VOTE | 370 fans |

Script VF

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.


 

Le Puzzle



PROLOGUE :

Vu sur une tombe, Buffy y est assise et elle joue au yo-yo en attendant qu'un vampire sorte de sa tombe.

BUFFY : Ah, je t'en pris Stéphane, sort de ton trou, j'ai pas fini mes devoirs et on m'attends ailleurs.

Quelqu'un s'approche d'elle.

ANGEL : Bonjour.

Buffy sursaute et se retourne. Elle aperçoit Angel.

ANGEL : Je tombe mal?
BUFFY : Tu es fou, on arrive jamais sans prévenir dans un cimetière. On marche en faisant du bruit, on chante, on siffle.
ANGEL : Je savais que tu serais là.
BUFFY : Oui, je fais un peu mon boulot mais il n'y a pas l'ombre d'un squelette pour me distraire.
ANGEL : Quand on se réveille la première fois, on est désorienté. Il viendra.
BUFFY : C'est bizarre que ça te soit arriver à toi.
ANGEL : C'Est bizarre que ça arrive. Et euh… tu es seule?
BUFFY : Euh, oui. Pourquoi?
ANGEL : Je pensais que tes amis serais là. Alex ou… quelqu'un d'autre?
BUFFY : Alex?
ANGEL : Ou quelqu'un d'autre…
BUFFY : Non (elle descende de la tombe où elle était assise) Dit, est-ce que tu es jaloux?
ANGEL : Ha! D'Alex? Je t'en pris, c'est un gamin.
BUFFY : Et j'ai dansé avec ce gamin.
ANGEL : Danser n'est pas le bon terme plutôt allumé si je peux me permettre.
BUFFY : Je te trouve un peu trop injuste. J'ai juste dansé pour que… pour que tu me remarque pour que tu vois à quel point j'ai du succès.
ANGEL : Je ne suis pas jaloux.
BUFFY : Quoi, les vampires ne connaissent pas la jalousie?

Le vampire que Buffy attendais sort de sa tombe.

ANGEL : Chaque fois qu'on se dispute c'est pareil c'est toi qui met le vampire en avant.
BUFFY : Je ne suis pas venu me disputer.

Le vampire lui fonce dans le dos et elle tombe sur Angel. Elle se relève.

BUFFY : Je suis venue me battre.

Un petit combat avec le vampire s'en suit. Elle le met à terre. Elle se retourne vers Angel.

BUFFY : Où est mon pieu? J'avais un pieu.
ANGEL : Je ne l'ai pas vu.

Le vampire se relève. IL prend une pelle et assomme Angel avec. Il se met à attaquer Buffy avec la pelle. Celle-ci essaie de se défendre du mieux qu'elle le peux. Elle réussi à lui enlever la pelle et l'embroche. Il explose en poussière. Angel se relève et se frotte la tête.

BUFFY : Quand t'as dit c'est un gamin, c'était pour dire que moi aussi je suis une gamine?
ANGEL : Tu vois, C'était peut-être pas une bonne idée de venir te parler ce soir.

Il lui tourne le dos et s'en va. Buffy se met è le suivre.

BUFFY : Ah non, mais qu'est-ce que tu fais là? Tu vas pas te débarrasser de moi comme ça. Tu vas pas t'en tirer aussi facilement.

Elle tombe sans une cercueil dont la tombe à été ouverte.

BUFFY : Ooh! Agh!

Angel revient et s'approche du trou.

BUFFY : Ow.
ANGEL : Ça va?
BUFFY : Évidemment, très bien. On ne devrais pas autoriser les gens à laisser leur tombe ouverte.

Buffy se redresse.

ANGEL : Donc, un nouveau vampire s'est réveillé ce soir.
BUFFY : Je n'en suis pas si sûr. Regarde ses traces.

Dans le gazon, des traces sont visibles.

BUFFY : Ce n'est pas de ce cercueil qu'est venu ce mort vivant.

Elle sort de la tombe. Elle trouve un soulier blanc souillé de terre sur le sol.

BUFFY : Et le mort est une morte.


GENERIQUE

ACTE 1

Vue sur Sunnydale High, des étudiants parlent et s'amusent. Vu sur la prote de la bibliothèque qui s'ouvre

GILES : Euh, ce, ce que je vous propose c'est…

Buffy et Alex entre.

GILES : Enfin, j'espère ne pas vous paraître être inconvenant.

On découvre Giles qui est assis et qui parle tout seul.

GILES : Je ne vous propose pas un engagement mais si, enfin si vous êtes insensible à un … Oh non, idiot!
BUFFY : On ne c'était jamais rendu compte à quel point vous adoriez cette chaise. GILES : Oh, je travaillais sur (Il fait tombé des livres sur le sol en reculant)
BUFFY : Comment apprivoiser.

Giles ramasse les livres sur le sol.

GILES : Euh, oui. On peut le dire comment ça.
BUFFY : Il y a des chapitres que vous devriez relire. Par exemple, on apprivoise pas en disant idiot. Ça a tendance à ne pas plaire, ça peut même repousser.
ALEX : Euh, j'aurais jamais pensé à ça.
BUFFY : T'es en progrès toi. (à Giles) Certain mots peuvent t'être évités, pas sensible, inconvenant. Utiliser des mots justes comme quand on parle à…
GILES : Une chaise?
BUFFY : Vous dites : " Je sens un truc, et peut-être que tu sens un trucs. Pourquoi pas se le dire. "
GILES : Ah, de cette façon là…
BUFFY : Attendez, c'est pas tout. Après vous dites : " Qu'est-ce que tu pense d'un mexicain? ".
GILES : D'un Mexicain???
BUFFY : Un mexicain. Un restaurant. Vous l'amener au restaurant et là, vous payez.
GILES : Oh, oui oui.
ALEX : Donc, cette chaise s'appelle, enfin, il s'agit de Mademoiselle Calendar?
GILES : Je ne vois pas ce qui te permet de dire ça?
ALEX : Euh, simple déduction. Mademoiselle est une femme douce, elle est mignonne et surtout elle connaît votre métier. Rat de bibliothèque, donc pas la peine de vous justifier de votre passion pour les bouquins. Elle le sait.
BUFFY : Oui, elle est la seule femme à qui on vous a vu parlé. Donc, accepté le, faites vous plaisir.
ALEX : Il serai peut-être temps de vous apprendre certaine chose de la vie.
GILES : Finalement, tout ça ne vous concerne pas. Ne vous en mêlez pas.
Giles commence à monter les escaliers qui mènent à la mezzanine de la bibliothèques.
ALEX : Vous savez, les cigognes et tout ça, c'était des mensonges.

Buffy le regarde et sourit.

GILES : Au fait, racontez-moi, hier soir est-ce que M. Korshak était au rendez-vous?
BUFFY : Pas tout à fait, Angel était là, c'Est bien tomber.
ALEX : (avec dégoût) Angel!
BUFFY : Mais il y a plus surprenant, on a vu une tombe déserte.
GILES : Un autre vampire?
BUFFY : Non, celle-ci à été profanée pour dérober un corps.
GILES : Un corps dérobé? Ça c'Est très intéressant.
BUFFY : Vous vouliez dire c'Est immonde et dégoûtant.
GILES : Oui, certainement, il faut mettre un terme à cela, vraiment!
ALEX : Bon, pourquoi avoir envie de dérober un cadavre?
GILES : Oh, il y a plusieurs théories. Il faudrait savoir à qui appartient le corps.
BUFFY : Meredith Todd. Tu connais?
ALEX : Non
BUFFY : Elle est morte récemment, elle avait notre âge.
ALEX : J'ai une absence
GILES : Peut être que Willow pourrait trouver une piste concernant cette Meredith Todd?

Vue sur une pancarte Foire des Sciences, inscription. Willow est en train de remplit un formulaire. Éric s'approche d'elle et la prend en photo.

ÉRIC : Un sourire?
WILLOW : Eh!
ÉRIC : Voilà!

Il se retourne.

ERIC : Oh regardez-moi ces jambes!
WILLOW : Non merci!

Il continue à prendre des photos des filles qui passent près de lui. Chris arrive.

CHRIS : Éric, arrête ton cirque.
WILLOW : Salut Chris!
CHRIS : Bonjour!
WILLOW : J'étais justement en train de me demander si tu allais t'inscrire.
CHRIS : Pourquoi?
WILLOW : Parce que tu gagnes chaque année et moi je suis seconde alors… Je voulais savoir si j'avais une chance.
CHRIS : Tu sais mon secret ? Plus ton exposé est tordu et incompréhensible plus le professeur Clark te note bien pour faire comme s'il était le seul à comprendre. ( Il prend le formulaire de Willow et y jette un coup d'oeil ) Les effets des ultraviolets sur le spectre magnétique du développement des fibres fruitières !

Cordélia arrive.

CORDÉLIA : OK j'accepte en signe de protestation. Ce n'est pas juste d'obliger les élèves à participer à un concours scientifique. Je trouve qu'on devrait avoir accès à l'éducation quand on veut, où on veut.
WILLOW : (Elle lit le formulaire de Cordélia ) La tomate : fruit ou légume ?
CORDÉLIA : Pas mal comme sujet d'exposé, non ? Ca vous va ?

Elle se retourne et Eric la prend en photo.

CORDÉLIA : Oh t'es malade ! Regarde cette lumière ! On est sous des néons ! Ce n'est pas vrai ! Oh !

Elle se cache avec sa main.

ÉRIC : L'objectif t'adore !
CORDÉLIA : Arrête ça ! Je te préviens que si tu les montres, tu paieras très cher !
ÉRIC : Mais non c'est pour ma collection !
CHRIS : Éric ! Tu peux t'arrêter !

Buffy arrive.

BUFFY : Pardon, pardon.

Éric la prend en photo.

BUFFY : Désolé de vous interrompre mais j'ai besoin de toi !
WILLOW : Je viens. A plus tard Chris ! Et merci pour le tuyau.
CHRIS : Oh mais je t'en prie.

Elle s'en va avec Buffy. Cordélia soupire et part parler à un groupe de garçons.

ÉRIC : Cordélia est d'enfer ! C'est exactement la meuf qu'il nous faut !
CHRIS : Fais pas l'andouille ! Ce n'est pas un cadavre !

Chris s'en va pendant que Éric fixe Cordélia.
Dans la bibliothèque…

WILLOW : Ça ne devrait pas être long. (Elle prend place devant l'écran de l'ordinateur) Je pourrais peut-être envisager de m'associer avec un service de renseignements, ça peut être une bonne place.

Cordélia arrive.

CORÉDLIA : Pardon d'interrompre votre petite réunion seulement je voudrais que

Willow me donne un petit coup de main en science pour mon projet.

WILLOW : C'est un fruit.
CORDÉLIA : C'est vrai que Chris aurait pu m'aider mais j'ai peur que de me voir ça lui rappelle un peu trop de souvenirs de Daryl.
WILLOW : J'ai trouvé. (Elle leur montre une photo des trois jeunes filles) Meredith Tod tuée dans un terrible accident de voiture.
CORDÉLIA : Bien sûr j'ai appris à réfréner ma peine.
BUFFY : Comment est son cou ?
WILLOW : Sans trace mais bien brisé.

Giles sort de son bureau.

CORDÉLIA : Est-ce que personne ne peut me consoler ?
GILES : (lui tapote le dos) Ça va aller.
WILLOW : Ils disent que Meredith et les deux autres filles sont mortes sur le coup. Elles étaient toutes les trois de l'équipe des Squads en route pour un match.
BUFFY : Vous savez à quoi je pense ?
ALEX : C'est cette équipe que devraient affronter Sunnydale dans la compétition interrégionale.
BUFFY : Ce n'est pas une histoire de vampire. Qui peut avoir besoin d'un cadavre ?
CORDÉLIA : Beuh ! Pourquoi vous n'arrivez jamais à parler sans prononcer ce genre de mots affreux ?

Elle s'assoit.

ALEX : Le voleur est un amateur de cadavres, qu'est-ce qu'on fait ?
GILES : (prenant des livres sur une étagère) Il pourrait s'agir d'une sorte de démon qui mange la chair des morts pour s'emparer de leur âme. Ça ressemble également au vaudou, pourquoi pas ?
WILLOW : C'est-à-dire pour créer des zombis ?
GILES : Des zombis, c'est possible. D'ailleurs si on se réfère à la tradition vaudou, il faut plusieurs cadavres pour en créer un.
BUFFY : Il faut vérifier si les deux filles sont toujours dans leur tombe. Peut-être qu'on en apprendra plus sur ce monstre s'il agit en fonction du nombre.
ALEX : Ce soir, au cimetière, jardinage !
WILLOW : Une petite partie de campagne ! Tu vas inviter Angel ?
BUFFY : Je pense que non.
ALEX : Non ! Ce n'est pas indispensable, hein ?
BUFFY : Angel et moi on…laisse tomber ! Quoi qu'il arrive, on va dire que je prends ma soirée, OK ?
ALEX : C'est ça ! Rendez-vous vers neuf heures et prêts à creuser !
WILLOW : Et je m'occupe du pique-nique ! Vous n'avez rien contre les petits beignets ?
ALEX : Sûrement pas !
WILLOW : Cordélia?
CORDÉLIA : J'adore! Mais j'ai un entraînement c'est dommage ! Si j'avais su plus tôt que vous alliez déterrer plein de morts ce soir, j'aurais annulé !
ALEX : Tant pis ! Par contre si tu croises une armée de zombis appelle-nous avant qu'ils mangent ta chair !
CORDÉLIA : Oh !

Elle se dirige vers la sortie

GILES : Alex !
ALEX : Hein ?
GILES : Les zombis ne mangent pas la chair des vivants.
ALEX : Ah ah ! Oui je le savais ! Mais vous avez vu la tête qu'elle a fait ?

Dans le cimetière, Alex et Giles creusent une tombe pendant que Buffy et Willow font un pique-nique en discutant de tout et rien.

BUFFY : Il était incroyable Angel. Tout ce qu'il disait prouvait qu'il était jaloux ne voulait pas l'admettre.
WILLOW : Jaloux, de qui ?
BUFFY : D'Alex.
WILLOW : C'est la façon dont tu as dansé avec lui ?
BUFFY : Est-ce qu'on va me ressortir ça à chaque fois ?
WILLOW : Excuse-moi.
BUFFY : Toujours est-il qu'il s'est conduit bizarrement.
WILLOW : Quand on est amoureux, on ne sait pas ce qu'on dit.
BUFFY : ça c'est juste.
ALEX : Quand vous aurez fini de faire salon, prenez une pelle ça nous aidera !
BUFFY : Ah ! Je suis désolée mais on m'a élevée comme ça. On m'a toujours appris que les hommes exhumaient les corps et que les femmes faisaient les bébés. (Parlant à Willow) Au fait, en parlant d'amour, pourquoi Cordélia a parlé de peine à propos de ses souvenirs ? C'est qui Daryl ?
WILLOW : Daryl Epps, le grand frère de Chris. Tu ne connais pas, footballeur célèbre. Tous les journaux parlaient de lui. Il était arrière, enfin celui qui court. Le type qui court et aussi qui attrape.
BUFFY : C'était un étalon ?
WILLOW : Exactement ! Toutes les filles craquaient pour lui.
BUFFY : Cordélia en tête. Ce n'est pas la première fois que ça arrive.
WILLOW : Il est mort. Il faisait de la varappe et il est tombé d'une falaise.
BUFFY : Mais c'est affreux ! Pauvre Chris !
WILLOW : C'est à cette époque que Chris s'est refermé sur lui, comme dans un autre monde et…il paraît que sa mère ne sort plus de chez elle.
GILES : Ah ! Je crois qu'on y est ! Ah !

Elles se lèvent et s'approchent de la tombe.

WILLOW : Au fait, vous espérez trouver un mort ? Et si c'est vide ?
ALEX : Euh…Je suis peut-être optimiste mais j'espère trouver une fortune en petites coupures !
GILES : Oh…hé bien un mort signifierait cannibalisme et si le mort n'est plus là ça nous orienterait plutôt vers un monstre amateur de zombis. Ah c'est bon ! ( à Alex ) Vas-y !
ALEX : Euh…Vous êtes plus prêt.
BUFFY : C'est à ce point-là ?

Elle entre dans la cavité.

BUFFY : Poussez-vous.

Elle ouvre le cercueil.
Dans le stationnement du lycée, Cordélia vient de terminer son entraînement et discute avec des copines.

CORDÉLIA : Et si demain vous n'êtes pas plus dynamiques on aura du mal à encourager les joueurs ! Pensez-y !
AMIE : D'accord ! Bonne nuit !

Cordélia se dirige vers sa voiture mais sent une présence derrière elle.

CORDÉLIA : Y'a quelqu'un ?

Elle accélère le pas et sort ses clés. Elle arrive devant sa voiture, elle est très nerveuse et essaye de débarrer la portière.

CORDÉLIA : Alex ! Si t'as voulu me faire une farce c'est pas drôle !

Ses clés tombe sous la voiture et elle se met à plat ventre sous la voiture et essaie de les atteindre. Des pieds sont devant sa voiture, elle se relève et coure. La personne la suit doucement en marchant tranquillement. Cordélia sort d'une poubelle dans laquelle elle s'était cachée et se retrouve face à Angel.

CORDÉLIA : Ah !
ANGEL : Cordélia ! Je n'aurais jamais pensé de te rencontrer là !
CORDÉLIA : Oh mon dieu ! Oh c'est toi ! Tu ne me suis pas quand même ?
ANGEL : Je ne te suit pas j'ai confondu en fait. Je cherche Buffy.
CORDÉLIA : Buffy ? Elle est… mais oui elle est au cimetière.
ANGEL : Elle a dit qu'elle ne sortirait pas.
CORDÉLIA : Tu sais elle ment comme elle respire. Tu as de la chance, je ne suis pas prise ni… (Elle essaie de sortir de la poubelle) Oh, attends, ma jupe est coincée. Voilà.

Elle se retrouve avec une main de morte dans la sienne et pousse un cri strident.

ACTE 2

Alex, Buffy, Willow et Giles arrivent dans la bibliothèque.
ALEX : Deux cercueils vides plus Meredith, ça nous fait trois filles enrôlées dans l'armée des zombis.
WILLOW : Ca fait une armée si elles ne sont que trois ?
BUFFY : Les zombis les multiplient.

Angel et Cordélia sont déjà là. Cordélia est agrippé à Angel.

ANGEL : Vous voilà.
BUFFY : Angel.
ANGEL : Alex.
ALEX : Angel.
ANGEL (à Buffy ) : Je croyais que tu ne devais pas sortir ?
BUFFY : Non je ne devais pas mais il y a eu un changement.
ANGEL : Cordélia m'a dit la vérité.
ALEX : Ah ça c'est un scoop !
GILES : Puisque tu es là, tu pourrais peut-être nous donner un coup de main ? Mmm.

Ils regardent Buffy.

BUFFY : On fait une enquête. Quelqu'un a exhumé le corps de trois jeunes filles.
ANGEL : Je sais. On les a retrouvées en partie.
BUFFY : Tu veux dire deux des trois.
ANGEL : Je veux dire en partie. En morceaux.
CORDÉLIA : C'était horrible. Angel m'a sauvé comme personne. Il y avait plein de petits morceaux partout. Pourquoi c'est tombé sur moi, c'est toujours pour moi !
ALEX : Le karma ! Hum hum !!
WILLOW : La théorie des zombis s'écroule.
GILES : Ainsi que nos autres théories.
BUFFY : Je n'y comprend rien. Pourquoi aller exhumer trois cadavres juste pour les découper et les jeter ? Ça n'a pas de sens. Et pourquoi elles ? Je n'arrive pas à faire le rapport.
ANGEL : On ne pourrait pas reconstituer les trois filles entières. Ils en ont gardé des morceaux.
BUFFY : De pire en pire.
WILLOW : Ils vont probablement manger les restes.
BUFFY : Tu parles d'un banquet !
GILES : Et pourquoi les transporter à cinq kilomètres du cimetière dans un lycée où il y a du monde ?
BUFFY : Mais qu'est-ce qu'on faire dans un lycée avec des restes humains ? Dans une classe ?
GILES : Oh…euh…oui.
ANGEL : C'est pas du travail d'amateur. Celui qui a pratiqué les incisions savait ce qu'il faisait.
GILES (en riant) : Oh vraiment ! Pas un élève ici ne peut être aussi doué en anatomie !
WILLOW : Si j'en connais cinq ou six doués en science, ils sont au club et moi.
ALEX : Alors là Willow arrête ça ! Promet de ne jamais recommencer et on oublie tout. (les autres le regarde bizarrement) C'est une farce !
BUFFY : Willow il faudrait que tu nous donnes leur numéro de casier pour qu'on vérifie.
CORDÉLIA : Bon ! Je veux rentrer chez moi. Je veux prendre un bain et brûler mes habits.
ALEX : Il faut que tu y ailles ? Oh dommage ! Appelle-nous bien vite !
CORDÉLIA : J'ai peur toute seule. Je me sens fragile. ( à Angel ) Ramène-moi s'il te plaît !

Il regarde Buffy.

CORDÉLIA : Merci ! On y va ?

Ils les quittent.

ALEX : Vous avez vu ça ! Cela s'appelle un vampire vampirisé !

Mme Epps fume en regardant un enregistrement de football ou Daryl joue.

ANIMATEUR : Il est passé, il est passé, oh Daryl Epps c'est extraordinaire ! Un touchdown magnifique d'un arrière.

Chris sort de sa chambre.

CHRIS : Je sors Maman.

Aucune réponse de la part de sa mère.

CHRIS : Je ne rentrerai pas tard.

Toujours aucune réponse.

CHRIS : Maman ?

Elle ne lui répond pas et il sort.
Alex et Buffy ouvrent un casier.

GILES : Vous devez comprendre qu'en tant qu'adulte responsable, sachant que cette enquête n'est pas autorisée, je ne peux la cautionner.
BUFFY : Ça y est vous avez bonne conscience ? Et bien vous pouvez y aller.

Elle lui tend une liste.

GILES : Oh oui, oui, bien sûr !
BUFFY : Bon Eric ! Voyons voir ce que tu as dans ta petite tête.

Giles va voir Willow qui est en train d'ouvrir un casier.

WILLOW : Rien dans celui là à part les traditionnelles revues scientifiques.

Elle en prend une.

WILLOW : Tiens ! Celui là je ne l'ai pas !
GILES : Rien d'extraordinaire ici.

Alex ouvre un casier.

ALEX : Eh venez !

Tous viennent voir sauf Buffy qui est occupé à un autre casier.

ALEX Le casier de ton copain Chris Epps.
WILLOW (Regardant les livres) : La grande anatomie, pompes funèbres et croque-morts, le guide complet des muscles et des tendons.
GILES (sort l'article de journal sur la mort des trois jeunes filles) : Ce ne serait pas insensé de dire que Chris est concerné.
ALEX : Peut-être, mais on ne sait pas pourquoi.
BUFFY : Si on le sait.

Elle ouvre le casier d'Éric où une fille est formée à partir de plein de photos de magazines.
Dans le laboratoire, Chris fait une opération sur un corps pendant que Eric chante.
ÉRIC : Ça va mon bébé ?
CHRIS : Ne lui parle pas comme ça !
ÉRIC : Pourquoi je lui parle comme je veux ! Tant qu'elle n'existe pas !
CHRIS : Elle va exister !
ÉRIC : J'espère bien !

Il accroche des photos prises l'autre jour.

ÉRIC : J'espère bien.

Buffy marche dans un couloir et rejoint Alex et Willow.

ALEX : Aucun signe des suspects ?
BUFFY : Pas encore. Y'a un truc que je ne comprends pas. D'où vient l'envie de fabriquer une fille ?
ALEX : Alors qu'on a l'embarras du choix. Y'a qu'à regarder. Il fait ça par amour.
BUFFY : L'amour n'a rien à voir là-dedans.
ALEX : Peut-être pas mais écoute-moi. Beaucoup de gens ne savent pas voir, ils ont peur. Et c'est ce qu'ils n'auront pas qui les fait rêver. Le plus inaccessible, c'est le plus attirant.
WILLOW : Et pour Éric, l'inaccessible commence d'abord par ce qui est vivant.

Ils se lèvent de leur siège et se dirige vers l'intérieur du lycée.

BUFFY : Éric est assez malade pour faire ce genre de trucs. Chris, il ressemble à un être humain.
WILLOW : Oui mais tu sais, cette histoire de son frère, l'a vraiment traumatisé. Après ça il était obsédé par la mort. Peut-être qu'il cherche comment conjurer le sort.
BUFFY : Oui mais c'est pas faisable. Mais comment on peut fabriquer de l'humain et le rendre vivent à partir de fragments ?
WILLOW : Si c'est faisable en science mon projet ne tiendra jamais la route pour la première place.
ALEX : Et à propos d'amour !

Ils voit Giles dans un couloir.

WILLOW : Mais on parlait de comment transformer des fragments de morts !
ALEX : Eh ben moi je parle d'amour !
BUFFY (à Giles) : Bonjour !
GILES : Oh euh oui ! Bonjour !
BUFFY : Toujours pas de savants fous à l'horizon ?
GILES : Quoi oh euh les cadavres ? Affreux ! Vraiment !

Mlle Calendar discute avec un élève.

GILES : Affreux ! Très.

Willow et Alex éclatent de rire.

BUFFY : Ah oui Giles ! Rappelez-vous : "Je sens un truc, vous sentez un truc" mais personnalisez-le.
GILES Personnaliser ?
BUFFY : Oui, et ne répétez pas comme ça et puis essayez de vous détendre. Bon courage !

Willow lui tape sur l'épaule et le quitte avec Alex et Buffy.

GILES : Hein quoi ?
ALEX : Détendez-vous !
GILES : Qui moi ?
MLLE CALENDAR : Ah ! Bonjour Rupert !

Elle passe à côté de lui.

GILES : Oh ! Mme Calendar !
JENNY : Oh appelez-moi Jenny ! Mme Calendar c'est ma mère.
JENNY : Jenny !

Ils entrent dans l'école.

GILES : Alors voilà Jenny ! Est-ce que ça vous paraîtrait inconvenant ? Enfin non pas inconvenant !
JENNY : Oui ?
GILES : Non ! Ah ! Ben ! Ah ! Ah !
JENNY : Rupert, il faut que je me dépêche, je dois installer le labo.
GILES : Ce que je voudrais vous proposer c'est…

La cloche sonne.

JENNY : Aaaaah ! Je dois y aller !
GILES : Ah !

Elle entre dans le laboratoire d'informatique.

GILES : Ah ! Idiot !
JENNY : (sortant sa tête de la salle) Hé ! Si c'est important vous pourriez m'en parler au match.
GILES : Oh oui ! Bien sûr vous allez au football, le match !
JENNY : Ça a l'air de vous surprendre ?
GILES : Ah non, je pensais que vous passiez vos soirées à faire des incantations et à dessiner des squelettes.
JENNY : Un soir de match vous êtes fou ! Euh, vous y allez aussi ?
GILES : Oh bien sûr ! J'y vais ! J'y vais toujours !
JENNY : Alors allons-y tous les deux. On s'attend après les cours, et on dîne rapidement sur la route. Ça vous irait un mexicain ?
GILES : Un mexicain !
JENNY : Bon OK vous pourrez me parler à ce moment-là, ce sera mieux !
GILES : OK. A ce soir, à ce soir.

Elle entre pour de bon dans le labo.

GILES : Oh j'ai été bien ! Oh oui c'est sûr ! J'ai été bien !

Willow est assise à une table et feuillette un bouquin de science.

WILLOW : Je ne comprends pas comment Chris peut faire ça ! C'est possible de ralentir la détérioration des cellules mais…
ALEX : (tenant une fausse tête) Bonjour ! Vous vendez des têtes ?
WILLOW : (continuant sa lecture) Peut-être avec de l'électricité combinée à une poussée d'adrénaline au moment où…
ALEX : Seriez-vous assez gentille pour m'aider à me gratter le bout du nez ?

Buffy entre dans la pièce.

BUFFY : Bon ! C'est officiel. Chris et Eric ne sont pas venus aujourd'hui.
ALEX : Quelle coïncidence !
WILLOW : Ils devaient finir leur projet.
BUFFY : C'est fou ! Et s'ils y arrivaient ? Et si une pauvre fille se mettait à vivre ?
ALEX : Une pauvre fille à trois têtes !
BUFFY : Et sans cerveau !
WILLOW : Qu'est-ce qu'ils lui feraient faire ?

Giles entre.

GILES : Ils n'ont pas encore réussi jusque là. J'ai parlé à un journaliste ce matin à propos des fragments. La police a effectué des recherches, et apparemment ils ont trouvé trois têtes dans une benne.
BUFFY : Il n'y avait que trois filles !
GILES : Précisément.
WILLOW : Alors ils ont trouvé que…des têtes !
ALEX : Les têtes n'étaient pas jolies ? Moi je les trouve attirantes mais… (voyant la tête des autres) je ne suis pas aussi secoué que Chris et Éric.
GILES : Ce qui m'inquiète c'est que, d'après ce que la police a pu réunir, ils n'ont qu'un pas à franchir pour compléter leur chef-d'œuvre.
WILLOW : Qu'un seul pas !

Gros plan sur la tête qu'Alex tenait.
Dans la maison des Epps, Eric et Chris ont une discussion plutôt mouvementée.

ÉRIC : On perd du temps ! Si on attend plus longtemps on risque l'atrophie des membres et ce sera irréversible !
CHRIS : On renverra un peu de courant ! On pourra gagner un jour !
ÉRIC : Le courant qui sera perdu si on lui greffe pas tout de suite une tête !
CHRIS : Ne t'énerve pas Éric.
ÉRIC : Mais le temps presse ! L'accident de ces filles a été une chance. Mais si il faut attendre un autre accident pour avoir une nouvelle tête alors moi je n'attendrai pas ! (Chris le regarde) Tu connais la solution. Allez, on s'en fout de cette fille.
CHRIS : Je ne veux pas ! Je ne…cette idée…je ne veux pas tuer !

Il fait dos à Chris.

CHRIS : S'il te plaît ! Essaie de comprendre, je ne pourrais pas ! Je t'en prie comprends moi !

Une forme sort de derrière un rideau.

VOIX : Tu m'avais donné ta parole. Tu m'avais promis petit frère.

C'est Daryl qui est transformé en zombi.

DARYL : Promets que je ne resterai pas seul.


ACTE 3

ÉRIC : Le corps est parfait. Si on trouve une tête ce soir tu la verras à l'aube.
DARYL : Quand tu m'as ramené tu m'avais promis de t'occuper de moi. (Prenant Chris par les épaules) J'ai besoin d'elle Chris. J'ai besoin d'une femme.
CHRIS : Je t'en prie ne me demande pas ça ! Non ! Une vie c'est trop précieux.
DARYL : Ah !
ÉRIC : Il ne veut pas comprendre que ce ne sera pas une vie perdue. Ça sera une métamorphose. Sans heurts, en douceur…
CHRIS : (à Daryl) Tu pourrais te montrer…
DARYL : Ah non !
CHRIS : Que les gens sachent.
DARYL : Personne ne pourra me regarder ! Chris tu as toujours été proche de moi. Tu as toujours été brillant. Et tu es le seul ici qui puisse m'aider. Ah ! La balle est à trois mètres ! Tu n'as pas le temps ! Est-ce que tu as oublié ? Où est-ce que tu lances ?
CHRIS : (en versant des larmes) Au numéro cinq !
DARYL : Ouais ! C'est Daryl qui l'a dit ! Aide-moi petit frère !

Chris acquiesce et Daryl embrasse son petit frère sur la tête.

DARYL : Merci ! (À Eric) Montre-moi !

Éric lui présente les photos. Daryl choisit celle représentant Cordélia.

DARYL : Ah ! Celle-là !
ÉRIC : Monsieur a du goût !

En fredonnant, il coupe le contour de la photo puis coupe la tête de Cordélia.
Willow et Alex sont assis à l'ordinateur pendant que Giles et Buffy cherchent dans les livres.

WILLOW : J'ai vérifié la nécrologie. Il n'y a pas une mort qui aurait pu les intéresser.
ALEX : Ils sont difficiles si déjà entre trois têtes ils n'ont pas pu choisir
WILLOW : Formaldéhyde !
ALEX : Redits-le !
GILES : Formol, oui ! Le formol conserve les chairs mais accélère le pourrissement des nerfs.
WILLOW : En deux jours on ne peut plus utiliser les cellules. Ils ont besoin d'une tête récente.
BUFFY : Une morte récente.
WILLOW : Si on peut dire…Buffy tu imagines qu'ils oseraient ?
BUFFY : J'imagine que quelqu'un qui découpe les corps en morceaux est capable de tout ! Et on n'a pas le choix !
GILES : Je viens avec toi.
BUFFY : (à Alex et Willow) Vous deux vous allez chez Eric et nous on va chez Chris et on se retrouve…
GILES : Oh ! On m'attend pour le match des matchs. C'est comme ça qu'on dit ?
BUFFY : Très bien ! Allez-y ! On s'en occupera.
GILES : Je viens de te dire que je venais avec vous…
BUFFY : Ca va ! On n'a qu'à se donner rendez-vous au stade !
GILES : Ah ben oui ! Oui !
WILLOW : Buffy ! Ne sois pas trop dure avec Chris. Je veux dire…il n'est pas un vampire.
BUFFY : Non. Juste un ogre.

Tous les trois se dirigent vers la sortie.
Mme Epps ouvre la porte à Buffy sans rien dire. Buffy reste sur le pas de la porte.
BUFFY : Bonjour. Je suis une amie de Chris. J'ai besoin de lui demander…est-ce que je peux lui parler ?

La mère de Chris se rassoit sur son fauteuil devant la télévision. Buffy pénètre dans la maison et s'approche de Mme Epps.

BUFFY : Est-ce qu'il est à la maison ?
MME EPPS : C'est Westburry là ! 95. Daryl a été extraordinaire ce soir-là. 4 essais.
Il était le meilleur et il a joué tous les matchs de la saison.

BUFFY : Oui il était très fort. Est-ce que Chris est à la maison ?
MME EPPS : Je ne sais pas. Aujourd'hui c'est un jour de classe. Regardez, regardez ce mouvement. Daryl a le ballon et il dribble 1, 2, 3 défenseurs. Il traverse le terrain plein champ et il marque.

Buffy scrute les alentours et voit la porte de la chambre de Chris.

MME EPPS : La semaine prochaine il aurait eu 18 ans.

Elle s'approche de la chambre et ouvre la porte. Elle regarde le mobilier et se dirige vers la table où elle découvre un dessin d'un corps avec pour la tête la photo de Cordélia. Daryl s'approche d'elle par derrière.

BUFFY : Cordélia.

Elle entend au bruit et se sauve par une fenêtre entre ouverte.
Cordélia est en train de se prépare et de se maquiller pour la partie de foot.

FILLE : Cordélia, dépêche-toi.
CORDÉLIA : Oui, j'arrive.

Elle voit Chris dans le miroir. Elle se retourne brusquement.

CORDÉLIA : Ah ! C'est toi Chris tu m'as fait peur ! C'est le vestiaire des filles ! Y'a quelque chose qui ne vas pas ?

Éric est derrière elle et lui met une poche sur la tête. Cordélia n'arrête pas de crier.
Buffy arrive rapidement et voit deux jeunes filles qui se dirigent vers la sortie.

BUFFY : Joy, Lisa ! Où est Cordélia ?
FILLE : Cordélia a un match, tu tombes mal ! Elle n'a pas besoin de débiles dans ton genre.

Elle essaie de descendre mais Buffy met son bras au travers de son chemin lui bloquant ainsi le passage.

BUFFY : Je tombe mal ? C'est ce que tu as dit ?

Cordélia est au sol, la tête recouverte de la poche, et Éric se tient près d'elle. Buffy le voit et lui donne un coup de pied. Elle libère Cordélia alors qu'Éric prend la fuite.

BUFFY : Ca va ?
CORDÉLIA : Oh mon dieu Buffy !
BUFFY : T'inquiète pas il est parti.
CORDÉLIA : Je me préparais à aller sur le terrain et Chris est apparu et puis quelqu'un m'a agressé !
BUFFY : Respire ! Chut ! Détends-toi !

Une musique retentit et Cordélia se remet debout.

CORDÉLIA : La musique de l'ouverture ! C'est le moment où on doit faire la pyramide sur le terrain, il faut que j'y aille !
BUFFY : Tu es sûre que tu veux y aller ?
CORDÉLIA : Mais oui ! Tu comprends rien, elles m'attendent, je suis le sommet !

Elle quitte Buffy qui entend un bruit. Elle se retourne précipitamment.

BUFFY : Chris ? Je sais ce que tu es en train de faire ! Avec Eric. Je sais que les corps exhumés c'est vous. Mais tu peux encore t'en sortir. (Elle voit Chris) Tu vois, je sais ce que c'est de perdre quelqu'un de proche. Mais ce n'est pas une excuse. Ca ne te donne pas le droit.
CHRIS : Il faut que je tienne ma promesse. Il a besoin d'une femme.
BUFFY : Qui, Eric ? C'est de se faire soigner dont il a besoin.
CHRIS : Il s'est toujours, occupé de moi. Il s'est battu pour moi. Il est tout seul. Tout le monde l'aimait. Et maintenant il est seul.
BUFFY : De qui tu parles ?

Elle comprend enfin de qui Chris parle.

BUFFY : Oh mon dieu !

Dans la maison des Epps, Daryl est en train de mettre le bordel et de tout saccager.

DARYL : Il m'avait promis ! Il m'avait promis ! Seul !
ÉRIC : Il n'est pas trop tard.

Il attrape Éric par le t-shirt et le lève dans les air.

ÉRIC : On peut encore y arriver. On peut encore y arriver. Toi et moi. Ton frère n'est pas le seul qui puisse créer un être. Fais-moi confiance.

Il laisse Éric retrouver le sol.

ÉRIC : Ça va cicatriser dans les temps.

Ils s'en vont.

ACTE 4

Même pièce, Buffy et Chris y entre.

BUFFY : Daryl ! Daryl ! Oh ! Il est pas là ! T'as une autre idée ?
CHRIS : Mais il peut pas sortir. A moins que…
BUFFY : A moins qu'ils poursuivent sans toi.

Au stade, les joueurs jouent au football pendant que les meneuses de claques font leur numéro. Giles et Jenny sont dans les gradins et se cherchent une place. Giles tient plein de souvenir à l'effigie de Sunnydale.

JENNY : Je ne comprends pas l'effet que le football a sur moi. Ça n'a pas la grâce du basket-ball, la poésie du base-ball le foot c'est plutôt de l'ordre de l'agression. Une sorte de corps à corps de brutes.
GILES : Un corps à corps. Pour le football. Ha !
JENNY : Euh ! Je peux savoir ce qui vous fais rire ?
GILES : Euh non enfin si ! Des hommes qui mettent toute leur virilité dans 20 kilos de matériel de sécurité ! Je ne sais pas si on peut appeler ça un corps à corps !
JENNY : Vous faites toujours ça au 1er rendez-vous ? Dénigrer, mépriser ce que tout le monde aime ?
GILES : Vous avez dit rendez-vous ?
JENNY : Vous avez remarqué hein ?

Willow et Alex se pointent.

WILLOW : Bonjour Mlle Calendar ! Bonjour Giles !
JENNY : Alors, ça avance ?
WILLOW : Avec Eric chou blanc ! On n'a rien trouvé !
ALEX : Rien ! Sauf quand même une impressionnante panoplie d'informaticien pornographe. Ça fait peur !
WILLOW : Buffy est revenue?
GILES : Non ! Mais vous pourriez peut-être faire un tour de l'autre côté du stade ? Hein ? Histoire de chercher…

Willow et Alex s'installent confortablement dans la rangée devant Giles.

ALEX : C'est quoi le score ?

Le match se poursuit. Sous les gradins, Daryl se tient là, en regardant le match avec un nostalgie profonde, se remémorant son temps passer à jouer. Il aperçoit Cordélia qui boit un verre d'eau et s'approche d'elle. Il la surprend par derrière. Elle hurle mais en même temps, la foule se déchaîne donc ses cris ne sont pas entendus. Buffy et Chris arrivent quelques minutes plus tard.

BUFFY : Je ne la vois pas. Et toi ?

Dans le laboratoire, Cordélia a les yeux badés et est attachée à une sorte de civière.

CORDÉLIA : Je vous en prie ! Qu'est-ce que vous faites ? Enlevez-moi ce bandeau je promets que je ne crierais pas. S'il vous plaît ?

Daryl soulève le drap de la civière adjacente et on entrevoit la création de Chris et Éric.

DARYL : Elle est magnifique !
ÉRIC : Non ! Ça porte malheur aux futurs mariés de se voir avant la cérémonie.
CORDÉLIA : Je vous en prie ! Enlevez…enlevez ce bandeau ! Je promets que je ne crierai pas ! Je le promets que je ne crierai pas !

Daryl lui accord sa faveur et lui découvre les yeux.

DARYL : Cordélia.

Cordélia hurle à pleins poumons.

ÉRIC : Tu peux hurler tant que tu veux on est dans un immeuble abandonné.

Il la menace en brandissant un plateau de fer au dessus de sa tête.

ÉRIC : Ça va tu me gonfles !
DARYL : Tu as toujours été bonne pour moi. Tu m'as toujours admiré. Et moi je t'ai ignoré. Mais aujourd'hui, c'est moi qui te demande une 2nde chance de te donner mon cœur.
CORDÉLIA : Daryl ?
DARYL : J'étais désinvolte. Je le sais à présent mais j'ai changé. Je sais à quel point tu es faite pour moi, car tu es la femme de ma vie.
ÉRIC : Je suis prêt.
CORDÉLIA : Prêt ? Mais prêt à quoi ?
ÉRIC : Tu vas sentir un léger pincement peut-être un peu désagréable autour du cou. Mais après ça, tu deviendras plus belle. Tu auras un corps de déesse. En fait, le corps de plusieurs déesses.

Il soulève le drap découvrant la jeune fille reconstituée et Cordélia crie de nouveau.
Près de l'abreuvoir, Buffy trouve le pompom que Cordélia avait échappée.

BUFFY : Il était ici, Chris ! Alors où est-ce qu'il l'a emmené ?
CHRIS : Là où on a apporté les corps, au vieux labo.
BUFFY : Où ça se trouve ?
CHRIS : J'ai promis de ne pas…
BUFFY : Même s'ils tuent Cordélia ? On ne fait pas ce qu'on veut de la vie des autres ! On n'en décide pas.
CHRIS : Tu sais où c'est l'ancien labo ? On s'est installés là-bas.
BUFFY : Je vais y aller. Trouves Alex et Willow et dit leur tout ça.

Dans le laboratoire, Éric vers de l'essence un peu partout autour de Cordélia.

CORDÉLIA : Daryl ! Je t'en supplie ! Ne le laisse pas faire ça !
DARYL : Mais il le faut ! Pour qu'on puisse se retrouver !
CORDÉLIA : Et maintenant on s'est retrouvés ! Je vais pas m'en aller, je te le promets !
DARYL : Tu en es sûre ?
CORDÉLIA : Oui !
DARYL : Moi j'ai besoin d'en être sûr. Je sais que tout à l'heure, tu n'auras plus le choix. Tu te cacheras avec moi. Parce que tu ne pourras pas sortir.
CORDÉLIA : Je t'en prie ! Je t'en prie !

Éric désinfecte un scalpel à l'aide d'un flamme et s'approche de Cordélia.

ÉRIC : Je vais te faire un travail d'orfèvre.
CORDÉLIA : Non ! Non ! Je vous en prie !

La porte s'écroule et Buffy apparaît derrière celle-ci. Éric lui lance le couteau mais elle l'attrappe avec qu'il l'atteigne.

CORDÉLIA : Buffy ! Aide-moi !
BUFFY : Daryl écoute-moi ! Je sais ce que tu fais ! Ton frère m'a demandé de t'en empêcher !
DARYL : Il a pas pu faire ça ! Mon petit frère m'aime !
CORDÉLIA : Buffy ! Il sont fous !
BUFFY : Ca va calme-toi ! Je vais te sortir de là !
DARYL : Non ! J'ai pas fini encore !

Il prend le couteau et s'approche doucement de Cordélia mais est arrêté par Buffy qui s'est jetée sur lui. Une bagarre commence et Daryl pousse la civière de Cordélia pour lui donner de la place mais renverse le baril d'essence qui éparpille son contenu sur le sol.

DARYL : Je veux pas vivre seul !

Éric prend la fuite.

ÉRIC : Je fous le camp !
DARYL : Non ! Tu restes ! Tu finis ton boulot !
ÉRIC : Non je me tire !

Il lance Éric au sol et continue sa bataille contre Buffy. Elle le pousse vers un flamme mais la chandelle tombe. Alex arrive.

ALEX : Buffy !
BUFFY : Occupe-toi de Cordélia !

Il commence à délier les liens de Cordélia.

CORDÉLIA : Alex, dépêche-toi !

Le feu prend rapidement de l'expansion.

CORDÉLIA : Y'a le feu ! J'ai peur ! J'ai peur ! Détache-moi ! Détache-moi vite ! J'ai peur !

Willow et Giles traînent Éric en lieu sûr.

CORDÉLIA : Mais dépêche-toi !

Alex embarque par-dessus Cordélia et se propulse à traves les flammes alors que Buffy est toujours en confrontation avec Daryl. Mais elle est en mauvaise posture et Daryl tient dangereusement un table au dessus de sa tête.

CHRIS : Daryl !

Il s'arrête.

CHRIS : Daryl ! Non !

Il laisse Buffy mais se dirige vers le corps de sa bien aimée qui est enveloppé de flammes.

DARYL : Ma femme ! C'est ma femme !

Chris essaie de le rejoindre pour le sauver mais Buffy le retient.

CHRIS : Daryl ! Daryl ! Non !
BUFFY : Non !
DARYL : On se quittera plus ! Plus jamais ! Ma femme !

La police est arrivée et s'occupe de limité les dégâts. Buffy et Chris sont installés sur le capot d'une voiture et discute.

CHRIS : J'ai réussi à l'arracher de la mort. Il m'a dit que je n'aurais pas dû. Mais moi je voulais faire quelque chose pour lui, comme il en avait tant fait pour moi.
ANGEL : J'ai vu le feu ! Je me doutais que tu serais là. Tout le monde va bien ?
BUFFY : Ca va ! Ouais !

Giles s'approche de Mlle Calendar.

GILES : Je suis désolé pour tout ça.
JENNY : Ce n'est pas grave. Seulement maintenant je me pose une question : comment allez-vous faire pour ne pas me décevoir au 2nd rendez-vous ?
GILES : Oh ! Croyez-moi ou pas mais depuis que je suis ici au cœur de la vie occulte les évènements de ce soir sont parmi les plus…tranquilles. Vous avez dit 2nd rendez-vous ?
JENNY : Vous avez remarqué ?

Alex se promène avec Willow.

ALEX : Bon ! Ca y est c'est officiel ! Les gens marchent 2 par 2. Les vampires veulent se marier et même notre rat de bibliothèque a des projets amoureux. Tu n'as pas l'impression que le monde est un gigantesque party de chaises musicales et qu'on est les seuls à ne pas avoir de chaises.
WILLOW : Comme d'habitude !
CORDÉLIA : Alex ? Je voulais simplement te remercier de m'avoir sauvé la vie. Tu t'es montré tellement courageux et héroïque alors je voulais te dire que s'il y a quelque chose que je puisse faire pour toi…
ALEX : Tu permets ? On parle tous les deux.

Cordélia s'en va tout penaude.

ALEX : Où on en était ?
WILLOW : On se demandait pourquoi on n'avait pas de chaise.
ALEX : Ah ! T'as une idée sur la question ?

Au cimetière, Buffy et Angel se promène tranquillement.

BUFFY : Voilà toute l'histoire ! Tu sais tout ! Une histoire monstrueuse ! Et pourtant il a agi sans s'en rendre compte. Pour son frère.
ANGEL : Il ne s'est surtout pas rendu compte des limites.
BUFFY : L'amour ne tient pas compte des limites.
ANGEL : Quoi ?
BUFFY : Oh, des bêtises !
ANGEL : Oh ! Des bêtises comme un homme de 240 ans jaloux d'un étudiant.
BUFFY : Ah ça y est tu l'admets.
ANGEL : J'y ai pensé. Je suis obligé de l'admettre.
BUFFY : Je ne suis pas amoureuse d'Alex.
ANGEL : Oui mais il est dans ta vie. Il est près de toi tout le temps. Dans ta classe, dans ton quotidien, il t'entend rire, pleurer, il te voit à la lumière du jour.
BUFFY : Oui mais je suis moins jolie à la lumière du jour.
ANGEL : C'est bientôt le matin.
BUFFY : C'est bientôt le moment de se quitter. Est-ce que je peux te raccompagner ?

Elle lui prend la main et ils quittent le cimetière en silence, savourant le moment. Vue sur une tombe, c'est la tombe de Daryl Epps.

Ecrit par brooke 
Activité récente

Qui est-ce ?
30.11.2016

Ceci ou Cela ?
10.11.2016

Baby Blues
Hier à 15:53

Family Guy
Hier à 15:10

Lucifer
Hier à 14:52

Lucifer
Hier à 14:51

Lucifer
Hier à 14:51

Actualités
Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof
Plus d'un an après que Sarah Michelle Gellar / Cendrillon et Whitney Avalon / Belle se soient...

Eloise | Trailer

Eloise | Trailer
Nous vous rapportions il y a deux ans qu'Eliza Dushku serait la star d'un nouveau film d'horreur...

Criminal Minds: Beyond Borders

Criminal Minds: Beyond Borders
Après avoir rendu visite au diable dans un épisode de la saison 2 de 'Lucifer' [voir news], en début...

Netflix's

Netflix's "Gilmore Girls: A Year In The Life" Premiere
Danny Strong s'est rendu à l'avant-première de 'Gilmore Girls: A Year In The Life', la suite de la...

Billions

Billions
La saison 2 de 'Billions', la série de Showtime portée par Damian Lewis, s'offre de nouveaux...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Hypnotic (11:04)

Chrismaz, merci d'utiliser la room HypnoPromo pour ce type d'annonce.

chrismaz66 (12:00)

Ah ok c'est pour toutes les news de nos quartiers? J'avais pas compris, c'est noté oopsie

emeline53 (13:02)

Super, merci pour ce nouveau topic !

Sonmi451 (21:47)

Alors y a du monde dans le coin?

Hypnotic (22:35)

Yes !

Hypnotic (22:47)

Pas tant de monde en fait

Titepau04 (22:56)

Moi je vais me coucher!!! ^^

arween (22:57)

Soirée koh Lanta donc non pas là

Sonmi451 (10:23)

Raaa désolé pour hier soir, je suis partie. Première maladie de bébé.

Sonmi451 (10:24)

Mais là si y a du monde, je suis preneuse d'une discussion diverse et varié. ^^

Sonmi451 (10:26)

On peut parler de noel, vous en êtes où dans vos achats? ^^

Titepau04 (10:27)

Bonjour!!

Sonmi451 (10:27)

Hello titepau!

Titepau04 (10:27)

J'ai pas commencé grand chose... et toi?

Sonmi451 (10:28)

Moi si ça va, j'ai avancé d'un seul coup cette semaine. ^^

Sonmi451 (10:28)

Il me reste l'homme et mon grand.

Sonmi451 (10:28)

Et tu as commencé les décos?

Titepau04 (10:29)

C'est cool ça!!!

Titepau04 (10:29)

Non... non plus!!! Faut que je m'y mette !!!

Sonmi451 (10:31)

Moi je commence tout juste et maintenant que j'ai un balcon, faut que je trouve aussi ce qu'il faut pour le décorer. ^^

Titepau04 (10:32)

Ahah!! Ça fait encore plus de travail

Sonmi451 (10:33)

c'est ça, je pense prendre une guirlande électrique et un père noel qui monte me rendre visite. ^^

Sonmi451 (10:33)

et sinon tu as attaqué l'hypnonoel?

Titepau04 (10:38)

Ah j'aime pas ça.... on dirait qu'il est pendu le pauvre père Noël....

Titepau04 (10:38)

Oui j'ai commencé!! Et toi?

Sonmi451 (10:39)

Non c'est une echelle pour celui que j'ai vu. ^^

Sonmi451 (10:40)

Non moi pas encore, je sais pas si je vais trouver du temps. Tu as bien avancé sur cette animation toi?

Titepau04 (10:41)

J'en suis à 30 questions

Sonmi451 (10:42)

Ha ouais pas mal! Tu me donneras tes paquets cadeaux

Titepau04 (10:42)

Ah non mais non!!! Dis donc!!! ^^

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play