VOTE | 370 fans |

#217 : La boule de Thésulah

Titre VO : Passion
Titre VF : La boule de Thésulah
Diffusion US : 24/02/1998
Diffusion FR : 13/02/1999
Scénario : Ty King
Réalisation : Michael E.Gershman


Résumé Court : Angel laisse des dessins dans les chambres de Buffy et de ses amis pour leur montrer leur vulnérabilité face à lui.

Pendant que Giles s'affaire à découvrir un rituel pour l'empêcher de pénétrer chez eux, Jenny Calendar cherche à traduire un vieux sortilège bohémien, susceptible de redonner son âme à un vampire...

Plus de détails

Angel laisse des dessins dans les chambres de Buffy et de ses amis pour leur montrer leur vulnérabilité face à lui.
Pendant que Giles s'affaire à découvrir un rituel pour l'empêcher de pénétrer chez eux, Jenny Calendar cherche à traduire un vieux sortilège bohémien, susceptible de redonner son âme à un vampire...

LA BOULE DE THELUSAH

Le Bronze. La caméra fait un plan de la piste de danse à partir de la passerelle située au plafond. Elle descend sur la foule. Les gens dansent sur le rythme lent et sensuel de la chanson "Never an Easy Way" jouée par Morcheeba.
Plan de la foule, à partir de l'étage inférieur. Buffy et Alex dansent ensembles, et échangent quelques mots tout en bougeant. Derrière eux, Cordelia et Willow sont assises à une table et bavardent.
Un homme passe devant la caméra et quand il part, Angelus apparaît. Il se tient près des escaliers. On entend sa voix raconter le poème tout au long de la scène.
Angelus: La passion.
Angelus: Elle se cache au plus profond de nous même.
Angelus: Elle fait semblant de dormir...
Angelus: ...elle attend son heure.. Et d'un seul coup, alors qu'on ne s'y attend plus...
Angelus: ...elle se réveille...
Angelus: ...elle ouvre ses mâchoires et elle ne nous lâche plus.
Plan de l'allée, à l'extérieur. Willow et Buffy sortent du Bronze. Buffy tient le bras de Willow. Cordelia et Alex sont derrière elles bras dessus, bras dessous.
Ils passent à côté d'un homme et d'une femme qui apparemment s'embrassent. La caméra s'arrête sur le couple.
L'homme lève la tête. Il s'agit d'Angelus qui vient de finir de se nourrir du sang de la fille. Il laisse tomber le cadavre de la victime par terre. Il marche dans l'allée, laissant le corps sur le sol, et regarde Buffy et ses amis s'en aller, complètement inconscients de la présence d'Angelus. Il reprend son visage d'humain et commence à les suivre.
Plan de l'intérieur de la chambre de Buffy, à travers la fenêtre. Buffy contourne son lit et passe devant la fenêtre. Elle jette un oeil à l'extérieur à travers les stores. Satisfaite de ne voir personne, elle se rend à son armoire et défait la fermeture de sa robe.
Plus tard, dans la chambre. Buffy est à présent en pyjama. Elle règle l'alarme de son réveil et se couche dans son lit. Elle tend le bras et éteint la lampe sur la table de nuit. La caméra fait un plan de Buffy et tourne sur la gauche de façon à ce que la fenêtre apparaisse dans le champ visuel. Angelus se tient devant et observe Buffy.
Un peu plus tard, dans la chambre. La caméra fait un plan rapproché de Buffy qui est endormie. Une ombre apparaît sur le lit et une main caresse les cheveux de Buffy. La caméra montre la personne, il s'agit d'Angelus, assis au bord du lit et observant Buffy. Il continue de raconter son poème tandis que la caméra recule, et fait un panorama d'Angelus assis à côté de Buffy qui dort paisiblement.
Angelus: La passion nous entraîne... nous pousse... et finit par nous imposer sa loi. Et nous lui obéissons. Que pouvons nous faire d'autre?
La chambre de Buffy, le lendemain matin. La caméra passe du pied du lit à son visage. Elle s'étire et se réveille. Elle ouvre les yeux pour regarder son réveil, mais son regard se fixe sur une enveloppe posée sur l'oreiller à côté de sa tête. Elle prend l'enveloppe et s'assoit. Elle l'examine, l'ouvre et en sort un papier blanc qu'elle déplie. Elle n'en croit pas ses yeux. Plan du papier. Il y a un dessin d'elle en train de dormir.
Buffy: Il était dans ma chambre.
Plan de la bibliothèque. Giles est derrière le comptoir et vérifie plusieurs livres. Buffy passe à côté de lui en se dirigeant vers la table et il la regarde.
Giles: Qui?
Buffy: Angel. Il est venu dans ma chambre cette nuit.
Il sort du comptoir et la suit. Alex et Cordelia sont aussi présents.
Giles: Tu es sûre?
Buffy: Absolument. Quand je me suis réveillée j'ai trouvé un dessin à coté de moi sur mon oreiller. (croise les bras)
Alex: Ce ne serait pas un coup de ton ange gardien?
Cordelia: Attendez, je croyais que les vampires n'entraient chez vous que si vous les aviez invités?
Giles: Oui, mais, s'ils ont été invités, ne serait-ce qu'une fois, ils retrouvent le chemin.
Buffy baisse les yeux, et regarde Alex pendant qu'il parle.
Alex: Alors là, les filles, je ne suis pas mécontent. Ca devrait vous apprendre à ne pas inviter n'importe quel mec dans votre chambre.
Cordelia: (réalise) Oh, mon dieu! (regarde Alex) Je l'ai déjà invité dans ma voiture. (regarde Giles) Alors s'il est venu une fois, il peut venir quand il veut?
Alex: A mon avis, t'es bonne (Cordelia se tourne vers lui) pour les emmener lui et ses potes vampires faire un tour en voiture et crois moi, c'est pas le genre à se refuser une bonne partie de rigolade.
Cordelia détourne son regard, écoeuré.
Buffy: Giles, il n'y aurait pas une formule magique pour lui retourner son invitation? Quelque chose du style 'tenue obligée, défense d'entrer', ce genre de chose?
Cordelia: Et qui marcherait aussi pour la voiture?
Giles: Oui, peut être, je, je vais chercher.
Alex: (saute de sa chaise) Bonjour!
Ils regardent tous derrière eux et voient Jonathon et une fille entrer dans la bibliothèque.
Alex: Hey, on vous a jamais appris à frapper avant d'entrer?
Jonathon: On vient chercher de la documentation. Sur Staline.
Alex: Vous vous croyez où? Dans une bibliothèque?
Giles: Mais c'est une bibliothèque, Alex.
Alex: Depuis quand?
Giles: (à Jonathon) Oui, entrez, c'est, troisième rangée, en haut. (indique d'un signe de la main) Au rayon histoire.
Jonathon: Merci.
Lui et la fille passent à coté du gang, montent les escaliers et vont chercher leur livre. Les autres les regardent jusqu'à ce qu'ils disparaissent entre les étagères. Alex indique la porte de la bibliothèque. Lui et Cordelia ramassent leurs affaires et commencent à sortir. Giles regarde Buffy, confus, mais il les suit.
Giles: Quoi... (Buffy lui lance un regard) Oh!
Jonathon sort des étagères.
Jonathon: Vous avez dit que c'était où déjà... (voit qu'ils sont partis) Où ils sont?
Plan du couloir. Alex et Cordelia marchent devant Buffy et Giles.
Giles: Si je comprends bien, Angel a décidé de ne pas te lâcher et de passer à la vitesse supérieure?
Cordelia: Parce qu'il a déposé un dessin sur son oreiller? A mon avis, si c'était ça, il l'aurait étranglée ou étouffée pendant son sommeil ou, ou bien trancher une oreille. (tout le monde la regarde) Ben quoi? J'essaie juste de vous aider.
Ils marchent à présent le long de la colonnade.
Giles: Oui. (à Buffy) Bon, c'est une stratégie tout à fait classique pour essayer de se débarrasser de ses adversaires. Tu sais, i-i-il essaie de, de te provoquer de, de te tourner en dérision. De te harceler pour te pousser à la faute.
Alex: (se retourne vers Giles) Bah oui, c'est le (chantonne) bisque-bisque rage, avant la bataille.
Giles: Oui, A-Alex, une fois de plus tu as réussi à réduire un concept compliqué à sa forme la plus élémentaire. (Alex sourit)
Buffy: Giles, Angel m'a dit une fois que lorsqu'il était obsédé par Drusilla, la première chose qu'il avait fait c'était de tuer sa famille.
Alex: (s'arrête de marcher et la regarde) Ta maman.
Buffy: Eh oui. Je me sens obligée de lui dire quelque chose. (s'assoit sur un petit muret et regarde Giles) La vérité?
Giles: (s'approche d'elle) Oh non, non. I-il ne faut pas faire ça.
Alex: Oui, plus il y aura de monde à connaître notre secret et moins on aura la possibilité de s'en sortir.
Buffy: Il faut absolument que je lui parle. Il faut qu'on s'occupe d'elle. Giles, Angel connaît les codes d'accès pour pénétrer chez moi et malheureusement je ne serai pas toujours là pour la protéger.
Giles: (irrité) Je te l'ai dit, je vais trouver un protocole.
Buffy: Et je suis censée faire quoi avant le protocole?
Cordelia: C'est simple. Toi et ta mère je vous invite à venir faire un tour avec moi en voiture.
Giles: Oui. Buffy je, je comprends ton inquiétude, mais il est indispensable que tu gardes la tête froide dans tout ça.
Buffy: Alors ça c'est facile à dire. Angel ne s'est pas introduit dans votre chambre cette nuit.
Giles: Je conçois que ce soit très dur pour toi. (Buffy lui lance un regard) Je peux l'imaginer. Mais en tant que Tueuse, tu, tu as le devoir de ne jamais être esclave de tes passions. Il ne faut pas qu'Angel puisse te toucher. Méfie toi, il va te provoquer de toutes les manières possibles.
Buffy: Alors vous me conseillez de l'ignorer dans l'espoir que peut être il m'oubliera?
Giles: Heu, c'est un peu ça, oui.
Alex: C'est un comble. Buffy a réussi à échapper à 'vous avez réduit un concept compliqué à sa forme la plus élémentaire'.
Giles et Buffy tournent la tête vers lui.
Alex: Deux poids, deux mesures.
Plan de la classe informatique de Jenny.
Jenny: N'oubliez pas, il me faut vos exercices de tableur pour la fin de la semaine.
La sonnerie retentit et Jenny se dirige derrière son bureau.
Jenny: Oh, et je veux que vous me les tiriez sur imprimante et aussi une copie sur disquette. Merci.
Elle baisse les yeux sur son bureau pendant une seconde, puis les relève et lève la main vers Willow pour attirer son attention.
Jenny: Willow.
Willow: (s'approche du bureau) Oui?
Jenny: Heu, il est possible que je sois en retard demain. Tu te sentirais capable de me remplacer cinq minutes?
Willow: (sourit) Ah oui? Moi? A votre place? Oh oui!
Jenny: Parfait.
Willow: (inquiète) Attendez. Que dois je faire s'ils ne reconnaissent pas mon autorité? Ou qu'ils essaient de me convaincre que vous les laissez toujours partir avant l'heure? Et s'il y a une simulation d'incendie? Il y aura peut être un incendie?
Jenny: (de façon rassurante) Willow, tout va bien se passer. J'essaierai de ne pas être trop en retard.
Willow: (plus calme) D'accord. D'accord. Dans ce cas ça ira. (sourit) Je pourrai même leur donner des heures de colle. Ou les faire tourner en bourrique.
Buffy et Giles apparaissent à la porte.
Buffy: Salut, Willow.
Jenny et Willow tournent la tête vers elle.
Jenny: Ah, Buffy. Rupert.
Giles baisse son regard.
Buffy: (ignore Jenny) Willow, je croyais que je pouvais compter sur toi. Je pensais assister à un cours mais je ne savais pas dans quelle salle.
Willow regarde Jenny furtivement et commence à sortir de la classe.
Willow: (à Buffy) Je suis désolée. Je devais lui parler. C'est un professeur et on doit le respect aux professeurs, (elles sortent de la classe) même à ceux qui font des remplacements...
Giles entre dans la salle, les mains dans les poches.
Jenny: Comment ça va?
Giles: Oh, pas trop bien à vrai dire. Angel a perdu son âme et a recouvré son sens de l'humour.
Jenny: Ca n'augure rien de bon. (croise les bras)
Giles: Oui. Il est allé dans, dans la chambre de Buffy. Je dois trouver un protocole pour, pour l'empêcher de recommencer.
Elle prend un vieux livre posé sur son bureau.
Jenny: C'est pour toi. (le tend à Giles) J'ai lu différentes choses depuis la transformation d'Angel. (croise ses bras) Je ne pense pas que tu aies celui la.
Giles: Merci. (le feuillette)
Jenny: Et Buffy, comment va-t-elle?
Giles: (ferme le livrer) A ton avis?
Jenny: (détourne son regard de Giles) Je sais que tu te sens trahi.
Giles: Oui. Rien de plus normal, à mon sens, c'est une conséquence de la trahison.
Jenny: (regarde son bureau) Rupert... J'ai été élevée par le peuple qu'Angel a fait le plus souffrir. (regarde Giles) Mon devoir envers eux passe avant tout, c'est ce qu'on m'a enseigné. J'ai, je ne suis pas venue ici faire du mal, (détourne le regard) et s-si j'ai menti c'est parce qu'à mes yeux c'était la seule chose à faire. Je ne savais rien de ce qui se passerait. Je ne savais pas que j'allais tomber amoureuse de toi.
Elle s'interrompt un moment et lève les yeux sur Giles. Ils échangent un regard puis elle tourne la tête.
Jenny: Bravo. Je crois que je n'aurais pas du dire ça.
Giles: Tu en es sûre?
Jenny: (le regarde) Je ne veux plus avoir à te mentir. Je n'ai aucune arrière pensée. Ce que je désire par dessus tout c'est me réconcilier avec toi.
Giles: Je comprends. Mais tu n'as pas besoin de me le demander.
Elle le regarde avec compréhension. Il lui sourit et lève le livre.
Giles: Merci pour le bouquin.
Il se retourne et sort de la classe. Elle l'observe s'en aller.
Plan de la salle à manger dans la maison de Buffy. Elle et sa mère son en train de dîner. Buffy ne touche pas à la nourriture. Joyce pose sa fourchette et se penche en avant vers Buffy.
Joyce: D'accord. Qu'est ce qui ne va pas?
Buffy: (regarde sa mère) Rien du tout. (regarde son assiette)
Joyce: Allons chérie. Tu sais que tu peux tout me dire. (Buffy la regarde) J'ai lu tout ce que l'on peut trouver sur les ados. Rien ne peut me surprendre.
Buffy pose sa fourchette, place ses mains sur ses genoux et regarde Joyce.
Buffy: Tu te souviens de ce garçon Angel?
Joyce: Angel heu, heu... (pense) c'est l'étudiant qui te prenait en cours particuliers en histoire?
Buffy: Oui, c'est ça. Eh bien il... et, heu... (baisse les yeux et murmure) Heu, oh... (regarde Joyce) Je suis sortie avec lui. Oui mais, pas longtemps. Et aujourd'hui on a recommencé à se voir tous les deux.
Joyce: (sourit) Je termine l'histoire. Il a changé. C'est plus du tout le même garçon qu'avant.
Buffy: (sourit nerveusement) Oui, t'as raison. (perd son sourire) Ce que je veux dire... depuis que, qu'il a changé, il a tendance à me suivre partout où je vais. I-il a du mal à me quitter.
Joyce: (inquiète) Ma chérie, est ce qu'il a fait quoi que ce soit qui...
Buffy: Oh non! Non, non, non, je dis pas ça. Heu, il attend pendant des heures de me voir. Il m'envoie des petits mots, oh rien de grave mais, (Joyce la regarde, inquiète) mais pour l'instant j-je veux plus le voir. S'il vient jusqu'ici c'est moi qui lui dirai mais, toi ne le laisse pas entrer. Je te le demande.
Plan de la chambre de Willow. Elle est en pyjama, et marche dans la pièce, le téléphone à l'oreille.
Willow: Je suis d'accord avec Giles. Tu dois tenir bon et tu ne dois pas te laisser avoir par Angel. (se dirige vers son bureau) Je crois qu'il essaie tout simplement de te faire commettre une imprudence. (ferme son ordinateur portable) Je te jure, parfois les hommes agissent comme de vrais imbéciles. Qu'ils soient morts ou vivants. (s'approche de son aquarium)
Buffy: J'espère surtout que Giles va trouver sa formule magique très vite.
Plan de Buffy assise sur son lit, aussi en pyjama, et parlant au téléphone.
Buffy: Je sais que je dormirai mieux dés que... dés que ce sera possible.
Plan de Willow qui verse de la nourriture à ses poissons.
Willow: Bien sûr il va y arriver. C'est l'homme de la situation. D'ici là repose toi et ne te fais surtout pas de soucis.
Elle voit quelque chose sur son lit. Plan de Buffy.
Buffy: Bah quoi?
Plan de Willow.
Buffy: Willow?
Willow bloque son téléphone entre sa joue et son épaule et prend l'enveloppe posée sur le lit.
Buffy: Willow?
Willow se retourne vers son aquarium. La caméra la suit et passe derrière l'aquarium. Plan de Willow à travers l'eau de l'aquarium. Elle ouvre l'enveloppe et trouve une ficelle à l'intérieur. Elle tire dessus et ses poissons, accrochés à la ficelle les uns derrière les autres, sortent de l'enveloppe. Willow laisse tomber son téléphone par terre.
Plan de la chambre de Buffy, plus tard. Elle et Willow sont assises sur le lit. Derrière elle, plusieurs gousses d'ail sont accrochées au mur. Willow a un pieu dans la main qu'elle remue nerveusement.
Willow: Merci de m'avoir permis de venir, Buffy. Surtout si tard alors que demain il y a cours.
Buffy: Aucun problème. Je suis désolée pour tes poissons.
Willow: Oh, c'est pas grave. On n'avait pas encore de relations approfondies. C'est la première fois que je trouve que mes parents ont eu raison de ne pas m'offrir un petit chien.
Buffy: C'est étrange... Chaque fois qu'il se passe quelque chose de bizarre, mon premier instinct est de courir vers Angel. Je peux pas croire que ce soit la même personne. Il est complètement différent du garçon que j'ai connu. (regarde Willow)
Willow: Tu as raison, sauf que...
Buffy: Sauf que?
Willow: (regarde Buffy) Tu es la seule à exister dans ses pensées.
Buffy baisse son regard sur ses mains.
Plan de l'entrepôt de Spike. Il est dans sa chaise roulante, à un bout de la table. Drusilla apparaît derrière lui, un chiot dans les mains.
Drusilla: Je t'ai apporté quelque chose. Pauvre choux. Ses maîtres sont morts. (rejoint Spike) Sans rien dire... (lui sourit) Elle est orpheline. Elle est belle, hein? (Spike la regarde) Hmm? (passe sa main sous la veste de Spike et lui caresse la poitrine) Je l'ai apportée pour te faire plaisir... (tire sur la veste de Spike) et te redonner le moral. (lève le chiot) Et je lui ai donnée un nom... Rayon de soleil! (présente le chiot à Spike) Ouvre la bouche. (il tourne la tête) Ohh. Mon amour, tu dois manger quelque chose pour que tu puisses reprendre des forces. Gentil. (montre le chien) Rrrrr, ouvre la bouche pour maman.
Spike: Je ne supporte plus que tu me nourrisses comme un enfant, Drusilla. (roule autour de la table)
Angelus: (arrive) Et pourquoi non? Elle te fait prendre ton bain, elle te promène en petite voiture, elle te change comme un enfant.
Drusilla: Oh, Angel. (il lui sourit) Où est ce que tu étais? Le soleil est déjà levé et tu sais combien il peut faire mal. (regarde Spike) On s'inquiétait.
Spike: Pas le moins du monde.
Drusilla: Il faut lui pardonner, Angel. Il est un peu grincheux ce soir. C'est parce qu'il est pas sorti depuis longtemps.
Angelus: Je te promets de t'emmener la prochaine fois avec moi. Tu sais, ça me permettrait de me garer sur les places pour handicapés.
Spike: Tu es en train d'oublier que tu n'es qu'un invité que je ne supporte plus chez moi.
Angelus: (s'approche un peu plus) En tant qu'invité, (se penche vers lui) est ce qu'il y aurait quelque chose que je pourrais faire... quelque chose... que je ferais pour te rendre service pendant que tu me regardes assis sur ta chaise... (regarde Drusilla) Quelque chose que je n'ai jamais fait devant toi.
Spike: (repousse Angelus avec colère) Ca suffit!
Angelus sourit et ricane. Cela rend Drusilla heureuse, et elle rit. Elle se baisse vers Spike, l'embrasse sur la joue et pose le chiot sur ses genoux. Il prend le chien dans ses bras alors que Drusilla se met à marcher autour de la table.
Drusilla: C'est génial... ils sont deux à se battre pour moi. (s'arrête entre deux chaises) Ca me rend si...
Tout à coup, elle lève les yeux au plafond et se plie en deux de douleur. Angelus semble inquiet.
Spike: Qu'y a-t-il, ma reine?
Drusilla: (se penche à cause de la douleur) L'air. Il est pollué. Quelqu'un... un ancien ennemi cherche de l'aide... (Angelus jette un oeil sur Spike) de l'aide pour détruire notre maison à tous les trois. (s'appuie contre une chaise) Ohhhh...
Plan d'un magasin de magie. La caméra passe devant une étagère sur laquelle sont posés un crâne, un gong placé entre deux cornes, un foetus de cochon mis dans un bocal rempli de formaldehyde, un crabe et d'autres bocaux. Le marchand est en train de mettre les prix sur les produits.
Plan de l'extérieur. Jenny suit la rampe située devant le magasin et descend les marches qui mènent à l'entrée. Plan de l'intérieur du magasin. Elle ouvre la porte et entre à l'intérieur. Le marchand la regarde.
Marchand: Bienvenue. Que puis je pour votre service?
Jenny: (se tourne vers lui) Heu...
Marchand: Filtre d'amour? Poupée voodoo pour vous venger d'un infidèle...
Jenny: (l'interrompt) J'ai besoin d'une boule de Thésulah.
Marchand: Ah, vous êtes dans le métier. Je suis désolé de vous avoir fait mon laïus, c'est la St Valentin et je n'ai que des gens en mal d'amour qui viennent acheter des potions magiques ou du matériel pour se venger d'un amant. (se dirige derrière son comptoir) Ce qui fait que je n'arrête pas de vendre des Ouija et des pattes de lapin. Que voulez vous, ça paie le loyer. (se rend à l'arrière de son comptoir) Au fait, comment vous êtes tombée sur nous?
Jenny: (examine certains objets) C'est mon oncle Enyos qui m'a parlée de vous.
Marchand: (la regarde) Alors vous êtes Jenny. (elle le regarde) Je suis désolé pour votre oncle.
Jenny: Merci.
Marchand: (revient vers elle une boite à la main) C'était un très bon client. Voilà, j'en ai une. (la pose sur le comptoir et l'ouvre) C'est une Thésula véritable. La boule de cristal indispensable dans les rituels des morts vivants. (Jenny met la main dans son sac) J'ai pas eu beaucoup de demande ces derniers temps. (elle sort son porte-monnaie) J'ai vendu la dernière comme presse-papiers l'an dernier. (elle lui tend une carte de crédit) A un couple new-age complètement fan de ce genre de trucs. En tout cas moi, ça m'a permis d'envoyer mon fils à l'université. (remplit le reçu) Je voulais vous dire, vous savez sans doute que la transcription des annales pour le rituel des morts vivants s'est perdue. (lui tend un papier et le reçu) Et sans elle, le texte qu'il nous reste est incompréhensible.
Jenny: Et sans une traduction du texte, la boule de Thésula ne sert plus à rien. (signe) Je sais. (lui donne la copie)
Marchand: Bah si je vous dis ça c'est parce que moi je ne rembourse jamais la marchandise.
Jenny: Entendu. Je travaille sur un programme informatique basé sur un échantillonnage d'écrits qui nous reste pour traduire une liturgie roumaine dans le texte.
Marchand: Ahhh. Je ne peux pas supporter les ordinateurs. Ca me fiche la trouille.
Jenny: Bon, (prend la boite) merci.
Marchand: Je vous en prie.
Elle retire le couvercle de la boite tout en avançant vers la porte.
Marchand: Dites moi... (elle se retourne) Vous allez me dire que c'est pas mes affaires mais, qu'est ce que vous pensez sortir de tout ça? Si vous arrivez à déchiffrer le texte?
Jenny: Je veux faire un cadeau à un ami. (soulève la boule)
Marchand: Quel genre de cadeau?
Elle regarde à l'intérieur de la boule et celle ci commence à briller.
Jenny: Son âme.
Lycée de Sunnydale. Willow et Buffy discutent tout en se dirigeant vers les marches qui mènent à l'entrée de l'école.
Buffy: (inaudible)
Willow: Et où iras tu?
Buffy: En Sibérie.
Alex: (apparaît derrière elles) Mes respects du matin, mesdames. Qu'est ce que vous avez fait hier soir?
Willow: Eh bien nous on s'est fait une pyjama party armées jusqu'aux dents. C'était sympa.
Alex: Oh. Je suis sûr qu'aucune de vous n'a eu la présence d'esprit d'installer une caméra pour immortaliser la soirée.
Willow: Il faut que j'y aille. J'ai un cours à assurer dans à peine cinq minutes et il faut que j'arrive avant les élèves pour fusiller du regard les retardataires. (vois Jenny arriver) Oh non, elle est déjà là. (part) J'ai passé cinq heures à préparer mon cours et tout ça pour des prunes...
Buffy: (voit aussi Jenny) Bon, je te laisse. On se verra en cours.
Elle part en laissant Alex seul et court pour rejoindre Jenny. Elle se met en face d'elle.
Buffy: Bonjour.
Jenny: Bonjour.
Buffy regarde Jenny un moment, puis détourne son regard.
Jenny: Qu'est ce que je dois penser? Tu veux quelque chose?
Buffy: Voilà... Je sais que vous regrettez beaucoup ce qui s'est passé et je voulais vous dire...
Jenny la regarde avec une lueur d'espoir.
Buffy: C'est bon. On continue!
Jenny: (pas surprise) Tu peux compter sur moi.
Buffy: (lève la main) Attendez. Heu... (la regarde) Vous lui manquez. Il me l'a pas dit directement mais je sais que c'est vrai. Et je ne veux pas qu'il se sente seul. Je ne le veux pour personne.
Jenny: Buffy, si j'avais une seule chance de me réconcilier...
Buffy: (l'interrompt) Non... c'est tout. On en parle plus.
Elle part. Jenny l'observe s'éloigner.
Plan du salon. Giles est en train de parler à plusieurs élèves tout en cherchant des prospectus dans sa mallette.
Giles: Oh oui, oui bien sûr. Je suis d'accord. (tend le prospectus aux étudiants) Pouvez vous aller l'afficher?
Etudiant: Bien sûr.
Giles: Oui merci. (voit Buffy arriver) Oh Buffy. Alors, comment s'est passée la nuit?
Buffy: Sans s'endormir, mais il ne s'est rien passé de grave.
Cordelia les rejoint.
Giles: Heu, j'ai trouvé un protocole pour empêcher l'intrusion des vampires.
Cordelia: Oh, dieu merci. J'ai du en parler à ma grand mère hier soir parce qu'elle voulait absolument prendre ma voiture.
Giles: Oui, eh bien l-le rituel est tout à fait basic, à vrai dire, ça consiste à réciter en rythme des couplets versifiés, en brûlant des, des herbes sans oublier de s'asperger d'eau bénite... (se tourne vers le couloir)
Buffy: (commence à le suivre) J'ai tout ce qu'il faut à la maison.
Giles: Oui, oh, il y a aussi les croix...
Plan de la chambre de Willow. Elle cloue une croix près de la porte de son balcon et place le rideau dessus pour la cacher.
Willow: Je vais avoir du mal à faire avaler ça à mon père.
Buffy: Tu crois vraiment que ça l'ennuierait?
Willow: Tu imagines la fille d'Ira Rosenberg en train d'accrocher un crucifix à son mur? Je n'aurais même plus l'autorisation d'aller chez Alex pour regarder un dessin animé.
Buffy: C'est à ce point là?
Elles se dirigent vers le lit. Cordelia examine l'aquarium de Willow.
Willow: J'en ai rien à faire du dessin animé. Mais avec lui au moins on s'amuse. (pose le marteau)
Cordelia: Willow, (se tourne vers elles, bras croisés) es tu consciente qu'il n'y a aucun poisson dans ton aquarium?
Willow pousse un gémissement.
Buffy: Oui, Cordelia, on a lancé un avis de recherche. Appel un soir si tu veux.
Cordelia: Très bien. Je vous remercie. Et à charge de revanche pour la si aimable invitation de ce soir.
Elle prend son manteau posé sur le lit de Willow et voit une enveloppe à côté.
Cordelia: Oh. (la prend) Ca doit être pour toi.
Elle tend l'enveloppe à Willow. Willow regarde Buffy, inquiète, et elle l'ouvre. Quand elle voit ce qu'il y a à l'intérieur, elle donne l'enveloppe à Buffy.
Willow: C'est pour toi.
Buffy déplie le papier et voit le dessin qui représente sa mère en train de dormir.
Buffy: Maman.
Plan de Joyce, dans la Jeep, qui rentre chez elle. Plan de la voiture à partir de la pelouse devant le pavillon. Alors qu'elle se gare, la caméra recule et les jambes d'Angelus entrent dans le champ visuel. Joyce le voit alors qu'elle s'arrête et éteint le moteur. Il s'approche de la porte de la voiture.
Angelus: Mme. Summers, il faut que je vous parle.
Joyce: (sort de la voiture, un sac de provisions dans les mains) Vous êtes Angel.
Angelus: (ferme la porte) Alors Buffy vous a parlée de moi?
Joyce: Elle a demandé à ce que vous la laissiez tranquille.
Angelus: Oh, alors ça je, je ne peux pas.
Joyce: Vous lui faites peur.
Angelus: Vous devez m'aider. (elle se dirige vers l'entrée de la maison) Joyce... (la suit) J'ai besoin de la voir. Vous devez la convaincre. Il n'y a que vous qui puissiez le faire.
Joyce: Ecoutez, (Angelus se met devant elle) je vous demande de la laisser tranquille.
Angelus: Je vous en prie, dites le lui. J'ai besoin d'elle.
Joyce: (le contourne) S'il vous plaît, je, je voudrais rentrer chez moi maintenant.
Elle prend le sac dans une main et essaie de prendre les clés rangées dans son sac à main avec son autre main, mais elle ne peut pas empêcher le sac de provisions de glisser et de tomber par terre. Plusieurs oranges roulent sur le sol. Angelus s'accroupit et les ramasse.
Angelus: Vous ne comprenez pas. (elle trouve ses clés) Je vais mourir sans Buffy. Et elle va mourir sans moi.
Joyce: Vous la menacez?
Angelus: Pitié... Pourquoi m'a t elle fait ça?
Joyce: J'appelle la police cette fois.
Elle se précipite vers la porte. Arrivée devant, elle lutte pour trouver la bonne clé. Angelus se met à côté d'elle. Elle parvient finalement à mettre la clé dans la serrure.
Angelus: Je ne trouve plus le sommeil depuis que j'ai fait l'amour avec elle.
Joyce le regarde, surprise.
Angelus: J'ai besoin d'elle. Je saisque vous comprenez.
Joyce: (ouvre la porte) Allez vous en, je vous en prie. (se rue à l'intérieur)
Plan de l'intérieur. Il essaie de la suivre mais est repoussé par une barrière invisible. Buffy et Willow descendent les escaliers. Willow, un livre à la main, lit des vers en latin.
Willow: 'Hicce verbis consensus rescissus est.'
Traduction: Par ces forts mots unanimes [la permission d'entrer d'Angelus] est annulée.
Buffy: (s'approche de lui) Désolé, Angel. J'ai changé les serrures. (lui claque la porte à la figure)
Plan de la classe de Jenny. Elle est assise à son bureau, face à l'ordinateur, en train de travailler sur la traduction du sortilège. Elle prend une gorgée de café et repose la tasse. Elle tape quelques lettres puis regarde l'écran. Derrière elle, Giles apparaît au seuil de la porte.
Giles: Bonsoir.
Elle sursaute et le regarde. Rapidement, elle appuie sur plusieurs touches sur le clavier de l'ordinateur, et une nouvelle page s'affiche sur l'écran. Elle se retourne vers lui.
Jenny: Hey.
Giles: (entre dans la classe) Oh, tu travailles tard.
Jenny: C'est un projet personnel.
Giles: Oh.
Jenny: J'ai parlé à Buffy tout à l'heure.
Giles: Oh! Et alors? (s'assoit sur le bureau)
Jenny: (détourne le regard) Elle a dit que je te manquais. (joue avec un crayon)
Giles: Ah bon elle... elle se mêle de tout.
Jenny: (le regarde) Rupert... Je ne veux pas vendre la peau de l'ours mais il se peut qu'il y ait du nouveau. J'ai une chose à terminer et, on pourrait se voir plus tard?
Giles: Oh oui, oui. Tu peux passer chez moi.
Jenny: D'accord. (sourit)
Giles: (sourit et se lève) C'est bien. (sourit encore plus et part)
Jenny se reconcentre sur son ordinateur.
Plan du magasin de magie. Le marchand éteint les lampes de l'entrée et se dirige derrière le comptoir. Une femme tenant un chiot dans ses bras ouvre la porte et entre.
Marchand: Désolé, mademoiselle. (souffle quelques bougies) On ferme.
Il se tourne vers la femme et voit Drusilla devant lui.
Marchand: (nerveux) Alors, que désirez vous?
Drusilla: (regarde le chiot) Mademoiselle Rayon de Soleil m'a dit que vous aviez eu de la visite aujourd'hui. Mais elle est inquiète. (regarde le marchand) Elle veut savoir de quoi vous et le professeur vous avez bien pu parler.
Plan de la classe de Jenny, plus tard. Elle travaille toujours sur son ordinateur. Elle tape sur plusieurs touches et regarde l'écran. Une barre de pourcentage apparaît sur le texte roumain.
Jenny: Allez, ça y est presque...
La barre disparaît et une traduction apparaît à côté du texte original.
Jenny: Ca y est! (exhale et sourit) Ca marche! (sauvegarde le résultat) Ca y est... C'est bon.
Elle sort une disquette jaune de l'ordinateur et la pose près de plusieurs livres, à un coin du bureau. Pendant ce temps là, la traduction commence à sortir de l'imprimante. Jenny se dirige vers l'appareil en roulant avec sa chaise et elle lève les yeux. Elle voit alors Angelus assis à une table, au bout d'une rangée. Elle pousse un petit cri et saute de sa chaise.
Jenny: Angel... (avance lentement vers la porte) Comment êtes vous entré?
Angelus: On m'a invité. L'inscription au fronton du bâtiment... 'Formatia trans sicere educatorum.'
Jenny: 'Entre toi qui veux apprendre.'
Angelus: (ricane et se lève) Eh bien voilà, j'accepte la charmante invitation. (se dirige vers elle)
Jenny: (effrayée) Angel, je, i-il y a du nouveau.
Angelus: Je sais. Vous êtes allée faire des achats dans ce bric-à-brac infernal. (voit la boule sur le bureau et la prend) Une boule de Thésulah. Et si je me souviens bien, elle a le pouvoir de faire revenir les âmes... de l'invisible... et de les garder captives avant de les restituer.
La boule commence à briller alors qu'il regarde à l'intérieur. Il jette un oeil sur Jenny pendant un instant. Elle recule.
Angelus: Mais, mais ce que j'ai du mal à supporter dans tout ça.
Jenny hurle alors qu'il jette la boule contre le tableau noir placé derrière elle. Elle explose en mille morceaux.
Angelus: (sourit) C'est que ce soit aussi fragile. (perd son sourire) Ca ne vaut rien. C'est de la camelote de bohémien.
Jenny est dos collé au mur, elle tremble de peur. Elle se dirige vers la porte. Angelus s'approche de l'ordinateur et tourne l'écran pour lire ce qui est dessus.
Angelus: Je suis stupéfait de voir à quel point le monde a changé depuis deux siècles et demi.
Jenny a atteint la porte et essaie de l'ouvrir. Elle est fermée.
Angelus: Ca me parait incroyable. Tout ce qui peut servir à me restituer mon âme a été caché là dedans...
Il pousse l'ordinateur et le fait tomber par terre. Il se casse, l'écran se brise et des étincelles apparaissent. Angelus prend le papier qui sort de l'imprimante.
Angelus: Voyons ce qui en est sorti. (lit le papier) 'Le Rituel de Restitution.' Wow. Ca, ça me rappelle des souvenirs.
Il commence à déchirer le papier en deux.
Jenny: Ne faites pas ça, c'est...
Angelus: Mon salut. (finit de déchirer le papier) Non, merci. Viens ici, fais ça. Désolé, tu vois, en ce qui me concerne, c'est fini. (voit le feu) Tu vois... Aujourd'hui c'est jour de chance. L'ordinateur... (place le papier au dessus de la flamme) le texte. (réchauffe ses mains) C'est comme si je tuais deux oiseaux avec la même pierre.
Il s'accroupit près du feu pour se réchauffer un peu plus. Jenny se dirige vers la porte arrière. Angelus lève la tête vers elle, il est vampirisé.
Angelus: Toi tu es la cible numéro trois.
Elle se met à courir vers la porte, mais Angelus grogne, se précipite sur elle et il l'attrape. Elle pousse un cri. Il la jette contre la porte. Celle ci cède sous la pression et s'ouvre. Jenny se retourne pour le regarder, se met debout et commence à s'enfuir en courant.
Angelus: Je dois me mettre d'abord en appétit.
Plan des couloirs. Jenny arrive en courant, ouvre la porte qui mène à la zone où se trouve le salon et court à toute allure vers une autre porte qui donne sur l'extérieur. Mais cette porte est fermée. Jenny retourne vers le salon, voit Angelus arrivé et elle court dans le couloir. Angelus ouvre la porte et la suit.
Plan d'une porte à l'extérieur qui mène aux couloirs. Jenny passe par la porte et court le long de la colonnade. Angelus n'est pas loin derrière elle et il continue de la poursuivre à vive allure. Puis, il se met à courir. Jenny continue de se dépêcher, et regarde par dessus son épaule de temps en temps. Elle atteint le bâtiment suivant et lutte pour ouvrir la porte. Elle se retourne et voit Angelus courir vers elle, un sourire mauvais sur le visage. Elle tire puissamment et parvient à ouvrir la porte, puis entre dans le bâtiment.
Plan de l'intérieur du couloir. Jenny ferme la porte juste à temps derrière elle et Angelus la heurte violemment. Elle commence à s'enfuir dans le couloir. Angelus est obligé de donner plusieurs coups contre la porte pour réussir à l'ouvrir et il recommence à poursuivre Jenny. Il gagne du terrain. Un chariot de nettoyage est placé au milieu du couloir près des escaliers. Jenny le prend et le jette sur Angelus. Il le heurte et passe au dessus du chariot alors que Jenny monte les escaliers.
Plan des escaliers à partir du haut des marches. Jenny monte les escaliers et sort du champ visuel. Angelus n'est plus en bas, il a disparu.
Plan d'un étage devant une grande fenêtre. Jenny monte les marches, court et atteint l'étage. Elle se retourne une dernière fois pour voir si Angelus la poursuit toujours mais ce dernier l'attend devant, et elle lui rentre dedans. Elle hurle de peur quand il l'empoigne. Il ricane et la regarde. Il place une main à l'arrière de sa nuque et touche les lèvres de Jenny avec son autre main. L'immense fenêtre donne sur un parc. Une voiture passe dans le champ visuel.
Angelus: Désolé, Jenny, fin du voyage.
Il retire ses doigts de sur ses lèvres et place sa main sous son menton. D'un mouvement rapide, il lui lève le menton et lui brise la nuque. Son corps s'effondre sur le sol. Angelus se retourne, regarde autour de lui, et respire fortement à cause de l'excitation et de la poursuite.
Angelus: Ah... Je ne m'en lasserai jamais.
La maison de Buffy. Giles monte les marches et frappe à la porte. Willow lui ouvre.
Giles: Willow, bonsoir. (entre)
Willow: Entrez. (ferme la porte, lui tend un livre) Voilà le bouquin.
Giles: Bien. (examine le livre) Je crois que je vais rentrer chez moi ce soir. (la regarde) Le rituel en latin?
Willow: Oh, oui. Ca a bien marché. Enfin, bien marché, jusqu'au moment où Angel est arrivé et a dit à la maman de Buffy que lui et elle avaient... (nerveusement) Enfin, vous savez, que lui et elle... vous savez. Vous devez être au courant?
Giles: Oh, oui. Désolé.
Willow: (soulagée) Oh, bien, comme vous êtes un, un vrai intellectuel vous auriez pu, enfin, ne pas savoir.
Giles: Oh bah je sais. Oui. Merci.
Willow: Il y avait de quoi être fier d'elle. Elle n'a rien laissé paraître. (sourit)
Long moment de silence. Willow est mal à l'aise.
Willow: Alors je vais dire à Buffy que vous êtes passé. (sourit)
Giles: (regarde en haut des escaliers) Mm, est ce que... Peut être devrais je heu, intervenir dans les discussions de Buffy avec sa, avec sa mère. Heu, peut être, lui dire un mot?
Willow: Oui! Qu'est ce que vous allez dire?
Giles: (regarde encore en haut des escaliers) Eh bien... Eh bah...
Willow tend le bras vers la poignée et ouvre la porte.
Giles: Tu diras à Buffy que je suis passé. (sort)
Willow: Oh bien sûr. (ferme la porte)
Plan de la chambre de Buffy. Elle est assise sur son lit. Joyce fait les cent pas, essayant d'encaisser ce qu'elle entend
Buffy: Son truc en latin avec son eau bénite, c'est de la superstition, rien d'autre.
Joyce: (s'assoit sur la chaise du bureau, les yeux fermés) Oh.
Buffy: On pensait que...
Joyce: Il a été le premier? (ouvre les yeux) Non, ne dis rien. (se lève) J-je ne veux pas savoir. (fait les cent pas) Vraiment je ne le veux pas.
Buffy: Oui. Il a été le premier. Il a été le seul.
Joyce: (s'arrête et regarde sa fille) Il est plus âgé que toi.
Buffy: Je sais.
Joyce: Trop âgé, Buffy. Et apparemment il n'est pas très stable. J'aurais vraiment voulu... (se rassoit) Enfin je, j'aurais aimé que tu fasses preuve d'un peu plus de jugement.
Buffy: (tourne la tête vers sa mère) Depuis que je le connais il a beaucoup changé.
Joyce: Tu es amoureuse de lui?
Buffy: Je l'étais.
Joyce: Vous avez été prudents?
Buffy: (détourne le regard) Maman...
Joyce: (se lève encore) Alors là, je t'en prie, Buffy. Il est hors de question que tu ne répondes pas. Tu as fait l'amour avec un garçon et tu es incapable de me dire depuis quand tu le connais.
Buffy: (acquiesce) Oui, j'ai fait une erreur.
Joyce: C'est pas en disant ça que tu vas me clouer le bec. Je le sais que tu as fait une erreur.
Buffy: Maman, arrête! (la regarde) Enfin, je ne peux pas tout te dire.
Joyce: Entre tout et rien... Buffy, tu essaies de m'écarter de ta vie, c'est pas grave, je m'habituerai. Mais n'attends pas de moi que j'arrête de me faire du souci pour toi, parce que j'en suis totalement incapable. Je t'aime plus que tout au monde. (s'assoit sur le lit près de Buffy) Allez, vas-y, je t'en prie. C'est ton tour. Tu as le droit de me dire que je te tape sur les nerfs.
Buffy: Pas du tout.
Joyce: (inhale) Eh bien... (exhale) C'est la première fois qu'on parle.
Buffy: Et on en est où?
Elles se regardent.
Joyce: J'en sais rien. C'est la première fois.
Plan de l'appartement de Giles. Il arrive devant sa porte, les clés à la main. Il lève les yeux et voit une rose rouge accrochée à la porte. De la musique, l'opéra "La Bohème", de Puccini, provient de l'intérieur, et il peut l'entendre. Il prend la rose, la sent et sourit. Il ouvre la porte et entre dans l'appartement. Plan de l'intérieur. Giles jette un oeil dans l'appartement.
Giles: Bonsoir.
Il ne voit personne, donc il entre à l'intérieur et ferme la porte derrière lui.
Giles: Jenny?
Il pose sa mallette sur le côté et se dirige vers le porte manteau.
Giles: C'est moi.
Il retire son blouson et l'accroche. Il regarde dans l'appartement et voit une bouteille de champagne et deux verres posés sur son bureau. Dans le seau en cristal rempli de glace, un papier plié en deux est placé contre la bouteille. Il dépose ses clés et la rose et prend le papier. Il le déplie et lit: En haut. Il sourit et lève les yeux vers la mezzanine. Il passe ses doigts dans ses cheveux, prend la bouteille, la regarde, prend deux verres et commence à monter les escaliers. La musique, qui est un opéra, devient de plus en plus forte au fur et à mesure qu'il monte les marches. La caméra suit ses pas alors qu'il monte les escaliers. Il y a une rose sur chaque marche. Quand il atteint la mezzanine, il sourit. Il voit Jenny sur le lit, mais elle ne bouge pas, et son sourire disparaît. Il laisse tomber la bouteille et les verres qui s'éclatent sur le sol. Il continue de regarder le cadavre de Jenny. Ses yeux vides sont fixés sur Giles.
Plus tard. Giles est adossé contre le mur, à l'entrée de l'appartement, et a les yeux perdus dans le vide. Les coroners emportent le corps de Jenny. Un officier de police s'approche de Giles.
Officier: Monsieur, on va vous demander de bien vouloir nous suivre. Nous avons quelques questions à vous poser.
Giles: (les yeux toujours dans le vide) Bien sûr. Oui. Je vous suis. (regarde l' officier) Il faut que je téléphone... C'est possible?
Le policier se tourne vers le téléphone, puis regarde Giles, lui donnant l'autorisation. Giles se dirige vers l'appareil.
Plan de la maison de Buffy. Angelus, qui est sous le porche, regarde la salle à manger à travers la fenêtre. Buffy et Willow apparaissent et se dirigent dans le living room.
Angelus: (raconte) La passion est la source des moments les plus rares. La joie de l'amour... la lucidité de la haine... la jouissance de la douleur.
Le téléphone sonne. Buffy se retourne et se dépêche d'aller dans la salle à manger pour y répondre. Elle prend le téléphone et se tourne. Angelus voit son visage. Alors qu'elle écoute Giles, son visage devient de plus en plus blafard. Elle baisse le téléphone. Willow s'approche d'elle et prend l'appareil des mains de Buffy.
Willow: Giles?
Buffy s'appuie dos contre le mur et glisse doucement, jusqu'à ce qu'elle soit accroupie.
Willow: Non! (pose le téléphone) Non! (commence à pleurer de façon incontrôlable) Oh mon dieu! Oh nonnnnn.
Angelus se réjouit en regardant par la fenêtre. Joyce entre dans la salle à manger quand elle entend les pleurs et prend Willow dans ses bras. Buffy a les yeux perdus dans le vide, puis elle baisse la tête sur ses genoux. Angelus sourit et part.
Plan de l'entrée de la maison, plus tard. Cordelia et Alex se garent devant la maison tandis que Buffy et Willow les attendent. Alex ouvre la portière et sort de la voiture.
Buffy: Où est Giles?
Alex: Je sais pas. On est allés à la police, (ferme la portière) mais les flics nous ont dit qu'il était reparti. (Cordelia ferma sa porte) Ils ont du lui poser deux ou trois questions.
Buffy: Cordelia, tu peux nous emmener chez Giles?
Cordelia: Bien sûr.
Willow: Tu ne crois pas qu'il préférerait rester seul?
Buffy: Ce n'est pas qu'il reste seul qui m'inquiète. C'est ce qu'il a l'intention de faire.
Ils montent tous dans la voiture.
Plan de l'appartement de Giles. La caméra descend les escaliers qui mènent à la mezzanine. Les roses ont été piétinées. La caméra tourne dans un coin et montre l'étage inférieur. Le coffre de Giles qui dissimulait les armes est ouvert es presque vide. Giles passe devant la caméra, et sort une épée. La caméra évolue dans la pièce, et recule derrière le bureau où Giles a posé un large sac rempli d'armes. Il y ajoute un jerricane d'essence, puis prend le sac et sort de l'appartement. La caméra fait un plan du bureau et montre un dessin représentant Jenny étendue, morte, sur le lit.
L'appartement de Giles. Alex pousse la porte pour l'ouvrir. Un ruban jaune a été placé par la police au travers de l'entrée pour empêcher quiconque de se faufiler dans l'appartement.
Alex: Y a quelqu'un? Giles?
Il passe sous le ruban et entre à l'intérieur de la demeure. Willow et les autres le suivent. Alex se dirige vers le bureau et examine la pièce.
Alex: Giles avait de grands projets pour ce soir.
Buffy: (prend le dessin de Jenny) Giles n'avait rien décidé. C'est Angel. (tend le dessin à Alex) Ca c'est la cerise sur le gâteau. (va vers les escaliers)
Alex: Mon dieu. Pauvre Giles.
Willow constate que la caisse qui renferme les armes est pratiquement vide.
Willow: Regardez, les armes ont disparu.
Cordelia: Mais je croyais qu'il gardait ses armes à la bibliothèque.
Alex: Non, celles ci sont, sont d'usage courant. Elles sont quand même efficaces. Il s'en sert, heu, pour se défendre, si jamais on l'attaque ici.
Buffy descend les escaliers et s'arrête sur une marche.
Willow: Alors, tu ne l'as pas trouvé?
Cordelia: Alors où est il?
Buffy: Il est allé là où Angel se trouve.
Alex se tourne vers les filles.
Willow: Tu veux dire à l'usine, c'est ça?
Cordelia: Alors Giles a l'intention de tuer Angel?
Alex: Quelqu'un aurait du le faire depuis bien longtemps.
Willow: Alex!
Alex: Je suis désolé, mais je vous rappelle que ma haine d'Angel date de bien avant que vous ne preniez parti contre lui. Et je ne me suis jamais vanté de l'expérience que j'ai pu avoir avant. Alors si Giles veut en finir aujourd'hui, (regarde Buffy) avec un monstre qui a tué son amie, moi je lui dis 'vas-y, c'est bien, tue le'. (regarde Cordelia et Willow)
Buffy: Tu as raison.
Willow et Cordelia tournent la tête vers Buffy.
Alex: Merci.
Buffy: (descend les dernières marches) Il n'y a qu'une chose que Giles n'a pas prévu dans son scénario.
Alex: Tu penses à quoi?
Buffy: Il va se faire tuer.
Plan de l'entrepôt de Spike. Il fait la morale à Angelus.
Spike: Tu es devenu fou ou quoi?! Tu avais pour mission de tuer cette pétasse, non de laisser des traces idiotes dans les maisons de tes amis.
Drusilla: (caresse son chiot) Mais, Spike, le méchant professeur allait restituer son âme à Angel.
Spike: Qu'est ce que ça peut faire? Si tu veux mon avis, je préférais l'ancien Angel à qui Buffy donnait la fessée. Le nouveau n'a pas l'air d'être d'accord pour jouer franc jeu avec nous. (Angelus lui lance un regard) J'apprécie autant une bonne Tueuse qu'un joyeux farceur, mais vois tu ces plaisanteries ne vont servir qu'à rendre la Tueuse complètement à bout de nerf.
Angelus: Tu n'as aucun souci à te faire, beau gosse. Je contrôle absolument tout.
Un cocktail Molotov surgit et atterrit sur la table, l'enflammant immédiatement. Drusilla recule, Spike la suit en roulant sur sa chaise. Ils s'arrêtent quand ils sont à l'abri des flammes. Angelus court au bout de la table mais une flèche l'atteint à l'épaule. Il la saisit tout en se retournant vers son agresseur. Giles s'approche alors de lui, une batte de baseball à la main. Angelus arrache la flèche et la jette sur le côté. Giles met le bout de la batte dans les flammes, et elle prend feu. Il frappe ensuite Angelus au visage avec l'arme, et lui met une second coup. Angelus recule et se penche en avant de douleur.
Angelus: Mais vous allez finir par me faire mal.
Giles frappe Angelus dans le dos plusieurs fois de suite. Drusilla avance d'un pas pour intervenir mais Spike la retient.
Spike: Uh-uh. On entre pas sur un ring avant que le lutteur vous fasse signe.
Angelus se redresse mais Giles lui met deux autres coups au visage, le faisant s'effondrer sur le sol. Angelus essaie de se mettre debout mais Giles le frappe d'un puissant coup de batte à la mâchoire. Il s'apprête à le frapper encore, mais Angelus saisit la batte et ils commencent à lutter. Angelus a l'avantage. Il attrape Giles à la gorge et le soulève au dessus du sol. Ce dernier lâche la batte.
Angelus: Tu vois là, ça commence à bien faire. Tu veux savoir ce qui va se passer?
Buffy surgit et lui met un coup de pied dans le dos. Angelus lâche Giles qui tombe par terre. La Tueuse saisit Angelus et le pousse contre les escaliers.
Buffy: C'est à moi de jouer.
Elle lui place un coup de pied à la figure et puis le projette par terre. Drusilla part avec Spike. Buffy frappe encore Angelus au visage alors qu'il se relève et elle plonge sur lui. Il l'attrape, lui fait faire une roulade avant et essaie de s'enfuir en montant les escaliers. Buffy se relève rapidement, prend un bâton qui traîne à côté d'elle et le place entre la rambarde des escaliers pour faire trébucher Angelus. Il tombe et la Tueuse lui attrape une jambe. Il lui met un coup de pied, ce qui la fait tomber par terr. Il monte ensuite les marches à toute allure. Buffy se relève. Elle voit une pile de caisses, court, saute sur le tas, et monte jusqu'à la passerelle placée au dessus de la pile. Elle arrive devant Angelus. Il tente de lui mettre un coup de poing, mais elle esquive et le frappe d'un coup de pied dans le dos et au genou. Il tombe contre la rambarde. Elle saisit une corde, la passe autour du cou d'Angelus et cogne sa tête plusieurs fois de suite contre la rambarde. Elle suit avec un coup de pied dans la poitrine, le faisant tomber par terre. Il se relève, mais elle saute pour saisir un tuyau juste au dessus de lui, et le frappe d'un double coup de pied dans la poitrine. Il est projeté en arrière contre un tonneau et s'effondre sur le sol. Buffy reste sur la passerelle, sans bouger, attendant qu'Angelus la rejoigne pour continuer le combat. Il passe à l'attaque mais elle lui attrape les bras et le fait tomber par terre, où il atterrit la tête contre une barre verticale de la rambarde. Elle lui met un coup de pied au visage, suivi de plusieurs coups de poing et enfin un autre coup de pied. Il commence à éclater de rire tandis qu'elle l'attrape par le manteau et frappe sa tête contre la rambarde.
Angelus: Tu veux le laisser brûler?
Elle baisse son regard vers l'étage inférieur. Les flammes sont à présent plus hautes et se rapprochent de Giles. Angelus profite de ce moment pour lui attraper les jambes et la faire passer au dessus de la rambarde. Elle se débrouille pour contrôler sa chute et atterrit juste à côté de Giles. Angelus court sur la passerelle et s'enfuit. Buffy réveille Giles et l'aide à le relever. Elle le soutient alors qu'ils sortent tous les deux du bâtiment. Plan de l'extérieur. Ils sortent de l'entrepôt en toussant à cause de la fumée. Giles repousse Buffy sur le côté.
Giles: Mais pourquoi es tu venue ici?! C'est une affaire personnelle!
Elle le frappe d'un coup de poing à la mâchoire. Il s'effondre sur le sol.
Buffy: Vous avez vraiment envie de vous faire tuer?!
Elle commence à pleurer et s'accroupit à ses côtés pour le prendre dans ses bras. Il pleure et lui donne une étreinte.
Buffy: Vous ne pouvez pas me laisser seule. J'ai besoin de vous.
Plan de l'appartement de Giles. Plan de sa porte. Le ruban jaune de la police s'y trouve toujours.
Angelus: (raconte) Quelque fois la douleur est si forte qu'on ne peut plus la supporter.
Giles arrache le ruban et regarde la porte pendant plusieurs secondes.
Angelus: (raconte) Si l'on pouvait vivre sans passion, sans doute serions nous moins torturés. Mais nous serions vides.
Giles entre dans l'appartement.
Angelus: (raconte) Espaces déserts, sombres et glacés...
Plan du cimetière. La caméra passe au dessus d'une petite flaque d'eau.
Angelus: (raconte) Sans passion, nous serions véritablement morts.
La caméra passe devant la pierre tombale de Jenny. Giles s'agenouille et dépose quelques fleurs sur la tombe. Il regarde le nom inscrit dessus pendant un moment puis se redresse. Buffy est à ses côtés.
Giles: Dans ma vie j'ai... j'ai enterré... beaucoup de... beaucoup de gens. Mais Jenny a été la seule que j'ai aimée.
Buffy: (le regarde) Je suis désolée. J'aurais du le détruire pour vous... (baisse son regard sur la tombe) pour elle... Et j'en ai eu l'occasion.
Plan de la pierre tombale. Il y est écrit 'Jennifer Calendar'.
Buffy: Mais je n'étais pas prête.
Plan de la classe de Jenny. Les élèves attendent que le professeur arrive. Willow entre dans la salle et se met devant le bureau.
Buffy: (voiceover) Je crois que maintenant je le suis.
Willow: Bonjour. Monsieur le directeur m'a demandé de remplacer Mlle. Calendar... jusqu'à ce qu'un nouveau professeur d'informatique arrive. Donc je vais continuer la leçon qu'elle avait laissée.
Elle contourne le bureau et regarde les livres et les choses que Jenny a laissés dessus.
Buffy: (raconte) Je ne pense plus continuer à m'accrocher au passé. Angel n'est plus. Et personne jamais ne le fera revenir.
Willow pose ses livres sur le bureau, poussant plusieurs livres de Jenny sur le côté. La disquette jaune que cette dernière avait déposée près de certains bouquins tombe entre le bureau et le meuble placé juste à côté. Elle atterrit par terre, appuyée contre le meuble.

Ecrit par kusum
~~~~~~~~~~ Prologue ~~~~~~~~~~

In every generation there is a Chosen One. She alone will stand against
the vampires, the demons and the forces of darkness. She is the Slayer.

The Bronze. The camera extends out from the catwalk, looking straight
down onto the people below. They are dancing to the slow, sensual rhythm
of "Never an Easy Way" performed by Morcheeba.

Lyrics: Think I slip the net / But I cut myself free

Cut to the crowd below. Buffy and Xander are dancing together, but not
close, and exchange a few words as they move around. Behind them
Cordelia and Willow are sitting at a table and chatting.

Lyrics: I'm not losing yet / So don't forget me / I'll say it, replay
it...

A man crosses in front of the camera, temporarily blocking the view, and
when he's gone by Angelus is standing beyond the table near the base of
the stairs. He watches them dance. His voice narrates throughout the
scene.

Angelus: Passion.

Lyrics: ...and try tomorrow

Angelus: It lies in all of us.

Lyrics: I'll say it, replay it...

Angelus: Sleeping...

Lyrics: ...and live with sorrow

Angelus: ...waiting... And though unwanted...

Lyrics: You'd think I'd learn by now

Angelus: ...unbidden... it will stir...

Lyrics: There's never an easy way

He begins to move around the room, all the while keeping his stare on
Buffy.

Angelus: ...open its jaws, and howl.

Lyrics: I'll get through somehow / I'm on my knees to pray

Cut outside to the alley. Willow and Buffy come walking out of the
Bronze. Buffy has her arm hooked into Willow's. Cordelia and Xander are
behind them with their arms around each other.

Lyrics: You'd think I'd learn by now / There's never an easy way

They walk past a couple, apparently engaged in a kiss. The camera stops
on the couple.

Lyrics: I'll get through somehow...

The man lifts his head from the woman, and it's Angelus, just finishing
a bite. He lets the woman's dead body fall to the pavement. He steps out
into the alley, leaving the woman's body lying there, and watches the
group as they walk away, completely unaware of his presence and his
deed. He morphs into his human guise and begins to follow.

Cut to a shot into Buffy's room from outside of her window. Buffy walks
around her bed past the window. On her way back she pauses by the window
and looks out. She lifts the blinds a little and scans around. Seemingly
satisfied that no one's there she walks back over to her closet,
unzipping the back of her dress along the way.

Cut to later inside her room. She's in her pajamas now. She sets her
alarm and gets into bed. She reaches over to turn off her light and
settles in to sleep. The camera closes in on her a little and turns to
include the window in the shot. Angelus is outside looking in.

Cut to even later in her room. The camera closes in on a sleeping Buffy.
A shadow comes across her bed, and a hand reaches over to stroke her
hair with its fingers. The camera pans over to the person, and it's
Angelus, sitting on the edge of her bed and looking down at her. He
continues his narration as the camera pulls out for a shot of him
sitting next to her while she sleeps.

Angelus: It speaks to us... guides us... Passion rules us all. And we
obey. What other choice do we have?

Opening credits roll. Buffy's theme plays.

~~~~~~~~~~ Part 1 ~~~~~~~~~~

Morning in Buffy's room. The camera pans from the foot of her bed up to
her face. She stirs and wakes. She opens her eyes to look over at her
clock, but they fix on an envelope left next to her on her pillow. She
lets out an inquiring moan, pushes her hair back and picks up the
envelope as she sits up. She looks down at it and sees that it's blank.
She opens it, takes out the paper inside, unfolds it and can only stare
at it in disbelief. Cut to a view of the sheet. On it is a pencil sketch
of her sleeping.

Buffy: He was in my room.

Cut to the library. Giles is behind the counter checking in various
books. Buffy walks past him toward the table as he looks up.

Giles: Who?

Buffy: Angel. He was in my room last night.

He comes out from behind the counter and follows her over to the table.
Xander and Cordelia are there also.

Giles: Are you sure?

Buffy: Positive. When I woke up, I found a picture he'd left me on my
pillow. (crosses her arms)

Xander: A visit from the pointed-tooth fairy.

Cordelia: Wait, I thought vampires couldn't come in unless you invited
them in.

Giles: Yes, but, uh, once you've invited them in, thereafter they're,
they're always welcome.

Buffy looks down, then over at Xander as he speaks.

Xander: Y'know, I think there may be a valuable lesson for you gals
here about inviting strange men into your bedrooms.

Cordelia: (realizes) Oh, God! (looks at Xander) I invited him in my car
once. (looks at Giles) That means he can come into my car whenever he
wants.

Xander: Yep, you're doomed to havin' (Cordelia looks at him) to give
him and his vamp pals a lift whenever they feel like it. And those guys
never chip in for gas.

Cordelia looks away, disgusted.

Buffy: Giles, there has to be some sort of spell to reverse the
invitation, right? Like a barrier, a no shoes, no pulse, no service kind
of thing?

Cordelia: Yeah, that works for a car, too?

Giles: Yes, well, I-I-I could check on my...

Xander: (hops up from his chair) Hello!

They all look behind them and see Jonathon and a girl come into the
library.

Xander: Excuse me, but have you ever heard of knocking?

Jonathon: (gestures to the library before him) We're supposed to get
some books. On Stalin. (nods)

Xander: (points at Jonathon) Does this look like a Barnes & Noble?

Giles: This is a school library, Xander.

Xander: Since when?

Giles: (to Jonathon) Uh, y-yes, yes, uh, third row. (gestures to the
stacks) Historical biographies.

Jonathon: Thanks.

He and the girl walk past them, up the stairs and into the stacks. The
others watch them go until they disappear. Xander points out of the
library. He and Cordelia pick up their things and start out. Giles looks
at Buffy, confused, but follows.

Giles: What... (gets a look from Buffy) Oh!

Jonathon comes back out of the stacks.

Jonathon: Hey, did you say that was the... (sees they're gone) Hello?

Cut to the hall. Xander and Cordelia lead Giles and Buffy as they walk
along.

Giles: So Angel has decided to step up his harassment of you?

Cordelia: By sneaking in her room and leaving stuff at night? Why
doesn't he just slit her throat or strangle her while she's sleeping or
cut her heart out? (gets looks from everyone) What? I'm trying to help.

They've left the hall and walk along the colonnade.

Giles: Yes. (to Buffy) Uh, uh, look, it's-it's classic battle strategy
to throw one's opponent off his game. He-he-he's just trying to provoke
you. Uh, to taunt you, to, to goad you into, uh, some mishap of some
sort.

Xander: (looks back at Giles) The (sing-song) nah-nah-nah-nah-nah-nah
approach to battle?

Giles: Yes, Xander, once more you've managed to boil a complex thought
down to its simplest possible form. (Xander smiles)

Buffy: Giles, Angel once told me that when he was obsessed with
Drusilla, the first thing h-he did was to kill her family.

Xander: (stops and looks at her) Your mom.

Buffy: I know. I'm gonna have to tell her something. (sits on a wall
and looks at Giles) The truth?

Giles: (approaches her, waving his finger) No. You-you-you-you can't do
that.

Xander: Yeah. The more people who know the secret, the more it cheapens
it for the rest of us.

Buffy: But I've gotta tell her something. I've gotta do something.
Giles, Angel has an all-access pass to my house, and I'm not always
there when my mother is. I can't protect her.

Giles: (flustered) I told you I will find a-a spell.

Buffy: What about *until* you find a spell?

Cordelia: Until then, you and your mother are welcome to ride around
with me in my car.

Giles: Buffy, I-I understand your concern, but it's imperative that you
keep a level head through all this.

Buffy: That's easy for you to say. You don't have Angel lurking in your
bedroom at night.

Giles: I know how hard this is for you. (gets a look from Buffy) All
right, I don't. But as the Slayer, you don't have the luxury of being a
slave to your, your passions. You mustn't let Angel get to you. No
matter how provocative his behavior may become.

Buffy: So what you're basically saying is, 'just ignore him, and maybe
he'll go away'?

Giles: (exhales) Yes. Precisely.

Xander: Hey, how come Buffy doesn't get a snotty 'once again you boil
it down to the simplest form' thing?

Giles and Buffy both look over at him. He looks her up and down.

Xander: Watcher's pet.

Cut to Jenny's computer science class.

Jenny: Don't forget, I need your sample spreadsheets by the end of the
week.

The bell rings, and she walks around behind her desk.

Jenny: Oh, and I want both a paper printout and a copy on disk. Thank
you.

She looks down at her desk for a second, then back up and reaches her
arm out to get Willow's attention before she goes.

Jenny: Willow.

Willow: (approaches the desk) Yes?

Jenny: Um, I might be a little late tomorrow. Do you think you could
cover my class till I show?

Willow: (smiling brightly) Really? Me? Teach the class? Sure!

Jenny: Cool.

Willow: (suddenly worried) Oh, wait. W-what if they don't recognize my
authority? What if they try to convince me that you always let them
leave class early? What if there's a fire drill? What if there's a fire?

Jenny: (reassuringly) Willow, you're gonna be fine. And I'll try not to
be too late, okay?

Willow: (calmer) Okay. Good. Earlier is good. (smiles) Will I have the
power to assign detention? Or make 'em run laps?

Buffy and Giles appear at the door.

Buffy: Hey, Will.

Jenny and Willow look over at her.

Jenny: Hi, Buffy. Rupert.

Giles looks down.

Buffy: (ignoring Jenny) Willow, I thought I might take in a class.
Figured I could use someone who knows where they are.

Willow glances over at Jenny with her eyes and then starts to walk out
of the classroom.

Willow: (to Buffy) Sorry. I have to talk to her. She's a teacher, and
teachers are to be respected, (they exit the room) even if they're only
filling in until the real teacher shows up, because otherwise chaos
could ensue...

Giles has let the girls go, and now steps into the classroom. His hands
are in his pockets.

Jenny: How have you been?

Giles: Uh, not so good, actually. Uh, since Angel lost his soul, he's
regained his sense of whimsy.

Jenny: Well, that sounds bad. (crosses her arms)

Giles: He's been in Buffy's bedroom. I-I-I need to drum up a spell to,
uh, keep him out of the house.

She reaches down to her desk and picks up an old book.

Jenny: This might help. (hands it to Giles) I've been doing a little
reading since Angel changed. (crosses her arms again) I don't think you
have that one.

Giles: Thank you. (leafs through it)

Jenny: So, how's Buffy doing?

Giles: (closes and lowers the book) How do you think?

Jenny: (faces away) I know you feel betrayed.

Giles: Yes. Well, that's one of the unpleasant side effects of
betrayal.

Jenny: (looks down at her desk) Rupert... I was raised by the people
that Angel hurt the most. (looks up at Giles) My duty to them was the
first thing I was ever taught. I didn't come here to hurt anyone, (looks
away) a-and I lied to you because I thought it was the right thing to
do. I... I didn't know what would happen. I didn't know I was gonna fall
in love with you.

She pauses for a moment before looking back up at Giles. They exchange a
meaningful look, but then she looks away again.

Jenny: Oh, God. Is it too late to take that back?

Giles: Do you want to?

Jenny: (looks at him) I just wanna be right with you. I don't expect
more. I just want so badly to make all this up to you.

Giles: I understand. But I'm not the one you need to make it up to.

She looks at him, understanding. He gives her a little smile and raises
the book.

Giles: Thank you for the book.

He turns and walks out of the room. She just watches him go.

Cut to the dining room at Buffy's house. She and Joyce are having
dinner. Buffy is just picking at her food. Joyce puts down her fork,
folds her hands and leans forward on the table toward her daughter.

Joyce: Okay. What's wrong?

Buffy: (looks at her mom) It's nothing. (looks at her plate)

Joyce: Come on. You can tell me anything. (Buffy eyes her) I've read
all the parenting books. You cannot surprise me.

Buffy puts down her fork, puts her hands in her lap and looks over at
her mother.

Buffy: Do you remember that guy Angel?

Joyce: Angel, the, um... (thinks) the college boy who was tutoring you
in history?

Buffy: Right. Uh, he... I-I... (looks down and whispers) Oh, God. Um...
(looks back up) We're sort of dating, *were* dating, um, going through a
serious off-again phase right now.

Joyce: (smiles) Don't tell me. He's changed. He's not the same guy you
fell for?

Buffy: (smiles nervously) In a nutshell. (loses the smile) A-anyway,
um... since he changed, he's been kinda following me around. He's having
trouble letting go.

Joyce: (concerned) Buffy, has he done anything...

Buffy: No! No, it's not like that. He's just been hanging around... a
lot. Just sending me notes, that kind of thing. (gets a concerned look
from Joyce) I just don't wanna see him right now. I mean, if he shows
up, I'll talk to him. Just... don't invite him in.

Cut to Willow's room. She's in her pajamas, walking around with her
cordless phone to her ear.

Willow: I agree with Giles. You need to just try and not let him get to
you. (heads for her desk) Angel's only doing this to try to get you to
do something stupid. (closes her laptop) I swear, men can be such jerks
sometimes. Dead or alive. (goes to her new aquarium)

Buffy: I just hope Giles can find a keep-out spell soon.

Cut to Buffy sitting on her bed, also in pajamas, talking into her
phone.

Buffy: I know I'll sleep easier when I can... sleep easier.

Cut to Willow sprinkling fish food into her tank.

Willow: I'm sure he will. He's like book-man. (puts away the food)
Until then, try and keep happy thoughts and...

She sees something on her bed. Cut to Buffy.

Buffy: And what?

Cut to Willow.

Buffy: Willow?

Willow holds the phone between her cheek and shoulder and reaches down
for a blank envelope on her bed.

Buffy: Willow?

Willow turns back toward her aquarium. The camera follows her and pans
around the tank for a shot of her through the fishless water. She opens
the envelope and finds a string. She pulls on it, and out come her fish,
strung together one after the other. Willow loses her grip on her phone
and it falls to the floor.

Cut to later in Buffy's room. She and Willow are sitting on her bed.
Behind them is a string of garlic cloves hanging on the wall. Willow has
a stake in her hand that she's fidgeting with nervously while she looks
around.

Willow: Thanks for having me over, Buffy. Especially on a school night
and all.

Buffy: No problem. Hey, sorry about your fish.

Willow: Oh, it's okay. We hadn't really had time to bond yet. Although
for the first time I'm glad my parents didn't let me have a puppy.

Buffy: (stares into space) It's so weird... Every time something like
this happens, my first instinct is still to run to Angel. I can't
believe it's the same person. He's completely different from the guy
that I knew. (looks at Willow)

Willow: Well, sort of, except...

Buffy: Except what?

Willow: (looks at Buffy) You're still the only thing he thinks about.

Buffy looks down at her hands.

Cut to Spike's warehouse. He's in his wheelchair in the foreground at
the head of the table. Drusilla comes in behind him, holding a puppy
behind her back.

Drusilla: I brought something for you. (brings out the whining puppy)
Poor thing. She's an orphan. (reaches Spike) Her owner died... (smiles
at him) without a fight. Do you like her? (he looks at her) Hmm?
(reaches her hand into his jacket and rubs his chest) I brought her
especially for you... (pulls at his jacket) to cheer you up. (raises the
puppy) And I've named her... (sweetly) Sunshine! (offers the puppy to
Spike) Open wide. (he looks away) Come on, love. You need to eat
something to keep your strength up. Now, (waves the puppy around) rrrrr,
open up for mummy.

Spike: I won't have you feeding me like a child, Dru. (wheels around
the table)

Angelus: (comes in) Why not? She already bathes you, carries you around
and changes you like a child.

Drusilla: Why, Angel. (he smiles at her) Where have you been? The sun
is almost up, and it can be so hurtful. (looks at Spike) We were
worried.

Spike: No, we weren't.

Drusilla: You must forgive Spike. He's just a bit testy tonight.
Doesn't get out much anymore.

Angelus: Well, maybe next time I'll bring you with me, Spike. Might be
handy to have you around if I ever need a really good parking space.

Spike: Have you forgotten that you're a bloody guest in my bloody home?

Angelus: (steps closer) And as a guest, (leans in) if there's anything
I can do for you... Any... responsibility I can assume while you're
spinning your wheels... (looks over at Drusilla) Anything I'm not
already doing, that is.

Spike: (shoves Angelus away angrily) That's enough!

Angelus smiles widely and giggles.

Drusilla: Aww...

She leans down to Spike, gives him a peck on the cheek and puts the
puppy in his lap. He holds the puppy as she steps away and goes around
the table.

Drusilla: You two boys... fightin' over me and all. (stops between two
chairs) Makes a girl feel...

Suddenly she looks up and moans loudly in apparent pain. Angelus steps
over opposite her across the table, looking concerned.

Spike: Dru, what is it, pet?

Drusilla: (bent over in pain, breathing hard) The air. It worries.
Someone... an old enemy is seeking help... (Angelus throws Spike a look)
help to destroy our happy home. (leans against a chair) Ohhhh...

Cut to a tarot shop. The camera pans across a display table with a skull
in a covered glass bowl, a small gong hung between two horns, a pig
fetus in formaldehyde, what looks like a large crab also in formaldehyde
and another jar. A pricing gun waves into view and puts prices on the
last two jars. The shopkeeper continues on to price other things.

Cut outside. Jenny walks around the railing in front of the shop and
takes the steps down to the entrance. Cut inside the shop. She comes in
the door and looks around. The shopkeeper looks up from his work.

Shopkeeper: (with a Rumanian accent) Welcome. How may I serve you
today?

Jenny: (faces him) Uh...

Shopkeeper: Love potion? Perhaps a voodoo doll for that unfaithful...

Jenny: (interrupts) I need an Orb of Thesulah.

Shopkeeper: (drops the accent) Oh, you're in the trade. Sorry about the
spiel, but around Valentine's Day, I get a lot of tourists shopping for
love potions and mystical revenge of past lovers. (goes behind the sales
counter) Sad fact is, Ouija boards and rabbits' feet, that's what pay
the rent around here. (goes into the back) So how did you hear about us?

Jenny: (checks out a few things) My Uncle Enyos told me about you.

Shopkeeper: (looks out at her) So you're Janna, then. (she looks at
him) Sorry to hear about your uncle.

Jenny: Thank you.

Shopkeeper: (comes back with a round wooden box) He was a good
customer. Well, no, there you go. (sets it down and opens it) One
Thesulan Orb. Spirit vault for the rituals of the undead. (Jenny reaches
into her purse) I don't get many calls for those lately. (she pulls out
her wallet) Sold a couple as new age paperweights last year. (she hands
him a credit card) Yeah, I just love those new-agers, boy. They helped
to (imprints the card) send my youngest to college. (fills in the form)
By the way, you do know that the transliteration annals for the ritual
of the undead were lost. (hands her the form and a pen) Without the
annals, the surviving text is gibberish.

Jenny: And without a translated text, the Orbs of Thesulah are pretty
much useless. (signs) Yeah, I know. (hands him his copy)

Shopkeeper: Well, I only mention it because I have a strict policy of
no refunds. (puts the lid on the box)

Jenny: It's okay. I'm working on a computer program to translate the
Rumanian liturgy to English based on a random sampling of the text.

Shopkeeper: Yecchh. I don't like computers. They give me the willies.

Jenny: Well, (takes the box) thank you.

Shopkeeper: You're welcome.

She takes the lid off of the box as she slowly walks toward the door.

Shopkeeper: By the way... (she looks back) Not that it's any of my
business, really, but, uh, what are you planning on conjuring up? If you
can decipher the text?

Jenny: A present for a friend of mine. (lifts the Orb)

Shopkeeper: Really? What are you gonna give him?

She looks into the Orb and it begins to glow.

Jenny: His soul.

~~~~~~~~~~ Part 2 ~~~~~~~~~~

Sunnydale High School. Willow and Buffy are chatting as they walk along
the sidewalk and then up the steps.

Buffy: We'll be in hiding, probably... (inaudible)

Willow: (inaudible)

Buffy: Siberia.

Xander: (jumps up behind them) Well, good morning, ladies. And what did
you two do last night?

Willow: We had kind of a 'pajama party sleepover with weapons' thing.

Xander: Oh. And I don't suppose either of you had the presence of mind
to locate a camera to capture the moment.

Willow: I have to go. I have a class to teach in about five minutes,
and I have to arrive early to glare disapprovingly at the stragglers.
(sees Jenny arriving) Oh, darn. She's here. (walks off) Five hours of
lesson planning yesterday down the drain...

Buffy: (sees Jenny, too) You know what? I'll see you in class.

She leaves Xander, jogs up to Jenny and gets in front of her.

Buffy: Hey.

Jenny: Hi.

Buffy looks at Jenny a moment, then averts her eyes.

Jenny: Uh, is there something that... Did you want something?

Buffy: Look... I know you feel badly about what happened, and I just
wanted to say...

Jenny looks at her expectantly.

Buffy: Good. Keep it up.

Jenny: (not surprised) Don't worry, I will.

Buffy: (holds up her hand) Oh, wait. Um... (looks at her) He misses
you. He doesn't say anything, I mean, but I know he does. And I don't
want him to be lonely. I don't want anyone to.

Jenny: Buffy, you know that if I have a chance to make this up...

Buffy: (interrupts) We're... good here. Let's just leave it.

She walks away. Jenny watches her go.

Cut to the lounge. Giles is talking with a couple of students while
searching through his briefcase for some flyers.

Giles: I put it here somewhere. (finds the flyers) Oh, yes, yes.
That's it. (hands the flyers to the students) Could you, um, hang those
up? (the students nod) Thank you. (sees Buffy arrive) Buffy. So, uh, so
how was your night?

Buffy: Sleepless, but no human fatalities.

Cordelia comes up to them.

Giles: I-I found a ritual to revoke the invitation to vampires.

Cordelia: Oh, thank goodness. I actually had to talk my grandmother
into switching cars with me last night.

Giles: Um, the-the-the, uh, the ritual's fairly basic, actually. It's
just the recitation of a few rhyming couplets, burning of, uh, moss
herbs, sprinkling of holy water... (turns down the hall)

Buffy: (starts to follow) All stuff I have in my house.

Giles: Hanging of crosses...

Cut to Willow's room. She nails a cross next to her French doors and
pulls the curtain over to hide it.

Willow: I'm gonna have a hard time explaining this to my dad.

Buffy: You really think it'll bother him?

Willow: Ira Rosenberg's only daughter nailing crucifixes to her bedroom
wall? I have to go over to Xander's house just to watch 'A Charlie Brown
Christmas' every year.

Buffy: I see your point.

They go to her bed. Cordelia is looking at Willow's aquarium.

Willow: Although it is worthwhile to see him do the Snoopy Dance. (puts
down the hammer)

Cordelia: Willow, (faces them, arms crossed) are you aware that there
are no fish in your aquarium?

Willow frowns and whines.

Buffy: You know, Cordelia, we've already done your car. Call it a night
if you want.

Cordelia: Right. Thanks. And you know I'd do the same for you if you
had a social life.

She picks her coat up from Willow's bed and sees a blank envelope there.

Cordelia: Oh. (picks it up) This must be for you.

She hands the envelope to Willow. Willow gives Buffy a worried glance
and opens it. When she sees what's in it she hands it to Buffy.

Willow: It's for you.

Buffy unfolds the paper and sees a pencil sketch of her mother sleeping.

Buffy: Mom.

Cut to Joyce driving home in her Jeep. Cut to a view of her from the
lawn nearing the house. As she turns into the driveway the camera pulls
back, and Angelus' legs come into view. Joyce sees him as she pulls to a
stop and turns off the engine. He approaches her open car window.

Angelus: Mrs. Summers, I need to talk to you.

Joyce: (gets out with a bag of groceries) You're Angel.

Angelus: (pushes the door closed) Did Buffy tell you about us?

Joyce: She told me she wants you to leave her alone.

Angelus: I-I can't. I can't do that.

Joyce: You're scaring her.

Angelus: You have to help me. (she starts toward the house) Joyce...
(follows her) I need, I need to be with her. Y-you can convince her. You
have to convince her.

Joyce: Look, (Angelus gets in front of her) I'm telling you to leave
her alone.

Angelus: You have to talk to her for me, Joyce. Tell her I need her.

Joyce: (goes around him) Please, look, I-I just wanna get inside, okay?

She lets go of her bag with one hand and rummages in her purse for her
keys, but she can't keep her grip on the bag, and it falls. Several
oranges roll out and around. Angelus rights the bag and scrambles to
pick a few of the oranges up.

Angelus: You don't understand, Joyce. (she finds her keys) I'll die
without Buffy. She'll die without me.

Joyce: Are you threatening her?

Angelus: Please... Why is she doing this to me?

Joyce: I'm calling the police now.

She forgets the grocery bag and goes to the door. There she fumbles with
her keys, trying to find the right one. Angelus comes up next to her.
She finally gets the key in the door.

Angelus: I haven't been able to sleep since the night we made love.

Joyce looks up at him in surprise.

Angelus: I need her. I know you understand.

Joyce: (opens the door) Just leave us alone. (rushes in)

Cut inside. He tries to follow, but comes up against an invisible
barrier. Buffy and Willow come down the stairs. Willow reads a Latin
verse from a book.

Willow: 'Hicce verbis consensus rescissus est.'

Translation: By these strong unanimous words [Angelus' permission to
enter] is rescinded.

Buffy: (comes up to him) Sorry, Angel. Changed the locks. (slams the
door in his face)

Cut to Jenny's classroom. She's at her desk working on the translation
program. She takes a sip of coffee from her mug and sets it back down.
She types a few keystrokes, then stares at the screen. Behind her Giles
appears and stands in the doorway.

Giles: Hello.

She startles and looks at him. Quickly she types a few keystrokes, and
the screen changes. She turns back to him.

Jenny: Oh! Hi.

Giles: (steps into the room) You're working late.

Jenny: Special project.

Giles: Oh.

Jenny: I spoke to Buffy today.

Giles: Oh! Yes? (sits on her desk)

Jenny: Mm. (looks away) She said you missed me. (plays with a pencil)

Giles: Well, uh, she's... a meddlesome girl.

Jenny: (looks at him) Rupert... Okay, I don't wanna say anything if I'm
wrong, but I may have some news. Now, I need to finish up here. Could I
see you later?

Giles: Y-yes, yes. You could stop by my house.

Jenny: Okay. (smiles)

Giles: (smiles and gets up) Good. (smiles wider, then goes)

Jenny turns her attention back to her computer.

Cut to the tarot shop. The Shopkeeper turns out the light by the front
entrance and heads toward the back. A woman holding a puppy opens the
door and steps in.

Shopkeeper: Sorry, honey. (blows out some candles) We're closed.

He looks up and sees Drusilla standing there.

Shopkeeper: (nervous) W... What do you want?

Drusilla: (looks at the puppy) Miss Sunshine here tells me you had a
visit today. (stares up) But she worries. (looks at the shopkeeper) She
wants to know what you and the mean teacher talked about.

Cut to later in Jenny's classroom. She's still working at her computer.
She taps a few keys, then looks up at the screen. A percent complete
window appears over the Rumanian text, and the bar zips across it.

Jenny: Come on, come on...

The bar disappears, and a translation scrolls up next to the original
text.

Jenny: That's it! (exhales and smiles) It's gonna work! (saves the
result) This... will work.

She pops out an unlabeled yellow floppy disk and sets it aside by some
books near the edge of her desk. In the mean time a hardcopy has started
to print out. She wheels her chair over to the printer and looks it
over. She looks up and sees Angelus sitting in a desk at the back of the
class. She gasps and jumps out of her seat.

Jenny: Angel... (slowly moves toward the door) How did you get in here?

Angelus: I was invited. The sign in front of the school... 'Formatia
trans sicere educatorum.'

Jenny: 'Enter all ye who seek knowledge.'

Angelus: (giggles and gets up) What can I say? I'm a knowledge seeker.
(comes toward her)

Jenny: (frightened) Angel, I-I-I've got good news.

Angelus: I heard. You went shopping at the local boogedy-boogedy store.
(sees the Orb on her desk and picks it up) The Orb of Thesulah. If
memory serves, this is supposed to summon a person's soul... from the
ether... store it until it can be transferred.

The Orb begins to glow as he looks into it. He glances up at Jenny for
an instant. She edges away from him.

Angelus: You know what I hate most about these things?

Jenny screams as he heaves it into the chalkboard behind her. It
shatters into hundreds of pieces and a lot of dust.

Angelus: (smiles) They're so damn fragile. (loses the smile) Must be
that shoddy gypsy craftsmanship, huh?

Jenny has backed into the wall and trembles with fear. She starts to
inch her way toward the door. Angelus reaches over to the PC and turns
the monitor so he can see it.

Angelus: I never cease to be amazed how much the world has changed in
just two and a half centuries.

Jenny has reached the door and tries to open it. It's locked. He turns
the monitor back around.

Angelus: It's a miracle to me. You, you put the secrets to restoring my
soul in here...

He shoves the computer off her of desk and onto the floor. It breaks,
and the monitor shatters and sparks and starts to burn. Angelus tears
the printout from the printer.

Angelus: It comes out here. (looks at the paper) 'The Ritual of
Restoration.' Wow. This, this brings back memories.

He starts to tear the printout in half.

Jenny: Wait. That's your...

Angelus: Oh, my cure? (finishes tearing) No, thanks. Been there, done
that, and deja vu just isn't what it used to be. (sees the fire) My...
Isn't this my lucky day. The computer... (holds the paper over the
flames) and the pages. (warms his hands) Looks like I get to kill two
birds with one stone.

He crouches over the fire to warm himself more. Jenny starts toward the
back door. Angelus looks back up at her sporting his game face.

Angelus: And teacher makes three.

She starts to run for it, but Angelus roars and quickly jumps and grabs
hold of her.

Jenny: No!

He throws her back into the locked door, and it breaks open. She looks
back at him, scrambles to her feet and begins to run.

Angelus: Oh, good. I need to work up an appetite first.

Cut to the halls. Jenny comes running, opens the door to the lounge area
and runs to another set of door to outside, but they are locked. She
runs back into the lounge, sees Angelus coming and runs further down the
hall. Angelus pulls open the doors and follows her at a fast walk.

Cut outside to another hall exit. Jenny bursts through the door and runs
along the colonnade. Angelus is not far behind, and continues after her
at a quick pace. Soon he starts to run as well. Jenny keeps running,
checking behind her every so often. She reaches the next building and
struggles with the door. She looks back and sees Angelus running toward
her with an evil grin on his face. She yanks hard at the door several
more times before it opens, and she runs in.

Cut inside the hall. Jenny pulls the door closed behind her and Angelus
slams into it. She starts to run down the hall. Angelus has to yank at
the door a couple of times before it opens for him, too, and he runs in
after her. A cleaning cart is in the hall by the stairs, and Jenny grabs
it and pushes it into Angelus. He slams into it and flies over it and
onto the floor while she rushes up the steps.

Cut to a view down the stairs from above. Jenny runs up and out of view.
Angelus isn't on the floor below anymore. He's nowhere to be seen.

Cut to a landing by a large arched window. Jenny runs up onto it and
right into a waiting Angelus. She screams when he grabs hold of her. He
chuckles and looks into her face. He puts one hand around behind her
head and touches her lips with the fingers of his other. The view out of
the window is of the park beyond with the palm trees lit up. A car
drives by.

Angelus: Sorry, Jenny, this is where you get off.

He takes his fingers from her lips and puts his hand under her chin. In
one swift movement he twists her head and snaps her neck. Her body
collapses to the floor. He looks up and around, breathing heavily from
the running and the excitement.

Angelus: Ah... I never get tired of doing that.

~~~~~~~~~~ Part 3 ~~~~~~~~~~

Buffy's house. Giles steps up to the door and knocks. Willow comes to
the door and opens it.

Giles: Willow, good evening. (steps in)

Willow: Hi. Come on in. (closes the door, hands him the book) Here's
the book.

Giles: Right. (looks the book over) I guess I should do my apartment
tonight. (looks up) The ritual go all right?

Willow: Oh, yeah. It went fine. Well, it went fine until Angel showed
up and told Buffy's mom that he and Buffy had... (nervously) Well, you
know, that they had... you know. You do know, right?

Giles: Oh, yes. Yes. Sorry.

Willow: (relieved) Oh, good, 'cause I just realized that being a
librarian and all, you maybe didn't know.

Giles: Oh, thank you. I got it.

Willow: You would have been proud of her, though. She totally kept her
cool. (smiles)

There is an awkward moment of silence.

Willow: Okay, well, I'll tell Buffy you stopped by. (smiles)

Giles: (looks up the stairs) Would you, um... Perhaps I should
intervene on, on Buffy's behalf w-w-with her mother. Um, maybe... say
something?

Willow: Sure! Like, what would you say?

Giles: (looks up the stairs again) W... Uh...

She reaches for the doorknob and opens it.

Giles: You will tell Buffy I dropped by? (goes out)

Willow: You bet. (closes the door)

Cut to Buffy's room. She's sitting on her bed. Joyce is pacing, trying
to take in what she's hearing.

Buffy: That stuff with the Latins and the herbs, uh, he's just real
superstitious.

Joyce: (sits with her eyes closed) Oh.

Buffy: We just thought if...

Joyce: Was he the first? (opens her eyes) No, wait. (stands up) I don't
wanna know. (paces) I don't think I want to.

Buffy: Yeah. He was the first. I mean, the only.

Joyce: (stops and looks at her daughter) He's older than you.

Buffy: I know.

Joyce: Too old, Buffy. And he's obviously not very stable. I really
wish... (sits again) I just thought you would show more judgment.

Buffy: (looks at her mother) He wasn't like this before.

Joyce: Are you in love with him?

Buffy: I was.

Joyce: Were you careful?

Buffy: (looks away) Mom, this is no time...

Joyce: (gets up again) Don't 'Mom' me, Buffy. You don't get to get out
of this. You had sex with a boy you *didn't* even see fit to tell me you
were dating.

Buffy: (nods) I made a mistake.

Joyce: Yeah, well, don't just say that to shut me up, because I think
you really did.

Buffy: I know that! (looks up at her) I-I can't tell you everything.

Joyce: How about anything? Buffy, you can shut me out of your life, I
am pretty much used to that. But don't expect me to ever stop caring
about you, because it's never gonna happen. I love you more than
anything in the world. (sits next to Buffy on the bed) That would be
your cue to, uh, roll your eyes and tell me I'm grossing you out.

Buffy: You're not.

Joyce: (inhales) Oh, well... (exhales) I guess that was the talk.

Buffy: So how'd it go?

They look at each other.

Joyce: I don't know. It was my first.

Cut to Giles' apartment. He arrives at his door looking at his keys. He
looks up and sees a red rose on the door and can hear the music of the
opera "La Boheme", by Puccini, coming from inside. He takes the rose,
inhales its aroma and smiles. He opens his door and goes in. Cut inside.
Giles pokes his head in.

Giles: Hello?

He sees no one there, so he steps in and closes the door behind him.

Giles: Jenny?

He puts his briefcase aside and steps over to his coat rack.

Giles: It's me!

He takes off his coat and hangs it up. He looks around again and sees a
chilled bottle of champagne and two long-stemmed glasses on his desk. On
top of the crystal ice bucket is a folded piece of paper leaning against
the bottle. He sets down his keys and the rose and takes the note. He
unfolds it and on it is one word: Upstairs. He smiles and looks up
toward the loft. He takes off his glasses and sets them and the paper
down. He runs his fingers through his hair, takes the bottle, looks at
it, takes the two glasses and starts up the stairs. The opera music gets
louder as he nears the loft. The camera follows his footsteps as he
climbs the stairs. There is a rose on each step. When he reaches the top
he is smiling. He sees Jenny on the bed, but she isn't moving, and his
smile quickly fades. The opera reaches a crescendo as he drops the
bottle and glasses, and they shatter on the floor. He continues to look
at Jenny's body. Her dead eyes stare back at him.

Cut to later. Giles is leaning on the wall by his front door staring
blankly into space. The coroners take Jenny's body away. A police
officer approaches him.

Officer: Mr. Giles, I need to ask you to come with us. Just to answer a
few questions.

Giles: (still staring blankly) Of course. Yes. Procedure. (looks at the
officer) I need to make a phone call... if that's all right.

The officer looks over at the phone and back at him, giving him tacit
permission.

Giles: (whispers) Yes. (goes to the phone)

Cut to Buffy's house. Angelus is looking into the dining room through
the window from the porch. Buffy and Willow walk through it and into the
living room.

Angelus: (narrates) Passion is the source of our finest moments. The
joy of love... the clarity of hatred... and the ecstasy of grief.

The telephone rings, and Buffy runs back into the dining room to get it.
She picks it up from the phone stand and turns so Angelus can see her
face.

Buffy: Hello. Giles, hey! We did the, the thing. It worked. What?

As she listens to Giles her expression becomes increasingly blank. She
lowers the phone from her ear. Willow is there now, too, and takes the
phone from Buffy.

Willow: Giles?

Buffy leans against the wall and slides down against it into a crouch.

Willow: What? No! (puts the phone down) No! (begins to cry
uncontrollably) Noooo!

Angelus gloats as he looks into the window. Joyce comes into the dining
room when she hears the crying and holds Willow. Buffy looks off into
space, then finally lowers her head onto her knees. Angelus smiles and
leaves.

Cut to later. Cordelia and Xander drive up to Buffy and Willow, who are
waiting for them. Xander opens the passenger door and gets out.

Buffy: Where's Giles?

Xander: No luck. By the time we got to the station, (closes the door)
the cops said he'd already left. (Cordelia closes her door) I guess they
just wanted to ask him some questions.

Buffy: Cordelia, will you drive us to Giles' house?

Cordelia: Of course.

Willow: But don't you think he wants to be left alone?

Buffy: I'm not worrying about what he wants. I'm worried about what
he's gonna do.

They all get into the car.

Cut to Giles' apartment. The camera sweeps down the stairs. The roses
have all been trampled and broken. The camera turns the corner of the
staircase and sweeps across the area below. Giles' weapons chest is open
and almost empty. He walks across the camera's path, drawing a sword.
The camera continues around the room, over to his old Victrola, where
the opera record has played out but is still spinning. The camera pulls
back past the desk where Giles has a large bag sitting open with various
weapons stashed inside. He adds a small can of gasoline, grabs the bag
and heads out of the apartment. The camera closes in on the desk and
pans down to a pencil sketch of Jenny lying dead on the bed.

~~~~~~~~~~ Part 4 ~~~~~~~~~~

Giles' apartment. Xander pushes the door open. A piece of yellow crime
scene tape is stretched across the doorway.

Xander: Hello? Giles?

He ducks under the tape and comes in. Willow and the others follow.
Xander goes over to the desk and looks around.

Xander: I guess Giles had a big night planned tonight.

Buffy: (picks up the sketch of Jenny) Giles didn't set this up. Angel
did. (hands Xander the sketch) This is the wrapping for the gift. (heads
upstairs)

Xander: Oh, man. (exhales) Poor Giles.

Willow finds the nearly empty weapons chest.

Willow: Look, all his weapons are gone.

Cordelia: But I thought he kept his weapons at the library.

Xander: No, those are his, uh, everyday weapons. These were his good
weapons. The ones he, uh, breaks out when company comes to visit.

Buffy comes back downstairs and stops on the corner landing.

Willow: So he's not here.

Cordelia: Well, then where is he?

Buffy: He'll go to wherever Angel is.

Xander turns to face the girls.

Willow: That means the factory, right?

Cordelia: So Giles is gonna try to kill Angel then?

Xander: Well, it's about time somebody did.

Willow: Xander!

Xander: I'm sorry, but let's not forget that I hated Angel long before
you guys jumped on the bandwagon. So I think I deserve a little
something for not saying 'I told you so' long before now. And if Giles
wants to go after the, uh, (looks up at Buffy) fiend that murdered his
girlfriend, I say, 'Faster, Pussycat! Kill! Kill!' (looks back at Willow
and Cordelia)

Buffy: You're right.

Willow and Cordelia look up at Buffy.

Xander: Thank you.

Buffy: (takes the rest of the steps down) There's only one thing wrong
with Giles' little revenge scenario.

Xander: And what's that?

Buffy: It's gonna get him killed.

Cut to Spike's warehouse. Angelus is being lectured.

Spike: Are you insane?! We're supposed to kill the bitch, not leave gag
gifts in the friends' beds.

Drusilla: (cuddles her puppy) But, Spike, the bad teacher was going to
restore Angel's soul.

Spike: What if she did? If you ask me, I find myself preferring the old
Buffy-whipped Angelus. This new, improved one is not playing with a full
sack. (gets a look from Angelus) I love a good slaughter as much as the
next bloke, but his little pranks will only leave us with one incredibly
brassed-off Slayer!

Angelus: Don't worry, roller boy. I've got everything under control.

A Molotov cocktail swooshes in and bursts on the table, setting it
ablaze. Drusilla runs away with Spike wheeling right behind her. They
stop out of reach of the flames. Angelus cuts across at the end of the
table and gets hit in the shoulder with a crossbow bolt. He grabs it to
pull it out while looking to see who his attacker is. Giles walks toward
him with a baseball bat. Angelus pulls the bolt out and throws it aside.
Giles puts the end of the bat into the flames, and it catches fire. He
swings it and hits Angelus in the face, then again on the return swing.
Angelus staggers and bends down.

Angelus: Jeez, whatever happened to wooden stakes?

Giles whales on Angelus' back several times. Drusilla makes a move to
intervene, but is held back by Spike.

Spike: Uh-uh. No fair going into the ring unless he tags you first.

Angelus stands back up, but Giles swings the bat into his face twice
again, making him fall once more. He continues beating on him, making
Angelus collapse all the way to the floor. Angelus tries to get up, but
Giles swings into his jaw from underneath. He wields the still burning
bat over his head, but as he brings it down Angelus catches it, and they
begin to struggle. Angelus quickly gains the upper hand, and takes Giles
by the throat, lifting him off of his feet. He drops the bat.

Angelus: All right. You've had your fun. But you know what it's time
for now?

He gets kicked in the back by Buffy and lets Giles fall to the floor.
She pulls him back and slams him into the spiral staircase.

Buffy: My fun.

She kicks him in the face and then shoves him onto the floor. Drusilla
quickly wheels Spike away. Buffy kicks Angelus in the face again as he
tries to get up, and then lunges at him. He grabs her, flips her over
and tries to get away up the stairs. Buffy gets back to her feet fast
with Giles' dropped baseball bat in hand and pushes it between the stair
railings to trip Angelus up. He falls and she grabs one of his legs. He
kicks out at her with it and knocks her off of him and onto the floor.
He scrambles up the stairs. Buffy gets up quickly. She sees a stack of
crates, runs up it to the catwalk above, and meets Angelus there. He
swings at her, but she ducks and kicks him in the back of the knee,
making him collapse onto the railing. She grabs a loop of rope, throws
it around his neck and yanks him back and forth between the railings
several times, then kicks him in the chest, making him stagger back and
fall onto his butt. He gets up fast, but she grabs onto a pipe above her
head and swings with both feet into his chest again, making him fly back
into a barrel and some ducting. She waits on the catwalk for him to come
at her again, ready to fight. He charges, and she takes him and diverts
him past her and onto the catwalk grating, where he lands with his head
against one of the vertical railing bars. She kicks his face, and
follows up with several punches and another kick. He starts to laugh as
she grabs him by the coat and bangs his head into the railing a couple
of times.

Angelus: Are you gonna let your old man just burn?

She looks down and sees the flames getting higher and nearer to Giles.
Angelus takes advantage of the distraction and grabs her legs, lifts her
and throws her over the railing. She manages to control her fall and
land on her feet near Giles. Angelus takes off down the catwalk and out
of the building. Buffy wakes Giles and gets him to his feet, and she
supports him as they make their way from the building also. Cut outside.
They both come out coughing from the smoke. He pushes her away from him.

Giles: Why did you come here?! This wasn't your fight!

She punches him in the jaw, and he spins and falls to the pavement.

Buffy: Are you trying to get yourself killed?!

She begins to cry and crouches down to hug him. He cries and hugs her
back.

Buffy: You can't leave me. I can't do this alone.

Cut to Giles' apartment building. Cut to his door, still with the crime
scene tape across it. <

Kikavu ?

Au total, 52 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

sanct08 
14.11.2016 vers 11h

miss1110 
11.11.2016 vers 23h

Vivi69 
02.11.2016 vers 11h

madi300 
28.10.2016 vers 22h

kaylee 
28.10.2016 vers 10h

Kyodrey 
24.10.2016 vers 21h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Activité récente

Qui est-ce ?
30.11.2016

Ceci ou Cela ?
10.11.2016

Baby Blues
Hier à 15:53

Family Guy
Hier à 15:10

Lucifer
Hier à 14:52

Lucifer
Hier à 14:51

Lucifer
Hier à 14:51

Actualités
Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof
Plus d'un an après que Sarah Michelle Gellar / Cendrillon et Whitney Avalon / Belle se soient...

Eloise | Trailer

Eloise | Trailer
Nous vous rapportions il y a deux ans qu'Eliza Dushku serait la star d'un nouveau film d'horreur...

Criminal Minds: Beyond Borders

Criminal Minds: Beyond Borders
Après avoir rendu visite au diable dans un épisode de la saison 2 de 'Lucifer' [voir news], en début...

Netflix's

Netflix's "Gilmore Girls: A Year In The Life" Premiere
Danny Strong s'est rendu à l'avant-première de 'Gilmore Girls: A Year In The Life', la suite de la...

Billions

Billions
La saison 2 de 'Billions', la série de Showtime portée par Damian Lewis, s'offre de nouveaux...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Hypnotic (22:35)

Yes !

Hypnotic (22:47)

Pas tant de monde en fait

Titepau04 (22:56)

Moi je vais me coucher!!! ^^

arween (22:57)

Soirée koh Lanta donc non pas là

Sonmi451 (10:23)

Raaa désolé pour hier soir, je suis partie. Première maladie de bébé.

Sonmi451 (10:24)

Mais là si y a du monde, je suis preneuse d'une discussion diverse et varié. ^^

Sonmi451 (10:26)

On peut parler de noel, vous en êtes où dans vos achats? ^^

Titepau04 (10:27)

Bonjour!!

Sonmi451 (10:27)

Hello titepau!

Titepau04 (10:27)

J'ai pas commencé grand chose... et toi?

Sonmi451 (10:28)

Moi si ça va, j'ai avancé d'un seul coup cette semaine. ^^

Sonmi451 (10:28)

Il me reste l'homme et mon grand.

Sonmi451 (10:28)

Et tu as commencé les décos?

Titepau04 (10:29)

C'est cool ça!!!

Titepau04 (10:29)

Non... non plus!!! Faut que je m'y mette !!!

Sonmi451 (10:31)

Moi je commence tout juste et maintenant que j'ai un balcon, faut que je trouve aussi ce qu'il faut pour le décorer. ^^

Titepau04 (10:32)

Ahah!! Ça fait encore plus de travail

Sonmi451 (10:33)

c'est ça, je pense prendre une guirlande électrique et un père noel qui monte me rendre visite. ^^

Sonmi451 (10:33)

et sinon tu as attaqué l'hypnonoel?

Titepau04 (10:38)

Ah j'aime pas ça.... on dirait qu'il est pendu le pauvre père Noël....

Titepau04 (10:38)

Oui j'ai commencé!! Et toi?

Sonmi451 (10:39)

Non c'est une echelle pour celui que j'ai vu. ^^

Sonmi451 (10:40)

Non moi pas encore, je sais pas si je vais trouver du temps. Tu as bien avancé sur cette animation toi?

Titepau04 (10:41)

J'en suis à 30 questions

Sonmi451 (10:42)

Ha ouais pas mal! Tu me donneras tes paquets cadeaux

Titepau04 (10:42)

Ah non mais non!!! Dis donc!!! ^^

Sonmi451 (10:46)

Rooo mais faut partager, c'est ça l'esprit de noel.

Titepau04 (10:47)

Non non non!!! Je me creuse les méninges, moi Madame, pour les avoir!!!

Sonmi451 (10:48)

creuse pas trop, c'est un coup, à ne plus avoir de méninges. ^^

Titepau04 (10:50)

J'en ai déjà plus beaucoup.... vive la grossesse!! LOL!

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play