VOTE | 370 fans |

Script VF

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.

LA BOULE DE THELUSAH

Le Bronze. La caméra fait un plan de la piste de danse à partir de la passerelle située au plafond. Elle descend sur la foule. Les gens dansent sur le rythme lent et sensuel de la chanson "Never an Easy Way" jouée par Morcheeba.
Plan de la foule, à partir de l'étage inférieur. Buffy et Alex dansent ensembles, et échangent quelques mots tout en bougeant. Derrière eux, Cordelia et Willow sont assises à une table et bavardent.
Un homme passe devant la caméra et quand il part, Angelus apparaît. Il se tient près des escaliers. On entend sa voix raconter le poème tout au long de la scène.
Angelus: La passion.
Angelus: Elle se cache au plus profond de nous même.
Angelus: Elle fait semblant de dormir...
Angelus: ...elle attend son heure.. Et d'un seul coup, alors qu'on ne s'y attend plus...
Angelus: ...elle se réveille...
Angelus: ...elle ouvre ses mâchoires et elle ne nous lâche plus.
Plan de l'allée, à l'extérieur. Willow et Buffy sortent du Bronze. Buffy tient le bras de Willow. Cordelia et Alex sont derrière elles bras dessus, bras dessous.
Ils passent à côté d'un homme et d'une femme qui apparemment s'embrassent. La caméra s'arrête sur le couple.
L'homme lève la tête. Il s'agit d'Angelus qui vient de finir de se nourrir du sang de la fille. Il laisse tomber le cadavre de la victime par terre. Il marche dans l'allée, laissant le corps sur le sol, et regarde Buffy et ses amis s'en aller, complètement inconscients de la présence d'Angelus. Il reprend son visage d'humain et commence à les suivre.
Plan de l'intérieur de la chambre de Buffy, à travers la fenêtre. Buffy contourne son lit et passe devant la fenêtre. Elle jette un oeil à l'extérieur à travers les stores. Satisfaite de ne voir personne, elle se rend à son armoire et défait la fermeture de sa robe.
Plus tard, dans la chambre. Buffy est à présent en pyjama. Elle règle l'alarme de son réveil et se couche dans son lit. Elle tend le bras et éteint la lampe sur la table de nuit. La caméra fait un plan de Buffy et tourne sur la gauche de façon à ce que la fenêtre apparaisse dans le champ visuel. Angelus se tient devant et observe Buffy.
Un peu plus tard, dans la chambre. La caméra fait un plan rapproché de Buffy qui est endormie. Une ombre apparaît sur le lit et une main caresse les cheveux de Buffy. La caméra montre la personne, il s'agit d'Angelus, assis au bord du lit et observant Buffy. Il continue de raconter son poème tandis que la caméra recule, et fait un panorama d'Angelus assis à côté de Buffy qui dort paisiblement.
Angelus: La passion nous entraîne... nous pousse... et finit par nous imposer sa loi. Et nous lui obéissons. Que pouvons nous faire d'autre?
La chambre de Buffy, le lendemain matin. La caméra passe du pied du lit à son visage. Elle s'étire et se réveille. Elle ouvre les yeux pour regarder son réveil, mais son regard se fixe sur une enveloppe posée sur l'oreiller à côté de sa tête. Elle prend l'enveloppe et s'assoit. Elle l'examine, l'ouvre et en sort un papier blanc qu'elle déplie. Elle n'en croit pas ses yeux. Plan du papier. Il y a un dessin d'elle en train de dormir.
Buffy: Il était dans ma chambre.
Plan de la bibliothèque. Giles est derrière le comptoir et vérifie plusieurs livres. Buffy passe à côté de lui en se dirigeant vers la table et il la regarde.
Giles: Qui?
Buffy: Angel. Il est venu dans ma chambre cette nuit.
Il sort du comptoir et la suit. Alex et Cordelia sont aussi présents.
Giles: Tu es sûre?
Buffy: Absolument. Quand je me suis réveillée j'ai trouvé un dessin à coté de moi sur mon oreiller. (croise les bras)
Alex: Ce ne serait pas un coup de ton ange gardien?
Cordelia: Attendez, je croyais que les vampires n'entraient chez vous que si vous les aviez invités?
Giles: Oui, mais, s'ils ont été invités, ne serait-ce qu'une fois, ils retrouvent le chemin.
Buffy baisse les yeux, et regarde Alex pendant qu'il parle.
Alex: Alors là, les filles, je ne suis pas mécontent. Ca devrait vous apprendre à ne pas inviter n'importe quel mec dans votre chambre.
Cordelia: (réalise) Oh, mon dieu! (regarde Alex) Je l'ai déjà invité dans ma voiture. (regarde Giles) Alors s'il est venu une fois, il peut venir quand il veut?
Alex: A mon avis, t'es bonne (Cordelia se tourne vers lui) pour les emmener lui et ses potes vampires faire un tour en voiture et crois moi, c'est pas le genre à se refuser une bonne partie de rigolade.
Cordelia détourne son regard, écoeuré.
Buffy: Giles, il n'y aurait pas une formule magique pour lui retourner son invitation? Quelque chose du style 'tenue obligée, défense d'entrer', ce genre de chose?
Cordelia: Et qui marcherait aussi pour la voiture?
Giles: Oui, peut être, je, je vais chercher.
Alex: (saute de sa chaise) Bonjour!
Ils regardent tous derrière eux et voient Jonathon et une fille entrer dans la bibliothèque.
Alex: Hey, on vous a jamais appris à frapper avant d'entrer?
Jonathon: On vient chercher de la documentation. Sur Staline.
Alex: Vous vous croyez où? Dans une bibliothèque?
Giles: Mais c'est une bibliothèque, Alex.
Alex: Depuis quand?
Giles: (à Jonathon) Oui, entrez, c'est, troisième rangée, en haut. (indique d'un signe de la main) Au rayon histoire.
Jonathon: Merci.
Lui et la fille passent à coté du gang, montent les escaliers et vont chercher leur livre. Les autres les regardent jusqu'à ce qu'ils disparaissent entre les étagères. Alex indique la porte de la bibliothèque. Lui et Cordelia ramassent leurs affaires et commencent à sortir. Giles regarde Buffy, confus, mais il les suit.
Giles: Quoi... (Buffy lui lance un regard) Oh!
Jonathon sort des étagères.
Jonathon: Vous avez dit que c'était où déjà... (voit qu'ils sont partis) Où ils sont?
Plan du couloir. Alex et Cordelia marchent devant Buffy et Giles.
Giles: Si je comprends bien, Angel a décidé de ne pas te lâcher et de passer à la vitesse supérieure?
Cordelia: Parce qu'il a déposé un dessin sur son oreiller? A mon avis, si c'était ça, il l'aurait étranglée ou étouffée pendant son sommeil ou, ou bien trancher une oreille. (tout le monde la regarde) Ben quoi? J'essaie juste de vous aider.
Ils marchent à présent le long de la colonnade.
Giles: Oui. (à Buffy) Bon, c'est une stratégie tout à fait classique pour essayer de se débarrasser de ses adversaires. Tu sais, i-i-il essaie de, de te provoquer de, de te tourner en dérision. De te harceler pour te pousser à la faute.
Alex: (se retourne vers Giles) Bah oui, c'est le (chantonne) bisque-bisque rage, avant la bataille.
Giles: Oui, A-Alex, une fois de plus tu as réussi à réduire un concept compliqué à sa forme la plus élémentaire. (Alex sourit)
Buffy: Giles, Angel m'a dit une fois que lorsqu'il était obsédé par Drusilla, la première chose qu'il avait fait c'était de tuer sa famille.
Alex: (s'arrête de marcher et la regarde) Ta maman.
Buffy: Eh oui. Je me sens obligée de lui dire quelque chose. (s'assoit sur un petit muret et regarde Giles) La vérité?
Giles: (s'approche d'elle) Oh non, non. I-il ne faut pas faire ça.
Alex: Oui, plus il y aura de monde à connaître notre secret et moins on aura la possibilité de s'en sortir.
Buffy: Il faut absolument que je lui parle. Il faut qu'on s'occupe d'elle. Giles, Angel connaît les codes d'accès pour pénétrer chez moi et malheureusement je ne serai pas toujours là pour la protéger.
Giles: (irrité) Je te l'ai dit, je vais trouver un protocole.
Buffy: Et je suis censée faire quoi avant le protocole?
Cordelia: C'est simple. Toi et ta mère je vous invite à venir faire un tour avec moi en voiture.
Giles: Oui. Buffy je, je comprends ton inquiétude, mais il est indispensable que tu gardes la tête froide dans tout ça.
Buffy: Alors ça c'est facile à dire. Angel ne s'est pas introduit dans votre chambre cette nuit.
Giles: Je conçois que ce soit très dur pour toi. (Buffy lui lance un regard) Je peux l'imaginer. Mais en tant que Tueuse, tu, tu as le devoir de ne jamais être esclave de tes passions. Il ne faut pas qu'Angel puisse te toucher. Méfie toi, il va te provoquer de toutes les manières possibles.
Buffy: Alors vous me conseillez de l'ignorer dans l'espoir que peut être il m'oubliera?
Giles: Heu, c'est un peu ça, oui.
Alex: C'est un comble. Buffy a réussi à échapper à 'vous avez réduit un concept compliqué à sa forme la plus élémentaire'.
Giles et Buffy tournent la tête vers lui.
Alex: Deux poids, deux mesures.
Plan de la classe informatique de Jenny.
Jenny: N'oubliez pas, il me faut vos exercices de tableur pour la fin de la semaine.
La sonnerie retentit et Jenny se dirige derrière son bureau.
Jenny: Oh, et je veux que vous me les tiriez sur imprimante et aussi une copie sur disquette. Merci.
Elle baisse les yeux sur son bureau pendant une seconde, puis les relève et lève la main vers Willow pour attirer son attention.
Jenny: Willow.
Willow: (s'approche du bureau) Oui?
Jenny: Heu, il est possible que je sois en retard demain. Tu te sentirais capable de me remplacer cinq minutes?
Willow: (sourit) Ah oui? Moi? A votre place? Oh oui!
Jenny: Parfait.
Willow: (inquiète) Attendez. Que dois je faire s'ils ne reconnaissent pas mon autorité? Ou qu'ils essaient de me convaincre que vous les laissez toujours partir avant l'heure? Et s'il y a une simulation d'incendie? Il y aura peut être un incendie?
Jenny: (de façon rassurante) Willow, tout va bien se passer. J'essaierai de ne pas être trop en retard.
Willow: (plus calme) D'accord. D'accord. Dans ce cas ça ira. (sourit) Je pourrai même leur donner des heures de colle. Ou les faire tourner en bourrique.
Buffy et Giles apparaissent à la porte.
Buffy: Salut, Willow.
Jenny et Willow tournent la tête vers elle.
Jenny: Ah, Buffy. Rupert.
Giles baisse son regard.
Buffy: (ignore Jenny) Willow, je croyais que je pouvais compter sur toi. Je pensais assister à un cours mais je ne savais pas dans quelle salle.
Willow regarde Jenny furtivement et commence à sortir de la classe.
Willow: (à Buffy) Je suis désolée. Je devais lui parler. C'est un professeur et on doit le respect aux professeurs, (elles sortent de la classe) même à ceux qui font des remplacements...
Giles entre dans la salle, les mains dans les poches.
Jenny: Comment ça va?
Giles: Oh, pas trop bien à vrai dire. Angel a perdu son âme et a recouvré son sens de l'humour.
Jenny: Ca n'augure rien de bon. (croise les bras)
Giles: Oui. Il est allé dans, dans la chambre de Buffy. Je dois trouver un protocole pour, pour l'empêcher de recommencer.
Elle prend un vieux livre posé sur son bureau.
Jenny: C'est pour toi. (le tend à Giles) J'ai lu différentes choses depuis la transformation d'Angel. (croise ses bras) Je ne pense pas que tu aies celui la.
Giles: Merci. (le feuillette)
Jenny: Et Buffy, comment va-t-elle?
Giles: (ferme le livrer) A ton avis?
Jenny: (détourne son regard de Giles) Je sais que tu te sens trahi.
Giles: Oui. Rien de plus normal, à mon sens, c'est une conséquence de la trahison.
Jenny: (regarde son bureau) Rupert... J'ai été élevée par le peuple qu'Angel a fait le plus souffrir. (regarde Giles) Mon devoir envers eux passe avant tout, c'est ce qu'on m'a enseigné. J'ai, je ne suis pas venue ici faire du mal, (détourne le regard) et s-si j'ai menti c'est parce qu'à mes yeux c'était la seule chose à faire. Je ne savais rien de ce qui se passerait. Je ne savais pas que j'allais tomber amoureuse de toi.
Elle s'interrompt un moment et lève les yeux sur Giles. Ils échangent un regard puis elle tourne la tête.
Jenny: Bravo. Je crois que je n'aurais pas du dire ça.
Giles: Tu en es sûre?
Jenny: (le regarde) Je ne veux plus avoir à te mentir. Je n'ai aucune arrière pensée. Ce que je désire par dessus tout c'est me réconcilier avec toi.
Giles: Je comprends. Mais tu n'as pas besoin de me le demander.
Elle le regarde avec compréhension. Il lui sourit et lève le livre.
Giles: Merci pour le bouquin.
Il se retourne et sort de la classe. Elle l'observe s'en aller.
Plan de la salle à manger dans la maison de Buffy. Elle et sa mère son en train de dîner. Buffy ne touche pas à la nourriture. Joyce pose sa fourchette et se penche en avant vers Buffy.
Joyce: D'accord. Qu'est ce qui ne va pas?
Buffy: (regarde sa mère) Rien du tout. (regarde son assiette)
Joyce: Allons chérie. Tu sais que tu peux tout me dire. (Buffy la regarde) J'ai lu tout ce que l'on peut trouver sur les ados. Rien ne peut me surprendre.
Buffy pose sa fourchette, place ses mains sur ses genoux et regarde Joyce.
Buffy: Tu te souviens de ce garçon Angel?
Joyce: Angel heu, heu... (pense) c'est l'étudiant qui te prenait en cours particuliers en histoire?
Buffy: Oui, c'est ça. Eh bien il... et, heu... (baisse les yeux et murmure) Heu, oh... (regarde Joyce) Je suis sortie avec lui. Oui mais, pas longtemps. Et aujourd'hui on a recommencé à se voir tous les deux.
Joyce: (sourit) Je termine l'histoire. Il a changé. C'est plus du tout le même garçon qu'avant.
Buffy: (sourit nerveusement) Oui, t'as raison. (perd son sourire) Ce que je veux dire... depuis que, qu'il a changé, il a tendance à me suivre partout où je vais. I-il a du mal à me quitter.
Joyce: (inquiète) Ma chérie, est ce qu'il a fait quoi que ce soit qui...
Buffy: Oh non! Non, non, non, je dis pas ça. Heu, il attend pendant des heures de me voir. Il m'envoie des petits mots, oh rien de grave mais, (Joyce la regarde, inquiète) mais pour l'instant j-je veux plus le voir. S'il vient jusqu'ici c'est moi qui lui dirai mais, toi ne le laisse pas entrer. Je te le demande.
Plan de la chambre de Willow. Elle est en pyjama, et marche dans la pièce, le téléphone à l'oreille.
Willow: Je suis d'accord avec Giles. Tu dois tenir bon et tu ne dois pas te laisser avoir par Angel. (se dirige vers son bureau) Je crois qu'il essaie tout simplement de te faire commettre une imprudence. (ferme son ordinateur portable) Je te jure, parfois les hommes agissent comme de vrais imbéciles. Qu'ils soient morts ou vivants. (s'approche de son aquarium)
Buffy: J'espère surtout que Giles va trouver sa formule magique très vite.
Plan de Buffy assise sur son lit, aussi en pyjama, et parlant au téléphone.
Buffy: Je sais que je dormirai mieux dés que... dés que ce sera possible.
Plan de Willow qui verse de la nourriture à ses poissons.
Willow: Bien sûr il va y arriver. C'est l'homme de la situation. D'ici là repose toi et ne te fais surtout pas de soucis.
Elle voit quelque chose sur son lit. Plan de Buffy.
Buffy: Bah quoi?
Plan de Willow.
Buffy: Willow?
Willow bloque son téléphone entre sa joue et son épaule et prend l'enveloppe posée sur le lit.
Buffy: Willow?
Willow se retourne vers son aquarium. La caméra la suit et passe derrière l'aquarium. Plan de Willow à travers l'eau de l'aquarium. Elle ouvre l'enveloppe et trouve une ficelle à l'intérieur. Elle tire dessus et ses poissons, accrochés à la ficelle les uns derrière les autres, sortent de l'enveloppe. Willow laisse tomber son téléphone par terre.
Plan de la chambre de Buffy, plus tard. Elle et Willow sont assises sur le lit. Derrière elle, plusieurs gousses d'ail sont accrochées au mur. Willow a un pieu dans la main qu'elle remue nerveusement.
Willow: Merci de m'avoir permis de venir, Buffy. Surtout si tard alors que demain il y a cours.
Buffy: Aucun problème. Je suis désolée pour tes poissons.
Willow: Oh, c'est pas grave. On n'avait pas encore de relations approfondies. C'est la première fois que je trouve que mes parents ont eu raison de ne pas m'offrir un petit chien.
Buffy: C'est étrange... Chaque fois qu'il se passe quelque chose de bizarre, mon premier instinct est de courir vers Angel. Je peux pas croire que ce soit la même personne. Il est complètement différent du garçon que j'ai connu. (regarde Willow)
Willow: Tu as raison, sauf que...
Buffy: Sauf que?
Willow: (regarde Buffy) Tu es la seule à exister dans ses pensées.
Buffy baisse son regard sur ses mains.
Plan de l'entrepôt de Spike. Il est dans sa chaise roulante, à un bout de la table. Drusilla apparaît derrière lui, un chiot dans les mains.
Drusilla: Je t'ai apporté quelque chose. Pauvre choux. Ses maîtres sont morts. (rejoint Spike) Sans rien dire... (lui sourit) Elle est orpheline. Elle est belle, hein? (Spike la regarde) Hmm? (passe sa main sous la veste de Spike et lui caresse la poitrine) Je l'ai apportée pour te faire plaisir... (tire sur la veste de Spike) et te redonner le moral. (lève le chiot) Et je lui ai donnée un nom... Rayon de soleil! (présente le chiot à Spike) Ouvre la bouche. (il tourne la tête) Ohh. Mon amour, tu dois manger quelque chose pour que tu puisses reprendre des forces. Gentil. (montre le chien) Rrrrr, ouvre la bouche pour maman.
Spike: Je ne supporte plus que tu me nourrisses comme un enfant, Drusilla. (roule autour de la table)
Angelus: (arrive) Et pourquoi non? Elle te fait prendre ton bain, elle te promène en petite voiture, elle te change comme un enfant.
Drusilla: Oh, Angel. (il lui sourit) Où est ce que tu étais? Le soleil est déjà levé et tu sais combien il peut faire mal. (regarde Spike) On s'inquiétait.
Spike: Pas le moins du monde.
Drusilla: Il faut lui pardonner, Angel. Il est un peu grincheux ce soir. C'est parce qu'il est pas sorti depuis longtemps.
Angelus: Je te promets de t'emmener la prochaine fois avec moi. Tu sais, ça me permettrait de me garer sur les places pour handicapés.
Spike: Tu es en train d'oublier que tu n'es qu'un invité que je ne supporte plus chez moi.
Angelus: (s'approche un peu plus) En tant qu'invité, (se penche vers lui) est ce qu'il y aurait quelque chose que je pourrais faire... quelque chose... que je ferais pour te rendre service pendant que tu me regardes assis sur ta chaise... (regarde Drusilla) Quelque chose que je n'ai jamais fait devant toi.
Spike: (repousse Angelus avec colère) Ca suffit!
Angelus sourit et ricane. Cela rend Drusilla heureuse, et elle rit. Elle se baisse vers Spike, l'embrasse sur la joue et pose le chiot sur ses genoux. Il prend le chien dans ses bras alors que Drusilla se met à marcher autour de la table.
Drusilla: C'est génial... ils sont deux à se battre pour moi. (s'arrête entre deux chaises) Ca me rend si...
Tout à coup, elle lève les yeux au plafond et se plie en deux de douleur. Angelus semble inquiet.
Spike: Qu'y a-t-il, ma reine?
Drusilla: (se penche à cause de la douleur) L'air. Il est pollué. Quelqu'un... un ancien ennemi cherche de l'aide... (Angelus jette un oeil sur Spike) de l'aide pour détruire notre maison à tous les trois. (s'appuie contre une chaise) Ohhhh...
Plan d'un magasin de magie. La caméra passe devant une étagère sur laquelle sont posés un crâne, un gong placé entre deux cornes, un foetus de cochon mis dans un bocal rempli de formaldehyde, un crabe et d'autres bocaux. Le marchand est en train de mettre les prix sur les produits.
Plan de l'extérieur. Jenny suit la rampe située devant le magasin et descend les marches qui mènent à l'entrée. Plan de l'intérieur du magasin. Elle ouvre la porte et entre à l'intérieur. Le marchand la regarde.
Marchand: Bienvenue. Que puis je pour votre service?
Jenny: (se tourne vers lui) Heu...
Marchand: Filtre d'amour? Poupée voodoo pour vous venger d'un infidèle...
Jenny: (l'interrompt) J'ai besoin d'une boule de Thésulah.
Marchand: Ah, vous êtes dans le métier. Je suis désolé de vous avoir fait mon laïus, c'est la St Valentin et je n'ai que des gens en mal d'amour qui viennent acheter des potions magiques ou du matériel pour se venger d'un amant. (se dirige derrière son comptoir) Ce qui fait que je n'arrête pas de vendre des Ouija et des pattes de lapin. Que voulez vous, ça paie le loyer. (se rend à l'arrière de son comptoir) Au fait, comment vous êtes tombée sur nous?
Jenny: (examine certains objets) C'est mon oncle Enyos qui m'a parlée de vous.
Marchand: (la regarde) Alors vous êtes Jenny. (elle le regarde) Je suis désolé pour votre oncle.
Jenny: Merci.
Marchand: (revient vers elle une boite à la main) C'était un très bon client. Voilà, j'en ai une. (la pose sur le comptoir et l'ouvre) C'est une Thésula véritable. La boule de cristal indispensable dans les rituels des morts vivants. (Jenny met la main dans son sac) J'ai pas eu beaucoup de demande ces derniers temps. (elle sort son porte-monnaie) J'ai vendu la dernière comme presse-papiers l'an dernier. (elle lui tend une carte de crédit) A un couple new-age complètement fan de ce genre de trucs. En tout cas moi, ça m'a permis d'envoyer mon fils à l'université. (remplit le reçu) Je voulais vous dire, vous savez sans doute que la transcription des annales pour le rituel des morts vivants s'est perdue. (lui tend un papier et le reçu) Et sans elle, le texte qu'il nous reste est incompréhensible.
Jenny: Et sans une traduction du texte, la boule de Thésula ne sert plus à rien. (signe) Je sais. (lui donne la copie)
Marchand: Bah si je vous dis ça c'est parce que moi je ne rembourse jamais la marchandise.
Jenny: Entendu. Je travaille sur un programme informatique basé sur un échantillonnage d'écrits qui nous reste pour traduire une liturgie roumaine dans le texte.
Marchand: Ahhh. Je ne peux pas supporter les ordinateurs. Ca me fiche la trouille.
Jenny: Bon, (prend la boite) merci.
Marchand: Je vous en prie.
Elle retire le couvercle de la boite tout en avançant vers la porte.
Marchand: Dites moi... (elle se retourne) Vous allez me dire que c'est pas mes affaires mais, qu'est ce que vous pensez sortir de tout ça? Si vous arrivez à déchiffrer le texte?
Jenny: Je veux faire un cadeau à un ami. (soulève la boule)
Marchand: Quel genre de cadeau?
Elle regarde à l'intérieur de la boule et celle ci commence à briller.
Jenny: Son âme.
Lycée de Sunnydale. Willow et Buffy discutent tout en se dirigeant vers les marches qui mènent à l'entrée de l'école.
Buffy: (inaudible)
Willow: Et où iras tu?
Buffy: En Sibérie.
Alex: (apparaît derrière elles) Mes respects du matin, mesdames. Qu'est ce que vous avez fait hier soir?
Willow: Eh bien nous on s'est fait une pyjama party armées jusqu'aux dents. C'était sympa.
Alex: Oh. Je suis sûr qu'aucune de vous n'a eu la présence d'esprit d'installer une caméra pour immortaliser la soirée.
Willow: Il faut que j'y aille. J'ai un cours à assurer dans à peine cinq minutes et il faut que j'arrive avant les élèves pour fusiller du regard les retardataires. (vois Jenny arriver) Oh non, elle est déjà là. (part) J'ai passé cinq heures à préparer mon cours et tout ça pour des prunes...
Buffy: (voit aussi Jenny) Bon, je te laisse. On se verra en cours.
Elle part en laissant Alex seul et court pour rejoindre Jenny. Elle se met en face d'elle.
Buffy: Bonjour.
Jenny: Bonjour.
Buffy regarde Jenny un moment, puis détourne son regard.
Jenny: Qu'est ce que je dois penser? Tu veux quelque chose?
Buffy: Voilà... Je sais que vous regrettez beaucoup ce qui s'est passé et je voulais vous dire...
Jenny la regarde avec une lueur d'espoir.
Buffy: C'est bon. On continue!
Jenny: (pas surprise) Tu peux compter sur moi.
Buffy: (lève la main) Attendez. Heu... (la regarde) Vous lui manquez. Il me l'a pas dit directement mais je sais que c'est vrai. Et je ne veux pas qu'il se sente seul. Je ne le veux pour personne.
Jenny: Buffy, si j'avais une seule chance de me réconcilier...
Buffy: (l'interrompt) Non... c'est tout. On en parle plus.
Elle part. Jenny l'observe s'éloigner.
Plan du salon. Giles est en train de parler à plusieurs élèves tout en cherchant des prospectus dans sa mallette.
Giles: Oh oui, oui bien sûr. Je suis d'accord. (tend le prospectus aux étudiants) Pouvez vous aller l'afficher?
Etudiant: Bien sûr.
Giles: Oui merci. (voit Buffy arriver) Oh Buffy. Alors, comment s'est passée la nuit?
Buffy: Sans s'endormir, mais il ne s'est rien passé de grave.
Cordelia les rejoint.
Giles: Heu, j'ai trouvé un protocole pour empêcher l'intrusion des vampires.
Cordelia: Oh, dieu merci. J'ai du en parler à ma grand mère hier soir parce qu'elle voulait absolument prendre ma voiture.
Giles: Oui, eh bien l-le rituel est tout à fait basic, à vrai dire, ça consiste à réciter en rythme des couplets versifiés, en brûlant des, des herbes sans oublier de s'asperger d'eau bénite... (se tourne vers le couloir)
Buffy: (commence à le suivre) J'ai tout ce qu'il faut à la maison.
Giles: Oui, oh, il y a aussi les croix...
Plan de la chambre de Willow. Elle cloue une croix près de la porte de son balcon et place le rideau dessus pour la cacher.
Willow: Je vais avoir du mal à faire avaler ça à mon père.
Buffy: Tu crois vraiment que ça l'ennuierait?
Willow: Tu imagines la fille d'Ira Rosenberg en train d'accrocher un crucifix à son mur? Je n'aurais même plus l'autorisation d'aller chez Alex pour regarder un dessin animé.
Buffy: C'est à ce point là?
Elles se dirigent vers le lit. Cordelia examine l'aquarium de Willow.
Willow: J'en ai rien à faire du dessin animé. Mais avec lui au moins on s'amuse. (pose le marteau)
Cordelia: Willow, (se tourne vers elles, bras croisés) es tu consciente qu'il n'y a aucun poisson dans ton aquarium?
Willow pousse un gémissement.
Buffy: Oui, Cordelia, on a lancé un avis de recherche. Appel un soir si tu veux.
Cordelia: Très bien. Je vous remercie. Et à charge de revanche pour la si aimable invitation de ce soir.
Elle prend son manteau posé sur le lit de Willow et voit une enveloppe à côté.
Cordelia: Oh. (la prend) Ca doit être pour toi.
Elle tend l'enveloppe à Willow. Willow regarde Buffy, inquiète, et elle l'ouvre. Quand elle voit ce qu'il y a à l'intérieur, elle donne l'enveloppe à Buffy.
Willow: C'est pour toi.
Buffy déplie le papier et voit le dessin qui représente sa mère en train de dormir.
Buffy: Maman.
Plan de Joyce, dans la Jeep, qui rentre chez elle. Plan de la voiture à partir de la pelouse devant le pavillon. Alors qu'elle se gare, la caméra recule et les jambes d'Angelus entrent dans le champ visuel. Joyce le voit alors qu'elle s'arrête et éteint le moteur. Il s'approche de la porte de la voiture.
Angelus: Mme. Summers, il faut que je vous parle.
Joyce: (sort de la voiture, un sac de provisions dans les mains) Vous êtes Angel.
Angelus: (ferme la porte) Alors Buffy vous a parlée de moi?
Joyce: Elle a demandé à ce que vous la laissiez tranquille.
Angelus: Oh, alors ça je, je ne peux pas.
Joyce: Vous lui faites peur.
Angelus: Vous devez m'aider. (elle se dirige vers l'entrée de la maison) Joyce... (la suit) J'ai besoin de la voir. Vous devez la convaincre. Il n'y a que vous qui puissiez le faire.
Joyce: Ecoutez, (Angelus se met devant elle) je vous demande de la laisser tranquille.
Angelus: Je vous en prie, dites le lui. J'ai besoin d'elle.
Joyce: (le contourne) S'il vous plaît, je, je voudrais rentrer chez moi maintenant.
Elle prend le sac dans une main et essaie de prendre les clés rangées dans son sac à main avec son autre main, mais elle ne peut pas empêcher le sac de provisions de glisser et de tomber par terre. Plusieurs oranges roulent sur le sol. Angelus s'accroupit et les ramasse.
Angelus: Vous ne comprenez pas. (elle trouve ses clés) Je vais mourir sans Buffy. Et elle va mourir sans moi.
Joyce: Vous la menacez?
Angelus: Pitié... Pourquoi m'a t elle fait ça?
Joyce: J'appelle la police cette fois.
Elle se précipite vers la porte. Arrivée devant, elle lutte pour trouver la bonne clé. Angelus se met à côté d'elle. Elle parvient finalement à mettre la clé dans la serrure.
Angelus: Je ne trouve plus le sommeil depuis que j'ai fait l'amour avec elle.
Joyce le regarde, surprise.
Angelus: J'ai besoin d'elle. Je saisque vous comprenez.
Joyce: (ouvre la porte) Allez vous en, je vous en prie. (se rue à l'intérieur)
Plan de l'intérieur. Il essaie de la suivre mais est repoussé par une barrière invisible. Buffy et Willow descendent les escaliers. Willow, un livre à la main, lit des vers en latin.
Willow: 'Hicce verbis consensus rescissus est.'
Traduction: Par ces forts mots unanimes [la permission d'entrer d'Angelus] est annulée.
Buffy: (s'approche de lui) Désolé, Angel. J'ai changé les serrures. (lui claque la porte à la figure)
Plan de la classe de Jenny. Elle est assise à son bureau, face à l'ordinateur, en train de travailler sur la traduction du sortilège. Elle prend une gorgée de café et repose la tasse. Elle tape quelques lettres puis regarde l'écran. Derrière elle, Giles apparaît au seuil de la porte.
Giles: Bonsoir.
Elle sursaute et le regarde. Rapidement, elle appuie sur plusieurs touches sur le clavier de l'ordinateur, et une nouvelle page s'affiche sur l'écran. Elle se retourne vers lui.
Jenny: Hey.
Giles: (entre dans la classe) Oh, tu travailles tard.
Jenny: C'est un projet personnel.
Giles: Oh.
Jenny: J'ai parlé à Buffy tout à l'heure.
Giles: Oh! Et alors? (s'assoit sur le bureau)
Jenny: (détourne le regard) Elle a dit que je te manquais. (joue avec un crayon)
Giles: Ah bon elle... elle se mêle de tout.
Jenny: (le regarde) Rupert... Je ne veux pas vendre la peau de l'ours mais il se peut qu'il y ait du nouveau. J'ai une chose à terminer et, on pourrait se voir plus tard?
Giles: Oh oui, oui. Tu peux passer chez moi.
Jenny: D'accord. (sourit)
Giles: (sourit et se lève) C'est bien. (sourit encore plus et part)
Jenny se reconcentre sur son ordinateur.
Plan du magasin de magie. Le marchand éteint les lampes de l'entrée et se dirige derrière le comptoir. Une femme tenant un chiot dans ses bras ouvre la porte et entre.
Marchand: Désolé, mademoiselle. (souffle quelques bougies) On ferme.
Il se tourne vers la femme et voit Drusilla devant lui.
Marchand: (nerveux) Alors, que désirez vous?
Drusilla: (regarde le chiot) Mademoiselle Rayon de Soleil m'a dit que vous aviez eu de la visite aujourd'hui. Mais elle est inquiète. (regarde le marchand) Elle veut savoir de quoi vous et le professeur vous avez bien pu parler.
Plan de la classe de Jenny, plus tard. Elle travaille toujours sur son ordinateur. Elle tape sur plusieurs touches et regarde l'écran. Une barre de pourcentage apparaît sur le texte roumain.
Jenny: Allez, ça y est presque...
La barre disparaît et une traduction apparaît à côté du texte original.
Jenny: Ca y est! (exhale et sourit) Ca marche! (sauvegarde le résultat) Ca y est... C'est bon.
Elle sort une disquette jaune de l'ordinateur et la pose près de plusieurs livres, à un coin du bureau. Pendant ce temps là, la traduction commence à sortir de l'imprimante. Jenny se dirige vers l'appareil en roulant avec sa chaise et elle lève les yeux. Elle voit alors Angelus assis à une table, au bout d'une rangée. Elle pousse un petit cri et saute de sa chaise.
Jenny: Angel... (avance lentement vers la porte) Comment êtes vous entré?
Angelus: On m'a invité. L'inscription au fronton du bâtiment... 'Formatia trans sicere educatorum.'
Jenny: 'Entre toi qui veux apprendre.'
Angelus: (ricane et se lève) Eh bien voilà, j'accepte la charmante invitation. (se dirige vers elle)
Jenny: (effrayée) Angel, je, i-il y a du nouveau.
Angelus: Je sais. Vous êtes allée faire des achats dans ce bric-à-brac infernal. (voit la boule sur le bureau et la prend) Une boule de Thésulah. Et si je me souviens bien, elle a le pouvoir de faire revenir les âmes... de l'invisible... et de les garder captives avant de les restituer.
La boule commence à briller alors qu'il regarde à l'intérieur. Il jette un oeil sur Jenny pendant un instant. Elle recule.
Angelus: Mais, mais ce que j'ai du mal à supporter dans tout ça.
Jenny hurle alors qu'il jette la boule contre le tableau noir placé derrière elle. Elle explose en mille morceaux.
Angelus: (sourit) C'est que ce soit aussi fragile. (perd son sourire) Ca ne vaut rien. C'est de la camelote de bohémien.
Jenny est dos collé au mur, elle tremble de peur. Elle se dirige vers la porte. Angelus s'approche de l'ordinateur et tourne l'écran pour lire ce qui est dessus.
Angelus: Je suis stupéfait de voir à quel point le monde a changé depuis deux siècles et demi.
Jenny a atteint la porte et essaie de l'ouvrir. Elle est fermée.
Angelus: Ca me parait incroyable. Tout ce qui peut servir à me restituer mon âme a été caché là dedans...
Il pousse l'ordinateur et le fait tomber par terre. Il se casse, l'écran se brise et des étincelles apparaissent. Angelus prend le papier qui sort de l'imprimante.
Angelus: Voyons ce qui en est sorti. (lit le papier) 'Le Rituel de Restitution.' Wow. Ca, ça me rappelle des souvenirs.
Il commence à déchirer le papier en deux.
Jenny: Ne faites pas ça, c'est...
Angelus: Mon salut. (finit de déchirer le papier) Non, merci. Viens ici, fais ça. Désolé, tu vois, en ce qui me concerne, c'est fini. (voit le feu) Tu vois... Aujourd'hui c'est jour de chance. L'ordinateur... (place le papier au dessus de la flamme) le texte. (réchauffe ses mains) C'est comme si je tuais deux oiseaux avec la même pierre.
Il s'accroupit près du feu pour se réchauffer un peu plus. Jenny se dirige vers la porte arrière. Angelus lève la tête vers elle, il est vampirisé.
Angelus: Toi tu es la cible numéro trois.
Elle se met à courir vers la porte, mais Angelus grogne, se précipite sur elle et il l'attrape. Elle pousse un cri. Il la jette contre la porte. Celle ci cède sous la pression et s'ouvre. Jenny se retourne pour le regarder, se met debout et commence à s'enfuir en courant.
Angelus: Je dois me mettre d'abord en appétit.
Plan des couloirs. Jenny arrive en courant, ouvre la porte qui mène à la zone où se trouve le salon et court à toute allure vers une autre porte qui donne sur l'extérieur. Mais cette porte est fermée. Jenny retourne vers le salon, voit Angelus arrivé et elle court dans le couloir. Angelus ouvre la porte et la suit.
Plan d'une porte à l'extérieur qui mène aux couloirs. Jenny passe par la porte et court le long de la colonnade. Angelus n'est pas loin derrière elle et il continue de la poursuivre à vive allure. Puis, il se met à courir. Jenny continue de se dépêcher, et regarde par dessus son épaule de temps en temps. Elle atteint le bâtiment suivant et lutte pour ouvrir la porte. Elle se retourne et voit Angelus courir vers elle, un sourire mauvais sur le visage. Elle tire puissamment et parvient à ouvrir la porte, puis entre dans le bâtiment.
Plan de l'intérieur du couloir. Jenny ferme la porte juste à temps derrière elle et Angelus la heurte violemment. Elle commence à s'enfuir dans le couloir. Angelus est obligé de donner plusieurs coups contre la porte pour réussir à l'ouvrir et il recommence à poursuivre Jenny. Il gagne du terrain. Un chariot de nettoyage est placé au milieu du couloir près des escaliers. Jenny le prend et le jette sur Angelus. Il le heurte et passe au dessus du chariot alors que Jenny monte les escaliers.
Plan des escaliers à partir du haut des marches. Jenny monte les escaliers et sort du champ visuel. Angelus n'est plus en bas, il a disparu.
Plan d'un étage devant une grande fenêtre. Jenny monte les marches, court et atteint l'étage. Elle se retourne une dernière fois pour voir si Angelus la poursuit toujours mais ce dernier l'attend devant, et elle lui rentre dedans. Elle hurle de peur quand il l'empoigne. Il ricane et la regarde. Il place une main à l'arrière de sa nuque et touche les lèvres de Jenny avec son autre main. L'immense fenêtre donne sur un parc. Une voiture passe dans le champ visuel.
Angelus: Désolé, Jenny, fin du voyage.
Il retire ses doigts de sur ses lèvres et place sa main sous son menton. D'un mouvement rapide, il lui lève le menton et lui brise la nuque. Son corps s'effondre sur le sol. Angelus se retourne, regarde autour de lui, et respire fortement à cause de l'excitation et de la poursuite.
Angelus: Ah... Je ne m'en lasserai jamais.
La maison de Buffy. Giles monte les marches et frappe à la porte. Willow lui ouvre.
Giles: Willow, bonsoir. (entre)
Willow: Entrez. (ferme la porte, lui tend un livre) Voilà le bouquin.
Giles: Bien. (examine le livre) Je crois que je vais rentrer chez moi ce soir. (la regarde) Le rituel en latin?
Willow: Oh, oui. Ca a bien marché. Enfin, bien marché, jusqu'au moment où Angel est arrivé et a dit à la maman de Buffy que lui et elle avaient... (nerveusement) Enfin, vous savez, que lui et elle... vous savez. Vous devez être au courant?
Giles: Oh, oui. Désolé.
Willow: (soulagée) Oh, bien, comme vous êtes un, un vrai intellectuel vous auriez pu, enfin, ne pas savoir.
Giles: Oh bah je sais. Oui. Merci.
Willow: Il y avait de quoi être fier d'elle. Elle n'a rien laissé paraître. (sourit)
Long moment de silence. Willow est mal à l'aise.
Willow: Alors je vais dire à Buffy que vous êtes passé. (sourit)
Giles: (regarde en haut des escaliers) Mm, est ce que... Peut être devrais je heu, intervenir dans les discussions de Buffy avec sa, avec sa mère. Heu, peut être, lui dire un mot?
Willow: Oui! Qu'est ce que vous allez dire?
Giles: (regarde encore en haut des escaliers) Eh bien... Eh bah...
Willow tend le bras vers la poignée et ouvre la porte.
Giles: Tu diras à Buffy que je suis passé. (sort)
Willow: Oh bien sûr. (ferme la porte)
Plan de la chambre de Buffy. Elle est assise sur son lit. Joyce fait les cent pas, essayant d'encaisser ce qu'elle entend
Buffy: Son truc en latin avec son eau bénite, c'est de la superstition, rien d'autre.
Joyce: (s'assoit sur la chaise du bureau, les yeux fermés) Oh.
Buffy: On pensait que...
Joyce: Il a été le premier? (ouvre les yeux) Non, ne dis rien. (se lève) J-je ne veux pas savoir. (fait les cent pas) Vraiment je ne le veux pas.
Buffy: Oui. Il a été le premier. Il a été le seul.
Joyce: (s'arrête et regarde sa fille) Il est plus âgé que toi.
Buffy: Je sais.
Joyce: Trop âgé, Buffy. Et apparemment il n'est pas très stable. J'aurais vraiment voulu... (se rassoit) Enfin je, j'aurais aimé que tu fasses preuve d'un peu plus de jugement.
Buffy: (tourne la tête vers sa mère) Depuis que je le connais il a beaucoup changé.
Joyce: Tu es amoureuse de lui?
Buffy: Je l'étais.
Joyce: Vous avez été prudents?
Buffy: (détourne le regard) Maman...
Joyce: (se lève encore) Alors là, je t'en prie, Buffy. Il est hors de question que tu ne répondes pas. Tu as fait l'amour avec un garçon et tu es incapable de me dire depuis quand tu le connais.
Buffy: (acquiesce) Oui, j'ai fait une erreur.
Joyce: C'est pas en disant ça que tu vas me clouer le bec. Je le sais que tu as fait une erreur.
Buffy: Maman, arrête! (la regarde) Enfin, je ne peux pas tout te dire.
Joyce: Entre tout et rien... Buffy, tu essaies de m'écarter de ta vie, c'est pas grave, je m'habituerai. Mais n'attends pas de moi que j'arrête de me faire du souci pour toi, parce que j'en suis totalement incapable. Je t'aime plus que tout au monde. (s'assoit sur le lit près de Buffy) Allez, vas-y, je t'en prie. C'est ton tour. Tu as le droit de me dire que je te tape sur les nerfs.
Buffy: Pas du tout.
Joyce: (inhale) Eh bien... (exhale) C'est la première fois qu'on parle.
Buffy: Et on en est où?
Elles se regardent.
Joyce: J'en sais rien. C'est la première fois.
Plan de l'appartement de Giles. Il arrive devant sa porte, les clés à la main. Il lève les yeux et voit une rose rouge accrochée à la porte. De la musique, l'opéra "La Bohème", de Puccini, provient de l'intérieur, et il peut l'entendre. Il prend la rose, la sent et sourit. Il ouvre la porte et entre dans l'appartement. Plan de l'intérieur. Giles jette un oeil dans l'appartement.
Giles: Bonsoir.
Il ne voit personne, donc il entre à l'intérieur et ferme la porte derrière lui.
Giles: Jenny?
Il pose sa mallette sur le côté et se dirige vers le porte manteau.
Giles: C'est moi.
Il retire son blouson et l'accroche. Il regarde dans l'appartement et voit une bouteille de champagne et deux verres posés sur son bureau. Dans le seau en cristal rempli de glace, un papier plié en deux est placé contre la bouteille. Il dépose ses clés et la rose et prend le papier. Il le déplie et lit: En haut. Il sourit et lève les yeux vers la mezzanine. Il passe ses doigts dans ses cheveux, prend la bouteille, la regarde, prend deux verres et commence à monter les escaliers. La musique, qui est un opéra, devient de plus en plus forte au fur et à mesure qu'il monte les marches. La caméra suit ses pas alors qu'il monte les escaliers. Il y a une rose sur chaque marche. Quand il atteint la mezzanine, il sourit. Il voit Jenny sur le lit, mais elle ne bouge pas, et son sourire disparaît. Il laisse tomber la bouteille et les verres qui s'éclatent sur le sol. Il continue de regarder le cadavre de Jenny. Ses yeux vides sont fixés sur Giles.
Plus tard. Giles est adossé contre le mur, à l'entrée de l'appartement, et a les yeux perdus dans le vide. Les coroners emportent le corps de Jenny. Un officier de police s'approche de Giles.
Officier: Monsieur, on va vous demander de bien vouloir nous suivre. Nous avons quelques questions à vous poser.
Giles: (les yeux toujours dans le vide) Bien sûr. Oui. Je vous suis. (regarde l' officier) Il faut que je téléphone... C'est possible?
Le policier se tourne vers le téléphone, puis regarde Giles, lui donnant l'autorisation. Giles se dirige vers l'appareil.
Plan de la maison de Buffy. Angelus, qui est sous le porche, regarde la salle à manger à travers la fenêtre. Buffy et Willow apparaissent et se dirigent dans le living room.
Angelus: (raconte) La passion est la source des moments les plus rares. La joie de l'amour... la lucidité de la haine... la jouissance de la douleur.
Le téléphone sonne. Buffy se retourne et se dépêche d'aller dans la salle à manger pour y répondre. Elle prend le téléphone et se tourne. Angelus voit son visage. Alors qu'elle écoute Giles, son visage devient de plus en plus blafard. Elle baisse le téléphone. Willow s'approche d'elle et prend l'appareil des mains de Buffy.
Willow: Giles?
Buffy s'appuie dos contre le mur et glisse doucement, jusqu'à ce qu'elle soit accroupie.
Willow: Non! (pose le téléphone) Non! (commence à pleurer de façon incontrôlable) Oh mon dieu! Oh nonnnnn.
Angelus se réjouit en regardant par la fenêtre. Joyce entre dans la salle à manger quand elle entend les pleurs et prend Willow dans ses bras. Buffy a les yeux perdus dans le vide, puis elle baisse la tête sur ses genoux. Angelus sourit et part.
Plan de l'entrée de la maison, plus tard. Cordelia et Alex se garent devant la maison tandis que Buffy et Willow les attendent. Alex ouvre la portière et sort de la voiture.
Buffy: Où est Giles?
Alex: Je sais pas. On est allés à la police, (ferme la portière) mais les flics nous ont dit qu'il était reparti. (Cordelia ferma sa porte) Ils ont du lui poser deux ou trois questions.
Buffy: Cordelia, tu peux nous emmener chez Giles?
Cordelia: Bien sûr.
Willow: Tu ne crois pas qu'il préférerait rester seul?
Buffy: Ce n'est pas qu'il reste seul qui m'inquiète. C'est ce qu'il a l'intention de faire.
Ils montent tous dans la voiture.
Plan de l'appartement de Giles. La caméra descend les escaliers qui mènent à la mezzanine. Les roses ont été piétinées. La caméra tourne dans un coin et montre l'étage inférieur. Le coffre de Giles qui dissimulait les armes est ouvert es presque vide. Giles passe devant la caméra, et sort une épée. La caméra évolue dans la pièce, et recule derrière le bureau où Giles a posé un large sac rempli d'armes. Il y ajoute un jerricane d'essence, puis prend le sac et sort de l'appartement. La caméra fait un plan du bureau et montre un dessin représentant Jenny étendue, morte, sur le lit.
L'appartement de Giles. Alex pousse la porte pour l'ouvrir. Un ruban jaune a été placé par la police au travers de l'entrée pour empêcher quiconque de se faufiler dans l'appartement.
Alex: Y a quelqu'un? Giles?
Il passe sous le ruban et entre à l'intérieur de la demeure. Willow et les autres le suivent. Alex se dirige vers le bureau et examine la pièce.
Alex: Giles avait de grands projets pour ce soir.
Buffy: (prend le dessin de Jenny) Giles n'avait rien décidé. C'est Angel. (tend le dessin à Alex) Ca c'est la cerise sur le gâteau. (va vers les escaliers)
Alex: Mon dieu. Pauvre Giles.
Willow constate que la caisse qui renferme les armes est pratiquement vide.
Willow: Regardez, les armes ont disparu.
Cordelia: Mais je croyais qu'il gardait ses armes à la bibliothèque.
Alex: Non, celles ci sont, sont d'usage courant. Elles sont quand même efficaces. Il s'en sert, heu, pour se défendre, si jamais on l'attaque ici.
Buffy descend les escaliers et s'arrête sur une marche.
Willow: Alors, tu ne l'as pas trouvé?
Cordelia: Alors où est il?
Buffy: Il est allé là où Angel se trouve.
Alex se tourne vers les filles.
Willow: Tu veux dire à l'usine, c'est ça?
Cordelia: Alors Giles a l'intention de tuer Angel?
Alex: Quelqu'un aurait du le faire depuis bien longtemps.
Willow: Alex!
Alex: Je suis désolé, mais je vous rappelle que ma haine d'Angel date de bien avant que vous ne preniez parti contre lui. Et je ne me suis jamais vanté de l'expérience que j'ai pu avoir avant. Alors si Giles veut en finir aujourd'hui, (regarde Buffy) avec un monstre qui a tué son amie, moi je lui dis 'vas-y, c'est bien, tue le'. (regarde Cordelia et Willow)
Buffy: Tu as raison.
Willow et Cordelia tournent la tête vers Buffy.
Alex: Merci.
Buffy: (descend les dernières marches) Il n'y a qu'une chose que Giles n'a pas prévu dans son scénario.
Alex: Tu penses à quoi?
Buffy: Il va se faire tuer.
Plan de l'entrepôt de Spike. Il fait la morale à Angelus.
Spike: Tu es devenu fou ou quoi?! Tu avais pour mission de tuer cette pétasse, non de laisser des traces idiotes dans les maisons de tes amis.
Drusilla: (caresse son chiot) Mais, Spike, le méchant professeur allait restituer son âme à Angel.
Spike: Qu'est ce que ça peut faire? Si tu veux mon avis, je préférais l'ancien Angel à qui Buffy donnait la fessée. Le nouveau n'a pas l'air d'être d'accord pour jouer franc jeu avec nous. (Angelus lui lance un regard) J'apprécie autant une bonne Tueuse qu'un joyeux farceur, mais vois tu ces plaisanteries ne vont servir qu'à rendre la Tueuse complètement à bout de nerf.
Angelus: Tu n'as aucun souci à te faire, beau gosse. Je contrôle absolument tout.
Un cocktail Molotov surgit et atterrit sur la table, l'enflammant immédiatement. Drusilla recule, Spike la suit en roulant sur sa chaise. Ils s'arrêtent quand ils sont à l'abri des flammes. Angelus court au bout de la table mais une flèche l'atteint à l'épaule. Il la saisit tout en se retournant vers son agresseur. Giles s'approche alors de lui, une batte de baseball à la main. Angelus arrache la flèche et la jette sur le côté. Giles met le bout de la batte dans les flammes, et elle prend feu. Il frappe ensuite Angelus au visage avec l'arme, et lui met une second coup. Angelus recule et se penche en avant de douleur.
Angelus: Mais vous allez finir par me faire mal.
Giles frappe Angelus dans le dos plusieurs fois de suite. Drusilla avance d'un pas pour intervenir mais Spike la retient.
Spike: Uh-uh. On entre pas sur un ring avant que le lutteur vous fasse signe.
Angelus se redresse mais Giles lui met deux autres coups au visage, le faisant s'effondrer sur le sol. Angelus essaie de se mettre debout mais Giles le frappe d'un puissant coup de batte à la mâchoire. Il s'apprête à le frapper encore, mais Angelus saisit la batte et ils commencent à lutter. Angelus a l'avantage. Il attrape Giles à la gorge et le soulève au dessus du sol. Ce dernier lâche la batte.
Angelus: Tu vois là, ça commence à bien faire. Tu veux savoir ce qui va se passer?
Buffy surgit et lui met un coup de pied dans le dos. Angelus lâche Giles qui tombe par terre. La Tueuse saisit Angelus et le pousse contre les escaliers.
Buffy: C'est à moi de jouer.
Elle lui place un coup de pied à la figure et puis le projette par terre. Drusilla part avec Spike. Buffy frappe encore Angelus au visage alors qu'il se relève et elle plonge sur lui. Il l'attrape, lui fait faire une roulade avant et essaie de s'enfuir en montant les escaliers. Buffy se relève rapidement, prend un bâton qui traîne à côté d'elle et le place entre la rambarde des escaliers pour faire trébucher Angelus. Il tombe et la Tueuse lui attrape une jambe. Il lui met un coup de pied, ce qui la fait tomber par terr. Il monte ensuite les marches à toute allure. Buffy se relève. Elle voit une pile de caisses, court, saute sur le tas, et monte jusqu'à la passerelle placée au dessus de la pile. Elle arrive devant Angelus. Il tente de lui mettre un coup de poing, mais elle esquive et le frappe d'un coup de pied dans le dos et au genou. Il tombe contre la rambarde. Elle saisit une corde, la passe autour du cou d'Angelus et cogne sa tête plusieurs fois de suite contre la rambarde. Elle suit avec un coup de pied dans la poitrine, le faisant tomber par terre. Il se relève, mais elle saute pour saisir un tuyau juste au dessus de lui, et le frappe d'un double coup de pied dans la poitrine. Il est projeté en arrière contre un tonneau et s'effondre sur le sol. Buffy reste sur la passerelle, sans bouger, attendant qu'Angelus la rejoigne pour continuer le combat. Il passe à l'attaque mais elle lui attrape les bras et le fait tomber par terre, où il atterrit la tête contre une barre verticale de la rambarde. Elle lui met un coup de pied au visage, suivi de plusieurs coups de poing et enfin un autre coup de pied. Il commence à éclater de rire tandis qu'elle l'attrape par le manteau et frappe sa tête contre la rambarde.
Angelus: Tu veux le laisser brûler?
Elle baisse son regard vers l'étage inférieur. Les flammes sont à présent plus hautes et se rapprochent de Giles. Angelus profite de ce moment pour lui attraper les jambes et la faire passer au dessus de la rambarde. Elle se débrouille pour contrôler sa chute et atterrit juste à côté de Giles. Angelus court sur la passerelle et s'enfuit. Buffy réveille Giles et l'aide à le relever. Elle le soutient alors qu'ils sortent tous les deux du bâtiment. Plan de l'extérieur. Ils sortent de l'entrepôt en toussant à cause de la fumée. Giles repousse Buffy sur le côté.
Giles: Mais pourquoi es tu venue ici?! C'est une affaire personnelle!
Elle le frappe d'un coup de poing à la mâchoire. Il s'effondre sur le sol.
Buffy: Vous avez vraiment envie de vous faire tuer?!
Elle commence à pleurer et s'accroupit à ses côtés pour le prendre dans ses bras. Il pleure et lui donne une étreinte.
Buffy: Vous ne pouvez pas me laisser seule. J'ai besoin de vous.
Plan de l'appartement de Giles. Plan de sa porte. Le ruban jaune de la police s'y trouve toujours.
Angelus: (raconte) Quelque fois la douleur est si forte qu'on ne peut plus la supporter.
Giles arrache le ruban et regarde la porte pendant plusieurs secondes.
Angelus: (raconte) Si l'on pouvait vivre sans passion, sans doute serions nous moins torturés. Mais nous serions vides.
Giles entre dans l'appartement.
Angelus: (raconte) Espaces déserts, sombres et glacés...
Plan du cimetière. La caméra passe au dessus d'une petite flaque d'eau.
Angelus: (raconte) Sans passion, nous serions véritablement morts.
La caméra passe devant la pierre tombale de Jenny. Giles s'agenouille et dépose quelques fleurs sur la tombe. Il regarde le nom inscrit dessus pendant un moment puis se redresse. Buffy est à ses côtés.
Giles: Dans ma vie j'ai... j'ai enterré... beaucoup de... beaucoup de gens. Mais Jenny a été la seule que j'ai aimée.
Buffy: (le regarde) Je suis désolée. J'aurais du le détruire pour vous... (baisse son regard sur la tombe) pour elle... Et j'en ai eu l'occasion.
Plan de la pierre tombale. Il y est écrit 'Jennifer Calendar'.
Buffy: Mais je n'étais pas prête.
Plan de la classe de Jenny. Les élèves attendent que le professeur arrive. Willow entre dans la salle et se met devant le bureau.
Buffy: (voiceover) Je crois que maintenant je le suis.
Willow: Bonjour. Monsieur le directeur m'a demandé de remplacer Mlle. Calendar... jusqu'à ce qu'un nouveau professeur d'informatique arrive. Donc je vais continuer la leçon qu'elle avait laissée.
Elle contourne le bureau et regarde les livres et les choses que Jenny a laissés dessus.
Buffy: (raconte) Je ne pense plus continuer à m'accrocher au passé. Angel n'est plus. Et personne jamais ne le fera revenir.
Willow pose ses livres sur le bureau, poussant plusieurs livres de Jenny sur le côté. La disquette jaune que cette dernière avait déposée près de certains bouquins tombe entre le bureau et le meuble placé juste à côté. Elle atterrit par terre, appuyée contre le meuble.

Ecrit par kusum
Ecrit par loleuse 
Activité récente

Qui est-ce ?
30.11.2016

Ceci ou Cela ?
10.11.2016

Sorties - SMG
Aujourd'hui à 10:54

Baby Blues
Avant-hier

Family Guy
Avant-hier

Lucifer
Avant-hier

Lucifer
Avant-hier

Actualités
6th Annual Santa's Secret Workshop

6th Annual Santa's Secret Workshop
Cela devient une tradition de fin d'année pour Sarah Michelle Gellar car, une fois n'est pas...

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof
Plus d'un an après que Sarah Michelle Gellar / Cendrillon et Whitney Avalon / Belle se soient...

Eloise | Trailer

Eloise | Trailer
Nous vous rapportions il y a deux ans qu'Eliza Dushku serait la star d'un nouveau film d'horreur...

Criminal Minds: Beyond Borders

Criminal Minds: Beyond Borders
Après avoir rendu visite au diable dans un épisode de la saison 2 de 'Lucifer' [voir news], en début...

Netflix's

Netflix's "Gilmore Girls: A Year In The Life" Premiere
Danny Strong s'est rendu à l'avant-première de 'Gilmore Girls: A Year In The Life', la suite de la...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Sonmi451 (14:31)

Alors c'est tu bosses mais c'est pas rémunéré.

Sonmi451 (14:32)

et donc des études de quoi? ^^

stanary (14:32)

Oui j'avais pas vu ça comme ça mais t'as raison.... c'est nul !

Sonmi451 (14:33)

j'ai toujours raison même quand j'ai tord

stanary (14:37)

Oui c'est bien d'espérer...

stanary (14:37)

Sonmi451 (14:38)

Merci. lol

Sonmi451 (14:38)

L'espoir fait vivre comme on dit. ^^

stanary (14:39)

Oui c'est ce qu'on dit ! Alors et toi dis moi tu travailles dans quoi ?

Sonmi451 (14:41)

Moi je suis assistante maternelle mais en ce moment en congé parental.

stanary (14:43)

Ah bah alors ça va veut dire que t'aimes beaucoup les enfants hein ! Mais j'aime bien ça ...

Sonmi451 (14:44)

Tout à fait.

stanary (14:45)

Alors dis moi, tu fais quoi de beau ?

Sonmi451 (14:47)

Là en ce moment, je m'occupe de la migration des épisodes de Friends pendant que mes oreilles sont en train d'écouter si bébé dort toujours. Et puis mes yeux regardent de temps en temps, vers la fenetre pour voir si le grand arrive avec son papa. ^^

Sonmi451 (14:47)

Et toi?

stanary (14:49)

La migration ?
Bon pour moi faut pas chercher hein. Je n'ai pas de vie donc je suis chez moi entrain de ne rien faire si ce n'est lire

Sonmi451 (14:49)

Et en parlant du loup, il sort du bois. Mon grand vient d'arriver.

stanary (14:51)

Eh bah il est autonome ce grand !

Sonmi451 (14:51)

La migration c'est le passage d'un guide épisode à un autre guide, soit de l'ancien au nouveau.

Sonmi451 (14:52)

Je vais devoir te laisser. Il est autonome oui d'une certaine façon, mais il a encore "que" 5 ans.

Sonmi451 (14:52)

A bientôt peut être.

stanary (14:56)

A bientôt

billy (18:53)

Plus que quelques jours pour venir participer au concours de la photo de bienvenue du quartier Castle. Venez vous affronter avec les plus créatifs ^^

CastleBeck (19:15)

Billy : Je crois que ton message irait plutôt dans la room HypnoPromo maintenant
D'ailleurs, il faut que je me dépêche pour finir ma participation...

Chaudon (19:39)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Titepau04 (20:22)

Chaudon, tu t'es trompée de room !!!!

Titepau04 (20:23)

T'ai trompé*

Sonmi451 (22:00)

Hypnoroom promo pour les pubs allezzz, on y va vroouuuummmm

Titepau04 (22:01)

LOL!!!!

Titepau04 (08:52)

Bonjour tout le monde!!!!

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play