VOTE | 149 fans |

#111 : Petit "Scream" entre amis

Titre en VO : "The Scare" - Titre en VF : "Petit "Scream" entre amis"
¤ USA : diffusé le 05/05/98 - France : diffusé le 28/03/99
¤ Scénario : Mike White - Réalisation : Rodman Flender


Vendredi 13 approche et Dawson établit alors, comme à son habitude, quelques plans pour effrayer ses amis, tandis qu’un tueur en série rôde dans les parages comme pour augmenter le sentiment de frayeur dans la paisible ville de Capeside.

Entre-temps, Jen accepte difficilement un rendez-vous avec Warren, qui se tourne alors vers Dawson pour lui demander conseil afin qu’il puisse l’impressionner. Pacey, quant à lui, invite une étrangère déséquilibrée et sexy, dont le petit ami la menace jusqu’à la porte des Leery.

En fait tout converge dans la maison des Leery, où la peur est à son comble lorsqu’ils s’aperçoivent que les lignes de téléphone sont coupées et que des bruits sourds apparaissent, même s’ils sont persuadés que c’est l’œuvre de Dawson. Mais ce dernier en est-il vraiment l’auteur ?

Final de Dawson's Creek
Final de Dawson's Creek

  

Plus de détails

 

~~~~~~~~~~



Cet épisode commence par la nouvelle qu’un tueur rôde à Capeside à la veille d’Halloween.

Dawson, comme à son habitude, passe son temps à effrayer ses amis durant cette période. Seul Jennifer n’a pas eu droit à cette preuve d’affection si particulière, ce qui la chagrine.

Cliff demande conseil à Dawson afin de plaire à Jennifer. Il lui répond qu’il doit y réfléchir car, à vrai dire, ça le rend mal à l’aise de parler de cela.

Jennifer a trouvé un papier où il est écrit que sa dernière heure va venir. Elle pense, dans un premier temps, que c’est Dawson qui lui fait une blague mais une fois que l’auteur de ce mot lui téléphone, elle commence à douter de l’identité de l’auteur et craint le pire.

Joey, curieuse, essaie de savoir ce qu’a prévu Dawson pour la soirée qu’il organise pour Halloween. Pour la préparer, Pacey, Dawson et Joey vont faire des courses. Là-bas, Joey est restée dans la voiture car Pacey ne pouvait arrêter le moteur. Pendant que Dawson et Pacey font les courses, un homme lui demande son chemin en lui précisant que son regard est si perçant qu’il en est subjugué. Dawson intervient alors ce qui le fait partir et soulage ainsi Joey. Quant à Dawson et Pacey, ils rencontrent une femme dont le petit ami, furieux, cherche à la frapper. Ils lui proposent donc de se joindre à leur soirée, ce qu’elle accepte sans hésitation.

Une fois la soirée arrivée, ils se retrouvent tous les six : Dawson, Pacey, Joey, la femme, Jennifer et Cliff. Et oui, le couple Jennifer-Cliff car Dawson a conseillé au petit ami d’emmener sa promise à sa soirée en prétextant que les filles aiment avoir peur. Durant cette soirée, ils passent leur temps à se faire peur. Tout à coup, l’électricité est coupée, ils se séparent en groupe afin de vérifier si tout est fermé et que, par conséquent, personne n’est entré. Jennifer est donc avec Cliff, Pacey avec Joey et Dawson avec la femme.

Jennifer se demande si c’est le psychopathe qui est à l’origine de tout ça, Joey se demande ce qu’il se passe et Dawson se demande si la femme n’est pas folle. Ce dernier rétablit le courant par le disjoncteur extérieur et rentre. Une fois rentré, il subit la blague de ses amis qui lui font croire que Joey s’est fait assassinée et qu’il est sur le point de l’être aussi car le tueur, qui n’est que Jennifer déguisée, est près de lui, brandissant un couteau, ce qui le fait poussé un cri qui amuse ses amis.

Le petit ami de la fille arrive chez Dawson, énervé, avec une envie de tout casser afin de récupérer sa bien aimée. Il essaie de rentrer chez Dawson et finit par y arriver mais Joey le stoppe en l’assommant avec une poêle ce qui fait ainsi partir ce couple.

Dawson avoue à Jennifer qu’il a invité Cliff parce qu’il avait envie de la voir. Elle lui demande alors de ne pas l’oubliée et ils finissent par s’embrasser furtivement car ils s’aperçoivent qu’ils font une erreur.

Cliff avoue à sa fiancée qu’il est l’auteur de ses inquiétudes, ce qui n’enchante pas l’intéressée qui lui réplique qu’elle n’est pas prête à sortir de nouveau avec un garçon.

La scène finale se déroule dans la chambre de Dawson où Joey et Dawson s’avouent mutuellement qu’ils ne peuvent vivre l’un sans l’autre. Et en regardant le journal télévisé ils s’aperçoivent que l’homme qu’avait rencontré Joey était en fait le psychopathe!

Un grand merci à Linda pour ce script !!!


1 - Dans la chambre de Dawson, Dawson et Joey regardent " Souviens-toi l'été dernier " à la TV. Dans le film, Sarah Michelle Gellar essaye de fuir au tueur.

JOEY : Vite… Vite… Vite
Dawson ricane.
SMG (à l'écran, essayant d'ouvrir une porte) : Ouvrez la porte, je vous en supplie.
JOEY : Vite…
La fille se fait tuer. Joey, écœurée, détourne la tête. Dawson rigole.
DAWSON : Non ! Quelle trouillarde !
JOEY : Oh, c'est pas drôle ! Où est la télécommande ?
DAWSON : Non.
Ils se battent pour avoir la télécommande.
JOEY : J'en ai assez vu. Non ! Mais !
Joey réussit à la prendre et éteins la TV.
JOEY : Ce film est nul.
DAWSON : Mais non, pas du tout. Ca prouve qu'il est bon.
JOEY : Ah oui, bien sûr, t'as autre chose !? Parce que je ne regarde pas ce genre de films débiles plein de ketchup et de fromage fondu.
DAWSON : Excuse-moi ! Demain, c'est vendredi 13 et j'ai pensé qu'on pourrait fêter ça avec un bon programme de films d'horreurs.
JOEY : Tu es ridicule, Dawson. Tu es comme ce film. C'est bizarre cette fascination que tu as pour l'horreur ; tu aimes faire peur à tes amis et surtout à moi.
DAWSON : J'aime les montées d'adrénaline et puis ce genre de film permet aussi d'exorciser nos frayeurs, de dominer la plupart de nos angoisses.
JOEY : Epargne-moi ce genre de théorie ! Ces films sont inutiles, violents et forcement nocifs pour la société.
DAWSON : Petite nature !
Joey rallume la TV, c'est le journal télévisé.
JOEY : Le monde est assez effrayant à mon goût ; je n'ai pas besoin de voir ces films sanglants. Je n'ai pas besoin de voir un homme masqué découpé les filles en morceaux. Il y a assez d'horreur sur cette planète !
LE JOURNALISTE (à l'écran) : Vent de panique après cette découverte macabre, le corps d'une jeune fille Amanda Feery a été retrouvé à Boston dans la matinée. La police attribue cette cinquième victime au même assassin qui depuis plusieurs mois…
JOEY : Ah ! Tu vois, le journal télévisé. Inutile d'aller plus loin ! Pas besoin de regarder tes films d'horreur pour savoir qu'on vit dans un monde complètement angoissant, Dawson.
DAWSON : Tu parles très bien, Joey. Tes arguments sont valables, mais tu oublies ce que ça signifie ?
JOEY : C'est-à-dire…
DAWSON : Tu es une gentille, une brave petite trouillarde.
JOEY : Tu m'énerves !
Joey change de chaîne et regarde attentivement un film.
JOEY (s'apercevant qu'elle est seule sur le lit) : Très drôle, Dawson ! Où es-tu ? Où es-tu ? Tu me fais pas peur, tu sais, du tout. Dawson ! Qu'est ce que tu peux être gamin, comme même, t'es pire que tes films.
Elle regarde sous le lit, Dawson apparaît soudainement caché sous un masque. Elle crie, effrayée. Il enlève son masque et lui braque une lampe sur le visage.
DAWSON : C'est toi la gamine !
JOEY (exaspérée) : Oh, Dawson !
Elle se jette sur lui et le chatouille.


GENERIQUE


2 - Au lycée, Dawson et Pacey marchent et discutent dans le couloir.

PACEY : Je t'écoute, livre-moi ton plan diabolique !
DAWSON : De quoi tu parles ?
PACEY : On est vendredi 13. C'est ta nuit préférée et tes parents sont de sortie. Tu vas déguiser en quoi ? En Freddie, le mort-vivant ; la mère de Norman Bates !
DAWSON : Non cette année, je ne ferai rien. Je ne veux plus que ma vie ressemble à un film.
PACEY : Excuse-moi, qu'est ce que j'entends ?
DAWSON : C'est comme ça ! Je ne veux plus calquer ma vie sur le cinéma et tu sais pourquoi, parce que j'en ai marre d'être déçu. (Ils s'arrêtent devant leurs casiers.) Quand j'ai rencontré Jen, j'ai cru que j'avais trouvé le bonheur, que je vivrais une formidable histoire d'amour torturée, passionnée, romantique, qui se finirait bien. Et en fin de comptes, les deux acteurs étaient très mauvais, les scènes d'amour complètement nulles et la fin pas du tout heureuse. C'était raté, fade et inintéressant.
PACEY : Qu'est ce que tu racontes, Dawson ? On est vendredi 13, on a un assassin qui sévit là, aux alentours de Capeside. Ne me dis pas que tu feras rien ce soir !
Dawson prend quelques affaires dans son casier.
DAWSON : Si.
PACEY : On aura bien le droit à une séance de minuit, quelques cadavres qui sortiront du placard
DAWSON : Non.
PACEY : T'es pas marrant.
Pacey ouvre son casier, et surgit un mini squelette ; il sursaute.
DAWSON : Je t'ai eu !!!


3 - Dans une salle de classe, Jen arrive. Elle est suivie par Cliff.

CLIFF : Jen !
JEN : Oh, salut Cliff. Qu'est ce que tu fais ici, t'as pas cours ici !?
CLIFF : T'es libre ce soir ?
JEN : Bien, tu n'y vas pas par quatre chemins.
CLIFF : C'est simplement une question.
JEN : Excuse-moi, je suis assez découragée depuis ce qui m'est arrivée avec Dawson.
CLIFF : Je comprends mais tu n'avais pas choisi le plus drôle.
JEN : Oh, mais si ! Il a beaucoup d'humour. C'est sûrement le type le plus drôle, le plus original, le plus imaginatif de la planète.
Joey arrive dans la classe.
CLIFF : Dans ce cas, je peux te demander pourquoi tu l'as quitté ?
JEN : C'est une longue histoire.
CLIFF : Alors, c'est O.K. pour ce soir ?
JEN : Ouais, pourquoi pas ? Ca fait un bon bout de temps que je ne suis pas sortie le soir. Alors, à quelle heure ?
CLIFF : A sept heures.
Pendant ce temps, Joey installée à une table, sort une chemise de son sac ainsi qu'un serpent en plastique. Elle sursaute et balance le serpent près de Jen. Jen le ramasse et se tourne vers Joey.
JEN : Oh ! Dawson a encore frappé !
JOEY : Je vais le tuer.
JEN : Qui peut encore douter de son sens de l'humour ?!
CLIFF : Moi aussi, j'ai de l'humour.
JEN : Je sais, je sais.
La cloche sonne.
CLIFF : Je suis très ponctuel, je… (Il bouscule une élève) Pardon ! (A Jen) A ce soir !
JEN : Ouais.
CLIFF : Sept heures !
JEN : Ouais.
Il s'en va. Jen s'assoit et rend le serpent à Joey.
JOEY : Merci.


4 - A la cafétéria, Pacey, Joey et Jen discutent à table.

PACEY : (à Joey) Mon frère est flic, il est au courant, les filles sont toutes des filles de ton âge. Apparemment, il les harcèle de coups de téléphone et de lettres anonymes avant de leur trancher la gorge et de leur arracher le cœur !
JOEY : N'importe quoi !
PACEY : Je plaisante pas ! Il collectionne les cœurs, on en parle pas à la télévision, c'est trop morbide. Mais c'est vrai !
JEN : C'est triste. Ce pauvre garçon est en manque d'affection.
JOEY : Bien sûr ! Et je pense qu'il en parlera quand il se fera prendre.
PACEY : S'il se fait prendre. Mon frère dit qu'il en tue une tous les cent kilomètres et Capeside est la prochaine sur la liste. (Pacey aperçoit Dawson qui s'approche doucement derrière Joey) (à Joey) Il est certainement dans le coin en ce moment, peut-être même derrière toi.
Dawson apparaît soudainement derrière Joey, qui sursaute, effrayée.
JOEY : Arrête Dawson, ça suffit. J'aurai une crise cardiaque un de ces jours.
Dawson s'installe à leur table.
PACEY : Allez t'aimes ça, Joey !
DAWSON : Bon, séance vidéo, chez moi, ce soir. Vous vous en souviendrez de celle-là.
PACEY : Je croyais que ça faisait plus partie de ta vie !
DAWSON : Les mauvaises habitudes ! C'est comme les vieux amis, c'est très très coriaces.
JOEY : Et, qu'est ce que t'as prévu ?
DAWSON : T'inquiète pas, ton cœur tiendra le coup ! Eh, je compte sur vous. (Profitant que Pacey regarde ailleurs, Dawson lui met un faux doigt dans ses frites)
JEN : Je serai pas là. Je sors avec Cliff, ce soir.
DAWSON : Ah, ouais.
JEN : Ca ne te dérange pas, si ?
DAWSON : Ca devrait ?
JEN : J'en sais rien.
DAWSON : Non, non, ça me dérange pas. Ca ne te dérange pas que ça me dérange pas ?
JEN : Ca devrait ?
DAWSON : J'en sais rien.
JEN : Non, non, ça me dérange pas.
JOEY : Bon, tout le monde est content.
Pacey goûte inconsciemment le faux doigt.
PACEY : (écœuré) Ah ! Quelle horreur !
JOEY : Merci Dawson, de ne pas t'en prendre qu'à moi.
PACEY : Tu m'as eu, mais lâchement. Je m'en souviendrais.
JEN : Et moi, je n'ai droit à rien !
DAWSON : Comment ça ?
JEN : Tu as fait peur à Joey, à Pacey. Nous sommes toujours amis ?
DAWSON : Ouais. Mais j'aurai pas cru que ça te plaisait ce genre de choses !
JEN : Oh, c'est pas que ça me plairait. C'est…
DAWSON : Quoi ?
JEN : Rien, rien. Bonne soirée. (Elle se lève pour partir)
DAWSON : Compte sur nous.
PACEY : Salut.
Pacey glisse à son tour, l'air de rien, le faux doigt dans l'assiette de Joey. Puis elle le rejette voyant qu'elle avait pris entre ses doigts.
JOEY : T'es dégoûtant, tu m'écœures.


5 - En cours de cinéma.

M. GOLD : Ce genre d'effet dans l'œuvre de Carpentra, n'est pas sans rappeler…
DAWSON : Hitchcock?
M. GOLD : Hitchcock. Dans Halloween, il remplit intelligemment l'image de manière à ce que nous soyons sur nos gardes. Il cadre les acteurs parfois avec un seul objet en arrière plan, parfois une simple branche d'arbre. C'est un art, l'art des grands maîtres. (La cloche sonne) C'est ainsi que s'achève notre spécial vendredi 13. Nous reviendrons sur David Lee au prochain cours. Merci.
Dawson s'en va pour quitter la classe quand Cliff l'interpelle.
CLIFF : Dawson, s'il te plaît !
DAWSON : Quoi ?
CLIFF : J'ai une question, un service à te demander.
DAWSON : Lequel ?
CLIFF : Un conseil, plus exactement. Je sors avec Jen ce soir et j'ai envie que ça marche, je sais pas du tout où l'emmener. Qu'est ce que tu me conseilles ?
DAWSON : Je préfère rester en dehors de ça.
CLIFF : S'il te plaît, tu peux m'aider. Je veux absolument lui faire plaisir. Tu l'as connais bien, qu'est ce qu'elle aime ? Je veux un truc imaginatif et original. Et d'après elle, t'es expert en la matière.
DAWSON (surpris) : Elle t'a dit ça ! Qu'est ce qu'elle t'a dit au juste ?
CLIFF : Laisse tomber ! Dis-moi plutôt où je peux l'emmener, qu'est-ce qui lui plairait ?
DAWSON : Qu'est-ce qui plaît aux filles en général ! Elles aiment rire, s'amuser, voilà.
CLIFF : Oh, sois plus concret ! Je sais m'amuser, je sais ce qui me plaît, mais je ne sais pas ce qui plaît à Jen.
DAWSON : Je vais réfléchir.
CLIFF : C'est ça, réfléchis ! Et trouve quelque chose de chouette, réfléchis !
Ils sortent de la classe.


6 - Dans un couloir du lycée, Jen ouvre son casier. Elle trouve une lettre où il y a écrit " Tu vas mourir ce soir ". Cliff arrive derrière elle, lui faisant peur.

CLIFF : Jen !
JEN : T'es dingue ! Tu m'as fait peur. Tiens, lis ça !
Elle lui montre la lettre de menaces.
CLIFF : D'où ça vient ?
JEN : J'en sais rien. Oh ! Je sais, je parie que c'est Dawson qui l'a mis là-dedans.
CLIFF : Comment tu peux savoir que c'est Dawson ?
JEN : C'est une plaisanterie qui ne peut venir que de lui.
CLIFF : Je serai là pour te protéger. On se voit ce soir ?
JEN : Oui. Où est-ce que tu m'emmènes ?
CLIFF : Oh ! Surprise. Mais je te promets que tu me trouveras original et imaginatif.


7 - Chez Jen, le téléphone sonne. Jen répond.

JEN : Allô ?!
CORRESPONDANT : Bonjour !
JEN : Qui est-ce ?
CORRESPONDANT : Dis-moi ton nom et je te dirai le mien !
JEN : C'est toi Dawson ! Merci, j'ai lu ton petit mot, je me sens moins exclue mais arrête.
CORRESPONDANT : Qui est Dawson ?
JEN : Très drôle ! Oui c'est bon, j'ai reconnu le fil.
CORRESPONDANT : Tu ne m'as pas dit ton nom !
JEN : Drew Barrymore. Ecoute, puisque tu veux jouer, jouons. Dis-moi, quel est ton film d'horreur préféré ?
CORRESPONDANT : " Le vendredi 13 ", et le tien ?
JEN : "Les 10 commandements". Voyons, es-tu l'auteur des meurtres en série, est-ce que tu m'attends dehors pour arracher mon cœur ?
CORRESPONDANT : Peut-être !
JEN : Dans ce cas, je te conseille d'en chercher un en meilleur état, le mien est déchiré.
CORRESPONDANT : Oh, quelqu'un t'a fait du mal ?!
JEN : Non, je me le suis brisée toute seule.
CORRESPONDANT : Je suis désolé.
JEN : Moi aussi.
CORRESPONDANT : Je peux peut-être t'aider ?
JEN : C'est gentil, Dawson. Mais je pense que ce jeu a suffisamment duré !
CORRESPONDANT : Qui est ce Dawson ?
Jen regarde par la fenêtre.
JEN : Où es-tu ? Tu m'appelles de dehors ? C'est ça ?
CORRESPONDANT : Non, ce ne serait pas drôle ! Je suis plus proche que ça.
JEN : Ca suffit ! Arrête ! (Elle prend un couteau)
CORRESPONDANT : Tu devrais fouiller la maison ?
JEN : T'as pas osé t'introduire dans la maison , Dawson ! C'est pas parce que ma grand-mère est sortie que…
CORRESPONDANT : Visiblement, ce Dawson est un vrai charlot !
JEN : Non, pas du tout ! Il est original mais dans le bon sens.
CORRESPONDANT : Comment va ton grand-père ?
JEN : Ecoute Dawson ! Si tu te caches dans la chambre de mon grand-père, c'est pas intelligent !
Elle entre dans la chambre de son grand-père et remarque que la fenêtre est ouverte.
JEN : Bon je reconnais, tu m'as eu. Ca suffit ! Je suis complètement terrorisé, montre-toi ! (Elle ferme la fenêtre puis ouvre la porte de la penderie ayant entendu un bruit) Où es-tu ?
CORRESPONDANT : Quoiqu'il arrive Jennifer, ne regarde pas sous le lit !
JEN : Grand-père ! (Elle regarde sous le lit, rien mais la main de son grand-père glisse sur sa tête, elle crie effrayée) Ah ! Ah ! Arrête, arrête, je t'en supplie Dawson ! Ca me fait plus rire du tout !
CORRESPONDANT : Cesse de m'appeler Dawson !
JEN : Mais qui êtes-vous ?
CORRESPONDANT : Devine !
Quelqu'un cherche à ouvrir la porte d'entrée.
JEN : Qui est là ? Qui est là ?
Elle court pour aller fermer la porte de derrière. Elle sursaute quand la main de sa grand-mère lui touche l'épaule.
MME RYAN : Jennifer, ce n'est que moi. Je ne retrouve pas ma clef. Qui est au téléphone ?
JEN : Allô ! Qui est-ce ?
CORRESPONDANT : A bientôt Jennifer, très bientôt !


8 - Dans la véranda des Leery, Dawson a préparé un cadavre pour sa fête le soir. Joey arrivant, il le planque en le balançant derrière un canapé.

JOEY : Trop tard, j'ai vu.
DAWSON : T'as vu quoi ?
JOEY : Tu nous prépares une petite farce pour ce soir.
DAWSON : Je ne sais pas de quoi tu parles ! Oh, si tu fais référence à ma passion pour le vendredi 13 c'est terminé, j'ai mûri depuis l'an dernier.
JOEY : Montre-moi ce que c'est ! (Elle essaie d'apercevoir l'objet que cache Dawson mais il la retient)
DAWSON : Mais c'est rien, il y a rien !
JOEY : Montre-moi, allez !
DAWSON : Mais il y a rien, je te dis !
JOEY : Arrête, tu me fais mal ! Je ne suis pas une idiote et tu ne m'auras pas. Inutile d'afficher ton sourire Richie Cunningham. Je t'ai à l'œil Dawson, tu es une crapule, je le sais.
DAWSON : Alors tu n'as rien à craindre.
Klaxon. Une voiture arrive.
DAWSON : Ah, ah ! Voilà Pacey ! Tu viens ?
JOEY : Où ça ?
DAWSON : Faire des provisions pour ce soir.
Ils sortent dehors.
JOEY : J'aime pas monter avec lui, c'est un danger public !
PACEY : Eh non ! Vous n'hallucinez pas, je conduis ! Tous en chœur, génial ! Tous en chœur, génial !
JOEY : Je vous en prie, faites le taire !
PACEY : Je suis un excellent conducteur, vous n'avez rien à craindre, allez en voiture !
Ils montent en voiture.


9 - En ville, Pacey conduit rapidement. Il s'arrête brutalement devant le supermarché.

DAWSON : Tu es le plus mauvais conducteur de la Terre !
PACEY : Trêve de compliments. Tu gardes la voiture, Joey ?
JOEY : Pourquoi ?
Dawson sort de la voiture.
PACEY : Bien, je peux pas couper le moteur, enfin je pourrais mais ce serait embêtant, j'ai pas la clef.
JOEY : Ah oui, évidemment ! Tu l'as volée !
PACEY : Eh ! Je l'ai empruntée à mon père, c'est pas du vol.
Pacey sort de la voiture et se dirige vers le supermarché.


10 - Dans le supermarché, Dawson et Pacey assistent à une dispute de couple.

URSULA : Non mais pour qui tu te prends ?
EDDIE : La ferme !
URSULA : Je t'appartiens pas !
EDDIE : Ne me touche pas ! Ne me touche pas !
URSULA : T'es cinglé ! Complètement cinglé !
EDDIE : Je supporte plus ta tronche !
URSULA : Mais moi non plus, je supporte plus ta tronche !
PACEY : On intervient pas ?
DAWSON : Non pas dans les affaires de couple.
URSULA : Lâche-moi ! Arrête, tu me fais mal, lâche-moi mais lâche-moi ! (Le type se tire) Eh ! Eh, eh, oh ! Où tu vas ?
EDDIE : Ca te regarde pas où je vais ! Je me tire.
URSULA : T'es qu'un pauvre crétin, tu vaux rien, je peux plus te voir en pointure ! (Elle lui balance un objet du supermarché) Crétin ! (Elle remarque Pacey et Dawson) Tiens bonsoir ! On fait la fête ?
PACEY : Exactement.
URSULA : Vous n'avez pas 21 ans !
Dawson s'éclipse, inintéressé par la conversation.
PACEY : Oh, si, si, bientôt ! Dans quelques semaines.
URSULA : Tu veux que je t'offre une bouteille de vin ?
PACEY : Euh, avec plaisir !
Elle embarque une bouteille dans son sac.
PACEY : Tu comptes pas payer, d'abord ?
URSULA : Ca gâcherait tout le plaisir ! (Elle lui fait une tape amicale sur la joue) Je t'attends dehors.


11 - Pendant ce temps, dans la voiture, Joey essaye de capter une fréquence radio, en vain. Soudain, un homme apparaît à la vitre. Joey sursaute.

JOEY : Oh, mon dieu !
Il lui fait signe de baisser la glace, elle le fait.
DAVID : Bonsoir !
JOEY : Bonsoir !
DAVID : Comment tu t'appelles ?
JOEY : Joey.
DAVID : Enchanté, moi c'est David. Je crois que je suis perdu, je me dirigeais vers Providence et je pense que j'ai pris la mauvaise sortie.
JOEY : Ah, Providence ! Eh bah, vous vous êtes égaré !
DAVID : Tu peux m'indiquer la bonne direction ?
JOEY : Bien sûr ! Vous allez prendre la première à droite et roulez jusqu'à l'autoroute et je crois que là-bas… (Joey s'interrompt voyant qu'il la regarde fixement)
DAVID : Oh pardon, je te regardais. T'as des yeux absolument ravissants. Tout le monde doit te le dire. Tu as un regard persan.
JOEY : Merci.
DAVID : Je suis épuisé, j'ai voyagé toute la journée. Il y a bien un hôtel dans le coin ?
JOEY : Oui, pas loin d'ici il y a un hôtel.
DAVID : Je ne connais pas bien la région. Et toi, tu habites par ici ?
Dawson arrive près de la voiture.
DAWSON : Qu'est ce qui se passe ? Vous voulez quelque chose ?
DAVID : Rien, rien du tout. (A Joey) Merci beaucoup, Joey !
JOEY : Bonne chance !
Il s'en va, Dawson monte dans la voiture avec ses provisions.
DAWSON : On t'a jamais dit qu'il fallait pas parler aux étrangers. Eh, c'est peut-être un tueur !
JOEY : Il était perdu, il demandait sa direction.
DAWSON : Je t'en prie Joey ! C'est un truc vieux comme le monde. Tu lui indiques sa direction et tu te retrouves dans les bois avec un couteau sous la gorge.
JOEY : Tu es un paranoïaque !
DAWSON : Mais, mais, les assassins ont exactement ce profil, qu'est ce que tu crois ? Ouh, ouh, on arrive en l'an 2000.
JOEY : Laisse tomber !


12 - Devant le supermarché, Pacey attend Ursula. Il retrouve les clefs de la bagnole dans sa poche. Ursula arrive et lui tend la bouteille de vin.

URSULA : Tiens, c'est pour toi.
PACEY : Merci. Un Cabernet Sauvignon, mon vin préféré ! Mon ami organise une petite soirée chez lui et si ça te dit bien sûr, bah tu es la bienvenue.
Le petit copain d'Ursula réapparaît soudainement.
EDDIE : Ursula !
URSULA : Je viens avec vous.
EDDIE : Dans la voiture, tout de suite !
URSULA : Vous êtes en voiture ?
PACEY : Oui, là-bas.
Ils courent à la voiture et montent. Eddie les rattrape et tape contre la voiture.
EDDIE : Où est ce que tu vas ?
URSULA : Ca te regarde pas. (A Joey) Ferme les portières !
EDDIE : Ouvrez cette foutue portière !
JOEY : Pacey, démarre !
PACEY : Okay !
URSULA : Regarde !
Eddie fait le tour de la voiture cherchant une issue. Pacey paniqué, a du mal à démarrer la voiture.
TOUS LES PASSAGERS DE LA VOITURE : (à Pacey) Démarre !!!
Pacey décolle enfin.


13 - Chez les Ryan, quelqu'un frappe à la porte. Jen ouvre, c'est Cliff.

JEN : Cliff ! Dix-neuf heures, quelle ponctualité !
CLIFF : Je ne fais pas attendre les dames !
La grand-mère de Jen arrive au bas de la porte.
MME RYAN : Vous êtes Clifford Elliott ?
CLIFF : Bonsoir madame ! J'ai trouvé ceci sous le porche.
Il lui tend du courrier.
MME RYAN : Oh merci, merci Clifford ! J'ai beaucoup entendu parlé de vous : Quaterback, tables d'honneur, je vous vois régulièrement à l'église de Nazarene.
JEN (gêné) : Grand-mère, s'il te plaît !
MME RYAN : Jennifer est ravissante, ce soir. Vous ne trouvez pas ?
CLIFF : Si madame. J'allais dire.
JEN (pressée de la quitter) : Au revoir grand-mère !
MME RYAN : Amusez-vous bien les enfants ! Et ramenez-la avant minuit, sinon elle se changera en citrouille !
CLIFF : Ne vous en faites pas madame ! Elle est entre de bonnes mains.
Mme Ryan ferme la porte.
JEN : Elle t'adore. C'est très mauvais signe !
CLIFF : Tu crois !
JEN : Je reviens, il fait frais, je vais monter prendre ma veste.
CLIFF : Oh c'est pas la peine ! On va à trente mètres de chez toi.
JEN : Pourquoi, où on va ?
CLIFF : Chez Dawson. Il organise une soirée, ça peut-être sympa ?


14 - Dans le salon des Leery, tout le monde (Dawson, Joey, Pacey, Ursula, Cliff et Jen) est réuni pour la fête du vendredi 13.

URSULA : C'est chouette ici ! (Elle prend un cornet de pop-corn) Du pop-corn, j'adore ça ! (Elle ouvre le cornet et il en sort un serpent à ressort, elle crie) Je le crois pas ! (Elle rigole de la petite farce puis bizarrement tout le monde rit) Qui a fait ça ?
JOEY : Dawson. Qui d'autre ?
URSULA : C'est rien, j'adore avoir peur ! Mon copain Eddie passe son temps à me faire flipper.
PACEY : Ouais, j'imagine.
URSULA : J'ai soif ! (Elle sort la bouteille de vin de son sac)
DAWSON : Chacun fait comme chez soi !
Jen s'approche de Dawson pour lui parler, tandis que le reste du groupe s'éloigne du salon.
JEN : Au fait, merci pour le coup de téléphone !
DAWSON : Le coup de fil !? Quoi je devais te téléphoner ?!
JEN : Et la lettre dans mon casier, c'est très réussi. Tu te débrouilles bien, j'avoue que j'ai eu du mal à te reconnaître.
DAWSON : Quoi !? Mais quel coup de téléphone ?
JEN : Oh je t'en prie, Dawson, ne te moque pas de moi ! Tu as essayé de me faire peur ?
DAWSON : Non, pourquoi j'essaierais te faire peur ?
JEN : Parce que c'est le jour… On est vendredi 13.
DAWSON : Ah bah oui, je sais. J'ai quelques farces en réserve, mais je n'ai rien prévu de spécial pour toi. J'ignorais que ça t'intéressait.


15 - Dans la cuisine, Ursula ouvre un frigo.

URSULA : D'accord, il y a rien. (A Pacey) T'as un tire-bouchon ? Il nous faut des glaçons, il est pas frais. (Elle lui tend la bouteille puis ouvre un autre frigo et hurle en voyant une fausse tête déchiquetée. S'apercevant encore que c'était une farce, elle rigole. Elle ferme le frigo) Oh ! Les trains fantômes à côté, c'est rien !


16 - Dans la salle à manger, Dawson prépare la pièce pour la soirée.

DAWSON (à Joey) : Tu veux bien aller chercher le programme dans le placard de l'entrée.
Joey tenant un saladier contenant une tête de mort le passe à Jen, qui le donne à Cliff. Joey s'éloigne suivie de Jen.
CLIFF : Merci de m'avoir inviter, c'est formidable.
DAWSON : Tu trouves ?
CLIFF : On peut pas trouver d'idée plus originale pour un premier rendez-vous. Tu t'imagines, l'emmener chez son ex petit copain.
DAWSON : C'est classique !
CLIFF : Je crois que je suis sur la bonne voie.
DAWSON : Eh bah, félicitations !


17 - Joey et Jen sont devant le placard de l'entrée.

JEN : Joey, c'est moi qui débloque ou c'est vraiment étrange, je sors avec Cliff pour la première fois et je me retrouve ici. Qui a eu cette belle idée ?
JOEY : Cliff.
JEN : Non, non, non ! Il a pas assez d'imagination pour ça, c'est forcement Dawson !
JOEY : Tu crois ?
Joey ouvre le placard, il en sort un cadavre. Elles hurlent de peur.


18 - De retour dans la salle à manger, tout le monde est assis autour de la table "céleste".
URSULA : Esprits, êtes-vous là ? Manifestez-vous !

PACEY (chantant) : Ouh… Ouh… Esprits, venez à nous !
CLIFF : Tu es médium Ursula ?
URSULA : Ouais, c'est indépendant de ma volonté. Disons que j'ai des sœurs spirituelles qui occupent mon cœur à l'occasion.
DAWSON : Des sœurs seulement !
Le groupe rit.
PACEY : J'ai une idée : interrogeons les victimes du tueur, on aura peut-être son identité. Et on aura la récompense avec un peu de chance.
DAWSON : Il paraît qu'il aime filer ses victimes ; il prend d'abord contact, leur écrit, leur téléphone.
URSULA : C'est vrai ?
DAWSON : Ouais ; c'est ce qu'il a fait avec la fille en Caroline du Nord. Il lui a envoyé des lettres ; la guettait à la sortie du lycée, à la fenêtre de chez elle. Et ensuite, il l'a appelée en se faisant passer pour quelqu'un d'autre.
CLIFF : J'en ai la chair de poule ! (A Jen) Tu as reçu un coup de téléphone ?
PACEY : Quelqu'un t'a appelée ?!
JEN : Oui, quelqu'un qui s'appelle Dawson !
DAWSON : Jen, ce n'est pas moi, je te le jure !
JOEY : Si tu continuais ton histoire ?
DAWSON : Elle fait peur et tu n'aimes pas ça.
JOEY : Je sais, la contradiction c'est dans ma nature.
DAWSON : D'accord. Le tueur téléphone ; il s'assure que la fille est seule ce soir-là, qu'elle vit dans une ville où on ne verrouille pas les portes. Ensuite, il coupe l'électricité, coupe le téléphone ; monte tranquillement les marches une à une ; il arrive dans sa chambre, elle est endormie, il l'éventre, lui arrache le cœur et puis s'en va. (Tout le monde est écœuré sauf Pacey qui a l'air amusé) Il utilise un long scalpel qui fait penser qu'il est peut-être chirurgien.
URSULA : Tu sais ce qu'il y a de plus effrayant dans ton histoire…
JEN : … C'est qu'elle est vraie.
PACEY : Oui, on s'imagine pas que ça puisse arriver, mais ça arrive presque tous les jours.
CLIFF : J'en en une aussi, une histoire vraie. Une femme sort avec son enfant pour aller cueillir des myrtilles. Elle laisse son bébé dans la voiture sur le siège arrière, la portière ouverte pour l'entendre s'il pleure. Elle cueille tranquillement ses fruits et puis, tout à coup, elle s'aperçoit que ça fait une heure que le bébé n'a pas fait un bruit.
URSULA (prenant un air mystérieux plein de suspense) : Oh ! Oh ! Oh !
CLIFF : Elle court jusqu'à la voiture et découvre qu'un serpent s'est glissé dans la gorge de son bébé, la queue est encore à l'extérieur. (Joey et Pacey sont déjà dégoûtés) Complètement paniquée, elle attrape la queue et tire de toutes ses forces. Le serpent sort et les boyaux du bébé avec !
Dégoût général.
JEN : C'est pas effrayant, c'est dégoûtant !
JOEY : Ecœurant !
JEN : Pauvre bébé !
URSULA : J'en ai une : très angoissante ! C'est l'histoire d'un garçon, un jeune homme qui va faire quelques courses un soir et reviens avec une femme, une femme étrange, disons sauvage mais jolie. Il décide de l'inviter chez un de ses amis qui fête le vendredi 13 avec une soirée épouvante. Seulement ce que personne ne sait c'est que cette femme est cinglée, elle est gravement atteinte : c'est le résultat d'années et d'années de mauvais traitement. Et dans son sac, il y a ce grand, cet immense poignard aiguisé ; parce que par moment quand ça lui prend ; elle tranche une gorge par-ci, une par-là et elle regarde gicler le sang rien que pour le plaisir.
Chacun a l'air gêné de cette histoire, en effet la femme cinglée pourrait bien être Ursula. Tout à coup, ils se retrouvent dans l'obscurité totale et ils crient tous effrayés sauf Ursula.
URSULA (se moquant d'eux) : Vous êtes nuls, j'ai failli m'évanouir !
JOEY : Dawson, remets la lumière !
DAWSON : C'est pas moi, ça doit être une coupure de courant.
JEN : Une coupure de courant un vendredi 13, quelle coïncidence ! Je vais téléphoner pour me renseigner. (Elle se lève et décroche le combiné téléphonique puis raccroche) Evidemment plus de téléphone !
DAWSON : Mais j'y suis pour rien !
PACEY : Plus de téléphone, plus d'électricité ; à mon avis, c'est le tueur !
JOEY : Moi je sais qui c'est, suivez mon regard ! (regard vers Dawson)
PACEY : Bon enfin, peu importe ! Ca ne m'amuse plus du tout !
JOEY : Les portes sont fermées ?
CLIFF : Ouais, faudrait vérifier !
DAWSON (se levant) : Joey et Pacey, vérifiez la porte d'entrée ! Jen et Cliff, il y a des torches dans le placard à l'étage.
Tout le monde se lève pour exécuter les conseils de Dawson sauf Ursula qui n'en n'a pas reçu. Dawson s'éloigne également.
URSULA (à Dawson) : Eh toi, où tu vas ?
DAWSON : Je vais vérifier les fusibles, dehors. Reste ici !
URSULA : Non, non, non ! Je viens avec toi !
DAWSON : D'accord.


19 - Joey et Pacey se dirigent vers la porte d'entrée.

PACEY : Ca a marché ! Tu es terrorisé !
JOEY : Tu dis n'importe quoi !
PACEY : Allez, arrête de trembler ! C'est encore une des vieilles farces de Dawson, il y a pas de psychopathes dans cette maison.
JOEY : Si, il y en a une et tu l'as amenée ! Pacey, ça t'a pas suffit l'affaire avec Tamara ! Ca va mal se terminer : ton complexe de dite " mal réglé ", ça va finir par tous nous tuer !
PACEY : Oh, mais je la trouve sexy et je lui plais, ça se voit.
JOEY : C'est une tarée ! On a pas idée d'inventer des histoires pareilles ! Non mais franchement, t'as vraiment drôle de goût pour ce qui est des femmes !
PACEY (se moquant d'elle) : Oh Joey ! Ca me blesse, venant de toi, tu peux pas savoir !
JOEY : Où veux tu en venir exactement ?
PACEY : Parlons tes frustrations, Joey ! Tu vas mourir sans avoir déclaré ta flamme à ton meilleur ami. Ce garçon n'a absolument pas conscience que tu rêves de lui le matin, l'après-midi, le soir.
JOEY : Je ne suis pas amoureuse de Dawson !
PACEY : Tu nies, tu refuses d'avouer. (Un bruit retentit) C'était quoi, ce bruit ?
JOEY : Vas voir ! Toi, qui n'a pas peur !
Ils se dirigent vers la provenance du bruit. Pacey monte une marche d'escalier, soudain une ancre se balance devant lui. Ils sursautent.


20 - Jen est au premier, elle cherche Cliff.

JEN : Cliff ? Cliff !
Il apparaît soudainement pour l'effrayer.
CLIFF : Aahh !
JEN : Ah ! Tu m'as fait peur !
CLIFF : Pardon !
JEN : Bon sang ! J'ai cru que c'était cette femme en bas, elle est folle furieuse !
CLIFF : Elle est incroyable, hein !?
JEN : Je crois que c'est un piège.
CLIFF : Comment ça ?
JEN : Je suis persuadée que dans le placard, on va trouver une tête de mort, une araignée, un serpent ou un cadavre.
Cliff ouvre le placard et prend les torches.
CLIFF : Tu t'es trompée !
Mais une phrase menaçante est écrite sur une glace dans le placard. Il est écrit : " Tu vas mourir ce soir "
JEN : Je subis cette horrible plaisanterie depuis ce matin ! D'abord la lettre dans mon casier puis le coup de téléphone et…
CLIFF : Tu penses que c'est lui ?
JEN : Qui veux tu que ce soit ?
CLIFF : Eh bien, imagine que Dawson n'est rien à voir là-dedans ! Imagine que le psychopathe veuille s'en prendre à toi !
Jen semble très angoissée à cette idée.


21 - Dehors, Dawson vérifie les fusibles éclairé par un briquet. Il est accompagné d'Ursula.

URSULA : Qu'est qui fait froid, ici ! (Elle cherche quelque chose dans son sac. Dawson la regarde attentivement, se méfiant de ce qu'elle pourrait sortir de son sac [un couteau, allusion à l'histoire racontée par Ursula]. Puis elle sort un foulard et se le met autour du cou ; Dawson semble soulagé, elle le remarque) Tu croyais que j'allais sortir mon gros poignard !
DAWSON (niant) : Non ! Non, bien sûr que non !
URSULA : Non ! Poignarder, j'aime pas ça ! Je préfère une balle en pleine tête ! (Dawson la regarde de nouveau, méfiant et effrayé. Elle rit) Mais je plaisante, calme-toi !
DAWSON : Quel talent d'actrice !
URSULA : C'est drôle que tu dises ça, parce que j'ai voulu tenter ma chance à Hollywood. Mais j'y ai renoncé, j'ai rencontré Eddie.
DAWSON : Le type de tout à l'heure ?
URSULA : Ouais ! Il est dangereux, il a fait de la prison.
DAWSON : Pourquoi ?
URSULA : Il a agressé un type. Il lui a pris la tête et l'a frappé contre un mur ! Il a fallu ramasser ses deux yeux sur la chaussée. C'est un monstre ! C'est mon monstre. Ouais, c'est vachement compliqué l'amour !
DAWSON : Ca, tu l'as dit !
URSULA : Je vois bien que tu souffres. J'ai, comment dire, ce don extraordinaire de clairvoyance. Tu viens de rompre avec une des filles que tu as invité ce soir. Je ressens les émotions ! Ne t'en fais pas, elle reviendra !
DAWSON : Mais qu'est ce que tu en sais ?
URSULA : Je sais qu'elle t'aime, et toi, t'as essayé de lui faire peur toute la soirée pour lui prouver que tu l'aimes encore.
DAWSON : Oh ! Je ne me suis pas occupé d'elle. J'ai fait peur à Joey.
URSULA : Ouais, la brune belle et farouche ! Vous êtes faits pour vous entendre !
DAWSON : C'est Jen mon ex, c'est pas Joey !
URSULA : Eh bah le voilà ton problème ! Tu te trompes de fille.
DAWSON : Non, Joey et moi, on est ami, rien de plus. On se connaît depuis longtemps, c'est pour ça que tu nous as senti très complices. Il y a quelque chose qui m'échappe, j'avais mis un minuteur pour que ça s'éteigne à onze heures pile.
URSULA : Alors la coupure de courant, c'était toi !
DAWSON : Ouais, mais on dirait que quelqu'un a trafiqué les fusibles !
Un bruit retentit…
URSULA : Qu'est ce que c'était ?
DAWSON : Je sais pas.
Il éteint son briquet. Ils retournent dans la maison où les attendaient Pacey, Jen et Cliff. Ils sont éclairés grâce aux torches.
PACEY : Où t'étais passé ?
DAWSON : Je vérifiais les fusibles. Où est Joey ?
JEN : Elle est partie à ta recherche !
DAWSON : Vous l'avez laissée partir seule ! (Il prend une torche et commence à chercher Joey) Joey ! Joey ! (Il entend du bruit dans un placard) Joey ! (Il ouvre le placard et découvre Joey inconsciente, couverte de sang. Il commence à paniquer) Joey ! Oh, c'est pas vrai ! Réponds-moi, Joey ! (Soudain une ombre s'approche de lui, effrayé, il crie) Aahhh !!
Joey (couverte de ketchup) et Jen rient, elles avaient mis en scène cette petite farce horrible pour Dawson. Jen (l'ombre) enlève son masque et son déguisement de tueur.
DAWSON : Bravo, bravo, c'est très drôle !
JOEY : On t'a eu Dawson !
Les autres se dirigent vers lui et rient également. Pacey aide Joey à se relever.
DAWSON : C'est stupide, c'est vraiment stupide !
JOEY : Quand tu le fais, c'est drôle et quand nous on le fait, c'est stupide.
DAWSON : Les serpents en caoutchouc, ça n'a rien à voir avec une Joey assassinée !
JOEY : Boohoo ! C'était l'idée de Jen et elle est franchement excellente.
DAWSON (étonné) : Oh, une idée de Jen !
JEN : Les coups de téléphone anonymes et les lettres de menace dans mon casier, c'est autre chose que les serpents en caoutchouc, ça fait très très peur Dawson !
DAWSON : Je te l'ai dit et je te le redit je n'y suis pour rien, je n'ai pas téléphoné, je n'ai pas écrit !
JEN : Tu es sérieux ?!
Dawson, énervé de ne pas être cru par Jen, monte dans sa chambre. Elle le rejoint.
JEN : Bon ! Regarde-moi dans les yeux s'il te plaît et dis-moi que ce n'est pas toi !?
DAWSON : Je te le jure que ce n'est pas moi.
JEN : Dis : " je le jure devant Dieu ".
DAWSON : Mais tu crois pas en Dieu !
JEN : Mais alors, qui c'est ?
DAWSON : J'en sais rien, le tueur peut-être !
JEN : Pourquoi c'est pas toi ?
DAWSON : Quoi ?!
JEN : Pourquoi n'as tu pas essayé de me faire peur ? Parce que je ne fais plus partie de ta vie ?
DAWSON : Tu oublies que c'est toi qui m'as quittée ! Tu m'as clairement fait comprendre que je ne t'intéressais plus : alors, ne t'étonne pas si en retour je te raye de ma liste.
JEN : Alors, pourquoi tu nous as invités chez toi ?
DAWSON : Je sais pas. Pour aider Cliff. Et puis aussi, pour te revoir.
JEN : Pour me surveiller ?
DAWSON : Je n'arrive pas à m'y faire, Jen.
Ils se rapprochent pour s'embrasser puis finalement Jen détourne la tête.
JEN : Non, vaut mieux pas !
DAWSON : Non, non.
JEN : Je vais m'en aller.
DAWSON : Oui.
JEN : Dawson, quoiqu'il arrive entre nous, je te demande de ne jamais me rayer de ta liste, d'accord ?
DAWSON : Jamais, je te le promets.
JEN : Alors fais moi peur la prochaine fois !
DAWSON : J'y pense déjà.


22 - Pacey et Ursula sont dans la véranda.

PACEY : T'as peur ?
URSULA (se moquant de lui) : Je suis pétrifiée, ça se voit pas !
PACEY : Tu sais je parais jeune mais je suis sortie avec des femmes plus âgées que toi. (Bruit) T'as entendu ? Il y a quelqu'un dans les buissons !
Soudain, le copain d'Ursula arrive en furie dans la véranda (il casse une vitre).
EDDIE (à Ursula) : Je vais te tuer !
URSULA (terrorisée) : Au secours ! Pacey fais quelque chose je t'en prie ! Mais défends moi ! (Elle se cache derrière Pacey)
EDDIE : Je vais te tuer !
Cliff ouvre la porte d'entrée.
CLIFF : Tu as vu Jen ?
Etonné, il recule. Pacey et Ursula entrent rapidement dans la maison, referment la porte et essayent de la bloquer dos à celle-ci.
EDDIE : Je vais vous tuer, tous les deux !
URSULA : C'est ça, tu peux courir ! Pacey va te mettre en miettes, c'est mon nouveau mec et il ne te laissera pas me toucher !
PACEY : Ne dis pas ça ! Ne dis pas ça ! (Il ne se sent pas de taille face à Eddie !)
Dawson et Jen, alertés par le bruit, déboulent des escaliers.
DAWSON : Qu'est ce qui se passe ?
PACEY : Son petit ami est dehors !
Joey arrive également sur le lieu des hurlements.
URSULA : Il est complètement malade ! Je vais appeler la police Eddie !
EDDIE : Ca m'étonnerait ! T'as pas intérêt !
PACEY (essayant de la calmer) : Chut !!!
URSULA : Je vais les appeler !!! Je vais les appeler maintenant !!!
PACEY : Chut ! Je t'en supplie !!
DAWSON : C'est impossible, j'ai coupé le téléphone.
Eddie réussit à briser une vitre de la porte, il essaie d'ouvrir mais elle est verrouillée.
URSULA : Faites ce que vous voulez, mais moi je me tire !
Eddie part ailleurs pour trouver une autre issue de la maison.
DAWSON : Il essaye d'entrer !
CLIFF : Verrouille les portes !
Chacun part dans diverses directions pour sécuriser la maison. Jen et Joey contrôlent une fenêtre puis soudain Eddie y apparaît, elles crient. Dawson barricade bien une porte. Bruit d'escalade.
DAWSON : Comment il fait ? Il grimpe au mur ?
URSULA : Il est fort mais c'est comme même pas Spiderman.
Pacey bloque une chaise devant une porte. Bruit de grincement d'échelle.
DAWSON : Il se sert de l'échelle !
JOEY : Il va entrer par ta chambre !
DAWSON (à Pacey) : Cours chez Jen ! Appelle ton frère !
Cliff, Dawson et Jen entrent dans la chambre.
DAWSON : La fenêtre est ouverte !
CLIFF : Il est entré !
Voulant aller chercher de l'aide, Pacey ouvre la porte d'entrée et se retrouve nez à nez avec Eddie qui lui serre la gorge.
EDDIE : Tu veux me piquer ma femme ?
PACEY : Non monsieur, pas du tout !
EDDIE : Tu te moques de moi.
Joey arrive derrière Eddie et le frappe à la tête avec une casserole. Il lâche Pacey.
EDDIE (à Joey) : T'es morte !
Joey le frappe à nouveau, il se retrouve à terre. Là, Joey continue à le frapper plusieurs fois avec la casserole. Ursula déboule des escaliers.
URSULA (à Joey) : Eh ! Arrête ! Arrête ! Mais laisse le, laisse le ! (Elle pousse Joey pour qu'elle arrête) Ca va pas, non ! (A Eddie) Eddie réponds moi, chéri !
EDDIE : Excuse moi mon trésor !
URSULA : Ca va ?
EDDIE : Excuse moi.
URSULA : T'as pas trop mal ? Je vais te ramener à la maison !
EDDIE : Je suis rien sans toi !
URSULA : Je t'aime. On va se barrer d'ici tout de suite ! (Ursula aide Eddie à se relever. Dawson, Jen et Cliff les rejoignent ; ainsi que Joey et Pacey s'ayant remis de la brutalité des deux tourtereaux) Ils sont dingues ces mômes ! Oh, on est désolé pour les dégâts. Oh, eh ! Je travaille au bowling de Dolaman, si vous venez je vous ferais une réduc sur les chaussures.
Ils s'en vont. En fermant la porte brutalement, Ursula pète une autre vitre de la porte.
DAWSON : Merci !


23 - Dehors, Cliff raccompagne Jen chez elle.


JEN : Oh ! Quel affreux cauchemar !
CLIFF : Je croyais que tu aimais avoir peur.
JEN : Faux ! Il y a rien que je déteste plus.
CLIFF : C'est vrai ? Mais Dawson m'a dit le contraire !
JEN : Comment ça ?
CLIFF : Tu sais ce que je ressens pour toi ? Enfin, est ce que tu veux savoir ?
JEN (hésitante) : Euh…
CLIFF : Tu me plais beaucoup. Je te trouve super.
JEN : C'est gentil, merci. Je te trouve super aussi.
CLIFF : Ah, tu mens !
JEN : Non, non, c'est sincère. Tu es quelqu'un de sympathique.
CLIFF : Je reste convaincu que tu apprécies Dawson parce qu'il est inventif et que tu me trouves maladroit, sans imagination et peu original.
JEN : Non, non, ne dis pas ça ! Tu te trompes, je t'assure.
CLIFF : Pour ce soir, j'avais demandé conseil à Dawson.
JEN : Tu as demandé conseil à Dawson ?!
Ils arrêtent de marcher.
CLIFF : Ouais ! Et il m'a parlé de ses soirées. Il a dit que si je réussissais à te faire peur, ce serait à moitié gagné.
JEN : Cliff ! C'est toi qui m'as téléphoné ? (Cliff affirme) Et qui a mis ce mot effroyable dans mon casier (Il affirme) Et c'est Dawson qui t'en a donné l'idée ?
CLIFF : Non, ça c'est moi qu'y est pensé et j'en suis très fière.
JEN : Cliff, écoute moi ! Je vais être honnête avec toi. Je ne me sens pas prête pour une nouvelle histoire, ma vie amoureuse a été un désordre jusqu'ici. Aujourd'hui, je suis ramassée à la petite cuillère. Mais si je sortais avec toi, j'aimerais que tu sois toi-même et pas le jumeau de Dawson Leery.
CLIFF : Ouais, j'ai été stupide. On ne fait pas preuve d'imagination en copiant une autre personnalité.
JEN : C'est sûr.
Ils se remettent à marcher.


24 - Devant chez Dawson, Pacey se dirige précautionneusement vers sa voiture, une torche à la main. Il monte, démarre sa voiture et part.


25 - Jen et Cliff sont dans la véranda de Mme Ryan.

CLIFF : Voilà ! Tu es chez toi avant minuit. Je peux t'embrasser pour te dire bonne nuit ?
JEN (hésitante) : Euh, Cliff !
Finalement, il l'embrasse. La grand-mère de Jen ouvre la porte juste à ce moment.
MME RYAN : Oh ! Pardon !
JEN : Oh, c'est rien, c'est rien !
MME RYAN : Non, non. Excusez moi, je ne voulais pas vous interrompre. Bonsoir Clifford !
CLIFF : Bonsoir madame !
JEN : Je rentre tout de suite.
MME RYAN : Non, non, ne te presse pas, prends ton temps. (Elle ferme la porte)
JEN : Je crois… Je crois que ma grand-mère a un faible pour toi. Tu es intéressé ?
CLIFF : Je peux pas. Je suis amoureux de quelqu'un d'autre. (Il parle de Jen)
JEN : Bonne nuit !
Elle l'embrasse et rentre chez elle. Sa grand-mère l'attend, assise à la table de la cuisine.
JEN : Bonsoir grand-mère !
MME RYAN : Un gentil garçon ce Clifford, quelqu'un de sérieux !
JEN : Oui, il est très gentil. Je suis fatiguée, je vais aller me coucher.
MME RYAN : Tu as du courrier, ma chérie.
Jen prend la lettre et l'ouvre. Mme Ryan ferme une porte, Jen sursaute. Sur la lettre est inscrit " Bon vendredi 13. Dawson ", Jen sourit.
MME RYAN : Qu'est ce que c'est ?
JEN : Hum ! (Elle referme l'enveloppe) En fait, c'est pour toi ! Bonne nuit !
Mme Ryan ouvre la lettre et prend peur.


26 - Dans la chambre de Dawson, Dawson et Joey se remémorent les peurs de la soirée. Dawson lui montre le cadavre qu'elle avait trouvé dans le placard de l'entrée.

DAWSON : Avoue que tu as eu la frousse de ta vie !
JOEY : Ouais, pas autant que toi en tout cas !
DAWSON : J'ai pas eu peur !
JOEY : Oh ! Tu as fait une de ces têtes quand tu m'as vue tomber du placard. (Elle imite sa réaction) D'ailleurs, c'est à ce moment là que j'ai compris que si je mourais, tu serais triste.
DAWSON : Qu'est qui faut pas entendre ?!
JOEY : Oh, tu serais pas triste ! Oh, merci !
DAWSON (la regardant bien en face) : Tu plaisantes ! Si tu mourais, je serais inconsolable. Joey, si tu mourais, je deviendrais fou. Il pourrait rien m'arriver de pire que de te perdre ! Et si moi je mourais, est ce que tu verserais quelques larmes ?
Joey acquiesce.
DAWSON : Il est tard. Tu veux dormir ici ?
JOEY : Ca t'ennuie pas ? Je suis sûr de faire des cauchemars après une journée pareille.
DAWSON : On s'est bien amusés, non ?
JOEY : Oui mais vendredi 13, c'est fini maintenant ! Je veux plus entendre parler de morts-vivants, d'accord ? J'ai envie de m'endormir en croyant qu'on vit dans un monde paisible.
DAWSON : D'accord, Joey.
Joey tire la couette du lit et découvre des araignées en plastique.
JOEY : Bravo ! (Elle les retire) Bravo !
Ils se couchent. Dawson allume la télé, c'est le JT.
LE JOURNALISTE : Les autorités pensent avoir mis la main sur l'auteur des meurtres en série. Le suspect David Blanchard a été arrêté tandis qu'il rôdait autour d'une propriété de Capeside. En fouillant sa voiture, les policiers ont découvert des indices permettant de faire le lien avec les nombreux assassinats perpétués ces derniers mois dans la région. Nous vous donnerons d'autres informations sur cette affaire après le bulletin météo.
Dawson et Joey se regardent, stupéfaits et choqués. En effet, le tueur s'avère être l'homme qui demandait sa route à Joey, près du supermarché.


Fin


Un grand merci à Linda pour ce script !!!
*Dawson and Joey are watching I Know What You Did Last Summer. Joey turns away.*

Dawson: You are such a wuss.

Joey: You rot. That's it, its over.

Dawson: No you don't.

*Joey and Dawson fight over the remote. Joey gets it.*

Joey: That movie sucks.

Dawson: Don't you dare, that movie rules.

Joey: Yeah right. Next? I mean, I don't like watching these stupid horror movies that are loaded with cheese whiz, okay?

Dawson: Forgive me Roger Ebert. But I figured in honor of Friday the 13th tomorrow, a little horror marathon was mandatory.

Joey: Its tired Dawson, just like these movies. I mean, you have this fascination with the dark side. You enjoy scaring people, in particular, me.

Dawson: I love the adrenaline rush. Besides, horror films provide positive examples of ordinary people overcoming their worst fears and conquering evil.

Joey: Save it for film class, Dawson. I mean these movies are unnecessarily violent and exploitive, and completely pointless to society.

Dawson: Prude.

*Joey turns on the TV. The news is on.*

Joey: There's enough fear, death and evil in this world without having to recreate it on film. I don't need to watch some stupid man in a mask slice up girls. The world is already a scary place.

News Reporter: *on tv*And now tonight's lead story. Authorities fear that the lady killer has struck again. The body of 18 year old, Amanda Ferris, was found in Boston this morning. Believed to be now the 5th victim of the serial killer that's been--

Joey: See, see what I mean. Case and point. Why do we need these horror movies to remind us on how sick and demented the world really is. Huh?

Dawson: You talk big Joey. And you aren't going to sell out. But its been deflecting the real issue.

Joey: Which is?

Dawson: You are a grade A, 100%, scaredy-cat wuss.

Joey: Sure.

*Joey turns on Jerry Maguire*

Joey: Better. *she watches until she looks over and finds Dawson gone* Okay, Dawson, where are you? Where'd you go? Dawson? You're not scaring me here, you're not. Dawson? Dawson, you're so predictable, I swear. You just like your *Joey looks over the bed, and Dawson pops out with a mask on leaving Joey with a frightened look on her face.*

Dawson: You know Joey, I think you're the one that's predictable.

Joey: Dawson. C'mon.

Theme to Dawson's Creek

Pacey: Alright, you can tell me Dawson. What's your plan?

Dawson: What are you talking about?

Pacey: Its Friday the 13th. It's your favorite night of the year. And your parents are out of town. So what movie are you going as, huh? Michael Myers or Norman Bates' mom?

Dawson: Its not going to happen tonight. No more life imitating movies for me.

Pacey: Wait a minute, what did I just hear?

Dawson: I swear it. I'm done trying to turn my life into some exciting movies. You know what, I just end up getting disappointed. Like when I started seeing Jen, I thought, 'Okay, you know what, from now on, everything is going to be some big epic romance. Tortured and passionate and romantic, have some big happy ending. It wasn't that at all. The characters were flawed and uninspired, the love was amateurish at the least. And the ending was definitely not happy. It wasn't even tragic, it just ended.

Pacey: What are you trying to say, Dawson? I mean its Friday the 13th and we have a serial killer within striking distance of Capeside, you're just going to treat this like any other night?

Dawson: Yep.

Pacey: Come on, no midnight seance, no corpses falling out of the cupboard?

Dawson: Nope.

Pacey: Bummer man. *Pacey opens his locker, and a corpse falls out*

Dawson: Sucker.

*CUT TO Jen in class and Cliff walks in.*

Cliff: Hey Jen.

Jen: Hi. What are you doing here? This isn't your class.

Cliff: Yeah, do you want to go out tonight?

Jen: That's abrupt.

Cliff: I'm kinda under the bell here.

Jen: Cliff, I don't know. I'm kinda down on the whole dating thing after what happened last time.

Cliff: I guess the guy you dated wasn't any fun.

Jen: What are you talking about? Dawson's fun. He is, he's probably the, the most original and imaginative date on the planet.

*Joey enters*

Cliff: If that's how you feel, why aren't you going out with him now?

Jen: Long story, Cliff.

Cliff: Well, what about tonight?

Jen: What? Yeah, why not? I guess my social life has been a little deflated lately, so what time?

Cliff: I'll pick you up at--

*Joey takes out a notebook and finds a rubber snake*

Joey: Oh my god!

*She throws it on the ground. Jen picks it up.*

Jen: Yeah, let me guess. Dawson, huh?

Joey: Dead Dawson.

Jen: But you got to admit though, the guy does have a sense of humor.

Cliff: I have humor.

Jen: I know, I know you do.

Cliff: I'm going to be late. I'll see you later?

Jen: Yeah.

*CUT TO: Pacey, Jen, and Joey at lunch.*

Pacey: My brother is in the know because he's a cop. He says the victims are all young girls around your age, Joey. Listen, this killer apparently stalks his victims with letters and phone calls before he takes a knife to their throat and cuts out their heart.

Joey: No way.

Pacey: I'm not joking. The killer collects hearts. Okay? They don't talk about that on the news because its a little morbid. But its true.

Jen: Its sad. I mean the guy is only looking for love.

Joey: Yeah, I'm sure that'll be his defense when they find him.

Pacey: If they find him, Joey. You know, Dougie says this guy attacks in hundred mile increments, so that makes Capeside the next likely target. *Pacey sees Dawson coming* You never know where he could be. He could be behind you right now.

*Dawson pokes Joey on her sides which scares her.*

Joey: Dawson, stop it.

Pacey: You love it and you know it.

Dawson: Okay. Seance tonight at my house. This one is going to blow your mind.

Pacey: What about no more life imitating movies?

Dawson: Old habits die hard. And old friends die even harder.

Joey: So what do you got planned?

Dawson: Don't worry, I think your heart can handle it. Hey. So is everybody in? *Dawson slips a fake finger in Pacey's fries when no one is looking*

Jen: Um, actually, I kinda made plans with Cliff tonight. I can't come.

Dawson: Oh really?

Jen: Does that bother you?

Dawson: Should it?

Jen: I don't know.

Dawson: No, it doesn't bother me. Does it bother you that is doesn't bother me?

Jen: Should it?

Dawson: I don't know.

Jen: No, it doesn't bother me.

Joey: Well, glad nobody is bothered.

*Pacey picks up the fake finger and bites it.*

Pacey: Oh God!

Joey: Thanks Dawson, thanks for giving me a break.

Pacey: Okay, that was sly.

Jen: What, I don't get a scare?

Dawson: What do you mean?

Jen: I mean, you scared Joey and Pacey. We're friends, right?

Dawson: Yeah. I just figured that you weren't into scary stuff.

Jen: I'm not really. It just that...

Dawson: What?

Jen: Nothing. Have fun tonight. *She leaves.*

Dawson: We will.

Pacey: See you later.

*Pacey drops the finger in Joey's food. Joey picks up the finger and is about to bite it, but notices before she does.*

Joey: Pacey! You're such a jerk. That's so gross.

*CUT TO Film class.*

Mr. Gold: Jon Carpenter's use of light and dark was very reminiscent of early..

Dawson: Hitchcock?

Mr. Gold: Hitchcock. In Halloween he would always film the frame so that you were always on guard. He would frame the act so that there will always something in something in the frame with him. Sometimes it was only a tree branch but then again, that was the mastery. *bell* That concludes our special Friday the 13th discussion. We return to David Lean on Monday. Till then.

Cliff: Dawson. Hey, wait up.

Dawson: What's up?

Cliff: A little quick question. I hate to do this, but I need a favor.

Dawson: What?

Cliff: Actually, I need some advice. I'm taking Jen out tonight and I kinda feel like this is my last shot and I really wanna go for it. Where do you think I should take her?

Dawson: I'm gonna stay out of this.

Cliff: No, no. C'mon, help me out. I want the evening to be incredible. Now, you know Jen. What does she like? I want it to be imaginative and original, and according to her, you're the expert in all the junk.

Dawson: She said that? What exactly did she say?

Cliff: C'mon dude. I need your help. Where should I take her? What does she want?

Dawson: What does anybody want? Cliff, I mean, she wants to have a good time, she wants to have fun.

Cliff: Fun. That's too broad. I know my definition of fun, but I'm not so sure of Jen's.

Dawson: Let me think.

Cliff: Think. We like think, think is good. It's good.

*CUT TO Jen at her locker. She takes out a note that has "You are going to die tonight" written on it. Cliff comes up.*

Cliff: Hey.

Jen: What? You scared me. Look at this.

Cliff: Where'd you get that?

Jen: I don't know, I think... you know what, I bet that Dawson put this in my locker.

Cliff: How do you know it was Dawson?

Jen: C'mon. This reeks of Dawson.

Cliff: Don't worry, I'll protect you. Alright, I'll see you later.

Jen: Where are we going tonight?

Cliff: No, its a surprise. But I promise, it'll be incredibly original and unpredictable.

*CUT TO Jen in her house. The phone rings.*

Jen: Hello?

Caller: Hello.

Jen: Who is this?

Caller: You tell me your name and I'll tell you mine.

Jen: Okay, Dawson. Dawson, I got your note, I feel very part of, thank you very much. Now you can stop.

Caller: Who's Dawson?

Jen: Alright, okay. I saw this movie.

Caller: So, tell me your name.

Jen: Drew Barrymore. Look, you want to play this game, lets cut right to the chase. What's your favorite scary movie?

Caller: "Friday the 13th." What's yours?

Jen: "Ten Commandments." Don't ask. So, are you the famed lady killer? Are you waiting outside on a cellular to cut my heart out?

Caller: Maybe.

Jen: Yeah, free advice, find a better heart. Mine's a little dented.

Caller: Did somebody hurt you?

Jen: No. Its completely self inflicted.

Caller: I'm sorry.

Jen: Me too.

Caller: Maybe I could help.

Jen: Alright, you know what Dawson, this is as far as we need to go on this one, alright?

Caller: Once again, who's Dawson?

*Jen looks out the window*

Jen: Alright, where are you? Outside?

Caller: That would be too predictable. I'm far closer than that.

Jen: That's enough. Alright. *Jen gets a knife*

Caller: Why don't you search the house?

Jen: Dawson, you didn't, you didn't sneak into the house did you? 'Cause you are lucky that my Grams isn't here.

Caller: This guy Dawson sounds like a real loser.

Jen: Yeah, well he's not. Just a little out there but in a good way.

Caller: How's your grandfather?

Jen: You know, Dawson, Dawson, hiding in my Gramps bedroom is really, really low.

*Jen notices the window open.*

Jen: Okay, alright, you got me now, okay, Dawson. I'm officially scared, you can come out. *She closes the window and then checks the closet.* Where are you?

Caller: Whatever you do Jennifer, don't look under the bed.

Jen: Gramps. *She goes over and looks under his bed. His hand falls on her head and she screams* Okay, alright, you now what Dawson, this is no longer funny, okay?

Caller: Stop calling me Dawson.

Jen: Who are you?

Caller: Guess.

*Someone knocks at the door then tries to open it.*

Jen: Who's there? I said who's there? *She goes to shut the back door and is frightened when Grams puts her hand on her shoulder.*

Grams: Jennifer, its only me. Couldn't find my front door key. Who's on the phone dear?

Jen: Who is this?

Caller: Soon, Jennifer, soon.

*CUT TO Dawson's house. Dawson is putting a doll on a noose up on the porch but Joey walks in and he throws it away.*

Joey: Too late, already saw it.

Dawson: Saw what?

Joey: One of your shady pranks you have in store for us tonight.

Dawson: I don't know what you're talking about. If you're referring to my childhood fascination of fear, you'll be happy to know that I matured in the last year.

Joey: Right. So what's behind the couch? Huh?

Dawson: Nothing.

Joey: C'mon let me see.

Dawson: It's nothing.

Joey: Don't push me. And don't think for one second that you fooled me with your innocent puppy-dog who-me I'm Richie Cunningham act. I know its a con, Dawson, I'm on to you.

Dawson: Then you have nothing to fear.

*A jeep arrives.*

Dawson: Here's Pacey. C'mon, let's go.

Joey: Where?

Dawson: Store. We have to cater the evening.

Joey: Oh. I don't like riding with him, he's a menace on the road.

Pacey: Nah, you ain't hallucinating. Pacey's got the Jeep. Can I hear ya say yea-aaaah, can I hear ya say oh yea-aaah.

Joey: I'm so against this.

Pacey: Seriously, I'm a good driver, you have nothing to worry about. Just get in the bus, coz.

*Pacey starts driving. In town, he's driving fast. When he stops, he makes the group go forward and then back*

Dawson: Congratulations, you are the world's worst driver.

Pacey: I'm not hearing that, Dawson. Can you watch the car, Jo?

Joey: Why?

Pacey: Well, I can't really turn it off. I mean I can but its a hazard 'cause I don't have the keys.

Joey: Oh yeah, I forget, you steal.

Pacey: Hey, you borrow from family. You never steal.

*Pacey gets out and goes into the store*

*CUT TO Pacey and Dawson in the store watching a domestic fight.*

Ursela: Who do you think you are?

Eddie: Shut up, shut up!

Ursela: You do not own me.

Eddie: Don't touch me.

Ursela: You're crazy, you know that, you're crazy!

Eddie: Just get out of my face, wench!

Ursela: Get out of your face, wench?!
Pacey: Should we do something?

Dawson: Domestic squabble, back off.

Ursela: Let go of me! Stop it, let go of me! *The guy walks out* Hey! Hey, hey, hey! Where do you think you're going?

Eddie: None of your damn business. I'm gone.

Ursela: You're a puke you know that. You two cent low life, I hate you. *Notices Pacey and Dawson.* Hi boys. Having a party?

Pacey: Yeah, we are.

Ursela: Is it a milk and cookies kind of a party?

Pacey: It doesn't have to be.

*Pacey is standing around and the girl comes out*

Ursela: Here you go sweetie.

Pacey: Excellent. Cabernet sobena. My favorite. You know, my buddy is having a seance over at his house and I was just wondering if you like to come along.

Eddie: Ursula!

Ursels: I'd love to.

Eddie: Get in the car Ursula.

Ursela: Where are your wheels?

Pacey: Over there.

*They start running and the guy chases them. They get in the car.*

Eddie: Where do you think you're going?

Joey: Go Pacey!

Eddie: Open this door now!

*Everyone locks the door.*

*CUT TO Jen's house.*

Jen: Cliff, seven o' clock, right on the dot.

Cliff: I never keep a lady waiting.

*Grams walks in*

Grams: Are you Clifford Elliot?

Cliff: Hello ma'am. I found this mail on your porch.

Grams: Thank you Clifford. I've heard a lot about you. Quarterback, top of the honor roll, and I see you every week at the first church of the Nazarene.

Jen: Grams, you're drooling.

Grams: Oh, and doesn't our little Jennifer look pretty tonight?

Cliff: Yes ma'am, she does.

Jen: Goodbye Grams.

Grams: You two kids have fun now, and have her home by midnight or she'll turn into a pumpkin.

Cliff: Okay, I will. I promise, I'll take good care of her.

*Grams closes the door*

Jen: Ah, she likes you. Not a good sign.

Cliff: Oh, really?

Jen: I, you know, um, its kinda chilly, maybe I should get my jacket.

Cliff: Well actually, we're not going that far. Just about a hundred feet.

Jen: Really? Where are we going?

Cliff: Dawson's. He's having a seance. Won't that be killer?

*CUT TO Dawson's house*

Ursela: It's a nice house. Caramel corn. *Opens it and something pops out* Oh my God!*starts laughing* Who did that?

Joey: Dawson. Too easy.

Ursela: Oh, its alright, I love to be scared. My boyfriend Eddie, scares the goop out of me.

Pacey: I can imagine.

Ursela: I need a drink.

Dawson: Everybody help yourself.

*Jen approaches Dawson, the rest are gone*

Jen: Thanks for the phone calls.

Dawson: What phone calls? Was I supposed to call you?

Jen: Yeah and the note in my locker, nice touch. You know it was a bit harsh, but you do strive for realism.

Dawson: What note, what phone call?

Jen: Oh, c'mon Dawson. Don't play dumb with me. I know you're trying to scare me.

Dawson: Why would I do that?

Jen: Because, its what you do. Its Friday the 13th.

Dawson: I mean, Jen, this is it. Fake snakes. I'm sorry that I didn't plan anything specific for you but I didn't think you'd get into it.

*CUT TO Ursula opening the fridge to find a fake head*

Ursela: Okay, nothing here. Got a corkscrew? Its not cold so we'll have to add some ice. It's like a fun house in here.

*CUT TO Dawson's living room.*

Dawson: Joey, can you get the seance book, its in the closet.

*Joey hands the bowl with a head in it to Jen, and she hands it to Cliff*

Cliff: Hey man, thanks having me over. This is perfect.

Dawson: You think?

Cliff: Its the most original first date I can think of. I mean, how many guys will bring a girl to their ex-boyfriend's house?

Dawson: It's classic.

Cliff: I think that she's really warming up to me.

Dawson: Congratulations.

*CUT TO Joey and Jen*

Jen: Joey, is it just me or is this too weird for words. I mean, I'm on a date and I end up here. Who's idea was this?

Joey: Cliff's?

Jen: No, no, he's not that inventive. This is definitely the work of Dawson.

Joey: You think?

*Joey opens the closet door and a corpse pops out.*

*CUT TO Seance table.*

Ursela: Spirits, are you with us?

Pacey: *singing* Whoa, whooaa. Spirits come to us.

Cliff: Ursula, are you like a spirit goddess?

Ursela: I channel from time to time. Have couple spirit sisters that occupy my body occasionally.

Dawson: Dian and Layota?

*the group laughs*

Pacey: You know what we should do. We should channel the victims of the lady killer. Maybe they'd ID the guy. We could get that reward money, that'll be sweet.

Dawson: Did you guys know that he likes to stalk his victims? Usually comes in contact first in notes and phone calls.

Ursela: Really?

Dawson: Yeah. That's how he got that girl down in North Carolina. He sent her notes, and then followed her home after school one day. He would peek through her window. And then he'd call, pretending to be somebody else.

Pacey: That's creepy.

Cliff: You got a call didn't you?

Pacey: Somebody called you?

Jen: Yes, and his name is Dawson.

Dawson: Jen, I swear, I didn't call you.

Joey: You know, why don't you finish the story?

Dawson: But you don't like scary stuff.

Joey: I have a contradicting personality. Please continue.

Dawson: Okay. So anyways, he called her and learned that she's going to be home alone that night. She lived in a town where nobody locked their doors. He disconnected her electricity, cut off her phone, walked right through the front door, up her stairs, into her bedroom while she was sleeping, and cut out her heart in one clean sweep. He used a long lacerated scaupul, so they think that he might be a doctor or something.

Ursela: You know what makes that story so scary?

Jen: Its true.

Pacey: You know, you think stuff like that never happens but it always does.

Cliff: I got a story. Its true too. A woman with a newborn was out to the country to pick blueberries. Alright, she leaves the baby in the back in his little car seat with the door open so she could hear him if he cries. She goes out picking in the blueberry patch, after about a half an hour, she realizes she hasn't heard a peep from the baby.

Ursela: Uh oh.

Cliff: She runs back to the car, looks in the back and a huge snake has crawled down the throat of the baby, its tail wagging out. So, in major shock, she reaches in, yanks the snake out. And long with it, comes all the baby's insides.

Jen: That's not scary, that's disgusting.

Joey: That's nasty.

Jen: Pour baby.

Ursela: I have a scary story. There's this young kid, this boy. Who goes to the convenient store and picks up this woman. She's wild you know, and crazy but pretty. And he takes her back to his friend's house where they're having all these like fun and games. And what none of them know is that this woman is a little ill, you know, like in the head. The result of years of abuse. And that in her purse, she carries this great big knife. Because sometimes, just for fun, she likes to slice open throats and see how far the blood would spurt.

*The rest look at her and the lights go out. They all scream*

Ursela: What the hell? This freaks me out.

Joey: Dawson, turn the lights back on.

Dawson: It wasn't me. I didn't do it. It must be a blackout.

Jen: Really? A blackout during our seance, how coincidental Dawson? Yeah, I think I'll call the electric company. Well, imagine that, the phone's dead.

Dawson: Don't look at me.

Pacey: Great! No phone and no electricity. Maybe its the lady killer.

Joey: Maybe its doofus Dawson.

Pacey: Look, joke's over. 'Cause I'm getting spooked here, alright?

Joey: Are the doors locked?

Dawson: Yeah, we should check the door. Joey and Pacey, check the front door. Jen, you and Cliff, ah, get some flashlights from the upstairs closet.

Ursela: Hey! Where you going?

Dawson: I'm gonna check the fuse box outside, you could stay right there.

Ursela: No, no, no. I'm coming with you.

Dawson: Okay.

*CUT TO Pacey and Joey*

Pacey: He's got you, you're so scared.

Joey: No, I'm not.

Pacey: Oh, please. Quit tripping out, this is just Dawson up to his old tired tricks. There's no psychopath in this house.

Joey: Yes there is. And you brought her. Pacey, don't you remember what happened with Tamara? This can end up even worse. And your bizarre mother conflicts is gonna get us all killed.

Pacey: Uh, I don't know, I think she's kinda sexy. She's into me, don't you think?

Joey: She's a nutcase. And the story about the knife in her purse. Face it Pacey, you have the worst taste in women.

Pacey: Oh, and coming from you that really hurts.

Joey: What's that supposed to mean?

Pacey: What about your taste Joey? You're gonna go to your grave pining away for your best friend. The guy that is so oblivious he doesn't have a clue that you lust after him morning, noon, and night.

Joey: I don't lust after him.

Pacey: Denial, denial. *They hear a noise* Should we check it out?

Joey: Yeah, go for it. You're not scared are you?

*They go up the stairs and then an ax swings in their path.*

*CUT TO: Jen.*

Jen: Cliff? Cliff.

*Cliff comes out*

Cliff: Aahh!

Jen: God, you scared me.

Cliff: Sorry.

Jen: Oh man. For a second there I thought you were that psycho woman.

Cliff: Ah, she's a trip, isn't she?

Jen: I think we're being set up.

Cliff: What do you mean?

Jen: C'mon I'm sure that something's gonna come flying out of the closet. Snakes, some bloody corpse.

*Cliff opens the closet door, he gets out the flashlights*

Cliff: So much for your theory.

*They look up at a mirror which has red writing on it.*
<
Jen: See, what did I tell you. I mean, Dawson has been doing this to me all day. First that note in my locker, the phone call at my house.

Cliff: How do you know it was him?

Jen: Who else?

Cliff: Well, what if Dawson had nothing to do with it? I mean, what if there really is a psychopath following you around trying to kill you?

*Jen is left wondering*

*CUT TO Dawson and Ursela*

Ursela: Its cold in here, hold this. *She looks in her bag and Dawson watches her. She pulls out a red scarf* What'd you think? That I was gonna pull a knife on ya?

Dawson: I don't know.

Ursela: I don't stab people. I take a pistol and I shoot them in the head. I'm just playing with you, sweetie.

Dawson: You're a good actress.

Ursela: Ah, that's funny you say that. For a while I thought I'd might go to Hollywood. And then I met Eddie.

Dawson: The guy in the parking lot?

Ursela: Yeah, he's a loonatic that guy. He's been in the pen.

Dawson: For what?

Ursela: Assualt and battery. He took this guy's head and shoved it into a wall. The guy's eye ball was hanging from its socket. He's a monster. But he's my monster. You know, love is a really complicated bitch.

Dawson: You can say that again.

Ursela: See, I knew that you had an issue. I have this extra circular sensory thing. You just broke up with a girl that's inside. I felt the emotion. Don't you worry, she loves you back.

Dawson: What do you know about it?

Ursela: I don't that she wants you. And you have been scaring her all night so its obvious that you want her.

Dawson: I haven't scared her once tonight. I've been scaring Joey.

Ursela: Yeah, the brunette. Cute, fiesty. The two of you will work out.

Dawson: Jen's my ex-girlfriend, not Joey.

Ursela: Then, there's your problem. You're dating the wrong girl.

Dawson: No. Joey an I have this intense friendship. We got that extra sensory canal thing. You know, I don't get this. I set it on a timer so it will go off right at eleven.

Ursela: So the blackout was all a big stunt?

Dawson: Yeah, but the fuse box, it seems that something's come on and jammed it.

*They hear a noise from outside*

Ursela: What was that?

Dawson: Lets go back inside.

Pacey: Where you've been?

Dawson: Trying to get the lights on. Where's Joey?

Jen: She went that way to look for you.

Dawson: You let her go by herself? Hey Joey? Joey! Joey? *He hears a thud from the closet, he opens it, and Joey falls out* Oh, oh, oh my God. Joey, talk to me. *A shadow comes over him* Aahh!!

*Joey starts laughing. Jen takes off the mask*

Dawson: Funny, very funny.

Joey: Gotcha Dawson.

Dawson: That was lame. That was really lame.

Joey: C'mon, you can dish it out but you can't take it?

Dawson: The level of scare here is different. I give you rubber snakes, not Joey dead. There's a difference.

Joey: Boohoo. It was Jen's idea. And quite frankly a good one.

Dawson: Jen, that was your idea?

Jen: Hey, your notes and phone calls were a little more than rubber appliances. In fact they were very scary, I might add.

Dawson: I don't know what you're talking about. I didn't send you any notes, I didn't call you.

Jen: You serious?

*Dawson walks up the stairs and goes into his room. Jen follows*

Jen: Alright, you look me straight in the face and tell me that you didn't try to spook me.

Dawson: I didn't try to spook you.

Jen: Say honest to God.

Dawson: Jen, you don't believe in God.

Jen: Well then who did?

Dawson: The lady killer? I don't know, Jen.

Jen: And why didn't you?

Dawson: What?

Jen: Why didn't you try to scare me? I mean, don't I rank with you anymore?

Dawson: Jen, you broke up with me. Okay, you clearly don't want me or anything to do with me. So yeah, I kinda crossed you off the list.

Jen: Then why did you invite us to your house?

Dawson: I don't know. Help Cliff out. Maybe try to get over you.

Jen: Or watch over me?

Dawson: I really don't like the way things are, Jen.

*They lean towards each other for a kiss.*

Jen: Not a good idea.

Dawson: No, good point.

Jen: No. I should go. But, you know Dawson, whatever is going on between us, I don't want you to cross me off any more of your lists, okay?

Dawson: Consider yourself uncrossed.

Jen: So scare me next time, alright?

Dawson: Don't worry I got you covered.

*CUT TO Pacey and Ursela*

Pacey: So you scared?

Ursela: I'm peeing in my pants.

Pacey: You know, I may look young but I have been with older women before. Did you hear that? There's somebody in those bushes.

*Eddie comes out and breaks the screen door*

Eddie: You bitch, you bitch.

Ursela: No, get away from me. Get him, Pacey. C'mon.

Eddie: I'm gonna kill you!

*Cliff opens the door*

Cliff: Has anybody seen... get in!

Ursela: Promises, promises. Pacey will tear you apart, he's my new man, and he'll protect me.

Pacey: Don't say that!!!!

Dawson: What's going on?

Pacey: Her boyfriend's outside.

Ursela: And he's really pissed. I'm gonna call the police, Eddie!

Eddie: No you won't!

Ursela: Yes, I will. I'm gonna call them right now.

Dawson: No can do. I disconnected the phone line out back.

*Eddie breaks the window and tries to get in*

Ursela: He's lost it, I'm getting out of here.

Dawson: He's looking for a way in.

Cliff: Lock the doors.

*Joey and Jen close the windows and Eddie comes up*

Dawson: What's he doing? Climbing the walls?

Ursela: Eddie's strong but he's no Spiderman.

Dawson: The ladder, he's climbing the ladder.

Joey: He's going to climb through your window.

Dawson: Go to Jen's, call Doug to get help.

*Cliff, Dawson and Jen go up to Dawson's room*

Dawson: The window's open.

Cliff: He's in.

*Pacey unlocks the door and Eddie chokes him*

Eddie: Trying to take away my woman?

Pacey: No, sir.

Eddie: Say goodbye.

*Joey hits Eddie over the head with a frying pan*

Eddie: You're dead.

*She hits him again, when he's on the ground, she still hits him. Ursela sees and comes running down the stairs.*

Ursela: Stop it! Hey, get off of him! Get off him. Eddie? Talk to me sweetie.

Eddie: I'm sorry baby.

Ursela: Honey, you okay? Let me take you home sweetie.

Eddie: I love you Ursula.

Ursela: I love you. Lets get the hell out of here. These kids are weird. Sorry about the damage. I work down at the bowling alley Dalmage come down and I'll give you a discount on your shoes.

Dawson: Thanks.

*CUT TO Jen and Cliff*

Jen: Well, that was a complete nightmare.

Cliff: I thought that you like to be scared though.

Jen: No, there is nothing that I like less.

Cliff: Are you sure? Its just not what Dawson said.

Jen: What do you mean?

Cliff: You know how I feel about you. Right Jen? I mean, do you know how I feel about you?

Jen: Um?

Cliff: I like you. I think you're great.

Jen: Thanks. I think you're great too.

Cliff: No you don't.

Jen: No, I do. I think you're a really sweet guy.

Cliff: I just get the feeling that you like Dawson because he's so creative and maybe you think that I'm too stiff, or umimaginative, or unique enough.

Jen: No, no, I don't think that at all.

Cliff: So I went to Dawson, and I asked his advice.

Jen: Wait, you asked Dawson for advice.

Cliff: And he told me you really liked to be scared. And if I got you all worked up, that, I don't know, you'd be impressed.

Jen: Wait a minute, you, you're the one that called me this afternoon, and the notes. You're the one that sent the notes. *Cliff nods* Okay, and Dawson told you to do this?

Cliff: No, no, I came up with that one on my own. Its pretty cool huh?

Jen: Cliff, um, you know what, to be honest with you Cliff, I'm not really in the market for a boyfriend now, okay? My love life is kind of crashed and burned and I'm just picking up the pieces. But if I were, I want you to be yourself. Okay? Not some Dawson knock off.

Cliff: Yeah, I guess that its pretty stupid huh? I try to be original by, uh, copying somebody else.

Jen: Yeah.

*CUT TO Pacey searching around the yard with a flashlight before getting in his car and driving off*

*CUT TO Cliff and Jen*

Cliff: Well, it looks like we're here. You think you could give me a goodnight kiss?

Jen: Uh, um, you know.*Cliff kisses her before she finishes. Then Grams opens the door*

Grams: Oh! Sorry.

Jen: Uh, its, its okay Grams.

Grams: No, no, no, no. Go right ahead. I didn't mean to interrupt. Hello Clifford.

Cliff: Hello ma'am.

Jen: I'll be right in.

Grams: No, don't hurry. Take your time. *She closes the door*

Jen: You know, I think my Grams has the hots for you. You interested?

Cliff: Well, I kinda have a crush on somebody else.

Jen: Goodnight Cliff. *She kisses him, then goes inside*

*CUT TO Grams sitting at the kitchen table*

Jen: Goodnight Grams.

Grams: I really like the Clifford Elliot. Good stock.

Jen: Yeah, he's very nice. I'm just gonna hit the sack.

Grams: Oh, you have some mail, dear.

*Jen turns around and opens the letter. Something pops, and makes her jump*

Grams: What is it dear?

Jen: Oh, um, *sets the trap* actually, Grams, its for you. Goodnight.*Grams opens the letter and it scares her. She reveals the letter which says HAPPY FRIDAY THE 13TH - DAWSON*

*CUT TO Dawson and Joey*

Dawson: I scared you pretty bad with this baby.

Joey: Yeah, but not as bad as I scared you.

Dawson: I wasn't scared.

Joey: I saw the look on your face when you saw me tumble out of the closet. *She makes a face* I don't know. I thought maybe for a second, you'd might even be sad if I died.

Dawson: Joey, that's ridiculous.

Joey: You wouldn't be sad? Thanks.

Dawson: Are you kidding? God, I would be inconsolable. Joey, if you died, God, I don't know what I would do. Its the worst possible thing I can imagine. What about me? Would you shed any tears if I died?

*Joey nods*

Dawson: So, you sleeping over?

Joey: Do you mind? I don't know, all this mayham really spooked me.

Dawson: It was fun, wasn't it?

Joey: Yeah, but Friday the 13th is over so, no more brushes with death, okay? Can we just go to sleep and pretend the world is safe and happy place to live?

Dawson: Okay, Joey.

*Joey pulls back the covers and sees plastic spiders.*

Joey: Cute. Cute.

*Dawson turns on the TV*

News Reporter: Authorities believe they have arrested the multiple murderer known as the lady killer. Identified as David Blanchard. The suspect was found prowling a residential neighborhood in Capeside. When officers inspected his car, they found evidence linking him with the murders that has been terrorizing the eastern sea board for the past few months. We'll bring you more information on the lady killer arrest in our full report.

*Joey and Dawson notice that the guy was the same one who had spoken to Joey at the convenient store earlier. They stare at each other with a shocked expression on their face.*

The End


Source : www. multimania.com/rossnm

Kikavu ?

Au total, 26 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

bedou 
31.10.2016 vers 12h

Sonmi451 
23.10.2016 vers 22h

jcapfrance 
04.10.2016 vers 20h

Maialen 
20.09.2016 vers 22h

tutu0605 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (23:26)

Mais c'est bizarre ! Pour moi y a que 3 pubs normalement...

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

Titepau04 (10:33)

Bonjour tout le monde!!!

serieserie (11:14)

Hello la citadelle!

Sonmi451 (14:46)

Bon week end!

Chaudon (17:21)

Depuis début décembre, le quartier "Elementary" a un NOUVEAU SONDAGE ! Soyez nombreux pour voter !

Chaudon (17:22)

...Désolé, je me suis trompé d'HypnoRooms . Comment enlever mon précédent message ?

Sonmi451 (18:35)

En papotant ^^

Sonmi451 (18:35)

Mais moi j'ai du mal à écrire, y a un bébé

Sonmi451 (18:36)

qui veut l'ordinateur lol

Minamous (20:27)

L'HypnoGame Arrow commence dans 30 minutes et il reste des places, alors s'il y a des retardataires, n'hésitez pas à nous rejoindre

Minamous (20:28)

oups...je croyais que j'étais sur HypnoPromo, sory

Titepau04 (21:13)

Sonmiiiii!!! Tu es là??!!

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

arween (08:32)

Bonjour à tous ! Venez nous rendre visite sur The Night Shift pour participer à notre grande animation (ouverte à tous), commenter le joli calendrier réalisé par serie² et voter au sondage ! Merci

arween (08:33)

Dollhouse vous attends pour voter au sondage et commenter le calendrier fait par Xana. Merci pour vos visites

mnoandco (09:17)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

serieserie (09:29)

Heyyy! Lucifer vous attend pour son animation 'Le diable s'habille en Prada'!!

liliju (10:16)

Ca vous dit une ptite interview collective pour Noël sur le quartier Supernatural? je vous attend sur le topic spécial interview. Et n'oublier pas le calendrier de l'avent sur le quizz. Merci à tous. On ne peut rien faire sans vous

Titepau04 (10:32)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Titepau04 (10:33)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

serieserie (12:22)

On oublie pas de venir voter pour le concours #OneChicagoOS sur Chicago PD

angie5 (12:35)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

mnoandco (14:44)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

mnoandco (14:45)

Le quartier Blacklist, en plus de l'animation HypnoAwards, vous propose de jolis calendriers pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir voter, commenter vos choix, donnez votre avis sur ces créations!

mamynicky (15:01)

'Jour les 'tits loups Le quartier Empire voudrait connaître vos goûts en matière de chants de Noel.

chrismaz66 (16:40)

Mamy je déteste les chants de noël, ça m'file le cafard ! Mais bon je vais voter parce que c'est toi

chrismaz66 (16:42)

Choup nous a concocté des animations spécial 10 ans de ouf pour Torchwood, venez jouer, pas besoin de connaître la série! Apportez juste vos yeux et votre cerveau

Phoebus (18:20)

Bonjour, Photo de l'épisode et Review de l'épisode 8x06 (celui du 2 décembre) sur le quartier The Vampire Diaries.

Sonmi451 (21:27)

Merci voter dans préférence.

Minamous (20:28)

HypnoGame Arrow dans 30 minutes sur la citadelle, il reste des places, n'hésitez pas à nous rejoindre si vous voulez vous amuser avec nous

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play

Dawson's Creek

Suis-nous !

Important : HypnoSeries ne propose aucune vidéo d'épisode sous forme de téléchargement ou de streaming