VOTE | 493 fans |

#108 : Menace du futur

Phoebe a une prémonition sur un démon. Dans le livre des ombres, Prue trouve une incantation de vérité temporaire et s’en sert pour savoir comment réagirait Andy s’il savait que c’est une sorcière. Cette incantation a un effet sur les trois soeurs et dure 24 heures, un délai au-delà duquel les gens qui leur ont dit la vérité, grâce à l’incantation, ne se souviennent pas la leur avoir donnée.

> En plus : les photos promotionnelles

Popularité


4 - 1 vote

Titre VO
The Truth is out There... and it hurts

Titre VF
Menace du futur

Première diffusion
25.11.1998

Première diffusion en France
17.04.1999

Plus de détails

Un nouveau démon qui vient du futur arrive à San Francisco pour pouvoir réécrire l’histoire. De son côté, Phoebe a une prémonition de ce même démon et les trois soeurs décident de consulter le Livre des Ombres pour en savoir un peu plus sur celui ci. Malheureusement, comme le démon vient du futur, il n’est pas répertorié dans le Livre des Ombres.

Alors que Prue cherche des informations sur le démon du futur que Phoebe à vu dans sa prémonition, elle trouve une incantation de la vérité dans le Livre des Ombres. Celle ci fait effet pendant une journée complète où tout le monde est obligé de dire la vérité. A la fin de la journée, seules les trois soeurs se souviendront de cette journée. Prue décide donc de réciter l'incantation pour découvrir la réaction d'Andy si elle lui disait qu'elle est une sorcière et qu'elle avait le don de faire bouger les objets.

Pendant ce temps, Piper profite de ce moment pour se rapprocher de Leo, l'homme qui travaille dans leur maison depuis maintenant quelques temps. Phoebe trouve la prochaine victime du démon et de son côté, Prue apprend aussi que le démon est un sorcier maléfique venu du futur. Il est venu tuer les responsables de la création d'un vaccin contre les démons. Phoebe protège la mère de l'enfant qui un jour va créer ce vaccin pendant que Prue et Piper renvoient le sorcier dans son époque. Prue se rend ensuite chez Andy, pour lui dire son secret mais la vérité est trop difficile à accepter. À la fin de cette journée, seules Prue, Piper et Phoebe se rappellent de toutes les vérités.

Un homme en costard, cravate et attaché-case se dirige vers sa voiture dans un parking souterrain. Un autre homme, costard et cravate aussi, l'attendait aux côtés de la voiture et lui adresse la parole.

L'homme: Excusez-moi. Etes-vous le docteur Mitchell, le docteur Oliver Mitchell?

L'homme à l'attaché-case: Oui.

L'homme: C'est un honneur et un plaisir pour moi de vous rencontrer. Ça fait très longtemps que j'attends ce moment.

L'homme à l'attaché-case fait mine d'ignorer cette remarque et tente d'ouvrir la porte de sa voiture. L'autre homme, continuant sur sa lancée,  s'approche de son interlocuteur tout en lui tendant une main pour lui serrer la sienne.

Le docteur: Excusez-moi, mais est ce qu'..

L'autre homme: Est-ce qu'on se connaît? Ho, jusqu'à maintenant, je ne vous connaissais que par vos travaux. Je lis tout ce que vous écrivez. Vos recherches, et particulièrement, celles sur  la dégénérescence cellulaire sont révolutionnaires.

Le docteur: Vous êtes très aimable.

L'autre homme: Je suis sincère. Ce que vous faites me fascine. D'ailleurs vous êtes devenu.. une sorte de hobby pour moi. J’ai trouvé votre article, sur la mutation du gène de la rétine, extrêmement intéressant et même intriguant.

Le docteur : Mais pourtant je ne l’ai même pas...

L’autre homme ; Publié ?!  Je sais. Ne vous faites pas de souci, ça viendra. Et vous contribuerez à trouver le vaccin.

Le docteur: Le vaccin. Le vaccin contre quoi?

L'autre homme: Le vaccin contre ça!

Le docteur regarde alors l'autre homme et montre des signes de surprise.; Un rayon bleu et fin l'atteint au front, au troisième œil, et semble lui brûler le cerveau. Il lâche ses clefs avant de sombrer dans l'inconscience en tombant à la renverse. Ses yeux deviennent blancs peu avant la chute.

 

Plus ou moins au même moment, au milieu d'une file d'attente devant un cinéma, les trois sœurs discutent. Phoebe pose des questions à une boule magique qui lui affiche de "reposer la question plus tard".

Phoebe: Toujours le même refrain. C'est hyper frustrant. Je ne peux pas programmer mon avenir sans savoir quelle direction prendre.

Prue: Toi, qui as des dons de voyance, tu fais confiance à un gadget en plastique?

Phoebe: N'oublie pas que mes visions ne me servent pas.

Piper: J'ai une idée. On va demander si Prue et Andy vont remettre le couvert.

Prue: Ne demande pas ça..!! Non, arrête!

Phoebe secoue la boule et Piper vient se pencher au-dessus afin de voir la réponse.

Phoebe: Hoo, intéressant.

Piper: M'oui très.

A l'instant, le beeper de Piper sonne. Phoebe secoue à nouveau la boule pour empêcher Prue de savoir la réponse.

Prue: Vous êtes trop cruelles.

Et Phoebe lui fait un grand sourire.

Piper: Si tu demandais; quand j'aurais un jour de congé. C'était Martin mon patron. Il faut que je file au restaurant.

Prue: Tu rigoles?!

Piper: Non, il a un congrès en ville et, apparemment, au Quake c'est la folie.

Phoebe: Mais tu as fait de heures sup. hier, et avant hier. C'est plus possible. Il veut t'achever, ou quoi?

Prue: Ca fait des semaines que vous auriez dû en parler avec Martin.

Piper: Je n'ai pas vraiment eu le temps.

Phoebe: Très bien. Dis-lui d'aller se faire voir et que tu prends ta soirée, point final.

Piper: (à Phoebe) Tu as raison. Je vais lui dire. (au téléphone) Allô, Martin? ... Non, je sais ce que vous voulez mais... ... Entendu. Non, aucun problème! J'arrive.

Phoebe: Hoh, excellent!

Prue: Vhouu, bien envoyé.

Phoebe: Prenez garde à la colère de Piper.

Piper: Je vais lui dire ses quatre vérités. Un.. un de ces jours. Bon, je suis en retard.

Phoebe: Attends, je vais t'accompagner à la voiture. On ne sait jamais.

Prue: J'attendrais toute seule.

Dans la foule que Phoebe et Piper traversent pour passer, il a l'homme de tout à l'heure. En le touchant, Phoebe a une Prémonition. Elle y voit une jeune femme, aux cheveux  mi- longs, succombé à l’attaque d'un rayon bleu lui transperçant le front, avant de tomber à terre, inanimée.

 

Phoebe: Oh, mon dieu. Piper.

Piper: Qu'est-ce qu'il y a?

Phoebe: Je viens d'avoir une prémonition. Une femme va se faire assassiner.

Une voiture de police leur passe à côté alors elles décident d'aller jeter un œil. Prue, les ayant vu s'éloigner de cette manière, les rejoint tout de suite dans la course. Elles se retrouvent au parking, là où le cadavre du docteur est trouvé.

Prue: Ho, mon dieu.

Piper: Phoebe a vu ce meurtre avant qu'il ne soit commis.

Phoebe: Non. Ce n'était pas celui-là. J'ai dû voir le prochain sur la liste.

 

Générique

Elles sont au manoir et c'est une matinée ensoleillée. Phoebe déjeune des céréales, Piper prépare les cafés et Prue vient s'en prendre un pour le boire devant le journal duquel elle enlève les pages qui ne l'intéresse pour les mettre à disposition.

 

Prue: Heu..C'est du déca. ?

Piper: Evidemment. Elle renverse un paquet de céréale, mais le fait qu'elle sursaute lui a fait utiliser son pouvoir. Ainsi figé, elle prend le temps de mettre une poubelle dans sa trajectoire.

L'homme de main, Léo, entre dans la cuisine.

Léo: Bonjour, mesdemoiselles. J'ai examiné votre escalier, il n'y a pas plus de deux jours de travail. Je peux l'attaquer tout de suite?!

Piper: Oui. Allez-y Léo, je vais vous apporter du café.  Son beeper se met à sonner.

Phoebe: Rho, Comme tu es très occupée, je m'en charge. J'en ai pour une minute, Léo.

Léo traverse la cuisine et en sort.

Prue: Quand allez-vous arrêter cette rivalité stupide et devenir adulte?

Piper: On s'arrêtera quand Phoebe se rendra compte qu'elle n'a aucune chance avec lui.

Phoebe: De toutes façons pour l'instant, j'ai d'autres chats a fouetter. Il fut que je m'occupe des innocents.

Piper: HOH. Puisqu'il y a un cesser le feu provisoire, je vais apporter ça à Léo. Piper sort de la cuisine avec une tasse pour Léo et sa veste dans les mains..

Prue: Tu es consciente que tu le dragues uniquement parce que Piper le drague?

Phoebe: Ha, pas du tout. Là.. Là tu te trompes. Je suis malheureuse. S'asseyant aux côté de Prue. Il y a quelque chose sur le meurtre d'hier soir?

Prue: Non. Non, je ne vois rien.

Phoebe: Comment je vais faire pour savoir qui est la fille de ma prémonition?

Prue: Tu peux me la décrire?

Phoebe: Elle mesurait, à peut près, un mètre soixante. Elle était plutôt blonde. Enfin, je crois.

Prue: Quoi, c'est tout?

Phoebe: Attends. Ce n’est pas une cassette vidéo que je peux rembobiner. Le mieux, c'est que tu en parles à Andy.

Prue: Quoi?

Phoebe: Si je ne peux pas trouver cette fille, il faut que je trouve l'assassin avant qu'il ne passe à l'action.

Prue: Avant tout, tu devrais consulter le Livre de Ombres. D'après ta prémonition, il pourrait s’agir d'un sorcier ou d'un démon.

Phoebe: Ouais, mais d'après ce qu’on sait, Andy est déjà lancé sur sa piste. Alors, tu dois aller le voir et lui poser des questions.

Prue: Je ne peux pas.

Phoebe: Tu ne veux pas!

Prue: Fiche moi la paix. On vient de rompre, alors ce n'est pas vraiment le moment de me demander d'aller le voir.

Phoebe: D'accord. Dans ce cas, je vais y aller moi-même et tu vas consulter le Livre de Ombres.

Prue: S'il te plait..

Phoebe: Prue, si j'ai eu cette prémonition ce n'est pas pour rien. On me demande de sauver cette fille. Je le sais. Mais "faut que je la trouve"! Phoebe s'en va..

Dans la scène suivante, Prue est au grenier, au-dessus du Livre.

Prue: (à elle-même) Il n'y a rien.. Pf, Je ne sais même pas ce que je cherche! Elle abandonne là ses investigations en fermant le Livre et s'apprête à retourner en bas, mais le Livre se rouvre tout seul. Elle revient vers le Livre et tombe sur la formule de Vérité. Elle tourne les feuilles pour voir les pages qu'elle regardait précédemment mais le Livre semble vouloir lui montrer la formule de Vérité.

Prue: Qu'est-ce que ça veut dire?! Elle referme le Livre et s'en va d'un pas plus rapide. Ce qui fait qu'elle ne voit pas le Livre s'ouvrir à nouveau seul sur la même page.

 

Au Quake, Piper est au téléphone, au bar du restaurant.

Piper: Oui, C'est ça. Il me faut un supplément de nappe à cause (quelqu'un renverse son verre de vin sur le bar, ainsi, presque sur Piper)  du VIN.

Martin, en s'approchant d'elle: Cet endroit est pour les clients, allez donc dans votre bureau.

Il lui prend le téléphone des mains et raccroche aussitôt.

Piper: Je vous rappelle que vous avez pris mon bureau.

Martin: Et bien, trouvez-vous un autre endroit. J'ai un restaurant plein de congressistes affamés, et je n'aurai bientôt plus assez de pomme de terre. Alors je veux que vous m'en procuriez, vite fait.

Piper: Mai.. Mais, et mes livres de comptes?

Martin: Vous n'avez qu'à les emporter chez vous. Je reviens après trois semaines d'absence et c'est le chaos!

Sans plus de mise en scène qu'il n'en a déjà faite, Martin repart vite. Seulement Piper se redresse et lui demande:

Piper : Martin, vous voulez savoir ce que je pense?

Martin: Quoi? Qu'est-ce que vous pensez?

Piper après inspiration: De combien de pomme de terre avez-vous besoin?

Martin soupire et s'en va.

 

Chez Buckland, Prue regarde une photo, d'Andy et elle, lorsqu'on frappe à la porte. Phoebe entre.

Phoebe: Salut.

Prue: Salut.

Phoebe: J'aimerais bien t'emprunter ton portable, s'il te plait? J'ai envie de surfer un peu sur le web pour vois si je trouve quelque chose sur les brûlures que les victimes avaient sur le front. (Prue lui sourit l'air amusée) Qu'est-ce qu'il y a?

Prue: Rien. Je ne t'imagine pas du tout entrain de surfer sur le Web.

Phoebe: Ah, bien si. Détrompe-toi, les cybercafés m'ont sauvée la vie.

Prue, en lui donnant le portable: Heum. Alors.. Tu es allée voir Andy?

Phoebe: Aaà vrai dire, j'ai parlé avec son équipier, brièvement.

Prue: Tu l'as dit à Morris?

Phoebe: Je n'ai pas eu besoin de le faire, rassure toi. Tous les inspecteurs du commissariat ne parlent que de ça. Le seul problème, c'est qu'ils sèchent comme des débutants. Tu as trouvé quelque chose dans le Livre des Ombres?

Prue: (en soupirant) Rien de très concluant. Alors tu..Tu n'as pas vu Andy?

Phoebe: Non, je t'ai dit que je ne lui avais pas parlé. Je l'ai juste vu dans le parking, en repartant. Mais... Il avait ce drôle de regard. Si tu ne vois pas de quoi je veux parler, vas vite te regarder dans une glace, et tu comprendras! Il est vraiment amoureux de toi.

Prue: Mouais. Tu crois que je ne le sais pas?

Phoebe: Alors qu'est-ce que tu attends? Dis-lui la vérité, c'est la seule chose qui vous sépare, c'est idiot.

Prue: Lui dire quoi, que je suis une sorcière? Mais non. Tu imagines s’il le prend mal? Comment je vais m'en tirer? Je vais lui dire "Pardon chéri, je t'ai fait une blague"?

Phoebe: Attends. Il ne va pas te livrer aux sorciers et à leur police. Et l'avantage c'est que tu sauras à quoi t'en tenir, une fois pour toute. Autrement, tu te demanderas toujours si ça aurait pu marcher ou non. Si j'étais toi, je chercherais une façon de le lui dire.. Je te remercie pour le portable.

Après s'être échangé un sourire, Phoebe s'en va, laissant la porte ouverte. La livreuse de sandwich passe par là à ce moment et toque à la porte.

 

Tanya, la livreuse: Un sandwich?

Prue, elle se lève pour l’accueillir. Oh oui, Tanya, entrez.

Tanya: J'ai gardé votre préféré. Aiguillette de dinde sans mayonnaise.

Prue: Vous êtes vraiment la meilleure.

Tanya: Merci.

Prue: au revoir.

Prue va se rasseoir à son bureau, et continue d'observer la photo.

 

Au manoir. La nuit tombée, Prue se trouve dans le grenier, en face du Livre qu'elle va tenter d’utiliser.

Prue: D'accord, tu as gagné!   Dit-elle pour elle-même.

A l'étage du bas, les deux jeunes sœurs se rencontrent sur le palier.

Phoebe: Salut soldat. On revient de la guerre?

Piper: En fait, j'ai rapporté la guerre à la maison. Je dois faire l'inventaire.

Phoebe: Je t'aiderais à faire ton travail si tu m'aides à faire le mien.

Au grenier, lisant la formule de Vérité, Prue: Pour ceux qui veulent que la vérité soit révélée et en toute sincérité les secrets dévoilés.  Vingt-quatre heures la formule opérera, après, tout souvenir s'effacera.

 

Au salon, Phoebe et Piper s'installe sur le canapé.

Phoebe: Alors, tu as réussi à parler à ton patron?

Piper: Oui, bien sûr. Je vous avais dit que je le ferai. Je vais avoir un gros bouton sur le menton?

Phoebe: Non, je ne vois rien du tout.

Au grenier, elle récite la suite de la formule. Prue: Toi, qui maintenant te trouves sous ce toit, de la bouche des autres, la vérité tu entendras.

Au salon, les deux sœurs continuent leur discussion, mais le sort est lancé.

Piper: Il ne se voit vraiment pas ?

Phoebe: Mais tu rigoles, ce n'est pas un bouton que tu vas avoir. C'est un bubon.

Piper: Quoi?

Phoebe: Finalement, tu as dit ses quatre vérités à Martin?

Piper: Non. J'ai menti, je n'ai pas osé.

Elles se regardent sans comprendre, et sans avoir envie d'en dire plus. Pendant qu'au grenier, Prue téléphone à Andy. "Vous êtes bien chez Andy Trudeau. Laissez vos coordonnées et je vous rappellerai."

Prue: Heu, Salut. Salut Andy. C'est.. C'est.. C'est Prue. Ecoute, voilà, j'aimerais bien.. Enfin, que tu m'appelles, s'il te plait. Et assez vite. Disons dans.. dans les prochaines vingt-quatre heures. Je.. Je voudrais te parler de quelque chose, heu.. Appelle-moi, au revoir. Ho, t-tu sais, ce soir se serait parfait aussi. Bon, au revoir! (Elle soupire)

 

Dans cette même nuit, dans un laboratoire. L'homme qui est apparu au début de l'épisode avec son costars et sa cravate se trouve dans ce labo. Il s'adresse à un laborant qui n'en savait rien de sa présence ici,.

L'homme: Excusez-moi. Etes-vous monsieur Pierson, Alex Pierson?

Le laborant: Oui. Que puis-je pour vous?

L'homme: Vous allez pouvoir m'aider. Vous travaillez bien tard ce soir.

Pierson: Oui, je travaille mieux la nuit. Et on vient de recevoir des prélèvements du plateau d'Bindura.

L'homme: Ah, le Zimbabwe. Les récoltes sont presque entièrement détruites par des maladies depuis des décennies. Vos travaux.. Vos travaux vont mettre un terme à tout ça.

Pierson: C'est le but que l'on poursuit.

L'homme: Et celui que vous atteindrez.

Pierson: Attendez, vous faites partie de la fondation? C'est rare qu'on vienne me voir aussi tard.

L'homme: Hao, non. Non. Mais j'ai étudié tous vos travaux et je sais où ils aboutiront.

Pierson: Mes travaux? Vous voulez parler des travaux du labo. Je suis seulement un technicien, ici.

L'homme: Pour l'instant Alex.  Mais un de ces jours, un de ces jours, je sais que vous contribuerez à trouver le vaccin. (Il donne à Pierson une tape sur l'épaule.)

Pierson: Le vaccin.. Contre quoi? Et d'abord, qui êtes-vous? Et puis, qu'est-ce que vous voulez?

L'homme: Votre avenir.

Pierson tente de s'en aller mais l'autre homme le prend par les épaules. Pierson se défend et ainsi arrache un bouton du costard de l'agresseur. L'homme en costard a beaucoup de force, et utilise son pouvoir pour tuer Pierson. Un rayon bleu qui lui sort du vrai troisième œil va, au même endroit, pénétrer le cerveau du laborant.

 

 

Une nouvelle matinée chez les Halliwell. Piper remplit les tasses de café dont Prue se sert en s'asseyant encore à la table.

Prue: Merci. Au fait, c'est bien du déca.?

Piper: Non.

Prue: Quoi, non?

Piper: Non, en fait, ça n'en a jamais été. Parce que je trouve ridicule de faire deux cafetières alors que tu es la seule à boire du décaféiné.

Phoebe arrive à son tour à la cuisine.

Phoebe: Je vous en prie. Ne vous fâchez pas quand vous recevrez la facture de téléphone. J'ai passé la nuit sur internet et je n'ai rien trouvé d'intéressant. Je plains cette fille. Hou, Piper, excuse-moi pour hier soir et ton bouton. J'ai un petit peu exagéré.

Piper: J'ai survécu.. Au fait, il ne se voit pas trop?

Phoebe: Difficile de ne pas voir un bubon.

Piper: Il se passe des trucs très étranges.

Il arrive à l'instant par la porte d'entrée de la cuisine, Léo: Bonjour mes demoiselles. Je devrais pouvoir finir l'escalier aujourd'hui.

Piper: Génial. Je, je vais refaire du café.

Phoebe: C'est moi vous l'apporterai.

Léo: Entendu. Il repart aussitôt après un sourire embarassé .

Piper: Rho, je vois que la trêve est finie.

Phoebe: Piper, tu devrais savoir que si j'ai autant envie de draguer Léo, c'est, seulement, parce qu'il te plait.  Mais attends! Ce n'est pas du tout ça que je voulais dire. (elle se retourne face à Prue) Tu peux nous expliquer ?

Se levant pour s'en aller, vite, Prue: Je regrette je suis pressée, je vais être en retard.

Piper: Prue!

Prue: Oui?

Phoebe: Explique ce qu'il se passe!

Prue: J'ai récité la formule de Vérité. .

Piper et Phoebe: Quoi?!

Prue sort de la cuisine et se fait rattraper par ses sœurs. Elles se retrouvent devant l'entrée.

Piper: Tu as récité la formule de Vérité?

Prue: Ouiii, ne me posez plus de question!

Piper: Mais pourquoi?

Prue: C'est parce que je voulais savoir comment Andy réagira en découvrant que je suis une sorcière.

Piper: A.

Phoebe: J'ai du mal à le croire.

Prue: Toi, la diseuse de bonne aventure, tu es mal placée pour me faire la morale.

Phoebe: Oh, non. J'ai du mal à croire que tu ais accepté de suivre mon conseil. La pire des rabat-joie du royaume des sorcières a utilisé ses pouvoirs à des fins personnelles. C'est cool, c'est vraiment super.

Piper: Personnelles, non. Ca nous touche aussi. Mais qu'est-ce que tu as fait?

Prue: La formule aurait dû opérer uniquement sur moi et étant donné qu'elle disait "Toi qui te trouve sous ce toit", Je croyais que j'étais la seule concernée.

Phoebe: De toutes évidences tu ne l'étais pas.

Piper: Bon, il ne nous reste plus qu'à la neutraliser le plus vite possible.

Prue: Mais c'est inutile, elle agit pendant vingt-quatre heures. Ce qui veut dire que jusqu'à huit heures ce soir, toutes les personnes qui seront en contact avec nous n'auront pas le choix. Elles devront dire la vérité.

Piper: Ca veut dire quoi "n'auront pas le choix"?

Prue: Tu vas voir.. Posez-moi une question!

Phoebe: Je suis volontaire. Prue, que penses-tu de moi?

Prue: Même si j'admire ton intrépidité et ton courage, le fait que tu sois irresponsable me rend dingue. Ho! seigneur, vraiment ça craint.

Piper: C'est monstrueux et ça peut être très dangereux.

Phoebe: Je trouve ça assez cool. Piper, qu'est-ce que tu penses réellement de ton patron?

Piper: Je pense que c'est un sale mec profiteur qui doit avoir un tout petit pénis. HIHO! je suis sur que je vais me faire virée.

Prue: Non, non, non. Ne t'en fais surtout pas, parce-que ce soir après huit heures, personne ne pourra se rappeler ce qui a été dit. Ecoutez, je voulais simplement savoir comment Andy réagirait.

Phoebe: Abracadabra, bon courage pour la journée.

Piper: Vous êtes dingues. Il faut juste qu'on se fasse porter malade, qu'on aille s'enfermer chacun dans notre chambre et qu'on attende que tout ça se termine.

Phoebe: Arrête! Il y a un démon en liberté, je dois toujours sauver une femme.  OOhoh. Attendez un petit peu.

Piper: Une prémonition?

Phoebe: Non. Une illumination. Donc, si j'ai bien tout compris, tous ceux à qui je poserai une question devront me répondre sans mentir?

Prue: Je crois que oui. Mais ça veut également dire que si on nous pose une question, il faut qu'on réponde sans mentir.

Phoebe: Ouais, enfin.. Ca, ce n'est pas sorcier. C'est cool. Très, très cool.

Piper: Phoebe, non. Où est ce que tu...

Phoebe se précipite à l'extérieur afin de ne pas devoir leur dire où elle s'en va.

Prue soupire.

Piper: Ne dis rien. Ce n'est pas le moment de me demander ce que je pense de toi!

 

Phoebe arrive au commissariat. Elle salue un policier avant de s'approcher d'Andy.

Andy: Phoebe..

Phoebe: Salut, Andy.

Andy: Qu'est-ce que..

Phoebe: Tu as téléphoné à Prue?

Andy: Elle a laissé un message sur mon répondeur, hier soir, mais je ne sais pas si j'ai envie de l'appeler ou non.

Phoebe: Fais-moi confiance et crois-moi, tu as vraiment envie de l'appeler.

Andy: Et c'est pour ça que tu es venue.

Phoebe: Oui et non... Qu'est-ce que tu sais exactement sur le type qu'on a retrouvé assassiné, l'autre soir, dans le parking du cinéma?

Andy: Si j'en crois le chef, ce n’est pas la seule victime. Hier soir, on a retrouvé un technicien de labo. assassiné. Il avaient la même marque de cautérisation sur le front et leurs yeux n'avaient plus de couleurs, ils étaient complètement blancs! ..Mais,

Phoebe: Cause du décès?

Andy: Inconnue. On dirait qu'on leur a tiré une balle dans la tête. L'ennui c'est qu'il y a qu'une blessure et pas de balle. Phoebe, c'est curieux..

Phoebe: Il y a des suspects?

Andy: Non aucun.

Phoebe: Il y a une piste qui pourrait conduire à un suspect?

Andy: on a trouvé un bouton sur le lieu du crime mais il vient, sans doute, de la veste du suspect mais il est fait d'un alliage que le légiste n'a encore jamais vu. Phoebe, mais pourquoi tu ...?

Phoebe: Ahp. Ne pose pas cette question! Bon, je file.

Andy fait un signe de la main pour la saluer.

Phoebe: N'oublie pas de téléphoner à Prue avant huit heures ce soir.

Andy lève le pouce de la main comme signe d'affirmation. (Les paroles c'est visiblement trop dangereux). Il ne comprend pas comment il s'est laissé dire tout cela.

 

Chez Buckland, Prue se languie encore. Et quand son téléphone sonne, elle répond avec impatience.

Prue: Allô, oui. Pardon. Prue à l'appareil.

Andy: Salut, c'est moi.

Prue: Andy, salut.

Andy: Phoebe vient de passer, elle m'a conseillé de te téléphoner.

Prue: Phoebe, oui. Mais on pourrait se voir? Je n'ai pas du tout envie de te parler au téléphone.

Andy: Je dois m'en réjouir ou redouter le pire?

Prue: Très sincèrement, je n'en sais rien. Mais on pourrait peut-être dîner ensemble. Dîner de bonne heure. Et même pourquoi pas maintenant?

Andy: C'est l'heure du déjeuner. Je dois aller interroger un témoin dans ton quartier vers cinq heure,  je peux peut-être passer après?

Prue: (On toque à la porte) Oui? (à Andy) Ici? Oui, pourquoi pas! Entendu, à tout à l'heure.

Tanya entre, avec son chariot de sandwich, suivie d'Hannah.

Prue: Bonjour, Tanya.

Hannah: Un appelle personnel, Prue?

Prue: Oui et ça ne vous regarde pas, Hannah. C'est mon bureau et d'ailleurs, il y a mon nom sur la porte.

Hannah: Hao. Hao, super, les dernières aiguillettes de dinde sans mayonnaise. Mh, j'adore ça.

Tanya: Pour tout vous dire, c'est le sandwich que je gardais pour Prue.

Hannah: Et bien, c'est dommage. Elle tend à Tanya un billet car elle achète le sandwich.

Prue: Je croyais que vous détestiez la dinde?

Hannah: Bien sûr. Je l'achète pour vous embêter!

Profitant de l'opportunité qui s'offre à elle, Prue décide de poser la question fatale: Heum. Il y a une raison particulière qui vous pousse à être aussi épouvantable avec moi?

Hannah: Evidemment! J'ai pour mission de vous détruire.

A cet instant, Rex, qui était dans le couloir, intervient promptement dans la discussion car il est étonné de la sincérité soudaine de sa coéquipière.

Rex: Et bien.. Il n'y a rien de tel, qu'un peu de rivalité entre les experts pour en tirer le meilleur et stimuler leur créativité. (se penchant en direction d'Hannah.) Hannah, vous venez?

Hannah sort du bureau rapidement pendant que Rex gesticule, gêné de cette altercation, avant de la suivre. Tanya lève les sourcils et s'en va également, retrouver son travail. Prue va se rasseoir, amusée.

 

Rex fulmine contre Hannah, une fois arrivé dans son bureau.

Rex: Je peux savoir ce qui t'a pris?

Hannah: Je n'en sais rien. C'est sorti tout seul, sans que je ne le fasse exprès.

Rex: Ha non, non! Non, tu ne te rends pas compte que tu as bien faillit tout dévoiler. (Il l'a tient par les épaules et la secoue quelques fois) En fait, je me demande.. Si brusquement, tu n'aurais pas perdu le contrôle de tes facultés.

Hannah: Non. Mais... C'est atroce, elle est toujours si.. Si... Prue! (Rex se redresse et prend un cigare dans une boîte, sur son bureau) Pardonne- moi.

Après s'être échangé des regards complices, Rex se penche vers elle pour lui parler.

Rex: C'est oublié. (Soulagée, Hannah s'apprête alors à partir) Attends!

Rex met son cigare à la bouche et requiert le don d'Hannah, qui se retourne et souffle sur le bout du cigare afin de l'allumer.

Rex: Allez, file! Repars travailler!

 

Piper, quant à elle, est dans le manoir, au téléphone avec Martin.

Piper: Martin, je ne peux pas venir travailler ce soir. J'ai les livres à mettre à jour. ... Faire les comptes et gérer le service c'est impossi.. ... Mais vous ne comprenn.. ... Immédiatement?.. Ho, très bien. J'arrive. (Elle met fin à la communication avant de dire tout haut ce qu'elle pense)  un jour, tu le regretteras, sale crétin!

Léo entre dans le salon depuis le jardin. En apercevant Piper, il lui adresse la parole.

Léo: Je regrette, j'ai eu un petit accident. Ça vous ennuie si je le passe sous l'eau?

Piper: Non, allez-y et en attendant je vais vous refaire du café.

Léo: Je vous remercie mais je crois que je finirais par le renverser à nouveau. Je crois que la caféine me rend nerveux et très maladroit. (Il se dirige en direction de la cuisine.)

Piper: Léo, attendez!

Léo: Oui?

Piper: Je peux vous poser une question?

Léo: Bien sûr.

Piper: Vous voulez un autre T-shirt?

Léo: J'en ai un de rechange, merci. (Encore une fois, il se détourne pour aller à la cuisine.)

Piper: Ce n'était pas la bonne question.

Léo: Ha. Ah, non?!

Piper: Non. J'avais envie de savoir s'il vous arrivait de.. Penser à moi?

Léo: Oui.

Piper: De.. De quelle façon? Un.. un peu comme.. Quand on pense à une amie ou..?

Léo: Vous avez de très jolis yeux.

Piper: Ca, c'est une jolie façon.

Léo: Je suis désolé, j'aurais dû trouvé quelque chose de plus poétique, non?

Piper: Pas du tout. (après une hésitation, elle continue cette discussion)  Ho, après tout.. Léo, que pensez-vous des femmes qui font le premier pas?

Léo: Je n'en sais rien. J’attends encore que ça m'arrive.

Piper: C'est aujourd'hui.

Piper lui sourit avec gêne, mais, en prenant son courage à deux mains, elle se penche pour l'embrasser.

Léo: Et que pensez-vous des hommes qui font le deuxième pas?

Piper: Je les aime.

C'est à Léo de l'embrasser vivement après avoir mis les mains dans les cheveux de Piper.

 

Chez Buckland, Rex croise Prue qui attendait un ascenseur. Ils se mettent à discuter ensemble jusqu'à ce que Phoebe, qui sortait d'un bureau alentour, intervienne au bon moment.

Prue: Ça va, Rex?

Rex: Et vous, comment allez-vous?

Prue: Ouf, je suis au bord de la crise de nerf. Parce que je dois dire à mon petit ami qu'en fait je ne suis pas comme les..

Phoebe: Les autres! C'est une battante! Le meilleur parti de toute la ville, c'est clair. Je suis Phoebe, sa sœur. On s'est déjà rencontré.

Rex: Oui, oui. Je sais, je m'en souviens.

Jetant un regard noir à Rex, elle s'adresse à sa sœur, Prue: Vient, on va dans mon bureau.

Phoebe, pendant qu'elles marchent seules dans le couloir: Cette formule est vraiment efficace.

Prue: Oui, je m'en rends compte. Tu as parlé à Andy?

Phoebe: Oui. Il m'a donné la liste de toutes les victimes. Elles sont toutes mortes de la même manière. Le problème c'est qu'ils n'ont pas de suspect et donc je n'ai pas la moindre piste pour la trouver. (A ce moment, elles croisent Tanya dans le couloir et l'effleurer donne une prémonition à Phoebe)

Sa prémonition est la même que celle reçue hier au soir; Une jeune femme, Tanya, se faisant tuer par un rayon bleu lui transperçant le front.

Phoebe: C'est elle!

Prue: Qui ça, elle?

Phoebe: C'est la fille de ma prémonition.

Prue: Tanya? (Se demande Prue, à moitié pour s'en convaincre et à moitié en tant que question à Phoebe.)

Phoebe, courant en direction de l'ascenseur: Attendez-moi, s'il vous plait!

Elles s'élancent derrière Tanya. Mais celle-ci est déjà dans l'ascenseur et ne se doute pas qu'on l'appelle.

Dans l'ascenseur, Tanya remet ses lunettes pendant que l'homme, qui tue les personnes qu'intéressent les sœurs Halliwell, s'adresse calmement à elle.

L'homme: Excusez-moi, êtes-vous madame Parker, Tanya Parker?

Tanya: Oui?!

L'homme: Vous avez été particulièrement difficile à trouver. Vous n'êtes jamais au même endroit, et jamais toute seule.

Tanya: Excusez-moi?

Au même instant, Phoebe tentait de rappeler l'ascenseur en appuyant avec acharnement sur le bouton.

Prue: Tu en es sûre?

Phoebe: Mais oui! C'est la vérité...

Prue: Très bien.. Tu prends les escaliers. Moi, j'appelle la sécurité.

Lorsque Phoebe atteint le parking, elle voit Tanya essayant de repousser son agresseur. Mais l'homme est bien plus fort et la plaque contre une voiture. Phoebe se précipite vers la bagarre, cependant elle s'arme de deux bouteilles vides provenant d'une poubelle. Elle court se mettre derrière l'homme en costard, alors que celui-ci est parvenu à mobiliser Tanya  et lui envoyer son rayon dans le troisième œil.

Tanya: Lâchez-moi!

Phoebe lui casse une bouteille sur le crâne mais il ne semble qu'étourdit, et se retourne face à Phoebe.

Phoebe: Courrez Tanya, courrez! Ah, ça alors..  Elle aperçoit le vrai troisième œil de l'agresseur. Mais gardant ses réflexes, elle lui casse la seconde bouteille sur la joue gauche. Et rejoint Tanya qui s'est enfuie vers sa voiture. Phoebe monte dans la voiture en lui demandant de démarrer, ce qu'elle fait très vite avant de sortir en trombe du parking. Alors que Prue arrive sur le parking, suivie de deux gardes de la sécurité.

Prue: Phoebe...

Mis elle repart aussitôt ne sachant pas que l'homme présent sur le parking est la cause de tout ce mal alors que lui, à présent, a une nouvelle proie.

 

Phoebe et Tanya sont au manoir. Tanya est au téléphone quand Phoebe lui apporte à boire.

Tanya: Chéri, je vais bien. Non, c'est inutile que tu reviennes plus tôt que prévu. ... Oui, bien sûr. Je vais rester chez des amies. ... Oui, je t'expliquerai tout ça quand tu rentreras à la maison.

Phoebe: Vous avez des enfants?

Tanya: (Elle pose une main sur le combiné pour répondre à Phoebe.) Non, pas encore.

Phoebe: Des.. Animaux?

Tanya: Non. (Elle termine sa conversation téléphonique.) Je t'aime aussi, au revoir.

Tanya: Pour que j'arrive à expliquer ce qui s'est passé à mon mari, vous allez d'abord devoir me l'expliquer. Qu'est-ce qu'il y a derrière tout ça?

Phoebe: Je vais faire bref; Vous êtes en danger. Si on veut vous protéger, vous ne devez pas vous trouvez là où on vous voit habituellement. C'est pour ça que vous devez rester ici.

Tanya: Mais c'était quoi cette chose?

Phoebe: Je ne mentirai pas.. Cette chose c'est un démon.

Tanya: Je m'en vais!

Tanya se lève du canapé où elle était assise et se dirige vers la porte d'entrée mais Phoebe tente encore une fois de la convaincre, craignant pour la vie de Tanya.

Phoebe: Non, Tanya. Il a déjà tué des gens. Vous pouvez appeler les flics si vous ne me croyez pas. Cette brûlure sur votre front.. (Elle indique l'endroit avec sa main droite) C'est.. C’est comme ça qu'il tue, je l'ai vu. C'est vrai. J'ai des visions. Des visions des personnes qu'on me demande d'aider.

Tanya lui fait de gros yeux et continue son chemin.

Phoebe: J'ai vu sa prochaine victime. Et c'était vous!

Sachant que ce qu'elle avait vu au parking n'était pas normal, elle prend en compte cette dernière déclaration et semble décidée à rester un peu plus longtemps.

Phoebe: Vous croyez aux coïncidences? Pas moi. Je devais vous voir, il fallait que je vous trouve. Dans l'immédiat, je dois veiller sur vous et vous sauver.

 

Au Quake, Piper est au téléphone avec Phoebe alors que son job lui demande beaucoup d'attention.

Piper: (A un livreur) La romaine dans le frigo. trois, en face. (A Phoebe) Phoebe, tu l'as amenée chez nous, oui, c'est très clair. ... Je sais bien qu'on doit protéger les innocents mais si tu avais trouvé quelqu'un qui sache faire une béarnaise, ça m'aurait arrangé, c'est la panique ici. Je dois raccrocher,  je viendrai aussi vite que possible. (Elle raccroche le combiné et puis se dirige vers Martin qui entrait dans la cuisine durant sont appelle.)

Piper: Martin, c'est géniale. Justement j'avais besoin de..

Martin: J'ai fait une liste. Vérifiez-là deux fois! Je reviendrai après le coup de feu du dîner.

Piper: Mais.. J'ai des problèmes familiaux alors je..

Martin: Alors vous voulez vous sauver, rentrer chez vous et régler vos problèmes!

(Piper enlève son tablier) Piper: Merci d'être aussi compréhensif.

Martin: Ho, ne me remerciez pas. Parce que la réponse est; Non.

Piper: Très bien, Martin! Vous ne voulez rien comprendre mais je vais quand même vous dire une chose; Vous êtes dingue. Personne au monde ne peut faire tout ça. Comment espérez-vous que j'y arrive toute seule?

Martin: Je sais que vous y arriverez.

Piper: Quoi?

Martin: Pourquoi j'emploierai plus de monde quand je sais que vous ferez tout, sans même vous plaindre. Vous êtes une aubaine, vous travaillez à moitié prix. Oh! Piper, Je ne sais pas pourquoi j'ai dit ça!

Piper: c'est trop tard maintenant. La vérité est sortie et je vais faire pareil! Vous ne me méritez pas, je vous lâche! (Elle donne son tablier à Martin et s'en va!)

 

A la salle des ventes, le démon a suivi Prue jusqu'à son bureau mais, lorsqu'elle  rentre dans son bureau, elle salue une personne qui l'y attendait.  Alors, pris de court, le démon s'éloigne.

Prue: Ha, salut Andy!

Andy: Salut Prue.

Prue: Je suis vraiment désolée d'être en retard mais ma réunion n'en finissait pas.

Andy: Ton assistante m'a dit de t'attendre ici. J'espère qu'elle a eu raison.

Prue: Oui-oui, bien sûr. Tu veux que j'aille te chercher un peu d'eau?

Andy: (en hochant la tête en guise de négation) Je te remercie. Comment est-ce que tu vas?

Prue: Je suis prête à disjoncter. Et toi?

Andy: Au bord de l'infarctus, tant j'ai le cœur qui bat. ( Il souhaitait dire autre chose car il lui sourit amicalement avant de se rendre compte que ce n'était pas volontaire.)

Andy s'assoit en face du bureau quant à Prue, elle malaxe ses ongles mais reste debout.

Prue: Dis-moi, est-ce que tu penses que tu me connais vraiment bien?

Andy: Oheum.. Je sais que tu adores les barres chocolatées. Que tu détestes les gens qui parlent fort aux vernissages. Que tu ne cèdes jamais avant d'avoir gagné et que tu massacres t'es petites peaux quand tu es sur le nerf. (Prue s'arrête de s'occuper de ses ongles.) Je sais aussi que j'ai très envie de ressortir avec toi. Je voudrais juste que tu ais assez confiance en moi pour me dire ce qui t'effraie autant.

Prue: En fait.. C'est exactement de ça que je voulais te parler. Hmh, seulement, je crois qu'il vaudrait mieux, avant que je te dise quoi que ça soit, que je te montre de quoi il s'agit.

Prue: Allez, je me lance. Tu vois ça?

Andy: Oui!?!

Prue: Regarde!

Avec son pouvoir, Prue déplace un presse-papier pyramidal qui se trouvait près d'Andy. Celui-ci se lève hâtivement, prit d'un sentiment d'insécurité et/ou d'incompréhension, s'éloignant du bureau.

Andy: M.. Mais enfin, qu'est-ce qui s'est passé?

Prue, souriant nerveusement: C'est mon secret! Je fais bouger les objets.

Andy: C'est de la télékinésie?

Prue: Oui, si on veut. Enfin, non. En réalité c'est ça et puis c'est beaucoup plus que ça. Je suis une sorcière.

Andy: Une quoi? (Andy rigole car n'a pas l'air convaincu, pourtant..)

Prue: Une bonne sorcière. J'ai des pouvoirs, je. Je. Je ne les ai jamais vraiment voulus. D'ailleurs, je ne m'en suis rendue compte que récemment. A peu près à l'époque où nous nous sommes retrouvés.

Andy: Ha hein.

Prue: Ecoutes.. Tu te souviens de toutes ces fois où j'ai disparu.. Et où tu me retrouvais sur les lieus du crime sans aucune explication logique? Eh bien, c'était pour ça. J'avais vraiment envie de te le dire mais je n'en avais pas le courage. Je n'osais le dire à personne... Tu fais une drôle de tête, ça va?

Andy: Je n'en sais rien... J'imaginais toutes sortes de choses que tu pouvais me cacher et.. Celle-ci n’était pas sur la liste, Je l'avoue.

Ils s'échangent un sourire impulsif.

Andy: Ca veut dire que.. Piper et Phoebe sont aussi..

En allant s'asseoir, Prue: Oui! C'est notre héritage, on tient ces pouvoirs de notre mère et de notre grand-mère.

Andy: Donc, quand tu auras des enfants..

Prue: Si ce sont des filles, oui.

Se rasseyant aussi, Andy: C'est... C'est un drôle de secret que tu m'as caché.

Prue: Ne m'en parle pas!

Andy: Ca peut changer? Tu peux faire quelque chose pour t'en délivrer?

Prue: Non, tu n'as pas le droit de me demander de changer. C'est quelque chose que je n'ai réussi à accepter que récemment.. Et toi, est-ce que tu réussiras à le faire?

Andy: Je dois être franc avec toi! Je n'en sais rien, Prue.. Honnêtement, je n'en sais rien.

Andy est honnête, puisque  la formule opère. Mais Prue ne sait qu'en penser.

 

 

Dans la véranda, sont réunies Piper, Phoebe et Tanya qui observe les pages du Livre des Ombres.

Phoebe: Tu sais si Prue a parlé à Andy?

Piper: Non, je n'en sais rien. (S’adressant à Tanya) Vous avez trouvé quelque chose dans le Livre des Ombres?

Tanya: Non. Personne ni rien que je reconnaisse.

Piper: Donc, d'après les infos. que t'a donné Andy; La troisième victime était professeur à Standford. Qu'est-ce qui les relie?

Phoebe: Il croit que ça pourrait être le domaine du travail. La biogénétique.

Piper: Un professeur d'université, un généticien, un technicien de laboratoire.

Tanya: Je ne livre que des sandwiches. Vous êtes certaines que c'est à moi qu'il en veut?

Phoebe: On va le savoir tout de suite.

Lorsqu'elle pose sa main sur la jambe de Tanya, Phoebe reçoit une prémonition. Lui montrant Tanya serrant un enfant, nouveau-né, dans ses bras, dans une chaise à bascule. Une fois sortie de sa prémonition, Phoebe regarde sa sœur et, un peu gênée vis-à-vis de Tanya ne regarde plus celle-ci dans les yeux.

Phoebe: Piper, il manque le lait. Cuisine..!

Tanya est surprise de cet échange entre les sœurs, mais elle se remet vite à sa recherche pendant que les filles s'éloignent.

Phoebe, quand elles entrent dans la cuisine: Elle va donner la vie.

Piper: La vie à quoi?

Phoebe: La vie à un bébé. Elle est enceinte.

Piper: Ho! (agréablement surprise, elle fait un pas en avant afin d'aller en parler avec Tanya.)

Phoebe: Non-non. Non-non. Arrête, elle ne le sait pas encore.

Piper: Oh. Qu'est-ce qu'on fait? On le lui dit? On n’a jamais fait d'information prénatale.

Phoebe: Hé, tu sais, ce n'est pas le genre d'information que Tanya a besoin d'entendre de la bouche de filles qu'elle connaît à peine. Et qui lui disent qu'une espèce de démon à trois yeux veut aspirer la vie qu'elle porte en elle.. Oui.. (Phoebe fronce les sourcils) La vie qu'elle porte en elle.. Minute-minute! Serait-il possible que ce ne soit pas à elle qu'il veuille s'en prendre mais à son bébé?

Piper: Comment saurait-il qu'elle est enceinte?

Phoebe: Je n'en sais rien. Peut-être qu.. Qu'il voit le futur lui aussi. (elle se met dos à Piper).. Ou alors. Ou alors qu'il en vienne.

Piper: Je ne te suis pas.

Se remettant face à Piper, Phoebe: Le bouton! la police a trouvé un bouton près du corps de la dernière victime. Apparemment, il était fait d'un métal bizarre que l’on n’avait jamais vu avant.

Piper lève son index et le fait tourner devant elle

Piper: Rembobine!

Phoebe: Je recommence. Il y a un bouton qui ne devrait pas exister sur cette terre. Un démon dont le Livre des Ombres ne mentionne pas l'existence et un bébé dont personne ne connaît l'existence.. Tu as une meilleure explication?

Piper: Admettons que tu aies raison. Comment il fera pour le retrouver?

Phoebe: Eh bien, s'il veut Tanya, il saura ou nous trouver.

Piper: Il ne sait même pas où on est.

Phoebe: Mais il a trouvé Tanya chez Buckland et il m'a vu avec.. (Phoebe soupire en réalisant que le démon fera le lien entre elle et...) Avec Prue!

Les deux sœurs se regardent interloquées en ouvrant toutes deux la bouche.

 

Hannah: La dernière éteint les lumières?

Chez Buckland, Prue attend que le temps passe dans son bureau quand Hannah vient lui adresser la parole. Prue sort doucement de sa rêverie.

Hannah: Bonsoir, je rentre chez moi. (Prue ne se décide pas à répondre)

Hannah: Alors.. Vous fermerez tout en partant?

Prue: Oui, bien sûr.

Hannah: Heu, Prue. A propos de ce que je vous ai dit, tout à l'heure..

Prue: Ce n'est pas tout à fait le bon moment.

Hannah: Je veux juste vous dire que je suis désolée.

Prue: Mais vous ne pensez pas vraiment ce que vous dites!?

Hannah: Non! (Hannah se sent mal de ne pas avoir pu mentir alors elle s'en va vite)

Lorsqu'Hannah entre dans l'ascenseur, le démon surgit d'un couloir alentour. Il pénètre dans le bureau de Prue qui ne le prend pas pour une menace.

L'homme: Excusez-moi. Etes-vous mademoiselle Halliwell? Prue Halliwell?

Prue: Oui, pourquoi? Nous avions rendez-vous?

L'homme: Non. Pour tout vous dire je suis à la recherche de quelqu'un. Je suis persuadé que vous pouvez m'aider.

Prue: Je recherche les objets d'art pas les gens.

L'homme: Pourtant, je crois que vous devez la connaître, je vous ai vu parler avec elle tout à l'heure. Elle est petite, brune, jolie et je vous ai vu quand vous étiez près des ascenseurs.

Prue: Je ne m'en souviens pas.

L'homme: En êtes-vous sûre?

Prue: Qu'est-ce que vous lui voulez?

L'homme: Elle cache la femme qu'on m'a demandé de tuer.

Prue: D'où venez-vous?

L'homme: Du futur. (Il est de plus en plus en colère car il ne maîtrise de moins en moins la discussion).. Qu'est-ce que vous faites?

Prue: Pourquoi tuer Tanya?

L'homme: Je ne veux pas Tanya. Je.. Je veux celui qui vit en elle. NON!(Il se retourne et met la main à sa bouche, ne comprenant pas comment la vérité lui a été soutirée.)

Prue: Et les autres.. Pourquoi les avoir tués?

L'homme: Ils étaient tous.. Des pièces du puzzle. Des pièces du vaccin... Ça suffit!

L'homme se lance en direction de Prue après avoir jeté une chaise à travers la salle. Prue se défend en utilisant son pouvoir afin de repousser le bureau contre l'homme. Le temps que celui-ci prend pour se dégager, Prue s'échappe. Mais il se met à la rattraper bien vite.

 

Piper: Réponds! Allez Prue, décroche!

Piper tente hâtivement de joindre Prue par téléphone depuis le manoir. Tanya est encore à feuilleter le Livre.

"Ici, la salle des vente de Buckland" Annonce le répondeur.

Piper: Elle ne répond plus. Il est plus de cinq heures et il y a le répondeur.

Phoebe: Il faut aller chez Buckland.

Piper: D'accord. Je prends mes clefs, va chercher Tanya!

Phoebe: Non, il va falloir que tu y allies sans moi. Si on emmène Tanya avec nous et qu'il est là-bas ce sera comme si on l'a jetait dans la gueule du loup. Elle ne peut pas rester à la maison toute seule, alors..

Piper: Mais attends.. On a vraiment besoin de toi!

Phoebe: Je ne peux pas, toujours, être le pouvoir des trois.

Piper: Mais si jamais il vient ici et que tu es toute seule.

Phoebe: Et bien, on montra dans le grenier, avec le Livre.

Piper: D'accord. Fais attention!

Phoebe: Toi aussi.

Elles se prennent dans leurs bras pour se dire au revoir et se serrent l'une- ‘autre.

 

Pendant ce temps chez Buckland, Prue s'est dirigée vers les sous-sols et descend à vive allures dans les éscaliers. Elle est suivie de près par le démon qui, lui, reste bien droit dans sa course.

Quand Prue se retrouve tout en bas, elle est face à une porte fermée à clef. Elle tente, alors, de l'ouvrir avec sa force télékinésique. Une fois à l'intérieur, elle cherche à se cacher dans l'entrepôt.

L'homme: Il me reste huit mois et demi pour trouver Tanya, mademoiselle Halliwell. Il me reste beaucoup de temps. Vous, en revanche, vous n'en avez plus.

Prue s'enfuie  le plus loin possible, mais elle se retrouve dans un cul de sac de marchandises empilées.

 

Dans le bureau de Prue, Piper vient d'arriver et y constate les dégâts.

Piper: Prue? Oh.. Oh non..  Elle sort du bureau.

 

Dans l'entrepôt, Prue fait perdre du temps à son agresseur en lui demandant des vérités sur sa mission.

L'homme: Vous ne pourrez pas toujours vous cacher!

Prue: Quel est ce vaccin? Il protège contre quoi?

L'homme se met à rire: Contre moi, évidemment. Et contre tous les sorciers qui sont comme moi. Dans le Futur.. le fils de Tanya Parker sera le chercheur en mesure de rassembler tous les éléments.. pour fabriquer le vaccin qui nous détruira tous.

A ce moment, il s'approche d'une casse et y découvre Prue qui se cachait là, accroupie. Elle sursaute et se redresse.

L'homme: A moins que je n'arrive à le détruire avant.

Il prend Prue par la gorge et la soulève de terre, enfin, il ouvre son troisième œil. Piper accourt à cet instant précis et parvient à figer le démon avant qu'il ne soit trop tard. Elle ramasse un pied de biche sur une caisse et écarte les doigts de l'homme en noir du cou de Prue.

Piper: Tu as besoin d'un coup de main?!

Prue: Ouiii. Harg.

Piper: Il ne veut pas s'en prendre à Tanya mais à son bébé. Elle est enceinte.

Prue: Oui, je sais.

Piper: Hein?

Prue: Bon, on en parlera plus tard. Où est Phoebe?

Piper: A la maison avec Tanya.

Prue: Mais enfin, qu'est-ce que tu attends pour nous en débarrasser? (En indiquant l'homme en corstard)

Piper: Mais tu 'as qu'à le faire toi-même. Tu n'as qu'à l'expédier ailleurs. (Elle lui lance le pied de biche)

Prue: Mais où ça? Ce type vient du futur.

Piper: Mais agis! Il va s'animer dans un instant.

Prue, elle lui retend le pied de biche: Non, Piper. C'est à toi d'agir.

Piper, refusant de prendre le pied de biche: Non!

Prue: Tu le fais..

Piper: Non. Non, toi, tu le fais.

Piper: Non, non et non.

Et durant leur lutte, elles s'échangent le pied de biche. Mais le démon revient à lui et se retourne pour leur faire face. Prue et Piper tiennent, les deux, le pied de biche. Et, affolées, le dirigent ensemble dans le troisième œil du démon.  Il se l'enlève en criant, c'est alors qu'une fumée bleue s'échappe de son œil blessé. Il tombe à terre et parait mort. Au même moment, une sorte de vortex bleu apparaît et emporte le corps de l'homme en noir avant de disparaître.

Prue: Ce qui est sympa, c'est qu'il a fait le ménage en partant.

 

 

Les effets de la formule touchent à leur fin. Prue a encore une chose à faire pendant qu'il en est temps. Elle attendait Andy devant sa porte jusqu'à qu'il arrive.

Andy: Prue..

Prue: Andy.. Je dois savoir comment tu te sens à propos de ce que j'ai dit tout à l'heure.

Andy: Accorde-moi encore un petit peu de temps.

Prue: Je regrette, mais moi, je n'ai pas le temps. C'est urgent. J'ai besoin de le savoir avant huit heures.

Andy: Entre! On sera mieux pour en parler. (Il ouvre sa porte d'entrée)

Prue: Non, je ne peux pas.

Andy: Juste une minute..

Prue: Non. Je.. Je sais bien que si j'entre on va boire un verre, on va parler de tout et de rien et on va perde un temps précieux.. Il faut que je le sache tout de suite.. Est-ce que tu crois que tu arriveras à accepter que je sois une sorcière?

Andy: S'il faut que je te donne une réponse maintenant.. Je crois que non. Je pense qu'il n'y a aucun mal à ça, c'est juste que ce n'est pas l'avenir que.. Que j'avais envisagé.

L'horloge sonne huit heures, mettant fin aux effets de la formule. Andy fronce les sourcils.

Andy: Heum.. De quoi on vient de parler?

Prue: Tu ne t'en souviens pas?

Andy: Honnêtement. Non.

Prue: Tu ne te rappelles pas de ce dont nous avons parlé ces dernières vingt-quatre heures?

Andy: Non, c'est vraiment étrange... Tu veux peut-être entrer?

La tête baissée, Prue: Non. (Elle redresse sa tête) Non, je dos y aller.

Prue se penche vers Andy et lui embrasse la joue avant de lui dire "au revoir, Andy".  Celui-ci en est troublé et la regarde s'en aller. Arrivée au bout du couloir, Prue prend appui sur le mur car elle se sent triste de cette rupture.

 

Pendant que Piper et Phoebe attendent Prue au Quake, Phoebe fait signe à un serveur en agitant le bras.

Phoebe: Excusez-moi, houhou. Ça sert à quoi de sauver le futur si je ne peux même pas avoir un verre d'eau dans le présent?

Piper: Oh, puisque tu parles de futur, tu sais où est Tanya?

Phoebe: Ouais, elle s'est éclipsée. Elle avait un peu la nausée. Elle croit que ça vient du poisson.

Pipier: Géniale. Elle va faire un procès au Quake pour intoxication alimentaire. (Piper se prend les joues entre les mains.) Mais cette journée ne finira, donc, jamais!

Phoebe: Rassure-toi, ça y est! Elle est finie, il est huit heures vingt. La formule de vérité n'opère plus et le monde est un endroit plus sûr.

Martin, s'approche en colère: Piper, vous êtes assise tranquillement. Qu'est-ce qui se passe, ça ne va pas du tout?

Piper: Vous ne vous souvenez pas?

Martin: Je ne me souviens  pas de quoi? J'ai besoin de vous en cuisine, vite fait! Il nous manque un sous-chef. (Il s'en va comme il est arrivé)

Piper: Oh! Ça, ce n'est est pas croyable. J'ai fini par me rebeller, démissionner et il ne s'en souvient même pas. Petite minute.. Tout le monde a oublié la vérité, pourquoi pas nous?

Phoebe: Chaque acte a des conséquences. La règle d'or des sorcières. Prue a jeté un sort à des fins personnelles alors maintenant il faut qu'on en assume les conséquences.

Piper: J'en ai pour une minute. (Elle se lève d'un mouvement décidé) Je dois rafraîchir la mémoire de ce cher Martin. (Elle se dirige vers les cuisines.)

Phoebe: Ho, oui. Vas-y! Mords-le!

 

En arrivant dans la cuisine, Piper: Martin! Il faut qu'on parle.

Martin: Excusez-vous! (Il lui lance le tablier à la figure.)

Piper: Je ne veux pas et je ne peux pas tout faire par moi-même. C'est terminé, j'ai besoin qu'on m'aide. Votre restaurant a besoin d'un autre directeur, d'un sous-chef, d'une hôtesse et d'un extra pendant le weekend. Si vous ne voulez pas engager du personnel, dites-le moi, je démissionne!

Martin: Pourquoi avez-vous autant tardé, vous n'aviez qu'à le demander.

Piper: Ha, oui? Très bien. Entendu! Alors, à demain. (Elle se retourne pour partir)

Martin: Mais..Je..

Piper: C'est mon soir de congé. (Elle lui lance, à son tour, le tablier).

Lorsqu'elle ouvre un battant pour sortir, Léo passait derrière. Il la reçoit dans le front.

Piper: Ohoo, Léo. Je suis vraiment désolée. Ca va aller?

Léo: Oui, ça va bien. J'ai juste été surpris.

Piper: Oui?! Moi aussi. Qu'est-ce que vous faites ici?

Léo: Eh bien, je voulais vous voir. Je.. Je crois que.. En fait, j'ai l'étrange impression d'avoir fait quelque chose de pas bien. Et je suis venu pour m'excuser... C'est ça?

Piper: Non! Non. Pas du tout.. Vous n'avez rien fait. (Elle lui sourit) Alors, je vous offre un verre?

Ils s'en vont ensemble. Tandis que Prue revient de chez Andy. Elle va à la table de Phoebe et s'y assoit.

Prue: Salut.

Phoebe: Salut. Qu'est-ce que ça a donné?

Prue: Rien de bien.

Phoebe: Hoh, je suis vraiment désolée.

Prue: M'oui, moi aussi. Mais.. J'ai récité une formule pour avoir une réponse et je l'ai eue. Même si ce n'est pas celle que je voulais.

Phoebe se rapproche de sa sœur et la prend dans ses bras et lui caresse les cheveux.

Fin

[Scene: Car park. Dr Mitchell is walking to his car. Gavin, a warlock, is there.]

Gavin: Excuse me, are you Dr Mitchell? Dr Oliver Mitchell?

Dr Mitchell: Yes.

Gavin: What a pleasure. I can't tell you how long I've waited for this.

Dr Mitchell: Excuse me but have we ...

Gavin: Met? I'm sorry, only in print. I've read your work. Your studies, specifically on cell degeneration are ahead of their time.

Dr Mitchell: You're very kind.

Gavin: No really. It's fascinating. You've become kind of a hobby of mine. I found your article on the mutant retina gene to be particularly intriguing.

Dr Mitchell: But I haven't even --

Gavin: Published it yet? Don't worry, you will. And you'll help to find the vaccine.

Dr Mitchell: The vaccine? Against what?

Gavin: Against this. (A laser beam comes out of Gavin's forehead and burns a hole in Dr Mitchell's forehead.)

[Scene: Movie theatre. Prue, Piper and Phoebe are waiting in line. Phoebe's holding a magic 8 ball.]
Phoebe: (reading the 8 ball) "Ask again later." Hello, vague. How am I suppose to plan my future without a little direction?

Prue: You, who can see the future is now looking for a magic 8 ball.

Phoebe: My visions don't help me remember.

Piper: I've got an idea. Why don't we ask if Prue and Andy will get back together.

Prue: Oh, Phoebe, please don't.

(Phoebe shakes up the 8 ball.)

Phoebe: Ooh... interesting.

Piper: Very.

(Piper's pager beeps. Prue tries to look at what the ball says but Phoebe shakes it up before she can see it.)

Prue: You are cruel.

Piper: I forget what a day off feels like. That was my boss, Martin. I have to get back to the restaurant.

Prue: You're kidding?

Piper: There's a convention in town and business is just crazy.

Phoebe: But you worked a double shift yesterday and the day before that. He's working you to death, Piper.

Prue: I thought that you were gonna talk to Martin about this weeks ago.

Piper: I never got around to it.

(She gets out her cell phone and dials the number.)

Phoebe: Well, tell him to stuff it. Tell him you're taking the night off and that's that.

Piper: I know, you're right. I will. (on the phone) Hello, Martin. No, I know what you want but ... okay, no that's not a problem. I'll be right there. (She hangs up.)

Prue: Wow, you told him.

Phoebe: Beware of the wrath of Piper.

Piper: I will talk to him... eventually. I gotta go.

(She walks off.)

Phoebe: Wait, Piper, I'll walk you to the car, it's safer.

(Phoebe follows Piper.)

Prue: (to herself) I'll wait here.

Phoebe: (walking past the people) Excuse me, pardon me. (She bumps into Gavin and has a premonition of him burning a hole in a woman's forehead.) Oh my God, Piper.

Piper: What is it?

Phoebe: I just had a premonition. A woman's about to get murdered.

(A police car with its sirens on drives into the car park. Phoebe, Piper and Prue run into the car park. They see Dr Mitchell lying on the ground with the hole burnt in his head.)

Prue: Oh my God.

Piper: Phoebe saw this murder before it even happened.

Phoebe: No, not this one. I think I saw the next one.

Opening Credits
[Scene: Halliwell manor. Kitchen. Piper's making coffee, Phoebe's pouring cereal in a bowl and Prue sits down to read the paper and drink her coffee.]

Prue: Uh, is this leaded?

Piper: Oh, yes.

(Piper knocks the cereal off the table but freezes it before it hits the ground. She places the bin underneath it. The cereal unfreezes and falls in the bin. Leo walks in the kitchen.)

Leo: Morning, ladies. Took a look at the staircase. Shouldn't be more than two days work. You mind if I get started?

Piper: Nope, not at all. I'll get you some coffee.

(Piper's pager beeps.)

Phoebe: But you're busy. I'll get it. Be right there, Leo. (Leo leaves the kitchen.)

Prue: When are you two gonna stop fighting over him and grow up?

(You see Phoebe and Piper fighting over the coffee cup.)

Piper: When Phoebe realizes that she doesn't have a chance with him.

Phoebe: Well, that doesn't matter now because I have to go protect the innocent.

Piper: So, we'll call it truce... temporarily. I'll just take this to Leo. (She does so.)

Prue: You know you're only into him because Piper is.

Phoebe: That is so not true. I'm wounded. Now, is there anything in there (the paper) about last nights murder?

Prue: Nothing of any use.

Phoebe: How am I suppose to figure out who the girl in my vision is?

Prue: Well, what did she look like?

Phoebe: Well, she was about 5' 3", hair was lightish.

Prue: That's it?

Phoebe: It's not on video tape. I can't just rewind it. Hey, you've got to talk to Andy.

Prue: What?

Phoebe: Well, if I can't find her, then I have to find the killer before he gets to her.

Prue: Well, have you checked the Book of Shadows? From the way you described your vision that sounds like it could be demonic.
Phoebe: Yeah, but for all we know, Andy's already hot on his trail. You have to go see him to find out.

Prue: I can't.

Phoebe: Won't.

Prue: Phoebe, give me a break. We just stopped seeing each other. Don't you think it might be a bit awkward?

Phoebe: Okay, then how about I go see him and you look in the Book Of Shadows.

Prue: Phoebe...

Phoebe: Prue, I had this vision for a reason. I'm supposed to save her, I know it and I have to find her.

[Cut to the attic. Prue is there looking through the Book Of Shadows.]

Prue: (to herself) I don't even know what I'm looking for. (She closes the book and heads towards the door. The book opens up the a truth spell by itself. Prue stops and walks back over to the book.) The Truth Spell. (She turns to a different page. The page turns back to the truth spell.) What the ... ? (She shuts the book and leaves the attic. The book opens back up to the spell.)

[Scene: Quake. The place is full of people. Piper's sitting at the bar talking on the phone.]

Piper: The truth is I need extra table cloths because ...

(Some guy sitting next next to her spills his drink over her paperwork. Martin comes up to Piper.)

Martin: I need this space. Can't you do this in the manager's office?

Piper: You took my desk remember, Martin?

Martin: Then go somewhere else. I've got a restaurant full of conventioners, I just ran out of white corn chowder and I need you to get hold of Protos pronto.

Piper: What about the books?

Martin: You can take them home with you. I come back after three weeks and the place is chaos.

Piper: Martin, you know what I think?

Martin: What? What do you think?

Piper: I think I'm gonna need that number for Protos.

[Scene: Bucklands. Prue's office. She's sitting at her desk staring at a photo of her and Andy together. Phoebe comes in.]

Phoebe: Hey.

Prue: Hey.
Phoebe: Can I borrow your laptop? I need to do some surfing on the web, see if I can find anything about the burns on the victims forehead. What?

Prue: Nothing. I just never thought of you being computer friendly.

Phoebe: Are you kidding? Chat rooms saved my life.

Prue: Um, so, did you talk to Andy?

(She hands Phoebe her laptop.)

Phoebe: Actually, I spoke to his partner instead.

Prue: You told Morris?

Phoebe: About the case? I didn't have to. Every inspector at the station was talking about it. The only problem is they're stumped. Did you find anything in the Book Of Shadows?

Prue: Uh, I'm not sure. So, you didn't see Andy?

Phoebe: No, I said I didn't talk to Andy. I saw him in the parking lot when I left. But, he had that look, Prue. You know the one I'm talking about. You might recognize it from the mirror. He really cares about you.

Prue: Yeah, don't you think I know that?

Phoebe: So what are you waiting for? Tell him the truth. It's the only thing that's standing between you guys.

Prue: Tell him I'm a witch? I can't do that. What if he can't handle it? It's not like I can put the genie back in the bottle.

Phoebe: He's not going to turn you into the warlock police. At least you'd know how he feels once and for all. Otherwise, you'll never know if it could of worked out or not. If I were you, I'd figure out how to tell him. Thank you for the laptop.

(She leaves. The sandwich lady stands at the door.)

Girl: Sandwich?

Prue: Hey, Tanya. Sure.

Tanya: I saved you your favourite. Turkey, no mayo.

Prue: You're a good woman.

Tanya: Bye.

[Scene: Halliwell manor. Attic. Prue is looking at the truth spell in the Book Of Shadows.]

Prue: Okay, you win.

[Cut to outside. Piper opens the door. She's holding all the paper work. Phoebe comes up to her.]

Phoebe: Hey, stranger. Back from the war?

Piper: More like I brought the battle home with me. Inventory.

Phoebe: I'll help you with yours if you help me with mine.

(They walk inside.)

[Cut to the attic. Prue's saying the spell.]


Prue: "For those who want the truth revealed, open hearts and secrets unsealed, from now until it's now again, after which the memories end."

[Cut back to downstairs. Piper and Phoebe walk in the parlour.]

Phoebe: I guess you didn't talk to your boss.

Piper: Of course I did, just like I said I would. (They sit down on the couch.) Am I getting a zit on my chin? (Phoebe looks.)

Phoebe: Can't even see it.

[Cut back to the attic.]

Prue: "Those who now are in this house, will hear the truth from others mouths."

[Cut back to downstairs.]

Piper: You really can't see it?

Phoebe: Are you kidding? It looks like that thing has a life of its own. So you really told off Martin, huh?

Piper: No, I lied. I chickened out. (They look at each other.)

[Cut back to the attic. Prue's dialing on the phone. Andy's answering machine picks up.]


Andy's voice: "Hi, you've reached Andy Trudeau. Leave your name and number and I'll get back to you. Thanks."

Prue: Hi, Andy, it's-it's um, Prue. I was wondering if - could you just call me please, soon ... within the next twenty-four hours. I need to talk to you about something so, um, just call okay, alright, um, tonight would be fine too. Okay, bye.

[Scene: Science lab. A lab technician is working on something. Gavin enters the room.]

Gavin: Excuse me. Are you Mr. Pearson? Alex Pearson?

Alex: Yeah, yeah, can I help you?

Gavin: In so many ways. Working late tonight aren't you?

Alex: Uh, yeah. I work better at night and the soil samples are just right for the bindora planteau.

Gavin: Ahh, Zimbabwe. Their crops have been over run by disease for decades. Well, your work will put an end to that. Let's hope that's the reality.

Alex: Are you from the foundation? They usually don't check up on us this late.

Gavin: Oh, no, no. But I have studied your work and I know what it will lead to.

Alex: My work, you mean the lab's. I'm really just the technician.

Gavin: For now. But someday, someday you will help me find the vaccine.

Alex: The vaccine? For what? Who are you? What do you want?

Gavin: Your future.

(A hole opens up in Gavin's forehead.)

Alex: God, what is it?

(Gavin puts a hole in Alex's forehead with a laser beam-like coming out of the hole.)

[Scene: Halliwell manor. Kitchen. Piper hands Prue a cup of coffee.]

Prue: Thanks. Is this leaded?

Piper: Nope.

Prue: It's not?

Piper: Never has been. I just say it because it's ridiculous to make two pots of coffee when you're the only one who drinks diesel.

(Phoebe enters the kitchen.)

Phoebe: Prue, don't give me grief when you get the phone bill. I was up all night on the internet and I didn't find anything. That poor girl. Oh, Piper, I'm sorry about the crack I made last night about your zit.

Piper: That's okay. So you really can't see it?

(Phoebe looks at it.)

Phoebe: Like I said, it's huge.

Piper: Something weird is going on.

(Leo enters the kitchen.)

Leo: Morning, ladies. I should be able to finish the stairs today.

Piper: Okay, um, I'll make some more coffee.

Phoebe: And I'll bring it to you.

(Leo leaves.)

Piper: Oh, here we go again, right?

Phoebe: Piper, we both know the only reason I like Leo is because you do. Okay, I have no idea why I just said that. (to Prue) What's going on?

Prue: Uh ... okay, I'm late for work, busy, gotta go. (She stands up and heads out the kitchen.)

Piper: Prue!

Prue: Yeah?

Phoebe: Spill. What's up?

Prue: I cast a truth spell.

Phoebe/Piper: What!?

Piper: You cast a truth spell?

Prue: Yes, so please no more questions.

Piper: Why?

Prue: Because I wanted to know what Andy would think of me if he knew I was a witch.

Piper: Oh.

Phoebe: I can't believe it.

Prue: Look who's talking Little Miss Spell of the week.

Phoebe: No, no. I mean it can't believe you actually took my advice. The biggest pooper at the Wicca party has finally used her power for personal gain. About time.

Piper: Personal is affecting us. Prue, what have you done?

Prue: The spell was only suppose to work on me. Okay, it said those in this house. I thought I was alone.

Phoebe: Well, obviously you weren't.

Piper: Wait, we just have to, we have to undo it right now.
Prue: Can't. Twenty-four hour time limit. Which means until eight o'clock tonight, everybody that comes in contact with us, will have no choice but to tell the truth.
Piper: What do you mean no choice?

Prue: Exactly that. Ask me a question.

Phoebe: I'm gain. Prue, what do you think of me?

Prue: Well, I admire your confidence and your fearlessness, your utter lack of responsibility frustrates me to no end. Oh God, that is so enough.

Piper: Oh my God, this could be very dangerous.

Phoebe: I'm kinda diggin' it. Piper, what do you really think of your boss?

Piper: I think he's a self serving jerk who must have a very small penis. Oh my God, I'm gonna be so fired.

Prue: No, no, no. It's okay because once the spell ends, no one will remember what they've heard. You guys, I just wanted to see how Andy would react.

Phoebe: What a way to come out of the broom closet.

Piper: Are you nuts? We just need to, we need to lock the doors, call in sick, and stay in our own bedrooms until it just goes away.

Phoebe: Hello, there's a demon on the loose and I still have to find that woman. Whoa, whoa. Wait a minute.

Piper: A premonition?

Phoebe: No. An epiphany. So you're telling me that everyone I ask a question to has to answer with the truth.

Prue: I think so, yes. But that also means if we get asked a question, we have to answer the truth.

Phoebe: I can work around that. This is cool. Very cool.

(Phoebe grabs her coat in the foyer.)

Piper: Phoebe, no, where are you going? (Phoebe leaves.) Don't even think about asking me what I think of you right now.

[Scene: Police station. Phoebe walks up to Andy's desk.]

Andy: Phoebe.

Phoebe: Hi, Andy. Have you talked to Prue?

Andy: She left a message on my machine last night. Wasn't sure if I wanted to call her back or not.

Phoebe: Believe me, trust me, definitely wanna call her back.

(Phoebe rummages around her purse looking for a pen and paper.)
Andy: Is that why you came here?

Phoebe: Hardly. What do you know about the guy they found murdered in the movie theatre parking lot the other night.

Andy: The detective says he's not the only victim last night. They found a lab technician down in Oakland. Each of them had the same cauterized mark on their forehead and their eyes were drained with colour. They were completely white. Wait...

Phoebe: Cause of death?

Andy: Unknown. Looks like he took a bullet to the head only there's no exit wound and no bullet. Phoebe, this is highly...

Phoebe: Any suspects?

Andy: Not yet.

Phoebe: Any evidence that could lead to a suspect?

Andy: They found a button at the crime scene, possibly from the suspects jacket made of an alloy forensics have never seen before. What's with all these ...

Phoebe: Ah-ah! Do not ask that question. I gotta go. Thanks. Don't forget to call Prue by eight o'clock tonight.

[Scene: Bucklands. Prue's office. Prue's sitting there clicking her pen. The phone rings.]

Prue: Hello? Uh, I mean, Prue Halliwell.

Andy: Hey, it's me.

Prue: Andy, hi.

Andy: Phoebe stopped by. Suggested I give you a call.

Prue: Phoebe ... yeah, but can we meet? I really don't want to talk over the phone.

Andy: Should I be looking forward to this or dreading it?

Prue: Honestly, I don't know. But what are you doing for dinner? An early dinner. Let’s say now?

Andy: It’s lunchtime. (She looks at the clock and it says 12.35.) But I’m gonna be interviewing a witness in your area around five. I could swing round after.

(Someone knocks on Prue’s door.)

Prue: Yeah. Um, here? Uh, I guess that’s fine, all right. I’ll see you then. (She hangs up. Tanya the sandwich girl walks in with Hannah behind her.) Hey Tanya.

Hannah: Personal call, Prue?

Prue: Personal business, Hannah, and I swear that that’s my name on the door.

Hannah: (She picks up a sandwich.) Oh, look. Less turkey, no mayo. My favourite.

Tanya: Actually I was saving that for Prue.

Hannah: Yeah, you were.

Prue: Don’t you hate turkey?

Hannah: Of course I do. I just don’t want you to have it.

Prue: Is there any particular reason why you’re such a bitch to me?

(Rex walks up behind her.)

Hannah: Yes, because it’s my mission in life to destroy you.

Rex: Well, nothing like a bit of inter-office rivalry to get those competitive juices flowing. Um, Hannah, a word. (They leave.)

[Cut to Rex’s office.]


Rex: What the bloody hell do you think you’re doing?

Hannah: I don’t know. It-it-it came out.

Rex: No, no, no, it didn’t just come out. You almost came out. Am I supposed to believe that all of a sudden you lost complete control of your faculties?

Hannah: No. God, she’s just so… Prue. Forgive me.

Rex: Always. Hey… (He gets a cigar. She blows on it and it lights up.) Go on. Get back to work.

[Scene: Halliwell manor. Living room. Piper is talking on the phone.]

Piper: Martin, I can’t work tonight, I have to do the books. (She listens.) Do the books and run the floor? That’s impossible. (She listens.) But you don’t unders-- Right now? I’m, on my way. (She hangs up.) Nice talking to you too, jerk. (Leo enters.)

Leo: Hey, I had a little bit of an accident. You mind if I borrow your washer? (You see he has spilt coffee on his shirt.)

Piper: No, not at all. Go right ahead. Can I get you some coffee?

Leo: Ah, you better not. I’ll just wind up knocking it all over again. (He starts walking towards the kitchen.)

Piper: Leo, wait.

Leo: Yeah?

Piper: Can I ask you a question?

Leo: Sure.

Piper: Do you need another shirt?

Leo: No, I got one in the truck. Thanks.

Piper: Leo, wait that wasn’t my question.

Leo: It wasn’t.

Piper: No. I was just wondering…do you ever think of me?

Leo: Yeah.

Piper: In what way? As a friend sort of way or…

Leo: You have beautiful eyes.

Piper: That’s a good way.

Leo: I’m sorry. (They laugh.) That was totally inappropriate wasn’t it?

Piper: No, not at all. Ah, what the hell…Leo, what do you think about women who make the first move?

Leo: I’m still waiting for it to happen. (Piper kisses him.) Ahh…how do you feel about guys who make the second move?

Piper: Love ‘em.

(They kiss again.)

[Scene: Bucklands. Prue’s waiting outside an elevator. Rex walks around the corner.]


Prue: Hi Rex.

Rex: Hello Prue. How are you? (Phoebe walks up behind Prue.)

Prue: I’m a nervous wreck because I am about to tell my boyfriend that I am a wi--

Phoebe: Ner. A winner. She is a real catch, this one is. (She laughs.) I’m Phoebe, her sister, we’ve met, remember?

Rex: Yeah, how could I forget.

(Prue and Phoebe walk away.)
Phoebe: Okay, the spell is really working.

Prue: Yeah, I know. So, you talked to Andy?

Phoebe: I sure did. He gave me a list of all the victims. They all died the same way. The only problem is they don’t have a suspect, and I have no way of finding… her. (Tanya walks past.)

Prue: Who, her?

Phoebe: That’s the girl from my premonition.

Prue: Tanya?

(Tanya gets in an elevator.)

Phoebe: Wait, hold the elevator.

(The elevator closes.)

[Cut to inside the elevator. Gavin’s there.]


Gavin: (to Tanya) Excuse me. Are you Mrs. Parker? Tanya Parker?

Tanya: Yes.

Gavin: You have been most difficult to find. Never in the same place, never alone.

Tanya: Excuse me?

[Cut back to Prue and Phoebe.]

Prue: Are you sure?

Phoebe: Yes. And that’s the truth.

Prue: Alright, um, take the stairs. I’ll call security.

[Cut to the car park. Gavin has a hold of Tanya and she’s screaming. Phoebe runs out and on her way she grabs a glass bottle. Gavin starts putting a hole in Tanya’s head with the laser. Phoebe hits Gavin over the head with the bottle.]

Phoebe: Run Tanya, run. (Gavin turns around to face Phoebe. She hits him with the bottle again. Tanya runs to her car and Phoebe follows. They get in and drive off. Prue runs out with security.)

Prue: Phoebe!

[Scene Halliwell manor. Living room. Tanya’s on the phone.]

Tanya: Honey, I’m fine. (Phoebe walks in.) There’s no reason to fly back early. I’m, um, staying with friends. I’ll explain it all when you get home.

Phoebe: Kids. Do you have any kids?
Tanya: Not yet.

Phoebe: Pets?

Tanya: No. (on phone) I love you too. (She hangs up.) Um, before I can explain any of this to my husband, you’re gonna have to explain it to me. What is going on?

Phoebe: Short story, you’re in danger. And to keep you out of it, we’re gonna have to keep you out of the obvious places, which is why you have to stay here.

Tanya: But what was that thing?

Phoebe: Truth spell. That thing was a demon.

Tanya: I’m outta here.

Phoebe: No, Tanya, he’s killed before. Trust me. Call the cops. Check it out. That burn on your forehead, that’s how he does it. I’ve seen it. Okay, I have visions, visions of people that I am supposed to help. I’ve seen his next victim. It’s you. There are no coincidences. I was supposed to see you, to find you. And now I’m supposed to save you.

[Scene: Quake. Piper’s on the phone.]

Piper: Romane, entrance three. (to Pheobe) Pheobe, you have her in there? At the house? No, I understand you have to protect the innocent, but couldn’t you find one that makes a decent bernaise sauce. My kitchen is collapsing. I gotta go. I’ll be there as soon as I can. (She hangs up.) Martin, hi. Just the man I wanted to…

Martin: I made a list. You better check it twice. I’ll be back after the dinner rush.

Piper: Um, but I’ve got a family situation.

Martin: So, you’d like to take off, go home, take care of business?

Piper: Thank you Martin. Thank you for understanding.

Martin: Oh, don’t thank me. Because the answer’s no.

Piper: Alright Martin, what part of family situation do you not understand? Are you insane? No one person can do all of this. How do you expect me to do it all alone?

Martin: Because I know you will.

Piper: What?

Martin: Why spend money on more employees when I know you’ll do it. And you won’t complain. I got a bargain. All the work for half the price. Piper, I don’t know why I said that.

Piper: Too late. Truths out, and so am I. You don’t deserve me. I quit.

[Scene: Bucklands. Prue walks in her office. Andy’s there.]

Prue: Andy, hi.

Andy: Hello, Prue.

Prue: I’m so sorry I’m late, my meeting ran over.

Andy: Your assistant said I could wait here. I hope that’s okay.

Prue: Yeah, of course. Can I get you anything? Something to drink?

Andy: I’m fine. How are you?

Prue: A nervous wreck. You?

Andy: Heart’s pounding like a sledge hammer.

Prue: Uh, so, Andy, how well do you think you really know me?

Andy: Well, I know about your fondness for twizzers, how you can’t stand it when people talk at the previews, how you like to argue to win, and how you pick your cuticles when you’re nervous. And also know I’d love to see you again. I wish you can trust me enough to tell me whatever it is you’re afraid of.

Prue: Well, actually that’s what I wanted to see you about except that instead of telling you I think I’ll just show you, so here goes. See this? (He nods.) Watch. (She moves a pyramid thing with her powers. He jumps up out of his chair. He laughs.)

Andy: What the hell was that?

Prue: My secret. I did that with my mind.

Andy: You’re telekinetic?

Prue: Yes. Well actually it’s so much more than that. I’m a witch.

(Andy laughs.)

Andy: A what?

Prue: A good witch. I have powers. I never wanted them. I didn’t find out about them until recently. Right around the time that I ran into you again. Okay, you know all those times that I disappeared or would show up at a crime scene with no logical explanation? This is why. And believe me, I wanted to tell you but I couldn’t. I couldn’t tell anyone. (Andy is speechless.) Are – are you okay.

Andy: I don’t know. I mean of all the things I thought you were hiding, this was actually no where on the list. Does this mean Piper and Phoebe are….

Prue: Yeah. We inherited our powers from Mum and Grams.

Andy: So, when you have kids…

Prue: If they’re girls….yes.
Andy: Wow. That’s quite a secret you’ve hiding.

Prue: Tell me about it.

Andy: Can you change? I mean, is it something you can get rid of?

Prue: No, Andy, I can’t change who I am. And that’s something I’ve recently come to accept. The question is can you?

Andy: To tell you the truth…I don’t know, Prue. I honestly don’t know.

[Scene: Halliwell Manor. Living room. Tanya is looking through the Book of Shadows for the demon.]

Phoebe: Did Prue talk to Andy?

Piper: She didn’t say. (to Tanya) Could you find anything in the Book of Shadows?

Tanya: Nothing I recognize.

Piper: So, Andy said the third victim was a professor at Stanford? What’s the link?

Phoebe: He may think it has something to do with what they’re working on. Biogenetics.

Piper: A professor, geneticist, a lab technician…

Tanya: And a sandwich girl? Do you really think he’s after me?

Phoebe: Uh-oh, truth spell. (She touches Tanya and has a premonition of her holding a baby.) Piper, we need more milk. Kitchen. (She goes to the kitchen.) She’s carrying.

Piper: Carrying what?

Phoebe: A baby. She’s pregnant.

Piper: Ohh...

Phoebe: No, no. She doesn’t know yet.

Piper: What do we do? Do we tell her? I mean, we protect. We don’t do prenatal.

Phoebe: No, this is not the kind of information Tanya needs right now. Especially from people she just met, who are telling her that some three-eyed demon wants to suck the life out of her. Suck the life out of her …Wait a minute, is it possible that it’s not Tanya he wants? That it’s her baby.

Piper: How would he know she’s pregnant?

Phoebe: I don’t know, maybe he sees the future too. Or else he’s from it.

Piper: Excuse me?

Phoebe: The button. The police found a button by one of the last victims made out of some kind of funky metal they’ve never seen before.

Piper: Rewind.

Phoebe: Okay, there’s a button that’s not supposed to exist, a demon that the Book of Shadows says doesn’t exist, and a baby no one knows exists. You got a better explanation?

Piper: Even if you’re right, how do we find him?

Phoebe: Well, he wants Tanya, he’ll find us.

Piper: He doesn’t know where we are.

Phoebe: Well, he found Tanya at Bucklands, he saw me with Prue.

[Scene: Bucklands. Prue’s office. Hannah’s at the doorway.]

Hannah: Hey, last one out gets the lights. I’m, uh, going home. So, lock up when you leave. Um, Prue, about what I said earlier ...

Prue: Now’s not a good time.

Hannah: I just wanted to say I’m sorry.

Prue: But you really wouldn’t mean that would you?

Hannah: No! (She leaves.)

[Cut to outside Prue’s office. Gavin walks around the corner heading for Prue’s office.]

[Scene: Buckland's. Prue's office. Gavin enters.]


Gavin: Excuse me. Are you Miss Halliwell? Prue Halliwell?

Prue: Yes. Did we have an appointment?

Gavin: No, actually I'm looking for someone and I believe you can help me.

Prue: I find objects, not people.

Gavin: Well, I think you might know her, I saw you talking to her earlier. Um, petite, brown hair, the two of you were over by the elevators.

Prue: I don't remember.

Gavin: Are you sure?

Prue: What do you want with her?

Gavin: She is hiding the woman I sent back to kill.

Prue: Sent back from where?
Gavin: The future. What are you doing?

Prue: Why kill Tanya?

Gavin: I don't want Tanya. I want what's inside her.

Prue: And the others, why kill them?

Gavin: Pieces of the puzzle. Pieces of the vaccine. Stop this!

(He goes for her but she uses her power to push the desk up against him. She runs outside.)

[Scene: Halliwell manor. Piper is ringing Prue.]


Piper: Answer. Come on, Prue, pick up. (The answering machine picks up. Piper hangs up.) There's no answer, it's after five, it's going straight to voice mail.

Phoebe: You have to go to Bucklands.

Piper: Okay, I'll grab my keys, you grab Tanya.

Phoebe: No, you have to go alone. If you bring Tanya with us and he's there, it's like bringing the feast to the lion and she can't stay here by herself.

Piper: But I need you, Phoebe, we need you.

Phoebe: I can't always be the power of three.

Piper: But what if we come here and you're all alone?

Phoebe: We'll be in the attic with the book.

Piper: Okay, be careful. (They hug.)

Phoebe: You too.

[Scene: Bucklands. Prue's running down the stairs and Gavin's following. She runs in a store room and hides.]

Gavin: I've got eight and a half months to find Tanya, Miss Halliwell. Plenty of time. Yours however, has run out.

[Cut to Prue's office. Piper runs in.]

Piper: Prue? (She sees the mess and Prue's purse on the floor.) Oh, no. (She runs back out of the office.)

[Cut back to the store room.]

Gavin: You can't hide from me forever.

Prue: What's the vaccine for? What does it protect against?
(He laughs.)

Gavin: Against me of course. And all other warlocks like me in the future. The parker child will be the one to bring together all the elements to create the vaccine which will destroy us. (He finds Prue.) Unless I stop him. (He picks her up by her neck and his third eye thing opens up. Piper runs in and freezes him.)

Piper: Hey, need a hand?

Prue: Yeah! (Piper grabs a crowbar and loosens Gavin's grip.)

Piper: He's not after Tanya, he's after her baby, she's pregnant.

Prue: I know.

Piper: Huh?

Prue: Truth spell, later. Where's Phoebe?

Piper: Home, protecting Tanya.

Prue: Well, what are you waiting for, Piper? Whack him.

Piper: No! Can't you move him?

Prue: Where? He's from the future.

Piper: Prue, he's gonna unfreeze soon.

Prue: Piper, just do it.

Piper: No, you do it.

Prue: No, do it! Piper!

(He unfreezes. Piper and Prue stick the crowbar in Gavin's third eye. Some big tornado thing comes and sucks him up.)

Prue: I love it when they clean up after themselves.

[Scene: Outside Andy's apartment.]

Andy: Prue.

Prue: Andy, I need to know how you feel about what I told you.

Andy: I'm gonna need a little more time.

Prue: I don't have time, Andy. I need to know before eight.

Andy: Alright, won't you come inside and we'll talk about it.

Prue: I can't.

Andy: Prue ...

Prue: Andy, no. Look, if I come inside and we'll have drinks, there'll be small talk and precious minutes will past. I need to know now. Can you or can you not accept that I am a witch?

Andy: If I had to answer right now ... I don't think so, Prue. I mean, there's nothing wrong with it I guess. It's just in my future, I have a vision of having ... (A clock chimes. It's 8:00.) What were we just talking about?

Prue: You don't remember?

Andy: Honestly, no.

Prue: You don't remember anything you've said to me in the last twenty-four hours?

Andy: No. It's really weird. You wanna come inside?

Prue: No, I have to go. (She kisses him.) Goodbye, Andy.

(She walks around the corner and starts crying.)

[Scene: Quake. Piper and Phoebe are sitting at a table.]

Phoebe: (to a waiter) Excuse me, hello. What good is saving the future when I can't get a glass of water in the present?

Piper: Speaking of the future ... Where did Tanya go?

Phoebe: Oh, she went to the bathroom. Morning sickness. Only she thinks it's the Halibut.

Piper: Great, she'll probably sue the restaurant for food poisoning. Will this day ever end?

Phoebe: Actually it did. It's 8:20, the spell is over, the world is a safer place.

(Martin walks up to the table.)

Martin: Piper, I see you sitting. What is wrong with this picture?

Piper: You don't remember?

Martin: Remember what? Piper, I need you in the kitchen pronto. We're down to sue chef.

(He leaves.)

Piper: I don't believe it. I finally stand up for myself and quit and he doesn't remember. Wait a minute, everybody else's forgotten the truth, why do we still remember it?

Phoebe: Truth are consequences. Wiccan rule, right? Prue cast a spell for her own personal gain, now we have to deal with the fall out.

Piper: I'll be right back. I need to remind Martin of something.

Phoebe: Ooh, you go girl.

(Piper walks in the kitchen.)

Piper: Martin, we need to talk. (He throws her an apron.)

Martin: Excuse you.

Piper: I can not, no, I will not do everything by myself anymore. I need help. You restaurant needs help. You need another manager, sure chef, hostess and an extra bus boy on the weekends. If you will not agree to hire these people, than tell me now and I'll quit.

Martin: What took you so long? All you had to do was ask.

Piper: Really? I mean, okay. I'll see you tomorrow.

Martin: But I-I-I just ...

Piper: It's my night off. (She walks towards the door and pushes it open, hitting Leo in the face on the other side.) Oh, Leo! I'm so sorry. Are you okay?

Leo: Yeah, fine, just, uh, surprised.

Piper: Yeah, me too. What are you doing here?

Leo: Well, I wanted to see you, I just um ... I have this really strange feeling that I did something that I should apologize for. Did I?

Piper: No, no. Definitely not. Can I buy you a drink?

[Cut to Phoebe. Prue walks up to the table.]

Prue: Hey.

Phoebe: Hey. How'd it go?

Prue: Not well.

Phoebe: Oh, Prue, I'm so sorry.

Prue: Yeah, me too, but I cast the spell for an answer and I got it. Even if it wasn't the one I wanted.
(They hug.)

The End

Kikavu ?

Au total, 70 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

magalaure 
27.11.2016 vers 14h

sanct08 
14.11.2016 vers 11h

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

Sas1608 
06.11.2016 vers 09h

Vivi69 
02.11.2016 vers 11h

valelsa46 
01.11.2016 vers 22h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
The Big Bang Theory

The Big Bang Theory
La diffusion américaine de The Big Bang Theory reprendra sur CBS le 15 décembre prochain. La série...

Charisma Carpenter guest star dans la saison 2 de CM : BB !

Charisma Carpenter guest star dans la saison 2 de CM : BB !
Charisma Carpenter a annoncé sur son Instagram rejoindre le casting de la saison 2 de Criminal Minds...

Un pilot pour Heathers sur TV Land | Shannen Doherty

Un pilot pour Heathers sur TV Land | Shannen Doherty
Très peu présente sur les écrans depuis l'annonce de sa maladie, Shannen Doherty a révélé son retour...

Touch 2017

Touch 2017
Alyssa Milano a réalisé un photoshoot pour la collection 2017 de Touch. Quatre photos sont pour le...

Supanova Convention/Interview

Supanova Convention/Interview
A l'occasion de la diffusion prochaine du final de Pretty Little Liars, Holly Marie Combs s'est...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoBlabla

stanary (14:37)

Sonmi451 (14:38)

Merci. lol

Sonmi451 (14:38)

L'espoir fait vivre comme on dit. ^^

stanary (14:39)

Oui c'est ce qu'on dit ! Alors et toi dis moi tu travailles dans quoi ?

Sonmi451 (14:41)

Moi je suis assistante maternelle mais en ce moment en congé parental.

stanary (14:43)

Ah bah alors ça va veut dire que t'aimes beaucoup les enfants hein ! Mais j'aime bien ça ...

Sonmi451 (14:44)

Tout à fait.

stanary (14:45)

Alors dis moi, tu fais quoi de beau ?

Sonmi451 (14:47)

Là en ce moment, je m'occupe de la migration des épisodes de Friends pendant que mes oreilles sont en train d'écouter si bébé dort toujours. Et puis mes yeux regardent de temps en temps, vers la fenetre pour voir si le grand arrive avec son papa. ^^

Sonmi451 (14:47)

Et toi?

stanary (14:49)

La migration ?
Bon pour moi faut pas chercher hein. Je n'ai pas de vie donc je suis chez moi entrain de ne rien faire si ce n'est lire

Sonmi451 (14:49)

Et en parlant du loup, il sort du bois. Mon grand vient d'arriver.

stanary (14:51)

Eh bah il est autonome ce grand !

Sonmi451 (14:51)

La migration c'est le passage d'un guide épisode à un autre guide, soit de l'ancien au nouveau.

Sonmi451 (14:52)

Je vais devoir te laisser. Il est autonome oui d'une certaine façon, mais il a encore "que" 5 ans.

Sonmi451 (14:52)

A bientôt peut être.

stanary (14:56)

A bientôt

billy (18:53)

Plus que quelques jours pour venir participer au concours de la photo de bienvenue du quartier Castle. Venez vous affronter avec les plus créatifs ^^

CastleBeck (19:15)

Billy : Je crois que ton message irait plutôt dans la room HypnoPromo maintenant
D'ailleurs, il faut que je me dépêche pour finir ma participation...

Chaudon (19:39)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Titepau04 (20:22)

Chaudon, tu t'es trompée de room !!!!

Titepau04 (20:23)

T'ai trompé*

Sonmi451 (22:00)

Hypnoroom promo pour les pubs allezzz, on y va vroouuuummmm

Titepau04 (22:01)

LOL!!!!

Titepau04 (08:52)

Bonjour tout le monde!!!!

Hypnotic (11:53)

Bonjour !

Locksley (11:58)

Hello chef !

Titepau04 (12:19)

Bonjour!!

serieserie (13:05)

Hello la citadelle!

Sonmi451 (16:48)

passage rapide pour souhaiter un bon dimanche.

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play