VOTE | 493 fans |

#305 : Balthazar

Après que les miroirs du manoir se soient mystérieusement brisés, les trois soeurs cherchent à en savoir plus sur la Triade. Cette dernière, agacée de voir que les sorcières sont toujours en vie, décide d'envoyer un autre démon qui remplacera Cole. Cole décide de jouer un double jeu et tente de faire échouer les attaques du nouveau sorcier, surtout lorsque la vie de Phoebe est en jeu. Il est pris au piège mis en place par les sorcières et on découvre alors le vrai visage de Cole : Balthazar, le démon envoyé par la Triade.

> En plus : les photos promotionnelles

Popularité


4 - 1 vote

Titre VO
Sight Unseen

Titre VF
Balthazar

Première diffusion
02.11.2000

Première diffusion en France
17.03.2001

Trailer de l'épisode
Trailer de l'épisode

  

Plus de détails

Après que le manoir ait été cambriolé et que tout les miroirs aient été cassés, Prue devient hantée par l’idée que la triade maléfique a envoyé un démon pour la détruire elle et ses sœurs. De son coté, Cole a des problèmes avec la triade car ils pensent qu’il ne va pas assez vite pour tuer les sœurs. Ils engagent un autre démon pour accomplir cette tâche. Ce nouveau démon est invisible et commence à terroriser les sœurs Halliwell avec ses attaques aléatoires. Le démon qui casse les miroirs est en fait Abbey, une serveuse du P3, totalement humaine, mais qui est maladivement obsédée par Prue et qui veut la tuer pour prendre sa place.

Prue crée un piège pour le démon dans le grenier. Pendant ce temps, Phoebe se demande en réalité si Cole pourrait être un être maléfique. Ce qui est étrange c’est que Cole semble essayer de sauver les sœurs des attaques du démon invisible. Peut être pour garder son travail, mais il semble qu’il y ait quelque chose d’autre. Cole semble ne pas être totalement mauvais. Finalement, Prue capture avec succès le démon invisible et crée une façon de le torturer pour obtenir plus d'information sur la triade. Pendant ce temps, Abbey s'introduit dans le manoir et tente de tuer Prue, qui est handicapé car Abbey lui a plongé la tête dans le liquide pour développer les photos. Elle est sauvée in extremis par Piper qui parvient à figer la balle que Abbey a tiré sur Prue, juste avant qu'elle ne touche Prue en pleine tête.

Il leur dit alors que la triade a engagé un démon très puissant pour les éliminer et qu’il se nomme Balthazar. En plus de ses problèmes de sorcière, Piper doit aussi faire face à ses problèmes de couple. En effet, elle a peur de faire l’amour avec Léo car le conseil pourrait les regarder de La Haut ou pire, appeler Léo. Finalement, tout s’arrange et les sœurs décident de se préparer à leur rencontre avec Balthazar qui a l'air d'être très dangereux selon le Livre des Ombres.

Au P3, au bar

 

Phoebe : (elle regarde sa montre) Abbey, tu peux donner un autre verre à Sean ?

(La caméra montre un homme qui a l'air d'attendre)

Abbey : Je lui en ai déjà servi plusieurs.

Phoebe : Ne t'inquiète pas, il rentrera en taxi à la maison.

Piper : Prue n'a toujours pas téléphoné ?

Phoebe : Non, il attend depuis une heure.

Piper : Elle lui a posé un lapin.

Phoebe : Elle a la tête ailleurs, depuis qu'on est revenues de ce voyage dans le temps, elle est obnubilée par, par ce démon.

Piper : Oui, c'est devenu une véritable obsession, qu'est-ce qu'elle nous soûle avec ça !

Phoebe : Si au moins on pouvait lui expliquer pour qu'il n'attende pas pour rien (la caméra montre Sean, puis revient sur Piper)

Piper : (elle soupire) Abbey, sers-lui plutôt un double. Je vais appeler Prue. (elle prend un téléphone et commence à composer le numéro)

Phoebe : Alors ce grand amour avec Léo ? Tu as enfin eu ce que tu voulais ?

Piper : Plus ou moins.

Phoebe : Qu'est-ce qu'il y a ? Tu es toujours convaincue que les Fondateurs vous regardent ?

Piper : (elle rigole) Mais c'est normal que je me pose des questions. Les deux dernières fois qu'ils l'ont rappelé, on était justement en pleine action. Je les aurais tués !

Phoebe : Et Léo, qu'est-ce qu'il dit ?

Piper : Qu'ils n'ont aucune raison de nous regarder. Il veut me rassurer en disant ça, mais je sens que ça lui est égal. Le problème c'est que je suis tellement persuadée qu'ils sont en train de nous regarder que je n'arrive plus à me concentrer.

Phoebe : Estime-toi heureuse d'avoir quand même l'opportunité de pouvoir te concentrer. C'est déjà ça. (Piper met le téléphone à son oreille) Si Cole et moi on continue à flirter tout en gardant nos distances, je vais finir par fantasmer dans mon coin comme une pauvre vielle fille.

Piper : Allo, Prue ? Salut, où es-tu ?

(Prue est au volant de sa voiture, le téléphone à la main)

Prue : Je sors du travail, je rentre à la maison. Tu devineras jamais ce que j'ai découvert sur Internet. Tu te souviens de Micah ?

Piper : Ouais, le type pour qui t'as craqué, quand on a voyagé dans le temps.

Phoebe : Ce serait pas plus humain qu'elle s'intéresse au présent ? (la caméra montre Sean qui se lève, Phoebe se lève)

Prue : En retrouvant la trace de ses ancêtres, figure-toi que j'ai découvert toute l'histoire du village qu'on a visité. (Sean s'approche de Piper) Et il se pourrait même que grâce à ça, on réussisse à identifier le démon que la Triade a envoyé pour nous tuer.

Piper : Dis donc, à tout hasard, t'aurais pas oublié un truc important ?

Prue : Non ma séance photo c'est demain.

Piper : Non, mais t'avais pas un rendez-vous avec quelqu'un ce soir ? (elle regarde Sean qui boit un verre) Il commence à trouver le temps long.

Prue : Oh, j'avais complètement oublié que j'avais rendez-vous avec lui. C'est Sean, oui, c'est vrai ! Bon, tu lui offres un verre !

Piper : Il va être complètement bourré avec tout ce qu'il a déjà bu, le pauvre. (Sean boit un verre)

Prue : Et il est là depuis longtemps ?

Piper : Oui, depuis environ une heure. Pour l'instant, il tient le choc, ça va encore.

Prue : Ah, il faut que je trouve une excuse.

Piper : Je te fais confiance pour en trouver une, allez, il t'attend, dépêche-toi !

Prue : Non, non, non, ça me fera faire un trop grand détour, je suis presque arrivée à la maison, et j'ai pas terminé mes recherches sur le démon.

Piper : ça peut attendre demain.

Prue : Et tu crois que la Triade va attendre ? Il faut l'arrêter avec qu'il ne soit trop tard. Alors, tu lui dis que j'ai été retenue par mon boulot et que je le rappellerai.

Piper : Comme tu voudras. (elle repose le téléphone, Phoebe revient au bar)

Phoebe : Elle va bien ?

Piper : Ouais ça a l'air d'aller. (elle va voir Sean) Heu, Sean ? Bonsoir, je viens d'avoir ma sœur au téléphone. En ce moment, elle est tellement absorbée par son travail que ça devient une véritable obsession et que …

Sean : Ouais, bien sûr je comprends. ça fait rien, elle n'a qu'à me rappeler si elle veut. (il s'en va, Piper retourne vers Phoebe)

Piper : Pas de problème, il a l'air de bien le prendre.

Phoebe : C'est normal, il a quand même pris trois verres.

Piper : Ce que je comprends pas, c'est comment une intuition peut devenir une obsession.

Phoebe : Peut-être quand on commence à oublier des garçons comme Sean.

 

Au manoir

 

Prue rentre dans la maison, la porte est ouverte, tous les miroirs sont brisés. Elle arrive devant la petite table et marche sur un miroir brisé, elle s'arrête, regarde le miroir puis recommence à avancer, et s'arrête à nouveau.

Quelqu'un l'observe par derrière, sors du côté de l'armoire et la projette sur le canapé. Prue utilise son pouvoir pour propulser le cambrioleur hors de la maison.

 

Générique

 

Au manoir

 

Prue est assise sur le canapé. Piper passe le balai

Phoebe arrive et lui donne une pochette froide pour son épaule.

Phoebe : Tiens, mets ça. ça va ? Tu te sens mieux ?

Prue : Oui, j'ai été plus surprise qu'autre chose. (elle met la pochette froide sur son épaule, Phoebe s'assoit à côté d'elle) Tout ça s'est passé tellement vite.

Piper : C'est un peu inquiétant de savoir que quelqu'un est entré chez nous, a brisé tous les miroirs de la maison et a touché des choses auxquelles on tient.

Phoebe : Ouais, c'est sans doute un obsédé.

Piper : ça donne la chair de poule. (elle regarde rapidement autour d'elle) A première vue il n'a rien volé.

Prue : Et si jamais c'était un démon ?

Phoebe : Non, c'est pas l'œuvre d'un démon ça.

Piper : Ouais le seul démon qui se servait des miroirs, c'était Kali, et on a réussi à se débarrasser d'elle.

Prue : Oui, en détruisant son reflet dans un miroir on l'a crue morte, mais les Grimlocks aussi, on pensait qu'ils étaient morts.

(Darryl descend des escaliers)

Darryl : (à Prue) : Ne ressasse pas les mauvais souvenirs.

Piper : T'as trouvé quelque chose ?

Darryl : Seulement quelques empreintes. Il va falloir les identifier. J'espère qu'on va vite trouver à qui elles appartiennent.

Prue : ça, ça m'étonnerait. (elle se redresse et enlève la pochette froide de son épaule) Faut se renseigner sur les miroirs, et savoir par quelle force le mal se glisse, il suffit d'ouvrir le Livre des Ombres page 101.

Phoebe : Tu oublies qu'on a relevé des empreintes et que les démons n'ont pas de doigts d'habitude.

Darryl : Pour en revenir aux humains, j'aimerais que vous me fassiez une liste de tous vos ennemis, aussi loin dans le passé que dans le présent.

Prue lui donne un papier

Prue : Voilà, c'est fait

Darryl : Abraxas, Barbas, Yama, on dirait des noms de code d'agents secrets.

Prue : Ce sont les démons, les sorciers et les forces du mal auxquelles on a été confrontées ces deux dernières années.

Darryl : Non, c'est pas ce que je vous demande.

Prue (se levant) : Je vous laisse, je vais consulter le passage sur les miroirs dans le Livre des Ombres. Histoire de trouver un indice qui puisse nous aider. (elle monte)

Phoebe (à Darryl) : Elle n'en démordra pas, elle n'a que ça dans la tête depuis quelques jours.

Piper (à Darryl) : Toi, t'es persuadé qu'on a voulu nous cambrioler ?

Darryl : Chez quelqu'un d'autre, j'aurais dit oui, mais avec vous, je m'attends à tout.

Prue (du grenier) : Piper ! Phoebe !

Ils montent tous au grenier.

 

Au grenier

 

Prue est debout, dans la salle, Piper, Phoebe et Darryl arrivent.

Piper : Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?

Prue (désignant la porte du grenier du doigt) : La porte n'était pas verrouillée.

Darryl : Oui, et alors ?

Prue (en se retournant vers eux) : Ben et alors, depuis le soir où un démon a tenté de voler le Livre des Ombres, je ferme toujours la porte à clé.

Darryl : Vous verrouillez cette porte, mais pas la porte d'entrée ?

Piper : Si, je la ferme toujours.

Phoebe : Moi aussi, enfin peut-être.

Prue : Moi non mais pourquoi ?

Darryl : Vous êtes toutes les trois seules. Trois femmes sans homme dans cette maison et vous ne prenez aucune précaution ! Non seulement vous n'avez pas d'alarme, mais en plus, vous ne verrouillez pas vos portes !

Prue : On est trois sorcières, alors on sait se défendre.

Darryl (il examine la porte) : Elle n'a pas été forcée.

Phoebe : D'après toi, on aurait affaire à un démon manieur de serrures ?

Piper (en regardant rapidement la salle) : Tout est à sa place, j'ai l'impression qu'ici non plus il ne manque rien.

Phoebe : C'est absurde, je n'ai même pas envisagé qu'un humain ait pu faire ça !

Prue : Et pour moi c'est encore plus absurde de croire que la Triade n'a rien à voir là-dedans.

Piper : Darryl, tu ne veux pas essayer d'identifier les empreintes pendant qu'on essaie de se mettre d'accord ?

Darryl : Très bien, je vous laisse. Bonsoir. (il quitte la pièce)

Phoebe : Bonsoir.

Prue : Léo !

Piper : Prue, tu veux bien m'écouter une seconde ?

Prue (en se retournant) : Léo !

Léo apparaît.

Léo : Ouais, me voilà il y a un problème ?

Prue : Oui, il faut absolument que tu me dises tout ce que tu sais à propos de la Triade.

Léo : A propos de quoi ?

Piper (à Léo, en souriant) : Salut.

Léo (à Piper, en souriant) : Salut.

Prue se tourne vers Piper, elle arrête de sourire. Elle se retourne vers Léo.

Prue : Je suis désolée mais ça ne peut pas attendre, c'est urgent. (elle va vers le Livre des Ombres) La Triade a envoyé quelqu'un au cours de notre voyage dans le temps et il a bien failli détruire notre vie à toute les trois. (elle prend les Livre et un bloc-notes qui était à côté) Je suis prête à parier qu'il s'agit du même démon qu'on a surpris ici il y a deux semaines. Si vous refusez de prendre cette menace au sérieux ça vous regarde. Moi je me sens investie d'une mission. (elle quitte la pièce)

Léo : Ouh !

Phoebe : Il serait temps qu'on lui trouve un mec non ?

Piper rit, Léo s'approche d'elle.

Léo : Salut.

Piper : Ah !

Phoebe marmonne et quitte le grenier : Tiens, je vais aller voir c'que fait Prue. (elle sort)

Piper : Quoi de neuf ?

Ils sourient tous les deux.

 

Au conseil de la Triade

 

Cole apparait au centre du centre.

Triade 1 : Notre patience a des limites, Balthazar.

Triade 2 : Nous ne nous attendions pas à ce que ce soit aussi long.

Cole : Vous avez eu deux ans pour les anéantir, sans succès. Moi, je n'ai eu qu'un mois.

Triade 3 : Un mois, plus deux années de renseignements. Renseignements recueillis grâce au sang des démons envoyés avant vous.

Cole : La plus jeune, Phoebe, est pratiquement sous ma coupe.

Triade 1 : ce n'est pas pour ça qu'on vous a convoqué. Un autre assurera cette mission.

Silence

Cole : Vous allez me remplacer ? Nous avions fait un marché, je vous livrais les sorcières et en échange je récupérais …

Triade 3 : Ce marché est bien plus dans votre intérêt que dans le notre.

Triade 2 : Ne le prenez pas comme un remplacement, Balthazar, mais comme une aide.

Triade 3 : Cependant, si l'un de vous deux se fait prendre, nous appliquerons les mêmes principes. On ne peut pas risquer qu'à cause d'un de vous, les sorcières remontent jusqu'à nous.

Cole : Qui allez-vous envoyer ?

Triade 2 : ça y est, il est déjà sur place.

Triade 3 : Troxa a déjà commencé.

 

Au manoir

 

Troxa arrive devant la porte, il se rend invisible et ouvre la porte pour pénétrer dans la maison.

 

Dans la chambre de Piper.

 

Piper et Léo entre dans la chambre en s'embrassant. Piper referme la porte.

Piper : Attends !

Léo : Pourquoi ?

Piper : Tu sais bien, on ne peut pas.

Léo : On peut faire tout ce qu'on veut.

(Il l'embrasse)

Piper : Non, non, arrête. J'ai l'impression qu'ils nous surveillent sans arrêt !

Léo : Tu es folle. (il la prend dans ses bras) Crois-moi, ils n'ont pas que ça à faire.

Ils s'embrassent de nouveau et s'allongent sur le lit.

Troxa ouvre la porte.

Piper : Fais–moi plaisir, dis-leur de se retourner.

Léo : Ils ne nous regardent pas, combien de fois je vais devoir te le répéter ?

Piper : Tu peux l'affirmer, t'en es vraiment sûr ?

Léo : Oui parce que ça ne fait pas partie de leurs habitudes.

Piper : D'accord, alors je t'écoute, explique moi pourquoi la dernière fois, ils t'ont rappelé en plein milieu.

Léo : Je t'assure ce n'était qu'une coïncidence. Et est-ce vraiment si important .Allez, laisse-toi aller et n'y pense plus mon amour.

Troxa referme la porte.

Piper : C'est ce que j'essaie de faire mais pour ça, je dois ressentir qu'on est seuls et pas avoir l'impression que tout l'univers nous regarde. C'est plus fort que moi.

Léo : ça ne fait rien. Il vaut mieux que j'aille faire mon enquête pour ta sœur.

Piper : Ouais.

Il l'embrasse puis disparait. Piper s'allonge sur lit et soupire.

 

Au grenier

 

Troxa rentre dans le grenier en ouvrant la porte. Prue est allongée sur le siège, en train de dormir, le bloc-notes posé sur son ventre et le Livre des Ombres devant elle. Troxa le retourne puis va attraper un oreiller et tente d'étouffer Prue. Prue se réveille et propulse l'oreiller loin d'elle grâce à son pouvoir. Elle se lève et regarde autour d'elle.

 

Dans le hall d'entrée

 

Phoebe ouvre la porte et Cole entre dans la maison.

Phoebe : Cole ? Mais qu'est-ce que vous faites là ?

Cole : Vous n'avez rien ? Je suis au courant.

Phoebe : De quoi ?

Prue et Piper descendent des escaliers.

Cole : On m'a dit que vous aviez été cambriolées. Vous démentez ? Vous n'avez rien ?

Phoebe : Vous êtes venu jusqu'ici pour moi ? Enfin non, je voulais dire, pour nous trois ?

Cole : Vous avez vu qui c'était ?

Prue : Non.

Cole : Je vais demander qu'on envoie une patrouille pour surveiller la maison.

Prue : C'est pas la peine, on se débrouillera toutes seules.

Cole : ça m'étonnerait. Croyez-moi, vous n'avez pas l'air de vous rendre compte à qui vous avez affaire.

Piper : On était justement en train d'élucider ce mystère.

Cole aperçoit la porte d'entrée s'ouvrir et se refermer toute seule.

Phoebe : Vous voulez boire Cole ? Du café ? Du thé ? Ou ...

Prue (à Phoebe) : Non, je ne crois pas que ce soit une bonne idée. (elle se retourne vers Cole) On n'a pas le temps de recevoir. On a des choses importantes à se dire.

Cole : Bien, comme vous voulez. Il faut que j'y aille de toute façon, il est déjà très tard. (il se dirige vers la porte, Phoebe le suit) N'hésitez pas à m'appeler.

Phoebe : Oui, comptez sur moi. Merci (Cole ouvre la porte et sors, Phoebe la referme et retourne vers ses sœurs) J'espère que ça vaut le coup de l'avoir mis à la porte.

Prue : Je m'étais endormie dans le grenier et en me réveillant, j'ai vu un oreiller devant mon visage prêt à m'étouffer.

Piper : Un oreiller ?

Phoebe : Il flottait ? Tout seul ? Dans l'air ? C'est surement cet horrible démon qui voulait t'étouffer.

Piper : Ou peut être un cauchemar.

Prue : C'était pas un cauchemar et c'était encore moins une plaisanterie, c'est un démon qui voulait me tuer, j'en suis sûre et certaine. (elle remonte)

Phoebe : OK …

 

Devant la porte d'entrée, dehors

 

Cole : Allez montre–toi je sais que tu es là.

Il se fait plaquer contre le pilier en bois. Troxa le tient à la gorge et se rend visible.

Troxa : A ton avis, comment va réagir la Triade quand ils apprendront que tu as sauvé les sorcières ?

Cole : Ils croiront que je voulais pas que tu me doubles.

Troxa le lâche.

Troxa : On t'a donné ta chance Balthazar. Ne viens pas gâcher la mienne. Je passerai à l'action demain soir, essaie de te faire oublier.

Cole : qu'est-ce que tu imagines ? Que tu m'effraies ?

Troxa : Tu n'as jamais su comment me vaincre, c'est pourtant pas faute d'avoir essayé. C'est pas étonnant. (il se rend invisible) Comment vaincre ce qu'on ne voit pas ?

Il plaque Cole contre le mur et tente de l'étrangler. Cole allume la lumière en pensant que c'est son point faible. Troxa le lâche. Cole se retourne vers la porte d'entrée et disparait. Phoebe ouvre la porte et regarde dehors.

 

Dans la cuisine, le lendemain

 

Phoebe ouvre un placard et prend une tasse.

Phoebe (à Piper qui est en train de boire du café) : Tiens, tu m'en donnes. Non, verse-le-moi directement dans la bouche.

Piper : T'as pas dormi non plus ? (elle verse du café dans la tasse)

Phoebe : J'ai eu du mal, t'as vu la tête que j'ai ? Dis-moi, je me demande si on devrait pas mettre une alarme.

Prue (en arrivant dans la cuisine avec des sacs dans la main) : Phoebe, le collier de grand-mère, c'est toi qui l'a ?

Phoebe : Non.

Prue : T'en es certaine ?

Phoebe : Ben oui, je l'ai pas pris. Pourquoi ?

Prue : Et mon chemisier ? Vous l'auriez pas vu mon chemisier porte-bonheur ?

Phoebe : Le rose fuchsia ? C'est ça ? Non.

Piper : Qu'est-ce qu'il manque encore ?

Prue : Je crois que c'est tout.

Phoebe : Quelqu'un a dû les voler, peut-être bien que c'est le type qui a cassé tous les miroirs.

Prue : Ouais, à moins que ce soit un démon qui les ait pris, pour accomplir une sorte de rituel.

Phoebe : Et d'après toi, ce serait le démon qui est entré en forçant la porte, ou celui qui a voulu t'étouffer ?

Léo apparait.

Léo (à Piper) : Ils n'ont pas fait exprès de me rappeler à ce moment-là, je t'assure. C'était encore une coïncidence. (à Prue) A propos de la Triade, Ils ne savent pas grand-chose. Ils ont du mal à les cerner.

Prue : C'est bizarre. 6000 années de conflit et vous ne savez toujours rien sur eux. Je vous croyais plus forts.

Léo : Ce qui est sûr, c'est que la Triade est l'organisation la plus puissante du camp adverse.

Phoebe : Merci pour le scoop.

Prue : Raison de plus pour les coincer avant qu'ils nous détruisent. (elle donne un sac à Piper et un autre sac à Phoebe)

Piper : Qu'est-ce que c'est que ça ?

Prue : J'ai voulu prendre ces précautions.

Phoebe : C'est pas un peu gros pour des contraceptifs ?

Prue : Arrête tes bêtises, ce sont des baskets. (Phoebe sort une basket du sac) C'est vrai, on n'a jamais les chaussures adéquates quand les démons passent à l'attaque. Avec ça, on sera prêtes à passer à l'action. Alors vous les gardez toujours à portée de main.

Phoebe : Qu'est-ce que je vais être rapide avec ça !

 

Dans l'entrée

 

Piper ouvre la porte, Darryl entre.

Darryl : Bonjour.

Piper : Bonjour.

Darryl : L'enquête progresse, on a relevé les mêmes empreintes sur tous les miroirs. (Piper ferme la porte)

Léo : On sait qui c'est ?

Darryl : Les recherches informatiques n'ont rien donné, le malfaiteur n'a pas de casier judiciaire.

Piper : Autrement dit, d'après toi, ce serait l'œuvre d'un fou furieux.

Darryl : Je n'en sais rien, je n'ai pas assez d'éléments. Pour l'instant, on n'a que les miroirs brisés, rien n'a été volé

Phoebe : Si, si, il y a des choses qui manquent : le collier de notre grand-mère et le chemisier préféré de Prue.

Darryl : Il n'a volé que ça vous êtes sûres ? Alors, il s'agit peut-être d'un obsédé.

Léo : Un obsédé ?

Piper : Pourquoi il s'en prendrait à nous ?

Darryl : Je n'en ai pas la moindre idée. Je veux une liste de tous les humains que vous avez connus, camarades d'écoles, les gens avec qui vous avez travaillé, vos ex petits copains.

Phoebe : ça peut pas être Sean ?

Prue : Le garçon à qui j'ai posé un lapin un soir ? Tu rigoles.

Darryl : ça peut déclencher des réactions de ce genre parfois.

Prue : S'il s'agit d'un obsédé, ça ne peut être qu'un obsédé démoniaque.

Darryl : Ce serait tout de même plus prudent d'enquêter sur ce garçon. Il me faut cette liste le plus vite possible. Les obsédés sont capables de tout pour assouvir leurs désirs. Fais bien attention à toi Prue.

Prue : Super.

Darryl (en ouvrant la porte) : Au revoir (il sort et referme la porte)

Phoebe : Il a raison, tu devrais l'écouter.

Prue : Pourquoi ? De toute façon personne m'écoute. (elle donne un sac à Piper) Tiens, je vais être en retard. C'est pas le démon, mais mon chef qui va me tuer. (elle part)

 

Au tribunal

 

Dans le couloir, Troxa (étant invisible) empêche la porte de l'ascenseur de se refermer sur lui.

Femme : Oh Monsieur Jones, vous avez du courrier.

Homme : Très bien, je vous remercie.

Troxa marche dans le couloir (toujours invisible) et heurte un homme. Il arrive devant le bureau de Cole et ouvre la porte. Cole et debout, devant la fenêtre. Troxa rentre, ferme la porte et prend un coupe-papier. Il s'approche de Cole. Cole se retourne et l'arrose à l'aide d'un extincteur. Troxa lâche le coupe-papier et redevient visible.

Cole : Qui est le plus fort de nous deux ? (Cole le tape avec l'extincteur, Troxa bascule derrière le bureau) J'ai découvert ton talon d'Achille, c'est le froid. Une sorte de révélateur, pas étonnant que ça agisse sur toi. (il met l'extincteur sur son épaule) Tu es tellement négatif.

Troxa ricane.

Troxa : Les sorcières d'abord, ensuite, ce sera toi. (il se rend invisible et quitte la pièce en ouvrant la porte en grand.

 

Dans un zoo

 

Prue arrive, suivie d'un homme qui tient un serpent.

Prue : Vous faites exactement comme dans votre émission, hein, surtout. Imaginez que je suis une téléspectatrice.

Homme : C'est quand vous voulez, je suis à vous. (Prue le prend en photo) Vous n'avez rien à craindre du serpent Noir d'Australie. Il ne sortira pas de son buisson pour vous attaquer sans une bonne raison. Et lorsqu'ils attaquent, c'est uniquement pour se défendre. C'est normal c'est leur seul moyen de protection. Vous devez vous demander comment je m'y suis pris pour sortir cette magnifique bestiole hors de l'eau. Tenez, regardez. (il se déplace vers une cage. Une autre personne prend des photos de Prue) Le seul moyen efficace d'attraper un serpent, c'est bien entendu d'utiliser un piège. (il pose le serpent dans la cage) Il faut simplement l'attirer avec un appât, un truc qu'il adore. Comme par exemple une petite souris ou une grenouille.

Prue : Attendez, à quoi sert cette cage exactement ?

Homme : A piéger les serpents, ou ce dont vous voulez vous débarrasser, n'importe quelle bestiole.

Prue : C'est vrai ?

Homme : Ouais, (au serpent) allez rentre ma beauté. (il fait rentrer le serpent dans la cage)

L'inconnu continu à prendre des photos de Prue.

 

Au P3, au bar

 

Abbey est au bar. Phoebe arrive.

Phoebe : Salut ! ça va Abbey ?

Abbey : Oui.

Phoebe : Tu n'as pas vu Cole ?

Abbey : Cole ?

Phoebe (en enlevant sa veste) : Il est grand, séduisant et c'est l'adjoint du procureur. (Abbey fait non de la tête) C'était une devinette. Attends, j'en ai une plus facile. Tu sais où se trouve Piper ? (elle pose sa veste derrière le bar)

Abbey : Oui, oui, elle est derrière dans le bureau.

Phoebe : D'accord, merci. (elle s'en va)

 

Dans le bureau

 

Piper et Léo sont en train de s'embrasser, Piper est assise sur le bureau. Phoebe ouvre la porte.

Phoebe (en se retournant aussitôt) : Ouh, j'aurais dû frapper. Désolée. (elle sort et referme la porte)

Piper : C'est rien, tu peux entrer, de toute façon, je peux pas. Je suis bloquée.

Phoebe (en entrouvrant la porte) : C'est vraiment dommage, tu devrais essayer de te faire une raison.

Léo : Je vais m'en aller.

Piper : C'est ça.

Léo disparait.

Piper (en se levant) : Je commence à en avoir marre de sentir leurs regards sur moi, je peux plus le supporter. (elle sort du bureau)

Phoebe (elle ferme la porte et suit Piper) : J'ai rien vu, je t'assure. Hein. J'ai tout de suite fermé.

Piper : Non, pas toi. Je parlais d'eux.

Phoebe : Je sais.

Piper : Je croyais qu'en le faisant ailleurs je me sentirais moins stressée, mais pas du tout.

Phoebe : Ouais, je comprends que ça te fasse flipper. C’est pas drôle. Dis donc, c'est la première fois que je vois Léo torse nu, il est pas mal. (elle arrivent devant le bar)

Piper : Ah ouais ? Je croyais que t'avais rien vu.

Phoebe : J'ai pas vu grand-chose. (elle sort plusieurs feuilles de son sac) Tiens, regarde, j'ai fait ma liste d'obsédés éventuels. La plupart sont des types que j'ai rencontrés à New-York.

Piper (en prenant les feuilles) : Eh ben dis donc, tu t'es pas embêtée ma vielle, quand t’étais là-bas.

Phoebe : C’était génial, je me suis bien marrée. Bon, on a la mienne, on a la tienne, il nous manque plus que celle de Prue. (Celle-ci arrive, dans une jolie robe de soirée) Waow !

Piper : Woah !

Phoebe : Très joli !

Piper : Elle est plus détendue.

Phoebe : C’est super !

Prue : Ouais, je me sens bien. Les démons ne me préoccupent plus. Vous auriez pas vu Sean ?

Phoebe : Non.

Piper : Je l’ai pas encore aperçu. Mais, si jamais c’était lui ton obsédé ?

Prue : Mais, ça va pas ! T’es malade !

Phoebe : Dis-moi, t’as une solution pour échapper au démon ?

Prue : Ouais, je lui ai tendu un piège carrément.

Piper : Carrément ?

Prue : (elle acquiesce) Une fois qu’on aura coincé le démon, au lieu de le vaincre comme on le fait d’habitude, on le menacera, et on le forcera à parler de la Triade.

Phoebe : D’accord, et c’est quel genre de piège ? Ça ressemble un peu à un piège à ours ? (elle mime rapidement)

Prue : Non, j’ai jeté un sort sur des sidérites qui provoqueront des décharges électriques, et j’ai mis le Livre des Ombres comme appât. (Elle montre une pierre)

Piper : Et, comment ça fonctionne ?

Prue : A la minute où le démon pénètrera dans la zone, la pierre commencera à s’irradier, et il sera fichu !

Piper : Alors, si quelqu’un entre dans cette zone, il sera électrocuté ?

Prue : Absolument, n’importe quel démon.

Phoebe : Et si jamais c’était un humain ? Ou un félin ? C’est dangereux pour Kit !

Prue : J’ai coincé la chatière, Kit ne risque rien.

Piper : T’en as mis partout ? T’as piégé la maison ? (Prue acquiesce)

Phoebe : Mais t’es folle ! Si jamais c’était un humain ?

Prue : C’est pas un humain ! (Elle aperçoit Sean) Oh ! Pardon les filles, il y a un gros matou qui vient d’arriver, j’ai bien envie de jouer à la souris. (Elle rejoint Sean)

Piper : Elle me fiche la trouille.

Phoebe : Quelle horreur ! Si jamais elle s’obstine, il va falloir intervenir avec fermeté.

 

Prue rejoint Sean.

Prue : Bonsoir.

Sean : Salut.

Prue : C’est gentil d’être venu. Attends, (A Abbey qui passe) Abbey, tu peux servir quelque chose à boire à Sean ?

Sean : Non merci, je me suis déjà soûlé hier soir, alors ça me suffit.

Prue : Oui, pardon. Je sais. C’est ma faute. (Abbey part) Voilà, il se passe tout un tas de choses dans ma vie en ce moment que je ne peux pas t’expliquer mais j’aimerais bien me faire pardonner, d’une façon ou d’une autre.

Sean : ça me touche beaucoup, mais ce que j’aimerais, c’est qu’avant tout, tu sois honnête avec moi. Je ne supporte pas qu’on me mène en bateau, ça me rend fou furieux.

Prue : Dangereux ? Fou furieux ? Délirant ?

Sean : Quoi ?

Prue : Non, laisse tomber.

 

Au Manoir, Cole ouvre la porte d’entrée.

Cole : Phoebe ? (Il entre) Il y a personne ? (Il allume la climatisation, ouvre toute les fenêtres du rez-de-chaussée, disparait puis réapparait au grenier. Là, il ouvre la porte en grand, puis va ouvrir la fenêtre, les sidérites s’illuminent quand il passe devant. Il ramasse le bloc où Prue avait marqué ses notes sur la Triade et lit rapidement les grandes lignes : « Source » « Triade » « L’Agent maléfique ». Il s’approche du Livre des Ombres et se fait électrocuter, il se change en Balthazar puis redevient Cole et s’évanouit.)

 

Au P3, la pierre de Prue s’illumine.

Sean : Mais, qu’est-ce que c’est que ça ?

Prue : Oh ! (elle ramasse la pierre et ses affaires) ça fonctionne ! (elle rejoint ses sœurs)

Sean : Qu’est-ce qui fonctionne ?

Prue : Hey ! Les filles ! Ça a marché ! Ça y est ! On a piégé un démon ! Allez, on se dépêche !

 

Au Manoir, les sœurs entrent.

Prue : Bon, étant donné qu’on ne sait pas à quel genre de démon on a affaire, on entre en attaquant. Piper, toi, tu le figes et moi, je le ligote.

Piper : Il fait un froid de canard ! On gèle dans cette maison !

Phoebe : C’est pas étonnant ! T’as pas vu ? Toutes les fenêtres sont grandes ouvertes ! Quel genre de démon peut faire ça ? (elles arrivent à l’escalier)

Prue : On s’en fiche, vous avez mis vos baskets ?

Phoebe : Oui, on les a. (Elles montent)

Prue : Super.

 

Au Grenier, Prue allume la lumière et aperçoit Cole.

Prue : Cole ?

Phoebe : Quoi ? (Elle s’apprête à le rejoindre, Prue et Piper la retiennent)

Prue : Reste là ! C’est peut être dangereux.

Phoebe : Non mais quelle horreur ! T’as vu dans quel état il est ?

Prue : Je te rappelle que c’est un piège à démon, t’en déduis quoi ? (Phoebe réanime Cole) Qu’est-ce que vous faites là ?

Cole : J’étais venu voir comment vous alliez.

Phoebe : ça va ?

Prue : Comment vous êtes entré ? Qu’est-ce que vous faites chez nous ?

Cole : La porte d’entrée était ouverte, les fenêtres aussi, j’étais inquiet.

Phoebe : Vous avez cru qu’on avait été cambriolées ? (Cole se relève) T’es satisfaite ? (elle se relève)

Cole : Qu’est-ce qui s’est passé ? (Désignant les pierres) C’est quoi ça ?

Prue : ça, c’est un piège.

Cole : Un quoi ?

 

Au rez-de-chaussée, Cole descend les escalier, suivi des sœurs.

Phoebe : Non, franchement, veuillez nous pardonner, c’était pas prémédité.

Cole : Je prendrais ça ne considération.

Phoebe : Prue a paniqué, elle ne savait pas ce qu’elle faisait.

Prue : Quoi ? Qu’est-ce que tu racontes !

Cole : Vous savez à quoi me fait penser votre piège ? A une mitraillette déclenchée par un fil tendu derrière une porte, c’est interdit ! N’oubliez pas que je suis l’adjoint du procureur. Je pourrais vous faire coffrer !

Piper : Tiens ? Quelqu’un a branché l’air conditionné ! Je comprends pas pourquoi.

Cole : bien, il est temps que je m’en aille. (Il s’éloigne vers la porte d’entrée, suivi par Phoebe)

Cole sort, Phoebe le rejoint.

Phoebe : Cole ? Attendez ! Excusez-nous, on arrête pas de subir toutes sortes de pression ces derniers temps.

Cole : Ce qui me rassure, c’est que vous n’y soyez pour rien. (Il part., Phoebe prend un paquet qui était à côté de la porte et rentre.)

Phoebe : Non, mais tu te rends compte ? Tu es prête à aller jusqu’où avec ton obsession ? (Elle pose le paquet sur la table)

Prue : Mais écoute-moi ...

Phoebe : J’en ai marre ! Je t’écoute plus ! Non seulement t’as pas attrapé de démon, mais t’as failli tuer l’adjoint du procureur. Le mien ! Mon adjoint du procureur !

Prue : Qu’est ce qui te dis que c’est pas un démon ? (Phoebe soupire) C’est quand même bizarre ! Il est toujours là dès qu’il se passe quelque chose. Regarde, ce soir, par exemple, il était là.

Phoebe : Oui, t’as raison ! C’est un coup monté, il essaie de se rapprocher de moi pour pouvoir nous tuer ! Non, mais t’es dingue ! Tu vois des démons partout ! Et tu nous entraine de force avec toi !

Piper : Prue ? Regarde, tu as un petit cadeau de la part de Sean. On dirait des fleurs. Pour un type que t’as planté deux fois, il est pas rancunier. (Prue ouvre le paquet, il contient des fleurs avec des vers de terre, elle se détourne, dégoûtée. Piper prend le paquet et sort.) C’est dégoûtant ! Poussez-vous, laissez-moi  passer ! Attention !

Phoebe : Le voilà ton démon, Prue. Je vais appeler Darryl. (Elle part)

Prue : Non, c’est pas possible, ça peut pas être lui. Il ferait pas ça, tout ça parce qu’une nana lui a posé un lapin !

Piper : Comme dit Darryl, un fait banal peut déclencher chez certaines personnes des réactions imprévisibles. Et toi, tu refuses de croire à cette réalité.

Prue : Non, je me fie à mon intuition, elle est souvent juste. Et d’ailleurs, elle me trahit rarement.

Piper : C’est essentiel l’intuition. Et c’est pas moi qui dirait le contraire. Mais le Mal ne vit pas que dans notre monde, il sévit aussi chez les humains.

 

Ailleurs, Cole, adossé à un voiture attend Troxa, celui-ci arrive.

Troxa : Je t’avais pourtant prévenu !

Cole : Oui, d’accord. Ça va, calme-toi. Je suis venu te faire des excuses.

Troxa : Me faire des excuses pour quoi ?

Cole : Eh ! Parce que je n’arrête pas de t’importuner. Et je n’ai pas envie de passer l’éternité à m’angoisser jusqu’au jour où tu décideras de te venger. Tu veux les sorcières ? D’accord, je te les laisse.

Troxa : Je n’ai aucune confiance en toi.

Cole : Très bien, d’accord. Mais je ne serai pas responsable de ton échec. (Troxa s’en va, il marche dans une flaque d’eau et devient invisible, on voit ses traces de pas) Le secret pour les anéantir se trouve dans le Livre des Ombres, il est dans le grenier.

 

Au Manoir, Piper et Phoebe ferment les fenêtres.

Piper : Mais t’es folle ! Fais attention.

Phoebe : J’en ai amarre, je ne peux plus supporter Prue ! Qu’elle ait un obsession, ça me gène pas. (Elle ferme une fenêtre brutalement) Mais qu’elle fasse du mal à des innocents, c’est pas normal.

Piper : C’ets pour nous protéger qu’elle a fait ça, pour nous. (Elles ferment une fenêtre) Un démon de la Triade est à nos trousses.

Phoebe : Je sais, mais c’est pas possible que ce soit Cole !

Léo apparait.

Piper : Oh, mon chéri ! T’es mignon, mais pas ce soir. On a toutes mal à la tête.

Léo : D’accord.

Phoebe : Aide-nous à fermer  les fenêtres puisque t‘es là.

La porte d’entrée s’ouvre, Troxa entre, invisible

 

Au grenier, Prue ferme la fenêtre et marche sur les débris du miroir, elle se baisse et regarde le miroir où elle aperçoit Troxa. Elle se bat avec lui, et réussi à l’enfermer dans son piège. Il est électrocuté. Au rez-de-chaussée, les autres montent.

Prue : Tu vas commencer par me raconter tout ce que tu sais à propos de la Triade. Je veux savoir qui ils sont et quels sont leurs projets. Réponds-moi !

Les autres arrivent dans le grenier.

Troxa : Tu n’obtiendras rien de moi, sorcière. (Prue l’électrocute à nouveau) Mon nom est Troxa, et je ne suis pas le seul agent que la Triade a envoyé pour vous anéantir. Il y en a un autre. Il s’appelle Balthazar ! Ahh ! (Il brûle et est détruit)

Prue : Vous avez vu ? C’est dingue ! Je comprends pas !

Léo : C’est la Triade.

Phoebe : Ils savent où on habite maintenant ?

Piper : En tout cas, ils savent où il est, non, où il était. Bon, ce qui importe, c’est qu’il ne soit plus là.

Phoebe : Tu avais raison Prue, je te fais toutes mes excuses.

Piper : Je me posais des questions, j’étais inquiète pour toi.

Prue : Je sais. Si on regardait plutôt ... qui était ce démon.

Elles vont voir le Livre des Ombres, elles le feuillettent, Piper lit la page sur Troxa.

Piper : Troxa, c’est un démon invisible. Il a un point faible, sa biochimie métabolique est très sensible au froid, et dans ce cas, il peut devenir partiellement visible.

Prue : Attendez, si quelqu’un n’avait pas eu l’idée de mettre la clim à fond et d’ouvrir les fenêtres pour qu’il gèle, j’aurais jamais vu ce démon ! Léo ?

Léo : Je ne sais rien, je suis pas au courant.

Phoebe : Alors, ça veut dire qu’on a un autre ange gardien ?

Léo : J’espère, parce que pour se battre contre Balthazar, on va avoir besoin d’aide.

Piper : ah bon ? Pourquoi ?

Léo : Il est abominable, c’est une sorte de soldat de fortune démoniaque. C’est une des créatures de Mal les plus viles qui existent.

Elles ouvrent le Livre à la page de Balthazar.

Phoebe : Eh, c’est celui qu’on a surpris. Il voulait voler le Livre des Ombres il y a deux semaines.

Piper : Troxa a dit la vérité, il y a quelqu’un d’autre à nos trousses.

Prue : On sait qui c’est, après tout, c’est déjà ça.

Piper : Nous n’avons rien à craindre ce soir, je ne serais pas sur mes gardes. Je vais en profiter pour me coucher tôt et passer une bonne nuit.

Léo : Je vais voir si je peux trouver d’autres renseignements sur Balthazar. Bonne nuit chérie. Dors bien.

Piper : Toi aussi. (Ils s’embrassent, Piper sort et Léo disparait.)

Phoebe : Tu devrais aller dormir maintenant.

Prue (en fermant le Livre des Ombres) : Non, je peux pas. Je suis trop énervée. Et il faut que je finisse de développer mes photos pour demain.

Phoebe (en regardant le bloc-notes) : Un agent du mal ? Cole ?

Prue : Il fallait que j’écrive quelque chose, c’est le nom qui m’est venu en tête. (Elle le barre) Voilà, je le barre. T’es contente ?

Phoebe : Merci, oui, et j’aimerais en plus que tu lui passes un coup de fil demain matin pour t’excuser.

Prue : Oui.

 

Plus tard, Prue développe ses photos, quelque la pousse et lui fait plonger la tête dans un de ses bacs et l’assomme.

 

Dans la cuisine, le lendemain matin.

Piper : J’ai rendez-vous avec le groupe des Marvelous 3 cet après-midi, il faut que je passe au club. Tu veux que je te dépose ? (Phoebe pose le journal et ferme les yeux pour se masser la tête d’une main) Eh oh ? T’es dans la lune ?

Phoebe : Non, j’étais en train de ... de songer à tout ce qui est arrivé. Chaque détail : la clim, les miroirs brisés, toutes les fenêtres grandes ouvertes, les fleurs pourries et les affaires qui ont disparues.

Piper : Tu vas pas t’y mettre toi aussi ? ça y est, c’est fini, n’y pensons plus !

Phoebe : Mais, ce ne sont pas des faits démoniaques, ce sont des choses qu’un obsédé fou furieux pourrait faire dans certaines circonstances.

Piper : On lui a dit ce qu’on pensait de Sean. Il va mener son enquête

Phoebe : Ouais, Sean... Dis-moi, la liste qu’on a faite pour Darryl, tu l’as dans ton sac ?

Piper : Je l’ai laissée au club. Pourquoi ?

Phoebe : J’aurais voulu y jeter un coup d’œil.

Piper : Bon, d’accord. Allons-y. Prue n’est pas encore réveillée ?

Phoebe : Son lit est fait, et il y a pas sa voiture.

Piper : Oh, elle a du se lever tôt pour rapporter ses photos.

Phoebe (en regardant sa montre) : Mais t’as vu l’heure ? Elle ne se lève jamais aussi tôt d’habitude. Je vais l’appeler. (Elle prend le téléphone)

 

Le téléphone de Prue vibre, quelqu’un décroche.

Abbey : Allo ?

Phoebe : C’est moi, tu t’es levée tôt aujourd’hui. Où tu es ?

Abbey : Dans ma voiture.

Phoebe : Allo ? Prue, je t’entends mal, et toi, tu m’entends ?

Abbey : Ne t’en fais pas, tout va bien. A tout à l’heure, tchao ! (Elle raccroche)

 

Phoebe (Elle pose le téléphone) : Elle va bien.

Piper : En route.

Phoebe : Allez, en voiture. (Elle prend sa veste et part avec Piper.)

 

Dans la cave.

Abbey : Il y a plus personne. Ouais. (Elle réveille Prue) Il n’y a plus que toi et moi Prue, tes sœurs sont parties !

Prue : Qu’est-ce que tu veux ?

Abbey : Oh, c’est tellement évident. (Elle enlève son tee-shirt) Tu ne devines pas ? Hein ? (Elle enfile son chemisier fuchsia) J’ai envie de devenir toi Prue ! Quoi ? Tu la ramènes pas ? C’est terminé, tu ne te prends plus pour la reine de monde. (Elle rit)

Prue : Abbey ?

Abbey : Non, ça finit, tais-toi ! Abbey est partie pour toujours ! Elle est nulle et t’es une battante ! Maintenant, je vais devenir une battante aussi. (Elle met une perruque) Dès que je t’aurais réglé ton compte. Au fait, les fleurs fanées que je t’ai envoyées t’ont plu ? Hein ? C’est moi qui suis entrée par effraction dans votre maison ! J’aime tellement ce que tu représentes ! J’adore porter tes vêtements ! J’aime toutes tes affaires ! J’ai toujours dit que je prendrais ta place un jour. (Elle se regarde dans un petit miroir) Une belle fille, tu as réussi, tu as des tas d’amis.

Prue : Non, j’ai des problèmes avec les hommes comme toutes les autres.

Abbey : Tu veux parler de Sean ? Il est moche ! Oh ! C’est pas un mec pour nous ça ! Je suis sûre que je trouverai mieux... (Elle prend un révolver) ... dès que tu ne seras plus là. Mais il y a un petit détail qui m’intrigue. (Prue défait doucement ses liens avec son pouvoir) Hier soir, quad j’étais ici et que j’ai voulu m’enfuir. Comment t’as fait pour me repousser avec une telle violence ?

Prue : Comme ça. (Elle utilise son pouvoir pour propulser Abbey contre le mur et se détache. Elle se lève et lui fait tomber des objets dessus. Elle quitte la pièce par l’escalier.)

 

Au P3, le téléphone sonne. Piper et Phoebe courent pour répondre. Piper décroche.

Piper : Oui, allo ?

Darryl : Piper ? C’est Darryl. Où est Prue ? J’arrive pas à la joindre, ni sur son portable, ni à la maison.

Piper : C’est bizarre, je l’ai appelé tout à l’heure, et je l’ai eue. Pourquoi, qu’est-ce qu’il y a ?

Darryl : ça y est, on a identifié les empreintes.

Piper : Ce sont celles de Sean ?

Darryl : Non, ce ne sont pas celles de Sean. C’est Abbey, la serveuse du club, elle était pas sur votre liste.

Piper : Quoi ? Je comprends pas. Pourquoi Abbey voudrait faire du mal à Prue ?

Phoebe : Abbey a blessé Prue ?

Piper : Attend. (Elles partent)

 

Au vestiaire, Phoebe ouvre le casier d’Abbey. Elles en sortent des produits cosmétiques, un journal et des photos.

Phoebe : Oh ! Ça alors ! Regarde, c’est le parfum de Prue. Et ça, ce sont les cosmétiques qu’elle utilise. (Elle ferme le casier, Piper regarde les photos et lit le journal.)

Piper : Le 27 octobre, à 8 heures et 1 minute, Prue sort de la maison, monte dans sa voiture. J’adore sa démarche, elle est tellement sûre d’elle et quel sang-froid.

Phoebe (en lisant) : Elle entre chez le teinturier, elle se met à sourire, qu’est-ce qu’elle est jolie ! Elle a de si beaux cheveux.

Piper (en donnant les photos à Phoebe) : C’est insensé ! Regarde, il y a des photos d’elle ! (Phoebe a une prémonition, elle y voit Prue dans la cuisine du Manoir, et Abbey lui tire dessus, Prue tombe, morte.) Quoi ?

Phoebe : J’ai vu Abbey tuer Prue à la maison. (Elles partent)

 

Au Manoir, Prue est dans un placard, elle observe Abbey. Elle est encore aveuglée par le liquide dans lequel Abbey l’a fait plonger. Elle prend son corps astral et apparait derrière elle.

Prue Hey, je suis là ! (Abbey tire quelques balles et Prue disparait et réapparait ailleurs.) Hey la folle ! Je suis là ! (Abbey tire à nouveau quelques balles, Prue disparait.)

Abbey : Allez ! Montre-toi ! (Prue sort de sa cachette, la renverse et va dans le hall, Abbey la rejoint et la frappe, Prue se défend. Elle va dans la cuisine, toujours aveuglée tandis qu’Abbey recharge son pistolet. Dans la cuisine Abbey tire sur Prue, mais la balle et Abbey sont figées. Phoebe et Piper rejoignent Prue, Piper fait une grimace à Abbey, toujours figée.)

Phoebe (en enlevant la balle) : Calme-toi, tout va bien.

Piper : Tu ne crains plus rien, mais ça ira encore mieux dès que je l’aurai virée ! (Prue utilise son pouvoir pour propulser Abbey contre le placard de la cuisine.)

Piper : On est soulagées.

Phoebe : Ouh ! Chez nous ! Tu te sens mieux là ?

Prue : Oui, je récupère.

Piper : Viens là. Enlève ça.

 

Au P3. Rachel sert une boisson à Phoebe, et une autre à Prue.

Prue : Merci. Rachel ? Je peux te poser une question ?

Rachel : Oui.

Prue : Tu es heureuse dans la vie ?

Rachel : Oui, je suis très heureuse.

Prue : T’as un petit copain ? Une carrière en vue ?

Rachel (Montrant sa bague) : Je suis fiancée. J’ai presque terminé mes études. Ce qui me passionne, c’est l’éducation, je veux être enseignante.

Prue (en sortant un billet) : Tu as choisi une excellente voie. (Elle met le billet dans un petit bocal.) Tiens, c’est pour toi.

Rachel : Merci. (Elle s’éloigne)

Prue : On ‘est jamais trop prudente avec les démons, ou avec les mortels.

Phoebe : Il parait que Léo va installer un système d’alarme dans la maison.

Prue : Oui, et à partir de maintenant, il va falloir fermer à clé et agir en femmes responsables, comme toutes celle qui habitent dans les grandes villes.

Phoebe : Très bien. Et il va aussi falloir se méfier de Balthazar.

Prue : Ouais, il y a intérêt. (Elle aperçoit Cole qui descend les escaliers) Mais surtout, méfie-toi de lui aussi. Fais attention, j’ai pas confiance.

Phoebe (Elle se retourne et aperçoit Cole) : Tu ne l’aimes pas beaucoup ?

Prue : Non, je l’aime pas. Je ne sais rien de lui. Et toi ?

Phoebe : Heu. Disons que je ne le connais pas aussi bien que je le souhaiterais. Il va falloir que je résolve ça très vite. Je suis impatiente.

Prue : Mais sois prudente. (Phoebe va rejoindre Cole tandis que Prue va rejoindre Sean.) Bonsoir.

Sean : Je n’arrive pas à savoir qui tu es. Tu as l’air tellement mystérieuse.

Prue : Oui, je suis la femme mystère. Tu danses ?

Sean : Oui. (Il se lève et ils partent danser, en passant devant Phoebe et Cole.)

Phoebe : Nous sommes toujours … amis ?

Cole : Nous sommes plus que ça.

Phoebe : Vous êtes sûr ? Prouvez-le !

Cole l'attrape doucement et ils finissent par s'embrasser.

 

Au Manoir, dans la chambre Piper, Piper et Léo sont dans le lit.

Piper : Oh !

Léo : Oh ! Dis donc ! Tu es fantastique quand tu te concentres.

Piper : Arrête de penser à eux, on s’en moque. (En regardant le plafond) ça va là-haut ? Vous vous êtes bien rincé l’œil ?

Written by: William Schmidt
Transcribed by: Shay Fitzpatrick

[Scene: P3. Phoebe is at the bar. She looks at her watch.]

Phoebe: Abbey, maybe you should get Sean another drink.

(She looks over at a guy sitting at the other end of the bar.)

Abbey: Okay, but that's over the club limit.

Phoebe: Yeah, it's okay. We'll get him a cab home.

(Piper approaches the bar.)

Piper: Prue still hasn't called?

Phoebe: Nope. Look at that poor guy.

Piper: You think she stood him up?

Phoebe: Not deliberately. I just think that since we've been back from pilgrim times, she's been on a demon vender.

Piper: You think? You mean, because that's all she ever talks about?

Phoebe: Yeah, well, how do we explain this to him?

Piper: Abby, better make that a double. I'm gonna coat for him.

(She picks up the phone.)

Phoebe: Well, speaking of a big chill, is Leo keeping you warm?

Piper: Nope.

Phoebe: Honey, are you still afraid that they're watching you?

(Phoebe giggles.)

Piper: What am I supposed to think? The last two times they orbed him out was right in the middle of it.

Phoebe: So what does he say?

Piper: He swears they're not watching but he's a guy, he'll say anything. The point is I think they're watching and when I think, I can't, I can't, I can't concentrate.

Phoebe: Hmm, well, at least you have the option to concentrate. (Piper dials a number on the phone.) If Cole and I continue this flirting tango thing, I'm gonna have to start concentrating on myself.

Prue: (in the phone) Hello?

Piper: Prue, hey, where are you?

Prue: Hey, I'm on my way home from work. Hey, you will never guess what I found on the internet. Remember Micah?

Piper: The 17th century hottie? Wow, it's hard to forget.

Phoebe: Okay, enough about the past, tell her about the present.

Prue: Well, I traced his ancestors and found an entire history of the village that we visited. I figured it might give us a clue to the identity of the demon that the triad sent to kill us.

Piper: Prue, honey, aren't you forgetting something?

Prue: No, my photo shoot's not until tomorrow.

Piper: No, I mean something else. Like, uh, your date.

Prue: Oh, oh, Sean, oh. Alright, uh, just give him a drink.

Piper: If we give him anymore we're gonna have to send him to an A.A. meeting.

Prue: How long's he been there?

Piper: I'd say about an hour and 327 peanuts.

Prue: Alright, so what do I do?

Piper: Well, remorse is good and attendance is better.

Prue: Piper, I'm half way across town, besides, I've gotta go home and-and look up all this demon stuff.

Piper: Well, can't it wait?

Prue: What, and you think the triad will? Right, we have to get them before they get to us. Just tell him that I got hung up at work and that I'll make it up to him.

Piper: Alrighty then.

(She hangs up.)

Phoebe: Is she okay?

Piper: Mmm hmm, I guess. (Piper walks over to Sean.) Uh, Sean? Hi, there's been a slight glitch. Uh, sometimes my sister gets hung up and work and she sorta has a one track mind.

Sean: It's not a problem, I understand. Tell her just to give me a call.

(He leaves.)

Piper: Not a problem. (to Phoebe) He took that well.

Phoebe: Well, he's had three drinks.

Piper: So when does one track spell over into total obsession?

Phoebe: When you start forgetting about guys like Sean.

[Scene: Manor. Porch. Prue is there. She notices the front door is open. She walks inside. All the mirrors are broken. She steps on some broken glass. She walks into the living room. Someone attacks her from behind and they roll over the couch. Prue uses her power and the attacker crashes through the window.]

Opening Credits

[Scene: Manor. Living room. Prue is sitting on the couch and Piper is sweeping up the glass. Phoebe comes in carrying an ice pack.]

Phoebe: Here, sweetie. (She hands Prue the ice pack and she places it on her shoulder.) Are you feeling any better?

Prue: Yeah, I think I was more stunned then hurt. You know, it just happened so fast.

Piper: It's eerie knowing somebody went through every room in the house smashing mirrors. Touching who knows what.

Phoebe: Fondling who knows what.

Piper: It's just so creepy. At least nothing seems to be missing.

Prue: How do you know it wasn't a demon?

Phoebe: Mmm, demons don't usually fondle.

Piper: And besides, the only demon that we know who used mirrors was Kali and we vanquished her sorry ass.

Prue: Yeah, by smashing her reflection in the mirror. (Darryl comes down the stairs.) I mean, I know she's supposed to be dead but so were the Grimlocks.

Darryl: Please don't remind me about them.

Piper: Did you find anything?

Darryl: Just a bunch of fingerprints that don't match your samples. I'm gonna run it through the computer to see if any names pop up.

Prue: They won't. I mean, hello, guys. Book of Shadows, 101 mirrors. The portals through which evil enters.

Phoebe: Yeah, but there are finger prints. Demons don't even usually have fingers.

Darryl: Well, on the human side of things, I need you guys to put together a grudge list of any enemies you have past or present.

(Prue hands him a piece of paper.)

Prue: Already done.

Darryl: (reading from the list) Abraxas, Barbas, Yama... What did you do? Date the united nations?

Prue: It's the demons, warlocks and various evil forces that we've faced in the last two years.

Darryl: That's not exactly what I meant.

Prue: Okay, um, I'm gonna go get the Book of Shadows and see if I can find anything about mirrors.

(Prue goes upstairs.)

Phoebe: Prue's been a little fixated lately.

Piper: Do you think it was a human bad guy?

Darryl: In another house, yeah. Around here, you never know.

Prue: (from upstairs) Piper? Phoebe?

[Cut to the attic. Prue's there. Piper, Phoebe and Darryl walk in.]

Piper: What, what is it?

Prue: That door was unlocked.

Darryl: So?

Prue: So ever since a demon tried to steal the Book of Shadows a couple of weeks ago I've been locking it.

Darryl: You lock this door but you don't lock the front door?

Piper: I lock the front door.

Phoebe: Me too. Mostly.

Prue: I don't. Why bother?

Darryl: Because you're three young women. In fact, your whole attitude about security baffles me. You have no alarm system, no dead bolts, no dog.

Prue: Darryl, we're three witches. I think we can handle it.

Darryl: (about the door) It wasn't jammed.

Phoebe: So what, you're thinking we're dealing with a lock picking demon, Prue?

Piper: It doesn't look like anything's missing from up here either.

Phoebe: i just think it's ludicrous to rule out that a human could've done this.

Prue: Yes, well, I think it's ludicrous to think that the triad has gotten nothing to do with it.

Piper: Um, Darryl, why don't you go check on those fingerprints. We need to have a little conference here.

Darryl: Okay. 'Night.

Phoebe: 'Night.

(Darryl leaves.)

Prue: Leo?

Piper: Uh, Prue? Maybe a little perspective here for a second.

Prue: Leo!

(Leo orbs in.)

Leo: What? What is it? What is the problem?

Prue: I need to know everything that you know about the triad.

Leo: You what?

(Piper giggles and grins at Leo.)

Piper: Hi.

Leo: Hi.

Prue: Okay, well, this really can't wait. You know, the triad sent somebody back in time and nearly wiped out our entire line. And I am willing to bet that it's the same demon that we found up here a couple of weeks ago. (She picks up the Book of Shadows.) Now, if you guys don't wanna take that seriously that's your business. Me, I'm on a mission.

(Prue leaves.)

Leo: Oh.

Phoebe: We really need to get her laid, huh?

(Piper and Leo grin at each other.)

Leo: Hi.

(Piper giggles. Leo and Piper stand close together.)

Phoebe: I think I'm gonna go see what Prue's up to.

(She leaves.)

Piper: So...

[Scene: Triad. Three triad members are standing in a circle. Cole appears.]

Triad #1: We've grown patient, Belthazor. We did not expect it to take this long.

Cole: You had two years by their time without success. I've had a month.

Triad #2: A month with two years worth of information. Information collected by the blood of demons before you.

Cole: The young one, Phoebe, is almost within my grasp.

Triad #3: That's not why we summoned you. We're assigning another.

Cole: You're replacing me? We had a bargain. I get the Charmed Ones for you, you give me back--

Triad #2: That bargain is in your best interests, not ours.

Triad #1: Don't look at it as replacement, Belthazor. Look at it as assistance.

Triad #2: However, if either of you should be caught, the same maxims supply, we can't risk either of you leading the Charmed Ones to us.

Cole: May I know who you're sending?

Triad #1: Troxa has already started.

[Scene: Manor. Porch. Troxa is there. He turns invisible, opens the door and walks inside.]

[Cut to Piper's room. Leo and Piper stumble in. They are kissing.]

Piper: Leo?

Leo: Piper?

Piper: We can't.

Leo: Yes we can.

(He continues to kiss her. Piper stops him.)

Piper: No, I can't. I feel like I'm being watched.

Leo: Piper, you have to get past this.

Piper: Yeah... (They continue kissing and lay down on the bed. Someone opens the door slightly.) Okay, um, how about you tell them to look the other way?

Leo: They're not looking. How many times do we have to have this conversation?

Piper: Well, how do you know? How can you be sure?

Leo: Because I told you, that's not what they do.

Piper: Okay, then how do you explain the last two times, count two.

Leo: That's shear coincidence. I'm telling you. Look, come on, Piper, we need to get past this.

Piper: Yeah, and I need to feel like it's just you and me and not the whole universe watching. (The door closes.) I'm sorry.

Leo: It's okay. I guess I better go find Prue some answers.

Piper: Yeah. (They kiss and Leo orbs out in the middle.) Oohh!

[Cut to the attic. Prue is asleep in a chair. Invisible Troxa walks over to Prue. He picks up a pillow and holds it above her face. Prue wakes up and uses her power. He flies across the room. She stands up and looks around.]

[Cut to the foyer. Phoebe is answering the door.]

Phoebe: Cole, what are you doing here?

Cole: Are you alright? I just heard.

Phoebe: Heard what?

(Prue and Piper come down the stairs.)

Cole: Uh, about what happened, the break in. You guys okay?

Phoebe: You came all the way over her for me? I mean, for w-we? For us?

Cole: Did you get a look of who it was?

Prue: No.

Cole: I'm gonna make a call. Get a patrol car to watch the place.

Prue: That's alright, actually. I think that we can handle it.

Cole: No you can't. I mean, you have no idea what kind of evil you're dealing with here.

Piper: Yes, well, we were actually just discussing that, weren't we, Prue?

(The door opens and Cole sees it. It quickly closes.)

Phoebe: Um, do you want anything, Cole? Do you want some coffee or something?

Prue: Actually, Phoebe, that's not really a good idea. We have something very important that we have to discuss.

Cole: That's alright. I-I really should get going anyway. It's late, I, um... Call me anytime.

Phoebe: Yeah, I-I-I will. Thanks. (He leaves.) Okay, this better be good.

Prue: Yeah, well, I was up in the attic and when I woke up there was a pillow hovering above my face about to smother me.

Piper: A pillow?

Phoebe: Hovering? (Prue nods.) Well, that must be the infamous pillow smothering demon.

Piper: Maybe is was just a nightmare.

Prue: It wasn't a nightmare and it certainly wasn't a joke. There's a demon after me or us, I know it.

(Prue goes upstairs.)

Phoebe: Okay.

[Cut to the porch. Cole is there.]

Cole: Come out, come out wherever you are.

(Invisible Troxa grabs Cole around the neck and pushes him against the wall. Troxa turns visible.)

Troxa: What do you think the triad will say when I tell them you saved the witches?

Cole: That I didn't want you to get them first.

(Troxa lets go of his neck.)

Troxa: You had your chances, Belthazor. Don't screw up mine again. I strike tomorrow night, you better not be there.

Cole: You don't scare me, Troxa. You never did.

Troxa: And you don't know how to defeat me, Belthazor, you never could. After all, (he turns invisible) you can't fight what you can't see.

(Troxa pins him against the wall again. He lets go and Cole coughs. He hears someone coming and disappears. Phoebe opens the front door and looks around.)

Commercial Break

[Scene: Manor. Kitchen. Phoebe and Piper are there. Piper's drinking some coffee.]

Phoebe: Can you hand me that? Actually, no, just pour it down my throat.

Piper: You didn't sleep either?

Phoebe: Not a wink. Thank god for make-up. (Piper pours her some coffee.) Hey, maybe we should get an alarm system.

(Prue walks in.)

Prue: Hey, Pheebs, did you borrow Grams' necklace again?

Phoebe: No.

Prue: Are you sure?

Phoebe: Yeah, I'm positive. Why?

Piper: What about my good luck blouse? Have you guys seen it?

Phoebe: The fuchsia paisley one? (Phoebe shakes her head.)

Piper: Is anything else missing?

Prue: Not that I know of.

Phoebe: Prue, this is important. Maybe the guy who broke into the house took them.

Prue: Yeah, or maybe it was a demon who took them for some weird ritualistic ceremony?

Piper: Ohh...

Phoebe: Now would that be the, um, pillow smothering or the lock picking demon?

(Leo orbs in.)

Leo: They called me ----- something else, Piper. I swear, it's total coincidence.

Piper: Mmm hmm.

Leo: As far as the triad's concerned, they don't know much, they don't even know what it really is.

Prue: Wow, six thousand years of conflict and that's it? These guys are serious underachievers.

Leo: What they do know through, is that the triad is at the highest level of the other side.

Phoebe: Okay, that's a biggy.

Piper: Yeah, well, that's why we need to get to them before they get to us.

(Prue hands Piper and Phoebe a bag.)

Piper: What is this?

Prue: A way to always be prepared.

Phoebe: These are very big contraceptives, Prue.

Prue: They are sneakers, alright. You know, we're always wearing inappropriate footwear when demons attack. Now we will be prepared. Keep them with you at all times.

Phoebe: I am gonna be so fast in these.

(The doorbell rings.)

[Cut to the foyer. Everyone walks in and Piper opens the door.]

Darryl: Hi.

Piper: Hi.

Darryl: We're making progress. (He walks inside.) The same set of fingerprints were found on all the broken mirrors.

Leo: Whose are they?

Darryl: Unfortunately FBI computer came up with a blank. Which just means the perp had no criminal record.

Piper: So what does that mean? That it's some weird crazy person?

Darryl: I can't say, I don't have enough to go on. I mean, we've got broken mirrors and nothing's missing.

Phoebe: Actually there is stuff missing. Our grandmother's necklace and Prue's favourite shirt.

Darryl: It's funny it's the only thing he took. You know, there is another possibility. Could be a stalker.

Leo: A stalker?

Piper: Who would want to stalk us?

Darryl: Could be anybody. I need you to get a human grudge list together. Old classmates, people you work with or for, old boyfriends...

Phoebe: Hey, what about Sean?

Prue: A guy I stood up once? I don't think so.

Darryl: The smallest things can set these guys off.

Prue: Alright, well, if it's a stalker, it's a demonic stalker.

Darryl: In any case, I'm gonna check out this Sean guy. I need that grudge list ASAP. Stalkers will do anything to obtain the object of their desire. You could be in real danger.

Prue: Thanks.

Darryl: Bye.

(He leaves.)

Phoebe: You need to listen to him, Prue.

Prue: Why? No one listens to me. Here. (She hands Piper her shoes.) I gotta go. If the demon doesn't kill me, my editor will.

[Scene: Outside Cole's office. An invisible Troxa walks out of the elevator and down the hall. He walks into Cole's office. Cole is there standing by the window. Troxa walks over and picks up a letter opener. Cole turns around holding a fire extinguisher and sprays Troxa. Troxa turns visible.]

Cole: I did some research, Troxa. (He hits Troxa over the head with the fire extinguisher and he falls over Cole's desk.) I found your Achilles heal. Cold is very revealing for you. Although, worse because since you can't feel, you don't even know when it's cold.

Troxa: First them, then you.

(Troxa leaves.)

[Scene: Studio. Prue is there with a snake hunter. She is going to take photos of him. He has an Australian accent. (Transcriber's note: This accent is totally fake. We do not talk like that at all. This accent was so bad that it was hard to transcribe. This guy made us look and sound like total idiots. Sorry, I just had to clear that up.)]

Prue: Just do what you normally do on your TV show. Okay, just pretend that I'm the audience.

Snake Hunter: Okay, right, jillaroo. Now, the Australian Black Snake won't just run out of the bush and strike at ya for no good reason. They strike as a defense mechanism. That's the only way they can protect themselves. Now, you may wonder how we enticed this little beaut out of the wild to join us today. Over here, the only humane way to catch a snake, (He walks over to a cage. Someone is standing behind the bushes taking photos of Prue.) is to use a snake trap. You lure them in with a ripping snake snack. Like a tiny Mickey mouse or a froggie.

Prue: Uh, what did you say the cage was for again?

Man: Trapping snakes. Or any other varmints you might want to get rid of.

Prue: Really?

Snake Hunter: Yeah. Go on, beaut. (He puts the snake back in the cage.) There you go.

Commercial Break

[Scene: P3. Phoebe walks up to the bar.]

Phoebe: Abbey, Abbey, hi.

Abbey: Hi.

Phoebe: Have you seen Cole?

Abbey: Who?

Phoebe: Tall, dark, good looking, district attorney? (Abbey shakes her head.) Okay, no good. How about an easy one - where's Piper?

Abbey: Oh, she's in the back, in the office.

Phoebe: Okay, thanks.

[Cut to the office. Piper and Leo are there making out. Leo has his shirt off. Phoebe walks in.]

Phoebe: Whoaaaaa! I should've knocked, I'm sorry.

(Phoebe walks back out and closes the door.)

Piper: It's okay. (Phoebe pokes her head back in the room.) I can't do it anyway.

Phoebe: I am so sorry to hear that

Leo: I guess I better go.

Piper: Yeah. (Leo orbs out.) I'm so tired of living under this scrutiny.

(Piper walks out of the room. They head towards the bar.)

Phoebe: Well, I told you I didn't see anything.

Piper: Not you, them. I thought doing it somewhere else might take the pressure off.

Phoebe: Mmm, I'm bummed for you, Piper, I really am. But I gotta tell you, Leo is looking fine.

Piper: I thought you didn't see anything.

Phoebe: Well, nothing good. (Phoebe takes some pieces of paper out of her purse.) Okay, here is my stalker list. It's mostly guys that I knew in New York.

Piper: Wow, you were busy in New York.

Phoebe: Yeah, um, so now that we have mine and yours, all we need is... (Prue walks up to them. She is all dressed up.) Wow, you look different.

Piper: Relaxed.

Phoebe: What happened?

Prue: I'm not just as worried about demons as much anymore. Have you guys seen Sean around?

Piper: No, I haven't, but how do you know he's not your stalker?

Prue: Oh, don't be ridiculous.

Phoebe: What happened to "there's a demon on my ass" Prue?

Prue: Well, um, I set a trap.

Piper: A trap?

Prue: Mmm hmm. We are going to catch this demon and instead of vanquishing him like we normally do, we're gonna make him talk about the triad.

Phoebe: So is this like a bear trap with big claws?

Prue: I cast a spell over a series of cydarite crystals, (she holds up a crystal) sort of creating a power grid with the Book Of Shadows as bait.

Piper: And how does that work?

Prue: Well, the minute the demon steps into the grid, this glows and he's zapped.

Piper: So whatever it is, is electrocuted.

Prue: Yeah, well, whatever demon.

Phoebe: Mmm hmm, and what about human? Or feline? You're gonna fry Kit.

Prue: Well, Kit can't get in 'cause I locked the attic door.

Piper: So, Prue, you've booby trapped our house.

Prue: Mmm hmm.

Phoebe: And again, what if it's human?

Prue: It's not. (She sees Sean.) Oh, alright, if you guys will excuse me, I have a life to try and go give.

(Prue walks away.)

Piper: This is not good.

Phoebe: No, if she keeps this up we're gonna have to do a demon intervention.

[Cut to Sean. Prue walks up to him.]

Prue: Hey.

Sean: Hey.

Prue: Thanks for coming. (Abbey walks past.) Um, oh, Abbey, whatever Sean wants to drink, can you just...

Sean: No thanks. I've had more then my share of free drinks.

Prue: Alright, well, I guess I deserve that. Um, look, Sean, there is so much going on in my life that I can't really explain but if you're interested I'd like to make it up to you.

Sean: I'm definitely interested but I just ask that you be honest with me, okay. One thing I can't handle is games. It drives me crazy.

Prue: Psycho freaky crazy?

Sean: What?

Prue: Never mind.

[Scene: Manor. Cole opens the front door.]

Cole: Phoebe? Anybody home?

(He walks in and closes the door. He turns up the air conditioning. He walks into the living room, picks up a lamp and drops it on the floor. He opens all the windows and then disappears.)

[Cut to the attic. Cole appears. He opens the attic door and the windows. He picks up Prue's notepad and looks at it. He sees the Book Of Shadows and walks over to it. He steps into the trap and gets zapped. He falls to the floor.]

[Cut to P3. The crystal glows.]

Sean: What the hell is that?

Prue: Oh, oh, it worked.

Sean: What worked?

(Prue runs over to Piper and Phoebe.)

Prue: Alright, it worked, it worked, we caught our demon, so let's go.

Commercial Break

[Scene: Manor. Prue, Piper and Phoebe walk in.]

Prue: Alright, we don't really know what kind of demon this is, so we have to go in attacking. Piper, you freeze him and I will tie him up.

Piper: Speaking of freezing... it's freezing in here.

Phoebe: That's because every window in the house is open. What kind of demon would do that?

Prue: Oh, who cares. Has everybody got their sneakers on?

(They run upstairs.)

Pier: Yeah, yeah.

Prue: Alright.

[Cut to the attic. They run in. Prue turns on the light. They see Cole lying there.]

Piper: Cole?

Phoebe: What?

Prue: Wait, it could be dangerous.

Phoebe: For god sakes, Prue, he looks really hurt.

Prue: Phoebe, it's a trap for demons. You do the math. (Phoebe kneels down beside Cole and rests his head on her knees.) What are you doing here?

Cole: I came by to see how you're doing.

Phoebe: Are you okay?

Prue: So how did you get in and what are you doing up here?

Cole: Front door was unlocked and when I saw the windows were open...

Phoebe: You thought that someone broke into the house again. (Cole stands up.) Third degree over now?

Cole: What happened? What's that?

Piper: Uhh...

Prue: It's a trap.

Cole: A what?

[Time lapse. Everyone is coming down the stairs.]

Phoebe: Cole, I am so sorry. Please forgive us.

Cole: I'll take that under advisement.

Phoebe: Prue just panicked, she wasn't thinking straight.

Prue: The hell I wasn't.

Cole: Do you know that your trap is the equivalent of having a loaded shot gun with a trip wire behind your front door? That's illegal. I'm an ADA, an officer of the court. I could have you arrested.

Piper: Somebody turned on the air conditioning. Why would they do that?

Cole: I'm outta here.

(He walks outside and Phoebe follows.)

Phoebe: Cole, Cole. I am so sorry. It's just we've been under so much pressure lately.

Cole: I'm just glad it wasn't you who did this to me.

(He leaves. Phoebe picks up a parcel that is sitting on the porch and takes it inside.)

Phoebe: How could you? How far are you gonna let this obsession go, Prue?

Prue: Phoebe, listen...

Phoebe: No, I'm not gonna listen, Prue. You didn't nearly catch a demon, you nearly killed a district attorney. My district attorney.

Prue: How do you know we didn't catch a demon? I mean, think about it, Phoebe. He is always around when something is going on. I mean, look at tonight.

Phoebe: You're right, he's a plant. Trying to get close to me so he can kill us. Now is everyone a demon, Prue? You are crazy right now.

Piper: Prue? You have a lovely package from Sean. It looks like flowers. Pretty nice for a guy you've blown off twice.

(Prue opens the package. The flowers are covered in worms.)

Prue: Oh!

Piper: Oh, that's disgusting. Look out, look out.

(Piper takes it outside.)

Phoebe: There's your demon, Prue. I'm going to call Morris.

(She leaves.)

Prue: Piper, that doesn't really make any sense. I mean, I can not believe I hurt that guy that badly.

Piper: Darryl said it only takes a small thing to set them off. Maybe Phoebe's right, maybe you're just not seeing the reality.

Prue: Piper, my instincts are almost always right, I have to trust them.

Piper: You have to trust them. And I'm not saying that you shouldn't but, Prue, there are other evils in the world and some of them are even human.

[Cut to outside. Cole's there leaning against his car. Troxa walks up to him.]

Troxa: I warned you, Belthazor.

Cole: Hold it, Troxa. Cool your jets. I came to apologise.

Troxa: Apologise? For what?

Cole: Pissing you off for one thing. I don't wanna be always looking over my shoulder for the rest of eternity. You want the Charmed Ones, they're all yours.

Troxa: I don't trust you.

Cole: Fine, don't. Just don't blame your failure on me or the triad. (Troxa starts to walk off and turns invisible.) Oh, by the way, the key to getting them is in the Book of Shadows. It's up in the attic.

[Cut back inside. Phoebe and Piper are in the living room. Phoebe is slamming shut all the windows.]

Piper: Be careful.

Phoebe: Oh, you know what? I don't care, I'm just so mad at Prue. I mean, it's one thing to be obsessed, you know, but it's another thing to hurt innocent people.

Piper: Okay, but she is trying to look out for us, but there is a triad demon on the loose.

Phoebe: I understand that, Piper, but it is not Cole.

(Leo orbs in holding a large Hershey's Kiss.)

Piper: Oh, honey, that's sweet but not tonight. We all have headaches.

Leo: Okay.

Phoebe: But feel free to help us close some windows.

[Cut to the foyer. Invisible Troxa opens the door and walks up the stairs.]

[Cut to the attic. Prue's there closing the windows. Troxa walks in. Prue steps on some glass and then sees Troxa's reflection in the mirror. She uses her power and he flies into the wall. He turns fully visible and pounces on Prue. She pushes him into the trap and he gets zapped. She pulls one of the crystal out of the grid and stops zapping him.

Prue: I want you to tell me everything that you know about the triad. Who they are, what their plans are. Answer me.

(Piper, Phoebe and Leo walk in.)

Troxa: You'll get nothing from me, witch. (She puts the crystal back in the grid and zaps him. She pulls it away.) I am Troxa. I'm not the only agent the triad has sent after you. There is another. His name is Belthazor.

(Troxa is engulfed in flames and he disappears in a hole in the floor.)

Prue: Alright, what the hell happened?

Leo: The triad.

Phoebe: Wait, so they know where we live now?

Piper: No, they know where he is, or was. All that matters is he's gone.

Phoebe: You were right, Prue. I owe you a big apology.

Piper: I'm sorry I doubted you but I was worried...

Prue: It's alright. Let's just, uh, let's look him up.

(They go over to the Book Of Shadows and flip through the pages.)

Piper: Troxa, an invisible demon. His weakness is that his ectoplasmic biochemistry is sensitive to cold, may become partially visible.

Prue: Wait a second, so if someone hadn't turned on the a/c, opened up all the windows and made it freezing in here, I never would've seen him. Leo?

Leo: I don't know anything about it at all.

Phoebe: Does that mean we have another guardian angel?

Leo: Well, I hope so. From what I've heard about Belthazor, we're gonna need all the help we can get.

Piper: What do you mean?

Leo: Well, he's infamous. He's a demonic soldier of fortune. He's one of the most evil vile creatures there is.

(They flip the pages and find Belthazor.)

Phoebe: Wait, that's the demon we say try to take the Book Of Shadows a couple of weeks ago.

Piper: So Troxa's right. There's somebody else out there to get us.

Prue: Well, at least now we know who he is.

Piper: But we're safe for now. So I'm gonna take this rare opportunity to get a good night sleep.

Leo: I'll go see what I can find out about Belthazor. (Piper walks over to him.) And enjoy your candy.

Piper: Thank you.

(They kiss.)

Leo: Sure.

(She leaves the room and Leo orbs out.)

Phoebe: Are you gonna be able to get some rest now?

Prue: No, I am way too wired ad also my photo assignment is due tomorrow.

(Phoebe picks up Prue's notebook and sees Cole's name written on it.)

Phoebe: Cole?

Prue: Right, uh, well, I had to fill in something.

Phoebe: Do you think maybe tomorrow you could call Cole and apologise to him?

Prue: Yeah.

[Time lapse. Prue is in the basement developing her photos. The photos turn out to be pictures of herself. Somebody appears behind her and pushes her head in the photo water.]

Commercial Break

[Scene: Manor. Kitchen. Piper and Phoebe are there.]

Piper: I've gotta meet Marvelous 3 this afternoon, so I need to get some stuff ready. Can I drop you off? Hello? Anybody home?

Phoebe: Uh, yeah, I-I was just thinking there are still so many loose ends. I mean, the broken mirrors, the a/c, the open windows, the dead flowers, the stuff that's missing.

Piper: Are you obsessing now? It's over, we were wrong.

Phoebe: I know, but those aren't demonic things, they're things that a stalker might do. Like what Morris said.

Piper: Well, you told him about Sean, he'll figure it out.

Phoebe: Yeah, Sean. Um, where's our copy of the grudge list that we made for Morris?

Piper: I left it at the club. Why?

Phoebe: I just wanna look it over again.

Piper: Okay, well, let's go. Is Prue still sleeping?

Phoebe: Her bed is made and her car is not here.

Piper: Well, maybe she took her pictures to 415.

Phoebe: It's really early. I mean, is 415 even open yet? I'm gonna call her.

(Phoebe dials Prue's number.)

[Cut to the basement. Prue is tied up in a chair. Abbey is there. Prue's phone rings and Abbey answers it.]

Phoebe: It's me, I'm just checking in. Where are you?

Abbey: I'm in my car.

(The phone starts breaking up.)

Phoebe: Hello? Prue, I can barely hear you.

Abbey: Yeah, I'm fine, I'll see you later, honey, bye.

(She hangs up.)

[Cut back to the kitchen.]

Phoebe: She sounds fine.

Piper: Okay.

Phoebe: Okay, let's go.

[Cut back to the basement. Abbey hears them leave.]

Abbey: Bye bye. It's just you and me now, Prue. Your sisters are gone.

(Prue's eyes are red and her vision is blurred.)

Prue: What do you want?

(Abbey takes off her shirt.)

Abbey: Oh, Prue, isn't it obvious what I want, huh? (She puts on one of Prue's shirt.) I wanna be you. What, no way to come back? No confident "I'm the queen of the world" retort?

Prue: Abbey?

Abbey: No, you're wrong, Abbey's gone forever. She's a loser and you're a winner. And now I'm gonna be a winner too. As soon as I take care of you. (She puts on a black wig.) Did you like the dead roses I sent you? Huh? Do you even know I was the one who broke into your house. I have to be you. Oh, I love wearing your clothes, your things. Makes me wanna be you even more. Beautiful, successful, loved by men.

Prue: I have just as much trouble with men as anyone.

Abbey: What, you mean Sean? Oh, please. He's not good enough for us. Uh-uh, no, no, I can do better. (She picks up a gun.) Without you around. Now I just have one last question. Last night when I was here, (Prue unties her hands with her power) when I was running away from you, how the hell did you throw me through that door, huh?

Prue: Like this.

(Prue uses her power and Abbey flies across the room. She uses her power again and pushes furniture on top of her. Prue stumbles up the stairs.)

[Scene: P3. The phone is ringing. Phoebe and Piper run in. Piper answers it.]

Piper: P3.

Darryl: Piper, hey, hey, where's Prue? I can't reach her anywhere. At the manor, on her cell.

Piper: That's weird, we just talked to her on her cell. Why? What's going on?

Darryl: I've got a match up with the finger prints I got at your house.

Piper: Sean?

Darryl: No, no, no, no, not Sean. Abbey, your bartender. The one off of your list.

Piper: What? Abbey? Why would Abbey wanna hurt Prue?

Phoebe: Abbey's hurt Prue?

Piper: Hold on.

(Phoebe and Piper go into the locker room and opens Abbey's locker. Piper pulls out some photos and a book.)

Phoebe: Okay, and that's the kind of perfume Prue wears and the cosmetics that she uses.

(Piper flips through the photos. They are all pictures of Prue.)

Piper: (reading from the notebook) October 27th, 8:01. Prue leaves the house, gets into car. I love the way she walks so confident, in control.

Phoebe: Enters dry cleaners, smiling, the sun catches her hair. So beautiful.

Piper: Pages and pictures... (Phoebe touches a photo and has a premonition of Abbey shooting Prue.) What?

Phoebe: Abbey, killing Prue at the manor.

[Cut back to the manor. Prue is hiding in a closet. Abbey walks in the dining room holding her gun. She walks into the foyer and near the closet Prue is hiding in. Prue astral projects behind her.]

Prue: Hey, over here. (Abbey screams and shoots five times at astral Prue. Astral Prue disappears and reappears somewhere else.) Hey, freak, I'm over here now.

(Abbey shoots at astral Prue another four times. Prue astral projects back into her body. Prue runs out of the closet and tackles Abbey. Prue tries to escape but Abbey pushes her against a wall. Prue hits her and pushes her on the floor. Prue finds her way into the kitchen and Abbey follows. She points her gun and Prue and shoots. The bullet freezes in mid-air. Phoebe and Piper walk in. Piper grabs the bullet out of the air.)

Phoebe: Okay, we're here.

Piper: Everything's gonna be okay. Everything's gonna be great as soon as I fire her.

(Prue uses her power and Abbey flies into a cupboard.)

Phoebe: Nice. Feel better now?

Prue: Yeah, I'm getting there.

Piper: Alright, shake it off.

Commercial Break

[Scene: P3. Marvelous 3 are playing. Prue and Phoebe are at the bar. The new bartender serves them a drink.]

Prue: Thanks. Um, Rachel. Can I ask you a question?

Rachel: Yeah.

Prue: Are you happy?

Rachel: Extremely.

Prue: Boyfriend? Any career goals?

Rachel: Engaged. I'm only doing this until I get my masters in education. I'm gonna be a teacher.

Prue: Oh, that's just so excellent. (Prue gives her a tip.) Thank you.

Rachel: Thanks.

(She walks away.)

Prue: You know, you can never be too careful with demons or mortals.

Phoebe: So rumour has it Leo is installing an alarm system in the house.

Prue: Yeah, I know, and we're gonna have to lock the doors and do all that responsible stuff women should do in the big city.

Phoebe: I agree. And we're gonna have to watch out for Belthazor.

Prue: Yes, I agree. (Prue sees Cole walk down the stairs.) But first I think you should watch out for him.

(Phoebe turns around and sees Cole.)

Phoebe: You don't like him do you?

Prue: No, I don't... really know him. Do you?

Phoebe: No, um, not as well as I'd like to. Actually, you know, I think I'm gonna go see what I can do about that.

Prue: Be careful. (Phoebe walks over to Cole. Prue sees Sean across the room and goes over to him.) Hey.

Sean: Why do I get the feeling that you're a high maintenance kind of gal?

Prue: Oh, I don't know. Maybe because I am. Dance?

(Sean accepts and they walk on the dance floor.)

[Cut to Phoebe and Cole.]

Phoebe: So, still friends?

Cole: I hope we're more than that.

Phoebe: Do you? Prove it.

(Cole pulls her closer and they kiss.)

[Cut to the manor. Piper's room. A hot and sweaty Piper and Leo are laying in bed.]

Leo: Wow. You are amazing when you concentrate.

Piper: And stopped worrying about them. (Piper looks up.) I hope you enjoyed the show.

(They giggle and cuddle up to each other.)

End

Charmed Scripts -- www.charmedscripts.com

Kikavu ?

Au total, 68 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

magalaure 
27.11.2016 vers 14h

sanct08 
14.11.2016 vers 11h

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

Sas1608 
06.11.2016 vers 09h

Vivi69 
02.11.2016 vers 11h

valelsa46 
01.11.2016 vers 22h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
The Big Bang Theory

The Big Bang Theory
La diffusion américaine de The Big Bang Theory reprendra sur CBS le 15 décembre prochain. La série...

Charisma Carpenter guest star dans la saison 2 de CM : BB !

Charisma Carpenter guest star dans la saison 2 de CM : BB !
Charisma Carpenter a annoncé sur son Instagram rejoindre le casting de la saison 2 de Criminal Minds...

Un pilot pour Heathers sur TV Land | Shannen Doherty

Un pilot pour Heathers sur TV Land | Shannen Doherty
Très peu présente sur les écrans depuis l'annonce de sa maladie, Shannen Doherty a révélé son retour...

Touch 2017

Touch 2017
Alyssa Milano a réalisé un photoshoot pour la collection 2017 de Touch. Quatre photos sont pour le...

Supanova Convention/Interview

Supanova Convention/Interview
A l'occasion de la diffusion prochaine du final de Pretty Little Liars, Holly Marie Combs s'est...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Xanaphia (19:12)

vous avez des fêtes spéciales par chez vous ?

arween (19:13)

Non rien du tout

arween (19:13)

Ah attends si on la fête de mai.

arween (19:14)

Mais je crois que c'est juste à Nice

Xanaphia (19:14)

la fête de mai ?

mnoandco (19:14)

Oui, chez moi aussi il y a la Saint Nicolas (Nord Est) ! et le père fouettard...pour les pas gentils...ne me sens évidement pas concernée!

arween (19:15)

Honnêtement je ne sors pas beaucoup là où il y a foule alors je sais pas trop ce qu'ils font

Xanaphia (19:15)

coucou ah oui le folklore local ^^

Lolo1710 (19:27)

Saint Nicolas c'est sacré en Belgique, les primaires font un spectacle chaque année puis les autre c'est surtout pour les bonbons ?

Xanaphia (19:29)

Ou les chocolats et les coquilles

Lolo1710 (19:41)

Ouaip, un truc génial aussi mais c'est peut être que dans mon école, c'est les filles qui font régime et qui troc des bonbons contre des mandarines

Sonmi451 (21:20)

Moi je fais saint-Nicolas car mon homme est du nord-Est mais ma fête à moi arrive jeudi. ^^

Sonmi451 (21:20)

Avec la fête des lumières.

Sonmi451 (21:21)

Bonsoir au fait!

Xanaphia (21:30)

Bonsoir Ah la fête des lumières ça doit être joli ^^

Sonmi451 (21:36)

Très.

Sonmi451 (21:37)

Cette année, je vais me contenter de mettre les lampions aux fenêtres.

serieserie (08:40)

Bonne journée de chasse aux cadeaux sur la citadelle!

CastleBeck (15:46)

BOnjour ici!
Je viens de lire qu'une de mes séries préférées est renouvelée pour une 4e saison avec ajout d'un de mes acteurs préférés. Il me semble que ça met du bonheur dans ma journée <--- Oui, ça ne m'en prend pas beaucoup!

CastleBeck (15:53)

(Tiens, dans l'article ils disent que ce sera diffusé prochainement sur France 2... C'est bon à savoir. Si vous voyez passer Mensonges sur France 2, vous regardez!)

aline2408 (22:27)

Joyeux Anniversaire James723

aline2408 (22:28)

Joyeux Anniversaire James723

James723 (22:28)

Thank you ^^

angie5 (13:24)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

Locksley (14:11)

@angie : merci d'utiliser la room HypnoPromo pour ce type d'annonce.

oOragnarOo (14:56)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Locksley (15:06)

@ragnar : même demande que ci-dessus, merci d'utiliser la room HypnoPromo pour les annonces promotionnelles de vos quartiers.

oOragnarOo (15:10)

ok merci

Sonmi451 (15:10)

Bonne fête des lumières pour ceux qui la font! Et pour les autres bonne journée à vous!

angie5 (15:49)

d'accord locksley, j'avoue entre les 2, j'hesite, et je n'avais pas très bien compris la difference entre les 2. Je vais le faire sur l'hypnopromo. encore désolé.

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

serieserie (09:07)

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la grande soirée HypnoGame Arrow dans les forums de l'accueil ou par MP!!!

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Titepau04 (22:11)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

mnoandco (09:56)

Coucou! Le quartier Blacklist propose 3 calendriers totalement différents et de circonstances pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir les commenter.

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

arween (13:12)

Bonjour à tous ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift ainsi que le calendrier et le sondage. Et sur Dollhouse, il y a un nouveau calendrier qui ne demande qu'à être commenté

roro73 (15:22)

Bonjour Nouveau sondage et nouvelles PDM sur Wildfire. Venez nous voir, on s'ennuie un peu =P

mamynicky (19:11)

Edgemont a besoin de clics sur son sondage. Merci

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play