VOTE | 493 fans |

#105 : L'homme de mes rêves

Un homme offre un verre à Prue, au Quake, mais elle le refuse. La nuit, elle le voit dans ses rêves. C’est en fait un homme qui, après avoir rencontré des femmes, rentre dans leurs rêves, et les tue. Ces femmes ne se réveilleront plus jamais ensuite, car il les tue dans leurs rêves et elles meurent réellement. Andy est chargé de l’affaire. Phoebe et Piper se servent de la magie pour attirer des hommes vers elles, mais cela marche trop bien et trop d’hommes viennent vers elles. Prue ne veut plus dormir car elle ne veut pas que l’homme la tue. Mais elle s’endort au volant, a un accident et se retrouve à l’hôpital. Elle rêve, et l’homme est sur le point de la tuer.

> En plus : les photos promotionnelles

Popularité


4 - 1 vote

Titre VO
Dream Sorcerer

Titre VF
L'homme de mes rêves

Première diffusion
04.11.1998

Première diffusion en France
27.03.1999

Plus de détails

Au Quake, un homme inconnu offre un verre à Prue, mais celle-ci refuse. Il fait alors des avances à Sky, la serveuse qui refuse elle aussi. Mais il décide de se venger : il tue la jeune femme dans un rêve où il la fait tomber d’un immeuble de 20 étages. Or, le lendemain, elle est retrouvée, comme trois autres avant elle, morte alors qu’elle est toujours dans sa chambre fermée à double tour. Piper et Phoebe, voulant trouver l’amour, récitent une formule afin de trouver « l’homme idéal». Prue, elle, s’endort dans son bain : l’homme surnommé « le sorcier des rêves », la griffe et essaye de la noyer. Lorsqu’elle se réveille, la jeune femme voit les griffures dans son dos, mais ses sœurs sont persuadées qu’elle délire.

Suite au sort lancé par les deux Halliwell, Phoebe trouve un copain, Hans, et Piper est invitée au Quake par un homme qui ne lui parlait jamais mais leur magie attire beaucoup trop d'hommes, et Piper et Phoebe se retrouvent incapables d'attirer un seul homme à la fois . Cela provoque catastrophe sur catastrophe. Elles se retrouvent harcelées par une petite dizaine de prétendants que rien n'arrête. Ayant appris la leçon, les deux soeurs mettent fin à la magie romantique. La police va voir Whitaker Berman, le suspect n°1 pour la série de meurtres car c’était l’ex-petit ami de la toute première victime. L’homme est en effet celui qui s’introduit dans les rêves des femmes au moyen d’un produit qu’il se fait injecter, et d’ailleurs Andy ne tarde pas à découvrir toute la vérité mais personne ne le croit. Prue se fait attaquer de nouveau et retrouve, à son réveil, le couteau taché de sang avec lequel elle a blessé le sorcier.

Elle lutte alors pour ne pas dormir en téléphonant à ses sœurs mais dans sa voiture, elle succombe au sommeil et le sorcier fait foncer la voiture dans un poteau. Alors qu’on la transporte aux Urgences, où elle tombe inconsciente, l’esprit de Prue est dans le terrible rêve où vêtue d’une robe de soirée, elle doit être tuée. Elle se retrouve au sommet d'un gratte-ciel où le démon tente de la pousser en bas, comme il a fait aux autres femmes qu'il a tué. Prue n'arrive pas à utiliser son pouvoir car elle est trop faible. Phoebe et Piper, à l'hôpital, persuadent Prue, toujours inconsciente, d'utiliser ses dons, même si cela la fatigue. Celle ci, grâce à l'aide de ses soeurs les utilise pour propulser l'homme du haut du gratte-ciel. Andy voit l’homme mourir devant ses yeux alors qu’il essayait de le réveiller. Peu après, le policier rend d’ailleurs visite à Prue à l’hôpital et lui confie être heureux qu’elle ne soit pas blessée… après son accident de voiture bien sûr !

[Lieu: Quake. Phoebe entre et se fait saluer; elle salue une personne à son tour. Deux hommes s'avancent vers elle. ]

Homme #1: Tes parents sont des terroristes? Parce que toi t'es une sacrée bombe.

Homme #2: Jim, Jim, demande lui si elle s'est fait mal en tombant.

Phoebe: Euh, excuse-moi?

Homme #2: Oui, en tombant du ciel! Tu t'es fait mal? Je sais que tu es un ange, je t'ai reconnue dès que j't'ai vu.

Phoebe: Hmm. Tu t'trompes, je suis pas un ange, je suis une sorcière mais, sois sympa, ne dis pas à mes soeurs que j'te l'ai dit. (Elle marche vers Prue et Piper qui sont assises à une table.) Ah, c'est super que vous soyez encore là! Et qu'est-ce que vous regardez?

Prue: Ca fait plus d'une heure qu'il la lâche pas.

(On voit un homme et une femme qui s'embrassent.)

Phoebe: Oh! Oh, Je suis pas en état de voir ça,

Piper: Je sais, moi aussi j'en ai marre d'être seule,

Skye: Attention, chaud devant! Tiens Prue, c'est pour toi.

Piper: Salut Skye.

Phoebe: Salut Skye.

Skye: Salut!

(Elle pose un verre de vin devant Prue.)

Prue: Euh, il doit y avoir une erreur quelque part parce que j'ai rien commandé,

Skye: Je sais mais figures-toi que tu as un admirateur. C'est lui qui l'a commandé pour toi.

(Elle montre l'admirateur assis à une table un peu plus loin.)

Piper: Qui c'est, tu le connais?

Skye: J'l'ai jamais vu. D'après ce que le barman m'a dit, tu as une super cote avec ce type. Il ne t'a pas quitté des yeux de toute la soirée.

Prue: Skye, tu veux bien me rendre un petit service? Voilà, tu lui dis que je le remercie, que je suis très flattée mais que je sors déjà avec quelqu'un.

Skye: Entendu.

Prue: Merci.

Piper: C'est chouette que tu ais changé d'attitude.

Phoebe: Je trouve aussi. Alors maintenant tu envisages que ça devienne sérieux avec Andy?

Prue: Dernièrement j'y ai beaucoup réfléchi.

[Coupure en direction de l'admirateur. Skye marche vers lui pour lui rendre le verre de vin.]

L'admirateur: Elle ne l'a pas accepté?

Skye: Désolée, elle vous fait dire que ça lui a fait plaisir seulement elle sort avec quelqu'un,

L'admirateur: Je m'en serait douté. Si on parlait de vous? Après votre travail ça vous dirait de prendre un verre avec moi.

Skye: Oh, euh, et bien c'est vraiment gentil à vous mais, euh, je n'ai pas le droit de sortir avec les client, le patron est très strict.

Patron: Skye!

Skye: J'ai une commande de prête, je vais devoir me sauver.

[Lieu: Appartement de Skye. Elle se couche et s'endort. L'admirateur du Quake est là, il est réalité le sorcier des rêves.]

Le sorcier des rêves: Bonsoir, Skye.

(Elle se réveille.)

Skye: Oh, mais qu'est-ce que ...?

Le sorcier: Chh... (Il couvre sa bouche.) Tu est dans mon monde maintenant. (Sa chambre tourne dans son rêve. Tout est rouge et il y a des nuages dans le ciel. Ils sont sur le toit d'un building. Elle porte à présent une robe du soir.) Tu est magnifique dans cette robe. J'l'ai choisie pour toi.

Skye: Je ne comprends rien du tout.

Le sorcier: C'est ton rêve, mais c'est mon fantasme.

Skye: Mais où suis-je?

Le sorcier: Hm. Tu est en train de rêver et je te rends visite.

Skye: Vous êtes dans mon rêve.

Le sorcier: Ouais, mais il peut devenir le mien.

Skye: Vous marchez?

Le sorcier: En rêve, je fais tout ce que je veux. Je peux danser dans ton rêve, je peux changer ton rêve, (Ils commencent à danser.) et je peux te tuer dans ton rêve.

Skye: Non, je vous en prie.

Le sorcier: Tu ne sais peut-être pas que si tu meurs dans ton rêve, tu meurs réellement.

(Il la place sur le rebord du toit. Il lui fait voir la hauteur depuis le toit jusqu'au trottoir.)

Le sorcier/Skye: Je vous en prie, ne me faites pas de mal!

Le sorcier: Hehehe. Non Skye, tu n'as pas voulu de moi alors je vais te le faire payer.

Le sorcier/Skye: S'il vous plaît, je ferais tout ce que vous voudrez!

(Il rit.)

Le sorcier: Fait de beaux rêves. (Il la pousse dans le vide; elle hurle en chutant et lui laisse échapper un rire démoniaque.)

Générique

[Lieu: Appartement de Skye. Elle est étendue sur son lit, morte. Morris et Andy sont là.]

Morris: Pour l'instant, on sait qu'elle s'appellait Skye Russell, qu'elle avait une vintaine d'année et qu'elle était serveuse au Quake.

Andy: Apparement elle a de multiples fractures.

Morris: D'après le légiste, c'est comme si elle était tombée d'un immeuble de 20 étages.

Andy: Mais on l'a retrouvée dans son appartement, qui est au rez-de-chaussée. Son corps n'a pas été transporté ni même bougé.

[Lieu: Manoir. Piper est en train de regarder une vidéo de fitness et essaie de reproduire les mouvement. Prue est assise sur une chaise.]

Piper: Uh, je déclare forfait. En 2 semaines, je n'ai rien raffermi à part mon caractère .

Prue: Piper, je sais où est le problème. T'as pas lu ce qui est écrit en tout petit et c'qu'est en bas à gauche. $19.95 pour la cassette et $20000 pour le chirurgien esthétique.

Piper: Oui, pourtant ça marche. C'est la plus désirée et désirable des américaines, celle que tous les hommes veulent.

Prue: Quoi, cette femme? Evidemment que tout les hommes la désirent. Ils sont comme nous, ils veulent ce qu'ils ne peuvent pas avoir. On devrait arrêter de se prendre la tête avec ce que les hommes veulent et savoir très clairement ce que nos ont veut trouver chez un homme.

(Phoebe entre. Elle mange des Froot Loops.)

Phoebe: Qu'il soit drôle, sexy, sérieux mais pas collant. Voilà ce que je veux.

Piper: Je sais que ça va vous paraître ridicule et fleur bleue, mais je veux: un peu de poésie. De longs et tendres baisers, de longues conversations et des dîners aux chandelles. J'aime l'amour. Et je donnerai tout pour avoir ce que tu as Prue.

Prue: Hmm, mais tu devrais cacher le secret de notre famille, et je peux te garantir que ça n'a rien de normal ni de poétique.

[Lieu: Commissariat. Morris et Andy sont assis sur leurs tables.]

Andy: Tu as lu le rapport du médecin légiste?

Morris: Mmm hmm. Skye Russell est morte d'hémorragies internes impressionnantes. Son corps a littéralement implosé.

Andy: T'as déjà vu un truc comme ça?

Morris: Mmm hmm. Chez ceux qui font le grand saut, mais d'habitude, on retrouve leur coorps sur le trottoir.

Andy: Il n'y a aucune trace de blessures externes dpues à une chute quelconque. En fait, elle n'a pas une seuls égratignure.

Morris: Oui mais, peut-être qu'on a tout faux. Peut-être qu'on a transporté son corps.

Andy: Bon, mais d'où? Et comment? Sa porte était fermée avec le verrou, ses fenêtres ont toutes des barreaux qu'on a vérifiés, il n'y a pas le moindre signe d'effraction. À part elle, personne n'est entré dans l'appartement hier soir. Ce n'est pas un suicide, Morris. Et ce n'est sûrement pas une mort naturel par conséquent ça ressemble à un...

Morris/Andy: Meurtre.

Morris: J'déteste quant t'as raison.

[Lieu: Quake. Piper apporte un plat à un client.]

Piper: Et voilà, M. Manford. Une cuisse de poulet avec du riz et des légumes préparée comme vous aimez. Le poulet pas trop cuit, de l'huile végétale sur les légumes et le riz cuit à la vapeur.

M. Manford: Merci.

Piper: Bon appétit.

(Phoebe marche vers elle.)

Phoebe: Salut, ba pourquoi tu fais ça?

Piper: Parce que Skye nous a fait faux bond sans prévenir et on manque de serveuses.

Phoebe: Ooh.

(Elles entrent dans la cuisine.)

Piper: Alors, quoi de neuf?

Phoebe: Uh, J'ai trouvé une formule qui nous aidera à trouver un amoureux.

Piper: Non, Phoebe. Pas question qu'on jette un sort aux garçons.

Phoebe: Oh, et pourquoi? Nos pouvoirs vont forcément plus loin que la chasse aux sorciers. J'aimerais qu'on s'amuse un petit peu grâce à la magie.

Piper: On ne doit pas s'en servir à des fins personnelles.

Phoebe: Je ne vois pas en quoi faire le bonheur de quelqu'un est personnel et égoïste. Et en ce qui me concerne, j'ai envie de donner à un homme une tonne de bonheur!

Piper: S'il te plaît, j'ai besoin de cette passoire?

Phoebe: Tiens. Attention, je ne te parle pas de trouver un mari. Quand on aura 30 ans, il sera temps d'étudier la question à fond. Cette formule est faite pour qu'on prenne du bon temps.

Piper: J'admet que ça me tente, vu que ces temps-ci niveau mecs on a pas été gâtées. Mais avoir un petit ami grâce à une formule magique, tu ne trouves pas ça un peu bizarre et surtout un peu désespéré?

Phoebe: Non. En quoi demander ce que tu veux est bizarre et désespéré? J'trouve ça plutôt euphorisant, stimulant et exitant. Et le plus beau dans tout ça, le Livre des Ombres dit qu'on pourra faire marche arrière à tout moment.

[Lieu: Manoir. Cuisine. Piper coupe des légumes. Prue entre.]

Prue: Piper? Phoebe?

Piper: Prue. J't'attendais pas si tôt. Je croyais que tu sortais avec Andy.

Prue: Non. Il a été obligé d'annuler. Qu'est-ce que tu nous prépares?

Piper: Euh...

Phoebe: (d'une autre pièce) Oh, J'me suis trompée. Pour le sort il faut du poivre de cayenne pas du poivre blanc. (Elle entre dans la cuisine et voit Prue.) Oh. J'ai dit sort? Mais je voulais dire recette. Je me suis trompée, ce serait pas du flagrant délit?

Prue: Ca s'appelle comme ça oui. Tu veux parler de quel sort?

Piper: Euh, aujourd'hui je me suis rendue compte que Phoebe avait soulevé un lièvre en posant des questions pleines de bon sens.

Prue: Là, vous m'inquiétez.

Piper: Tous les sorts sont dans ce livre pour une raison, pas vrai? Et je crois qu'avec celui-ci on pourrait avoir une bonne occasion de tester nos pouvoirs et de voir comment on les gère, autrement pourquoi dirait-il qu'on peut faire marche arrière à tout moment? Tout c'que j'veux c'est quequ'un de bien dans ma vie et ce sort-là va le mettre sur mon chemin, c'est génial!

Phoebe: Minute, je décode.

[Un temps s'écoule.]

Prue: Non vous me faites marcher?

Piper: En fait on espérait que tu le ferai avec nous.

Prue: Non. J'ai une vie qui est déjà assez compliquée comme ça et j'ai pas envie d'en rajouter.

Phoebe: Tu sais où nous trouver.

Prue: Faites attention à ce que vous commandez.

[Lieu: Grenier. Phoebe et Piper ont tout exposé sur une table pour le sort.]

Phoebe: Alors, tu veux commencer?

Piper: Non. Toi d'abord.

Phoebe: Entendu.

(Phoebe arrache le papier des mains de Piper.)

Piper: Hey. Mais non la t'exagère.

Phoebe: Tu veux un homme qui soit intelligent, célibataire, ravageur?

Piper: Travailleur!

Phoebe: Oh, désolée, travailleur. Un homme qui fasse la grasse matinée le week-end, sunset bike rides (laughs), qui aime prendre sa moto pour aller voir un couché de soleil (rires) faire un calin devant un feu de cheminée, discutée tard le soir. Un homme qui soit amoureux de l'amour aussi passionnément que toi (rires). Wow. Que tu es romantique.

Piper: Ouais. À ton tour. Tu veux le genre sexy, silencieux mais efficace, qui t'emmènerais en balade sur une moto magnifique à 3h du matin. Un homme qui aime les massages aux huiles essentielles, les bougies à la vanille et les draps en satin? (rires)

Phoebe: Ils symbolisent le désir ardant, le goût de la luxure et de l'aventure, mais même si tu en a conscience et même si tu sais que tu ne le présenteras jamais à tes amis et que tu ne l'inviteras jamais à dîner dans ta famille, tu n'as aucune envie de lui fuir. Et il recycle les ordures.

Piper: Il recycle les ordures?

Phoebe: Ba oui. Et je crois qu'il va sans dire que toi comme moi on veut un homme qui ait un boulot... très bien payé.

Piper: Tu sais que parfois t'es grave! Euh, c'est la formule qu'on doit dire?

Phoebe: Ouais. On a de la chance. Si on était des mecs qui cherchaient des femmes on devrait se coller un petit morceau de gâteau au chocolat sous les aisselles pendant plusieurs jours.

Piper: Oh. Ca y est, je crois qu'on peut la réciter.

Phoebe: D'accord.

Phoebe/Piper: Je conjure les forces des élus, afin que d'amour je sois repu et que solitaire je ne sois plus. Je conjure les forces des élus, afin que d'amour je sois repu et que solitaire je ne sois plus.

Phoebe: Oh, ouh... Tu crois qu'ça a marché?

Piper: Je ne sais pas trop. En principe, si on veut que ça marche il faut être toutes les 3.

(Le téléphone sonne.)

Phoebe: Oh.

Piper: Oh.

(Elles courent dans les escaliers. Prue a décroché.)

Phoebe: C'est pour moi? C'est pour moi?

Prue: Qui est à l'appareil? Excusez-moi? Ah, je suis désolée mais est-ce qu'on se connaît?

Le sorcier des rêves: On s'est rencontré au Quake. En fait, je dois dire que je voulais vous rencontrer. Et je... je vous ai offert un verre de vin blanc que vous avez refusé. J'ai toujours envie de faire votre connaissance alors, ça me ferait plaisir si vous vouliez sortir avec moi.

Prue: Euh, je vais vous redire c'que j'ai dit à la serveuse, je ne suis pas disponible. Qui vous a donné mon nom et mon numéro de téléphone?

(Le sorcier des rêves raccroche.)

Prue: Allo?

Piper: C'était qui?

Prue: Le type du Quake qui voulait m'offrir un verre.

Piper: Et qu'est-ce qu'il voulait?

Prue: Que j'sorte avec lui.

(Phoebe se dirige vers la porte et prend son manteau.)

Prue: Eh, on peut savoir où tu va comme ça?

Phoebe: Je vais au Quake. Je veux vérifier si mon charme est efficace. Vous venez avec moi?

Piper: Je passe.

Prue: Non. Pas ce soir, merci. Je m'suis programmé un bon bain.

[Lieu: Salle de bain. Prue' est dans la baignoire. Elle ferme les yeux et commence à s'endormir. Nous plongeons dans son rêve. Le sorcier des rêves y est.]

Le sorcier: Bonsoir.

(Prue se réveille.)

Prue: Qui êtes...

Le sorcier: Tu veux savoir qui je suis comment je suis entré?

Prue: Non ça m'est égal je veux que...

Le sorcier: Que je sorte de la salle de bain n'est-ce pas?

Le sorcier/Prue: Piper, au secours, Piper!

Le sorcier: Tu peux hurler autant que tu veux. Elle ne peut pas t'aider Prudence.

Prue: Comment vous...

Le sorcier: Comment je sais c'que tu penses, comment je sais c'que tu vas dire?

Prue: Oui.

Le sorcier: Je suis dans ton inconscient. Je connais chacune de tes pensées, chacun de tes désirs.

Prue: Qui êtes-vous?

Le sorcier: Je suis l'homme de tes rêves.

Prue: Vous n'existez pas. Vous n'êtes pas réel.

Le sorcier: C'est c'que ta mère t'a souvent répété. Elle te le disait nuit après nuit, pour t'aider à trouver le sommeil.

Prue: Non, vous n'existez pas. Vous n'êtes pas réel.

Le sorcier: Quand elle venait te border, elle te disait que si tu voyais des monstres, de te dire qu'il n'étaient pas réels.

Prue: Vous n'existez pas. Vous n'êtes pas réel.

Le sorcier: C'est vrai, eux n'existaient pas.

Prue: C'est fou, pourquoi est-ce que j'peux plus bouger?

Le sorcier: Ha ha ha. Parce que je vais t'aimer, je vais t'aimer.

(Le sorcier des rêves prend une éponge et frotte Prue dans le dos si fort qu'elle saigne. Il appuie sa tête sous l'eau. Piper frappe à la porte et Prue se réveille. Piper entre.)

Piper: Prue, ça va?

Prue: Euh, Oui.

Piper: Pourquoi t'as hurlé?

Prue: C'est que j'ai eu... j'ai eu un très mauvais truc.

Piper: Un truc?

Prue: Rien. Ca va maintenant. Ca va, c'est passé. J'te promet, tu peux retourner au lit, n'y pense plus. (Piper s'en va. Prue sort de la baignoire.) Sss. (Elle regarde son dos et voit l'égratignure laissée par l'éponge.) J'ai pas rêvé.

[Lieu: Manoir. Cuisine. Prue et Piper sont là.]

Prue: Tu t'souviens de c'que maman nous disait quand on faisait des cauchemars?

Piper: Elle nous disait que si on voyait des monstres on avait pas à avoir peur parce que c'était des créatures irréelless. Ca a toujours été efficace.

Prue: C'est vrai oui, sauf cette fois. Et il le savait pour maman. Il savait ce qu'elle nous disait, c'est ça qu'est dingue! Comment est-ce qu'il a pu le savoir? Et les marques que j'avais dans le dos! Piper, j'en avais j't'assure, elles ont disparue maintenant. Je sais pas comment, je sais pas pourquoi mais j'en avais, j'ai pas halluciné.

Piper: Combien d'heures as-tu travaillé cette semaine? 60, 70? Et qu'est-ce que tu vas faire aujourd'hui, on est samedi et tu vas bosser?

Prue: Oui, mais lundi la vente aux enchères commence et on a reçu le matériel avec 3 jours de retard. Mais tu as changé de sujet, non? Tu m'crois pas.

Piper: Non. En fait je pense que tu as sincèrement cru voir ces marques. Mais attends, t'en es déjà à ta troisième tasse de café, on parle d'un cauchemar que tu as fait quand tu étais endormie dans ton bain. Donc il est possible que ce soit la fatigue qui t'ait fait voir ces marques et qu'elles ne viennent pas d'un type imaginaire!

Prue: Non. Dans mon rêve, il était réel.

Piper: Alors pourquoi tu n'as pas utilisé ton pouvoir pour t'en sortir, pourquoi tu ne l'as pas ejecté?

Prue: J'en sais rien.

(Un beau gosse entre torse nu.)

Hans: Bonjour.

Prue: Hum, excusez-moi mais qui êtes-vous?

Piper: Oh, c'est pas grave!

(Hans sort la bouteille de lait du frigo et la boit. Phoebe comes in.)

Phoebe: Hans, j'ai trouvé ton T-... (Elle voit Piper et Prue.) shirt.

Hans: Où ça? Dans le hamak ou ailleurs?

Phoebe: Aucune importance.

Hans: Merci.

Phoebe: De rien.

Piper: (en chuchotant) Superbe!

Hans: Bon il faut qu'je file.

Phoebe: D'accord.

(Ils s'embrassent.)

Hans: J'passe te prendre pour déjeuner.

Phoebe: Entendu.

Hans: Oh, j'ai failli oublié.

(Hans met l'emballage de la bouteille au recyclage. Il part.)

Phoebe: Rassurez-vous. Ona pris des précautions. La boîte toute entière!

Piper: Veinarde!

(Prue rit.)

[Lieu: Commissariat. Andy pose des dossiers sur le bureau de Morris.]

Andy: Tout est dans les dossiers du FBI regarde.

Morris: Pourquoi tu t'acharnes sur moi?

Andy: Trois jeunes femmes sans aucun point commun à part le fait qu'elles sont toutes mortes exactement comme la serveuse.

Morris: Le médecin légiste a conclu chaque fois que c'était un suicide et il a classé le dossier.

Andy: Regarde attentivement les photos, on a trouvé toutes les victimes enfermées dans leur chambre. Tous les indices font penser à un tueur en série Morris.

[Lieu: Quake. Phoebe et Piper sont là.]

Phoebe: Tu dois me croire, Piper. La formule est efficace.

Piper: Chut! Parle encore plus fort, on t'a pas bien entendu au bout d'la rue.

Phoebe: Mais ça marche d'enfer j't'assure. Hans ne va jamais dans les bars. Il ne connaissait même pas le Quake mais hier soir, il rentrait chez lui après son cours de théatre. (Piper rit.) Et... Boum! Un pneu crevé, sa moto était immobilisé juste de l'autre côté de la rue en face du Quake et il est venu ici pour téléphoner et avec qui il s'est retrouvé nez à nez? Avec moi! Je venais de me faire une beauté.

Piper: Phoebe, tu as semé ses fringues dans toute la maison. C'est pas la formule magique qui a agi mais tes hormones.

Phoebe: Non, tu as tort de croire ça. Hans me fait vraiment craquer. Il est super cool. Et j'le fait craquer moi aussi.

(Phoebe voit Hans, elle court ver lui, ils s'enlacent et il la fait tourner autour de lui. Piper prend le plat et l'apporte à un homme assis à une table.)

Piper: M. Manford, tenez. Voici votre poulet avec du riz et des légumes comme vous les aimez.

M. Manford: Merci. S'il vous plaît, appelez-moi Jack. Je suppose qu'on vous a souvent dit à quel point vous êtes belle et séduisante?

(Piper rit.)

Piper: Vous avez dû trop boire?

(Il rit.)

Jack: Vous avez de l'humour. J'adore ça. (Elle se retourne pour partir.) Attendez, Piper, ne partez pas. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai très envie de vous connaître. Je vous invites à dinner?

Piper: Vous m'accordez une seconde?

Jack: (en chuchotant) Oui.

Piper: (en chuchotant) Ouh.

(Piper va vers le téléphone près du bar. Un homme se tient derrière elle.)

Piper: Prue Halliwell de la part de sa sœur Piper.

Guy: Vous ne devriez pas aller dinner avec ce type.

Piper: Et pourquoi?

Guy: Parce que vous devriez venir à Paris avec moi.

Piper: (au téléphone) Surtout dites lui que c'est vraiment urgent.

[Coupure sur Buckland. Bureau de Prue. Elle parle avec Piper au téléphone.]

Prue: Quand tu me dis que tu vas accepter de sortir avec lui, j'espère que tu plaisantes?

(Rex entre dans le bureau avec une boîte.)

Rex: Ca y est, vous en avez fini avec, euh, les miniatures de Cromwell?

Prue: Rex...

Prue: (à Piper) Attends une seconde.

Prue: (à Rex) Non, j'travaille encore sur les dessins de Rembrandt.

Rex: Et bien, euh, laissez-les de côté. Les lettres d'Ernest Hemingway vont être vendues en premier.
(Des hommes de service apporte beaucoup d'autres boîtes du même genre.)

Rex: Merci messieurs, merci beaucoup.

Prue: (à Piper) C'est pas vrai, j'vais y passer la nuit. Bon, Piper, j'te rappelle.

(Elle raccroche.)

[Lieu: Manoir. Entrée. Phoebe et Piper sont là. Phoebe enfile ses chaussures.]

Piper: Contrairement à son habitude, Jack est resté longtemps. Il n'a pas arrêté de parler, il m'a fait rire avec toutes ses histoires et il m'a même convaincue de prendre un café avec lui.

Phoebe: Hans et moi on va aller danser au Rave, vous devriez venir nous rejoindre.

Piper: Et bien, si on prend autant de temps pour le dinner que pour le café, ça m'étonnerait beaucoup qu'on arrive avant la fermeture.

Phoebe: Mais peut-être qu'on se retrouvera tous ici pour un dernier verre. (Phoebe attrape son manteau.) Allez, avoue que cette formule est très cool?

Piper: Oui.

(Phoebe rit et part le sourire aux lèvres.)

Piper: Très cool.

[Lieu: Laboratoire des rêves. Morris, Andy et un technicien sont là.]

Morris: Alors c'est un laboratoire des rêves? Où les gens vont dormir?

Lab Technician: Si vous voulez bien attendre ici, je vais dire à M. Berman que vous aimeriez lui parler.

(Il s'éloigne.)

Andy: Merci.

Morris: Je regrette, c'est parce qu'il est sortie avec la première victime...

Andy: Julie Derikson.

Morris: Que ça fait de lui un tueur.

Andy: Mais faut commencer par quelque chose. Et on a pas d'autre piste pour l'instant.

(Il entrent dans une pièce.)

Morris: Parle moi un peu de cet endroit.

Andy: C'est un laboratoire de recherche dont les fonds sont privés. Julie Derikson y travaillait elle aussi. Elle faisait équipe avec Berman sur un projet expérimental.

(Berman arrive près de la pièce dans un fauteuil roulant.)

Berman: Bonjour messieurs, en quoi puis-je vous aider?

(Ils sortent.)

Morris: Vous êtes M. Berman?

Berman: Oui. De quoi s'agit-il?

Morris: On fait une enquête et on aurait besoin de vous poser quelques questions.

Berman: A quel sujet?

Andy: Connaissez-vous cette femme?

(Andy lui montre une photo.)

Berman: C'est Julie Derikson. C'était ma petite amie. J'ai eu le cœur brisé quand elle... Pardonnez-moi, c'est très dur. Elle me manque beaucoup. Je n'ai pas fait le deuil.

Andy: Une autre femmes est morte de la même façon qu'elle l'autre soir. Une serveuse. Les os broyés dans son sommeil.

Berman: Oh, vous voulez rire?

Morris: Non.

Berman: C'est, c'est vraiment affreux.

Andy: M. Berman, pouvez-vous nous dire où vous étiez il y a deux nuits?

Berman: Je, j'étais ici, dans le labo. Je dormais. J'en suis parti le matin.

Morris: Des témoins pourraient-ils le confirmer?

Berman: Tout le travail effectué cette nuit-là, deux scientifiques et un technicien. Je peux les faire venir si vous voulez?

Morris: Non, ça ira M. Berman. On est désolé de vous avoir dérangé. Merci de votre patience.

[Lieu: Quake. Piper dîne avec Jack.]

Piper: Qu'est-ce que j'ai d'autre à te dire? Hum, quand je suis stressée, j'ai de l'urticaire... dans des endroits très particuliers. Mais c'est rien en comparaison de c'qui se passe quand je panique, tu peux me croire.

Jack: Ton honnêteté est tellement inhabituelle.

Piper: Ah, c'est peut-être ça qui empêche mon ulcère de s'agraver.

Jack: Un des mots de notre siècle. Et bien rares sont ceux qui y échappent.

Piper: Voudrais-tu voir mon tatouage?

Jack: Voudrais-tu voir le mien?

Piper: Uh, y a-t-il quelque chose qui t'écœurerait chez moi?

Jack: Ca m'étonnerait. C'qui est assez étrange, d'ailleurs.

Piper: Pas tant que ça. Jack, je t'ai jeté un sort, tu es...

(Jack embrasse Piper.)

Piper: Envoûté.

(Piper voit un homme assis derrière Jack qui lui sourit et la dévore des yeus, puis elle voit un autre homme qui se tient debout à côté et lève un verre de vin à son attention. Elle rit nerveusement.)

Homme: Ma demoiselle, s'il vous plaît.

(Elle se retourne et voit un homme qui lui tend une rose blanche. Elle se retourne vers Jack et laisse échapper un rire gêné.)

[Lieu: Laboratoire des rêves. Les techniciens de laboratoire aide M. Berman à s'installer.]


Berman: Donnez-moi 30 cc d'andropine.

Technician: 30 ? Vous êtes sûr? C'est deux fois c'que...

Berman: Je serai en sommeil paradoxal plus vite et j'y resterai plus longtemps. J'veux qu'le système de provocation des rêves soit mis au niveau douze.

Technician: Vous n'avez pas encore eu les résultats du niveau huit.

Berman: C'est ma subvention. Mon expérience. Branchez la machine et faites-moi la piqûre.

[Lieu: Buckland. Bureau de Prue. Prue s'est andormie sur sa table. Le sorcier des rêves est dans son rêve.]

Le sorcier: Bonsoir Prudence. Ca me fait plaisir de te retrouver. (Prue se réveille. Elle s'est assoupie sur son bureau. En voyant le sorcier des rêves, elle saisit un coupe-papier.) Que de travail. Tu travaille tellement que tu t'endors sur ton bureau.

Prue: S'il vous plaît, aidez-moi!

(Les murs du bureau disparaissent pour laisser place à des nuages bleus et rouges.)

Le sorcier: Qu'est-ce que tu cherches à fuir dans le travail? Les souffrances de ton passé ou alors l'incertitude de ton avenir?

(Prue essaye de se lever de sa chaise mais y est prisonnière.)

Prue: Je ne fuis absolument rien.

Le sorcier: Tu ne peux pas te lever de cette chaise (Il fait tourner la chaise sur elle-même.) Oui, tu te demandes pourquoi? Mais voyons, c'est parce que moi je ne le veux pas. Tu es impuissante.

Prue: Mais allez vous faire voir!

Le sorcier: Alors que moi, je suis vraiment tout puissant ma belle. Tu refuse de me parler, ça ne fait rien. Il y a toujours Piper, Phoebe et un certain nombre de jeunes femmes célibataires à l'extérieur. C'est un réservoir inépuisable pour un sorcier des rêves.

Prue: Non, je veux rester, attendez!.

Le sorcier: C'est trop tard. Tu commences à t'endormir.

Prue: Non. C'est pas vrai. J'suis réveillée.

Le sorcier: Tu veux que je te chante une berceuse peut-être?

Prue: Non merci!

(Prue lui donne un coup de pied à l'entre-jambe et lui plante le coupe papier dans la main droite. Il s'énerve sous le coup de la douleur.)

Le sorcier: Bonne nuit, Prudence.

(Il empoigne la chaise et s'apprête à la jeter dans le vide. Le téléphone sonne. Prue revient dans son bureau. Elle se réveille et décroche.)

Prue: Allo?

Andy: Oh, Tu es encore au bureau.

Prue: Oui, euh, j'peux te rappeler plus tard?

Andy: Bien sûr. Au commissariat, je travaille tard aussi. Tu vas bien?

Prue: Heu, oui, oui ça va maintenant. Merci d'avoir appelé. Merci beaucoup.

Andy: Je voulais juste entendre ta voix.

Prue: Merci, à plus tard.

(Elle raccroche. Rex touche Prue à l'épaule, elle se retourne et pointe le coupe-papier en sa direction.)

Rex: Oh, ba ça alors je... Mais vous...

(Prue voit le sang sur le coupe-papier.)

[Lieu: Commissariat. Andy et Morris sont là.]

Morris: Ce mec est dans un fauteuil roulant. Il n'a aucun mobile et il a un excellent alibi. Alors redis-moi donc pourquoi tu crois que Breman est notre suspect?

Andy: C'est un voleur de rêves.

Morris: Un voleur de rêves.

Andy: Hum, ce que Berman étudie dans ce labo, c'est le vol de rêves. Il veut pouvoir se projeter comme il le veut dans le rêve des autres.

Morris: Dans les rêves des femmes et les tuer. Ah! Là c'est toi qui rêve.

Andy: Non pas toutes les femmes. Seulement celles qui l'ont rejeté. Comme Julie Derikson par exemple. Elle a rompue avec lui lors d'une balade en voiture et il a eu un accident. C'est depuis ce jour-là qu'il est paralisé. Tout est notifié dans le rapport de police. (Andy se lève et met son manteau.) La nuit qui a suivi son retour au labo, Julie Derikson est morte de façon étrange et suspecte. Six mois plus tard, deux femmes sont mortes dans leur sommeil, elles n'avaient plus un seul os intact. Une coïncidence? Explique-moi.

Morris: Je ne peux pas. Je regrette. Allons-y.

[Lieu: Manoir. La porte d'entrée s'ouvre et Phoebe entre.]

Phoebe: (appelant) C'est moi, les filles!

(Elle pénètre dans l'entrée et voit les bouquets de fleurs partout. Elle voit une boîte de chocolat ouverte et en prend un. Elle va dans la cuisine. D'autres fleurs y sont. Piper' est assise sur une chiase en train de boire un café.)

Piper: Tu rentres bien tôt.

Phoebe: Oui. Toi aussi t'es rentrée tôt. D'où viennent ces fleurs? Tu t'es déjà disputé avec Jack?

Piper: Même pas. Les fleurs jonchaient le seuil et n'attendaient que mon retour. Elle proviennent de type que je connaît à peine ou que je ne connaît pas. Toutes celles qui sont ici sont pour toi.

(Phoebe déplace un bouquet pour s'assoir.)

Phoebe: Oh, je sais qu'elle ne viennent pas de Hans.

Piper: Qu'est-ce qui s'est passé?

Phoebe: Il était sur mes talons toute la soirée. Il n'arrêtait pas de me toucher. Et presque tous les types au bar me draguaient. À un moment j'en ai eu marre, j'ai largué Hans et je suis partie du club. Et pour toi comment c 'était?

Piper: C'était parfait. Oh oui, tout était parfait. Et même mes défauts étaient parfaits!

Phoebe: Et c'était déplaisant?

Piper: Ce n'était pas réel. Je sais que tout ce qu'il a dit, tout ce qu'il a ressenti, c'était parce qu'il était sous le charme, et pas sous le mien.

Phoebe: Piper, tu n'en sais rien. Peut-être qu'il pensait tout ce qu'il a dit. Peut-être que sans la foemule magique il n'aurait jamais eu l'occasion de ressentir ce qu'il a ressenti. Encore moins de l'exprimer.

Piper: Non, Phoebe. L'amour c'est la magie entre deux êtres, on nepeut pas y trouver d'explication et on ne peut pas le forcer. Je crois que ce qu'on a fait n'était pas judicieux.

(Kit grimpe sur la table en miaulant.)

Phoebe: Hmm. Même notre pauvre minette connaît l'enfer. (On voit des chats qui gratte la fenêtre au dehors.) Allez-vous-en vilains matous! Bouh!

Piper: On doit rompre le charme.

(Phoebe appruve. Le téléphone sonne. Piper se lève et va répondre.)

Phoebe: (à Kit) T'inquiète, on va arranger ça.

Piper: Allo? Prue, mais où es-tu?

Prue: Oh, Piper je suis toujours au bureau, j'me suis endormie et le type que j'ai vu dans mon rêve est revenu pour essayer d'me tuer.

Piper: Quoi?

Prue: Oui, je comprends pas pourquoi. Tout c'que je sais c'est que pour que je m'en tire, j'dois rester éveiller. Si je m'endors j'suis morte.

Piper: Très bien, reste où tu es. Phoebe et moi on passe te prendre.

Prue: Non. Je ne veux plus rester ici une seconde de plus. Ecoute, je veux que tu regardes dans le Livre des Ombres si tu trouves quelque chose sur ce type. Il se surnomme le sorcier des rêves, dépêche-toi!

[Coupure vers le grenier. Phoebe' regarde dans le Livre des Ombres.]

Piper: Y a rien?

Phoebe: Non rien.

Piper: On l'a sûrement raté.

Phoebe: Crois-moi je n'ai rien trouvé. Il ne parle de sorcier des rêves nul part.

Piper: C'est impossible. Le Livre des Ombres ne nous a jamais laissé tombé.

Phoebe: C'est peut-être pas un démon, c'est paut-être un mortel.

Piper: Ouh! Dans ce cas, il a un sacré pouvoir.

Phoebe: Ou qui n'a rien de sacré.

Piper: Démon ou mortel, y a forcément un moyen de l'arrêter.

(Le téléphone sonne.)

Piper: Oh, c'est sûrement Prue.

Phoebe: Attends. Mais qu'est-ce qu'on va lui dire? Qu'on ne peut rien pour elle? Qu'elle ne doit plus jamais dormir?

(Elles descendent les escaliers en courant.)

[Coupure vers Prue. Elle conduit. Elle a le téléphone contre l'oreille.]

Prue: Vite, décrochez le téléphone.

[Coupure vers le manoir. Piper et Phoebe courent vers le téléphone. Piper déccroche.]

Piper: Allo?

Prue:
Alors, vous avez trouvé quelque chose?

Piper: Non, mais rassure-toi, on est avec toi. Phoebe et moi on va t'aider.

Prue: Comment est-ce que vous pouvez m'aider si vous savez pas c'que c'est?

Piper: Le plus important pour le moment c'est que tu rentres à la maison saine et sauve.

Prue: Oui. D'accord, alors, continuez à parler sinon je sens que je vais m'endormir.

Piper: (à Phoebe) Elle va s'endormir.

(Phoebe prend le téléphone.)

Phoebe: Ecoute-moi bien. Mais à fond l'air conditionné, fait hurler le radio et bisse toutes les vitres. Non attend, oublie la radio.

Phoebe: (à Piper) Quelle chanson on chantait toujours quand on était petite?

Piper: La chanson des bateaux?

Phoebe: Oui. On va chanter ça.

Phoebe: (à Prue) Tu entends?

Prue: Oui, d'accord.

Phoebe: Il ne faut pas t'inquiéter. Tout va bien se passer. Il ne t'arrivera rien, ne t'en fait pas.

(Hans cogne à la porte. Il a l'air en colère.)

Hans: Phoebe!

Piper: C'est quoi?

Phoebe: Hans.

Hans: Ouvre-moi! Il faut que j'te parle!

Pheobe: Fiche le camp. (Hans tape à en casser la porte.) S'il te plait, c'est pas le moment, hein!

Prue: Piper? Phoebe?

Hans: Tu m'as laissé tombé. Tu n'a pas le droit.

Phoebe: S'il te plaît.

Hans: Depuis que je t'ai rencontré, je ne peux plus rien faire. Ni manger, ni boire, ni dormir. Tout ce que j'peux faire c'est penser à toi.

[Coupure vers Prue. Elle est prête à s'endormir.]

Prue: Piper, Phoebe.

(Le sorcier des rêves apparaît.)

Le sorcier: Le moment est venu Prue. Nous sommes presque arrivés.

(Prue se réveille quand elle entend une autre voiture klaxonner. Elle reprend le téléphone)

Prue: Piper, Phoebe, mais où êtes-vous?

[Coupure vers le manoir. Piper et Phoebe reculent vers les escaliers.]

Hans: Qu'est-ce que tu m'as fait?

(Hans attrape un vase et le jette dans leur direction. Piper fige la scène.)

Piper: Ca va aller?

Phoebe: Oui. (Phoebe se rapelle Prue.) Prue.

(Elle courent vers le téléphone.)

[Coupure vers Prue. Elle se rendort. Elle lâche le téléphone.]

[Coupure vers le manoir.]


Phoebe: T'es là? Réponds! (à Piper) Elle répond plus!

[Coupure vers Prue. Elle est endormie. Le sorcier des rêves apparaît.]

Le sorcier: Bonne nuit Prue.

(Il a la main sur sa nuque et commence à rire. La voiture fonce vers un poteau électrique.)

[Coupure vers le manoir.]

Opérateur: Le portable de votre correspondant n'est plus accessible, veuillez rappeler ultérieurement.

Phoebe: Elle ne réponds plus.

[Coupure vers Prue. Elle est rentrée dans le poteau. L'avant de sa voiture est complètement cassé. Prue a la tête sur l'airbag.]

Prue: (chuchotant) Faut pas que j'm'endorme. Faut pas que j'm'endorme.

[Lieu: Hospital. Prue est sur un brancard. Le médecin la pousse dans le couloir. Une infirmière court vers elle.]

Ambulancier #1 (à un autre ambulancier): Ils nous attendent?

Ambulancier #2: Evidemment.

Médecin #1: (à l'ambulancier) Dites-moi tout, qu'est-ce que vous avez?

Ambulancier #1: C'est une femme de 27 ans, elle était au voalnt, sa voiture a heurté un poteau. Quand on a pris sa tension, elle avait 8.4, pouls 110. À demi-consciente pendant tout le trajet.

Médecin #1: Les pupilles répondent. Accrochez-vous Mademoiselle Halliwell.

Prue: (chuchotant) Faut pas que j'm'endorme. Faut pas que j'm'endorme.

(Le médecin entre dans une pièce et donne des ordres à un infirmier. Ils font entrer Prue dans la salle.)

Médecin #1: Je veux des radios de la colonne vertébrale et vous me préparez un scanner, c'est parti! Allez!

Ambulancier #2: On vous la pose sur ce lit?

Médecin #1: Oui.

Ambulancier #2: D'accord.

Médecin #2: Bien, tout le monde est prêt?

Médecin #1: Prêt, 1, 2, 3. (Ils la mettent sur le lit et la branche à la machine.)

Ambulancier #2: Bien, on vous la laisse.

Médecin #3: C'est bon, merci, je fais le reste. Rythme cardiaque 35 et le pouls continue à ralentir.

Médecin #1: Qu'est-ce qu'elle nous fait. Donnez-moi 500 µ de dopamine et soyez prêt à intuber. Accrochez-vous Mademoiselle Halliwell.

Médecin #3: Tout se ralentit.

Médecin #1: Oh, elle est inconsciente.

(La pièce tourne et se retrouve en rêve. Elle est toujours allongée sur son lit.)

Prue: Qu'est-ce que j'fais ici? J'suis pas...

Le sorcier: Non, tu ne dors pas. Enr éalité, tu es inconsciente. Tu t'es endormie au volant et tu as heurté un poteau. C'est vraiment terrible, vraiment terrible c'qui t'arrive. Au fait à propos de souffrance, tu m'as fait très mal hier soir.

(Prue essaie d'appeler avec le téléphone de la chambre.)

Le sorcier: Et ce n'est pas eulement une question de fierté.

Prue: Tant mieux.

(Le sorcier lui prend le téléphone des mains.)

Le sorcier: Ce n'est pas la peine d'essayer, ici le téléphone ne fonctionne pas. (Il lui tend un verre de vin.) Tu veux du vin pour trinquer avec ta mort?

(Elle casse le verre d'un coup de main. Il s'énerve et emploigne le lit)

[Coupure vers le laboratoire des rêves. Andy et Morris sont là.]

Technicien: M. Berman a été formel, on ne doit pas le déranger pendant cette expérience.

Andy: Ca m'est égal. On veut lui parler. Réveillez-le s'il vous plaît.

Technicien: Ce n'sera pas facile. C'est un puissant sédatif.

Andy: Faites ce que j'vous dit.

(Le technicien entre dans la pièce.)

Morris: J'espère que tu as vu juste.

Andy: J'en donne ma tête à couper. La question n'est pas de savoir si Berman va tuer de nouveau. Mais qui?

[Coupure vers le rêve de Prue. Prue'porte une très jolie robe du soir noire.]

Le sorcier:
Tu aimes cette robe?

Prue: J'en ai eu des plus belles.

Le sorcier: Hmm.

(Le sorcier sort Prue de son lit.)

[Coupure vers l'hôpital. Piper et Phoebe marchent vers la réception.]


Piper: Excusez-moi.

Médecin #2: Je vous écoute.

Piper: Vous nous avez téléphoné il y a un petit moment. Notre sœur est ici. Prue Halliwell.

(Il regarde sur une feuille.)

Médecin #2: Votre sœur est toujours aux urgences.

Phoebe: Et comment elle va?

Médecin #2: Allez dans la salle d'attente, un médecin va venir vous voir.

Piper: D'accord, merci.

(Elles font semblant d'aller vers la salle d'attente mais, comme personne ne les regarde, elle courent vers les urgences.)

[Coupure vers le laboratoire des rêves. Andy' frappe à la vitre.]


Andy: M. Berman! M. Berman, réveillez-vous! (au technicien) Trouvez ce qu'il faut faire, réveillez-le moi, maintenant!

Technicien: Oui, très bien.

(Andy continue de cogner sur la vitre.)

Andy: Berman, réveillez-vous! Allez Berman!

[Coupure vers le rêve de Prue. On entend la vois d'Andy.]

Voix d'Andy: Réveillez-vous Berman!

Prue: Andy?

[Coupure vers Prue à l'hôpital. Phoebe et Piper son là.]

Piper: On est là, Prue, juste à côté de toi.

Phoebe: Tu peux nous entendre?

[Coupure ver le rêve de Prue.]

Voix de Piper:
Prue?

Prue: Piper. Phoebe.

Voix de Piper: Prue?

Le sorcier: Elles ne peuvent rien pour toi. Tu es à moi maintenant.

[Coupure vers l'hôpital.]

Phoebe: J'ai peur.

Piper: Je sais. J'ai peur aussi.

Phoebe: Qu'est-ce qu'on doit faire?

Piper: Ne pas la laisser démissionner.

Piper: Prue, écoute-moi. Il faut que tu te battes contre ce type.

Phoebe:
Ne nous laisse pas.

Piper: Tu vas y arriver.

Phoebe: On a besoin de toi.

Piper: Utilise ton pouvoir, Prue.

Phoebe: S'il te plaît revient.

[Coupure vers le rêve de Prue.]

Voix de Piper: Utilise ton pouvoir.

Voix de Phoebe: Tu peux le vaincre.

Prue: Où suis-je?

Le sorcier: Tu ne peux plus rien faire.

Voix de Piper: Prue, tu peux le vaincre.

Voix de Phoebe: Utilise ton pouvoir contre lui. On a besoin de toi.

Voix de Piper: Ne nous quitte pas, Prue? Prue? Utilise ton pouvoir.
(Le sorcier des rêves pose Prue sur le rebord du toit.)

Le sorcier: Dois-je te souhaiter bonne nuit?

Prue: C'est à moi. Bonne nuit.

(Elle utilise son pouvoir pour le faire basculer dans le vide.)

[Coupure vers le laboratoire des rêves. Berman chute dans son rêve. Il s'arrête et meurt.]


Andy: C'est pas possible. Il est mort.

Morris: Jamais plus je ne douterai de toi.

[Coupure vers l'hôpital. Prue se réveille.]

Piper: Prue?

Phoebe: Ca va aller?

Prue: Oui, ça va aller.

Phoebe: Bon, mais pour le...

Prue: Fini.

[Lieu: Hôpital. Piper aet Phoebe poussent un chariot plein de fleurs dans la chambre de Prue.]

Phoebe: Attention, ouh!

(Le chariot cogne dans l'embrasure de la porte et Piper et Phoebe rient.)

Phoebe: Toc, toc!

Prue: Oh, dites-moi qu'vous venez me chercher j'vous en supplie.

Piper/Phoebe: Salut!

Piper: Le Dr. Black préfère te garder un jour de plus, par acquis de conscience.

Phoebe: Et si tu fais une petite cure de sommeil, tu n'en mourras pas!

(Elle réalise ce qu'elle vient de dire et couvre sa bouche d'une de ses mains.)

Prue: Phoebe, c'est pas grave. Merci pour les fleurs.

Piper: De rien.

(Phoebe rit.)

Prue: Pourquoi vous rigolez?

Phoebe: Oh, c'est une longue histoire pas très intéressante.

Prue: Ca n'aurait pas un rapport avec les sorts jetés sur la gente masculine?

Phoebe: (en hochant la tête) Mmm hmm. Mais t'en fait pas.

Piper: On a rompu le charme hier soir.

Phoebe: Piper a téléphoné à Jack.

Prue: Celui avec qui tu es allé dîner?

Piper: Oui et il ne se souvenait absolument de rien. Et Phoebe a appelé Hans...

Phoebe: Et il ne se souvenait de rien.

Piper: Tu vois, tu n'as pas a t'en faire, tout est redevenu normal.

Prue: Parfait.

Andy: Bonjour mesdemoiselles!

(Andy entre dans la chambre avec une rose rouge et un sac en papier.)

Andy: Surprise!

Prue: Oui, c'en est une.

(Prue regarde Phoebe.)

Phoebe: Ne me regarde pas comme ça, je n'lui ai rien dit.

(Prue regarde alors Piper.)

Piper: Coupable. (à Phoebe) Tu viens on y va.

Phoebe: On y va, salut.

Piper: On reviendra dans la soirée.

Phoebe: Après avoir piller ta garde-robe.

(Elles partent.)

Andy: Je t'ai apporté c'que tu aimes.

Phoebe: (tirant Piper par le bras) Attends!

(Prue regarde le contenu du sac.)

Prue: Oh, un sandwich au saumon!

Andy: C'est chouette que tu n'ais pas eu la moindre fracture.

Prue: Quoi?

Andy: Dans l'accident. Oh, oublie ça.

(Andy embrasse Prue sur la joue et lui donne la rose. Piper prend une rose similaire sur le chariot de fleurs qu'elles ont amené et la tend à Phoebe qui rit. Elle partent en riant toutes les deux.)


Fin

[Scene: Quake. Phoebe enters. Two guys walk up to her.]

Guy #1: Are your parents terrorists? ‘Cos baby you’re the bomb.

Guy #2: Jim, Jim, ask her if it hurt when she fell.

Phoebe: Uh, excuse me?

Guy #2: When you fell from Heaven. Did it hurt. ‘Cos I know an angel when I see one.

Phoebe: Hmm. I’m no angel. I’m a witch. But don’t tell my sisters I told you. (She walks over to Prue and Piper who's sitting at a table.) Oh, I’m so glad you guys are still here. What are you staring at?

Prue: They have been going at if for almost an hour.

(You see a woman and a guy making out.)

Phoebe: Hello! Oh, I can’t even look.

Piper: I know. I hate being single.

Skye: Waitress coming through. Special delivery.

Piper: Hey Skye.

Phoebe: Hey Skye.

Skye: Hi.

(She places a glass of wine in front of Prue.)

Prue: Um, I think there’s been some kind of a mistake. I didn’t order this.

Skye: I know. You have a secret admirer. He ordered it for you.

(She points out the Dream Sorcerer. He's sitting in a wheelchair.)

Piper: Who’s that?

Skye: I have no idea. I’m just following the bartender’s orders. And, apparently he’s been eyeing Prue all night.

Prue: Skye, can you do me a favour? Um, tell him thank you and I’m very flattered. But I’m kind seeing someone else.

Skye: Sure.

Prue: Thanks.

Piper: This is a nice change of an attitude.

Phoebe: I’ll say. Does this mean you’re thinking of getting serious with Andy?

Prue: Lately I’ve been thinking about a lot of things.

[Cut to the Dream Sorcerer. Skye walks up to him.]

Dream Sorcerer: She didn't want the drink?

Skye: I'm sorry, no. She's flattered, she's just seeing someone else.

Dream Sorcerer: Sure she is. How about you? Maybe you'd like to have a drink with me.

Skye: Oh, um, that's really sweet of you but I'm not allowed to date the customers.

[Scene: Skye's apartment. She's asleep. The Dream Sorcerer is there.]

Dream Sorcerer: Hello, Skye.

(She wakes up.)

Skye: What the ...?

Dream Sorcerer: Shh... (He covers her mouth.) You in my world now, Skye. (Her room turns into her dream. It's all red and there's clouds in the sky. It kind of looks like they're on top of a building roof. She's now wearing an evening dress.) You look beautiful in that dress. I knew you would.

Skye: I don't understand.

Dream Sorcerer: It's your dream, but it's my fantasy.

Skye: Where am I?

Dream Sorcerer: Hehehe. You're dreaming. I'm visiting.

Skye: You're in my dream.

Dream Sorcerer: But I can make it mine.

Skye: You can walk.

Dream Sorcerer: In dreams I can do anything. I can dance in your dreams, I can alter your dreams, (They start dancing.) and I can kill you in your dreams.

Skye: No, please.

Dream Sorcerer: Did you know that if you die in your dreams, you die in real life.

(He takes her to the edge of the roof. He makes her look down and you can see that it's a long way down to the bottom.)

Dream Sorcerer/Skye: Please don't hurt me!

Dream Sorcerer: Hehehe. Now Skye, you rejected me and now you gotta pay.

Dream Sorcerer/Skye: Please, don't do anything!

(He laughs.)

Dream Sorcerer: Sweet dreams. (He pushes her off the edge.)

Opening Credits

[Scene: Skye's apartment. She's lying on her bed in an awkward position. She's dead. Morris and Andy are there.]

Morris: What do we got here? Here name is Skye Russell, early twenty's, waitress at Quake.

Andy: Every bone in her body's been crushed.

Morris: The coroner said it's as if she's fallen of a twenty story building.

Andy: But we're in a closed apartment, on the ground floor and the body hasn't been moved.

[Scene: Manor. Piper is watching an exercise video and trying to copy what they're doing. Prue is sitting in a chair.]

Piper: Uh, I give up. Two weeks and nothing strengthened but my temper.

Prue: Piper, here’s the problem. You didn’t read the fine print. See. It says right here. $19.95 for the video and twenty grand for the plastic surgeon.

Piper: Yeah. Well it’s worked. She’s the most desire female in America. What every man wants.

Prue: That woman? Of course men want her. Men are not different from women. We all want what we can’t have. Which is why we need to stop thinking about what men want and start thinking about what we want in a man.

(Phoebe walks in. She's eating Froot Loops.)

Phoebe: Tons of fun, lots of heats and no strings attached. That’s what I want.

Piper: I know this may not sound very P.C., but I want romance. Long, slow kisses, late-night talks, candle lights. I love love. I’d take what Prue has in a flat second.

Prue: Hmm, but then you’d have to deal with the family secret, which isn’t exactly normal now, is it?

[Scene: Police station. Morris and Andy are sitting at their desks.]

Andy: Did you see the coroner's report?

Morris: Mmm hmm. Skye Russell died of massive internal hemorrhaging. Her body literally imploded upon itself.

Andy: Ever seen anything like it before?

Morris: On jumpers. Their bodies were usually found on side walks.

Andy: There aren't any signs of external damage consistent with any type of fall. In fact there's not a scratch on her.

Morris: Yeah, well, maybe we were wrong. Maybe the body was moved.

Andy: From where? How? The front door was locked and bolted, each window had bars on it, none of which had been tampered with in any way. Nobody but she was in that apartment last night. It's not a suicide, Morris. And it's sure not death by natural causes which leaves only one thing...

Morris/Andy: Murder.

Morris: I hate when we say that.

[Scene: Quake. Piper hands a guy his meal.]

Piper: Here you go, Mr. Manford. The chicken with rice and vegetables. Just the way you like it. Chicken well done, light oil on the vegetables and rice steamed dry.

Mr. Manford: Thanks.

Piper: Bon Appetite.

(Phoebe walks up to her.)

Phoebe: Hey, why are you doing that?

Piper: Skye didn’t show up for her shift day. So we’re short-handed.

Phoebe: Ooh.

(They walk in the kitchen.)

Piper: So, what’s up?

Phoebe: I, uh, I found this spell. "How to attract a lover".

Piper: No, Phoebe. Forget it. We’re not casting any spells.

Phoebe: Come on. There must be more to our powers than warlock wasting. I’m ready to have some fun with our magic.

Piper: No. No personal gain, remember?

Phoebe: How is it personal gain, if we’re using our powers to bring happiness to another person. And in my case lots and lots of happiness.

Piper: Could you pass me that colander, please?

Phoebe: Yeah. Look, I’m not talking about marriage here. We have our 30s to freak out about that. This... this spell is about having good time.

Piper: I admit it’s tempting. The dating scene can be a little frustrating. But bringing men into our life through a spell... correct me if I’m wrong but isn’t that a little bit desperate.

Phoebe: No. How is asking for what you want being desperate? I say it’s not. I say it’s empowering. Besides, the Book of Shadows says we could reverse this spell at any time.

[Scene: Manor. Kitchen. Piper is cutting up some vegetables. Prue walks in.]

Prue: Piper? Phoebe?

Piper: Prue. You’re in home. I thought you had a date with Andy.

Prue: Uh, no. He had to cancel. What are you doing?

Piper: Hmm...

Phoebe: (from the other room) Piper, I was wrong. The spell calls for cayenne pepper not black pepper. (She walks in the kitchen and sees Prue.) Ooh. Did I say spell? I ... I meant recipe. We are so busted, aren’t we?

Prue: I would say yes. What spell are you casting?

Piper: I realized today that Phoebe may have stumbled onto something. Something that actually makes sense.

Prue: Now I’m worried.

Piper: All the spells are in this book for a reason, right? And I think that this spell could be a harmless opportunity for us to test our powers, you know, really get a handle on them. I mean, why else would it say we can reverse it at any time? All I want is someone special in my life and this spell provides that exactly.

Phoebe: I can translate.

[Time lapse.]

Prue: You have got to be kidding.

Piper: We were hoping you would join us.

Prue: No. I have got enough complications in my life. You two are on your own.

Phoebe: You know where to find us.

Prue: Be careful what you wish for.

[Scene: Attic. Phoebe and Piper have everything set up on the table to do the spell.]

Phoebe: Okay. You want to go first?

Piper: No. You go first.

Phoebe: Okay.

(Phoebe snatches a piece of paper off Piper.)

Piper: Hey. That’s not fair.

Phoebe: You want a man who is single, smart, endowed?

Piper: Employed.

Phoebe: Oh, sorry, employed. A man who loves sleeping in on Sunday, sunset bike rides (laughs), cuddling by a roaring fire (laughs) and late-night talks. A man who loves love as much as you do (laughs). Wow. You’re a romantic.

Piper: Yep. Your turn. You want the sexy, silent type that finds you driving through town on the back of a Harley at 3:00 in the morning. A man who appreciates scented candles, body oils and Italian sheets (laughs).

Phoebe: He’s about hunger and lust and danger and even know you know all this, even know you know he’ll never meet your friends or share a holiday meal with your family, you still can’t stay away. And he recycles.

Piper: He recycles?

Phoebe: Yeah. And I think it goes without saying we both want a man who is well... employed.

Piper: You’re seriously twisted. This is the spell we have to say?

Phoebe: Yeah. We’re lucky. If we were men looking for women the spell requires putting a piece of honey cake in a sweaty armpit for day.

Piper: Eww. Maybe we can say this.

Phoebe: Okay.

Phoebe/Piper: I conjure thee, I conjure thee, I am the queen, you’re the bee, as I desire so shall it be. I conjure thee, I conjure thee, I am the queen, you’re the bee, as I desire so shall it be.

Phoebe: You think it worked?

Piper: I don’t know. The big spells usually require all three of us.

(The phone rings.)

Phoebe: Ooh.

Piper: Ooh.

(They run downstairs to the foyer. Prue is on the phone.)

Phoebe: Is it for me? Is it for me?

Prue: This is Prue. Who’s this? Um, I’m sorry. Do I know you?

Dream Sorcerer: Yeah. We met at Quake. Well, we didn’t actually meet. I sent you a glass of Chardonnay and you sent it back. Still, you know, I was wondering, maybe you’d like to go out sometime.

Prue: Uh, oh, look, as I told the waitress I’m just not available. How did you get my number, my name?

(The Dream Sorcerer hangs up.)

Prue: Hello?

Piper: Who is it?

Prue: That guy from Quake who sent me a drink.

Piper: What did he want?

Prue: He asked me out.

(Phoebe walks over to the door and puts on her coat.)

Prue: Um, hello. Missy May where are you going?

Phoebe: I’m going to Quake see if my spell worked. Want to join me?

Piper: Pass.

Prue: No. Thanks. I'm gonna take a bath.

[Scene: Bathroom. Prue's lying in the bath. She closes her eyes and falls asleep. We go into her dream. The Dream Sorcerer is there.]

Dream Sorcerer: Hello Prue.

(Prue wakes up.)

Prue: Who the hell...

Dream Sorcerer: Am I and how did I get in? Hmm?

Prue: I don’t care just get...

Dream Sorcerer: Out of the bathroom?

Dream Sorcerer/Prue: Piper, help me!

Dream Sorcerer: Scream all you want. No one can help you.

Prue: How did you know...

Dream Sorcerer: What are you thinking and know what you’re going to say?

Prue: Yes.

Dream Sorcerer: I’m in your conscious. I know your every thought and desire.

Prue: Who are you?

Dream Sorcerer: I’m the man of your dreams.

Prue: You’re not real. You don’t exist.

Dream Sorcerer: That’s what your mother used to say, isn’t it? Every night, before you went to sleep?

Prue: You’re not real. You don’t exist.

Dream Sorcerer: As she tucked you in? She’d say if you saw any monsters to tell yourself they weren’t real.

Prue: You’re not real. You don’t exist.

Dream Sorcerer: They didn’t exist?

Prue: I can’t move. Why can’t I move?

Dream Sorcerer: Ha ha ha. Because I’m going to love you to death.

(The dream sorcerer gets a sponge and rubs it on her back so hard it makes her bleed. He pushes her head under the water. Piper knocks the door and Prue wakes up.)

Piper: Prue, are you okay?

Prue: Uh, yeah.

Piper: You were yelling.

Prue: Yeah. I had a... I had a really bad thing.

Piper: A thing?

Prue: Yeah. Uh, I’m okay now. I promise. Just go back to bed. (Piper leaves. Prue gets out of the bath.) Ow. (She looks at her back and sees scratch marks from the sponge.) Oh, my God.

[Scene: Manor. Kitchen. Prue and Piper are there.]

Prue: Do you remember what mom used to say about nightmares?

Piper: She said if we saw any monsters to tell them to go away that they didn’t exist. Always worked, too.

Prue: Yeah, well, not this time. He knew about mom. He knew what she told us and how did he know that? And what about the marks on my back. Piper, they were there and now they’ve disappeared. I don’t know how and I don’t know why but they were definitely there.

Piper: How many hours did you work this week? 60, 70? And now what are doing today, on a Saturday, no less?

Prue: Yeah, well, the auctions starts on Monday and the shipment arrives three days late. And you’re changing the subject. You don’t believe me.

Piper: No. I believe you think you saw marks on your back. But I’m watching you down your third cup of coffee and we’re talking about a nightmare you had while you asleep in the tub. So isn’t it possible that exhaustion made you see those marks and not some dream guy?

Prue: No. He was in my dream and it was real.

Piper: So why didn’t you use your powers to help you out? You know, move him away.

Prue: I don’t know.

(A handsome guy enters wearing no shirt.)

Hans: Morning.

Prue: Uh, excuse me but who are you?

Piper: Who cares?

(Hans gets a bottle of milk out of the fridge and drinks it all. Phoebe comes in.)

Phoebe: Hans, I found your t... (She sees Piper and Prue.) shirt.

Hans: Was it in the hammock or...

Phoebe: It doesn’t matter.

Hans: Thanks.

Phoebe: Sure.

Piper: (whispering) Hammock?

Hans: I got to run.

Phoebe: Okay.

(They kiss.)

Hans: I’ll meet you later for lunch.

Phoebe: Okay.

Hans: Oops. I almost forgot.

(Hans puts the empty bottle in the recycling bin. He leaves.)

Phoebe: Don’t worry. We had safe sex. A lot of safe sex.

Piper: Eww.

(Prue laughs.)

[Scene: Quake. Phoebe and Piper are there.]

Phoebe: I’m telling you, Piper. The spell worked.

Piper: Shh. A little louder, Phoebes. I don’t think Oakland heard.

Phoebe: Well, it did. Get this. Hans doesn’t go to bars. He’s never been to Quake but last night he’s on his away back from his acting classes. (Piper laughs.) When... BAM! Flat tire on his motorcycle right across the street from Quake. So he comes in to use the pay phone and who should he bump into but me, exiting the ladies’ room.

Piper: Phoebe, you threw his clothes all over the house. That’s not a spell working, that’s hormones.

Phoebe: No, that’s not like that. I really like Hans. He’s really cool. And he likes me too.

(Phoebe sees Hans, she runs over to him, they hug and he spins her around. Piper takes a plate of food over to a man sitting at a table.)

Piper: Mr. Manford, here you go. Chicken, rice and veggies. Just the way you like it.

Mr. Manford: Thank you. And please call me Jack. Has anybody ever told you how truly beautiful you are?

(Piper laughs.)

Piper: Have you been drinking?

(He laughs.)

Jack: A sense of humor. I love that. (She turns to leave.) Wait, Piper, don’t go. I don’t know why but I’ve got to get to know you. Have dinner with me.

Piper: Can you hang on a second?

Jack: (whispering) Yeah.

Piper: (whispering) Okay.

(Piper walks over to the phone near the bar. A guy stands behind her.)

Piper: Prue Halliwell, please. It’s her sister, Piper.

Guy: You know, you shouldn’t have dinner with that guy.

Piper: Why not?

Guy: Because you should fly to Paris with me.

Piper: (on the phone) Tell her it’s an emergency.

[Cut to Bucklands. Prue's office. She's talking to Piper on the phone.]

Prue: So you’re not actually thinking of going out with this Jack guy, are you?

(Rex enters Prue's office carrying a box.)

Rex: Have you finished the, uh, Cromwell miniatures yet?

Prue: Rex...

Prue: (to Piper) Hang on a second.

Prue: (to Rex) No, I’m still cataloging the Rembrandt sketches.

Rex: Oh, well, uh, set them aside. The, uh, letters of Ernest Hemingway are now first on the block.

(Delivery guys bring in lots more boxes of stuff.)

Prue: (to Piper) I don’t believe it. I’m going to be here all night. Piper, let me call you back.

(She hangs up.)

[Scene: Manor. Foyer. Phoebe and Piper are there. Phoebe's tying up her shoes.]

Piper: Jack stayed through the entire lunch shift. Talked my ear off, had me laughing at all his stories and somehow convinced me to have coffee with him.

Phoebe: Hans and I are going dancing at Rave. You and Jack should come join us.

Piper: Well, if our dinner date last as long as our coffee break, we wouldn’t make it there till closing

Phoebe: Maybe we could all meet back at the house later. (Phoebe grabs her coat.) This has worked out so great, hasn’t it?

Piper: Yeah.

(Phoebe laughs and leaves with a smile on her face.)

Piper: Great.

[Scene: Dream lab. Morris, Andy and a are there.]

Morris: So this is a dream lab? They actually pay people to sleep?

Lab Technician: If you wait here, I'll tell Mr. Berman that you would like to speak with him.

(He walks away.)

Andy: Thank you.

Morris: Look, just because Berman dated the first victim...

Andy: Julie Garikson.

Morris: Doesn't make him a killer.

Andy: But it's a great place to start. It's our only place to start.

(They walk in a room.)

Morris: What do you know about this place anyway?

Andy: It's a privately funded research facility and Julie Garikson worked here too. She and Berman teamed together on some kind of experimental project.

(Berman arrives outside the room in his wheelchair.)

Berman: Hello, Inspectors, how may I help you?

(They walk back outside.)

Morris: You Whitaker Berman?

Berman: Yes. What's this about?

Morris: We're conducting an investigation and would like to ask you a few questions.

Berman: Regarding?

Andy: Do you know this woman?

(Andy hands him a photograph.)

Berman: That's Julie Derikson. She was my girlfriend. I was heartbroken when she... Forgive me, it's just very hard. I still miss her.

Andy: Another woman died just like her the other night. A waitress. Crushed to death in her sleep.

Berman: Oh, you're kidding?

Morris: No.

Berman: That's-that's awful.

Andy: Mr. Berman, can you tell us your whereabouts night before last.

Berman: I was here in the lab asleep. I left in the morning.

Morris: Any witnesses who can confirm that?

Berman: A nights worth of day, two scientists and a lab technician. Shall I have them paged?

Morris: No, that's okay Mr. Berman. Sorry we disturbed you. Thank you for your time.

[Scene: Quake. Piper's having dinner with Jack.]

Piper: What else can I tell you? Um, when I get stressed, I get hives... in very strange places. Which is nothing compared to what happens when I panic, believe me.

Jack: Your honesty is so refreshing.

Piper: Ah, well, it helps keep my ulcer under control

Jack: It’s the nineties. I mean, is there anyone who doesn't have one?

Piper: Would you like to see my tattoo?

Jack: Would you like to see mine?

Piper: Uh, is there nothing I can say to turn you off?

Jack: There really isn’t. Which is kind of strange, actually.

Piper: Not really. Jack, you’re under a...

(Jack kisses Piper.)

Piper: Spell.

(Piper sees a guy sitting behind Jack smiling and giving her the eye, then she sees another guy standing near by holding a glass of wine and winking at her. She laughs nervously. She looks behind her and another guy is sitting at a table holding a white rose.)

Guy with rose: Hey, there.

(She turns back around to face Jack and lets out a freaked out laugh.)

[Scene: Dream Lab. Lab technicians are helping Mr. Berman aka The Dream Sorcerer into a chair.]


Berman: Give me 30 cc's of Vandereen.

Technician: 30 cc's? That's twice...

Berman: I'll be in rem sleep quicker and longer. Set the dream inducement system, the level twelve.

Technician: We haven't got the results back from level eight.

Berman: This is my dream. My experiment. Set the machine and give me the shot.

[Scene: Bucklands. Prue's office. Prue has fallen asleep at her desk. The Dream Sorcerer is in her dreams.]

Dream Sorcerer: Hello Prue. We meet again. (Prue wakes up. She grabs a letter opener off her desk.) All that work. All those hours. You fell asleep at your desk.

Prue: Someone help!

(The walls of the office turn into blue and red clouds.)

Dream Sorcerer: What do you hide from at work? Is it the pain of your past or the uncertainty of your future?

(Prue tries to get out of her chair but she's stuck.)

Prue: I don’t hide from anything.

Dream Sorcerer: You can’t move out of the chair, can you? (He spins her around.) Don’t you want to know why? Because I don’t want you to. You’re powerless, Prue.

Prue: Go to hell.

Dream Sorcerer: I, on the other hand, am the all power-full. If you don’t want to talk to me, that’s fine. There’s always Piper, Phoebe or any number of young, single women out there. It’s an endless pool for the Dream Sorcerer.

Prue: No, wait. I’ll stay.

Dream Sorcerer: It’s too late. You’re falling asleep.

Prue: No. I’m fine. I’m awake.

Dream Sorcerer: Shall I sing you a lullaby?

Prue: I don’t think so.

(Prue kicks him and stabs his hand with the letter opener. He yells in pain.)

Dream Sorcerer: Good night, Prue.

(He grabs the chair and gets ready to push her over the edge. You hear a phone ring. Prue's back in her office. She wakes up and answers the phone.)

Prue: Hello?

Andy: Hi, you’re still at the office.

Prue: Yeah, um, can I call you back?

(She spins around on her chair and faces the wall.)

Andy: Sure. I’m at the station house. Everything okay?

Prue: It is now. Thanks, Andy. Thanks for calling.

Andy: I just wanted to hear your voice.

Prue: Okay, bye.

(She hangs up. Rex touches Prue on her shoulder, she gets a fright, spins back around and nearly stabs Rex with the letter opener.)

Rex: Bloody hell.

(Prue notices blood on the tip of the letter opener.)

Commercial Break

[Scene: Police station. Andy and Morris are there.]

Morris: The man is in a wheelchair. He's got no motive and he's got an alibi. So tell me again why you think Berman is our suspect.

Andy: Dream leaping.

Morris: Dream leaping?

Andy: That's what Berman's researching at the lab. Dream leaping. The ability to project himself into someone else's dreams.

Morris: Into women's dreams and killing them? Now who's dreaming.

Andy: Not just any women. Women who reject him. Just like Julie Derikson did. She broke up with him when they were driving somewhere. He got into an accident. That's why he's paralyzed. It's on there in the police report. (Andy stands up and gets his coat.) The day after he went back to work at the lab, Julie Derikson died suspiciously. Six months later, two more women died in their sleep. Crushed to death. Coincidence? You tell me.

Morris: Love to. Can't. Let's go.

[Scene: Manor. The front door opens and Phoebe walks in.]

Phoebe: (calling out) I’m home!

(She walks down the foyer and notices bunches of flowers everywhere. She sees an open box of chocolates and takes one. She walks in the kitchen. More flowers are in here too. Piper's sitting at the table drinking coffee.)

Piper: You’re home early.

Phoebe: Yeah. So are you. What’s with all the flowers. You and Jack fighting already?

Piper: I wish. The flowers were all waiting on the doorstep when I returned. They’re from men I barely know and men I’ve never met. All the flowers in here are for you.

(Phoebe sits down.)

Phoebe: Oh, well. I know they're not from Hans.

Piper: What happened?

Phoebe: He wouldn’t leave me alone all night. He kept touching me. And practically every guy in the bar was hitting on me. Finally I couldn’t take it anymore. I ditched Hans and left him at the club. So, how was your date?

Piper: Perfect. Everything was perfect. Even my faults were perfect.

Phoebe: And this is a bad thing?

Piper: It wasn’t real. Everything he said, everything he felt, it was because of the spell, not because of me.

Phoebe: Piper, you don’t know that. Maybe he meant every word. Maybe if it wasn’t for the spell he would’ve never had a chance to feel those things. Let alone say them.

Piper: No, Phoebe. Love is a magic between two people that cannot be explained and cannot be conjured. What we did, it’s just... it’s not right.

(Kit jumps on the table.)

Phoebe: Hmm. Ever our poor cat’s in hell. (You see cats outside trying to get in the window.) Go away horny tom cats.

Piper: Let’s reverse the spell.

(Phoebe nods. The phone rings. Piper gets up and answers it.)

Piper: Hello? Prue, where are you?

Prue: I’m, um, still ate the office. Look, I fell asleep and that man from my dream, he tried to kill me again.

Piper: What?

Prue: Yeah. I don’t understand why. All I know is I’m only safe if I stay awake. If I fall asleep, I’m dead.

Piper: Well, stay where you are. Phoebe and I will come pick you up.

Prue: No. I don’t want to stay here another minute. Look, I want you to look in the Book of Shadows and see if you can find anything on this guy. He calls himself a dream sorcerer, ok?

[Cut to the attic. Phoebe's looking through the Book Of Shadows.]

Piper: Nothing?

Phoebe: Nada.

Piper: There’s got to be something.

Phoebe: I’m telling you. There’s no Dream Sorcerer stuff anywhere.

Piper: That’s impossible. The Book of Shadows has never let us down.

Phoebe: Well, maybe he’s not a demon. Maybe he’s a mortal.

Piper: Then he’s got one hell of a power.

Phoebe: You’re not kidding.

Piper: Demon, mortal, there’s got to be some way to stop him.

(The phone rings.)

Piper: It’s got to be Prue.

Phoebe: Wait. What are you going to tell her? That we can’t help her? That she can never go to sleep?

(They run downstairs.)

[Cut to Prue. She's in her car driving along. She's got her phone up to her ear.]

Prue: Come on, answer the phone.

[Cut back to the manor. Piper and Phoebe are running down the stairs. Piper answers the phone.]

Piper: Hello?

Prue:
Hey, did you, um, find anything?

Piper: No, we didn’t but don’t worry. You’re not in this alone. Phoebe and I will help you.

Prue: How can you help me when we don’t even know what he is?

Piper: The most important thing right now is for you get home safely.

Prue: Yeah. Ok, um, look. Just keep talking. Don’t let me fall asleep.

Piper: (to Phoebe) She sounds exhausted.

(Phoebe takes the phone.)

Phoebe: Okay, Prue. Blast the air conditioning, crank the stereo and roll down the windows. Wait, don't crank the stereo.

Phoebe: (to Piper) What’s that song we always used to sing when we were little?

Piper: The road trip song?

Phoebe: Yeah. Let’s sing that.

Phoebe: Did you hear that, Prue?

Prue: Yeah, okay.

Phoebe: Okay, don’t worry. Everything’s going to be fine. Nothing is going to happen.

(Hans knocks on the door. He sounds angry.)

Hans: Phoebe!

Phoebe: Hans?

Hans: Let me in. I have to see you.

Pheobe: Go away. (Hans breaks open the door.) Are you crazy? What are you doing?

Prue: Piper? Phoebe?

Hans: You left me. How could you leave me?

Phoebe: Hans, please.

Hans: Ever since I met you I can’t do anything. Eat, drink, sleep. All I can do is think about you.

[Cut to Prue. She's nearly asleep.]

Prue: Piper, Phoebe.

(The Dream Sorcerer appears in her dream.)

Dream Sorcerer: Time is now, Prue. We’re almost there.

(Prue awakes up.)

Prue: Piper, Phoebe, where are you?

[Cut back to the manor. Piper and Phoebe stand on the stairs.]

Hans: What have you done to me?

(Hans picks up a vase of flowers and throws it at them. Piper freezes him and the vase before it can hit them.)

Piper: Are you okay?

Phoebe: I’m fine. (Phoebe remembers Prue.) Prue.

(They run back over to the phone.)

[Cut back to Prue. She's falling asleep again. She drops the phone.]

[Cut back to the manor.]


Phoebe: Prue! Prue! She’s not there.

[Cut back to Prue. She's asleep. The Dream Sorcerer appears.]

Dream Sorcerer: Say good night, Prue.

(You see her heading for a pole. He starts laughing.)

[Cut back to the manor.]


Phoebe: She’s not answering.

[Cut back to Prue. She has ran into the pole. The front of her car is totally smashed. Prue has her head resting on the steering wheel.]

Prue: (whispering) I can’t fall asleep. I can't fall asleep.

[Scene: Hospital. Prue's on a stretcher. The doctor's are pushing her down the corridor. A nurse runs up to her.]

Doctor #1: (to the paramedic) What have you got?

Paramedic: I've got a 27 year old female, one on one carved into a utility pole. BPA over 44.10. Unconscious at the scene.

Doctor #1: Pupil's are responsive. Miss Halliwell, hang in there.

Prue: (whispering) Must stay awake, must stay awake.

(The doctor runs into a room and gives orders to a male nurse. They push Prue in the room.)

Doctor #1: Ready, 1, 2, 3. (They lift her on the bed and hook her up to the machines.)

Doctor #2: ---------- a thirty-five pulse, ----- is falling.

Doctor #1: That can't be. Give me five hundred -------. Stay with us, Miss Halliwell. Damn, she's unconscious.

(The room turns into her dream. She's still lying on the bed.)

Prue: How did I get here? I’m not...

Dream Sorcerer: Asleep? Actually you’re unconscious. You fell asleep at the wheel. Hit a pole. Terrible terrible thing. Speaking of pain, you really hurt me last night.

(Prue tries call from her cell phone)

Dream Sorcerer: And not just my feelings.

Prue: Suffer.

(Prue starts dialing her phone.)

Dream Sorcerer: We’re definitely out of range. (He picks up a glass of wine.) A little wine with your death?

[Cut to the dream lab. Andy and Morris are there.]

Technician: Mr. Berman insists that he's not to be disturbed during his experiments.

Andy: I don't care. We want to talk to him. Just wake him up.

Technician: It's not gonna be easy. He's highly sedated.

Andy: Just get to work.

(The technician walks in the room.)

Morris: I hope you're right about this.

Andy: I know I am. Question now is if Berman is gonna kill again. But who?

[Cut back to Prue's dream. Prue's wearing a really nice black evening dress.]

Dream Sorcerer:
Do you like the dress?

Prue: I’ve worn better.

Dream Sorcerer: Hmm, yeah.

(The Dream Sorcerer picks up Prue off the bed.)

[Cut to the hospital. Piper and Phoebe walk up to reception.]


Piper: Excuse me.

Doctor #2: May I help you?

Piper: You called us a little while ago. Ah, our sister is here. Prue Halliwell.

(He looks at some files.)

Doctor #2: Oh, your sister’s still in trauma one.

Phoebe: Is she okay?

Doctor #2: Well, if you go down to the waiting room, a doctor will be right with you.

Piper: Okay, thank you.

(They pretend to walk to the waiting room but when no one is looking they run down to trauma one.)

[Cut back to the Dream Lab. Andy's knocking on the glass.]


Andy: Mr. Berman! Mr. Berman, wake up! (to the technician) I don't care what it takes, just wake him up. (Andy continues to bang on the glass.) Mr. Berman, wake up!

[Cut to Prue's dream. You hear Andy's voice.]

Andy's voice: Wake up, Mr. Berman!

Prue: Andy?

[Cut to Prue in the hospital. Phoebe and Piper are there.]

Piper: We’re here, Prue, right beside you.

Phoebe: Can you hear us?

[Cut back to Prue’s dream.]

Piper's voice:
Prue?

Prue: Piper. Phoebe.

Phoebe's voice: Prue?

Dream Sorcerer: They can’t help you. You’re mine, now.

[Cut to the hospital.]

Phoebe: I’m scared.

Piper: I know. Me too.

Phoebe: What do we do?

Piper: We don’t let her give up.

Piper: Prue, listen to me. You’ve got to fight with this guy.

Phoebe:
Don’t leave us.

Piper: You can do it.

Phoebe: We need you.

Piper: Use your power, Prue.

Phoebe: Come back to us.

[Cut to Prue’s dream.]

Piper’s voice: Use your power.

Phoebe's voice: You can do it, Prue.

Prue: Where are you?

Dream Sorcerer: You're powerless.

Piper's voice: Prue, you can do it. Use your power against him. Prue?

(The Dream Sorcerer carries her over to the edge of the building.)

Dream Sorcerer: Shall I say good night, hmm?

Prue: No, let me. Good night.

(She uses her power and he flies over the edge of the building.)

[Cut to the Dream Lab. The Dream Sorcerer is yelling in his sleep. He stops and he dies.]


Andy: I don't believe it. He's dead.

[Cut back to the hospital. Prue wakes up.]

Piper: Prue?

Phoebe: Are you okay?

Prue: Yeah, I’m okay.

Phoebe: What about the...

Prue: He’s gone.

[Scene: Hospital. Piper and Phoebe are carrying bunches and bunches of flowers into Prue's room.]

Phoebe: Knock, knock.

Prue: Please, tell me you guys are here to pick me up.

Piper: Hi. No, Dr. Black said one more day. Just to be sure.

Phoebe: Yeah, and you know, it wouldn’t kill you to get some rest.

(She realizes what she just said and covers her mouth.)

Prue: Phoebe, it’s okay. Thanks for the flowers.

Piper: Yeah.

(Phoebe laughs.)

Prue: What’s going on?

Phoebe: Oh, long story, not very interesting.

Prue: Does this have anything to do with your lust spell?

Phoebe: Mmm hmm. But don’t worry.

Piper: We reversed the spell last night.

Phoebe: Piper called Jack.

Prue: The guy that you had dinner with?

Piper: And he didn’t remember anything. And Phoebe called Hans...

Phoebe: And he didn’t remember anything.

Piper: So, don’t worry. Everything is back to normal.

Prue: Good.

(Andy walks in carrying a red rose and some take-away.)

Andy: Afternoon, ladies. Surprise.

Prue: Yes. It is.

(Prue looks at Phoebe.)

Phoebe: What are you looking at me for? I didn’t tell him.

(Prue then looks at Piper.)

Piper: Guilty. Come on, let’s go.

Phoebe: Okay, bye.

Piper: Um, we’ll see you later tonight.

Phoebe: After we raid your closet.

(They leave.)

Andy: Brought your favourite.

(He hands Prue the take-away bag and she looks in it.)

Prue: Oh, cheeseburgers and fries.

Andy: Glad to see every bone in your body’s not broken.

Prue: What?

Andy: The car accident. Never mind.

(Andy gives Prue the rose.)


The End

Kikavu ?

Au total, 70 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

magalaure 
27.11.2016 vers 14h

sanct08 
14.11.2016 vers 11h

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

Sas1608 
06.11.2016 vers 09h

Vivi69 
02.11.2016 vers 11h

valelsa46 
01.11.2016 vers 22h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
The Big Bang Theory

The Big Bang Theory
La diffusion américaine de The Big Bang Theory reprendra sur CBS le 15 décembre prochain. La série...

Charisma Carpenter guest star dans la saison 2 de CM : BB !

Charisma Carpenter guest star dans la saison 2 de CM : BB !
Charisma Carpenter a annoncé sur son Instagram rejoindre le casting de la saison 2 de Criminal Minds...

Un pilot pour Heathers sur TV Land | Shannen Doherty

Un pilot pour Heathers sur TV Land | Shannen Doherty
Très peu présente sur les écrans depuis l'annonce de sa maladie, Shannen Doherty a révélé son retour...

Touch 2017

Touch 2017
Alyssa Milano a réalisé un photoshoot pour la collection 2017 de Touch. Quatre photos sont pour le...

Supanova Convention/Interview

Supanova Convention/Interview
A l'occasion de la diffusion prochaine du final de Pretty Little Liars, Holly Marie Combs s'est...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

mamynicky (13:50)

'Jour les 'tits loups J-3 pour les calendriers de l'Avent sur Downton Abbey et Empire. Une surprise vous y attendra chaque jour. Ne manquez pas le rendez vous

arween (14:41)

Bonjour à tous ! Le quartier The Night Shift vous attends pour fêter ses 6 mois ! Pleins de petits jeux sont là pour votre amusement Venez vous rendre visite !

Sonmi451 (14:47)

Nouveau sondage dans Scrubs, merci aux futurs votants et merci pour ceux qui passent dans préférence et qui votent.

stella (21:18)

Nouveau sondage sur le quartier Baby Daddy en rapport avec le dernier épisode de la saison 5. N'hésitez pas à venir voter. Bonne soirée à tous!

CastleBeck (06:03)

J'ai voté aux sondages que je pouvais... Et j'essaie de démêler les mots sans recourir aux indices sur le quartier Night Shift... Je crois que je vais abandonné pour ce soir.
Bonne journée les gens!

chrismaz66 (07:33)

NEWVO SONDAGE DR HOUSE : Votre bad boy préféré (inter-séries)? Votre HouseColyte de choc, venez voir si votre chouchou fait partie des nommés (mini-bio en prime). Merci de votre passage, ma fouine passe partout où elle peut en retour

arween (08:21)

Castlebeck, merci ! Mais si il te semble trop dure n'hésite pas à demander de l'aide. Je peux t'aider sans te donner de mot

SeySey (10:55)

Bonjour! je recherche une âme charitable pour la création du calendrier de Under The Dome! si vous êtes intéressé, contactez moi

CastleBeck (14:12)

@Arween : merci, mais finalement, j'ai fait avec les mots. Après avoir trouvé les 2 premiers, j'étais totalement partie avec les mauvais à la suite... J'enverrai les réponses plus tard, après avoir réalisé les autres animations

arween (14:13)

Ca marche !

SeySey (10:14)

hello à vous! Je cherche un ou une volontaire pour réalisé le calendrier décembre de Under The Dome... vous êtes intéressé? Contactez moi

serieserie (11:20)

Décochez une flèche et inscrivez-vous pour la soirée HypnoGame spécial Arrow du 10.12.16!!

pretty31 (17:59)

Les quartiers Les Mystères de Haven et HypnoClap recherchent toujours des créateurs pour le calendrier du mois de décembre !

sabby (18:35)

Le quartier FNL fait peau neuve N'hésitez pas à venir voir et commenter. Bonne soirée à tous !

chrismaz66 (19:13)

Sondage Bad Boys Irrésistibles, venez voir si votre HouseColyte y figure, et allez c'est déjà Décembre, venez admirer le calendrier éclatant signé Titepau (tout ça c'est chez Dr House, of course

choup37 (19:52)

RIP Keo Woolford On pense fort à sa famille

DGreyMan (22:42)

Bonsoir. Nouveau calendrier, nouveaux jeux et dernier jour pour voter au sondage dans Game of Thrones ! Viendez faire un tour. ^^

DGreyMan (23:29)

Bon bah voilà : Nouveau sondage dans Game of Thrones, spécial "Harry Potter"...

Titepau04 (23:42)

Je ne connais pas la série mais j'ai voté juste parce que j'ai vu le mot Harry Potter!!! ^^

Hypnotic (00:55)

Une nouvelle Room intitulée HypnoPromo a été créée pour permettre aux administrateurs de mettre en avant les animations de leurs quartiers !

Hypnotic (00:56)

Participez à cette nouvelle HypnoRoom de manière à rester informés de l'actualité des animations !

chrismaz66 (10:18)

Sondage Bad Boys Irrésistibles, venez voir si votre HouseColyte y figure, et allez c'est déjà Décembre, venez admirer le calendrier éclatant signé Titepau (tout ça c'est chez Dr House, of course Bowtie

Hypnotic (11:04)

Chrismaz, merci d'utiliser la room HypnoPromo pour ce type d'annonce.

chrismaz66 (12:00)

Ah ok c'est pour toutes les news de nos quartiers? J'avais pas compris, c'est noté oopsie

emeline53 (13:02)

Super, merci pour ce nouveau topic !

Sonmi451 (21:47)

Alors y a du monde dans le coin?

Hypnotic (22:35)

Yes !

Hypnotic (22:47)

Pas tant de monde en fait

Titepau04 (22:56)

Moi je vais me coucher!!! ^^

arween (22:57)

Soirée koh Lanta donc non pas là

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play