VOTE | 370 fans |

Script VF

Faith à les yeux fermés et elle est assise sur le fauteuil du maire, derrière le bureau de celui-ci. Un paquet cadeaux ce trouve devant elle avec une assiette rempli de biscuit, Wilkins est à ses côtés.

WILKINS : C'est bon, tu peux ouvrir les yeux. (La Tueuse obéit et découvre le paquet devant elle. Elle sourit).

FAITH : Super ! Mais en quel honneur ?

WILKINS : Faith, tout simplement pour te montrer mon affection. Et que j'apprécierais que tu fasses une petite course à l'aéroport. 

FAITH : L'aéroport ? Hum ! Et puis quoi d'autre ? Vous voulez peut-être que j'aide un de vos copains à déménager aussi ?

WILKINS : Je croyais que tu voulais travailler, jeune fille. Dis-donc il me semble que tu commences à réagir en enfant gâté, c'est dommage, ça m'oblige à te le reprendre. (La jeune femme sert son cadeau contre elle).

FAITH : Pardon. Monsieur. (Elle esquisse un sourire). 

WILKINS : Beaucoup mieux ! (Il tend l’assiette de biscuit à sa protégée). Un petit gâteau ?  (Faith prend un gâteau). Bon. Alors un paquet va arriver demain soir en provenance d'Amérique Centrale. Ce paquet est d'une importance capitale. Il est indispensable pour mon Ascension. Sans lui, sans lui...ben imagine ce que serait ce biscuit au chocolat sans pépites. Il serait beaucoup moins bon, je t'assure. (Il ricanne). Tu peux l'ouvrir. (Faith ouvre son cadeau). 

FAITH : Oh ! 

WILKINS : Oui, j'étais sûr que ça te ferait plaisir. (La Tueuse sort un sublime poignard de l’emballage).

FAITH : C'est une pure merveille. (Dit-elle admirative devant son couteau). 

WILKINS : Je ne me suis pas moqué de toi. J'espère que tu vas en prendre soin. Et que tu vas faire attention à ne pas le manipuler sur n'importe qui. Sauf quand je te le dirai.  Il sort du papier cellophane et recouvre le plat de biscuits. 

FAITH : Vous pensez à qui en particulier ? 

Dans un cimetière, la nuit, Buffy et Angel se battent contre des vampires. La Tueuse envoi son adversaire sur son compagnon, qui tombe au sol. 

BUFFY : Tu t'es fait mal ? 

ANGEL : Non ça va. (Ils tuent leur ennemi).

BUFFY : On pourrait paniquer devant ce genre de créatures. Et bien c'est la routine pour moi.

ANGEL : C'est stimulant. On continue le ménage ? 

BUFFY : C'est toute ma vie. C'est triste à dire. 

ANGEL : T'es trop fatiguée. 

BUFFY : Non. Non...j'ai l'impression qu'on va finir, par s'encroûter. 

ANGEL : S'encroûter ? 

BUFFY : Ben oui, tu m'emmènes jamais ailleurs. (Dit-elle un peu boudeuse).

ANGEL : Tu oublies la chasse au démon dans une cave près de la plage. Je croyais que ça t'avait amusé. 

BUFFY : C'est ça notre avenir ? C'est comme ça que nous allons passer toutes nos nuits jusqu'à mes cinquante ans alors que toi, tu auras le même âge qu'aujourd'hui ? (Ils entendent un grognement de vampire).

ANGEL : Arrive déjà à cinquante ans. 

BUFFY : Oui, en fait, je veux bien. (Ils se dirigent vers la créature).

 

GENERIQUE

 

Un matin, Buffy révise dans sa cuisine, sa mère la rejoint en tenant un papier.

JOYCE : Buffy ! Quand est-ce que tu allais me le dire ? 

BUFFY : C'est bon, piégée. Je croyais que tu t'en apercevrais pas. (Elle retire les boucles d’oreilles qu’elle porte).

JOYCE : Tu as été acceptée dans une des meilleures universités ! (Sa fille s’arrête et la regarde, en rougissant). Oh chérie ! Je suis fière de toi ! C'est formidable ! (Joyce l’embrasse).

BUFFY : Oui, c'est formidable.

JOYCE : Bon, c'est pas donné, mais je sais qu'on peut y arriver si ton père nous aide. En plus cette université n'est pas ta seule option. C'est une des meilleurs ! Je suis tellement fière de toi.

BUFFY : Oui tu viens de le dire. 

JOYCE : Et je le dirais sans doute encore. 

BUFFY : Maman tu sais que je peux pas. Euh...enfin je peux pas choisir une école tout de suite. D'abord il faut que je fasse le point, tu vois que je réfléchisse, que je pèse le pour et le contre pour être sûre de ne pas me tromper. 

JOYCE : Je sais mon cœur. Tu ne peux pas savoir comme je suis contente que tu aies eu plusieurs choix ! Oh ! Je vais appeler ta tante Arlène et sa famille, ils sont dans l'Illinois. Il faut que je leur en parle. (Elle se rend vers le téléphone, tandis que Buffy ramasse ses affaires). Oh chérie ! 

BUFFY : Oui je sais, tu es fière de moi. 

JOYCE : Euh, oublie pas de mettre mes boucles d'oreille à leur place avant de sortir. (Sa fille s’en va. Joyce prend le téléphone et compose un numéro). Arlène ? Bonjour, c'est Joyce ! Comment ça va ? Tu vas jamais croire dans quelle université Buffy a été acceptée ! 

Dans la cour du lycée, un étudiant est assis à une table. Un autre garçon le rejoint et lui donne un petit sachet.

UN ETUDIANT : Tiens voilà. 

UN AUTRE ETUDIANT : Merci. (Snyder s’avance vers eux).

SNYDER : Qu'est-ce qu'il y a dans ce sac ? 

LE MEME ETUDIANT : Mon déjeuner. 

SNYDER : C'est un nom de code pour la drogue ? (Il prend le paquet).

LE MEME ETUDIANT : Non, c'est mon déjeuner ! (Le principal ouvre la poche et découvre le déjeuner du jeune homme. Il rend le sachet à l’étudiant). 

SNYDER : Tenez-vous droits. (Il s’en va).

Un peu plus loin, Buffy, Oz et Willow sont assis à une table. Alex lie un livre, appuyer contre un arbre. 

WILLOW : Ta mère aimerait bien que tu ailles là-bas ? 

BUFFY : Oui, elle en rêve ! Il va falloir qu'elle réalise que je ne peux pas partir. 

WILLOW : Oh peut-être pas tout de suite. Mais plus tard pourquoi pas ? Et peut-être que je rêve aussi que tu puisses partir. 

BUFFY : Depuis que Faith a rejoint les forces du mal j'ai bien l'impression que je peux mettre une croix sur tous mes projets. Université de Sunnydale. Voilà ce qui me reste. C'est génial que tu ailles à Oxford. 

WILLOW : C'est plutôt excitant ! 

OZ : L'Académie dans toute sa splendeur. 

BUFFY : La même université que Giles.

WILLOW : C'est vrai. Et je vais étudier et devenir très anglaise. En même temps je ne suis pas sûre de m'habituer aux études dans un pays étranger. 

ALEX : La vie elle-même est une grande inconnue. Kerouac, c'est mon maître. La liberté, mon école.

BUFFY : Surtout ne perd pas le chemin de la cafétéria.

ALEX : Ah c'est facile de se moquer. 

OZ : Ah oui t'as remarqué.

ALEX : Nous, bohèmes et anticonformistes, avons toujours été persécutés. 

OZ : C'est bien ça aussi t'as remarqué.

WILLOW : C'est une bonne idée, prend un bon sac à dos, rajoute une boussole, mélange  et tu seras le parfait voyageur. 

ALEX : Je sais que ça fait clicher mais tant pis. Moi je suis sûr que ça m'aidera à me trouver.  (Cordélia les rejoint).

CORDELIA : Si ça pouvait nous aider à te perdre, tout le monde serait content.

ALEX : Et voilà, dès qu'on est tranquille sous un arbre, on voit arriver la vipère ! Dis, tu as appris que Willow est prise à Oxnard ? 

WILLOW : Oxford ! 

ALEX : Bien si tu te tais. Et à l'Institut de techno et à Yale et dans toutes les meilleures universités de la planète ! Et à ta place je la fermerais.

CORDELIA : Oxford ? Youpi ! Quatre ans pour apprendre à boire du thé. L'institut de technologie : quatre ans à apprendre à fabriquer du dentifrice. Et Yale, le dépotoir pour ceux qui ne sont pas pris à Harvard. 

WILLOW : Je suis prise à Harvard. 

ALEX : On peut savoir où tu es susceptible d'atterrir qu'on puisse prévoir un minimum de distances de sécurité ? 

CORDELIA : C'est pas tes affaires. En tout cas pas là où sont les minables.

BUFFY : Ça vous arrive de respirer entre deux insultes ? 

CORDELIA : Excuse-moi Buffy, cette conversation ne regarde que ceux, qui ont un avenir.  (Elle s’en va, Buffy est un peu blessée).

OZ : Belle leçon d'amertume. 

WILLOW : Ah Buffy tu sais comment est Cordélia, pas toujours maligne. Ne t'occupe surtout pas d'elle. 

ALEX : Elle a un pois chiche dans la tête.

WILLOW : Peut-être que si t'avais pas été si méchant... 

ALEX : Je peux pas m'en empêcher, c'est ma nature.

WILLOW : Essaye de t'améliorer. 

Un peu plus tard, Buffy et Wesley marchent dans la bibliothèque.

WESLEY : Je n'y comprends rien. 

BUFFY : Je ne peux pourtant pas être plus claire Wesley, je veux m'en aller ! 

WESLEY : Quoi, maintenant ? 

BUFFY : Non, pas tout de suite. Après les examens. Vous suivez ? 

WESLEY : Mais...tu es une Tueuse. 

BUFFY : Oui mais je ne suis pas que ça. Ma vie ne peut pas entièrement se définir comme ça. C'est inhumain. (Giles sort de son bureau, une tasse de thé à  la main).

GILES : Buffy nous avons déjà parlé de ça toi et moi. 

BUFFY : Je suis reçu à l'Université Nord-Ouest.

GILES : C'est formidable ! Je te félicite ! (Ils se sourient).

WESLEY : Attendez une minute. Les monstres, les démons, le monde en péril.

BUFFY : Et alors, peut-être bien qu'ils ont les mêmes dans l'Illinois. 

WESLEY : Tu ne peux pas quitter Sunnydale. (Il met ses mains en croix sur sa poitrine). Par le pouvoir qui m'est conféré par le conseil je m'y oppose.

GILES : Ah oui, là vous avez tout dit. 

WESLEY : Il y a Faith et ses manigances. Le maire et son Ascension qui approche.

BUFFY : C'est vrai c'est un peu compliqué. Je sais que mes études par rapport à ces problèmes n'ont pas la priorité, mais...et si j'empêchais l'Ascension. Et si j'arrêtais Faith. 

GILES : Oh c'est pas gagné d'avance.

BUFFY : Si je réussissais, tout ce que vous auriez à faire c'est maintenir au calme les forces occultes et les empêcher de se montrer. Et je reviendrais pour les vacances scolaires. Et puis aussi pour tous les jours fériés. (Wesley et Giles n’ont pas l’air très enthousiaste à cette idée). On pourrait en parler au moins.

WESLEY : On le pourrait si les circonstances étaient différentes. 

BUFFY : Je peux les rendre différentes. 

WESLEY : Pardon ? 

BUFFY : On peut pas rester tranquillement les bras croisés pendant que Monsieur le maire agit à sa guise et organise son Ascension. C'est peut-être le moment de se battre.

WESLEY : Non...non. C'est beaucoup trop risquer. Nous n'avons pas réussi à prendre l'avantage, nous ne savons rien à propos de cette Ascension. 

GILES : Elle a raison. Ne perdons plus de temps, prenons les devants. Tu as un plan ? 

BUFFY : Il fallait un plan ?...Un vrai ?...Il suffit d'y croire parfois, vous ne pensez pas ? 

GILES : Ah si tu veux gagner ce combat, il vaut mieux quand même savoir exactement ce qu'il prépare. 

BUFFY : Oh. Ça je le savais. Je croyais que vous parliez d'un plan plus précis, plus élaboré. Enfin un plan. Bien, on va chercher ce qu'il prépare. (Elle se rend dans le bureau de Giles, avec celui-ci).

Dans la nuit un homme d’Amérique Central descend d’un avion, une grosse boite en métal est menottée à son poignet. Il s’approche d’une limousine, ou un vampire est adossé.

AMERINDIEN : Il est à l'intérieur ? 

VAMPIRE : Non. Je la lui apporte. 

AMERINDIEN : Le maire était censé m'attendre lui-même avec l'argent. En plus on a été obligé d'augmenter le prix. Je n'aime pas les surprises. (Faith est posté un peu plus loin, elle tire une flèche dans le dos du nouvel arrivant, qui meurt. Le vampire est hébété).

FAITH : Tant pis pour lui ! (Elle s’avance vers sa victime). 

VAMPIRE : Ah, vous l'avez tué. 

FAITH : On ne peut rien vous cacher. Les clefs du coffre. (Le vampire fouille dans les poches du cadavre).

VAMPIRE : Pas de clefs. (La Tueuse sort le poignard que le maire lui a offert). Ça traversera pas l'acier.

FAITH : Non, ça traverse mieux les os. (Elle coupe le bras du cadavre). 

Un peu plus tard, le vampire dépose Faith qui tient le coffret en métal, à la mairie puis il part garer la limousine. Buffy les observes discrètement, quelques mètres plus loin. La protégée du maire entre dans le bureau de celui-ci, qui est assis sur son fauteuil.

WILKINS : Enfin la voilà ! Le coursier n'a pas voulu venir, il devait prendre son argent ? 

FAITH : Oh, j'ai préféré le convaincre de ne pas me suivre ! (Wilkins rit).

WILKINS : T'es une fille insensée, tu t'en rends compte ? Ta façon de prendre des initiatives, ce culot ! 

FAITH : Continuez, allez-y ! (Elle s’assoit).

WILKINS : Je le pense vraiment. Tu sais je crois que si Buffy... (La jeune femme pose ses pieds sur le bureau du maire). Hey, hey, hey, hey. (La Tueuse repose ses pieds sur le sol). Si Buffy Summers rentrait dans cette pièce et me proposait ses services, je lui dirait, non merci ma fille, j'ai la meilleure Tueuse du monde. Tu peux t'en aller. (Il ricane, Faith soupire). Quoi ? 

FAITH : Rien. 

WILKINS : Ah ! Il a suffi que je prononce son nom, c'est ça ? Ne me dit pas que c'est à cause de cette histoire Angel, Buffy ? Si ? 

FAITH : Non, je m'en fiche. Elle peut s'amuser. 

WILKINS : J'espère qu'elle en profite. Ça lui fait au moins une excuse pour être avec ce minable. Toi tu mérites beaucoup mieux. (Faith ouvre la boîte qu’elle a ramenée, son patron se précipite sur le coffret et le referme). Ne fais pas ça. (Il esquisse un sourire. Dehors, le vampire attend dans la limousine. Buffy brise la fenêtre de la portière du conducteur et attrape son ennemi par le col de sa veste).

BUFFY : Alors, c'est quoi cette boîte ? 

Buffy étudie des livres sur les démons à la bibliothèque, Alex et Wesley sont auprès d’elle.

BUFFY : La boîte de Gavrock. Elle renferme ce qu'on pourrait appeler une énergie démoniaque dont le maire aura besoin pour le grand jour. (Willow et Giles entrent dans la pièce, en tenant plusieurs plans).

WESLEY : Qu'est-ce que c'est que ça ? 

GILES : Un plan précis, élaboré. 

WILLOW : Les plans de la mairie. Sortis de l'ordinateur central et d'une imprimante. (Ils posent les cartes sur la table).

BUFFY : La boîte est gardée au premier étage dans une salle de conférence. Ici. (Elle montre un emplacement sur la carte). C'est malheureusement la seule information que j'ai pu obtenir de mon interlocuteur avant qu'il ne m'oblige à devenir malpoli. 

WESLEY : Enfin bref. Voilà ce que nous devrions faire... 

BUFFY : On va s'introduire par la verrière. Angel viendra avec moi. 

GILES : Ouais très bien. 

ALEX : Y'a une issue de secours avec une échelle le long de ce mur le long de ce côté. 

WESLEY : Ah. Oui, oui bien. Mais n'oublions pas de considérer le fait que... 

GILES : Nous ne pouvons pas simplement nous contenter de récupérer la boîte. 

WILLOW : Oui il faudra la détruire. On peut utiliser la force mais aussi les rituels, trouver la bonne incantation de magie noire. 

WESLEY : Attendez, on ignore le genre de rituel qui sera nécessaire. 

GILES : Je pense que le principe de l'entropie est juste au regard de nos incertitudes. La recette est assez simple. Alex. 

ALEX : J'ai compris. Je vais faire les courses. (Tout le monde est sur le point de partir).

WESLEY : Arrêter ! Stop !!! Maintenant vous allez m'écouter une minute. (Le groupe s’arrête). C'est moi le responsable et je trouve que tout ça va beaucoup trop vite. Nous avons besoin de beaucoup plus de temps pour réfléchir et mettre au point une stratégie conforme. 

BUFFY : Wesley, ou vous prenez le train ou vous attendez à la gare.

WESLEY : Le maire a les moyens d'utiliser des forces démoniaques pour assurer la protection de la boîte. Oh ! Personne n'avait pensé à ça n'est-ce pas ? 

BUFFY : C'est du travail de petite sorcière. Tu ne crois pas Willow ? C'est pas trop dangereux. 

WILLOW : Hey. Le danger c'est mon plat préféré. (Sourit-elle).

ALEX : En plus elle le consomme sans modération. Estomac en béton. 

BUFFY : Et voilà. On y va. (Le groupe s’en va, Wesley les suit). 

Alex marche dans les rues de la ville sous le soleil, il se dirige vers la boutique de magie mais il s’arrête lorsqu’il voit Cordélia dans un magasin de vêtement. La jeune femme admire une robe de soirée. Alex entre dans la boutique et s’avance vers elle.

ALEX : Dis-moi si je me trompe, tes délicieuses réflexions tout à l'heure, ce côté pas vraiment amer mais tout à fait acide, c'est parce qu'aucune université n'a voulu de toi ? Tu aurais pu réussir mais il a fallu ce maudit entretien. En dix minutes le responsables des admissions a réalisé qu'il avait déjà atteint le quota des princesses superficielles, frimeuses et m'a tu vu. 

CORDELIA : Et cette fois encore l'oscar de la méchanceté et de la bêtise revient à, Alex Harris dans, je suis stupide mais je me soigne. (Elle sort des lettres de son sac et les tend à son ex-petit ami). Regarde ça et après on en reparle. Université Sud-Californie. Université du Colorado. Duke. Et Columbia. 

ALEX : Dis donc, c'est...des bonnes universités. J'imagine que le portefeuille de ton père a dû les impressionner. 

CORDELIA : Va t'en. 

ALEX : J'y vais. Si tu veux bien m'excuser, je donne un coup de main pour sauver quelques vies. Continue, je sais que c'est dur d'essayer des vêtements. 

Dans la nuit, Wesley conduit un van avec Giles à ses côtés. Il se gare près de la mairie, Buffy, Willow et Angel descendent du véhicule avec des sacs de sport.

GILES : Bon, n'oubliez pas. Si quelque chose tourne mal, Wesley et moi feront diversion. 

WESLEY : Oui, synchronisons nos montres. Alors j'ai vingt h... (Les filles lèvent leur bras et elles ne portent aucune montre). Oui, je me tais. 

WILLOW : On pourrait compter jusqu'à cent ! Un, deux, trois... 

GILES : Alors soyez prudents. Bon courage. (Le petit groupe se dirige vers le bâtiment. Giles se tourne vers le nouveau Protecteur avec un thermos). Du thé ? (Angel descend une échelle le long du mur de la mairie. Les filles montent vers le toit).

Dans la bibliothèque, Oz et Alex préparent un rituel de magie devant un chaudron.

OZ : T'as les ingrédients ? 

ALEX : Oui. (Il sort un petit sachet). Saucisses de crapaud. Un petit paquet de sauge. C'est peut-être bien le contraire.

OZ : Il faudrait mieux être sûr. Si on veut détruire la boîte, on n'a pas intérêt à mélanger n'importe quoi. 

ALEX : Dans ce cas il fallait laisser faire la spécialiste. 

OZ : Justement, Willow nous a noté la marche à suivre. (lls se dirigent vers la table ou un dessin est posé dessus). 

ALEX : Pas mal ! Elle a dessiné pleins de croquis. Ça c'est le chaudron. 

OZ : Hum, hum. (il montre avec son doigt) Là les ingrédients, et nous. Ça c'est toi et là c'est moi. 

ALEX : Comment tu sais qui est qui ? C'est pas évident, ou on est frère jumeau. 

OZ : Non, là c'est moi. (Il montre avec son doigt) Tu vois la petite guitare. 

ALEX : Ah ouais, c'est vrai. 

OZ : Ouais, je l'adore ma Willow.

ALEX : Tu peux elle le mérite. 

OZ : Je suis prêt ! (Ils mettent des ingrédients dans le récipient).

Buffy, Willow et Angel sont sur le toit de la mairie. Angel ouvre la verrière, la boîte est en dessous. Buffy prend un sac, elle en sort un livre de sorcellerie et le donne à sa meilleure amie. 

WILLOW : Merci.  (Buffy prend à présent un flacon avec de la poudre magique et le donne à Willow. La sorcière récite l'incantation tout en versant la poudre). Sis mundo te salute. Esposca valedum scudom. Beateus nec te fende a malovus ocrum in tende. (La barrière de protection se brise autour du coffret). Et oui, c'est magique. (Elle esquisse un sourire).

BUFFY : T'es la meilleure Willow. Maintenant vas-y. 

WILLOW : Je suis partie. (Elle prend ses affaires et part. Angel attache un harnais sur sa petite amie. Il descend Buffy à l’aide d’une corde, la Tueuse s’empare de la boîte).

BUFFY : Je l'ai ! (L’alarme retentie, Angel essaye de remonter la jeune femme mais il n’y arrive pas). Angel ! 

ANGEL : C'est coincé ! (Il tire sur la corde mais Buffy ne bouge pas).

BUFFY : Oh ! Ça serait vraiment bien que je remonte ! (Elle entend du bruit). Angel ! 

ANGEL : Je sais. (Il s’efforce d’essayer de la remonter mais des vampires entrent dans la pièce. Ils s’aperçoivent que Buffy tient le coffret qu’ils étaient censé surveiller).

BUFFY : Est-ce que vous pourriez m'aider à descendre ? (Les vampires grognent). Ils veulent pas, non ! (Angel atterrit dans la pièce et se bat, la Tueuse se détache et se bat à son tour. Ils finissent par partir en courant, avec la boîte. Ils quittent la mairie suivit des vampires. Dehors, Buffy et Angel se réfugient dans les buissons, tandis que Wesley et Giles démarrent leur camionnette à toute vitesse pour faire diversion. Les vampires leur court après. La Tueuse et son compagnon partent de leur côté. Un peu plus tard, dans la salle ou était la boîte, le maire et des vampires constatent les dégâts qu’a causé Buffy).

WILKINS : Ah non. Je ne suis pas content du tout. Je venais de refaire faire la décoration de cette salle de conférence, au frais des contribuables... (Il soulève une chaise). Et...ah non !!! (Il brise la chaise sur le sol). Ils m'ont volé ma boîte ! (Faith arrive derrière lui, en maintenant Willow).

FAITH : Oui ils l'ont peut-être... (Elle menace Willow avec son couteau). Mais regarder qui est là. (Elle sourit à son patron, qui est satisfait).

Un peu plus tard dans la bibliothèque, Buffy et ses amies constatent que Willow a disparue.

BUFFY : Comment vous avez pu ? Qu'est-ce qui s’est passé ? 

GILES : On pensait qu'elle était avec toi. 

ANGEL : Ils ont dû l'attraper quand elle a sauté. Je suis désolé Buffy. 

BUFFY : Bien, c'est la faute de personne. On va réfléchir et décider. Oz on les laissera pas lui faire du mal. 

ALEX : On va là-bas et on les attaque ! 

GILES : Ils la tueraient. 

WESLEY : En admettant qu'ils ne l'aient pas encore fait.

BUFFY : Non. Non ils savent ce qu'elle représente. Elle est trop importante tant que nous avons...la boîte. (Elle regarde la boîte). On échange.

WESLEY : Pas question.

BUFFY : Si, c'est la seule manière de la sauver. C'est la seule. 

GILES : Ouais c'est probable. 

BUFFY : On téléphone au maire et on lui demande. 

WESLEY : Cette boîte doit être détruite.

ALEX : Qui est volontaire pour frapper Wesley ? 

WESLEY : Giles vous le savez bien vous aussi.

BUFFY : Wesley il se pourrait que je sois la volontaire ! 

WESLEY : Ça suffit maintenant écoutez-moi. Cette boîte est la condition pour que le maire réussisse. Si nous la détruisons nous pourrons sauver des centaines de vies. Croyez bien que je veux aider Willow autant que vous mais il faut trouver un autre moyen. 

BUFFY : Mais il n'y a pas d'autres moyens ! 

WESLEY : C'est toi qui as voulu engager le combat contre le maire. Et tu avais raison, entre la ville et ses habitants c'est le seul espoir de survivre. Et c'est pareil pour toi. 

BUFFY : Vous croyez que je pense à ça ? Il vous reste un petit peu d'humanité ? 

GILES : Ça suffit ! Essayons d'être raisonnable. 

BUFFY : Vous vous rangez de son côté ? 

WESLEY :...Vous sacrifieriez des centaines de vies, vos familles, vos amis alors que nous pouvons empêcher cela ? Il suffit que nous détruisons cette boîte. (Oz brise le chaudron, tout le monde le regarde sans dire un mot).

BUFFY : Giles, téléphonez au maire. (Le bibliothécaire va dans son bureau).

Willow est enfermée dans une pièce sombre à la mairie, entourée de bureau et de carton. La jeune femme essaye d’ouvrir une fenêtre, en vain. Elle fouille dans des tiroirs et en fait tomber un, contenant des feuilles et des crayons. Le vampire poster devant sa porte, entre dans la pièce.

VAMPIRE : Qu'est-ce que vous faites ?

WILLOW : Ah. Je me demandais où y'a des sucettes. (Elle est effrayée mais elle essaye de faire bonne figure). Parce que ma bouche est sèche. C'est parce que je suis un peu nerveuse d'être prisonnière contre mon gré. (Le vampire s’approche d’elle). Et tout à coup je me suis dit...oh que sucette c'est un mot qu'un vampire peu comprendre. (L’étudiante recule doucement). Hey ! Vous avez pas la permission de manger les otages ! Je suis sûr que non ! Vous allez avoir des problèmes avec le maire ! (Son adversaire la plaque contre un mur).

VAMPIRE : Juste un petit croc ! (Il est sur le point de la mordre mais Willow fait voler un crayon à l’aide de la magie et le plante dans le cœur de son ennemi, qui tombe en poussière. La jeune femme se rend dans les couloirs et essaye de trouver une issue mais elle s’aperçoit que Faith et Wilkins sortent du bureau de celui-ci. La captive part se réfugiée dans une autre salle).

FAITH : Ils sont pas assez fous pour revenir ici cette nuit. (Ils marchent dans le couloir).

WILKINS : Tu as déjà eu un chien ? 

FAITH : Quoi ? 

WILKINS : Moi oui. Rusty, setter irlandais. Un sacré bon chien. Le nom d'un animal dépasse l'entendement. Il est plus fort que son propre instinct de survie. Buffy est comme un chien. Et je t'assure que si je la vois je la tue avant qu'elle n'ait eu le temps de dire ouf. (Willow entre dans le bureau du maire et fouille un peu. Elle ouvre une armoire et découvre des crânes, des potions, des poignards, des bougies, des os et des livres de magie et occulte).

WILLOW : Wouah ! (Elle trouve aussi une cachette secrète avec des livres de magie noire). Les livres de l'Ascension.  (Elle en lie plusieurs mais Faith finit par entrer dans la salle). 

FAITH : Il est là le rat de bibliothèque.

WILLOW : Faith ! 

FAITH : Tu sais que t'es une fille bizarre. N'importe qui d'autre se doutant à peu près à ce qui l'attend se dépêcherait de se tirait le plus vite possible. Mais toi tu peux pas t'empêcher d'essayer de comprendre. Tu vois, quand on en sait beaucoup trop on prend des risques, celui de mourir par exemple. (La prisonnière se relève).

WILLOW : S'il te plaît, attends, il faut qu'on parle ! 

FAITH : Oh oui un petit sermon ça me plairait ! Faith on est encore tes amis, laisse-moi t'aider ce n'est pas trop tard ! 

WILLOW : C'est beaucoup trop tard ! Ça aurait dû se passer autrement mais c'est toi qui as choisi. Je sais que ta vie n'a pas été facile, que tu as supporté beaucoup d'épreuves souvent très dures. On va pleurer ! Bouh ! Bouh ! Pauvre chérie ! Tu sais, tu sais y'a des gens qui n'ont pas eu ta chance, qui en on eu beaucoup moins ! Toi tu as eu des amis, tu as eu Buffy ! Maintenant tu es toute seule ! On comptait sur toi et maintenant tu n'es rien ! Tu n'es plus qu'une égoïste inutile et lâche. (Faith la frappe, Willow tombe au sol).

FAITH : Tu m'agresse, je te réponds ! Mais ma méthode est plus efficace.

WILLOW : Oh. On dit qu'il n'y a qu'la vérité qui blesse. 

FAITH : T'as pas bien compris ? Je recommence. 

WILLOW : Tu ne me fais pas peur. (La Tueuse sort son poignard).

FAITH : Et ça, ça te fait pas peur ? (Wilkins se met sur le pas de la porte).

WILKINS : Les filles, j'espère ne pas avoir besoin de vous séparer. Faith tu joueras avec ton nouveau joujou plus tard. Là on a autre chose à faire. (Il part s’assoir. Faith essaye d’intimider Willow). Faith tu viens ? J'ai horreur de me répéter tu le sais.

FAITH : Je suis pas toute seule, il est là. (Elle s’assoit sur le bureau de son patron). WILKINS : Je viens de recevoir un coup de fil très intéressant. 

Giles, Wesley, Buffy et tous les autres sont dans la cafétéria du lycée qui est allumé. Alex et Oz ferment toutes les portes à clé.

OZ : C'est complètement bouclé, à part l'entrée principale. 

ALEX : Oui, c'est ça qui augmente la sensation de piège.

BUFFY : Une porte d'entrée c'est aussi une porte de sortie. Je veux les voir arriver. (Toute les lumières s’éteignent).

ALEX : Ils doivent être timides. 

ANGEL : Moi j'y vois clair. (Des vampires, le maire et Faith qui menace Willow avec son couteau, entrent dans la pièce. Buffy et Wilkins font un pas l’un vers l’autre).

WILKINS : C'est tout à fait excitant ce petit jeu. (Il ricane). Vous ne trouvez pas ? Nuit sombre, rendez-vous clandestin, échange de prisonniers, j'adore ça. Il ne nous manque que de grands imperméables. (Il rit). 

BUFFY : Laissez-là.

WILKINS : Ah ça non. Pas avant que je n'ai récupéré la boîte. C'est drôle la jeune fille qui me pose tellement de problème...elle est jolie, Angel. Un peu trop maigre. C'est dommage que ça n'ait pas fonctionné entre toi et ma petite Faith. Il faut croire que tu n'y connais rien aux femmes. 

ANGEL : Pensez ce que vous voulez, je n'aime pas les folles. (Faith sert sa prisonnière plus fort).

WILLOW : Ah ! 

OZ : Angel.

WILKINS : Je vous souhaite bien du bonheur. Vraiment mais si je peux me permettre de donner mon avis, je ne vois pas très bien votre avenir ensemble. Je pense que cette relation ne dura pas. Non pas parce que je vais vous éliminer mais parce que le chemin sera difficile. 

BUFFY : Je n'suis pas sûre qu'on ait besoin de votre avis. (Le maire ricane).

WILKINS : Ah vous les jeunes, tous les mêmes. Vous n'aimez pas penser à l'avenir, vous ne faites jamais de projets. Mais au moins si vous voulez que Faith n'en finisse pas très vite avec votre amie, respectez un peu vos ainés.

ANGEL : C'est moi votre ainé. J'ai quelques siècles d'avance. 

WILKINS : Oui c'est justement ça, je voulez-vous prévenir. Tu es immortel, pas Buffy. Ce n'est pas facile. J'ai épousé mon Edharey quand elle était jeune et je suis resté avec elle jusqu'à la fin. C'était pas brillant. Elle était ridée, sénile, envieuse de ma jeunesse. Loin de nous l'image du bonheur. Sans compter le fait qu'un seul moment de vrai bonheur, ne vous a pas réussi. Allons sois sérieux, qu'elle genre de vie vas-tu lui offrir ? A la place de gentil pique-nique dans les champs, tu vas l'emmener hanter les cimetières. La cacher de la lumières et du soleil. Lui empêcher de s'épanouir comme une fleur. Tu veux la priver de la vie qu'elle mérite jusqu'à qu'il ne soit plus temps pour elle. Ce n'est pas de l'amour, c'est l'égoïsme. Etait-ce une bonne raison pour revenir de l'Enfer ? Ce n'est pas ce que tu as fait de mieux...procédons à l'échange. (Willow retourne auprès de ses amis, tandis qu’Angel donne la boîte à Faith). Bien voilà enfin... (Le principal Snyder entre avec deux policiers).

SNYDER : Que personne ne bouge ! (Le maire se cache). Je savais que vous prépariez un mauvais coup.

BUFFY : Snyder sortez d'ici.  

SNYDER : Je n'ai pas d'ordre à recevoir des élèves. Je suppose que vous allez me dire qu'il n'y a pas de drogue dans cette boîte. (Snyder prend le coffret, Faith sort son couteau).

BUFFY : Non arrête ! (Le maire s’avance vers le principal).

WILKINS : Monsieur Snyder, je crois qu'il y a un malentendu.

SNYDER : Monsieur le maire. (Il est surprit). Je ne savais pas que vous, je vous prie de m'excuser.

WILKINS : Non, non c'est moi qui m'excuse pour notre présence ici la nuit. Qu'allez-vous imaginé ? Mais voyez-vous j'avais besoin de... (Un policier ouvre la boîte). Non ne faites pas ça ! (Une grosse araignée se jette sur le visage du policier et le tue. Puis elle monte sur les murs).

WESLEY : Oh mon dieu. (Il est un peu écœurer).

ALEX : Où elle est ? (Tout le monde regarde autour de lui. Snyder se tourne vers un policier).

SNYDER : Ouvrez cette porte ! 

GILES : Non, il ne faut pas la laisser sortir ! 

ALEX : Il faut savoir où elle se planque.

BUFFY : Silence. (Tout le monde observe la pièce, la créature se jette sur le visage du maire).

FAITH : Patron ! (Elle s’empare de l’araignée et la jette sur le sol, Wilkins est blessée mais ces coupures cicatrises en quelques secondes. Snyder est stupéfait comme beaucoup d’autre. Une autre araignée s’échappe et une autre est sur le point de sortir du coffret).

WILKINS : Je ne la laisserais pas ouverte. (Buffy se précipite sur la boîte et la referme. L’araignée atterrit sur son dos, la jeune femme la plaque au sol et la tue. Angel aide sa petite amie à se relever. Faith aperçoit la bête ramper sur le mur, derrière Wesley. Elle lance son poignard).

WESLEY : Non !! (Le couteau transperce la créature qui meurt).

OZ : Et y'en a combien ? 

WILKINS : Bonne question combien. Il y a à peu près, cinquante millions de ces charmantes petites créatures là-dedans. Vous voulez les voir ? (Les policiers ouvrent la porte et s’enfuit). Levez la main si vous êtes invulnérable...Faith, on y va. (La Tueuse regarde son couteau, alors que son patron s’éloigne). Faith. (Elle le rejoint à contre cœur, ils partent. Snyder regarde les autres en se servant d’une chaise comme d’un bouclier).

BUFFY : Snyder, est-ce que ça va aller ? 

SNYDER : Vous. Vous tous. Vous ne pourriez pas être trafiquants de drogue comme tout le monde. (Il s’en va, en regardant tout autour de lui. Buffy récupère le poignard de Faith qui était accrocher au mur).

WESLEY : Comme sur des roulettes.

BUFFY : On a bien fait. (Elle regarde sa meilleure amie).

Willow et Buffy sont assises sur le comptoir de la bibliothèque. Giles et Wesley sont auprès d’elles.

WILLOW : Et là Faith m’a dit, je vais te frapper et là j'ai répondu, j'ai pas peur de toi et puis elle m'a sorti son couteau, j'étais pas fière. Et, et en plus je lui ai dit, c'est toi qui a choisi, Buffy c'était ton amie... 

GILES : Oui, tout ça est fascinant mais j'aimerais que tu me racontes, tu as eu les livres de l'Ascension entre les mains, c'est bien ça ?

WILLOW : Oui, du tome un au tome cinq. 

GILES : Y a-t-il quoi que ce soit dont tu te rappelles qu'on puisse mettre à profit. Un détail qui nous aiderait ? 

WILLOW : Vous savez, j'ai lu très vite. Et ce que j'ai pu constater c'est que c'était obscur. Je dirais même assez mal écrit.

GILES: Oui. 

WILLOW : Cela dit, quelques pages semblaient assez intéressantes mais je n'ai pas eu le temps de finir ma lecture. (Elle sort quelques feuilles et les tends à Giles). Lisez-les jusqu'au bout. (Elle lui sourit).

GILES : Ah. (Il sourit, prend les feuille et par, excité).

BUFFY : Tu viens de te faire un ami pour la vie. Tu devrais te faire enlever plus souvent. 

WILLOW : Non merci.

WESLEY : Bon, espérons qu'il y ait dans ces pages quelques informations. Le maire a la boîte de Gavrock, il est très content et nous en sommes toujours à la case départ. Très beau travail.

 

Buffy est accroupit contre un arbre dans la cour du lycée, qui est vide. Willow s’avance vers son amie, qui est pensive.

 

WILLOW : Méditation solitaire ? 

BUFFY : Méditation déprimante.

WILLOW : Du genre ? 

BUFFY : Du genre je ne pourrais jamais partir d'ici. Si au moins j'avais réussi à arrêter le maire. Je me suis trompée, je l'avoue. Mais c'est comme ça, c'est mon destin. J'appartiens à Sunnydale. Je n'ai pas le choix.

WILLOW : C'est pas facile. Pour moi c'est pas pareil, je peux faire tout ce que je veux. Je peux aller dans n'importe quelle université, je peux même aller en Europe si je veux.

BUFFY : Promets-moi que tu vas en profiter.

WILLOW : Non. Je vais pas aller très loin. (Elle donne une feuille à Buffy qui la lie).

BUFFY : Université de Sunnydale ?

WILLOW : Dans la promotion quatre-vingt-dix-neuf, classe deux cent trois.

BUFFY : Tu es sérieuse ? 

WILLOW : C'est là aussi que tu t'es inscrite ? 

BUFFY : Ah ! (Elle se jette au cou de son amie, elles tombent en riant). Ah ! J'y crois pas ! Vraiment t'es sérieuse ? C'est pas possible, tu plaisantes ? 

WILLOW : Pourquoi je plaisanterais ? 

BUFFY : C'est trop dommage. 

WILLOW : Est-ce que tu peux me dire de nous deux qui est la patronne ? 

BUFFY : Il y a de meilleures universités.

WILLOW : Sunnydale c'est pas mal. Et je ne t'ai pas demandé d'écrire mon curriculum. 

BUFFY : Oui mais t'aurais plus de chance ailleurs. Je ne veux pas que tu le regrettes. Et il ne faut pas que tu restes pour moi.

WILLOW : En fait je ne reste pas pour toi. Je t'adore, c'est pas ça, c'est pas ce que je voulais dire. Mais l'autre soir, c'est peut-être la peur que j'ai ressentie face à face avec Faith. Je ne sais pas mais tout à coup c'est devenu clair. Je veux dire que tu t'es battue contre le mal pendant trois ans, Je t'ai aidée quand j'ai pu. Et maintenant au moment où on doit décider de ce qu'on veut faire de nos vies, et bien j'ai réalisé que c'est ça qui me plaît. Aider les gens, combattre le mal. C'est vrai c'est ça qui vaut la peine. Et je ne crois pas qu'on y soit capable parce qu'on y est obligé. C'est parce que c'est juste Buffy et que je veux t'aider.

BUFFY : Moi aussi je t'adore.

WILLOW : En plus si je veux devenir une très bonne magicienne, il n'y a pas de meilleure école.

BUFFY : Je ne sais ce que tu en penses mais je prendrais bien un gros goûter.

WILLOW : Macarons ? 

BUFFY : Oui s'il te plaît. (Elle lui sourit et elles marchent). C'est curieux, on voit parfois les choses et on est sûr qu'on les a bien regardé, qu'on les connaît et on s'aperçoit qu'il y a encore de belles surprises.

WILLOW : C'est drôle hein.

BUFFY : Oui on peut dire ça. (Dans les sous-sols d’un magasin de vêtement, Cordélia pose une robe de soirée sur elle et s’admire devant un miroir. Une femme la rejoint).

MME FLINKLE : Mademoiselle Chase, votre pause est finie depuis dix minutes, il y a beaucoup de travail pour réassortir les rayons et ranger l'arrière-boutique ! Dépêchez-vous ! (L’étudiante s’admire à nouveau devant le miroir et range la robe. Elle retourne travailler, à contre cœur).

Une nuit dans un cimetière de la ville, Buffy et Angel sont assis sur une couverture, blottie l’un contre l’autre. Ils se tiennent la main, adossés à une pierre tombale et éclairée par quelques lampadaires.

BUFFY : Ça va être amusant, samedi Willow et moi on va visiter le campus. J'espère que ma mère me laissera y habiter. C'est trop loin pour que je rentre chaque soir. Et c'est pas plus mal que je m'éloigne un peu de la maison. Et en plus je serais plus près de chez toi. Je ne vois pas de quoi le maire a voulu parler. Comment a-t-il pu se permettre ? 

ANGEL : Parce qu'il est diabolique. 

BUFFY : Bonne réponse. Il ne peut rien comprendre à une relation amoureuse. 

ANGEL : Non. 

BUFFY : Peut-être que la relation durable qu'il peut entretenir c'est, avec... le mal. 

ANGEL : Ouais. 

BUFFY : Bien, ne parlons plus de lui. Nous on va réussir. 

ANGEL : Je le crois aussi. (Buffy se blottis dans les bras de son petit ami. Ils ont l’air pensif).

 

Ecrit par Lee333 
Activité récente
Actualités
12 Deadly Days

12 Deadly Days
Blumhouse Television (une boîte de production spécialisée dans les films et séries de genre) et...

Muscle & Fitness

Muscle & Fitness
Le dernier numéro du magazine 'Muscle & Fitness', spécialisé en musculation et en fitness, consacre...

Brooks Brothers 3rd Annual Holiday Party

Brooks Brothers 3rd Annual Holiday Party
Charlie Weber s'est rendu à la 3ème édition de la soirée 'Brooks Brothers Holiday Party', organisée...

6th Annual Santa's Secret Workshop

6th Annual Santa's Secret Workshop
Cela devient une tradition de fin d'année pour Sarah Michelle Gellar car, une fois n'est pas...

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof
Plus d'un an après que Sarah Michelle Gellar / Cendrillon et Whitney Avalon / Belle se soient...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (21:46)

Merci !

Titepau04 (21:58)

Re !!! Félicitations Stanary!! Cest chouette ça!

Sonmi451 (21:59)

Pub aussi de mon côté

Sonmi451 (21:59)

y a vraiment trop de pub!

Titepau04 (22:17)

Graaaave!!!!

Sonmi451 (22:17)

Ca te casse carrément ton trip

Sonmi451 (22:17)

t'as encore une pub?

stanary (23:13)

Désolée j'etaisj'étais occupée. Merci tite ! Plus de pub alors ?

Titepau04 (23:25)

Vraiment trop!! Pas très longues mais à une fréquence!!! Au moins 6 pour 2h30

stanary (23:26)

Mais c'est bizarre ! Pour moi y a que 3 pubs normalement...

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

Titepau04 (10:33)

Bonjour tout le monde!!!

serieserie (11:14)

Hello la citadelle!

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

arween (08:32)

Bonjour à tous ! Venez nous rendre visite sur The Night Shift pour participer à notre grande animation (ouverte à tous), commenter le joli calendrier réalisé par serie² et voter au sondage ! Merci

arween (08:33)

Dollhouse vous attends pour voter au sondage et commenter le calendrier fait par Xana. Merci pour vos visites

mnoandco (09:17)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

serieserie (09:29)

Heyyy! Lucifer vous attend pour son animation 'Le diable s'habille en Prada'!!

liliju (10:16)

Ca vous dit une ptite interview collective pour Noël sur le quartier Supernatural? je vous attend sur le topic spécial interview. Et n'oublier pas le calendrier de l'avent sur le quizz. Merci à tous. On ne peut rien faire sans vous

Titepau04 (10:32)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Titepau04 (10:33)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

serieserie (12:22)

On oublie pas de venir voter pour le concours #OneChicagoOS sur Chicago PD

angie5 (12:35)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

mnoandco (14:44)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

mnoandco (14:45)

Le quartier Blacklist, en plus de l'animation HypnoAwards, vous propose de jolis calendriers pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir voter, commenter vos choix, donnez votre avis sur ces créations!

mamynicky (15:01)

'Jour les 'tits loups Le quartier Empire voudrait connaître vos goûts en matière de chants de Noel.

chrismaz66 (16:40)

Mamy je déteste les chants de noël, ça m'file le cafard ! Mais bon je vais voter parce que c'est toi

chrismaz66 (16:42)

Choup nous a concocté des animations spécial 10 ans de ouf pour Torchwood, venez jouer, pas besoin de connaître la série! Apportez juste vos yeux et votre cerveau

Phoebus (18:20)

Bonjour, Photo de l'épisode et Review de l'épisode 8x06 (celui du 2 décembre) sur le quartier The Vampire Diaries.

Sonmi451 (21:27)

Merci voter dans préférence.

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play