VOTE | 370 fans |

507 - Script VF

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.

CIMETIERE DE SUNNYDALE-NUIT

La Tueuse se bat contre un vampire avec un look punk.


BUFFY : Je sais que ça ne me regarde pas mais juste par curiosité, tu puais autant de ton vivant ou c’est une réaction post-mortem ? Parce que si c’est le cas j’ai rien dit. Mais je te signale quand même qu’on a fait de gros progrès en maîtrise d’hygiène corporelle depuis que tu es devenu vampire. (Alors qu’elle est sur le point de le vaincre, le vampire retourne le pieu contre elle et lui plante dans le ventre. La jeune femme souffre).


                                                              GENERIQUE 

Buffy donne un coup de poing à son ennemi, qui tombe au sol. Puis elle retire l’arme ensanglantée de son estomac et part en courant et en boitant. Le vampire bondit devant elle, ils ne bougent plus.

LE VAMPIRE : Tu t’en vas déjà ? Pourtant on s’amuser bien tous les deux. (Il s’avance alors que la Tueuse recule puis il la pousse. Il ramasse le pieu et s’avance vers sa proie. Soudain, Riley se jette sur la créature et tombent au sol. Alors qu’ils se battent, Buffy s’assoit doucement, fatiguée et ensanglantée. Le vampire finit par s’enfuir, Riley rejoint sa petite amie).

RILEY : Buffy. Qu’est-ce qui s’est passé ? (La jeune femme tombe dans ses bras). Oh, non.

CHAMBRE DE BUFFY-LENDEMAIN MATIN

Riley soigne sa compagne et lui pose plusieurs pansements sur la plaie, alors qu’elle est assise sur son lit.


BUFFY : J’en reviens pas de m’être évanouie. Tu dois me trouver minable ? 
RILEY : Ah, oui, j’aimerais voir une fille capable de jouer au tennis avec une blessure pareille. 
BUFFY : Je croyais que tu disais que c’était pas grave. 
RILEY : Non, j’ai dit que j’avais vu pire, il y a une différence. 
BUFFY : Mais ma rate n’a pas finie en brochette, c’est déjà ça. (Le pansement est fini, elle se rhabille). 
RILEY : Tu devrais quand même voir un vrai médecin. 
BUFFY : Hum, et il me mettrait dans un vrai hôpital, ce qui ficherait à ma vraie mère une vraie trouille bleue. C’est hors de question. Rassure-toi, je guéris extrêmement vite.  C’est l’avantage d’être une Tueuse. (Elle lui caresse les cheveux). Et le copain capable de soigner mes blessures de guerre ça, c’est un petit bonus personnel. 
RILEY : Parle-moi de tes adversaires. Ces gars-là, ils étaient de quelle famille ? (Il range les pansements).
BUFFY : Famille des vampires. 
RILEY : Combien ? 
BUFFY : Un seul. 
RILEY : Ah ! Alors, qu’est-ce que c’était ? Une sorte de super vampire ? 
BUFFY : Non, c’était le modèle classique et je me suis fait battre. 
RILEY : Ça c’était déjà produit ? 
BUFFY : Je n’ai jamais été aussi en forme de toute ma vie. Et si tu veux savoir comment ça s’est passé… (Dawn entre subitement dans la pièce). Dawn !
DAWN : Désolé d’interrompre vos sexpériences, je voulais juste vous prévenir que…maman arrive. (Riley essaie de cacher les désinfectants, Joyce entre).
JOYCE : Bonjour, Riley. 
RILEY : Bonjour madame Summers, vous allez bien ? 
JOYCE : Oui, je me sens une âme de bout en train. Je vise la médaille de la mère la plus joyeuse. 
RILEY : Tant mieux. 
JOYCE : Buffy, quand tu auras une minute, j’aimerais qu’on fasse la liste des courses pour la semaine prochaine. 
BUFFY : C’est d’accord. (La mère de famille remarque les produits de soin).
JOYCE : Tu as quelque chose à désinfecter ? 
DAWN: Euh, c’est moi qui l’ai fait. Une expérience de vernis à ongles qui a avorté avant même de commencer. 
JOYCE : Mais il en faut plus que ça pour t’arrêter. (Elle sourit et part).
DAWN : Si j’ai bien compris, je t’ai évité de passer à la moulinette. Tu peux le dire, qui c’est la meilleure ?

BUFFY : Tu es la meilleure…des petites sœurs exaspérantes. (Sa sœur fait une grimace).
BUFFY : Si je te montre un truc, tu promets de ne pas le dire ? (L’adolescente s’agenouille devant Buffy, qui soulève un peu son débardeur).
DAWN : Trop cool. Euh, je veux dire, c’est atroce. 
BUFFY : Alors pas un mot surtout, d’accord ? Tu pourras m’aider dans la maison ? 
DAWN : Tu exagères, je te sauve la mise et en plus je dois faire tes corvées. 
BUFFY : Dawn. 
DAWN : C’est d’accord. Je te couvrirais, tu es contente ? T’as de la chance qu’on soit pas en été.
RILEY : O.K. Dawn va faire tes corvées et je patrouillerais ce soir. 
BUFFY : Toi tout seul ? 
RILEY : Je ferais vite. 
BUFFY : Ça t’embêterait beaucoup, d’y aller avec les copains ? 
RILEY : Si tu insistes, j’irais patrouiller avec eux cette nuit. 
DAWN : Et moi, je patrouille quand ? 
BUFFY : Quand les poules auront des dents. (L’adolescente refait une grimace).

CIMETIERE DE SUNNYDALE-NUIT

Riley marche devant et fait signe au reste des amis de la Tueuse, qui sont en train de manger des chips.

ALEX : C’était quoi ce geste avec la main ? Vous avez vu ? Tu crois que ça veut dire quelque chose ? 
WILLOW : C’est un code. Je crois que ça doit vouloir dire tchou-tchou. 
ANYA : Ça veut sûrement dire, suivez-moi ! Ou alors ne bougez pas ! 
WILLOW : Faudrait lui demander…Alex. 
ALEX : Hé Riley ! (Le militaire est surpris et sursaute). Ça veut dire quoi (Il refait le geste) exactement ? 
RILEY : Que tu parles trop fort. Si les vampires ne nous ont pas repérés, on a beaucoup de chance. 
ALEX : Grâce à toi, il est furax et sarcastique. 
WILLOW : Je t’avais dit de lui demander, pas de hurler comme un malade. 
ANYA : C’est leur faute. 
RILEY : Bon écoutez, en se séparant, on couvrira plus de terrain. Voilà ce qu’on fait, moi je prends les cimetières et vous le Bronze. 
ANYA : Pourquoi ? On n’est pas assez discret ? 
ALEX : On s’excuse. 
WILLOW : Désolé. 
ALEX : On sera silencieux, c’est promis. 
RILEY : Très bien mais vous arrêtez les chips et vous couvrez mes arrières. 
WILLOW : D’accord. 
ALEX : Tu sais à quoi il ressemble ? A un chat. Un gros chat de la jungle. Pourquoi je ne suis pas comme ça ? Il est trop cool. 
WILLOW : Toi aussi, t’es cool. 

BOUTIQUE DE MAGIE-NUIT

Giles boit une tasse de thé, tandis qu’il feuillète plusieurs livres. Buffy fait également des recherches, derrière le comptoir.

GILES : En voilà une autre. Une tueuse au début du dix-neuvième siècle. 
BUFFY : Oui avec un peu de chance, on en saura plus que pour la précédente. 
GILES : Qu’est-ce que ça dit ?
BUFFY : Comme pour les autres. La tueuse est élue blabla, grand protecteur blabla, bagarre effrayante blabla, oups ! Elle se fait tuer. Et pas un seul détail. 
GILES : Des détails ? Il est dit ici que cette tueuse forgeait ses armes elle-même. 
BUFFY : Elle devait être sexy avec son enclume. Mais je ne vois aucun détail sur le dernier combat de la Tueuse. Qu’est-ce qui fait qu’il était spécial ce combat ? Pourquoi elle l’a perdu ? 
GILES : Hier soir, tu n’as pas perdu, Buffy. Tu as … 
BUFFY : Vu la mort de très près. Oui hier, je me suis plantée. Je m’entraîne plus dur que d’habitude mais j’ai failli…et il y a absolument rien dans tous ces bouquins qui m’explique pourquoi. C’est vrai, écoutez, je suis consciente que sur notre panoplie de tueuse, il y a une date d’expiration mais j’aimerais que la mienne ne vienne pas avant longtemps, je suis encore jeune. Si seulement je trouvais une description de ce qui a perdu les autres Tueuses, ça pourrait peut-être m’aider à comprendre mes erreurs et ne pas les reproduire. 
GILES : Oui mais…le problème c’est que, qu’après le combat final on a…enfin, je ne sais pas très bien comment exprimer ça. On a enfin…La Tueuse est… 
BUFFY: Oui, ça va aller, vous pouvez dire le mot, Giles. 
GILES : Oui, morte et de ce fait, ça ne valait plus la peine. 
BUFFY : Pourquoi les observateurs n’en parle pas dans leur journal, il y a plus que des pages blanches. 
GILES : J’imagine que s’ils étaient comme moi, ils ont trouvé le sujet beaucoup trop… 
BUFFY : Trop inconvenant. Génial, vous les observateurs ce que vous pouvez être puritains quand même. 
GILES : Ou pénible, oh si, tu peux le dire. Mais tu as raison, le rapport des derniers combats, nous serait utile, malheureusement, il n’y a plus personne pour en parler. (La Tueuse a une idée). Quoi? 

CRYPTE DE SPIKE-NUIT


Buffy attaque Spike par derrière et le plaque sur le mur.

SPIKE : Oh ! Non, en fait je n’ai rien senti. Tu es sûre que tu te sens bien, tu me fais mal d’habitude. (Elle met le vampire en face d’elle).
BUFFY : Ne joue pas à ce jeu-là, Spike. 
SPIKE : Qu’est-ce que tu veux ? 
BUFFY : Les Tueuses, tu en as eu deux ? 
SPIKE : En effet. (Dit-il surprit).
BUFFY : Alors, montre-moi comment.

INTERIEURE BRONZE-NUIT

La Tueuse et le vampire sont assis à une table, parmi la foule. Spike boit une gorgée de bière.

SPIKE : Ah ! Certaines bières américaines ne méritent même pas le nom de bières. Heureusement, celle-ci est très bonne. 
BUFFY : Petite mise au point, on n’est pas là pour une étude comparative sur la bière. Parle-moi des Tueuses. Une en Chine, pendant la révolte des Boxers. L’autre à New York. Point commun, leur meurtrier. Toi. (Elle sort de l’argent qu’il essaie d’attraper, elle le remet dans sa poche). Tu racontes tout et tu auras l’argent. 
SPIKE : D’accord. Tu veux savoir comment j’ai battu les Tueuses et tu veux le savoir vite. Alors écoute. On s’est battu, j’ai gagné, fin de l’histoire. Maintenant tu payes. 
BUFFY : Ah non ! C’est pas ce que je voulais. 
SPIKE : Qu’est-ce que tu voulais que je te montre, une description coup par coup que tu puisses mémoriser, pffft ! Ce n’est pas une question de technique. D’ailleurs, puisque j’ai accepté ta proposition, on va le faire à ma manière. Cuisses. 
BUFFY : De quoi ? 

SPIKE : Des cuisses de poulet bien épicées. Tu vas m’en commander, je commence à avoir petit un creux. (La jeune femme soupire et se tourne vers un serveur).
BUFFY : S’il vous plaît. (Elle souffre un peu et se tient l’abdomen). 
SPIKE : Ah, j’en étais sûr. La petite Buffy a failli finir en plat du jour. 
BUFFY : Inutile de te réjouir, je vais bien. 
SPIKE : Sans blague. Tu viens évoquer les morts dans un coin sombre avec quelqu’un que tu méprise parce que tu vas bien. 
BUFFY : Dis-moi seulement ce que je veux savoir. 
SPIKE : Est-ce que tu es sourde. Je t’ai dit que je ne parlerais pas l’estomac vide. 
BUFFY : Tu es un vrai emmerdeur ou tu t’entraines ? 
SPIKE : Que veux-tu que je te dise mon cœur. J’ai toujours été mauvais. 

FLASH-BACK-LONDRES-NUIT-1880

William est à une réception avec quelques personnes, il écrit un poème, un peu à l’écart. 


WILLIAM : Lumineuse ? Oh non, non, non, tu es radieuse…oui c’est mieux. (Un serveur s’avance près de lui et lui montre un plateau avec quelques toasts).
SERVEUR : Un hors d’œuvres, monsieur ? 
WILLIAM : Oh, un instant. Voyez-vous je suis en panne d’inspiration. Connaissez-vous un autre mot que sublime. Sublime est un mot absolument magnifique mais il n’y en a aucun autre qui rime avec lui. (Le serveur sourit et s’en va. Cecile descend des escaliers avec quelques amies. Le poète la remarque). Cécile.
UNE FEMME : Tout ce que je me contente de dire c’est que c’est pour le moins mystérieux. La police ne devrait négliger aucune piste. (Dit-elle aux autres inviter).
UN HOMME : Ah, William, faîtes-nous part de votre opinion. A qui imputez-vous la vague de disparition qui déferle sur notre ville, animaux ou voleur ? 
WILLIAM : C’est d’une telle barbarie que je préfère ne pas y penser du tout, à quoi sert la police sinon ? Personnellement, j’emploie mon énergie à essayer de créer de la beauté. 
HOMME : Parfait. (Il lui arrache son poème). Et bien, régalez-nous William. 
FEMME : Oui, sauvez-nous d’un sujet si assommant 
WILLIAM : Faîtes attention. (Il essaie de reprendre le papier). L’encre n’est pas encore sèche. Je vous en prie, c’est une œuvre inachevée. (Il essaie encore). 
HOMME : Ne soyez pas timide ! (Il lit le poème). Mon cœur débordant de tendres bouffées ardentes inspirées par votre beauté …aveuglante…Aveuglante ? (Tous le monde se moquent. William reprend le papier et s’en va). 
UN AUTRE HOMME : Quand on songe que c’est l’une de ses meilleures compositions. (William écoute ce qu’ils disent à son sujet). 
FEMME : Le saviez-vous, on l’appelle William le sanglant parce que sa poésie fait saigner les oreilles ? 
HOMME : Ça lui va parfaitement. Je préfèrerais qu’on m’enfonce des rivets de chemins de fer dans les oreilles plutôt que d’entendre ces horreurs. (William rejoint Cecile, qui est assise, seule).
WILLIAM : Cécile ? 
CECILE: Oh, veuillez-vous retirez. 
WILLIAM : Non. (Il s’assied). Ils sont d’un tel vulgaire. Différents de vous et moi. 
CECILE : Vous et moi ? Je vais vous poser une question très personnelle et je souhaiterais une réponse sincère, vous saisissez ? Vos poèmes…ils, ils ne…ce n’est pas de moi qu’il s’agit ? 
WILLIAM : Ils expriment mes sentiments. 
CECILE : Oui mais est-ce de moi qu’ils parlent ? 
WILLIAM : Uniquement de vous. 

CECILE : Oh seigneur ! 
WILLIAM : je sais, tout cela est soudain mais si…si vous n’aimez pas ma poésie ne retenez pas les mots mais seulement le sentiment. Je vous aime Cécile. 
CECILE : Taisez-vous, je vous en prie. 
WILLIAM : Je suis un piètre poète mais un homme bon. Tout ce que je demande c’est que vous puissiez me voir. 
CECILE : Mais je vous vois et c’est le problème. Vous ne m’êtes rien William. (Elle se lève). Vous êtes indigne de moi. (Elle s’en va, tandis que le poète pleure, seul. Puis il quitte la réception et marche dans les rues parmi la foule. Il déchire son poème et percute un passant). 
WILLIAM : Vous ne pouvez pas regarder où vous aller. (Il se réfugie dans une grange pour pleurer, Drusilla entre).
DRUSILLA : Je m’interroge quelle épouvantable catastrophe s’est abattue telle une foudre tombée du ciel pour mettre ce fringant étranger en larmes. 
WILLIAM : C’est rien. J’aimerais être seul. 
DRUSILLA : Oh, je vois. Un prince entouré de brutes stupides incapables de voir sa force, son éclat, sa lumière. (Elle se met à danser). Ce, brûlant petit poisson qui tourne autour de votre tête. (Le jeune est un peu effrayer).
WILLIAM : Je crois, que vous êtes déjà trop près. J’ai entendu parler des pickpockets de Londres. Je ne vous laisserais pas prendre ma bourse. 
DRUSILLA : Peu m’importe votre bourse. Votre vraie richesse est ici. (Elle pose la main sur le cœur de William) et là (sur sa tête) dans l’esprit et…dans l’imagination. Vous, connaissez des mondes que les autres seraient incapables d’imaginer. 
WILLIAM : C’est exact. Euh, je veux dire, non. je veux dire Mère m’attends pour dîner. 
DRUSILLA : Je sais ce que vous voulez, quelque chose de brillant et d’éclatant. Quelque chose d’aveuglant. 
WILLIAM :…Aveuglant ? 
DRUSILLA :…Vous le désirez. 
WILLIAM : Oui, je le désire. C’est tout ce que je désire. (Drusilla sort ses crocs et mord sa proie). Aie, aie.

CIMETIERE DE SUNNYDALE-NUIT

Le petit groupe d’ami, se cache derrière une pierre tombale pour observer le vampire qui a blessée Buffy.

RILEY : Regardez ! 
ALEX : T’as vu quelqu’un ? 
RILEY : C’est lui. (Le vampire s’approche d’une crypte). 
RILEY : Suivons-le ! (Il s’approche mais les amies de Buffy restent en arrière. On entend ce que disent les vampires).
UN VAMPIRE : Salut les gars. (Ils rient) 
UN AUTRE VAMPIRE : Allez passez-moi la bouteille ! 
UN AUTRE VAMPIRE : Non, lâche-ça ! 
UN AUTRE VAMPIRE : Tu veux pas partager et bien on va te la prendre. 
VAMPIRE : Non, rendez la moi ! (Ils rient, le militaire retourne auprès d’Alex et les autres).
ALEX : On dirait qu’ils s’amusent bien. 
RILEY : On n’entre pas en force. Il y en a trop. On reviendra à l’aube, ils dormiront et on sera mieux armé. De toute façon, on peut aussi bien les tuer dans la journée. 

INTERIEUR BRONZE-DEVANT LE BILLARD

Les meilleurs ennemis jouent au billard.

SPIKE : La neuf dans le coin.  (Il tape dans la boule de billard).
BUFFY : Bon, t’es monté d’un cran dans les prédateurs et alors ? 
SPIKE : Oh, hé ! Je t’en prie. T’en parle comme si c’était une aventure sans importance. Devenir un vampire c’est une expérience très profonde et puissante. J’ai senti une force immense m’envahir. Se faire tuer alors qu’on se sent vivre pour la première fois. J’ai été libéré, je n’avais plus à suivre de règles idiotes. J’ai décidé de faire mes propres règles et pour faire régner ma loi. (Il s’allume une cigarette avec une allumette qu’il craque sur la table de billard). J’avais besoin d’une bande. 

FLASH-BACK YORSHIRE-1880-DANS UNE MINE

Angélus sert la gorge de son ami, tandis que Drusilla et Darla assistent au spectacle.

ANGELUS : Je crains que mon grand âge ne commence à me causer des trous de mémoire. Rappelle-moi William, pourquoi on ne te tue pas ? (Spike s’étrangle). Tu disais ? (Il le relâche et le frappe).

SPIKE : C’est, Spike mon nom. Tu ferais bien de ne pas l’oublier mon vieux. (Il s’éloigne). ANGELUS : Je ne suis pas ton vieux. D’où tiens-tu ce langage ?
DARLA : On a failli ne pas se sortir de Londres vivant à cause de toi. Où que nous allions c’est la même histoire. Et maintenant ? 
ANGELUS : Mes femmes et moi sont contraints de nous cacher dans une mine désaffectée et cela parce que William le Sanglant aime attirer l’attention. Tu nous donne mauvaise réputation. 
SPIKE : Oh, je suis navré d’avoir souillé votre nom. Nous sommes des vampires. 
ANGELUS : Raison de plus pour montrer un peu de finesse. 
SPIKE : Foutaises. Ça c’est bon pour les dandis en fanfreluches quant à moi je me bats tous les jours. 
ANGELUS : Et à chacune de tes bagarres nous sommes pourchassés. 
DARLA : Je crois que nos hommes vont se battre. 
DRUSILLA : Le grand vertueux s’apprête à faire un pique-nique mais ce n’est pas son anniversaire. (Dit-elle en tapant dans ses mains et en souriant).
DARLA : Bonne remarque. 
SPIKE : Tu sais quoi, quand on me donne la chasse, ce que j’aime le plus c’est de me faire prendre. 
ANGELUS : Bravo. C’est une très brillante stratégie, astucieux. 
SPIKE: Ne me touche pas ! (Il rit). C’est quand la dernière fois que tu t’es laissé aller que tu t’es retrouvé cerné le dos au mur avec seulement tes crocs contre leurs poings. N’en as-tu pas assez des combats que tu es sûr de remporter. 
ANGELUS : Non. Une bonne tuerie, une vraie tuerie doit être artistique parce que sans cela nous serions des animaux. 

SPIKE : Pauvre fiotte ! (Ils se battent. Angélus a vite le dessus, il est même prêt a le tuer alors que Spike rit). Là, tu te laisses aller.
ANGELUS : Tu ne peux pas continuer comme ça. (Il le relâche). Si je ne te corrige pas c’est peut-être une foule déchaînée qui s’en chargera…ou la Tueuse. 
SPIKE : C’est quoi une Tueuse ? 


INTERIEURE BRONZE-DEVANT LE BILLARD


SPIKE : A partir de là c’est devenu une obsession. Pour les autres vampires, la Tueuse était un l’objet de frayeur, elle leur donnait des sueurs froides. Moi, je me suis jamais caché, je la cherchais. Si on veut rigoler un peu, il y a que la mort et la gloire, le reste ça vaut que dalle. J’étais jeune. 
BUFFY : Dis-moi comment tu l’as tuée? 
SPIKE : Puisque tu me le demandes. (Il pose sa main sur l’épaule de la jeune femme, qui prend la queue de billard pour se défendre mais il lui tient le poignet). Leçon numéro un, une Tueuse veille toujours à avoir une arme sous la main. (Il se transforme en vampire). La mienne est toujours prête. (Il redevient humain et reprend la partie). L’avantage majeur, en devenant un vampire, c’est que je ne crains personne. Je n’ai qu’une cible, c’est toi chérie, mais en ce temps-là, c’était elle. 

FLASH-BACK-CHINE-1900-REBELLION DES BOXER-NUIT

Spike se bat contre une Tueuse chinoise dans un temps, alors que la ville est à feu et à sang. Alors qu’ils se battent, la jeune femme blesse le vampire au visage avec une épée.

SPIKE : Je ne suis pas déçu, tu t’amuses ? (Ils échangent plusieurs coups mais une explosion fait perdre l’équilibre à la Tueuse. Son ennemi en profite et lui boit son sang. Elle s’écroule dans les bras de la créature).
LA TUEUSE : Dis à maman, que je suis désolée. (Dit-elle en chinois). 
SPIKE : Pas de chance chérie, je ne parle pas le chinois. (Il la jette au sol). Je pourrais en boire tous les jours. (Drusilla le rejoint).
DRUSILLA : Oh, Spike ! Quelle merveilleuse victime tu as fait ! C’est la Tueuse que tu as vaincu. Méchant, cruel, Spike. (Elle lui tend la main pour qu’il vienne vers elle, il s’approche et la prend avec violence). 
SPIKE : Sais-tu qu’il paraît, que le sang de Tueuse est un puissant aphrodisiaque. Alors goûte-moi ce sang. (Il lui fait lécher son doigt plein du sang de la Tueuse. Il la porte et la plaque contre le mur et ils s’embrassent. C’est la panique dans les rues de la ville. Le couple rejoint Angélus et Darla, à l’extérieur).
DRUSILLA : Arrête tu vas me faire rougir ! 
SPIKE : Faudra qu’on remette ça ! 
DARLA : Où étiez-vous passé ? 
DRUSILLA : Ça ne les regarde pas ! 
SPIKE : Pourquoi se montrer modeste ?
DRUSILLA : Mon petit Spike a mis une Tueuse à son tableau de chasse. 

ANGELUS : Félicitation, tu es l’un des nôtres maintenant. 
SPIKE : Oh je t’en prie, ne fais pas cette tête-là vieux. Tu disais on liquide une Tueuse une autre prend la relève. Je suppose que la nouvelle élue se fait élire en ce moment. J’ai une idée, quand la prochaine croisera notre chemin, je te laisserais l’honneur d’y goûter. 
DRUSILLA : Ça embaume la peur. 
ANGELUS : Parce que la ville en est imprégnée. 
DRUSILLA : C’en est grisant. (Elle se frotte contre Spike).
ANGELUS : Allons-nous en ! Cette révolte commence à m’ennuyer. (Drusilla rit un peu). Venez. (Spike marche avec fierté).

INTERIEURE BRONZE

SPIKE : C’était la plus belle nuit de ma vie et crois-moi j’en ai eu de très bonne…qu’est-ce que tu regardes ? 
BUFFY : Tu y as pris du plaisir. 
SPIKE : Ouais, tu vas me dire que tu n’aimes pas tuer ? Combien d’entre nous as-tu tués ? 
BUFFY : Pas assez. 
SPIKE : Hum. Et on est toujours aussi nombreux mais tu peux en tuer des centaines, des milliers, des milliers de milliers et tous les monstres de l’armé des enfers, il suffit juste qu’un seul d’entre nous, rien qu’un, tôt ou tard, obtienne ce dont nous rêvons tous. 
BUFFY : Et on peut savoir ce que c’est ? 
SPIKE: Une bonne journée, chérie. (Dit-il à son réveil, alors qu’elle le repousse). Hé tu me demandes, moi je te dis. Ton problème Summers, c’est que t’es devenue si forte que tu crois que tu es immortelle. 
BUFFY : C’est pas vrai mais je sais quoi faire pour rester en vie. 
SPIKE : Oh ! Et comment tu expliques ça. (Il lui tape dans le ventre ce qui déclenche sa puce, ils souffrent tous les deux. Tous le monde les regardent).

BUFFY : Alors ça s’arrête là ? Fin de la leçon ? 
SPIKE : Elle commence seulement. Amènes-toi ! 

CIMETIERE DE SUNNYDALE-NUIT-CRYPTE

VAMPIRE: Tuer avec l’arme qu’elle a utilisé, ça mérite d’être dans un musée. (Dit-il en tenant le pieu avec lequel il a blessé Buffy. Riley entre).
RILEY : Tu sais ce qu’on met dans les musées ? Des morts le plus souvent. (Ils se battent, le militaire finit par reprendre le pieu de sa petite amie puis il lance une grenade. Il part en refermant les portes puis l’explosion tue ses ennemis).

DEVANT LE BRONZE-NUIT 

BUFFY : Allez, vas-y Spike. (Ils se battent, elle le plaque contre le grillage alors qu’il rit un peu). Quoi? 
SPIKE : Leçon numéro deux, poser les bonnes questions. Tu veux savoir comment ? La question n’est pas, comment j’ai gagné mais plutôt pourquoi elles ont perdu ? 

BUFFY : Quelle différence ? (Il l’attaque avec la queue de billard, mais il retient son coup et s’arrête avant de lui transpercer la gorge).
SPIKE : Il y a une énorme différence, poussin. 
BUFFY : Comment tu as eu la deuxième ? 
SPIKE : A peu près comme ça. (Il l’attaque de nouveau et elle esquive). 
BUFFY : Je n’ai rien senti. 
SPIKE : Je n’ai pas voulu te toucher. Si je n’ai pas l’intention de blesser, cette puce qu’ils m’ont implantée dans la tête ne réagit pas. Si au contraire. (Il se transforme en vampire ce qui lui déclenche la migraine, il sourit). Là c’est douloureux. 
BUFFY : Ah oui, et ça ? (Elle le frappe au ventre). C’est douloureux ? 
SPIKE : Oh oui, je confirme. 
BUFFY : Comment tu les as tuées, Spike ? (Ils se battent. Spike est à terre, Buffy a un pieu à la main). 
SPIKE : Tu n’es pas prête à l’entendre. 
BUFFY : Je suis prête. 
SPIKE : Si tu y tiens. Je m’y suis pris de cette façon. (Il pousse la Tueuse, qui fait une roulade).

FLASH-BACK-NEW YORK-1977

Spike se bat contre une Tueuse noire, dans un train vide.

LES FLASH-BACK ET LE PRESENT SE MELENT


SPIKE : La première j’ai fait sobre mais la seconde, j’ai fait une attaque dans ton genre. 
Flash-back. (La Tueuse noire a le dessus et fait passer la tête de Spike à travers la vitre. Il hurle de plaisir).

 

Devant le bronze. Buffy et Spike continuent de se battre. 


SPIKE : Elle était habile et pleine d’énergie. Est-ce que je t’ai dit que j’aurais pu danser toute la nuit avec elle ? 
BUFFY : Tu crois qu’on danse ? 
SPIKE : C’est ce qu’on a toujours fait. 


Suite du flash-back, Spike arrache une barre de fer. 


SPIKE : Le problème avec la danse …c’est qu’on a du mal à s’arrêter. 


Devant le Bronze, c’est la queue de billard qu’il fait tourner. 


SPIKE : On se réveille chaque jour et c’est la même foutue question qui nous hante, vais-je mourir aujourd’hui ? (Elle l’arrête et le frappe au visage). 

Dans le flash-back, il est également projeté en arrière. 
Au Bronze. 

SPIKE : La mort te poursuit chérie et tôt ou tard, elle te rattrapera. Une partie de toi en a envie pas seulement pour mettre fin à la peur et à l’incertitude mais parce que tu ressens une attirance pour elle. (Buffy le frappe mais dans ses souvenirs, le vampire a très vite le dessus sur la Tueuse). La mort est ton art. (Gros plan sur Buffy). Tu l’as créée de tes mains, jours après jours. Ce souffle du dernier soupir, cette aire de paix, une partie de toi voudrait savoir, ce qu’on ressent. où est-ce que ça conduit. Tu as compris ? Il est là le secret et pas dans les coups donnés ou les attaques ratées, seulement elle le voulait, en chaque Tueuse, il y a un désir de mort. (Il brise la nuque la Tueuse dans le train). Tout comme toi. (Dit-il à Buffy).


Dans le flash-back, on le voit qui tire sur l’alarme du métro ce qui le fait freiner. Puis il déshabille Nicky de son manteau et le met. 


SPIKE : La seule raison pour laquelle tu as tenu si longtemps, c’est parce que tu as des liens dans ce monde, une mère, une petite sœur pénible, le club des cinq. Ils te retiennent ici mais tu ne fais que gagner du temps. (Dans ses souvenirs, il enfile le manteau de sa victime). Tôt ou tard, tu voudras mourir et à la seconde même, à la seconde. (Il frappe dans ses mains). Où ça se produira, tu sais que je serais là. Présent à l’appel et je passerais une très bonne journée, chérie. La leçon est terminée mais je me demande si ça te plaira autant qu’à elles. 
BUFFY: Dégage de ma vue, Spike. Tout de suite.
SPIKE : Oh ! Est-ce que je t’ai fait peur, hein? Tu es la Tueuse, fais quelque chose frappe-moi ! Vas-y, un bon coup de poing, ça te démange ! 
BUFFY : Je suis sérieuse. 
SPIKE : Moi aussi, je suis sérieux. Envoie-moi une droite, Buffy allez ! 
BUFFY : Spike. (Il essaie de l’embrasser). 
BUFFY: Je peux savoir ce que tu fais ? 
SPIKE: Avoue-le, je peux le sentir Tueuse. Tu as envie d’une petite danse. 
BUFFY : Admettons que ça soit vrai et que je le veuille plus que tout. (Elle le pousse, il tombe au sol). Je ne le veux pas avec toi, Spike. Ce ne sera jamais, avec toi. (Elle lui jette l’argent). Tu n’es pas digne de moi. (Le vampire est affecté, alors qu’il part. Il ramasse ses billets, en larme puis son regard devient vite noir).

CRYPTE DE SPIKE-NUIT

Le vampire cherche des armes dans un coffre.

HARMONY : Spike mais qu’est-ce que tu fais ? 
SPIKE : Pas digne de moi. Je vais lui montrer. (Il prend un fusil). Je vais la mettre six pieds sous terre. Elle n’a pas de désir de mort mais elle mourra quand même. 
HARMONY : Ok, avant de t’énerver, rappel toi que je suis de ton côté, alors ne le prends pas mal ce que je vais te dire, mais euh, tu ne peux pas tuer Buffy. Cette fille, c’est la Tueuse, elle va t’écraser comme un moustique. 
SPIKE : J’ai deux balles qui vont prouver le contraire. 
HARMONY : Je le savais que tu le prendrais personnellement, tu es tellement sensible. Comment vas-tu la tuer ? Réfléchis ! À la seconde où tu pointeras ce truc sur elle, tu vas faire ah !! (Dit-elle en imitant Spike quand il a la migraine). Ensuite elle va te promener partout comme un petit chien avant de se lasser et de t’enfoncer un pieu dans le cœur. 
SPIKE : C’est vrai, je risque de souffrir une heure ou deux mais elle sera morte pour beaucoup plus longtemps que ça. 
HARMONY : Très bien ! Mais ne viens pas pleurer sur mon épaule après ton fiasco, tu n’avais qu’à la tuer avant d’avoir cette puce, tu en as eu l’occasion ! (Son petit ami part, en colère). 

FLASH-BACK-MAERIQUE DU SUD-1998-NUIT

Spike et Drusilla sont devant un bar.

DRUSILLA : Pourquoi tu ne l’as tue pas ? 
SPIKE : Et toi pourquoi tu reviens toujours sur le même sujet. Je n’ai pas dit un mot sur cette maudite Tueuse depuis qu’on a quitté la Californie, elle est de l’autre côté de la planète, Drusilla !
DRUSILLA : Mais tu me mens ! Je sens sa présence flotter autour de toi en s’esclaffant. Pourquoi, pourquoi ne la repousses-tu pas ? 
SPIKE : Mais je l’ai fait mon cœur. Je l’ai fait pour toi et tu persistes à me punir, en fréquentant ce genre de créature. (Un démon est à leur côté).
DEMON DU CHAOS : Euh. Dites, j’ai l’impression qu’entre vous c’est une longue histoire ? 
DRUSILLA : Il faut bien que je prenne du plaisir, Spike. Tu as un goût de cendre. 
SPIKE : Alors c’est ma faute maintenant ? 
DEMON DU CHAOS : Je, je ne savais pas qu’elle avait un ami. Oh, je ferais mieux de rentrer.

SPIKE : Ouais, c’est ça, t’as raison. (Le démon s’en va).
DRUSILLA : Tu ne peux pas m’en vouloir, Spike. Tu en es tout imprégné. Je te regarde et tout ce que je vois c’est la Tueuse. 


MAISON DES SUMMERS-NUIT-CHAMBRE DE JOYCE

Buffy entre dans la chambre de sa mère, qui est en train de préparer une valise.


BUFFY : Ça y est, j’ai préparé la liste de courses. 
JOYCE : Oh merci, chérie. 
BUFFY : Est-ce que ça va ? 
JOYCE : Très bien. Est-ce que tu as vu mon démêlant ? 
BUFFY : Tu as regardé dans la salle de bain ? (Joyce se rend dans la salle de bain et Buffy se met sur le lit). Où est-ce que tu vas ? 
JOYCE : Oh, j’espérais qu’on aborderait pas le sujet. Tu sais le rien qui me tracassait ces deux dernières semaines, ce n’est peut-être pas rien. 
BUFFY : Qu’est-ce que c’est ? 
JOYCE : Je vais rester une nuit à l’hôpital en observation. Je, je vais passer un scanner. (La mère s’assoit à côté de sa fille). Ce n’est que pour une nuit et puis ils ont dit que même s’ils trouvaient quelque chose, ça ne serait pas très avancé, sinon ils l’auraient vu plus tôt. Il ne m’arrivera rien. 
BUFFY : Oui, j’en suis sûre. (Elle se rend dehors, sur les marches qui mènent à son jardin. Puis elle s’assoit et pleure, inquiète. Spike avance doucement, fusil à la main. Il s’arrête devant la jeune femme, qui le regarde).
BUFFY : Qu’est-ce que tu veux encore ? (Le vampire découvre les larmes de Buffy).
SPIKE :…Qu’est-ce qui ne vas pas ? 
BUFFY : J’ai pas envie d’en parler. 
SPIKE :…Je peux faire quelque chose ? (Elle détourne le regard, inquiète et sous le choc. Spike s’assoit à ses côtés et lui tape doucement dans le dos pour la réconforter. Aucun d'eux ne dit un mot, par respect).

 

Ecrit par Lee333 
Activité récente
Actualités
12 Deadly Days

12 Deadly Days
Blumhouse Television (une boîte de production spécialisée dans les films et séries de genre) et...

Muscle & Fitness

Muscle & Fitness
Le dernier numéro du magazine 'Muscle & Fitness', spécialisé en musculation et en fitness, consacre...

Brooks Brothers 3rd Annual Holiday Party

Brooks Brothers 3rd Annual Holiday Party
Charlie Weber s'est rendu à la 3ème édition de la soirée 'Brooks Brothers Holiday Party', organisée...

6th Annual Santa's Secret Workshop

6th Annual Santa's Secret Workshop
Cela devient une tradition de fin d'année pour Sarah Michelle Gellar car, une fois n'est pas...

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof
Plus d'un an après que Sarah Michelle Gellar / Cendrillon et Whitney Avalon / Belle se soient...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (23:26)

Mais c'est bizarre ! Pour moi y a que 3 pubs normalement...

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

Titepau04 (10:33)

Bonjour tout le monde!!!

serieserie (11:14)

Hello la citadelle!

Sonmi451 (14:46)

Bon week end!

Chaudon (17:21)

Depuis début décembre, le quartier "Elementary" a un NOUVEAU SONDAGE ! Soyez nombreux pour voter !

Chaudon (17:22)

...Désolé, je me suis trompé d'HypnoRooms . Comment enlever mon précédent message ?

Sonmi451 (18:35)

En papotant ^^

Sonmi451 (18:35)

Mais moi j'ai du mal à écrire, y a un bébé

Sonmi451 (18:36)

qui veut l'ordinateur lol

Minamous (20:27)

L'HypnoGame Arrow commence dans 30 minutes et il reste des places, alors s'il y a des retardataires, n'hésitez pas à nous rejoindre

Minamous (20:28)

oups...je croyais que j'étais sur HypnoPromo, sory

Titepau04 (21:13)

Sonmiiiii!!! Tu es là??!!

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

arween (08:32)

Bonjour à tous ! Venez nous rendre visite sur The Night Shift pour participer à notre grande animation (ouverte à tous), commenter le joli calendrier réalisé par serie² et voter au sondage ! Merci

arween (08:33)

Dollhouse vous attends pour voter au sondage et commenter le calendrier fait par Xana. Merci pour vos visites

mnoandco (09:17)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

serieserie (09:29)

Heyyy! Lucifer vous attend pour son animation 'Le diable s'habille en Prada'!!

liliju (10:16)

Ca vous dit une ptite interview collective pour Noël sur le quartier Supernatural? je vous attend sur le topic spécial interview. Et n'oublier pas le calendrier de l'avent sur le quizz. Merci à tous. On ne peut rien faire sans vous

Titepau04 (10:32)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Titepau04 (10:33)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

serieserie (12:22)

On oublie pas de venir voter pour le concours #OneChicagoOS sur Chicago PD

angie5 (12:35)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

mnoandco (14:44)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

mnoandco (14:45)

Le quartier Blacklist, en plus de l'animation HypnoAwards, vous propose de jolis calendriers pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir voter, commenter vos choix, donnez votre avis sur ces créations!

mamynicky (15:01)

'Jour les 'tits loups Le quartier Empire voudrait connaître vos goûts en matière de chants de Noel.

chrismaz66 (16:40)

Mamy je déteste les chants de noël, ça m'file le cafard ! Mais bon je vais voter parce que c'est toi

chrismaz66 (16:42)

Choup nous a concocté des animations spécial 10 ans de ouf pour Torchwood, venez jouer, pas besoin de connaître la série! Apportez juste vos yeux et votre cerveau

Phoebus (18:20)

Bonjour, Photo de l'épisode et Review de l'épisode 8x06 (celui du 2 décembre) sur le quartier The Vampire Diaries.

Sonmi451 (21:27)

Merci voter dans préférence.

Minamous (20:28)

HypnoGame Arrow dans 30 minutes sur la citadelle, il reste des places, n'hésitez pas à nous rejoindre si vous voulez vous amuser avec nous

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play