fruit de vos efforts. Ah, ce mariage, Jeff, comment s'est-il terminé?
Jeff - Génial, Mr Maddock. Nous avons opté pour une fête toute simple sur la côte, vous savez, la formule euh (en cœur avec Trey) 'amis, proches et famille' [La classe rit]
Trey - Pour avoir plus d'argent pour notre lune de miel.
Mr Maddock - Excellente décision, Trey.
Kenny - Mr Maddock. Pour votre information, le nom de Abby Morgan est mentionné près du mien parce que j'ai fait l'objet de menaces diverses. Mais j'ai fait le devoir seul! [Trey fait des grimaces derrière lui pour l'imiter] Elle a passé la semaine à m'agresser et à m'insulter.
Abby - C'est du délire! Il ment, monsieur. Il était enrhumé, il toussait, son nez coulait, il avait le visage couvert de morve. Alors, j'ai eu peur d'être infectée. [Toute la classe rit et Kenny vérifie si son nez coule]
Mr Maddock - Espérons que vous ayez prévu un budget conséquent pour une thérapie conjugale. [Abby soupire] Andie, où est votre étude?
Andie - En fait, Mr Maddock, dans le mariage, c'est fifty-fifty, on partage tout, n'est-ce pas? J'ai donc rédigé ma partie en ne développant que mon point de vue. Voici la moitié du travail, celle de l'épouse.

[Mr Maddock prend les feuilles d'Andie lorsque Pacey entre en classe]

Mr Maddock - Pacey Witter, c'est gentil de vous joindre à nous. [Pacey lui tend une farde] C'est votre étude?
Pacey - La mienne et celle d'Andie.
Mr Maddock - Parfait. Très bonne présentation, ça a l'air clair. Bravo, tous les deux. Je vous les rendrai lundi, corrigés et notés. Et nous démarrerons un nouveau travail sur la macroéconomie cette fois. [Pacey va s'asseoir tandis qu'Andie le regarde]

[Lycée de Capeside, extérieur. Dawson et Joey se promènent le long de l'école.]
Dawson - Si tu savais comme je suis content d'être débarrassé de ce devoir d'économie.
Joey - Moi, j'ai trouvé ça intéressant.
Dawson - Tu as trouvé ça intéressant?
Joey - Très, oui.
Dawson - Ca y est, notre Joey a des projets, elle ne rêve plus que de devenir une super battante.
Joey - Arrête de te moquer.
Dawson - Joey?

[Il l'arrête et l'embrasse. Abby et Jen passent près d'eux]

Abby - Il y a des chambres pour ça.

Joey - Qu'est-ce qui leur prend?
Dawson - Je n'en ai aucune idée.

[Pacey sort de l'école et Andie le rattrape en courant]

Andie - Pacey, attends.
Pacey - Quoi?
Andie - Je te remercie beaucoup d'avoir terminé notre étude. Je ne pourrai plus jamais te traiter de faignant.
Pacey - Andie, je m'en veux pour hier et je crois que jusqu'ici, on a été les champions des fausses impressions. Je suis allé parler à ton frère, hier soir. Et j'ai bien fait, il m'a expliqué que votre famille et les Rockefeller, ça faisait deux.
Andie - C'est vrai?
Pacey - Oui, et donc, euh, j'ai… Enfin, depuis, je me sens vraiment en dessous de tout.
Andie - Non, non, il ne faut pas.
Pacey - Je dois avouer que tu avais raison. C'est évident que je te connais et…
Andie - Pacey, ma vie ressemble un peu à un film de série B et il serait préférable qu'on ne s'attarde pas trop sur le sujet. Essayons de savourer cette trêve.
Pacey - Si tu veux.
Andie - Bon, alors moi, ce que je voudrais savoir, c'est si tu as eu ta Viper.
Pacey - Réfléchis, voyons, avec tous nos soucis matériels. Est-ce que ça aurait été raisonnable? [Andie le regarde peu convaincue] J'ai craqué, je l'avoue, elle est tellement belle.
Andie - Mais, mais ça veut dire que nos enfants vont vivre entasser dans un 3-pièces minable.
Pacey - Non, ils vivront dans un 2-pièces mais plus la famille est à l'étroit, plus ça crée des liens.
Andie - Pacey, enfin, 5 personnes dans un 2-pièces… Mais ça, c'est de la folie!
Pacey - Tu oses te plaindre? Je suis resté debout toute la nuit pour boucler ce budget et toi, tu te plains!
(Andie de loin) - Parfaitement, je me plains.
(Pacey) - Oh, oh, elle est grave!
(Andie) - Pas du tout, j'ai de bonnes raisons, l'étude est truffée d'erreurs.

[Ils passent devant une voiture, la dame au volant se retourne et enlève ses lunettes… C'est Mlle Jacobs! Elle regarde Pacey au loin et sourit]

(Pacey) - Truffée d'erreurs, truffées d'erreurs. Mais enfin ça, quelles erreurs? La famille, l'unité de la famille, c'est capital pour moi. On doit la sauvegarder.
(Andie) - Mais à quel prix, Pacey?
*Cut to Dawson and his dad outside and his dad takes down the ladder.*
Mitch: Now don't give me that look. I know there's been a lot of late night
creeping around and I'm just taking some standard precautions.
*Dawson and his dad start walking back towards the front door*
Dawson: You are so in denial.
Mitch: Excuse me?
Dawson: Denial. You can't except the fact that the little boy that you
brought into the world is grown up. I mean, he's a sexual being.
Mitch: Are you having sex with Joey?
*Dawson reaches for the door*
Dawson: No, I did not say that, but I am a sexual being responsible, mind
you, but biologically a sexual being.
*They go inside*
Mitch: A sexual being?
Dawson: Yep, and you are having trouble facing that reality. Dad, it's a
typical parental problem. Do you know what?
Mitch: No, what?
Dawson: The sooner you accept that, the sooner you and I will have an
honest relationship.
Mitch: Mm-hm. Dawson. Are you...and Joey...having sex?
Dawson: No!
Mitch: No?
Dawson: No!
Mitch: Thank you.
*Dawson starts heading towards the stairs and up them*
Dawson: But one day, down the road, I'm going to have sex. And you're
acting all paranoid...chucking ladders and locking windows is not going to stop
me. Please, will you stop acting like a typical *makes the little quote unquote
hand gesture* parent and just let things take their natural course. Let Joey
and me hang out in my room, alone at night, unsupervised.
*There's a break. Mitch thinks.*
Mitch: No.
*Mitch walks into Dawson's bedroom and looks around*
Dawson: Why not?
Mitch: Because, Dawson, the fact is I am a parent, alright? I am your
parent and it's my duty to be paranoid about my 15 year old son upstairs in
my own house having sex!
Dawson: You are so un-enlightened. Didn't you grow up in the 60s?
*Mitch laughs.*
Mitch: You can psychologically deconstruct me all you want, but here's the
deal. *points to him* Parent me. *points to Dawson* Child you, alright? *He
walks towards the doorway* Parent, me. Child...you. *He leaves and shuts
the door*
*Dawson smiles and looks towards the closet as the doors open and Joey
climbs out and smiles. She walks towards him.*
Dawson: He is such a tyrant.
*Joey puts her arms around his neck.*
Joey: You handled him well.
Dawson: You think so?
*They start kissing and Dawson's dad opens the door again catching them.
Dawson and Joey smile.*
Dawson: *acting surprised* Joey? What are you doing here?
*They laugh.*
Mitch: Uh, Joey, will you come with me please? *turning to Dawson* What
did I just say, Dawson, what did I just say!
Dawson: You, Jane, Me Tarzan?
Mitch: No. Parent, me, grounded, you.
Joey: Bye Dawson.
*Mitch and Joey start to walk away. Dawson follows them out to the hall*
Dawson: Bye Joey. I'll see you in a few minutes.
*Joey turns around and looks at him*
Mitch: No you won't.


*Joey's house, a tea kettle is whistling on the stove. Joey walks in.*
Joey: Bessie, your water's boiling.
Bessie: What?
Joey: Nevermind.
*Bessie walks in with the baby*
Bessie: Joey, I'm so glad you're still here. Yesterday I got a call from the
health department. They're planning on doing an inspection on the Icehouse
sometime this week. Can you go over there?
Joey: Now?
Bessie: Yeah, just make sure everything is put away and spic-and-span. You
know, the last thing I need is the health department slapping us with some
big, huge fine or, God forbid, shutting us down.
*Joey is grabbing her backpack*
Joey: You seem to be forgetting something and it's called first period.
Bessie: Oh, come on, Joey, it will only take a minute and I've got to take
Alexander to the sitter's.
Joey: He's missing a shoe.
Bessie: Alexander! You kicked off your shoe! *hands the baby to Joey* Here
Joey, can you hold him? Look, Joey, please just do me this one favor. Go by
the Icehouse *putting a shoe on Alexander* on your way to school. Please,
will you?
Joey: Fine, here! *with an irritated attitude* I gotta go then!
Bessie: Hang on. *takes the baby* Here, here, here. Oh, and Joey, while
you're there can you just wipe down the counters real quick so it looks
clean?
Joey: Fine.
Bessie: Oh, and the freezer! Can you mop behind the freezer? I can't even
remember the last time we did that.
*Joey just stands there.*
Bessie: Thanks, Joey, you're the greatest!
*Cut to Dawson's house. Mitch is reading the paper when Dawson comes into
the room.*
Mitch: If it isn't the sexual being himself.
Dawson: You know what I was thinkin'?
Mitch: No, but I'm sure you're going to tell me.
Dawson: Don't even try to tell me that when you were my age you weren't
sneaking around making out with girls in the backs of cars and movie
theaters.
Mitch: You're right, I was.
*Dawson raises his hands like he's proven his point.*
Mitch: But that was the whole fun of being 15, Dawson. It was the fear of
getting caught that made it more dangerous and exciting.
Dawson: So by restricting my access to Joey what you're really trying to do
is liven up my sex life? *He walks towards the kitchen where Mrs. Leery is.*
Did you hear that, Mom?
Gail: What sex life?
Mitch: No, now you're twisting my words again, Dawson. Go to school.
*Dawson laughs*
Dawson: Did you ever notice that whenever your parental authority is in
question that you just start barking out orders?
Mitch: Go. Now.
*Dawson kisses Mrs. Leery on the cheek.*
Dawson: Bye Mom.
Gail: Bye honey.
*Dawson leaves.*
Mitch: You know, I think our son is training to be a lawyer. He has become
the master of manipulation.
Gail: I wonder where he learned that.
Mitch: Meaning?
Gail: Meaning that you both can come to incredible rationalizations especially
when it comes to acting out your sexual impulses.
Mitch: Oh, listen, Gail, this whole idea of an open marriage...it's exactly
that. It's an idea. I'm not going to force you into anything if you're against
it. You against it?
Gail: Well I'm not for it, but if that's what it takes...
Mitch: No, enough said.
Gail: No, if what you need is to get even with me and sow your oats then..
Mitch: Gail! Let's just drop it. Drop the whole thing. I don't want to fight
about it.
Gail: You don't?
Mitch: No.
Gail: I love you, Mitch. *She kisses him.* I'll see you after work.
Mitch: Have a good one.
*Cut to Capeside High*
*Abby and Jen are walking down the sidewalk*
Abby: I have a very important question for you and I need an answer
immediately.
Jen: What is it?
Abby: Who would you rather have sex with...Trey Carter or Jeff Birdwin?
Jen: Uhh neither.
Abby: Are you crazy? Look at them.
Jen: What? They're a couple of gym junkies. They have no cultural
interests, no inner lives of their own...all they do is play football and swap
pornos. They're a couple of (missed word)
Abby: Yeah, but it's like they're so completely disgusting that it's almost
erotic. You know what I mean? God, I can't believe I'm friends with
someone who only has eyes for Dawson Leery.
Jen: Guilty as charged.
Abby: Please! You're making me ill. Jen, look at me. I have three words for
you: make it happen.
Jen: Abby..
Abby: No! Don't "Abby" me. Make it happen.
*Cut to Andie coming in the school doors and walking towards Pacey*
Andie: Pacey, wait, I need your help.
Pacey: Oh, God...here we go. Okay, Andie, I'm having a really mellow
morning. I haven't had any car accidents, I haven't been diagnosed with any
terminal defects, and I'd really just kind of like to keep a low pro so
goodbye.
Andie: Yeah, look, I'm sure there are a thousand dimwits with highlights and
C-cups that you'd rather be talking to but you're the only person I know in
Econ. so here's the deal. I left my backpack in my locker yesterday...can I
borrow your notes over the reading?
Pacey: I don't actually have any notes because I didn't do the reading.
Don't give me the homework guilt trip, alright? That's what I have parents
for.
Andie: Did I say anything? I did not say anything. I'm just freaking out
because what if Mr. Matick(?) calls on me in class?
Pacey: Then you do what I always do, you say 'Pass.'
Andie: Pacey, I don't say 'pass'. 'Pass' is not in my vocabulary. There's
just, there's just no way.
Pacey: Okay, settle down, it's just one homework assignment. It's not like
you're flunking out of school.
Andie: Yeah, I know that, but you get behind by one day, then you're
always struggling to catch up. And then you just get more and more
confused and then, next thing you know, you're out on the street, drunk and
dirty wheeling a shopping cart.
*Pacey leans down on his knees.*
Pacey: Andie, you're rich. Rich people don't end up on the street, they end
up in Florida.
Andie: Mmm.
*The bell rings*
Pacey: Oh no, you're doomed!
Andie: Come on! You've got to help me. I mean, do you know anybody that's
in there? Do you know anybody that I could borrow notes from?
*Cut to Econ. class*
Teacher: And finally what is the difference between macroeconomics and
microeconomics? Andie?
Andie: Um...microeconomics is...microeconomics is when...*she glances over
at a kid with his hand up* *quietly* Pass.
Teacher: I'm sorry, what did you say?
Andie: *louder* Pass.
*Pacey gives her a thumbs up sign*
Teacher: Kenny?
Kenny: Microeconomics is the study of whole economic systems and how they
inter-relate.When macroeconomics is study of individual areas of economic
activity....like corporations.
Teacher: Very good, well put. Thank you Kenny. Which leads me to your
assignment. We're going to focus on the microeconomics of the family
household. This week you're going to pair up and play a game I like to call
"Alternative Lifestyles".
*Joey looks over at Dawson*
Teacher: (cont.) Now, in this hat, are all your names. You're going to
choose a partner, I will assign you identities and then you are to prepare an
extensive annual budget for your fictional household. I strongly recommend
research trips into the field. How much money will you have to spend a year
on food, clothing, travel? Now these are questions that every household
must ask. And these are the questions I want you to answer. So let's
begin. *He holds the hat above Andie.* Andie?
*Andie picks one*
Andie: Pacey Witter...
Teacher: You and Pacey are a lower middle class family with three children.
Pacey you're a busdriver. Andie you're a salesclerk.
*Abby picks*
Abby: Kenny Reily? Mr. Matick is it possible to switch partners?
Teacher: No, it's not.
*Jeff Birdwin picks*
Jeff: Trey Carter.
*They high five.*
Teacher: You two, will be a well-to-do, same sex couple. Trey you're going
to be a pediatrician, Jeff you are an advertising executive.
Trey: What do you mean as in same sex?
Teacher: Well, as in gay. And you're planning on getting married so your
wedding expenses will have to be factored into your budget.
Trey: What do you mean gay?
*Dawson picks.*
Dawson: *disappointed* Jen Lindley.
Teacher: Okay, a wealthy couple, Dawson you're a stockbroker and Jen,
you're an engineer. You've got two kids in college, a house at the beach,
annual income, $400,000 a year. Last, but not least, Joey Potter. Odd
woman out. That's okay, Joey, you will be a single successful single mother
raising two kids on your own. Is that everybody? Good luck and don't spend
all your money in one place.
*Cut to cafeteria. Joey and Dawson.*
Joey: This assignment is so lame. Pretending to be people we're never going
to be, spending money we're never going to have, I mean, what's the point?
Dawson: The point is getting us thinking about economic problems that we
will be facing in the real world.
Joey: Well, I hate to break it to you, Peter Pan, but some of us are
already dealing with those problems. I mean this just gets me thinking about
the future and how I have absolutely no idea about what I want to do with
my life.
Dawson: You have an idea.
Joey: No, I don't. Admit it, Dawson, you've got it all mapped out. You're
going to go off to Hollywood, become some high profile movie director, make
millions of dollars, get a drug addiction, end up at the Betty Ford Center,
marry some...
Dawson: *laughing* Excuse me?
Joey: When I close my eyes and think about where I'll be in 10 years it's
blank, I have no idea.
Dawson: You will, someday.
Joey: This project is just going to depress me.
Dawson: I think it will be fun.
Joey: Oh, really, and are you as excited to partner up with Jen as she is?
The look on her face was classic, Dawson.
Dawson: Well, you have nothing to worry about.
*Joey spots Jen.*
Joey: Famous last words...


*Abby and Jen at lunch. Jen is staring over at Dawson.*
Abby: Ah, Jen, you're drooling! Look this is the moment of truth. You're
going to be working with him all week long so the question is...are you going
to be pantive and massikistic and piss me off? Or are you going to be
proactive and grab him by the dipstick and make me proud!
Jen: Abby, it's not that simple, alright? Take a look at him. He's totally
into Joey. He's in love with her.
Abby: He's a 15-year-old boy. He doesn't know what love is. All he does
know is that he goes to sleep everynight jerkin' his gherkin and he wakes up
every morning humping his mattress.
*They laugh*
*Kenny walks up.*
Kenny: Excuse me, Abby? Hey.
Abby: What? Who are you?
Kenny: I'm Kenny Reily, I'm your partner in Econ.
Abby: No you're not. Go away.
Kenny: Look, I thought we should talk about our assignment.
Abby: Um, could you just do the assignment and put my name on it? That'd
be great. Thanks, Bye!
*Kenny walks off*
Abby: Anyways, I think it's time for a little bit of this New York City
aggression. I mean, you have to show him the old, naughty Jen because this
new Jen just isn't workin'. I mean, you're going to working together the
whole week. It's the perfect opportunity. Late night study sessions, role
playing like you guys are husband and wife...you can remind him of what a
great couple you used to be and how compatible you two are.
Jen: I don't know. I don't want to jump the gun, you know?
Abby: I want you to jump the gun. His gun, and I want all the gory details.
*Cut to the Icehouse. Jack is mopping. He dumps the water on the floor.*
Joey: What are you doing? Haven't you ever mopped before? You dip the
mop in the bucket, you don't dump the water on the floor.
Jack: Look, I know I've made a few blunders, but I'm not a screw-up.
Joey: Here. I'll do it. Don't worry about it. Just go wipe off the counters.
*Bessie walks in*
Bessie: What is going on here? Is something flooding?
Joey: No, Jack...nevermind. I've taken care of it, but can we save some of
this clean-up for tomorrow?
Bessie: No way! This week we have to stay on top of everything. I'm so
paranoid that the health department is just going to jump down our throats.
Joey: It's just that I have this huge Econ. project due Friday. It's worth
1/3 of my grade. I have to prepare a household budget for a single career
mother and I have no idea what I'm doing.
Bessie: I'm virtually a single career mother. I can help you.
Joey: No thanks, Bessie. You're not exactly the model for this assignment.
First of all, she's a super successful career woman with $160,000 annual
income.
Bessie: Joey, maybe I'm not super successful but if there's one thing I
know how to do it's budget money.
Joey: You know, you're right. I should get some advice. I should find a
single career mother who's living this assignment and ask her for help.
Bessie: I can do it. You keep cleaning, and I'll advise.
Joey: Thanks, Bess, but you can barely get your bills paid on time. Thanks
for the offer but I think I'll find somebody else.
*Cut to a coffee place.*
Pacey: Dude, check out this Viper.
Andie: Pacey, can you please put that down for one second? Is that
possible? We are seriously over-budget by like $30,000.
Pacey: I don't need the jacuzzi. As long as I get this Viper, everything will
be alright.
Andie: Pacey, you are a bus driver, and I am a salesclerk. We're not
getting any Viper. Okay, I think the first decision that we should make
should me where we're going to live. Since we have 3 kids, we should get a
four-bedroom house.
Pacey: Kids don't need their own rooms. You know, not everyone gets to
grow up like you, very princess.
Andie: I want a divorce.
Pacey: Granted. We can split the cash, you can keep the kids, I'll take the
car.
Andie: That is so typical. Doesn't that sicken you that you're living up to
the most common embase of all male stereotypes? You don't care about your
wife and kids, no. All you care about is this overpriced piece of metal.
Pacey: Hey it's got passenger side airbags. Look, I want a Viper. That's
it. End of story.
Andie: Okay, compromise. You'll get your Viper. If and only if we can find a
buyable two-bedroom apartment.
Pacey: And how are we supposed to do that?
Andie: Well, Mr. Matick said we should do some research in the field
so..let's go apartment scouting.
*Cut to Mitch doing some work when a car pulls up and Gail and another guy
pull up. The guy hands Gail her briefcase and she kisses him on the cheek.
Mitch goes back to his work and Gail walks towards him.*
Gail: Hi honey. Where's Dawson?
Mitch: He's, uh, studying next door.
Gail: What a day.
Mitch: Yeah, I'll bet.
Gail: I missed a deadline, the car wouldn't start, Frank from accounting had
to give me a ride home.
Mitch: Why didn't you call me?
Gail: I thought it'd be easier if I got a ride.
Mitch: With Frank from accounting.
Gail: Please, don't tell me your mad about that.
Mitch: Look, Gail, I know that Frank just gave you a ride home, alright? But
I can't stop how I feel. There's no trust here, no honesty. I don't know
what to do to get it back. I don't know maybe this idea of an open, this
open marriage thing.
Gail: Mitch..
Mitch: No, no, wait, wait, just here me out. Maybe, by taking away the
rules, I can take away the need to trust you, and we can get back some of
what we lost.
Gail: Meaning?
Mitch: Meaning from this moment on Thursday night is date night, we can go
out with whomever we want, do whatever we want, when whatever we want,
and the only rule is that we're honest about it. See, there's no need to lie,
an open marriage allows us that.
*Cut to Dawson and Jen in Jen's room.*
Dawson: Um, maybe we should send our kid's to state school. It would be a
hell of a lot cheaper.
Jen: Dawson, if we had kids they'd be Ivy League material.
Dawson: These prices are astronomical. According to our tax bracket, we
would have to earn $60,000 a year to send one kid to one year of college.
*Jen is laughing.*
Dawson: What are you laughing at?
Jen: This conversation. I mean, listen to us talking about our mortgages,
how we're going to afford to send our kids to college, I don't know, it's like
we're actually married. Who knows maybe 20 years on down the line...could
be us.
Dawson: I think these travel expenses are a little bit unrealistic. I mean,
we're going to want to go someplace warm in the winter, right?
Jen: Yeah, somewhere like the Florida Keys...I've never been to Hawaii.
Dawson: Jamaica.
Jen: How 'bout Figi?
Dawson: Figi! I could totally do Figi. That'd be cool. Um, we should, um, call
our travel agent, do some price checking. Should we take the kids?
Jen: No. They're in college they probably won't want to go with us.
Dawson: They'll probably be sick of us.
Jen: Besides, if we go alone it'd be much more romantic. Well, Dawson,
we've agreed on practically every aspect of married life, I don't think we
could be more compatible.
*Dawson just lifts his eyebrow.*
Jen: *puts her head on his shoulder.* You know, it's kind of a relief that
you and me can still hang out.
Dawson: Yeah...
Jen: You know, it's funny. I have these moments when I feel as if nothing's
really changed between us.
*Dawson just stares off.*
Jen: Kind of like right now.
Dawson: Well, I think we've done enough work for tonight. What do you
think? *He gets up and heads for the door*
Jen: Um, Dawson, if you happen to get any inspiration on the assignment or
just want to talk or whatever, I'm here for you. My door's always open. If
you know what I mean.
Dawson: I think so. I'll see you tomorrow.
Jen: Bye.


*Andie and Pacey are apartment scouting*
Andie: What is that?
Landlord: Rat trap. We have a little vermon infestation, not a big deal.
Andie: You're renting the place, as is?
Landlord: Yep. As is.
Andie: Still want that Viper?
Pacey: What are we doing here? Are we doing this project or are we moving
in together? We've looked at twelve different apartment buildings and for
what?
Andie: Research. Mr. Matick told us to do research.
Pacey: Yeah but the assignment is due tomorrow and we don't have a thing
on paper.
Andie: Is that my fault?
Pacey: Yes! It is your fault. You're the one that's been leading us on this
ridiculous apartment scavenger hunt.
*They're walking down the stairs*
Andie: I'm sorry. I'm sorry that I actually got into this project, Pacey.
I'm sorry I'm not the biggest slacker on the planet.
Pacey: After all this, you still think I'm lazy.
Andie: No, Pacey, there's lazy and then there's you. Are you trying to win
some teen rebel award? I mean, do you think it's cool to give the finger to
everything and everyone that doesn't fit into your little self-destructive
agenda.
Pacey: Let's get one thing straight. You don't know me.
Andie: Well enlighten me. My econ. grade depends on it.
Pacey: Okay, you want the broken record? Here it is. Since before the
dawn of time, I have been designated the black sheep of my family. This
label is permanent. I can't erase it, and I can't trade it in for a new one.
I could bring home an 'A' in econ. or an 'F'. I could bring home the Nobel
Peace Prize and it wouldn't make the slightest bit of difference. So Miss
Perky you try growing up in a family atmosphere like that and see if you can
stay motivated.
Andie: I'm sorry. I didn't mean to.
Pacey: No, of course not. You were too busy getting into character. "Oh
I'm just a salesclerk, a poor little salesclerk look for an apartment." You
want to know the reason this assignment is so fascinating to you? In reality,
you've never had a problem in your life. You drive around in your Saab, you
buy your new clothes, and you basically throw your money away. The idea
that people actually have to budget their money is like some novelty to you.
You're rich and you're spoiled and that's what it comes down to!
Andie: You know what, you're right. I don't know anything about me and you
know even less about me so just leave me alone!
Pacey: Andie, wait, I....
Landlord: So..are you going to take the apartment?
*Cut to Joey looking at a model of a house*
MissWeston: Hi.
Joey: Hi. I'm Joey Potter. Thank you so much for seeing me Miss Weston.
MissWeston: Oh please, Joey, call me Laura.
Joey: Anyways, I know you're probably really busy but I'm preparing this
household budget for Mr. Matick in your name since you're the living
embodiment of a single, successful career woman.
*She laughs*
Joey: What's so funny?
MissWeston: I don't know, I never thought I'd someday be thought of as
the embodiment of a successful career woman. *to some guy* Dayle, can you
bring me the filing portfolio? I need to look at it before the meeting. *the
guy nods*
Joey: Well you must have always been pretty ambitious to be doing so well,
I mean...
MissWeston: Aw, ambitious? Are you kidding? Not at all. A few years ago I
was the quintessential housewife. Raising kids, staying home, no job. Growing
up I'd always loved art and drawing so I went back to school. Now I'm
teaching art and working as an interior designer. It's great because I spend
half my time teaching, which I love, and spend the other half, in design. *a
guy walks up* Thanks.
Joey: You must be incredibly talented.
MissWeston: Incredibly hard-working is what I am. Oh and Joey, we're
doing the designs for a chain of Mexican restaurants. Come take a look at
these floorplans.
Joey: They look good to me.
MissWeston: Look closer, do you see any potential problems?
*Joey bends over and looks*
Joey: Um...nevermind.
MissWeston: No, no, what is it?
Joey: You placed the kitchen and the bar and opposite ends of the
restaurant.
MissWeston: And why is that a problem?
Joey: Well, I work in a restaurant and with it like that, the waiters have
to place the kitchen orders and the drink orders separately. Everything
takes twice as long and you end up running around like a chicken with it's
head cut off.
MissWeston: Mind if I pick your brain for advice on some of these other
designs? A little trade-off for helping you with your assignment?
Joey: I don't know. I'd love to.
*Cut to Abby and Jen in the coffee house*
Abby: Nothing? Nothing has happened? You've been working with him all
week and you expect me to believe that nothing has happened?
Jen: I'm telling you nothing has happened. I don't know. I mean, he's so
head-over-heels in love with Joey I just can't compete with her.
Abby: That is where you're wrong. Joey has nothing on you. Kenny, what do
you think of Joey Potter?
Kenny: She's hot.
Abby: Oh, shut up! What do you know. You're practically wallide(?).
Kenny: Well, Abby, I do know that we should be working on our assignment.
Abby: Okay, you're bugging me. Can you just get out of my hair and finish
it?
Kenny: Look, Abby, you haven't been doing your share of the work.
Abby: Well, what do you expect? I'm not like you, Kenny. I have a very
demanding social life. *Kenny goes back to work.* I mean, Joey may be
pretty. She does have that fresh-face appeal in a very J. Crew-catalogue
kind of way, but she's no you. You're a sex kitten, Jen. And you should
work it to your advantage.
Jen: What are you saying? That I should just take off all my clothes and
throw myself at him?
Abby: It could work! Opportunity is not a lengthy visitor and tonight is your
last night with him! I mean you have to go for broke. Wear something
scandalous. You can borrow one of my dresses and just spray perfume in all
the right places, big red moist lips.
Jen: You know what, you're right. Might as well put the final nail in my
coffin of shame, what have I got to lose?
Abby: Yeah. Just seduce him. His tighty-whities will be in a ball by the
floor of the bed before you can say "Joey Potter is a virgin."
*They laugh*
*Cut to Mrs. Leery lighting candles for dinner. Mitch walks in.*
Gail: Dinner's ready.
Mitch: Well, I made other plans, Gail. It's Thursday.
Gail: Thursday, right. Well then, you have fun. See you later.
Mitch: Bye.
*Cut to Dawson and Joey on the porch*
Joey: So you want to come with me to the Icehouse? I told Bessie I'd help
clean up.
Dawson: No, I've got to stay here and finish my project with Jen.
Joey: Oh. *singing* Mineeee's donneee.
Dawson: I hate you.
Joey: Oh yeah?
*They kiss*
Joey: Well, Laura practically did the whole thing. She is so cool, Dawson.
She said anytime I want to enter into a company, she'd help me out.
Dawson: Really?
Joey: She just made me realize that maybe someday I could own my own
business or my own company.
Dawson: See it looks like Joey has some career aspirations after all.
*Gail comes out the front door*
Gail: Um, if your father comes back tell him since it's Thursday night, I've
gone out.
Dawson: When will you be back?
Gail: Later. Goodnight honey.
*She leaves. Joey looks at Dawson, confused.*
Dawson: I've given up trying to figure out my parents. It's really weird
right now.
*They sit there and Joey smiles.*
Joey: You think we should take advantage of this moment of unsupervision.
*They start kissing*
*Jen walks in*
Jen: Hey.
*They stop*
Dawson: Hey.
Jen: If I've interrupted something I can come back later.
Joey: No I was just leaving. Bye Dawson. *She kisses him.* Nice dress.
Jen: Thanks I borrowed it.
Joey: I'll bet.
*Joey leaves*
Dawson: So, um, where do you want to do this?
Jen: Somewhere where we can be comfortable. Let's go to your bedroom.
*Cut to Icehouse. Trey and Jeff are talking.*
Trey: Why do we need two Range Rover's? Compromise Jeff. A couple
weeks in Europe..we drive a cheaper car.
Jeff: You know what, forget the honeymoon! You drive the cheaper car!
Trey: Why are you so selfish? I mean, why do you act like that?
Jeff: Yeah I'm selfish!
*They walk off as Joey looks confused by their conversation.*
Joey: Hey! Sorry I'm late. God, this place is a pigsty.
Jack: We got slammed.
Joey: Hey Bessie I was telling Laura about our financial problems.
Bessie: Who's Laura?
Joey: She's the interior designer who helped me with my project.
Bessie: Oh the super successful career woman.
Joey: Anyway, she had some really great ideas. Ways to keep our overhead
cost down. Laura also said she'd help us with a new logo for the Icehouse. I
mean, we could print new menus, placemats...
Bessie: We don't need new menus or placemats.
Joey: She said she could do it for free.She said it's crucial for businesses
to revamp their new look every once in awhile. It keeps things fresh.
Bessie: I don't have time to take advice from some woman who knows
nothing about me or my life or the Icehouse.
Joey: She was just trying to help.
Bessie: I don't need her help. I need your help, now. The health
department called they're coming here tomorrow morning and this place is a
total disaster.
Joey: Look, you don't have to snap at me like it's my fault.
Bessie: Well, I thought you were coming in earlier, we needed you tonight.
Joey: Well, I'm sorry, Bessie, but I actually have a life. I am not your
full-time slave.
Bessie: Full-time slave? That's a bit of an exaggeration.
Joey: Oh is it?
Bessie: Yeah!
Joey: The fact is all I do is run your errands, answer your phone calls, and
take care of your baby and I'm sick of it!
Bessie: Oh, Joey, I'm sorry my baby and I are cramping your style why
don't you go home. Jack and I have it covered.


*Icehouse, Pacey walks in.*
Jack: Hey, we're closed.
Pacey: Listen, can I just get a cup of coffee, man? I'm desperate.
Jack: Yeah, yeah sure.
Pacey: You're Andie's brother, right?
*Jack nods.*
Pacey: I'm Pacey.
Jack: Yeah, I know who you are.
Pacey: Uh, listen, is your sister on any kind of medication because she just
went completely ballistic on me.
Jack: Why? What'd you do to her?
Pacey: Nothing. I just called her a spoiler princess and she just went
psycho. I guess the truth hurts sometimes.
Jack: Andie a spoiled princess...I don't think anything could be further from
the truth.
Pacey: Don't tell me your family's not totally loaded.
Jack: You think I'm workin' here for kicks?
Pacey: Yeah, but your sister drives a Saab man. And all those nice
clothes...
Jack: Yeah it's the last remains of a decaying dynasty.
Pacey: I don't get it.
Jack: Look, there was a time when things were easy for us, relatively, but
those days are over now. Look I really don't want to get into this. Just do
me a favor. Give Andie a break. She deserves it.
*Cut to Mitch and Gail on their free nights doing absolutely nothing and
looking very bored.*
*Cut to Dawson and Jen in Dawson's room.*
Dawson: *happily* Alright, we're done!
Jen: Finally, huh? Mission accomplished. Oh my God I am so exhausted I can
barely see straight.
Dawson: Yeah, I feel like I've become one with this chair.
*Jen laughs*
Jen: How about a massage? Get rid of a little bit of that tension.
Dawson: No, I'm cool.
Jen: Are you sure?
*Jen goes over and lays on the bed.*
Jen: God, I am so beat. I don't even think I can make it next door. You
mind if I just crash here for the night?
Dawson: *surprised* Yeah, actually I do.
Jen: What?
Dawson: Yeah, I do mind. You should probably go home.
Jen: So what? We can't hang out together anymore is that it?
Dawson: No, absolutely we can hang out together. We just can't sleep
together.
Jen: Well, calm down, Dawson. I just said I would crash at your house. No
one said anything about sleeping together. I know what it is. It's Joey,
isn't it? She's been putting ideas in your head about me.
Dawson: No, Jen, Joey hasn't been putting ideas in my head. I'm not
oblivious.
Jen: Meaning?
Dawson: Meaning, look at you. I mean, is this what you normally wear to a
study session? I mean, you've been making suggestive comments. Testing me
all night.
Jen: Dawson if you can't handle being in the same room with me--
Dawson: I can handle being in the same room with you. I just can't handle
you throwing yourself at me every other second. I mean, don't you find it
humiliating?
Jen: I'm not humiliating anybody, Dawson. And I know that you're with
Joey and I accept that. I just don't respect it. And I don't mean this in a
slutty, self-degrading sort of way, but I want to let you know that you've
got options. And I'm one of them.
Dawson: Who are you? What happened to Jen?
Jen: She got bored. Decided to liven things up a bit. *Jen kisses him and
walks towards the door and turns around* I hope you can handle it Dawson.
*She leaves.*
*Cut to Mitch and Gail in their bedroom.*
Mitch: Have fun?
Gail: Yeah. Did you?
Mitch: Yeah.
Gail: Good. So what'd you do?
Mitch: Went to Duke's. Met some new people. Danced a little. You?
Gail: Oh, I met a friend for some drinks. I'm glad you had a good time
tonight, Mitch.
*They turn off the lights*
*Cut to Joey on the porch. Bessie drives up.*
Joey: I was beginning to think you skipped town on me.
Bessie: Yeah I was up all night cleaning. Look, Joey. Things aren't working
out for you and the Icehouse so you're fired.
Joey: Fired?
Bessie: I just don't think you should be working there anymore.
Joey: You can't fire me.
Bessie: Yes I can, and I am.
Joey: I know what you're doing Bessie. I couldn't sleep last night I felt so
bad. What I said, I didn't mean.
Bessie: Yes, you did. You were right. I'm in way over my head, but these
problems are not yours. I don't want to be the one robbing you of your
childhood, the fun of being young. Not burdened by all my messes. It's not
fair. It's not fair to you and I'm sorry.
Joey: Bessie, these are my problems because you and I are a team, you
know? And you can't fire me because I'm not going anywhere and I won't be
fired. And I love you. And Alexander. And I don't ever want you to feel like
you're in this alone.
Bessie: Yeah but you're my little sister. I'm supposed to be taking care of
you.
Joey: You do. You do take care of me, Bessie.
Bessie: You know, one day I'll get it together and you'll be proud of me.
Joey: I am proud of you, Bessie. I mean, this assignment helped me
understand how much you have to deal with and how much stress you are
under. I think you're amazing.
Bessie: Yeah?
Joey: Yeah.
*Cut to Econ. class*
Teacher: Unlike some of your schoolwork, the lessons that you learned from
this project, can be directly applied to your future lives. Therefore, I hope,
I hope, I hope that you gave this project's it's deserved attention. Now
will you please pass your projects to the front of the room for me. Jeff,
how'd that wedding turn out?
Jeff: Great, Mr. Matick. We decided to go for a casual one by the ocean,
just you know,
Jeff and Trey: Close friends and family.
Trey: And that way we can spend more money on the honeymoon.
Teacher: Good decision, Trey.
Kenny: Mr. Matick?
Teacher: Yes Kenny?
Kenny: FYI, Abby Morgan's name is on this report because she threatened
my life and didn't help at all and spent the entire week just verbally abusing
me.
Abby: That is a lie! Look, Mr. Matick, Kenny was congested and he literally
had snot all over his face. I just didn't want to get ill.
Teacher: I hope you set aside money for marriage counseling. So Andie,
where's your project?
Andie: Well, Mr. Matick, since marriage is a 50/50 partnership, I decided
to do my project from the wife's perspective so..here's my half.
*Pacey walks in with a notebook.*
Teacher: Pacey Witter! Nice of you to join us. This your project?
Pacey: Mine and Andie's.
Teacher: Looks pretty comprehensive. Good work, you two. And now that
this is over you'll get these back on Monday then on Monday we'll start our
project on macroeconomics.
*Cut to outside of school Dawson and Joey*
Dawson: I am so glad that project is over.
: I liked it.
Dawson: You did, didn't ya?
Joey: Yeah.
Dawson: I can see it now, Joey Potter climbing the ladder to corporate
america.
Joey: Shut up.
Dawson: Come here.
*They start kissing. Abby and Jen walk towards them.*
Abby: Get a room.
*Abby and Jen continue walking*
Joey: What was that all about?
Dawson: I have no idea.
*Cut to Andie and Pacey.*
Andie: Pacey, hey!
Pacey: Hey.
Andie: Thanks for finishing the project. I guess I can never call you lazy
again
Pacey: Listen, I'm sorry about yesterday. 'Kay. I think we were both
suffering from a case of false impressions. I talked to your brother last
night and he explained to me that your family is not exactly the
Rockefellar's.
Andie: He did?
Pacey: Yeah, so I feel like the world's biggest chump here.
Andie: Don't sweat it.
Pacey: No, really, it's true. I obviously don't know anything about you.
Andie: Look, Pacey, my life is like a Movie of the Week is better left out
of this conversation here, okay?
Pacey: Okay.
Andie: So what I want to know is did we get the viper?
Pacey: Come on, after all we've been through do you think I could really get
the Viper?
*Andie gives him a look.*
Pacey: Okay, I had to but it's such an awesome car.
Andie: That means all of our kids are stuffed into a 2-bedroom apartment.
Pacey: Actually it's a one bedroom apartment, but, you know, the family
that lays together stays together.
Andie: Pacey, 5 people in one bedroom. That is insanity!
Pacey: Are you complaining? I stayed up all night finishing this project.
*They pass a convertible where the lady in it turns her head and takes off
her sunglasses revealing that it's......
MISS JACOBS.

The End.


Source : www.multimania.com/rossnm

Kikavu ?

Au total, 26 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

bedou 
31.10.2016 vers 12h

Sonmi451 
23.10.2016 vers 22h

jcapfrance 
04.10.2016 vers 20h

Maialen 
20.09.2016 vers 22h

tutu0605 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Sonmi451 (21:59)

y a vraiment trop de pub!

Titepau04 (22:17)

Graaaave!!!!

Sonmi451 (22:17)

Ca te casse carrément ton trip

Sonmi451 (22:17)

t'as encore une pub?

stanary (23:13)

Désolée j'etaisj'étais occupée. Merci tite ! Plus de pub alors ?

Titepau04 (23:25)

Vraiment trop!! Pas très longues mais à une fréquence!!! Au moins 6 pour 2h30

stanary (23:26)

Mais c'est bizarre ! Pour moi y a que 3 pubs normalement...

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

Titepau04 (10:33)

Bonjour tout le monde!!!

serieserie (11:14)

Hello la citadelle!

Sonmi451 (14:46)

Bon week end!

Chaudon (17:21)

Depuis début décembre, le quartier "Elementary" a un NOUVEAU SONDAGE ! Soyez nombreux pour voter !

Chaudon (17:22)

...Désolé, je me suis trompé d'HypnoRooms . Comment enlever mon précédent message ?

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

arween (08:32)

Bonjour à tous ! Venez nous rendre visite sur The Night Shift pour participer à notre grande animation (ouverte à tous), commenter le joli calendrier réalisé par serie² et voter au sondage ! Merci

arween (08:33)

Dollhouse vous attends pour voter au sondage et commenter le calendrier fait par Xana. Merci pour vos visites

mnoandco (09:17)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

serieserie (09:29)

Heyyy! Lucifer vous attend pour son animation 'Le diable s'habille en Prada'!!

liliju (10:16)

Ca vous dit une ptite interview collective pour Noël sur le quartier Supernatural? je vous attend sur le topic spécial interview. Et n'oublier pas le calendrier de l'avent sur le quizz. Merci à tous. On ne peut rien faire sans vous

Titepau04 (10:32)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Titepau04 (10:33)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

serieserie (12:22)

On oublie pas de venir voter pour le concours #OneChicagoOS sur Chicago PD

angie5 (12:35)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

mnoandco (14:44)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

mnoandco (14:45)

Le quartier Blacklist, en plus de l'animation HypnoAwards, vous propose de jolis calendriers pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir voter, commenter vos choix, donnez votre avis sur ces créations!

mamynicky (15:01)

'Jour les 'tits loups Le quartier Empire voudrait connaître vos goûts en matière de chants de Noel.

chrismaz66 (16:40)

Mamy je déteste les chants de noël, ça m'file le cafard ! Mais bon je vais voter parce que c'est toi

chrismaz66 (16:42)

Choup nous a concocté des animations spécial 10 ans de ouf pour Torchwood, venez jouer, pas besoin de connaître la série! Apportez juste vos yeux et votre cerveau

Phoebus (18:20)

Bonjour, Photo de l'épisode et Review de l'épisode 8x06 (celui du 2 décembre) sur le quartier The Vampire Diaries.

Sonmi451 (21:27)

Merci voter dans préférence.

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play

Dawson's Creek

Suis-nous !

Important : HypnoSeries ne propose aucune vidéo d'épisode sous forme de téléchargement ou de streaming