VOTE | 493 fans |

#501 : Les sirènes de l'amour - Partie 1

Les soeurs Halliwell doivent aider Mylie, une sirène, qui n'a que 30 jours pour trouver le vrai amour auprès d'un être humain sinon elle mourra piégée par une sorcière des mers, la Néréide. Pendant ce temps, Piper s'aperçoit que sa grossesse ne se déroulera pas normalement : le bébé semble déjà posséder de puissants pouvoirs. Phoebe se retrouve transformée en sirène par une formule élaborée par Piper qui a malheureusement mal tournée. Une fois Mylie sauvée, Phoebe décide de rester une sirène.

> En plus : les photos promotionnelles

Titre VO
A Witch’s Tail (Part 1)

Titre VF
Les sirènes de l'amour - Partie 1

Première diffusion
22.09.2002

Première diffusion en France
23.08.2003

Trailer 5x01 & 5x02
Trailer 5x01 & 5x02

  

i do love you
i do love you

  

Phoebe needs your help
Phoebe needs your help

  

Plus de détails

Piper et Phoebe montent les escaliers, Piper désirant que sa sœur voit la future chambre du bébé. Phoebe explique qu'elle n'a pas beaucoup de temps car elle doit passer dans une grande émission de radio. Elle découvre la future nurserie, et voit Léo en train d'y installer une fenêtre.

Phoebe reproche à sa sœur et son beau-frère d'avoir "loupé" son portrait géant en centre ville, mais Piper lui assure qu'il ne l'on pas et ne peuvent pas le louper. Paige s'éclipse dans la pièce où se trouvent ses sœurs et Léo, un démon à ses trousses. Piper fait exploser le démon et Léo fait remarquer à Paige qu'il faudrait qu'elle arrête ses expérimentations, notamment depuis qu'une potion a prit feu, changeant la couleur de ses cheveux. Phoebe enlace Paige, lui assurant que sa nouvelle coiffure lui va très bien, et file à son rendez-vous.

Néréide est dans sa grotte en compagnie de Milie, une sirène. La sorcière désire l'immortalité que lui doit Milie en effet, Milie avait 30 jours pour trouver l'amour en échange d'une paire de jambes, sinon elle devrait donner son immortalité à la sorcière. Les 30 jours étant passés, Néréide veut récupérer son due. Hors Milie prétend avoir trouvé l'amour, mais que l'heureux élu ne lui a pas encore avoué. Elle jette à terre le coquillage qui aurait dut lui ôter la vie éternelle, et plonge dans l'eau, se transformant en femme/poisson.

Piper et Léo sont toujours dans la chambre de bébé, et Piper regarde son album de bébé. Léo fait tomber la fenêtre (qui n'est pas encore posée). Piper désire l'aider mais Léo fait remarquer qu'elle est enceinte et qu'elle doit être prudente, ainsi que le fait que sa mère était aussi insouciante qu'elle, au point que celle-ci est morte avant que Piper n'est fêtée son 6ème anniversaire.

Néréide est seule dans la grotte. Soudain apparaît le serviteur de Nécrone, qui désire acquérir l'immortalité que la sorcière lui a promit. Elle lui dit qu'elle ne la possède pas encore mais que ça ne serait tarder. Pour retrouver Milie, elle provoque grâce à ses pouvoirs un déluge sur la ville de San Francisco.

Milie est dans la ville, elle a fait convoquer son petit ami Craig et lui demande ce qu'il ressent. Craig se montre un peu rétissant, mais fini par commencer sa déclaration. Malheureusement, avant que Craig n'est eu le temps d'avouer de vive voix son amour pour sa dulcinée, la pluie commence à tomber, et au contact de l'eau, la peau de Milie se recouvre d'écailles. Elle décide donc de partir sans explications, et elle ne possède toujours pas la confirmation dont elle avait besoin. C'est alors qu'elle voit le grand panneau publicitaire de Phoebe, et elle reconnaît en elle l'une des trois sorcières Halliwell.

Paige arrive au travail toute mouillée, où elle est promue assistante sociale. Elle téléphone à Phoebe pour lui annoncer la bonne nouvelle. Phoebe lui dit qu'elle a déposé une requête de divorce et qu'elle doit aller aussitôt signer les papiers de celui-ci.

Elle arrive dans le parking souterrain et y rencontre Milie qui lui demande de l'aide. Phoebe s'aperçoit que la jeune fille est une sirène lorsque celle-ci se fait arroser à cause d'une voiture et se transforme. Elle demande à Phoebe de l'emmener loin car la Néréide flaire ses écailles. C'est ce qui arrive, le démon Néréide débarque dans le parking, Phoebe installe Milie dans sa voiture et elles filent toutes deux au manoir.

Paige arrive au manoir et y découvre Milie, ses sœurs et Léo. Milie leur explique son problème. Phoebe veut à tout prix se dépêcher pour se rendre à son rendez-vous pour signer les papiers de son divorce, quite à laisser Milie avec ses problèmes. Piper est du même avis, car elle ne se sent pas d'attaque pour affronter un démon. Paige s'étonne de la réaction de ses sœurs et laisse Phoebe vaquer à ses occupations. Paige fait remarquer que la néréide est un démon rare, presque autant que le démon des eaux. Piper lui avoue que c'est le démon qui a tué leur mère, ce qui explique une partie des peurs de Piper face au fait qu'elle ne désire pas particulièrement vaincre ce démon.

Nécrone apparaît dans la grotte de Néréide et se montre impatient. Celle-ci lui promet de retrouver rapidement la sirène et de lui donner par la suite l'immortalité de la créature. Nécrone tue sous les yeux de Néréide son serviteur présent, et lui promet que si elle tarde à retrouver Milie, il la tuera elle aussi. Paige débarque à l'aéroport dans le but de trouver Craig et de le ramener au manoir. Elle le trouve et le persuade de la suivre en lui disant que la vie de Milie est en danger, non sans insister avant qu'il accepte.

Phoebe est à son rendez-vous avec Darryl pour signer les papiers de son divorce. Elle fournit les preuves comme quoi l'on a fait paraître un avis de recherche dans le journal mais que malgré ça, Cole n’a toujours pas fait sa réapparition. Elle s'apprête à signer le papier lorsque a sa grande surprise Cole apparaît dans la pièce. Phoebe est très en colère et reproche à celui-ci d'être toujours un démon. Cole lui dit que certes il est toujours un démon mais qu'il est revenu pour faire le bien. Darryl tente d'intervenir mais Cole le transforme en distributeur d'eau. Phoebe blesse Cole à la main, et constate que son sang ronge le coupe papier, et la blessure de Cole disparaît. Constatant cela, Phoebe part en courant en reprochant une nouvelle fois à Cole d'être toujours un démon. Celui-ci finit tout de même par rendre à Darryl sa forme initiale.

Au manoir, Léo s'étonne que Piper soit terrifiée à l'idée de devoir affronter un démon. Il part voir les fondateurs pour savoir s'ils ont des renseignements au sujet de Milie et de ses problèmes. Paige arrive au manoir avec Craig. Milie lui demande de lui dire ce qu'il ressent pour elle. Craig se pose des questions et se demande quel peut bien être ce secret, celui que Milie refuse de lui avouer, mais celle-ci finit tout de même par lui montrer la vérité. Elle s'installe dans un fauteuil et s'arrose les pieds avec l'eau d'un vase, laissant les écailles de sa queue apparaître sous les yeux abasourdis de Craig, qui finit par partir en traitant Milie de monstre.

Apparaît alors Néréide qui a flairé les écailles de Milie. Piper tente de la figer mais en vain, et se réfugie derrière le canapé. Paige tente d'intervenir à son tours mais se retrouve paralysée par un courant d'eau. Malgré les cris de Milie, Piper ne tente même pas de venir en aide à la sirène, qui part capturée par le démon. De retour à la maison, Phoebe reproche à sa sœur de ne rien avoir fait pour protéger l'innocente. Piper avoue avoir été paralysée par la peur. Léo fait remarquer à Phoebe qu'elle non plus n'avait rien tenté pour aider Milie, car elle avait préféré partir signer les papiers de son divorce.

Léo part à l'aéroport rechercher Craig. C'est alors que Phoebe demande à Piper de se reposer, se qu'elle finit par faire. Dans la grotte, la néréide tente de persuader Milie de lui donner son immortalité en lui faisant remarquer qu'elle devra vivre de toute façon avec le chagrin du au fait que Craig ne veuille pas "d'une sirène" pour compagne.

Darryl fait fasse à un fou furieux armé dans un restaurant. Cole apparaît et lui sauve la vie grâce à ses pouvoirs, l'aidant à coincer le fou. Cole dit à Darryl qu'il fait ça pour prouver son amour et sa bonté à Phoebe, mais Darryl renchéris que Phoebe ne veut plus de lui.

Dans le grenier, Paige et Phoebe essaient de trouver une formule pour se rendre dans la grotte du démon. Paige tient entre ses mains le téléphone qui sonne. Phoebe lui demande de faire taire le téléphone mais Paige le laisse sonner car elle sait que c'est son patron qui l'appelle car elle n'est pas à son travail alors qu'elle vient d'avoir une promotion. De colère, Phoebe brise le téléphone et avoue à sa sœur que Cole a refait surface. Phoebe part chercher Piper, et elle récitent toutes les trois la formule pour retrouver Milie. Mais la formule de Paige n'a pas l'effet voulue au lieu de se retrouver dans le repaire de Néréide, Phoebe se transforme à son tour en sirène.

Piper, Paige et Phoebe s'éclipsent sur la plage, déposant la nouvelle sirène dans l'eau pour qu'elle puisse retrouver Milie grâce à son instinct. C'est ce qu'elle fait après s'être montrée réticente. Léo débarque et constate la situation. Phoebe file vers la grotte, laissant ses sœurs et Léo attendre son appel sur la plage. Dans la grotte, Milie finit par accepter de donner sa vie à la Néréide, et place le coquillage contre son cœur. Phoebe qui reste dissimulée dans la grotte appel Léo. Celui-ci arrive dans la grotte avec Paige, alors que Piper est restée sur la plage.

En effet elle a lâché la main de Léo et reste sur la plage, paniquée. Paige reprend le coquillage grâce a ses pouvoirs, avant d'être encerclée par des algues, quand à Léo il est paralysée à cause d'un jet d'eau géant. C'est alors que Phoebe récupère le coquillage et le lance à la sorcière, dont la vie et les pouvoirs sont aspirés dans le coquillage. Le démon est vaincu. Léo essaie de guérir la blessure de Milie, mais en vain car elle n'est pas humaine. Il s'éclipse donc et revient dans la grotte avec Craig. Celui-ci avoue finalement son amour à Milie après avoir entendu le discours convainquant de Paige, ce qui rend la sirène humaine. Léo guérit la blessure de Milie, puis  Milie et Craig s'embrasse. Phoebe ne désire plus rester une sorcière, l'appel de l'océan est trop fort et elle préfère rester une sirène. Phoebe repart donc au fond de l'océan, laissant Paige et Léo stupéfait par la réaction de Phoebe.

[Manoir Halliwell. Piper et Phoebe discutent en montant l'escalier.]

 

Phoebe : Non il faut que je parte ! Je dois pas être en retard, je passe dans l'émission de radio animée par le duo Pip et Skeeter.

Piper : C'est Skip et Peter ! (Elles arrivent dans le couloir du premier étage) Oublie tes obligations professionnelles deux petites secondes, que je te montre où on va faire la nurserie.

Phoebe : Dans le placard ? Tu nous l'as dit. J'ai jeté un coup d'oeil là-dedans, il déborde de fringues !

Piper : J'ai tout casé autre part. Regarde ! (Elles arrivent dans une petite pièce, où Léo est en train de bricoler) J'ai fait le vide.

Phoebe : C'est quand même un peu confiné non ?

Léo (en train de couper un espace dans le mur pour mettre une fenêtre) : D'où la fenêtre. Ce sera plus clair et ça devrait redonner de l'espace.

Phoebe : Mmm... Vous êtes adorables tous les deux. Mais pourquoi vous faites tout ça maintenant ? Rien ne presse.

Piper : En ce moment, il y a une baisse d'activité démoniaque, autant en profiter pour nous agrandir.

Phoebe : Ouais, en parlant d'agrandissement, j'ai du mal à croire que vous ayez loupé mon portrait géant au centre-ville !

Piper : Tu veux rire ? (Elle lui passe un bras autour des épaules) On a vu l'affiche comme tout le monde ! Elle est si grande qu'on doit pouvoir la voir même d'un avion ! (Phoebe rigole, joyeuse)

Léo : On est content pour toi. Si tu nous laissais le temps de parler, on te l'aurait déjà dit.

Phoebe : Que veux-tu ? Rien de mieux pour relancer sa carrière que d'envoyer son mari en Enfer ! Voilà, j'ai vu la future nurserie, ça sera un vrai petit nid d'amour, mais je vais être en retard à la radio.

Piper : Je comprends que tu sois impatiente de passer sur les ondes, mais je te le rappelle : je vais avoir un bébé !

Phoebe : Oh oui !

Piper : Et j'aurais besoin que tu sois pendant un moment tante Phoebe !

Phoebe : Oh pardon, j'ai honte de moi. Si je peux t'aider, tu le dis ! Qu'est-ce qu'il te faut ?

Piper : Ton opinion. (Piper rentre dans la chambre et prend un objet sur la commode) Je me demandais si... (Paige, les cheveux roux, apparaît derrière elle)

Paige : Toutes en position ! Il est derrière moi ! (Elle se retourne et un démon apparaît à son tour. Il souffle dans une sarbacane, Paige évite le projectile, qui frappe alors un nounours, dont la tête rapetisse)

Piper : Oh ! (Elle le fait exploser, il ne reste que le masque qu'il portait. Paige se relève et sort un carnet de son sac)

Paige : Ah ! La preuve est faite : les démons de Bornéo ne sont pas à l'abri de nos pouvoirs. Ce sont les sorcières locales qui vont être contentes ! (Léo arrive, énervé)

Léo : Est-ce que vous pourriez éviter de pulvériser des démons dans la chambre d'enfant ?

Piper : Oh, un seul, c'est pas la mort...

Léo : Piper, tu es une future maman, tu devrais avoir à coeur de protéger notre enfant ! (Il se tourne vers Paige) Et toi, tu devrais arrêter tes expérimentations à l'aveugle ! Tu as vu la couleur de tes cheveux depuis que cette potion a pris feu ?

Paige : Est-ce que tu sais ce que ça m'aurait coûté chez le coiffeur du coin ? (Phoebe frappe gentiment Léo à l'épaule et court vers Paige)

Phoebe : J'adore ta nouvelle couleur ! (Elle la prend dans ses bras) Allez, n'écoute pas ce grognon ! À ce soir, t'es la plus belle ! (Elle s'en va en courant)

Paige : Toi t'as du goût !

Piper : Chéri, approche une seconde. Je comprends que tu t'inquiètes, mais... avant d'être mère, je suis une sorcière qui a des innocents à protéger et des démons à combattre. C'est ainsi, qu'on le veuille ou non !

[Dans une grotte sous-marine. Mylie, une jeune femme, se tient sur le bord de l'eau. La Néréide, un démon, fait les cents pas devant elle.]

 

Néréide : Je regrette Mylie, mais le temps est écoulé. Tu avais trente jours pour trouver l'amour. Tu savais que tu mourrais en cas d'échec.

Mylie : Mais j'ai trouvé l'amour. Cet homme m'aime.

Néréide : Oh, crois-tu ? Te l'a-t-il dit ?

Mylie : Ce n'était pas la peine, ça se voit.

Néréide : Il ressent de l'attirance. Pour qu'il te déclare son amour, il faudrait qu'il te connaisse mieux. (Elle se dirige vers le fond de la grotte pendant que Mylie reste immobile) Mais il se détournera de toi si tu lui révèles quelle genre de créature tu es. (Elle ramasse un coquillage) Voilà pourquoi à chaque fois vous perdez. Toi et tes semblables. Tu étais immortelle et maintenant il faut que tu renonces à la vie et à ses joies ! Place ce coquillage tout contre ton coeur, il aspirera ton immortalité pour me la donner. (Mylie prend le coquillage. Des tentacules sortent de l'ouverture)

Mylie : Et si je refuse ?

Néréide : Tu resteras pour toute l'éternité au fond de cette grotte. (Mylie approche le coquillage de son coeur, s'apprête à le poser sous le regard avide de la Néréide. Soudain, elle lui enfonce dans le ventre. Le démon crie pendant que Mylie saute dans l'eau qui la conduira dans l'océan)

Mylie (sortant la tête de l'eau) : Vous vous trompez ! Je sais qu'il m'aime, et je vous le prouverais ! (Elle plonge, révélant une queue dorée de sirène, sous le regard vengeur de la Néréide)

 

Générique

 

[Manoir Halliwell. Léo et Piper sont dans la nurserie. Léo passe la tête par la fenêtre qu'il vient de construire et Piper regarde de vieux souvenirs d'enfance rangés dans un carton.]

 

Piper : C'est fou ! Je savais pas qu'on avait toutes ces affaires de bébé dans le grenier !

Léo : Ta grand-mère ne jetait jamais rien. (Il recommence à poncer l'embrasure de la fenêtre)

Piper : Mon album... Mon album de photos de bébé. Oh ! Regarde comme j'étais rigolote !

Léo (sans regarder la photo) : Ouais, t'étais adorable !

Piper (interloquée) : T'en sais rien, t'as pas vu la photo !

Léo : Non, mais je suis ton être de lumière, je veille sur toi. Depuis que tu es tout bébé !

Piper : C'est une idée dérangeante, évite de me le rappeler. C'est drôle, j'ignorais que maman tenait cet album pour moi...

Léo : Pourquoi ça t'étonne ? Tu en as commencé un pour notre fille, j'ai toujours dit que tu tenais de ta mère pour beaucoup de choses. (Il prend et porte la fenêtre pour la mettre dans l'encadrement)

Piper (qui regarde une autre photo) : C'est étrange de se dire qu'elle a vécu ce que je suis en train de vivre aujourd'hui... En faite, tu mesures bien tout l'amour qu'une mère te donne que lorsque tu deviens mère à ton tour. (Léo lâche la fenêtre sur son pied en criant) Oh... Rien de cassé ?

Léo : Non ! (avec une grimace de douleur. Piper referme l'album)

Piper : J'arrive ! (Elle soulève le carton pour se lever) Je vais te donner un coup de main ! (Elle s'approche, l'album à la main)

Léo : Trop lourd !

Piper : Je sais ! C'est pour ça que je te propose de te donner un coup de main !

Léo : Tu peux pas porter ça, chérie. N'oublie pas que tu es enceinte !

Piper : Je suis enceinte, mais je ne suis pas en sucre.

Léo : Non, mais ça me tranquilliserais que tu te ménages.

Piper : Je regrette, mais je ne vais pas passer neuf mois dans un lit à me gaver de bonbons et à me tourner les pouces. La grossesse ce n'est pas une maladie ! Et puis, quoi ? Des générations de Halliwell avant moi ont mis au monde puis élevé normalement leurs filles. Sorcières ou pas, elles s'en sont toutes sorties !

Léo : Pas toutes.

Piper : Tu as un exemple précis ?

Léo : Jusqu'où va ton album photo ? (Exaspérée, Piper ouvre l'album et tourne les pages jusqu'à ses cinq ans, où on voit une photo d'elle avec sa mère. Après, les pages sont blanches) Après la mort de ta mère, qui l'aurait continué ?

Piper : Oh...

Léo : Je te l'ai dit, tu lui ressembles beaucoup. Elle était insouciante, comme toi, elle se croyait invincible. Elle avait tort. (Piper ne répond pas, émue, et regarde à nouveau les pages blanches)

 

[Dans la grotte de la Néréide. Celle-ci semble beaucoup souffrir de sa blessure au ventre. Un démon apparaît derrière elle, accroupi sur le sol, l'air terrifié. C'est le serviteur de Nécrone.]

 

Serviteur : Je vous salue ! (La Néréide se retourne) Oh, pardonnez-moi mon intrusion, j'apporte un message de mon maître, votre cruauté. (La Néréide se lèvre et s'approche lentement de lui)

Néréide : De Nécrone ?

Serviteur (Il se relève et parle d'une voix forte) : Il veut l'immortalité que vous lui avez promise et il la veut sans attendre ! (Il se recroqueville sur lui-même) Ce sont ses mots, non les miens !

Néréide : Dis à ton maître qu'il aura ce qu'il veut s'il se montre un peu plus patient.

Serviteur (terrifié) : Oh non ! Je ne peux pas lui dire ça ! Je ne peux pas ! Avec tout le respect que je vous dois, tout le monde sait que les spectre sont des créatures sans patience.

Néréide : Alors porte-lui de suite cette réponse !

Serviteur : Si tel est votre souhait... C'est sûrement la dernière chose que je ferais avant que Nécrone, de colère, n'aspire mon souffle de vie ! Et vienne vous prendre le votre... (Il disparaît. La Néréide s'approche de l'eau, lève les mains et se met à scander une formule)

Néréide : Force qui couve, soulève-toi en pluie d'orage ! Fais que je retrouve celle qui fit ma rage ! Deviens tourmente pour cette insolente et que vent et déluge lui ôte tout refuge ! (L'eau se met à bouillir violemment)

 

[Un café dans San Francisco. À côté des tables, Mylie fait les cent pas devant une fontaine, nerveuse. Un homme, Craig Wilson, arrive et l'interpelle.]

 

Craig : Mylie ! (Celle-ci se retourne et voit son petit ami Craig arriver en courant) Mylie, hé !

Mylie : Craig ! Excuse-moi de t'avoir dérangé en pleine réunion...

Craig : T'as dit qu'on devait se voir d'urgence, mais pourquoi ?

Mylie : Je dois savoir ce que tu ressens pour moi. (Craig rit) Pourquoi tu ris ?

Craig : Tu sais ce que j'aime ?

Mylie : Non quoi ? (Soudain joyeuse)

Craig : Ton enthousiasme ! (Elle grimace presque)

Mylie : Ah... Et quoi d'autre ?

Craig : Et aussi... j'aime cette petite fossette, juste là (Il montre avec son doigt) quand tu souris (Il l'embrasse à cet endroit)

Mylie : Ah...

Craig : Pourquoi tu voulais me voir ?

Mylie : C'est ridicule, mais il faut que je sache ce que tu ressens pour moi tout au fond de toi. C'est important. (Ils s'approchent du café et s'assoient à une table)

Craig : J'ai une journée chargée, je prend l'avion dans deux heures pour aller à New York, mais je te promets qu'à mon retour...

Mylie (en le coupant) : Non, il me faut une réponse maintenant ! Je ne peux pas t'expliquer pourquoi, mais si tu ne me dit pas ce que tu éprouves pour moi... je disparaîtrais peut-être à tout jamais.

Craig : Tu veux qu'on se sépare ?

Mylie : Non, ce n'est pas une menace, loin de là ! Je te dis seulement ce qui est.

Craig : Je crois pas que ce soit le lieu ou le moment pour ça. Je ne fais pas de déclaration sur commande qui plus est.

Mylie : Je ne peux plus attendre, le temps presse ! (Le tonnerre gronde, Mylie semble inquiète et regarde autour d'elle) Écoute, je sais que j'abuse, que... que c'est moche de te mettre au pied du mur, mais... il me faut une réponse tout de suite. Ou je sortirais pour toujours de ta vie.

Craig (après un instant de silence) : D'accord. Si c'est important. (Mylie semble heureuse et sourit) Depuis que je te connais... Depuis le premier jour... (Une goutte de pluie tombe. Mylie, la regarde, très inquiète) Tu m'as fait comprendre (Une deuxième goutte) que j'avais un coeur moi aussi. (Mylie regarde le ciel. Une goutte de pluie tombe sur sa jambe, faisant apparaître des écailles) Je ne sais pas comment te le dire, mais...

Mylie : Je dois partir ! (Elle se lève, paniquée)

Craig : Quoi ? (Il se lève aussi) Mais pourtant tu disais que...

Mylie : Je sais, je suis désolée, mais il faut que je parte ! (Elle tire sur le bas de sa robe avant de s'enfuir en courant, laissant Craig tout seul, les bras écartés d'incompréhension. Tout d'un coup, la pluie se déclenche, torrentielle. Mylie, à l'abri, se retourne et voit Craig s'enfuir en courant. Elle fait un geste de la main, désespérée, puis se mord les ongles. Soudain, une lumière surnaturelle apparaît, éclairant le poster géant de Phoebe) Interrogez Phoebe, elle saura vous répondre... (Déterminée de nouveau, Mylie sourit)

 

[Bureau de Paige. Celle-ci arrive, complètement trempée. Elle a à peine le temps de poser son sac que son patron l'appelle.]

 

M. Cowan : Matthews ! Dans mon bureau, tout de suite ! (Paige va dans le bureau de son patron, tout en secouant ses cheveux mouillés)

Paige : Oh, quel temps de cochon ! Si vous prévoyez de sortir, mettez un maillot !

M. Cowan : D'où venez-vous ?

Paige : De la cour d'appel, je suis passé prendre le dossier Reuguer.

M. Cowan : Il vous a fallu une heure ?

Paige : Oui, parce qu'il s'est mis à tomber des trombes d'eau. Dehors, on patauge !

M. Cowan : Quand vous partez, dites où on peut vous joindre ! Vous avez la manie de vous éclipser quand ça vous plaît !

Paige : Quand ça me plaît ? Non, quand il plaît aux autres de me confier leurs courses ! Parce que je suis une secrétaire, c'est moi qu'on envoie. Et autant vous l'avouer, je déteste ça.

M. Cowan : Vous devez changer d'attitude.

Paige : Je veux bien en changer si je suis promu assistante sociale.

M. Cowan : Vous l'êtes. Vous commencez demain. (Paige le regarde, stupéfaite. Une fois dans son bureau, elle téléphone à Phoebe, qui est à son travail)

Phoebe : Une promotion tu dis ? Tu dois sauter de joie !

Paige : Ouais si on veut...

Phoebe : Comment ça si on veut ? Mais tu as bossé dur pour obtenir ça c'était ton rêve !

Paige : J'ai eu un discours sur mes nouvelles responsabilités : plus d'absences injustifiées, de pauses déjeuners trop longues...

Phoebe : Attends, quitte pas ! (Son assistante entre dans son bureau)

Assistante : J'ai le producteur de Nancy O'Dell au téléphone, il veut savoir s'il vous faut un coiffeur.

Phoebe : Non, non je me débrouillerais. (Elle reprend sa conversation téléphonique avec Paige) Ouais, tu disais ?

Paige : Nancy O'Dell ?

Phoebe : Oui ! Je serais dans son émission demain soir.

Paige : Dis donc, ça marche d'enfer pour toi ! On voit ta pub partout, la télé te veut et quoi ensuite ? Phoebe à Hollywood ?

Phoebe : Non, non, non, c'est bien mieux que ça ! Je vais divorcer ! (Marchant dans son bureau, elle prend des papiers)

Paige : Quoi ? Je sais pas comment t'as trouvé le temps de déposer une demande de divorce en étant aussi prise !

Phoebe : C'était important que je le fasse. Je veux plus avoir à me ronger les sangs en priant que Cole ne trouve pas un moyen de revenir du fond de l'Enfer...

Paige : Tu crois qu'il pourrait ?

Phoebe : Je sais pas... et j'en ai rien à faire. Parce que s'il revient, une fois divorcée, j'aurais ma vie ! (Elle raccroche et sort de son bureau)

 

[Parking du Bay Mirror. Phoebe marche à travers le parking jusqu'à sa voiture. Elle ouvre la porte avant et jette ses affaires sur le siège. Quelqu'un s'approche derrière elle. Elle se retourne et sursaute en criant. C'est Mylie.]

 

Mylie (confuse) : Pardon, si je vous ais fait peur ! Je ne suis pas dangereuse, je vous assure, mais je vous ais reconnu. On voit votre pub partout. Il faut que vous m'aidiez.

Phoebe (remise difficilement de ses émotions) : Je veux bien, mais il vaut mieux écrire au journal, je réponds à tout le monde, sans...

Mylie (en la coupant) : Non, vous ne comprenez pas ! (Elle regarde autour d'elle avant de parler) Je sais que vous êtes une des sorcières Halliwell. (Phoebe regarde autour d'elle également en pinçant les lèvres) Je vous ais reconnu sur les affiches. Je ne suis pas un démon, je vous assure !

Phoebe (sceptique) : Ouais, c'est ce que tout les démons prétendent.

Mylie : Je n'ai rien d'une créature maléfique ! (Une voiture passe et roule dans une flaque, projetant de l'eau sur Mylie) Oh non ! (Elle se transforme en sirène sous les yeux stupéfaits de Phoebe, puis tombe à terre. Phoebe se précipite pour l'aider) Il faut qu'on parte !

Phoebe : Oui, je crois ouais !

Mylie : La Néréide flaire mes écailles !

Phoebe : Débarrassez-vous en !

Mylie : Faut qu'elles sèchent ! (Phoebe la soulève en la tenant par les aisselles et la traîne vers la porte avant. Un vent se déclenche)

Phoebe : Montez ! (Elle ouvre la portière et aide Mylie à rentrer. Le bout de sa queue dépasse par la fenêtre. Phoebe contourne la voiture en courant et ouvre la portière du conducteur)

Mylie : Plus vite !

Phoebe : Oui, bah je fais ce que je peux hein ! (Elle recule et s'apprête à partir quand la Néréide apparaît devant le capot. Mylie est terrifiée) On s'accroche ! (Elle appuie sur l'accélérateur et fonce sur la Néréide, qui disparaît avant de réapparaître au même endroit dans une nappe d'eau. La voiture tourne au coin du parking)

 

[Salon du manoir Halliwell. Mylie est assise sur le canapé pendant que Phoebe sèche ses écailles au sèche-cheveux, révélant ses jambes. Léo est assis sur l'accoudoir et Piper marche derrière. Le tonnerre gronde et la pluie est torrentielle. Paige entre, le parapluie encore ouvert.]

 

Paige : Je vous jure, j'ai du quitter le bureau le jour de ma super promotion et affronter des trombes d'eau pour venir ! (Elle entre dans le salon et voit les dernières écailles disparaître) Alors c'est quoi (pause) l'urgence ?

Léo : Phoebe a trouvé une sirène !

Phoebe : C'est elle qui m'a trouvé ! Alors que j'allais au tribunal pour y régler mon divorce !

Mylie : Bonjour, je suis Mylie. (Elle se lève et sert la main de Paige) Et vous vous êtes Paige, je suis une de vos admiratrices du fond des mers.

Paige (estomaquée) : J'avais bien vu... Vous êtes une sirène c'est ça ? (Elle s'assoit avec Mylie sur le canapé)

Piper : Excusez-moi, quand vous parlez de Néréide, vous voulez parler de ce vers marin répugnant ou d'un démon des eaux ? Parce que là, je ne me sens pas d'humeur à en combattre un.

Mylie : Désolée, c'est un démon.

Piper : Yerk ! (Phoebe regarde sa montre)

Paige : A part ça, c'est comment de vivre dans l'océan ? Est-ce que ça sent le poisson ? On doit avoir la peau fripée et toute rêche au bout d'un moment ? (Mylie sourit)

Léo : Paige arrête ! Tu l'ennuies avec tes questions !

Mylie : Non, ça ne me dérange pas. Être une sirène c'est vraiment plaisant. On passe ses journées à nager et à contempler les beautés de l'océan. Et surtout on est libre.

Phoebe : Je suis sûre que vous voulez retourner dans l'eau, alors je vais vous déposer à la plage vous venez ? (Excédée, elle se lève de la table basse où elle était assise)

Mylie : Non, je ne veux pas y retourner ! C'est peut-être une vie de rêve, durant les deux ou trois cents premières années, mais... (Phoebe se rassoit, énervée)

Léo : Les sirènes, comme les anges, sont immortelles.

Mylie : Oui, on peut passer l'éternité dans l'océan. Parce que notre coeur est... enfin d'après ce qu'on dit... comme en sommeil. Mais le problème c'est que parfois les sirènes se sentent seules. Leur coeur s'éveille et... et elles rêvent d'amour.

Paige : Ce qui explique votre présence. (Mylie acquiesce)

Mylie : Le fond des mers est couvert des ossements de ceux qui sont morts par amour. J'ai voulu comprendre.

Piper : Tous ces os blanchis qu'on y trouve... (Elle s'assoit sur le canapé) ce ne sont pas ceux des mortels que vous avez attirés et noyés ?

Paige : Piper !

Piper : Quoi ? (Paige lui fait les gros yeux)

Léo : Parce que vous vouliez connaître l'amour, vous êtes allez voir cette Néréide ?

Mylie : Oui, si un mortel nous aime et nous déclare son amour nous devenons humaines. (Phoebe la regarde d'un air incrédule) La Néréide a accepté de me doter de jambes, mais si je ne trouvais pas l'amour en trente jours, je devais lui donner mon immortalité.

Phoebe : Tout ça pour un garçon ! (Elle se lève) Bah je vous le dis moi, c'est une drôle d'arnaque !

Paige : Phoebe !

Phoebe : Quoi ?

Mylie : Mais j'ai trouvé l'amour. Du moins je pensais l'avoir trouvé. Et maintenant, j'ai peur de mourir avant de savoir si j'avais raison. Parce que Craig part à New York aujourd'hui.

Piper : Attendez, j'ai la solution. On met la main sur l'amateur de poissons, on le pousse à vous déballer ses sentiments et on peut oublier la Néréide ! (Phoebe approuve de la tête)

Paige (énervée) : Piper !

Piper : Quoi ?

Paige : Si l'amour de cet homme doit vous rendre humaine, pourquoi vous ne lui dites pas tout simplement... ce que vous êtes ?

Mylie : Vous me voyez lui expliquer que je suis un monstre marin avec une queue recouverte d'écailles gluantes ?

Léo : C'est vrai qu'il risque de fuir !

Phoebe (en rigolant) : Ouais !

Paige : Vous avez beau posséder une queue de poisson, vous êtes une femme, et toute femme sent lorsqu'un homme est amoureux, avant même que lui le sache !

Phoebe : Oh, mais t'arrêtes tes violons ! Si je mettais ça dans un de mes articles, qui me prendrait encore au sérieux ?

Paige : On va discuter de ça dans la cuisine si ça t'ennuies pas. Piper, tu nous suis ? (Les trois sœurs se lèvent, laissant Léo et Mylie seuls. Elles vont dans la cuisine) Je ne comprends pas du tout votre attitude !

Phoebe : Et depuis quand on a besoin d'un mec pour s'épanouir ?! Les écailles elle les a pas que sur la queue, elle en a aussi plein les yeux !

Piper : Phoebe n'a pas tort, mieux vaut renvoyer cette femme poisson dans l'océan et qu'elle se débrouille avec son démon !

Paige : Mais je rêve, c'est pas possible ! Qu'est-ce que vous avez fait de mes deux sœurs ? C'est pas vous ? Toi, Phoebe, qu'est-ce que tu as aujourd'hui ?

Phoebe : En ce moment je devrais être au tribunal.

Paige : Oh, et du coup tu abandonnerais cette innocente !

Phoebe : Je la défendrais bien ! Mais c'est important aussi que je retrouve ma liberté. Si Cole revient et qu'on est toujours mariés, qu'est-ce que je deviendrais ? Il refusera le divorce !

Paige : Alors, vas-y ! Tu peux aller à l'audience si ça te tourmente. On se charge de Mylie. (Phoebe sort de la cuisine et Léo entre)

Léo : Où est-ce qu'elle va ? (Personne ne répond) Y a de l'eau dans le gaz ?

Paige : Non, tout va bien. Piper et moi on va chercher comment vaincre la Néréide.

Piper : Non, tu as dit qu'on s'occuperait de Mylie, pas qu'on allait affronter la Néréide ou un autre démon.

Paige : Mais en quoi ça t'embête de combattre un démon ? C'est ce qu'on fait au quotidien !

Léo : Attend, si on peut protéger Mylie et... et éviter l'affrontement avec la Néréide, c'est pas plus mal.

Paige : Franchement, je ne vous comprend pas là. On est en train de parler d'une Néréide, le mystérieux monstre des profondeurs dont le nom éveille la peur chez tous les marins du monde !

Piper : Tu regardes un petit peu trop les documentaires bidons à la télé.

Paige : Peut-être que je m'enflamme trop, mais une Néréide est un spécimen rare, presque autant que le démon des eaux, dont parle le Livre des Ombres, et qui a une manière fascinante de tuer !

Piper : Paige !

Paige : Quoi ?

Piper : On sait comment il tue...

Paige : Qu'est-ce qu'il y a ?

Piper : Il a tué maman. (Paige semble calmée, un peu gênée)

Léo : On sait que tu l'ignorais.

Piper : Quoi qu'il en soit, ça n'a aucun sens de vouloir affronter un démon de ce genre si on peut faire autrement.

Paige : Alors on peut peut-être convaincre Craig d'avouer son amour à Mylie. Si on sait quel vol il est censé prendre, je peux l'intercepter en allant à l'aéroport. Mais si ça marche pas, on devra trouver une formule pour vaincre la Néréide.

Piper : D'accord, je consulterais le Livre des Ombres. (Paige hoche la tête et sort de la cuisine)

Léo : Ça va aller ?

Piper : Ouais.

 

[Grotte de la Néréide. Celle-ci attend, debout devant l'eau, qui bouillonne encore. Le serviteur de Nécrone apparaît derrière elle.]

 

Serviteur : Je vous salue ! Pardonnez-moi cette intrusion.

Néréide : Je constate que tu es encore en vie. (Des éclairs bleus crépitent soudain à côté du serviteur, qui court se réfugier derrière une pierre. Nécrone apparaît. Il s'approche lentement de la Néréide, menaçant)

Nécrone : Il y a six mois, je suis venu dans cette grotte pour aspirer ton souffle de vie. Je t'ai épargné parce que tu m'as promis une chose et c'était...

Néréide (terrifiée) : Je t'ai promis de te rendre immortel. En te laissant te repaître d'une créature qui a la vie éternelle.

Nécrone : Oui. Une sirène. Comprend mon impatience. L'as-tu capturé pour moi ?

Néréide (après un silence et un regard plein d'espoir du serviteur) : Non... (Le serviteur se recroqueville de peur) Pas encore. (En colère, Nécrone fait apparaître des éclairs au creux de sa main. Son serviteur crie) Ça ne saurait tarder néanmoins. Oui, je peux déclencher un déluge tel que cette ville n'en a jamais connu ! Réfléchis, songe à tout ce que tu perdras en me tuant ! (Nécrone la fixe, puis se tourne vers son serviteur, qui se relève d'un bond)

Serviteur (d'une voix geignarde) : Mais, je n'ai rien fait ! (des éclairs bleus le soulèvent du sol par la gorge. Il crie avant de disparaître en poussière. Nécrone absorbe son souffle de vie)

Nécrone : Je suis fatigué de me nourrir de larves et de rebuts de l'Enfer !

Néréide : Je te promets que la sirène ne m'échappera plus.

Nécrone : Tiens parole ! Ou tu mourras...

 

[Aéroport de San Francisco. On voit Paige sortir des toilettes des filles après s'y être éclipsé. Elle marche jusqu'au comptoir où Craig donne son billet il s'apprête à embarquer à bord.]

 

Réceptionniste : Voilà monsieur Wilson ! Bon séjour à New York ! (Il récupère les papiers qu'elle lui tend)

Paige : Craig ? Craig Wilson ?

Craig : Oui ?

Paige : J'ai un message pour vous, un message de Mylie.

Craig : Elle m'envoie un télégramme chantant c'est ça ? Oh non, plutôt une stripteaseuse, c'est bien plus dans son style ! (Il s'éloigne et va s'asseoir sur un fauteuil) Sa devise c'est : surprendre !

Paige : Elle m'envoie parce que je suis son amie et parce qu'elle doit vous parler d'urgence !

Craig : Pourquoi elle n'est pas venue me voir alors ?

Paige : Excellente question ! Elle a une excellente raison, que je ne peux pas vous donner. Mais... elle a une raison ! (Craig se lève pour aller embarquer)

Craig : Avouez que c'est drôle ! Vous êtes une amie de Mylie, je ne vous ai jamais vu avec elle, mais vous savez plus de choses sur elle que moi.

Paige : Non, je ne pense pas la connaître mieux que vous, si ce n'est que moi je connais son petit... son grand secret.

Craig : Justement j'en ai marre de ses secrets et marre de la voir se rapprocher de moi pour s'enfuir ensuite et... j'ai tiré un trait. C'est mieux je crois. (Il se retourne et tend son billet à une employée)

Paige : Il y a une explication à tout ça ! Un jour vous vous retrouverez tout les deux à déguster des crustacés tout en plaisantant, mais en attendant, il faut l'aider et croire en elle !

Craig : Non, je regrette, j'ai un avion à prendre. Excusez-moi. (Il s'apprête à franchir une porte qui le mènera à l'avion, mais Paige l'arrête en criant)

Paige : Je vous en prie ! Sa vie est en danger ! (Il s'arrête et se retourne)

 

[Au tribunal, dans le bureau d'un juge. Phoebe et Darryl parlent avec le juge du divorce de Phoebe et Cole.]

 

Phoebe : J'ai envoyé des courriers à son appartement, à son bureau et même chez son teinturier ! Non, je vous assure, j'ai fait tout ce que je pouvais faire pour avertir mon mari de la procédure, j'ai remué ciel et terre pour le trouver !

Juge : Pour prononcer un divorce par défaut, je dois avoir la preuve qu'il y a eu un avis de recherche publié dans la presse locale. Un avis notifiant la procédure en cours, l'avez-vous fait fait paraître ? (Phoebe fouille dans son sac)

Phoebe : J'ai publié un encart dans un journal de San Francisco. (Elle sort un journal de son sac et le tend au juge) J'ai demandé à ce qu'on l'imprime en gros caractères pour que ça saute vraiment aux yeux ! Jugez par vous-même ! On voit que ça.

Juge : Et vous inspecteur que dites-vous de cette affaire ?

Darryl : J'ai été chargé de l'enquête sur la disparition de monsieur Cole Turner. Nous avons utilisé tous les moyens à notre disposition pour le retrouver, sans aucun résultat. Tout me laisse supposer que monsieur Turner a quitté le pays.

Juge : Je peux vous dire une chose madame Turner, depuis que je suis juge, je n'ai jamais vu un divorce prononcé aussi vite. (Il signe le papier et le tend à Phoebe, qui jubile) Veuillez signer ici.

Phoebe : Je suis libre ! Oh, une bonne chose de réglée ! (Alors qu'elle s'apprête à signer, on entend la voix de Cole dans le couloir)

Cole : C'est bien ce bureau-ci ? (Phoebe se retourne, horrifiée, et voit Cole ouvrir la porte) Cole Turner, le futur ex-mari. Joli encart. (Il brandit un journal) C'est gentil de m'avertir.

Phoebe (courant presque dans le couloir, suivie par Cole et Darryl) : Pourquoi tu es revenu ? Tu aurais du rester avec tes amis les démons !

Cole : Je t'en prie, je ne suis plus des leurs !

Darryl (très énervé) : Vous êtes content de votre coup ? Ça vous fait rire ?

Cole : Une seconde. Je ne suis plus un démon. Je suis bon.

Phoebe : C'est un effet de ta bonté si tu as tout abîmé entre nous ?

Cole : Je veux me racheter !

Darryl : Vous m'avez fait passer pour un idiot devant le juge !

Phoebe : Tu es pire qu'un pitbull qui refuse de lâcher prise !

Darryl : Je devrais vous arrêter pour le principe ! (Énervé d'être interrompu, Cole transforme Darryl en distributeur d'eau)

Phoebe : Oh ! Oh bah...

Cole : Il me laissait pas en placer une !

Phoebe : Et tu dis que tu es bon ? Mais à qui tu veux faire croire ça ? Quelqu'un de bon ne change pas un homme en distributeur d'eau !

Cole : Mais on ne s'entendait plus !

Phoebe : Va en Enfer !

Cole : C'est de là que je reviens. J'ai fait un saut là-bas pour acquérir de nouveaux pouvoirs afin d'exécuter...

Phoebe (en le coupant) : Exécuter qui hein ? Exécuter qui encore ?

Cole : Mon plan ! Je viens m'amender.

Phoebe : Tu devrais faire attention. (Elle s'éloigne en lui tournant le dos, exaspérée) Je te conseille de faire marche arrière, tu t'engages sur une voie des plus dangereuses.

Cole : J'en prend le risque. J'ai repris du service en tant qu'avocat, j'utilise mes pouvoirs pour faire le bien. (Il s'appuie sur le distributeur d'eau, qui glougloute de protestation) Réparer mes fautes passées. Et te prouver qu'on peut sauver notre couple.

Phoebe (en se retournant) : Si tu oses me redire ça qu'une fois, je hurle tu m'entends ? C'est fini nous deux, je ne veux plus te revoir.

Cole : Je comprends ta réaction, mais je ne renoncerais pas. Je t'aime toujours. (Il s'approche d'elle, alors qu'elle est de nouveau dos à lui) Cet amour m'a permis de renaître. Et il me ramène vers toi. (Phoebe se saisit d'un coupe-papier en argent et le pointe vers lui) Tu ne me feras rien. Tu tiens toujours à moi. Tu ne peux pas te battre contre ça. (Il referme sa main sur la lame. Phoebe lui coupe brutalement la paume, projetant du sang sur les papiers posés à côté)

Phoebe (pointant toujours son arme vers son menton) : Tu es à côté de la plaque si tu te figures que je t'aime encore. C'est fini.

Cole : Je n'espérais pas que tu m'ouvres les bras, mais reconnaît que ça, ce n'est pas très gentil... (Il regarde sa paume coupée, qui guérit toute seule. Le sang qui a éclaboussé les feuilles se met à bouillir, puis troue le papier. Phoebe s'écarte, horrifiée) Oui, je sais ça surprend.

Phoebe : Ne t'approche pas de moi. Je sais que tu es un démon ! (Elle s'enfuit en courant sans regarder derrière elle. Cole reste silencieux quelques instants, puis il se retourne et rend son apparence à Darryl)

Darryl (déboussolé) : Qu'est-ce qui s'est passé ? Où est Phoebe ?

Cole : Elle s'est enfuie...

Darryl : Sinon, elle vous aurait tué. (Il s'en va)

 

[Manoir Halliwell. Léo et Piper regarde la télévision dans le salon.]

 

Télévision : ...des quartiers entiers sont inondés et ont du être évacués... (Piper coupe le son et se retourne)

Piper : Tout ça m'inquiète ! Sachant que les Néréides ont le pouvoir de commander les éléments, je me demande si... si elle n'aurait pas provoqué ces dégâts.

Mylie (sur le canapé) : Oui, elle peut générer la pluie et les ouragans.

Piper : Des ouragans ?

Mylie : De gros raz de marée aussi.

Piper (à Léo, paniquée) : T'entend ça ? Un raz de marée peut recouvrir combien de kilomètres ?

Léo (à Mylie) : Excusez-nous. (Il entraîne Piper à l'écart) Chérie, qu'est-ce que tu as ?

Piper : Entre le déluge et l'ouragan, je ne sais plus où j'en suis.

Léo : Il faut que tu te reprennes, on doit protéger cette innocente. Occupe-toi d'elle, je vais voir si les Fondateurs savent comment neutraliser la Néréide.

Piper : Hin hin. (Léo s'éclipse. Paige entre avec Craig. Il pose ses valises et s'approche de Mylie)

Craig : Salut !

Mylie : Tu es là ! (Elle se lève)

Craig : Paige a dit que tu étais en danger, c'est quoi ce danger ?

Mylie : J'ai besoin de savoir ce que tu ressens pour moi.

Craig : Tu ne vas pas remettre ça ! Vous vous êtes liguées pour me faire une blague ?

Paige : Je vous jure que non, il faut que vous lui disiez ce que vous éprouvez. Sa vie en dépend Craig !

Craig : Et ça continue ! Entrée en scène du duo comique ! C'est lamentable. Tu ne peux rien me dire de plus ?

Mylie : Je suis désolée.

Craig : Tu es désolée. Tu me sors de ma réunion d'affaires, tu m'envoies ta copine à l'aéroport, je manque mon avion, et je ne saurais pas pourquoi !

Mylie : Non.

Piper : Tout ça est absurde ! C'est évident que vous ne seriez pas ici si vous ne teniez pas à elle, alors dites-lui que vous l'aimez qu'on en finisse nom d'un chien !

Paige : Tu te détends.

Piper : Quoi ? S'il ne se décide pas, il va falloir combattre le démon... (Paige fait un temps mort avec ses mains pendant que Piper se rend compte qu'elle a fait une bourde. Craig se tourne vers elles, surpris) … de midi.

Craig : Je préfère m'en aller. (Il s'éloigne)

Mylie : Ne pars pas ! (Craig s'arrête et se tourne vers elle) Tu veux savoir ce que je te dissimule ? (Paige relève la tête brusquement) Regarde. (Elle se retourne, prend le vase posé sur la table basse, enlève les fleurs et s'allonge sur le canapé)

Piper : Mylie ! Oh non ! (Mylie verse l'eau sur ses jambes. Sa queue de sirène apparaît. Anxieuse, elle se tourne vers Craig)

Mylie : Je t'en prie, n'ai pas peur. C'est toujours moi.

Craig (en reculant, horrifié) : C'est un cauchemar ! Tu es un... un monstre ! (Il reprend sa valise et s'en va sous le regard triste de Mylie. Piper soupire. Soudain, le vent se lève dans la maison. La Néréide apparaît dans un rideau d'eau)

Paige : T'as trouvé une formule j'espère ? (La Néréide se tourne vers elle et fait apparaître une boule d'eau dans sa main. Piper recule derrière le canapé, morte de peur) Piper fige la ! (Elle essaye mais rien ne se passe)

Piper : Ça ne lui fait rien ! (La Néréide lance sa boule d'eau sur Paige, qui se retrouve prisonnière derrière un rideau d'eau. Elle en envoie une deuxième sur Piper, qui l'évite en se cachant derrière le canapé, accroupie. Elle s'approche de Mylie pendant que Piper, toujours cachée, est paralysée par la peur)

Mylie : Piper ! Piper au secours ! Piper ! Piper ! (On entend un bruit d'eau. Piper se relève. Mylie et le Néréide ont disparu. Le rideau d'eau qui retenait Paige a disparu, celle-ci est trempée et se tourne vers sa soeur)

Paige : Pourquoi t'es pas intervenu ?

 

[Un peu plus tard, dans le jardin d'hiver du manoir Halliwell. Piper regarde par la fenêtre, une couverture sur les épaules. Phoebe lui parle et elle se retourne.]

 

Phoebe : Elle a enlevé notre innocente... et tu l'as laissé faire !

Piper : Je comprends pas, j'ai paniqué et je suis restée paralysée. J'étais dans mon coin, sans pouvoir bouger.

Phoebe : Elle est partie avec notre innocente !

Léo : Tu ne peux pas t'en prendre à elle.

Piper : Si elle a le droit ! Je suis responsable... Si Mylie meurt, ce sera ma faute.

Léo (en s'approchant d'elle pour la raisonner) : Non, ce n'est pas ta faute ! Ce sont tes hormones, une manifestation d'instinct maternel.

Paige (ironique) : Genre raz de marée.

Léo : C'est tout à fait normal qu'une mère veuille protéger son bébé !

Phoebe : Oui, mais elle a affronté d'autres démons depuis qu'elle attend votre fille, pourquoi ça lui a pris aujourd'hui ?

Piper : J'en ai aucune idée, c'est... je sais pas.

Paige (en se levant de son siège) : Il faut qu'on récupère Mylie. On peut vaincre la Néréide ?

Piper : J'ai trouvé une formule qu'on peut tenter. Euh... elle est quelque part. Mais où...

Paige : Ce genre de démon se cache où ? Le Livre des Ombres n'en disait rien ? (Piper ne répond pas, gênée)

Léo : Selon les Fondateurs, elle vit dans une grotte sur une île. Mais elle emploie un charme d'invisibilité, seule les sirènes peuvent la trouver.

Phoebe : Oh, on a un petit souci ! On a perdu la notre !

Piper (un peu énervée) : Où étais-tu pendant que nous on affrontait ce démon ? Tu peux me le dire ?

Phoebe (calmée) : J'affrontais mes propres démons. (Piper la regarde, intriguée)

Paige : La bonne nouvelle, c'est qu'on ne peut s'emparer de l'immortalité de Mylie que si elle y renonce d'elle-même.

Léo : Ce qu'elle pourrait faire.

Paige : Tu crois qu'ayant perdu l'amour... elle voudra mourir ?

Léo : Seul Craig pourra l'en dissuader.

Paige : Va à l'aéroport et ramène-le d'urgence. (Léo s'éclipse sur le champ)

Piper : Je vais essayer de localiser l'île.

Phoebe : Euh... attends. Excuse-moi. J'ai été injuste avec toi tout à l'heure. Repose-toi, Paige et moi on va s'occuper des recherches.

Piper : Non, je suis pas en sucre.

Phoebe : Repose-toi. Si tu le fais pas pour toi, fais-le pour ma nièce. Il faut que tu te ménages.

Paige : Elle a raison. (Piper acquiesce en silence et va s'allonger sur un canapé pendant que ses sœurs montent à l'étage)

 

[Grotte de la Néréide. Mylie est allongée sur un rocher au centre de la grotte, la Néréide tourne autour d'elle, le coquillage qui aspire l'immortalité à la main.]

 

Néréide : Je t'ai sous-estimée, je l'avoue. Les autres me revenaient toutes le coeur brisé, me suppliant de leur ôter la vie. (Elle s'arrête devant elle) Mais toi... (Elle s'assied à côté d'elle) Tu as failli trouver l'amour.

Mylie : J'ai trouvé l'amour.

Néréide : Il a peut-être été amoureux. Mais il faut te faire une raison, ma petite sirène. Maintenant qu'il sait ce que tu es, il ne veut plus de toi. Tu dois accepter désormais ta défaite. (Elle lui tend le coquillage, mais Mylie le repousse avec son bras, l'envoyant de l'autre côté de la grotte. La Néréide se lève avec un sourire mauvais) La peine que tu ressens ne s'atténuera pas ! (Elle ramasse le coquillage) Étant d'une espèce immortelle, crois-tu que tu supporteras de vivre avec elle pour l'éternité ? (Elle pose le coquillage sur un rocher et disparaît. Seule, Mylie laisse couler une larme)

 

[Un restaurant de San Francisco. Darryl, caché derrière une table, est la cible d'un fou furieux, qui tire à la mitraillette. Il parle dans un talkie-walkie.]

 

Darryl : J'ai besoin de renforts ! Envoyez une voiture ! Je suis avec un dingue qui tire sur tout ce qui bouge ! (Il riposte en tirant avec son arme de service)

Talkie-walkie : Bien reçu, j'envoie la patrouille !

Darryl : C'est la dernière fois que je viens déjeuner dans ce resto ! (Son arme à la main, il se lève et avance de quelques pas, aux aguets. Il regarde autour de lui, mais soudain, le dingue surgit derrière lui et tire une rafale de balles dans sa direction. Les balles ralentissent, puis s'immobilisent ainsi que le tireur, sous les yeux d'un Darryl stupéfait. Cole apparaît derrière lui)

Cole : Besoin d'un petit coup de main ? (Darryl sursaute et se retourne)

Darryl : Très perspicace !

Cole : Alors, on arrête le méchant ? (Il s'avance et passe devant lui, s'approchant du criminel. Darryl le suit)

Darryl : Mais qu'est-ce que vous faites ?

Cole : Je vous donne un temps d'avance.

Darryl : Oui, ça j'ai vu, mais pourquoi ?

Cole : A part l'empêcher de vous envoyer à la morgue ? Pour montrer à Phoebe que je suis bon. (Ils se retrouvent derrière le gangster, toujours immobile) Et si vous serrez ce gaillard, vous passerez pour un bon vous aussi. Vous voyez, tout le monde y gagne. (Ils encadrent le type)

Darryl : Et si je ne veux pas de votre coup de main ?

Cole : Je peux vous transformer en distributeur d'eau. (Silence) Menottes ? (Darryl sort des menottes de sa poche et lui tend) Merci. Je vous donne ça. (Il ôte la mitraillette des mains du braqueur et la tend à Darryl) Bien. (Il menotte le criminel les bras dans le dos) Si vous avez besoin d'aide, sur une affaire de sorcellerie ou autre, je suis à votre service. Je vous prouverais que je ne suis plus un démon ! (Il fait un geste du bras. Le type et les balles reprennent leur liberté de mouvement. Le braqueur, stupéfait, regarde Cole, qui lui donne un coup de poing) Que ça vous plaise ou non.

Darryl : À quoi ça vous sert ? Elle ne veut plus de vous. Pourquoi vous ne la lâchez pas ?

Cole : Parce que je l'aime. Dites lui que je vous ai aidé. (Il disparaît)

 

[Grenier du manoir Halliwell. Paige fait les cent pas pendant que Phoebe, assise à une table devant une pile de grimoires, cherche une formule.]

 

Phoebe : Je crois qu'on y est ce coup-ci. Si on ajoute « que l'Orient et l'Occident se mêle »... (le portable de Paige se met à sonner) … ça devrait rompre le sortilège d'invisibilité de la Néréide. (impatiente) Tu réponds pas ?

Paige : Non, c'est mon patron ! J'ai pas été là de l'après-midi !

Phoebe : Alors dans ce cas coupe la sonnerie !

Paige : Tu crois qu'on peut être promue et virée le même jour ?

Phoebe : Pitié Paige... Éteins ton téléphone !

Paige : Je sais pas, c'est peut être notre destinée de ne jamais rester dans un emploi... (Phoebe, excédée, lui arrache son téléphone et le jette sur un livre. Il s'éteint)

Phoebe : Terminé ! (Elle se prend la tête dans les mains. Paige reste immobile derrière elle, stupéfaite)

Paige : Contente ? Tu l'as cassé ! Phoebe ! (Elle va s'asseoir sur une chaise à côté de sa soeur)

Phoebe : Mmm...

Paige : Qu'est-ce que tu as ?

Phoebe (relevant la tête de ses mains et regardant Paige) : Il est revenu.

Paige (perdue) : Qui est revenu ?

Phoebe : Cole.

Paige : Quoi ? (Phoebe fouille dans son sac et en sort le coupe-papier avec lequel elle l'a blesse)

Phoebe : C'est son sang. (La lame est toute abîmée) Le sang ne ronge pas l'acier.

Paige : Tu l'as blessé ?

Phoebe : Ouais.

Paige (en hochant la tête d'un air admiratif) : Bien joué.

Phoebe (pose le coupe-papier) : Il est revenu pour moi. Il veut qu'on reparte à zéro et ça je veux pas. Je veux fuir aussi vite et aussi loin que je pourrais. Si j'avais ton pouvoir, je... je peux te dire que je m'éclipserais sur un rocher au milieu de l'océan ! Mais c'est bien fini, j'ai trop souffert à cause de lui et... et je veux pas revivre ça encore. (Bouleversée, elle baisse la tête)

Paige : Mais fuir ça ne résoudra rien. Ne lui donne pas ce pouvoir sur toi ! Tu es allé de l'avant, tu as refait ta vie !

Phoebe : Mais je peux plus me battre contre lui. Ça m'épuise de le repousser. Et d'ailleurs, c'est perdu d'avance. Aujourd'hui, il a... un tas de nouveaux pouvoirs démoniaques !

Paige : Concentre ta colère sur la Néréide ! Quand on l'aura vaincu, j'essayerais de fabriquer une potion à partir du sang de Cole pour nous débarrasser de lui. Ça te va ?

Phoebe : Ça me va. Merci. Bon, on regarde si la formule que tu as faite marche ? Je vais chercher Piper. (Elle se lève mais Paige l'arrête)

Paige : Oh, à propos, je me fais du souci pour elle. Elle a mal choisi son moment pour être paralysée face au démon. Tu crois qu'elle tiendra le coup devant la Néréide ?

Phoebe : On verra. Le fait est, qu'enceinte on est plus fragile, elle peut craquer encore une fois. (Piper entre)

Piper : Je tiendrais le choc. Qu'est-ce qu'on attend ? On a du travail.

Paige (en se levant) : Tu es sûre de vouloir venir ?

Piper : Non, mais je n'ai pas le choix. On a besoin du pouvoir des Trois, donc on y va toutes les trois.

Phoebe : On attend que Léo ramène Craig avant de se lancer ?

Piper : On peut pas, y a urgence. (Phoebe leur donne à chacune un bout de papier)

Paige : Si cette formule marche, elle nous conduira jusqu'à la Néréide.

Les trois sœurs (en chœur, elles récitent la formule) : Pouvoirs de sorcières je t'invoque, afin de dissoudre ce charme équivoque, mène-nous au refuge de la Néréide, guide-nous jusqu'au lieu où elle réside. (Rien ne se passe, puis, tout d'un coup, on entend un bruit de transformation et Phoebe tombe au sol. Elle s'est transformée en sirène. Les trois sœurs sont stupéfaites)

 

[Plage de San Francisco. Les sœurs Halliwell apparaissent, les pieds dans l'eau, Paige et Piper portant Phoebe. Elles la lâchent dans l'océan. Phoebe crie.]

 

Paige : Pardon, mais agripper des écailles c'est dur ! (Phoebe essaye de se lever avec une grimace)

Piper : Phoebe ! Inutile d'essayer de te lever, t'as pas de jambes !

Phoebe : Je sais mais pourquoi moi ! Pourquoi je suis la seule ? On a lu la formule toutes les trois !

Paige : Peut-être parce que tu es celle qui nage le mieux ?

Phoebe : Oui, dans une piscine ! Mais là c'est l'océan. Y a des vagues, j'ai froid et je suis allergique aux crustacés !

Piper : Tu dois te concentrer ! Tu sens l'odeur de la Néréide ? Que te dis ton instinct ?

Phoebe : Il me dit rien du tout !

Piper : Tu devrais peut-être te mettre la tête sous l'eau alors. (Paige l'approuve de la tête)

Phoebe : Mais j'ai pas mon sèche-cheveux !

Piper : Ne fais pas l'enfant tu veux bien !

Paige : Étant sirène, tu peux trouver la Néréide. Ma formule a marché ! Et même si c'est pas ce que j'avais en tête. (Elle fait une grimace d'excuse. Phoebe se bouche le nez, prend une grande inspiration et plonge sous l'eau. Léo apparaît, les pieds dans l'océan)

Léo : J'ai vu Craig, il est dans l'avion qui l'emmène à New York ! (Il se rend compte de l'endroit à il est) Pourquoi est-ce que je suis dans l'eau ?

Piper : Phoebe s'est transformée en sirène.

Léo : Ah... Voilà qui explique tout... (Phoebe sort la tête de l'eau au large et crie)

Phoebe : Wouh ! Elle est bonne ! Vous venez vous baigner ?

Piper : Phoebe s'il te plaît ! Reviens tout de suite ! (Phoebe plonge et apparaît devant eux quelques secondes plus tard)

Phoebe : L'appel de l'océan est si fort ! C'est exactement comme Mylie l'avait décrit.

Piper : Faut que tu l'ignores. Tu as trouvé la Néréide ?

Phoebe : J'en sais rien mais j'ai senti une puanteur atroce au fond de l'eau.

Léo : Ça vient peut-être des égouts de la ville ?

Piper : On doit courir le risque. Trouve la source de l'odeur.

Phoebe : Comment ?

Piper : C'est à toi de voir ! Fies-toi au poisson qui frétille en toi. Une fois dans la grotte, tu appelles Léo et tous on s'y transportera !

Phoebe : Hin hin ! (Elle plonge)

Paige : Je ne l'ai jamais vu plus gaie depuis que Cole est mort.

Léo : Ça fait combien de fois ?

Paige : On ne compte plus ! Enfin, vous êtes prêts ? Ça va être à nous de jouer ! Piper, tu as emporté la formule ? (Piper reste silencieuse, le regard fixé sur les vagues) Piper, tu es ailleurs ? Tout va bien ?

Piper : Ça va. Je contrôle la situation. (Elle tourne le dos à l'océan, laissant Paige et Léo perplexes, s'interrogeant du regard)

 

[Grotte de la Néréide. Mylie est toujours assise sur une pierre. La Néréide apparaît et se saisit du coquillage, qui n'a pas bougé depuis tout à l'heure, avant de s'approcher d'elle.]

 

Néréide : Veux-tu que ta peine s'apaise à tout jamais ?

Mylie : Oui... (Avec un sourire victorieux, la Néréide s'assoit à ses côtés)

Néréide : Nécrone devra me remercier... (Elle approche le coquillage) C'est sans douleur. Fais-moi confiance. Le coquillage t'apportera la paix. (Mylie prend le coquillage et le pose contre son coeur. Il s'illumine d'une lueur dorée. La Néréide sourit. Phoebe émerge du trou d'eau un peu plus loin. Elle appelle Léo à voix basse)

 

[Sur la plage. Léo attend, guettant l'appel de Phoebe. Piper, Paige et lui sont cette fois-ci sur le sable et non plus les pieds dans l'eau. Piper est assise sur un rocher.]

 

Léo : Je l'entends ! Allons-y !

Paige (à Piper) : Dépêche-toi ! Faut pas traîner ! (Elle lui tend la main. Piper descend de son rocher, réticente. Paige et Léo disparaissent, mais Piper arrache sa main des leurs, avant de s'écrouler à terre, tétanisée par la peur)

 

[Grotte de la Néréide. Le coquillage posé sur le soeur de Mylie est toujours allumé de doré. Celle-ci a fermé les yeux. Phoebe observe la scène, coincée dans l'eau. Paige et Léo apparaissent dans le dos de la Néréide.]

 

Phoebe : Où est Piper ?

Paige : Elle a lâchée la main de Léo !

Phoebe : Quoi ?! (La Néréide envoie une boule d'eau vers Paige, qui l'évite en se baissant)

Paige : Je déteste être mouillée ! Coquillage !

(Le coquillage disparaît du coeur de Mylie et réapparaît dans sa main. La Néréide tourne la main et l'emprisonne dans des lianes d'algues. Paige lâche le coquillage, qui tombe dans l'eau. Phoebe plonge pour le récupérer. Léo a fait le tour et se saisit d'une épée. Il tente d'atteindre le démon, mais elle se transforme en silhouette d'eau et l'épée passe au travers. La Néréide le fait prisonnier d'un rideau d'eau. Phoebe jaillit alors de l'eau et jette le coquillage pile à l'emplacement du coeur. La Néréide hurle d'agonie avant de tomber en poussière. Léo et Paige sont libérés. Phoebe nage jusqu'au bord)

Phoebe : Tout le monde va bien ?

Paige : Oui !

Léo : Non ! (Il va vers Mylie) Elle agonise !

Phoebe : Tu peux la soigner ? (Léo avance sa main mais rien ne se passe)

Léo : Ça sert à rient, elle n'est pas humaine.

Paige : Mais elle pourrait l'être. Va chercher Craig ! (Léo s'éclipse)

Phoebe : Elle aurait du rester dans l'océan, elle aurait eu beaucoup moins d'ennuis !

Paige : Sois un peu positive pour changer ! (Léo réapparaît avec un Craig qui se débat)

Craig : Ça suffit ! Lâchez-moi ! (Il s'arrête net en voyant où il est) Mais... mais que s'est-il passé ? On est où là ?

Phoebe : Euh... au milieu de l'océan Atlantique ! Un peu plus haut que le Canada.

Craig : Quoi ? Qui êtes-vous tous ?

Paige : Sorcière.

Léo : Ange.

Phoebe : Et moi je suis une sirène !

Paige : Sorcière pas sirène ! (Craig voit Mylie et s'approche d'elle)

Léo : Je sais que c'est dur à accepter, mais elle est mourante et vous seul pouvez la sauver.

Craig : Moi ? Et comment ?

Paige : Dites-lui ce que vous ressentez. Votre amour la sauvera. (Il s'assied à côté d'elle)

Craig : Mon amour ? Qu'est-ce qui vous fait croire que je l'aime ? Regardez-la, c'est un...

Léo : C'est un être avec un coeur.

Phoebe : Elle vous a caché ce qu'elle était mais ce que contient son coeur vous l'avez toujours su. (Craig regarde Mylie, qui est inconsciente, une plaie sanguinolente à l'endroit de son coeur. Il lui prend la main)

Craig : Je t'aime comme tu es.

(Sa queue de sirène disparaît, remplacée par deux jambes sous les yeux stupéfaits de Craig. Léo enlève sa veste et la lui tend pour qu'il recouvre Mylie. Ensuite il s'approche et met sa main au-dessus de sa plaie, celle-ci s'illumine et la guérit. Mylie ouvre les yeux. Craig se rapproche. En le voyant, Mylie écarquille les yeux et sourit. Craig se penche et ils s'embrassent sous le regard attendri des trois autres)

Mylie (en regardant Paige) : Merci. Merci de votre aide.

Léo : Ouais, sans vouloir gâcher ce moment, je sens que Piper panique toute seule sur la plage. On doit aller la rejoindre tous les trois. (Paige et lui s'approche de Phoebe, toujours dans l'eau) Phoebe prend ma main, je te ramène.

Phoebe : Non ! Je veux rester dans l'océan !

Paige : On se retrouve sur la plage si tu préfères. Tu nages si vite que tu seras avant nous là-bas.

Phoebe : Je veux pas. Je veux rester dans l'océan, je reviendrais pas.

Paige : T'as l'intention de nous quitter ?

Phoebe : Tout ce que Mylie a dit est vrai. On se sent tellement libre !

Mylie : C'est l'appel de l'océan. Elle aura le coeur vidé de toute émotion si elle le suit.

Léo : Viens Phoebe, tu sors de l'eau ! (Phoebe s'éloigne du bord)

Phoebe : Non !

Paige : Je t'en prie, attrape ma main !

Phoebe : Non !

Paige : Phoebe, il faut résister !

Phoebe : Pour quoi faire ? Je veux vivre ma vie ! (Elle se retourne et plonge)

Paige : Phoebe !

 

Fin

 

A suivre...

FADE IN.

[EXT. HALLIWELL MANOR (STOCK) - DAY]

CUT TO:



SCENE #01:

[INT. HALLIWELL MANOR - STAIRWAY -- DAY]

(PHOEBE walks up the stairs. PIPER is right behind her urging her forward.)

PHOEBE: Ok, Piper, I can't be late getting to the office today. I have a radio
interview with those morning guys, Pip and Skeeter.

PIPER: That's Skip and Peter.

[INT. HALLIWELL MANOR - UPSTAIRS - DAY - CONTINUOUS]

(PHOEBE walks rapidly while PIPER hangs on to her arm.)

PIPER: Could you forget about your advice column for two seconds? Come see
where we're putting the nursery.

PHOEBE: You're putting it in your closet. I've seen your closet. There's a
lot of shoes, honey.

[INT. HALLIWELL MANOR - BEDROOM/NURSERY - DAY - CONTINUOUS]

(PIPER cleverly guides PHOEBE into her bedroom where LEO is busy working in the
closet. She proudly shows PHOEBE the new nursery.)

PIPER: No, not anymore. Look, it's perfect.

PHOEBE: It's a little cramped, though, don't you think?

(LEO pulls the cut portion of the wall out. He turns to PHOEBE and smiles.)

LEO: That's why I'm adding a window. To bring in the light and create a sense
of space.

(LEO carries the window cut-out out of the closet. He turns around.)

PHOEBE: Mmm ... aww ... You guys are very cute, but why are you doing all of
this now? I mean, your due date's not for months.

PIPER: Well, demon activity has been light, so it's a good time to get ahead.

PHOEBE: Speaking of ahead, I can't believe you guys didn't notice my billboards
downtown.

(PIPER puts her arm around PHOEBE'S shoulders and smiles.)

PIPER: Oh, honey, of course we noticed them. You can see them from a passing
747.

(PHOEBE laughs.)

LEO: We'd have told you how proud we are of you, but you never slow down to
give us a chance.

(LEO walks back into the closet.)

PHOEBE: Well, you know, nothing perks up a girl's career like sending her
husband straight to hell.

(PHOEBE smiles.)

PHOEBE: Ok, well, I've seen the nursery and it's absolutely beautiful, but I
really have to go to that interview.

PIPER: Uh, honey, I know your work is very important to you, but guess what?
I'm having a baby.

PHOEBE: I know.

PIPER: Yeah. So how about you take a couple minutes to be Aunt Phoebe?

PHOEBE: Oh, my god, you're so right. I'm so sorry. Ok, what do you need?

PIPER: An opinion.

(PIPER walks over to the dresser and picks up a color swatch.)

PIPER: Uh, I'm thinking ...

(PAIGE orbs into the room.)

PAIGE: Positions! Bogey in three, ...

(PHOEBE moves to stand next to PIPER.)

PAIGE: ... two ... one!

(Behind PAIGE, a bare-chested BORNEO DEMON wearing a mask and wielding a
dangerous blow-gun appears. The girls gasp. PAIGE turns around and ducks just
as the BORNEO DEMON blows a dart in her direction. The dart whizzes by her head
and lands in a stuffed teddy bear sitting on the dresser. The teddy bear's head
immediately shrinks.)

(PIPER and PHOEBE gasp at the sight. The BORNEO DEMON gasps as he notices PIPER
and PHOEBE standing there. PIPER immediately turns around and zaps the BORNEO
DEMON who disintegrates in a puff of black smoking leaving behind nothing but
his mask. The mask falls to the floor.)

(PAIGE stands up and pulls out a small notepad a pen and immediately begins
taking notes.)

PAIGE: Hmm. So much for the theory that Borneo Demons are impervious to
magical powers. I can't wait to tell the local witch doctor.

(LEO walks into the room.)

LEO: Oh, excuse me, can we refrain from blowing up demons in the nursery?

PIPER: Oh, honey, it was just one.

LEO: Piper, you're going to be a mom. You need to start thinking about the
safety of our daughter.

(PIPER doesn't say anything. LEO turns to PAIGE.)

LEO: And you, you're getting so caught up with this magical kick. I mean, look
at your hair. It's so red from the potion you blew up last night.

PAIGE: Do you have any idea how much this would cost in a salon?

(PHOEBE smiles and gives LEO a light smack on the arm. She runs up to PAIGE,
puts her arms around her and gives her a hug.)

PHOEBE: I love your new do, honey, I think you look beautiful. Ok, bye!

(PHOEBE rushes out of the room.)

PAIGE: Thank you.

PIPER: (to LEO) Honey ... Sweets ... Toots, I appreciate that you're very
concerned, but I am still a witch, and we do still have innocents to protect and
demons to fight. I can't just crawl in a hole.

(LEO gives PIPER a grim look, but he doesn't say anything.)

DISSOLVE TO:



[EXT. SAN FRANCISCO (STOCK) - DAY]

(The camera pulls back away from the city and travels low over the ocean. The
sky overhead is partly cloudy, but enough for us to notice that it may rain
soon.)

DISSOLVE TO WHITE:



FADE IN

SCENE #02:

[INT. REMOTE ISLAND - SEA HAG'S CAVERN -- DAY]

(MYLIE, a mermaid with legs, stands barefoot on the edge of the grotto near the
water.)

SEA HAG: It's too bad, Mylie. But your time is up. You've had thirty days to
find love, or the penalty would be death.

MYLIE: But he does love me, I know he does.

SEA HAG: Oh, really? Did he tell you?

MYLIE: He doesn't have to tell me he loves me.

SEA HAG: Well, actually, he does.

(The SEA HAG smiles.)

SEA HAG: But he'll never say he loves you until he trusts you. And he'll never
trust you, until you tell him what you really are.

(The SEA HAG walks to a large shell and picks up something. She turns around
and holds it up for MYLIE to see. It's an Auger shell.)

SEA HAG: (smugly) You see why I always win these bargains.

(MYLIE swallows.)

SEA HAG: As an immortal being, I'm afraid only you can give up your life.

(The SEA HAG holds out the Auger shell.)

SEA HAG: Place this Auger shell over your heart. It will draw your immortality
inside.

(MYLIE takes the Auger shell. Almost immediately, the leech living inside the
shell appears, its tentacles opening wide.)

MYLIE: And if I don't?

SEA HAG: Then you can rot for eternity right here.

(MYLIE looks down at the shell in her hand. Slowly, she moves it close to her
heart. Suddenly and without warning, MYLIE plunges the tip of the shell into
the SEA HAG. The SEA HAG screams in agony. MYLIE dives into the pool.)

(The SEA HAG straightens, the auger shell in her hand and still in pain. MYLIE
turns around and breaks through the water.)

MYLIE: (defiantly) You're wrong. He does love me. And I'm going to prove it.

(With that, MYLIE dives into the water, her mermaid tail splashing behind her.
The SEA HAG remains silent, stewing in anger as the mermaid leaves.)

CUT TO.
END OF TEASER.
SHORT MUSIC CUE AND CHARMED LOGO.

(COMMERCIAL SET)



FADE IN.

[EXT. VARIOUS SAN FRANCISCO CITY (STOCK) - DAY]

DISSOLVE TO:

[EXT. HALLIWELL MANOR - DAY]

(LEO pokes his head through the newly created "window" of the soon-to-be
nursery.)

CUT TO:



SCENE #03:

(LEO checks out the window cut out while PIPER sits on the bed in the bedroom
going through a large box.)

PIPER: Leo, I can't believe you found all our old baby stuff.

LEO: Grams was a bit of a packrat.

(LEO returns to sanding down the window cut out edges. PIPER pulls out a large
toy. She then picks up a book and begins to look through it.)

PIPER: Baby book. My baby book!

[INT. HALLIWELL MANOR - PIPER'S BEDROOM - DAY]

PIPER: Oh! Look how squishy I was!

(PIPER leans in to look at the page with her "First Photograph". LEO chuckles.)

LEO: You were so adorable.

(PIPER looks up at LEO.)

PIPER: Leo, you can't even see the picture.

(She glances back down at a picture of herself.)

LEO: I'm your Whitelighter. I've been watching you ever since you were a baby.

PIPER: Uh-huh, yeah, see, that's too creepy to think about.

(LEO doesn't say anything to that one. PIPER shakes her head.)

PIPER: I never knew that mom kept a baby book for me.

LEO: Why not? I mean, you started one for our daughter.

(LEO turns around and with some effort, picks up the glass window and proceeds
to put it into the wall.)

LEO: I always thought you and your mom were a lot alike.

(LEO grunts as he struggles to lift the heavy window to the hole in the wall.
PIPER continues to leave through the baby book. She turns the page to look at a
"Third Year" photo of herself.)

PIPER: It's strange to think that she went through everything I'm going through
right now. I don't think you ever really know how much your mother loves you
until you become one yourself.

(LEO successful drops the window as it slips out of his hands. It falls to the
floor with a thud. LEO yells.)

LEO: Ow!

(From her position on the bed, PIPER grimaces.)

PIPER: Oh ... are you ok?

(LEO looks out the window and grimaces in pain.)

LEO: Yeah.

(PIPER moves the box aside and gets up off the bed.)

PIPER: Here, um ... why don't you let me help you?

LEO: It's heavy.

(PIPER walks over to the nursery.)

PIPER: Well, see that's kind of why I wanted to help you with it.

LEO: Uh, Piper, when are you gonna accept the fact that you're pregnant?

PIPER: When are you going to stop being so overprotective?

LEO: All I'm suggesting is that you slow down.

PIPER: Ok, Leo. I'm not going to be one of those women that sits on her ass and
eats bon bons throughout her entire pregnancy. That's just not the woman you
married. Besides, generations of Halliwell women raised perfectly normal
children before me. They all got through it and so will I.

(LEO glances down at the baby book in PIPER'S hand.)

LEO: (softly) Not all of them.

PIPER: What's that supposed to mean?

LEO: How far along in the book have you gotten?

(PIPER opens the baby book to the "Fifth Year" photograph of her and her mother.
She flips the page. The "Sixth Year" is blank. PIPER gets the point. She
flips to the next page. The "Seventh Year" page is blank also. So is the
"Eighth Year".)

LEO: There was no one there to finish it after your mother died.

(PIPER continues to flip to the incomplete baby book.)

PIPER: Oh.

LEO: Like I said, you're a lot like your mother. She was careless, too. She
thought she was invincible. (gently) She was wrong.

(The camera holds on PIPER as she lets LEO'S words sink in. She thinks about
her life without her mother and looks down at the book in her hand to the empty
"Ninth Year" page.)

FADE INTO WHITE:



FADE IN.

SCENE #04:

[INT. REMOTE ISLAND - SEA HAG'S CAVERN -- DAY]

(The SEA HAG clutches her injured abdomen. She sits alone and in pain. Behind
her, a demon appears in a flash of light. His name, I am told, is PINKUS. He
is servant to the skeletal being, Necron. PINKUS cowers and crouches low to the
ground some distance away from the SEA HAG.)

SERVANT: H-hello. Begging your evil pardon, I bear a message from my master.

SEA HAG: Necron.

(The SEA HAG struggles to stand. She approaches the servant demon who slowly
stands, his voice low, loud and strong as he emulates his master.)

SERVANT: (strong voice) He wants the immortality you promised him, and he
wants it now.

(The servant demon takes a breath and falls back to the ground, once again
coweringly.)

SERVANT: His words, not mine.

SEA HAG: Tell your master he'll get what he wants, but he must be patient.

SERVANT: Oh, no. I can't tell him that. No disrespect, but skeletal beings
aren't known for their patience.

SEA HAG: Then you best hurry along.

SERVANT: I'll do as you ask, but it'll be the last thing I do before Necron
eats my life force ... then comes for yours.

(The servant disappears in a flash of light. The SEA HAG limps to the edge of
the pool her hands clutching her injury. She faces the water, holds her hands
over the pool and chants.)

SEA HAG: (chanting)
Water, rise up from the sea.
Find the one who fled from me.
Follow where the winds are cold,
Then fall ten-fold like days of old.

(The water beings to bubble and rise. The camera moves in low to the water,
lights flash under the sea.)

CUT TO:



SCENE #05:

[EXT. SAN FRANCISCOS SKY (STOCK) - DAY]

(Lightning flashes and rain clouds darken the sky.)

(The camera angles downward on the fountain. Near the fountain are tables and
chairs.)

[EXT. FOUNTAIN - DAY]

(In front of the fountain, MYLIE is nervously pacing the walkway. She looks
around as if she's waiting for someone.)

CRAIG WILSON: (o.s.) Mylie!

(MYLIE turns around and sees CRAIG WILSON rush up the walkway stairs toward
her.)

CRAIG WILSON: Mylie, hey.

MYLIE: Hey. I'm so sorry to pull you out of your meeting.
CRAIG WILSON: No. They said it was important, what's going on?

MYLIE: I need to know how you feel about me.

(CRAIG WILSON laughs.)

MYLIE: What's so funny?

CRAIG WILSON: You know what I love?

MYLIE: No. What?

CRAIG WILSON: Your enthusiasm.

MYLIE: Oh. What else?

CRAIG WILSON: Well, I, uh, I love this dimple right here when you smile.

(CRAIG leans in and kisses MYLIE on the very dimple he talks about. MYLIE
smiles, though it's not what she wanted to hear.)

CRAIG WILSON: Mylie, what's going on here?

MYLIE: Look, I told you. I need to know how you feel about me deep inside.
It's important.

(MYLIE and CRAIG walk to a nearby vacant table and sit down.)

CRAIG WILSON: Well, listen, I'm going to be on a plane in like two hours to go
to New York, and when I get back, we'll go out and -

MYLIE: No. Before you get on the plane. I can't explain right now, but unless
you tell me how you feel about me, I may not be here when you get back.

CRAIG WILSON: What's that supposed to mean?

MYLIE: I'm sorry, this isn't a threat. It ... it just -- it is what it is.

CRAIG WILSON: Look, Mylie, this isn't the time or the place for this. Whatever
I feel for you should come out when I'm ready.

MYLIE: But we're running out of time.

(As if on cue, thunder rumbles overhead. MYLIE looks up nervously. She sighs
and tries again.)

MYLIE: Look, Craig, I admit that this isn't fair what I'm asking you, but ...
it's what I need right now if you want to keep me in your life.

(Seeing that it means so much to her, CRAIG relents.)

CRAIG WILSON: Ok. If it's that important. Ok.

(MYLIE smiles. Once again, thunder rumbles across the sky.)

CRAIG WILSON: When I first met you, ...

(A single rain drop falls on the table. MYLIE looks nervous again.)

CRAIG WILSON: ... I felt a wall come down. ...

(Another rain drop falls on the table. And another after that.)

CRAIG WILSON: ... A wall around my heart.

(MYLIE looks up at the sky. The camera follows the next rain drop as if falls
down directly onto her thigh. The "skin" that is covered by the raindrop
changes into gold-colored mermaid's scales. CRAIG is oblivious to MYLIE'S
dismay.)

CRAIG WILSON: ... I mean, I don't know how to say this, but, uh...

(Time's up. MYLIE interrupts CRAIG'S confession of love for her and abruptly
stands.)

MYLIE: I got to go.

CRAIG WILSON: What?

(CRAIG stands up as MYLIE leaves the table. She tugs her short dress down to
cover the scales on her leg and takes a few steps toward cover before it rains.)

CRAIG WILSON: Wait a minute, you just--

MYLIE: I'm so sorry, I've got to go.

(MYLIE leaves a bewildered CRAIG standing at the table. Thunder rumbles
overhead mere moments before it down pours. CRAIG stands. The other people
sitting at the tables stand and run for cover.)

(Saddened, MYLIE watches as CRAIG runs for cover himself ... in the opposite
direction. CRAIG turns around and looks incredulously at MYLIE, confused by her
behavior. MYLIE stands on the side and watches CRAIG leave.)

(As MYLIE watches CRAIG, a light from above shines down some distance away from
her. She turns her head to see a light from the sky shining on THE BAY MIRROR
billboard: "Ask Phoebe ... " She has all the answers.)

(MYLIE looks at the billboard as she recognizes the woman in the picture. This
fills her with hope.)

CUT TO:



[EXT. SAN FRANCISCO CITY (STOCK) RAIN - DAY]



SCENE #06:

[INT. OFFICE -- DAY]

(PAIGE rushes through the office. She's soaking wet. She barely reaches her
desk, when her boss yells for her.)

BOB COWAN: (o.s.) Matthews! In my office, now!

(PAIGE turns around and heads for her boss' office. She walks into the office
and stops in front of BOB COWAN'S desk.)

PAIGE: Weather advisory: If you're gonna go outside, bring a paddle.

BOB COWAN: Where were you?

PAIGE: I had to run the McKenzie papers over to the court house.

BOB COWAN: You've been gone an hour.

PAIGE: Yeah, well, there's a freak rainstorm. The entire city's flooded.

BOB COWAN: Well, you should've let someone know where you were headed. You
have this habit of coming and going as you please.

PAIGE: As I please? No. I come and go as other people please. That's what
assistants do. They run errands. I'll tell you a little secret. I don't like
it.

BOB COWAN: Well, your behavior's got to change.

PAIGE: Maybe it'll change if you promote me to social worker.

BOB COWAN: I already did.

(PAIGE can't believe her ears. BOB COWAN smiles.)

BOB COWAN: You start tomorrow.

INTERCUT TO:

[INT. THE BAY MIRROR - PHOEBE'S OFFICE - DAY -- CONTINUOUS]

(PHOEBE is sitting behind her desk. She's on the phone.)

PHOEBE: He promoted you? Congratulations!

PAIGE: Thanks, I guess.

PHOEBE: What do you mean you guess? Paige, you've worked so hard for this.
It's your dream.

PAIGE: Yeah, Cowan already gave me the big responsibility speech. No more
coming to work late, no more long lunches-

PHOEBE: (from phone) Hold on a second, sweetie.

(PHOEBE'S assistant walks in to the office.)

PHOEBE'S ASSISTANT: Uh, I got Nancy O'Dell's Producer on the phone. They want
to know if you want hair and makeup.

PHOEBE: Uh, no. I will do my own. Thanks.

(PHOEBE'S ASSISTANT leaves. The television screen splits in two: PAIGE on the
left; PHOEBE on the right.)

PHOEBE: Hi.

PAIGE: Nancy O'Dell?

PHOEBE: Yeah. She wants to interview me on TV tomorrow.

PAIGE: Look at you blowing up around town! Billboards, radio, tv? What's
next? "Phoebe: The World Tour."

(The screen moves to The Bay Mirror.)

PHOEBE: Oh, no. Even better. Divorce court.

(PHOEBE walks to the table to pick up her mail. She riffles through it.)

PAIGE: What? I can't believe with all that you have going on, you found time
to push a divorce through the system.

PHOEBE: Uh, I just want my life back. I don't want to have to look over my
shoulder, praying that Cole isn't going to find a way out of that demonic
wasteland, you know?

PAIGE: Do you think he will?

(PHOEBE zips up her bag and slings it over her shoulder.)

PHOEBE: You know what? I don't care. Because even if he does, after today,
I'll be free.

(PHOEBE gathers her things and heads out the door.)

CUT TO:



SCENE #07:

[INT. THE BAY MIRROR -- PARKING GARAGE LEVEL B2 - DAY]

(Rain water flows out of the parking garage gutter. PHOEBE walks into the
garage and makes her way to her car, purse over her shoulder, briefcase and
umbrella well in hand.)

(As PHOEBE reaches her car and opens the door, someone approaches her from
behind. PHOEBE turns around and gasps. It's MYLIE.)

MYLIE: I'm so sorry. I'm sorry. I didn't mean to scare you.

(MYLIE apologies profusely.)

MYLIE: It's just that I recognize you from your billboard. I need your help.

PHOEBE: Oh, that's sweet, sweetie, but if you write a letter, then I respond to
everyone --

MYLIE: No. You don't understand. I recognized you as A Charmed One.

(PHOEBE looks around to see if anyone else heard what she just said. MYLIE
continues on.)

MYLIE: You're very famous where I come from. I'm not evil or anything.

PHOEBE: I've heard that one before.

MYLIE: No, honestly, I'm a -

(Just then, a passing car goes through a puddle sending a wave of rainwater on
MYLIE. It hits her square on the back of her legs.

MYLIE ... oh ...

(MYLIE turns around. Oh, yeah. She's all wet. Her legs begin to transform
themselves into her tail.)

MYLIE: (dismayed) Oh. Oh!

(PHOEBE can't believe her eyes.)

PHOEBE: Whoa!

(MYLIE, unable to stand, falls to the ground.)

MYLIE: Oh! Ohh! Ooh. D--wha--

(PHOEBE rushes over to assist MYLIE.)

MYLIE: We need to go.

PHOEBE: Well, yeah.

MYLIE: The Sea Hag can track my tail.

PHOEBE: Well, then, make it go away!

MYLIE: I can't!

(PHOEBE lifts MYLIE up and drags her to the passenger side of her car.)

MYLIE: Oh.

(Time is running out for them. The wind in the garage begins to ominously blow.
PHOEBE continues to struggle to get MYLIE into the car.)

(MYLIE climbs into the back seat while PHOBE picks up her tail. She gets the
door closed with the golden-colored mermaid's tail hanging out of the open
window.)

(PHOEBE rushes back to the driver's side of the car, climbs in and stars the
engine. She backs the car out of the parking stall just as the pool of water on
the garage floor ripples and begins to rise up into a pillar of water in front
of them.)

(The pillar of water takes the shape of the SEA HANG, the solidifies right
before their eyes. MYLIE peers over the chair at the SEA HAG.)

PHOEBE: Ok. Hang on.

(PHOEBE puts the car in drive and hits the gas. The car lunges forward straight
into the SEA HAG, who merely disperses into water and allows the car to pass
through her without injury. The SEA HAG reforms. She angrily stares at the car
as it travels down the ramp, mermaid tail hanging out of the window and all.)

(Camera holds on the SEA HAG.)

FADE TO BLACK.

(COMMERCIAL SET)



SCENE #08:

[INT. HALLIWELL MANOR -- LIVING ROOM - DAY]

(MYLIE is sitting on the sofa while PHOEBE is using a blow dryer to dry the
scales off her legs. PIPER and LEO stand behind watching. Outside, it
continues to storm.)

(The front door opens and PAIGE walks in.)

PAIGE: Ok. I just cut work on the day of my big promotion and sped through a
rainstorm to get here.

(She closes her umbrella, puts it aside and walks into the living room just in
time to see the last of MYLIE'S scales disappear.)

PAIGE: What is the 9... 1...1?

LEO: Phoebe found a mermaid.

PHOEBE: Actually, she found me. On the way to a very important court date, I
might add.

MYLIE: Hi. I'm Mylie. You must be Paige. You have a very big underwater fan
base.

PAIGE: You're a mermaid? You guys actually exist?

PIPER: Uh, excuse me, when you said a Sea Hag, did you mean like Old Woman Hag,
or Evil Magic Hag? Because see, I'm not really in the battle mood today.

MYLIE: Uh, she's kind of both.

PIPER: Uh-huh.

PAIGE: Forget that, what's life like under the sea? Does your skin get
wrinkly? Does algae pose a personal hygiene problem?

LEO: Ok, guys, why don't we let her up for a little air?

MYLIE: No, it's ok. I don't mind. Actually, there's nothing like being a
mermaid. You get to swim in the open sea all day, explore endless wonders, it's
... it's pure freedom.

PHOEBE: Sounds like heaven.

(PHOEBE stands eager to get to her own appointment.)

PHOEBE: I'm sure you want to get back. I could drop you off at the beach on my
way to --

MYLIE: Wait. You don't understand. It was a great life. For the first few
hundred years.

(PHOEBE sits back down.)

LEO: Mermaids are immortal.

MYLIE: Yeah. We can spend eternity at sea. Because our hearts are, some say,
as cold as the water. But sometimes a mermaid gets lonely, her heart warms, and
she wants more.

PAIGE: Is that what happened to you?

MYLIE: Mm-hmm. The ocean's floor is littered with bones of mortals who died for
love. I had to know why.

PIPER: Now these bones, um, could they be bones of mortals that perhaps the Sea
Hag killed?

PAIGE: Piper!

PIPER: Wha-a-t?

LEO: So you said you wanted to feel love. Is that why you went to see the Sea
Hag?

MYLIE: Yes. If a mortal professes his love to a mermaid, she becomes human.
The Sea Gag agreed to give me legs, but if I didn't find love before her
deadline I would have to give her my immortality.

(PHOEBE laughs and stands up.)

PHOEBE: All that for a guy? Boy, did you get taken for a ride.

PAIGE: Phoebe.

PHOEBE: What?!

MYLIE: But I did find love. I-I mean, um, I think I did. But I might be dead
before I get to find out for sure. Craig's getting on a plane to New York soon.

PIPER: Oh, no, no, no. This is good. Because all we've got to do is find the
fish lover, get him to spill his guts, and then we don't have to face the Sea
Hag.

PAIGE: Piper.

PIPER: What?

PAIGE: If your boyfriend's love can make you human, why don't you just tell him
you're a mermaid?

MYLIE: You mean that I'm a genetic freak with a fishtail coated in glandular
slime?

LEO: She raises a good point.

PHOEBE: Yeah. Heh.

PAIGE: You may be half fish, but you're still a woman, and women, you know,
they generally know when a man's in love, even before he does.

PHOEBE: Oh, p-lease! If I wrote that slop in my column, I'd be driven out of
town.

PAIGE: Ok. That is it. Can I see you two in the kitchen?

(PHOEBE sighs. PAIGE rises from her seat on the couch to talk with her sisters
private.)

CUT TO:



SCENE #09:

[INT. HALLIWELL MANOR - KITCHEN - DAY - CONTINUOUS]

(The kitchen door opens and the three sisters march into the kitchen.)

PAIGE: Ok. What is going on with you guys?

PHOEBE: Sorry. Like you need a man to be complete. That kind of thinking dates
back to the days we all had tails.

PIPER: Maybe Phoebe's right. Maybe we just throw the mermaid back into the
ocean and we keep the manor a Hag-free zone.

PAIGE: Who are you people, and what have you done with my sisters? We'll start
with you.

(PAIGE turns to PHOEBE.)

PAIGE: What is going on in that head of yours?

PHOEBE: I keep thinking about the court date I'm missing.

PAIGE: Ok, so you're dumping all over our innocent?

PHOEBE: I don't mean to be. Paige, I've been fighting so hard to get my life
back. If Cole shows up and we're still married, then it was all for nothing. I
need my freedom.

PAIGE: Ok, fine. Go meet the Judge. Just hurry back and we'll deal with
Mylie.

(PHOEBE rushes out of the kitchen. LEO enters.)

LEO: Where's she going? Everything ok?

PAIGE: Yeah. Piper and I were just about to discuss how best to vanquish Sea
Hag.

PIPER: No. You said we were going to deal with Mylie. You didn't say anything
about doing anything with the Sea Hag.

PAIGE: What is up with you and these demon avoidance issues you suddenly got?

LEO: I think if we can protect Mylie and avoid a run-in with the Sea Hag, I'm
all for that.

PAIGE: What is going on with everybody? We're talking about the Sea Hag. The
mysterious monster of the deep blue sea. The one whose name strikes fear into
the hearts of sailors everywhere.

PIPER: Ok. Somebody's been watching way too much Discovery Channel.

PAIGE: You're probably right. But she's an interesting evil specimen. Reminds
me of this water demon that I read about in the book. She kills in the most
fascinating way.

PIPER: Paige!

PAIGE: What?

PIPER: We know how it kills.

(PIPER looks at LEO. LEO swallows and remains silent.)

PAIGE: (perplexed) What'd I say?

PIPER: (quietly) It killed mom.

(This is definitely news to PAIGE.)

LEO: (softly) It's ok. You didn't know.

PIPER: Look. I just don't see any sense in going up against a demon like this
if we don't have to.

PAIGE: Ok. Maybe we can get Craig to confess his love for Mylie. I'll ask her
what flight he's on and maybe I can stop him from getting on that plane. But if
it doesn't work, we're gonna have to come up with a plan "B" to vanquish the
Sea Hag.

PIPER: I know. I will check the Book of Shadows.

(PAIGE leaves the kitchen. Concerned, LEO turns to PIPER.)

LEO: You ok?

PIPER: Yeah.

(But PIPER looks away. Its obvious that she's not.)

CUT TO:



SCENE #10:

[INT. REMOTE ISLAND - SEA HAG'S CAVERN -- DAY]

(The water begins to bubble. The Sea Hag stands near the water's edge looking
down at it. Behind her, PINKUS appears in a flash of light. He's crouching
along the back wall.)

SERVANT: Hello! Begging your evil pardon!

SEA HAG: I see you're still alive.

(Blue bolts of electricity rise up from the ground. PINKUS cowers in fear and
moves further along the wall and away from the bolts of electricity. The
electricity rises and takes shape into the skeletal being NECRON.)

NECON: Six months ago, I came to this cavern to feed on you. You talked me out
of it. What was it you said?

SEA HAG: I promised you an immortal being, to give you permanent and
everlasting life.

NECRON: Yes, that was it. A mermaid, I believe. Did you capture her for me?

(PINKUS looks up at the SEA HAG.)

SEA HAG: No, not yet.

(PINKUS groans.)

(NECRON holds out his left hand and a ball of electrical demonic power appears.)

SEA HAG: It's not too late. I can cast a new spell. Conjure a storm like San
Francisco has never seen. Think what you're giving up if you kill me.

(NECRON turns and looks at PINKUS. PINKUS rises and takes a step back.)

SERVANT: Ohh! Now this isn't right.

(NECRON holds out the power ball and an electrical charge emits from it and
grabs ahold of PINKUS. It lifts the servant up high into the air near the
cavern's ceiling.)

SERVANT: Ohh!

(PINKUS dissipates in a gray puff of smoke, his life essence entering NECRON
through his closed fist. NECRON lowers his arm and looks at the SEA HAG.)

NECRON: I'm so tired of feeding on lower life forms.

SEA HAG: The mermaid won't get away this time.

NECRON: She better not, for your sake.

CUT TO:



[EXT. AIRPORT'S RAINY CURBSIDE -- DAY]



SCENE #11:

[INT. AIRPORT - CHECK IN COUNTER -- DAY]

(In the bathroom near the baggage claim area, we see the Whitelighter's orb
light reflected on the bathroom tile. PAIGE exits the women's bathroom.)

(She walks around looking for someone. As she approaches the ticket counter
near Gate 5, she overhears the ticket agent.)

TICKET AGENT: Thank you, Mr. Wilson. Have a nice flight.

(CRAIG WILSON leaves the ticket counter. He's looking down at the ticket in his
hand when PAIGE calls him.)

PAIGE: Uh, Craig? Craig Wilson?

CRAIG WILSON: Yeah.

PAIGE: I have a message for you. Mylie sent me.

CRAIG WILSON: Let me guess, she sent me a singing telegram. Is that it? No,
no. A strip-o-gram. That's more Mylie's style, shocking and unexpected.

(CRAIG takes a seat in the waiting area.)

PAIGE: I'm a friend of Mylie's. She sent me here because she needs to speak
with you.

CRAIG WILSON: Why didn't she come herself?

PAIGE: That's a good question. There's a good answer. I just can't tell you
what it is.

(CRAIG'S heard enough. He stands up and walks toward the gate.)

PAIGE: But I-it's good.

CRAIG WILSON: Let me get this straight. You're a friend of Mylie's. I've
never met you. I've never even heard of you, and you know more about her than I
do, is that right?

PAIGE: No, not more about her than you do. Just a little secret--well, a big
secret.

CRAIG WILSON: Well, I'm tired of Mylie's secrets. Ok, I'm tired of her moving
closer to me and then running away, and -- I'm just tired.

(CRAIG turns away toward the gate.)

PAIGE: There's a really good reason for all of this and one day you guys are
gonna sit down at a nice seafood dinner and laugh about this, but until then you
really need to trust her.

(CRAIG hands his ticket to the ticket agent.)

CRAIG WILSON: Well, right now, I need to catch a plane. Excuse me.

(CRAIG turns to walk through the boarding Gate.)

PAIGE: Craig, her life is in danger.

(This stops CRAIG cold in his tracks. He turns around and looks at PAIGE. The
camera holds on CRAIG'S worried look.)

CUT TO:



SCENE #12:

[INT. JUDGE'S CHAMBERS - DAY]

(PHOEBE and MORRIS are sitting across the JUDGE'S desk. PHOEBE has an earnest
look on her face as she fights to be granted her divorce.)

PHOEBE: I sent a Sheriff to his apartment, to his work, even his dry cleaners.
Trust me, your honor, I didn't make a good faith effort to try to notify my
husband of our divorce. I made a great faith effort.

JUDGE: But to grant a default divorce, the court requires that you put a notice
in the local newspaper saying where the missing spouse was last residing. Did
you do that?

PHOEBE: I made the notice larger than legally required. I even used a 12 pica
bold font to make sure it really popped. You see there how it really pops?

(PHOEBE reaches into her purse and pulls out the folded newspaper. She hands it
to the Judge.)

JUDGE: What is your business here, Inspector?

MORRIS: I led the investigation into the disappearance of Mr. Cole turner. We
used every method at our disposal to locate his whereabouts and we still came up
empty. It's my belief that Mr. Turner has left the country.

JUDGE: I must say, young lady, in all my years on the bench, I have never seen
a divorce pushed through this fast. Please sign here.

(The JUDGE signs the papers in front of him and pushes it in front of PHOEBE.
She is practically giddy with anticipation.)

PHOEBE: Ohh! Free at last.

COLE: (o.s.) Is this the right office?

(Before PHOEBE can sign her name to the papers, that familiar voice has her in
shock. Her smile fades and she whips around just in time to see her husband
open the door to the JUDGE'S chambers.)

COLE: Cole Turner, your honor.

(COLE walks into the room. In his hand, he holds the local newspaper with the
ad that "really pops".)

COLE: Nice ad. Thanks for letting me know.

(COLE smiles down smugly at his wife.)

CUT TO:



SCENE #13:

[INT. HALLWAY OUTSIDE JUDGE'S CHAMBERS - DAY - CONTINUOUS]

(PHOEBE rushes angrily out into the hallway. COLE is right behind her.)

PHOEBE: You evil bastard! Why didn't you just stay where you belong?
COLE: Wait a minute! I'm not evil.
(MORRIS is just as angry as he, too, gets into COLE'S face.)

MORRIS: Do you have any idea what you just did to me in there?
COLE: Hold on. I'm not evil. I'm good.

PHOEBE: You're good at crushing my every hope and dream.

COLE: Well, I'm gonna make up for that.

MORRIS: You just made me look like a fool in front of the judge.

PHOEBE: You are like a pit bull with a death grip.

MORRIS: You know, I should arrest you on principle.

(With a wave of his arm in MORRIS'S direction, COLE turns MORRIS into a large
water cooler - water bottle, dispenser and stand. This temporarily shocks
PHOEBE silent.)

PHOEBE: Wha--

COLE: Too many people talking at once.

(PHOEBE points to the water cooler named MORRIS.)

PHOEBE: You see, Cole. This is exactly what I'm talking about. Uh, good
people don't turn other people into water coolers.

COLE: I needed you to hear me.

PHOEBE: Go to hell!

COLE: I was just there. I didn't mean to stay so long but I needed to gather
enough powers to execute--

PHOEBE: Execute who? Huh? Execute who?

COLE: My plan. I'm here to redeem myself.

PHOEBE: You better be careful. You are stepping down a very dangerous road
right now.

(PHOEBE takes several steps away from COLE.)

COLE: I'm already on it. I got my job back at the law firm. I'm gonna use my
powers to help people.

(COLE leisurely puts his arm on the water cooler named MORRIS. MORRIS glugs.)

COLE: Make up for my past. In time, you'll see we're meant to be together.

(PHOEBE is almost at the end of her rope. She whips around angrily.)

PHOEBE: Cole, if you say that again, I swear I'll scream. I want you out of my
life.

COLE: I'll keep my distance. But I'm not going away. My love for you hasn't
changed.

(PHOEBE turns away from COLE. COLE takes a step toward PHOEBE.)

COLE: It kept me alive in the wasteland and led me back to you.

(PHOEBE grabs the letter opener on the desk in front of her. She turns around
and points it at COLE. COLE looks down at it.)

COLE: You won't use that.

(COLE wraps his fingers around the letter opener's sharp edge.)

COLE: I know you still love me, on some level deep inside.

(PHOEBE wrenches the letter opener away from COLE, managing to cut him in the
process. Blood sputs out and onto the papers on the desk. COLE winces in
pain.)

PHOEBE: Uhh!

COLE: Uhh!

PHOEBE: You are seriously mistaken if you think I still love you in any way.

COLE: I wasn't expecting a warm welcome but don't you think this is a little
extreme?

(COLE holds up his cut hand. He turns and looks at it and in front of PHOEBE,
his wound magically heals.)

(Behind her, the blood drops on the desk sizzle and boil. PHOEBE gasps. She's
never seen this before and it is enough to frighten her. COLE tries to calm her
down.)

COLE: Wait!

PHOEBE: You stay away from me, whatever you are.

(This is definitely more than PHOEBE can stand. She takes a step back, then
another. She turns and runs out of the office. COLE watches her leave.)

(COLE stands there for a moment and sighs. He turns around to tend to the water
cooler named MORRIS. With a single wave of his arm, the water cooler is no
more.)

(MORRIS looks around, confused.)

MORRIS: What happened? Where's Phoebe?

COLE: She ran off.

(As MORRIS leaves, he passes COLE and gets in his face.)

MORRIS: You're lucky that's all she did.

(MORRIS leaves. The camera holds on COLE.)

CUT TO:



SCENE #14:

(Camera on the television set and the "Storm Watch" outside. Various shots of
the coast as waves break and roadways are flooded.)

NEWSCASTER: (v.o.) ... pounding the coastline and leaving weary residents ...

[INT. HALLIWELL MANOR -- DAY]

(PIPER turns away from the television set. She looks nervous, but is trying not
to show it.)

PIPER: Now the book says that the sea hag has power over her natural
environment. Would that be like rainstorms?

MYLIE: Yeah. Rainstorms, hurricanes ...

PIPER: Hurricanes?

MYLIE: Even tidal waves.

PIPER: Leo, she said tidal waves. How far do tidal waves travel?

(LEO instantly recognizes the panic in PIPER'S voice. He leans in and pulls
PIPER aside.)

LEO: (to MYLIE) Excuse us.

(PIPER and LEO walk a discrete distance away from MYLIE.)

LEO: (to PIPER) What has gotten into you?

(PIPER sighs.)

PIPER: I don't know. I just don't feel like myself.

LEO: Well, our job is to keep the innocent calm. Do you think you can do that
while I go talk to the Elders and see if they can help us control the Sea Hag?

PIPER: Sure.

(LEO orbs out of the room.)

(The front door opens. PAIGE and CRAIG walk in. CRAIG puts his briefcase and
umbrella down and walks toward MYLIE.)

CRAIG WILSON: Hey!

(MYLIE gets up from the couch when she sees CRAIG.)

MYLIE: You came.

CRAIG WILSON: Yeah, Paige told me your life was in danger. What's going on?

MYLIE: I really need to know how you feel about me.

CRAIG WILSON: I can't believe we're back on this. What, you two in on this
joke or what?

PAIGE: It's no joke. You have to tell her how you feel about her. Her life
depends on it.

CRAIG WILSON: What is this? The delusional girls club? Come on! Tell me
what's happening.

MYLIE: I can't.

CRAIG WILSON: You can't. You yanked me out of a business meeting. You have a
friend ambush me at the airport. I miss my plane and you can't tell me why?

MYLIE: No.

PIPER: Ok, buddy, look. You obviously wouldn't be here if you didn't care, so
why don't you just tell her that you love her, for crying out loud.

PAIGE: (warning) Piper, relax!

PIPER: (to PAIGE) What? If he does not do this then we've got to fight the
evil ...

(PAIGE tries to warn PIPER who stops her rant ... just in time. PIPER glances
at CRAIG.)

PIPER: ... person.

(CRAIG'S had enough.)

CRAIG WILSON: You know what? I'm outta here.

(CRAIG turns to leave the room.)

MYLIE: Craig, wait! You wanna know what I'm hiding from you? Ok.

(CRAIG stops and turns around. MYLIE picks up the glass vase from the coffee
table and takes the flowers out of it.)

PIPER: Mylie?

(MYLIE sits back down on the couch and lifts her legs over the armrest.)

PIPER: No, don't!

(She pours the vase water on her feet. They instantly turn into a tail. CRAIG
watches the transformation in horror. He takes a step back. MYLIE looks up at
him.)

MYLIE: (pleads) Please don't be afraid. It's still me.

(PIPER sighs as she waits for the inevitable. CRAIG can't seem to take his eyes
off of her tail.)

CRAIG WILSON: What are you? Gee!

(CRAIG takes a step back and bumps into the wall frame. CRAIG grabs his things
and heads out the front door without a glance back at her.)

(MYLIE watches him leave, heartbroken. PIPER sighs.)

(The air around them picks up and a burst of wind hits the women. MYLIE looks
back at the doorway as the SEA HAG materializes.)

(PIPER can't believe that this is happening. She lets go of PAIGE'S arm and
takes a couple steps back away from the SEA HAG.)

PAIGE: Did you find a vanquishing spell?

PIPER: I, uh -

(The SEA HAG turns toward PIPER. She holds out her hand and a water ball
appears. PIPER is overcome with fear. She continues to back away from the SEA
HAG. PAIGE turns to look at PIPER.)

PAIGE: Piper, freeze her!

(PIPER lifts her hands and attempts a freeze, but her fear has made her weak.
Nothing happens. PIPER looks down at her hands.)

PIPER: Hah! I can't.

(The SEA HAG uses the water ball on PAIGE, encasing her in a wall of water.)

PAIGE: Ahh!

(A second water ball appears in the SEA HAG'S hand. PIPER stares at PAIGE,
completely frozen with fear. MYLIE gasps.)

SEA HAG: Hah!

(The SEA HAG throws the water ball at PIPER. PIPER manages to duck for cover
behind the couch.)

PIPER: Aah!

(The water ball bursts as it hits the wall behind where PIPER once stood. PAIGE
is completely wrapped in the wall of water. PIPER is frozen with fear behind
the couch. The SEA HAG turns to face MYLIE. The SEA HAG smiles.)

MYLIE: Piper! Help me! Piper!

(Although PIPER hears her cry for help, she is unable to find the courage to do
anything about it. PIPER gasps for breath, trying to control her fear.)

MYLIE: (waterlogged) Help!

(Then silence.)

(Someone coughs in the background. The coughing continues. PIPER slowly stands
up. The chair that MYLIE once sat in is now empty. PAIGE turns around. She's
completely soaking wet. She looks at PIPER, breathing heavily and completely
dry.)

PAIGE: (accusing) What happened to you?

(Camera PUSHES IN toward PIPER and holds on both her silence and the tears in
her eyes.)

FADE TO BLACK.

(COMMERCIAL SET)



FADE IN.

[EXT. HALLIWELL MANOR - SKY - DAY]

(The sun is shining and the rain clouds dissipates. It's a beautiful day
outside.)



SCENE #15:

(The camera on the outside of the window shows a despondent PIPER looking
outside. She has a dark colored blanket wrapped around her shoulders. Standing
behind some distance away from her is LEO. PAIGE is sitting in the chair
nearest to him. PHOEBE, back from her encounter with COLE, is fuming and taking
it out on PIPER.)

PHOEBE: She took our innocent? How could you let that happen?

(PIPER turns around.)

PIPER: I don't know.

[INT. HALLIWELL MANOR - CONSERVATORY - DAY - CONTINUOUS]

PIPER: I think, I--I-I had a panic attack. I couldn't breath or move.

(PHOEBE'S not listening to what PIPER'S saying.)

PHOEBE: Ok, but she took our innocent.

LEO: (interrupting PHOEBE) Let's give Piper a break, ok?

PIPER: No, she's right. I--I froze up, Mylie's gone, and it's my fault.

LEO: No, it's not your fault. It's your hormones. Your maternal instincts are
kicking in.

PAIGE: (murmuring) More like taking over.

LEO: It's natural for a mother to feel protective of her baby.

PHOEBE: But she's been handling demons ever since she got pregnant. Why the
sudden change today?

PIPER: I don't know, I just--I don't.

PAIGE: Just focus on finding Mylie. What did you get on the Sea Hag?

PIPER: There's a vanquishing spell, the power of three. I, uh, I have it
somewhere.

PAIGE: Ok, what about a location? Did the book say where we could find her?

(PIPER doesn't say anything.)

LEO: The Elders say she keeps a cavern on a remote island. She keeps it hidden
with charms and spells. The only way to track her is with a mermaid.

PHOEBE: Oh, well, unfortunately, we're fresh out of those. Heh!

(PIPER'S tired of being picked on. She turns on PHOEBE.)

PIPER: Ok, yeah, well where were you when this all went down?

(PHOEBE doesn't directly answer her. She looks down.)

PHOEBE: I had my own demon to deal with.

PAIGE: The good news is is that the Sea Hag can't steal Mylie's immortality
unless she's willing to give it up.

LEO: Which could be any minute.

PAIGE: That's true, if she gives up hope, she might want to die.

LEO: All right, well, I'll find Craig. We may need him.

PAIGE: Try the airport, he was headed to New York.

(LEO orbs out. With LEO gone, PIPER searches for something to do.)

PIPER: I'll try to locate the Sea Hag.

(For the first time, PHOEBE realizes the state that PIPER'S in. She takes a
step forward.)

PHOEBE: Oh, honey. I'm sorry. I might have been pushing too hard. Why don't
you let me and Paige worry about the Sea Hag?

(PIPER shakes her head.)

PIPER: No, cause I've gotta -- <

Kikavu ?

Au total, 66 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

magalaure 
27.11.2016 vers 14h

sanct08 
14.11.2016 vers 11h

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

Sas1608 
06.11.2016 vers 09h

Vivi69 
02.11.2016 vers 11h

valelsa46 
01.11.2016 vers 22h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
The Big Bang Theory

The Big Bang Theory
La diffusion américaine de The Big Bang Theory reprendra sur CBS le 15 décembre prochain. La série...

Charisma Carpenter guest star dans la saison 2 de CM : BB !

Charisma Carpenter guest star dans la saison 2 de CM : BB !
Charisma Carpenter a annoncé sur son Instagram rejoindre le casting de la saison 2 de Criminal Minds...

Un pilot pour Heathers sur TV Land | Shannen Doherty

Un pilot pour Heathers sur TV Land | Shannen Doherty
Très peu présente sur les écrans depuis l'annonce de sa maladie, Shannen Doherty a révélé son retour...

Touch 2017

Touch 2017
Alyssa Milano a réalisé un photoshoot pour la collection 2017 de Touch. Quatre photos sont pour le...

Supanova Convention/Interview

Supanova Convention/Interview
A l'occasion de la diffusion prochaine du final de Pretty Little Liars, Holly Marie Combs s'est...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Sonmi451 (23:21)

J'ai jamais dit que j'avais envie de danser sur la table. lol

CastleBeck (23:21)

Je sais!

Sonmi451 (23:21)

j'ai dit que le jour où on m'entend dire que je m'ennuie, j'irais danser sur la table ^^

Sonmi451 (23:21)

mais heureusement que je prends du temps pour moi hein ^^

stanary (23:22)

Et tu m'enverras la vidéo d'ailleurs ^^

CastleBeck (23:22)

Mais, tu vois, ici, il y a des gens qui prennent les conversations en plein milieu et qu'ils interprètent à leur façon!

CastleBeck (23:22)

(qui)

Sonmi451 (23:24)

Haaa ça je sais! lol

CastleBeck (23:25)

Sur ce, moi, il parait que je dois retourner travailler (et pelleter), alors je vous souhaite une excellente fin de soirée et une bonne nuit

stanary (23:26)

Bon courage au travail
Bonne nuit et bonne fin de soirée.

Sonmi451 (23:28)

Travailles-bien !

CastleBeck (23:29)

Merci

Sonmi451 (23:35)

Sur ce j'y vais aussi.

Sonmi451 (14:23)

Bonne journée à tous! Et Joyeuse St-Nicolas!

arween (18:40)

Vous êtes nombreux à fêter la Saint Nicolas ?

Xanaphia (19:04)

En tout cas chez moi aussi ça se fête Alors bonne Saint Nicolas

arween (19:05)

Dans le sud, ça ne se fête pas du tout

Xanaphia (19:11)

Et oui c'est plutôt du nord et de l'est de la France +la Belgique, si je ne dis pas de bêtise ^^

arween (19:11)

ouais donc loin de chez moi ^^

Xanaphia (19:12)

vous avez des fêtes spéciales par chez vous ?

arween (19:13)

Non rien du tout

arween (19:13)

Ah attends si on la fête de mai.

arween (19:14)

Mais je crois que c'est juste à Nice

Xanaphia (19:14)

la fête de mai ?

mnoandco (19:14)

Oui, chez moi aussi il y a la Saint Nicolas (Nord Est) ! et le père fouettard...pour les pas gentils...ne me sens évidement pas concernée!

arween (19:15)

Honnêtement je ne sors pas beaucoup là où il y a foule alors je sais pas trop ce qu'ils font

Xanaphia (19:15)

coucou ah oui le folklore local ^^

Lolo1710 (19:27)

Saint Nicolas c'est sacré en Belgique, les primaires font un spectacle chaque année puis les autre c'est surtout pour les bonbons ?

Xanaphia (19:29)

Ou les chocolats et les coquilles

Lolo1710 (19:41)

Ouaip, un truc génial aussi mais c'est peut être que dans mon école, c'est les filles qui font régime et qui troc des bonbons contre des mandarines

Chaudon (10:31)

Nouveau sondage sur le quartier "Elementary" ! N'hésitez pas à venir voter sur le quartier et à donner vos avis sur le topic approprié !

Chaudon (10:49)

Votez dès maintenant pour la Nouvelle Photo du Mois du quartier "Elementary" !

arween (10:57)

Bonjour la citadelle ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift, venez participer !

seriepoi (11:05)

Bonjour tout le monde ! Vous pouvez, si vous le souhaitez, venir sur le quartier "True Blood" pour commenter le (très) beau calendrier de décembre, fait par Sonmi. Merci par avance et bon dimanche à tous.

ObikeFixx (11:25)

Bonjour tout le monde! En plus du nouveau sondage, n'hésitez à venir découvrir le nouveau calendrier et la nouvelle photo du mois sur le quartier "The Last Ship"

Phoebus (14:15)

Bonjour tout le monde ! Il ne vous reste plus qu'une journée pour voter pour la voter de l'épisode 8x05 de The Vampire Diaries et pour participer à la review de cet épisode.

serieserie (16:44)

Inscrivez-vous vite pour la grande partie d'HypnoGame Arrow qui aura lieu dans 6 jours!! Rendez-vous dans les forums de l'accueil!!

arween (18:46)

Venez voir les nouveaux calendriers de The Night Shift (serie²) et Dollhouse (Xana).

emeline53 (19:24)

Seulement 2 persones pour commenter le design Noël de The Fosters ? Venez donner votre avis en plus, un sondage sur votre souhait de cadeau est en ligne !

stella (19:25)

Special spécial Noel sur le quartier Downton Abbey et sans oublier son calendrier de l'avent original

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

serieserie (09:07)

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la grande soirée HypnoGame Arrow dans les forums de l'accueil ou par MP!!!

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Titepau04 (22:11)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

mnoandco (09:56)

Coucou! Le quartier Blacklist propose 3 calendriers totalement différents et de circonstances pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir les commenter.

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

arween (13:12)

Bonjour à tous ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift ainsi que le calendrier et le sondage. Et sur Dollhouse, il y a un nouveau calendrier qui ne demande qu'à être commenté

roro73 (15:22)

Bonjour Nouveau sondage et nouvelles PDM sur Wildfire. Venez nous voir, on s'ennuie un peu =P

mamynicky (19:11)

Edgemont a besoin de clics sur son sondage. Merci

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play