VOTE | 370 fans |

#211 : Le fiancé

Titre VO : Ted
Titre VF :
Le fiancé
Diffusion US : 08/12/1997
Diffusion FR :
04/12/1998
Scénario : David Greenwalt & Joss Whedon 
Réalisation : Bruce Seth Green 


Résumé Court : Le nouveau petit ami de Joyce Summers est apprécié par tous, sauf par Buffy. Après une enquête sur lui, elle est persuadée qu'il cache quelque chose.

Un conflit entre eux s'achève par la chute de Ted dans les escaliers. Et si Buffy s'était laissée emportée aveuglément ?

Trailer 2x11
Trailer 2x11

  

Plus de détails

John Ritter joue le role de ted. le nouveau fiancé de la mère de buffy. Alors que tout le monde semble l'apprécier. Buffy s'en méfie et le soupsonne de cacher quelque chose. Tandis que Giles tente de se rapprocher de mme Calendar. Alex et Cordélia continuent a taire leur relation.

Script VF

PROLOGUE :
Dans la rue de chez Buffy, Alex et Willow marchent en parlant et elle les suit, distraite.
ALEX (un peu énervé) : Tu ne sais pas de quoi tu parles !
WILLOW : Enfin, c'est évident que c'était lui le chef !
ALEX : C'était une marionnette, elle se servait de lui.
WILLOW : Excuse-moi, mais ce n'était pas le genre de bonhomme à se laisser manipuler.
ALEX : Si c'était là son génie, il ne s'est jamais aperçu que c'était elle qui décidait de tout ! Buffy ?
BUFFY : Hein ?
ALEX : Qui détient le vrai pouvoir ? Le général ou le soldat ?
BUFFY : C'est qui, ceux-là ?
ALEX : Le général ou le soldat ? C'est agréable de voir à quel point tu t'intéresses à ce que je dis.
BUFFY : Excuse-moi ! J'étais en train de....
WILLOW : ... de réfléchir ?
BUFFY : Euh, non, de réfléchir, non, j'avais la tête ailleurs, dans les nuages.... J'adore quand tout est tranquille ici.
ALEX : Maintenant que Spike et Drusilla sont hors d'état de nuire, on se la coule douce, la vie est belle et je... je croise les doigts au fond de mes poches en disant ça.
BUFFY : Oui et ben, vas-y, croise-les fort !
WILLOW : Est-ce qu'on est vraiment sûrs qu'il n'y a plus aucun assassin de l'Ordre de Taraka en route pour Sunnydale ?
BUFFY : D'après Angel, il n'y a plus de contrat sur ma tête.
ALEX : Comment il va Angel ? Je te jure que ça m'intéresse !
BUFFY : Il va mieux.
WILLOW : Et ça te plaît de jouer les infirmières ?
BUFFY : Oh oui !
ALEX : Ouais, c'est mieux que de jouer les hôtesses en mini- jupe.
BUFFY : Alex !
Alex se met à rire. Devant la porte de Buffy, elle sort ses clés met remarque que la porte est déjà déverrouiller.
BUFFY : Attendez-moi là une minute.
Elle rentre et entend des objets tomber par terre.
JOYCE : Non !
Elle coure vers la cuisine et voix un homme embrasser sa mère.
BUFFY : Maman ! Oh.. m... m... Je suis désolée... J'avais entendu...
JOYCE : C'est moi, j'ai cassé un verre. Tu rentres de bonne heure.
HOMME : Salut !
BUFFY (suspecte) : Salut.
JOYCE : Oh, c'est ma fille, Buffy.
HOMME : Ah.
JOYCE : Buffy, voici Ted.

GENERIQUE

ACTE 1
Un peu plus tard, Ted prépare des pizzas avec Alex et Willow. Buffy et sa mère sont sur la terrasse.
TED : Maintenant on met au four ! Et surtout, il ne faut pas lésiner sur le fromage.
BUFFY : En fait, toutes ces soirées où tu restais tard à la galerie ce n'était pas que pour dénicher des œuvres d'art ?
JOYCE : C'est vrai, j'attendais le bon moment pour te le présenter. Crois-moi, c'est un homme bien.
BUFFY (jette un regard à Ted) : Tu l'as connu comment ?
JOYCE : Il vend des programmes informatiques. Il est venu modifier le système à la galerie, je gagne un temps très appréciable.
BUFFY : Le temps de voir des inconnus. Et de les embrasser dans ma cuisine.
JOYCE : Tu n'étais pas censée nous voir.
WILLOW (à Ted) : Je suis ravie ; j'ai un nouveau disque dur de 9 gigas.
TED : Oh ! mais ce n'est pas suffisant, sans le DMA correspondant, c'est comme si tu mettais un moteur de Ferrari sur une 2 chevaux.
WILLOW : J'ai pas les moyens d'en acheter un plus puissant.
TED : Bon attend une seconde, j'ai des démos gratuites, je ne vois pas pourquoi je ferais payer quelque chose qui ne me coûte rien à une amie de Buffy.
WILLOW : Oh ! Oui oui oui !
TED : Quoi ?
ALEX : C'est rien, c'est le cri que pousse l'intello quand elle contente. Je voulais vous dire que depuis l'invention de la pizza, personne n'en a fait d'aussi succulentes, c'est quoi votre secret ?
TED : Et bien quand elle sort du four, on la fait frire avec des herbes et de l'huile d'olive, mais il ne faut utiliser qu'une poêle en fonte !
Buffy et Joyce entrent dans la maison.
TED : Condition sine qua none de la réussite !
ALEX : Vous n'avez jamais pensé à les vendre, c'est tellement délicieux, ça vous rapporterait une fortune !
Ted sourit et s'approche de Buffy.
TED : Tu as faim ?
BUFFY : Non merci.
TED : Buffy, je suis désolé de ce qui s'est passé, j'aurais voulu qu'on fasse connaissance, autrement, j'aurais voulu que tout soit... parfait. Je suis très attaché à ta maman, je crois que c'est important que tu le saches. ( montrant une photo de Buffy et Joyce sur le frigo ) Toi, tu es la personne qui compte le plus dans sa vie alors tu comptes beaucoup pour moi aussi.
JOYCE : Buffy, je voudrais tant que ça te rende heureuse.
TED : Rectification, nous voudrions vraiment que ça te rende heureuse.
BUFFY : Oh, mais je le suis !
JOYCE : C'est vrai ?
BUFFY ( sourire forcé ) : Ouais !
Au parc, Buffy se bat contre un vampire et s'acharne sur son cas. Giles la regarde intriqué.
GILES : Euh... Buffy, il est peut-être temps de... Non... il est vraiment temps de conclure, je crois...
Il s'assoit et Buffy tue le vampire.
BUFFY : Y'en a d'autres ?
GILES : Et bien, ce n'est pas à souhaiter pour eux.
BUFFY : Quoi, tuer les vampires, c'est mon boulot.
GILES : C'est vrai... mais je ne t'ai jamais vu leur flanquer une telle raclée avant de les tuer. Tu te sens bien ?
BUFFY : Oui, très bien.
Elle s'assoit à ses côtés.
BUFFY : J'ai tué un vampire ici mercredi dernier, qu'est-ce qu'ils fricotent dans ce parc ?
GILES : Et bien... ils traînent, je crois qu'ils ne savent pas où aller sans leur chef. Avec un peu de chance, il est mort, alors ils se retrouvent dans les endroits qu'ils connaissent le mieux.
BUFFY : Les vampires sont répugnants.
GILES : Oui, c'est pour ça que nous les tuons.
BUFFY : Ca me rend dingue. Vous avez une famille qui vit très heureuse, là, les vampires débarquent, détruisent tout, tuent tout le monde, envahissent la cuisine et se mettent aux fourneaux pour préparer de ridicules minis- pizzas, et puis les imbéciles s'extasient...
GILES : Buffy ! Je pense que... je pense que certains détails m'échappent. Y'aurait-il quelque chose dont tu voudrais me parler ?
BUFFY : Non, y'a rien. Ce soir vous croyez que j'ai encore une chance d'en voir ? Je peux attendre...
Au lycée, Alex, Willow et Buffy marchent ensemble.
BUFFY : Si tu dis encore un mot, c'est toi que je transforme en mini-pizza !
ALEX : Est-ce que tu as pris la peine de l'écouter ? Non ! Moi je l'étais ! Et je peux dire que ces mini-pizzas ont vraiment changé ma vie ! Ted est le super chef des chefs !
BUFFY : D'accord, c'est un bon cuisinier, mais ça ne veut pas dire que c'est quelqu'un de bien.
ALEX : Si, bien sur !
WILLOW : Il a l'air gentil.
BUFFY : Peut-être, mais je ne le connais pas. Pour l'instant tout ce que je vois c'est un homme qui apparemment a un boulot, qui semble gentil et poli et que ma mère aime beaucoup.
ALEX : Quelle sorte de monstre est-ce là !
BUFFY : Moi je te dis qu'il est trop propre, trop gentil, trop souriant ce clown !
WILLOW : Ah, qu'est-ce qu'il rit le clown !! Je sais, ça ne fait rire que moi.
ALEX : Buffy, arrête de faire l'autruche, nous sautons à pied joints dans les méandres du docteur Freud.
Alex prend des bonbons de la distributrice.
WILLOW : Il a peut-être raison. La séparation qui t'angoisse, l'image de la mère qui fiche le camp, rejet de l'image paternelle...
BUFFY : Ce type n'est pas mon père !
ALEX : Oh, mais t'es jalouse !
BUFFY : Non mais c'est pas vrai !
ALEX (montrant du doigt Buffy en riant) : La demoiselle, elle est jalouse, la demoiselle elle est jalouse !
WILLOW : Alex !
ALEX : Quoi ! Freud aurait dit exactement la même chose ! Sans la jolie chorégraphie...
BUFFY : D'accord, je l'admets, ça me rend dingue ! Voir ma mère se frotter à un inconnu dans la cuisine c'est déstabilisant ! Je suis bonne pour la psy. Et quand même j'ai des antennes, je suis sûre que quelque chose ne tourne pas rond chez ce « Ted » !
ALEX (voyant Ted arriver dans le dos de Buffy) : Ted !
BUFFY : Bien sûr, de qui tu crois que je parles ?
ALEX : Ted ! Ted qui est là !
Elle se retourne, surprise.
TED : Salut les mômes !
BUFFY : Qu'est-ce que vous faites ici ?
TED : Je re-programmai l'ordinateur du bureau d'orientation et j'ai pensé à ma jolie petite Willow ( il lui donne le composant informatique qu'elle voulait )
WILLOW : Oh, c'est trop gentil, merci !
TED : Oh c'est rien. Buffy est-ce que tu aimes le mini- golf ?
ALEX : Bien sûr qu'elle aime !
TED : Voilà, ta mère et moi on a pensé que samedi si tu était libre... enfin vous trois, évidemment, ça vous ferait peut-être plaisir de faire quelques swings sur le green avec deux vieux croûtons.
BUFFY : Euh...
TED : Bien sûr, j'apporte le pique-nique !
ALEX : Avec des mini-pizzas ?
TED : Avec des cookies !
BUFFY : Vous savez, on aurait adoré venir avec vous mais euh... malheureusement on a certaines « activités » le samedi ! ( elle regarde Willow )
WILLOW : Oui, des activités certaines ! ( elle regarde Alex)
ALEX : Eh, cette fois on va changer le programme, j'en ai marre de ces activités ! On viendra !
TED : Génial !
Buffy fait un sourire forcé.
Dans la salle de classe de Jenny, Giles y rentre et elle est en train de ranger des papier.
GILES : Ca va Jenny ?
JENNY : Rupert, bonjour...
GILES : J'ai reçu votre commande, vos livres sont à la bibliothèque. Voulez-vous que je vous les apporte ?
JENNY : Non, c'est inutile, les enfants passeront les prendre.
GILES : D'accord, bon...
Il commence à s'en aller.
JENNY : C'est tout ce que vous avez trouvé comme excuse pour venir me voir ?
GILES (se retourne) : Oui, je n'ai aucune imagination. Je voulais savoir si ça allait.
JENNY : Ca va plutôt bien en ce moment. J'ai cru mourir pendant 3 semaines et puis... on se fait à tout. (il sourit) Je vais encore quelques cauchemars.
GILES : Oui, c'est normal, vous avez besoin de temps.
JENNY (froide) : Et peut-être que vous me laissiez respirer ! Je trouve vos intentions très touchantes mais ça devient stressant de vous avoir toujours dans les pattes avec vos yeux de merlan frit à me demander comment je vais ! Je fini par me rendre malade de ne pas aller mieux. Vous me donnez l'impression d'avoir un poids sur les épaules.
GILES : Je suis désolé pour les yeux de merlan frit mais c'est tout à fait involontaire... Je me fais un peu de...
JENNY : De souci ? Ca se voit.
GILES : Je ne vous dérangerait plus.
Il part et Jenny soupire.
Chez Angel, Buffy lui fait un bandage à la main.
BUFFY (énervée) : Maman est intarissable, est-ce que Ted aimera cette robe ? Ted adore cue film ! Ted m'apprend l'informatique ! Oh mon Dieu, ce qu'il est drôle ce Ted ! Et moi je lui dit : « C'est vrai, il me fait pleurer de rire ! » et elle me dit que je suis sarcastique, mais c'est vrai que je l'étais, et j'en ai marre qu'elle parle de lui tout le temps !
ANGEL : Oui d'ailleurs, tu pourrais parler d'autre chose...
BUFFY : Faut pas m'en vouloir. Tout est si compliqué dans ma vie, j'avais pas besoin de ce type.
ANGEL : Toi non, mais peut-être que ta mère oui.
BUFFY : Le vieux sage va encore me donner une leçon !
Angel rit.
ANGEL : La solitude, c'est très difficile à vivre.
BUFFY : Je suis d'accord. Ma mère a besoin d'un homme dans sa vie, bon mais pourquoi Ted ?
ANGEL : Tu penses à quelqu'un d'autre ? Il existe celui qui te conviendrait ?
BUFFY : Mais oui, mon père. Je sais bien que ça n'arrivera jamais. Tu gagnes, Angel, je vais lui donner sa chance... M'éclater au mini-golf, je vais répondre en révérence, je serais sans hargne et sans reproche. Il faut aussi que je l'aime ?
ANGEL : Embrasse-moi...
BUFFY : Enfin quelque chose que j'aime faire !
Et ils s'embrassent
Au mini-golf, Buffy, Willow, Alex, Joyce et Ted arrivent sur un parcours.
ALEX : Ah, nous y voilà, le fameux coucou suisse, il a l'air redoutable, mais je ne suis pas homme à me laisser abattre !
JOYCE (à Ted) : Ton pique-nique était délicieux, tu sais que c'est très rare un homme qui fait la cuisine ?
Il pose sa balle et la frappe.
TED : Ouais, je sais que tu en cherchais un depuis longtemps! Alors Buffy, il doit y avoir une foule de garçons qui font la queue autour du pâté de maison pour sortir avec toi ?
BUFFY : C'est vite dit...
WILLOW : Oh si c'est vrai a mais elle n'a d'yeux que pour... (Buffy lui donne un coup de coude) ses études ! La pauvre, elle est trop plongée dans ses bouquins, on a du mal à lui faire lever le nez !
TED : Je suis ravi de l'entendre ! Je pense que dans ce cas tes notes s'amélioreront bientôt !
BUFFY : Mes notes ? ( elle s'approche de Joyce ) Dis, comment il connaît mes notes ?
JOYCE : Je lui en ai parlé. Il veut tout savoir à ton sujet, il se sent concerné, c'est une bonne chose ! Oh, joli coup Ted !
Buffy pose sa balle et s'apprête à la frapper.
TED : Garde tes yeux sur la balle, attention à tes coudes ! (elle tape dans la balle qui atterrit derrière le décor) Oh pas de chance jeune fille !
JOYCE : Oh, c'est pas grave, on le compte pas !
TED : Mais pourquoi ça ?
JOYCE : Oh, c'est jamais que du mini-golf !
TED : C'est vrai mais les règles sont les règles ! Et ce que nous lui apprenons maintenant fera d'elle ce qu'elle sera plus tard, quand nous ne serons plus là. Que ce soit à l'école, ou avec son petit-ami ! Loin de moi l'idée de me mêler de vos affaires ça ne regarde que toi et ta mère, ce que je veux dire la loi est la loi !
JOYCE : Il n'a pas tort.
BUFFY : Très bien, je vais chercher ma balle de l'autre côté.
Buffy va chercher sa balle, mais elle la met dans le trou.
Elle leur crie :
BUFFY (qui crie) : Et qu'est-ce que vous en dites ? Dans le trou en deux coups !
Ted a tout vu, il était a coté d'elle.
TED : Pardon, tu as triché !
BUFFY : C'est vrai, et alors ? Comptez-moi une pénalité !
TED (menaçant) : Ce n'est pas ce qui importe ici, jeune fille ! La loi est la loi ! Une faute est une faute ! Ce n'est pourtant pas une nouveauté !
BUFFY : Mais qu'est-ce qu'il y a ? On s'amuse !
TED : Oui c'est ça, on s'amuse ! Toi tu fais peut-être ce que tu veux, moi je ne fonctionne pas comme ça et je suis ici pour te le dire ! (elle remarque qu'il se tape sur la jambe) Ce n'est pas un simple jeu, c'est la règle ! Tout compte, et je ne tolèrerai pas qu'on fasse n'importe quoi dans ma maison !
BUFFY : Et bien je suis ravie de ne pas vivre sous votre toit.
TED : Tu veux que je te démolisse ta jolie petite gueule ?! (se retourne, à Joyce, Alex et Willow) Qui veut du dessert, j'ai fait des cookies au chocolat !
ALEX : Moi !
WILLOW : Oh des cookies !
TED : Et oui ! J'ai l'impression d'en avoir trop fait ! Vous allez devoir en ramener chez vous !
JOYCE : Mm... Buffy, il faut que tu en goûtes, il sont délicieux !
ALEX : Oh il on un goût délicieux !
Buffy reste bouche bée.

ACTE 2
Chez Buffy, Joyce chante en préparant le petit déjeuner et
Buffy arrive.
JOYCE : Bonjour ma jolie douce !
BUFFY : Salut.
JOYCE : J'ai du jus de fruit et de magnifiques brioches, regarde comme ça sent bon ! (Buffy en prend une) C'est Ted qui les a fait ! (Buffy la repose)
JOYCE : Quoi ?
BUFFY : Je voudrais manger quelque chose que Ted n'a pas fait !
JOYCE : Qu'est-ce que c'est que cette attitude ?
BUFFY : Écoute maman, je sais que tu le trouves génial...
JOYCE : Il avait organisé cette sortie pour te faire plaisir et tu lui a pas dit deux mots de toute la journée samedi. Je te demande pas de l'aimer comme moi je l'aime ( Buffy lève la tête) j'te demande de lui montrer un minimum de respect.
BUFFY : C'est vrai tu l'aimes ?
JOYCE : J'en sais rien. C'est sorti comme ça. Mais je crois oui, on peut pas dire que les hommes campent devant ma porte, c'est difficile quand tu es...
BUFFY : ... quand tu es mère célibataire !
JOYCE : Chérie, jamais je ne m'engagerais avec un homme qui n'a aucune affection pour toi, mais lui en a, et je te trouve très injuste avec lui.
BUFFY : Il m'a menacé.
JOYCE : Quoi ?
BUFFY : Il m'a menacé, il a dit qu'il allait démolir ma jolie petite gueule !
JOYCE : Oh, chérie, tu inventes ! Ted m'a raconté ce qui s'est passé, il t'a vu en train tricher.
BUFFY : Oui, j'ai triché, je mérite mille fois la prison d'accord mais lui c'est un fou, un malade !
JOYCE : Ecoutes, il n'a rien dit de tout ça devant les autres !
BUFFY : Non, et je ne crois pas que ce soit...
JOYCE (la coupant) : Et c'était très délicat de sa part ! Ted ne t'en veux pas, il pense que le temps arrange bien des choses. En parlant de ça, il prépare le dîner ce soir, alors je te veux à la maison à 6 heures précises !
Buffy part.
JOYCE (elle mange) : Mm, c'est délicieux !
Au lycée, Buffy, Alex et Willow discutent.
WILLOW : Comment ça enquêter sur lui ?
BUFFY : Oui, faire des recherches, découvrir ses secrets, ce qui est dans sa vie...
ALEX : Tu ne trouves pas que tu exagères ?
BUFFY : Et tu ne trouves pas que ça me regarde ?
WILLOW : On dirait presque que tu souhaites trouver chez lui quelque chose de tordu !
BUFFY : Ce mec a pété les plombs à cause d'une partie de mini-golf !
ALEX : Bon, il était un petit peu sur les nerfs, il a pas commis de tentative d'assassinat ! Ne me jette pas cet œil noir, je suis de ton côté ! Même si ça te plaît pas, il y a des choses dans la vie que tu dois accepter !
BUFFY : Oui mais Ted n'en fait pas partie.
Cordélia passe.
ALEX : Eh Cordélia, jolie ta jupe !
CORDELIA : Ah très drôle...
ALEX : Qu'est-ce qui est drôle ?
CORDELIA : Qu'est-ce que tu as dit ?
ALEX : Jolie ta jupe ?
CORDELIA : Il devient urgent que tu apprennes à te taire, Alex !
ALEX (à Buffy et Willow) : Excusez-moi une seconde !
Alex va voir Cordélia.
WILLOW (à Buffy) : Qu'est-ce qu'ils ont tous les deux ?
CORDELIA : Je peux savoir ce qui te prends ?!
ALEX : C'était un compliment !
CORDELIA : Devant tes amies, mais ils vont se douter enfin !
ALEX : Se douter de quoi ?
CORDELIA : S'il te plaît, c'est traumatisant pour moi rien que de le dire !
ALEX : Qu'on s'est embrassés ?
CORDELIA : Ahhhh...
ALEX : Écoutes, je ne vais pas leur dire. Ils ne sauront rien du tout. Ni tes amis, ni mes amis... Tu viendrais avec moi deux secondes, dans le placard à balais ?
CORDELIA : Alors ça, c'est hallucinant, tu ne penses qu'à ça ? Bon d'accord !
BUFFY : Il n'est pas normal, je le sens. Ted a un gros problème avec moi, il agit comme si j'étais une gêne pour lui, et ma mère est totalement transformée depuis qu'il est là !
WILLOW : C'est sans doute le bonheur !
BUFFY : Elle a l'air hypnotisée. Tu veux m'aider ?
WILLOW : Tu sais que je le ferais, qu'est-ce que tu veux que je cherche ?
BUFFY : On y va doucement. Tu peux savoir où il travaille ?
Willow dit oui de la tête.
Dans un bureau d'informatique, Buffy observe Ted qui parle au téléphone.
TED : Oui, il est très performant, aucun PC ne devrait fonctionner sans. Non, madame Lanster, ce n'est pas un produit bon marché, je ne vous le cache pas, c'est une très lourde dépense, c'est vrai. Cela dit vous éviterez tout désagrément ultérieur. Bien sûr, si vous préférez un produit moins onéreux, je vous recommande... Croyez moi, vous n'allez pas le regretter ! Merci beaucoup, au revoir !
Il se lève et va inscrire sa vente sur le tableau des ventes. Il en a plus d'une vingtaine à lui tout seul, alors que les autres n'en n'ont que quatre ou cinq.
TED : Je vais déjeuner !
Il sort. Un homme vient parler à Buffy.
HOMME : Vous êtes nouvelle ?
BUFFY : Oh...
HOMME : Je m'appelle Neil.
BUFFY : Euh... Linda.. Belinda ! Je fais l'intérim aujourd'hui. (parlant de Ted) Waow, ce type est un vendeur exceptionnel ! J'imagine que c'est l'homme à battre !
NEIL : Personne ne bat la machine. C'est une sorte de génie. Il sait tout sur les ordinateurs, il ne perd jamais un client. Je vous semble amer, je le suis.
BUFFY : Mais il a peut-être une vie privée atroce, il a sûrement des ex-femmes et une famille à entretenir ?
NEIL : Non, il est fiancé, je suis épaté qu'il se laisse encombrer par un femme. Dieu merci, il part d'ici après son mariage !
BUFFY : Le mariage ?
NEIL : Oui, il se marie dans deux mois. Croyez-moi, je compte les jours ! Oh, oh, voilà le super boss, je retourne à la mine.
Buffy va au bureau de Ted, elle prend une photo de Joyce et la déplie. Elle est sur la partie caché de la photo.
Au souper chez Buffy, Ted et Joyce font la prière.
TED : Nous te remercions Seigneur pour ce repas que nous allons prendre, nous te demandons de bénir cette maison et d'aider ceux qui y vivent à être plus productifs, plus respectueux, et plus honnêtes. Amen.
JOYCE : Amen.
TED : C'était encore une bonne journée de travail ! Comment c'était à l'école aujourd'hui Buffy, as-tu appris quelque chose ?
BUFFY : Oui, j'ai appris.
TED : Bravo ! (parlant de la nourriture) Alors Joyce, qu'est-ce que tu en dis ?
JOYCE : J'en dis que chaque femme devrait avoir la chance de connaître un homme comme toi. C'est fantastique ! (à Buffy) Comment tu trouves ?
BUFFY : Très joli.
TED : Jeune fille, il faut te nourrir, c'est joli à regarder, mais c'est fait surtout pour être mangé.
Silence.
JOYCE : Chérie ?
BUFFY : Est-ce que vous êtes fiancés ?
JOYCE : Oh mon Dieu, non, en voilà une drôle d'idée !
TED : Attends, laisse-moi régler ça. Buffy, ta mère et moi voulons laisser mûrir la profondeur de notre attachement.
Et si tout va comme je le souhaites, peut-être que bientôt nous parlerons mariage et que nous aurons la joie de nous unir. Dis-nous ce que tu penses de ça ?
Buffy garde le silence.
TED : C'est normal d'avoir des sentiments Buffy, et c'est normal de les exprimer.
BUFFY : Si vous faites ça, je me suiciderai.
JOYCE : Buffy !
TED : Non, non, laisses faire, je lui ai demandé d'être honnête. Ma chérie, il faut que tu te fasses une raison parce que quoi qu'il arrive, je ne m'en irai pas.
BUFFY : Et moi, est-ce que je peux m'en aller ?
JOYCE : Tu vas tout de suite dans ta chambre et je t'interdis d'en sortir !
Buffy se lève et s'en va.
JOYCE : Ted, je... je suis vraiment très gêner, je ne comprend pas ce qu'elle a.
TED : Joyce, je n'aurais pas été nommé vendeur de l'année si j'étais homme à me laisser impressionner par un ou deux refus, je l'apprivoiserai.
Au parc, Buffy est assise sur une balançoire, pieu a la main.
BUFFY : Vampires ! Ici les vampires !
Elle se lève et s'en va.
Dans la chambre de Buffy, elle y rentre et tombe face a face avec Ted.
BUFFY : Qu'est-ce que vous faites là ?
TED : Ta mère t'as dit de rester dans ta chambre. Je ne crois pas l'avoir entendu te donner la permission de sauter par la fenêtre et d'aller te promener en pleine nuit.
BUFFY : D'abord vous n'avez rien a faire dans ma chambre et ensuite (elle voit son journal, une croix, de l'eau bénite et d'autre chose sortis de son tiroir) vous avez fouillé dans mes affaires !
TED : Oui c'est vrai.
BUFFY : Ses objets m'appartiennent ! De quel droit osez- vous ?
TED : Ce qui vaut dans un sens vaut dans l'autre. Tu es bien allée fouiner à mon travail, toi ! (lisant son journal) Qu'est-ce que c'est que cette histoire de Tueuse de vampire ? Racontes !
BUFFY : Ca ne vous regarde pas.
TED : Oh que si, jeune fille. Chacun de tes faits et gestes me regardent à partir de maintenant.
BUFFY : Je crois que vous feriez bien de sortir d'ici ou je vais...
TED : Ou tu vas quoi ? Dis-le, tu vas me tuer ? Je ne suis pas un rêve ! Je ne suis pas un de tes monstres pouilleux et diaboliques que tu inventes dans ce journal ! Les psychiatres les enferme, les malades comme toi ! Tu es délirante ! A partir d'aujourd'hui, tu feras ce que je te dirais, quand je te le dirais ou je donnes ce torchon à ta mère ! Et tu passeras les meilleures années de ta vie bouclée dans un asile de dingue ! Nous voulons être heureux, ta mère et moi ! Tiens toi tranquille ou je te le ferais regretter ! Bonne nuit !
Il part mais Buffy le retient.
BUFFY : C'est à moi ! Vous ne sortirez pas d'ici sans me l'avoir rendu !
TED : Tu vas lâcher mon bras !
BUFFY : Non !
Il la frappe au visage.
BUFFY : C'est pas trop tôt, j'espérais que vous feriez ça !
Elle lui donne un coup de poing. Il lui en donne un. Elle se relève et lui donne plusieurs coups et Joyce arrive.
JOYCE : Buffy, non, arrête, je t'en prie !
Buffy continue de frapper Ted dans le couloir. Il tombe dans l'escalier. Joyce se précipite à ces coté.
JOYCE : Ted ! Ted ! Ted ! (elle prend son pouls) Tu l'as tué, il est mort !
Buffy reste bouche bée.

ACTE 3
La police sort le corps de Ted. Buffy est assise sur le perron, encore sous le choc.
Un homme s'approche de Joyce, debout dans le jardin, et lui montre sa carte.
POLICIER : Madame, je suis le détective Stein. Je suis désolée mais je dois vous poser quelques questions. Quelles étaient vos relations avec la victime ?
JOYCE : On était, on était ensemble.
STEIN : Dites-moi ce qui est arrivé.
JOYCE : C'est un accident. Il est tombé dans l'escalier.
STEIN : Je vois. Il a glissé ? Vous savez comment il est tombé ?
BUFFY : Je l'ai frappé... Je l'ai frappé...
Au commissariat de police, Joyce y est assise mais Buffy est interroger dans une autre salle.
BUFFY : Il était dans ma chambre. Et là, on... s'est disputés.
STEIN : A propos de quoi ?
BUFFY : Il...
STEIN : C'était la 1ère fois que vous aviez une dispute ?
BUFFY : Non. Il m'avait déjà menacé, il m'avait dit qu'il voulait me frapper.
STEIN : Il vous l'a dit ce soir ?
BUFFY : Non. Il m'avait volé mon journal, et j'ai essayé de lui reprendre et... et il m'a frappé.
STEIN : Où ça ?
Buffy montre un endroit sur son visage mais elle n'a pas d'ecchymose.
STEIN : Non, il n'a pas dû y aller trop fort.
BUFFY : J'ai jamais de traces...
STEIN : On vous a déjà frappé avant ?
BUFFY : Oui.
STEIN : Mais Ted ne vous jamais touché ?
BUFFY : Je vous ai dit qu'il m'avait...
STEIN (la coupant) : Avant ce soir, Ted ne vous a jamais touché ?
BUFFY : Qu'est-ce que vous voulez ? Je vous ai dit comment ça s'était passé, vous croyez que je l'ai fait exprès ?
STEIN : Non, non, je vous crois son poids l'a entraîné, il est tombé, il a pas pu se rattraper.
Un instant plus tard, Stein va retrouver Joyce.
JOYCE (à Stein) : Vous allez l'arrêter ?
STEIN : Il n'a pas question d'arrêter votre fille pour l'instant. Elle dit que M. Buchanan l'a frappé et si c'est le cas... enfin bref, nous devrons approfondir tout ça. Vous pouvez la ramener chez vous. Toutes les deux, essayez de vous reposer.
Joyce et Buffy rentrent en voiture et elles gardent le silence.
Au lycée, Buffy remarque que tout le monde la regarde bizarre, mais Willow et Alex arrivent.
ALEX : Buffy ! Comment tu vas ?
WILLOW : T'aurais pas dû venir !
BUFFY : Je peux pas rester chez moi. Maman fait comme si j'existais pas.
WILLOW : Qu'est-ce qui s'est passé ? Peut-être que t'as pas envie d'en parler...
BUFFY : On s'est disputés et j'ai perdu mon sang-froid. Je ne me suis pas contrôlée.
WILLOW : Il est tombé, c'est dans le journal.
BUFFY : Oui il est tombé. Mais je l'ai aidé...
ALEX : Qu'est-ce qu'il était ?
BUFFY : Quoi ?
ALEX : Qu'est-ce que c'était, un démon, un scarabée géant, un prince de l'enfer testant des secrets de nouvelles cuisines, parce que c'était un monstre ou un truc dans le genre ? ( Buffy baisse les yeux ) C'est pas vrai... c'était...
WILLOW : C'est lui qui a commencé, tu as été obligée de te défendre.
BUFFY : Ouais. Devant les juges, ce genre de défense conviendrait à un enfant de 6 ans.
ALEX : Les juges ? Attends, ils veulent t'envoyer au tribunal ?
BUFFY : Je... j'en sais rien. On verra ouais ! Il était humain... Et j'ai tué un humain...
WILLOW : Faut pas dire ça !
BUFFY : Pourquoi ? Tous les autres le disent... Et c'est la vérité.
ALEX : C'était un accident.
BUFFY : Je suis la Tueuse. Je n'avais pas le droit de le frapper comme ça.
ALEX : Buffy, je ne sais pas ce qui s'est passé hier soir. Mais je te connais toi. Tu ne ferais de mal à personne sans avoir une bonne raison de le faire, et tu devais en avoir une.
BUFFY : Ouais, j'en avais une... Il sortait avec ma mère.
Buffy ( se levant après un grand silence ) : Il faut que j'y aille !
Elle marche dans les couloirs et rencontre Giles.
GILES : Buffy ! Tu vas bien ? (silence) Oh, c'est une question stupide, excuses-moi, mais... mais si tu as besoin de quoi que ce soit, je suis là.
BUFFY (parlant des policiers) : Qu'est-ce qu'ils font ici ?
GILES : Oh, ne t'inquiètes pas, ils ont juste posé quelques questions sur enfin... sur ta conduite et... j'ai dû montrer ton dossier. Je... Je...
Elle part.
A la bibliothèque Willow fait des recherche sur l'ordinateur.
ALEX : Bon sang ça me tue ! Ce bâtard, c'était pas Blanche Neige, j'en suis sûr ! Si seulement j'avais pu le choper ! Enfin, la semaine dernière...
CORDELIA : Je croyais que tu le trouvais génial ce type ?
ALEX : a m'arrive d'aimer des gens assez lamentables. De toute façon j'ai une totale confiance en Buffy, elle n'aurait jamais tué un homme innocent ! Je suis sûr qu'il était pourri.
WILLOW : Il faudrait qu'on arrive à le prouver. Alex, tu peux me prêter ton stylo ?
ALEX (cherchant dans son sac) : Si Buffy va en prison à cause de ce clown, je pète un plomb ! Il faut que tu trouves Willow, une condamnation pour violences domestiques, affaires criminelles. Oh, des cookies !
CORDELIA : Ca me dépasse, Buffy c'est la Tueuse, elle devrait avoir...
ALEX : Quoi, un permis de tuer ?
CORDELIA : Pas pour s'amuser bien sûr mais pour des gens comme elle ou Superman, on devrait pouvoir faire d'autres lois !
WILLOW : Si on était dans une société fasciste, oui.
CORDELIA : Très bien, pourquoi on en a pas une comme ça ?
WILLOW : Buffy ne doit pas aller en prison, c'est injuste.
GILES (préparant un sac avec des armes) : Quelque soit la décision de la justice à son égard, ça ne peut pas être pire que ce qu'elle se fait subir à elle-même. Elle a pris une vie humaine, et la culpabilité est un fardeau très lourd à porter et qui vous poursuit longtemps.
CORDELIA : Vous en savez quelque chose, ce n'est pas vous qui avez permis de ressusciter un démon autrefois ?
GILES : Euh... oui... je propose qu'on en parle un autre jour.
ALEX (mangeant un cookie) : Giles, c'est vous qui prenez la relève ?
GILES : Et bien... Buffy n'étant pas en mesure de patrouiller, il est normal que je prennes sa place, quelqu'un doit le faire.
WILLOW : Giles, vous ne devriez pas sortir sans Buffy, c'est trop risqué.
GILES : Oh ! Tant que Buffy n'aura pas retrouvé son équilibre, je me débrouillerais tout seul.
CORDELIA : Je peux vous aider ?
GILES : Non, Buffy a plus besoin de votre aide que moi. Continuez votre enquête. Essayez de découvrir le plus de choses possibles sur ce... ce Buchanan.
WILLOW : Soyez prudent.
GILES : Oui je le serais.
WILLOW : Ted a un casier judiciaire entièrement vierge, ce type est aussi innocent que l'agneau qui vient de naître !
ALEX (mangeant encore un cookie) : T'angoisse pas mon ange ! Ca va aller !
WILLOW : Qu'est-ce que tu as dit ?
ALEX (lui caressant la tête) : Ouais, t'angoisse pas, je te dis ! Ma petite poule ! C'est cool la vie !
CORDELIA : C'est pas toi qui allait péter les plombs ?
ALEX : S'angoisser ne résout jamais aucun problème.
Elle lui enlève le cookie des mains et le regarde.
A la maison de Buffy, Joyce range des choses et Buffy arrive.
BUFFY : Je peux t'aider ?
JOYCE : J'ai fini... Ca fait des mois que j'aurais dû ranger tout ce fouillis... Tu as fait tes devoirs ?
BUFFY (pleurant) : Je voulais pas le tuer...
JOYCE : J'ai pas envie qu'on en parle.
BUFFY : Maman, s'il te plaît, je veux que tu saches...
JOYCE : Non ! Non, je te dis, s'il te plaît Buffy. Retourne dans ta chambre.
Buffy s'en va.
Dans un labo du lycée, Willow regarde au microscope les cookies
WILLOW : Voilà !
ALEX : Qu'est-ce que tu vois ?
WILLOW : Et bien apparemment, ce n'est pas l'amour, l'ingrédient secret.
ALEX : Ce serait quoi ?
WILLOW : Je ne suis pas catégorique mais je crois que c'est de la Dématorine. C'est une sorte de tranquillisant. Ca te rend malléable et docile. Je dirais que ça une certaine ressemblance avec l'ecstasy.
ALEX : La voilà la preuve, c'est la preuve que Ted était un véritable escroc. Buffy est innocente, Willow je t'aime, tu es fantastique, la force est avec toi ! Peut-être que c'est l'effet cookie, mais je t'adore !
CORDELIA (entrant) : Tadam ! Mes recherches ont fini par payer ! Dossiers personnels, certificats de mariage, et une adresse !
ALEX : Et ben on y va, remettons notre Tueuse d'aplomb avant que les choses tournent au vinaigre !
Ils partent.
Au parc, Giles patrouille et il entend un bruit derrière lui. Il montre une croix mais c'est Jenny.
JENNY : Je provoque toujours la même réaction chez les hommes.
GILES : Jenny ! ( baissant sa croix ) Qu'est-ce que vous faites ici ?
JENNY : J'ai vu votre voiture, je voulais vous faire mes excuses.
GILES : Croyez-vous que... que ce soit le moment...
JENNY : Je sais ! Je sais ! Laissez-moi parler, Giles. Ah ! Mmm... j'ai été trop... dure l'autre jour, je suis désolée, c'est vrai, vous devez vous sentir très mal de m'avoir mise en danger l'autre fois.
GILES (voyant un vampire derrière elle) : Imaginez comment je me sens... maintenant.
Elle se retourne et voit le vampire.
Dans la chambre de Buffy, elle entend un bruit.
BUFFY : Maman ? Quand, c'est trop, c'est trop !
Elle se dirige vers la fenêtre mais n'arrive pas à l'ouvrir.
BUFFY : Elle a cloué la fenêtre. Cette fois, ça y est, j'ai fait le tour des catastrophes.
Ted apparaît derrière elle.
TED : Pas encore, chérie.

ACTE 4
BUFFY : Vous étiez mort.
TED : C'est vrai, jeune fille, tu m'as tué. Avons-nous un commentaire à faire ? Sommes-nous désolée ?
BUFFY : Vous êtes quoi ?
TED : Un vendeur et le meilleur. C'est ce dont tu auras dû te rappeler. Que tu le mettes dehors, que 10 fois tu le repousses, (il la prend par le cou et la lance à l'autre bout de la chambre) un bon vendeur, jamais ne lâche prise !
Au parc, le vampire se jette sur Jenny mais elle l'évite.
Il tombe sur Giles, il est en dessous et Giles tien sa croix.
GILES : Dans mon sac !
Elle sort une arbalète pendant que Giles se débarrasse du vampire et se bat avec lui. Jenny essaie de viser mais ils n'arrêtent pas de bouger.
Dans la chambre de Buffy, elle lui donne un cou de pied mais il la prend par le cou et la colle au mur.
TED : J'ai dû faire le mort quelques temps, pour que tu me fiches la paix ! Tu aurais dû voir la tête de l'interne quand je me suis levé de la table. C'était hilarant. Allez, fini la rigolade.
Il met son autre main sur son cou.
Au parc, le vampire et Giles se battent toujours.
JENNY (tirant) : Allez, on dit bonne nuit.
Mais la flèche atterrit dans le dos de Giles.
JENNY : Ah ! Oh non ! Oh non !
VAMPIRE : Ah ah ah ah ! Joli tir, chérie !
Giles arrache la flèche de son dos et le plante dans le cœur du vampire.
Dans la chambre de Buffy, elle réussit a attraper une lime à ongle et le plante dans le bras de son agresseur et on peut y voir des circuits
TED : Tu n'as pas respecté les règles, mam'selle. Tu sais pourtant... (change de mentalité) Quelle journée, je me sens comme si j'avais à nouveau 10 ans ! ... (et encore) ... que j'ai horreur qu'on me désobéisse !
Joyce continue à ranger des affaires en bas et Ted donne un bon cou de pied a la tête de Buffy qui reste par terre.
TED : Faut pas t'inquiéter pour moi et ta mère. Nous allons être très heureux !
Il descend.
Chez Ted, Alex, Willow et Cordélia arrivent. Alex regarde a l'intérieur avec une lampe de poche et casse une fenêtre pour pouvoir entrer.
WILLOW : Attention.
Ils y entrent et c'est en désordre.
ALEX : Voilà, on y est.
CORDELIA : Je vais voir derrière.
ALEX : Cherche les cookies ! (Willow le regarde) Pour avoir des preuves !
WILLOW : Jusqu'ici j'ai compté 4 certificats de mariage.
ALEX : Et des papiers de divorce ?
WILLOW : Non, aucun.
ALEX : Alors, ou ce type était polygame ou...
WILLOW (le coupant) : Waow ! Waow ! Waow ! 1957 ! Il s'est marié très jeune ! Voir même à la maternelle !
CORDELIA : Y'a rien d'intéressant derrière. J'arrive pas à croire qu'il ait pu travailler ici encore moins y vivre.
ALEX : Ca ne ressemble pas à Ted, ici. C'était un maniaque de l'ordre.
CORDELIA : Oui regardez ce tapis, ça colle pas avec le reste du décor.
Alex soulève le tapis et trouve une trappe.
Chez Buffy, Joyce range toujours ses affaires, entend du bruit.
JOYCE (sans se retourner) : Buffy, je suis désolée. Je sais que tu ne voulais pas (elle se retourne et voit Ted). Ah !
TED : Joyce !
JOYCE : Ted ! Tu es vivant... mais... mais tu étais...
TED : Je vais bien. Je vais bien.
JOYCE : C'est fou, enfin, tu étais mort !
TED : Ils ont dit que je suis resté mort pendant 6 minutes. Si ça avait duré plus longtemps, le cerveau aurait été endommagé.
JOYCE : Pourquoi il ne nous ont rien dit ?
TED : Personne ne le savait, j'ai été mis à la morgue. Je suis resté inconscient sans doute plus d'une journée. C'est un interne qui m'a trouvé, c'est un miracle Joyce, un miracle.
JOYCE (prenant Ted dans ses bras) : Oh Ted !
TED : Je sais...
JOYCE : Oh mon Dieu Buffy. Ted, je te jure, elle ne voulait pas te faire de mal, tu dois me croire.
TED : Ne te fais pas de souci pour Buffy. Ne te fais aucun souci pour rien, chérie je suis là.
Chez Ted, Alex ouvre la trappe et un escalier descend, ils y descendent. Alex ouvre la lumière et un disque en vinyle ce met a jouer.
CORDELIA : On est chez lui. Intérieur années 50... Psychopathe.
Ils commencent à fouiller.
ALEX (s'approchant du placard) : Qu'est-ce que tu caches dans ton placard ?
Il ouvre, regarde, prend peur et referme la porte.
ALEX : On s'en va !
CORDELIA : Il faut qu'on trouve des preuves !
ALEX : On les a !
WILLOW : Qu'est-ce qu'il y a là-dedans ?
ALEX : Ses 4 premières femmes.
Ils remontent en courrant.
Dans la cuisine de Buffy.
TED : Tu sais ce qui m'a ramené Joyce, c'est toi. Je ne pouvais rentrer dans la lumière, je devais revenir pour toi, pour te donner le bonheur d'une vraie famille.
JOYCE : Tu devrais t'asseoir.
TED : Oh mais ça va, ça va bien.
JOYCE : Ted, je crois que je devrais parler à Buffy. Avant qu'elle te voie. Je suis sûre que...
TED (brusque) : Pourquoi tu t'occupes de Buffy ?! Pourquoi tu ne t'occupes pas de ce pauvre Teddy ?! Il a failli mourir !!!
JOYCE : Eh bien... je... je suis désolée. Je suis désorientée.
TED (radoucit) : Je sais toujours ce qu'il faut faire. Je vais tout arranger. Ensuite... (fait un rapide mouvement de tête avec un bruit de circuits) Tu veux du jus de viande avec ça ? (fait un rapide mouvement de tête avec un bruit de circuits) ... nous irons là où jamais personne ne nous dérangera.
JOYCE : Ted, je crois que tu ferais bien de te reposer quelques heures.
TED (brusque) : Et toi je pense que tu ferais bien d'arrêter de me dire ce que je dois faire. Je ne peux recevoir aucun ordre d'une femme, le programme ne l'envisage pas !
Au parc, Giles est par terre et il a mal a cause de la flèche
JENNY : Oh non, pardon, quelle idiote !
GILES : Je crois que ça va !
JENNY : Vous devez souffrir !
GILES : Non, non, ça va, ce n'est pas entré profondément, c'est l'avantage de porter du tweed, c'est plus résistant que le synthétique.
JENNY : Euh... attendez-je vous amène à l'hôpital. Venez !
GILES : Oui... (elle l'aide à se relever) Ah ! Ah !
JENNY : Oui oui attention !
GILES : Allons-y doucement.
JENNY : Bien sur !
Ils marchent et Jenny le soutient pour pas qu'il tombe.
Elle se met à rire.
GILES : Qu'est-ce qui vous fait rire ?
JENNY : Quelle nuit, hein ?
GILES : Oui !
JENNY : Vous utilisez des ruses de sioux pour attendrir les filles (Giles sourit et se met à crier de douleur) Oui, oui, l'hôpital...
GILES : Oui !
Dans la chambre de Buffy, elle reprend doucement conscience et se lève. En bas, Joyce emmène Ted a la cuisine.
JOYCE : Je vais te servir un verre. On va célébrer ça !
TED : Nous devons nous dépêcher de prendre la route.
JOYCE : Prendre la route ?
TED : Tu vas adorer, j'en suis sûr. J'en décoré notre nid selon tes désirs. J'y ai passé du temps. (fait un rapide mouvement de tête) ... de me dire ce que je dois faire ! ( fait un rapide mouvement de tête) La maison est très jolie.
JOYCE (gênée) : Oh, alors je prépare mes bagages...
TED : J'ai toujours tes vêtements. Ils sont à ta taille, ils sont toujours à ta taille. Tu as essayé de me quitter une fois, et je t'ai ramené. Être mari et femme, c'est pour toujours ! (bruit de circuit) Pour toujours !
Buffy défonce la porte de sa chambre mais Ted et Joyce ont entendu.
TED : En route.
JOYCE (lui enlevant sa main de son épaule) : Ted, s'il te plaît !
Il la pousse sur le mur, le choc la fait s'évanouir.
TED : Tu es fatiguée. Je vais te porter.
Il commence à la porter mais entend Buffy faire du bruit.
Il la cherche.
TED : Buffy amènes-toi ! Je ne tolèrerai pas qu'on fasse n'importe quoi dans ma maison !
BUFFY : Oncle Teddy ?
Il se tourne vers elle. Elle lui donne un coup de poêle sur la tête.
BUFFY : Ici, c'est ma maison !
Ted se relève te on peut voir des circuits sur la moitié de sa tête.
TED : Buffy, ça te dirai qu'on fasse une petite partie de cartes ?
Buffy lui donne un autre coup de poêle. Il s'écroule sur le sol et meurt pour de bon.
Le lendemain, dans la journée, Joyce et Buffy sont assises sur la terrasse et elles mangent.
JOYCE : Si on se louait un film ce soir ?
BUFFY : Ouais, pourquoi pas ?
JOYCE : Mais pas un film d'horreur. Ni un film d'amour. Un film sans hommes !
BUFFY : Je crois qu'on va se farcir Thelma et Louise encore une fois !
JOYCE : Génial. Je suis angoissée à l'idée que Ted pourrait revenir. Je pense surtout à ce que la police a découvert chez lui. C'est atroce, horrible.
BUFFY : Faut pas t'angoisser, il est pas prêt de revenir.
JOYCE : J'aimerais en être sûr.
BUFFY : Crois-moi, il est dans les poubelles. (Joyce la regarde) Les oubliettes !
Au lycée, Buffy, Willow, Cordélia et Alex marchent ensemble
ALEX : Bon, je suis Ted, éternel minable, je suis en train de mourir et ma femme me laisse tomber. Alors je me fabrique un super Ted. Super Ted la ramène et la retient en otage dans son bunker d'amour, jusqu'à ce qu'elle trépasse. Et là, notre super Ted la ramène encore, et encore. Et ça, ça, ça aurait pu durer à l'infini, jusqu'à la fin de temps.
WILLOW : Le plus triste de l'histoire c'est que la vrai Ted devait être un génie. Son travail était extraordinaire, son robot était à l'avant-garde...
BUFFY (le coupant) : Willow, dis-moi, t'en aurais pas gardé des morceaux.
WILLOW : Non, enfin si, mais des petits.
BUFFY : Oh Willow... C'est une horreur, on devait tout jeter !
WILLOW : Je voulais juste étudier quelques trucs.
CORDELIA : L'art et la manière de construire un tueur en série.
ALEX : C'est si dur d'en louer un de nos jours !
CORDELIA : On pourrait pas changer de sujet ?
BUFFY : Absolument, je veux tout oublier et reprendre ma vie là où je l'avais laissé. (elle commence à entrer dans la bibliothèque et pousse un cri de surprise) Ok, c'est bon, je m'en vais ! (elle part avec Willow) Est-ce qu'il faut que je sonne le clairon a chaque fois que j'entre dans une pièce.
Cordélia et Alex regardent par la fenêtre, rient et ils partent. On peut voir Giles et Jenny s'embrasser.

 

Source : bufyvs

~~~~~~~~~~ Prologue ~~~~~~~~~~

In every generation there is a Chosen One. She alone will stand against
the vampires, the demons and the forces of darkness. She is the Slayer.

Buffy's street at night. Willow and Xander are walking ahead of her on
their way to her house.

Xander: You don't know what you're talking about.

Willow: Xander, he was obviously in charge.

Xander: He was a puppet! She was using him!

Willow: He didn't seem like the type of guy who would let himself be
used.

Xander: Well, that was her genius! He didn't even know he was playing
second fiddle. (turns behind him) Buffy.

Buffy: Huh?

Xander: Who was the real power? The Captain, or Tennille?

Buffy: Ummm... Who are these people?

Xander: The Captain and Tennille? Boy, somebody was raised in a
culture-free environment!

Buffy: I'm sorry. I was just...

Willow: Thinking?

Buffy: No, not thinking. Having a lot of happy non-thoughts. I love it
when things are quiet around here.

Xander: Yeah, with Spike and Drusilla out of the way, we've really been
ridin' the mellow, and I am really jinxing the hell out of us by saying
that.

Buffy: Yeah, but we'll let you off this time.

They turn down the walk to Buffy's house.

Willow: So, we're pretty sure that there're not more Tarakan assassins
coming our way?

Buffy: Angel's sources say the contract's off.

Xander: How *is* Angel? Pretend I care.

Buffy: (smiles) Getting better.

Willow: And you're loving playing nursemaid?

Buffy: Oh, yeah!

Xander: So, is it better than playing naughty stewardess?

Buffy: Xander...

He chuckles as they climb the steps to the porch. Buffy gets out her key
and reaches up to put it in the door lock. When she pushes on it to
insert it the door just swings in. Cut inside. Buffy stares in,
concerned to find the door unlocked.

Buffy: You guys wait here a second.

She slowly walks in and looks around. After a few seconds she hears a
glass fall and break in the kitchen and her mother cry out.

Joyce: (from the kitchen) No!

Buffy rushes through the dining room to the kitchen door and pushes it
open.

Buffy: Mom!

There she catches her mother locked in an embrace with and kissing a
man. They break off their kiss, and all three of them stare awkwardly at
each other.

Buffy: Oh, my... (exhales) I'm sorry, I... (exhales) I heard...

Joyce: Uh, I-I-I broke a wineglass. Y-y-you're home early.

Ted: Hi.

Buffy: Hi.

Joyce: (to Ted) Oh! Uh, this is my daughter, Buffy. (to Buffy) Buffy,
this is Ted.

Buffy just stares at him, unsure how to react.

Opening credits roll. Buffy's theme plays.

~~~~~~~~~~ Part 1 ~~~~~~~~~~

The kitchen at Buffy's house. Xander and Willow have been invited to
stay for dinner. Ted is cooking. He opens the oven and slides in a
baking sheet full of mini pizzas.

Ted: Okay, here we go!

Cut to outside the kitchen door. Joyce empties the dustpan full of
broken glass into the trashcan.

Buffy: So. All these late nights at the gallery recently I gather you
were cataloging more than art.

Joyce: Well, I... I've been looking for the right moment to introduce
you two. He's a wonderful man.

Buffy looks over her shoulder at Ted cooking.

Ted: Sprinkle that on...

Xander: Uh, a little more. Okay, more...

Buffy: How'd you meet?

Joyce: Oh, he sells, uh, computer software. He redid my entire system
at the gallery, freed up a lot of my time.

Buffy: To meet new people. And smooch them in my kitchen.

Joyce: You weren't supposed to see that.

Cut inside the kitchen. Ted takes the cast-iron pan from the stove, goes
over to the island with it and scoops out several finished pizzas.

Willow: I like my new nine-Gig hard drive.

Ted: But you don't love it, 'cause without the DMA upgrade your
computer's only half a rocket ship.

Willow: Yeah, but who can afford the upgrades?

Ted: Well, you can! I get the demos for free, I don't see why I
shouldn't give 'em to you for the same price! Any friend of Buffy's...

Willow squeals with delight. Xander munches on one of the mini pizzas.

Ted: What?

Xander: Oh, that's the sound she makes when she's speechless with
geeker joy. Can I just say, this is the finest pizza *ever* on God's
green Earth. What is your secret?

Ted: Well, after you bake it, you fry it in herbs and olive oil, but
you gotta use (knocks his pan) a cast-iron skillet. No room for
compromise there.

Buffy and Joyce come back into the kitchen.

Xander: Y'know, you should market these things. I mean, you can get
two, three hundred bucks apiece!

Ted laughs at that and takes the plate with the pizzas over to Buffy.

Ted: Hungry?

Buffy: No, thanks.

Ted: Buffy, I want to apologize. That wasn't how I wanted us to meet. I
wanted it to be... perfect. I'm very fond of your mother, I guess that's
pretty obvious. I know you're the most (gestures toward the picture of
the two of them on the refrigerator) important thing in her life, and,
well, gosh, that makes you pretty important to me, too.

Joyce overheard and comes over to stand next to Ted.

Joyce: Buffy, I really want you to be okay with this.

Ted: Beg to differ: *we* really want you to be okay with this.

They both smile at Buffy.

Buffy: I'm okay.

Joyce: You are?

Buffy: I am. (smiles stiffly)

Cut to the park. A picnic table stands there empty. Suddenly a vampire
comes crashing down onto it, and it collapses underneath him. He shakes
off the blow as he gets back up and comes at Buffy again. She grabs the
metal lid from a trashcan while Giles looks on. She uses it as a shield
to block the vampire's punch and then hits him over the head with it. He
falls to his knee, but gets back up. She hits him with it again and he
falls to his other knee and quickly gets up again. She hits him a third
time and he staggers again.

Giles: Buffy? I-I believe he's, he's, um...

Buffy swings down with the lid from above onto the vampire's head. He
just absorbs the blow and comes at her with a punch. She blocks the
swing with the lid again and swings it around onto his head from above
again. Giles winces at what he's seeing. Buffy blocks another punch,
then discards the lid and kicks the vampire in the face.

Giles: It, it's, it's staking time, really. Don't you think?

Buffy kicks the vampire again and follows up with a punch to the jaw.
Giles sits down on a bench to wait, holding his bag in his lap. Buffy
throws a right jab to the vampire's face. She follows up with a kick to
his knee, making the vampire fall to the ground. She pulls a stake out
of her jacket and cleanly jams it into his chest and pulls it back out.
The vampire bursts into ashes. Buffy looks around as she walks over to
Giles.

Buffy: Any others?

Giles: Well, for their sakes, I certainly hope not.

Buffy: What? I kill vampires, that's my job.

Giles: Well, true, true, although you don't usually beat them into
quite such a bloody pulp beforehand. Everything alright?

Buffy: Yeah! Fine!

She walks around him, steps up onto the bench and sits on the backrest.

Buffy: I killed a vampire here on Wednesday. Why are they hanging out
at the park?

Giles: Well, they're... scattered, you know. Now their leaders are
gone, with any luck dead. In times of crisis they usually return to the
easiest feeding grounds.

Buffy: Vampires are creeps.

Giles: Yes, that's why one slays them.

Buffy: I mean, people are perfectly happy getting along, and then
vampires come, and they run around and they kill people, and they take
over your whole house, they start making these stupid little mini
pizzas, and everyone's like, 'I like your mini pizzas,' but I'm telling
you, I am...

Giles: (interrupts) Uh, uh, Buffy! I-I believe the... subtext here is,
is, rapidly becoming, uh, (clears his throat) uh, text. Are you sure
there's nothing you want to share?

Buffy: No. Forget it. (looks around again) Think there'll be any more?
I-I can wait.

Cut to Sunnydale High the next day.

Buffy: If you say one more word, things will become dire.

Cut to the halls. Xander, Willow and Buffy are walking.

Xander: Did you even bother to taste 'em? Nooo! Well, I did, and I'm
here to tell ya those mini pizzas have changed my life! Ted is the
master chef!

Buffy: Fine! So he's a good cook. Well, what does that really tell you
about a person?

Xander: Everything.

Willow: You don't like him?

Buffy: I don't *know* him. I, I mean, so far all I see is someone who
apparently has a good job, seems nice and polite, and my mother really
likes him.

Xander: (in a rough voice) What kind of a monster is he?

Buffy: I'm just saying there's something a little too clean about this
clown.

Willow: (giggles) He's a clean clown! (gets stares from the others) I
have my own fun.

They arrive at the vending machines.

Xander: Buff, you're lacking evidence. I think maybe we're in Sigmund
Freud territory.

He puts his coins into the machine.

Willow: He has a point. Separation anxiety, the mother figure being
taken away, conflict with the father figure...

Buffy: He's *not* my father figure.

Xander: Having issues much?

Buffy: I am not!

Xander does a typical funny dance, pointing both fingers at Buffy and
responding in a sing-song voice.

Xander: You're having parental issues, you're having parental issues...

Willow: Xander...

Xander: What? Freud would've said the exact same thing. Except he might
not have done that little dance.

Buffy: Okay, I admit it's weird. Seeing my mother frenching a guy is
definitely a ticket to therapy land, but it's more than that. I'm pretty
good at sensing what's going on around me, and there is definitely
something wrong with this... Ted.

Xander spots Ted coming down the stairs behind Buffy.

Xander: Ted!

Buffy: Of course, Ted. Who'd you think I was talking about?

Xander: Hi, Ted! Ted, who's here.

Ted: Hello, kids!

The girls turn quickly to face him.

Buffy: (to Ted) What are you doing here?

Ted: I'm updating the software in the guidance office. Which reminds
me, (pulls several disks from his pocket and hands them to Willow) your
upgrades.

Willow: (eagerly accepting the disks) Oh, what a day! Thank you!

Buffy gives Willow a look.

Ted: Think nothing of it. Buffy, do you like miniature golf?

Xander: Who doesn't!

Ted: Well, your mother and I were thinking maybe this Saturday we could
drag the three of you out to the course, spend some time swinging the
iron with the stuffy old people.

Buffy: Well, uh...

Ted: I'm making a picnic basket.

Xander: (eyes wide) With mini pizzas?

Ted: And cookies!

Xander inhales in wide-eyed, open-mouthed rapture.

Buffy: You know what, we, we would love to, honestly, but, um,
unfortunately we have that (looks to Willow for support) thing on
Saturday.

Willow: Ohhh, that thing. (they look at Xander) That thing.

Xander: Hey, we can do that thing anytime. I'm tired of doing that
thing. (to Ted) We're on!

Ted: Great!

Willow and Buffy can only smile, Willow widely, Buffy half-heartedly.

Cut to Ms. Calendar's classroom. She's gathering assignments from the
desks. Giles walks up to the door and steps in.

Giles: Hello, Jenny.

Jenny: Rupert. Hi.

Giles: Some of your, uh, textbooks were delivered to the library. Um,
do you want me to, uh, hang on to them?

Jenny: Yeah, that's fine. I'll send the kids by to pick 'em up.

Giles: Right. Good. (turns around and starts out of the room)

Jenny: Pretty flimsy excuse for coming by to see me.

Giles: (comes back in) You should have heard the ones I threw out.
(smiles briefly) I just, I wanted to, uh... see how you were doing.

Jenny: I'm doing pretty good, actually. I've stayed out of mortal
danger for three whole weeks. I could get used to it. (Giles smiles at
that) I'm still having trouble sleeping, though.

Giles: (steps closer) Oh, of course. Um... you, you, you need time.

Jenny: Or possibly space. Rupert, I know you're concerned. But having
you constantly poking around, making little puppy dog eyes at me,
wondering if I'm okay... (exhales) You make me feel bad that I don't
feel better. I don't want that responsibility.

Giles: Sorry. (looks down) I certainly don't mean to make, um, 'dog
eyes'... at you. I'm just...

Jenny: Worried. I know.

Giles: I shouldn't have bothered you.

He turns and walks out of the room with his head hung down. Jenny
watches him go and exhales. She goes back to collecting the papers.

Cut to Angel's apartment. Buffy is replacing the bandage on his right
hand while he lies in his comfy chair.

Buffy: So mom's like, 'Do you think Ted will like this?' and 'This is
Ted's favorite show,' and 'Ted's teaching me computers,' and 'Ted said
the funniest thing,' and I'm like, 'That's really great, Mom,' and then
she said I was being sarcastic, which I was, but I'm sorry if I don't
wanna talk about Ted all the time.

Angel: (looks up at her) So, you gonna talk about something else at
some point?

Buffy: I'm sorry. I just have so much to deal with, I don't need some
new guy in my life.

She's finished wrapping the bandage and Angel hands her a piece of tape.

Angel: No, but maybe your mom does.

Buffy takes the tape and puts it on the bandage.

Buffy: Well, sure, if you're gonna use wisdom.

Angel: (chuckles) Loneliness is about the scariest thing there is.

Buffy: Okay, so my mom needs a guy in her life. Does it have to be Ted?

Angel: Do you have somebody else in mind? There's a guy out there that
would satisfy you?

Buffy: My dad? (Angel looks at her) Yeah, okay, that's not gonna
happen. Fine, fine, I'll give Ted a chance. I'll play mini-golf, and
I'll smile and curtsy and be the dutiful daughter. Do I have to like
him?

Angel: (smiles) Kiss me.

Buffy: (smiles) Finally, something I wanna do!

She leans over him and kisses him lightly on the lips. She gets in his
lap and they kiss more passionately.

Cut to Saturday at the mini-golf course. The group walks up to the next
hole.

Xander: Ah, the dreaded five-par cuckoo clock. Ha! So many have come,
so few have conquered.

He puts his ball in place and studies his shot.

Joyce: That picnic was delicious.

Xander takes his shot. It's weak.

Joyce: You know how rare it is to find a man that cooks?

Ted: I know I've been looking a long time for one. So, Buffy, I bet the
boys are lined up around the block tryin' to get a date with you.

Buffy: Not really.

Willow: Oh, they are, but she's only interested in... (gets a nudge
from Buffy) uh, her studies! 'Book-cracker Buffy', it's kind of her
nickname.

Ted: Well, glad to hear it. I bet that means your grades will be
picking up soon.

He bends down to position his ball for his shot.

Buffy: My grades? (paces over to her mom) How does he know about my
grades?

Joyce: I told him. He wants to know everything about you. He's
concerned. That's a good thing. (Ted makes his shot) Ooo, nice shot,
Ted!

Cut to the next hole with a castle. Buffy is ready to take her shot.

Ted: Keep your eye on the ball. Watch those elbows!

Buffy swings a bit too hard, and the ball ricochets off of the castle
and into the rough behind it.

Ted: Oh! Bad luck, little lady!

Buffy starts to walk to retrieve her ball for another try.

Joyce: Oh, we won't count it.

Ted: We won't?

Buffy stops and turns back to look at them.

Joyce: Well, it's just miniature golf.

Ted: It is, but the rules are the rules. And what we teach her is what
she takes out into the world when we're not there, whether it's at
school or an unchaperoned party. (to Buffy) I don't mean to overstep my
bounds, this is between you and your mother, I just think right is
right.

Joyce: He has a point.

Buffy: Fine. I'll just go hit my ball from the rough.

She goes over to her ball behind the castle and picks it up. She steps
onto the green, and thinking no one sees her drops her ball into the
hole.

Buffy: (loudly) Hey, how 'bout that! Got a hole in two!

Ted: Beg to differ.

Buffy turns her head to see him standing next to the castle where he can
just see.

Buffy: Okay, so fine my score or whatever.

Ted: I think you're missing the point here, little lady. Right is
right, wrong is wrong. Why don't people see that?

Buffy: It's just a game?

Ted: Right, it's just a game, do your own thing, well, I'm not wired
that way. And I am here to tell you (Buffy notices how he's tapping his
ankle with his club pretty hard) it is *not* a game! It *does* count,
and I don't stand for that kind of malarkey in my house!

Buffy: Then I guess it's a good thing I'm not *in* your house.

Ted: Do you want me to slap that smart-ass mouth of yours?

Buffy can't believe her ears. She notices the others come around the
castle, and Ted follows her gaze.

Ted: Who's up for dessert? I made chocolate-chip cookies! (smiles)

Joyce opens the zip-lock bag of cookies.

Xander: Yum-my!

Willow: Cookies!

Buffy stares at everyone and can't believe that Ted just threatened her.

Ted: Yeah! I-I made, uh, too many, so you guys are gonna have to take
some home!

Everyone has a cookie and is munching away.

Joyce: Mm! Buffy, you've got to try one of these! They're really good!
Mm!

Ted offers her one with a smile. Buffy just keeps looking at them in
disbelief.

Willow: Mm!

Xander: Mm! These are tasty!

~~~~~~~~~~ Part 2 ~~~~~~~~~~

Morning at the Summer's house. Cut to the kitchen. Buffy comes wandering
in. Joyce gets the orange juice from the refrigerator and brings it to
the island.

Joyce: Good morning, sunshine!

Buffy: Hey.

Joyce: (sets down the OJ) I've got juice, I've got sticky buns, oh,
don't they smell good!

Buffy picks up part of a bun.

Joyce: Ted made them.

Buffy puts it back down.

Joyce: (smiles) What?

Buffy: I'd just like to eat something around here that Ted didn't make.

Joyce: Oh, what kind of an attitude is that?

Buffy: (exhales) Look, Mom, I know you think he's great and all, but
I...

Joyce: (pours some juice) Y'know, he went out of his way to be nice to
you, and you couldn't say two words to him on Saturday. (pours another
glass) I do not expect you to love him right away like I do, but I do
expect you to treat him decently.

Buffy: You love him?

Joyce: (puts down the juice carton) I-I don't know. (exhales) That just
slipped out. (takes the juice back to the fridge) But I guess, I mean,
it's not exactly like men beat down the door when you're a single...

Buffy: When you're a single parent.

Joyce: (exhales) Honey, look. I wouldn't have anything to do with
anybody if they didn't care about you. But he does! I don't understand
why you can't see that!

Buffy: He threatened me.

Joyce: What? (comes back to the island)

Buffy: He threatened me. He said that he was gonna slap my face.

Joyce: (disbelieving) He said no such thing! Honey, Ted told me what
happened. He caught you cheating, didn't he?

Buffy: (exhales) Yeah, I kicked my ball in, put me in jail, but he
totally wigged!

Joyce: And he didn't say anything about it in front of the others, did
he?

Buffy: Uh, no, but I don't think that's the...

Joyce: (interrupts) Well, I thought that that was pretty decent of him!
Ted said we are just gonna have to give you time to come around. Oh,
speaking of which, he's making dinner for us tonight, so I'd like you at
home, please, (points down for emphasis) promptly at six.

Buffy gives her mother a look and stalks out of the kitchen. Joyce just
shrugs and lets her go. She eats part of a sticky bun.

Joyce: Mm, this is sooo delicious!

Cut to the quad at the school. Willow, Buffy and Xander are walking
across. Xander is munching on a cookie.

Willow: What do you mean, check him out?

Buffy: I mean investigate him. Find out his secrets, hack into his
life.

Xander: Can you say 'overreaction'?

Buffy: Can you say 'sucking chest wound'?

Willow: Buffy, it just seems like you *want* him to be corrupt, or
something.

Buffy: The guy lost his senses over mini-golf.

Xander: So he's a little uptight. Last I heard that's not a slaying
offense. (gets a look from Buffy) Don't gimme the look, I'm on your
side. I'm just saying there are some things in life you have to accept.

Buffy and Willow sit on a bench.

Buffy: And I'm saying Ted ain't one of 'em.

Xander notices Cordelia walk past them behind the bench.

Xander: Hey, Cordy! Nice outfit.

Cordelia: (stops to look at him) Oh, very funny.

Xander: Not really.

Cordelia: What are you saying?

Buffy and Willow look up at Xander.

Xander: Nice outfit?

Cordelia: Well, why don't you just keep your mouth shut! (walks off)

Xander: Would you guys excuse me for a sec? (goes after Cordelia)

Willow: What's up with them?

Cut to Cordelia walking along the colonnade. Xander catches up with her.

Cordelia: What's wrong with you?

Xander: I gave you a compliment.

Cordelia: In front of your friends! They're gonna know!

Xander: Know what?

Cordelia: Please! It's too traumatic for me to even say it!

Xander: That we kissed?

Cordelia: Uhhh!

Xander: Look, I'm not gonna tell, they're not gonna know. Not your
friends, not my friends. You wanna go to the utility closet and make
out?

Cordelia: God! Is that all you ever think about? (considers the offer)
Okay.

They go off to make out. Cut to Buffy and Willow still on the bench.

Buffy: Will, I'm not wrong here. Ted has a problem with me. He acts
like I'm in the way or something. And Mom's been totally different since
he's around.

Willow: Different, like happy?

Buffy: Like Stepford. Will you help me?

Willow: You know I will. What do you want me to look for?

Buffy: Let's start small. Can you find out where he works?

Willow nods.

Cut to Ted's office. Buffy spots Ted at his desk and moves into the
snack area to observe him. Neal has the desk next to Ted's. They're both
talking with customers over their headsets.

Neal: Yeah, i-i-it's a terrific product. No PC should be without it.

Ted: No, Mrs. Lawnsdale, it is not an inexpensive piece of software. As
a matter of fact it's a very expensive one. Which removes the risk of
crashing your whole system. Of course, if you prefer something cheap, I
can always recommend... Trust me, you won't be sorry. Thank *you* very
much.

Ted takes off his headset and puts it down. Buffy sees him get up and
quickly crouches down and hides under the snack table. Ted walks over to
the sales board and makes another hack mark by his name.

Ted: Goin' to lunch!

He walks out the door. Buffy stands back up and watches him leave. She
glances over at his desk and then back at the sales board again. Neal
walks up to get a cup of coffee and notices her standing there.

Neal: You're new, aren't ya? (grabs the coffee pot)

Buffy: Oh...

Neal: I'm Neal. (pours a cup)

Buffy: I'm B... Linda. Belinda. I'm just temping for the day. (looks at
the board) Wow, that guy's a salesman. I guess he's the one to beat
around here.

Neal: Nobody beats 'The Machine'. The guy's a genius. Knows everything
about computers, never loses a client... If I sound bitter, I am. (takes
a sip of his coffee)

Buffy: Well, nobody likes an overachiever. (Neal chuckles) Uh, he's
probably got ex-wives and, and families to support.

Neal: He's just got a girlfriend. I'm amazed he let her clutter his
desk.

He looks at Ted's desk and Buffy follows his gaze. There's a single
picture frame on it beside the computer and nothing else.

Neal: Thank God he's taking off for the wedding.

Buffy: (surprised) The wedding?

Neal: Yeah, he's got it set for two months from now. Believe me, I am
counting the days. (spots his boss) Uh-oh, the ueber-boss. Back to the
salt mines. (walks off)

Buffy casually makes her way to Ted's desk, looking around to see if
anyone notices her. She looks at the picture, and it strikes her as
familiar. She takes it, opens up the back and pulls it out. She notices
it's folded, and when she unfolds it she sees it's the picture of her
and her mother from their refrigerator at home with her own face folded
back.

Cut to dinner at home. Buffy, Joyce and Ted are seated at the dining
room table. Ted is saying grace.

Ted: We thank you for what we are about to receive, and we ask that you
bless this house, and help the people in it to be more productive, more
considerate and more honest. Amen.

Joyce: Amen.

Ted and Joyce lay their napkins in their laps. Joyce takes up her fork
and starts in.

Ted: Well, another great day at work! How was school today, Buffy? Did
you learn anything?

Buffy: Quite a bit.

Ted: Good for you! Well, Joycie, what do you think?

Joyce: I think every home should have one of you. It's fantastic!
(smiles) (to Buffy) Don't you think?

Ted smiles over at Buffy.

Buffy: Looks good.

Ted: Well, you know, little lady, it's not just for looks, it's for
building strong bodies.

Buffy just sits there staring at Ted.

Joyce: (looks at Buffy) Honey?

Buffy: Are you two engaged?

Ted raises his head in realization.

Joyce: Goodness, no! Whatever gave you that idea?

Ted: Now, Joycie, let me handle this. Buffy, your mother and I are
taking it one step at a time. And if things go the way I hope, maybe
someday soon I just might ask her to tie the knot. How would you feel
about that? (silence from Buffy) It's okay to have feelings, Buffy, and
it's okay to express them.

Buffy: I'd feel like killing myself.

Joyce: Buffy!

Ted: No, no, I, I told her to be honest. (to Buffy) Sweetheart, you
should try and get used to me, 'cause you know what? I'm not going
anywhere.

Buffy: (to Joyce) May I be excused?

Joyce: You can go to your room, young lady, that's where you can go.

Buffy gets up and leaves the table without another word.

Joyce: Ted, I (exhales) I am so embarrassed! I-I-I don't know what's
wrong with her!

Ted: Joycie, (takes her hand) you don't get to be salesman of the year
by giving up after a couple of rejections. She'll come 'round.

He smiles at her and takes his glass for a sip.

Cut to the park. Buffy is sitting on a swing, tapping a stake in her
hand, hoping some vampires will show up.

Buffy: Vampires... Here, vampires...

She exhales, frustrated that she can't work out her anger, and decides
to head home. Cut inside her room. She climbs up to her window and
crawls in. Inside she finds Ted waiting in a chair for her to come home.

Buffy: What are you doing in here?

Ted: Your mother told you to go to your room, Buffy. You and I both
know she didn't mean climb out a window and go gallivanting about town.

Buffy: First of all, this is *my* room, second... (sees her Slayer
stuff lying on her desk) You've been going through my things?

Ted: Yes, I have.

Buffy: That's my personal property! How *dare* you?!

Ted: I don't see how it's any different from you snooping around my
office, do you? (raises her diary and reads) What exactly is a Vampire
Slayer?

Buffy: It's none of your business.

Ted: Beg to differ, little lady. Everything you do is nothing *but* my
business from now on.

Buffy: I think you better get out of here. Now!

Ted: Or what? (stands up and steps toward her) You'll slay me? I'm
real. I'm not some goblin you made up in your little diary.
Psychiatrists have a word for something like this: delusional. So, from
now on, you'll do what I say, when I say, or I show this (holds up her
diary) to your mother, and you'll spend your best dating years behind
the wall of a mental institution. Your mother and I are going to be
happy. You're not going to stand in the way. Sleep tight!

He starts to leave the room, and opens the door to go out. Buffy follows
him and grabs hold of his hand that has her diary.

Buffy: That's mine, and you are *not* leaving this room with it!

Ted: Take your hand off me.

Buffy: No.

Ted slaps her hard, almost punching her, and makes her hit the wall.

Buffy: Ohhh! (straightens back up to face him) I was *so* hoping you'd
do that.

She punches him squarely in the jaw, and he staggers back into the open
door. He pushes himself upright and backhands her in the face, making
her fall against the side of her bed and onto the floor. He picks her up
by the shirt collar, but she kicks him in the shin. Joyce comes to the
door to see what all the noise is about.

Joyce: Buffy! Stop that!

Buffy elbows him in the face.

Joyce: Stop it!

Buffy kicks him in the chest, making him stagger backward out into the
hall, where Joyce has to quickly move out of the way. Buffy follows him
into the hall and punches him in the face again. Ted trips down to the
end of the hall before regaining his balance, and Buffy is there to kick
him again. He spins around and falls down the stairs, tumbling to the
bottom. When he hits the floor his neck sounds like it has broken. Joyce
comes running down the stairs after him.

Joyce: Ted...

She kneels next to him and tries to shake him awake.

Joyce: Ted! Ted!

Buffy slowly descends the stairs. Joyce takes Ted's arm to feel for a
pulse. When she doesn't find one she drops his arm and looks up at
Buffy.

Joyce: You killed him!

Buffy stares down at Ted's unmoving body, not believing what just
happened.

~~~~~~~~~~ Part 3 ~~~~~~~~~~

The foyer at the Summers house. Ted's body is zipped up into a body bag.
The coroners wheel him out of the house on a gurney. Outside Buffy is
sitting on the porch steps by the pillar. Joyce watches as the coroners
wheel Ted's body away. She is approached by Detective Stein.

Det. Stein: Ma'am, I'm Detective Stein. I'm sorry, but I need to ask
you a few questions. Your relationship with the deceased?

Joyce: We were, uh, seeing each other.

Det. Stein: Can you tell me what happened?

Joyce: He fell. Down the stairs, he fell.

Det. Stein: I see. Uh, did he slip? Do you know what made him fall?

Buffy: I hit him.

Detective Stein turns to look at her sitting on the steps.

Buffy: I hit him.

Cut to the police station. Joyce is sitting by Detective Stein's desk,
waiting to find out what's going to happen. The camera pans across the
room and over to her, looking apprehensive. Cut to the interrogation
room. Buffy is sitting at the table, looking down while being
interviewed.

Buffy: He was in my room. And we got into an argument.

Det. Stein: About what?

Buffy: He, um...

Det. Stein: Was this the first time that you two had had an argument?

Buffy: (looks up) No. He threatened me. He, he said that he would slap
me.

Det. Stein: That was tonight.

Buffy: No. But he had my diary, and I-I tried to take it back, a-and
that's when he hit me.

Det. Stein: Where?

Buffy raises her hand to indicate her right cheek. Detective Stein leans
over to have a look.

Det. Stein: Well, it doesn't look like he hit you very hard.

Buffy: I don't bruise easily.

Det. Stein: So you've been hit before?

Buffy: Yes.

Det. Stein: But Ted never hit you.

Buffy: I told you...

Det. Stein: Before tonight, Ted never hit you before tonight?

Buffy: What do you want? I-I told you what happened, I didn't mean to!

Det. Stein: I believe you. Things get outta hand. He's a big guy.

He writes some notes on his pad. Buffy can only watch.

Joyce: Are you charging her with something?

Cut to Joyce still sitting by Detective Stein's desk.

Det. Stein: We're not bringing anything up against your daughter right
now. She says Mr. Buchanan struck her, and if that's the case...
(shrugs) Anyway, we've gotta examine it further. Right now I think you
should just take her home, and the two of you should try and get some
rest.

Cut to the street. They're driving home in Joyce's Jeep. Cut inside the
car. Buffy is looking down sadly. She glances over to her mother
briefly, then out the side window.

Cut to school the next day. Buffy comes into the hall from outside, and
everyone seems to be looking at her as she slowly makes her way to the
lounge. Cut to the lounge. Xander and Willow catch up with her.

Xander: Buffy!

They climb the steps up to the couches.

Xander: Are you okay?

Willow: How come you're here?

Buffy: I couldn't stay at home. (she and Willow sit) Mom won't even
look at me.

Xander sits on the table facing them.

Willow: What happened? Unless you don't want to talk about it.

Buffy: We had a fight and I lost my temper. I really let him have it.

Willow: The paper said he fell.

Buffy: He fell. Hard.

Xander: What was he?

Buffy: What?

Xander: What was he? A-a demon? A giant bug? Some kind of dark god
with the secrets of nouvelle cuisine? I mean, we are talking creature-
feature here, right?

Buffy looks at him a moment and then lowers her eyes.

Xander: Oh man!

Willow: But I'm sure it wasn't your fault. He started it.

Buffy: Yeah. That defense only works in six-year-old court, Will.

Xander: Court? Wa-wait. Are they charging you with something?

Buffy: (shakes her head) I-I don't know. Not yet.

Willow looks at her sympathetically.

Buffy: (eyes down) He was a person, and I killed him.

Willow: Don't say that!

Buffy: (looks up at Willow) Why not? Everyone else is. And it's the
truth.

Xander: It was an accident.

Buffy: I'm the Slayer. I had no right to hit him like that.

Xander: Look, Buffy, I don't know what happened exactly. But I do know
you. And I know you would never hurt anyone intentionally. Well, you
know, unless...

Buffy: Unless they were dating my mother?

Xander has no response to that.

Buffy: I gotta go.

She gets up and leaves at a quick pace. Xander and Willow watch her go
and look at each other for what to do.

Cut to the hall. Buffy comes striding around the corner. Ahead of her
Giles comes out of a classroom and nods to a man standing outside the
door, then sees her coming.

Giles: Buffy?

Buffy stops in her tracks, but stays to face him.

Giles: Are you alright?

Buffy just looks up at him.

Giles: Oh, uh, stupid question, I'm sorry. Look, i-i-if there's
anything you need, of course, just, just ask.

Buffy: (notices the man guarding the door) What's going on? (walks
toward the classroom)

Giles: Oh, you needn't worry about that. They're just asking a few
questions, your, your, your behavior and... um... uh...

Buffy looks into the room through the door window and sees Detective
Stein talking with two of her teachers.

Giles: Of course, I told them you, uh... I...

Buffy quickly walks off.

Cut to the library. Willow and Cordelia are at the table. Willow is
surfing for information. Giles is behind them in the cage getting
together some weapons. Xander is pacing.

Xander: Man, this is killing me! That bastard was up to something, I
know it. If I could just get my hands on him...

Willow gives him a look.

Xander: Earlier this week.

Cordelia: I thought you liked him.

Xander: (steps over to her) I sometimes like things that are not good
for me. Besides, no way, no how does Buffy put the big hurt on an
innocent man. Nice Uncle Ted was dirty.

Giles comes out of the cage with his bag in one hand and the crossbow in
the other.

Willow: We've gotta prove that somehow. Xander, do you have a pen?

Giles sets the bag on the table and puts the crossbow in. Xander opens
his satchel to get a pen.

Xander: If Buffy has to go to jail because of that creep I'm gonna lose
it. He's gotta be in there, Will. Uh, history of domestic violence, a
criminal record? (finds a zip-lock bag) Ooo! Cookies!

Giles goes back into the cage for more weapons.

Cordelia: I don't get it. Buffy's the Slayer. Shouldn't she have...

Xander: What, a license to kill? (takes a bite of a cookie)

Cordelia: Well, not for fun. But she's like this superman. Shouldn't
there be different rules for her?

Willow: Sure, in a fascist society.

Cordelia: Right! Why can't we have one of those?

Willow: Buffy's not going to jail. It's not fair.

Giles: (comes back) Whatever the authorities have planned for her, it
can't be much worse than what she's doing to herself. (adds an ax and
other stuff to the bag) She's taken a human life. The guilt, it-it's,
it's pretty hard to bear, and it won't go away soon.

Cordelia: I guess you should know, since you helped raise that demon
that killed that guy that time?

Giles: Yes. Do let's bring that up as often as possible. (heads back to
the cage)

Xander: So, Giles, you takin' over tonight? (takes another bite of his
cookie)

Giles: Um, well, Buffy's not in any shape to patrol. (comes back to the
table) The least I can do is pick up the slack. Someone has to. (adds
several crosses to the bag)

Willow: Giles, you shouldn't go out there without the Slayer.

Giles: Until Buffy regains her equilibrium, there *is* no Slayer.

Xander takes another bite of his cookie.

Cordelia: If you need help...

Giles: No, uh, Buffy needs your help more than I. You carry on
investigating, see if you can find out as much about this Buchanan chap
as possible. (takes up the bag to go)

Willow: Be careful.

Giles: I-I will. (leaves)

Willow: Ted's got no criminal record! Damn! This guy's like citizen of
the year!

Xander: Don't sweat it. It'll be fine.

Willow: Don't sweat it?

Xander: Yeah, cute buddy! (goes over to her) We'll work it out!
(ruffles her hair) No worries!

Cordelia: What happened to 'this is killing me'?

Xander: (shakes his cookie at Cordelia) Worrying isn't gonna solve any
problems.

The cookie catches Willow's eye and she grabs it from Xander, breaking
off most of it. She turns it in her hand as she looks at it.

Cut to Buffy's house. Cut to the kitchen. Joyce is packing away a bunch
of baking pans and bowls. Buffy comes in and stands at the door,
fidgeting with her hands.

Buffy: Can I help?

Joyce: It's done. I've been meaning to clean out this junk for months.
Do you, uh, have homework?

Buffy: I didn't mean to hurt him.

Joyce: I don't wanna talk about this.

Buffy: Mom, please, you have to know...

Joyce: I can't, not yet. Please, Buffy, just go to your room.

Buffy looks like she's about to burst into tears as she turns to go to
her room. Joyce waits for a moment, almost crying herself, too, then
picks up the box and takes it into the basement.

Cut to the science lab at school. Several cookies are sitting on a
scale. Willow is staring into a microscope.

Willow: Okay!

Xander: What do we know?

Willow: Well, apparently the secret ingredient (looks up from the
scope) is not love.

Xander: What is it then?

Willow: I'm not positive, but I think it's Dematorin. It's like a
tranquilizer, keeps you all mellow and compliant. It also shares a few
components with Ecstasy.

Xander: This is evidence! This is real evidence that Ted was some kind
of a crook! Buffy's cleared! Willow, you are the best human ever! I
adore you!

She gives him a wide smile.

Xander: Well, that's the cookies talkin', but you rock!

Cordelia: (comes into the lab) Well, your search finally hit pay dirt.
You got some personal records, marriage certificates and an address.
(puts the printouts on the table)

Xander: Well, let's check it out, get our Slayer back on her feet
before somebody else gets hurt.

They all head out of the lab. Willow grabs the printouts on the way.

Cut to the park. Giles is walking slowly past some bushes, weapons bag
in hand, when he's startled and spins around holding up a cross.

Giles: Ah!

Jenny: Yeah, I get that reaction from men all the time.

Giles: Jenny! What are you doing here?

Jenny: I saw your car back there. I wanted to apologize.

Giles: Well, now is... not the best time to go ta...

Jenny: No, no, please, please, lemme just, lemme get this out.
(exhales) I was sooo... harsh the other day. I am so sorry. I mean, I
know how badly you must feel about putting me in danger before, and...

Giles: (looks past her) Right in harm's view now.

A vampire comes out of the bushes behind Jenny and growls at them.

Cut to Buffy's room. She's sitting at her desk facing into the room. She
hears a noise.

Buffy: Mom? (silence) (exhales) The hell with this.

She gets up and strides over to her window. She tries to lift the sash,
but it's stuck in place. She looks as it and sees the problem.

Buffy: She nailed it shut. Well, it's official, this day can't get any
worse.

She senses something behind her and spins around to see Ted standing
there.

Ted: Beg to differ.

~~~~~~~~~~ Part 4 ~~~~~~~~~~

Buffy's room. She has her back to the window as Ted confronts her.

Buffy: You died.

Ted: That's right, little lady, you killed me. Do we have something to
say about that? Are we sorry?

Buffy: What are you?

Ted: I'm a salesman! That's what you should've remembered. No matter
how you put him down...

He grabs her by the strap of her coveralls and yanks her across the
room. She falls into her desk chair.

Ted: ...a good salesman always bounces back!

Cut to the park. The vampire roars and attacks. Jenny screams in fright
and jumps aside, so the vampire crashes into Giles, grabbing him and
pulling him to the ground with him. Giles holds his cross in the
vampire's face.

Giles: (to Jenny) MY BAG!

Jenny jumps over to the dropped bag and pulls out the crossbow. Giles
struggles with the vampire and punches him in the face, but the vampire
isn't fazed. Giles punches him again harder, and this time the vampire
pulls away far enough for Giles to get his foot underneath him to push
him off. The vampire lands on his back while Giles scrambles to his
feet. The vampire jumps up and starts to wrestle with Giles. Jenny in
the mean time has loaded a bolt into the crossbow and anxiously looks
for an opening. They turn back and forth, not giving Jenny a clear shot.

Cut to Buffy's room. She gets to her feet as Ted comes for her. She
immediately kicks him in the gut and follows up with a left to the jaw.
Ted flinches, but doesn't back off. Buffy punches him twice in the
stomach and again in the face, but he isn't fazed, and he grabs her by
the throat and backs her into and over her desk, pinning her against the
wall.

Ted: You see I had to shut down for a while to get you off my back. You
should've seen the intern's face when I got up off the table, it was a
hoot! Fun's over, though.

He wraps his other hand around her throat and begins to squeeze.

Cut to the park. Giles and the vampire continue to wrestle, constantly
turning so that Jenny still doesn't have a clear shot. At one point the
turning stops, and Jenny decides it's time for her to shoot.

Jenny: Say good night, big guy!

The vampire turns Giles around just as Jenny lets the bolt fly, and it
hits Giles in the lower left of his back.

Giles: AHHH!

Jenny lowers the crossbow and looks at them, shocked by what happened.

Jenny: OH, GOD!

The vampire lets go of Giles and steps back. Giles grabs the shaft of
the bolt and bends over in pain.

Jenny: Oh, no!

She bends down to the bag and searches frantically for another bolt.

Vampire: (laughs) Nice shot, lady!

Giles rends the bolt from his back and jams it into the vampire's chest.
Jenny has found another bolt and stands back up to see Giles let go of
the bolt. The vampire falls to the ground and explodes into ashes. Jenny
stares in shock and relief at what she's just seen.

Cut to Buffy's room. Ted tightens his grip on Buffy's throat. She looks
over at her nightstand for anything to use as a weapon and reaches for
her nail file that's lying there. She grabs it and stabs Ted in the left
forearm with it. Ted yanks his arm away from her, slicing it open on the
file as he jerks back. Buffy collapses to the floor.

Ted: That wasn't playing fair, missy!

He grabs his left wrist with his right hand and looks down at the wound.
There are torn wires and sparks and smoke coming from it.

Ted: You're gonna find...

His head jerks to the right when some short circuits result from the
cut.

Ted: Hell of a day! Makes you feel like you're eighteen again! (his
head jerks back) ...that I don't like being disobeyed!

Cut downstairs. Joyce comes out of the basement with another empty box
and closes the door behind her. Cut to Buffy's room. Ted hears the sound
of the door closing downstairs. He kicks Buffy in the jaw, and knocks
her out. He goes to her door, opens it and looks out into the hall. He
gives Buffy another look as he pulls his sleeve down over the cut in his
arm. His head jerks again from another short.

Ted: Don't worry about me and your mother. We're gonna be very happy!

He leaves the room and closes and locks the door behind him.

Cut to Ted's small workshop. Xander looks in through the multi-paned
window and sees the place is dark and empty. He breaks one of the panes
with a crowbar and uses it to knock out the broken glass.

Willow: Careful!

Xander reaches in through the window and opens the door from inside. He
looks in as Willow comes to stand in the doorway also, and they scan
around the place with their flashlights. Slowly they walk in with
Cordelia right behind them.

Xander: Let's look around.

Willow looks over the paperwork they have on him.

Cordelia: I'll take the back.

Xander: Check for cookies.

Willow gives Xander a look.

Xander: For evidence!

Willow: So far I've counted four marriage certificates.

Xander: (looks at some shelves) Any divorce papers?

Willow: Not a one.

Xander: So either our boy was a Mormon, or...

Willow: (notices) Whoa, whoa, 1957! Ted musta married young! Like pre-
school young.

Cordelia: (comes from the back) Nothing interesting back here. Doesn't
look like anybody's worked here, let alone lived here.

Xander: Something's missing here. This doesn't seem like Ted at all.

Cordelia: (looks down) Yeah, and this rug? It doesn't go with the rest
of the decor.

Xander looks down at the new-looking Oriental rug. He and Willow
exchange a look. Xander steps back off of the rug and lifts it back.
Underneath is a trap door.

Cut to the Summers kitchen. Joyce starts to fill the box with more
cooking pans and dish

Kikavu ?

Au total, 53 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

sanct08 
14.11.2016 vers 11h

miss1110 
11.11.2016 vers 23h

Vivi69 
02.11.2016 vers 11h

madi300 
28.10.2016 vers 22h

kaylee 
28.10.2016 vers 10h

Kyodrey 
24.10.2016 vers 21h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Qui est-ce ?
30.11.2016

Ceci ou Cela ?
10.11.2016

Spooked
Hier à 13:20

Sorties - SMG
Hier à 10:54

Baby Blues
02.12.2016

Family Guy
02.12.2016

Lucifer
02.12.2016

Actualités
Brooks Brothers 3rd Annual Holiday Party

Brooks Brothers 3rd Annual Holiday Party
Charlie Weber s'est rendu à la 3ème édition de la soirée 'Brooks Brothers Holiday Party', organisée...

6th Annual Santa's Secret Workshop

6th Annual Santa's Secret Workshop
Cela devient une tradition de fin d'année pour Sarah Michelle Gellar car, une fois n'est pas...

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof
Plus d'un an après que Sarah Michelle Gellar / Cendrillon et Whitney Avalon / Belle se soient...

Eloise | Trailer

Eloise | Trailer
Nous vous rapportions il y a deux ans qu'Eliza Dushku serait la star d'un nouveau film d'horreur...

Criminal Minds: Beyond Borders

Criminal Minds: Beyond Borders
Après avoir rendu visite au diable dans un épisode de la saison 2 de 'Lucifer' [voir news], en début...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (23:48)

C'est le stress qui parle pour elle je pense

Titepau04 (23:49)

J'espère qu'elle va sortir rapidement!

Titepau04 (23:49)

Y'a ça qui joue aussi, elle a hâte de sortir mais le stress que bebe ne prenne pas de poids...

Sonmi451 (23:50)

La chute des hormones qui parle, un baby blues, faut pas prendre de décision là-dessus.

stanary (23:50)

Oui peut-être que tu devrais lui rendre visite demain

Sonmi451 (23:51)

un bébé ne se laisse pas mourir de faim. qu'elle se dise bien que si bébé a faim, il la laissera pas tranquille, elle va pas avoir le choix de le nourrir et bébé trouvera le lait. ^^

Titepau04 (23:53)

Je ne peux pas, les enfants autre que frère et sœur ne sont pas acceptés... je vais pas payé la nounou non plus

Titepau04 (23:53)

Je l'ai vu samedi deja

Titepau04 (23:54)

Je lui ai déjà dit ça!!

Sonmi451 (23:54)

Bon moi je vais me coucher, bébé m'a pas demandé, les microbes doivent le mettre K.O mais je préfère voir que tout va bien. ^^

Sonmi451 (23:54)

Bonne nuit.

Titepau04 (23:54)

Bisoussss

stanary (23:54)

Bonne nuit

stanary (23:59)

Bon aller moi aussi je dois me coucher. Bon courage avec ton amie. Et bonne nuit !

Titepau04 (10:12)

c'est plus un extrait de la conversation qui apparait sur hy mais quasiment la totalité!! lol!!!

Sonmi451 (10:39)

C'est exactement ce que je me suis dit. lol

Sonmi451 (10:39)

On sait tout sur la vie de ta copine! lol

Titepau04 (10:40)

LOL!!!!

Sonmi451 (10:41)

Parle de tout et n'importe quoi pour vite que ça soit autre chose. lol

Titepau04 (10:42)

Faut beaucoup parler alors! Parce que yen a une sacrée tartine!!

Titepau04 (10:42)

As-tu passé une bonne nuit?

Sonmi451 (10:42)

non à la hauteur de ce que j'esperais! ^^

Sonmi451 (10:42)

et toi?

Titepau04 (10:42)

Arrrfffff

Titepau04 (10:43)

Moi ça a été! Même si je serais bien restée plus longtemps au lit

Sonmi451 (10:43)

ha oui j'y serais resté aussi. ^^

Sonmi451 (10:45)

Là je pourrais dormir mais j'attends un coup de fil. ^^

Titepau04 (10:47)

C'est nul

Sonmi451 (10:48)

oui surtout qd on te dit qu'on te rappelle de suite. ^^

chrismaz66 (11:21)

Hé les filles, c'est vrai ça je suis pas fan des tchats, publics comme ça Alors ici il fait un temps pourri on se croirait en Bretagne mais sans les Bretons c'est nul !

carina123 (23:09)

Nouveaux sondages et calendriers sur les quartiers Lie to Me et Jericho, Venez nombreux, merci. Bonne soirée à tous !

sabby (08:54)

Bien le bonjour la citadelle !! Toujours personnes sur Empire pour ouvrir le calendrier de l'avent, ni sur Friday Night Lights pour commenter le nouveau design Un petite visite ferait plaisir, on vous attends Bonne journée à tous !

Moorgana (09:13)

Sondage de noël sur le quartier Heartland

serieserie (10:16)

N'oubliez pas de vous inscrire pour le grande hypnoGame Arrow!!

Margauxd (12:42)

Nouveaux sondages sur les quartiers : Blindspot, The Last Ship et New-York Unité Spéciale, n'hésitez pas à voter !!

Titepau04 (21:41)

Nouveaux calendriers sur les quartiers NCIS Los Angeles, S Club 7 et Dr House!!! ^^

DGreyMan (21:47)

Nouveaux jeux, nouveau calendrier et nouveau sondage dans Game of Thrones. Merci d'avance.

leila36 (22:37)

Hohoho, venez admirer et commenter le nouveau design du quartier "Big Bang Theory". Vous n'allez pas le regretter.

emeline53 (22:43)

Le nouveau sondage de The Fosters vient d'arriver ! Venez nous dire ce que vous voulez comme cadeau de Noël

Sonmi451 (13:47)

Venez commenter les calendriers chez House, Scrubs, urgences et friends. Et au passage un petit vote pour les sondages sont les bienvenus, merci.

Profilage (20:16)

Bonsoir, un tout nouveau calendrier vient d'apparaitre sur les quartiers The 100 & Under the Dome. On vous attend !

carina123 (00:09)

Nouveaux calendriers et sondages sur les quartiers Lie to Me et Jericho, venez nombreux, merci. Bonne soirée à tous !

Sonmi451 (08:43)

Design' spécial noël sur Scrubs, on attend vos commentaires.

Chaudon (10:25)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Chaudon (10:31)

Nouveau sondage sur le quartier "Elementary" ! N'hésitez pas à venir voter sur le quartier et à donner vos avis sur le topic approprié !

Chaudon (10:49)

Votez dès maintenant pour la Nouvelle Photo du Mois du quartier "Elementary" !

arween (10:57)

Bonjour la citadelle ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift, venez participer !

seriepoi (11:05)

Bonjour tout le monde ! Vous pouvez, si vous le souhaitez, venir sur le quartier "True Blood" pour commenter le (très) beau calendrier de décembre, fait par Sonmi. Merci par avance et bon dimanche à tous.

ObikeFixx (11:25)

Bonjour tout le monde! En plus du nouveau sondage, n'hésitez à venir découvrir le nouveau calendrier et la nouvelle photo du mois sur le quartier "The Last Ship"

Phoebus (14:15)

Bonjour tout le monde ! Il ne vous reste plus qu'une journée pour voter pour la voter de l'épisode 8x05 de The Vampire Diaries et pour participer à la review de cet épisode.

serieserie (16:44)

Inscrivez-vous vite pour la grande partie d'HypnoGame Arrow qui aura lieu dans 6 jours!! Rendez-vous dans les forums de l'accueil!!

arween (18:46)

Venez voir les nouveaux calendriers de The Night Shift (serie²) et Dollhouse (Xana).

emeline53 (19:24)

Seulement 2 persones pour commenter le design Noël de The Fosters ? Venez donner votre avis en plus, un sondage sur votre souhait de cadeau est en ligne !

stella (19:25)

Special spécial Noel sur le quartier Downton Abbey et sans oublier son calendrier de l'avent original

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

serieserie (09:07)

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la grande soirée HypnoGame Arrow dans les forums de l'accueil ou par MP!!!

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play