VOTE | 370 fans |

Script VF

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.

*Le Mariage de Buffy*

La chambre d'Oz. Toutes ses affaires sont encore présentes, dont des photos de lui avec Willow. Cette dernière est en train de faire le tour de la chambre, puis s'assied sur le lit. Elle approche l'une des chemises d'Oz de son visage pour respirer son parfum, puis la sert tout contre elle.
L'université de Sunnydale, l'entrée principale. Buffy entre et voit Riley qui est en train d'accrocher une banderole.
RILEY : Une seconde, j'ai presque fini.
FILLE : C'est bien, merci. La banderole est repliée.
RILEY : Oui, voilà, c'est fait.
FILLE : Formidable. "Les lesbiennes solidaires", ça en jette !
RILEY : Ça, c'est sûr !
FILLE : Merci, Riley.
Riley descend de l'échelle puis regarde si l'affiche est bien centrée. Buffy s'approche de lui par derrière.
RILEY : Je dois dire, ça en jette. (Il remarque Buffy) Oh, Buffy.
BUFFY : (Plaisantant) M'auriez-vous caché quelque chose, par hasard ?
RILEY : Quoi ?
Buffy regarde vers la banderole. Riley suit son regard, puis comprend.
RILEY : Ah, oui… Je suis lesbienne.
BUFFY : Faute avouée, à moitié pardonnée.
Il sourit, puis ils traversent tout deux le hall.
RILEY : Dis-moi, tu te souviens, on avait parlé… d'un pique-nique ? Je me demandais… Tu connais du côté de Rhode's Field ? C'est très joli là-bas. En plus, il n'y a pas trop de monde. On pourrait peut-être… manger quelques sandwichs en évitant les fourmis. Qu'est-ce que t'en dit ?
BUFFY : Vous dites qu'on a parlé de faire un pique-nique ?
RILEY : Hum… Est-ce une conversation qu'on a déjà eue, ou est-ce que je l'ai seulement rêvée ?
BUFFY : (Souriante) Pourquoi, "rêvée" ?
RILEY : Ça y est. C'est ça, je me souviens. Cette conversation, je l'ai répétée beaucoup de fois dans ma tête. Tu sais, quelques fois, c'est pas très facile de te parler. C'est comme un oral.
BUFFY : Eh bah… Dire qu'il y a des filles qui adoreraient entendre ça.
RILEY : Arrêtes, c'est pas sympa !
BUFFY : Mais, je vous fais si peur ?
RILEY : Je dois dire qu'à chaque fois tes réactions me surprennent. C'est pour ça que je t'aime bien. Il y a du mystère en toi. Je suppose que les filles ravissantes comme toi se moquent qu'on leur dise ce genre de choses, je comprends mais… c'est si vrai… en ce qui te concerne. Il y a plein de choses en toi que j'aimerai découvrir.
Buffy le regarde, l'air rêveur.
RILEY : Je t'ai perdue en route ?
BUFFY : Quand vous avez dit… "Ravissante".
Il sourit timidement.
RILEY : Dis… et si on se le faisait ce pique-nique ?
Le cimetière. Willow et Buffy patrouillent
BUFFY : Jamais on m'a proposé un truc pareil. Un pique-nique ! D'abord, c'est à la lumière du jour… ce qui me change de mes rendez-vous nocturnes. Et en plus, ce qu'il y a de bien, c'est qu'il a dit qu'il apporterait tout, et que tout ce que j'aurai à faire, c'est me pointer et manger. Et pour ça, je suis assez fortiche.
WILLOW : Il te plaît bien, on dirait ?
BUFFY : Oui, tout a fait.
WILLOW : Et ça a l'air d'être réciproque ?
BUFFY : Oui. Il est… Est-ce que tu as vu ses bras ? Ils sont… ils sont solides comme on les aime. Je l'aime vraiment. C'est vrai.
WILLOW : Mais… ?
BUFFY : J'en sais rien. J'aime sa présence, quand il est prêt de moi. Et je sens… je sens qu'il s'intéresse à moi. Mais… il y a… il y a quelque chose qui manque.
WILLOW : Et ça t'empêche d'être complètement heureuse ?
BUFFY : T'as deviné. Riley semble si honnête. Tu sais, il est incapable de me faire du mal.
WILLOW : (Simulant de l'horreur) Oublies-le. Oublies-le vite, avant qu'il ne soit trop tard.
BUFFY : Oui, t'as raison. Je suis bien placée pour savoir que les histoires de mecs, ça se termine toujours mal. Revoir Angel rien qu'une fois… ne serait-ce que cinq minutes… oh, j'en serais malade.
WILLOW : La souffrance n'apporte rien de bon.
BUFFY : Mais je peux pas m'empêcher de penser… que sans elle, rien ne peut être sublime. Sans elle, est-ce que… un amour tranquille peut-être aussi intense ? Je sais que c'est bête mais… une part de moi-même croit que… qu'un amour, une vraie passion ne peuvent exister sans la souffrance et la bagarre.
Soudain, un vampire sort de derrière un buisson. Buffy le tue sans sourciller, d'un simple coup de pieu. Willow et elle continuent leur chemin comme si de rien n'était.
BUFFY : Tout de même, je me demande d'où ça vient.
Acte 1
La salle de bains de Giles. Buffy est assise sur le rebord de la baignoire dans laquelle Spike est enchaîné.
BUFFY : (Exaspérée) Donc… tu as vu leur visage mais tu ne saurais en donner une description.
SPIKE : (Ennuyé) Je recommence. Visage humain, avec ce que je crois être deux yeux au milieu.
BUFFY : Uh huh. Et le laboratoire ?
SPIKE : Situé au sous-sol. J'ai pu fuir par une bouche d'aération. Je ne sais pas où elle est. Rien d'autre à dire. Tu branches la télé ?
Giles entre. Il porte un mug où est inscrit "Kiss the Librarian", celui-ci contient une paille et du sang.
SPIKE : Ah, vous voilà tout de même. J'espère que c'est assez chaud, maintenant.
Giles tend le mug à Buffy sans mot dire. Elle le prend, soupire, puis grimace en voyant le sang. Finalement, elle approche le mug de Spike afin qu'il puisse se servir de la paille. Celui-ci fait exprès d'être bruyant en buvant, ce qui la dégoûte au possible.
SPIKE : Eh, pourquoi tu fais la dégoûtée tout d'un coup, hein ? Tu l'as bien fait pour Angel, si je ne m'abuse.
Buffy reprend le mug, laissant Spike la paille dans la bouche.
BUFFY : (Posant le mug sur une des étagères) D'accord.
SPIKE : Hé ! Reviens !
BUFFY : Ça suffit ! La comédie de l'amnésie a assez duré. La cuisine ne ré-ouvrira que si tu dis quelque chose de sensé sur le commando.
SPIKE : Impossible de me le rappeler. J'ai été très traumatisé.
BUFFY : Combien de temps tu vas te ficher de moi ?
SPIKE : Combien de temps je vais vivre si je raconte tout ?
GILES : (Retirant ses lunettes) Heu, Spike… nous… nous n'avons pas l'intention de tuer une créature sans défenses… seulement, il faut que nous sachions ce qu'ils vous ont fait. On ne peut pas vous laisser partir sans être sûr que vous soyez impuissant.
SPIKE : Hé !!!
GILES : Oh, désolé. Pourrait mieux choisir ses termes. Sans que vous soyez…
BUFFY : Flasque ?
SPIKE : T'aurais intérêt à ne pas te payer ma tête.
BUFFY : (Se tournant vers Giles, sarcastique) Giles, il est pas gentil. Je lui ai rien fait, moi.
Spike grogne, puis essaye de se lever pour attraper Buffy mais comme il est enchaîné, il n'y parvient pas.
BUFFY : Tu veux que je te dise ? (Elle se rapproche de la baignoire, et s'accroupit à côté de Spike) Je ne crois pas que tu veuilles nous abandonner si vite. On n'aurait pas du te dorloter dans un petit nid aussi douillet.
SPIKE : (Sarcastique) Douillet ? Je suis enchaîné dans une baignoire, tu me fais boire du sang de porc, et je bois avec une paille. Ça mérite trois étoiles dans votre relai-château ?
BUFFY : Tu voudrais quelque chose d'autre ? (Elle se redresse quelque peu, puis passant le doigt sur son cou dénudé) Regardes mon pauvre cou… Tout nu, sans défenses… aux veines saillantes d'émotion… tout ce sang c'est… pas pour toi.
Spike salive.
GILES : Oh, pitié.
SPIKE : Oh, Giles, faites-la taire.
Giles sort de la salle de bains en essuyant ses lunettes. Il se rend dans le salon, tout en parlant à Willow qui est assise sur le canapé et parcourt quelques livres.
GILES : Ces deux là finiront par s'entretuer. J'en mettrais ma main à couper.
WILLOW : Et pourquoi pas l'incantation de vérité ? Je ne suis pas péremptoire sur son action sur un vampire, mais on devrait essayer. Ça pourrait le faire avouer ?
GILES : (Remettant ses lunettes) L'incantation de vérité. Pourquoi je n'y ai pas pensé avant ?
WILLOW : Parce que vous êtes trop occupé à jouer les gardiens de prison.
Elle tend à Giles le livre qu'elle était en train de lire
GILES : Oui… Ça devrait marcher.
WILLOW : Ça me paraît simple. (Prenant l'un des livres se trouvant sur la table du salon) Je passerai au magasin de magie dans la matinée (Elle se lève).
GILES : Parfait.
WILLOW : Alors, à demain matin. Je reviendrai avec… le journal et des petits pains. (Mettant le livre dans son sac) Salut, Buffy ! On se retrouve à la maison.
BUFFY : (Voix Off) Salut !
GILES : A tout à l'heure. Merci, Willow.
Tandis que Willow s'en va, Giles retourne dans la salle de bains, livre en main. Buffy a recommencé de nourrir Spike à la paille.
GILES : Mmm, Willow vient d'avoir une… une idée géniale. Elle semble se remettre du départ de Oz, elle va un petit peu mieux, tu ne trouves pas ?
BUFFY : Elle est souvent imprévisible mais… oui, je crois qu'elle s'en sort.
SPIKE : Mais enfin, vous êtes complètement aveugles ? Elle est au bord du gouffre. Faut être taré pour n'avoir rien vu.
La chambre d'Oz. Willow entre puis s'arrête. Elle regarde autour d'elle, étonnée. Il n'y a plus rien dans la pièce.
La chambre de Buffy et Willow. La Tueuse est assise sur son lit tandis que Willow vêtue de son pyjama est sous sa couette en train de pleurer.
WILLOW : Et Devon m'a dit qu'il avait fait prendre ses affaires. Ça veut dire qu'il pense déménager dans un autre endroit mais… je sais pas où. Ailleurs. Là, c'est fini.
BUFFY : Je crois aussi…
WILLOW : J'ai comme l'impression qu'on m'a arraché le cœur et que plus rien n'existe.
BUFFY : Je sais. Tu ressens ça, maintenant…
WILLOW : Oz est parti.
Vue aérienne de Sunnydale. La salle de bains de Giles. Spike essaye désespérément d'atteindre la télévision, sans succès.
SPIKE : (Criant) Giles, venez quoi ! Allumez-moi la télé !
Giles est au téléphone dans la cuisine. Le répondeur de Buffy et Willow se déclenche.
REPONDEUR : "Buffy et Willow sont sorties, mais merci de nous laisser un message."
GILES : Oh, euh, Willow… C'est Giles. Heu… Je… je t'attends, tu devais m'apporter les ingrédients, ce matin, et… et il faudrait que je les aies.
SPIKE : (Voix Off) Ma série va commencer ! Timmy est tombé dans un puits de sang, si tu me le fais louper je te jure que…
GILES : (Criant à Spike, exaspéré) Que quoi ? Tu vas me sucer le sang ?
Spike en a ras-le-bol. Il essaye de se détacher, mais rien n'y fait.
Giles dans la cuisine.
GILES : Ecoutes, Willow… Je crois que nous devons agir au plus vite. Et puis autre chose, j'aimerai bien pouvoir prendre mon bain. Seul (Il raccroche).
Spike soupire dans la baignoire.
Buffy et Riley sont assis sur une couverture dans l'herbe, ils pique-niquent.
BUFFY : Conduire ?
RILEY : Ouais.
BUFFY : C'est intéressant de conduire une voiture ?
RILEY : Pas forcément un 4x4, mais oui. T'aimes pas ?
BUFFY : En ce qui me concerne, la marche à pied serait plutôt ma spécialité. Je crois que je suis piétonne dans l'âme.
RILEY : Tu te fiches de moi ? Je veux dire… tu as appris à conduire ?
BUFFY : C'est vrai que j'ai essayé… voiture et Buffy c'est… la parfaite antithèse.
RILEY : C'est parce que tu n'as pas encore d'expérience. On peut y prendre un grand plaisir. C'est pas la question de se transporter. Conduire, c'est un plaisir. On laisse le temps filer. On se relaxe. On ne ressent plus… que le grand air, la vitesse. Et… on se laisse aller.
L'ambiance change, elle devient de plus en plus intense.
BUFFY : Vous parlez toujours de la conduite ?
RILEY : Je le croyais.
Ils se regardent tout deux en silence, jusqu'à ce que Riley reprenne la parole.
RILEY : Je vais t'emmener. Je vais t'emmener un soir. Tu changeras d'avis. Je suis sûr que tu vas changer d'avis.
BUFFY : Je suis partante.
Willow s'approche d'eux, elle semble complètement abattue.
RILEY : Hé, Willow.
Willow sourit misérablement en réponse.
BUFFY : Salut.
WILLOW : Je sais que j'arrive mal. Vous avez des pommes. J'ai oublié les miennes.
Elle se tourne pour partir.
RILEY : Reviens. Reviens. Assieds-toi. Prends-en une si tu veux.
Elle sourit doucement, puis les rejoint.
BUFFY : On dirait qu'il s'est passé quelque chose ?
WILLOW : Non… C'est toujours pareil. Ça va.
BUFFY : Oh.
WILLOW : Vos pommes deviennent marron. C'est dommage.
RILEY : (Regardant les fruits) Ah, oui. Elles sont à l'air.
BUFFY : Oui.
WILLOW : Oui.
L'ambiance est complètement gâchée.
Le Bronze. Anya, Alex, et Buffy partagent une table.
ALEX : J'hallucine. Tu dis que Oz a fait prendre ses affaires et qu'il l'a pas appelée ? C'est pas croyable !
ANYA : Si je pouvais récupérer mes pouvoirs, je lui arracherais les entrailles, il verrait.
ALEX : Charmante attention. Seigneur, pauvre Willow. Pas étonnant qu'elle…
C'est alors qu'il voit Willow en train de danser comme une folle sur la piste de danse.
ALEX : …qu'elle passe une soirée agréable.
BUFFY : Ça alors. Elle a de la ressource.
ALEX : Je trouve que Willow danse comme un vrai petit soldat.
Willow les aperçoit.
WILLOW : (A la personne avec qui elle danse) Excuses-moi.
Willow les rejoint, plus gaie que jamais.
WILLOW : Allez quoi ! Venez ! Cette musique est géniale !
ALEX : Content de voir que t'as apporté tes… tes baskets du soir pour danser.
WILLOW : Ouais, ouais je sais… C'est parce que je me suis payée une déprime, aujourd'hui. Alors je me suis parlée à moi-même, "T'es seule, tu vas pas rester seule longtemps à broyer du noir".
BUFFY: C'est une très bonne politique.
WILLOW: Ouais ! Et ça marche aussi. Vous savez, on s'imagine que les choses de la vie se passent toujours de la même façon, mais…
Willow attrape sa veste. Une bouteille de bière se trouvant sous celle-ci tombe par terre, son contenu se déversant sur le sol.
WILLOW : Oh…
BUFFY : T'es cuite.
Willow ramasse la bouteille, en riant.
WILLOW : Cuite… Oh non. C'est… dire ça, c'est trop méchant de ta part. T'aurais dit que j'étais ivre… mais cuite !
ALEX : Willow, c'est pas bien de se noyer dans l'alcool.
WILLOW : C'est pas la noyade. Je m'évade. Et… et regardes ? (Indiquant la bouteille de bière entre ses mains) Légère. Pas forte.
BUFFY : Pas forte ? Tu te rappelles pas quand j'ai bu de la bière trafiquée et que je me suis retrouvée un million d'années en arrière ?
ALEX : Oui, je dois dire que j'ai regretté que tu ne sois pas en bikini.
ANYA : Complètement hors sujet.
ALEX : Oui c'est vrai. J'en parlerai plus.
ANYA : Je te remercie.
ALEX : (Se levant puis s'approchant de Willow) Willow, ma chérie, veux-tu me donner cette bière ?
WILLOW : Non ! Pourquoi je la donnerai ? Je suis très mal là. Tu pourrais comprendre que j'ai vraiment mal.
ALEX : On a tous eu mal, Willow.
WILLOW : Ça te va de dire ça. "Oh, plaignez-moi, j'ai une chambre dans la cave." C'est terrible.
Offensé, Alex remue juste la tête, et retourne à la table. Buffy se lève à son tour puis attrape le bras de Willow.
BUFFY : Bon, allez. Ça va comme ça, je te ramène à la maison.
WILLOW : (Eloignant son bras) Non, je veux pas y aller.
BUFFY : Tu sais que tu me diras merci d'avoir encore une amie demain matin ?
WILLOW : J'en ai assez d'être une loque comme ça. Je voudrais bien que ça s'arrête.
BUFFY : Ça viendra. Je te le promets. Mais, c'est une question de temps.
WILLOW : Si tu crois que c'est rassurant.
BUFFY : Je sais. Mais, je te dis la vérité. Le temps adoucira ta peine.
WILLOW : Y a aucun autre moyen qui ferait partir cette souffrance ? Si je le décide très fort, est-ce que… est-ce qu'elle partira plus vite ?
Buffy la regarde sans mot dire.
La chambre de Buffy et Willow. Amy, le rat, est toujours présente, dans sa cage. Buffy est endormie. Willow sort de son lit sans un bruit, puis ouvre le coffre contenant tout ce dont elle peut avoir besoin pour faire de la magie. Elle en retire quelques ingrédients et un livre.
La salle de bains commune. Willow est au centre d'un cercle composé de bougies rouges. Devant elle, se trouvent également un encensoir et un pentacle, ainsi qu'une coupe, sans oublier trois petits plateaux contenant diverses herbes.
WILLOW : Soyez témoins vous les éléments, je fais appel à vous maintenant. (Elle met quelque chose dans le pentacle en face d'elle) Contrôlez l'extérieur, contrôlez l'intérieur, au sein de la terre, de la mer, du feu et du vent. Que sur mes passions, un voile obscure soit posé. Qu'à partir de cette nuit, mes vœux se réalisent. Que tout plie devant moi.
Elle verse le contenu de la coupe sur le pentacle. Une réaction en résulte. En effet, une lumière bleue émane des bougies avant de venir la toucher, puis, les flammes des bougies grandissent. Enfin, une lumière aveuglante se produit. L'incantation a été un succès.
La chambre, le lendemain matin. Buffy est sortie. Willow qui est assise en tailleur sur son lit se regarde dans un petit miroir.
WILLOW : Ceci est mon vœu, que mon cœur puisse guérir, maintenant. (Elle soupire, pose le miroir, puis ramasse le livre de magie) Je veux que les ténèbres de la magie s'ouvrent à mon esprit. (Elle soupire à nouveau, puis pose le livre quand rien ne se passe. Elle saisit alors un coton-tige plié en deux) Je veux simplement que cette petite chose se déplie… ?
Quelqu'un frappe à la porte.
WILLOW : (Désemparée) C'est ouvert.
Giles entre, il semble quelque peu inquiet.
WILLOW : Giles, mais qu'est-ce que vous faites là ?
GILES : Oh… Eh bien, j'étais un peu inquiet à ton sujet.
WILLOW : Est-ce que Buffy vous a dit pour la bière, parce que…
GILES : Non, non, non, non, Buffy ne m'a rien dit du tout.
WILLOW : Oh, bien… oubliez l'épisode de la bière.
GILES : Avec joie. Je suis passé parce que nous étions convenus d'un rendez-vous.
WILLOW : Oh oui, je sais… l'incantation de vérité.
GILES : Oui, l'incantation… Willow, je sais que tu… (S'asseyant à côté de celle-ci) que tu passes des moments très difficiles, mais… mais, se dégager de ses responsabilités…
WILLOW : C'est pas ça… Giles, je… (Elle se lève et prend son sac) J'ai fait des recherches, et… euh… (Sortant le journal de son sac) j'ai pris le journal, mais… mais pour le magasin de magie, j'ai complètement oublié.
GILES : Oh, ça m'étonne de toi, vraiment.
WILLOW : Je sais. Je suis pas très bien. Et hier soir, j'ai même essayé une incantation pour que mes vœux se réalisent (Giles se lève). J'espérais qu'après je pourrais me sentir mieux mais, j'ai été encore moins bien.
GILES : Tu as fait ça ? Mais, je ne crois pas qu'il faut que tu fasses ce genre de choses, toute seule. Ton énergie est diminuée.
WILLOW : Oh, c'est pas vrai. J'ai dit que j'étais pas très bien, pas incompétente.
GILES : Oh, dans la mesure où tu souffres, je crois qu'il serait préférable que… que tu t'abstiennes de faire de la magie sans supervision.
WILLOW : Alors c'est une punition parce que j'ai de la peine ?
GILES : Ce n'est pas une punition. Je tiens à te dire ça parce que…
WILLOW : (S'énervant) Ah, c'est pour mon bien, c'est ça ? Tout le monde me veut du bien (Elle pose son sac sur son bureau). Personne ne veut être dérangé. La voilà la vérité ! Vous me dites tous que ça prendra du temps et qu'il faut que je sois patiente. Si vous dites tous ça, c'est dans l'espoir que je me taise.
GILES : Non, tu es injuste.
WILLOW : Pourtant… je fais tout pour être moins pesante. C'est vrai et j'ai bien l'impression que pour vous c'est jamais assez.
GILES : Et je réalise tout ce que tu essayes de faire. Je te le jure…
WILLOW : Non, c'est pas vrai. Vous dites ça comme ça, mais vous ne voyez rien.
Une lueur bleutée passe dans ses yeux comme elle prononce ces mots.
GILES : Oh... (Giles retire ses lunettes, voyant flou tout à coup. Il se frotte les yeux) Oh, pardon… Oh, mais qu'est-ce que j'ai ? J'ai… j'ai comme une curieuse impression de… Je vais te laisser… je… oui, je… On finira cette discussion plus tard.
Il sort, puis descend le couloir dans une confusion totale. Il se cogne dans un étudiant.
GILES : Oh, pardon ! Je vous demande pardon.
Il remet ses lunettes se demandant ce qui se passe.
Le salon de Giles. Spike est toujours enchaîné, mais par terre cette fois-ci. Giles tourne autour du vampire en récitant une incantation et en agitant un paquet d'herbes en train de brûler.
GILES : Elamé, ennemi, que ta force s'anéantisse.
SPIKE : Giles, vous savez… je ne suis pas très fan de tous ces tours de magie, là. On ne sait jamais ce qui peut se passer.
GILES : Eh bien, il aurait fallu y penser avant. Heu… (Il reprend sa lecture) Que ta langue trompeuse puisse… (Ayant du mal à déchiffrer les mots) Heu… Puisse… se racornir… Oh… Que… (Il retire ses lunettes) que le mensonge… (Posant le livre sur un des meubles, énervé à ne plus pouvoir lire, ni même déchiffrer les mots) Oh c'est pas vrai.
Il sort un mouchoir de sa poche, et sans s'en apercevoir, fait tomber la clé du cadenas par terre. Spike, qui le regarde précautionneusement, voit la clé aux pieds de Giles. Il l'attire doucement à lui avec son pied.
SPIKE : Hé ! Qu'est-ce qui vous arrive ?
GILES : (S'essuyant les yeux avec le mouchoir) Oh, rien du tout. Juste… un cil dans l'œil.
SPIKE : (Commençant à se détacher) Ah, oui. (Giles essuie ses lunettes) Vous ne réussirez jamais votre tour de magie si vous ne lisez pas correctement. Vous risquez de me transformer en cafard.
GILES : Oui, ce serait là une fin très généreuse pour vous, Spike.
Spike, qui s'est enfin délivré, se lève d'un bond, pousse Giles en dehors de son chemin, attrape son manteau, et sort en courant sans perdre une minute de plus.
La chambre de Willow et Buffy. Willow est en train de caresser le rat (Amy) sur son lit.
WILLOW : Il sait que je traverse un mauvais moment. Alors, je vois pas pourquoi il m'a découragée comme ça (Elle reprend le nettoyage de la cage d'Amy).
BUFFY : Ecoutes, Giles s'inquiétait, c'est tout. La magie c'est peut être dangereux, mais ça ne veut pas dire que tu n'es pas une bonne sorcière.
WILLOW : Je suis une mauvaise sorcière.
BUFFY : Non, tu es une bonne sorcière.
WILLOW : Je ne me fais aucune illusion. Si j'avais un quelconque pouvoir, j'aurais obtenu que Oz reste avec moi.
BUFFY : (S'approchant de son amie) Willow, tu n'aurais pas voulu qu'il reste avec toi uniquement…
WILLOW : Oui, je sais que je n'ai pas eu le courage de dire la formule magique d' "Aruca". En plus, j'ai raté celle de "Que mes vœux se réalisent". La seule vraie sorcière dans cette pièce, c'est Amy.
BUFFY : (Après avoir regardé le rat derrière elle) Tu es bien trop dure avec toi-même.
WILLOW : Elle a eu accès à des pouvoirs dont j'ignore tout encore. C'est vrai, d'abord c'est une fille tout à fait normale…
Le rat devient Amy. Elle est toute nue sur le lit de Willow. Amy sourit, toute excitée.
WILLOW : Ensuite pouf… c'est un rat.
Amy se transforme à nouveau en rat
WILLOW : Je pourrai jamais faire quelque chose comme ça.
Le téléphone sonne, Buffy se lève et y répond.
BUFFY : Allô ? Oh… J'arrive tout de suite. (Elle raccroche) Spike s'est échappé.
WILLOW : Et tu t'en vas ? Maintenant ?
BUFFY : (Rassemblant ses affaires) Je suis désolée… j'ai pas le choix.
WILLOW : Bon, je trouve qu'il n'y a pas urgence. Spike ne peut plus blesser qui que se soit. Et, je pensais comme je suis pas très bien qu'on pourrait se faire une soirée entre filles. On aurait mangé pleins de glaces en regardant une série débile et ensuite tu m'aurais dit que… que j'aurais jamais de diabète.
BUFFY : Je ne me vois pas passer une soirée avec toi pendant que Spike se balade dehors, tu sais ça. Et je reviens dès que je l'aurais ramené à Giles. Je te le promets.
Buffy sort.
WILLOW : Me faire ça à moi. Il est probablement déjà dehors à l'attendre. Tu vas le chopper en deux secondes…
Une lueur bleue passe à nouveau dans son regard.
Spike se trouve à l'extérieur. Il regarde tout autour de lui. Buffy arrive tout à coup.
BUFFY : (Regardant confuse autour d'elle) Je pensais pas que ça irait aussi vite.
SPIKE : Moi, non plus. J'en suis sûr pourtant. Je suis sûr que c'était là.
Il semble être à la recherche de quelque chose. Il parcourt le sol du regard.
SPIKE : Attends, c'est pas ici… Voilà, c'est là. Attends… oh non… Si.
BUFFY : Mais enfin, de quoi est-ce que tu parles ?
SPIKE : Le labo. Le commando du labo. La porte était là quand je me suis échappé.
Il indique le sol recouvert d'herbe, aucun signe de porte nulle part. Juste de la pelouse.
BUFFY : (Incrédule) On dirait que non.
Spike tombe à genoux, et commence à arracher l'herbe de ses mains.
SPIKE : Ouvrez cette porte ! Ou je vais vous tuer tous !
BUFFY : Spike, y'a rien là-dedans.
SPIKE : Laissez-moi entrer ! (Désespéré) Ecoutez-moi…
BUFFY : Bon, ça va, allez, fini la comédie !
Elle le saisit par le bras, mais il la repousse.
SPIKE : Oh, dégage !
BUFFY : Très bien, je vais t'empêcher de hurler…
Il lui donne un coup de poing dans le nez, puis crie de douleur. Elle lui donne à son tour un coup de poing dans le nez, il crie à nouveau de douleur.
La salle de bains de Giles. L'ancien observateur est en train de se mettre du collyre dans les yeux, alors que Buffy et Spike rentrent dans l'appartement en fanfare. Spike a à nouveau les poings liés.
SPIKE : Hé ! Fais attention !
BUFFY : Un mot de plus de ta part, et je te jure que…
SPIKE : Tu me jures quoi ? T'oses rien faire contre moi, parce que tu as les jetons.
BUFFY : Oh, j'ai les jetons. Je vais te montrer si j'ai les… les jetons.
SPIKE : Ouais ? Rien que du vent.
BUFFY : Giles ! Je l'ai tué sans faire exprès. Moi ça me va et pour vous, ça ira ?
La salle de bains. Giles a les yeux fermés.
GILES : Oh… euh… Une petite minute…
La cave d'Alex. Celui-ci est assis et écoute son amie se plaindre à propos de Buffy.
WILLOW : (Marchant de long en large) Je passe vraiment un moment très difficile et j'aurais cru que pour une fois Buffy aurait fait passer notre amitié en priorité.
ALEX : Tu sais, ce n'est pas seulement le fait de laisser Spike dehors.
Le salon de Giles. Buffy jette brutalement Spike dans une chaise.
SPIKE : (Menaçant) Je te jure que je vais me délivrer de cette malédiction et je boirais ton sang pendant de longues semaines.
BUFFY : (Se rapprochant de lui, menaçante à son tour) Oh, fais un seul geste… par pitié. Je vais adorer pouvoir te tuer.
Ils se lancent des regards noirs l'un l'autre.
La cave d'Alex.
WILLOW : Spike est plus important que moi. Enregistré ?
ALEX : Buffy a besoin de savoir d'où viennent ces commandos. Et pour l'instant, elle a besoin de Spike.
WILLOW : Oui, c'est ça. Pourquoi donc ne se marie-t-elle pas avec lui, en plus ?
La lueur bleutée passe à nouveau dans les yeux de Willow.
L'appartement de Giles.
GILES : (Sortant de la salle de bains) Vous ne pourriez pas arrêter de vous disputer… cinq minutes… parce que là, je dois dire que…
Buffy est assise sur la chaise qui était précédemment occupée par Spike. Celui-ci est à présent à genoux en face d'elle. Il lui tient la main.
BUFFY : C'est tellement inattendu. Oh, je sais pas quoi dire.
SPIKE : Dis oui, et fais de moi l'homme le plus heureux de la terre.
BUFFY : Oh, Spike ! (Souriante) Bien sûr que c'est oui !
SPIKE : (Arborant un large sourire) Ah !
Ils s'embrassent fougueusement… une musique à l'eau de rose pour toile de fond. Giles s'approche d'eux, retirant ses lunettes. Il est complètement abasourdi par la situation. Buffy l'aperçoit.
BUFFY : Giles ! (Agitant la main gauche afin de lui montrer sa bague de fiançailles) Vous ne croirez jamais ce qu'il m'a demandé !
Giles la dévisage, se demandant s'il est devenu fou.
La cave d'Alex.
WILLOW : (S'asseyant en face d'Alex) Je trouve ça injuste.
ALEX : Willow, j'aimerai que tu comprennes une chose. Tu réagis de cette façon parce que toi et Oz, vous vous êtes séparés. Ça n'a rien à voir ni avec Buffy, ni avec moi. Mais tu vas finir par rencontrer quelqu'un d'autre et ça ira beaucoup mieux.
WILLOW : C'est ça, oui. Parce que les relations amoureuses finissent rarement en fiascos. Je suis pas d'accord. L'amour n'est qu'une malédiction.
ALEX : C'est pas ça l'amour.
WILLOW : Oh si, c'est ça ! T'as qu'à regarder pour toi. Tu n'as qu'à faire le compte. Y-en a eu combien avant Anya ? Tu n'as fait qu'attirer les démons femelles.
ALEX : Je voulais t'aider tout simplement.
L'appartement de Giles. Ce dernier est au téléphone, il laisse un message sur le répondeur de Willow.
GILES : Willow, oui, c'est moi. Quelque chose vient de se passer. J'ai… j'ai besoin de ton aide. Je… je n'arrive pas à voir très bien. Tout… tout est complètement flou. (Il prend la bouteille de scotch) Oui, je suis certain qu'il s'agit bien d'un envoûtement parce que… enfin, il s'agit de… j'ai l'impression… qu'il y a quelque chose… qui ne tourne pas rond.
Il regarde alors Buffy et Spike dans le salon. La Tueuse apporte un mug de sang au vampire, puis s'assied sur les genoux de celui-ci.
BUFFY : Voilà chéri, comme tu l'aimes… à 36,8. (Ils s'embrassent)
GILES : … pas rond du tout.
BUFFY : Oh, il y a pleins de choses à décider. La cérémonie, les invités, la réception…
Giles les regarde, incrédule, depuis la cuisine.
SPIKE : La première chose mon coeur, je ne veux pas qu'on se marie à l'église.
BUFFY : Et que penserais-tu de faire la cérémonie en plein jour.
SPIKE : Fabuleux. Tu iras en voyage de noce avec un beau tas de poussières.
BUFFY : Sous les arbres dans le parc, l'éclairage est tamisé.
Giles s'avance prudemment dans le salon, un verre de scotch à la main.
SPIKE : Bravo, rebelote. Une brise légère écarte les feuilles des arbres, et on nous appellera Monsieur et Madame Beau Tas de Poussières.
Giles s'assied sur le canapé.
BUFFY : Arrêtes, voyons ! On parle de notre mariage et t'as l'air de t'en ficher complètement.
SPIKE : Oh, quel caractère ! Mais regardez cette bouche attirante…
Ils s'embrassent à nouveau fougueusement.
BUFFY : (Plaisantant) Oh… arrêtes…
GILES : Oui, par pitié, arrêtez.
Giles prend une bonne lampée de son verre. Buffy tend la main vers Giles afin de lui montrer sa bague.
BUFFY : Giles, vous avez vu ma bague ?
GILES : Malheureusement, pas très bien.
Giles s'enfonce dans le canapé, puis se frotte les yeux. Buffy descend des genoux de Spike et s'approche de lui pour s'asseoir à ses côtés.
BUFFY : Je ne suis pas folle. Je savais qu'il y avait peu de chances pour que vous approuviez et… mon père aura certainement la même réaction, enfin… je crois. Mais, ce sera une fête de famille, ma vraie famille. Et, j'aimerai que vous acceptiez de me donner le bras.
GILES : (Touché) Oh, Buffy ! Non… Enfin, c'est… (Reprenant ses esprits) Mon Dieu ! Mais, pour l'amour du ciel ! C'est insensé. Quelque chose te force… à agir de cette façon. Tu réalises ce que tu fais ?
Elle sourit puis regarde à nouveau dans la direction de Spike.
BUFFY : Je vis un rêve.
SPIKE : Je sens qu'il va lui falloir un peu de temps pour s'habituer à notre mariage.
BUFFY : Il ne sera pas le seul. (Elle se retourne vers Giles) Mais, personne n'a rien dit quand c'était Angel, alors…
SPIKE : (Fâché) Je t'interdis de prononcer ce nom.
BUFFY : Pardon. Heu… On devrait plutôt parler de l'endroit de la noce.
SPIKE : (Enervé) Oui, eh bien, où Angel voulait-il se marier ? On peut aussi demander le photographe d'Angel par-dessus le marché ? Et le fleuriste d'Angel, pourquoi pas ?
BUFFY : (Se levant et s'approchant de lui) Hé ! Je ressens aussi la présence de *Drusilla* au-dessus de ma tête. Et c'est pas pour ça que je passe mon temps à me demander si… si pendant notre lune de miel, tu ne vas pas penser à elle quand tu me feras l'amour.
Elle se rassied sur ses genoux. Ils s'embrassent à nouveau. Giles tend la main pour attraper son verre de scotch, mais il le fait tomber par terre.
BUFFY : (Soucieuse) Giles, ça ne va pas ?
GILES : (Regardant dans le vide) Eh bien, non. Je ne crois pas, non. J'ai… j'ai l'impression que… que… que je ne peux… plus voir. Je suis devenu aveugle.
Buffy se lève à nouveau, et se rapproche de lui, inquiète.
BUFFY : Quoi ? Mais, qu'est-ce qui s'est passé ?
Elle remue la main devant les yeux de l'ancien observateur.
GILES : Je crois à un envoûtement.
Spike, qui s'est levé entre temps, est à côté de la bibliothèque.
BUFFY : Ecoutez, je vous jure qu'on va arranger ça.
SPIKE : Ce qu'il faut c'est… (Tenant des livres) l'annuler avec une formule magique. J'ai besoin d'ingrédients.
GILES : Vous m'aidez, si je comprends bien ?
SPIKE : Oh, vous êtes comme un beau-père pour moi, Giles.
BUFFY : Vous voyez ? Moi, ça ne m'étonne pas. Spike s'occupera de vous pendant que j'irai au magasin de magie.
Buffy se lève et rejoint Spike qui la prend dans ses bras.
BUFFY : À partir de maintenant, on est une famille.
Ils s'embrassent fougueusement.
GILES : (Il se lève, puis marchant d'un pas chancelant vers la cuisine) Et bah moi, j'ai… j'ai besoin d'un petit remontant.
Buffy sort de la boutique de magie. Elle s'arrête en plein milieu de la rue. Elle regarde la vitrine d'une boutique où se trouve une superbe robe de mariée. Elle s'en approche, subjuguée. En arrière plan, nous pouvons voir Riley se promenant. Quand, il la voit, il la rejoint.
RILEY : Hé, Buffy ! Ça va ?
Buffy se tourne vers lui, puis regarde à nouveau la robe.
BUFFY : Riley, regardez… Elle est belle, non ?
RILEY : Oh, oui… Très jolie. Un peu habillé peut-être pour aller à l'école mais…
Buffy s'approche de lui.
BUFFY : Riley…
RILEY : Buffy ?
BUFFY : Je vous aime beaucoup, vous savez. Votre amitié est très importante pour moi, et si les choses étaient différentes…
RILEY : Différentes de quoi ?
Elle lui prend la main.
BUFFY : Je veux que vous me promettiez que nous serons toujours amis à l'avenir. Et je veux que vous soyez là pour "le grand jour".
RILEY : (Confus) Le grand jour…
BUFFY : Le mariage !
RILEY : (N'y comprenant rien) Le mariage ? Mais, quel mariage ?
BUFFY : Mon mariage ! (Lui montrant sa bague de fiançailles, toute excitée) Je vais me marier, vous y croyez vous ?!
RILEY : (Surpris) Bah, je… je crois que j'arrive pas bien à réaliser.
BUFFY : Oh, je sais, c'est fou ! C'est vrai, on s'est battu pendant de longues années, et puis… Oh, vous savez bien que quelques fois il suffit juste… d'un seul regard et… on sait que c'est lui.
RILEY : Ah bon ?
BUFFY : En fait, si on c'est autant battu, c'est parce que… c'est parce qu'on ne voulait pas reconnaître l'attirance qu'on avait l'un pour l'autre.
RILEY : (Confus) Tu pourrais redire ça ?
BUFFY : (Avec un grand sourire) Je suis sûre que vous allez l'aimer. Mais, en fait, personne ne l'aime vraiment…
RILEY : J'aimerai éclaircir une chose, tu veux bien ?
BUFFY : Je dois dire que moi aussi…
RILEY : Buffy…
BUFFY : Mais… (L'air rêveuse) je suis amoureuse. C'est la vérité.
RILEY : De qui ?
BUFFY : Quoi ?
RILEY : Quel est son nom ?
BUFFY : Qui ?
RILEY : Le futur mari.
BUFFY : (Avec de l'amour dans la voix) Spike !
RILEY : Ce n'est pas un nom.
BUFFY : Vous êtes furieux.
RILEY : Pas du tout !
BUFFY : Oh, mais si vous l'êtes !
RILEY : Non, tu te trompes. Vraiment je… C'est à dire que… Qui c'est ce garçon ? On le connaît ?
BUFFY : Spike ? (Riant) Oh, non, non… Il est très, très vieux.
RILEY : Vieux ?
BUFFY : Enfin, pas autant que mon ancien petit ami, mais…
RILEY : (Embrouillé) D'accord… Il est tard… et je… je me sens très fatigué ce soir, alors… alors, je vais m'en aller très loin d'ici… pour… être loin.
BUFFY : Mais…
RILEY : Non, restes-là.
Riley traverse la rue, il semble complètement perdu. Buffy, quant à elle, ne bouge pas d'un pouce. Elle le regarde s'éloigner, l'air mélancolique.
BUFFY : Et moi qui nageais en plein bonheur.
La cave d'Alex.
ALEX : (Criant en direction de l'escalier) Ça suffit, maman… tu nous as fait assez de saucisses.
ANYA : J'aime ses roulés à la confiture.
ALEX : (Rejoignant Anya qui est assise sur le lit) Chut, j'ai cru qu'elle ne s'en irait jamais. Peut-être que ce serait bien si tu prenais mas bouche pour un roulé à la confiture. (Pause) J'aurais mieux fait de me taire. Je suis un peu inquiet à propos de Willow. Elle va pas bien. J'aurais jamais dû la laisser comme ça.
Anya l'embrasse fougueusement.
ALEX : On dirait que ça va mieux.
ANYA : On s'est débarrassé de ta maman, on ne va pas s'occuper de Willow. Je trouve qu'on a autre chose à faire.
Ils s'embrassent, tout en s'allongeant sur le lit. Soudain, un démon entre avec fracas par la porte menant à l'extérieur. Ils bondissent du lit. Alex s'approche en courant du démon, qui le projette sur l'établi. Anya le frappe à son tour avec une batte de base-ball, mais le démon essaye de la lui prendre des mains. Alex, qui entre temps s'est remis sur pied, attrape le fil à linge qui traverse la cave pour étrangler le démon.
ANYA : Non, non, je le connais, c'est le démon Pargo ! Il faut le noyer pour le tuer !
Ils entraînent le démon jusqu'à l'évier, puis lui maintiennent la tête sous l'eau. A peine est-il noyé qu'un autre démon tente de pénétrer dans la cave par la fenêtre se trouvant au-dessus de l'évier.
ALEX : Mais qu'est-ce qui se passe, ici ?!
Alex prend Anya par la main, ils s'enfuient en courant.
L'appartement de Giles. Buffy tient une figurine représentant un couple de jeunes mariés - tous les deux sont blonds. Elle les fait monter sur le bras de Spike, tout en fredonnant la marche nuptiale.
BUFFY : Dam, dam, da-dam, dam, dam, da-dam, dam, dam, da-dam, dam, da-dam, dam, da-dam...
Giles est étendu sur le canapé, une serviette sur les yeux.
GILES : Donc, si je comprends bien, on ne soignera mes yeux que demain. C'est ça votre plan, n'est-ce pas ?
BUFFY : (Insouciante) Il n'y a plus de racines de tagis, dans le magasin de magie, mais ils en auront demain. J'suis sur le coup, rassurez-vous.
Elle regarde Spike, en lui montrant la figurine.
BUFFY : Ils nous ressemblent. On dirait que c'est nous.
SPIKE : (Regardant la figurine) Lui, je l'aime pas. Il est insipide. Tellement humain.
BUFFY : Oh, peinture rouge. On pourrait s'en mettre sur la bouche… le sang de l'innocent.
SPIKE : J'te reconnais bien là.
Il lui attrape la nuque pour approcher son visage du sien, puis l'embrasse à nouveau passionnément, au grand damne de Giles.
GILES : (Agacé) Je vous prie de vous arrêter ! Je vous entends vous embrasser.
Buffy et Spike s'arrêtent. Buffy pose la figurine sur la table basse et prend le cahier se trouvant sur celle-ci.
BUFFY : Chéri, on n'a pas encore parlé des invitations. Comment veux-tu qu'on t'appelle ? "William le Sanglant" ou bien "Spike" ? Je trouve que "William le Sanglant" ça risque de faire bizarre.
SPIKE : Oui, tandis que le nom de "Buffy" donnera une touche d'élégance, de bon ton.
BUFFY : (Fermant le cahier) Qu'est-ce qui va pas avec "Buffy" ?
GILES : Oh… voilà une bonne question.
SPIKE : (Ignorant Giles) Je trouve que c'est un prénom terrible.
BUFFY : Ma maman aimait ce nom.
SPIKE : Ta mère, oui, c'est un génie.
BUFFY : Je t'interdis de dire ça de ma mère.
Anya et Alex entrent en toute vitesse dans l'appartement de Giles, puis ils mettent un meuble devant la porte d'entrée.
ALEX : Fermez les fenêtres, barricadez les portes !
Giles se redresse de sur le canapé tandis que Buffy et Spike se lèvent.
GILES : Qu'est-ce qui se passe ?
ANYA : Les démons. Les démons nous poursuivent.
ALEX : Je crois qu'on les a semés, mais j'en suis pas sûr. (Voyant Spike) Spike ! Il est détaché ! (Pause) Enfin, je suppose que vous l'avez remarqué…
BUFFY : Alex, calmes-toi, tu veux ? Si tu les a semés, on va pouvoir examiner la situation. (A Spike) Peut-être qu'ils sont responsables du fait que Giles ne peut pas voir.
ANYA : Giles est aveugle ?
Alex s'approche de Giles et agite la main devant les yeux de celui-ci.
GILES : Stop, arrêtez ce genre de simagrées. Je sens une odeur de roulés à la confiture.
SPIKE : Voilà donc la fine équipe qui a fait capoter tous mes plans ? Jamais je n'ai été aussi humilié.
BUFFY : (Tenant le bras de Spike) Spike a raison. On devrait être mieux organisés.
Alex et Anya dévisagent Spike et Buffy, incrédules.
ANYA : Pourquoi tu lui tiens la main ?
Buffy et Spike se regardent l'un l'autre amoureusement.
SPIKE : Ils finiront bien par l'apprendre tôt ou tard…
Ils s'étreignent.
BUFFY : (Excitée) Spike et moi, on se marie !
ALEX : (Abasourdi) Quoi ? Comment ? Quoi ?
GILES : (A présent debout) Trois excellentes questions.
SPIKE : (A Buffy) Qu'est-ce que tu regardes ?
BUFFY : L'homme que j'aime.
Ils s'embrassent à nouveau ardemment. Anya et Alex semblent écœurés.
ALEX : Alors ça ! Je peux être aveugle, aussi ?
Anya acquiesce d'un signe de tête.
ALEX : Attends… Mariés… Ça me rappelle quelque chose… Mais quoi ? C'est quelque chose proche de moi… Travail, mémoire, travail… Oh ! Ohhhhh ! Willow !
BUFFY: (Bafouillant tout en embrassant Spike) Mm… Mmm… Willow, mais… mais… Arrêtes, chéri (Elle s'écarte un peu du vampire).
ALEX : Ça concerne Willow et ses états d'âme impossibles à supporter… et pourtant, j'ai essayé.
ANYA : Alors, j'ai le droit de plus être gentille avec elle ?
BUFFY : C'est vrai qu'elle est fatigante, mais je ne vois pas pourquoi elle serait concernée…
ALEX : Elle m'a dit que j'attirais les démons femelles et… et que vous deux (Pointant Spike et Buffy du doigt) vous alliez vous marier… Et…
GILES : (Réalisant ce qu'il se passe) Et que je ne verrai plus rien.
BUFFY : Elle a fait de la magie.
GILES : Oui… Elle voulait que ses vœux soient exaucés et ce qu'elle a dit a pu se réaliser.
BUFFY : Et tous les deux vous êtes concernés. J'y ai probablement échappé parce que je suis une Tueuse. C'est peut-être une sorte d'immunité.
ALEX : (Sarcastique) Mais oui, c'est ça. Tu te maries avec Spike parce que vous êtes faits l'un pour l'autre.
BUFFY : Alex.
SPIKE : Ça va… On t'a rien demandé à toi.
GILES : Ecoutez-moi, Willow ignore ce qui se passe ici, elle n'en a probablement aucune idée.
ALEX : Il faut la retrouver.
BUFFY : Faisons-le avant que quelqu'un soit blessé.
Giles hoche la tête, puis avance. Cependant, comme il n'y voit plus rien, il se prend les pieds dans le canapé, et tombe par terre.
Les couloirs de Stevenson. Willow se rend dans sa chambre, elle semble complètement abattue. Une fois à l'intérieur, elle se fait attraper par un démon, qui place les mains sur ses tempes. Une réaction s'ensuit, durant laquelle des éclairs d'énergie et du vent se produisent dans le dortoir.
Buffy, Spike, Alex, et Anya descendent les couloirs de Stevenson, ils approchent à grands pas de la chambre de Buffy et Willow. Le vampire et la Tueuse se tiennent la main.
ALEX : Mais pourquoi il vient avec nous ? (Indiquant Spike)
BUFFY : Alex, Spike va devenir mon mari. Je ne veux pas qu'il soit exclu.
SPIKE : Je suis d'accord avec Alex. Je ne vois pas pourquoi on se donne autant de mal pour eux.
BUFFY : Spike, ils sont mes amis. En plus, ça fait partie de mon travail.
SPIKE : Pour l'instant.
BUFFY : Quoi ? Tu veux que j'arrête de travailler ?
Elle ouvre la porte de leur chambre. Elle y entre, suivie par Anya et Alex.
SPIKE : (Toujours dans le couloir) Et attends… ton boulot, c'est de faire mourir mes amis ? Ah, bah oui, ça mérite qu'on s'y attarde (Il rentre).
La chambre de Buffy et Willow. Il y a un large cercle noir sur la moquette.
BUFFY : Ça a été brûlé.
ANYA : D'Hoffryn. Je pense qu'il a dû ouvrir une brèche, le salop.
BUFFY : Qui ?
SPIKE : Oh, Buffynouche… (Tenant une jupe très, très courte et orange appartenant à Buffy) Portes ça pour le dîner, et j'oublierai ce que je viens de dire.
BUFFY : La ferme, chéri.
ANYA : D'Hoffryn. C'est lui qui m'a transformé en démon, il y a 1120 ans.
BUFFY : Pourquoi s'attaquerait-il à Willow ?
ANYA : Je ne pense pas qu'il l'ait fait.
Une pièce de couleur noire ébène. D'Hoffryn parle à Willow. Ils sont entourés par divers démons.
D'HOFFRYN : Tu as beaucoup de colère et de peine. Ta magie est efficace mais ta peine… elle est comme un cri qui est parvenu jusque dans notre dimension. On a entendu ton appel.
WILLOW : Ecoutez, je suis désolée. Je vais essayer d'avoir… une colère silencieuse. A bientôt.
Elle se tourne pour partir, mais elle se trouve face à face avec d'autres démons. D'Hoffryn la rappelle.
D'HOFFRYN : Notre intention n'est pas de diminuer ton potentiel… c'est tout le contraire.
Willow se rapproche de lui, effrayée et confuse.
Anya, Alex, Buffy, et Spike marchent à vive allure dans le cimetière.
ANYA : Je broyais du noir, j'étais désespérée. Pour me venger, j'ai jeté des petits sorts… des furoncles au pénis, enfin ce genre de choses.
ALEX : Pitié, épargnes les détails.
ANYA : Alors, D'Hoffryn est rentré en contact avec moi pour m'élever.
BUFFY : Ça veut dire ?
ANYA : Il a fait de moi un démon.
BUFFY : Mon Dieu, Willow. Mais, tu peux l'appeler de cette chapelle, non ? Tu peux les supplier d'arrêter… (Elle s'approche d'une crypte en courant. Elle est toute excitée) Ohhh ! Spike, tu as vu cet endroit idéal pour les photos ?
SPIKE : Non, non, je crois que je n'aime pas trop les flashs.
Un démon s'approche d'eux. Alex le voit et le pointe du doigt.
ALEX : Ha… Un démon.
Buffy s'approche du monstre.
BUFFY : D'accord, écoutes… on va faire ça sans abîmer trop ton maquillage.
Buffy et le démon commencent à se battre. Elle vient à peine de s'en débarrasser qu'un autre monstre apparaît.
BUFFY : Allons-y !
Tous les quatre entrent en courant dans la crypte où ils se barricadent du mieux qu'ils peuvent.
BUFFY : Spike !
Le vampire rejoint Buffy. Tous les deux soulèvent une pierre tombale qu'ils mettent contre la porte d'entrée de la crypte. Pendant ce temps, Anya se rend dans le fond de la crypte où elle s'agenouille par terre pour tracer un cercle autour d'elle.
ANYA : Béni soit le nom "D'Hoffryn". Que ce cercle soit le chemin qui nous conduit au monde d'Arashmahar. Que les démons répondent.
Dimension d'Arash Ma'har. D'Hoffryn continue de parler à Willow.
D'HOFFRYN : La peine et la souffrance que tu as apportées à ceux que tu aimes t'ont été inspirées. Tu es digne de nous rejoindre, à Arashmahar.
WILLOW : Peine… Quelle peine ?
Buffy est en train de se faire étrangler par un démon qui a réussi à l'attraper depuis l'une des fenêtres de la crypte. Alex et Spike quant à eux, tentent d'empêcher les démons d'entrer, en s'appuyant de toutes leurs forces contre la pierre tombale.
SPIKE : Buffy !
ALEX : Ça se passe pas très bien, ici.
ANYA : (Continuant l'invocation) Ecoutez ma supplication. Nous plions devant vous tels des roseaux qui… Non, attendez, non… Nous nous courbons comme un roseau… (Elle respire profondément) Béni soit le nom du démon D'Hoffryn, que ce cercle soit…
Buffy parvient enfin à se libérer du démon qui l'étranglait. Elle rejoint Spike et Alex à vive allure afin de les aider à maintenir la pierre tombale en place.
SPIKE : Ils sont trop forts. Je ne peux pas me battre. S'ils arrivent à rentrer, je serai incapable de te protéger.
BUFFY : Tu crois que j'ai besoin de ton aide ?
SPIKE : Oh, bon sang ! Mais pour qui tu te prends à la fin ?!
Les démons parviennent enfin à entrer. Spike et Alex se font envoyer balader par les monstres, tandis que Buffy se bat contre ces derniers. Anya, qui a fini sa supplication, attaque le démon attaquant Alex, mais elle se fait promptement envoyer balader à son tour. La bataille continue de plus belle.
Dimension d'Arash Ma'har. D'Hoffryn montre à Willow ce qui se passe sur terre. Celle-ci voit alors ses amis en train de se faire battre à plates coutures.
WILLOW : Oh, mon Dieu. Mais, c'était pas mon intention !
D'HOFFRYN : Tu l'as fait. Tes pouvoirs sont immenses. Tu feras un excellent démon vengeur.
WILLOW : Non, pitié ! Oh, ils ont besoin d'aide, je vous en prie !
D'HOFFRYN : Ceci ne me concerne en rien. (Lui caressant le visage de la main) C'est toi qui m'intéresse dans cette affaire.
WILLOW : Vraiment ? Non, n'y voyez aucune insulte… Oh, c'est vrai, vous avez été très gentil, et conciliant, mais… je ne désire pas être un démon. Je veux retourner vers mes amis à temps pour les aider.
D'HOFFRYN : (Menaçant) C'est ça ta réponse ?
WILLOW : Oui. Oui.
D'HOFFRYN : Je suis navré d'entendre cela. (D'un ton plus doux) Très bien. Voici mon talisman. (Il le lui tend, Willow le prend) Si tu changes d'avis, tu nous feras signe.
Il fait un signe de la main, puis elle disparaît.
Buffy qui se bat encore contre les démons, voit Spike se faire projeter par l'un d'entre eux à travers la crypte. Elle parvient alors à se débarrasser du démon qui l'attaque, puis elle ferme la porte, s'approche en courant de Spike, et s'agenouille à ses côtés, tandis qu'Anya et Alex se débattent toujours avec leur démon.
BUFFY : Chéri, oh, Spike… Comment ça va ?
SPIKE : La Tueuse…
Ils s'embrassent passionnément.
ALEX : (Se faisant étouffer) Aidez-moi !
Willow apparaît soudain, avec un éclair et un coup de tonnerre, dans la crypte.
WILLOW : Que s'en aillent les blessures affligées. Que ma volonté puisse être exaucée. Et que ces mots de paix et de mesure fassent que soit brisé cet envoûtement magique.
Des coups de tonnerre et des éclairs se produisent à nouveau. Soudain, les démons disparaissent. Buffy et Spike s'écartent l'un de l'autre, puis se regardent, de l'horreur et du dégoût visibles sur leur visage.
BUFFY : Oh…
SPIKE : Oh, bon sang !!!
Ils se relèvent d'un bond, puis s'essuient la bouche, tout en ayant des hauts le cœur.
BUFFY : Oh, la bouche de Spike ! J'ai pu embrasser Spike ! Bah !
Tous les quatre réalisent, soudain, que Willow est ici. Ils se tournent doucement vers elle. Elle leur sourit d'un air penaud, et leur fait signe de la main.
WILLOW : Salut.
La cuisine de Giles. Willow est en train de faire des cookies au chocolat. Elle les met dans l'assiette qu'Anya est en train de tenir.
ANYA : Combien de temps tu vas continuer à en faire ?
WILLOW : Oh, j'en ferai aussi longtemps que je me sentirai coupable. En fait, je crois que je vais devoir dépasser le million. Et en ce qui concerne Giles, j'en ai pour la vie entière.
Elle prend le plat des mains d'Anya et rejoint Giles et Alex qui sont dans le salon.
ALEX : (Tenant une pendule, à quelques pas de l'ancien observateur) L'heure ?
GILES : (Depuis le canapé où il est assis) Euh… Deux heures cinq. Jeudi.
WILLOW : (A Giles) Tenez, cookies. Garantis sans magie aucune. A la vanille.
Giles retire ses lunettes, puis prend un cookie.
GILES : (Fronçant les sourcils) Mmm, très drôle, ils sont au chocolat, ça je peux voir. J'ai encore besoin de lunettes. Tu aurais pu faire un effort et m'accorder 10 sur 10 à chaque œil.
Willow sourit puis s'approche de Buffy, lui tendant l'assiette de cookies. Spike est en face de celle-ci, de nouveau ligoté à une chaise.
WILLOW : Manges un cookie, soulages ma peine ?
BUFFY : (Elle en prend un, puis en prend une bouchée) Mm… Meilleur.
WILLOW : Ça m'enlève 30% de culpabilité, de les faire, mais seulement 7% de mon marasme intérieur. Je crois que ça va prendre du temps.
BUFFY : Et ça passera.
SPIKE : Est-ce que j'ai droit à un cookie ?
BUFFY : Non.
SPIKE : Ecoutes, je dois avaler quelque chose. J'ai le goût… Buffy qui est resté dans la bouche.
BUFFY : Tu es un porc, Spike.
SPIKE : Ouais… c'est sûr que c'est pas moi qui ait voulu "Le Beau Danube Bleu" pour commencer le bal.
Il le dit assez fort pour que Giles, Anya, et Alex entendent. Ils se tournent comme un pour dévisager Buffy qui les regarde à son tour.
BUFFY : C'est à cause de la magie.
Buffy devient toute gênée, puis sort de la pièce. Willow jette un regard mauvais à Spike, puis lui met un cookie dans la bouche. Elle suit Buffy dans la cuisine.
WILLOW : Tu penses pouvoir un jour me pardonner ?
BUFFY : Il faudra que tu trouves une incantation pour que j'oublie. (Stupéfaite) J'étais amoureuse de lui. On s'est promis le mariage. (Elle grimace)
WILLOW : Mais, ce qu'il y avait de bien c'est que vous vous entendiez.
BUFFY : Même pas. On se disputait sans arrêt. Et les histoires de mecs… c'est terminé, j'en ai *plus* qu'assez. Ce que je souhaiterai maintenant, c'est… avoir une relation sympathique, tranquille, facile, mais… Oh mon Dieu ! Riley doit penser que je suis fiancée.
WILLOW : Quoi ?
BUFFY : (Paniquée) Riley. Il… il s'est sauvé. Mais qu'est-ce que je vais pouvoir lui raconter ?
Le campus. Buffy et Riley marchent ensemble. Buffy rit.
BUFFY : Oh, vous pensiez que j'étais sérieuse ?
RILEY : Eh bien, non… Heu, c'était pas sérieux, alors ?
BUFFY : Oh, non… pitié ! Je me marierai pas avec un dénommé Spike.
RILEY : Pourquoi pas. J'en sais rien, je te connais pas assez.
BUFFY : Non, c'est que… j'ai vu une sorte de peur dans vos yeux quand vous m'avez vue devant cette boutique et… et j'ai décidé de vous jouer un tour à ma façon.
RILEY : Il n'y avait *aucune* peur dans mes yeux.
BUFFY : Si, je l'ai vue. Vous m'avez regardée comme si j'étais une créature tombée du ciel.
RILEY : Alors… alors, tu as décidé de me raconter ce roman ?
Ils s'arrêtent de marcher.
BUFFY : Mmm, mmm.
RILEY : Donc, tu es folle.
BUFFY : Mmm, mmm.
RILEY : Mais, tu es seule ?
BUFFY : Oui.
RILEY : Je prends note. C'est… une autre petite pièce dans le puzzle de Buffy.
BUFFY : Vos connaissances sont encore légères en ce qui concerne les femmes.
Il lui met la main dans le cou, comme s'il s'apprête à l'embrasser.
RILEY : (Souriant) Tu m'apprendras.
Il se tourne puis s'éloigne, laissant Buffy derrière lui en train de le dévisager.


Ecrit par Kusum
Ecrit par loleuse 
Activité récente
Actualités
12 Deadly Days

12 Deadly Days
Blumhouse Television (une boîte de production spécialisée dans les films et séries de genre) et...

Muscle & Fitness

Muscle & Fitness
Le dernier numéro du magazine 'Muscle & Fitness', spécialisé en musculation et en fitness, consacre...

Brooks Brothers 3rd Annual Holiday Party

Brooks Brothers 3rd Annual Holiday Party
Charlie Weber s'est rendu à la 3ème édition de la soirée 'Brooks Brothers Holiday Party', organisée...

6th Annual Santa's Secret Workshop

6th Annual Santa's Secret Workshop
Cela devient une tradition de fin d'année pour Sarah Michelle Gellar car, une fois n'est pas...

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof
Plus d'un an après que Sarah Michelle Gellar / Cendrillon et Whitney Avalon / Belle se soient...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Sonmi451 (23:24)

Haaa ça je sais! lol

CastleBeck (23:25)

Sur ce, moi, il parait que je dois retourner travailler (et pelleter), alors je vous souhaite une excellente fin de soirée et une bonne nuit

stanary (23:26)

Bon courage au travail
Bonne nuit et bonne fin de soirée.

Sonmi451 (23:28)

Travailles-bien !

CastleBeck (23:29)

Merci

Sonmi451 (23:35)

Sur ce j'y vais aussi.

Sonmi451 (14:23)

Bonne journée à tous! Et Joyeuse St-Nicolas!

arween (18:40)

Vous êtes nombreux à fêter la Saint Nicolas ?

Xanaphia (19:04)

En tout cas chez moi aussi ça se fête Alors bonne Saint Nicolas

arween (19:05)

Dans le sud, ça ne se fête pas du tout

Xanaphia (19:11)

Et oui c'est plutôt du nord et de l'est de la France +la Belgique, si je ne dis pas de bêtise ^^

arween (19:11)

ouais donc loin de chez moi ^^

Xanaphia (19:12)

vous avez des fêtes spéciales par chez vous ?

arween (19:13)

Non rien du tout

arween (19:13)

Ah attends si on la fête de mai.

arween (19:14)

Mais je crois que c'est juste à Nice

Xanaphia (19:14)

la fête de mai ?

mnoandco (19:14)

Oui, chez moi aussi il y a la Saint Nicolas (Nord Est) ! et le père fouettard...pour les pas gentils...ne me sens évidement pas concernée!

arween (19:15)

Honnêtement je ne sors pas beaucoup là où il y a foule alors je sais pas trop ce qu'ils font

Xanaphia (19:15)

coucou ah oui le folklore local ^^

Lolo1710 (19:27)

Saint Nicolas c'est sacré en Belgique, les primaires font un spectacle chaque année puis les autre c'est surtout pour les bonbons ?

Xanaphia (19:29)

Ou les chocolats et les coquilles

Lolo1710 (19:41)

Ouaip, un truc génial aussi mais c'est peut être que dans mon école, c'est les filles qui font régime et qui troc des bonbons contre des mandarines

Sonmi451 (21:20)

Moi je fais saint-Nicolas car mon homme est du nord-Est mais ma fête à moi arrive jeudi. ^^

Sonmi451 (21:20)

Avec la fête des lumières.

Sonmi451 (21:21)

Bonsoir au fait!

Xanaphia (21:30)

Bonsoir Ah la fête des lumières ça doit être joli ^^

Sonmi451 (21:36)

Très.

Sonmi451 (21:37)

Cette année, je vais me contenter de mettre les lampions aux fenêtres.

serieserie (08:40)

Bonne journée de chasse aux cadeaux sur la citadelle!

seriepoi (11:05)

Bonjour tout le monde ! Vous pouvez, si vous le souhaitez, venir sur le quartier "True Blood" pour commenter le (très) beau calendrier de décembre, fait par Sonmi. Merci par avance et bon dimanche à tous.

ObikeFixx (11:25)

Bonjour tout le monde! En plus du nouveau sondage, n'hésitez à venir découvrir le nouveau calendrier et la nouvelle photo du mois sur le quartier "The Last Ship"

Phoebus (14:15)

Bonjour tout le monde ! Il ne vous reste plus qu'une journée pour voter pour la voter de l'épisode 8x05 de The Vampire Diaries et pour participer à la review de cet épisode.

serieserie (16:44)

Inscrivez-vous vite pour la grande partie d'HypnoGame Arrow qui aura lieu dans 6 jours!! Rendez-vous dans les forums de l'accueil!!

arween (18:46)

Venez voir les nouveaux calendriers de The Night Shift (serie²) et Dollhouse (Xana).

emeline53 (19:24)

Seulement 2 persones pour commenter le design Noël de The Fosters ? Venez donner votre avis en plus, un sondage sur votre souhait de cadeau est en ligne !

stella (19:25)

Special spécial Noel sur le quartier Downton Abbey et sans oublier son calendrier de l'avent original

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

serieserie (09:07)

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la grande soirée HypnoGame Arrow dans les forums de l'accueil ou par MP!!!

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Titepau04 (22:11)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

mnoandco (09:56)

Coucou! Le quartier Blacklist propose 3 calendriers totalement différents et de circonstances pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir les commenter.

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

arween (13:12)

Bonjour à tous ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift ainsi que le calendrier et le sondage. Et sur Dollhouse, il y a un nouveau calendrier qui ne demande qu'à être commenté

roro73 (15:22)

Bonjour Nouveau sondage et nouvelles PDM sur Wildfire. Venez nous voir, on s'ennuie un peu =P

mamynicky (19:11)

Edgemont a besoin de clics sur son sondage. Merci

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play