VOTE | 493 fans |

Journal de Phoebe

Cher journal,

Il faudra un jour que je songe à t'acheter un remplaçant tellement tu es usé depuis le temps que je noircis tes pages. Maman disait qu'un jour, je finirais par devenir un écrivain. Qui sait ? Pour le moment, je n'ai pas de job etme voici retournée à la case départ. Au manoir. J'y ai rejoint Piper et Prue, qui ne semblent guère heureuses de me revoir. Nous avons toujours eu du mal à nous sentendre. Depuis toujours. Elle est si sérieuse, si froide. Je finis par me demander parfois si elle a un coeur. En tout cas, ce n'est pas la fantaisie qui l'étouffe Piper est toujours le même, une sorte de tampon permanent entre Prue et moi.

La pauvre, je ne sais pas coment elle fait pour supporter ce rôle ingrat. Et Prue ne semble pas beaucoup mettre du sien pour que les choses s'arrangent. Quelle tête de mule ! C'est étrange de se retrouver ici. Cette maison me fait parfois froid dans le dos. Qui peut habiter un manoir de nos jours à part un vieux comte déchu et détraqué ? Je me fais l'effet d'un vampire qui rentre le soir dan sson cercueil.

Il y a pourtant quelque chose qui m'intrigueu au grenier. Je m'y sens appelée par une voix intérieure. Comme si je devais fatalement monter là-haut. Mais non, je ne suis pas folle ! J'y suis déjà allée bien sûr, curieuse comme je suis, et là, j'ai vu un étrange grimoire. Que peut-il bien contenir ? Des vieilles recettes de cuisine ? Ou alors, le récit fabuleux de toutes les histoires d'amour de notre grande famille ? J'ai peur de ce que je pourrais y decouvrir. C'est idiot non ? Oh, et puis, après tout, j'y vais, je l'ouvre, c'est quand même pas ça qui va chager ma vie non ?

Bon d'accord, je sais d'avance ce que tu vas me dire, je me suis trompée. Et lourdement. Comment, je pouvais savoir moi, que de lire quelque lignes allait à ce point changer le cours de nos vies ? On vous raconterait un tel truc dans un film, vous n'y croiriez pas. Et bien, si, cela arrive. Un jour, vous n'êtes qu'une pauvre jeune fille toute banale et le lendemain, vous voilà une sorcière puissante qui a encore du mal à contrôler ses pouvoirs. Enfin, ça va un peu mieux quand même, je ne m'envole plus sans pouvoir redescendre. Prue m'en a beaucoup voulue évidemment. De toute façon, elle m'en veut pour tout et n'importe quoi.

A-t-il existé un jour où je ne l'énerverais pas ? Je ne sais pas comment m'y prendre avec elle. Pour en revenir à la magie, nos vies sont devenues bien agitées. Chaque jour, des démons nouveaux font irruption au Manoir. Et les dégâts s'accumullent. Si bien que Prue a eu l'idée d'engager un homme à tout faire. Qui a un fort joli côté pile, ma foi. Et bien quoi ? On se refait pas rien ? Mais bon, je crois que sur coup-là, je me suis fait doubler pas Piper. Il semble n'avoir d'yeux que pour elle. Je m'incline avec panache car leur rencontre avait quelque chose de magique. Je sais le jeu de mots était facile pour une sorcière, mais je ne saurais en parler autrement. Y a quelque chose entre ces deux-là et si vous voulez mon avis, ce sera du sérieux.

Cher journal,

Je suis tellement excitée par ce qu'il vient de m'arriver que j'ai du mal à me concentrer pour l'écrire. Je viens de rencontrer un homme merveilleux. Je sais, je sais, cela m'arrive plusieurs fois dans le mois. Mais cette fois, c'est différent. Et s'il te plaît, ne me traite pas de midinette, même si c'est un peu vrai. J'ai le coeur qui bat la chamade rien que de prononcer son nom. Il s'appelle Cole. Bien sûr qu'il est beau. Comment as-tu peu en douter ?

Il est même d'une beauté diabolique. Il est grand, brun et ses yeux semblent lire dans mes pensées quand il les pose sur moi. J'aimerais tellement que cette fois, ce soit différent. Je ne sais pas comment expliquer cela, mais je connais mon coeur. Et toi aussi. Tu sais bien que sous mon apparence insouciance, je ne rêve que de vivre le grand amour. Oui, je sais, on dit de moi que je n'ai pas froid aux yeux et que je fais partie de ces filles qui font premier pas. Et alors, cela n'exclut pas forcément le romantisme ?

Tout cela serait tellement plus simple si je n'étais pas une sorcière. Remarque bien que mes amies qui m'en sont pas ne sont pas forcément plus chanceuses. Mais on ne peut pas dire que cela arrange les choses. Et oui, c'est un simple mortel. Et pourtant, quelque chose d'étrange se dégage de lui que je ne saurais encore bien définir. Il possède une sorte de magnétisme étonnant ou alors n'est-ce qu'un effet de son charme relation passionnelle qui s'installe, de celle que l'on n'explique pas et qui dessine probablement les plus belles histoires d'amour. Bon d'accord, je m'emporte sans doute un peu.

Cher journal,

Voilà bien longtemps que je n'ai pu t'écrire. Les femmes amoureuses sont ainsi faites, elles se détournent de tous leurs centres d'intérêt. Je m'étonne moi-même du chemin que j'ai parcouru avec Cole depuis la dernière fois que je t'en ai parlé. Un chemin beaucoup plus parsemé d'embûches que je ne l'aurais souhaité. Et au cours duquel je me suis beaucoup surprise. Par amour pour lui, j'ai même menti à mes soeurs, mettant ainsi nos vies en danger. L'amour peut décidément faire beaucoup de choss. Aujourd'hui, je vins encore de vivre une aventure qui me fait réaliser à quel point cette histoire m'a faite souffrir. Je pense avoir tourné une page dan sma vie m'a fait perdre mon innocence.

Je ne serai plus jamais la même. Cette semaine, je me suis malencontreusement transformée en bannie. Piper et Prue m'ont relatée les faits. Il paraît que c'etait effrayant. Non seulement par mon apparence mais surtout par le désespoir qui se lisait dans mes yeux et sans l'avouer. J'ai voulu aller de l'avant, montrer que je pouvais continuer. Mais je ne peux pas. Notre histoire était trop forte pour que je n'en souffre pas aujourd'hui comme une damnée. La douleur est toujours proportionnelle à la passion qui l'a causée. Cole me manque, horriblement. Notre amour me manque.

Mon cher journal,

Je vais écrire aujourd'hui la page la plus terrible de toute ma vie. Cole est mort et je l'ai tué de mes propres mains. Notre aventures était déjà jusqu'ici un exemple de désastre amoureux, je crains qu'on puisse difficilement trouver pire que nous. Une sorcière et un démon. J'aurais dû faire ce constat tout simple dès le début, cela m'aurait mis la puce à l'oreille. C'était évident que cela ne pouvait pas marcher. Ce n'est pas dans l'ordre des choses. Et pourtant, je voulais y croire, de toutes mes forces. Malgré les désillusions et les mauvaises surprises du sort, malgré le monde entier, je voulais y croire. Mon amour était si fort que je pensais pouvoir tout surmonter, même les forces du Mal. Et l'amour de Cole ne faisait que renforcer ma détermination.

Oui, je le pense encore, Cole m'aimait, il a tout essayé mais même en réunissant nos forces, nous n'avons pu nous batttre contre nos destinées. Si je devais recommencer demain, je me passerai sans doute de tout cela. Oui, j'ai passé des moments merveilleux. Ce qui n'est pas donné à tout le monde. Nous ne sommes pas tous destinés à vivre de ces moments intenses qui méritent à eux seuls que la vie soit vécue. Mais en contrepartie, j'ai payé très cher. Je n'ai plus foi en ma propension au bonheur. J'ai la sensation d'être tombée au fond d'un précipice duquel rien ne pourra me faire sortir. Ce soir, avec mes soeurs, nous avons allumé des bougies en souvenir de Cole. C'était bon de les savoir avec moi. Cole, à sa façon, faisait partie de la famille, malgré tout. Et elles pleurent son trépas, mâma si nous l'avons souhaité. J'espère que Cole me pardonnera.

Cher journal,

Aujourd'hui, je suis d'humeur plutôt légère. Les écrits s'enchaînent et ne se ressemblent pas. D'ailleurs, je me suis demandée aujourd'hui ce qui poussait à être journaliste. Bien sûr, rappelle-toi, tout cela n'est arrivé que par un concours de circonstances. On ne peut pas appeler cela une vocation et pourtant, aujourd'hui, je me sens à ma place. J'aime ce que je fais au Bay Mirror. J'aime l'ambiance du journal, les gens qui y travaillent mais par-dessus tout, je savoure la chance d'être en contact direct avec mes lecteurs. j'ai la sensation que tous les habitants de San Francisco sont mes amis. Je les écoute et les conseille. Même si parfois, j'ai certains ratés. Je me demande parfois dans quelle mesure mes conseils sont tous puisque ma propre vie sentimentale n'est pas jusqu'à présent un exemple de réussite.

En fait, je peux bien l'avouer, je suis d'humeur légère parce que qu'aujourd'hui, j'ai rencontré mon patron. Je sais, c'est pas très logique,mais bon, si vous aviez vu ses yeux, vous seriez dans le même état que moi. Je sais , dans ces cas-là, je ne sais plus ce que je raconte et enchaîne les gaffes. Piper m'a même dit que je souriais d'un air idiot et que c'est ainsi qu'elle devient que je suis amoureuse. Alors, c'est ça, je commence à tomber amoureuse ?

Cher Journal,

j'ai hérité du don d'empathie. Et oui, celui-là même que Prue l'espace de quelque temps avait expérimenté avec peu de succès. Mes soeurs disent qu'elles ne sont pas très étonnées que cela tombe sur moi. C'est vrai que lorsque je fais le point sur mes pouvoirs magique qui ne cessent de se développer, mes dons ont souvent un rapport direct avec l'humain, l'âme des gens qui m'entourent. Ce n'est sans doute pas un hasard. Mon expérience du monde magique me fait dire que rien n'arrive jamais par hasard. Ce qui m'ennuie, c'est que je ne possède que des pouvoirs passifs contrairement à mes soeurs. Je ne peux pas lutter directement avec les démons. Avoir une prénmonition ou entendre les pensées des autres n'est guère efficace contre une bonne boule de feu. Toutefois, cela me permet tout de même de guider mes soeurs dans nos combats. Alors, j'ai fini par en prendre mon parti.

L'empathie me cause parfois bien des tourments. Entendre les pensées d'autrui satisfait ma curiosité mais toutes les vérités ne sont pas toujours agréables à entendre. Surtout quand elles ne sont pas forcément des compliments à votre égard. Il faut surtout que j'apprenne à tourner ma langue sept fois dans ma bouche avant de dire à haute voix ce que les autres pensent tout bas. Je m'y attelle mais pour une pipelette comme moi, c'est loin d'être facile. J'ai la sensation que les mots sortent de ma bouche sans que je puisse les en empêcher. Finalement, être sorcière, c'est mieux que ce que je croyais.

Cher journal,

Je ne cesse d'être poursuivie par une prémonition : je me suis vue maman d'une adorable petite fille. Depuis ce jour, c'est devenu une véritable idée fixe. Mes soeurs s'inquiètent pour moi et pensent que je mets la charrue avant les boeufs. Je ne veux pas les contredire, je sens moi-même que je cherche l'amour pour devenir une mère et non une amoureuse. Je n'y peux rien, l'amour m'a déçue et je me dis que finalement, avoir un enfant est au moins un lien tangible que rien ne peut défaire. On peut quitter ou être par un homme, on ne se défait jamais de ses enfants. Lorsque je vois Piper avec Wyatt, je sens mon coeur se serrer. Le lien qui les unit est tellement fort, unique et dépasse toutes les plus belles histoires d'amour.

Elle lui est indispensable, il l'aime sans mesure. Je dois avouer que de voir ma soeur devenir maman m'a beaucoup bouleversée et depuis, je vis dans l'espérance de vivre ce bonheur à mon tour. Mais comment continuer à espérer alors qu'aucun homme ne se présente au portillon ? J'ai l'air un peu folle, c'est vrai avec mes rendez-vous successifs, toujours ratés jusqu'à présent. Mais dans le fond, je souffre de ce vide d'amour. J'ai besoin d'aimer quelqu'un sans condition et surtout sans menace de souffrance. Aimer un enfant n'impose pas de condition, on les aime et c'est tout. Je trouverai ainsi un sens à ma vie, car la recherche de l'amour ne m'intéresse plus.

Cher Journal,

Je viens de rencontrer un homme étrange. Mon voisin pour tout dire. Oui, j'ai emménagé dans un loft, j'ai fini par quitter le Manoir. Ce n'a pas été facile de partir, de laisser Piper et les petits alors qu'elle semble ne vivre que pour attendre Léo. Mais elle sait que je suis toujours là, prête à bondir au moindre appel. Et puis, Paige sera là aussi en cas de besoin. Nous avons aussi Billie et Christy, même si je doute que cela soit un véritable réconfort pour Piper qui se méfie d'elles. Peut-être à juste titre, mais je veux leurs laisser le bénéfice du doute. Et oui, je suis ainsi, naïve et un peu aveugle peut-être. C'est ce que me répète Coop à longueur de temps. Oui, je suis aveugle selon lui et je refuse de laisser une chance à l'amour.

Qui n'aurait pas fait de même à ma place ? Mieux vaut fermer les issues quand le danger s'y infiltre et je n'ai pas l'intenton de laisser un homme venir saccager mon coeur qui se porte bien désormais. Enfin, bien, au moins, il ne souffre pas. Coop m'a amenée à faire un voyage dans le temps. Une sorte de trombinoscope en mouvement de tous les hommes qui ont traversé ma vie. Pas bien réjouissant tout ça. Je me demande d'ailleurs si les Fondateurs ne m'ont pas trouvée le pire moyen pour que je reste sur mes positions. Et pourtant, à revoir certains évènements, j'ai senti mon coeur battre à nouveau. Pour une fois depus longtemps, pas seulement pas souffrance. Peut-être par envie d'être aimée à nouveau ? Coop y serait-il pour quelque chose ?

Cher journal,

Je viens de relire mes écrits et aujourd'hui, cela me fait sourire. Je souris de ma naïveté et de nostalgie. Tant de chemin parcouru et fort heureusement, me voilà à présent sur la bonne voie. Tout comme mes soeurs, j'ai accompli mon destin. Enfin, c'est facile à dire quand on est arrivés à destination. Je sais, c'est ma légendaire mauvaise foi dirait Paige. Me croiras-tu, cher journal, voilà ta petite Phoebe mariée ! Et pas à n'importe qui, mais à Cupidon lui-même, ou plutôt à Coop. Les Fondateurs ont eu du nez pour une fois. Le message était en réalité le message lui-même. La grande amoureuse que je suis est plus que récompensée. Il fallait un homme exceptionnel pour vivre avec moi, je l'ai toujours dit.

Je n'ai plus peur de l'avenir à présent. Quoiqu'il se passe, je suis aimée, par Coop et par les miens. Les choses suivront leur cours. Je ne suis plus obsédée par mon désir d'enfant car j'ai enfin compris que ce qui me manquait, c'était l'amour et un enfant. Ce n'est plus qu'une suite logique des choses. Je regarde mes soeurs et contemple avec satisfaction notre parcours. En huit ans de vie magique, nous sommes parvenues à sauver des innoncents, à survivre aux pires épreuves, la mort de nos proches, les séparations, les désillusions ou les doutes. Il fallait tout cela pour construire l'histoire unique des Charmed Ones.

Huit années de dangers et de joies immenses finalement pour en aimer là. Je suis fière de nous. Trois sorcières accomplies, trois femmes heureuses et une lignée magique qui n'est pas prête de s'éteindre. Et malgré tout, même si je suis devenue une femme, je garde toujours au fond de moi, un brin de malice, sinon je serai plus Phoebe.

Ecrit par Profilage 
Activité récente
Actualités
The Big Bang Theory

The Big Bang Theory
La diffusion américaine de The Big Bang Theory reprendra sur CBS le 15 décembre prochain. La série...

Charisma Carpenter guest star dans la saison 2 de CM : BB !

Charisma Carpenter guest star dans la saison 2 de CM : BB !
Charisma Carpenter a annoncé sur son Instagram rejoindre le casting de la saison 2 de Criminal Minds...

Un pilot pour Heathers sur TV Land | Shannen Doherty

Un pilot pour Heathers sur TV Land | Shannen Doherty
Très peu présente sur les écrans depuis l'annonce de sa maladie, Shannen Doherty a révélé son retour...

Touch 2017

Touch 2017
Alyssa Milano a réalisé un photoshoot pour la collection 2017 de Touch. Quatre photos sont pour le...

Supanova Convention/Interview

Supanova Convention/Interview
A l'occasion de la diffusion prochaine du final de Pretty Little Liars, Holly Marie Combs s'est...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Titepau04 (10:29)

C'est cool ça!!!

Titepau04 (10:29)

Non... non plus!!! Faut que je m'y mette !!!

Sonmi451 (10:31)

Moi je commence tout juste et maintenant que j'ai un balcon, faut que je trouve aussi ce qu'il faut pour le décorer. ^^

Titepau04 (10:32)

Ahah!! Ça fait encore plus de travail

Sonmi451 (10:33)

c'est ça, je pense prendre une guirlande électrique et un père noel qui monte me rendre visite. ^^

Sonmi451 (10:33)

et sinon tu as attaqué l'hypnonoel?

Titepau04 (10:38)

Ah j'aime pas ça.... on dirait qu'il est pendu le pauvre père Noël....

Titepau04 (10:38)

Oui j'ai commencé!! Et toi?

Sonmi451 (10:39)

Non c'est une echelle pour celui que j'ai vu. ^^

Sonmi451 (10:40)

Non moi pas encore, je sais pas si je vais trouver du temps. Tu as bien avancé sur cette animation toi?

Titepau04 (10:41)

J'en suis à 30 questions

Sonmi451 (10:42)

Ha ouais pas mal! Tu me donneras tes paquets cadeaux

Titepau04 (10:42)

Ah non mais non!!! Dis donc!!! ^^

Sonmi451 (10:46)

Rooo mais faut partager, c'est ça l'esprit de noel.

Titepau04 (10:47)

Non non non!!! Je me creuse les méninges, moi Madame, pour les avoir!!!

Sonmi451 (10:48)

creuse pas trop, c'est un coup, à ne plus avoir de méninges. ^^

Titepau04 (10:50)

J'en ai déjà plus beaucoup.... vive la grossesse!! LOL!

Sonmi451 (10:54)

lol

Sonmi451 (10:54)

Ha la grossesse, ça fait des ravages. lol D'où je m'arrête à deux vaut mieux mdr

Titepau04 (10:58)

On se comprend!!!

Sonmi451 (11:03)

Surtout que moi à la base, des méninges, j'en ai pas bcp alors imagine... ou pas d'ailleurs, vaudra mieux. lol

Titepau04 (11:05)

LOL!!! J'en ai perdu en travaillant dans une centrale d'appels aussi.... pfiouuuu

Sonmi451 (11:08)

On en a perd un peu partout. lol Mais on les retrouve jamais. lol

Titepau04 (11:09)

Non c'est bien le problème!

Sonmi451 (11:10)

Et si d'autres les volaient pour les utiliser mais penses-tu même pas. lol

Sonmi451 (11:21)

Je te laisse, le repas de bébé est demandé par l'intéresser. Bon week end si on se recroise pas.

cobrate (12:46)

CC^CONTROL_deletemessage_14060

cobrate (12:46)

CC^CONTROL_deletemessage_14062

cobrate (12:46)

vive le téléthon !

Titepau04 (12:47)

Merci à toi aussi!!!!

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play