VOTE | 370 fans |

Script VF

Des élèves font des vas et viens dans les couloirs du lycée. Des toges bordeaux sont disposer sur des tables, ou des étudiants sont assis.

ELEVE : Très gentil. Je vous remercie. À bientôt. (Cordélia prend une toge, Alex arrive derrière elle).
CORDELIA : C’est vraiment ringard cette couleur. (Alex inscrit son nom sur une feuille). Je leur ai pourtant dit que le gris c’était mieux. Mais personne ne veut jamais m’écouter, je suis la seule à avoir du goût ici. (Le jeune homme prend son ensemble).
ALEX : J’aime le bordeaux. Ça fait plus digne. 
CORDELIA : Plus digne, toi ? Tu t’y connais en vêtements. Alors là, j’en suis bouche bée. 
ALEX : J’aurai l’air respectable avec ça. Il y a toutes les chances que demain on soit mort. 
CORDELIA : Je te demande pardon ? 
ALEX : Je te le dis. Je me suis réveillé ce matin avec une boule à l’estomac. J’en suis sûr, j’arriverai jamais à sortir vivant de cette école. 
CORDELIA : Je vois que tu es passé maître dans la manière de positiver dans la vie. 
ALEX : J’ai eu trop de chances, trop souvent et ça ne peut plus durer comme ça. Je suis en sursis. Un petit tour de plus et c’est parti, au revoir ! Tu vois ce que je veux dire ? 
CORDELIA : J’ai du mal à saisir. (Ils partent chacun de leur côté. Dans les escaliers, Willow reprend son album du lycée, d’un main d’un garçon).
GARCON : À tout à l’heure ! (Il s’en va).
WILLOW : Salut !
GARCON : Ouais.
WILLOW : Et on s’appelle, hein ! (Harmony s’avance vers elle).
HARMONY : Willow. (Elles se sourient). Willow, tu signes mon livre ?

WILLOW : Oui. Tu signes le mien aussi ? 

HARMONY : Ah oui. (Elles échangent leurs albums et les signes). Tu sais, j’aurais vraiment aimé qu’on se connaisse mieux toutes les deux. 
WILLOW : Moi aussi. (Dit-elle nostalgique).
HARMONY : Tu es tellement intelligente. J’aurais vraiment aimé être comme toi. 
WILLOW : Merci, c’est très gentil. (Chacune reprend son livre).
HARMONY : On se perd pas de vue hein, surtout. 
WILLOW : Non, on s’appelle. 
HARMONY : Salut ! (Harmony s’en va, Buffy rejoint sa meilleure amie).
WILLOW : Salut !...Oh, elle va me manquer... 
BUFFY : Mais tu la détestes. 
WILLOW : C’est vrai et ça fait des années. Avec moi, elle a toujours été odieuse. Qu’est-ce qu’elle a été insupportable. C’est incroyable, elle va me manquer. C’est une maladie chronique et j’en guéris pas. 
BUFFY : Et en plus, c’est contagieux. (Elles s’éloignent). T’as vu tout ceux de terminal ? On se croirait revenu dans les années soixante. Ou tout du moins, c’est l’image que je me fais de ces années. Sans le hash et les fleurs dans les cheveux... 
WILLOW : Tu n’aimes pas ça ? 
BUFFY : Pas vraiment. (Willow se met face à un distributeur). Enfin, je suis sûr que je manque quelque chose mais cette remise des prix, j’arrive pas à m’y intéresser. On va nous remettre un bout de papier et ça changera quoi ? D’ailleurs, je sens que je vais pas y aller. (S’assoit à une table). 
WILLOW : Oh, charmante petite machine. (Dit-elle au distributeur). Je t’ai demandé une bière et c’est pas du tout ça. (Elle prend sa boisson et s’assoit aux côtés de Buffy). Comment ça, tu veux pas y aller ? Pourquoi pas ? 
BUFFY : L’Ascension. Peut-être que le maire va se transformer en démon et qu’il aura très faim. J’avais l’intention de le combattre. 
WILLOW : Tu pourrais pas faire les deux ? (Alex s’assoit auprès d’elles).
ALEX : Les deux quoi ? 
BUFFY : Assister à la cérémonie et m’occuper du maire. 
ALEX : Le maire ? Vous êtes pas au courant alors. 
BUFFY : Au courant de quoi ? 
ALEX : À la remise des diplômes, qui va parler ? 
WILLOW : Siegfried ? 
ALEX : Non. 
WILLOW : Roy ? 
ALEX : Non. 
WILLOW : Un tigre ? 
ALEX : Arrête de plaisanter, tu veux ? (Willow baisse les yeux). 
BUFFY : Ah non, c’est pas vrai... 
ALEX : T’y crois maintenant à mon idée fixe, que je vais mourir ? 
BUFFY : Le maire à la cérémonie. Il aura plus d’une centaine d’élèves à sa merci. Tu as d’autres bonnes nouvelles à m’annoncer ? 


Plus tard, quelqu’un frappe à la porte d’un appartement.


LESTER : Une minute, je vous prie. (Se dirige vers la porte et l’ouvre. Faith se trouve en face de lui). 
FAITH : Bonjour, je voudrais voir le professeur Worlse. 
LESTER : Euh, oui c’est moi. Mais je vous demanderais de revenir pendant la journée. D’habitude, les étudiants prennent rendez-vous. 
FAITH : Je ne suis pas une élève. Je travaille pour le maire. Je m’appelle Faith. 
LESTER : Oh, pardon. Entrez, je vous en prie. (La jeune femme entre). J’ai été très surpris de son coup de téléphone. Je ne m’attendais pas à ce qu’un politique montre autant d’intérêt pour mes recherches. 
FAITH : Il vous admire beaucoup professeur. 
LESTER : Oh, appelez-moi Lester. 
FAITH : Nous sommes seuls Lester ? 
LESTER : Oui. Célibataire endurci, j’aime mon espace. 
FAITH : Je vois ça. (Fouille dans sa poche et sort son couteau). Ça vous ennuierait de vous retourner Lester ? 
LESTER : Qu’est-ce que vous faites ? 
FAITH : Vous ne sentirez rien. 
LESTER : Posez ça voyons ! (Il recule, effrayer. La Tueuse s’avance lentement vers lui). Vous me faites peur ! 
FAITH : Ça je comprends. (Le plaque au mur). 
LESTER : Pitié ! 
FAITH : Désolée, c’est non. Le patron veut que je vous tue. 
LESTER : Pourquoi ? 
FAITH : Tu sais, j’ai jamais pensé à lui demander... (Elle plante son poignard dans l’estomac de sa victime).

 

GENERIQUE


Dans l’appartement de Faith, le maire range un peu, éclairé par le soleil.


MAIRE : Ainsi, tout s’est passé en douceur avec monsieur Worlse. 
FAITH : Il a été le seul à penser le contraire. (Dit-elle dans une autre pièce, son patron ricane).
MAIRE : En voilà un de moins. de demi-mesure dans ce genre de choses. Le grand jour est si prêt maintenant. On sent même une excitation dans l’air. Dis donc toi, tu vas te montrer oui ou non ? 
FAITH : J’en sais rien... 
MAIRE : Allez. (La jeune femme le rejoint timidement, vêtue d’une petite robe rose).
MAIRE : Wow ! (Il s’assoit). Une apparition... 
FAITH : Je me sens ridicule là-dedans. 
MAIRE : Tu es adorable. Parfaite pour l’Ascension. Tous les garçons qui réussiront à s’en sortir voudront sortir avec toi. 
FAITH : Il n’y a que, c’est pas moi du tout. 
MAIRE : Pas toi ? (Il se lève). Je vais te dire une chose, personne ne sait qui tu es. (S’approche d’elle). Pas même toi, mademoiselle j’ai-tout-vu. L’Ascension ne sera pas seulement mon heure de gloire, ce sera la tienne. Aussi Faith, tu vas exploser. Tu vas montrer au monde la puissance qui est en toi. Je pense à ce que tu as déjà fait et aussi bien sûr, à ce que tu feras. (Il passe la main dans les cheveux de sa protégée). Aucun père ne pourrait être plus fier. 
FAITH : Faut pas que je vous laisse tomber. 
MAIRE : Impossible. (Il lui sourit). Maintenant, rhabille-toi comme tout à l’heure, je vais t’acheter une glace. (Ils se sourient, la jeune femme part se changer).


Willow arrive en vélo dans la cour du lycée. Elle attache sa bicyclette, Percy s’avance vers elle en se frayant un chemin parmi les autres étudiants.


PERCY : Hey, Willow ! 
WILLOW : Salut Percy.
PERCY : J’ai eu l’histoire. (Lui montre son examen). 
WILLOW : Oh, bravo. Ça me fait très plaisir. 
PERCY : Je suis un intello, je suis un vrai intello. 
WILLOW : Félicitations ! 
PERCY : Ecoute euh, je voulais te remercier de m’avoir filé un coup de main. T’as été patiente. Et je te remercie de ne pas m’avoir fichu une raclée comme au Bronze. 
WILLOW : Tu sais Percy, si j’ai dû faire ça, c’était pour ton bien...  
PERCY : Oui je sais, je sais. (Oz les rejoints).
OZ : Salut ! 
WILLOW : Oh ! L’histoire c’est important tu sais. (Dit-elle à Percy).
PERCY : Oui. Mais je viens de réaliser une chose...ça c’est la dernière. Demain, c’est la remise des diplômes. Je pourrai oublier toutes ces idioties. (Il part). 
OZ : Euh...on ne peut jamais savoir, il n’aura peut-être pas la chance de tout oublier. (Le couple marche).
WILLOW : Ah, ah... 
OZ : J’essayais de te faire sourire. 
WILLOW : Tu vois, j’ai du mal à sourire. Ça me terrifie qu’on ait à se battre contre le maire. Je ne veux pas qu’il boive le sang, de toute la classe. Il faut qu’on trouve un rituel magique pour empêcher l’Ascension. 
OZ : On va trouver. 
WILLOW : Ouais. (Ils se dirigent vers l’entrée du bâtiment, main dans la main. Pendant ce temps, Alex entre avec discrétion dans une salle de classe rempli d’élève. Le professeur se retourne vers lui).
PROF : C’est gentil de nous rendre visite monsieur Harris. (Le jeune homme s’assoit). Écoutez, je sais que vous avez terminé vos examens et que vous avez (Alex s’aperçoit qu’Anya est assise à côté) très envie de sécher les cours mais vous n’êtes pas encore lauréats, désolé. Il y a encore des cours et tout le monde doit y participer. Monsieur Harris, à vous l’honneur. 
ALEX : Euh... (fronce les sourcils) E. 
PROF : Non, il n’y a pas de E. (Rigole et dessine la tête du bonhomme pendu au tableau) (à lui-même) Ils commencent toujours par le E. Pendu ! 
ANYA : Salut. 
PROF : Steeve ? 
ALEX : Salut. 
ANYA : Je me demandais...si...peut-être que si tu es libre ce week-end, on pourrait...peut-être que...on pourrait sortir un soir. 
ALEX : Pourquoi ? Tu voudrais me raconter en détail comment tu as tué ces mecs quand tu étais démon avant ? Ça, ça m’exciterait assez ! 
PROF : Silence, monsieur Harris ! 
ANYA : Euh...bon, on pourrait faire autre chose si tu préfères. On pourrait... regarder un match, celui que tu veux. 
ALEX : Euh…j’sais pas.
ANYA : Les hommes aiment le sport, je peux te l’assurer. 
ALEX : Oui. On aime le sport. On adore regarder les films d’action, on aime manger de la viande rouge et surtout regarder les fesses des filles. Durant un millénaire, tu t’es vengé de nous et c’est tout ce que tu sais sur les hommes ? 
ANYA : Je fais des efforts d’accord ? T’as aucun sermon à me faire.
ALEX : Je suis désolé. 
ELEVE : Et M, ça irait ? 
ALEX : Écoute, je sais même pas si je serai en vie le week-end prochain. Mais si tu veux, et si je survis à l’Ascension alors peut-être qu’on pourrait envisager un sport plus... (Il se rend compte qu’Anya est terrifiée).

ELEVE : W ! 
ALEX : Quoi ? 

 

Buffy lie le journal, assise dans la bibliothèque. Giles et Wesley sont en train de s’entraîner avec des fleurets.


BUFFY : Faith. 
WESLEY : Tu en es sur ? 
BUFFY : Aucun doute là-dessus, c’est sa manière d’agir. 
GILES : Poignardé sauvagement, Lester Worlse, professeur de zoologie invité à l’université. Il n’y a aucune trace de provocation. D’aucune forme.
WESLEY : Crime crapuleux peut-être. (Attaque Giles). Coup de folie. (Giles pare ses attaques). Tout le monde agit de façon un peu bizarre ces temps-ci. (Continue son duel avec Giles). Faith a tendance à avoir des coups de folie. 
BUFFY : Non, pas elle. C’est son état normal. 
GILES : Le Maire a certainement voulu se débarrasser de lui. 
BUFFY : Ce qui nous amène à nous demander, pourquoi ? J’ai l’intention de détruire une ville entière mais je prends le temps de tuer un pauvre Lester sans défense. 
GILES : Genre petit détail à régler. Lester avait quelque chose ou savait quelque chose. 
BUFFY : Alors, je voudrais savoir aussi. Ce que le maire essaiera de cacher, c’est ça qu’on devra chercher. 
WESLEY : Ah ! Parce qu’il va essayer de cacher un indice précieux à nos yeux, le maire va, par inadvertance, nous guider vers lui. 
BUFFY : Vous êtes sûr que vous suivez là ? (Giles s’assoit à côté d’elle). Parce que c’est ce qu’on vient de dire. 
WESLEY : Mouais, sûr. Tu vas aller chez lui. Fouille de son appartement, analyse rigoureuse, rapport détaillé. 
BUFFY : J’adore votre façon de donner des ordres. Si masculine.
WESLEY : Euh. Oui. Ça veut dire que tu es d’accord ? C’est que, j’ai un peu de mal à te suivre. 
BUFFY : Je suis d’accord. 
GILES : Buffy, sois prudente. Faith va sans doute réapparaître. 
BUFFY : Je ne crois pas qu’elle le fera. Se montrer au grand jour, elle est trop intelligente pour ça. 
GILES : Au moins, fais attention. Faith a un gros avantage sur toi, Buffy. 
BUFFY : Parce que je ne suis pas folle et que je ne tue pas les gens comme elle. 
GILES : Parfaitement vu. 
BUFFY : Je ferai attention. Je la laisserai en vie, aussi étrange que ça puisse paraître. Je l’obligerai à se rendre et elle va m’obéir. 
WESLEY : Ne laisse pas tes sentiments envers Faith influencer ton travail.

BUFFY : Neutraliser Faith, c’est mon travail. Cette décision devrait vous rassurer. 
WESLEY : Faith, ce n’est pas l’important. Notre priorité, c’est d’arrêter l’Ascension. 
ALEX : Plus facile à dire qu’à faire, monsieur le gendarme. (Alex et Anya entrent dans la pièce).
WESLEY : Alex, si vous n’avez rien de plus constructif à ajouter... 
ALEX : Vous voulez en savoir plus sur l’Ascension, non ? Je vous présente la seule personne vivante qui en ait vu une. (Quelques secondes plus tard, Anya est assise, Buffy est assise sur la table, alors que les autres sont auprès d’elles).
ANYA : Il y a huit ans environ, dans la vallée de Coscob aux pieds des montagnes de l’Oural, un sorcier a réussi à accomplir l’Ascension. Il est devenu l’incarnation du démon Loesh. J’étais là pour jeter un sort à un berger qui avait été infidèle. Sa femme voulait que tout son troupeau reste... 
BUFFY : Est-ce qu’on peut revenir au sujet ? 
ANYA : Désolée. Loesh, c’était...il, il a décimé le village en seulement quelques heures. Deux ou trois personnes ont pu s’échapper. J’ai pourtant vu d’horribles massacres. J’ai, personnellement été responsable de beaucoup d’entre eux mais... 
WESLEY : Je suis désolé mais Loesh était certes un tueur qui avait quatre ailes, si je ne me trompe pas. Mais d’après ce que je crois savoir, il n’est pas le plus féroce, de tous les démons qu’on a affrontés. 
ANYA : Vous n’avez jamais vu de démons. 
BUFFY : Euh, si moi. Les tuer, c’est ma profession depuis quatre ans. 
ANYA : Tous-tous les démons que tu as vus sont inconsistants. Ce sont des débris d’humain. Comme des vampires. L’Ascension permettra à un humain de devenir un pur démon. Ils sont différents. 
GILES : Différents ? 
BUFFY : Comment ? 
ANYA : Déjà pour une chose, ils sont plus grands. 


Le soleil brille dans la cour, Wilkins et Snyder marchent côte à côte alors que les préparatifs de la remise des diplômes sont en train d’être installé.


SNYDER : Les élèves seront là et les parents de ce côté-ci. Nous serons sur l’estrade. Ils avanceront en procession comme d’habitude et vous pourrez commencer votre discours. 
MAIRE : Tout ça me paraît merveilleux. 
SNYDER : Oui, si tout se passe sans incidents. 
MAIRE : Ne vous inquiétez pas. Assurez-vous que les élèves viennent tous. Ceux qui ne voudront pas venir à la remise des diplômes, eh bien, i-ils devront se passer de diplômes. 
SNYDER : Ils viendront, monsieur. (Ils s’arrêtent).
MAIRE : Appelez-moi Richard. Vous avez fait du bon boulot ici. Je sais que c’est un peu, disons, différent ici à Sunnydale. Tous les deux, on a vu toutes sortes de choses. Ce qui est important, c’est qu’on ne se laisse pas déborder et on va s’en charger. 
SNYDER : Je crois à l’ordre. 
MAIRE : Sunnydale vous devra une dette et je vous jure qu’elle sera payée. Je mettrai personnellement sur votre facture, à payer sans délai. (Il s’en va).

Pendant ce temps, Buffy et les autres parlent de l’Ascension.


ANYA : Ça ne ressemble pas à Loesh, les rituels sont très différents. 

GILES : Je penserais que ça nous aiderais. (Oz et Willow finissent par rejoindre leur ami).

OZ : Qu’est-ce qui se passe ? 
WILLOW : Qu’est-ce que cette fille vient faire ici avec nous ? 
GILES : Anya a été témoin d’une Ascension. 
WILLOW : Oh ! C’est différent. 
BUFFY : Et en ce qui concerne les araignées ? Le maire a une boîte d’araignées qu’il doit avaler. Une boîte de...c’est quoi déjà ? Gravlax ? 
GILES : Gavrock. 
ANYA : Ça ne me dit rien. 
BUFFY : Anya, je suis sure qu’il y a quelque chose dont tu te souviens qui pourrait nous aider. (Le maire entre et s’avance vers eux).
MAIRE : Alors... (Le groupe se retourne vers lui et s’écarte). Voilà donc le sanctuaire. Faith m’a dit que c’est ici, que vous vous réunissez pour concocter un petit complot. Je dois dire que je trouve ça sympathique de voir que des jeunes gens comme vous s’intéressent autant à la lecture, surtout à l’heure actuelle. (Il rit). Alors, quelles sont les lectures de prédilection aujourd’hui ? (Il prend un livre qui se trouve à côté de Giles. Il lie). "La bête marchera sur la terre et les ténèbres s’en suivront. (D’une voix joyeuse) Toutes les races humaines ne feront qu’une dans la terreur et la destruction." Oh. Quel joli conte de fée ! Différentes races dans un même creusé... 
BUFFY : Ce que ça doit vous fatiguer à la longue de vous écouter parler. (Wilkins ricane). 
MAIRE : Votre charmante élève a un certain courage...je la dévorerai ! (Giles s’empare d’un fleuret et le plante dans le cœur du maire, celui-ci recule et s’arrête). Bravo ! C’est un geste un peu irréfléchi. (Retire l’épée de sa poitrine). Une violence aussi gratuite comme ça, devant des enfants. Vous savez bien Giles que c’est à vous, de montrer l’exemple.
BUFFY : Sortez ! (Wilkins essuie la lame de l’épée avec un mouchoir).
MAIRE : Je suis la peur. Ça me plaît. Certains d’entre vous mourront vite, si ça peut vous rassurer. Bien. Nous nous verrons à la cérémonie. (Il lance l’épée à Giles, qui l’attrape). Il faudra pas rater mon discours. Je vous jure que, ça vaudra son pesant d’or. (Il part).

 

Alex accourt après Anya dans les couloirs, parmi une foule d’étudiant.


ALEX : Anya, attends ! (Elle s’arrête et se retourne vers lui). Où est-ce que tu vas ? 
ANYA : J’en sais rien. S’il y avait tout de suite une fusée en partance pour la lune, je la prendrais. 
ALEX : On a besoin de toi. Tu peux sûrement nous aider. 
ANYA : J’ai peut-être aussi envie de vivre. Il n’y a rien à faire pour arrêter l’Ascension. Vous aviez raison la première fois. La seule chose censé à faire, c’est de se tirer vite fait. (Elle s’en va, alors que Cordélia rejoint Alex).
CORDELIA : Qu’est-ce qu’il lui prend ? 
ALEX : Elle a peur. 
CORDELIA : Mais de quoi ? 
ALEX : Le maire compte nous tuer tous pendant la cérémonie. 
CORDELIA : Hum. Et toi, tu comptes aller en cours ? 
ALEX : J’vais pas me gêner pour sécher. 
CORDELIA : Ouais. Moi aussi. (Ils s’en vont).

 

Joyce rentre dans sa chambre, elle plus tard.


JOYCE : Buffy ? Je suis rentrée. Est-ce que tu veux aller... (Sa fille remplie une valise qui est posée sur le lit). Qu’est-ce que tu fais ?...Tu veux partir, encore ? Et tu emmènes mes affaires ? 
BUFFY : Maman, il faut que tu t’en ailles, ce soir.
JOYCE : Mais je ne veux pas rater la cérémonie. 
BUFFY : Si, justement, c’est ça l’idée.
JOYCE : Il n’en est pas question, j’en rêve depuis toujours. 
BUFFY : Maman. La remise des diplômes est une cérémonie sans aucun intérêt. On est obligé d’écouter un flot de paroles inutiles pour ensuite recevoir un papier qui dit qu’on est diplômé, ce qu’on sait depuis longtemps. Et le bordeaux, je déteste cette couleur alors ne discute pas s’il te plaît.
JOYCE : Quoi ? Il y a un terrible démon qui va attaquer l’école, c’est ça ? (Elle comprend en plongeant son regard dans celui de sa fille, qu’elle a raison. Joyce s’assoit sur le lit). C’est ça...oh, tu sais Buffy, quand je regarde en arrière, tout ce qui s’est passé...je crois que j’aurais dû t’envoyer dans une autre école. 
BUFFY : Maman, promets-moi que tu seras loin d’ici demain. 
JOYCE : Je ne te laisserai pas affronter seule un horrible monstre. Si je vais quelque part, tu viens avec moi.
BUFFY : Je ne peux pas et tu le sais. 
JOYCE : Eh bien, moi non plus je ne peux pas. 
Buffy dépose un chandail dans la valise et soupire. 
BUFFY : Maman, je sais que quelques fois, tu aimerais que je sois différente. 
JOYCE : Oh Buffy, non.
BUFFY : Si. Pourtant, j’aurais adoré être quelqu’un d’autre. Un, un grand chercheur, un médecin génial, une personne normale. Mais c’est pas ça. Il y a une chose que je sais faire et beaucoup mieux que n’importe qui d’autre au monde. C’est me battre et je dois le faire. Mais si tu es là et que je m’inquiète, je ne pourrai pas réussir. 
JOYCE : Buffy, écoute je... 
BUFFY : Si tu restes, je vais me faire tuer. Fais-moi confiance, je te jure que c’est vrai. Est-ce que tu me crois ?

 

Willow est allongée sur son lit en train de lire un livre sur les démons, Oz est devant un bureau en train de faire des recherches sur un ordinateur.


WILLOW : Oh ! (Ferme son livre). C’est frustrant ce que lis.
OZ : Il y a rien à en tirer ? 
WILLOW : Non, c’est génial. Si je veux, rendre la fougère invisible ou communiquer avec les crevettes. Alors là, j’ai tout ce qu’il faut là-dedans. 
OZ : Nous sommes différents des autres espèces. 
WILLOW : Oh, c’est une plaisanterie. Je suis incapable de trouver un rituel pour arrêter l’Ascension. Je ne suis pas sorcière. Si je l’étais, j’aurais déjà fait retrouver à Amy, forme humaine.
OZ : Mais tu as su l’entourer de ton affection. Je ne pense pas qu’elle fasse une dépression nerveuse. 
WILLOW : Oz... 
OZ : Quoi ? 
WILLOW : Est-ce que tu, pourrais faire semblant de t’intéresser à ce qui arrive ? 
OZ : Tu crois que ça m’est égal ? 
WILLOW : Je crois qu’il est possible que dans deux jours, on nous tue et tu fais comme si de rien n’était, tu plaisantes. 
OZ : Ça peut t’aider si je panique ? 
WILLOW : Oui. Ça serait très chouette. La panique est une chose qu’on peut partager en temps de crise. Et-et tout ce qui nous est assez angoissant. On ne sait pas ce qui va se passer et ce que je me dis, c’est qu’il y a toutes sortes de choses qu’on est supposé entreprendre après la sortie de l’école. J’étais décidée à me donner du mal pour y arriver mais on va tous probablement être tués alors c’est vrai que j’aurais voulu que tu... (Son petit ami la rejoint et l’embrasse passionnément, pendant quelques secondes). Qu’est-ce que tu fais ? 
OZ : Je panique. (Ils s’embrassent à nouveau et s’allongent).

Dans l’appartement de Worlse dans la nuit, Buffy met quelques dossiers dans un carton. Angel est sur le point d’entrer dans la pièce mais il glisse sur le pas de la porte et se rattrape. La jeune femme se retourne vers lui.


BUFFY : Ah, c’est toi. 
ANGEL : J’ai loupé mon entrée. Ils viennent de passer la serpillère. 
BUFFY : Qu’est-ce que tu viens faire ici ? (Angel s’avance vers elle).
ANGEL : J’avais rendez-vous avec Giles. Il m’a demandé de te rejoindre ici. 
BUFFY : Il a peur que je tombe sur Faith. 
ANGEL : Et toi, non ? 
BUFFY : Ça va arriver de toute façon. 
ANGEL : Qu’est-ce que c’est ? (Il parle du dossier qu’elle a dans la main).
BUFFY : Un rapport. Excavation d’une couche profonde de lave. Il devait être vulcanologue ou quelque chose comme ça. 
ANGEL : Apparemment, rien à voir avec le maire. 
BUFFY : J’ai essayé de voir mais la seule chose que j’ai compris, c’est la ponctuation. Je vais apporter tout ça à Giles. (Elle porte un carton). Il saura mieux que moi. 
ANGEL : Attends, laisse-moi t’aider. (Il prend le carton et ils quittent la pièce. Ils font quelques pas dans la rue, parmi des passants).
BUFFY : Tu sais, je te remercie mais je crois que je vais y arriver toute seule... 
ANGEL : Je peux t’accompagner. 
BUFFY : Écoute, je n’ai pas besoin d’escorte. Je suis une grande fille, avec des supers pouvoirs. Tu te souviens ? Je, je veux pas que tu me colles comme ça. 
ANGEL : Je te remercie, c’est gentil. 
BUFFY : Non, pardonne-moi. C’est que (Ils s’arrêtent). On fait un p’tit bout de chemin ensemble et puis tu t’évanouis dans l’ozone. Pour moi, j’étais persuadée que tu étais parti. 
ANGEL : Tu es furieuse contre moi parce que je suis trop là ou parce que je ne le suis pas assez ? 
BUFFY : C’est ça. Oui. 
ANGEL : Oui quoi ? 
BUFFY : Quoi ? 
ANGEL : Je comprends pas. 
BUFFY : Je vois bien que tu ne comprends pas. Pas maintenant en tout cas. 
ANGEL : Tu me parles comme ça pour que ce soit plus facile pour toi ou pour moi ? 
BUFFY : On ne va pas recommencer cette discussion ! Je pensais que tout ça c’était fini, réglé. 
ANGEL : C’est pas aussi simple. Une fois que le maire... 
BUFFY : Je sais. Le monde est en péril et il sera sauvé par nous deux. C’est la dernière mission que j’accepte de faire avec toi. 
ANGEL : Je m’en voudrais de m’imposer. (Il jette le carton au sol, tourne le dos et s’éloigne). 
BUFFY : T’en as vraiment rien à faire alors ! (Angel revient vers elle).
ANGEL : Mais comment peux-tu dire ça ? C’est toi qui me force à agir comme ça mais c’est très dur à accepter. 
BUFFY : C’est gentil de me dire ce que tu penses de moi. 
ANGEL : Faut bien que je te réponde, c’est toi qui attaque. 
BUFFY : Revivre ça, c’est au-dessus de mes forces. Tu reviens dans ma vie alors que je fais tout pour essayer de t’oubl... (Une flèche traverse la poitrine de son partenaire. Angel s’agenouille et se tient à la jeune femme. Il finit par s’allonger sur le sol, Buffy lui caresse la joue et regarde autour d’elle, alors que des gens arrivent auprès d’eux, sous le choc). Angel. (Quelques mètres plus loin, Faith et un vampire qui tient un arc, se tiennent sur le toit du cinéma).
VAMPIRE : J’ai raté le cœur. 
FAITH : Oui, on dirait.

 

Angel est assis dans la bibliothèque, Giles casse un bout de la flèche, tandis que Buffy est auprès d’eux.


GILES : Voilà... 
BUFFY : Tu es prêt ?
ANGEL : Oui. 
BUFFY : À trois. Un... (Elle retire la flèche d’un coup sec). 
ANGEL : Je savais que tu allais faire ça. 
GILES : Ça ne saigne pas beaucoup. 
ANGEL : Je cicatrise vite, ça devrait aller. 
BUFFY : C’est une chance, que Faith soit nulle au tir à l’arc. (Elle nettoie la plaie). 
GILES : Tu es sure que c’était elle ? 
BUFFY : Oui. J’ai limité ma liste des suspects à une seule personne. (Wesley lie les dossiers que la Tueuse à ramener).
WESLEY : Fascinant.
GILES : Quoi donc ? 
WESLEY : On dirait que notre professeur Worsle a dirigé une expédition au Kawai. Il aurait extrait des échantillons de lave très ancienne près d’un volcan en sommeil. 
BUFFY : Je ne suis pas encore fascinée. 
WESLEY : Il a mis à jour quelque chose. Une carcasse, conservée dans la larve. 
GILES : Une carcasse ? 
WESLEY : Et elle serait énorme. Monsieur Worsle pense qu’il pourrait s’agir d’une carcasse de dinosaure inconnu à ce jour.
ANGEL : Un démon. 
GILES : C’est sans doute pour cela que, le maire a voulu garder top secret. C’est le même genre de démon qu’il est en train de réincarner alors ça veut dire que...C’est tout à fait inutile de le tuer avant l’Ascension. C’est sous sa forme de démon, qu’il faudra le tuer. 
BUFFY : Génial. On se fait livrer un million de tonnes de lave incandescente et on est sauvé. ANGEL : C’est quand même une piste. (Buffy aide Angel a se relever, très affaiblit, il manque de tomber. La jeune femme le rattrape). 
BUFFY : Je crois que tu en as fait assez pour aujourd’hui. Tu vas aller...

ANGEL : Oh non. (Il s’écroule par terre, Buffy se précipite vers lui. Giles la rejoint, prend la flèche et sent la pointe. 
GILES : Il faut des analyses d’urgence. 
ANGEL : Je ne sens plus mon épaule. (Dit-il assis par terre, adosser contre un mur. Il est en sueur, Buffy est à ses côtés, elle lui touche le front).
BUFFY : Tu as de la fièvre.
ANGEL : C’est du poison, je le sens. 
GILES : J’appelle les autres qu’ils viennent nous aider. Je crois qu’il faut te transporter chez toi, que tu sois en sécurité avant le lever du soleil. 
BUFFY : Vous croyez qu’on pourra trouver ce que c’est ? 
WESLEY : Le Conseil a répertorié toutes les toxines, filtres, poisons ou autres. Je les contacte tout de suite. 
BUFFY : Merci. (Giles part avec Wesley. Buffy caresse la joue d’Angel, ils se regardent avec inquiétude). T’inquiète pas, ça va aller. 


Willow à la tête posée sur le torse d’Oz, alors qu’ils sont allonger dans le lit, entouré de leur vêtement.


WILLOW : (sourit) Je me sens différente. Tu sais, je crois que c’est normal. Tu te sens différent ? Oh non, tu as déjà...bien sûr, c’est pas pareil pour les hommes, je sais. Et c’était, c’était bien. C’était bien ? Ça ne se fait pas de se dire tout ça. 
OZ : Je sais exactement ce que tu veux dire. 
WILLOW : À quel sujet ? 
OZ : Tout est différent maintenant. (Il bise le front de sa petite amie puis ils se regardent et s’embrassent. Le téléphone sonne, l’étudiante décroche). 
WILLOW : Allô. 
GILES : Viens immédiatement, c’est urgent. (Willow raccroche).
WILLOW : C’est Giles, il faut y aller. (Le couple se lève). 


Wilkins est assis devant la boîte de Gavrock dans son bureau, Faith le rejoint.


FAITH : On l’a descendu patron. 
MAIRE : Bravo, bravo ! 
FAITH : On l’a eu dans le dos. Il a basculé en arrière. Buffy regardait tout autour, morte de peur. C’était génial ! 
MAIRE : Eh bien, ça va l’occuper un bon bout de temps.

FAITH : Et maintenant ? 
MAIRE : Le rituel de Gavrock. Je dois ingérer quelques-unes des habitantes de cette boîte. 
FAITH : Ingérer ? 
MAIRE : Ouais. 
FAITH : Vous êtes dégoûtant. 
MAIRE : Tu n’as pas besoin de regarder. (Ricane-t-il). Tu n’as qu’à rentrer chez toi te reposer, c’est demain le grand jour. 
FAITH : Faut me donner quelque chose à faire. Je vais jamais pouvoir dormir. Il y a personne à tuer ou à mutiler ? Je suis très douée pour ça. 
MAIRE : Un vrai bout d’entrain hein ?
FAITH : Ma mère m’appelait comme ça, quand j’étais petite. Une fois, je me souviens... euh, demain, l’Ascension et tout ça, il faudra que je me batte ? 
MAIRE : Si tout va comme je veux, je ne pense pas, non. Mais il peut y avoir des impondérables. 
FAITH : Ça veut dire, que je dois être là. 
MAIRE : C’est un ordre. 
FAITH : Quand, quand j’étais enfant, je me souviens à Boston, il y avait une carrière et-et tous-tous les enfants avaient l’habitude de sauter des rochers. Et il y en avait un qui était bien plus haut que les autres. J’étais la seule à me lancer dans le vide. Les autres restaient accrochés en haut. 
MAIRE : Et pas toi ? 
FAITH : Non. Je sautais. 
MAIRE : Va te reposer. 
FAITH : Bonne chance avec vos araignées. (Ils se sourient, elle part).


Oz, Willow et Alx sont dans la salle de chimie du lycée, dans la nuit. Ils font quelques recherches.


WILLOW : Ils doivent avoir tout ça à la boutique de magie. (Dit-elle en lui tendant la page d’un livre qu’elle vient d’arracher). Je vais pouvoir me faire une idée exacte de l’origine de ce poison. 
ALEX : J’ai pas beaucoup de liquide. 
WILLOW : Dis-leur que c’est pour moi. 
ALEX : D’accord. (Il part et marche dans les couloirs, il tombe sur Anya). 
ANYA : Alex. 
ALEX : Qu’est-ce que tu fais là ? Je te croyais sur la mer de la tranquillité. 
ANYA : Je m’en vais. Ma voiture est dehors. Je voulais...enfin, je voulais dire... 
ALEX : Quoi ? 
ANYA : Tu peux venir avec moi. 
ALEX : Venir avec toi ? Tu plaisantes ? 
ANYA : Pourquoi pas ? On pourrait rouler toute la nuit. Personne nous retient. On pourrait... se relayer au volant. Comme ça, il y en a un qui dort. Tu seras tué si tu restes ici. 
ALEX : Ça se pourrait bien. 
ANYA : Quand je pense qu’il pourrait arriver quelque chose, ça me rend malade tu sais. Je crois que je pourrais vomir. 
ALEX : Amis de la poésie, bonsoir. 
ANYA : C’est horrible. Tu peux me croire, je sais ce que j’ai vu. 
ALEX : Ben, désolé de t’avoir rendu malade Anya. 
ANYA : Oh…viens avec moi. 
ALEX : C’est non. 
ANYA : Pourquoi ? 
ALEX : J’ai des amis qui restent là. 
ANYA : Et alors ? 
ALEX : Le genre humain peut encore faire des progrès sur terre. 
ANYA : Tu crois vraiment que vas les aider autant que ça ? Je suis sûr que tu vas être dans leurs pattes. 
ALEX : Chérie, votre temps de parole est écoulé. 
ANYA : Bien, je serai heureuse si tu meurs. (Le jeune homme s’en va). Tu ne me dis pas au revoir ? 

 

Angel est allongé dans son lit au manoir. Buffy est assise près de lui, elle lui tient la main et la bise puis elle prend un linge mouiller et le tamponne sur le visage de son partenaire, qui est fiévreux.


BUFFY : On va trouver...on va trouver. (Elle entend du bruit puis elle regarde la blessure du vampire, le poison s’étend. Elle le recouvre et va dans la pièce d’à côté, ou Giles est devant la cheminée. Wesley les as rejoint).
GILES : Vous avez joint le Conseil ? 
WESLEY : Oui. Ils...ils ne veulent pas nous aider. 
BUFFY : Ah oui ? 
WESLEY : C’est-à-dire que, ce n’est pas dans la politique du Conseil de soigner les vampires. 
GILES : Vous leur avez dit que les circonstances... 
WESLEY : Quels que soient les circonstances. Et j’ai essayé de les convaincre, je vous le jure. 
BUFFY : Essayez encore ! 
WESLEY : Buffy, ils ne veulent rien savoir. Ils se réfèrent à des règles beaucoup plus anciennes que notre civilisation. 
BUFFY : Et moi je vois l’homme que j’aime en train de mourir. Alors vous comprendrez que tout ce que vous me dites, m’est égal. 
GILES : Buffy, on arrivera à le sauver. 
WESLEY : Les ordres du Conseil sont formelles, il faut que... 
BUFFY : Les Ordres ? Je crois qu’à partir de maintenant, je n’obéirai plus aux ordres. Que ce soit ceux du Conseil ou les vôtres. 
WESLEY : Tu ne vas tout de même pas leur tourner le dos ?
BUFFY : Ils sont très loin. Ils auront du mal à voir de quel côté je suis tournée. 
WESLEY : Giles, parlez-lui. 
GILES : Je n’ai rien à lui dire, désolé.
BUFFY : Wesley, retournez voir le Conseil... 
WESLEY : Mais tu ne dois... 
BUFFY : Et dites-leur que jusqu’à ce qu’il y ait une autre Tueuse, ils peuvent fermer boutique. Je ne travaille plus pour eux désormais. 
WESLEY : Tu ne vois donc pas ce qui se passe ? Faith empoisonne Angel pour t’écarter. Pour que tu oublies la piste du maire et ça a marché. On a besoin d’une stratégie ! 
BUFFY : J’ai une stratégie. J’agirai, seule. 
WESLEY : C’est une mutinerie. 
BUFFY : J’ai l’intention de prendre ça comme un compliment. Giles, je ne peux pas rester plus longtemps, je vais voir si je peux aider les autres. 
GILES : Bien sûr. 
BUFFY : Je vous le confie. 
GILES : Je t’appelle s’il y a quelque chose. (Buffy fait quelques pas mais Wesley se met en travers de son chemin).
WESLEY : Buffy. Tu ne sais pas ce que tu fais. 
BUFFY : Vous n’êtes plus dans le coup. (Elle passe à côté de lui et part).


Dans la salle de chimie, Oz et Alex lisent un livre. Willow et sa meilleure amie font également des recherches.


WILLOW : Trouver le poison n’a pas été trop difficile. C’est une composition mystérieuse, au nom latin qui veut dire grosso modo, le tueur de la mort. Il a été utilisé sur des vampires.
BUFFY : Et l’antidote ? 
WILLOW : Malheureusement, il n’y a pas beaucoup d’exemple de guérison. 
BUFFY : Mais il y en a quand même ? 
WILLOW : Un ou deux. C’est pas encore très clair. Comment est-il ? 
OZ : Attends.
ALEX : Qu’est-ce qu’il y a ? 
OZ : Je ne suis pas sûr... 
BUFFY : Mais dis quand même.
OZ : D’accord. Le tueur de la mort, c’est notre poison. Et il y a un vampire qui s’en est sorti. 
WILLOW : On sait comment il a fait ? 
OZ : Euh non...

BUFFY : Quoi, il y a rien ? 
OZ : Non, c’est-c’est écrit là. 
WILLOW : Oui. Ça annule complètement les effets. (Elle lie). Oh... 
BUFFY : Quoi ? 
ALEX : Allez ! Chaque seconde qui passe, tue Angel. 
OZ : Le seul antidote qu’il y ait, c’est de lui faire boire le sang d’une Tueuse. 
BUFFY :...Bien. 
ALEX : Bien ? Je comprend pas. 
BUFFY : Si. C’est parfait. Angel à besoin du sang d’une Tueuse, je lui en apporte une. 
WILLOW : Buffy, si Angel boit le sang de Faith, ça la tuera. 
BUFFY : Pas si elle est déjà morte. (Elle quitte la salle).

 

Willow est sur l’ordinateur de la bibliothèque, derrière le comptoir. Son petit ami est auprès d’elle.


OZ : C’est un contrat de location qui doit être récent. Si le maire la loge, le contrat doit être à son nom à lui, pas à elle. 
WILLOW : Peut-être que c’est la ville qui est locataire. 
OZ : Bien. Alors, vérifie en détail le parc immobilier de la ville. 
WILLOW : Tu veux le faire toi-même ? 
OZ : Désolé. (Il lui caresse les cheveux, la jeune femme finit par reprendre ses recherches. Alex et Buffy se dirigent vers la cage ou se trouve les armes).
BUFFY : Je vais remplacer Giles dans un moment pour surveiller Angel. 
ALEX : Je ne veux pas être l’avocat du diable mais tu es bien sure de ce que tu fais ? 
BUFFY : C’est l’heure.
ALEX : On joue à cache-cache avec la mort. 
BUFFY : Alex, ce n’est plus un jeu et c’est Faith qui a décidé. (Ils ouvrent une amoire).
ALEX : Je ne veux pas te perdre, c’est tout. 
BUFFY : Elle ne me blessera pas. 
ALEX : C’est pas ce que je crains. 

BUFFY : Il n’y a plus qu’à trouver l’adresse. (Son ami s’en va. La Tueuse prend le poignard de Faith, qui est recouvert d’un linge. Pendant ce temps, Faith s’entraîne dans son appartement en frappant un punching-ball alors qu’Angel souffre. Buffy se prépare également à affronter l’autre Tueuse. Quant à Willow, elle fait toujours des recherches sur l’ordinateur dans la bibliothèque).
WILLOW : Ça y est, je l’ai. 

 

Dans la nuit, Faith écoute de la musique allonger sur son lit, en train de manger un bonbon et de lire un magazine. Buffy entre discrètement et éteint la radio, l’autre Tueuse se retourne vers elle.


BUFFY : Je suis passée te voir. 
FAITH : Il est mort, ça y est ? 
BUFFY : Il ne va pas mourir. C’était bien essayé pourtant. Ton plan ? 
FAITH : Hein. (Elle se lève). Le maire m’a donné le poison. C’est très douloureux à ce qui paraît. 
BUFFY : Il y a un antidote. 
FAITH : Diable...et c’est quoi ? 
BUFFY : Ton sang. Il y a toujours un moment dans la vie où on doit payer l’addition. 
FAITH : C’est ça. Tu veux m’avoir et faire boire mon sang à Angel. Tu sais que tu ne vas pas me prendre vivante. 
BUFFY : C’est pas un problème. 
FAITH : Regarde-toi. On dirait que tu as les fringues de ma grande sœur. 
BUFFY : Je n’ai pas besoin de tes conseils. (Les filles s’approchent lentement l’une de l’autre). Je me débrouillerai bien sans toi. 
FAITH : Tu vas y arriver tu crois ? 
BUFFY : Peut-être bien. 
FAITH : Alors d’accord. Tu veux un câlin ? (Buffy la frappe au visage, Faith la frappe à son tour. Elles se mettent en position de combat et se regardent. Les Tueuses se battent avec acharnement, en donnant des coups de pieds et des coups de poings. Elles font des acrobaties et se rendent coup pour coup, elles finissent même par avoir quelques blessures. Faith attrape l’autre jeune femme et passe son bras autour de son cou). T’es pas déjà fatigué j’espère, parce que je suis très en forme. (Après quelques minutes de combat, elles passent à travers une large fenêtre et elles se retrouvent sur le toit, essoufflé. Buffy a une menotte autour de son poignet, elle passe l’autre menotte au poignet de Faith).
BUFFY : Ne bouge pas. (L’autre Tueuse la frappe. Pendant ce temps, Willow et Oz sont auprès d’Angel dans sa chambre, il est inconscient).


Dans la bibliothèque, Giles sort de son bureau et se dirige vers Alex.

 

GILES : C’est ça ! Il se dirige vers la mezzanine. Alex est assis sur le dossier d’une chaise, un livre à la main). 
ALEX : Vous avez trouvé quelque chose ? 
GILES : Les habitants du village qui est à côté du volcan racontent volontiers une légende. La légende de Loukai. Ça pourrait bien venir de Olvicann. 
ALEX : Et c’est quoi Olvicann ? (Giles prend un livre sur une étagère).
GILES : C’est un démon, un très vieux démon. Je dois avoir une gravure. (Le jeune homme le rejoint).
ALEX : C’est une chance que personne n’ait jamais eu l’idée de fourrer son nez dans ces bouquins. 
GILES : Qui, ça tombe bien. 
ALEX : Où es-tu Olvicann ? (Ils feuillettent le bouquin et s’arrête sur une page). Euh... (Il déplie la plage deux fois. Les deux hommes semblent sous le choc). Faut qu’on mette les bouchées doubles. 
Assis à son bureau, le maire mange les araignées de la boîte de Gavrock, sous le regard écœuré d’un vampire.

 
MAIRE : Mon Dieu, quelle sensation. Le pouvoir de ces créatures... (continue à les mâcher) Il se diffuse dans tout mon être. (Son ventre gargouille). Oui, le changement commence. Je sens mes organes évoluer, se modifier pour être prête pour l’Ascension. En plus, ces chéries sont riches en fibre. Où est le plaisir de devenir démon si on a des ennuis d’intestin, j’ai pas raison ? (Un autre vampire entre à la hâte dans la pièce). On ne frappe plus à la porte ? Pendant les rituels occultes ? 
VAMPIRE : Monsieur, il se passe des choses. Chez Faith. (Wilkins à l’air inquiet).


Les Tueuse s’affrontent toujours de toute leur force. Buffy finit par réussir à coincer Faith.


BUFFY : Qu’est-ce que t’as ? La mort te fait peur ? T’as pourtant tué. (L’autre jeune femme la frappe et brise la menotte au bout de quelques secondes. Faith s’empare ensuite d’une barre de fer mais Buffy sort le poignard que le maire avait offert à son adversaire).
FAITH : Il est à moi. (Dit-elle en serrant un peu les dents).
BUFFY : Alors viens le reprendre. (Au bout de quelques secondes de lutte, les filles se trouvent sur le rebord de l’immeuble. Faith est sur le point de pousser Buffy dans le vide).
FAITH : L’occasion est trop belle. (L’autre Tueuse la repousse et plante le couteau dans l’abdomen de Faith, la jeune femme pétrifiée et essoufflée, regarde Buffy). Tu as... (Elle frappe son adversaire, qui tombe en arrière sur le sol, blessée et à bout de force). Tu, tu m’as tué. (Un camion roule en bas). Ça arrangera pas ton mec. (Les filles se regardent). Regarde-moi bien Buffy...bon voyage. (Elle se laisse tomber dans le vide, Buffy est sous le choc. Elle se précipite vers le rebord et constate que l’autre jeune femme a atterrit à l’arrière du camion. Faith est inconsciente, l’autre Tueuse la regarde s’éloigner).

 

 

Ecrit par Lee333 
Activité récente
Actualités
12 Deadly Days

12 Deadly Days
Blumhouse Television (une boîte de production spécialisée dans les films et séries de genre) et...

Muscle & Fitness

Muscle & Fitness
Le dernier numéro du magazine 'Muscle & Fitness', spécialisé en musculation et en fitness, consacre...

Brooks Brothers 3rd Annual Holiday Party

Brooks Brothers 3rd Annual Holiday Party
Charlie Weber s'est rendu à la 3ème édition de la soirée 'Brooks Brothers Holiday Party', organisée...

6th Annual Santa's Secret Workshop

6th Annual Santa's Secret Workshop
Cela devient une tradition de fin d'année pour Sarah Michelle Gellar car, une fois n'est pas...

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof
Plus d'un an après que Sarah Michelle Gellar / Cendrillon et Whitney Avalon / Belle se soient...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

Titepau04 (10:33)

Bonjour tout le monde!!!

serieserie (11:14)

Hello la citadelle!

Sonmi451 (14:46)

Bon week end!

Chaudon (17:21)

Depuis début décembre, le quartier "Elementary" a un NOUVEAU SONDAGE ! Soyez nombreux pour voter !

Chaudon (17:22)

...Désolé, je me suis trompé d'HypnoRooms . Comment enlever mon précédent message ?

Sonmi451 (18:35)

En papotant ^^

Sonmi451 (18:35)

Mais moi j'ai du mal à écrire, y a un bébé

Sonmi451 (18:36)

qui veut l'ordinateur lol

Minamous (20:27)

L'HypnoGame Arrow commence dans 30 minutes et il reste des places, alors s'il y a des retardataires, n'hésitez pas à nous rejoindre

Minamous (20:28)

oups...je croyais que j'étais sur HypnoPromo, sory

Titepau04 (21:13)

Sonmiiiii!!! Tu es là??!!

Hypnotic (12:58)

Elle a pas l'air là

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

arween (08:32)

Bonjour à tous ! Venez nous rendre visite sur The Night Shift pour participer à notre grande animation (ouverte à tous), commenter le joli calendrier réalisé par serie² et voter au sondage ! Merci

arween (08:33)

Dollhouse vous attends pour voter au sondage et commenter le calendrier fait par Xana. Merci pour vos visites

mnoandco (09:17)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

serieserie (09:29)

Heyyy! Lucifer vous attend pour son animation 'Le diable s'habille en Prada'!!

liliju (10:16)

Ca vous dit une ptite interview collective pour Noël sur le quartier Supernatural? je vous attend sur le topic spécial interview. Et n'oublier pas le calendrier de l'avent sur le quizz. Merci à tous. On ne peut rien faire sans vous

Titepau04 (10:32)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Titepau04 (10:33)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

serieserie (12:22)

On oublie pas de venir voter pour le concours #OneChicagoOS sur Chicago PD

angie5 (12:35)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

mnoandco (14:44)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

mnoandco (14:45)

Le quartier Blacklist, en plus de l'animation HypnoAwards, vous propose de jolis calendriers pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir voter, commenter vos choix, donnez votre avis sur ces créations!

mamynicky (15:01)

'Jour les 'tits loups Le quartier Empire voudrait connaître vos goûts en matière de chants de Noel.

chrismaz66 (16:40)

Mamy je déteste les chants de noël, ça m'file le cafard ! Mais bon je vais voter parce que c'est toi

chrismaz66 (16:42)

Choup nous a concocté des animations spécial 10 ans de ouf pour Torchwood, venez jouer, pas besoin de connaître la série! Apportez juste vos yeux et votre cerveau

Phoebus (18:20)

Bonjour, Photo de l'épisode et Review de l'épisode 8x06 (celui du 2 décembre) sur le quartier The Vampire Diaries.

Sonmi451 (21:27)

Merci voter dans préférence.

Minamous (20:28)

HypnoGame Arrow dans 30 minutes sur la citadelle, il reste des places, n'hésitez pas à nous rejoindre si vous voulez vous amuser avec nous

bedou (09:10)

Bonjour, Je rappelle que vous avez jusqu'au 16 décembre prochain pour participer au concours de Once Upon a Time. Je compte sur vous ! Merci et bon dimanche

mnoandco (09:21)

Hello! Le quartier Blacklist attend vos votes pour les "Blacklist Hypno Awards". Plusieurs catégories sont déjà en vote et le resteront pendant toute la durée de l'animation. Les calendriers de décembre attendent également avec impatience vos commentaires.

Titepau04 (09:45)

Bonjour !!!! Encore quelques jours vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage (ncisla, s club 7, house et charmed) !
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Chaudon (11:20)

Depuis début décembre, le quartier "Elementary" a un NOUVEAU SONDAGE ! Soyez nombreux pour voter !

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play