VOTE | 380 fans |

#219 : La Soirée de Sadie Hawkins

Résumé : Cette soirée traditionnelle à Sunnydale est un bal d'école où se sont les filles qui invitent les garçons. Durant les préparatifs, Buffy surprend un garçon sur le point de tirer sur une élève... Mais après son intervention, le pistolet a disparu. Le lendemain, c'est l'agent chargé du ménage qui tue au même endroit et à la même heure une professeur... Giles est persuadé que c'est l'esprit de Jenny qui ne trouve pas la paix et cherche à communiquer avec elle ! De son côté, Buffy a d'étranges visions : elle se retrouve dans une classe des années 50 et voit un échange pour le moins suspect entre un élève et une prof. Un peu plus tard, dans le bureau de Snyder, le Yearbook de 1955 est éjecté de l'étagère et tombe sur ses genoux....En faisant des recherches, notre troupe d'élite découvre qu'en 1955, lors de cette soirée, un élève a tué une professeur avant de se suicider (les deux que Buffy a vu). Il semble que le jeune homme n'arrive à trouver la paix et demande de l'aide... Ce qui va donner lieu à une scène dans laquelle on retrouve Buffy dans le rôle du jeune homme et Angel dans celui de la prof : lorsque la possession cessera, ils se retrouveront dans les bras l'un de l'autre à s'embrasser !

Popularité


4.75 - 4 votes

Titre VO
I Only Have Eyes For You

Titre VF
La Soirée de Sadie Hawkins

Première diffusion
28.04.1998

Première diffusion en France
27.02.1999

Plus de détails

Cette soirée traditionnelle à Sunnydale est un bal d'école où se sont les filles qui invitent les garçons. Durant les préparatifs, Buffy surprend un garçon sur le point de tirer sur une élève... Mais après son intervention, le pistolet a disparu. Le lendemain, c'est l'agent chargé du ménage qui tue au même endroit et à la même heure une professeur... Giles est persuadé que c'est l'esprit de Jenny qui ne trouve pas la paix et cherche à communiquer avec elle (il va pas bien du tout notre petit Giles...) De son côté, Buffy a d'étranges visions : elle se retrouve dans une classe des années 50 et voit un échange pour le moins suspect entre un élève et une prof. Un peu plus tard, dans le bureau de Snyder, le Yearbook de 1955 est éjecté de l'étagère et tombe sur ses genoux....En faisant des recherches, notre troupe d'élite découvre qu'en 1955, lors de cette soirée, un élève a tué une professeur avant de se suicider (les deux que Buffy a vu). Il semble que le jeune homme n'arrive à trouver la paix et demande de l'aide... Ce qui va donner lieu à une scène dans laquelle on retrouve Buffy dans le rôle du jeune homme et Angel dans celui de la prof : lorsque la possession cessera, ils se retrouveront dans les bras l'un de l'autre à s'embrasser !

LA SOIREE DE SADIE HAWKINS

Le Bronze. Splendid est le groupe qui joue sur scène. Ils interprètent "Charge". La caméra montre les projecteurs, le groupe vue du dessus, le batteur puis le guitariste.
La caméra passe de la chanteuse à la piste de danse. Cordelia et Alex dansent et se sourient.
La caméra montre Willow qui cherche Buffy. Elle tourne la tête, puis la lève et repère Buffy qui regarde le groupe, appuyée sur la rambarde, à l'étage du dessus. La caméra monte jusqu'à elle.
Un garçon s'approche de Buffy par derrière.
Ben: Bonsoir.
Buffy se retourne, un peu surprise.
Ben: Je suis Ben. Du cours d'algèbre de l'année dernière.
Buffy: Peut être. Mais je fais un blocage sur ce qui a trait aux maths, tu sais.
Ben: Maud Jackson? Notre prof au deuxième semestre. Tu étais au deuxième rang près de la fenêtre.
Buffy: Oh! Oui, je me rappelle. Tu avais toujours des montagnes de stylos et les bonnes réponses. C'est ça?
Ben: Ouais. (sourit)
Buffy: (sourit et indique sa tête) J'ai la tête en schwing-gum.
Ben: Oui, je voulais te demander. La soirée de demain, tu vas y aller?
Buffy: La bal de Sadie Hawkins? Où les filles invitent un copain?
Ben: Oui.
Ben: Heu, j'aimerais bien, si tu n'as pas un fiancé, que tu penses à moi. Hein.
Buffy: Oh, désolée... Non tu vois je...
Ben: (lève la main) Oh, arrête. Te justifie pas...
Buffy: Ecoute... Non, non, tu es très sympa. Ca n'a rien à voir avec toi. Ce qui cloche c'est...
Buffy: ...moi. Je ne veux plus sortir avec personne.
Buffy: Jamais. J'ai choisi d'être solitaire.
Ben: Oh. Ca c'est dommage.
Ben: Bob, bah je m'en vais. (part)
Buffy: (à elle-même) Je regrette.
Elle le regarde s'en aller un moment, baisse les yeux tristement sur le groupe et se dirige vers les escaliers.
Plan de la scène. La caméra fait un plan de la chanteuse qui interprète le refrain de la chanson.
Quand Buffy atteint le bas des escaliers, Willow la rejoint.
Willow: Hey! Tu te barres?
Buffy: Eh bah, je vais passer par la bibliothèque voir si Giles a besoin de moi et j'irai me coucher.
Willow: Tu fais beaucoup ça ces temps ci. Patrouiller et te coucher. En fait tu ne penses à rien d'autre qu'au boulot. Faut que tu t'amuses ma vieille.
Buffy: Mais c'est pas vrai. J'arrête pas de m'amuser. La preuve, je suis là ce soir.
Willow: Oui. Tu es venue, tu l'as vu, (regarde l'étage supérieur) tu l'as rejeté.
Buffy: Tu parles de ce garçon? Disons que je ne suis pas d'humeur rencontre.
Willow: (sourit) Il suffit peut être d'une rencontre pour que tu sois d'humeur.
Buffy: Je crois que je ne suis pas encore prête surtout.
Willow: Ton défaut c'est que tu penses trop. Sois peut être plus impulsive. (sourit)
Buffy: Impulsive? Tu te rappelles mon ex-petit copain, le vampire? Son âme a disparu avec lui quand on a fait l'amour ensemble, et maintenant le démon qui porte son visage détruit mes amis. E-et j'ai plutôt envie d'y réfléchir à deux fois avant d'être accroc.
Willow: D'accord. L'histoire Angel a mal tourné et ça on ne peut vraiment pas le nier. Seulement, ce n'était pas ta faute. Et en plus, l'amour c'est pas toujours aussi triste. C'est souvent très bien... (sourit) très gai!
Plan des couloirs du lycée de Sunnydale. Un garçon poursuit une fille qui essaie de lui échapper.
Garçon: (en colère) Non, reviens! On n'a pas fini!
Il lui attrape le bras et la retourne de force pour qu'elle le regarde.
Garçon: Tu ne ressens rien pour moi, c'est ça?
Fille: (pleure) Ca ne compte pas, ça n'a pas d'importance ma souffrance.
Garçon: Dis moi que tu m'aimes plus, hein. (la secoue) Dis le!
Fille: Est ce que ça t'aidera? C'est ce que tu veux entendre? D'accord! Je ne t'aime plus.
Laisse moi. Adieu. (essaie de partir)
Garçon: Non, c'est pas vrai. On ne se réveille pas comme ça, le matin, en cessant d'aimer.
Il recule d'un pas, lève un revolver, arme le chien et la vise. Effrayée, elle regarde l'arme, puis lève les yeux sur le garçon.
Garçon: Aimer c'est pour la vie.
Les couloirs du lycée de Sunnydale. Le Garçon menace la fille avec le pistolet.
Garçon: J'ai pas peur de m'en servir! Je te le jure. Si tu m'abandonnes...
Buffy arrive au bout du couloir et les voit.
Buffy: Arrête!
Fille: Oh, je t'en supplie.
Elle se retourne et commence à s'éloigner. Buffy court vers le garçon.
Garçon: ATTENDS! REVIENS! TU PEUX PAS ME PLAQUER!
Dans un autre couloir, George, le concierge, entend les cris. Il lâche son balai et se dirige vers tout ce bruit. Buffy arrive en courant sur le garçon. Il la regarde au moment où elle saisit son bras, le lève et le cogne sur son épaule, lui faisant lâcher son arme. Elle lui place un coup de coude dans le ventre, lui coupant le souffle. Puis, elle se retourne, l'attrape par le T-shirt et le jette en l'air avec tellement de puissance qu'il exécute une vrille et atterrit violemment sur le sol. La fille regarde la scène, choquée. Buffy se baisse, attrape le garçon par la chemise, et le relève. George arrive et se dirige vers la fille. Ils regardent tous les deux Buffy et le garçon. Celui-ci est choqué.
Garçon: Qu'est ce qui se passe?
Buffy: Ca c'est la meilleure! Rien, sauf que tu as failli tuer ta copine!
Garçon: C'est délirant. Cette réaction c'est pas du tout moi. (regarde sa copine)
Sa petite amie détourne le regard.
Buffy: Tu es peut être cinglé?
Fille: Mais non. C'est venu comme ça, d'un coup, sans raison.
Garçon: C'est vrai je, je jure sur ma tête.
Buffy: Alors pourquoi t'avais un revolver?
George regarde dans le couloir.
Garçon: J-j-je sais pas. Je vois pas d'où il vient.
George: Il y a pas de revolver.
Buffy le regarde, confuse. Le garçon regarde autour de lui.
Plan de l'école, le lendemain. Plan du bureau du proviseur Snyder. Il entre et ferme la porte derrière lui. La caméra le suit alors qu'il se dirige vers son bureau.
Snyder: Vous savez bien sûr pourquoi je vous ai convoquée.
Il passe à côté de Buffy qui s'assoit sur la chaise devant le bureau.
Buffy: Mm, me remercier?
Snyder: (contourne son bureau) C'est exact. Je veux en effet vous remercier. Que deviendrait notre chère Sunnydale sans votre aptitude à déclencher des phénomènes étranges, des chaos et autres désordres?
Buffy: C'est injuste, c'est dingue! Je viens d'intervenir pour empêcher un garçon de tuer sa copine. Allez demander à George.
Snyder: On peut influencer tout le monde. Je sais bien que les complots existent. J'ai vu JFK. J'aime la vérité. Une arme a disparu et j'ai deux jeunes gens désorientés sur les bras. C'est un puzzle. Et j'ai bien l'intention d'en examiner toutes les pièces d'un point de vue rationnel et logique pour prouver que tout cela vient bien de vous.
Buffy: Monsieur...
La secrétaire appelle le proviseur Snyder par l'intercom, coupant la parole à Buffy.
Secrétaire: Mr. Snyder, Billy Crandal s'est encore enchaîné à la machine à café.
Snyder: (à l'intercom) Ah, petit végétarien inutile et sans cervelle.
Il se dirige vers la porte pour s'occuper du problème. Buffy se lève pour s'en aller.
Snyder: Une seconde, jeune fille. Je n'en ai pas fini avec toi. Tu respires le mensonge.
Il indique la chaise du doigt, et Buffy se rassoit. Il quitte le bureau et ferme la porte derrière lui. Sur la droite de Buffy, il y a une bibliothèque qui contient tous les livres de fin d'année depuis la création du lycée de Sunnydale. Celui de 1955 glisse et tombe par terre. Buffy entend le bruit losrqu'il touche le sol et elle tourne la tête pour voir ce que c'est. Elle se lève, le ramasse, regarde la couverture et le remet à sa place dans la bibliothèque.
Plan de la classe d'informatique. Willow remplace toujours Mlle. Calendar. Elle marche au milieu des élèves.
Willow: Donc la prochaine nous verrons les chapitres sur la programmation binaire pour les bases des données.
Giles, qui est dans le couloir, jette un oeil dans la classe.
Willow: Je parie que le codage vous amusera. Enfin, bien sûr, si vous avez compris que un plus un égal dix. Pour ceux qui pensent encore que ça fait deux, bonjour la prise de tête.
Tous les élèves rient dans la classe. La sonnerie retentit, et les étudiants commencent à partir. Willow les regarde s'en aller. Elle remarque Giles qui se tient juste à l'entrée de la classe.
Willow: Oh. Giles! (va vers lui) Ca a marché. Vous avez entendu? J'ai réussi à les faire rire! (sourit) (retourne à son bureau)
Giles: Oui. Oui, en effet. Enfin, apparemment. (s'approche du bureau) Tu as fait de l'excell... du très bon travail. Heu, j-j'étais passé voir si tu avais besoin de mon aide, (s'assoit sur le bureau) mais il est clair que, que tu te débrouilles très bien toute seule.
Willow: (range ses affaires) Oui. Je peux dire que le travail était mâché. Mlle. Calendar avait tout préparé d'avance.
Giles: Oui, c'était quelqu'un de très... consciencieux.
Willow: J'ai trouvé des fichiers et des dossiers sur internet sur le paganisme, la magie, le surnaturel. (sourit)
Giles: Oh?
Willow: Oui, c'est passionnant ces recherches.
Giles baisse les yeux.
Willow: (cherche quelque chose posé sur le bureau) Et heu... J'ai trouvé ça dans son tiroir. (Giles la regarde) Elle me l'avait montré. C'est un quartz rosé. (Giles regarde la pierre) Ca a des vertus curatives.
Elle a à la main une petite pierre en quartz rose, accrochée à une lanière de cuir.
Willow: Je suis certaine qu'elle voudrait que vous le portiez.
Il se lève et prend le collier. Il le tourne dans sa main.
Giles: Merci. (pause) Je te remercie beaucoup, c'est... une très gentille attention.
Il se retourne et quitte la classe. Willow le regarde s'en aller, un sourire sur le visage.
Plan de la classe d'histoire. Buffy a son menton posé sur sa main. Elle s'ennuie et essaie de ne pas s'endormir en écoutant la voix du professeur.
Professeur: Avant 1935, l'action du new deal était concentrée sur la revitalisation des affaires périclitantes et des communautés agricoles. Le new deal tenta aussi de réguler la hiérarchie financière de la nation afin d'éviter un autre désastre comme celui du crack boursier de 1929.
Buffy ne peut pas s'empêcher de fermer les yeux pendant un moment. Elle entend ensuite la voix d'une femme, et sort de sa rêverie.
Mlle. Newman: N'oubliez pas, je veux vos copies pour vendredi.
Les étudiants commencent à partir. Buffy regarde autour d'elle et est surprise en voyant les changements d'apparence de la classe, des habits des élèves ainsi que des coiffures.
Fille#1: Tu as invité quelqu'un?
Elle tend un prospectus sur la soirée Sadie Hawkins à une autre fille. Buffy voit que la date dessus est 1955.
Fille#2: Oui. Il a dit oui.
Fille#1: Oh, il est beau à mourir!
Buffy, confuse, regarde autour d'elle.
Mlle. Newman: (ramasse les devoirs) Merci.
James se lève de sa table et tend son devoir au professeur.
Mlle. Newman: Merci, James. Tu as aimé le livre que je t'ai prêté? Celui d'Hemingway?
Buffy observe et écoute la conversation.
James: Il me plaît beaucoup. Je l'ai presque fini. Il est bien.
Il prend doucement la main de Mlle. Newman dans la sienne.
Ms. Newman: (exhale) Oui, d'ailleurs... il est basé sur une histoire authentique. Il tombe amoureux de sa...
Ils sont interrompus par quelqu'un qui ouvre la porte de la classe, et se lâchent la main. Tout à coup, Buffy se retrouve dans son cours d'histoire. Le professeur continue la leçon alors qu'il écrit quelque chose au tableau.
Professeur: ...du temps de travail...
Buffy, surprise, regarde ce que le professeur est en train d'écrire.
Professeur: ...des enfants inclus dans la réglementation du travail. Et...
Le professeur se tourne vers la classe. Tous les élèves rient. Il se retourne vers le tableau et voit qu'il vient d'écrire "JE T'INTERDIS DE ME PLAQUER!".
Fille: "Je t'interdis de me plaquer"? Qu'est ce qu'il a écrit?
Le professeur prend un chiffon et efface le tableau rapidement.
Garçon: (sourit) T'as vu? Il débloque.
Plan des couloirs. Buffy et Alex quittent la zone du salon des élèves et passent entre deux portes. Ils se dirigent vers le casier d'Alex.
Buffy: Je te garantis qu'il se passe des choses étranges.
Alex: Il se passe des choses étranges. Mais c'est la devise de notre école.
Buffy: Tu n'as pas tort. Mais c'est curieux cette fois ça, ça me turlupine.
Ils atteignent son casier et il commence à en effectuer la combinaison.
Alex: Je ne voudrais pas en rajouter mais heu, la dispute d'amoureux, le petit dérapage sur le tableau. Ca m'a tout à fait l'air de faits démoniaques...
Il ouvre son casier. Un bras vert et musclé en surgit et attrape Alex par le T-shirt. Il hurle et essaie de se dégager de l'emprise, mais le bras tire Alex et le colle au casier. Buffy prend Alex par les épaules et essaie de la dégager du casier, mais le bras est puissant et il colle à nouveau Alex contre le casier. Celui-ci hurle de douleur quand il heurte le meuble. Buffy l'attrape encore et tire plus fort. Cette fois, le bras lâche prise. Alex tombe par terre tandis que Buffy ferme le casier. Il se relève et ils regardent tous les deux les élèves dans le couloir pour vérifier leur réaction. Tout le monde est confus, mais les élèves ne font que regarder. Buffy lance un regard déterminé à Alex et lui indique qu'ils doivent ouvrir le casier et regarder à l'intérieur. Alex se frotte le menton et se prépare alors que Buffy est sur le point de l'ouvrir. Elle ouvre lentement la porte et ils jettent un coup d'oeil à l'intérieur. Rien. Ils ouvrent la porte complètement mais rien de spécial ne se trouve dedans.
Plan de la bibliothèque. Willow étudie sur la table. Elle lève la tête lorsqu'elle entend la porte s'ouvrir. Elle voit que la chemise d'Alex est déchirée.
Willow: Alex, t'as vu ta chemise? Tu t'es battu avec Cordelia?
Alex: Ton sens de l'humour me fera toujours mourir.
Buffy s'assoit à côté d'elle. Alex se dirige vers Giles qui est agenouillé et range des livres dans
Alex: Figure toi que je viens de me faire attaquer par une espèce de gros bras. Dans mon casier.
Giles: (lève les yeux) Un grand musclé?
Buffy: Il parle d'un monstre dans son casier. C'était plutôt une apparition. Un bras à la peau de serpent sorti du casier mais quand on l'a ouvert, y avait plus rien. Envolé.
Alex: C'était juste après que le prof d'histoire de Buffy se mette à faire de la télépathie en classe.
Giles: (se lève) Ooh! On dirait un phénomène paranormal.
Willow: (sourit) Un revenant? C'est cool.
Alex: Non, non, non, non, non. C'est pas cool! C'était pas un fantôme avec des chaînes. C'était plutôt genre 'Je suis mort et je compte pas en rester là'. Crois moi.
Giles: En dépit d'un langage imagé, c'est une définition pertinente d'un, d'un poltergeist.
Alex: J'ai défini quelque chose, moi? Avec pertinence? (ferme un livre posé sur la table) Alors j'ai plus besoin d'étudier. (s'assoit)
Buffy: Il y a un mauvais esprit farceur ici.
Giles: Oui.
Willow: Pourquoi est ce qu'il est là? Il veut juste nous faire peur?
Giles: Je crains qu'il ne sache pas ce qu'il veut au juste. C'est là le point noir. Voyez vous, la plupart du temps un spectre est harcelé par les tourments dont souffrent les mortels mais, mais lui n'a aucun moyen de trouver la paix de l'esprit. Alors il essaie, il tourne en rond. Il devient de plus en plus troublé, de plus en plus furieux.
Buffy: C'est un ado normal alors. Sauf qu'il est mort.
Willow: Mais qu'est ce qu'on peut faire? Est ce qu'il y a un moyen de le stopper?
Giles: (s'assoit sur la table) Le seul moyen efficace que je connaisse, c'est d'essayer de savoir ce qui le tourmente. Ce qui le retient dans ce monde et d'en supprimer les causes. C'est simple.
Buffy: Super. On devient les docteurs Freud des esprits.
Giles: Avant tout il faut savoir qui est le spectre. (réfléchit) Qui il était.
Plan des couloirs, le soir. George nettoie le sol. Derrière lui, la porte d'une classe s'ouvre et un professeur en sort. Elle rentre chez elle.
George: On finit tard Mlle. Frank?
Mlle. Frank: C'est ma faute. Je me laisse un peu déborder. (s'arrête et indique le sol) Est ce que je peux marcher là dessus George? Au fait, c'est bien George, n'est ce pas?
George: Oh, oui. Passez, ça ne craint rien.
Mlle. Frank: Entendu, j'y vais. (continue sa route) Au revoir.
George: Bonne soirée. Rentrez bien. (la regarde) Oh, Mademoiselle?
Mlle. Frank: Oui?
George: (lâche le balai et s'approche d'elle) Si tu crois que je vais disparaître parce que tu dis que c'est fini.
Mlle. Frank: (secoue la tête) C'est fini, on ne peut pas continuer. (s'approche de lui) C'est impossible. Personne ne comprendra que nous nous aimions.
George: C'est ce qui compte pour toi? Ce que les autres vont penser?
Mlle. Frank: Non! Je veux que tu sois capable de vivre comme les autres une vie normale. Et pour ça je dois sortir de ta vie.
George: Une vie normale? Mais je m'en fiche! J'ai besoin de te voir, je souffre trop. J'ai besoin de te voir comme je respire.
Elle s'approche un peu plus de lui et pose une main sur sa joue. Il baisse les yeux, tristement.
Mlle. Frank: Je le sais mais... Mais il le faut. C'est terminé.
Elle se retourne et commence à s'éloigner. Il lève les yeux et la poursuit.
George: (en colère) Reviens! J'ai encore des choses à te dire.
Il l'attrape par le bras et la retourne de force pour qu'elle le regarde.
George: Tu as cessé de m'aimer? Ca y est?
Mlle. Frank: (pleure) Ca ne compte pas. Ca ne compte pas que je souffre ou non.
George: Si tu ne m'aimes plus dis le moi. (la secoue) Je veux l'entendre!
Mlle. Frank: Ca t'aidera peut être? C'est ce que tu veux entendre? C'est d'accord. Je ne t'aime plus. Je ne t'aime plus. (essaie de partir)
George: Non. C'est pas vrai. On ne se réveille pas un beau matin en disant qu'on n'aime plus l'autre.
Un pistolet se matérialise dans sa main. Il recule d'un pas, lève le revolver, arme le chien et la vise. Effrayée, elle regarde le pistolet.
George: Aimer c'est pour la vie.
La bibliothèque. La caméra passe de la pièce principale à une fenêtre qui donne vue sur le bureau de Giles. George et Mlle. Frank peuvent être entendus alors qu'ils continuent leur dispute.
George: Je te jure que je n'ai pas peur de m'en servir. Si tu m'abandonnes... REVIENS! JE T'INTERDIS DE ME PLAQUER!
Giles entend les cris de George et lève la tête. Il se met debout, retire ses lunettes et sort de son bureau pour se rendre derrière le comptoir. Il entend le murmure d'une voix de femme.
Voix: J'ai besoin de vous.
Il regarde autour de lui, puis saute sur une conclusion.
Giles: Jenny?
Plan du couloir. Il arrive à une intersection dans le couloir.
George: Arrête!
Giles regarde dans la direction de la voix de George et il voit ce dernier sur la balcon, une arme à la main et visant Mlle. Frank.
George: Ne fais pas ça, arrête! Ne me regarde pas comme ça, ça me rend fou...
On entend une détonation. Giles se rue de l'autre côté du couloir et se cache dans un coin. Ils regardent les évènements qui se produisent. Mlle. Frank est choquée à cause de la blessure par balle et elle tombe en arrière. Elle passe au dessus de la rambarde du balcon et s'effondre à l'étage inférieur. George la voit étendue, morte, les yeux fermés. Il panique et s'enfuit en courant dans le couloir. Quand il atteint l'intersection, Giles surgit et le plaque au sol. George lâche l'arme qui glisse par terre, et disparaît dans une bouffée de fumée noire. Il lève la tête tandis que Giles se met sur ses genoux et retient George.
George: Qu'est ce, qu'est qu'on fait là?
Giles: Qu'est ce qu'on fait là? Vous avez tué une femme.
George est choqué quand il réalise ce qui s'est passé.
Plan d'un manoir, moderne, mais déserté. Plan de l'intérieur de l'atrium. Angelus dirige Spike et Drusilla.
Angelus: Et ceci... tu vois. C'est le jardin.
Drusilla: Super! (marche vers des fleurs) Regarde. Du jasmin.
Angelus: Il s'épanouit dans la nuit. (joue avec un sécateur)
Drusilla: Comme nous. Oh, Angel, c'est une maison de rêve. (excitée, tourne sur elle-même) Ouhhhh.
Spike: (toujours à l'entrée) C'est le paradis. De grandes fenêtres où la lumière entre à flots. C'est parfait si on a envie que le soleil nous détruise.
Angelus: Ca ne te plaît pas? Alors prends la porte et tire toi. Assume toi, mon vieux. (s'approche de Drusilla)
Spike: Moi, notre vieille maison me plaisait. A cause de toi... elle n'est plus que cendres.
Angelus: (tourne autour de la table placée au centre de l'atrium) Il faut changer Spike. Il faut aller de l'avant. Tu as plutôt tendance à ne pas bouger, à faire du sur place, non? J'ai raison?
Spike: Tu es si spirituel.
Angelus: (regarde Spike par dessus l'épaule de Drusilla) J'en suis ravi. (regarde Spike par dessus l'autre épaule de Drusilla) J'adore te voir sourire. Ca me fait plaisir.
Il lève du jasmin et caresse la joue de Drusilla avec la fleur tout en lui grognant dans l'oreille.
Spike: Oui. Tu es si généreux. (se tourne et s'en va)
Plan de la bibliothèque. Giles est dans son bureau et les autres se tiennent debout devant la porte.
Giles: C'est exactement le même scénario qu'avec le jeune couple de l'autre soir. George se souvient de toute la scène, il sait qu'il a tué la pauvre femme mais, mais il ne sait pas pourquoi. D'autant que leur relation n'était pas du tout intime.
Il sort de son bureau, plusieurs livres dans les mains, et se dirige vers la pièce principale. Le gang le suit.
Willow: Et l'arme? Est ce qu'on l'a retrouvée?
Giles: Non, non. La police, et tout le monde, l'a cherchée sans succès , bien évidemment. Il est pourtant facile d'expliquer ce qui se passe.
Il entre dans la cage et range les livres.
Alex: Heu, soyez sympa, mettez moi au parfum. J'ai du manquer le début du film, je comprends toujours rien.
Giles: C'est Jenny.
Buffy: Quoi?
Alex: Vous croyez que c'est son fantôme?
Giles: C'est évident. Elle a été a-assassinée et de ce fait elle n'arrive pas à trouver le repos de l'âme.
Willow: Mais, ça colle pas à l'histoire. Sa mort. Angel a tué autrement Jenny alors...
Giles: Le revolver ne signifie rien. C'est la violence de l'acte qui est important. (retourne dans son bureau)
Buffy: Non, je n'en suis pas convaincue. Ces disputes, on dirait la même scène qui se répète selon un schéma précis.
Willow: Elle a raison. C'est un modèle de scénario qui ne colle pas avec la mort de Mlle. Calendar.
Giles: (sort du bureau) Heu, bon... J'apprécie la justesse de vos remarques et j'ai l'habitude, heu... de vous encourager à me contrer, et à me défier. Quand ça me semble opportun. Il ne faut pas avoir peur de l'autorité. (commence à retourner dans le bureau, mais revient) Sauf, bien sûr, quand il est aussi limpide que j'ai raison et que vous avez tort. (rentre dans le bureau)
Plan de la classe d'informatique. Willow, Alex et Buffy entrent dans la salle.
Willow: Ca fiche la trouille. J'avais jamais vu Giles se conduire d'une façon aussi bizarre.
Elle s'assoit au bureau et tape à l'ordinateur. Alex s'assoit sur la table, derrière elle. Buffy se dirige de l'autre côté du bureau.
Alex: Oui. D'habitude c'est plutôt le style posé, à tout examiner à la loupe avant de se prononcer. Là c'est plutôt 'J'ai une idée délirante mais je la lâche pas'.
Buffy: Jenny lui manque. Sa réaction est logique. Encore une retombée de ma vie amoureuse.
Willow: D'accord, mais la solution de l'histoire de fantôme est ailleurs. Je vais chercher s'il y a eu des faits similaires à l'école.
Buffy: Il faut qu'on puisse comparer plusieurs théories. Quelles sont les plus connues?
Alex: Le chien est plus fidèle que l'humain.
Buffy: A part ça?
Willow: (trouve quelque chose) Oh, je crois qu'on tombe pile.
Elle a trouvé un article sur son ordinateur. Le titre est "Sunnydale High Jock Kills Lover, Self".
Willow: (lit) Un étudiant a tiré sur son professeur et l'a tuée le soir du bal Sadie Hawkins. La rumeur disait qu'ils avaient eu une liaison qu'elle avait eu le malheur de rompre. Après qu'il l'ait tuée, il est revenu en pleine fête et s'est tiré une balle dans le ventre.
Alex: Mesdemoiselles, je vous présente le fantôme. C'est l'un des deux, pas vrai?
Willow: Ca collerait: le revolver, la soirée Sadie Hawkins.
Buffy: Qui a lieu ce soir
Alex: C'est curieux. On ne nous a jamais parlés de cette histoire de meurtre. Ca s'est passé quand?
Buffy: En 1955.
Willow et Alex la regardent, surpris.
Willow: Tu l'as su comment?
Plan de la classe informatique, un peu plus tard. Buffy pose le livre de fin d'année de 1955 sur le bureau et l'ouvre à la page sur laquelle se trouve la photo de Mlle. Newman.
Buffy: Bon, j'ai du nouveau et de l'étrange. J'ai rêvé de cette femme l'autre jour, (indique la photo) Grace Newman. (tourne la page) D'elle et de ce garçon
Willow: Jim Stanley? C'est lui l'assassin.
Alex: Tu fais des rêves d'une réalité inquiétante, ma vieille. Tu ne m'aurais pas vu multimilliardaire par hasard? Ou bien tomber raide fou amoureux... sur le plan physique, s'entend?
Buffy: (l'ignore) Il ne peut pas la forcer à l'aimer, alors il l'a tuée. (se retourne) Le salaud! (s'éloigne du bureau)
Willow: Il a l'air si normal en photo. Et romantique. Il s'est donné le beau rôle.
Buffy: (la regarde) Le beau rôle?
Alex: Il a tué quelqu'un et s'est tué après. C'est à mon avis la chose la plus débile qu'on puisse faire
Willow: Je sais mais... vous trouvez pas ça moche pour eux?
Buffy: Je trouve ça triste. Mais pour elle. Lui c'est un meurtrier qui doit payer pour son acte.
Willow: Payer de sa vie?
Buffy: Oh non. Il aurait du passer une soixantaine d'années au bail en compagnie d'autres criminels comme lui. Ca lui aurait appris à vivre.
Alex: Eh ouais. La compassion n'est pas une qualité de notre Buffy.
Willow: A qui avons nous à faire à ton avis? A lui ou à elle?
Buffy: Eh bien, vu la violence, je pencherais pour l'esprit du garçon.
Alex: Ca cadre.
Willow: (s'assoit) J'ai un peu feuilleté la doc sur les moeurs païennes décrites par Jenny. Je peux peut être trouver un moyen de communiquer avec l'esprit et savoir ce qu'il demande.
Buffy: On s'en fiche de ce qu'il demande. Il faut le détruire avant qu'un autre gentil garçon aille tuer une pauvre fille innocente et se mette les tripes à l'air devant toute une salle de bal.
Alex: Alors! (sourit et se frotte les mains) On déjeune?
Plan de la cafétéria. Hotdogs et spaghetti sont au menu. Cordelia a opté pour les spaghetti, et après avoir payé, elle rejoint l'équipe à table
Cordelia: Vous n'allez pas à la soirée de Sadie Hawkins ce soir, j'espère. (s'assoit) Je projette de la boycotter. Vous vous rendez compte? Les filles doivent inviter les garçons, et payer et tout le reste. Qui a pu avoir cette idée géniale?
Alex: Heu, à mon avis, une féministe aux jambes poilues.
Cordelia: Tu crois? Il faut écraser le mal à la base. Ca va être l'horreur si on laisse les choses évoluer dans ce sens.
Tout à coup, plusieurs étudiants se mettent à hurler. Les hotdogs et les spaghetti se sont transformés en serpent. Un garçon, qui est sur le poing de manger son hotdog, le jette quand il constate que c'est à présent un serpent. Mais un reptile sort de sa bouche. Il lâche son pain, recrache le serpent, se lève rapidement et part en courant. Alex et les filles regardent leur nourriture et voient qu'elle s'est transformée en reptiles. Ils se lèvent, sauf Cordelia qui est trop occupée à hurler. Quand cette dernière regarde à nouveau son assiette, un serpent plonge sur elle et la mord à la joue. Elle réagit rapidement en repoussant le reptile et en s'enfuyant. Snyder arrive dans la cafétéria et voit le chaos. Il recule alors que les étudiants s'enfuient de la salle. Quelques moments plus tard, la cafétéria est déserte.
Plan de l'extérieur, plus tard. La police est arrivée. Une équipe spéciale s'occupe de rassembler les serpents qui sont à présent à l'intérieur et à l'extérieur du lycée. Certains élèves s'enfuient encore de l'école. Plan d'une ambulance. Cordelia et Alex sont assis à l'arrière tandis qu'un infirmier nettoie la morsure de serpent que Cordelia a sur la joue.
Cordelia: Super. Je vais avoir une cicatrice et je vais enfler. Je préférerais être morte.
Plan de la voiture du chef de police. Snyder tient la porte ouverte alors que le capitaine sort du véhicule.
Chef: C'est une mauvaise blague?
Snyder: Allez savoir. (ferme la porte et ils se dirigent vers le lycée)
Chef: Les égouts ont débordé.
Snyder: Peut être que je peux m'en sortir avec ça mais ça devient dur. Les gens vont se poser des questions.
Chef: A vous de faire en sorte de l'éviter.
Snyder: J'ai beau me décarcasser, à l'impossible nul n'est tenu.
Deux hommes arrivent.
Homme: Mais qu'est ce qui se passe?
Snyder: Un problème dans les égouts. Il s'est passé la même chose à San Diego il y a une quinzaine.
Les deux hommes continuent leur route jusqu'à l'établissement.
Snyder: (au Chef) Les vraies causes sont démoniaques. Tôt ou tard les gens vont finir par s'en rendre compte.
Chef: J'ai toujours cru que vous étiez l'homme de la situation. Mais si vous pensez le contraire, il vaut mieux en discuter directement... avec le maire. (part)
Snyder: Je réussirai. Je le peux.
Plan de la maison de Buffy, la nuit. Plan de sa chambre. Elle est sur son lit, Alex est assis sur la chaise en osier, Cordelia est agenouillée par terre et s'appuie sur le lit, et Willow est debout.
Willow: Vous vous souvenez de mon intention de rentrer en contact avec l'esprit? On laisse tomber, on oublie. Tu as raison, Buffy. Ce n'est plus le moment pour la parlote compatissante. J'ai étudié le problème sous tous les angles. La seule solution c'est l'élimination.
Alex: Détruire notre école? (sourit) Ouais, excellente idée.
Willow: Non. je vais avoir recours à l'exorcisme.
Cordelia: Mais tu es dingue? Rappelle toi, tout le monde meurt dans ce film. C'est l'horreur.
Buffy: C'est quoi la tactique?
Willow pose une carte du lycée sur le lit et ils se penchent tous pour regarder.
Willow: Tu vois ça? Le balcon? C'est là que le premier professeur est mort en 1955 et c'est aussi là que l'autre est mort. C'est donc le point sensible où toutes les mauvaises ondes se rencontrent. Il faut que l'on crée un trépied de Mangus.
Cordelia: Un quoi?
Willow: (indique) L'un de nous se tiendra sur le point sensible en psalmodiant. Les trois autres se placeront autour de ce point en formant un triangle. Ce système est censé paralyser le mauvais esprit, le détruire. Il ne fera plus de mal à personne.
Buffy: C'est moi qui irai au point chaud. (prend la carte) Il viendra sûrement là en premier.
Willow acquiesce.
Alex: L'esprit de ce James m'a tout l'air de faire une fixette sur toi, Buffy. L'album, ces scènes du passé... C'est assez risqué.
Buffy: J'espère le rencontrer. Et l'affronter.
Plan du lycée, la nuit. Ils entrent par l'entrée principale.
Buffy: Bon, chacun à sa place. On fait les incantations et on allume la bougie à minuit pile. Des questions?
Cordelia: Oui. Qu'est ce qui se passe si jamais le trépied magique se casse la figure?
Willow: Oh! J'ai failli oublier. Je vous ai faits des scapulaires. (leur tend)
Alex: On fera sauter le fantôme comme une crêpe quand il sera doré à point?
Willow: Scapulaire, pas spatule, crétin. Bon. Ca se porte autour du cou pour se protéger.
Cordelia: Tu crois pas que je vais mettre ça. Ca sent les pieds de mon grand père.
Willow: Désolée, j'ai fait ça à la dernière minute. C'est du soufre. Odorant mais efficace.
Buffy: Alors, qu'est ce qu'on attend?
Ils continuent de se diriger vers le salon.
Cordelia: Bon, allons-y. Ca va être un jeu d'enfants.
Ils entendent un grincement et quelque chose se casser. Ils sursautent de peur et regardent dans la direction du bruit. Ils voient que les portes situées au bout du couloir se ferment toutes seules. Les unes après les autres, les portes placées à chaque bout de couloir se ferment.
L'atrium dans le manoir. Drusilla creuse la terre placée sous un arbre. Spike est dans sa chaise roulante, et Angelus est assis sur un banc derrière Drusilla.
Drusilla: J'ai bien envie de dormir dans un trou. Je vais me creuser un joli nid bien douillet.
Spike: Tu oublies ta robe, poussin. Tu risques de la salir.
Drusilla: Alors je dormirai nue. C'est ce que font les animaux.
Angelus: J'ai comme l'impression que ça va me plaire.
Drusilla s'allonge sur le sol devant l'arbre.
Spike: Pas de chance. Tout le monde se fiche de ce qui te plaît. Ou pas.
Angelus: Ah, oui? Dis le à Drusilla.
Il glisse du banc et s'accroupit tout en regardant Drusilla. Elle commence à rire lorsqu'elle a une vision.
Drusilla: Il y a une porte! (roule sur le dos, rit) Elle est ouverte! (se met sur les genoux)
Angelus: On entre? J'adore quand elle fait ça.
Spike: Quelle porte? Qu'est ce que tu vois?
Drusilla: (fait des bonds, gaiement) C'est si noir. (fredonne) Ca vient la chercher. (fredonne)
Angelus: (se traîne derrière elle) Chercher qui?
Drusilla: La Tueuse. Elle est prête, Angel. (se lève) Elle attend que tu viennes la chercher. (commence à danser) Elle danse. Elle danse avec la mort.
Spike: Tu parles. Il bougera pas le petit doigt. Notre baratineur d'Angel n'est pas un homme d'action. Tout dans la tête, rien ailleurs.
Angelus: (prend Drusilla par la taille) Ca reste à prouver. (la retourne vers lui) Je trouve que cette histoire de Tueuse a assez duré. (s'accroupit tout en collant Drusilla) Je préfère concentrer mon énergie ailleurs.
Spike: Ailleurs?
Angelus: Oh, oui! Dans ton état je ne peux pas te laisser tomber. Il ne serait pas très sage que je m'éloigne de la maison. (place deux doigts sur la cuisse de Drusilla et monte jusqu'à sa taille) Vous aurez toujours besoin de deux bras forts pour pousser ta chaise.
Drusilla roucoule de plaisir. Spike les regarde avec de la haine dans les yeux.
Plan du couloir devant la bibliothèque. Willow marche et ralentit pour regarder de l'autre côté du couloir, puis elle reprend la route. Derrière elle, Giles ouvre la porte, la faisant hurler de peur. Il sursaute aussi.
Giles: Oh! Oh, seigneur! Mais qu'est ce que tu fais? Tu ne devrais pas être là.
Willow: Mais vous non plus.
Giles: Heu, moi je... Je, j'ai presque réussi... (met ses lunettes) à entrer en-en contact avec Jenny.
Willow le comprend. Il commence à se retourner pour rentrer dans la bibliothèque, mais fait marche arrière.
Giles: Oh quelle odeur nauséabonde.
Willow: C'est mon scapulaire.
Giles: Oh, c'est du soufre?
Willow: Oui.
Giles: Oh, très bien. Heu, bonne nuit. Va t'en. Il y a des risques de phénomènes paranormaux si j'arrive à la contacter. Je ne veux surtout pas t'exposer.
Il retourne dans la bibliothèque. La porte se ferme derrière lui.
Willow: Je rentre. Bonsoir.
Plan des toilettes des filles. Cordelia entre avec sa bougie dans la main et sa lampe dans l'autre. Elle examine la pièce qui est déserte. Elle voit son reflet dans un miroir et regarde sa joue sur laquelle se trouve le pansement. Elle s'approche du miroir, et pose la bougie sur le robinet. Elle retire le pansement tout en grimaçant de douleur. Se penchant vers le miroir, elle examine les deux marques de morsure du serpent.
Plan du couloir. Buffy marche et entend la chanson "I Only Have Eyes For You", de The Flamingos, provenir de quelque part. Plus loin, dans un autre couloir, elle voit des ombres danser sur un mur.
Elle se dirige vers le son et passe entre deux portes.
Derrière ces portes, il y en a d'autres qui mènent à la classe de musique. Un prospectus sur lequel est marqué 'Classe de 55' est collé aux carreaux de la porte. Buffy regarde à l'intérieur de la classe à travers la vitre. Elle voit James et Grace danser lentement sur la musique.
Plan de la cafétéria. Quelques serpents traînent toujours. Alex entre dans la salle et l'examine.
Alex: Oh, ouais, je vois. Pas très serpentable cet endroit.
Plan du palier entre les escaliers situés à côté du salon des élèves. Willow arrive dessus et regarde autour d'elle nerveusement.
Plan de Buffy regardant James et Grace tourner tout en dansant.
Quand James tourne de façon à être face à Buffy, celle-ci constate que son visage est décomposé et pourri.
Buffy le regarde, choquée. James et Grace disparaissent tout à coup.
Plan des toilettes des filles. Cordelia fouille dans son sac à la recherche de maquillage. Quand elle relève la tête et s'apprête à se maquiller, la moitié de son visage sur laquelle se trouve la morsure de serpent se décompose. Elle hurle de toutes ses forces.
Plan des escaliers. Willow pose la bougie par terre. Le sol commence à tourbillonner, et une main verte en sort pour l'attraper et l'attirer dans le trou. Elle crie et attrape la rampe d'escalier pour ne pas être emportée par la main.
Willow: (hurle) GILES!
Il entend les cris et vient en courant.
Giles: WILLOW!
Willow: GILES! GILES! AU SECOURS!
Elle ne peut pas résister et lâche la rampe d'escalier.
Giles: MAIS OU ES TU?!
Il arrive vers le salon à toute allure.
Willow: AU SECOURS! VITE!
Il tourne la tête et la voit se faire aspirer par le sol. Il monte les escaliers pour aller à son aide.
Willow: VITE! PAR ICI! AIDEZ MOI! A L'AIDE!
Il attrape son bras et commence à tirer. Elle hurle encore alors que le trou continue de l'aspirer. Giles pousse un gémissement et réussit à la sortir du trou. Elle tombe dans ses bras et ils dégringolent tous les deux les escaliers.
Plan du balcon. Buffy met sa scapulaire autour du cou et replace ses cheveux. Elle ressent alors quelque chose et fixe le vide. Elle a une vision de Mlle. Newman courant dans les couloirs jusqu'au balcon, pourchassée par James armé d'un pistolet.
James: Stop!
Plan de Mlle. Newman qui fait face à James.
Mlle. Newman: Arrête, James.
Plan de James qui tremble de la main. Il menace Mlle. Newman avec le pistolet. Le coup part. Plan de Mlle. Newman qui pose la main sur sa blessure. Elle retire la main et regarde le sang. Plan de Buffy pendant un instant. Plan de James marchant dans la salle de musique. Puis mettant un disque. Plan de James pleurant. Plan de lui levant l'arme sur sa tempe. Plan de lui armant le chien. Plan de Buffy sur le balcon. James, le visage décomposé, s'approche d'elle, et l'attrape par les bras.
James: Va t'en!
La vision de James disparaît, et Buffy recule de plusieurs pas.
Plan des toilettes des filles. Cordelia est effrayée, couvrant son visage avec ses mains. Elle lève la tête et voit son reflet dans le miroir. Sa figure est normale. Elle retire ses mains, regarde d'un peu plus près et se calme un peu.
Plan du salon. Giles se met debout et monte les escaliers pour s'assurer que le trou a disparu. Il redescend pour rejoindre Willow.
Giles: Est ce que ça va?
Willow: (toujours effrayée) Giles, (secoue la tête) Jenny ne serait jamais aussi méchante.
Giles: (jette un oeil vers le palier) Oui, tu as raison. (s'assoit) C'est quelqu'un d'autre.
Willow: C'est bien triste.
L'horloge de la ville sonne les coups de minuit.
Willow: Oh, seigneur.
Elle remonte les marches jusqu'au palier pour allumer la bougie. Giles la suit.
Giles: Sois très prudente.
Plan des toilettes des filles. Cordelia est nerveuse mais elle se prépare à allumer la bougie.
Plan du balcon. Buffy frotte une allumette.
Plan des escaliers. Willow lutte pour allumer son briquet. Giles s'accroupit, lui prend des mains et parvient à allumer la bougie.
Willow: Je vais affronter et je vais détruire le mal.
Plan des toilettes des filles. Cordelia allume la bougie.
Cordelia: Je vais totalement extirper et détruire le mal.
Plan de la cafétéria. Alex est assis sur une table, une bougie allumée devant lui. Il a les jambes croisées, les mains serrées et les yeux fermés pendant qu'il fait sa prière.
Alex: Le chasser de mon corps, de mes os...
Plan du balcon. Buffy allume la bougie.
Buffy: Hors de chez nous et de ce monde... Qu'il ne revienne jamais sur cette terre.
Plan des escaliers. Giles et Willow regardent autour d'eux. Rien ne se produit. Plan de la cafétéria. Alex ouvre les yeux. Rien ne se produit non plus. Plan des toilettes. Cordelia regarde autour d'elle. Tout semble calme. Plan du balcon. Buffy regarde à son tour autour d'elle tandis qu'un vent souffle et éteint sa bougie. Elle tourne la tête vers la direction du courant d'air. Plan des escaliers. La bougie a été éteinte aussi. Giles et Willow échangent un regard. Plan de la cafétéria. La bougie d'Alex est elle aussi éteinte. Il regarde autour de lui nerveusement. Plan des toilettes. Cordelia regarde la fumée s'échapper de la mèche de la bougie. Plan du salon. Giles et Willow descendent les escaliers et jettent un oeil dans le couloir. Ils entendent un bourdonnement qui devient de plus en plus fort. Tout au bout du couloir, ils voient un nuage de guêpes se diriger vers eux.

Giles: Oh, miséricorde!

Ils se mettent à courir tous les deux. Lorsqu'ils tournent dans un couloir, Buffy et Cordelia, venant d'une autre direction, les rejoignent.

Giles: Dépêchez vous!

Alex sort de la cafétéria et les retrouve tous à une intersection. Ils courent, arrivent au bout du couloir mais les portes sont fermées à clé.

Buffy: Reculez!

Giles recule, et Buffy met un coup de pied dans la porte, fracassant la vitre. Ils sortent tous. Les guêpes sont juste derrière eux. Lorsqu'ils atteignent la rue, Alex se retourne et s'arrête.

Alex: Bah voilà.

Ils s'arrêtent tous et se retournent.

Alex: On n'ira pas au bahut demain.

Ils regardent tous l'école avec stupéfaction. Giles retire ses lunettes. Les guêpes se sont regroupées tout autour du bâtiment de façon à ce que personne ne puisse y entrer ou en sortir.

Plan du living room dans la maison de Buffy. Elle est adossée au mur. Giles et les autres sont assis autour de la table basse. L'Observateur se verse du thé. Il y a aussi des tasses de café pour les autres.

Giles: L'aspect positif c'est que personne n'a été tué. Nous avons pu déterminer, en vérifiant certaines hypothèses et grâce aux, aux visions de Buffy, que c'est James le spectre.

Willow: On est tous d'accord, mais à quoi ça mène?

Giles: Apparemment il revit sans arrêt la scène du bal Sadie Hawkins où, où il a tué la jeune femme. Et c'est assez banal. Les esprits ont tendance à... à recréer leur tragédie.

Cordelia: (mâche un gâteau apéritif) Hey dites. Si par hasard notre lycée restait fermé, vous croyez qu'on aurait notre examen d'office?

Alex: (à Giles) Pourquoi? Qu'est ce qu'il veut? (à Cordelia) Voilà, ça c'est le point important.

Giles: Je crois qu'il essaie de... de comprendre ce qui le retient et l'empêche de trouver la paix. J'avoue que, j'avoue que je n'ai qu'une vague idée de ce que ça peut être...

Buffy: (l'interrompt) Il demande le pardon.

Giles: Oui. (se lève) Je suppose que c'est cela. (s'approche de Buffy) Mais lorsque James possède quelqu'un, celui-ci rejoue le drame qui a eu lieu trente ans plus tôt. Et au lieu d'être soulagé, i-il vit une sorte de purgatoire, au contraire. En fait il est condamné pour l'éternité à tuer sa bien aimée et il joue et rejoue sa tragédie éternellement. Il n'obtiendra jamais le pardon.

Buffy: Tant mieux. Vous trouvez qu'il le mérite?

Giles: Le pardon est un acte de compassion, Buffy. Ca n'a... ça n'a aucun rapport avec le mérite. On l'accorde par charité.

Buffy: Non. James a détruit la personne qu'il aimait le plus au moment où il a été aveuglée par sa passion. C'est un acte impardonnable. Et peu importe les raisons de son geste. Et peu importe qu'il regrette, qu'il ait des remords, ou qu'il se sache égoïste et débile. Il doit l'assumer. Il n'a qu'à vivre avec.

Alex: A ceci près, Buffy... qu'il est mort.

Elle les regarde tous pendant un moment, puis part dans la cuisine.

Cordelia: Bon alors? Ca ne nous avance pas beaucoup. (mange son cracker)

Plan de la cuisine. Buffy entre dans la pièce. Elle a les mains dans les poches et y trouve une feuille pliée en deux. Elle la sort de sa poche et l'ouvre. C'est un prospectus sur la soirée de Sadie Hawkins de 1955. Elle pose le papier et entend faiblement la voix d'un homme.

Voix: J'ai besoin de vous.

Elle sort de la maison par la porte arrière placée dans la cuisine.

Plan du living room. Willow se lève de sa chaise.

Willow: Qu'est ce qu'on fait maintenant? On retourne au lycée?

Giles: Oh, pas pour l'instant non. L'esprit est trop, trop en colère, il a trop de pouvoir. Il faut avant tout essayer de savoir de quelle façon on peut le détruire.

Plan du lycée. Il est toujours encerclé par les guêpes. Buffy s'en approche. Les guêpes s'écartent et la laissent passer, puis encerclent le lycée à nouveau.

~~~~~~~~~~ Partie 4 ~~~~~~~~~~


La cuisine dans la maison de Buffy. Willow entre dans la pièce pour retrouver Buffy.

Willow: Buffy, est ce que tu...

Elle voit le prospectus posé sur la table et le prend.

Willow: Oh, non. Giles! (il arrive) Elle est retournée là-bas.

Plan de l'école. Ils se tiennent devant le nuage de guêpes.

Alex: Qu'est ce qu'on peut faire? Même un mega insecticide serait inefficace.

Cordelia: Est ce qu'elle essaie de jouer les super women solitaires, ou quoi? C'est dément ça.

Giles: Non. Elle n'y peut rien. Elle est sous l'emprise de l'esprit. Il l'attire vers lui.

Cordelia: Mais pourquoi?

Giles: James veut lui faire revivre ce qui s'est passé le soir où, où il a tué sa bien aimée. I-il veut changer les choses pour que, que l'histoire se termine bien.

Willow: Mais on ne change pas le passé. Ca finira toujours de la même manière. Buffy va aller jouer la scène où elle se fait tuer.

Giles: Oui. Mais l'école est déserte. Il n'y a personne pour que James joue... son propre rôle. Il n'y a personne que l'esprit puisse posséder.

Alex: Donc Buffy ne craint rien tant qu'on n'essaie pas de la sortir de l'école.

Willow: En théorie, oui.

Plan de l'intérieur de l'école. Buffy marche dans les couloirs. Elle s'arrête près de la vitrine des trophées et se retourne, les yeux dans le vide. Angelus apparaît et bloque le champ visuel.

Angelus: C'est curieux mais je constate que les guêpes...

Plan de Buffy qui est dos à Angelus.

Angelus: ...ne sont pas attirées par les vampires. Non pas que je redoute une petite piqûre, mais enfin... je pourrais enfler et, je voulais que tu me vois sous mon meilleur jour.

Buffy: (doucement) Tu es toujours la seule. L'unique personne de qui je suis si proche.

Angelus: Là tu me flattes. Tu es très à plaindre.

Buffy: (se retourne vers lui) Tu ne me feras pas disparaître juste parce que tu décides que c'est fini.

Angelus: Justement... (s'approche d'elle) je crois que si. En fait... (possédé par l'esprit) ce que je veux c'est que tu m'oublies et que tu puisses mener une vie normale. Tu dois m'effacer de ton coeur, tu comprends?

Buffy: Avoir une vie normale mais je m'en fiche complètement! J'ai besoin de te voir sinon je deviens fou. Je ne fais que penser à toi chaque minute.

Il pose sa main sur la joue de Buffy. Plan de 1955. Grace pose sa main sur la joue de James. Il baisse les yeux tristement.

Mlle. Newman: Je sais. Mais c'est fini. C'est sans espoir.

Elle se retourne et commence à partir. Il lève les yeux et la poursuit. Plan de 1998. Buffy court après Angelus.

Buffy: (en colère) Non! Reviens! On n'a pas fini!

Elle lui attrape le bras et le force à se retourner vers elle.

Buffy: Alors ton amour c'était du chiqué.

Angelus: (pleure) Ca n'a pas d'importance ma souffrance.

Buffy: Dis le, dis moi que tu ne m'aimes pas!

Plan de 1955.

James: Dis le!

Mlle. Newman: C'est ce que tu veux entendre? Ca t'aiderait? D'accord. Je ne t'aime plus.

Plan de 1998.

Angelus: C'est comme ça. C'est terminé. (essaie de partir)

Buffy: Non. Non, je ne peux pas croire qu'on se réveille un jour et que comme par enchantement, on cesse d'aimer.

Plan de 1955. Grace regarde James. Il recule d'un pas, lève le revolver, ame le chien et vise Grace. Plan de 1998. Angelus, effrayé, regarde l'arme, puis Buffy.

Buffy: Aimer c'est pour la vie. Je m'en servirai, je te le jure! Je vais m'en servir. Si tu m'abandonnes...

Angelus: C'est pas vrai.

Il se retourne et court dans le couloir en direction du balcon. Plan de 1955. Grace court dans le couloir.

James: NON! JE T'INTERDIS DE ME...

Plan de 1998.

Buffy: ...PLAQUER!

Angelus court toujours. Buffy commence à le pourchasser. Plan de 1955. James court après Grace. Plan de 1998. Angelus se précipite sur le balcon.

Buffy: Arrête! (passe la porte et arrive sur le balcon) Stop! Ne m'oblige pas!

Il s'arrête près de la rambarde du balcon.

Angelus: (respire fortement à cause de la peur) D'accord. Je m'arrête... (se retourne vers elle)

Plan de 1955. Grace se retourne pour faire face à James.

Mlle. Newman: Tu es fou, tu le regretteras. Oh je t'en supplie... essaie de te calmer. Donne moi cette arme. (tend la main)

James: Ca suffit. Cesse donc de me parler comme ça. Arrête.

Plan de 1998.

Buffy: Et arrête de me traiter comme un profond débile...

Le coup part. Angelus se penche en avant à cause de la blessure par balle. Plan de l'extérieur du lycée. Giles et les autres entendent le coup de feu. Plan du balcon. Angelus a sa main sur la blessure, sur sa poitrine. Il la retire et voit le sang. Il regarde Buffy. Elle se tient, la bouche ouverte, sans rien dire. Elle est choquée par ce qu'elle vient de faire.

Angelus: James.

Plan de 1955. Grace tombe en arrière. Elle passe par dessus la rampe du balcon et s'écrase sur les escaliers, à l'étage inférieur. Plan de 1998. Buffy a les yeux perdus dans le vide. Plan de 1955. James voit Grace étendue, morte et les yeux fermés. Il retourne lentement dans le couloir. Plan de 1998. Angelus est étendu en bas des escaliers, à l'étage inférieur. Plan de la classe de musique. Buffy entre dans la salle. Plan d'Angelus. Ses yeux s'ouvrent. Il prend appui sur ses coudes et regarde le balcon, au dessus. Plan de la classe de musique. Buffy se dirige vers le tourne disque au fond de la salle. Elle le met en route et la musique joue.

Paroles: My love must be a kind of blind love

Elle tourne la tête vers un miroir et voit James pour reflet qui la regarde. Les yeux de Buffy sont remplis de larmes. Dans le miroir, James baisse son regard sur l'arme qu'il a dans les mains.

Paroles: I can't see anyone but you

La caméra descend du visage de Buffy au pistolet qu'elle tient dans la main. Elle le lève lentement, mais une main lui prend l'arme. Elle se retourne et se retrouve face à Angelus.

Buffy: Grace!

Angelus: Ne fais pas ça.

Buffy: Je le mérite. Je t'ai tuée.

Angelus: C'était un accident. Ce n'est pas ta faute.

Buffy: Si. Comment j'ai pu faire une chose pareille?

Angelus: Chut. C'est à moi de m'en vouloir, James. Tu as cru que je ne t'aimais plus. Mais c'était faux. Je t'aimais passionnément.

Buffy pleure toujours.

Angelus: Shhh... Sèche tes larmes.

Plan de 1955. Grace et James s'embrassent. Ils se prennent dans les bras l'un de l'autre. Plan de 1998. Angelus et Buffy s'embrassent passionnément. Au dessus d'eux, une lumière vive apparaît et les esprits de Grace et James s'envolent vers un autre monde. La lumière disparaît aussi vite qu'elle est apparue. Buffy et Angelus arrêtent de s'embrasser et ouvrent les yeux.

Buffy: (doucement) Angel.

Angelus grogne, la repousse et s'enfuit de la pièce, laissant Buffy seule et choquée.

La bibliothèque. Giles fait les cent pas derrière le comptoir. La porte s'ouvre et Willow, Alex et Cordelia entrent.

Willow: Tout à l'air normal. Pas une guêpe, pas de serpent en vue.

Cordelia: Ouais. Le lycée peut rouvrir ses portes.

Alex: Explique moi ce qu'on a gagné dans l'histoire?

Ils s'accoudent au comptoir.

Cordelia: Je trouve pas de réponse.

Giles retourne dans son bureau où Buffy se repose.

Giles: Ca va? Tu te sens mieux?

Buffy: James m'a choisie. Parce que... parce que j'étais la seule personne de qui il se sentait proche. Il sentait ma détresse.

Giles: (s'assoit à côté d'elle) Maintenant... ils sont en paix, tous les deux.

Buffy: C'est drôle. Ca me surprend encore qu'elle ait pu lui pardonner. J'ai du mal à comprendre.

Giles: C'est important?

Buffy: Non. Je suppose que non.

Plan de l'atrium, au manoir. Angelus se tient près de la fontaine. Il est torse nu, respire frénétiquement et se nettoie la peau avec de l'eau. Il frotte puissamment.

Spike: Tu as besoin de faire un pause. Quand on a perdu du sang il parait qu'on est vidé.

Angelus: Qu'est ce que tu en sais? C'est moi qui ai été pratiquement violé, souillé par cette chose.

Il s'éloigne de la fontaine et passe devant Spike, écoeuré.

Drusilla: C'était quoi? Un démon?

Angelus: L'amour.

Il prend une chemise propre et commence à l'enfiler.

Drusilla: Pauvre Angel.

Angelus: (retourne près de la fontaine) On va faire un tour. J'ai besoin d'un crime bien abjecte pour extraire cette chose immonde de mon organisme.

Il met son manteau par dessus sa chemise déboutonnée. Drusilla s'approche de lui et grogne. Il grogne à son tour.

Drusilla: On va te trouver un nourrisson gentil à croquer.

Angelus commence à monter les marches de l'escalier placé dans le jardin.

Drusilla: (à Spike) Tu nous accompagnes?

Angelus: (redescend) Non, c'est pas possible. Il ferait des ravages sur son deux roues et le jour va bientôt se lever. (à Spike) Il faut éviter le soleil. (s'approche de Spike et pose ses mains sur ses épaules) Je regrette. Essaie de t'amuser sans moi.

Il remonte les marches et Drusilla se dépêche de le suivre. Spike les regarde s'en aller avec de la haine dans les yeux.

Spike: Oh, je vais rire.

Il lève sa jambe et la retire de son repose pied puis la pose sur le sol. Il se met lentement debout, apparemment guéri. Il met un énorme coup de pied dans la chaise, la renversant. Il regarde le haut des escaliers par où Angelus et Drusilla sont partis.

Spike: Et plus vite que tu crois.

~~~~~~~~~~ Prologue ~~~~~~~~~~

In every generation there is a Chosen One. She alone will stand against
the vampires, the demons and the forces of darkness. She is the Slayer.

The Bronze. Splendid is the band tonight. They are on stage performing
"Charge". The camera pans from the spotlights above the band down past
the drummer to the lead guitar player.

Lyrics: The way you love / Have you got a name for it / Cause I don't
understand it

The camera pans past the singer and into the crowd. Cordelia and Xander
are dancing close with their arms around each other and smiling.

Lyrics: The language is an annoying necessity / And I depend on all the
regular things

The camera reaches Willow, who is looking around for Buffy. She turns
around, looks up and spots her on the upper level leaning against the
railing and watching the band. The camera pans up to her.

Lyrics: Got a list tattooed on my memory / Of how our tryst should
unfold

Behind Buffy a boy approaches her.

Lyrics: I'm falling from the opposite

Ben: Hey.

Buffy turns to him, a little surprised.

Lyrics: What good is it

Ben: I'm Ben. We had Algebra II together last year.

Lyrics: Fight the map with no key attached

Buffy: Sorry, I pretty much repress anything math-related.

Lyrics: My heart's enlarged, and I charge / What do you say

Ben: Ms. Jackson? Second period? You sat in the seat three over and one
behind.

Lyrics: To a dream that won't go away

Buffy: Oh! Yeah, I remember now, it's the one with the desks and the
chalkboards and pencils and stuff, right?

Ben: That's the one. (chuckles)

Buffy: (smiles and points at her head) Like a steel trap.

Lyrics: 'Cause I don't know if I can stand it

Ben: So, I was wondering, you know the dance tomorrow night? Are you
going?

Buffy: You mean the Sadie Hawkins thing? The deal where the girls ask
the boys?

Ben: Yeah.

Lyrics: Forever isn't something you want to be

Ben: And I thought maybe, you know, if you're free, you might ask me.

Lyrics: And I rely on familiar things

Buffy: Oh, gosh... (exhales) I...

Ben: (holds up his hand) Oh, oh, hey, hey, no, don't, don't worry about
it...

Buffy: No, no, you seem like a really great guy, it's...

Lyrics: Seven days all have special meanings

Buffy: ...me. I-I'm not seeing anybody.

Lyrics: But you just call it a week

Buffy: Ever again, actually.

Ben: Oh. That's, that's too bad.

Lyrics: I'm falling from the opposite / What good is it

Ben: Okay, well, I better... (indicates away and goes)

Lyrics: Fight the map with no key attached

Buffy: (to herself) Sorry.

Lyrics: My heart's enlarged, and I charge

She watches him go for a moment, glances sadly down at the band and then
heads for the stairs.

Cut to the stage. The camera focuses on the singer and the band as she
sings the refrain again.

Lyrics: I'm falling from the opposite / What good is it / Fight the map
with no key attached / My heart's enlarged, and I charge

When Buffy reaches the bottom of the stairs Willow meets her.

Willow: Hey! You're bailing?

Buffy: Yeah. I'm gonna stop by the library and see if Giles wants me to
patrol, and then sack it.

Willow: You've been doing that a lot. Patrolling and sacking. In fact,
you've kind of been All-Work-And-No-Play Buffy.

Buffy: I play. I have *big* fun. I came here tonight, didn't I?

Willow: You came, you saw, you (glances up) rejected.

Buffy: You mean that guy? Just not in date mode right now.

Willow: (smiles) Well, maybe you need to date to get in date mode.

Buffy: I don't think I'm ready for that, Will.

Willow: You're thinking too much. Maybe you need to be impulsive.
(smiles)

Buffy: Impulsive? Do you remember my ex-boyfriend, the vampire? I slept
with him, he lost his soul, now my boyfriend's gone forever, and the
demon that wears his face is killing my friends. The next impulsive
decision I make will involve my choice of dentures.

Willow: Okay, the Angel thing went badly, I'm on board with that, but
that's not your fault. And anyways, love isn't always like that. Love
can be... (smiles) nice!

Cut to the halls at Sunnydale High School. A boy is chasing a girl as
she walks away from him determinedly.

Boy: (angrily) Come back here! We're not finished!

He grabs her by the arm and turns her around to face him.

Boy: You don't care anymore, is that it?

Girl: (sobbing) No, it doesn't matter, it doesn't matter what I feel.

Boy: Then tell me you don't love me. (shakes her) Say it!

Girl: Will that help? Is that what you need to hear? I don't. I don't!
Now let me go. (tries to go)

Boy: No! A person doesn't just wake up one day and stop loving
somebody.

He takes a step back, raises a revolver, pulls the hammer back and aims
it at her. She looks at the gun, then up at him, frightened.

Boy: Love is forever.

Opening credits roll. Buffy's theme plays.

~~~~~~~~~~ Part 1 ~~~~~~~~~~

The halls at Sunnydale High. The boy has his gun trained on the girl.

Boy: I'm not afraid to use it. I swear! If I can't be with you...

Buffy comes walking around the corner and sees them.

Buffy: Hey!

Girl: Oh, my God!

She turns and starts walking away. Buffy starts running at the boy.

Boy: DON'T WALK AWAY FROM ME, BITCH!

Down another hall George the janitor hears the yelling, drops his mop
and starts toward the commotion. Buffy comes running at the boy full
steam. He looks at her just as she grabs his arm, raises it and brings
it down over her shoulder, making him drop the gun. She elbows him hard
in the gut, knocking the breath out of him. She turns around, grabs him
by the shirt and yanks him hard to the floor. His spins a turn and a
half on his way down and lands hard on his back. The girl just looks on
in shock. Buffy bends down to pick the boy up by the collar. George
arrives at a run and goes over to the girl. They look over at Buffy and
the boy. She pushes him away. He is in open-mouthed shock over what just
happened.

Boy: What happened?

Buffy: What happened?! You just went O.J. on your girlfriend!

His girlfriend looks down away from him.

Boy: This is nuts! I... I don't know why I got so mad.

Buffy: Because you're a jerk?

Girl: He's not. We weren't even fighting a few minutes ago.

Boy: We weren't, I, I swear to God!

Buffy: If you weren't fighting, then why'd you have a gun?

George looks around the hall.

Boy: I don't, I don't know. I don't even know where I got it.

George: I don't see any gun.

Buffy looks at him, confused. The boy takes a look around also.

Cut to school the next day. Cut to Pricipal Snyder's office. He comes in
and closes the door behind him. The camera starts to follow him to his
desk.

Snyder: I'm sure you know why I asked you here.

He passes Buffy as she takes a seat.

Buffy: To thank me?

Snyder: (walks around his desk) That's right, I wanna thank you. What
would Sunnydale High do without you around to incite mayhem, chaos and
disorder?

Buffy: I don't incite! I stopped that boy from killing his girlfriend,
ask him. Ask the janitor.

Snyder: People can be coerced, Summers. I'm no stranger to conspiracy.
I saw JFK. I'm a truth seeker. I've got a missing gun and two confused
kids on my hands. Pieces of the puzzle. And I'm gonna look at all the
pieces carefully and rationally, and I'm gonna keep looking until I know
exactly how this is all your fault.

Buffy is about to respond when his secretary buzzes him on his office
intercom.

Secretary: Mr. Snyder, Billy Crandal chained himself to the snack
machine again.

Snyder: (to the intercom) Pathetic little no-life vegan.

He walks around his desk to go take care of Billy. Buffy stands up to go
also.

Snyder: Not so fast, missy. I'm not done with you yet. You stink of
lies.

He points to her chair, and she sits back down and exhales. He leaves
the office and closes the door behind him. Over to Buffy's right is a
bookcase with copies of all of the yearbooks since Sunnydale High
opened, and the one from 1955 slides out on its own and falls. She hears
it hit the floor and looks down at it. She gets up and bends down to
pick it up. She looks at the cover, looks over at its space on the
shelf, shrugs and puts it back.

Cut to the computer science class. Willow is still substituting for Ms.
Calendar. She walks along the front of the class.

Willow: So, for next time read the chapters on information grouping and
binary coding.

Giles looks into the classroom from the hall.

Willow: I bet you'll think coding is pretty cool. I mean, if you find
two-digit, multi-stacked conversions and primary number clusters a big
hoot.

Everyone in the class laughs. The bell rings, and the students begin to
leave. Willow watches them go and notices Giles waiting just inside of
the doorway.

Willow: Giles! (goes to him) I made them laugh, did you hear? I did the
joke thing! (smiles) (goes back to the desk)

Giles: Yes, yes, so it seems. I-I mean, um, (approaches the desk) uh,
you did indeed. Good, good, good show. I-I-I just stopped by to, to see
if you needed any assistance, (sits on the desk) but you seem to have
things quite under control.

Willow: (puts things away) Well, I had good lesson plans. Ms. Calendar
had them on her computer.

Giles: Yes, yes, she was very, um... uh, dedicated.

Willow: And I found a bunch of files and Internet sites on paganism and
magic and stuff. (smiles)

Giles: Oh?

Willow: Yes, it's really interesting.

Giles looks down away from her.

Willow: (reaches for something on the desk) And, uh, I found this in
her drawer. (Giles looks up) She told me it was a rose quartz. (Giles
looks at her hands) And it has healing powers.

She holds up a light pink quartz stone strung on a thin leather thong.

Willow: I thought she'd want you to have it.

He gets up from the desk and slowly takes the necklace from her. He
gently turns it over in his hand.

Giles: Oh, thank you, Willow, that's, um... that's very thoughtful of
you.

He turns and leaves the classroom. Willow watches him go with a small
smile on her face.

Cut to history class. Buffy has her chin propped up in her hand, bored
with the lecture and trying not to fall asleep to the drone of the male
teacher's voice.

Teacher: Before 1935, the new deal focused on revitalizing stricken
business and agricultural communities. And the new deal also tried to
regulate the nation's financial hierarchy to avoid another disaster like
the 1929 stock market crash.

Buffy can't help but close her eyes for a moment. The next thing she
knows she hears a woman's voice, and she shakes herself out of her
reverie.

Ms. Newman: Don't forget, your assignments are due on Friday, class.

The students begin to leave. Buffy looks around and is taken aback by
the sudden changed appearance of the classroom and the different dress
and hairstyles of the other students.

Girl#1: I told Ms. Hall we'd go help decorate the gym. Who are you
taking?

She hands a flyer for the Sadie Hawkins Dance to another girl. Buffy can
see that the year on it reads 1955.

Girl#2: David said yes.

Girl#1: Oh, you're kidding! He's so dreamy!

Buffy looks all around, confused.

Ms. Newman: (collecting papers) Thank you.

James goes up to the desk and hands in his paper also.

Ms. Newman: Thank you, James. How are you enjoying that book I loaned
you? The Hemingway.

Buffy observes and listens to the conversation.

James: I like it. Very much. It's honest.

He slowly reaches for Ms. Newman's hand and gently takes it.

Ms. Newman: (exhales) Yes, it's, um... it's based on a true story,
actually. He fell in love with his...

They are interrupted by the door opening, and let go of their hands.
Suddenly Buffy finds herself back in her history class as her teacher
continues his lecture while writing on the board.

Teacher: ...hours, child labor...

Buffy stares in surprise at what the teacher is writing.

Teacher: ...and collective bargaining.

The teacher looks back at the class. The students all start laughing. He
looks back at the board and sees that he's just written "DON'T WALK AWAY
FROM ME BITCH!" in huge letters.

Teacher: Oh, my God!

He quickly grabs an eraser and frantically wipes it away.

Boy: (smiling) Did you see what he wrote?

Cut to the halls. Buffy and Xander walk through the doors from the
lounge and head down the hall.

Buffy: I'm telling you, something weird is going on.

Xander: Something weird is going on. Isn't that our school motto?

Buffy: Pretty much. But I don't know. This time it bugs me.

They reach his locker, and he starts to work the combination.

Xander: I don't wanna poo-poo your wiggins, but a domestic dispute, a
little case of chalkboard Tourette's? All sounds like Hellmouth Lite to
me.

He opens his locker, and a wiry-muscled green arm shoots out and grabs
him by the shirt. He screams, and it pulls at him and slams him into the
locker. Buffy grabs him by the shoulders and tries to pull him away, but
the arm is extremely strong and pulls Xander away from her and against
the locker again. He screams out in pain when he hits it. Buffy grabs
him again and pulls harder, and the arm lets go. Xander falls to the
floor as Buffy slams the locker shut. He scrambles back to his feet, and
they both look around the hall and see the other students' reactions.
They are all confused, but stay away and just stare. Buffy gives Xander
an intent look and indicates that they should open his locker again and
take a look inside. Xander rubs his chin and stands ready as Buffy
slowly lifts the latch. She slowly opens the door, and they peek in.
Nothing. They open it all the way, and it appears to be completely
normal.

Cut to the library. Willow is at the table studying. She looks up when
she hears the doors open and sees Xander's torn shirt.

Willow: Xander, what happened? Did Cordelia win another round in the
broom closet?

Xander: You're just a big bucket of funny, Will.

Buffy sits down next to her. Xander walks over to Giles, who is kneeling
and going through some books on a shelf.

Xander: I'll have you know I was just accosted by some kind of, um,
locker monster.

Giles: (looks up) Loch Ness Monster?

Buffy: 'Locker' monster is what he said. But it wasn't really a
monster. It was, like, this big arm that came out of the locker, but
then we opened it again, it was gone. Nothing.

Xander: This was right after Buffy's history teacher starts doing some
freaky channeling thing in class.

Giles: (stands up) Ooh! Sounds like paranormal phenomena.

Willow: (smiles) A ghost? Cool!

Xander: Oh, no, no. No. No cool. This was no wimpy chain rattler. This
was 'I'm dead as hell, and I'm not gonna take it anymore.'

Giles: Well, despite the Xander-speak, that's a fairly accurate
definition of a poltergeist.

Xander: I defined something? Accurately? (closes a book on the table)
Guess I'm done with the book learning. (sits)

Buffy: So we have some bad boo on our hands?

Giles: Yes.

Willow: Well, why is it here? Does it just wanna scare people?

Giles: Unfortunately, he doesn't know exactly what he wants. That's,
that's the trouble. See, uh, many times the spirit is plagued by all
manner of worldly troubles. Being dead, it has no way to, uh, to make
its peace. So it, it lashes out, growing ever more confused, ever more
angry.

Buffy: So it's a normal teenager, only dead.

Willow: Well, what can we do? Is there any way to stop it?

Giles: (sits on the table) Uh, the only tried and true way is to work
out what unresolved issues keep it here, and-and-and, um, resolve them.

Buffy: Fabulous. Now we're Dr. Laura for the deceased.

Giles: Only if we can find out who this spirit is. (considers) Or was.

Cut to the halls that evening. George is doing his usual mopping. Behind
him a classroom door opens, and a teacher comes out to go home.

George: Working late Ms. Frank?

Ms. Frank: My fault. Let myself get behind. (stops) Is it okay to walk
here George? It is George, right?

George: Oh, yes ma'am. You go ahead.

Ms. Frank: Thanks. (continues on her way) You have a nice evening.

George: You too. Drive safe. (looks up at her) Oh, Ms. Frank?

Ms. Frank: Yes?

George: (drops his mop and approaches her) You can't make me disappear
just because you say it's over.

Ms. Frank: (shakes her head) There's no way we can be together. (steps
closer) No way people will ever understand. Accept it.

George: Is that what this is about? What other people think?

Ms. Frank: No! I just want you to be able to have some kind of a normal
life. We can never have that. Don't you see?

George: I don't give a damn about a normal life! I'm going crazy not
seeing you. I think about you every minute.

She steps closer and puts her hand up on his cheek. He looks down sadly.

Ms. Frank: I know. But it's over. It has to be.

She turns around and starts to leave. He looks up again and starts to
chase after her.

George: (angrily) Come back here! We're not finished yet!

He grabs her by the arm and turns her around to face him.

George: You don't care anymore? Is that it?

Ms. Frank: (sobbing) It doesn't matter, it doesn't matter what I feel.

George: Then tell me you don't love me. (shakes her) Say it!

Ms. Frank: Will that help? Is that what you have to hear? I don't. I
don't. Now let me go. (tries to go)

George: No. A person doesn't just wake up one day and stop loving
somebody.

A gun materializes in his hand. He takes a step back, raises the
revolver, pulls the hammer back and aims it at her. She looks at the
gun, frightened.

George: Love is forever.

~~~~~~~~~~ Part 2 ~~~~~~~~~~

The library. The camera pans through the main room over to a window
looking into Giles' office. George and Ms. Frank can be heard faintly as
they continue their quarrel.

George: I'm not afraid to use it. I swear. If I can't be with you...

Ms. Frank: Oh, my God.

George: DON'T WALK AWAY FROM ME, BITCH!

Giles notices George's loud yelling and looks up from his desk. He gets
up, takes off his glasses and walks out of his office to the area behind
the checkout counter. There he hears a faint female voice.

Voice: I need you.

He looks around for a moment, then jumps to a conclusion.

Giles: Jenny.

Cut to the hall. He arrives at the hall intersection.

George: Don't!

Giles looks in the direction of George's voice and sees him out on the
balcony holding the gun up to Ms. Frank.

George: Don't do that, damn it! Don't talk to me like I'm some dumb...

The gun goes off. Giles rushes to the other side of the intersection and
hides behind the corner, watching the events as they unfold. Outside Ms.
Frank goes into shock from the bullet wound and begins to fall backward.
She tumbles over the balcony railing down to the base of the stairs
below. There George sees her lying dead with her eyes closed. He panics
and runs into the hall. As he reaches the intersection Giles rushes out,
grabs him and tackles him to the floor. George loses his grip on the gun
and it slides away. As it does so it dissolves and disappears in a whiff
of black vapor. George raises his head as Giles gets to his knees behind
him and holds him down.

George: What's going on?

Giles: What's going on? You just shot a woman.

George is stunned by the realization that it actually happened.

Cut to a modern-looking but deserted mansion. Cut inside to an atrium.
Angelus comes in leading Spike and Drusilla on a tour.

Angelus: And this... this is the garden.

Drusilla: Wow! (walks through) Look. Jasmine. (holds a flower)

Angelus: Night blooming. (plays with some pruning shears)

Drusilla: Like us. Oh, Angel, it's fairyland. (turns in excitement)
Ooh!

Spike: (still at the entrance) It's paradise. Big windows, lovely
gardens. It'll be perfect when we want the sunlight to kill us.

Angelus: If you don't like it, Spike, hit the stairs and go. Take a
stand, man. (comes up behind Drusilla)

Spike: Well, our old place was just fine till you went and had it
burned down.

Angelus: (walks around the center stone table) Things change, Spikey.
You gotta roll with the punches. Well, actually, you pretty much got
that part down, haven't you?

Spike: Very funny, mate.

Angelus: (peeks his head out from behind Dru) What can I say? (peeks
from the other side of her head) I just love to see you smile, buddy.

He holds up a jasmine bloom and brushes it across Drusilla's cheek as he
growls into her ear.

Spike: Yeah, you're a giver. (turns and rolls out)

Cut to the library. Giles is in his office, and the others are standing
outside his door.

Giles: It was just as with the, the couple you encountered the other
night, Buffy. The, the janitor remembered everything. He, he knew he'd
killed this poor woman, but he had no idea why. Well, they-they had no
intimate relationship.

He comes out with a few books and heads into the main area. They all
follow.

Willow: What about the gun? Did you find it?

Giles: No, no. The police, everybody, we-we-we-we searched high and
low. I think it's very clear what's happening here.

He goes into the cage with the books and puts them away.

Xander: Fill me in then, 'cause I've read the book, seen the movie, and
I'm still fuzzy about what's going on.

Giles: It's Jenny.

Buffy: What?

Xander: You think she's the ghost?

Giles: Well, don't you see? Well, she-she-she died here under tragic
circumstances, a-a-and now she's trapped.

Willow: But what about the gun? I mean, Angel didn't shoot Ms.
Calendar.

Giles: The gun is insignificant. It's the violence of the thing that
matters. (goes back into his office)

Buffy: I don't know. These fights these couples keep having, it's sort
of... specific.

Willow: She's right. It's a pattern that doesn't fit with the way Ms.
Calendar died.

Giles: (comes out of his office) Yes, well, I, uh, I appreciate your
thoughts on the matter, I, in fact I... well, I *encourage* you to, to
always, uh, challenge me, uh, when you feel it's appropriate. You should
never be cowed by authority. (starts back in, but comes back) Except, of
course, in this instance, when I am clearly right and you are clearly
wrong. (goes back in)

Cut to the computer science classroom. Willow, Xander and Buffy come in.

Willow: This is freaky. I don't ever remember ever seeing Giles be this
weird.

She sits at the desk and types at her laptop. Xander leans on a table
behind her. Buffy walks to the other side of the desk.

Xander: I know. He's usually Investigate-Things-From-Every-Boring-Angle
Guy. Now he's I-Cling-Onto-My-One-Lame-Idea Guy. What gives?

Buffy: He misses her. He can't think. Just a little more fallout from
my love life.

Willow: Okay, but this ghost stuff is something else. Let me do a
crosscheck on other shootings at the school.

Buffy: Yeah, we need some alternate ghost theories. What do we know?

Xander: Dog spit is cleaner than human.

Buffy: Besides that?

Willow: (finds something) Oh, boy, we know plenty.

She scrolls through a newspaper article on her laptop. The title reads
"Sunnydale High Jock Kills Lover, Self".

Willow: It says a student murdered a teacher on the night of the Sadie
Hawkins Dance. The rumor was they were having an affair, and she tried
to break it off. After he killed her, he went into the music room and
shot himself.

Xander: Ladies and gentlemen, we have a ghost. It is one of those two,
right?

Willow: It all fits: the gun, the Sadie Hawkins Dance.

Buffy: Which is tonight.

Xander: How come we've never heard about this murder-suicide thing
before? When did it happen?

Buffy: 1955.

Willow and Xander both look up at her surprised.

Willow: How did you know?

Cut to a short while later. Buffy sets the 1955 Sunnydale High yearbook
on the desk and opens it to a picture of Ms. Newman.

Buffy: Okay, here's the new strangeness. I dreamt about this woman,
(points) Grace Newman, the other day. (turns more pages) Her and this
guy. (points)

Willow: Jim Stanley? He's the one. He did it.

Xander: Your dreams are getting wicked accurate, Buff. You wouldn't
happen to see me coming across some big cash? Or possibly knowing the
love of a woman? In a full body sense?

Buffy: (ignores him) He couldn't make her love him, so he killed her.
(turns away) Sicko. (steps away)

Willow: He looks so normal on this picture. He was smart, too. He made
the honor roll.

Buffy: (looks back) Smart.

Xander: He killed a person and killed himself. Those are pretty much
two of the dumbest things you could do.

Willow: I know, but... Well, don't you feel kind of bad for them?

Buffy: Sure I feel lousy. For her. He's a murderer and he should pay
for it.

Willow: With his life?

Buffy: No, he should be doing sixty years in a prison, breaking rocks
and making special friends with Roscoe the Weightlifter.

Xander: Yikes. The quality of mercy is not Buffy.

Willow: Whose ghost do you think we're dealing with? His or hers?

Buffy: Well, considering how violent it is, I'm gonna say his.

Xander: That tracks.

Willow: (sits) Well, I've been browsing on some of Ms. Calendar's pagan
sites. Maybe I can find a way to communicate with them and... we can
find out what he wants.

Buffy: Who cares what he wants? We need to shut him down before some
other innocent guy goes and kills some poor nice girl and then blows his
brains out all over the music room wall.

Xander: Okay! (smiles and rubs his hands) Who's hungry?

Cut to the cafeteria. Kraut dogs and spaghetti are on the menu today.
Cordelia has opted for spaghetti, and after paying comes over to the
team's table with her tray.

Cordelia: I hope you guys aren't going to the Sadie Hawkins Dance
tonight, (sits) 'cause I'm organizing a boycott. Do you realize that the
girls have to ask the guys? And pay and everything? I mean, whose genius
idea was that?

Xander: Obviously, some hairy-legged feminist.

Cordelia: Really! Well, we need to nip this thing in the butt. I mean,
otherwise, things are going to get really scary.

Suddenly they hear several students scream. The hotdogs and spaghetti
have all turned into snakes. A boy pulls his snakedog away from his
mouth. He has a snake protruding from his lips. He drops the bun, spits
out the snake and quickly gets up, backing away from his table. Xander
and the others look back at their table and see snakes all over it as
well. They quickly get up, except for Cordelia, who is too busy
screaming to think. When she finally looks at the table again a snake
lunges at her and bites her on the cheek. She reacts fast, throws the
snake off of her and runs. Snyder comes through the door and sees the
mayhem. He steps back just as a student comes running by and falls over
a table. Moments later the cafeteria is deserted.

Cut to later outside. The police are there. A team of pest controllers
is gathering the snakes, which in the mean time have managed to make
their way all around the school. Students are still fleeing the building
and running around. Cut to an ambulance. Cordelia and Xander sit at the
back while a paramedic dresses Cordelia's snakebite.

Cordelia: Perfect. I'm gonna be scarred and swollen. Why didn't they
just kill me?

Cut to the Police Chief's car. Snyder holds the door open as the Chief
gets out.

Chief: Schoolboy pranks?

Snyder: Never sell. (slams the door and they walk)

Chief: The sewer got backed up.

Snyder: Better. I can probably make that one fly. But this is getting
out of hand. People will talk.

Chief: You'll take care of it.

Snyder: I'm doing everything I can, but you people have to realize...

Two men arrive.

Man: Snyder, what's going on here?

Snyder: Backed up sewer line. Same thing happened in San Diego just
last week.

The two men continue into the building.

Snyder: (to the Chief) We're on a Hellmouth. Sooner or later, people
are gonna figure that out.

Chief: The city council was told that you could handle this job. If you
feel that you can't, perhaps you'd like to take that up... with the
Mayor. (leaves)

Snyder: I'll handle it. I will.

Cut to Buffy's house that night. Cut inside to her room. She's on her
bed, Xander is in her wicker chair, Cordelia is kneeling and leaning
against the bed and Willow is standing.

Willow: Remember the plan to contact the spirit and talk to it? Scrap
that plan. Buffy, you were right. The time for touchy-feely
communication is passed. I've done some homework and found the only
solution is the final solution.

Xander: Nuke the school? (smiles) I like that.

Willow: Not quite. Exorcism.

Cordelia: Are you crazy? I saw that movie! Even the priest died.

Buffy: What's the deal?

Willow lays down a map of the school building, and they all lean in to
look.

Willow: Okay, see here, the balcony? That's where the original teacher
died back in 1955 and that teacher last night. That's the hot spot where
all the bad mojo is coming from. We need to create a Mangus-tripod.

Cordelia: A what?

Willow: (points) One person chants here on the hot spot. And the other
three chant in other places around the school forming a triangle. It's
supposed to bind the bad spirit and keep it from doing any more harm.

Buffy: Well, I'll take the hot spot. (takes the map) If there's
trouble, that's where it'll be.

Willow nods.

Xander: This ghost, this James guy, is fixating on you, Buffy. The
dreams, the yearbook... You sure you can handle it?

Buffy: Well, I'm hoping he'll show. I truly am.

Cut to the school that night. They all come into the hall from outside.

Buffy: Okay, we all have our places. We do the chant and light the
candle at midnight exactly. Any questions?

Cordelia: Yeah, what if this mangled triangle thingy doesn't work?

Willow: Oh! I almost forgot. I made us all scapulas. (hands them out)

Xander: Okay, so we can flip the ghost over when it turns a nice golden
brown?

Willow: Scapula, not spatula. Um, you wear it around your neck for
protection.

Cordelia: You expect me to wear this? It smells like grandpa breath.

Willow: Sorry, I didn't have a lot of time. I had to use sulfur.
Stinky, but effective.

Buffy: Okay, let's do this.

They all continue into the student lounge.

Cordelia: No problem. This will be a piece of cake. Right?

They hear a creaking and then a crashing noise. They jump and look in
that direction and see that the doors at the end of the hall have
slammed shut on their own. One by one the other doors at the ends of the
two intersecting halls slam shut.

~~~~~~~~~~ Part 3 ~~~~~~~~~~

The atrium in the mansion. Drusilla sifts through the dirt in one of the
large planters. Spike is in his wheelchair, and Angelus is on the bench
behind Drusilla.

Drusilla: Maybe I'll sleep underground. Dig myself a little burrow.

Spike: What about your pretty dress, sweet? It'll get all dirty.

Drusilla: Then I'll sleep naked. Like the animals do.

Angelus: You know, I'm suddenly liking this plan.

Drusilla lies down on the ground in front of the planter.

Spike: Fortunately, nobody cares what you like, mate.

Angelus: Oh, yeah? Let's ask Dru.

He slides off of the bench and crouches, looking at Drusilla. She begins
to laugh as she has a vision.

Drusilla: There's a gate! (rolls onto her back, laughing) It's opening!
(gets to her knees)

Angelus: Incoming! I love when she does this.

Spike: What gate, pet? What do you see?

Drusilla: (bounces gleefully) It's black. (hums) It wants her. (hums)

Angelus: (crawls up behind her) Wants who?

Drusilla: The Slayer. It's time, Angel. (stands up) She's ready for you
now. (begins to move) She's dancing. Dancing with death.

Spike: Big deal. He won't do anything. Our man Angel here likes to talk
but he's not much for action. All hat and no cattle.

Angelus: (grabs Dru's waist) I don't know about that. (turns her
around) I think this whole Slayer thing has run its course. (crouches
down by her) I'm ready to focus my energy elsewhere.

Spike: Really?

Angelus: Oh, yeah! What, with you being Special Needs Boy, I figure I
should stick close to home. (walks his fingers up Dru's thigh and waist)
You and Dru can always use another pair of hands.

Drusilla coos with delight. Angelus chuckles maniacally. Spike looks at
the two of them angrily.

Cut to the hall outside of the school library. Willow walks along and
slows down to look down the other hall before continuing. Behind her
Giles opens the door, and she screams out in fright. He startles and
yells out, too.

Giles: God, Willow, what are you doing here? You're not supposed to be
inside.

Willow: Me? What about you?

Giles: I'm, uh, I'm, I'm trying to, uh... (puts on his glasses) I think
I-I may be close to, uh, contacting Jenny.

Willow gives him an understanding look. He starts to go back into the
library, but turns back.

Giles: What's that smell?

Willow: It's my scapula.

Giles: Ah, right, of course. Did you use sulfur?

Willow: Yeah.

Giles: That's clever. Uh, well, uh, run along then. Th-there may be
some, uh, paranormal ph-phenomena if I contact her. Y-y-you don't want
to be in the line of fire.

He goes back in, and the door swings shut behind him.

Willow: Okay. 'Night.

Cut to a girls' bathroom. Cordelia comes in with her candle and
flashlight and looks around. The place is deserted. She sees her
reflection in the mirror with a bandage on her cheek. She walks over to
it and sets the candle down on the shelf. She pulls off the bandage and
winces at the pain. Leaning toward the mirror she inspects the twin fang
marks on her cheek.

Cut to the hall. Buffy walks along and hears the song "I Only Have Eyes
For You", by The Flamingos, playing somewhere. Down another hall she can
see shadows in a bright light dancing against a wall.

Lyrics: My love must be a kind of blind love

She walks toward the sound and through a pair of doors.

Lyrics: I can't see anyone but you

Beyond them is another set of doors to the music room. A Class of '55
Sadie Hawkins Dance flyer is taped to one of the door windows. She steps
over to the other door and looks in. There she sees James and Grace
dancing slowly to the music.

Cut to the cafeteria. There are still a few snakes there. Xander comes
in and looks around.

Xander: Oh, yeah, baby, it's snakalicious in here.

Cut to the landing up the stairs from the student lounge. Willow steps
up to it and looks around nervously.

Cut to Buffy watching James and Grace slowly turn as they dance.

Lyrics: The moon may be high / but I can't see a thing in the sky

When James turns into view again Buffy sees that his face is all rotted.

Lyrics: 'Cause I only have eyes for you

Buffy stares back in open-mouthed shock. James and Grace are suddenly
gone.

Cut to the girls' bathroom. Cordelia digs in her purse for some makeup.
When she looks back up and is about to put some on, the side of her face
with the snakebite suddenly becomes rotten. She screams at the top of
her lungs.

Cut to the landing. Willow sets her candle down on the floor. Below her
the floor suddenly starts to swirl, and a green demonic hand reaches up
and grabs her, pulling her down. She screams for all she's worth, and
grabs the stair railing to keep from being pulled in.

Willow: (screams) GILES!

He hears her screams and comes running.

Giles: WILLOW!

Willow: GILES! GILES!

The pull is too strong, and she loses her grip on the railing.

Giles: WHERE ARE YOU?!

He comes running into the lounge area.

Willow: PLEASE! HELP! HELP ME!

He turns and sees her sinking into the floor. He scrambles up the stairs
to her aid.

Willow: HELP! HELP! HELP! HELP!

He grabs her arms and starts to pull. She screams again as the pit
continues to try to suck her in. Giles lets out a grunt and manages to
slowly lift her out. When she's free of the pit she suddenly snaps into
his arms, and they both go rolling down the stairs.

Cut to the balcony. Buffy puts her scapula around her neck and pulls her
hair out of the back. Suddenly she senses something and stares off into
space. She has a vision of Ms. Newman running out of the hall onto the
balcony being chased by James with his gun.

James: Stop!

Cut to Ms. Newman facing James.

Ms. Newman: Just calm down.

Cut to James shaking the gun at her. It goes off. Cut to Ms. Newman
clutching her chest over the bullet wound. She pulls her hand away and
looks at the blood. Cut to Buffy for just an instant. Cut to James
walking into the music room. Cut to him putting on a record. Cut to him
crying. Cut to him raising the gun to his head. Cut to him crying again
as he pulls the trigger. Cut to Buffy on the balcony. James comes up to
her with a rotted face and grabs her by the arms.

James: Get out!

The vision of him fades quickly, and she takes a few steps back.

Cut to the girls' bathroom. Cordelia is panting with fear, covering her
face with her hands. She looks into the mirror again and sees that her
face is suddenly normal again. She pulls her hands away, takes a closer
look and begins to calm down a bit.

Cut to the lounge. Giles gets up and goes up a few steps to make sure
that the pit is gone. He comes back down to Willow.

Giles: Are you all right?

Willow: (still frightened) Giles, (shakes her head) Jenny could never
be this mean.

Giles: (glances up at the landing) I know. (sits) It's, it's not her,
is it?

Willow: I'm sorry.

The town clock begins to strike midnight.

Willow: Oh, God. Oh.

She scrambles back up to the landing to light the candle. He follows.

Giles: Careful up here!

Cut to the girls' bathroom. Cordelia is nervous but ready with her
candle and lighter.

Cut to the balcony. Buffy strikes a match and lights her candle.

Cut to the landing. Willow struggles with her lighter. The flame won't
ignite. Giles crouches down, takes it from her and lights the candle.

Willow: I shall confront and expel all evil.

Cut to the girls' bathroom. Cordelia lights her candle.

Cordelia: I shall *totally* confront and expel all evil.

Cut to the cafeteria. Xander sits on a table with his lit candle before
him. He has his legs crossed, hands folded and eyes closed as if in
prayer.

Xander: Out of marrow and bone...

Cut to the balcony. Buffy lights her candle.

Buffy: Out of house and home... never to come here again.

Cut to the landing. Giles and Willow look around. Nothing is happening.
Cut to the cafeteria. Xander opens his eyes. Nothing happens there
either. Cut to the bathroom. Cordelia looks around also. All seems
quiet. Cut to the balcony. Buffy watches as a breeze blows out her
candle. She looks in the direction of the gust. Cut to the landing. The
candle there has been blown out, too. Giles and Willow exchange a look.
Cut to the cafeteria. Xander's candle is out also. He looks around
nervously. Cut to the girls' bathroom. Cordelia watches the smoke drift
from the glowing wick. Cut to the lounge. Giles and Willow come down the
stairs and look down the hall. They hear a faint buzzing. It steadily
gets louder. At the far end of the hall they see a dark swarm of wasps
coming toward them.

Giles: Oh, my God!

They both break into a dead run. As they round a corner Buffy and
Cordelia join them from another hall.

Giles: You all right?

Xander comes running out of the cafeteria and keeps pace. They reach the
far end of the hall where the doors are jammed shut.

Buffy: Get back!

Giles backs off, and Buffy kicks the door open, shattering the glass.
They all immediately run out. The wasps are right behind them. When they
reach the street Xander looks back and stops.

Xander: Check it.

They all stop and turn to look as well.

Xander: I'd say school's out for good.

They all stare in amazement. Giles takes off his glasses. The wasps have
arranged themselves in a wall around the school so that nothing can get
in or out.

Cut to the living room at Buffy's house. She leans against the wall.
Giles and the others are seated around the coffee table. He pours some
tea for himself. There is also a pot of coffee for the others.

Giles: The good news is none of you girls were shot. Well, we've
established, based on all the parallels and-and-and Buffy's visions,
that it's James' spirit.

Willow: So what do we do, Giles? About James.

Giles: Well, he's obviously reliving the night of the Sadie Hawkins
Dance when he killed Ms. Newman. It-it's-it's common enough for a spirit
to do this, to... recreate a, a tragedy.

Cordelia: (munches a cracker) Hey. If Sunnydale High School shuts down
forever, do we automatically graduate?

Xander: (ignores her) But why? What does he want? (thinks again about
Cordelia's question) Actually, that's an interesting point.

Giles: He's, he's trying to... resolve whatever issues are keeping him
in limbo. W-w-what exactly those are, I'm not...

Buffy: (interrupts) He wants forgiveness.

Giles: (leans back) Yes. (gets up) I imagine he does. (goes to her) But
when James possesses people, they act out exactly what happened that
night. So he's experiencing a form of purgatory instead. I mean, he's,
he's doomed to, to kill his Ms. Newman over and over and over again,
and... forgiveness is impossible.

Buffy: Good. He doesn't deserve it.

Giles: To forgive is an act of compassion, Buffy. It's, it's not done
because people deserve it. It's done because they need it.

Buffy: No. James destroyed the one person he loved the most in a moment
of blind passion. And that's not something you forgive. No matter why he
did what he did. And no matter if he knows now that it was wrong and
selfish and stupid, it is just something he's gonna have to live with.

Xander: He can't live with it, Buff. He's dead.

She just looks back at them all for a moment, then stalks off into the
kitchen.

Cordelia: Okay. Overidentify much? (munches her cracker)

Cut to the kitchen. Buffy comes in. She has her hands in her pockets and
finds a folded sheet of paper. She pulls it out and unfolds it. It's a
Class of '55 Sadie Hawkins Dance flyer. She puts down the flyer and
hears a faint male voice.

Voice: I need you.

She goes out the kitchen door.

Cut to the living room. Willow gets up from her chair.

Willow: So what do we do next? Do we go in again?

Giles: Well, not now. No, the, uh... the spirit is too angry, too, too
powerful. No, we have to work out exactly how and, and if this thing can
be defeated.

Cut to the school. It is still surrounded by the swarm of wasps. Buffy
walks up to it anyway. The swarm parts to let her in. When she reaches
the doors they open for her, and the swarm closes the gap behind her.

~~~~~~~~~~ Part 4 ~~~~~~~~~~

The kitchen at Buffy's house. Willow comes in looking for her.

Willow: Hey, Buffy, are you...

See sees the flyer lying on the island and picks it up.

Willow: Oh, God. Giles! (he comes in) She went back.

Cut to the school. They all stand in front of it looking at the swarm.

Xander: So what now? Not even a mega-vat of Raid's gonna do the trick
here.

Cordelia: I don't get it. Is she trying to be a big loner hero or
something?

Giles: No. I believe she's under the spirit's thrall. He's, he's
calling her.

Cordelia: But why?

Giles: James needs her to re-enact everything that happened on the
night that he, he killed Ms. Newman. He wants to change things, make,
make a happy ending.

Willow: But it can't ever happen! It always ends the same, which means
Buffy just went in there to get shot, Giles.

Giles: Yes. But the school's deserted. There's no way for James to...
to play his part. There's, there's no man inside for him to possess.

Xander: So Buffy should be safe until we find a way to get her out.

Willow: In theory, yeah.

Cut inside the school. Buffy walks idly through the halls. She stops by
the trophy case and turns around. Angelus walks in and blocks the
camera's view.

Angelus: Fun fact about wasps.

Cut to Buffy with her back to Angelus.

Angelus: They have no taste for the undead. Not that a sting would do
me any damage, it's just... tonight's special. I wanted to look my best
for you.

Buffy: (quietly) You're the only one. The only person I can talk to.

Angelus: Gosh, Buff. That's really pathetic.

Buffy: (faces him) You can't make me disappear just because you say
it's over.

Angelus: Actually... (approaches her) I can. In fact... I just want you
to be able to have some kind of normal life. We can never have that,
don't you see?

Buffy: I don't give a *damn* about a normal life! I'm going crazy not
seeing you. I think about you every minute.

He raises his hand to her cheek. Cut to 1955. Grace puts her hand on
James' cheek. He looks down sadly.

Ms. Newman: I know. But it's over. It has to be!

She turns around and starts to leave. He looks up again and starts to
chase after her. Cut to 1998. Buffy chases after Angelus.

Buffy: (angrily) Come back here! We're not finished!

She grabs him by the arm and turns him around to face her.

Buffy: You don't care anymore, is that it?

Angelus: (sobbing) It doesn't matter, it doesn't matter what I feel.

Buffy: Then tell me you don't love me!

Cut to 1955.

James: Say it!

Ms. Newman: Is that what you need to hear? Will that help? I don't.

Cut to 1998.

Angelus: I don't. Now let me go. (tries to go)

Buffy: No. A person doesn't just wake up and stop loving somebody!

Cut to 1955. Grace looks at James. He takes a step back, raises a
revolver, pulls the hammer back and aims it at her. Cut to 1998. Angelus
looks at the gun and then at Buffy, frightened.

Buffy: Love is forever. I'm not afraid to use it, I swear! If I can't
be with you...

Angelus: Oh, my God!

He turns around and starts running out of the hall toward the balcony.
Cut to 1955. Grace runs from the hall.

James: DON'T WALK AWAY FROM ME...

Cut to 1998.

Buffy: ...BITCH!

Angelus runs out of the hall. She runs after him. Cut to 1955. James
runs after Grace. Cut to 1998. Angelus barges through the door out onto
the balcony.

Buffy: Stop it! (comes out the door) Stop it! Don't make me!

He stops next to the balcony railing.

Angelus: (breathing heavily with fear) All right. Just... (turns
around)

Cut to 1955. Grace turns around to face James.

Ms. Newman: You know you don't want to do this. Let's both... just calm
down. Now give me the gun. (holds out her hand)

James: Don't. Don't do that, damn it!

Cut to 1998.

Buffy: Don't talk to me like I'm some stupid...

The gun goes off. Angelus flinches from the wound. Cut outside the
school. Giles and the others hear the gunshot. Willow draws a worried
breath. Cut to the balcony. Angelus has his hand clutched to his chest.
He pulls it away and sees the blood. He looks up at Buffy. She stares
back in open-mouthed shock at what she just did.

Angelus: James.

Cut to 1955. Grace goes into shock from the bullet wound and begins to
fall backward. She tumbles over the balcony railing down to the base of
the stairs below

Kikavu ?

Au total, 98 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

ginabella5 
20.07.2017 vers 05h

Mariah 
03.07.2017 vers 20h

Annaelle19 
08.06.2017 vers 13h

Ali3nBrain 
14.05.2017 vers 13h

Aishling 
02.05.2017 vers 22h

ViePhoenix 
15.04.2017 vers 20h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Ceci ou Cela ?
Aujourd'hui à 19:42

Survivor
Aujourd'hui à 13:16

Le Pendu
Aujourd'hui à 12:31

Qui est-ce ?
Hier à 12:18

Weird Science
Hier à 15:21

Silk Stalkings
Hier à 15:20

Monk
Hier à 15:20

Prime Suspect
Hier à 15:20

Leap Year
Hier à 15:18

Royal Pains
Hier à 15:18

Supergirl
Hier à 15:18

Renegade
Hier à 15:17

HypnoChannel recrute, rejoins l'équipe de notre chaîne YouTube
Actualités
Girlfriends | Anthony Head dans une nouvelle série

Girlfriends | Anthony Head dans une nouvelle série
Anthony Head rejoint le casting de la mini-série anglaise 'Girlfriends', attendue sur la chaîne ITV....

2017 ESSENCE Festival

2017 ESSENCE Festival
Le 1er juillet, Bianca Lawson était à la 2ème journée du festival 2017 du magazine ESSENCE...

43rd Annual Saturn Awards

43rd Annual Saturn Awards
Clare Kramer s'est rendue à la 43ème édition des Saturn Awards, cérémonie qui récompense le cinéma...

Changeland | Seth Green réalise son premier film

Changeland | Seth Green réalise son premier film
Seth Green va ajouter une nouvelle corde à son arc puisqu'en plus d'être acteur et producteur,...

'Cars 3' Premiere

'Cars 3' Premiere
Nathan Fillion s'est rendu à l'avant-première du 3ème volet du film d'animation 'Cars', dernière...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Quelle autre série créée par Joss Whedon préférez-vous ?

Total : 35 votes
Tous les sondages

Partenaires premium
HypnoChat

Visiteur 8841651 (21:10)

quoi

Visiteur 8841651 (21:10)

qui a regardé la série weeds

Visiteur 4359155 (21:13)

Non jamais

Visiteur 2011736 (21:13)

Jamais

Visiteur 4359155 (21:13)

Bonsoir à tous

Visiteur 8377701 (11:21)

Bonjour

Visiteur 7673421 (14:42)

Slt

Visiteur 5410844 (15:04)

bonjour tout le monde pour ceux qui adore castle cest sur la chaine 2 en se monent

Visiteur 9874260 (16:06)

Bonjour je ne trouve pas de quartier sur Quantico c'est normal ou pas ?

Minamous (16:10)

Bonjour, le quartier Quantico n'existe pas, mais il y a la fiche série qui est dispnible sur la citadelle

Visiteur 9874260 (16:13)

Oui, je vois, merci mais il existera un jour ou non ?

Minamous (16:30)

Alors ça, seul l'avenir nous le dira, mais tu peux aller sur le topic "demande d'ouverture de quartiers" et manifester ton envie de voir un quartier

Minamous (16:30)

Il y a déjà eu plusieurs messages, ça pourra permettre de motiver une future équipe

Visiteur 9874260 (16:34)

Merci ! Pour ça je suis obligé de m'inscrire mais je suposse qu'il faut des conditions spéciales...

Visiteur 9874260 (16:34)

Et avoir un compte...

Minamous (17:26)

Oui, il y a des conditions spéciales à respecter, tu pourras les trouver sur la page "séries" puis "nouveaux quartiers"

Minamous (17:27)

néhsite pas à découvrir la citadelle pour le moment, te ballader et découvrir son fonctionnement

Locksley (17:28)

Des conditions pour ouvrir un quartier, oui en effet. Mais pas de conditions pour s'inscrire sur HypnoSeries, c'est rapide et gratuit

Visiteur 9874260 (17:53)

Merci ! Je suis en train de lire la page des nouveaux quartiers et regarder les conditions à part l'âge, je ne répond à aucun des critères lol

Visiteur 9874260 (17:56)

pas d'appel en candidatures non plus

Locksley (17:57)

LOL c'est logique car tu n'es pas encore inscrit et donc tu ne maîtrises pas encore tous les rouages de la citadelle pour être immédiatement admin.

Locksley (17:58)

Mais HypnoSeries est participatif donc tu pourrais tout à fait participer à un nouveau quartier, aider à le développer, etc...

Visiteur 9874260 (17:58)

C'est clair, je ne suis pas sure de tout comprendre même quand je lis

Locksley (17:59)

Exact, Morpheus ne fait vraiment rien en ce moment, c'est une honte

Visiteur 9874260 (17:59)

Faut d'abord que j'arrive à comprendre un minimum le fonctionnement...

Locksley (17:59)

tu serais aidé, nous avons des tutos très complets et surtout des membres ravis de guider les premiers pas des nouveaux inscrits

Visiteur 9874260 (18:04)

Oui, merci !

Locksley (18:12)

De rien et peut-être à bientôt parmi nos membres ! Tu devrais te lancer, tout est assez intuitif en fait

Visiteur 7236 (18:24)

Qui a me snap de amy

Visiteur 7236 (18:28)

Qui a le snap de amy

arween (12:54)

Bonjour à tous ! Le nouveau sondage de The Night Shift vous invite à choisir le docteur que vous verrez bien au San Antonio Memorial.

arween (12:54)

Venez choisir votre docteur préféré !

albi2302 (19:53)

La nouvelle animation de Timeless vous attend ! Venez vous amuser tout en faisant un peu d'histoire !

serieserie (08:38)

Vous avez un enfant dans votre série? il est fort probable qu'il soit en dans L'Enfant du diable sur Lucifer! Venez voter!

choup37 (11:20)

Nouveau sondage spécial arrivée de la (oui la!) 13ème Docteur sur le quartier Doctor Who!

Visiteur 2846505 (18:03)

salut ça va ?

Visiteur 3202334 (21:09)

bonjour, j'aimerais savoir si quelqu'un peut me dire ou trouver la saison 4 en français

Visiteur 3202334 (21:11)

de the Originals

Merlinelo (22:50)

Désolé, on ne parle pas de streaming sur ce site ;-)

Merlinelo (22:51)

Le quartier Orphan Black a un nouveau design! Les commentaires sont les bienvenus.

Merlinelo (22:51)

Aussi, les fans sont invités à voter au nouveau sondage sur la saison 5. Merci à tous et bonne soirée

grims (07:14)

Coucou à tous ! le quartier vikings vous attends pour voter à la photo du mois !

grims (07:15)

Et à l'occasion de l'hypnocruise deux animations vous sont proposées ! la chasse à la corne et un concours wallpaper !

grims (07:18)

Seulement 1 participante pour le concours wallpaper sur le quartier Vikings qui l'accompagne ?

CastleBeck (11:57)

Dernier jour pour envoyer vos voeux d'anniversaire pour le concours This Is Us. Pas besoin de connaitre la série. Texte d'au plus 100 mots. Merci

ObikeFixx (10:34)

Plus que ce week-end pour voter pour la catégorie "Meilleur acteur" des Nathan James Awards sur le quartier The Last Ship. N'hésitez pas

CastleBeck (13:19)

N'hésitez pas à venir voter pour le concours d'écriture de This Is Us. Les textes sont cours, vous avez le temps de tout lire! Merci!

juju93 (11:45)

Vous avez une fibre artistique ? Venez l'exprimer en votant au sondage de The L Word. Absolument pas besoin de connaître la série. Merci.

noemie3 (18:45)

Si vous avez deux minutes, n'hésitez pas à passer sur Wildfire et Private Practice, où deux sondages vous attendent

clark77 (19:55)

Faîtes le plein de news sur le quartier Smallville ! Les acteurs de la série font leur grand retour

Flora12 (11:24)

Sondage et photo du mois sur le quartier Revenge, venez nombreux !

felicity22 (21:15)

Message deleted by albi2302

albi2302 (21:18)

556

elementary (10:36)

salut

Rejoins-nous sur HypnoChat

L'inscription au site n'est pas obligatoire mais te permet de changer ton pseudo