VOTE | 493 fans |

#104 : Histoire de fantômes chinois

C’est bientôt l’anniversaire de Prue mais elle ne veut pas qu’on le lui souhaite. Phoebe, à court d’argent, trouve un emploi de voyante dans un grand hôtel. Mais c’est utiliser ses pouvoirs pour de l’argent. Cela lui permet quand même de sauver la vie de quelqu’un. Prue trouve Andy en train de dîner avec son ex-femme. Elle ne savait pas qu’il en avait une. Piper devient amie avec Mark, un fantôme, qui a été assassiné par un chef de bande qui veut faire croire qu’il est mort et veut utiliser son corps brûlé et le faire passer pour le sien. Mais comme Mark est chinois et qu’il y a des mythes chinois, il faut qu’il ait son enterrement pour aller au paradis.

> En plus : les photos promotionnelles

Popularité


3 - 1 vote

Titre VO
Dead Man Dating

Titre VF
Histoire de fantômes chinois

Première diffusion
28.10.1998

Première diffusion en France
20.03.1999

Plus de détails

Mark, un jeune homme d’origine chinoise, se prépare aussi à fêter son anniversaire. Sa mère, après l’avoir mis en garde contre les mauvais esprits le laisse partir et Mark se fait tuer par balle par son sosie. Alors qu’une fête surprise pour les 27 ans de Prue se prépare, Phoebe se fait engager comme médium dans un grand hôtel afin d’acheter un cadeau à sa sœur aînée (histoire de lui offrir autre chose qu'une carte) car pour l'instant, son porte monnaie est on ne peut plus vide et leurs relations sont très tendues.

Elle utilise donc son pouvoir pour se faire de l'argent ce qui la rend un peu mal à l'aise parce qu'elle n'a pas hérité de ce don pour gagner sa vie.Elle essaie d'abord de se dire que Prue et Piper utilisent aussi leurs pouvoir pour tout un tas de chose mais son avis ne change pas. Cela devient quand même une expérience positive lorsqu'elle sauve la vie d'un homme qui serait mort écrasé par une voiture (une Cadillac rose) si elle n'était pas intervenue.

Mais Prue déprime à cause de son anniversaire et elle tente d'éviter sa célébration. Piper, elle, rencontre le fantôme de Mark qui ne veut pas quitté la Terre car selon une vieille légende chinoise, l'âme des fantômes est emporté en enfer s'il n'a pas été enterré avant l'arrivée de Yama, le gardien des enfers prenant l'apparence d'un chevalier, chargé de "rapatrier" les âmes errantes qui d'ailleurs, rode déjà dans les parages. Elle accepte alors de l'aider à retrouver le repos éternel. Prue, ayant été invitée par Andy à passer une semaine en voyage, vient lui donner son accord et est énormément surprise quand elle s'aperçoit qu’il dîne, dans un restaurant, avec son ex-femme dont elle ignorait jusque là son existance. Pour se rattraper, le jeune homme la surprend dans son bureau et lui rappelle qu’elle aussi a des secrets.

Piper essaye d’annoncer à la mère de Mark l’assassinat de son fils par Tony Wong, le chef des Triades (la mafia chinoise), un criminel voulant se faire passer pour mort. La police pense d’ailleurs que le corps de Mark trouvé brûlé dans une ruelle est celui de Wong. Mark emmène Piper dans son ancien logement et ils tombent amoureux ; il lui offre des recettes de famille, mais il veut qu’elles soient utilisées pour l’anniversaire de Prue, car c’est pour lui une fête importante. Piper va alors dans l’entrepôt de Wong (information fournie par une vision de Phoebe) et fige le temps : elle prend alors une photo du criminel tenant un journal titré « Tony Wong trouvé mort », qu’elle dépose dans le courrier d’Andy. Mais les hommes de Wong ont noté l’immatriculation de la voiture de Piper, si bien qu’ils l’enlèvent au manoir.

Dans l’entrepôt, Prue et Phoebe sauvent leur sœur ; Wong s’enfuit et est tué par Andy, puis emporté par Yama. L’esprit maléfique veut aussi l’âme de Mark mais protégé par les sorcières, il est enterré comme il se doit et son défunt père vient même le chercher. Il leur laisse tout de même un message : fêtez toujours vos anniversaires, car c’est un jour heureux où vous devez être entouré de vos proches. Prue se décide alors à organiser quelque chose et elle voit à ce moment-là tous ses amis dont Andy lui souhaitant « Joyeux Anniversaire ! »

Lieu: manoir Halliwell.]

(On sonne à la porte. Prue va ouvrir et découvre Andy derrière la porte.)

Prue: Salut, Andy.

Andy: Je me... trouvais dans le coin, j'ai eu envie de passer te voir.

Prue: Ah ben là, c'est franc. (Elle le fait entrer et referme la porte derrière eux.) Je voulais te dire que, que j'avais passé une très bonne soirée hier.

Andy: Oui, moi aussi! Mais, j'ai oublié de te donner un truc très important. (Il sort un paquet de sa poche.) Joyeux anniversaire!

Prue: Mon anniversaire n'est que la semaine prochaine... (Elle tend sa main pour prendre le cadeau tandis que Andy recule la sienne.)

Andy: Alors j'ai un p'tit peu d'avance. (Il avance sa main et Prue saisit le paquet. Elle l'ouvre et en ressort un clé.)

Prue: Une clé?

Andy: Chambre d'hôtel. Station thermale. On part vendredi, après le boulot. (Prue referme le paquet, mais ne dit rien.) Rassures-toi j'ai reservé des chambres séparées.

Prue: Des chambres séparées?

Andy: Oui, je ne voulais pas me faire des idées qui auraient pu tomber à l'eau, enfin, bien que cela fasse déjà un mois que nous avons... Mais nous avions dit en douceur, et sans pression. J'ai seulement envie d'être avec toi. Et loin. Rien que nous deux. Tu y penseras?

Prue: Promis. (Andy embrasse Prue.)

Andy: Tiens-moi au courant. Au revoir. (Il part, Prue referme donc la porte.)

Prue: Joyeux anniversaire Prue.



[Lieu: Dans la rue, plus précisément devant la maison de Mark, un asiatique.]

(Le jeune homme en question tient un ballon d'anniversaire et sa mère se tient à ses côtés.)

Mark: Lâche-moi un peu, maman.

Mère: Il y a beaucoup d'esprits malins où tu vas, voyons!

Mark: A t'entendre, je risque ma vie sans arrêt.

Mère: Il vaut bien mieux prévenir que guérir, je le dis toujours.

Mark: Je suis vacciné!

Mère: Respecte un peu l'esprit du mois, s'il te plaît. Si ta grand-mère était encore là...

Mark: Elle me mettrait en garde contre les esprits malins qui errent partout dans Chinatown, oui, je sais, je sais.

(Sa mère va lui chercher une amulette pendue devant la porte de la maison et revient la lui donner.)

Mère: Tu vas emporter cela. Cela te protégera.

(Mark la prend et la remet à sa place.)

Mark: Ce sont peut-être eux qui vont devoir faire attention à moi? (Il rit et embrasse sa mère sur la joue.) Tout ira bien maman, je viens d'avoir 23 ans, et je sais me débrouiller tout seul. (Il lui donne le ballon.) Bon, allez, il est temps que j'y aille.

(Il s'apprête à partir quand sa mère le suit sur deux ou trois pas.)

Mère: Joyeux anniversaire, mon chéri!

Mark: Merci



[Lieu: Chinatown.]

(Mark marche dans la rue).

Une femme: Salut Mark!

Mark: Salut! Ca va? (Il continue sa route, puis tourne dans une rue.)

(Un homme apparaît alors derrière Mark et l'homme le regarde tourner dans la rue avant de le suivre).



[Lieu: La rue où a tourné Mark.]

(Mark avance sans se presser, mais il remarque l'homme derrière lui avant de se retourner et d'apercevoir que son chemin est bloqué par d'autres personnes. Il se retrouve alors prisonnier.]

Homme #1: C'est lui?

Homme #2: Ouais, c'est lui! (A Mark) C'est ton anniversaire?

Mark: Qui êtes-vous? Qu'est-ce que vous voulez?

Homme #2: Tu vas pouvoir faire un vœu. (Il sort une arme et la pointe sur Mark. Il lui tire dessus. L'esprit de Mark sort du corps de celui-ci avant de se mettre debout. L'esprit et l'homme se regarde, mais ce premier ne comprend pas ce qui lui arrive. Le tueur s'approche du cadavre de Mark et lui prend sa bague.) Aspergez-le maintenant!

(Un autre homme retire le bouchon d'un bidon d'essence et en asperge le contenu sur le corps de Mark qui ne comprend toujours pas la scène).

Mark: Qu'est-ce que vous faites?

(Un des hommes craque une allumette et la jette sur le corps de Mark qui s'embrase.)

Mark: Non, attendez! Non!

Homme #2: Tirons-nous d'ici! Allez vite, on s'arrache les gars!



[Lieu: cuisine du manoir Halliwell.]

(Piper se trouve dans la cuisine, seule avec un bloc note est un stylo à billes dans la main. Elle a l'air de vérifier que tout est en ordre dans la cuisine. Elle ouvre le frigo, puis le tiroir pour en ressortir des cartes d'invitations pour un anniversaire. Elle les pose sur la table et prend quelques confettis qu'elle glisse dans chaque enveloppe avec la carte destinée à chaque personne. Phoebe arrive et rompt le travail de Piper).

Phoebe: Bonjour! Ca va? (Elle remarque les cartes.) Mais qu'est-ce que tu fais? Prue va arriver. Allez, planque-moi tout ça! (Elle ramasse au passage les confettis afin que Prue ne les remarque pas.)

Piper: Normalement tu devais envoyer ces invitations il y a une semaine. La fête a lieu ce vendredi...

Phoebe: Et on est pile dans les temps! Le resto a été réservé, le menu a été choisi, et on a aussi commandé le gâteau!

(Elle remettent les cartes où elles étaient avant, c'est à dire dans le tiroir.)

Piper: Parce que je me suis occupé de tout! En tout cas, j'espère que tu as pensé à lui acheté un cadeau qui changera de ce que tu fais d'habitude...

Phoebe: Ah ouais, et qu'est-ce que je fais d'habitude?

Piper: Tu lui donnes une carte, et en plus en retard...

Phoebe: Oui, et bien cette année, j'ai décidé de rompre avec cette tradition et d'en lancer une nouvelle.

Piper: Tu lui as acheté une surprise?

Phoebe: Hum-hum...

Piper: Où as-tu trouvé l'argent?

(Prue rentre à ce moment-là.)

Prue: Bonjour!

Phoebe: Bonjour! Eh, au fait, c'était comment ta soirée avec Andy?

Prue: Génial, jusqu'à ce qu'il me propose un week-end end de thalasso avec lui.

Phoebe: Oh, je déteste quand ils en arrivent là!

Piper: Le week-end prochain? Tu n'as pas encore dit oui, je suppose?

Prue: Ben j'sais pas encore. Je suis un peu partagée, j'hésite et il faut que je réfléchisse.

Phoebe: Un week-end à se reposer et à se faire masser dans une chambre d'hôtel? Y a pas à réfléchir!

(Piper pose violemment les cartes sur la table pour rappeler la fête à Phoebe.)

Phoebe: Enfin, je, enfin c'est vrai que tu as peut-être tort. Oui, parce que partir seule avec un type...

Piper: ... C'est comme l'amener à la maison et le présenter à ses parents, cela change la vision des choses! Et si tu n'es pas vraiment sûre de vouloir t'engager, il ne faut peut-être pas agir avec de la légèreté?

Phoebe: (Parlant rapidement et sans reprendre sa respiration)... Et qui plus est, il faut bien une semaine pour préparer un week-end à l'hôtel. Cela entraîne lingerie, épilation, manucure, pédicure, il faut bien une journée pour préparer tout cela! (Elle rit nerveusement.) Et toi, t'as déjà un boulot qui t'accapare, tu seras jamais prête, même si tu faisais tes valises tout de suite.

Piper: Wow!

Phoebe: Et puis à mon avis, si tu n'as pas encore envie de voir sa brosse à dents à côté de la tienne... vaut mieux que tu restes.

Prue: Vous ne seriez pas en train de m'organiser une petite fête d'anniversaire j'espère?

Piper: Non... Jamais!

Phoebe: On a même décidé d'abandonner tout idée de te surprendre!

Prue: Ouf, vous me rassurez parce que vous savez que je déteste les surprises! (Elle part.)

Piper: T'es vraiment nulle. Si t'avais envoyé l'invitation à Andy, on ne serait pas dans un tel pétrin!

Phoebe: Mais qu'est-ce que tu racontes? Tu as entendu ce que qu'elle a dit? Elle ne veut pas de fête. Tu devrais être contente que je n'ai rien fait, d'autant que tu sais très bien qu'elle va finir par partir en week-end avec Andy. Maintenant, tu m'excuseras, mais il faut que je trouve du fric pour son cadeau et j'ai un entretien pour un boulot! (Elle part.)



[Lieu: un hôtel.]

(Phoebe marche à côté de son peut-être nouveau patron.)

Le patron: Aucun hôtel ne pratique la voyance devant le bar, cela nous différenciera.

Phoebe: Oui, cela explique ma présence. J'ai vu votre annonce dans un magazine, et moi je suis une médium de naissance!

Le patron: Ouais, très bien. Et qu'est-ce que vous faites? Les marcs de café, les tarots, la boule de cristal, dites-moi?

Phoebe: Ah non, il se trouve que moi, je vois dans l'avenir. Enfin, je ne vois pas toujours tout, et je ne sais pas non plus quand les choses vont se produire. Souvent, au moment ou je touche quelqu'un ou bien quand j'en suis relativement proche, c'est là que cela marche. C'est assez difficile à expliquer!

Le patron: Suivante! (Il commence à partir, mais Phoebe le retient.)

Phoebe: Non, attendez Franckie! Une seconde! J'ai un vision... Vous devez dîner avec une très jolie blonde, elle est magnifique, elle n'a de yeux que pour vous. Seulement, il y a une rousse qui arrive et je vous vois très surpris... Ouh... Ah oui, c'est votre femme! Elle est pas contente!

Franckie: Vous commencez quand?



[Lieu: Buckland]

(Prue est assise à son bureau. Elle parle au téléphone avec Piper.)

Piper: Alors, t'as pris une décision au sujet de la thalasso?

Prue: Je ne sais pas. Je me dit que ce n'est pas une bonne idée, et puis en même temps, ça me plaît. Et puis c'est pas comme si on n'avait jamais couché ensemble!

Piper: Alors il faut que tu y ailles! Mais seulement samedi.

Prue: Pourquoi seulement samedi? N'oublie pas hein... T'as promis, pas de fête d'anniversaire!

Piper: Non, ce n'est pas ce que tu crois. C'est Phoebe, elle veut t'offrir un cadeau.

Prue: Phoebe n'offre pas de cadeau, elle donne des cartes... avec 3 jours de retard.

Piper: Non, cette année, c'est la surprise. Et comme elle a envie de te l'offrir vendredi, tu pourrais demander à Andy de ne partir que samedi? Ce serait gentil. Tu ne peux pas imaginer tout ce qu'elle a fait pour ton anniversaire. Elle a même... (Piper prend le journal, partie annonces, où Phoebe a entouré "Psychics wanted".) Elle a même trouvé du boulot pour se faire du fric.

Prue: Bon d'accord. Si je décide de partir, je lui demanderais... mais... quel genre de boulot elle a pu trouver?

Piper: J'en sais rien du tout. Allez, à plus, tchao! (Piper raccroche avant de regarder le journal encore une fois.)



[Lieu: hôtel]

(Une pancarte a été installée derrière Phoebe de couleur rose bonbon comme son costume.)

(Phoebe prédit l'avenir à une femme).

Phoebe: Vous êtes dans une très grande pièce, avec beaucoup d'autres personnes. Et surtout beaucoup d'autres femmes.

La femme: Continuez.

Phoebe: Je vous voie sur un podium... Non, attendez... Oui, c'est un concours. (Elle rit.) C'est une compétition de cure amaigrissante! Non, c'est idiot... Apparemment, vous devez avoir légèrement grossi?

La femme: Cela, c'est impossible! Je ne me suis autorisé qu'un seul écart cette semaine! (Elle se lève.)

Phoebe: Mais je ne vous juge pas! Je ne fais que voir!

La femme: Espèce de charlatan! Je ne vous crois pas! On ne m'a jamais autant insulté dans ma vie. Je veux récupérer mes 20 dollars.

(Phoebe prend le vase d'argent où il y a l'argent qu'elle a gagné.)

Phoebe: Ca, sûrement pas! Je vous ai vue, vous êtes trop grosse et vous le savez très bien!

(La femme part.)

Phoebe: Mais fallait dire que vous vouliez que je vous mente.

(Piper arrive à ce moment là.)

Piper: Phoebe!

Phoebe: Piper... J'aime pas du tout que l'on m'agresse...

Piper: J'ai l'impression que tu as complètement disjoncté encore une fois!

Phoebe: Ah non! Je suis la stupéfiante Phoebe!

Piper: Arrête, t'es pas drôle. Normalement nos pouvoirs doivent rester secrets et ne pas servir à se faire du fric!

Phoebe: Calme-toi, si on m'a engagé, ce n'est pas parce que je suis une sorcière. C'est parce qu'il pense que je suis une voyante...

Piper: Tu exagères! Tu sais que l'on n'a pas le droit d'utiliser nos pouvoirs à des fins personnelles. Il peut y a voir des conséquences!

Prue: Non, parce que c'est pour Prue que je l'ai fait, pas pour moi! C'est pour lui offrir son cadeau, cela ne présente aucun danger! T'imagines bien que c'est le dernier endroit où on s'attend trouver une vrai voyante! Enfin c'est évident...

(Mark arrive en courant.)

Mark: Laquelle de vous est la voyante?

Piper: C'est elle.

Phoebe: Eh, ça se voit pas?

Mark: Mais... vous me voyez? Vous me voyez toutes les deux?

Piper: Évidemment qu'on vous voit, allez, maintenant, tirez-vous!

Mark: Oh... C'est dingue, j'ai tenté de communiquer avec tous les voyants de la ville, et vous êtes le dernier espoir que j'ai!

(Franckie arrive à son tour.)

Franckie: Phoebe? Qu'est-ce que vous faites? Vos clients vous attendent!

Mark: S'il vous plait, écoutez-moi. Vous êtes les seules à pouvoir m'aider.

Piper: Excusez-nous, mais pour le moment nous essayons de nous disputer!

(Franckie tourne son regard vers l'endroit ou Piper a posé ses yeux, mais ne voit rien du tout.)

Franckie: Qui êtes-vous?

Phoebe: Heu... Elle partait! Et voilà! Au revoir, c'est fini, elle est partie!

(Piper s'en va, et Mark en profite pour la suivre tandis que Phoebe retourne s'asseoir à sa place.)

Mark: Une petite minute! J'ai besoin d'aide!

Piper: C'est le bonbon rose la voyante!



[Lieu: Dans la rue.]

(Piper descend les marches de l'hôtel, suivie de près par Mark.)

Mark: Mais arrêtez, je vous en supplie, j'ai été tué la nuit dernière, je peux le prouver!

Piper: Laissez-moi tranquille, s'il vous plait.

Mark: Mais je suis désespéré, il faut que vous m'aidiez.

Piper: Je vous ai dit de me laissez tranquille ou j'appelle un flic. (Elle croise une femme et lui parle de Mark.) Vous ne trouvez pas qu'il est collant?

(La femme regarde Piper et ce qu'elle montre, mais ne voit rien.)

Mark: Il vous suffit de venir avec moi à Chinatown et de juger par vous-même!

Piper: Bon écoutez, cette fois ça suffit, ou vous me lâchez, ou vous me... Attention!

(Un vélo traverse le corps de Mark.)

Mark: Vous me croyez maintenant?

Piper: Oh mince alors. Cela veut dire que je suis la seule à vous voir?

Mark: Je suis mort. Je suis un fantôme.



[Lieu: Au Quake.]

(Andy déjeune avec une femme. Prue voit Andy en compagnie d'une autre et s'approche d'eux.)

Prue: Salut!

Andy: Prue!

Prue: Hum... J'ai téléphoné au commissariat pour savoir où tu étais et l'on m'a dit que tu devais sûrement être là. (A la femme.) Enchantée.

La femme: Moi aussi.

Andy: (en se levant) Prue, c'est...

Susan Trudeau: Susan. Susan Trudeau. Ravie de vous rencontrer.

Prue: Susan Trudeau? Sa sœur?

Andy: Non, en réalité...

Susan Trudeau: Sa femme.

(Prue s'en va suite à cette révélation.)

Andy: Ex-femme! Attends, laisses-moi t'expliquer!

Prue: Te fatigues pas!

(Elle remarque un chariot de dessert et utilise son pouvoir de télékinésie pour le mettre entre Andy et elle.)

Andy: C'est pas ce que tu crois! On est divorcé depuis... (Il tombe sur le chariot et est recouvert de dessert.)



[Lieu: Chinatown, plus précisément dans la ruelle ou Mark a été attaqué.]

Mark: C'est vraiment gentil à vous de m'aider.

Piper: En restant des heures devant ma porte, vous ne m'avez pas laissé le choix! C'est peut-être pas une bonne idée!

Mark: Il faut faire vite, je n'ai pas beaucoup de temps. Il faut que l'on retrouve mon corps avant qu'il ne soit trop tard.

Piper: Trop tard pour quoi?

Mark: C'est une légende chinoise. Enfin, j'ai toujours pensé que c'en était une! On l'appelle Thowhoi. L'instant où s'ouvre la porte de l'enfer, on est presque arrivé.

Piper: La porte de l'enfer? Je comprend rien du tout.

Mark: Si le gardien de la porte, Yama, capture mon âme avant que mon corps n'ait été proprement enterré, il me conduit en enfer... à tout jamais.

Piper: Mais vous dites que l'on vous a assassiné, comment est-ce que...

Mark: Oh, Yama se fiche du bien ou du mal en fait, tout ce qu'il veut, ce sont les âmes. J'aurais dû écouter ma mère.

(Ils arrivent sur les lieux et Piper voit le corps brûler de Mark.)

Piper: Oh! (Elle cache ses yeux avec ses mains, juste avant de les retirer avec dégout.) C'est vous ça?

(Yama arrive à cheval, avec une lance et à casque, par conséquent son visage est caché. Il avance encore vers Mark.)

Mark: C'est Yama!

Piper: Yama? Partez!

Mark: Non, c'est trop tard! Allez, sauvez-vous! Vite!

(Piper lève ses mains et fige Yama.)

Mark: Qu'est-ce qu'il s'est passé?

Piper: Je suis une gentille sorcière, rappelez-vous.

Mark: Et comment faites-vous ça?

Piper: J'en sais rien. Quand je panique, je lève les deux mains, et les mauvaises choses se paralysent.

Mark: Combien de temps?

Piper: Pas très longtemps, alors on s'en va!

(Ils partent en courant alors que Yama est en train de se défiger et abandonne lorsqu'il reprend ses esprits et les voit tourner dans une autre rue.)



[Lieu: manoir Halliwell.]

(Phoebe frappe à la porte de la salle de bain ou se trouve Prue.)

Phoebe: Prue, tu n'as pas le droit de faire ça, Piper va être vexée!

(Piper vient en entend la phrase de Phoebe.)

Piper: Moi, je vais être vexée?

(Prue sort de la salle de bain, seulement vêtue d'un linge.)

Prue: La fête qui était prévue est annulée.

Piper: Quelle fête?

Phoebe: Elle est au courant, le resto a téléphoné en notre absence...

Piper: C'est pour ça que t'étais en colère tout à l'heure?

Prue: Disons que la journée n'a pas très bien commencée.

Phoebe: Cela n'aurait pas un rapport avec le fait qu'Andy ait téléphoné toute la nuit?

(Mark arrive.)

Mark: Piper, où est-ce que vous avez dit que vous aviez mis les...

Prue: Mais vous n'êtes pas gêné, vous ne voyez pas que je suis toute nue?

Mark: (Détourne son regard.) Oups. Désolé.

Phoebe: Mais qu'est-ce qu'il fait là, lui. C'est le malade de l'hôtel?

Mark: Je m'appelle Mark et je ne suis pas malade.

Piper: C'est un fantôme.

Prue: Je te demande pardon, un quoi?

Piper: Un fantôme. Il s'est fait tuer et de tout évidence il a besoin de nous pour l'aider. Comment pourrions-nous le voir, sinon?

(Phoebe prend un côté de sa veste pour cacher Prue.)

Phoebe: Oui, enfin, en tout cas, lui, il nous voit!

(Mark détourne son regard.)

Prue: Hé!

Mark: Dure est la route qui mène à sa mort.

Phoebe: T'es sûre que c'est un vrai fantôme, ce mec? (Elle lance sa tasse sur lui pour vérifié. Celle-ci passe à travers son corps astral.)

Piper: Affirmatif!



[Lieu: cuisine du manoir Halliwell.]

Phoebe: Mais comment peut-on être sûr que sa destination n'est pas l'enfer?

Piper: Parce que nous pouvons le voir. Il fait parti des innocents que nous devons protéger.

Prue: Mais le protéger de quoi? Il a été tué!

Piper: Ce qu'il faut faire, c'est obliger sa famille à lui donner une sépulture décente et ensuite il pourra aller jusqu'à... l'endroit où il doit forcément aller.

Prue: Très bien, alors on a qu'à appeler la police et lui dire où se trouve son corps.

Piper: Je l'ai déjà fait. Cela dit, je veux leur laisser un peu de temps pour prévenir sa mère avant d'essayer de la rencontrer.

Phoebe: Tu veux la rencontrer? Et tu vas lui dire quoi? Que tu es une sorcière qui est en contact avec son fils décédé?

Piper: Non, je veux juste essayer de faire en sorte qu'elle l'enterre le plus vite possible avant que Yama ne capture l'âme de Mark.

(Le téléphone sonne. Phoebe décroche.)

Phoebe: Allo? (Elle se retourne.) Je vais avoir du mal à vous parler, là... C'est important?... Alors je vais venir à l'hôtel rapidement... D'accord. Au revoir. (Elle raccroche.) C'était mon nouveau patron, il faut que je file. (Elle part.)

(Prue se lève, une question lui brûlant les lèvres.)

Prue: Euh... Oui, au fait, quand tu as téléphoné à la police, j'espère que tu n'as pas parlé à Andy.

Piper: Non, c'était anonyme. Pourquoi, est-ce que tu as décidé de ne pas partir avec lui?

Prue: Non, c'est le contraire. Enfin, cela dit, quand j'ai voulu aller lui en parler, je l'ai trouvé en train de dîner avec son ex-femme!

Piper: Son ex quoi?

Prue: Oui, je me demande bien pourquoi il a eu tendance à oublier ce léger... petit détail avant de se lancer dans la grande aventure.

Piper: Et quelle explication il t'a donné?

Prue: Aucune. Je ne lui en ai pas laissé le temps.

(Mark se penche littéralement à travers la porte de la cave.)

Mark: Alors, comment ça se passe?

Prue: Roh!

Mark: Désolé.

(Il disparaît de l'autre côté de la porte.)

Prue: C'est fou ça! Pourtant d'habitude, les esprits ça frappe...



[Lieu: Hôtel]

(Phoebe et Franckie discutent en marchant. Phoebe a revêtu son habit de voyante.)

Franckie: Il a réservé la suite royale, c'est peut-être un sultan mais je ne suis pas sûr. C'est pour ça que je vous ai fait venir: il faut lui donner la soirée de sa vie, lisez lui son avenir, et prédisez-lui de bonnes choses de façon à ce qu'il prolonge son séjour.

Phoebe: Excusez-moi, mais je ne maîtrise pas mes dons de voyance. Je ne sais jamais quand ils vont s'exprimer ou pas s'exprimer!

Franckie: J'ai vraiment une énorme confiance en vous, ma petite Phoebe. Je ne sais pas comment vous faites, mais continuez et vous aurez une place ici à vie!

(Il y a un homme au bar qui part oubliant son portefeuille. Phoebe s'approche.)

Phoebe: Excusez-moi Monsieur! Monsieur! Vous avez oublié votre... (Elle prend le portefeuille et a une prémonition. L'homme à qui appartient le portefeuille sort de l'hôtel avec sa serviette, mais quand il regarde sa montre il fait tomber sa serviette. Lorsqu'il il le ramasse, il n'a pas le temps de se relever qu'il se fait renversé pas une voiture. La vision s'arrête là.)

Franckie: Phoebe, ça va? Qu'est-ce qui se passe?

Phoebe: Rien, je viens de... Rien.



[Lieu: salon du manoir Halliwell.]

(Mark essaie d'allumer la télévision, mais n'y arrive pas, son doigt passant à travers. Piper rentre avec des couvertures qu'elle lui a rapportée.)

Mark: Je n'y arrive pas. J'oublie sans arrêt que je suis... (Il se lève pour accueillir Piper.) C'est pour moi?

Piper: Oui, c'est bête hein? C'est vrai que les fantômes ne dorment pas...

Mark: Et ils n'ont plus jamais froid non plus.

Piper: Désolée... (Elle pose les couvertures sur un des fauteuils.)

Mark: C'est pas grave. C'est le geste qui compte. Je crois que... que je prends enfin conscience de ce qui s'est passé. De ce que j'ai perdu. Je ne pourrais plus aller manger une bourriche d'huîtres sur le port. Finies les petites soirées avec les copains, arriver à la maison et entendre la voix de ma mère sur le répondeur, agacée que je n'ai pas encore épousé une jeune et jolie chinoise!

(Piper sourit. Elle a les larmes aux yeux.)

Piper: Votre mère compte beaucoup pour vous...

Mark: C'est une vraie amie. Enfin, c'était! (Il s'assoit.) On s'est retrouvé bien seuls tous les deux à la mort de mon père. Elle m'a tout enseigné. En particulier la cuisine. C'était une bonne cuisinière.

Piper: Moi, c'est ma grand-mère qui me l'a enseigné. D'ailleurs, j'aimais tellement cela que je suis devenue chef!

Mark: C'est vrai?

(Piper fait oui de la tête.)

Mark: Vous savez faire le canard laqué?

Piper: Non. Et vous?

Mark: C'est l'enfance de l'art.

(Piper sourit.)

Maman disait que j'aurais pu faire un excellent chef... si je n'avais pas succomber au programme de biologie moléculaire de l'Université de Stanford!

Piper: Vous n'avez qu'à faire du canard laqué, et cloner son ADN...

Mark: Le canard, c'est dur à faire.

(Ils rient et Piper vient s'asseoir à côté de Mark.)

Piper: Vous savez que je pourrais parler cuisine pendant toute la nuit?

Mark: Ouais?

Piper: Hum.

Mark: Et moi, j pourrais le faire éternellement!

(Ils rient.)



[Lieu: couloir de l'hôtel.]

(Phoebe attend l'homme avec son portefeuille pour le lui rendre et le voit justement devant l'ascenseur.)

Phoebe: Ah! Monsieur Corey! Vous voilà enfin, il faut absolument que je vous voie!

M. Corey: Ah oui? Moi? Ah, mais vous êtes la voyante!

Phoebe: Oui, c'est ça.

M. Corey: Ah ben, c'est pour cela que vous savez mon nom! (Il rit.)

Phoebe: Non, enfin si! Est-ce que vous avez lu le mot que je vous ai laissé?

M. Corey: Celui qui me disait de ne pas sortir? Il venait de vous?

Phoebe: Oui!

M. Corey: Votre truc, c'est d'essayer de filer la trouille aux gens ou bien, c'est votre façon de travailler? (Il appelle l'ascenseur.)

Phoebe: Comment? Ah non, cela n'a rien voir...

(La femme de M. Corey arrive. C'est, en fait la femme avec laquelle Phoebe a eu un problème concernant son poids.)

La femme: Chéri, où est-ce que tu veux... (Elle voit que Phoebe est là.)

Phoebe: Salut...

La femme: Mais qu'est-ce qu'elle fait ici?

M. Corey: Ca venait d'elle, le mot.

Phoebe: Ce n'est pas ce que vous croyez, écoutez-moi, quand j'ai pris votre portefeuille...

M. Corey: (Lui arrachant son portefeuille que Phoebe tient dans ses mains.) Vous me l'avez volé?

Phoebe: Mais j'ai rien volé du tout, enfin arrêtez!

La femme: Je ne sais pas ce que vous voulez, mais ne vous approchez pas de nous, vous entendez?

(M. Corey et sa femme entrent dans l'ascenseur.)

Phoebe: Mais enfin, il va mourir!

(M. Corey et sa femme se retournent afin de la dévisager.)

Phoebe: Oui, je sais, ça surprend! (Elle stoppe avec sa main les portes de l'ascenseur.) Bon, écoutez, je ne peux pas vous dire comment je le sais, mais je vous jure que si jamais vous sortez dehors, vous allez vous faire renverser pour une... Non, mais attendez là... Vous n'avez pas votre serviette! Ah, ça va, y a pas de soucis à se faire, quand ça se produira, vous aurez votre serviette!

M. Corey: Laissez-nous tranquille s'il vous plaît, sinon je préviens la sécurité de l'hôtel!

(Il appuie sur le bouton qui referme l'ascenseur au nez de Phoebe.)

Phoebe: Non, c'est pas du tout...



[Lieu: Buckland.]

(Quand Prue entre dans son bureau il voit un énorme bouquet de fleurs sur son bureau. Elle sent la fraicheur des fleurs. A ce moment là, Andy ferme la porte du bureau derrière Prue.)

Andy: Bonjour!

Prue: Tu es pourtant bien placé pour savoir que la corruption est un crime.

Andy: C'est ma façon de te présenter mes excuses. Je te demande pardon d'avoir oublié de te dire que j'avais été marié auparavant. J'allais le faire justement.

Prue: Ah oui? Quand? Tu l'aurais fait avant, ou après que notre porte communicante se soit ouverte ce week-end?

Andy: Tu as raison, je l'ai mérité.

Prue: Tu vois, ce qui m'agace surtout, c'est que tu n'aies jamais trouvé le temps de m'en parler. A moins que tu aies plutôt chercher à me le cacher?

Andy: Oh mais je t'en prie, tu me connais enfin!

Prue: Tu crois?

Andy: C'était un dîner tout ce qu'il y a d'innocent, rien d'autres. J'ai une ex-femme que je ne déteste pas, ça n'a rien d'horrible!

Prue: Non, tu as raison. Ce qui est malhonnête, c'est de ne pas me l'avoir dit plus tôt.

Andy: C'est pour cela que je t'ai présenté mes excuses. Pourquoi tu envenimes quelque chose qui n'a pas lieu d'être? (Il y a un silence.) J'aimerais bien savoir ce que te préoccupe. Apparemment, je ne suis pas le seul qui as des choses à cacher. (Il part.)



[Lieu: maison de la mère de Mark.]

(Piper et Mark sonnent à la porte quand ils arrivent devant.)

Piper: Et vous êtes sûr que cela va marcher?

(La mère de Mark sort de la maison.)

Mark: Si vous lui parlez comme on leu fait, elle vous croira.

La mère de Mark: Est-ce que je peux vous aidez?

Mark: Allez-y.

Piper: Bonjour!

Mark: Dites-lui que vous êtes Piper.

Piper: Je m'appelle Piper.

Mark: Dites-lui que vous sollicitez une conversation.

Piper: Je sollicite une conversation avec vous.

La mère de Mark: Pour quelle raison? Je ne vous connais.

(Piper regarde Mark, ce que fait sa mère sans le savoir en suivant le regard de Piper.)

Mark: C'est important, dites-lui que c'est au sujet de Mark.

Piper: C'est important, c'est au sujet de Mark.

(La mère de Mark prend les mains de Piper.)

La mère de Mark: Je vous écoute, vous savez où il est?

Mark: Faites attention à ce que vous allez lui répondre...

Piper: Parce que... vous... vous ne le savez pas?

La mère de Mark: Non et je suis très inquiète. Je ne l'ai pas revu depuis son anniversaire.

Mark: Quoi? La police ne lui a encore rien dit?

Piper: Comment est-ce possible?... Non, je veux dire... il ne vous a pas téléphoné?

La mère de Mark: Ah non, du tout, et cela ne lui ressemble pas. Vous l'avez vous quand pour la dernière fois?

Piper: Heu... Et bien...

Mark: Allez-y! Il faut que vous le lui disiez... Expliquez lui où est mon corps pour qu'elle puisse me faire enterrer.

(Piper regarde à nouveau Mark. Sa mère suit son regard.)

Piper: Je ne peux pas. C'est à dire que je... me rappelle pas la dernière fois où je l'ai vu. Mais si jamais je le revoit bientôt ou si jamais entends parler de lui, je vous tiendrais au courant.

La mère de Mark: C'est gentil, je vous en remercie beaucoup.

(Elle rentre dans la maison, alors Piper descend les marches.)

Mark: Non! Vous n'avez pas le droit de partir comme cela, il faut que vous lui disiez! Maman! Non!

(Il court vers la porte mais il est rejeté par le talisman qui protège la maison.)

Piper: Qu'est-ce qui s'est passé?

Mark: La maison est protégée par des fantômes, elle m'a rejeté. Ce qui veut dire que toutes les histoires qu'elle m'a racontées sont vraies... et que je vais brûler en enfer.



[Lieu: la cuisine du manoir Halliwell.]

(Prue nettoie la plaque de cuisine avec des gants.)

Phoebe: Problème de mec?

Prue: J'ai pas envie d'en parler. Au fait t'es allée où hier soir?

(Phoebe ne répond pas.)

Prue: T'as des ennuis?

Phoebe: Pas envie de parler.

(Phoebe enfile à son tour des gants et commence à nettoyer.)

Prue: D'accord. Tu ne fais jamais le ménage, et tu as toujours parlé de tout, alors qu'est-ce qui se passe?

Phoebe: Rien.

(Phoebe pose sa main sur celle de Phoebe afin de la stopper et de parler avec elle.)

Prue: Phoebe...

Phoebe: Bon d'accord. J'ai eu une prémonition, et plutôt mauvaise. J'ai vu un homme se faire renverser par une Cadillac rose.

Prue: Une Cadillac rose?

Phoebe: Oui, je sais bien que cela a l'air ridicule, mais je suis sûre que c'est vrai. Je l'ai vu et je ne sais pas quoi faire pour l'éviter.

Prue: Mais est-ce que tu l'as prévenu?

Phoebe: Mais évidemment!... Il a cru que j'avais pété les plombs, que j'essaie de le draguer et de lui faire un plan! Comment peux-tu expliquer à un inconnu que tu as vu qu'il allait se faire écraser?

Prue: Où est-il en ce moment?

Phoebe: (gênée) A l'hôtel Neptune...

Prue: A l'hôtel? Qu'est-ce que tu faisais?

Phoebe: Je savais que t'allais posé cette question!... J'avais envie de te faire un beau cadeau d'anniversaire pour en finir définitivement avec ces cartes idiotes alors... j'ai trouvé un boulot dans le salon, comme voyante de l'hôtel. (Elle se retourne.) Allez, vas-y, engueule-moi!

Prue: Mais il faut que tu sauves cet homme, et pour cela, il faut que tu restes là-bas.

Phoebe: Alors cela t'inquiète pas, je suis restée jusqu'à e qu'il s'endorme et ensuite j'ai cassé la clef de sa porte dans la serrure pour l'enfermer, il ne lui arrivera rien jusqu'à demain matin! Eh, une seconde! C'est tout? Tu cries pas plus fort?

Prue: T'essayais de faire le bien. Et là, je sais que tu vas essayer de faire beaucoup mieux. Qu'est-ce que tu veux que je demande comme plus beau cadeau d'anniversaire?

(Elle se sourient. Mark et Piper arrivent alors.)

Piper: Jetez un coup d'œil à ça, les filles!

Mark: On a trouvé mon corps.

(Piper allume la télévision.)

La télévision: Bien que le rapport de police stipule que tout identification est rendue impossible vu les degrés de crémation, les effets personnels trouvés sur le corps peuvent laisser croire qu'il s'agirait du bandit Tony Wong, l'un des chefs d'une triade de Chinatown.

Mark: Quoi? C'est impossible! C'est... C'est le gars qui m'a abattu...

(Phoebe a alors une vision. Elle voit Tony Wong mettre des munitions dans une arme. Sur le mur, il y a 2 signes chinois. Elle décrit sa vision à ses sœurs et à Mark.)

Phoebe: Ouais, bon alors voilà... Je vois... Wong est toujours en vie.

Wong: Ben c'est évident puisque c'est moi qu'ils ont trouvé!

Prue: Est-ce que tu peux savoir où il se trouve?

Phoebe: Je, je vois des signes, vite, un stylo!

Mark: Je comprends pas pourquoi Wong voulait me tuer, je lui ai jamais rien fait!

Prue: Mais c'est vrai que vous lui ressemblez. Il voulait faire croire à certaines personnes qu'il était mort.

(Phoebe montre les signes à Mark.)

Phoebe: Cela vous dit quelque chose?

Mark: Wo Han Imports. C'est un entrepôt qui se trouve à Chinatown.



[Lieu: Entrepôt à Chinatown Wo Han Imports.]

(Piper et Mark avancent dans l'entrepôt.)

Mark: Je crois que j'ai fait une bêtise en entrant là, ces types sont dangereux.

Piper: C'est votre seule chance.

Mark: Piper, écoutez moi bien, il vaut mieux pas que l'on monte. Ces types m'ont flingué avant même que j'ai compris!

Piper: Je sais...

Mark: Ils vont vous tuer aussi!

Piper: Je peux figer les choses, ne l'oubliez pas!

Mark: Mais il y a 3 gardes du corps!

Piper: Oh ça m'impressionne.

Mark: Armés jusqu'aux dents.

Piper: De mieux en mieux.

Mark: Non, attendez. Il y a une amulette sur la porte. Je suis bloqué.

(Piper prend l'amulette et la jette par terre.)

Mark: Ah ben, suis plus bloqué. Vous avez pas peur?

Piper: Je suis terrifiée. Mais c'est bien. Ca galvanise. (Elle entre rapidement dans la pièce et fige la scène.) Bon allez, vite, y a urgence. (Elle pose dans les mains de Tony Wong un article ayant le titre: "TONY WONG FOUNDS DEAD" . En français cela donne "TONY WONG TROUVE MORT". Elle recule et prend son appareil photo.) Un petit sourire? (Elle prend la photo ce qui malheureusement défige le temps. Piper et Mark n'ont alors qu'une seule solution: s'enfuir en courant. Tony Wong a le temps de voir l'article.)

Homme: Viens vite, il faut la rattraper! Allez!

(Ils décident les marches pour la rattraper.)



[Lieu: dans la rue.]

(Piper et Mark montent le plus vite possible dans la voiture et Piper démarrent. Les hommes de Wong essaient de la rattraper en usant de leurs balles, mais cela ne marche pas. Il n'y a pas de blessé à déclarer, mais il prennent le numéro d'immatriculation.)



[Lieu: à l'extérieur du commissariat.]

(Piper avance vers sa voiture où l'attend Mark.)

Piper: Voilà, c'est fait. J'ai glissé la photo dans la pile de courrier qu'Andy va trouver.

Mark: Mon avenir sur terre est entre les mains d'un flic nommé Andy.

Piper: Il est inspecteur et il est très doué, croyez-moi. Dès qu'il aura vu que Wong est toujours vivant, il saura exactement ce qu'il faut faire.

Mark: Peut-être qu'il l'arrêtera, mais ce n'est pas cela qui m'aidera! Parce que vu l'état dans lequel il est, personne n'identifiera mon corps!

Piper: J'ai noté votre nom au bord de la photo, Andy a accès à tout ce qui est fichier dentaire, et il comparera. Il faut juste que l'on ne laisse pas Yama s'approcher de vous d'ici là.

Mark: Je ne sais pas quoi dire.

Piper: Et bien ne dites rien. Je vous ai fait une promesse, non?

(Andy voit ouvrir la portière de la porte de sa voiture... à personne et va lui parler.)

Piper: ... Et même si je vous apprécie beaucoup, je n'ai pas l'intention de vous suivre là où je...

Andy: Alors? Tu parles toute seule?

Piper: Oh (Elle referme la portière.) Andy, salut! Ben oui, ça m'arrive: c'est une vieille habitude, je le fais assez souvent!

Andy: Ma mère appelait ça "avoir une conversation intéressante avec quelqu'un de passionnant"!

Piper: Ouais? C'est intéressant!

Mark: (moqueur) Je trouve aussi.

Andy: Ca me fait plaisir de te voir. Qu'est-ce que tu es venue faire?

Piper: Oh rien du tout, en fait... Je faisais que passer.

Andy: Prue t'a dit où on en était?

Piper: Non, enfin si. Du bout des lèvres. On dirait que ça ne va pas fort?

Andy: Qu'est-ce que je dois faire selon toi?

Mark: Oh, il est nul...

Piper: Eh ouais! Je veux dire... Oui, tu... Laisse-la un peu respirer, donne-lui le temps de réfléchir.

Andy: Très bien. (Il la sert dans ses bras.) Merci. Salut.

Piper: A bientôt.

(Mark regarde Piper.)

Piper: Qu'est-ce qu'il y a ?

Mark: Je trouve que vous êtes vraiment une fille sympa. Non sincèrement, je le pense et je veux vous emmener quelque part. Je veux faire quelque chose pour vous.

(Piper lui ouvre la portière et Mark monte dans la voiture.)



[Lieu: Hôtel]

(Phoebe attend Monsieur Corey à côté de l'ascenseur où sort celui-ci.)

Phoebe: Oh, Monsieur Corey!

M. Corey: N'approchez pas!

Phoebe: Je vous en prie, il faut absolument que vous me croyez!

M. Corey: Vous m'avez enfermé dans ma chambre!

Phoebe: Oui, mais c'était pour vous protéger!

M. Corey: Mais qu'est-ce que vous voulez? De l'argent? Qu'est-ce que c'est? Une extorsion de fonds?

Phoebe: Mais non, bon sang! Ce que je veux, c'est vous sauvez la vie! Mais c'est dingue cela, vous voulez m'écoutez?

M. Corey: Non, vous êtes folle!

(Phoebe se rappelle sa vision.)

Phoebe: Si vous franchissez cette porte, vous êtes un homme mort!

M. Corey: (à un homme du service) Appelez la sécurité!

Phoebe: Monsieur Corey, ne sortez pas!

(Il ne l'écoute pas et sort. Mais la vision de Phoebe commence à se réaliser lorsqu'il laisse tomber sa serviette. Il le ramasse et Phoebe arrive juste à temps pour le pousser de peu afin que la voiture ne l'écrase pas. Ils atteignent l'autre côté de la rue.)

Mme Corey: Nick!

Phoebe: Cela ne vous coûtera que 20 dollars! Je vous souhaite une bonne journée. (Suite à cela, elle part.)



[Lieu: l'appartement de Mark.]

(Piper et Mark y pénètrent.)

Piper: C'est là que vous habitiez? C'est mignon.

Mark: Merci.

(Piper prend un livre.)

Piper: Camus? Vous m'impressionnez!

Mark: J'aurais aimé avoir le temps de finir de la lire. C'est vrai que je pourrais dire cela pour tout le reste.

Piper: "Un monde sans amour est monde mort et il arrive toujours un moment où l'homme est fatigué des prisons et où tous ont envie de voir un visage amical et de s'émerveiller de la chaleur aimante d'un cœur."

Mark: J'adore ce passage.

Piper: Moi aussi.

Mark: Si votre ami le flic arrive à comprendre, j'aurais peut-être la chance de demander à Camus lui-même comment cela se termine. (Ils sourient.) Je voudrais que vous attrapiez cette boîte pour moi, là.

(Piper prend la boîte au dessus d'une étagère et s'assoit avec Mark sur le canapé.)

Mark: Allez-y,ouvrez-là!

(Piper ouvre la boîte et en ressort des papiers.)

Piper: Qu'est-ce que c'est?

Mark: De vieilles recettes de ma grand-mère. Mon père les a traduites à ma naissance. Dans le restaurant de ma famille, nous nous en sommes servis pendant des années. Je vous les donne.

Piper: Mais elles appartiennent à votre famille.

Mark: Je veux vous les offrir, pour tout ce que vous faites pour moi. Cela dit, faites-moi plaisir, j'aimerais que vous vous en serviez pour l'anniversaire de votre sœur.

Piper: Prue ne veut pas qu'on le souhaite.

Mark: C'est important un anniversaire. J'en sais quelque chose, je n'ai pas eu l'occasion de fêter mon dernier... Je sais bien que je ne fêterai jamais le suivant. Votre sœur l'ignore, mais elle doit célébrer son anniversaire. C'est important. Vous pouvez me faire confiance.



[Lieu: salon du manoir Halliwell.]

(Pure regarde la télévision sur le canapé et zappe.)

Phoebe: Prue? Qu'est-ce que tu fais?

Prue: Je zappe.

Phoebe: Tu ne zappes pas, t'as jamais zappé!

Prue: Ben... y a un début à tout. Ca va? Je trouve que t'as une sale tête.

Phoebe: Hum, je sais.

Prue: Est-ce que t'as prévenu l'homme?

Phoebe: J'ai même fait mieux que cela! Je lui ai sauvé la vie. C'était fantastique. Je veux dire que le fait de la faire, c'était très bien pour lui, mais je n'avais aucune idée de l'impact que cela aurait sur moi et je me suis sentie... transporter et pas seulement par ce que j'avais fait mais pour tout le reste aussi. Je venais de comprendre qu'avec... mes petits moyens, je pouvais améliorer les choses! Est-ce que tu crois que c'est moi qui puisse dire cela?

Prue: (Elle rit.) J'ai rien à ajouter sinon que la semaine a été pleine de surprises!

Phoebe: Tiens, en parlant de surprises, qu'est-ce que tu as l'intention de faire pour Andy?

Prue: Je sais pas. C'est vrai qu'il m'a pas tout dit mais je dois avouer que moi aussi je lui ai caché un peu la vérité et comme je pourrais la lui révéler avant longtemps, cela me gène un peu tu comprends?

Phoebe: Nous sommes voués à faire le bien, en aucun le mal, malgré cela notre vie est la même que les autres, alors appelles le, vas le voir, fais quelque chose, c'est important! Le secret, c'est de donner pour recevoir. Nos pouvoirs ne son t rien.



[Lieu: Hall du manoir Halliwell.]

(Piper et Mark rentrent au manoir Halliwell.)

Piper: Comment ça va?

Mark: Bien. Je réfléchissais en marchant sous les étoiles, je me demandais ce qu'il y a avait là-haut. J'aurais voulu savoir ce qu'il m'attendait.

Piper: Je ne sais pas mais vous pourrez me faire un grand signe quand vous y serez.

Mark: J'aimerais que cette nuit ne finisse jamais. Je ne me sens pas vraiment prêt à partir.

(Piper passa sa main près du visage de Mark.)

Piper: Fermez les yeux. Faites comme si vous sentiez ma main sur votre joue. Comme si elle vous apportait une onde de douceur.

Mark: Je ne sens rien.

Piper: Vos yeux. (Mark les ferme et ils s'embrassent presque.)

Mark: Pourquoi je ne vous ai pas connu avant?

(Les hommes de Wong entrent et emportent Piper.)

Mark: Non! Arrêtez! Non, ne la touchez pas! Non! Au secours! A l'aide!

(Prue et Phoebe descendent l'escalier en courant.)

Prue: Qu'est-ce qu'il y a, qu'est-ce qu'il s'est passé?

Mark: Ils ont enlevé Piper! Les hommes de Wong l'ont emmené!

Phoebe: Vous savez où ils sont allés?

(Mark fait non avec la tête.)

Phoebe: J'appelle la police.

Prue: Non, on prend la voiture, on y va! Il faut se dépêcher!

Mark: Il faut qu'on la sauve!



[Lieu: entrepôt Wo Han Imports.]

(La vision où Phoebe voyait Tony Wong charger son arme se réalise. Piper est attachée pas très loin de lui.)

Tony Wong: La première fois que je vous ai vu, j'ai cru que vous étiez un fantôme!

Piper: Ces cordes sont vraiment très serrées, vous savez. Détachez-moi juste les mains, ce serait gentil.

(Tony Wong se lève.)

Piper: Pourquoi vous avez tué Mark?

Tony Wong: Je voulais prendre son identité. (Il tire les cheveux de Piper.) Qui d'autres à part vous sait que je suis encore en vie. (Il fait le tour de Piper avant de lui retirer les cheveux.) Écoutez, j'avais des projets. Un bateau était prêt à m'emmener à Hong Kong et j'étais sur le point de commencer une toute nouvelle vie. Vous, vous avez tout fichu par terre!



[Lieu: Police.]

(Andy s'assoit à son bureau. Il regarde son courrier et remarque une enveloppe marron fermée avec de la cire, qu'il ressort du tas. Il l'ouvre et voit Tony Wong avec l'article parlant de sa mort, etc...)



[Lieu: au premier de l'entrepôt Wo Han Imports.]

(Prue, Phoebe et Mark arrivent. Ce dernier descend les escaliers le premier.)

Mark: Vite! Elle est au premier!

(Arrive un des homme de Wong qui mitraille tout ce qui bouge.)

Mark: Attention!

(Prue utilise son pouvoir, ce qui a pour effet d'envoyer l'homme de Wong sur le tapis.)



[Lieu: A l'étage de l'entrepôt de Wo Han Imports.]

Tony Wong: Allez-y, qu'on l'emmène, et abattez tout ceux qui franchissent cette porte! (Il entreprend de défaire les lieux de Piper.)



[Lieu: Au premier de l'entrepôt Wo Han Imports.]

(Prue, Phoebe et Mark montent les escaliers quatre à quatre. Prue utilise son pouvoir pour ouvrir la porte, mais est obligé de les utilisés aussi pour éjecter les deux hommes de Wong présents derrière cette porte. Piper, ayant les mains libres, en profite pour figer la pièce avant que la balle tirée par Wong arrive à atteindre Prue.)

Piper: Attention!

(Prue est étonné quand elle voit la balle immobile.)

Prue: Sympa... (Prue et Phoebe s'avancent vers Piper pour lui enlevé les liens qu'elle n'a pas pu enlever seule. Piper se relève.)

Piper: Faut se dépêcher!

Mark: Combien de temps ça dure déjà?

Piper: Peu de temps.

(Le temps se dégelant, la balle continue sa route, et va cette fois-ci contre une statue. Tony Wong se retourne, surpris de voir les 3 sœurs.)

Tony Wong: Mais qui êtes-vous?

(Prue utilise à nouveau son pouvoir pour envoyer Tony Wong dans les escaliers. Il se remet vite sur pied et court vers la sortie.)



[Lieu: dans la rue.]

(Des voitures de police bloquent toutes les issues. Tony Wong sort dans la rue et se retrouve donc piégé.)

Andy: Police, mains en l'air!

(Tony Wong fait semblant de se rendre, mais tire une balle en direction d'Andy qui le prend de vitesse en tirant à son tour, et en le tant. Prue, Piper, Phoebe et Mark sont en train de regarder la scène du haut du balcon.)

Piper: Je n'avais encore jamais vu quelqu'un se faire tuer.

Phoebe: Jeremy.

Prue: Javna.

Piper: Je parle d'un humain!

Prue: Andy ne doit pas nous voir, vite on s'en va!

(Ils partent pendant qu'en bas l'esprit de Tony Wong sort de son corps.)



[Lieu: une ruelle.]

(Prue, Piper, Phoebe et Mark descendent les escaliers en courant. Tony Wong est en train de courir dans cette ruelle.)

Mark: Wong?

Wong: Mais... Tu es mort!

Mark: Ouais, toi aussi!

(Yama apparaît.)

Piper: Mark, il faut que vous filiez d'ici.

(Tony Wong recule, Mark le pousse contre le mur et le rattrape.)

Mark: Fais un veau, espèce d'ordure. (Il retourne Tony Wong contre la lance de Yama. Ce premier se fait absorbé par cette dernière. Yama se dirige ensuite vers mark, en revanche Piper le protège en s'interposant entre eux deux.)

Piper: Oh non! Lui, vous ne l'aurez pas! Lui, il est bon et surtout il ne vous appartient pas!

(Prue et Phoebe se mettent à leur tour entre eux pour protéger Mark contre Yama. Celui-ci disparaît alors.)



[Lieu: A l'enterrement de Mark, près d'un lac.]

Prêtre: Rappelons-nous, nous qui sommes réunis aujourd'hui dans la peine, que notre présence ici a pour but de commémorer la joie de la vie de Mark, et de l'assister dans la rédemption de son nouvel état spirituel.

(Mark regarde sa mère qui le pleure.)

Mark: Toutes ces histoires... Toutes ces légendes que tu m'avaient apprises ont sauvé mon âme, maman. T'avais raison. (Il va vers le 3 sœurs.) Prue, écoute bien ce que je vais te dire, ne rate pas ton anniversaire, ni ceux qui vont viendront après. Ils sont précieux.

Prue: Je le fêterai.

Mark: (à Piper) J'aurais voulu...

Piper: Je sais. Moi aussi.

(Mark passe sa main près du visage de Piper.)

Mark: Tu vas me manquer, Piper.

(Près de cette scène apparaît un homme heureux souriant vers eux.)

Phoebe: C'est qui ce monsieur?

Mark: (souriant à son tour) C'est mon père! Je crois qu'il est temps de se dire adieu... (Il rejoint son père avec qui il s'enlace. Mark et son père disparaissent en marchant...)

Piper: (en larmes) Y a que moi pour tomber amoureuse d'un mort! (Elle rirent.)

Phoebe: C'est un bon début... Au moins, c'était pas un sorcier! (Elle rirent encore.)



[Lieu: manoir Halliwell.]

(Prue, Piper et Phoebe entrent dans le manoir.)

Prue: Vous savez, j'ai changé d'avis, finalement on va peut-être se la faire cette petite fête!

Phoebe: Non, tu parles sérieusement?

Prue: Ben oui, pourquoi? Je pense que Mark avait raison.

Piper: Et bien, tu vois... Je suis contente que tu dises ça parce que... (Elle pousse Prue jusqu'au salon où il y a beaucoup de personnes réunis.)

Tout le monde: Surprise! (Ils rient.)

Piper: Je t'ai eu là? Oui, je t'ai eu!

Prue: Oui, tu m'as eue!

Piper: Je le savais!

Phoebe: Et surtout, j'ai un petit cadeau cette fois. Acheté avec mon argent. J'espère qu'il te plaira. (Phoebe et Prue se serrent dans les bras.)

Prue: J'en suis sûre.

Phoebe: Oh, tu ne sais pas encore ce que c'est!

(Prue voit Andy. Il se regardent et se sourient.)

 

Fin

[Scene: Manor. Foyer. Prue is walking towards the front door. She opens it and Andy's there.]

Prue: Andy, hi.

Andy: I was no where near the neighbourhood, thought I'd stop by.

Prue: Honest man, I like that. (She steps aside and Andy walks in. She closes the door.) So, um, I had a great time last night.

Andy: Yeah, me too. But I forgot to give you something very important. (He gets a little square box out of his coat pocket.) Happy birthday.

Prue: But it’s not my birthday until next week.

(She reaches for the box but he pulls it away.)

Andy: Consider this a preview.

(She grabs the box off of him and opens it up. She pulls out...)

Prue: A key?

Andy: To the Calistoga Spa. We leave Friday night after work. Don’t worry, I got us adjoining rooms.

Prue: Adjoining rooms?

Andy: Well, I wouldn’t want to assume something I’m not supposed to be assuming. Although, it has been over a month since we... then decided to take it slow, but no pressure. I just want to be with you, away, together. Think about it.

Prue: Okay.

(He leans over and kisses her.)

Andy: Let me know. Bye.

(He leaves.)

Prue: Happy birthday to me.

[Scene: Mark Chao's mother's place. Mark and his mother are standing outside. He is holding a balloon.]

Mark: Give me a break, mum.

Mrs. Chao: There are a lot of hungry spirits out there, Mark.

Mark: You're like the Chinese Shirley MacLaine, you know that?

Mrs. Chao: Better safe than sorry.

Mark: I'll risk it.

Mrs. Chao: You should have more respect for ghosts, Mark. If your grandmother were here...

Mark: She'd warn me about all the evil spirits walking the streets in Chinatown, I know, I know.

(Mrs. Chao takes an amulet off a hook next to the door.)

Mrs. Chao: You should take this for protection.

(He hooks it back up.)

Mark: Maybe the ghosts need protection from me. (He kisses her on the cheek.) I'll be okay, mum. I'm 23 now. I can take care of myself, okay. (He hands her the balloon.) I gotta go.

Mrs. Chao: Happy Birthday, Mark.

Mark: Thanks.

(He walks off.)

[Cut to Chinatown. Mark is walking down the crowded street.]


Woman: Hi, Mark.

Mark: Hey, how are ya?

(Mark walks down an alley. A gang surrounds him.)

Guy: Is this the guy?

Tony: That's him. (to Mark) Is today your birthday?

Mark: Who are you? What do you want?

Tony: You. Make a wish.

(Tony gets out his gun, points it at Mark and shoots. Mark falls to the ground. His spirits floats out his body and stands aside. Tony kneels beside Mark's body and places a ring on his finger. Another guy pours kerosene all over Mark's body and Tony lights a match.)

Mark: What are you doing? Hey, wait. No!

(Mark's body is engulfed in flames.)

Opening Credits

[Scene: Manor. Kitchen. Piper is there putting birthday invitations inside envelopes. Phoebe walks in.]

Phoebe: Good morning. (She notices the invitations.) What are you doing? Prue's coming down. Put that away.

Piper: Phoebe, you were supposed to send these invitations last week, the party is Friday.

Phoebe: We're right on schedule. The restaurant is reserved, the menu selected, the cake has been ordered.

(They hide the invitations in a drawer.)

Piper: That's because I did all those things. At least tell me you've managed to buy Prue something other than your traditional birthday gift.

Phoebe: What's my traditional gift?

Piper: A card, three days late.

Phoebe: Yeah, well, I decided to break that tradition and start a new one.

Piper: You bought Prue a gift? Where'd you get the money to pay for it?

(Prue walks in.)

Prue: Morning.

Phoebe: Good morning. Hey, I forgot to ask; how was your date with Andy?

Prue: Great, until he asked me to spend my birthday at a spa with him.

Phoebe: (sarcastic) Oh, I hate when they do that.

Piper: For this weekend? You didn’t say yes, did you?

Prue: Well, my body did... screamed it actually. But I don’t know, I just have to think about it.

Phoebe: A weekend of rest, rubdowns and room service. What’s to think about? (Piper bangs a notepad down on the table. Phoebe remembers about the party.) I mean, uh, you could be right. Going away with a guy, is like...

Piper: It’s like bringing them home to meet the parents. It changes everything. And if you’re not sure if you’re ready to make a commitment or not, you know, you don’t wanna send the wrong signal.

Phoebe: Plus, you need a week to prepare for a weekend away. I mean, there’s lingerie shopping, waxing, manicure, pedicure. I mean, it’s basically a full time job and you’ve already got one. So you’ll never be ready, not even if you started packing this second.

Piper: Wow.

Phoebe: Bottom line, unless you’re ready to put your toothbrush next to his, you shouldn’t go.

Prue: You guys aren’t trying to plan another surprise party for me, are you?

Piper: No, never.

Phoebe: No, we’ve given up on trying to surprise you, Prue.

Prue: Well, that’s good because you both know how much I hate surprises.

(She leaves the room.)

Piper: Damn it, Phoebe. If you had sent Andy his invitation we wouldn't be in this mess.

Phoebe: Okay, what are you talking about? You heard Prue, she doesn't want a party. So you should be glad that I flaked, besides, you know as well as I do, she's gonna go away with Andy. Now, if you'll excuse me, I have a present to pay for. Which means I have a job interview.

(She leaves the room.)

[Scene: A hotel. Phoebe and Frankie, the hotel manager, are there.]

Frankie: You know why our hotel does psychic readings at the bar, it's kind of a trademark.

Phoebe: Well, that's why I'm here. I saw your ad in the Chronicle. I am a natural born psychic.

Frankie: Yeah, right. What's your act? Tea leaves, tarot cards, crystal balls, what?

Phoebe: No, I can see the future. I mean, I can't always see it, I never actually know when it's gonna work. Usually when I touch someone or I'm in the same general area as them. It's kinda hard to explain.

Frankie: Next!

Phoebe: No. (She stops him from walking off.) Wait, Frankie, hold it. I see it. You're having dinner with a blonde woman, she's gorgeous, all over you. Then some red head shows up. You look surprised. Ooh, she looks pissed. Your wife?

Frankie: When can you start?

[Scene: Bucklands. Prue's office. She's on the phone talking to Piper.]

Piper: So have you made up your mind about Calistoga?

Prue: I don't know, I keep thinking it's a bad idea but then I think well what's the big deal? It's not like we haven't already slept together.

Piper: I think you should go... on Saturday.

Prue: On Saturday, why? Piper, you promised no surprise party.

Piper: It's not what you think. It's Phoebe. She bought you a present.

Prue: Phoebe doesn't give presents, she gives cards three days late.

Piper: No this year. Surprise. And she really wants to give it to you on Friday. So could you please just ask Andy about leaving on Saturday instead?

[Cut to Piper at the manor.]

Piper: You have no idea how much Phoebe has put herself through. She even... (Piper sees a "Psychics Wanted" ad circled in the paper.) she even got a job and everything.

Prue: Okay, I'll ask, if I decide to go. So what kind of job did Phoebe get?

Piper: Don't know. Gotta go. Ciao.

[Scene: Hotel. Phoebe is there dressed in a pink costume. She kind of looks like Jeannie from "I Dream Of Jeannie". She is telling a woman her future.]

Phoebe: You're in a large room with lots of other people. Lots of other women.

Woman: Go on.

Phoebe: You're standing on a podium, no wait, you're on a scale. (Phoebe giggles.) It's a Weight Watchers meeting. Ooh, honey, it looks like you've gained some weight.

Woman: That's impossible. I only cheated once this week.

Phoebe: No, no, I'm not judging, I'm just seeing.

Woman: You're a fraud, that's what you are. I've never been so insulted in my life. I want my $20 back.

(She reaches for the jar of money but Phoebe grabs it off the table.)

Phoebe: No way. I saw you, you know I saw you. (The woman walks away.) Hey, if you want me to lie next time just say so.

(Piper walks up to Phoebe.)

Piper: Phoebe!

Phoebe: Piper! I am so busted, aren’t I?

Piper: Are you out of your mind, again?

Phoebe: No, I’m The Amazing Phoebe.

Piper: This is not funny. Our powers are supposed to be a secret, not a marketable job skill.

Phoebe: Relax. They didn’t hire me because they think I’m a witch, they hired me because they think I’m a psychic.

Piper: Hair splitting. You know you can't use your powers for personal gain, not without consequences.

Phoebe: No, but it's for Prue, it's not for me, it's to pay for her present, it's completely selfless. Besides, this is the last place anyone would expect to find a real psychic, believe me.

(Mark walks up to Piper and Phoebe.)

Mark: Which one of you is the psychic?

Piper: She is.

Phoebe: Oh, I am.

Mark: You can see me? Both of you?

Piper: Of course we can see you, now back off.

Mark: Oh, thank God. I've tried communicating with every psychic in the city. You were my last chance.

(Frankie comes up to them.)

Frankie: Phoebe, what are you doing? You've got customers waiting.

Mark: Okay, listen to me, you're the only ones that can help me.

Piper: Excuse us, we are trying to have an argument here.

Frankie: (to Piper) Who are you?

Phoebe: Uh, she's just leaving. Bye. Go now.

(Piper walks away and Mark follows.)

Mark: Wait, I need your help.

Piper: Yeah, talk to the psychic.

(Piper walks outside.)

Mark: Please, I'm begging you, I was murdered last night, I can prove it.

Piper: Stop harassing me, buddy.

Mark: Please, I'm desperate, you gotta help me.

Piper: Leave me alone or I'll call the police. (to a woman) Can you believe this guy?

(The woman looks at her strangely.)

Mark: All you have to do is come with me to Chinatown and see for yourself.

Piper: Alright, that's it. Look, either back off or... look out!

(Someone on a bike rides straight through Mark.)

Mark: Now do you believe me?

Piper: Oh my God. I can see you but no one else can?

Mark: I'm dead, I'm a ghost.

[Scene: Quake. Prue walks in looking for Andy. She sees him sitting at a table with a woman. She walks over to them.]

Prue: Hi.

Andy: Prue.

Prue: Um, I tried calling the station house for you, they said that you would probably be here. (To the woman) Hi.

Woman: Hi.

Andy: Oh, Prue, this is, um...

Woman: Susan. Susan Trudeau. Nice to meet you. Pleasure.

Prue: Trudeau. Sister?

Andy: No, actually...

Susan: Wife.

(Prue walks away and Andy follows.)

Andy: Ex-wife. Prue, wait, I can explain.

Prue: Don't bother.

Andy: It's not what you think...

(Prue uses her power and moves a food trolley in front of Andy. He trips over it and lands on the floor.)

[Scene: Chinatown. Piper and Mark are walking down an alley.]

Mark: Thanks for helping me.

Piper: When you wouldn't leave my doorstep, you didn't leave me much of a choice. Maybe this isn't such a good idea.

Mark: Please, I don't have much time. Somebody has to find my body before it's too late.

Piper: Too late for what?

Mark: It's a Chinese myth. At least I always thought it was a myth. It's called Thowhoi, when the gates of hell open. We're almost there.

Piper: The gates of hell? I don't understand.

Mark: If the gatekeeper, Yama, catches my soul before my body's properly buried, hell take my to hell forever.

Piper: But you said you were murdered. How can...?

Mark: Yama doesn't care about good or evil. He just wants souls. I should've listened to my mother.
(Piper sees Mark's burnt body. She gasps and covers her eyes.)

Piper: Is that you?

(Yama appears in the distance. He's on a horse which is galloping straight towards them.)

Mark: Yama!

Piper: Yama? Run.

Mark: It's too late. You better go. Run! (Piper freezes Yama.) What happened?

Piper: I'm a good witch, remember?

Mark: But how?

Piper: I don’t know. I panic, I put up both hands and bad things tend to freeze.

Mark: For how long?

Piper: Not very, let’s go.

(They run down the alley and Yama unfreezes. Yama's eyes glow bright green.)

[Scene: Manor. Phoebe's standing outside the bathroom door.]


Phoebe: Prue, you can't do this, Piper's gonna be crushed.

(Piper walks in.)

Piper: I'm gonna be crushed?

(Prue comes out of the bathroom wearing only a towel.)

Prue: The surprise party is off.

Piper: What party?

Phoebe: She's onto us. The restaurant called while we were out.

Piper: Oh. Is that why you were so upset earlier?

Prue: Let's just say it hasn't been a great day.

Phoebe: Does it have anything to do with why Andy's been calling all night?

(Mark walks in.)

Mark: Piper, where'd you say today's paper was?

Prue: Hey, I'm practically naked here.

(Mark looks away.)

Mark: Oops, sorry.

Phoebe: What’s the drunk from the hotel doing here?

Mark: My name's Mark and I’m not a drunk.

Piper: He’s a ghost.

Prue: Excuse me, a what?

Piper: A ghost. He was murdered and he obviously needs our help. Why else would we be able to see him?

(Phoebe covers Prue with her coat.)

Phoebe: Well, he can see us, that’s for sure.

Prue: Hey!

Mark: (mumbles) Of all the days to be a dead man.

Phoebe: You sure this guys really a ghost?

(Piper throws a cup at Mark and it passes right through him.)

Piper: Positive.

[Time lapse. Prue, Piper and Phoebe are in the kitchen.]

Phoebe: So how do we know that the guy doesn't really belong in hell?

Piper: Because we can see him. He's one of the innocent we have to protect.

Prue: Protect from what? He's dead.

Piper: All we have to do is get Mark's family to give him a proper burial and then he can move on to wherever it is he moves onto.

Prue: Okay, so call the police and let them know where the body is.

Piper: I already did. I just wanna give them a little time to notify Mark's mum before I go talk to her.

Phoebe: Talk to her? And tell her what? That you're a witch in touch with the ghost of her dead son?

Piper: No, I'm just gonna try and get her to have a funeral as soon as possible before Yama gets Mark's spirit.

(The phone rings and Phoebe answers it.)

Phoebe: Hello? Oh, hi, I can't really talk right now. It's important? Okay, I'll be at the hotel in a little while. Bye. (She hangs up.) That was my new boss calling. I gotta run.

(She leaves.)

Prue: Um, okay, so, so when you called the police you didn't talk to Andy did you?

Piper: No, it was anonymous. Why, did you decide to not go away with him?

Prue: Actually, I decided to go and till I went to tell him and found him having dinner with his ex-wife.

Piper: His what?

Prue: Yeah, I mean, you would think he would've remembered to reveal that little fact before we jumped in the sack.

Piper: Well, what did he say? Why didn't he tell you?

Prue: I don't know, I didn't really hang around long enough to ask.

(Mark pokes his head through the door.)

Mark: How's it going in there? (Prue and Piper jump.) Sorry.

Prue: Don't these guys knock?

[Scene: Hotel. Phoebe and Frankie are there.]

Frankie: Look, the guy's staying in the grand suite. He could be a sultan, I'm not sure, anyway, that's why I called. Make this bozo's night, read his future, tell him something good and he'll extend his stay, guaranteed.

Phoebe: Look, like I said, I don't always know what my psychic switch is gonna be in the up position.

Frankie: I have the most confidence in you, Phoebe, I don't know how you do it. Keep it up and you'll always have work here.

(A man sitting at a table finishes his drink and walks off without his wallet. Phoebe sees and calls out to him.)

Phoebe: Uh, excuse me, sir, you forgot you're...

(She picks up the wallet and has a premonition. In the premonition, the man walks out of a building and down some stairs. He walks onto the road and drops his suitcase. He bends down to pick it up and a car heads straight for him. The car hits him. The premonition ends.)

Frankie:
Are you okay? What's the matter?

Phoebe: Nothing, I, uh, nothing.

[Scene: Manor. Living room. Mark is there trying to turn on the TV but his finger passes straight through the button. Piper walks in carrying some blankets.]

Mark: It's still new to me. I keep forgetting I'm... Are those for me?

Piper: Yeah, uh, stupid question... do ghosts sleep?

Mark: I don't even get cold anymore.

Piper: Sorry.

Mark: It's okay, it's the thought that counts. I guess it's finally sinking in, what's really happened, what I've lost. Sucking down a bucket of oysters at the wharf, playing pickup ball with friends, coming home and hearing my mother's voice on the machine nagging me 'cause I haven't married a nice Chinese girl.

Piper: Your mum means a lot to you, huh?

Mark: She's a great friend... was. (Mark sits on the couch.) It was just me and her after my father died. Taught me everything I know. Especially how to cook. My mum was a great cook.

Piper: My Grams taught me how to cook. Actually, I loved it so much I became a chef.

Mark: Really? Ever make a Peking duck?

Piper: No, you?

Mark: Piece of cake. Mum told me I could've been a great chef if I hadn’t sold out to the Molecular Biology program at Stanford.

Piper: So you can make a Peking duck and clone DNA?

Mark: The duck’s harder.

(They laugh.)

Piper: Well, I can talk about food all night long.

Mark: Yeah? Well, I can talk about it forever.

(They laugh again.)


[Scene: Hotel. Phoebe's impatiently waiting in the hallway. The man who left his wallet behind walks around the corner.]

Phoebe: Oh, Mr. Corey, thank goodness. Uh, I need to talk to you.

Mr. Corey: Do you? Me? Hey, you're that psychic, right?

Phoebe: Yeah, right, look...

Mr. Corey: Is that how you know my name?

Phoebe: No, uh, yes... Did you get the note that I left you?

Mr. Corey: The note warning me not to go outside? That was you? Do you get your jollies out of trying to scare people or is that how you drum up business?

Phoebe: What? You don't understand, I... (Mrs. Corey walks around the corner.) Hi.

Mrs. Corey: What's she doing here?

Mr. Corey: She sent the note.

Phoebe: It's not what you think. Look, here, when I picked up your wallet...

Mr. Corey: You stole my wallet?

Phoebe: I didn't steal your wallet.

Mrs. Corey: I don't know what you want but just stay away from us, you understand. (They walk in the elevator.) But you're going to die! Uh, that didn't come out right. Look, I can't tell you how I know this but I swear if you go outside, you're gonna get run over by a pink... wait, you don't have your briefcase. That's good, that's really good. It doesn't happen without your briefcase.

Mr. Corey: Leave us alone, or I'm gonna call hotel security.

[Scene: Bucklands. Prue walks into her office and notices a bunch of flowers sitting on her desk. She walks over and smells them. Andy is standing in the corner of the room. He closes the door and Prue looks up.]

Andy: Hi.

Prue: You of all people should know that bribery is a crime.

Andy: Apologising isn't, is it? Look, Prue, I'm sorry I didn't tell you I was married before, I should have. I was going to.

Prue: Really? When? Before or after the doors of our adjoining rooms swung open this weekend?

Andy: Okay, I deserved that.

Prue: I don't understand how you couldn't find the time to tell me. Unless you really were trying to hide it from me.

Andy: Come on, Prue, you know me better than that.

Prue: Do I?

Andy: Prue, it was an innocent dinner, that's all. I've got an ex-wife and I don't hate her, is that so horrible?

Prue: No, no, it's not. But not being honest, not telling me up front is.

Andy: Which I've already apologised for. Why are you trying to turn this into something it's not? What's really bugging you, Prue? Looks like I'm not the only one trying to hide a secret.

(He leaves.)

[Scene: Outside Mark's mother's house. Mark and Piper are there. Piper rings the bell.]

Piper: Are you sure this is going to work?

Mark: If you speak her language she'll trust you.

(Mrs. Chao walks outside.)

Mrs. Chao: Can I help you?

Mark: (in Chinese) Hello.

Piper: (in Chinese) Hello.

Mark: (in Chinese) My name's Piper.

Piper: (in Chinese) My name's Piper.

Mark: (in Chinese) I need to talk to you.

Piper: (in Chinese) I need to talk to you.

Mrs. Chao: (in Chinese) You speak Chinese?

(Piper looks at Mark.)

Mark: (in Chinese) Berlitz, it's about Mark.

Piper: (in Chinese) Berlitz, it's about Mark.

Mrs. Chao: (in Chinese) You know where he is?

Mark: She asked if you know where I am.

Piper: You-you don't?

Mrs. Chao: No, and I'm worried sick. I haven't heard from him since his birthday.

Mark: The police haven't notified her yet?

Piper: How's the possible... I mean, that he hasn't called yet?

Mrs. Chao: I don't know, it's not like him. When did you last see him?

Piper: Um, well...

Mark: Piper, you have to tell her. You have to tell her where my body is so she can bury me.

Piper: I can't... er, I can't remember the last time actually but if I see him or hear from him I-I'll let you know.

Mrs. Chao: Thank you, thank you.

(Piper walks down the stairs and Mrs. Chao goes back inside.)

Mark: You can't walk away, Piper, you have to tell her. Mum, no.

(He runs towards the house and smacks straight into the door.)

Piper: What happened?

Mark: She's got the house protected against ghosts. All the Chinese fairytales she told me growing up were true. And I'm gonna burn in hell.

[Scene: Manor. Kitchen. Prue is cleaning. Phoebe walks in.]

Phoebe: Man trouble?

Prue: I don't wanna talk about it. By the way, where were you last night? (Phoebe starts cleaning.) Something wrong?

Phoebe: I don't wanna talk about it.

Prue: Okay, you never clean and you'll talk about anything. What's up?

Phoebe: Nothing.

(Phoebe starts scrubbing the bench. Prue stops her.)

Prue: Phoebe.

Phoebe: Okay, I had a premonition, a really bad one too. I saw a guy getting run over buy a pink Cadillac.

Prue: A pink Cadillac?

Phoebe: I know is sounds ridiculous but it's true, I saw it and I don't know what to do about it.

Prue: Did you warn him?

Phoebe: I tried, he thought I was out of my mind, thought I was stalking him or something. I mean, how do you tell a complete stranger that you know they're gonna die?

Prue: Where is he now?

Phoebe: Hotel Neptune.

Prue: What were you doing there?

Phoebe: I knew you were going to ask that. I wanted to get you a really great birthday present to make up for all those cards, so I got a job at the hotel as their lounge psychic. Go ahead, yell at me.

Prue: Phoebe, you have to save him, you can’t let him out of your sight.

Phoebe: Don’t worry, I waited until he went to sleep and then I broke a key off in his door to lock him in. He’s safe ‘til morning. (Prue continues cleaning.) Hey, wait, that’s it? You're not gonna get mad at me?

Prue: You were trying to do something good. And now you’re gonna get to do something wonderful. I couldn’t ask for a better birthday present than that.

(Piper and Mark walk in.)

Piper: Hey, guys, you have to see this.

Mark: They found my body.

(Piper turns on the TV.)

Reporter: Although police report that the body was burned beyond recognition...

Mark: It's finally over.

Reporter: Personal affects found at the scene, preliminarily identify him as Tony Wong, head of the Chinatown triad.

Mark: That can't be, that's the guy who killed me.

(Phoebe has a premonition of Tony loading bullets into a gun.)

Phoebe: Wait, I see him. Wong, he's still alive.

Mark: Of course he's still alive, that's me they found.

Prue: Can you see where he is now?

Phoebe: I see a sign. Uh, quick, give me a pen.

(Piper hands her a pen.)

Mark: I don't understand why Wong would wanna kill me. I never did anything to him.

Prue: Yeah, but you look a lot like him. Maybe he used you to fake his own death.

(Phoebe holds up her palm where she has drawn two Chinese symbols.)

Phoebe: What does that mean?

Mark: Warhai Imports. It's a warehouse over in Chinatown.

[Scene: Chinatown. Mark and Piper walk into a warehouse. Piper is holding a newspaper.]

Mark: I don't know about this, Piper, I think it's too dangerous.

Piper: It's your only chance.

Mark: Piper, listen to me. You don't wanna go up there. Those men pulled the trigger on me without even thinking. They'll kill you.

Piper: I can freeze things, remember?

Mark: But there's three thugs in there.

(They walk up some stairs.)

Piper: Keep talking.

Mark: With guns.

Piper: Even better.

Mark: Wait, wait, wait. They've got an amulet on the door, can't go in. (Piper unhooks it and drops it on the floor.) Never mind. Scared?

Piper: Terrified. Trust me, that's a good thing. (Piper barges in a room and freezes Tony and his gang.) Okay, phew. We gotta hurry.

(Piper sits the paper in Tony's hands, stands back and takes a photo.) Say cheese.

(They unfreeze.)


Mark: Run!

(They run outside and Tony and his gang follow. Mark and Piper jump in the car and drive off. Tony writes down the car's license plate number.)

[Scene: Outside the police station. Piper walks out of the station and over to Mark, who is standing beside her car.]

Piper: Okay, all set. I snuck the photograph into Andy's inner office mail.

Mark: My after life's in the hands of a cop named Andy.

Piper: He's an Inspector and he's very good, Mark. After he sees Wong is alive, he'll know exactly what to do.

Mark: Bust Wong maybe, but that doesn't help me. They won't have anyway of identifying the body is mine.

Piper: I put your name in with the picture. Andy will get dental records or something and match it up. All we have to do is keep Yama away from you until then.

Mark: I don't know what to say.

Piper: Don't say anything. I made you a promise didn't I? (Piper opens the car door for Mark. Andy sees Piper and walks towards her.) As much as I like you, I have no intention of joining you.

Andy: Talking to yourself, huh?

(Piper quickly closes the car door.)

Piper: Andy, hi. Yeah, um, it's an old habit, I do it all the time.

Andy: My mum uses to call it interesting conversations with an interesting person.

Piper: Yeah? Interesting.

Mark: Very.

Andy: Not that it's not a pleasure but what are you doing here?

Piper: Oh, nothing, you know, just passing by.

Andy: Prue tell you what's going on?

Piper: No. Well, yeah, I mean, sort of. Kind of screwed up, huh?

Andy: Any idea what I should do?

Mark: Oh, that Andy.

Piper: Yeah... I mean, yeah, um, hmm, just give her some space, let her work it through.

Andy: Yeah, okay. (He hugs her.) Thanks. Take care.

Piper: You too. (He walks away. Piper turns to Mark.) What?

Mark: You're a really sweet person, you know that? No, I mean that. I wanna take you somewhere. Something I wanna do for you.

[Scene: Hotel. Phoebe's waiting by the elevators. Mr. Corey walks out of one.]

Phoebe: Oh, Mr. Corey.

Mr. Corey: Stay away.

Phoebe: Please, you have got to believe me.

Mr. Corey: You locked me in my room didn't you?

Phoebe: Just for your protection.

Mr. Corey: What do you want? Money? Is that what this is? A shake down?

Phoebe: No, I am trying to save your life for God's sake, listen to me.

Mr. Corey: You're crazy.

Phoebe: If you walk out that door, you're a dead man.

Mr. Corey: (to the doorman) Call security.

Phoebe: Mr. Corey, don't do it! (He walks outside and downstairs just like in Phoebe's premonition.) Watch out! (Phoebe chases after him. He drops his briefcase and a car heads straight for him.) Mr. Corey! (Phoebe runs on the road and pushes him out of the way. The car beeps his horn and drives past them.) That'll be $20. Tip not included.

[Scene: Mark's place. Piper and Mark walk inside.]

Piper: This is your place? It's beautiful.

Mark: Thanks.

(Piper picks up a book.)

Piper: Camus. I'm impressed.

Mark: I wish I had a chance to finish it. Of course I can say that about almost everything, I guess.

Piper: (reading from the book) "I love this world is a dead world, and always there comes an hour where on is weary of prisons and all one craves for is a warm face, the warmth and wonder of a loving heart."

Mark: I like that part.

Piper:
Me too.

Mark:
Listen, if your cop friend comes through, maybe I'll get a chance to ask Camus himself how it turns out. I want you to reach for something. (He points to a small box sitting on top of a bookshelf. Piper reaches up and takes it off the shelf.) Open it.

(They sit down on the couch and Piper opens the box. She pulls out some letters written in Chinese.)

Piper: What are they?

Mark: My grandfather's recipes. My dad translated them when I was born. They've been serving these in my family's restaurant for decades. They're yours.

Piper: But they belong in your family.

Mark: I want you to have them. For everything you've done for me. I just ask one favour, use them for your sisters surprise birthday party.

Piper: Prue doesn't want a party.

Mark: Birthdays are important. I know, I walked out of my last one and it never occurred to me that I wouldn't get another. She may not know it but she needs to celebrate her birthday, we all do. Don't take it for granted.

[Scene: Manor. Prue's room. Prue's flicking through channels on the TV. Phoebe walks in.]

Phoebe: Prue, what are you doing?

Prue: Just flicking through channels.

Phoebe: You don't flick, you never flick.

Prue:
Well, I flick now. Are you okay? You look...

Phoebe: Awful? I know. I feel fine.

Prue: Did you warn that guy?

Phoebe: I did better than that. I saved that guy. And it was great. I knew doing it would be good for him but I had no idea what a rush it would be for me. I felt so good and not just about myself, but about everything. That even in my own little way I could make a difference. Can you believe it's me saying this?

Prue: What more can I say? It's been a week full of surprises.

Phoebe: Yeah, speaking of surprises; what are you gonna do about Andy?

Prue: I don't know. Andy kept something from me, but the truth is I keep something from him every day. And it's not like I'll ever be able to tell him about our secret, so what's the point?

Phoebe: We’re the Charmed Ones, Prue, not the Doomed Ones. We have lives just like everyone else. Call him, go see him, do something. Give to get, that’s the secret of life, not our powers.

[Cut to downstairs. Piper and Mark walk in the foyer.]

Piper: You okay?

Mark: I was just thinking, walking under the stars, what's really up there, what's waiting for me.

Piper: I don't know. Maybe you can give me a hint when you get there.

Mark: I don't want this night to ever end. I'm not ready to say goodbye, Piper.
(She holds her hand near his face.)

Piper: Close your eyes. Pretend you can feel my hand on your skin, that my touch gives you comfort.

Mark: No...

Piper: Just close your eyes.

(They move their lips together as close as they can so it's like they're kissing without touching. They pull apart.)

Mark: Where were you my whole life? (Suddenly, the front door flies open and two of Tony's men run in. They grab Piper and carry her outside.) No! Piper! Somebody help!

(Prue and Phoebe run down the stairs.)

Prue: What's wrong, what happened?

Mark: They took her. Wong's men took Piper.

Phoebe: Do you know where they took her? (He shakes his head.) I'm calling 911.

Prue: No, do it from the car, let's go. We've got to find her.

Mark: Even if it takes all night.

(They run outside.)

[Scene: Warehouse. Tony, his gang and Piper are there. Piper is tied up in a chair. Tony is loading bullets into his gun.]

Tony: The first time I saw you I thought you were a ghost.

Piper: These ropes are really tight, if you could just until my hands. Why did you kill Mark?

Tony: I needed his identity. (He grabs her hair.) Who else knows I'm alive? I had plans. I had a boat ready to take me to Hong Kong. I had a whole new life and you screwed it all up.

[Scene: Police station. Andy sits down at his desk. Someone puts an envelope on his desk.]

Andy: Thanks.

(He opens the envelope and pulls out the photo of Tony Wong.)

[Cut back to the warehouse. Prue and Phoebe run in. Mark runs down the stairs.]


Mark: Quick, they have her upstairs. (One of the men come out with a gun.) Look out!

(Prue uses her power and the guy lands into a pile of boxes.)

[Cut to upstairs.]


Tony: (to his men) I'll take her. You shoot anyone that comes through that door.

(He unties Piper's hands. Phoebe and Prue walk up the stairs. Prue uses her power on the men. Tony shoots at Prue and Phoebe and Piper freezes the bullet in mid-air.)

Prue: Thanks, sis.

(Prue and Phoebe untie Piper.)

Mark: How long does this last again?

Piper: Not very.

(Tony unfreezes and the bullet hits a statue.)

Tony: Who are you people?

(Prue uses her power and Tony falls down the stairs. Tony runs outside and the police pull up.)

Andy: Police! Freeze!

(Tony fires his gun and Andy shoots him. Prue, Piper, Phoebe and Mark walk out onto the balcony.

Piper: I've never seen anybody killed before.

Prue: Jeremy.

Phoebe: Javna.

Piper: I mean human.

Prue: Come on, let's get out of here before Andy sees us.

(Tony's spirit floats out of his body. Prue, Piper, Phoebe and Mark run down an alley and Tony follows. They stop.)

Mark: Wong.

Tony: But you're dead.

Mark: Yeah, so are you.

(Yama appears on his horse and holding a spear.)

Piper: Mark, I think you should get outta here.

(Mark grabs Tony.)

Mark: Make a wish, you bastard.

(He pushes Tony into Yama's spear. The spear sucks him up. Yama moves closer to Mark. Piper stands in front of Mark.)

Piper: No, you can't take him. He's a good man, he doesn't belong with you.

(Yama hesitates and then disappears.)

[Scene: Mark's funeral. Mark is there watching his mother. Prue, Piper and Phoebe are standing near by.]


Minister: We are here to celebrate the joy of Mark's life and the redemption of his spiritual journey.
Mark: (to his mother) All those stories, all those legends you taught me, you saved my soul, mum. You were right. (He walks over to Prue, Piper and Phoebe.) Take it from me, Prue, don't miss your birthday. Not any of them, they're precious.

Prue: I won't.

Mark: (to Piper) I wished.

Piper: I know, me too.

(He holds his hand close to her face.)

Mark: I'm gonna miss you, Piper.

(A man appears in the distance.)

Phoebe: Who's that man?

Mark: (smiles) My dad. I guess this really is goodbye.

(Mark walks over to his dad and they disappear.)

Piper: (crying) Leave it to me to fall for a dead guy.

Phoebe: It's an improvement. At least he wasn't a warlock.

Piper: Yeah.

[Scene: Manor. Prue, Piper and Phoebe walk inside.]

Prue: You know what? I've changed my mind. Maybe I should have a party after all.

Phoebe: Are you serious?

Prue: Yeah, why not? I mean, Mark is right.

Piper: Well, Prue, I'm glad you said that 'cause...

(They walk in the living room and there stands a room full of people.)

Everyone: Surprise!
Piper: Did I getcha? I gotcha.

Prue: Yeah, you got me.

Piper: Yeah.

Phoebe: And an actual present too. It’s paid for. (She hands Prue a present.) I hope you like it.

Prue: I’m speechless.

(They hug. Prue sees Andy standing across the room. They smile at each other.)

The End

Kikavu ?

Au total, 70 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

magalaure 
27.11.2016 vers 14h

sanct08 
14.11.2016 vers 11h

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

Sas1608 
06.11.2016 vers 09h

Vivi69 
02.11.2016 vers 11h

valelsa46 
01.11.2016 vers 22h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
The Big Bang Theory

The Big Bang Theory
La diffusion américaine de The Big Bang Theory reprendra sur CBS le 15 décembre prochain. La série...

Charisma Carpenter guest star dans la saison 2 de CM : BB !

Charisma Carpenter guest star dans la saison 2 de CM : BB !
Charisma Carpenter a annoncé sur son Instagram rejoindre le casting de la saison 2 de Criminal Minds...

Un pilot pour Heathers sur TV Land | Shannen Doherty

Un pilot pour Heathers sur TV Land | Shannen Doherty
Très peu présente sur les écrans depuis l'annonce de sa maladie, Shannen Doherty a révélé son retour...

Touch 2017

Touch 2017
Alyssa Milano a réalisé un photoshoot pour la collection 2017 de Touch. Quatre photos sont pour le...

Supanova Convention/Interview

Supanova Convention/Interview
A l'occasion de la diffusion prochaine du final de Pretty Little Liars, Holly Marie Combs s'est...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Hypnotic (00:55)

Une nouvelle Room intitulée HypnoPromo a été créée pour permettre aux administrateurs de mettre en avant les animations de leurs quartiers !

Hypnotic (00:56)

Participez à cette nouvelle HypnoRoom de manière à rester informés de l'actualité des animations !

chrismaz66 (10:18)

Sondage Bad Boys Irrésistibles, venez voir si votre HouseColyte y figure, et allez c'est déjà Décembre, venez admirer le calendrier éclatant signé Titepau (tout ça c'est chez Dr House, of course Bowtie

Hypnotic (11:04)

Chrismaz, merci d'utiliser la room HypnoPromo pour ce type d'annonce.

chrismaz66 (12:00)

Ah ok c'est pour toutes les news de nos quartiers? J'avais pas compris, c'est noté oopsie

emeline53 (13:02)

Super, merci pour ce nouveau topic !

Sonmi451 (21:47)

Alors y a du monde dans le coin?

Hypnotic (22:35)

Yes !

Hypnotic (22:47)

Pas tant de monde en fait

Titepau04 (22:56)

Moi je vais me coucher!!! ^^

arween (22:57)

Soirée koh Lanta donc non pas là

Sonmi451 (10:23)

Raaa désolé pour hier soir, je suis partie. Première maladie de bébé.

Sonmi451 (10:24)

Mais là si y a du monde, je suis preneuse d'une discussion diverse et varié. ^^

Sonmi451 (10:26)

On peut parler de noel, vous en êtes où dans vos achats? ^^

Titepau04 (10:27)

Bonjour!!

Sonmi451 (10:27)

Hello titepau!

Titepau04 (10:27)

J'ai pas commencé grand chose... et toi?

Sonmi451 (10:28)

Moi si ça va, j'ai avancé d'un seul coup cette semaine. ^^

Sonmi451 (10:28)

Il me reste l'homme et mon grand.

Sonmi451 (10:28)

Et tu as commencé les décos?

Titepau04 (10:29)

C'est cool ça!!!

Titepau04 (10:29)

Non... non plus!!! Faut que je m'y mette !!!

Sonmi451 (10:31)

Moi je commence tout juste et maintenant que j'ai un balcon, faut que je trouve aussi ce qu'il faut pour le décorer. ^^

Titepau04 (10:32)

Ahah!! Ça fait encore plus de travail

Sonmi451 (10:33)

c'est ça, je pense prendre une guirlande électrique et un père noel qui monte me rendre visite. ^^

Sonmi451 (10:33)

et sinon tu as attaqué l'hypnonoel?

Titepau04 (10:38)

Ah j'aime pas ça.... on dirait qu'il est pendu le pauvre père Noël....

Titepau04 (10:38)

Oui j'ai commencé!! Et toi?

Sonmi451 (10:39)

Non c'est une echelle pour celui que j'ai vu. ^^

Sonmi451 (10:40)

Non moi pas encore, je sais pas si je vais trouver du temps. Tu as bien avancé sur cette animation toi?

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play