VOTE | 370 fans |

Script VF

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.


* Démons intérieurs *


Introduction
 
GILES : Précédemment dans "Buffy contre les vampires" :
Buffy entre dans la crypte de Spike dans "As you were".
Spike: Si j'avais su j'aurais fait un gâteau.
Buffy: Dis moi que tu m'aimes.
Spike: Tu sais que je t'aimes.
Buffy: Dis moi que tu me veux.
Spike: Je te veux tout le temps.
Buffy et Spike s'embrassent.
Spike et Buffy sous le tapis dans "Dead things".
Spike: Est ce que tu m'aimes ?
Spike et Buffy dans les ruines de la crypte dans "As you were".
Buffy: C'est terminé.
Spike: Je connais la chanson, mon amour.
Buffy: Je me sert de toi.
Buffy: Et c'est en train de me tuer.
Alex et Anya en costumes d'Halloween dans "All the way".
Alex: Nous allons nous marier.
Tara: Félicitations.
Tara et Anya au mariage dans "Hell's Bells".
Anya: Alex a disparu ? Ca veut dire quoi "Alex a disparu" ?
Alex marchant seul dans la rue sous la pluie.
Anya et D'hoffryn dans "Hell's Bells".
D'hoffryn: Quand tu étais un démon de la vengeance tu maudissais des hommes comme lui.
Anya et Alex dans l'appartement d'Alex dans "Entropy".
Alex: Je souhaite que tout redevienne comme avant.
Anya prend son visage démoniaque sans qu'Alex ne voit.
Anya: Et je souhaite que tu ne sois jamais venu au monde !
Spike tentant de violer Buffy dans "Seeing Red".
Spike: Je vais te faire sentir !
Buffy: Stop !
Buffy: Demandes moi encore pourquoi je ne peux pas t'aimer.
Warren tire sur Buffy et Alex dans "Seeing Red".
Tara est touchée, son sang éclabousse le haut de Willow.
Willow: Tara !
Willow: Oh mon Dieu !
Willow et Warren dans les bois dans "Villains".
Warren: Quelqu'un !
Willow écorche vif Warren.
Willow faisant revenir la statue démoniaque dans "Grave".
Willow s'écroulant dans les bras d'Alex.
Alex: Je t'aime.
Spike dans la grotte dans "Grave".
Spike: Rendez moi comme j'étais avant.
Demon: Nous te rendons... ton âme.
Spike hurle.
Giles à cheval dans "Lessons".
Willow: Quand vous m'avez ammené ici, j'ai cru que c'était pour me tuer.
Willow parlant à Giles.
Willow: A la place, vous êtes comme Dumbledore avec moi.
Giles: Tu veux être punie ?
Willow: J'ai tué des gens, Giles.
Giles: Je n'ai pas oublié.
Anya et Halfrek dans le café dans "Lessons".
Halfrek: Quelque chose grandit. Quelque chose de très vieux, de puissant. Ce n'est pas le moment d'être un gentil.
La cérémonie de réouverture du lycée dans "Lessons".
Wood: C'est un grand plaisir et un grand privilège pour moi d'annoncer la ré-ouverture officielle - sur le terrain où se trouvait le lycée auparavant...
Plan sur la foule et un paneau annonçant "Sunnydale high school".
Wood: ...du tout nouveau lycée de Sunnydale !
La foule applaudit.
Buffy parlant àWood.
Buffy: Vous me proposez un job de conseillère ?
Buffy sautant dans le trou des toilettes.
Buffy: Spike ?
Buffy touchant le torse de Spike pour voir ses blessures.
Buffy: Qu'as tu fait ?
Spike: C'est ma maison, je reste ici. J'ai toujours été ici. Bonne chance pour les arréter.
Buffy: Je reviendrai te voir.


EXT. DISCOTHÈQUE – ALLEMAGNE – FRANCFORT – NUIT

Plan sur une pancarte luminescente avec l’inscription "TATTOO Nachtlocal". Il y a une musique techno assourdissante à l’arrière plan. On voit alors une femme courir au deuxième étage à travers les grandes baies vitrées.



INT. DISCOTHÈQUE – ALLEMAGNE – FRANCFORT – NUIT

La femme a les cheveux roses avec une mèche noire sur le devant. On voit seulement les pieds des deux hommes qui la poursuivent. Elle arrive à une porte qui lui permet de sauter un étage plus bas, et elle continu sa course dans une sorte de tour. On voit alors que ses deux poursuivants portent de longs manteaux à capuches. La femme sort de l’immeuble, passe par-dessus une rambarde et se laisse glisser jusqu’au rez-de-chaussée. Là, elle ouvre la porte qui mène directement à la discothèque. Elle souffle, pensant avoir échappé au pire, mais les deux hommes lui barrent le passage et la poussent à l’intérieur de la pièce d’où elle venait de sortir. Le premier homme la pousse contre le mur, mais il se prend un coup de pied dans le ventre. Le deuxième la frappe violemment au visage et elle tombe au sol. Le premier s’apprête à la poignarder, mais elle lui bloque le bras. Le deuxième en profite pour lui planter son poignard dans le ventre. Les hommes rangent leurs poignards et s’en vont, laissant la femme agoniser. 

FEMME (avec une voix déformée, inhumaine) : Venu d’en dessous… ça dévore tout…

INT. MAISON DES SUMMERS – CHAMBRE DE BUFFY – NUIT 

Le cri de Buffy résonne dans la chambre alors que Dawn est assise près d’elle et la secoue pour la réveiller.

DAWN : Buffy ! Buffy ! Buffy !

Buffy ouvre alors les yeux et s’assoit sur son lit.

BUFFY : J’ai entendu des hurlements.

DAWN : C’est toi que tu as entendu.

BUFFY : Il y avait une fille.

DAWN : Oui, c’était sûrement moi.

BUFFY : Non… c’était plutôt…

DAWN : Un mauvais rêve… Un simple cauchemar…

BUFFY (comme pour elle-même) : Venu d’en dessous, ça dévore tout… C’est… c’est ce qu’elle a dit, et puis… Elle n’est pas la seule… Il y en a d’autres… dans le monde…

Buffy se lève et va à la fenêtre pour regarder à l’extérieur. 

BUFFY : Elles vont toutes mourir…

EXT. RUE DE SUNNYDALE – NUIT 

On entend un grondement, comme celui d’un tremblement de terre. Soudain la terre commence à se soulever le long d’un sillon, comme si c’était le résultat d’une créature qui se déplace sous terre.



1ere Partie


INT. LYCÉE DE SUNNYDALE – SOUS-SOL – NUIT 

On a un aperçu du sous-sol, avec les fuites d’eau, les rats… On entend alors la voix de Spike, qui semble délirer…

SPIKE (V.O.) : Non non non non non… 

La tête de Spike apparaît alors derrière des caisses. Il est accroupit et s’adresse à un rat.

SPIKE : Ce n’est pas encore le moment. Je le sais, et tu le sais aussi. Mais leur faire comprendre ça…

Il s’avance un peu vers le rat.

SPIKE : … c’est tout autre paire de manche. Les bonnes manières, ils connaissent pas. Aucune éducation, aucun sens des convenances… Aucun sens de rien… Ces notions leur échappent…

La terre se met alors à trembler. Spike, qui était toujours accroupit, se relève.

SPIKE : Il ne sont pas prêt ! C’est encore trop tôt !

Il semble apeuré par tout ce bruit. Il se bouche les oreilles.

SPIKE : Non ! Ne faites pas ça, je vous en supplie ! Pas maintenant ! Arrêtez, je vous en prie ! Ah…

Spike retombe sur ses genoux, ses mains toujours sur les oreilles et se met à hurler…

INT. VOITURE D’ALEX – JOUR 

Alex accompagne Buffy et Dawn au lycée. 

DAWN : Vous êtes excités ? Parce qu’au nom de toutes les passagères mineures de cette voiture, je peux vous dire qu’on est toutes excitées. 

BUFFY : J’en suis ravie pour toi et toutes les autres.

DAWN : Je trouve ça trop cool qu’on aille toutes les deux au lycée. Tu seras pratiquement tout le temps avec moi. Bien entendu, tu es assez loin de moi, tu ne me parles pas, ni à aucun de mes amis. D’accord ?

BUFFY : Tu sais, ça m’étonnerais qu’on se voit. D’après ce que j’ai cru comprendre de ma vague description de poste.

DAWN : Ce n’est pas vague. Tu devras t’occuper des cas difficiles.

ALEX : Dans le nouveau lycée de la Bouche de l’Enfer. Franchement, en dehors de la drogue, de la violence, d’un oubli de pilule, ou encore… de la suite ininterrompue d’apocalypses en provenance directe des fondations de leur lycée… quels problèmes ils auraient ?

BUFFY : Ça, je n’en sais encore rien.

ALEX : Ces élèves ont bien de la chance d’avoir une amie et une Tueuse auprès d’eux. J’espère qu’ils apprécieront. Moi, j’ai adoré ça.

Alex et Buffy se sourient.

ALEX : C’était le bon vieux temps.

DAWN : Je croyais que tu détestais Sunnydale ?

ALEX : Oui et non, en penchant plutôt vers le oui. Mais… j’avais des rencards, au moins en ce temps-là.

BUFFY : Qu’est-ce qui t’empêche d’en avoir ?

ALEX : J’en sais rien. Ça marche pas fort pour moi, en ce moment.

BUFFY : C’est peut-être à cause de cette histoire avec Anya.

ALEX : Quand je l’ai abandonnée devant l’autel ?

BUFFY : Oui, cette histoire-là. Une chose pareille, on ne s’en remet pas comme ça.

ALEX : Bien sûr que si. Anya s’est remise à infliger des vengeances, et moi, je me suis remis à passer mes soirées tout seul.

DAWN : Vous vous êtes reparlé ?

ALEX : Non, je l’ai seulement aperçue deux ou trois fois au Bronze. J’suis sûr que c’est truffé de filles désespérées qui font vœux de se venger de leur ex. 

BUFFY : Oui, c’est là que je passe mes commandes.

DAWN : Essayez de ne pas sortir avec des démons, pour changer.

BUFFY : Euh… dis donc… c’est pas toi qui a fait un marathon de bouche-à-bouche avec un vampire, pour Halloween ?

DAWN : Tu vois, c’est pour ça que je ne veux pas que tu parles à mes copines ! 

Dawn soupire.

INT. LYCÉE DE SUNNYDALE – ADMINISTRATION – JOUR 

Le principal Wood montre à Buffy son bureau. Il s’agit juste d’un recoin, au milieu d’autres bureaux séparés par de fines cloisons.

WOOD : Ça va se mettre en place tout doucement. Nous vous enverrons certains élèves, et j’espère que les autres viendront vous voir d’eux-mêmes.

BUFFY : Et s’ils ne viennent pas, je fais quoi ? Je panique ?

WOOD : Vous risquez d’être surprise, Buffy. Vous êtes la plus jeune, et… à coup sûr, la moins conformiste de l’équipe pédagogique. Je pense que les élèves auront envie de vous parler. Et quand ils le feront, vous ne devrez pas les juger. Offrez leur une écoute. Ils ont besoin de sentir qu’il y a ici quelqu’un qui les comprend vraiment.

Buffy, qui regardait à travers les stores de la vitre, se tourne vers le principal avec un grand sourire.

BUFFY : J’ai le droit de les coller ?

WOOD : Vous avez carte blanche. Je crois aux vertus de l’autorité. Mais surtout, soyez vigilante. Vous êtes ici pour les aider, pas pour devenir leur amie. Croyez-moi, ne soyez pas trop proche d’eux ou ils vous dévoreront toute crue.

BUFFY : On vous a parlé du professeur Flutie ?

WOOD : Hein ?

BUFFY : Non, rien.

La sonnerie retentit.

WOOD : Je vais vous laisser, détendez-vous… Et n’oubliez pas, les élèves ne comprennent que trois choses : la botte, la batte et la badinade.

Il rit, mais Buffy le regarde bizarrement, n’ayant visiblement pas compris la blague.

WOOD : C’est… une… une blague idiote. Plus personne ne sait ce que c’est qu’une badine de nos jours.

BUFFY : C’est une baguette flexible, qu’on tient à la main, et qui peut éventuellement servir à fouetter, d’où le mot "badinade", j’imagine.

WOOD : Je suis sûr que vous serez dans votre élément, ici. Y a-t-il autre chose ?

BUFFY : Euh… oui, j’ai, une… question à vous poser. Juste… par curiosité, en fait ça veut pas dire que je ne suis pas reconnaissante, mais… je me demandais pourquoi j’avais…

WOOD : Obtenu ce poste ?

BUFFY : Je n’ai toujours pas fini mes études.

WOOD : Je suis au courant.

BUFFY : C’est ma pétillante personnalité ? Ou alors vous m’avez vu travailler dur au Double Mix Palace ?

WOOD : Je suis végétarien. Ces élèves ont besoin de quelqu’un qui les comprenne, et j’ai besoin de quelqu’un qui comprenne ces élèves. Y a-t-il sur votre compte quelque chose qu’il vaudrait mieux que je sache ?

BUFFY : Non non, rien du tout.

Une femme entre avec deux élèves.

WOOD : Oh, excusez-moi. Arrivage de la première fournée. Si vous avez besoin de moi, je suis dans mon bureau.

Wood s’éloigne avec les deux élèves.

BUFFY : D’accord. Je vais commencer par… aller faire un tour… pour repérer les lieux… (pour elle-même) Et m’assurer que… tout est tranquille.

INT. LYCÉE DE SUNNYDALE – SOUS-SOL – JOUR 

Buffy entre dans une pièce et regarde autour d’elle.

BUFFY : Spike ?

On entend les rats. Soudain, une porte claque derrière elle. Elle se retourne brusquement.

BUFFY : Spike ?

EXT. ENTRÉE D’UNE MAISON – ANGLETERRE – WESTBURRY – JOUR 

Willow est assise sur une valise à l’abri de la pluie et regarde dehors. Giles s’approche d’elle.

GILES : Ton taxi est arrivé.

WILLOW (sans détacher son regard de la pluie) : Je l’ai entendu.

GILES : Et conformément à la tradition britannique, le chauffeur s’attend à ce que tu ailles le rejoindre.

WILLOW : C’est trop difficile. (Elle le regarde) Je n’en ai pas terminé, ici.

GILES : C’est la peur qui te fait parler ?

WILLOW : Oui, et je pourrais parler pendant des heures de toutes les peurs que j’ai. C’est vous qui m’avez dit de faire confiance à mon instinct.

GILES : C’est juste.

WILLOW : Alors, est-ce qu’on ne devrait pas l’écouter ? Oh, je n’ai pas envie de rentrer et de semer encore la pagaille. Et si je restais ? Pas pour toujours, juste… le temps pour moi de… disons, de me calmer un peu et de faire taire ma peur.

Le taxi klaxonne.

GILES : Ouais, peut-être, mais… essaye d’être un peu plus précise. Qu’est-ce qui te fait peur, exactement ?

WILLOW : Oh, la liste est longue. Déjà, pour commencer, il y a la Bouche de l’Enfer qui réclame son dîner. Et maintenant, je sais qu’elle a des dents, des vrais dents. Je sais pas si je peux lutter contre elle. Et si jamais je le peux, est-ce que ça veut dire que je devrai me montrer plus mauvaise encore que la source de tous les maux de la Terre ? Et j’ai peur aussi… de perdre le peu de contrôle que j’ai et de redevenir une horrible sorcière qui tue des gens.

GILES : Dans ce cas, tu reviendras.

WILLOW (acquiesce) : Uh-huh.

Giles s’agenouille devant Willow.

GILES : Willow, nous pourrions passer des années à nous entraîner pour essayer de circonscrire et affiner tes pouvoirs, et nous ne saurions toujours pas si les amis que tu as laissé derrière toi sont toujours tes amis.

WILLOW : Vous avez raison. J’l’aurais pas dit comme ça, mais c’est… vrai.

GILES : J’aimerais pouvoir t’affirmer que tu seras la bienvenue à Sunnydale, malheureusement, je n’en sais rien. Ils ne seront peut-être pas accueillants, mais… mais ils auront besoin de ton aide.

WILLOW : C’est tout ce que vous avez à me dire ?

GILES : Pour le moment.

Giles lui tapote sur les genoux et se relève.

WILLOW : Bon, alors j’ai plus qu’à me mettre en route.

Elle se lève et Giles lui tend un sac de voyage, alors que lui porte la valise.

GILES : Fais-toi confiance… et les autres te suivront.

Giles ouvre un parapluie et tous les deux se dirigent vers le taxi.

EXT. RUE DE SUNNYDALE – NUIT 

Une femme promène son chien. Il s’arrête en grognant pour renifler quelque chose sur le sol.

FEMME : Sparky, dépêche-toi, je suis pressée de rentrer à la maison. J’aurais pu prendre un chat, mais non…

Elle entend alors son chien gémir, se retourne et voit qu’il a disparu dans un trou qui s’est formé dans le sol. Brusquement la femme est traînée sur le sol par la laisse, qui est attirée à l’intérieur de la crevasse. Une immense créature, qu’on ne voit pas, sort de ce trou, et la femme, terrifiée, se met à fuir le plus vite possible. Elle ne regarde pas où elle court et fonce dans Alex, qui la retient par les épaules.

ALEX : Euh… salut ?

INT. MAISON DES SUMMERS – SALON – NUIT 

La femme est assise sur le canapé, entre Alex et Dawn. Buffy est installée sur la table basse devant elle et lui fait un bandage à la main.

FEMME : Je sais pas ce que c’était, mais c’était méchant. Enorme. Et très puissant. Je me demande comment un truc pareil peut exister. Quand on vit à Sunnydale, on entend un tas de rumeurs bizarres, mais personne ne les croit. Il faudrait être dingue pour écouter tout ces… Vous croyez que je suis dingue, c’est ça ?

ALEX : Non, pas du tout

BUFFY : Nous aussi, on a vu des choses, Nancy.

ALEX : On va s’occuper de cette affaire. Tu a de la chance. Si on tient pas compte de fait que ton chien s’est fait bouffer… Tu veux que je te ramène un peu de thé ?

NANCY : Non, ça va comme ça. Merci.

DAWN : Et tu disais qu’il avait jailli au milieu de la rue, comme ça, sans aucun signe pour l’annoncer ?

Buffy termine le bandage et referme sa trousse de secours.

NANCY : Il y a juste eu une sorte de grondement, comme avant un tremblement de terre.

BUFFY : Venu d’en dessous, ça dévore tout…

NANCY : Pardon ?

BUFFY : Non, rien.

DAWN : Rien de bon.

ALEX : Mmm, ça sent le monstre à plein nez.

DAWN : On réuni la bande ?

ALEX : Bonne idée, sauf que… toute la bande est déjà là.

BUFFY : On va tirer ça au clair, Nancy. Et je te promets que si ton chien est encore en vie, on va te le ramener. Tout ce qu’il me faut, c’est…

SPIKE (V.O.) : Ce qu’il te faut, c’est un coup de main.

Buffy se tourne vers l’entrée et voit Spike debout dans l’embrasure de la porte. Il porte un pull bleu, ce qui est inhabituel chez lui.

SPIKE : Et heureusement pour toi… je suis là, moi.

Buffy le regarde, sans réagir.



2eme Partie


INT. MAISON DES SUMMERS – SALON – NUIT 

Spike attend visiblement une réaction de la part de Buffy.

SPIKE : Buffy ?

BUFFY : Spike.

Elle se lève et se détourne de lui.

NANCY (à Dawn) : Qui c’est ?

DAWN : C’est son…

ALEX : Son ex.

NANCY : Ah… j’ai comme l’impression que c’est un peu plus compliqué que ça.

ALEX : Ça l’est toujours.

Buffy se tourne vers Spike, mais reste loin de lui.

BUFFY : Tu as changé. 

SPIKE : Oui, en effet.

BUFFY : Nouveau look, meilleure coupe, pas de crise de délire. C’est pas mal. Qu’est-ce que tu veux ?

SPIKE : On se calme. Si tu crois que ça me fais plaisir de venir ici, au milieu de gens qui ne m’aiment pas particulièrement, tu te trompes.

ALEX (se lève) : Si tu te sens mal à l’aise, on peut te faire sortir.

SPIKE (à Buffy) : Je ferai vite. Faut qu’on parle, tous les deux. On le fait ici ou en privé ?

ALEX : Pourquoi pas ici ? En compagnie de vieux amis et d’objets bien pointus.

Nancy semble mal à l’aise.

BUFFY : Tu as parlé de faire vite ?

SPIKE : D’accord. Pour commence, que les choses soient bien claires. La dernière fois que tu m’as vu, j’étais une vraie loque. J’avais perdu la tête. Je l’admets. Dans le sous-sol du lycée, toute une semaine… J’vais pas te raconter, tu m’as vu. 

Dawn lance un regard surpris à Buffy et se lève pour lui faire face.

DAWN : C’est vrai ?

BUFFY : Attendez une seconde. J’ai effectivement vu Spike, mais…

DAWN (l’interrompt) : Quoi ? Tu as juste… oublié d’en parler ?

BUFFY : C’était de la folie dans le sous-sol, j’te le rappelle. Je t’ai sauvé la vie. On en discutera plus tard.

DAWN : Si tu le dis…

ALEX : C’est comme tu veux, oui…

DAWN : C’est toujours comme ça que ça marche avec toi, Buffy. Tu nous dis ce que tu veux, quand tu veux.

SPIKE : Je ne veux pas la défendre, mais…

ALEX : La ferme, Spike !

BUFFY (soupire) : Bon, ça suffit. Ecoutez, donnez-nous une seconde.

Elle fait signe à Spike de la suivre dans l’entrée.

INT. MAISON DES SUMMERS – ENTRÉE – NUIT 

BUFFY : Je ne veux pas t’entendre me dire que tu es désolé.

SPIKE : Je ne suis pas venu me faire pardonner.

BUFFY : Alors qu’est-ce que tu veux ?

SPIKE : Je suis venu pour t’aider.

BUFFY : M’aider à quoi ?

SPIKE : J’espérais que tu pourrais me le dirais. T’es la Tueuse, c’est toi qui a les visions. C’est toi l’Elue, celle qui a une mission. Pas vrai ? Moi, je me contente de vivre sous terre, mais je peux le sentir. Quelque chose approche. Je ne sais pas ce que c’est, mais quelque chose se prépare. Et c’est si puissant, affreux et malfaisant, qu’à côté de ça, on est deux fétus de paille. Bon, si je me trompe, tu n’as qu’à le dire, pas de problème. (Il indique la porte d’entrée) Je passe cette porte et tu pourras fermer derrière moi avec le sort de ton choix. Alors ? Est-ce que je fais erreur ?

BUFFY : Tu n’es toi-même qu’une déplorable erreur, Spike.

Il acquiesce et s’apprête à partir.

BUFFY : Mais quelque chose se prépare.

SPIKE : Il va te falloir un coup de main.

BUFFY : Dis-moi, depuis quand tu te préoccupe de sauver le monde ?

SPIKE : C’est pas le cas, je veux juste t’aider, si tu le permets.

Buffy le regarde fixement.

SPIKE : La balle est dans ton camp.

INT. MAISON DES SUMMERS – SALON – NUIT 

Buffy et Spike rejoignent les autres au salon.

BUFFY : Bon, on va faire deux équipes de deux. (Elle met sa veste) Quelque soit cette chose, elle se déplace sous terre, ce qui veut dire : une force et une puissance qu’on affronte rarement. Mais il va falloir s’y faire, maintenant que la Bouche de l’Enfer s’est mise à saliver.

Buffy ouvre le coffres contenant les armes.

NANCY (à Alex) : Et si on appelait la police ?

ALEX : Et on leur dit… ?

NANCY : Je crois qu’il vaut mieux que je me taise.

BUFFY : Bien, Alex, ramène Nancy chez elle. En voiture, pas à pied, et arrête-toi le moins possible.

Buffy s’éloigne avec un grand poignard.

ALEX : Compris.

NANCY (à Alex) : Est-ce que ta petite amie est toujours aussi… directive ?

ALEX : Pardon ? Ma quoi ?

Nancy regarde vers Buffy.

ALEX : Buffy ? Oh, non non non, c’est juste… Le fait est… qu’elle n’est pas très grande, et que c’est une amie, mais… mais ce n’est pas ma petite amie.

DAWN : Alex ? 

Alex se retourne vers Dawn, qui lui indique discrètement de s’essuyer le coin de la bouche.

DAWN (murmure) : Tu baves, attention…

Alex se retourne vers Nancy, un sourire gêné aux lèvres. Buffy prend une torche électrique et vérifie qu’elle fonctionne.

BUFFY : Spike et moi, on retourne sur les lieux.

ALEX (s’approche de Buffy) : Oh oh oh, je tiens à préciser que je n’aime pas du tout ton plan. Et j’aime encore moins Spike. (murmure) Il a essayé de te violer.

BUFFY : Et il a n’a pas réussi. Je suis plus forte que lui. Conduis Nancy chez elle. J’emmène Spike en patrouille. 

DAWN : Je serai le poste de contrôle. Vous devrez me tenir informée. (après un moment) Bon, d’accord, je vais rester faire mes devoirs, mais dit comme ça, c’était plus cool.

BUFFY : Reste vigilante. (à Spike) En route.

Buffy s’éloigne et Spike la suit.

SPIKE : On est parti.

DAWN : Spike ?

Spike s’arrête et fait face à Dawn. Ils sont seuls dans le salon.

DAWN : Il t’arrive de dormir ? 

Spike fronce les sourcils, ne voyant pas de quoi elle parle.

DAWN : Je veux dire, vous, les vampires, vous dormez ?

SPIKE : Oui, où veux-tu en venir, poussin ?

DAWN : Je sais que contre toi, je n’ai aucune chance. Même avec la puce que tu as dans la tête. Mais il faut bien que tu dormes. Alors si tu fais du mal à ma sœur… si tu la touche… tu te réveilleras en flammes.

Spike, déconcerté, regarde Dawn, sans répliquer.

EXT. RUES DE SUNNYDALE – NUIT 

Buffy et Spike patrouillent. Ce dernier éclaire le sol avec la lampe torche.

SPIKE : Tu es bien silencieuse.

BUFFY : Je ne sais pas trop quoi dire.

SPIKE : Pas de problème. Je ne m’attendais pas à une conversation à bâtons rompus, de toute façon. Dis-moi, depuis quand ta sœur est-elle incroyablement terrifiante ?

Buffy s’arrête de marcher.

BUFFY : Je peux savoir ce que tu fais ?

SPIKE : Comment ça ? Je t’ai dit, je suis venu pour t’apporter mon aider, rien de plus.

Il regarde le macadam de la chaussée qui a été soulevé.

SPIKE : Tiens, on dirait que c’est là.

BUFFY : Ah, comment t’as deviné ?

SPIKE : J’ai pas vraiment envi de me pencher au-dessus.

BUFFY : Mais si on te mange la tête, on saura qu’il est là.

Spike lance un regard à Buffy, puis s’accroupit et écarte quelques pierres pour regarder dans le trou avec la lampe torche.

BUFFY : Qu’est-ce qui t’est arrivé, au juste ?

SPIKE : Quand tu m’as vu, les esprits que tu chassaient dans le sous-sol avaient envahis ma tête. Ils m’ont rendu plus dingue que tout un asile d’aliénés. Je ne suis pas très fier, mais je dois bien avouer qu’ils étaient plus forts que moi. Ils m’ont fait voir des choses, faire des choses. Pourquoi tu leur as pas dit que tu m’avais vu là-bas ?

BUFFY : Je n’en sais rien. Sans doute que… je devais espérer que tu étais un mirage.


SPIKE : Désolé de te décevoir.

BUFFY : C’est pas de ta faute.

SPIKE : Tu peux me tenir ça ?

Il lui la tend, et après un moment d’hésitation, elle tend la main pour la prendre. Mais en touchant la main de Spike, elle a des flash de la tentative de viol. Elle relâche brusquement la torche. 

BUFFY : Ecoute… notre collaboration ne sera pas une opportunité de nous remettre ensemble, si c’est ce que tu espères.

SPIKE : Non. – Cela dit, je ne peux pas t’en vouloir d’être agacée.

BUFFY : Agacée ? Ce n’est pas exactement le mot qui convient. Tu as essayé de me violer. C’est au-delà des mots.

SPIKE (baisse les yeux) : Je le sais bien. Je ne peux pas te dire "j’suis désolé", ou encore "pardonne-moi". Tout ce que je peux te dire, Buffy, c’est que j’ai changé.

BUFFY : Je veux bien te croire.

SPIKE : C’est déjà pas mal.

BUFFY : Tu as changé, mais pour devenir quoi, au juste ? Tu débarques en ville, tu apparais par surprise, deux fois de suite. Je ne sais pas à quel jeu tu joues, Spike, mais il y a quelque chose que tu ne me dis pas.

Il s’essuie les mains et se relève.

SPIKE : C’est vrai. En effet. Nous ne sommes plus des amis proches, alors malheureusement, je ne peux pas te le dire. On a traversé des choses, tous les deux. On a vécu la fin du monde. Je peux t’être utile, sans compter que je n’ai rien de mieux à faire, alors… si tu veux m’utiliser, j’suis là. Y’a rien, dans ce trou. Il ne reste qu’un peu de bave, et un beau tas de gravas, c’est tout. Quelle que soit cette bestiole, elle n’est plus là.

Spike s’éloigne, laissant Buffy seule. Celle-ci soupire.

EXT. APPARTEMENT DE NANCY – NUIT 

Alex accompagne Nancy jusqu’à la porte de son appartement.

INT. APPARTEMENT DE NANCY – NUIT 

Nancy fait entrer Alex.

NANCY : Oh, j’en reviens toujours pas de ce qui s’est passé. Avec tous ces événements inexpliqués, malgré la réputation de cette ville…

ALEX (rit) : Eh ouais. Sunnydale, venez pour l’air pur, restez pour vous faire massacrer.

NANCY : C’est vrai que l’air est pur ? (Alex lui sourit) Bon, eh bien… merci beaucoup. (Elle se racle la gorge) Je crois que je viens de gagner le titre de "reine des banalités". Tout ce que je trouve à dire, c’est "merci", alors que tu m’as sauvé la vie ce soir, Alex.

ALEX : Tu pourrais me glisser un biller, mais ça m’obligerais à prendre l’air offensé.

NANCY (rit) : Compris. Alors… mmm… peut-être que je pourrais, disons… te téléphoner, à la place ?

ALEX : Pour donner des nouvelles ?

NANCY : Non, parce que tu me plait, c’est tout.

ALEX : Encore mieux, j’suis vraiment flatté.

NANCY : Et moi, je suis vraiment pas subtile. Alors c’est entendu. Bon, ben d’ici là… bonsoir.

Nancy s’éloigne un peu.

ALEX : Eh… Nancy…

Soudain on entend un grondement, la terre se met à trembler et les lumières vacillent. 

ALEX : Je viens d’avoir une idée géniale.

La vitre de la porte d’entrée se brise alors.

ALEX : Cours !

Comme ils s’enfuient, la terre se soulève derrière leur passage, formant un sillon. Au bout du couloir, tous les deux tombent et se recroquevillent contre le mur, comme un gigantesque ver avec des dents sort de terre. Alex et Nancy hurlent, mais le ver fini par retourner dans son trou et s’en va. 

ALEX : Est-ce que ça va ?

NANCY : Quelle horreur.

ALEX : Ouais, question idiote. Tu n’es pas blessée, tu n’as rien ?

NANCY (halète) : Non non, j’ai rien. C’est juste… je crois que je pourrais pas en supporter davantage.

ALEX : Deux attaques le même soir, c’est trop pour être une coïncidence. 

NANCY : Ben voyons ! Il ne manquait plus qu’un ver géant monstrueux qui essaie de me dévorer pour faire de ma vie un véritable conte de fées. Ronnie aurait adoré ça.

ALEX : Sûrement… Qui est Ronnie ?

NANCY : Oh, c’est mon ancien copain psychopathe dont j’essaie de me débarrasser depuis des semaines. Oh, je crois que je préfères le monstre. Ronnie était… comment dire… une calamité.

ALEX : Uh-huh… Juste par curiosité… Ce… ce Ronnie, c’était… une calamité qui rembourse pas sa copine, ou… plutôt du genre à invoquer les démons de l’enfer ?

NANCY : Ronnie ? Non… Ce n’était… C’était une brute épaisse, voilà ce que c’était. Et il a osé revenir même après m’avoir… Tu sais ce que ça fait d’avoir un ex qui s’acharne obstinément à te pourrir la vie, encore et encore ?

ALEX : Oui.

NANCY : De te sentir si découragé et désarmé que tu en est réduit à faire des vœux pour que ça s’arrête ?

ALEX : Faire des vœux ?

INT. BRONZE – NUIT 

Anya est assise à une table, écoutant le monologue d’une femme.

FEMME : … ce n’est pas tellement le fait qu’il m’ait trompé, c’est la façon dont il l’a fait, surtout. S’il m’en avait parlé, j’aurais pu le comprendre et j’aurais pu lui pardonner.

ANYA : Uh-huh… Uh-huh, j’ai saisi, continue.

FEMME : Tu sais ce qu’il est ? Une limace. Ouais, c’est ça. C’est une grosse limace, puante et gluante. Tu sais ce que je lui souhaite ?

ANYA (soulagée) : Ouais, s’il te plait

La femme lui jette un regard intrigué.



3eme Partie


INT. BRONZE – NUIT 

ANYA : Alors tu disais ?

FEMME : Euh… que je prendrais bien quelque chose ?

ANYA : Juste avant ça.

FEMME : Une Margarita ?

ANYA : Après ça.

FEMME : Ah, oui… Mon petit copain est une limace. Je voudrais qu’il… qu’il soit vraiment une limace, toute baveuse.

ANYA : Une grosse limace ? Oui, je peux faire ça !

FEMME : Comment ça, tu peux ?

ANYA : Ecoute, moi ce qui m’intéresse, c’est de savoir s’il n’y a pas des fois où tu souhaiterais que… (Elle s’interrompt) Oh, misère.

Alex, Nancy, Buffy et Spike se dirige vers sa table.

ALEX (à Nancy) : C’est la personne en question ?

Nancy acquiesce.

ANYA (à la femme) : Je te propose un truc. Tu vas au bar, tu bois tranquillement ta Margarita, et ensuite, on reprendra cette conversation, d’accord ?

La femme sourit et s’éloigne. 

ANYA (au gang) : J’vous signale que je travaille, moi.

Buffy pose un long poignard sur la table.

BUFFY : Oui, on avait remarqué, Anya.

SPIKE : C’est ce qui nous amène.

ALEX : Anya, tu as transformé l’ex de cette jeune gentille fille (Il indique Nancy) en ver mangeur d’homme ?

Anya rit.

ANYA : Ah ha… Oui.

NANCY : Transformé ? Vous dites que cette créature, c’était Ronnie ?

ANYA : Tu souhaites, j’exauce. J’avais pourtant été claire, non ? Maintenant, c’est trop tard pour te plaindre.

BUFFY (à Nancy) : Vous voulais que copain soit un ver ?

NANCY : C’était une façon de parler…

ALEX : Anya est spéciale. Avec elle, tout peut arriver.

ANYA : D’abord, j’ai un quota à tenir. Ensuite, il l’avait mérité. Alors où est le problème ?

NANCY : Je crois que je vais être malade.

BUFFY : Anya, cette chose que tu as crée a démoli le bitume et a mangé son chien.

ANYA (navrée) : Oh… pauvre bête…

ALEX : Attends ! La mort du chien, ça te fend le cœur ? Des gens sont en danger de mort, et toi tu pleures sur un chien ?

ANYA : Tu ne m’as jamais comprise, Alex.

NANCY : Alex, qui est cette femme ?

ALEX : Anya ? (soupire) C’est… Anya, mon ex.

NANCY : Oh.

ANYA : Eh ! Moi non plus, j’en suis pas fière, d’accord ?

Anya se lève pour partir, mais Spike la retient en la prenant fermement par les épaules.

ANYA : Mais, ne me touche pas, ça va pas ? Arrête, Spike ! Les jeux de main, c’est fini, entre nous.

SPIKE : Oh, je t’en prie, Anya. Ça fait longtemps que j’ai oublié notre petite séance.

NANCY : Je croyais que tu étais l’ex d’Alex ?

ANYA : Oui, ça me désole.

NANCY : Mais toi et Spike… ?

ANYA : On a eu quelque chose.

SPIKE : C’était fugace.

NANCY (à Spike) : Mais, toi et Buffy… ?

SPIKE : Très peu de temps.

BUFFY : une passade.

NANCY (soupire) : Y’en a qui n’ont pas couché ensemble, parmi vous ?

Alex et Spike se lancent un drôle de regard, puis se détournent l’un de l’autre.

ANYA : Eh, dis donc, nous au moins, on est tous des bipèdes. Ce qui n’est pas le cas de Ronnie, l’homme ver de terre.

BUFFY : Attendez, revenons-en à ce qui nous intéresse. Anya, ce Ronnie, ce n’était pas un ver, justement. Une ver, c’est gros comme ça. (Elle indique une longueur de cinq centimètres avec ses doigts) Cette créature, c’était…

SPIKE : Un démon Sluggoff, c’est bien ça ?

ANYA (soupire) : Peut-être bien.

NANCY : Mais j’ai jamais souhaité ça, moi ! Je sais même pas ce que c’est, votre démon machin truc !

SPIKE : Un démon Sluggoff. C’est un énorme prédateur sanguinaire qui a disparu l’époque des croisades.

ANYA : C’est la famille des vers, je n’ai pas triché, j’ai juste embelli un peu.

ALEX : Tu n’as plus qu’à désembellir, maintenant.

ANYA : Pauvre minus ! Qu’est-ce que tu crois, je dois obéir aux règles. Nous aussi, on a un code de conduite. Mais ça, vous ne pouvez pas comprendre, vous êtes tous trop… humains.

SPIKE : Pas moi. Je suis un démon, ce qui fait que toi et moi, on est pareil, Anya. (Celle-ci le regarde intensément, comme intriguée) Alors tu vas immédiatement annuler ton sort, comme un gentil démon, ou je… Quoi !?

Anya le fixe toujours.

ANYA : Oh mon Dieu…

SPIKE : Qu’est-ce que tu regardes ?

ANYA (sourit) : Oh mon Dieu !

SPIKE (nerveux) : Faut qu’on se sauve.

Spike tire Anya par le bras, mais elle reste sur place.

ANYA : Mais comment tu y es arrivé ?

BUFFY : Spike, de quoi est-ce qu’elle parle ?

ANYA : J’arrive à te voir ! 

SPIKE : Arrête, elle dit n’importe quoi. Venez, on a du boulot.

ANYA : Comment est-ce que tu as fait ?

SPIKE : Tu vas la fermer !?

ANYA : C’est impossible, normalement.

SPIKE : La ferme !

ANYA : Comment l’as-tu eue ?

SPIKE : J’ai dit : la ferme !

Spike donne alors un violent coup de poing à Anya, qui tombe par-dessus la table. Nancy en profite pour s’éclipser discrètement. Spike se met alors au-dessus d’Anya et continu de la frapper, mais celle-ci l’envoie voler sur le billard d’un coup de pied. Elle se relève, avec son visage de démon.

ANYA : Je vais te mettre la raclée du siècle.

Spike se relève et se dirige vers Anya.

SPIKE : Tu rêves, pétasse. Je vais te régler ton…

Buffy arrive alors derrière Spike, lui attrape le bras et l’oblige à se tourner vers elle. Il prend son visage de vampire.

BUFFY : Tu n’as pas changé, Spike.

Buffy lui donne un coup de poing au visage, qu’il lui rend. Elle le refrappe alors à plusieurs reprises.

SPIKE : Tu règles des comptes personnels, on dirait.

Elle le frappe encore, sans qu’il riposte.

SPIKE : Oh, c’est notre premier contact physique depuis quand ? Tu veux qu’on remette ça contre la rambarde, là-haut ?

Elle le refrappe et l’envoie au sol. Il rit et se relève.

SPIKE : Oh… Tu as tout à fait raison. Je n’ai pas changé. Toujours aussi sadique. Et ton air perplexe et concerné quand tu essayais de me comprendre, c’était un véritable délice.

ALEX (V.O.) : Buffy !

BUFFY : Alex, pas maintenant !

ALEX : Nancy. Elle est partie. Si le ver la trouve, il n’en fera qu’une bouchée.

Buffy regarde Spike, puis Alex, ne sachant visiblement pas quoi faire.

BUFFY : Je vais la retrouver. (à Alex) Restes avec Anya, et force-la à annuler le sort.

Elle se dirige vers la sortie.

SPIKE : Quoi, amour, c’est tout ? On a à peine commencé, tu files déjà vers d’autres monstres.

Buffy s’en va.

EXT. RUE DE SUNNYDALE – NUIT 

Nancy traverse une rue.

NANCY : Ils sont fêlés ! Pourquoi est-ce que je m’entoure toujours de fêlés ?

Elle entend alors un grondement et s’arrête de marcher. Elle voit alors le ver se diriger vers elle en créant un sillon sous terre. 

NANCY : Oh mon Dieu… Oh…

Elle se met à fuir. Elle essaye d’ouvrir une porte, mais celle-ci est fermée. Elle y frappe alors à plusieurs reprises, sans qu’on lui ouvre. Elle continue donc de courir. Elle s’arrête à une autre porte, qui est également fermée.

NANCY : Ouvrez, je vous en prie ! Aidez-moi ! 

Elle court alors vers une échelle de secours fixée à un bâtiment. Elle y grimpe mais s’arrête en voyant que le ver a stoppé sa progression. Elle souffle. Mais soudain, la terre tremble à nouveau et l’échelle commence à se détacher du mur. 

NANCY : A l’aide, aidez-moi !

On voit Buffy courir sur les toits en direction de l’endroit où se trouve Nancy. 

NANCY (V.O.) : Au secours !

Buffy s’arrête un instant pour voir ce qui se passe exactement, puis reprend sa course. On voit qu’elle est suivie à distance par Spike.

INT. BRONZE – NUIT 

Anya est assise à table, Alex debout devant elle.

ANYA : Qu’est-ce que tu attends de moi, au juste ?

ALEX : Rends-lui son apparence.

ANYA : Ce n’est pas si facile, Alex !

ALEX : Tu peux le faire.

ANYA : Je peux inverser la formule, mais ça va me retomber dessus, et j’ai déjà assez d’ennuis comme ça. Halfrek espionne tous mes faits et gestes, et D’Hoffryn n’est pas satisfait de mon travail. Lui, il vaut mieux éviter de le mettre colère… apocalyptique.

ALEX : T’as des amis sympas.

ANYA : J’en avais, tu veux dire ! Des copains, des collègues de boulot, des demoiselles d’honneur. J’avais tout jusqu’à ce qu’un truc déraille. Je me demande bien ce que ça peut être.

ALEX : T’es en train de dire que c’est de ma faute ?

ANYA : Tout ce que je me contente de dire, c’est que tout allait bien jusqu’à ce que tu m’abandonnes à l’église.

ALEX : Anya, t’es consciente qu’un jour ou l’autre, c’est excuse ne sera plus valable ?

Anya le regarde, sans lui répondre.

EXT. RUE DE SUNNYDALE – NUIT 

Nancy est toujours accrochée à l’échelle, qui bouge de plus en plus. Au moment où le ver sort de terre, Buffy se laisse balancer à une corde et attrape Nancy. Toutes les deux se laissent tomber sur un tas de débris. Elles se relèvent rapidement et se dirigent à nouveau vers la rue. Nancy se cache derrière des caisses alors que Buffy regarde autour d’elle. Soudain, le ver sort de terre juste derrière Buffy. Nancy hurle. A ce moment, Spike saute derrière Buffy. Il décroche une barre de fer du mur.

SPIKE (à Buffy) : A moi d’essayer. Laisse la vraie violence aux démons.

Spike frappe le ver avec la barre.

SPIKE : Eh ouais, le vilain méchant est de retour, et il a très envie de te tuer.

Spike recule pour prendre de l’élan afin de planter la barre dans le ver. Mais au moment où il plante la barre, le ver se transforme en Ronnie, et ce dernier se prend la barre dans l’épaule. Il hurle, tout comme Spike à cause de la douleur que lui cause la puce. Puis Spike regarde Ronnie d’un air horrifié.



4eme Partie


EXT. RUE DE SUNNYDALE – NUIT 

Spike est toujours choqué. Il a une expression horrifiée.

SPIKE : Je suis désolé.

Il retire la barre de l’épaule de Ronnie, qui s’effondre par terre. Buffy se précipite vers lui en attrapant au passage une vieille couverture posée sur une poubelle pour le couvrir. Spike regarde la barre qu’il tient dans ses mains.

SPIKE : Bien. Non, mal. Mauvaise manœuvre. J’ai fait une erreur. Oh mon Dieu, aidez-moi. (Il hurle) Aidez-moi !

BUFFY : Ce n’est pas toi qui a besoin d’aide, Spike. (Elle regarde Ronnie) Il est en état de choc.

Elle prend son portable et compose un numéro tandis que Spike poursuit son délire. Il murmure des choses incompréhensibles pendant que Buffy parle au téléphone.

SPIKE : Non, non, c’est trop, c’est trop, c’est trop, c’est trop…

BUFFY : Oui, il faut une ambulance. Quelqu’un a été poignardé. Au coin de la troisième et de Fairfield. (à Ronnie) D’accord, l’ambulance arrive, ne bougez pas.

Spike tourne nerveusement en rond dans la ruelle.

SPIKE : … C’est trop… C’était à l’intérieur de moi… Bip bip bip à l’intérieur…

BUFFY : Spike, quoi que tu sois en train de faire…

SPIKE : Va-t-en ! Non, non ! 

Il fait des mouvements de bras, comme pour se protéger de quelque chose qui serait près de lui. Nancy l’observe, déconcertée.

BUFFY : Va le faire ailleurs ! Je commence à en avoir assez !

SPIKE : Oh, oh, la fille, elle a de la chance, c’est une solution, on est quitte. Si ça pouvait être si facile. Si ça pouvait… Si ça pouvait…

Il se détourne de Buffy et regarde dans une autre direction, comme s’il parlait à quelqu’un.

SPIKE : A quoi ça sert de hurler comme ça ?! Je vous entend très bien ! Vous parlez trop FORT !

Il prononce ce dernier mot en hurlant, sous les regards surpris de Buffy et de Nancy. Puis Spike se redresse en riant. 

SPIKE : Ça y est, je sais, j’assure le spectacle. Rigolade garantie. Venez, emmenez vos femmes et vos enfants, vous ne serez pas déçus.

Il fait tourner la barre de fer dans une main. 

SPIKE : Ça va être le cirque. Et ça…

Il se jette à genoux près de Buffy et la regarde dans le yeux.

SPIKE : … ce n’était qu’un petit échauffement. Ça n’a pas vraiment commencé. Mais quand les stars du spectacle arriveront, quand la fanfare se mettra à jouer son hymne, alors tout ceci… 

Il se relève et écarte les bras.

SPIKE : Tout ce qui nous entoure finira par sombrer dans un fracas de hurlements d’horreur et de morts.

Il indique le sol.

SPIKE : Venu d’en dessous, ça dévore tout… Venu d’en dessous… Pauvre Ronnie… 

Spike part alors en courant, à toute vitesse. A ce moment, Alex et Anya courent vers Buffy.

ALEX : Buffy !

Buffy ôte sa veste pour la mettre sous la tête de Ronnie. Nancy s’avance vers Anya.

NANCY : C’est toi ? C’est toi qui a fait ça ? Et qu’est-ce que tu es, exactement ?

Anya supporte le regard de Nancy, jusqu’à ce que cette dernière s’en aille.

ALEX : Ouais, c’est sûr, elle ne m’appellera pas.

BUFFY : Bon, l’ambulance arrive, veille sur lui.

Elle lui donne son portable et part en courant.

ALEX : Où vas-tu, comme ça ?

Buffy ne s’arrête pas. Anya s’approche d’Alex, qui s’agenouille près de Ronnie.

ALEX : T’as fait ce qu’il fallait, Anya.

ANYA : T’as vu le résultat.

ALEX : Tu as annulé le sort, c’était courageux. La situation n’est pas brillante, mais ça aurait pu être pire.

ANYA : Oh… ça le sera bientôt.

EXT. CIMETIÈRE – NUIT 

Buffy traverse le cimetière, regardant attentivement autour d’elle. Elle voit alors une église, où des lumières sont allumées. Après un moment, elle se dirige vers l’église.

INT. ÉGLISE – NUIT 

Buffy entre dans l’église, qui est faiblement éclairée par quelques bougies. Soudain Spike apparaît derrière elle, torse nu, son pull à la main. 

SPIKE : Ça n’a pas marché…

Buffy se retourne brusquement, surprise.

BUFFY : T’es dingue, ça t’amuse…

SPIKE : Ça n’a pas marché… (Il indique son pull) Et là, le costume… il fait rien. Je suis ce que je suis.

Il jette son pull par terre.

BUFFY : Arrête de jouer aux devinettes.

SPIKE : Je ne joue pas aux devinettes. Je ne joue pas.

Buffy avance sa main vers le torse de Spike, là où sont encore visibles les cicatrices des entailles.

BUFFY : Dis-moi ce qui t’es arrivé.

Spike se recule, se protégeant de son bras, comme effrayé.

SPIKE : Eh ! Eh ! Eh ! Pas toucher, hein ! Je suis de la chair ? Je suis de la chair pour toi ? Manger de la chair. Ma chair, c’est tout. L’étincelle, y’en a pas. Oh, très bien, va pour la chair. Y’en a beaucoup. La faire durcir, pour servir.

Il commence à déboutonner son pantalon, mais Buffy l’arrête.

BUFFY : Eh, ça va pas, non ?!

Spike la prend alors par le cou, mais elle l’envoie voler sur les bancs de l’église, qui se brisent sous le choc. 

SPIKE : Bien sûr. La fille ne veut pas être servie, parce qu’il n’y a pas l’étincelle. Tu parles d’un moteur, toi.

Buffy s’avance vers lui, l’air vraiment inquiète.

BUFFY : Spike, est-ce que tu as perdu l’esprit ?

SPIKE : Bien sûr, tu n’avais pas remarqué ?

BUFFY : Tu croyais que tu pouvais revenir… et être avec moi ?

SPIKE : Il faut bien un début à tout.

BUFFY : Je te donne une chance. Je suis prête à t’écouter. Dis-moi ce qui s’est passé.

SPIKE : J’ai… j’ai essayé de la trouver, qu’est-ce que tu crois.

BUFFY : Trouver quoi ?

SPIKE : L’étincelle… La partie… manquante… de ce puzzle… celle qui me complète. Parce que tu ne voulais pas une… (Il baisse la tête, sanglote) C’est trop dur… Je peux pas si tu me regarde…

Il se lève et se déplace vers un coin sombre de l’église.

SPIKE : J’ai rêvé de te tuer.

Buffy ramasse un morceau de banc en guise de pieu, inquiète de l’attitude que pourrait avoir Spike. Ce dernier fait les cent pas, loin de Buffy.

SPIKE : Je crois que c’était des rêves. Si faible. C’est toi qui m’a rendu faible. De penser à toi. Roulé en boule, je combattais avec de pauvres armes dérisoire… Ta présence… Et Angel… il aurait dû me prévenir. J’ai tout fait pour l’oublier, mais, elle est là…

Buffy écarquille les yeux, comme si elle comprenait enfin la signification du délire de Spike.

SPIKE : En moi… Elle ne me quitte pas… L’étincelle…

Spike s’approche doucement derrière Buffy, qui ne le regarde pas.

SPIKE : Je voulais te donner… ce que tu méritais. Et c’est moi qui l’ai eue. Ils ont mit l’étincelle en moi… Depuis, elle n’a cessé de brûler.

BUFFY (comme pour elle-même) : Ton âme…

SPIKE (rit) : Beaucoup de souffrance pour si peu d’usage.

Buffy se tourne lentement vers lui.

BUFFY : Tu l’as récupérée… Comment ?

SPIKE : C’est bien ce que tu voulais. (Il lève les yeux au ciel) C’est bien ce que tu voulais ! Mais maintenant, ils sont tous dans ma tête… 

Il met ses mains sur ses tempes, tout en se dirigeant vers une grande croix plantée dans le sol.

SPIKE : A hurler… toutes les choses que j’ai faites, tous les gens que j’ai… Et lui… Et ça… L’autre… La chose… venue… venue d’en dessous… Elle est là, elle aussi… Tous… Ils me disent tous… Va… Va… en enfer. 

Buffy secoue la tête, en état de choc.

BUFFY : Pourquoi… ? Pourquoi as-tu fait ça ?

SPIKE : Tu le demandes ? Un homme ne doit-il pas tout faire pour elle ? Pour plaire à sa dulcinée ? Pour être le genre d’homme qui n’aurait jamais pu la… Pour être un genre d’homme.

Spike s’avance alors vers la croix.

SPIKE : Elle lèvera les yeux vers lui et lui pardonnera… Et chacun d’entre nous recevra le pardon et l’amour… Il sera enfin aimé…

Spike est maintenant tout près de la croix, et Buffy l’observe de loin, toujours sous le choc.

SPIKE : Tout est arrangé, n’est-ce pas ?

Il passe ses bras par dessus la croix, et commence à fumer.

SPIKE : On peut arrêter de se battre, maintenant… ? Buffy… on peut arrêter ?

Spike ne lâche toujours pas la croix, et Buffy ne fait aucun geste pour l’arrêter…

Fin

Ecrit par miley 
Activité récente
Actualités
12 Deadly Days

12 Deadly Days
Blumhouse Television (une boîte de production spécialisée dans les films et séries de genre) et...

Muscle & Fitness

Muscle & Fitness
Le dernier numéro du magazine 'Muscle & Fitness', spécialisé en musculation et en fitness, consacre...

Brooks Brothers 3rd Annual Holiday Party

Brooks Brothers 3rd Annual Holiday Party
Charlie Weber s'est rendu à la 3ème édition de la soirée 'Brooks Brothers Holiday Party', organisée...

6th Annual Santa's Secret Workshop

6th Annual Santa's Secret Workshop
Cela devient une tradition de fin d'année pour Sarah Michelle Gellar car, une fois n'est pas...

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof
Plus d'un an après que Sarah Michelle Gellar / Cendrillon et Whitney Avalon / Belle se soient...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

Titepau04 (10:33)

Bonjour tout le monde!!!

serieserie (11:14)

Hello la citadelle!

Sonmi451 (14:46)

Bon week end!

Chaudon (17:21)

Depuis début décembre, le quartier "Elementary" a un NOUVEAU SONDAGE ! Soyez nombreux pour voter !

Chaudon (17:22)

...Désolé, je me suis trompé d'HypnoRooms . Comment enlever mon précédent message ?

Sonmi451 (18:35)

En papotant ^^

Sonmi451 (18:35)

Mais moi j'ai du mal à écrire, y a un bébé

Sonmi451 (18:36)

qui veut l'ordinateur lol

Minamous (20:27)

L'HypnoGame Arrow commence dans 30 minutes et il reste des places, alors s'il y a des retardataires, n'hésitez pas à nous rejoindre

Minamous (20:28)

oups...je croyais que j'étais sur HypnoPromo, sory

Titepau04 (21:13)

Sonmiiiii!!! Tu es là??!!

Hypnotic (12:58)

Elle a pas l'air là

serieserie (13:24)

Ahah si si elle était dans le coin, dans la room HypnoGame!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

arween (08:32)

Bonjour à tous ! Venez nous rendre visite sur The Night Shift pour participer à notre grande animation (ouverte à tous), commenter le joli calendrier réalisé par serie² et voter au sondage ! Merci

arween (08:33)

Dollhouse vous attends pour voter au sondage et commenter le calendrier fait par Xana. Merci pour vos visites

mnoandco (09:17)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

serieserie (09:29)

Heyyy! Lucifer vous attend pour son animation 'Le diable s'habille en Prada'!!

liliju (10:16)

Ca vous dit une ptite interview collective pour Noël sur le quartier Supernatural? je vous attend sur le topic spécial interview. Et n'oublier pas le calendrier de l'avent sur le quizz. Merci à tous. On ne peut rien faire sans vous

Titepau04 (10:32)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Titepau04 (10:33)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

serieserie (12:22)

On oublie pas de venir voter pour le concours #OneChicagoOS sur Chicago PD

angie5 (12:35)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

mnoandco (14:44)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

mnoandco (14:45)

Le quartier Blacklist, en plus de l'animation HypnoAwards, vous propose de jolis calendriers pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir voter, commenter vos choix, donnez votre avis sur ces créations!

mamynicky (15:01)

'Jour les 'tits loups Le quartier Empire voudrait connaître vos goûts en matière de chants de Noel.

chrismaz66 (16:40)

Mamy je déteste les chants de noël, ça m'file le cafard ! Mais bon je vais voter parce que c'est toi

chrismaz66 (16:42)

Choup nous a concocté des animations spécial 10 ans de ouf pour Torchwood, venez jouer, pas besoin de connaître la série! Apportez juste vos yeux et votre cerveau

Phoebus (18:20)

Bonjour, Photo de l'épisode et Review de l'épisode 8x06 (celui du 2 décembre) sur le quartier The Vampire Diaries.

Sonmi451 (21:27)

Merci voter dans préférence.

Minamous (20:28)

HypnoGame Arrow dans 30 minutes sur la citadelle, il reste des places, n'hésitez pas à nous rejoindre si vous voulez vous amuser avec nous

bedou (09:10)

Bonjour, Je rappelle que vous avez jusqu'au 16 décembre prochain pour participer au concours de Once Upon a Time. Je compte sur vous ! Merci et bon dimanche

mnoandco (09:21)

Hello! Le quartier Blacklist attend vos votes pour les "Blacklist Hypno Awards". Plusieurs catégories sont déjà en vote et le resteront pendant toute la durée de l'animation. Les calendriers de décembre attendent également avec impatience vos commentaires.

Titepau04 (09:45)

Bonjour !!!! Encore quelques jours vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage (ncisla, s club 7, house et charmed) !
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Chaudon (11:20)

Depuis début décembre, le quartier "Elementary" a un NOUVEAU SONDAGE ! Soyez nombreux pour voter !

serieserie (13:54)

Venez jouer avec nous sur Lucifer pour un calendrier de l'avent un peu spécial! Même pas besoin de connaître la série!

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play