VOTE | 378 fans |

Script VF

Un démon hideux soulève Buffy en lui serrant la gorge et la plaque contre un arbre, dans un parc ensoleillé. La Tueuse se débat et le frappe mais la créature est bien plus forte qu’elle.

BUFFY : Oh, Alex ! Alex ! (Celui-ci est à terre, un peu groggy. Willow fouille dans un sac).

WILLOW : Oh, mon Dieu ! Qu'est-ce qui pourrait bien tuer un démon ?! 

BUFFY : Oh ! Un couteau ! Un couteau ! 

WILLOW : Oui, un gâteau ! Pas gâteau, couteau ! (Elle donne un poignard à sa meilleure amie. Buffy tue le démon, ils tombent au sol. Alex et Willow l’aident à se relever).

BUFFY : Merci. (Se massant le cou). Il a failli m'étouffer. Etre Tueuse, c'est pas un métier de tout repos. Je commence à le savoir. En tout cas, merci d'avoir été là. 

WILLOW : C'est une chance. On était juste derrière et on a pu t'aider. (Regardant le monstre sur le sol). Tu crois qu'il va se remettre debout ? 

BUFFY : Non, je crois pas, non. De toute façon, il faudra l'enterrer. (Ils se dirigent vers une table de pique-nique). Vous vous habituez aux vampires. C'est sympa de m'aider. (Le groupe s’assoit).

ALEX : Oui, parce que Faith, on ne l'a pas vue. Je croyais que les démons gluants, c'était ceux qu'elle préférait ?

BUFFY : Ouais, j'ai pas pu la joindre…une fois de plus. Elle s'était pourtant bien éclatée.

ALEX : Elle doit en avoir ras-le-bol. 

BUFFY : Ouais, certainement. C'est un métier pas évident. On souffre énormément de la solitude. Ça tape sur le système. 

WILLOW : T'as raison, on devrait être plus sympa avec elle. 

ALEX : Bon, alors là on va s'occuper des funérailles mais ça va pas nous prendre toute la journée. 

BUFFY : Tu as des projets ? 

ALEX : Bah, tu vois avec le moral que je me paye, je n'ai aucun projet. 

BUFFY : T'as réussi à joindre Cordélia ? 

ALEX : Je lui ai laissé quelques messages. Soixante…soixante-dix…mais tu sais ce qui m'ennuie le plus ? D'accord, on s'est embrassé et c'était une erreur. Mais je peux te promettre que c'est la dernière fois que ce genre de choses arrive. 

WILLOW : Que Dieu vous entende ! 

ALEX : Et aussi, il faut le dire. Quand ils sont venus à l'usine, ils n'ont pas frappé. Franchement, c'est vrai, c'est entièrement de leur faute (Buffy et Willow le regardent). 

BUFFY : Ton histoire n'a rien à voir avec celle qu'on m'a racontée. 

ALEX : C'est quand même moi qui l'ai vécue. 

WILLOW : Enfin, demain c'est lundi. On retourne en classe. 

BUFFY : Ça, c'est ton truc. Tu fonces dans les études. C'est ta façon de penser à autre chose. 

WILLOW : A vrai dire, j'espère que Oz sera là demain, au lycée, parce que je voudrais qu'il me pardonne. 

BUFFY : Tu seras forte, c'est sûr. 

WILLOW : Je…je veux bien essayer d'être forte mais là tu vois…si jamais on n'arrive pas à se retrouver avec Oz, ce sera comme si on m'empêchait de respirer.  

BUFFY : Je connais bien ça. 

ALEX : Dis donc. C'est bien fini ton histoire avec Angel et tu es toujours là. Alors, tu pourrais peut-être nous dire, comment tu as fait ? 

BUFFY : Je vous avais, vous.  

Cordélia est assise sur le lit de sa chambre. Elle porte un bandage sur l’estomac et ses rideaux sont fermer. Elle est triste et abattue.  Elle découpe le visage d’Alex sur plusieurs photos, tout en écoutant ses messages téléphoniques.

REPONDEUR VOIX-OFF D’ALEX : C'est Alex. Tu me rappelles, salut. Salut ! C'est Alex. J'suis à la maison. Tu peux me rappeler, si t'en as envie. A tout à l'heure. (Elle brûle les photos). Cordélia, c'est moi…si t'as un peu de temps, ce serait bien qu'on se parle. J'suis là, appelles-moi. (Elle regarde les photos d’elle et de ses amis brûler). Salut, c'est encoremoi ! Bah, écoutes…j'suis à la maison.

 

                                                                GENERIQUE 

 

Dans les couloirs du lycée, Willow observe le casier d’Oz, nerveuse. Buffy la rejoint, tandis que des étudiants et des professeurs font des vas et viens.

BUFFY : Comment tu vas ? 

WILLOW : Je n'ai pas vu Oz à son casier. Il faut pourtant bien qu'il prenne ses affaires mais non, il n'arrive pas.  

BUFFY : Et Alex, il a vu Cordélia ? 

WILLOW : Je ne crois pas, non. Mais c'est sûr, elle vient aujourd'hui. Amy l'a vue hier dans une boutique. (Elle regarde à nouveau le casier d’Oz). 

BUFFY : Comment elle était ? 

WILLOW : Je ne sais pas. Amy l'a trouvée plutôt, angoissée. (Cordélia descend de sa superbe voiture rouge. Elle est très bien habillée et elle marche, confiante. Soudain, elle aperçoit Harmony et ses amis, Cordélia sourit moins, angoissée. Harmony et son groupe s’avance vers elle).

HARMONY : Cordélia ! C'est génial, ce que tu portes. (Elle se bise, en souriant). Oh, que je te présente Anya. Elle est nouvelle, ici. Et son père lui a offert, comment on dit ?...Oh, un pendentif. C'est un bijou. 

ANYA : Joli sac. Prada ? 

CORDELIA : Oui, c'est ça ! Je dois dire que la plupart des filles ici confondent Prada avec Payless. 

HARMONY : Cordélia, quand j'ai su ce qui s'est passé, j'ai pas voulu en croire mes oreilles, j't'assure. Mais, ça a été terrible ton histoire d'accident. C'est drôle, tu t'es absentée une semaine, et on a failli oublier le comportement du sinistre individu qu'est Alex Harris. 

CORDELIA : Alex, qui ? 

HARMONY : Oh ! (Le groupe ricane).

CORDETTE : Tu te rends compte de ce que tu dois faire ? T'en trouver un autre. Allez hop, à cheval. 

CORDELIA : Oh, tu as parfaitement raison ! Une cravache et en selle ! 

HARMONY : Alors, je vais te présenter un étalon qui est fou de toi. (Cordélia suit les filles, qui finissent par s’arrêter devant Jonathan qui boit un soda seul, assis sur les marches d’un escalier. Cordélia comprend que le groupe se moque d’elle). Je suis certaine qu'il ne te trompera pas. Enfin, la première quinzaine. En plus, il a une très chouette mobylette. (Les filles rient et s’éloignent, laissant Cordélia seule).

Oz va à son casier, Willow s’avance vers lui alors que des étudiants font des vas et viens.

WILLOW : Oz ! Bonjour. C'est étonnant. Quelle rencontre, un vrai hasard. Deux personnes qui fréquentent le même lycée peuvent très bien ne jamais se rencontrer. 

OZ : Salut. (Il s'apprête à partir mais elle pose sa main sur le bras du jeune homme). 

WILLOW : Oz, attends. S'il te plaît. Je te demande pardon. Quand, quand j'ai fait ça, je t'ai blessé… 

OZ : Ecoutes, tu m'as déjà servi tout ça. 

WILLOW : T'as raison mais…j'aimerais me réconcilier avec toi. Enfin, si tu le veux bien. J'aimerais essayer. 

OZ : En fait, je préfère être seul. J'ai besoin d'y voir plus clair. 

WILLOW : Mais peut-être qu'on pourrait en parler ensemble… 

OZ : Willow, je suis désolé d'avoir à te dire ça…mais je t'ai dit ce que je voulais. Alors si tu veux reparler de cette histoire, à mon avis, c'est uniquement pour que toi tu te sentes, plus à l'aise. Et moi, c'est pas mon problème. (Il s’en va, sous le regard de Willow. Cordélia marche dans les couloirs, elle finit par apercevoir Alex un peu plus loin. Elle intercepte un étudiant).

CORDELIA : Salut, John Lee. J'aurais pas un truc coincé entre deux dents ? (Le jeune homme regarde le sourire de celle-ci. Alex pense qu’ils sont en train de s’embrasser. Il rebrousse chemin, la tête basse, sous le regard satisfait de Cordélia). Alors, comment ça va ? Ça fait une éternité qu'on ne s'est pas vu. 

JOHN LEE : Bah, c'est à dire qu'en ce moment, c'est pas évident. L'entraîneur m'a rétrogradé en équipe seconde. Alors si en plus, on me voit sortir avec l'ex d'Alex Harris, j'te dis pas ce qui va se passer. On va se foutre de moi. Si tu veux, on pourrait peut-être se voir ailleurs.

CORDELIA : Quoi ?  

JOHN LEE : Tu m'appelles. (Il s'en va. Cordélia est sous le choc, elle reprend son chemin mais Anya la percute involontairement). 

ANYA : (Souriante) Oh. 

CORDELIA : Oh non, ça va. J'en ai plein la tête de vos insultes imbéciles et minables. Vas voir tes copines. 

ANYA : Ah non. Je n'ai aucune envie de les retrouver. En fait, je te cherchais. J'avais envie de te voir. Tu sais, je crois qu'avec moi, tu es la seule ici à savoir lire autre chose que des BD. 

CORDELIA : Mais Harmony… 

ANYA : Oh non, elle me suit comme un toutou. Si cette fille arrive à avoir une idée à elle, je veux bien être pendue. 

CORDELIA : (Elle remarque le pendentif d'Anya) C'est un Gucci ? 

ANYA : Hum…non. C'est un bijou ancien que mon père m'a donné. Il est censé me protéger contre le mal. 

CORDELIA : Dommage que j'en n'ai pas eu un pour me préserver d'Alex. 

ANYA : Toi aussi…tu as eu à souffrir des hommes ? (Elles marchent lentement).

CORDELIA : A ton avis ? 

ANYA : En plus du fait qu'il manque de classe, Alex est totalement aveugle. Il mérite ce qui lui arrive. 

CORDELIA : Je ne veux plus du tout penser à lui. Alex, c'est du passé et je veux vivre ma vie comme je l'entends. 

ANYA : Dis…t'aimerais pas faire un vœu ? 

CORDELIA : Je fais partie de celles qui agissent. Et autant commencer tout de suite. Je vais lui donner une petite leçon qui va lui montrer qu'on ne se fiche pas de moi comme ça.  

Alors que la nuit est tombée, Cordélia et Anya rient avec des garçons au Bronze. Willow, Buffy et Alex sont assis sur un canapé un peu plus loin. Ils n’ont pas le moral mais Alex se force à rire, pour prouver à Cordélia qu’il peut vivre sans elle et qu’il passe une bonne soirée. Ses deux amies le regardent bizarrement.

ALEX : Vous êtes sympas. J'ai vraiment pas l'air d'un imbécile de me marrer pour trois. C'est trop demander de me filer un petit coup de main ? 

BUFFY : Je suis là pour toi, Alex. Tu as mon soutien moral. Mais je trouve ça un peu dur pour elle. A trois, contre Cordélia. Elle a pas dû rigoler. 

WILLOW : T'as raison. Cordélia n'a absolument rien à se reprocher. C'est sûr. Vous pouvez me croire. On va le payer…le payer très cher. Payer, payer…en fait, tous les deux, on ne l'a pas volé. Ce qui nous a… 

ALEX : Attends. Si tu veux te la jouer "je suis minable", d'accord. Mais ne comptes pas sur moi. A partir de cette minute, je ne veux plus entendre parler de culpabilité ou autre chose du genre. Je fais confiance à la vie et à sa baguette magique. Ce qui est fait, est fait, alors goûtons le moment présent, parce que ce qu'il y a de beau dans la vie, c'est ce qui va arriver. (Fronçant les sourcils). Vous êtes d'accord ? 

BUFFY : C'est pas inintéressant ton truc. Nous sommes jeunes et libres en Amérique. Il est hors de question que l'amour nous pourrisse la vie, ou le manque d'amour. 

WILLOW : Absolument. Je suis tout à fait d'accord. Je vous suis. On va s'éclater tous les trois. (Elle sourit. Buffy et ses amies dansent un peu mais voyant qu’ils ne se passent rien, ils perdent le moral). 

BUFFY : Ça ne marche pas. Qui veut du chocolat ? (Ses amies lèvent la main). J'y vais. (Elle se lève et va au bar).

ALEX : Regardes-là. (Indiquant Cordelia). C'était des larmes de crocodiles, ouais…d'après toi, elle a l'air d'aller mal ? (Il pose la main sur le genou de Willow). Ou alors, peut-être que… 

WILLOW : Alex, ta main. 

ALEX : (Il retire brusquement sa main) Hop ! Pardon. Et pourquoi je m'en empêcherais ? J'ai toujours fait ce genre de choses. C'est un geste amical. Rien d'autre. Comme le chocolat. 

WILLOW : (Elle hausse les épaules) Peut-être avant, oui mais…depuis qu'il y a eu…c'est différent. (Alex est un peu déçut). Je suis désolée. Mais si je veux que les choses s'arrangent avec Oz, mes mains, mes…et tout ce qui va avec. Je dois les garder pour lui tout seul. (Son ami croise les bras, boudeur. Buffy observe Cordélia).

ANYA : Salut, à demain. 

CORDELIA : Salut. (Elle se dirige vers la porte mais quelqu’un la bouscule. Elle se tient le ventre car elle a mal. Elle quitte la boîte mais la Tueuse la suit).

BUFFY : Hé, Cordelia, attends ! (Cordélia se retourne vers elle).

CORDELIA : C'est Alex qui t'envoie ? Il peut pas venir lui-même ? Parce que s'il t'envoie… 

BUFFY : Non. Je suis venue seule, je te le promets. Mais je voulais seulement savoir comment tu allais. 

CORDELIA : En pleine forme, ça se voit. (Elle s'éloigne). 

BUFFY : Cordélia, je sais ce que tu ressens. Je suis passée par là moi aussi. (La jeune femme se retourne vers elle). J'ai eu si mal que je croyais que je m'en sortirai jamais. Mais j'ai fini par me confier à mes amis et je dois dire…que je me sens beaucoup mieux. (Un vampire se jette sur elle, la Tueuse se bat mais au bout de quelques minutes, son ennemi trébuche sur Cordélia). Cordélia, attention !!! (Cordélia tombe près d’une poubelle et de déchet). Oh non. (Le vampire attaque Buffy à nouveau, qui le tue après quelques minutes. Cordélia se relève doucement et s’essuie mais Harmony et son groupe d’ami sortent du Bronze et regardent leur ancienne amie, en riant. Elle s’éloigne, Cordélia lance un regard noir à la Tueuse).

CORDELIA : Tu ne peux pas savoir combien de questions j'ai pu me poser sur mon lit d'hôpital. Pourquoi moi ? Pourquoi est-ce que j'ai été empalée ? Pourquoi est-ce que j'ai été mordue par des serpents ? Et pourquoi je suis tombée amoureuse d'un minable ? Et tu veux que j'te dise ? J'ai fini par réaliser quel est mon problème ! C'est… 

La cour du lycée, le jour suivant. Cordélia et Anya marchent ensemble. 

CORDELIA :...Buffy Summers. C'est là que tout a commencé. (Elle grimace de douleur, puis met la main sur sa blessure). Quand elle a emménagé. 

ANYA : Tu as mal ? 

CORDELIA : Oh, j'ai dû tirer sur des points de suture cette nuit. Et tu sais pourquoi ? (Regardant dans la direction de Buffy). Ça va t'étonner. C'est Buffy, une fois de plus. (Harmony et ses amies s’avancent vers elles).

HARMONY : Oh, Cordélia ! C'est fini le ramassage des ordures ? Tu avais un look d'enfer, chérie. Surtout, n'hésite pas à recommencer. (Elle et ses amies partent en ricanant. Anya retire le pendentif qu’elle a autour du cou).

ANYA : Tiens. Je crois que tu en as plus besoin que pour l'instant. Je vais te l'attacher. (Elle attache le collier autour du cou de sa nouvelle amie).

CORDELIA : Oh, ça c'est gentil. (Observant Buffy). Je ne peux pas me défendre avec un pieu, moi. Si Buffy n'était pas là, je te jure que… 

ANYA : J'te comprends. Mais Alex, dans le genre, il ne vaut pas mieux. Vas-y, fais un vœu. 

CORDELIA : Je n'aurais jamais jeté un regard sur Alex si Buffy en n'avait pas fait une vedette de cour. Tout ça parce qu'elle sortait avec lui. 

ANYA : C'est vrai ?  

CORDELIA : Ouais, j'te jure ! Si je fais un vœu, c'est que Buffy ne soit jamais venue à Sunnydale. (Anya se retourne vers elle, avec un visage de démon. Cordélia est horrifiée et apeurée).

ANYANKA : D'accord. 

Cordélia est dans la cour du lycée, qui est pratiquement vide. C’est l’automne et un vent souffle sur la jeune femme, qui regarde tout autour d’elle. Certains élèvent se pressent de rentrer dans le lycée.

CORDELIA : Anya ? (Elle touche le ventre et constate qu’elle n’a aucune blessure). Si je fais un vœu, c'est que Buffy ne soit jamais venue à Sunnydale". (Elle sourit). Anya est une fée. Une bonne fée. C'est vrai. Mon vœu, est exaucé. (Elle affiche alors un large sourire et rentre dans le lycée. Les couloirs sont presque déserts. Elle s’avance vers Harmony qui porte des habits sombres.) 

HARMONY : Oh, où étais-tu ? On te cherchait partout ! (Toute ses copines vêtu de robe sombre, la rejoignent). Teddy Willis sort pour la troisième fois avec Ginger. Tu peux pas savoir, ça en fait du bruit. 

CORDETTE : Oh, j'adore ta robe. C'est ravissant. (John Lee s’avance vers elles).

JOHN LEE : Cordélia. 

CORDELIA : Oui ? (Le jeune homme la prend à part).

JOHN LEE : Euh, écoutes. Je suis sûr que tous les garçons d'ici te l'ont déjà demandé, mais si tu voulais bien m'accompagner à la fête de l'Hiver, ça me ferait plaisir. Je crois que ce sera bien. 

CORDELIA : Je te rappelle ce soir. 

JOHN LEE : Vraiment ? 

CORDELIA : Oui. (Elle sourit). 

JOHN LEE : Génial ! (Il s’en va).

HARMONY : Cordelia, tu es géniale ! 

CORDELIA : Tu crois ? J'veux dire, c'est sûr. Dis donc, c'est quoi exactement la fête de l'Hiver ? (Elles vont en classe, il y a très peu d’élève qui assiste au cours. Quand la sonnerie retentie, le professeur et ses étudiants se dépêchent de rassembler leur affaire).

PROFESSEUR : Bien. Le cours est terminé. N'oubliez pas, demain nous avons la cérémonie mensuelle au cimetière. Il n'y aura pas cours. (Il part à la hâte).

CORDELIA : Pourquoi tu te dépêches comme ça ? 

HARMONY : Oh, tu sais, ma mère a toujours peur quand je rentre tard. 

CORDELIA : Et depuis quand ? On va au Bronze ce soir ? (Le groupe de fille se lève et s’éloigne). 

CORDETTE : Il y a une émission super à la télé ce soir. 

CORDELIA : Je rêve ? Allez quoi, j'ai envie de m'éclater en boîte. Vous allez pas me lâcher ?! (Les filles s’arrêtent et regardent Cordélia).

HARMONY : C'est une plaisanterie ? 

CORDELIA : Oh, oui ! Le Bronze n'est pas un endroit fréquentable pour moi mais je ferais un effort ce soir. (Elle sourit, tandis que les autres sont étonnées). Cordélia, qu'est-ce que tu as, tu es folle ? (Les autres sortent). Tu viens en cours avec une robe totalement sexy, tu plaisantes au sujet du Bronze…tu nous la joues schizo ou quoi ? T'as raison, c'est vrai…voilà, j'me suis cognée la tête hier et ça m'a fait oublier des trucs. C'est pas pour dire mais Alex Harris est un minable, tout comme sa copine Willow, d'ailleurs. Mais tout ça ne me fait ni chaud, ni froid, j'te jure. T'y crois ? (Elle sourit). 

HARMONY : Heu, oui. Ils sont morts. (Elle s’en va. Cordélia se rend sur le parking, vide).

CORDELIA : Oh non, c'est pas drôle ! (Elle arrête un concierge passe par là). Hé ! Vous ! Où avez-vous mis ma voiture ? 

CONCIERGE : Pardon ? 

CORDELIA : Où est ma voiture !? C'est une décapotable rouge. 

CONCIERGE : Vous les étudiants, vous n'avez pas le droit de venir ici en voiture. 

CORDELIA : Quoi ?! 

CONCIERGE : Vous le savez bien, mademoiselle. Et puis, rentrez chez vous, avant le coucher du soleil. (Il part à la hâte).

Cordélia marche dans les rues du centre-ville à moitié désert, alors que le soleil est couché. Les commerçants ferment leur boutique à toute vitesse, beaucoup de gens courent dans la rue pour rentrer chez eux. Cordélia presse le pas mais elle tombe sur Alex. Le jeune homme à le teint pâle et il porte des habits de cuir noir.

ALEX : Oh mais qui vois-je ? Cordélia Chase. 

CORDELIA : Qu'est-ce que c'est que ça ? C'est une plaisanterie absurde. Harmony m'a dit que vous étiez morts. 

ALEX : Et à ton avis, elle t'a dit ça pour quelle raison ? Réfléchissons… 

CORDELIA : Ecoutes-moi. On doit retrouver Buffy. Elle seule saura comment nous sauver. Elle devait patrouiller par ici ce soir et ça me rend dingue d'avoir à l'admettre…les choses allaient mieux quand elle était là. 

ALEX : Buffy ? La Tueuse ? 

CORDELIA : Non ! Buffy, le petit cochon rose ! Arrêtes, de qui crois-tu que je suis en train de te parler ? 

WILLOW : Je m'ennuie. (Elle s’avance lentement vers eux, le teint pâle et portant aussi des habits de cuir noir). Ça devient plus drôle du tout par ici. Plus personne ne hurle à la mort. 

CORDELIA : Mais qu'est-ce que c'est qu'ce cirque ? 

WILLOW : Tu viens jouer ? (Dit-elle à Alex, en se collant contre lui).

ALEX : Ce n'est pas que je ne veuille pas reconnaître ton bel appétit mais cette fois-ci, on a dit que c'était à mon tour. (Elle caresse le torse d’Alex, en gémissant, l’air boudeur).

CORDELIA : Non. Non ! Je n'veux pas ! J'ai fait le vœu de vous envoyer au Diable et vous êtes toujours ensemble ?! Alors, je gagnerais jamais ! 

ALEX : Probable que non. (Il se transforme en vampire). Mais j'te donne une longueur d'avance. 

CORDELIA : Ah ! (Elle s’enfuit en courant, effrayée).

WILLOW : Ça, ça me plaît.  (Alex et elle s’embrasse avec passion).

ALEX : Un rien t'amuse, chérie. (Il finit par attraper sa proie et la jette sur le sol. Sa victime est inconsciente).

WILLOW : C'est décevant. Même pas eu le courage de se battre. (Une camionnette arrive à toute vitesse).

ALEX : Oh, chouette. Les Blouses Blanches. (Le véhicule s’arrête devant eux. Giles ouvre la porte arrière du van et sort, en brandissant une croix. Le couple de vampire recule, en grognant. Oz, pointe une arbalète sur les créatures tandis que Nancy et Larry descendent de la camionnette).

GILES : Je m'en occupe ! Emmenez-la ! (Nancy et son amie récupère la jeune femme. Tout le monde remonte dans le véhicule et ils repartent).

Dans la bibliothèque, Cordélia est allongée sur la table, inconsciente. Larry, Oz, Nancy et Giles sont auprès d’elle.

OZ : Comment va-t-elle ? 

GILES : Je prends son pouls. 

NANCY : C'est de la folie d'avoir mis une robe pareille. Elle aurait dû savoir que les vampires sont attirés par les couleurs fluo. 

LARRY : Ça, c'est Cordélia. Elle préfère porter une jolie robe et risquer sa vie. 

GILES : Oh, s'il vous plaît, surveillez…les alentours, ils ont pu nous suivre. 

Les ruelles près du Bronze regorgent de vampire, certains se nourrissent même de chair fraîche. Willow et Alex entrent dans la boîte, infestée par leur congénère. Des humains sont enfermés dans des cages, tandis que les créatures du mal, s’amusent et vont et viennent à leur gisent.

ALEX : Topes là, comment ça va l'ami ? (Dit-il à un vampire. Le couple se rend dans une salle à l’arrière. Le Maître se lève en les voyant).

LE MAÎTRE : Ah. Alex…Willow…vous avez faim ? (Il attrape une fille par les cheveux et la relève, elle ne cesse de le regarder). Cette fille m'a fait perdre mon appétit. Elle n'arrêtait pas de me regarder. J'essayais de me nourrir et elle me regardait. Servez-vous ! (Willow se change en vampire, le Maître lui donne la fille et elle la mord).Ça me rappelle le plaisir que j'avais à tuer. (Il s’assoit). Alors…quelles nouvelles du Rialto ? 

ALEX : Une superbe tuerie. Une bousculade terrible, jusqu'à ce que ce merveilleux bibliothécaire se ramène.  

LE MAÎTRE : Oui, il faudra s'occuper bientôt de son cas. (Willow les rejoints).

ALEX : C'est curieux, la fille n'a pas arrêté de parler de Buffy. Elle voulait qu'elle vienne ici. Ce n'est pas elle qu'on appelle la Tueuse ? 

WILLOW : Buffy. Oh. J'ai peur. 

ALEX : Elle parlait d'essayer de la faire venir. Le seul nom de Buffy sème la peur dans les cœurs. 

LE MAÎTRE : (Se levant) La fille a parlé de faire venir une Tueuse ici, maintenant, aujourd'hui et vous ne l'avez pas tuée ? 

WILLOW : Ils avaient une grande croix. 

LE MAÎTRE : L'opération d'extermination commencera dans moins de vingt-quatre heures. (S'approchant d'eux d'un pas). Vous trouverez cette fille… (Il caresse leurs joues) et vous la tuerez. Oui, avant qu'elle ne contacte une Tueuse, ou je vous envoie flirter à la lumière du jour.  

Cordélia se réveille doucement dans la bibliothèque du lycée, Giles la rejoint.

GILES : Hé ! Hé… 

CORDELIA : Giles ! Tout ça, c'est ma faute ! J'ai fait un vœu, c'était stupide de ma part… 

GILES : Mais calmes-toi… 

CORDELIA : Non ! Il faut qu'on retrouve Buffy. Buffy va tout changer. Avant, c'était pas comme ça. Avant, c'était mieux…enfin, j'veux dire à part la mode…avant personne n'était malheureux. Enfin, il me semble…attendez. (Elle descend de la table). Pourquoi êtes-vous ici seule et qu'elle n'est pas là ? Vous êtes tout de même son Protecteur. 

GILES : Comment sais-tu que je suis son Protecteur ? Je… (Il entend du bruit).

CORDELIA : Quoi ?...Quoi ? 

GILES : J'ai entendu un bruit. (Il entre dans la cage pour récupérer des armes). Je veux qu'on recommence à zéro et que tu m'expliques très clairement. (Willow le renferme dans la cage).

WILLOW : Tu es dans la grande cage. (Elle brandit la clé mais Giles brandit une croix, Willow se change en vampire et recule. Alex retient Cordélia et pose sa main sur la bouche de la jeune femme).

ALEX : Pas très brillant, le bibliothécaire...alors, tu es un Protecteur ? (Affichant un large sourire). Protèges-la. (Il mord Cordélia qui gémie de douleur, Willow fait de même. Le bibliothécaire gesticule dans tous les sens et les regarde, impuissant. Ensuite, ils font tomber leur victime sur le sol, Willow jette la clé et ils partent. Giles est sous le choc. Durant plusieurs minutes, il frappe la serrure à coup de hache. Il finit par sortir et il se précipite auprès de Cordélia, qui est morte. Oz et Larry accourent vers eux).

LARRY : Ils ont attaqué à l'extérieur. 

GILES : Nancy ? 

OZ : Elle est morte.

GILES : S'il vous plaît, voulez-vous la mettre dans la chaudière ? Il faut que je retourne travailler. (Larry et Oz soulèvent la jeune femme). Attendez. (Il retire délicatement le collier de Cordélia, le pendentif qu’Anya lui avait offert).

Au Bronze, le Maître boit du sang chaud dans une tasse. Willow et Alex le rejoignent. 

ALEX : Ça y est, elle est morte. 

LE MAÎTRE : Celle qui voulait faire venir la Tueuse ? 

ALEX : C'était trop facile. 

WILLOW : C'était même pas drôle. 

LE MAÎTRE : Excellent. L'opération commencera comme prévu.

WILLOW : (L'approchant) Alors, vous êtes content ? 

LE MAÎTRE : Jusqu'à l'extase. 

WILLOW : Est-ce que je peux jouer avec le petit chien ? 

LE MAÎTRE : Hum. (Il sourit). Mais, je t'en prie. (Il lui donne un trousseau de clé. Pendant ce temps, Giles discute au téléphone depuis son appartement).

GILES : Oui, je comprends mais il est impératif que je la voie. Ici. Oh et bien…quand voulez-vous ? (Il écoute) Mais, vous êtes son Protecteur. J'aurais pensé que vous sauriez m'aider… (Il écoute). Oui, je suis au courant, il y a une grande activité démoniaque dans la région de Cleveland. (Il écoute). Mais…mais il n'en reste pas moins vrai que Sunnydale est également infestée. (Il écoute). Mais oui, oui, je vous assure ! (Il écoute). Oui…écoutez, donnez-lui mon message, si jamais vous la voyez. (Il raccroche. Willow marche dans les sous-sols du Bronze, alors qu’il fait jour dehors. Elle frotte ses clés contre des barreaux). 

WILLOW : Qu'est-ce que j'm'ennuie. La journée, c'est ce qu'il y a de pire. Enfermée pendant des heures. C'est d'un triste. Mais le Maître a dit que je pourrais jouer. (Elle s’arrête devant la porte d’une cage). Est-ce que le petit chien veut s'amuser ? (Elle entre). Oh…le petit chien n'a pas envie de jouer. Allez, réveilles-toi, je veux jouer. (Un homme est enchaîner et allonger sur le sol. Willow le chevauche et lui agrippe les cheveux, il s’agit d’Angel). C'est monsieur Angel ? L'extermination commence ce soir. Ça va être formidable. (Elle lèche l’oreille de son prisonnier et le caresse avec ses ongles). Je t'en ai déjà parlé, tu t'en souviens ? Toutes ces personnes que tu as essayé de sauver…ce sera rapide pour eux. Mais pas pour toi. Ça non. Je prendrai mon temps avec toi. (Elle se met à califourchon sur son estomac). On y va le petit chien ? Willow va te faire aboyer. (Elle sourit et lui ouvre sa chemise. Angel a plusieurs plaies sur le torse). Oh…peut-être que j'y ai été trop fort la dernière fois. (Alex allume une allumette et la jette sur le torse d’Angel. Elle se consume, tandis que leur captif grince des dents).

ALEX : Trop fort ? Pas assez, oui. 

WILLOW : Arrête de me dire ça, tu as failli me mettre en colère. 

ALEX : Désolé. Je retire ce que j'ai dit. (Il lui envoie une boîte d'allumettes). 

WILLOW : Tu veux pas jouer avec ? 

ALEX : Non, merci mon chou. Je préfère te regarder. (Ils se sourient. Willow allume une allumette, Angel hurle de douleur). 

Dans la bibliothèque, Oz et Larry tiennent des armes, Giles est dans son bureau.

GILES : Ça y est ! J'ai trouvé. (Il sort de son bureau avec un livre). Regardez. (Ils découvrent une illustration du bijou que portait Cordélia). C'est le collier que…que Cordelia avait autour du cou. C'est le symbole de…Anyanka. 

OZ : Je ne la connais pas. 

GILES : Alors là je vois, Anyanka est une sorte de Sainte Patronne des…des femmes bafouées. 

LARRY : Qu'est-ce qu'elle fait ? 

GILES : Oh, elle exaucerait des vœux. 

OZ : Donc, Cordélia a dû faire un vœu ? Si elle a souhaité longue et heureuse vie, elle peut se faire rembourser. 

GILES : Elle a dit que…que le monde devrait être différent, que…le monde n'était pas supposé être tel qu'il est. Qu'il était…mieux…avant. 

LARRY : Je vois. Le monde entier souffre parce qu'une imbécile heureuse a fait un vœu. (Giles et Oz le dévisagent). Je voulais que ce soit clair. 

GILES : Oui, elle a dit que…la Tueuse devrait…devrait être sur place, ici. Que…qu'elle aurait déjà dû y être. 

OZ : Ça aurait pas été du luxe. 

GILES : J'ai essayé de la joindre, mais…bon, je vais essayer…d'en savoir plus sur cette Anyanka. Euh, je crois avoir des…des bouquins là-dessus chez moi. Vous deux, allez dormir. (Il s'en va). 

OZ : Faites attention. (Giles roule dans sa voiture, dans la nuit. Il aperçoit des vampires, qui obligent des humains à monter dans une camionnette, dans un parc. Le bibliothécaire descend avec une croix, court et la brandit devant les créatures. Les vampires reculent).

GILES : Filez, vite ! (Le petit groupe de prisonnier, descend du véhicule et part. Giles se fait assommer, il se retrouve à terre. Mais les vampires qui étaient autour de lui, se font tuer les uns après les autres. Giles finit par relever la tête et découvre Buffy). Buffy Summers ? 

BUFFY : C'est exact. Vous pouvez me dire ce que je fais ici ? 

Buffy a une cicatrice sur la lèvre, ses cheveux sont tresser et elle est habillée de façon masculine. Elle s’ennuie dans l’appartement de Giles, qui est assis dans les escaliers en train de lire un livre.

GILES : Ah ! Ah ! Ah ! Ça y est ! (Il regarde Buffy puis se lève). Voilà. (Il lit). "Pour venir à bout d'Anyanka, la seule chose à faire est de détruire son pouvoir central. (Il descend les marches). Ceci permettra d'annuler les vœux qu'elle a promis d'exaucer, elle redevient alors mortelle et sans aptitudes." Ah oui, c'est ça. Sans son pouvoir central, elle redevient une créature normale et le monde sera alors…hum…différent. Je suis assez fier de moi, du moins,  je me rends compte que mon cerveau n'est pas encore complètement atrophié. (Il retire ses lunettes en souriant). 

BUFFY : D'accord. C'est quoi le pouvoir central ? 

GILES : Euh, ah oui...euh… (Regardant à nouveau son livre). Il n'y a rien. 

BUFFY : Pourquoi je lui enfoncerais pas un pieu dans le cœur ? (Elle se rend au bar de la cuisine). 

GILES : Oh, c'est pas un vampire. 

BUFFY : Oh, vous seriez surpris de voir combien de choses ça peut tuer.

GILES : Je ne veux pas la tuer, mademoiselle Summers. Je veux juste inverser les effets négatifs qu'elle a eu sur ce…monde. 

BUFFY : Vous êtes d'une grande naïveté, Gives.

GILES : Giles. 

BUFFY : Tuer la méchante fée…détruire le méchant pouvoir central de la méchante fée et tout va baigner ? 

GILES : Oui, enfin je suis sûr que c'est pas aussi simple mais… 

BUFFY : Y a qu'une seule loi. Vous combattez, vous mourrez. Rien ne peut changer ça. 

GILES : J'aimerais croire en un monde meilleur. 

BUFFY : Allez-y. Je dois vivre dans celui-là. (Elle crache dans sa main et nettoie sa chaussure).

GILES : Cordélia a dit qu'elle savait que je devais devenir votre Protecteur. Elle vous connaît ? 

BUFFY : C'est probablement une fan. 

GILES : Le Maître a envoyé…ses hommes de main les plus pervers pour la tuer. Elle a dû sûrement le provoquer.  

BUFFY : Le Maître ? 

GILES : Hum, c'est un chef vampire qui rôde dans les parages. Il vit à la périphérie de la ville dans un vieux club. 

BUFFY : Vous savez où il habite et personne n'a réussi à le mettre dehors ? 

GILES : Mais des gens ont essayé. 

BUFFY : Bon, alors voilà. Puisque je suis là, je vais essayer de faire quelque chose pour vous.

GILES : Vous pourriez juste y jeter un coup d'œil. 

BUFFY : Je vois, avec vous c'est rien faire en espérant un monde meilleur. (Mettant son arbalète sur l'épaule). C'est pas mon truc, cette façon de travailler. J'suis bonne qu'à une seule chose. 

GILES : Au moins, laissez-moi rassembler des renforts. 

BUFFY : J'aime faire cavalier seul. Alors maintenant vous allez me répondre, ou je sens que je vais m'énerver. Où il est ce club ?  

Buffy entre dans le Bronze, qui est vide. Un cadavre est enfermé dans une cage. La Tueuse se rend dans les sous-sols, elle voit Angel qui est enchaîné et enfermer dans une cellule mais elle se fiche pas mal de son sort. Elle s’éloigne.

ANGEL : Buffy ? (La jeune femme s’arrête). Buffy Summers ? (Ils se regardent). C'est toi. Tu ne te souviens pas ? Tu es… 

BUFFY : Comment tu connais mon nom ? 

ANGEL : Je t'ai attendue. Je t'ai attendue ici. Mais tu n'es jamais…c'est moi qui devais t'aider. 

BUFFY : Toi, tu devais m'aider ? (Elle a dû mal à y croire).

ANGEL : Maître Rose, m'a laissé en vie…pour me punir. J'ai gardé l'espoir que tu viendrais. Tu es mon destin. 

BUFFY : C'est un truc pour me draguer, ou quoi ? Ici, à Sunnydale, on me parle comme si j'étais une idiote. 

ANGEL : Je suis désolé. Je ne voulais pas… 

BUFFY : Bon allez, ça va. J'ai pas de temps à perdre. Où est le Maître ? 

ANGEL : Il est dans l'usine. Ça commence ce soir. 

BUFFY : Quelle usine ? 

ANGEL : Ecoute…je peux t'y emmener. (Buffy finit par entre avec force dans la cellule. Elle s’avance et se baisse près d’Angel pour le détacher mais il recule, en voyant la croix qu’elle porte au cou. La Tueuse comprend que c’est un vampire).

BUFFY : Oh, c'est pas vrai, tu te fiches de moi ! (Elle s’éloigne).

ANGEL : Non, attend ! Je ne t'attaquerais pas. (Ils se regardent).

BUFFY : Non, ton Maître s'en chargera, c'est ça ? 

ANGEL : Je veux t'aider, je t'en supplie crois-moi. (Il se relève et ouvre sa chemise. Il a plusieurs marques de brûlure et de plaies sur le torse). Regardes, tu me crois maintenant.  (Buffy est petit peu sous le choc).

Dans une usine, le Maître, Willow et Alex, sont sur une estrade face à plusieurs vampires. Oz, Lenny ainsi que d’autre personne, sont retenu prisonnier.

LE MAÎTRE : Venez, approchez-vous ! Regardez, ces merveilles technologiques qui ont le pouvoir de faire avancer notre société. Certains ont dit que le progrès scientifique représentait un danger pour nous, que la mort seule, devait être notre art. Je leur ai répondu…je ne leur ai rien répondu, je les ai tués. Nul ne nous contredira. Nous sommes une race supérieure ! Cependant, à force de rester entre nous, nous avons sacrifié au train-train quotidien du prédateur. Chasser et tuer, chasser et tuer. Excitant ? Oui. Efficace ? Pas certain. Alors que pendant ce temps-là, les humains mettaient au point un concept révolutionnaire. La production de masse ! (Il ouvre grands les bras). Pour nous, ce sera un progrès inouï. 

VAMPIRES : (Acclamant) Ouais ! 

ALEX : Willow, nous allons vivre un âge d'or. (Pendant ce temps, Giles prépare un rituel dans son appartement. Il lie un livre de magie).

GILES : Anyanka…je t'en conjure...euh…au nom de, toutes les femmes bafouées…apparaît devant moi. (Il regarde autour de lui. Anyanka finit par faire un pas vers le bibliothécaire, qui la regarde, surprit). Oh. 

ANYANKA : As-tu la moindre idée, de ce que je vais faire subir à un homme qui a eu l'audace de m'appeler ? (Dans l’usine, c’est l’effervescence).

LE MAÎTRE : Amenez la première ! (Des vampires ouvrent la cage ou sont retenue leur proie).

VAMPIRE : Reculez ! Reculez ! Toi ! (Ils prennent une fille, qui est une amie d’Harmony)

CORDETTE : Non ! Non ! Oh, non ! Non ! Oh ! (Ils la sortent de la cage et lui transperce l’abdomen avec une épée. Les créatures posent leurs victimes qui est à moitié consciente, sur une longue table en acier.

LE MAÎTRE : Elle est encore en vie, c'est une garantie de fraîcheur. (Un mécanisme la fait avancer puis elle s’arrête au bout de quelques secondes. Des seringues articuler la transperce de part en part et la vide peu à peu de son sang, sous les yeux horrifié des captifs. Le Maître récupère le breuvage dans un verre, tandis que la jeune femme meurt. Buffy et Angel arrivent discrètement au fond de la pièce).

ANGEL : Quel est ton plan ? (Elle lui tend un pieu).

BUFFY : Ne te blesses pas avec ça. 

LE MAÎTRE : Je porte un toast à notre avenir. (Le Maître lève son verre tandis qu’Angel et la Tueuse se faufilent dans la salle avec son arbalète).

VAMPIRES : A notre avenir ! A notre avenir ! A notre avenir ! (Buffy tire une flèche en direction du Maître mais il se sert d’Alex comme d’un bouclier. Le jeune homme reçoit la flèche dans le bras. Buffy se bat. Angel attaque quelques vampires et ouvrent la porte de la cage. Les proies s’échappent). WILLOW : (Souriant) Oh, oh. Le petit chien s'est sauvé. (Alex et elle se jettent dans la bagarre. Chez Giles, Anyanka s’avance vers lui).

GILES : Cordélia Chase. Qu'est-ce qu'elle t'a demandé ? 

ANYANKA : Ça a été extraordinaire d'exaucer ses vœux. Braver le monde entier. J'espère qu'elle a été contente. (La Tueuse continue de se défendre dans l’usine. Giles est un peu anxieux face au démon).

GILES : Vous nous la ramènerez...vous ne me faîtes pas peur. Votre seul pouvoir c'est d'exaucer des vœux. (Anyanka lui sert le cou).

ANYANKA : C'est faux ! (Elle le plaque contre un mur. Dans l’usine, Willow et Buffy se battent. La Tueuse repousse le vampire puis elle se bat avec Alex, qui tombe au sol. Buffy s’en va mais Alex se relève et retire la flèche qu’il a au bras, il s’avance vers la Tueuse, déterminer. Angel accourt vers la jeune femme).

ANGEL : Buffy, attention ! (Il se met devant Buffy pour la protéger, Alex lui plante la flèche dans le cœur. Angel se retourne vers la Tueuse). Buffy... (Il est réduit en cendre, Buffy n’est pas du tout émue. Elle retourne dans la bataille. Anyanka étrangle toujours le bibliothécaire). 

ANYANKA : Votre monde n'existe plus. Voici venir le nôtre. Un monde à notre image. Est-ce qu'il n'est pas merveilleux ? (Dans l’usine, Buffy finit par tuer Alex. Puis Oz empale Willow, qui est réduite en cendre. Le Maître et la Tueuse s’affrontent, tandis que Giles réussit à arracher le collier du démon. Il frappe Anyanka et il est prêt à détruire le bijou). Imbécile ! Comment sais-tu que votre monde est meilleur que le nôtre ? 

GILES : Parce que j'ai confiance en la vie. (Dans l’usine, la Tueuse est en difficulté face au vampire suprême. Dans son appartement, Giles prend un presse-papier et le lève pour détruire le pendentif).

ANYANKA : Non ! (Le Maître brise la nuque de Buffy, alors que Giles détruit le collier. La Tueuse tombe lentement sur le sol, morte).

Dans la cour du lycée, Cordélia regarde Anya. 

CORDELIA : Mon vœu c'est que Buffy Summers ne soit jamais venue à Sunnydale. (Anya se retourne vers elle).

ANYA : D'accord. (Il ne se passe rien, elle est surprise).

CORDELIA : Ce serait très cool ! Je vais même plus loin. Oui, que Buffy Summers n'ait jamais vu le jour. 

ANYA : D'accord. (Il ne se passe toujours rien, ce qui l’exaspère et la perturbe).

CORDELIA : Et en ce qui concerne Alex Harris, je souhaite que plus jamais il ne puisse toucher une femme. (Elle sourit, puis s'éloigne). Et, que Willow se réveille demain matin recouverte de poils de singe. 

ANYA : D'accord. (Elle n’a plus aucun pouvoir, tandis que Cordélia passe à côté du Scooby-gang).

CORDELIA : Et aussi que tous les hommes, excepté peut-être les imbéciles et les débiles mentaux…disparaissent à tout jamais de la surface de la terre. Oh, ce serait cool! Ou alors peut-être… (Buffy, Willow et Alex sourient, en discutant).

 

 

 

 

X

Ecrit par Lee333 

Teaser | Instructions détaillées | Réagir
HypnoCup

Quel est le meilleur médecin ?

Clique ici pour voter

Activité récente
Actualités
'Billions' Season 2 Premiere

'Billions' Season 2 Premiere
Danny Strong s'est rendu à l'avant-première de la 2ème saison de 'Billions', la série de Showtime...

48th NAACP Image Awards

48th NAACP Image Awards
Bianca Lawson s'est rendue à la 48ème cérémonie des NAACP Image Awards, qui récompense les meilleurs...

Marvel's Runaways

Marvel's Runaways
Après avoir fait la connaissance de ses jeunes héros, la série Marvel 'Runaways', développée par...

Brooklyn Nine-Nine

Brooklyn Nine-Nine
Nathan Fillion apparaîtra en tant que guest star dans un épisode de la 4ème saison de 'Brooklyn...

Fear the Walking Dead

Fear the Walking Dead
Grande fan de 'The Walking Dead' (elle avait écrit un article sur la série dans les colonnes...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Quelle autre série créée par Joss Whedon préférez-vous ?

Total : 13 votes
Tous les sondages

Partenaires premium
HypnoChat

serieserie (21:02)

Ahah beh je n'avais plus que NCIS en diffusion France mais bon la saison est fini en France depuis une semaine et demi et j'ai décidé de rattraper les 14 épisodes qui me manquait pour être à jour donc ciao

CastleBeck (21:03)

À national city, que tu me disais...

CastleBeck (21:03)

J'écoute de plus en plus les séries américaines en VO aussi..., mais pas pour les mêmes raisons

serieserie (21:03)

Oui beh meme a national City j'avais perdu ma tête

serieserie (21:04)

Ahah beh du coup je suis en vo partout

CastleBeck (21:04)

Bah, déjà, la majorité des séries que je regarde sont VF et VO en meme temps

serieserie (21:08)

Ah ah

CastleBeck (21:11)

Et tu crois que tu va retrouver ta tête après une bonne nuit de sommeil?

serieserie (21:18)

J'espère bien enfin ça dépend combien de temps elle dure cette nuit de sommeil

Sonmi451 (21:23)

Hello

CastleBeck (21:24)

Ca, c'Est une autre histoire... les miennes sont toujours trop courte.

CastleBeck (21:24)

Salut toi

Sonmi451 (21:26)

?c'est une autre histoire ooooooo?

serieserie (21:26)

Hello

CastleBeck (21:27)

Oups je file
Bye

serieserie (21:27)

Sonmi qui chante....

Sonmi451 (21:27)

Bon je crois que les microbes ne me quitteront jamais ^^'

serieserie (21:27)

Je me disais aussi ^^ à demain toi

Juljue (21:27)

Bonsoir

serieserie (21:27)

Quoi que t'as encore?

Sonmi451 (21:28)

Mon grand tousse et son nez coule, je pense à une rhinopharyngite

Sonmi451 (21:28)

j'ai le droit de démissionner de mon rôle d'infirmière? lol

Sonmi451 (21:28)

Bonsoir Jul'

serieserie (21:28)

Eh beh... et non tu peux pas

Sonmi451 (21:29)

du coup, j'ai sorti un cocktail de médocs lol

serieserie (21:29)

Vaut mieux

Sonmi451 (21:35)

Je commence quand même à un peu saturer

serieserie (21:39)

Tu m'étonnes

Sonmi451 (21:42)

excuses, j'aide un homme à côté et j'écris un paV

Juljue (21:52)

Encore là serie?

Phoebus (19:44)

Carina123 : J'ai voté sur Lie To Me. Reprend courage.

Phoebus (19:47)

Trois quartiers ont décidé de changer de sondage et attendent vos votes : Le quartier Person Of Interest, le quartier Homeland et celui de Sense8. Alors n'hésitez pas a faire un tour sur chacun de ces quartiers pour voter.

emeline53 (20:11)

Vous n'êtes toujours pas venu départager les différentes créations chez les Fosters ?! Qu'attendez-vous ?

serieserie (22:27)

Les médecins de l'HypnoCup ne sont jamais surbookés, ils vous trouveront toujours un rendez-vous mais qui sera votre chouchou? Venez voter!! Promis pas de si vous venez!!

albi2302 (21:12)

Rendez-vous demain soir pour une soirée Live Chat Grey's Anatomy !

natas (21:25)

Bonjour à tous ! Venez nombreux admirer le superbe design signé Nuriko sur le quartier Grimm pour fêter la Saint-Valentin ! Enjoy et commentez, svp !

sabby (11:29)

Bonjour ! Les quartier Dallas, Empire Friday Night Lights et Army Wives attendent désespérément quelques petits votes. Un petit clic serait sympa Bonne journée à tous !!

CastleBeck (14:37)

L'HypnoPlume est terminé, mais si vous voulez lire davantage d'histoires de St-Valentin , vous pouvez départager celles du concours sur le quartier Castle.

CastleBeck (14:43)

La famille Pearson serait ravie de vous accueillir sur la nouveau quartier This Is Us, que ce soit pour découvrir la série :tv:, participer à l'animation d'ouverture, voter pour le sondage ou la photo du mois ... Merci

albi2302 (17:30)

Soirée Live Chat spéciale Grey's Anatomy ce soir ! La room sera créé d'ici quelques minutes...

Spyfafa (22:28)

Live tchat en cours, venez nous rejoindre. On mord pas, même s'il y a du sang et pleins de problèmes de coeur.

serieserie (22:54)

Pas de si vous venez consultez nos 256 médecins à l'accueil et choisir vos 128 préférés !! Uniquement des de bonheur!! Allez on va voter à l'hypnoCup!!

kystis (17:13)

Merci de votre dans préférences !

kystis (17:14)

Voter

SeySey (20:10)

Bonsoir! Nouveau sondage sur le quartier Outlander! Sans oublier l'animation "Citadelle piégée" sur le quartier Under The Dome! Les membres attendent un sauvetage^^

Titepau04 (12:11)

Bonjour bonjour!!! Calendriers à commenter sur NCIS Los Angeles, S Club 7, Dr House et DollHouse!!! ^^

natas (08:34)

Bonjour à tous ! Venez nombreux admirer le superbe design signé Nuriko sur le quartier Grimm pour fêter la Saint-Valentin + voter pour le sondage spécial couple ! Enjoy et commentez, svp ! [Revolving_hearts]

Merlinelo (19:26)

Les jeux d'Orphan Black attendent votre participation! Pas besoin de connaître la série pour voter à la PDM, jouer au Train ou encore commenter le design. Bonne soirée à tous

Spyfafa (19:52)

Nouveaux designs à commenter : Le Caméléon, Hannah Montana, Dexter... N'hésitez pas à faire un tour !

arween (23:01)

Pensez à faire un tour sur Dollhouse pour commenter le calendrier de Titepau04 et le sondage ! Merci !

kimiM (14:04)

Le quartier Dark Angel fête ses 12 ans! Venez participer et célébrer avec nous cet anniversaire! #DAHypno12ans

Sonmi451 (10:48)

Venez voter aux sondages de Scrubs et urgences, sans oublier de soutenir les medecins de ces séries dans l'hypnocup!

Spyfafa (11:52)

Depuis hier, deux nouveaux designs sont à commenter sur Hypno : Samantha Who ? et My name is Earl : )

serieserie (13:16)

Le deuxième tour de garde des médecins a commencé! 128 sont rentrés chez eux mais 128 sont encore en compétition alors... qui sera le meilleur médecin?

albi2302 (23:11)

Blindspot devient l'HypnoStars du moment sur Twitter grâce a sa news sur John Wesley Shipp. Et oui, l'acteur à partager la news du quartier sur Twitter ! Bravo la team Blindspot beau boulot

juju93 (00:24)

Nouveau sondage sur The L Word : "Et si ces personnages n'avaient pas si hétéros que cela ?" A vous de nous le dire !

SeySey (09:38)

Bonjour! Les calendriers de MARS sont déjà disponible sur les quartiers Outlander & Under The Dome! Sans oublier leur sondage On vous attend

Chaudon (13:20)

Nouveau SONDAGE sur le quartier "Elementary" et il concerne l'acteur principal ! Venez voter et commenter votre choix, si vous le souhaitez !

arween (15:51)

Nouveau sondage sur Dollhouse ! Venez voter !! Merci

cinto (18:32)

Venez voir les actrices sélectionnées pour un remake de Ma sorcière Bien aimée. A vous de voter!

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play