VOTE | 378 fans |

Script VF

Cimetière de Sunnydale, un vampire sort de terre. Une silhouette fine et féminine dont on ne voit que les jambes, l'attends. Willow regarde la créature en esquissant un sourire.

WILLOW : C'est ça beau brun. Viens me chercher. (Le vampire avance, pas du tout intimidé, Willow elle, ne semble plus aussi confiante. Alex arrive alors et le prends par derrière).

ALEX : Je le tiens, à toi ! (Oz sort d'un buisson mais il a du mal à prendre le pieu qui se trouve dans sa poche). C'est quand tu veux ! (Le vampire fait une figure acrobatique et envoie le musicien à terre puis il se délivre de l'emprise d'Alex, qu'il envoi sur Willow. La créature maléfique part en courant).

WILLOW : Il s'enfuit et awouh ! (Oz se relève et lance son pieu pour tuer le vampire mais le bout de bois atterrit et rebondit sur une pierre tombale).

OZ : Y a pas à dire, il faut que je m'entraîne. (Il se tourne vers sa petite amie). Ça va toi ?

ALEX : D'abord, comment il fait toutes ces acrobaties ? C'est quoi ce mec ?

OZ : Euh, je crois que Andrew Hoelich était champion de gymnastique.

ALEX : Mais oui, bien sûr. Je m'en souviens. Tricheur ! (Dit-il au vampire qui est partit). Bon et euh, j'ai un autre problème qui me turlupine. Je t'ai entendu dire, beau brun ?

WILLOW : Eh, ben. Buffy disait toujours, une blague ou un jeu de mots rigolo et ça déstabilise le vampire,  je crois. Ça lui très fait peur, parce qu'il pense que si je rigole, c’est que je suis forte. Je sais, il faut que je travaille un peu sur le sujet mais ça vaut le coup d'essayer quand même !

OZ : Euh, si je puis me permettre, le style de Buffy, c'est un classique. Et toi, ton style, il est très original.

ALEX : J'ai toujours trouvé incroyable la, la façon de se battre de Buffy mais j'ai l'impression qu'on ne la prend jamais très au sérieux. (Il ramasse un sac d'armes, prêt à partir).

WILLOW : Alex, c'est du passé maintenant.

ALEX : Ah, euh, désolé. Dans le passé, on ne la prenait jamais très au sérieux. Voilà. Et euh et quand elle reviendra, ce sera pareil.

WILLOW : Tu crois que Buffy sait qu'on reprend l'école demain ?

OZ : C'est demain ?! Ah ouais. Belle journée.

WILLOW : Oh, euh, je vais être un peu, occupée mais, mais seulement jusqu'à trois heures. C'est l'heure à laquelle tu te lèves d'habitude.

ALEX : Je suis impatient de revoir Cordélia ! J'arrive pas à croire que je suis impatient de revoir Cordélia.

WILLOW : Je me demande quel est le premier devoir qu'on aura à faire ? (Alex la regarde, consterné).

WILLOW : Toi t’es tout retourné à l'idée de voir Cordélia, chacun ses soucis.

OZ : On devrait peut-être rentrer ?

ALEX : Ouais. (Ils partent).

WILLOW : Dite, ce serait génial si Buffy se pointait demain. Comme si rien ne s'était passé.

ALEX : Impossible, elle s'est fait virer.

WILLOW : Je sais mais j'aimerais, j'aimerais bien savoir où elle est.

Buffy marche sur une plage, vêtue d’une robe. Des vagues frappent le rivage et une légère brise caresse la Tueuse, tout comme les rayons du soleil. Elle s’arrête devant l’océan puis Angel arrive derrière elle. Il pose ses mains sur la taille de la jeune femme. Blottie contre lui, Buffy effleure tendrement la joue de celui qu’elle aime.

BUFFY : Tu m'as retrouvé comment ?

ANGEL : Même aveugle, je te retrouverais.

BUFFY : Tu resteras avec moi ?

ANGEL : Pour toujours. C'est là le problème...même si tu me tues, je ne te quitterais jamais. (Buffy se réveille dans un appartement, à Los Angeles. Elle se lève et regarde par la fenêtre, une rue dans laquelle raisonne une sirène de police).

 

GENERIQUE

 

La Tueuse travaille en tant que serveuse, dans un petit restaurant. Elle prend deux plats et se dirige vers les clients, deux routiers.

BUFFY : Vous ne voulez rien d'autre ?

ROUTIER : Non, ça ira ma belle. (L'autre en profite pour mater les fesses de Buffy.)

BUFFY : Vous payerez au comptoir.

ROUTIER : Je peux te payer autrement si tu veux ? (Les deux hommes rient tandis que la jeune femme s’éloigne mais l’un d’eux pose sa main sur les fesses de Buffy. Elle les regarde dangereusement mais elle se dirige vers un jeune couple).

BUFFY : Vous avez choisis ?

RICKIE : Oui, je crois qu'on a choisis. Euh ... (Il regarde le badge de Buffy). Anne.

BUFFY : Qu'est-ce que je vous sers ?

RICKIE : Euh...qu'est-ce qu'on peut avoir avec, avec ça ? (Il dépose un petit paquet de pièces sur la table).

BUFFY : Euh...

LILY : On peut avoir du gâteau ?

RICKIE : Sois pas stupide. Il faut manger sainement. Non, pas de gâteau ! (Il regarde Buffy). Tarte aux poires ?

BUFFY : On a de la tarte aux pêches mais je ne garantis pas qu'il y ait de la pêche dedans. (Elle prend quelques notes).

LILY : On aurait pas dû claquer tout notre fric.

RICKIE : Eh ben quoi ? Ça valait le coup. Eh regarde ça ! (On voit un cœur tatoué la moitié sur le bras de la fille avec le nom de son copain à l'intérieur, et l'autre partie sur le bras du garçon, avec le nom de la fille.)

BUFFY : C'est joli. C'est joli et indélébile.

RICKIE : Oui, pour toujours. C'est ça l'idée. (Lily regarde Buffy attentivement).

LILY : Hey, je te connais ?

BUFFY : Non, ça j'en doute.

LILY : Si. D'où tu viens ?

BUFFY: Deux tartes aux pêches. (Elle se rend au comptoir).  Je me sens pas très bien. Est-ce que tu pourrais me remplacer ? (Dit-elle à une autre serveuse).

SERVEUSE : Bien sûr. D'accord. (Buffy jette un dernier coup d'œil puis s'en va).

Dans la bibliothèque du lycée, Giles et Willow sortent des rayonnages.

GILES : Tout c'est bien passé au cimetière ?

WILLOW : Il s'est enfui. Il faut qu'on revoit un peu notre système parce que les vampires s'enfuies toujours. (Giles rigole doucement). Mais, je crois qu'on s'améliore !

GILES : Pour l'amour du ciel, faîtes attention. Hum. Tu sais que j'apprécie vos efforts pour limiter la population de vampires jusqu'à ce que Buffy soit de retour mais si quelque chose devait vous arriver, si vous étiez tués, je crois que je le vivrai assez mal.

WILLOW : Ça vous rendrait triste ?

GILES (Petit rire) : Oui, c'est ça.

WILLOW : On va essayer de rester en vie. C'est le point le plus important de notre mission ! Rester en vie ! 

GILES : Bien. Ce livre là, tu vas l'adorer. (Willow s'apprête à sortir avec ses livres. Elle croise Cordélia). 

WILLOW : Salut. 

CORDELIA : Ah, Willow ! 

WILLOW : C'était bien tes vacances ? 

CORDELIA : Oh, ne me le demandes pas, je t'en prie. Las Palmas était un véritable cauchemar, je te jure. On te donne des ordres tout le temps, on t'organise des grandes fêtes et j'utilise des guillemets sarcastiques. Plus le fait que ça grouille de cafards à Mexico. Plus gros que des mammouths .Un véritable enfer ! Et toi tes vacances ? 

WILLOW : Oh, ça a été. 

CORDELIA : Alex est dans le coin ? 

WILLOW : Oui, ben, oui, quelque part. 

CORDELIA : Bon, génial ! Je ne l'ai pas encore vu. De quoi j'ai l'air, ça va ? 

WILLOW : Oh, oui. 

CORDELIA : Et mes cheveux ? 

WILLOW : Oh, ils sont bien. 

CORDELIA : Il n'a pas rencontré quelqu'un cet été ? Non. Qui pourrait-il bien rencontrer à Sunnydale ? Oh, à part des monstres et des trucs atroces mais il a toujours été attiré par les monstres. Comment sont mes cheveux ? 

WILLOW : Toujours bien. Salut ! (Dit-elle à Oz).

CORDELIA : Peut-être qu'il m'a oubliée ? 

WILLOW : Pourquoi ? Mais non. 

CORDELIA : Enfin, je ferais en sorte qu'il se souvienne de moi. Salut. (Elle part, alors qu’Oz s’avance vers sa petite amie). 

WILLOW : Tu es venue me rendre visite ? 

OZ : Euh. 

WILLOW : Tu es venue avec des bouquins ? Des bouquins pour moi ? 

OZ : Euh, non. En fait, ils sont pour moi. 

WILLOW : Je ne comprends pas. 

OZ : Bah, je vais te raconter, tu vas rire. Tu te rappelles que je n'ai pas eu mon diplôme ? 

WILLOW : Je me souviens que tu avais raté certaines matières. Mais c'est pour ça qu'il y a des cours de rattrapages l'été. 

OZ : Oui mais tu te rappelles que j'y suis pas allé ? (Un étudiant court dans le couloir pour rattraper l’un de ses camarades. Un professeur assiste à la scène).

GARCON : Oh, eh, attends-moi ! 

PROF : Doucement jeunes gens. Les vacances sont finies. Un peu de calme. 

WILLOW : Mais non, tu ne m'avais rien dis. Comment suis-je sensée réagir à cette alarmante nouvelle ? 

OZ : Ben je, je me suis dit, que tu trouverais ça mignon. 

WILLOW : Traditionnellement, redoubler une année n'a rien de très gratifiant. (Ils s'arrêtent aux croisements des couloirs). Et, et tu es pratiquement un génie. Tu es monsieur meilleurs notes. Je trouve ça assez bizarre. 

OZ : Ah bon. Alors tu trouves pas ça mignon ? (Alex les rejoints). 

ALEX : Vous avez vu Cordélia ? 

WILLOW : Je l'ai vu elle est par là. 

ALEX : J'espère que j'ai pas trop l'air crétin, parce que, je suis intimidé. Ça risque de devenir chaud, si vous voyez ce que je veux dire ? Préparez les lances à incendies. Je commence à avoir l'air crétin là ? Ok, bye. (Il part mais il retourne auprès de ses amis.)  Comment...

WILLOW : Tes cheveux sont bien. 

ALEX : Génial. (Il repart. Larry discute avec l’un de ses camarades).

LARRY : Ça va être notre année, je peux te le dire. On sera les meilleurs, les rois du foot. Je suis dans une de ces formes ! Je suis un roc ! Tout l'été, j'ai mangé des blancs d'œufs. Si on se concentre, si on est un peu disciplinés et qu'on est pas dérangés par des morts mystérieuses, Sunnydale va faire un malheur ! 

WILLOW : J'essaye de trouver ça mignon mais je reste quand même coincée sur bizarre. 

OZ : Bon, faisons un compromis,  je suis d'accord pour excentrique en mettant une option sur cool. (Un peu plus loin, Alex tombe sur Cordélia). 

ALEX : Salut.

CORDELIA : Salut.

ALEX : Alors, bonne vacances ? 

CORDELIA : Oui, oui, très bonnes. 

ALEX : Cool. 

CORDELIA : Oui.

ALEX : Bon, à toute à l'heure ?

CORDELIA : Oui. Comme tu veux. (Chacun part de son côté, gêné et intimidé). 

À Los Angeles, Buffy est assise sur son lit, elle déprime. Puis elle marche dans la rue, en tenue de serveuse. Un homme distribue des tracts aux sans-abris sous un soleil radieu. La Tueuse passe devant une sans-abri. 

FEMME : Je suis personne. Je suis personne.

A Sunnydale, Giles est au téléphone dans la bibliothèque. 

GILES : Oui ! Merci. Merci ! (Il raccroche et sort rapidement de son bureau et regardent Alex et Willow qui sont assis, en train d’étudier). J'ai un tuyau. Un ami à Oakland. Il a vaguement entendu parler de, d'une jeune fille qui se serait battue contre des vampires il y a, il y a environ une semaine. (Il enfile sa veste). J'ai un avion qui part dans une heure. 

ALEX : Et quelle différence il y a avec les tuyaux qu'on a eus jusqu'ici ? 

GILES : Euh, et bien, c'est qu'il serve un repas sur ce vol. 

ALEX : Je vais vous paraître rabat-joie, Giles. Vous espérez et après il s’avère que vos tuyaux sont plus que percés et c'est encore pire. 

WILLOW : Mais vous avez raison de continuer à chercher. Ce serait idiot de laisser tomber. 

ALEX : Euh ! Oui ! C'est certain ! 

GILES : Oui. Oui. Il faut continuer. Bon, bon je dois y aller. (Il quitte la pièce). 

WILLOW : Cette fois, peut-être qu'il la retrouvera. 

ALEX : Il la retrouvera, lorsqu’elle voudra qu'on la retrouve. 

À Los-Angeles, Buffy marche seule dans une rue, la nuit. Lily arrive derrière elle.

LILY : Anne ? Anne ?...Buffy ? (La Tueuse en tenue de travail, s’arrête. Lily s’approche de Buffy). Te fâches pas. Ça va, je vais pas te dénoncer. Je crois que tu ne me reconnais pas. 

BUFFY : Lily ? 

LILY : Non, je parle d'avant, Sunnydale. En ce temps-là je m'appelais Chanterelle et je faisais, enfin, j'étais dans une secte qui glorifiait les vampires. C’était stupide, je sais. 

BUFFY : Ah, oui, je m'en souviens. 

LILY : Et, et tu nous as sauvé la vie. J'ai jamais eu l'occasion de te remercier. 

BUFFY : Est-ce que tu as dit à quelqu'un qui j'étais ? 

LILY : Oh, non, non, non. Même pas à Rickie. C'est vrai, j'ai été très surprise de te voir ici, à faire la serveuse. Mais j'aurais rien dis. Je, je sais trop ce que c'est que de vouloir disparaître.  (Elles commencent à marcher). 

BUFFY : Et toi alors ? Tu, tu vis près d'ici ? 

LILY : Oh. Il y a pas mal d'endroits, qui sont abandonnés et alors on s'installe et on squatte. Et, pourquoi tu te fais appeler Anne ? 

BUFFY : C'est mon deuxième prénom. 

LILY : Lily ça vient d'une chanson. Rickie me l'a choisi. Je passe mon temps à changer de nom. Chanterelle c'était, ma période exotique. 

BUFFY : Oui, c'est joli. C'est un champignon. 

LILY : C'est vrai ? C'est vraiment ridicule.  BUFFY : Oh, euh et bien, tu n'as qu'à dire que c'est un champignon exotique si ça peut te remonter le moral. 

LILY : Avant ça, je suivais un drôle de prêtre qui m'appelait sœur Rayon de Soleil. 

BUFFY : Et comment ils t'appellent chez toi ? (Lily détourne le regard). C'est joli Lily. 

LILY : Ça ou autre chose. Dis est-ce que t'as de l'argent ? Enfin, si je te demande ça, c'est que, enfin, c'est parce que, je connais quelqu'un. Un mec qui organise une rave dans un sous-sol. Si t'as envie, je t'emmène. Enfin si tu as...parce-que, je suis fauchée. 

BUFFY : Non, non. Je crois pas, je, je voudrais,  enfin tout ce que je veux c'est être seule. 

LILY : Tu penses que c'est pour le fric. 

BUFFY : Oh, non, non, non, j'ai pas cru ça. C'est que, c'est la foule. C'est pas mon truc. C'est trop pour moi. Mais j'ai un peu d'argent. Alors si tu veux, tu peux y aller avec Rickie et puis on se voit un autre jour ? 

LILY : Non, c'est bon, laisse tomber. (Un homme âgé les pousse en marchant et continue son chemin). Ça vous tuerait de dire pardon ? (Le vieil homme s'arrête et les regardes).

BUFFY : Est-ce que ça va ? (L'homme traverse la rue sans regarder). 

HOMME : Je suis personne. (Buffy se fait renverser en sauvant la vie au vieil homme, alors qu'il allait se faire écraser par une voiture. Lily, ainsi que des passant accourt vers la Tueuse et la relève).

LILY : Ça va ? (Le conducteur qui a failli renverser la jeune femme, descend de son véhicule et s’avance vers Buffy).

CONDUCTEUR : Je vous ai pas vue.

LILY : Peut-être, peut-être que tu ne devrais pas bouger ? 

CONDUCTEUR : Vous devriez rester allongée. 

BUFFY : Non, ça va. 

CONDUCTEUR : Appelez-vite une ambulance ! 

BUFFY : Non, ça va ! Il, il faut que j'y aille. (Elle s'enfuit. Plus loin, elle bouscule un homme qui distribue des tracts et ceux-ci tombent à terre). Oh. (Ils ramassent les papiers).

KEN : Où est-ce que tu cours comme ça ? 

BUFFY : Désolée. 

KEN : Peut-être que je devrais, demander pourquoi est-ce que tu fuis ? (La jeune femme lui tend les tracts).

BUFFY : Tenez. 

KEN : Dis-moi, on ne s'est jamais rencontré ? Tu as le look par contre. 

BUFFY : Le look ? 

KEN : Oui. Comme si tu avais grandis trop vite. Ton nom, c'est quoi ? 

BUFFY :...Anne. (Elle s’éloigne).

KEN : Hé, hé. (La jeune femme s’arrête). Moi, c'est Ken. Tiens vas-y, prends en un. Je m'occupe d'un centre d'accueil. Je vois que tu ne meurs pas de faim. Mais se remplir le ventre, y a pas que ça. Et tu pourrais y trouver ce qui te manques. 

BUFFY : Je ne manque de rien. 

KEN : Alors pourquoi tu es ici ? C'est pas un endroit pour les enfants. Et tu sais, on vieillit vite ici. Ce qui dévore leur vie, c'est le désespoir. Les gamins qui se retrouvent ici, n'ont plus de quoi rentrer à la maison, et...et pour eux, c'est le terminus. On devrait pouvoir changer ça. (Des jeunes errent et trainent dans les rues, sans argents, sans espoir). 

Au Bronze, Willow et Alex sont affalés dans des fauteuils. Ils écoutent un groupe de musique qui est sur scène.

ALEX : Eh ben, quelle joie d'être venus à cette déprimante soirée. 

WILLOW : Je me demande ce qu'elle fait ce soir ? 

ALEX : Oh ! Je sais ce qu'elle fait ! Elle frétille, en racontant à ses amies son aventure avec Pedro, le garçon de cabine. Elle se fiche de moi ! Elle se demande comment elle a pu ressentir quelque chose pour moi ! (Il regarde Willow et comprend qu'elle ne parlait pas de Cordélia). Oh ! Il est possible que tu veuilles parler de Buffy ?

WILLOW : C’est possible, oui. Le Bronze ne semble plus le même sans elle. (Oz les rejoints, avec un verre pour Alex). 

ALEX : Ouais et la chasse aux vampires aussi, n'est plus la même. 

OZ : Je trouve qu'on commence à avoir le rythme. 

ALEX : On perd la moitié des vampires. 

OZ : Oui, mais on a le rythme. 

WILLOW : Ce qu'il faut qu'on travaille, c'est le timing. 

ALEX : Moi, je sais ce qu'il nous faut. 

OZ : Une Tueuse de vampires. (Cordélia entre dans la boîte, avec quelques amies). 

ALEX : Non, mieux que ça. Un appât.

Dans la maison des Summers, Joyce rempli des papiers dans son salon. Quelqu’un frappe. Elle ouvre la porte et découvre Giles, en face d’elle.

JOYCE : Ah, c'est vous.  (Dit-elle un peu déçue).

GILES : Bonjour, je peux ? 

JOYCE : Oh, oui bien sûr, entrez. 

GILES : Je, je reviens d'Auckland. Un ami m'avait donné un tuyau. Hum, une histoire de, de bagarres avec des vampires. Mais ça n'a pas donné ce que j'espérais.

 JOYCE : Pas de Buffy. 

GILES : Pas de vampires. Une bande de collégiens trop maquillés, dansant sur une musique trop bruyante.  J

OYCE : Merci quand même d'y être allé. Je, j’essaye d'éviter de quitter la maison. Parce que j'ai peur qu'elle téléphone et qu'elle ait besoin de moi. 

GILES : Buffy est l'enfant la plus forte que j'ai jamais vue. Elle est peut-être un peu perturbée et révoltée mais honnêtement, je ne crois pas qu'elle soit en danger. 

JOYCE : Si je pouvais lui parler. Avant son départ, on s'était disputées. 

GILES : Joyce, il ne faut pas vous en vouloir, vous n'êtes pas responsable. 

JOYCE : Je le sais. Le coupable c'est vous. Vous avez été, d'une grande influence en lui servant de guide. Des liens se sont noués entre vous sans que j'y ait la moindre part. J'ai l'impression que vous me l'avez enlevée. 

GILES : Mais ce n'est pas moi qui l'ai faite comme elle est.  JOYCE : Alors dites-moi qui elle est. 

De son côté, la Tueuse travail au comptoir du restaurant. Lily s’approche d’elle.

LILY : Buffy ! Anne. Je peux te, te parler ? 

BUFFY : Ecoutes, ça peut attendre ? C'est pas le moment. 

LILY : Rickie a disparu. Il est parti depuis hier, et jamais je ne l'avais pas vu depuis aussi longtemps. Alors là, j'ai peur. Il lui est peut-être arrivé quelque chose ? 

BUFFY : Est-ce que tu as appelé la police ? 

LILY : Rickie est en liberté surveillée, ça ne ferait que lui attirer des problèmes.

BUFFY : Oh mais je ne sais pas. Est-ce que, est-ce que tu as demandé partout ?

LILY : Est-ce que, tu veux m'aider ? 

BUFFY : Non, je ne peux pas. 

LILY : Mais toi, tu as l'habitude de faire ce genre de trucs. De sauver les gens, de les aider... 

BUFFY : Je ne peux pas t'aider. Je suis désolée, Lily. 

LILY : Tu, tu saurais quoi faire, toi. 

BUFFY : Non je te dis. Plus maintenant. 

LILY : Mais j'y arriverai pas seule. 

Les deux jeunes femmes entrent dans un centre de don du sang.

LILY : On donne notre sang assez souvent, ça nous fait un peu de fric. Et ils nous donnent des gâteaux. 

BUFFY : Tu craques sur les pâtisseries ? 

LILY : Oui, c'est vrai. (Une infirmière s’avance vers elles).

INFIRMIERE : Bonjour, vous venez donner du sang ? 

BUFFY : Non, on cherche un ami. 

LILY : Rickie. On vient souvent ensemble. 

INFIRMIERE : Ah oui, bien sûr. Il n'est pas ici. 

BUFFY : Est-ce que vous savez s'il est venu ces derniers jours ? 

INFIRMIERE : Je vais regarder le registre. (Elle s’en va).

BUFFY : Ça irait sans doute plus vite si on se séparait. 

LILY : Je peux venir avec toi ? 

BUFFY : Est-ce que tu aurais un doute sur la signification du mot séparé ?

LILY : Oh, désolée. 

BUFFY : On pourrait chercher dans les endroits où vous avez l'habitude d'aller ? Et on se retrouve chez moi, un petit peu plus tard. 

LILY : D'accord. (L’infirmière les rejoints).

INFIRMIERE : Navrée les filles. Il n'est pas venu. 

BUFFY : Bon, Merrci. 

INFIRMIERE : Je lui dirai que vous le cherchez.  

BUFFY (soupçonneuse) : Génial. (L’infirmière les regarde s’éloigner, avec une pointe d’inquiétude. Buffy entre dans un squat, dans la nuit. Elle regarde autour d'elle et finit par trouver un homme, très vieux, mort, avec le même tatouage que portait Rickie). 

BUFFY : Oh, Rickie. 

Lily attend Buffy dans l’appartement de celle-ci. La Tueuse finit par entrée.

LILY : Tu as retrouvée Rickie ? J'ai pensé à une chose. Il y a un cinéma où il adore allé. Il entre par derrière et... 

BUFFY : Lily. Je crois qu'il est mort. 

LILY : Mais...il s'occupe de moi. 

BUFFY : Je suis désolée. 

LILY : On doit avoir un appart. Son cousin va lui trouver du travail dans un garage. (Elle est au bord des larmes).  

BUFFY : Il y a autre chose. La, la personne que j'ai trouvée, avez l'air très âgée. C'était un vieillard. 

LILY : Alors c'était pas lui ! 

BUFFY : Je suis sûre que si. Je, je ne sais pas comment mais c'était comme si on avait aspiré toute vie hors de son corps. 

LILY : Comme, comme le ferait un vampire ? 

BUFFY : Non. Les vampires, ne font vieillir personne. Peut-être avait-il une sorte de maladie du sang. Quand a-t-il donné son sang la derrière fois ? 

LILY : J'y comprends rien. Je, je peux pas croire que ce soit Rickie. 

BUFFY : Lily. Il va falloir te faire à cette idée. 

LILY : Il n'a fait de mal à personne ! Pourquoi ça lui arrive à lui ? 

BUFFY : Je c'est que ce n'est pas juste ! Ces choses arrivent tout le temps. Tu ne peux pas, fermer les yeux en espérant que ce soit un cauchemar. 

LILY : Est-ce que c'est, à cause de toi ? 

BUFFY : Quoi ? 

LILY : Tu c'est les vampires, les monstres et tous ces trucs. Tu as pu les apporter avec toi. 

BUFFY : Je n'ai rien apporté avec moi ! Et c'est toi tu te souviens, qui ai venue me demander de régler tes problèmes ! Ce que je voulais moi, c'est qu'on me laisse tranquille ! C'est ça la vérité ! Alors tu ne me fais pas porter le chapeau. (Lily s'en va. Buffy est seule et se sent assez mal. Lily marche dehors dans la nuit, en larme. Ken arrive derrière elle).

KEN : Est-ce que ça va ? Eh, je suis là. Je peux peut-être t'aider ? 

LILY : Non vous ne pouvez pas. 

KEN : Je sais ce que vous pensez tous que je ne suis, un pauvre ringard, distribuant ces tracts débiles sur l'espoir. Mais l'espoir est une réalité. Autant que le désespoir. Et l'espoir, c'est ce qui semble te manquer le plus. 

LILY : Mais Rickie est ... 

KEN : Rickie ? Attend, est-ce que tu es Lily ? Oui ! Tu es Lily ! Il m'a beaucoup parlé de toi. 

LILY : Vous avez vu Rickie ?

KEN : Oh, bien sûr ! Rickie est avec nous maintenant. 

LILY : Elle a dit qu'il était mort. 

KEN : Eh bien, quelqu'un t'as raconté des histoires. Il est pas plus mort que toi et moi ! Viens avec moi au centre d'accueil. Tu verras on va s'occuper de toi. (La jeune femme le suit).

Buffy s'infiltre dans le centre de don et fouille les dossiers. Sur beaucoup, il est marqué CANDIDAT. 

BUFFY (à elle-même) : Candidat à quoi ? (L’infirmière qu’elle a vue quelques heures plus tôt, entre dans la pièce).

INFIRMIERE : Qu'est-ce que vous faîtes ? 

BUFFY : Je me suis introduite ici par effraction et je regarde vos dossiers. Candidats à quoi ? 

INFIRMIERE : J'appelle la police. (Buffy arrache le téléphone du mur). 

BUFFY : Je trouve que vous avez beaucoup de candidats. Et je me demandais si certains n'auraient pas disparus comme Rickie. (Elle se retourne vers elle). Oui ! Je parie que oui ! 

INFIRMIERE : Vous allez vous attirer des ennuis. 

BUFFY : Je ne cherche pas les ennuis. Je veux qu'on me laisse seule et tranquille, dans une chambre avec un fauteuil, un feu de cheminée et un couvre-théière. Je ne sais pas à quoi ressemble un couvre-théière mais j'en veux un. Et au lieu de ça, je n'ai que des ennuis, lesquels d'ailleurs je partagerais volontiers avec vous. Qu'est-ce que vous faîtes de ces jeunes ? 

INFIRMIERE : Rien. Moi, je...quand ils sont en bonne santé, je donne leur nom. C’est tout.

BUFFY : A qui vous donnez ces noms ? 

Ken est en face de Lily, dans un centre d’aide aux démunis. La jeune femme porte une robe de cérémonie.

KEN : Voilà, tu es très jolie. 

LILY : Merci. 

KEN : Tes vêtements auraient pu être mouillés lors de la purification. 

LILY : Ça va être comme un baptême, c'est ça ? 

KEN : Non, pas tout à fait. 

LILY : Et après, je verrais Rickie ? 

KEN : Ah oui, bien sûr ! Il est impatient de te voir. Et très heureux. 

Au cimetière de Sunnydale, le Scooby-gang est prêt à chasser du vampire.

CORDELIA : Pourquoi je dois faire l'appât ? C'est toujours moi l'appât. Pourquoi c'est pas Willow ? 

ALEX : Il connait déjà Willow. Est-ce que tu pourrais pas te plaindre un peu plus fort ? Que les vampires se tirent.

OZ : Ici, je crois que c'est bon. Tout le monde est équipé ? (Ils montrent leurs armes). C'est parti. (Ils vont se cacher. Cordélia suit Alex). 

CORDELIA : C'est pour Buffy que je fais ça. Ça n'a rien à voir avec toi. 

ALEX : Comme si j'avais besoin que tu me le dises. Va-t’en ! Ici, c'est ma planque !

  CORDELIA : Où est-ce que je me cache ? 

ALEX : Tu vas pas te cacher. Tu es l'appât. Alors tu fais l'appât. 

CORDELIA : C'est quoi le plan ? 

ALEX : Le vampire te sautes dessus... 

CORDELIA : Oui et ensuite ? 

ALEX : Le vampire te tue, nous on regarde et on se réjouit. 

CORDELIA : Tous est sujet à la plaisanterie pour toi ? 

ALEX : Non, non. Seulement notre histoire. (Willow les écoute depuis sa planque et s'ennuie). 

CORDELIA : Quelle histoire ? (Un vampire s’approche, derrière Willow). 

ALEX : Oh, c’est vrai, j'oubliais. Enterrons pour toujours cette partie de notre passé. 

À Los Angeles, une petite piscine contenant un liquide se trouve dans une salle du centre de Ken. Lily et lui sont devant le bassin.

KEN : Nous venons dans ce sanctuaire pour nous laver de notre passé. Installe-toi. A genoux. (Lily s’agenouille devant le bassin). Nous laissons l'eau, nous laver de la douleur, du péché et des incertitudes. 

LILY : Ça a l'air, assez sale. (Buffy se trouve devant un homme, à la porte du centre pour les sans-abri).

BUFFY : Vous savez, je me suis levée ce matin, je me suis vue dans un miroir et j’ai pensée, hé, je suis une pécheresse ! C'est affreux, il faut que je change. Je suis, je suis sale. J'ai des mauvaises pensées à propos de, de sexe et je suis envieuse et j'écoute de la musique trop fort, et puis je casse les oreilles à tout le monde. Enfin quoi, je suis une bonne à rien. Où est Ken? (Alors qu'on lui ferme la porte au nez, elle entre par la force. Lily est prête à plonger dans l'eau mais la Tueuse fracasse la porte et entre dans la pièce).

KEN : C'est une cérémonie privé mademoiselle, alors s’il vous plaît...

BUFFY : Comment vous les faîtes vieillir ? Vous vous nourrissez de jeunesse ? C'est quoi votre truc ? 

KEN : Tu veux vraiment le savoir ? 

LILY : Buffy ? Qu'est-ce que tu fais là ? (Elle passe à travers le liquide, elle est aspirée dans une autre dimension. Buffy accourt mais Ken la retient. Ils finissent par rejoindre Lily et tombe sur le sol).

BUFFY : Lily ? 

KEN : Mon visage ! Mon visage ! Vous n'avez pas la moindre idée de la difficulté de coller ce masque. (Il retire son masque d’humain, il a un visage de démon). Gardes ! (Buffy court et tombe sur une usine démoniaque, dans laquelle travaillent des esclaves humains. Elle ne bouge plus, pétrifiée. Ken s’avance lentement vers elle). Bienvenue dans mon monde, j'espère qu'il vous plait. (Il assome Buffy). Jamais vous ne le quitterez. 

A Sunnydale, Alex et Cordélia se chamaillent toujours.

ALEX : Laisse-moi te poser une question. Combien de temps t'as mis à m'oublier ? T'as fait du 100 à l'heure sur l'autoroute, ou t'attends encore le tramway ? 

CORDELIA : Oh et toi, monsieur le grand sincère ! T'es tombé en pamoison devant une autre momie Inca ? Oui, j'ai entendu parler d'elle. (Willow hurle car elle se fait agressée par le vampire. Tout le monde se précipite. Oz libère sa petite amie puis il est envoyé dans les airs par le mort-vivant. Alex s'en prend à son tour à lui). Alex ! (Elle se précipite vers lui pour l'aider. Ils tombent finalement tous à la renverse et le vampire s'empale. Cordélia et Alex se retrouvent l'un sur l'autre et s'embrassent passionnément).

Buffy se réveille dans une cellule, auprès de Lily.

BUFFY : Oh, Lily. 

LILY : J'ai toujours sûe que je finirais ici, tôt ou tard. Ma place est ici. 

BUFFY : Où ça ? 

LILY : En Enfer. 

BUFFY : C'est pas l'Enfer. (Ken se met devant leur cellule).

KEN : Tu crois ? Qu'est-ce que l'Enfer, si ce n'est une totale absence d'espoir ? L'irréfutable preuve du désespoir ? C'est vrai Lily, le chemin que tu as pris te conduisait ici, tout comme Rickie. 

LILY : Rickie ? 

KEN : Il t'a oublié. Oh mais il a mis très longtemps. Il se rappelait ton nom des années après avoir oublié le sien. A la fin cependant... 

LILY : Des années mais ? 

KEN : Oh ! Une chose intéressante. Le temps s'écoule plus vite chez moi que dans votre réalité. Lorsque 100 longues années passent ici, sur Terre, ce n'est qu'un jour. 

BUFFY : Alors, vous nous faîtes travaillé jusqu'à ce qu'on soit vieux et vous nous balancez dehors. 

KEN : C'est bien ça. Tu vois Lily, tu vas mourir de vieillesse et personne ne s'en souciera. C'est pour ça que je t'ai choisie. 

BUFFY : Et moi ? Vous ne m'avez pas choisie ? 

KEN : Non. Mais je te connais. Anne. Si effrayée, si, pathétiquement déterminée à fuir celle que tu étais. A disparaitre. Félicitations...ton souhait est exaucé. (Un démon armer ouvre la porte de la cellule. Les esclaves sortent).

DEMON : Vous travaillez, vous vivez, c'est tout. Aucunes plaintes, aucuns rires, rien d'autre que le travail. Ce que vous pensiez, ce que vous étiez, n'a plus d'importance. Vous n'êtes plus rien, vous n'êtes personne. (Les prisonniers sont en ligne devant lui). Qui es-tu ? (Demande-t-il à l’un de ses captifs).

GARCON : Aaron. (Il le frappe et se met en face de Lily).

DEMON : Qui es-tu ? 

LILY : Personne. (Dit-elle apeurée. Le démon se met en face d’une autre prisonnière).

DEMON : Qui es-tu ? 

UNE FILLE : Personne. (La créature se met devant Buffy).

DEMON : Qui es-tu ? 

BUFFY : Je suis Buffy, la Tueuse de vampires et vous ? (Le démon est sur le point de la frapper mais la Tueuse le met à terre, comme tous ceux qui essayent de l’attaquer). S'il y en a qui ne se plaisent pas ici, qu'ils me suivent. (Tout le monde suit la jeune femme. Le groupe se cache sous un escalier). Il n'y a pas moyen de sortir d'ici sans tomber sur ces monstres. Bon, Lily, quand ces gardes s'en iront et ils vont s'en aller, tu prends tous ces gens avec toi, et tu les emmènes là-haut. D'accord ? Vite et en silence. 

LILY : Tu me laisses seule mais... 

BUFFY : Lily, tu vas y arriver, fais-moi confiance. (Une alarme retentit). Ils ont donnés l'alerte. Allez sortez d'ici et en silence. (Lily part mais elle revient auprès de la Tueuse).

LILY : Je suis désolée d'avoir dit que c'était ta faute.... 

BUFFY : Les excuses ça peut attendre ! 

LILY : Au cas où on mourrait... 

BUFFY : Vas-t'en. Va t’en. (Elle court à travers l'usine, avec des gardes à ses trousses).

DEMON : Elle s'enfuit, rattrapez la ! (Elle continue de courir puis elle arrive sur une plate-forme, sur laquelle elle commence à se battre contre les démons. Pendant ce temps, Lily dirige les prisonniers).

LILY : Vite ! Courez ! (Ken arrive et découvre que Buffy met tous ses hommes à terre).

KEN : Les humains ne se défendent pas ! Les humains ne peuvent pas se défendre! Ils n'en ont pas la force! Descend ! (Dit-il à l’un de ses gardes mais celui-ci ne bouge pas. La Tueuse continue de se battre).  Descend et tue-la ! (Ken finit par attraper Lily et la menace, en lui mettant un couteau sous la gorge. Buffy est sur le point de s’enfuir). Stop ! Si l'un de vous bouge, je vous tuerez tous ! (La Tueuse s'arrête et deux gardes l'encerclent. Ken lâche Lily). Se battre n'est pas permis ici. 

BUFFY : Ouais, c'est si drôle. 

KEN : Tu as du cran mais ce sera distrayant de t'ouvrir le ventre et de te pendre par les tripes. Que tout le monde sache, que ceci est le prix de la rébellion ! (Lily le pousse dans le dos, il fait une chute de plusieurs mètres de haut. La jeune femme ne revient pas de ce qu’elle a fait. Buffy en profite, se libère de l'emprise des gardes et s'enfuie).

LILY : Ils vont revenir. (Tout le monde s’arrête devant une grille, qui les empêche de passer. La Tueuse soulève la grille avec difficulté).

BUFFY : Ok, ça marche, encore un petit effort. Ah...bien. Oh. (Les prisonniers se faufilent en dessous. La jeune femme finit par aller de l’autre côté). Oh, je vais avoir des courbatures pendant une semaine. (Ken accourt et plaque Buffy au sol. La grille transperce le démon, qui hurle. Il se retrouve sur le ventre, coincé, tandis que ses prisonniers quittent son monde).

KEN : Tu as, détruit...tu... 

BUFFY : Hé Ken. Vous connaissez la philosophie de Gandhi ? (Elle prend la massue de celui-ci et lui fracasse le crâne).

LILY :...Gandhi ? 

BUFFY : En fin de compte, c’était peut-être pas Gandhi. (Elles passent par le liquide et remonte à la surface. Elle retourne au monde réel et se tourne vers le bassin).

LILY : Qu'est-ce qu'on fait de... (Le passage se referme de lui-même). 

Lily et Buffy sont dans la chambre de celle-ci.

BUFFY : Laisse-moi faire le guide. Eh bien voilà, t'as tout vu. 

LILY : C'est très joli. 

BUFFY : La location est payée pour les trois prochaines semaines. J'ai parlé à Mitch au snack et il m'a dit que tu pouvais commencer jeudi. Il est, il est un peu, bourru mais c'est pas un méchant mec. Heu je, j'essayerai de t'appeler. 

LILY : Je, suis, pas très douée pour m'occuper de moi-même. 

BUFFY : Tu y arriveras. Avec l'habitude. 

LILY :...Hé. Je peux m'appeler Anne ? (Elles se sourient).

Chez les Summers, Joyce entend frapper à la porte alors qu'elle répare son évier. Elle y va. A mi-chemin, elle s'arrête en ayant un pressentiment. Lorsqu'elle ouvre la porte, elle découvre Buffy. Elles se prennent dans les bras et se serrent tendrement.

 

Ecrit par Lee333 

Teaser | Instructions détaillées | Réagir
HypnoCup

Quel est le meilleur médecin ?

Clique ici pour voter

Activité récente
Actualités
'Billions' Season 2 Premiere

'Billions' Season 2 Premiere
Danny Strong s'est rendu à l'avant-première de la 2ème saison de 'Billions', la série de Showtime...

48th NAACP Image Awards

48th NAACP Image Awards
Bianca Lawson s'est rendue à la 48ème cérémonie des NAACP Image Awards, qui récompense les meilleurs...

Marvel's Runaways

Marvel's Runaways
Après avoir fait la connaissance de ses jeunes héros, la série Marvel 'Runaways', développée par...

Brooklyn Nine-Nine

Brooklyn Nine-Nine
Nathan Fillion apparaîtra en tant que guest star dans un épisode de la 4ème saison de 'Brooklyn...

Fear the Walking Dead

Fear the Walking Dead
Grande fan de 'The Walking Dead' (elle avait écrit un article sur la série dans les colonnes...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Quelle autre série créée par Joss Whedon préférez-vous ?

Total : 13 votes
Tous les sondages

Partenaires premium
HypnoChat

serieserie (20:55)

3 épisodes et je suis a jour dans tous les NCIS

Titepau04 (20:56)

Cool!!

Titepau04 (20:57)

Bon allez, bisoussss

serieserie (20:57)

a pluus

Sonmi451 (21:17)

bonsoir

serieserie (21:17)

hello!

Sonmi451 (21:19)

on s'est pas déjà vu? ^^

serieserie (21:19)

je sais pas je crios bien

Sonmi451 (21:22)

parait-il, n'est-ce pas, bien sûr...

serieserie (21:23)

bien-sûr

Sonmi451 (21:23)

que vous devriez, ma chère, être bercée par Morphée très prochainement.

Sonmi451 (21:23)

n'est-ce point vrai?

serieserie (21:24)

ceci est sans aucun doute exact. cependant mon visionnage actuelle n'étant pas achevé...

Sonmi451 (21:28)

Que visionnez-vous sur votre écran en couleur?

serieserie (21:29)

l'épisode 14x12 de NCIS afin de rattraper mes chers amis américains pour poursuivre mon visionnage de NCIS NO ayant un épisode commun avec NCIS passé cette semaine

Sonmi451 (21:36)

Ben moi je m'endors déjà rien qu'à nous lire lol

serieserie (21:36)

mdrr tu m'étonnes, c'est super dure d'écrire comme ça

Sonmi451 (21:39)

Ben ça peut se faire régulièrement mais plus simple à voix haute avec l'accent bourgeois

serieserie (21:40)

ouiii ^^

serieserie (21:40)

et pas quand je suis debout depuis beaucoup trop longtemps x)

Sonmi451 (21:40)

avec ma mamie on jouait à ça avec moi en mme de hautecourt et elle de bassecours lol

Sonmi451 (21:41)

oui voilà on attendra d'avoir eu une nuit de sommeil correcte lol

serieserie (21:41)

oui ^^

Sonmi451 (21:42)

moi je regarde le marsupilami avec Alain Chabat

serieserie (21:43)

moi j'ai fini mon épisode et jsuis arrivé sur youtubeça va pas le faire

Sonmi451 (21:46)

ben pour le moment j'accroche pas.

serieserie (21:52)

je l'ai vu une fois c'est bon quoi mais je préfére les dessins animé

serieserie (21:59)

Bon allez je file moi!

serieserie (21:59)

Bonne nuit

Sonmi451 (22:02)

bonne nuit

serieserie (12:18)

Supergirl se sent un peu seule après un mois d'ouverture! Personne pour venir faire un tour sur le quartier?

serieserie (12:18)

serieserie (15:06)

J-3 avant le début des consultations des médecins de l'HypnoCup, vous avez bien noté le rendez-vous sur vos agendas?

emeline53 (19:00)

Changement de design avec des nouvelles couleurs chez les Fosters !! venez le découvrir et merci serie² !

serieserie (17:02)

Ne pas oubliez le rendez vous chez les médecins sur l'accueil lundi!!

cinto (16:23)

Je suis sûre que vous voulez faire un rallye pour ramasser 8 petits coeurs perdus chez Ma Sorcière Bien aimée. On vous attend!

Locksley (21:38)

Problèmes de coeur ? Des cardiologues débarqueront peut-être avec l'HypnoCup demain

Locksley (21:40)

Mais en attendant, direction HypnoPlume spécial St Valentin pour voter ! On distribue des aux lettres d'amour et on partage sur Facebook avant que les résultats tombent ! Il est encore temps !

carina123 (12:06)

Personne n'a encore voté pour le sondage du quartier Lie to Me, spécial Valentin ?! Venez nombreux

Phoebus (19:44)

Carina123 : J'ai voté sur Lie To Me. Reprend courage.

Phoebus (19:47)

Trois quartiers ont décidé de changer de sondage et attendent vos votes : Le quartier Person Of Interest, le quartier Homeland et celui de Sense8. Alors n'hésitez pas a faire un tour sur chacun de ces quartiers pour voter.

emeline53 (20:11)

Vous n'êtes toujours pas venu départager les différentes créations chez les Fosters ?! Qu'attendez-vous ?

serieserie (22:27)

Les médecins de l'HypnoCup ne sont jamais surbookés, ils vous trouveront toujours un rendez-vous mais qui sera votre chouchou? Venez voter!! Promis pas de si vous venez!!

albi2302 (21:12)

Rendez-vous demain soir pour une soirée Live Chat Grey's Anatomy !

natas (21:25)

Bonjour à tous ! Venez nombreux admirer le superbe design signé Nuriko sur le quartier Grimm pour fêter la Saint-Valentin ! Enjoy et commentez, svp !

sabby (11:29)

Bonjour ! Les quartier Dallas, Empire Friday Night Lights et Army Wives attendent désespérément quelques petits votes. Un petit clic serait sympa Bonne journée à tous !!

CastleBeck (14:37)

L'HypnoPlume est terminé, mais si vous voulez lire davantage d'histoires de St-Valentin , vous pouvez départager celles du concours sur le quartier Castle.

CastleBeck (14:43)

La famille Pearson serait ravie de vous accueillir sur la nouveau quartier This Is Us, que ce soit pour découvrir la série :tv:, participer à l'animation d'ouverture, voter pour le sondage ou la photo du mois ... Merci

albi2302 (17:30)

Soirée Live Chat spéciale Grey's Anatomy ce soir ! La room sera créé d'ici quelques minutes...

Spyfafa (22:28)

Live tchat en cours, venez nous rejoindre. On mord pas, même s'il y a du sang et pleins de problèmes de coeur.

serieserie (22:54)

Pas de si vous venez consultez nos 256 médecins à l'accueil et choisir vos 128 préférés !! Uniquement des de bonheur!! Allez on va voter à l'hypnoCup!!

kystis (17:13)

Merci de votre dans préférences !

kystis (17:14)

Voter

SeySey (20:10)

Bonsoir! Nouveau sondage sur le quartier Outlander! Sans oublier l'animation "Citadelle piégée" sur le quartier Under The Dome! Les membres attendent un sauvetage^^

Titepau04 (12:11)

Bonjour bonjour!!! Calendriers à commenter sur NCIS Los Angeles, S Club 7, Dr House et DollHouse!!! ^^

natas (08:34)

Bonjour à tous ! Venez nombreux admirer le superbe design signé Nuriko sur le quartier Grimm pour fêter la Saint-Valentin + voter pour le sondage spécial couple ! Enjoy et commentez, svp ! [Revolving_hearts]

Merlinelo (19:26)

Les jeux d'Orphan Black attendent votre participation! Pas besoin de connaître la série pour voter à la PDM, jouer au Train ou encore commenter le design. Bonne soirée à tous

Spyfafa (19:52)

Nouveaux designs à commenter : Le Caméléon, Hannah Montana, Dexter... N'hésitez pas à faire un tour !

arween (23:01)

Pensez à faire un tour sur Dollhouse pour commenter le calendrier de Titepau04 et le sondage ! Merci !

kimiM (14:04)

Le quartier Dark Angel fête ses 12 ans! Venez participer et célébrer avec nous cet anniversaire! #DAHypno12ans

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play