VOTE | 370 fans |

#209 : Kendra (1)

Titre VO : What's my line (Part 1)
Titre VF : Kendra (Partie 1)
Diffusion US : 17/11/1997
Diffusion FR : 20/11/1998
Scénario : Howard Gordon & Marti Noxon
Réalisation : David Solomon

Résumé Court : Au cours des journées d'orientation organisées par le proviseur Snyder, Buffy s'interroge sur ce qu'aurait pu être sa vie si elle n'était pas l'Elue.

Spike, cherchant à guérir Drusila, fait appel à l'Ordre de Taraka pour se débarrasser de la Tueuse. Enfin, après avoir agressé Angel, une jeune fille, Kendra, s'attaque aussi à Buffy.

2.09 Promo
2.09 Promo

  

Plus de détails

La première partie de cette épisode s'annonce riche en rebondissement por buffy et angel qui connaissent l'émoi de leur premier rendez-vous. Tandis qu'angel et spike s'en prennent l'un a l'autre. Buffy fait la rencontre de sa nouvelle alliées. Kendra.

Script VF

 

PROLOGUE :
Lycée de Sunnydale. Les tests pour les orientations se tiennent dans le salon. Willow entre dans le couloir par la porte qui ouvre sur l'extérieur et regarde les nombreux stands qui ont été mis en place pour les inscriptions concernant les tests d'aptitude d'orientation. Buffy et Alex sont assis à une table et remplissent leurs tests.
ALEX : (lit) 'Etes vous quelqu'un de sociable ou de solitaire ?' Alors qu'est ce qu'on met quand on est sociable mais solitaire faute de mieux ?
Willow se dirige à leur table avec une feuille de test dans les mains.
BUFFY : Tu coches la case 'autre choix'.
ALEX : Il n'y a pas de case 'autre choix'. Ca produirait trop de variations. Ca ferait cracher des pépins à la citrouille farcie de statistiques qui leur sert de tête.
WILLOW : (s'assoit) Et bah, dis donc, y a de l'orage dans l'air.
ALEX : Non ! Enfin, oui. Comment ces gens peuvent ils se permettre, à partir de ce genre de tests, de nous dire ce que l'on fera le restant de notre vie ? C'est ridicule !
WILLOW : (sourit) Moi je trouve génial de savoir à l'avance dans quoi je travaillerai.
ALEX : Ouais. Pour enlever toute la spontanéité et l'impétuosité stupide de la jeunesse ? Je suis très bien comme je suis.
WILLOW : Tu ne seras pas jeune éternellement.
ALEX : Oui, mais je serai éternellement stupide. (sourit et regarde les filles) C'est génial. Rien ne vous choque là dans ce que je viens de dire ?
BUFFY : (lève les yeux vers lui, sérieuse) Tu n'es pas stupide.
Alex lui sourit ironiquement, puis lève les yeux quand il voit Cordelia. Elle a un porte papiers dans les mains et remplit sa feuille de test. Elle se dirige vers le salon, accompagnée de deux de ses groupies.
CORDELIA : 'Je souhaite aider mes semblables.' (coche la case) Ouais. Tant qu'ils ne sont pas sales, ou trop scrofuleux, ou autre chose. (s'approche de la table du gang)
ALEX : Cordelia Chase, toujours prête à donner un coup de main aux riches et aux beaux jeunes hommes.
CORDELIA : Ouh, je me sens libérée. Cette condition t'exclut d'office.
Alex ne sait pas quoi répondre. Cordelia part, suivie de ses deux copines.
ALEX : Est ce que le meurtre est toujours un délit ?
BUFFY : Est ce que j'aime les arbustes ?
ALEX : C'est un mystère entre toi et ton dieu.
BUFFY : (à Willow) Qu'est ce que t'as mis toi ?
WILLOW : Oh, j'ai plongé les deux pieds dans le massif.
BUFFY : Alors, vive les arbustes ! Ok. (frustrée) Je ne devrais même pas le remplir ce test. C'est déjà fichu pour moi. Et peu importe mes aptitudes, quelles qu'elles soient, je sais ce qui m'attend.
ALEX : Oui. De très hauts risques, sans minimum syndicale...
BUFFY : La chasse aux canines...
WILLOW : Alors, pourquoi tu le fais ce test ?
BUFFY : C'est la dernière lubie de notre cher principal. Ca le ravit de me voir fumer par les oreilles. Sinon, je t'assure que je serais ailleurs qu'ici.
WILLOW : C'est drôle. Ca ne te travaille jamais un peu de savoir pour quoi tu serais faite si tu n'étais pas, enfin je veux dire, si tu ne chassais pas les vampires ?
BUFFY : Les mots 'destin' et 'sceller' n'auraient ils aucun sens pour toi ? Ca sert à rien de rêver.
Willow est vexée.
ALEX : Tu sais, avec ce genre d'idée, tu aurais pu avoir un brillant avenir comme chercheuse de poux dans les têtes.
BUFFY : Il faut m'excuser, c'est que... il faudrait qu'il gèle en enfer et que tous les vampires de Sunnydale prennent une retraite anticipée, sinon mon avenir est désespérement sans issue.
Plan de l'entrepôt de Spike. Drusilla est assise au bout d'une large table et lit les cartes du tarot. A l'autre bout de la table, Spike regarde Dalton en train d'essayer de traduire un ancien texte dans le livre qu'ils ont volé à la bibliothèque.
SPIKE : Relis le.
DALTON : Je ne suis pas sûre. Ce pourrait être... deprimere... ille... bubula... linter.
SPIKE : (feuillette un dictionnaire) Depraver, boeuf, canot.
Dalton regarde Spike et sourit niaisement. Spike ne le supporte pas et le frappe au visage.
SPIKE : Au cas où ça ne te sauterait pas aux yeux, ça ne veut rien dire.
Dalton le regarde d'un air timide et baisse les yeux sur le livre.
DRUSILLA : Spike, danse avec moi ? (tend la main vers lui)
SPIKE : (en colère) Fiche moi la paix, veux tu ? Tu ne vois pas que je suis en train de travailler ?
Drusilla baisse sa main et commence à bouder et à gémir.
SPIKE : Je suis désolé, chaton. (s'approche d'elle) C'est ce manuscrit. Il devrait nous permettre de te guérir, mais c'est du charabia. Même Dalton, avec tout son génie, dit que ça n'a ni queue ni tête.
Drusilla met sa main sur sa tête.
DRUSILLA : Je... je, je dois changer Mlle Edith.
Elle marche un peu puis place son autre main sur sa tête, se penche en avant et gémit. Spike la rejoint, met ses bras autour de sa taille et la redresse.
SPIKE : Oh, pardonne moi ! Ca me rend fou de te voir dans cet état. ( la fait s'asseoir et s'agenouille en face d'elle) Je n'avance pas. Maudite Tueuse, chaque fois que j'approche du but, elle m'empêche de l'atteindre.
DRUSILLA : (essaie de le réconforter) Chut. Chut. Tu peux la vaincre. Je suis sûre.
Spike met ses mains autour du cou de Drusilla et il l'embrasse. Dés que leurs lèvres se séparent, il se relève et tourne son attention vers Dalton. Drusilla tend son bras pour prendre la prochaine carte de tarot.
SPIKE : Bon. (avance vers Dalton) Assez perdu de temps. Alors. Eclaire moi.
DALTON : Um. Eh bien, on dirait du Latin, mais ce n'en est pas. Je ne suis pas sûr que cette langue ait un sens...
SPIKE : Débrouille toi POUR LUI EN TROUVER UN ! N'est ce pas ce qu'un traducteur est sensé faire ?
DALTON : Pas exactement...
Spike l'attrape pas la chemise et le soulève de la chaise.
SPIKE : Je veux ce remède !
DRUSILLA : Sans...
SPIKE : Il paraît que... certains puisent dans le sang (frappe Dalton dans l'estomac) leur inspiration.
Dalton se plie de douleur.
DRUSILLA : (lève les yeux de ses cartes) Il ne peut rien... (regarde ses cartes) sans... (indique une carte) la clé.
SPIKE : La clé ? Ce livre pourrait avoir été codé ?
DRUSILLA : Oui.
Dalton acquiesce, mais il souffre toujours. Spike le laisse tomber dans la chaise et se dirige vers Drusilla. Il regarde une des cartes posées sur la table. Un mausolée y est dessiné.
SPIKE : C'est là que nous trouverons la clé ?
DRUSILLA : Oui !
SPIKE : Je vais y envoyer nos gars en vitesse.
DRUSILLA : Alors, tu veux danser ? (sourit)
SPIKE : (sourit et prend sa main) Oui. Je veux danser avec toi, poussin.
Il l'aide à se lever de la chaise et la porte dans ses bras.
SPIKE : Sur le cercueil de la Tueuse.
Il commence à tournoyer sur lui même avec Drusilla dans ses bras.

GENERIQUE

ACTE 1
Le cimetière. Buffy marche. Elle s'arrête un moment, puis continue, tout en examinant le lieu. Elle s'arrête encore quand elle entend un bruit provenir d'un mausolée. Elle regarde la crypte et voit de la lumière à l'intérieur. Elle s'en approche, pousse un peu la porte et jette un coup d'oeil. Dalton est en train de creuser un trou dans le mur. Il tend la main à l'intérieur pour prendre quelque chose tandis que Buffy ferme la porte. Elle descend les quelques marches et se retourne pour attendre que Dalton sorte. Un moment après, Dalton ouvre la porte et quitte le mausolée.
BUFFY : 'Reposez en paix' est un droit sacré chez les hommes. Vous n'êtes pas au courant ? Oh, j'oubliais. Vous n'êtes pas un homme.
Un autre vampire arrive derrière elle. Elle sent sa présence, se retourne et lui met un coup de pied dans le ventre, puis un à la mâchoire, et enfin un autre dans l'estomac. Il essaie de la frapper, mais elle attrape sa main et le frappe de deux coups de poings au visage. Il essaie de lui mettre un autre coup avec son autre bras, mais elle esquive et l'attrape aussi. Elle repousse le bras du vampire, exposant sa poitrine et lui plante un pieu dans le coeur. Il explose en cendres.
BUFFY : Un de gagné, (se tourne et voit que Dalton est parti) et un de perdu.
Elle regarde autour d'elle mais ne voit aucun signe de Dalton.
Plan de la chambre de Buffy. Angel s'y trouve. Il examine la pièce en attendant que Buffy rentre. Elle apparaît à la fenêtre de sa chambre et jette un oeil à l'intérieur. Elle voit Angel en train de regarder sa bibliothèque. Il prend un cochon en peluche posé dessus. Sans un mot, Buffy fait passer son sac par la fenêtre et le laisse tomber bruyamment par terre. Angel se retourne dans un sursaut. Il serre le cochon contre lui.
ANGEL : Buffy ! Tu m'as fait peur.
BUFFY : (grimpe à l'intérieur) Eh bien, maintenant au moins tu sauras ce que c'est.
Elle s'accroupit près de son sac et retire la barrette placée dans ses cheveux.
BUFFY : Tu es venu faire la causette avec Mr. Toto ?
ANGEL : (confus) Pardon ?
BUFFY : Ma peluche. (ouvre sa malle et range son sac à l'intérieur)
ANGEL : Oh. Je...
BUFFY : Qu'est ce qu'il y a ? (se dirige vers son bureau)
ANGEL : Rien.
Il jette la peluche sur une chaise et avance vers le lit. Elle range sa barrette dans un tiroir de son bureau et se retourne pour faire face à Angel.
BUFFY : Je le vois à ta tête qu'il y a quelque chose, alors raconte. Et tu peux parler à haute voix. Ma mère est à Los Angeles quelques jours, pour une vente d'objets d'art.
ANGEL : Alors, pourquoi tu passes par la fenêtre ?
BUFFY : L'habitude.
ANGEL : J'avais un mauvais pressentiment. J'ai voulu me rassurer.
BUFFY : (exhale) Quelle surprise ! Angel vient m'annoncer de mauvaises nouvelles.
Il soupire et se retourne, fatigué par l'habituel comportement de Buffy.
BUFFY : Oh, je suis désolée. (s'approche de lui) J'ai les nerfs en pelote depuis ce matin. C'est pas ta faute.
ANGEL : C'est quoi alors ?
BUFFY : Rien du tout.
Angel ne la croit pas.
BUFFY : (exhale) I-ils ont fait les tests à l'école.
ANGEL : Pour l'orientation.
BUFFY : T'es au courant ?
ANGEL : Ouais.
BUFFY : Ah. E-eh bah, à-à la fin du jeu, on est censé se choisir une vie sauf que... je suis disqualifiée d'avance. (s'assoit sur son lit) Parfois j'aimerais...
ANGEL : Qu'est ce que tu aimerais ? (s'assoit à côté d'elle)
Buffy regarde dans son miroir. Elle n'y voit que son reflet.
ANGEL : Dis moi.
BUFFY : (regarde Angel) Etre une fille sans histoire. Avoir le choix de vivre. De rêver comme avant.
ANGEL : Avant moi.
BUFFY : Non, Angel, (pose sa main sur celle d'Angel) toi tu es... (touche sa joue) tu es le rêve éclairé de ce monde de folie et de sang. Tu es la lumière des ténèbres. (baisse sa main) Je suis un peu perdue en ce moment. (Angel baisse les yeux) J'aimerais qu'on soit normaux tous les deux.
ANGEL : (la regarde) Normal. Je ne le serai jamais. (se lève)
BUFFY : Ok, alors je rêve d'être une fille normale avec son démoniaque et ténébreux petit ami.
Angel ne peut pas s'empêcher de sourire. Buffy sourit aussi. Il voit une photo sur son bureau et la prend. Elle représente Buffy, enfant, sur des patins à glace.
ANGEL : Un souvenir de ta vie d'avant ?
BUFFY : Oh mon dieu. (rit et se lève) Je voulais être championne de patinage. Ma chambre était couverte de photos de Dorothy Hamill. Poupées Dorothy, posters Dorothy. Je m'étais même coupée les cheveux comme elle. S'il y avait eu des récompenses pour les billes de clown, j'aurais eu l'oscar.
ANGEL : Tu voulais lui ressembler ?
BUFFY : J'aurais voulu être elle. Mes parents allaient divorcer, c'était sans arrêt des disputes. Alors je filais sur la glace. Et j'étais heureuse.
ANGEL : Ca fait longtemps que tu n'as pas remis les patins ?
BUFFY : Eh bien, je dirais, une bonne centaine de démons.
ANGEL : (s'avance vers elle) Il y a une patinoire sur la Route 17. Elle ferme tous les jeudis.
BUFFY : (lève les yeux vers lui) C'est demain, jeudi.
ANGEL : C'est demain.
Plan de l'école, le lendemain. Cordelia et Alex sont en train de regarder les résultats des tests d'aptitude d'orientation affichés sur un tableau. Cordelia trouve son nom sur la liste A-D.
CORDELIA : Oui, je suis là. 'Animatrice de télé-achat ou chroniqueur au courrier du coeur.' Chouette !
ALEX : Toi, au courrier du coeur ? C'est absurde. C'est faire un lâcher de vipères dans un pigeonnier.
Elle regarde la liste des noms allant de la lettre H à K et trouve le résultat d'Alex.
CORDELIA : Ah, ça va te plaire je crois. Regarde... (ricane et part)
ALEX : Quoi ? (nerveusement, il cherche son nom) Quoi ? !
Plan d'une sortie d'un bâtiment du lycée. Willow et Buffy sortent par la porte et marchent dans la cours.
WILLOW : Tu vas à la patinoire avec Angel ? Tous les deux, seuls ?
BUFFY : A moins qu'un démon imprévu se pointe. Mais je sens que ça n'arrivera pas.
WILLOW : Angel sur la glace ?
BUFFY : Oui, ça le changera du feu de l'enfer.
Alex les rejoint.
ALEX : Dites les filles. On peut dire que vous me connaissez bien. Peut être encore mieux que moi même.
WILLOW : Qu'est ce qui t'arrive ?
ALEX : Est ce que vous m'imaginez en gardien de prison ?
Willow et Buffy rient.
BUFFY : Ah, gardien de square, oui. Mais de prison ? Pas une seconde. (secoue la tête en signe de négation)
ALEX : Ils viennent d'afficher les résultats des tests d'orientation professionnelle et d'après eux, oh surprise, j'aurais un avenir tout tracé dans l'univers joyeux de la correctionnelle.
BUFFY : (ricane) Réjouis toi. Tu seras du bon côté des barreaux.
ALEX : Ha, ha, ha, ha ! Riez donc, mademoiselle. Ils vous ont parachutée dans les officiers de la force publique.
BUFFY : (abasourdie) Dans la police ?
ALEX : Oui, c'est ça. Policier, polisson et panier à salade.
Buffy gémit.
WILLOW : Bah, (sourit) ça change rien.
BUFFY : Oh ! Oui. Oh, j'y réfléchirai plus tard. Qui vivra verra.
Buffy repère Giles marcher avec toute une pile de livres dans ses bras.
BUFFY : Oh, il faut que j'aille rejoindre Giles. Il est dans un trip d'hyper efficacité en ce moment. Il veut me voir tous les jours après l'étude. (part retrouver Giles) Police ?
Alex commence à la suivre mais Willow le retient.
WILLOW : Dis, est ce que tu aurais vu dans quel genre de séminaire je serais inscrite ?
ALEX : J'ai regardé. Je t'ai pas vue.
WILLOW : Pas vue ? Où ça ?
ALEX : Sur la liste.
WILLOW : Mais j'ai rendu mon test ! Je suis sûre d'avoir très bien répondu.
ALEX : Alors t'auras une bonne note.
WILLOW : Ce genre de test ne peut pas se rater.
ALEX : Ton nom n'y était pas Willow.
Willow est surprise.
Plan de la bibliothèque. Giles s'avance vers la table, en essayant de ne pas faire tomber sa pile de livres. Il la pose délicatement sur la table, mais les livres commencent à se pencher et à tomber. Il réagit rapidement pour les récupérer.
GILES : Oh !
Buffy place sa main sur le sommet de la pile en même temps que lui, et ils redressent tous les deux les livres. Giles est soulagé.
GILES : Ah, ah. Buffy. Merci. (elle s'assoit) Oh j'ai fait un premier tri dans le journal des Observateurs. C'est assez rebutant. Leur style est souvent pompeux et, et disons, tarabiscoté. Tu verras.
BUFFY : Je suis rebutée d'avance.
GILES : Uh-huh. Alors ? La patrouille d'hier soir a-t-elle été fructueuse ?
BUFFY : A moitié. Je n'ai attrapé qu'un vampire, l'autre s'est échappé. Il a volé un truc dans le grand mausolée.
GILES : Ils volaient ?
BUFFY : Oui ! Ils avaient des outils, des torches. Tout le bataclan. Y en avait un qui creusait dans le mur quand je suis arrivée. (Giles commence à faire les cent pas) C'est lui qui s'est sauvé. Oh, je vais pas me prendre la tête avec ça. Giles, vous allez user le sol. Qu'est ce qu'il y a ?
GILES : Eh bien, ce vampire qui s'est échappé, tu sais ce qu'il a pris ?
BUFFY : Non mais, y a des chances que ce soit un vieux truc.
GILES : Tu ne t'es pas préoccupée de savoir ce que c'était ?
BUFFY : Oh, hey, ça va Giles ! J'ai pensé que c'était une sorte de rituel vampirique.
GILES : Et si ce ne l'était pas ? Ce pourrait être très sérieux ! Enfin, je veux dire tu, tu pourrais faire un effort et, et et te montrer plus rigoureuse dans tes observations...
BUFFY : Si vous n'êtes pas content de mon travail, pourquoi vous ne pensez pas à prendre quelqu'un d'autre ? Oh, c'est vrai. Je suis la seule. L'élue. Et tant que je resterai en vie, il n'y en aura pas d'autre. C'est ça ? Ouais, je sais. Mais rien ne m'oblige à rester en vie. Je serais mieux dans un cercueil.
GILES : Je te trouve très drôle aujourd'hui. D'ailleurs, je suis tordu de rire.
BUFFY : Je ne vois pas ce que ça changerait. Vivante, je m'ennuie, je suis coincée, je ne vais jamais faire les magasins, mes ongles et mes cheveux continuent de pousser. Alors quand j'y pense, quelle différence ?
GILES : Buffy, à l'heure actuelle, une introspection est inutile. Notre seul souci est de découvrir ce qui a été volé dans le mausolée hier soir.
Plan de la chambre de Drusilla. Elle passe sa main au dessus d'une croix posée sur un coussin que Spike tient.
SPIKE : Est ce que c'est ça ?
DRUSILLA : Ca vibre. Je le sens.
SPIKE : Lorsque tu seras guérie, on fera une grande virée sur Main Street. On invitera tout le monde. Et on boira pendant sept jours et sept nuits.
DALTON : (derrière eux) Qu'est ce qu'on fait pour la Tueuse ? E-elle a failli tout faire échouer. Faudrait pas qu'elle recommence.
SPIKE : (le regarde) Crois tu qu'il soit besoin de le dire ? (se lève) Cette fille... (fait les cent pas) C'est une tique dans mon oreille ! Une arête dans ma gorge ! Une épine venimeuse dans mon PIED SANGLANT ! (met un coup de pied dans la table)
DRUSILLA : (inquiète) Spike ?
SPIKE : Nous n'arriverons jamais à rien. A rien tant que cette chienne enragée s'obstinera à rôder autour de nous. (exhale) Je sais qui pourra abattre cette furie. Ils s'occuperont d'elle une fois pour toute.
DALTON : Personne n'est assez fort.
SPIKE : Si. L'Ordre de Taraka.
DALTON : Les chasseurs de prime ? !
Drusilla étale trois cartes de tarot. L'une est un Cyclope, une autre un mille-pattes et enfin la troisième est une panthère.
DRUSILLA : Ils sortent de mon jeu. Trois d'entre eux. (lève les yeux) Ils se rapprochent.
Spike retourne vers Drusilla pour voir les cartes.
DALTON : Oui, mais... l'Ordre de Taraka... n'est ce pas jouer avec le feu ?
SPIKE : Non. Ils sont ce dont j'ai besoin.

ACTE 2
Les stands pour les orientations, dans le salon du lycée. Alex marche dans le couloir et repère Willow.
ALEX : Willow ! (ils marchent) Qu'est ce que tu fais là ? Envole toi, petit oiseau, toi qui as la chance de ne pas être orientée.
WILLOW : Je cherche Buffy.
ALEX : Ah, elle est partie avec Giles il y a une heure. Ils enquêtent sur le terrain, je crois.
WILLOW : J'espère qu'elle va bientôt rentrer, Snyder a vraiment... (voit Snyder descendre les escaliers) ... extrêmement bien organisé ces journées, tu ne trouves pas ?
ALEX : Monsieur Snyder ! Géniales ces journées d'orientation ! Extraordinaire. D'ailleurs, je suis tellement admiratif devant votre talent, que je pense devenir directeur de collège. Je pense marcher sur vos traces. Je risque de les recouvrir d'ailleurs, parce que vous n'avez pas la même pointure de... enfin, je disais pointure au sens petit pied quoi, hein. D'accord, je vais m'arrêter.
SNYDER : Où est elle ?
WILLOW : Qui ça ?
SNYDER : Vous savez qui.
WILLOW : Vous parlez de Buffy ? (regarde autour d'elle) Oh, je viens de la voir...
SNYDER : (l'interrompt) Oui, je connais l'histoire 'Il y a une minute elle était là, elle doit être quelque part dans le coin'.
WILLOW : Mais c'est vrai. E-elle était là il y a une minute encore et, elle est là, dans le coin, quelque part.
ALEX : Si, si, je vous jure...
SNYDER : (l'interrompt) N'ajoutez rien, Harris. Tout ce qui sortirait de votre bouche ne serait qu'une vaste foutaise. Un charabia toxique et inutile.
ALEX : C'est extraordinaire cette aisance qui vous permet d'être aussi honnête avec moi. Et j'ose espérer qu'un jour je serai en position d'avoir la même honnêteté avec vous.
SNYDER : Fascinant. (part)
ALEX : Willow, j'aimerais discuter avec toi plus longtemps, mais j'ai une conférence sur la procédure standards en cas d'émeute. Heu, ciao. (s'en va)
WILLOW : D'accord. Salut.
Deux recruteurs en costume noir s'approchent de Willow.
RECRUTEUR : Willow Rosenberg ? (elle se tourne vers eux) Voulez vous me suivre ?
WILLOW : Excusez moi ?
RECRUTEUR : Venez par là.
Les deux hommes la prennent par les bras et la guident derrière un rideau, dans une zone à part. Un serveur lui présente un plateau de hors d'oeuvre.
RECRUTEUR : Essayez les petits fours. Ils sont excellents.
WILLOW : (fait signe au serveur qu'elle n'en veut pas) Merci. (le serveur part) (aux recruteurs) Qu'est ce que vous voulez ?
RECRUTEUR : Vous avez été sélectionnée par Mr. McCarthy, qui s'occupe du recrutement pour de grandes compagnies informatiques. Son jet a été retardé par le brouillard mais il ne devrait pas tarder. Je vous en prie, (indique le canapé) vous pouvez vous asseoir.
WILLOW : Mais, on ne m'a pas rendu mon test.
RECRUTEUR : Les tests sont sans importance. Nous suivons vos résultats depuis longtemps.
WILLOW : Ils vous conviennent ?
RECRUTEUR : Je dirais que oui. Nous sommes très sélectifs, vous savez. Un seul autre étudiant à Sunnydale correspond à notre critère.
Sans dire un mot de plus, les deux recruteurs partent. Willow est un peu surprise, mais reste et se tourne pour voir qui est l'autre élève. Oz est assis sur le canapé, il observe un plateau de hors-d'oeuvre. Elle se dirige vers le canapé et s'assoit au bout opposé de Oz. Elle place ses mains sur ses genoux et regarde Oz. Quand il la voit, il réalise que c'est la fille qu'il avait remarquée à deux occasions. Il baisse les yeux sur le plateau et lui propose un hors-d'oeuvre.
OZ : Vous en voulez ?
Plan de l'entrée du cimetière. Buffy ouvre la porte en métal et entre dans le cimetière, une torche à la main. Giles est obligé de courir pour la rattraper.
GILES : Buffy ! Ralentis. S'il te plaît.
BUFFY : Giles, on a du travail. Vous vous rappelez ? Alors mettez le turbo !
Giles se tient la poitrine tandis qu'il essaie de retrouver son souffle. Ils continuent leur route jusqu'au mausolée.
GILES : Ta conduite est incroyablement immature. (essaie de reprendre son souffle)
BUFFY : Vous savez pourquoi ? Je suis immature. Je suis une ado et j'ai pas eu le temps de mûrir.
GILES : Oh je... (cherche son souffle) je voulais simplement t'aider en, en te faisant une critique constructive.
BUFFY : Non ! Vous êtes méchant ! Ce 'taf' je l'ai pas choisi. On m'a pas demandé mon avis.
GILES : Oh, ce que tu as c'est, c'est plus qu'un 'taf'. Heu, c'est une vraie mission. Heu, ce qui, ce qui, ce qui ne devrait pas t'empêcher éventuellement de-de-de trouver une vraie occupation plus, plus rémunératrice. Un-un travail. Ce que j'ai fait, moi !
BUFFY : Evidemment, pour vous c'est logique d'être à la fois Observateur et bibliothécaire. Ca va ensemble comme u-une chaussure a-avec une autre chaussure, ou heu, ou deux chaussures avec... Oh, enfin bref vous voyez ce que je veux dire ! Pour vous, c'est facile, vous adorez rester le nez plongé dans vos bouquins. Mais moi, qu'est ce que je suis censée faire ? Sculpteuse de piquets de bois ?
Giles passe devant elle, et ils continuent de marcher en passant à côté de plusieurs tombes.
GILES : Ah, je comprends. Je dois l'admettre, j'a... j'avais pas réalisé... Oh, i-il me vient une idée. N'as tu jamais pensé à entrer dans la police ?
Buffy s'arrête et Giles se retourne vers elle. Elle le regarde comme s'il était fou. Un instant plus tard, son expression passe à l'exaspération. Puis, elle lève la torche et indique le mausolée derrière Giles.
GILES : Quoi ? (se retourne) Oh !
Ils montent quelques marches et entrent dans le mausolée. Plan de l'intérieur. La crypte est vide, il n'y a que deux grands vases et quelques décombres sur le sol. Ils descendent les marchent.
GILES : Je peux ? (tend la main pour prendre la lampe)
BUFFY : (lui donne) Je vous en prie.
Il allume la lampe et avance vers l'endroit où le mur a été creusé.
GILES : C'est un reliquaire. Les religieux y déposaient des articles sacrés. Un doigt, un os ou une toute autre partie d'un saint homme.
BUFFY : Macabre. J'ai horreur des fanatiques.
Elle s'adosse au mur alors que Giles examine la pièce avec sa lampe. Il repère un nom gravé sur une tombe placée en hauteur.
GILES : Du Lac. Oh la la.
BUFFY : Je déteste quand vous dites 'Oh la la'.
GILES : Josephus du Lac a été enterré ici. Il appartenait à une secte religieuse qui avait été excommuniée par le Vatican au début du siècle.
BUFFY : Excommunié et surtout exilé à Sunnydale. C'est un châtiment bien sévère.
GILES : Est ce que tu te souviens de ce livre qui avait été volé à la bibliothèque il y a quelques temps ?
BUFFY : Oui.
GILES : Il avait été écrit par Du Lac. Oh mon dieu. Avec toute cette effervescence, ça m'était sorti de l'esprit.
BUFFY : J'imagine que ce n'était pas sur l'art de devenir un saint, ce bouquin ?
Ils commencent à sortir du mausolée.
GILES : Non, il, il contenait des rituels et des incantations dont le but était de répandre le mal le plus absolu. Cela dit, il avait pris la précaution d'écrire en Latin archaïque de manière à ce que seuls les membres de la secte puissent comprendre.
Plan de l'extérieur.
BUFFY : Il n'y a aucun danger alors ?
GILES : Je ne sais pas. Tout d'abord les vampires s'approprient le livre et ensuite ils, ils volent quelque chose dans la tombe de Du Lac.
BUFFY : Vous croyez qu'ils ont pu le déchiffrer ?
GILES : Je ne sais pas, Buffy. Tout ça est très, très inquiétant.
Plan du dépôt de bus de Sunnydale. La caméra passe du bâtiment du dépôt à un bus qui arrive. L'annonce est en train d'être faite.
ANNONCE : Les passagers en partance pour Los Angeles sont priés de monter dans le bus 202...
Les portes du bus s'ouvrent et les passagers commencent à en sortir. Plan de la première marche du bus. Une paire de boots en cuir s'arrête sur la marche. La caméra remonte le long du corps pour révéler un homme habillé de cuir, portant de long cheveux ainsi qu'une cicatrice sur son visage qui l'a rendu borgne. Il regarde les alentours et descend du bus.
Plan de la rue en face de la maison des Summers. Un vendeur commercial marche dans la rue, une mallette à la main. Il lit le nom des 'Summers' sur la boite aux lettres, regarde la maison et continue sa route jusqu'au pavillon voisin. Il frappe à la porte.
NORMAN : Mlle. Kalish ?
MLLE KALISH : Oui. C'est quoi ?
NORMAN : Bonjour, je suis Norman Pfister de (montre sa mallette) Blush Beautiful, vous connaissez ? Mon but n'est pas de vous vendre, mais de vous faire découvrir le produit. Accepteriez vous quelques échantillons gratuits madame ?
MLLE KALISH : (retire ses lunettes) Gratuit ?
NORMAN : Absolument.
Mlle. Kalish le regarde de haut en bas et lui fait signe d'entrer chez elle.
MLLE KALISH : Entrez.
Il pénètre dans la demeure et elle le suit, fermant la porte derrière elle.
Plan de l'aéroport. Un 747 atterrit. Plan de la piste d'envol. Plusieurs avions sont placés devant les portes d'envol. Plan de l'intérieur d'une soute à bagages d'un avion. La porte s'ouvre, et un ouvrier entre pour décharger la cargaison. Il constate que les filets pour maintenir les bagages en place ont été déchirés.
OUVRIER : Y a quelqu'un ?
Il regarde de plus près et suspecte que quelqu'un se trouve dans la soute.
OUVRIER : Hey, vous n'avez pas le droit d'être ici !
Il sort une torche de sa poche et s'apprête à l'utiliser comme une arme.
OUVRIER : Je sais qu'il y a quelqu'un ! Sortez de là !
Il avance un peu plus à l'intérieur de la soute pour voir qui s'y est faufilé. Il voit une ombre bouger derrière des valises. Tout à coup, un pied apparaît et le frappe au visage, puis dans le ventre et encore au visage. Il tombe par terre, inconscient. La personne s'avance près de la porte et jette un coup d'oeil dehors. C'est une jeune fille, avec de long cheveux bouclés et de grandes boucles d'oreilles. Elle sort de l'avion, en faisant attention à ce que personne ne la voit.
Plan du lycée de Sunnydale. Plan de la bibliothèque. Willow, Buffy et Alex sont assis à la grande table.
WILLOW : Giles pense que le vampire qui a volé le livre est en relation avec celui que tu as tué hier soir. Tué ou exécuté ?
GILES : (sort des rayonnages avec un National Geographic magazine dans ses mains) Ca revient au même Willow. Et oui, je le pense. Du Lac était non seulement théologien mais aussi mathématicien. (descend les escalier) Cet article décrit une invention à lui. Il l'avait appelée 'la croix Du Lac'.
ALEX : Pourquoi se donner la peine d'inventer quelque chose et lui donner un nom aussi peu commercial ? Il pouvait l'appeler 'la croix-somatique' ou heu, 'le schmilblick de la croisette'.
Les filles le regardent. Il tourne la tête vers Giles qui ne trouve pas ses plaisanteries très drôles.
GILES : Cette croix était plus qu'un simple symbole, (tend le magazine à Willow) elle permettait de comprendre certains textes mystiques de, de déchiffrer les significations cachées.
BUFFY : Les vampires l'ont volée avec l'idée de s'en servir comme décodeur. C'est ça ?
GILES : (surpris par la métaphore) Eh bien, oui. Il y a de fortes chances, effectivement.
WILLOW : D'après ce livre, Du Lac avait détruit toutes les croix sauf une placée dans sa tombe.
BUFFY : Pourquoi a-t-il détruit son oeuvre ?
GILES : (fait les cent pas) Peut être avait il peur qu'elle tombe entre de mauvaises mains ?
ALEX : S'ils arrivent à se servir de ce truc, je sens que les flammes de l'enfer ne vont pas tarder à nous lécher les pieds.
GILES : Ah oui, sauf si nous arrivons à déjouer leur plan.
WILLOW : En faisant quoi ?
GILES : Oh, en déchiffrant les mystères de ce livre avant eux. Et je crains que cela ne nous oblige à travailler tard ce soir. (s'assoit)
WILLOW : (sourit) Chouette ! J'adore les casse-tête.
ALEX : Willow, il est grand temps de trouver un sens à ta vie.
BUFFY : (se lève) Bon, eh bah, c'est pas tout ça,il faut que je m'en aille. Mais je vous promets que je reviens demain très tôt prête à tuer qui vous voudrez.
GILES : C'est urgent et important, Buffy.
BUFFY : J'en suis consciente. Les bouquins c'est pas mon truc. Vous devez admettre que j'ai des lacunes graves sur ce plan et, et je pense que, que je ne serai pas très utile. Je peux apporter qu'un soutien moral.
ALEX : Très, très utile ! C'est toi qui apportes les sandwiches. Si tu pars, qui le fera ?
Buffy regarde Willow pour qu'elle l'aide.
WILLOW : Elle est fatiguée, je crois. On devrait la laisser rentrer chez elle.
GILES : Oui, tu as raison. Nous pourrions avoir à combattre d'ici peu.
Buffy commence à se diriger vers la sortie.
ALEX : Est ce que tu te rends compte que si je ne mange pas, je risque de m'évanouir ?
BUFFY : (se retourne et lui sourit) Désolée, Alex. A demain. Travaillez bien.
Giles et Alex échangent un regard.
Plan de la patinoire. Le lieu est vide, seule Buffy est en train de glisser sur la glace. Elle utilise la patinoire entièrement, effectue quelques mouvements. Une minute plus tard, Buffy patine rapidement et passe à côté de la porte qui mène aux tribunes. La caméra fait un plan rapproché de cette porte qui est en train de s'ouvrir. L'homme borgne passe la tête et observe Buffy.

ACTE 3
La patinoire. Buffy patine, toujours toute seule. Elle essaie d'effectuer un autre exercice en s'accroupissant, mais elle échoue et parvient à amortir sa chute. Elle glisse sur la glace et atterrit dos à la rambarde. Alors qu'elle se relève, le chasseur de prime place ses bras autour de son cou, et la soulève hors de la patinoire. Il la pose violemment dos sur la rambarde et commence à l'étrangler. Buffy essaie de lui faire lâcher prise, mais il est trop puissant. Angel arrive en courant, vampirisé.
ANGEL : Buffy !
Il plonge et entraîne le chasseur de prime avec lui, libérant Buffy de son emprise. Elle tombe sur la glace, et se reçoit sur les genoux. Angel met le chasseur de prime debout et il le frappe au visage. L'homme borgne n'est même pas étourdi, et il place un coup de poing dans le ventre d'Angel, l'envoyant s'écraser dos à un mur. Le chasseur de prime avance vers Angel, et ce dernier lui met un coup de poing au visage, mais le borgne ne recule qu'un peu. Il frappe Angel au visage et dans l'estomac, le repoussant à nouveau contre le mur. Il attrape Angel par la gorge et le soulève. Buffy patine vers eux à une rapide vitesse. Le borgne se retourne vers elle. Elle attrape un filet qui est pendu au plafond et l'utilise pour lever ses jambes et trancher la gorge du chasseur de prime avec les lames de ses chaussures. Il lâche Angel et place ses mains sur sa gorge, incapable de respirer. Il fait quelques pas sur la glace et s'écroule, mort.
Plan du lit de Drusilla. Elle prend la carte de tarot qui représente le Cyclope et la retourne.
DRUSILLA : Octarus a échoué. Dommage.
SPIKE : Ne sois pas inquiète. Nous allons réussir à décoder le manuscrit. Il nous faut un peu de temps.
DRUSILLA : Le temps est un allié. Il rapproche la Tueuse des chasseurs.
La caméra passe de la carte retournée aux deux autres, toujours à l'endroit.
Plan de la patinoire. Buffy se frotte le genou. Angel s'accroupit à côté du casseur et lui lève la main pour regarder sa bague.
BUFFY : Enfer production présente: les ambitions glaciales. C'est pas exactement la soirée dont je rêvais.
Angel examine la bague de plus près.
ANGEL : Tu es en danger. Tu sais ce que cette bague signifie ?
BUFFY : Que j'ai tué un champion de Superball ?
ANGEL : (ennuyé) Buffy, arrête ! Tu es en danger. Rentre chez toi et attends que je te contacte.
Il lâche la main du chasseur et se relève. Il est toujours vampirisé. Buffy patine pour le rejoindre.
ANGEL : Tu vas bien ?
Elle place sa main gantée sur la joue d'Angel et regarde la coupure qu'il a au dessus de son oeil gauche.
BUFFY : Tu es blessé. Fais voir ! (baisse sa main)
ANGEL : Non, c'est rien. Buffy, il faut que tu t'en ailles. Ils vont être ici.
BUFFY : Est ce que ça te brûle ?
ANGEL : Je te dis que c'est rien. Il faut que tu te caches !
BUFFY : Non ! Ton oeil, montre.
Elle lève la main et la pose sur la joue d'Angel mais il secoue la tête.
BUFFY : Hey ! Ne fais pas le bébé. Tu n'es pas en sucre.
ANGEL : Ca va, je...
BUFFY : Quoi ?
ANGEL : Tu ne devrais pas, tu ne devrais pas me toucher quand je suis...
Elle le regarde droit dans les yeux.
BUFFY : Oh.
Elle retire son gant et lève la main pour toucher son arcade et sa blessure, puis caresse gentiment sa joue.
BUFFY : Ca m'est égal, tu es toi.
Elle s'approche de lui et l'embrasse. Il répond, et ils s'embrassent passionnément. Le baiser devient de plus en plus passionné. Elle place sa main autour du cou d'Angel pour se coller encore plus à lui. Sur le côté, la fille de l'aéroport les observe s'embrasser. Angel place sa main autour de Buffy et elle monte sur la pointe de ses chaussures pour être plus près de lui.
Plan de la bibliothèque. Giles inspecte la bague sous une loupe. Buffy est assise sur les escaliers et tient une poche de glace sur son genou. Willow et Alex sont assis à la table.
BUFFY : Ce type était incroyablement fort, Giles. Et Angel ne pouvait rien contre lui.
GILES : Cette bague a affaiblit ses pouvoirs. Elle n'est portée que par les membres de l'Ordre de Taraka. C'est une, une société d'assassins dont l'origine remonte au roi Solomon. (s'assoit)
ALEX : C'est eux qui ont battu les Elfes cette année à Sunnydale au championnat de bowling, il me semble.
GILES : Leur credo est de faire régner la discorde et de tuer les imprudents.
ALEX : Ah, le bowling c'est plus ce que c'était.
GILES : (en colère) Ca suffit, Alex !
Alex, honteux, baisse les yeux. Buffy et Willow regardent Giles, inquiètes.
GILES : Je suis désolé. Le temps n'est pas à la plaisanterie et je dois réfléchir. (retire ses lunettes)
BUFFY : Ces assassins, pourquoi ils me cherchent ?
WILLOW : Que veux tu ? Tu es le fléau de la pègre.
BUFFY : Un fléau avec un tas d'ennuis.
GILES : (se frotte les yeux) Je n'ai aucune solution. (exhale) Je crois que la meilleure chose à faire est de, de trouver un endroit sûr... où tu puisses te cacher en attendant qu'on décide d'un plan d'attaque.
BUFFY : (se lève) D'accord. Si je comprends bien, Angel et vous êtes du même avis. Vous n'avez pas confiance ? Vous ne me croyez pas assez forte pour vaincre ces maniaques ?
GILES : C'est une race à part, Buffy. Rien à voir avec les vampires. Leur seul désir sur cette terre, (Willow l'écoute, choquée) c'est de ramasser leur prime. Ils cherchent leur cible et... ils l'abattent. (Buffy écoute, le visage grave) Tu pourrais en tuer tant que tu veux, ça ne changerait rien. Il en viendra un, puis un autre, et encore un autre. Il n'y aura pas de répit tant que leur mission ne sera pas accomplie.
Plan de la maison de Buffy vue à travers des jumelles.
GILES : Chacun d'entre eux travaille seul.
Plan de Norman regardant à travers les jumelles par la fenêtre de Mlle. Kalish.
GILES : Chacun, à sa manière.
Plan du sol. Mlle. Kalish est étendue par terre, morte. Il y a tout un tas de chenilles entre Norman, assis sur une chaise, et le cadavre.
GILES : Certains sont humains, d'autres... d'autres non. On ne peut savoir qui ils sont avant qu'ils frappent.
Norman retire les jumelles de ses yeux. Des chenilles sont près de ses chaussures. Une partie de la main de Norman et de son avant bras manque. Les chenilles rampent sur lui et reconstituent son avant bras et sa main. Le tout reprend forme humaine. Il tend son bras pour prendre une tasse de thé et la lève à ses lèvres.
Plan des couloirs du lycée. Buffy est tendue et inquiète alors qu'elle marche dans le couloir. Elle sursaute quand un garçon surgit devant elle. Elle passe entre des portes et observe les élèves présents dans les couloirs. Le policier recruteur la regarde, et Buffy l'observe aussi. Un professeur descend les escaliers devant elle et la dévisage alors qu'il se passe un coup de peigne dans les cheveux. Plusieurs élèves passent à côté d'elle, lui jetant parfois un coup d'oeil. Derrière elle, Oz avance d'une démarche rapide. Elle entend un casier se refermer derrière elle. Buffy se retourne et remarque Oz qui arrive à son niveau. Elle l'attrape à la gorge et le plaque dos à un mur.
BUFFY : Essaie un peu !
OZ : (confus) Que j'essaie quoi ?
Elle réalise qu'elle a commis une erreur et le lâche.
BUFFY : Eh... (exhale) Je suis désolée.
OZ : J'ai bien une idée, heu, sur ce que je pourrais peut être essayer.
BUFFY : Non, non, rien, je... Enfin... Désolée.
Elle recule, regarde sur sa droite et ensuite sur sa gauche, puis repart dans la direction qu'elle prenait. Oz s'écarte du mur et hausse les épaules.
OZ : Ouais. Heureusement que j'ai pas essayé.
Plan de la rue devant la maison de Buffy, la nuit. Buffy marche, seule, les bras croisés et observe la rue. Quand elle arrive devant chez elle, elle s'arrête et regarde le pavillon. Elle regarde autour d'elle et repart.
Plan de la bibliothèque. Giles sort de son bureau en essuyant ses lunettes. Willow est assise au comptoir et feuillette des livres.
WILLOW : J'aimerais pouvoir faire davantage.
GILES : Nous faisons notre possible. (remet ses lunettes) Nous devons nous concentrer sur ce qu'il pouvait y avoir d'écrit dans ce livre.
WILLOW : Je n'avais jamais vu Buffy dans cet état. Elle s'est sauvée en courant.
ALEX : (entre dans la bibliothèque) En tout cas, elle n'est pas chez elle. J'ai laissé sonner le téléphone une bonne centaine de fois avant de me rappeler que sa mère était en voyage.
GILES : Peut être qu'elle a débranché le téléphone ?
ALEX : Non. il est statistiquement impossible qu'une fille âgée de seize ans débranche son téléphone.
Willow acquiesce.
GILES : C'est peut être ma faute. Sans doute ai-je été trop... trop alarmant.
ALEX : (sarcastique) Vous croyez ?
WILLOW : C'est une bonne chose qu'elle vous ait pris au sérieux Giles. J'aimerais seulement savoir où elle est.
Plan du couloir devant l'appartement d'Angel. Buffy descend des escaliers et se dirige vers la porte. Il n'y a pas de réponse quand elle frappe.
BUFFY : Angel ?
Elle tourne la poignée, mais la porte est fermée. Plan de l'intérieur. Elle tourne la poignée puissamment, la brisant, et ouvre la porte. Elle entre dans l'appartement, jette un oeil et referme la porte derrière elle. Elle allume la lumière. L'appartement est peu meublé. Un bureau moderne est placé contre le mur, avec une douzaine de photos accrochées au mur au dessus. Il n'y a rien sur le sol et les talons de Buffy font du bruit quand elle marche en direction d'une statue placée dans une vitrine. Elle la regarde un moment puis continue d'inspecter le lieu. Elle passe devant une élégante armoire antique. Puis, elle trouve finalement le lit défait et s'assoit dessus. Elle respire profondément, fatiguée par les évènements qui se sont déroulés dans la journée. Elle s'allonge sur le lit, repose sa tête sur l'oreiller et se pelotonne. Elle s'endort.
Plan d'un bar miteux. Willy nettoie le sol. Angel apparaît à l'entrée du bar, dans l'obscurité.
WILLY : C'est fermé ! Vous avez pas vu la pancarte ?
Angel avance de quelques pas.
WILLY : Oh, heu... salut Angel. Je t'avais pas reconnu dans le noir. Qu'est que... qu'est ce que je peux faire pour toi ?
ANGEL : Me donner quelques informations.
WILLY : Ah ouais ? Heu, dis moi, heu, c'est... c'est dommage, là, parce que je, je m'occupe plus de tout ça. Je, je me suis rangé.
Angel avance et passe à côté de plusieurs tables.
ANGEL : Mais oui, Willy. Et moi je prends des bains de soleil.
WILLY : Ecoute moi, heu. Ne le prends pas comme ça. Des galères, y en a jamais eu. Je fiche la paix aux vampires, et les vampires me fichent la paix. On, on se retrouve ici pour boire un verre, et tout le monde est content.
ANGEL : Qui les a envoyés ?
WILLY : Envoyés qui ?
ANGEL : (s'arrête près d'un flipper) L'Ordre de Taraka.
WILLY : Je t'ai dit. J'suis plus dans le coup moi.
ANGEL : Je repose la question. Qui a envoyé l'Ordre de Taraka ? (se dirige vers le comptoir)
WILLY : Non, é-écoute voir. Heu...
ANGEL : Est ce que c'est Spike ? (avance vers Willy)
WILLY : Tiens, si ça t'intéresse, j'ai reçu du sang de cochon. Mon dealer a dit...
Angel saisit Willy et lui plaque la tête sur le comptoir, renversant un pichet de bière par terre. Angel écrase le visage de Willy sur le bar.
WILLY : Ah... Ah... Ah.
ANGEL : Tu sais, ça fait une éternité que je n'ai pas tué d'humains. Mais ne me pousse pas.
WILLY : Si je parle, je me fais tuer par Spike !
ANGEL : Je m'occupe de Spike.
WILLY : C'est lui qui les a fait venir. Il pète un plomb. C'est ta copine qui le rend dingue.
ANGEL : Où il se cache ?
WILLY : Je vais te le dire. J'ai besoin de fric. Je dois me louer un appart. Qu'est ce que tu donnes ?
ANGEL : (appuie plus fort) La vie sauve !
WILLY : Oh, d'accord. Arrête. Lui et ta gonzesse sont...
Il est interrompu par quelqu'un qui met un coup de pied à la figure d'Angel. Ce dernier tombe par terre, étourdi, et regarde son attaquant. C'est la fille de l'aéroport. Elle prend le balai de Willy, casse le manche et attaque Angel avec le pieu qu'elle vient de fabriquer.

ACTE 4
La bar de Willy. Angel roule sur lui même et évite le pieu. Willy en profite pour se sauver. Angel se lève et esquive un autre coup de la fille. Elle lance une nouvelle attaque qu'Angel pare mais elle lui place aussitôt un coup de poing au visage et effectue un coup de pied rotatif, envoyant Angel traverser une porte et atterrir dans la pièce arrière. Il s'effondre sur plusieurs caisses de bière. Quand il se relève, il est vampirisé. La fille l'attaque avec le pieu mais il bloque ses mains, la force à lâcher le pieu, et il la pousse contre l'armoire placée dans la pièce. Il essaie de la renverser en visant ses jambes, mais elle est stable et elle lui met un coup de pied dans le dos. Il tombe par terre. Il en profite pour lui mettre un coup de pied dans le tibia, parvenant, cette fois ci, à lui faire perdre l'équilibre. Elle attrape sa chemise, relève Angel et lui met un coup de pied au visage. Ils se relèvent tous les deux. Angel tente une attaque mais elle évite le poing. Il essaie de l'autre côté, mais elle bloque le coup et le frappe trois fois de suite avec son poing, l'atteignant à l'estomac. Puis, elle lui met un coup de poing à la mâchoire. Elle le pousse contre la porte de la cage située au fond de la pièce. Il rebondit dessus et elle lui met un coup de pied à la poitrine, le faisant tomber au fond de la cage, et s'écraser sur des bouteilles vides. Plusieurs canettes lui tombent dessus. Elle le regarde froidement.
ANGEL : Qui es tu ? Je ne te ferai pas de mal si tu me dis ce que je veux savoir.
Elle rit tout en reculant.
ANGEL : Qu'est ce qui te fait rire ?
Elle ferme la porte de la cage et ferme le verrou. Angel se met debout et frappe contre la porte.
KENDRA : Ce qui me fait rire c'est toi. Où est la fille ? Je t'ai vu avec elle. Dis moi où elle est.
ANGEL : Ne t'approche pas d'elle.
KENDRA : J'ai peur que tu ne sois pas en position de faire des menaces.
ANGEL : Attends que je trouve un moyen de sortir d'ici !
KENDRA : Je te suggère de le trouver très vite. (lève les yeux vers la fenêtre) La fenêtre est exposée à l'est. Le soleil se lèvera dans quelques heures. (cadenasse la porte) Plus de temps qu'il n'en faut pour liquider ta copine.
Angel pousse un cri de colère et tape contre la porte.
Plan de la bibliothèque. Giles est à son bureau en train de lire un livre tout en tenant le téléphone dans une main.
GILES : Alex ? (pause) Non, non, non, je n'ai pas de nouvelles de Buffy. Ecoute, écoute, je pense que tu devrais aller chez elle voir si elle y est. (pause) Oui, oui, oui, tout de suite. (pause) Mais je, j'en sais rien. Demande à Cordelia de t'y conduire.
Il raccroche le téléphone sans attendre la réponse. Il prend le livre qu'il lisait et se rend dans la pièce principale. Il y voit Willow endormie devant son ordinateur. Il s'accroupit à côté d'elle et place gentiment sa main sur l'épaule de Willow pour la réveiller.
GILES : (doucement) Willow ?
Willow se réveille dans un sursaut.
WILLOW : Non, non, je ne veux plus de têtards !
GILES : Ca va ?
WILLOW : Giles, qu'est ce que vous faites ici ?
GILES : On est à la bibliothèque. Tu t'es endormie.
WILLOW : (regarde autour d'elle) Oh ! J'ai...
GILES : Tu ne veux plus de têtards ?
WILLOW : J'ai... J'ai rêvé de grenouilles. Je me suis effondrée. Je suis désolée.
GILES : Oh, je t'en prie. Tu as fait bien plus que ton devoir. (s'assoit) Oh, mais, j... j'ai, j'ai de la chance. Je crois... j'ai trouvé quelque chose.
WILLOW : C'est vrai ?
GILES : J'ai trouvé une description précise du manuscrit de Du Lac. C'est un rituel, Willow. Ah bon, je... (se lève et fait les cent pas) Je n'ai pas pu décrypter tous les détails, mais je... je pense que le but en était de rendre la santé à un vampire malade ou affaibli.
WILLOW : Un vampire comme Drusilla ?
GILES : C'est ça, oui.
Plan de la chambre de Drusilla. Dalton ferme le manuscrit de Du Lac et tend un papier sur lequel il a écrit la traduction. Spike le lit et sourit.
SPIKE : Ah ! Par Saint George, cette fois on la tient ! (marche vers Drusilla assise dans son lit) La clé de ta guérison, chaton. Le chaînon manquant...
DRUSILLA : (faible) ...Devant, devant nous tout ce temps.
Elle prend la main de Spike et la place sur une carte de tarot. Cette carte est l'image d'un ange.
Plan de la rue devant la maison de Buffy, la journée. Alex et Cordelia se dirigent vers l'entrée du pavillon.
CORDELIA : Tu manques pas de culot. Tu me sors de mon lit pour que je te serve de taxi. Je suis quoi moi ? Je me trouve bien bonne.
ALEX : C'est ce que disent certains mecs, mais c'est des racontars de vestiaire. Je n'y prête aucune attention.
CORDELIA : Oh, génial, non seulement je te sers de taxi mais aussi de punching-ball.
ALEX : Je te verrais plutôt une carrière de cible ou de chamboule tout. Mais ça c'est toi qui vois.
Il monte les marches de l'entrée et frappe à la porte. Il regarde ensuite à travers la vitre.
ALEX : Buffy !
Quand il voit qu'il n'y a personne à l'intérieur, il se dirige vers la fenêtre.
ALEX : Tu viens, Cordelia. Si tu veux faire partie de l'équipe, il va falloir apprendre à remuer tes talons aiguilles. (essaie d'ouvrir la fenêtre)
CORDELIA : Bah, bien sûr. Je rêve toutes les nuits que des ploucs de votre genre deviennent mes meilleurs copains.
Alex essaie une autre fenêtre.
CORDELIA : Et je rêve aussi que mon premier mari sera un SDF chauve et obèse.
ALEX : (ouvre la fenêtre) Buffy doit avoir des ennuis. (grimpe par la fenêtre)
CORDELIA : Et alors ? Si elle a des ennuis, qu'est ce que tu comptes faire exactement ? Tu fais pas le poids. C'est le nain de jardin volant au secours de Supergirl. (Alex lui ouvre la porte) C'est ridicule.
ALEX : Oui, mais je suis un nain de jardin attentionné. C'est pas comme certains. (dans la maison) Buffy ? Je vais voir là-haut.
Cordelia entre dans la maison et ferme la porte derrière elle. Alex grimpe les escaliers.
ALEX : Buffy ?
Cordelia entre dans le living room et regarde autour d'elle. Elle entend quelqu'un frapper à la porte et va répondre. Quand elle l'ouvre, Norman se tient devant elle.
NORMAN : Bonjour. Je suis Norman Pfister de Blush Beautiful. (montre sa mallette) Auriez vous un instant à me consacrer ? Je souhaiterais vous offrir, si ça vous intéresse quelques échantillons gratuits.
CORDELIA : (sourit) Gratuits ?
Elle se pousse sur le côté pour le laisser entrer et ferme la porte.
Plan de la pièce, à l'arrière du bar. Un rayon de soleil passe à travers la fenêtre et il commence à se refléter dans la cage. Angel frappe contre la porte de la cage, essayant de la casser, mais elle ne cède pas.
Plan de l'appartement d'Angel. Buffy dort dans le lit. Elle s'étire un peu. Elle entend un bruit, ouvre les yeux pour regarder et immédiatement roule sur elle même pour se mettre à l'autre bout du lit quand une hachette atterrit sur l'oreiller où elle avait la tête posée. C'est Kendra. Elle tente encore de toucher Buffy mais cette dernière esquive le coup et l'arme se plante dans le matelas. Buffy effectue un flip au dessus de Kendra et atterrit sur le sol, derrière elle, prête à se battre.
BUFFY : C'est le toi le numéro deux ?
Kendra balance un coup de hachette. Buffy l'évite et attrape le rideau qui protège le lit. Elle l'arrache et le met sur la tête de Kendra. Elle la frappe d'un puissant coup de pied, envoyant son adversaire par terre. Kendra se débarrasse rapidement du rideau, se relève et tient sa hachette prête pour le prochain coup.
BUFFY : Merci pour le réveil, mais je te préviens, je suis de mauvaise humeur avant le café.
Kendra lance un coup mais Buffy le bloque en l'air en saisissant le manche de l'arme. Kendra plaque Buffy contre le mur, poussant la hachette contre sa poitrine. Les deux filles tiennent toujours le manche de l'arme et luttent. Buffy parvient à repousser la hachette de sa poitrine, mais Kendra fait effectuer une roulade avant à Buffy. Elle s'écrase violemment sur le dos.
BUFFY : Méfie toi. Tu vas m'obliger à me battre comme une fille.
KENDRA : Comme une fille ?
BUFFY : Tu l'auras voulu !
Elle lâche le manche de la hachette et plante ses ongles dans la main de Kendra, la faisant hurler de douleur. Buffy saisit les cheveux de Kendra et tire dessus, la faisant tomber en arrière. Elles se relèvent toutes les deux. Buffy met un coup de pied dans la main de Kendra, lui faisant lâcher la hachette. Kendra tente deux coups de pied mais Buffy les bloque facilement. Cette dernière esquive un coup de poing, puis passe à l'attaque en lançant à son tour un coup de poing, mais Kendra lui attrape le bras et lui fait faire un flip avant, la faisant tomber dos sur la table basse, l'écrasant sous elle. Buffy laisse échapper un cri de douleur. Kendra se penche sur elle. Buffy la frappe avec un coup de pied levé et atteint Kendra au visage, la faisant s'écrouler dos à terre. Elles se remettent toutes les deux debout. Buffy exécute un coup de pied rotatif et touche Kendra à la figure. Elle tombe à nouveau par terre, mais se relève de suite. Elles se font face, prêtes à continuer le combat.
KENDRA : Alors, qui es tu ?
BUFFY : Tu ne le sais pas, et tu m'attaques ? Qui es tu ? D'où viens tu ?
KENDRA : Je viens de loin. Je suis Tueuse de vampires ! Je suis Kendra.
Buffy la regarde, incrédule.

A SUIVRE...

 

Source : bufyvs

~~~~~~~~~~ Prologue ~~~~~~~~~~

In every generation there is a Chosen One. She alone will stand against
the vampires, the demons and the forces of darkness. She is the Slayer.

Sunnydale High School. The career fair is going on in the lounge. Willow
comes into the hall from outside and looks around at some of the
displays being set up on her way to sign up for the career aptitude
test. Buffy and Xander are already sitting at a table filling out their
tests.

Xander: (reads) 'Are you a people person, or do you prefer keeping your
own company?' Well, what if I'm a people person who keeps his own
company by default?

Willow heads for their table with a test to join them.

Buffy: So, mark 'none of the above'.

Xander: Well, there are no boxes for 'none of the above'. That would
introduce too many variables into their mushroom head, number-crunching
little world.

Willow: (sits) I'm sensing bitterness.

Xander: No, it's just these people can't tell from one multiple-choice
test what we're gonna be doing for the rest of our lives. It's
ridiculous!

Willow: (smiles) I'm kinda curious to find out what sort of career I
could have.

Xander: What, and suck all the spontaneity out of being young and
stupid? I'd rather live in the dark.

Willow: You're not gonna be young forever.

Xander: Yes, but I'll always be stupid. (smirks and looks at the girls)
Okay, let's not all rush to disagree.

Buffy: (looks up at him seriously) You're not stupid.

Xander gives her an acknowledging sarcastic grin, then looks up when he
hears Cordelia. She has a clipboard, and is taking her test as she walks
into the lounge accompanied by two of her groupies.

Cordelia: 'I aspire to help my fellow man.' (marks her test) Check. As
long as he's not smelly, dirty or something gross. (walks by the table)

Xander: Cordelia Chase, always ready to give a helping hand to the rich
and the pretty.

Cordelia: Which, lucky me, excludes you. Twice.

Xander has no comeback, so Cordelia just walks away followed closely by
her cronies.

Xander: Is murder always a crime?

Buffy: Do I like shrubs?

Xander: That's between you and your god.

Buffy: (to Willow) What'd you put?

Willow: I came down on the side of shrubs.

Buffy: Go with shrubs! Okay! (frustrated) Uhhh! I shouldn't even be
bothering with this. It's all mootville for me. No matter what my
aptitude test says, we already know my deal.

Xander: Yup, high risk, sub-minimum wage...

Buffy: Pointy wooden things...

Willow: Then why are you even taking the test?

Buffy: It's Principal Snyder's hoop of the week. He's not happy unless
I'm jumping. Believe me, I would *not* be here otherwise.

Willow: You're not even a teensy weensy bit curious about what kinda
career you could've had? I mean, if you weren't already the Slayer and
all.

Buffy: Do the words 'sealed in fate' ring any bells for you, Will? Why
go there?

Willow is hurt by that comment.

Xander: Y'know, with that kind of attitude you could've had a bright
future as an employee at the DMV. (shakes his pencil at her)

Buffy: I'm sorry, it's just... unless Hell freezes over and every vamp
in Sunnydale puts in for early retirement, I'd say my future is pretty
much a non-issue.

Cut to Spike's warehouse. Drusilla is standing at one end of a large
table dealing her tarot cards. At the other end Spike is looking on as
Dalton tries to translate the ancient text in the book that they stole
from the library.

Spike: Read it again.

Dalton: Well, I'm not sure. It could be, uh... (shrugs with his hands)
deprimere... ille... bubula... linter.

Spike: (paging through a dictionary) Debase, the beef, canoe.

Dalton looks up at Spike and smiles a stupid smile. Spike cannot abide
him and punches him in the face.

Spike: Why does that strike me as not right?

Dalton looks at him sheepishly and turns his attention back to the book.

Drusilla: Spike, come dance? (holds out her hand)

Spike: (angry) Give us some peace, would you? Can't you see I'm
working?

Drusilla pulls back her hand and begins to pout and whine like a puppy.

Spike: Oh, I'm sorry, kitten. (goes to her) It's just this manuscript.
Supposed to hold your cure, but it reads like gibberish. E-even Dalton
here, the big brain, he can't make heads or tails of it.

Drusilla puts her hand to her head.

Drusilla: I... I, I need to change Miss Edith.

She takes a few steps and then puts her other hand to her head as well,
bends over and whines. Spike rushes to her, puts his arms around her and
pulls her back up.

Spike: Oh, forgive me! You know I can't stand to see you like this.
(sits her down and crouches) We're runnin' out of time. It's that bloody
Slayer! Whenever I turn around she's muckin' up the works.

Drusilla: (tries to comfort him back) Shh. Shh. You'll make it right. I
know.

Spike puts his hands around her neck and kisses her gently but firmly.
After they release their kiss he stands up again and turns his attention
back to Dalton. Drusilla reaches for the next tarot card.

Spike: Well. (walks around the table) Come on, now. Enlighten me.

Dalton: Uh, well, it looks like Latin, but it's not. I-I'm not even
sure it's, it's a language, actually, I...

Spike: Then MAKE IT A LANGUAGE! Isn't that what a transcriber does?!

Dalton: Well, not exactly...

He yelps as Spike grabs him by the shirt and lifts him from his chair.

Spike: I want the cure.

Drusilla: Don't...

Spike: Why not? Some people find pain (punches Dalton in the stomach)
very inspirational.

Dalton doubles over.

Drusilla: (looks up from her cards) He can't help you. (looks back at
her cards) Not without... (points at a card) the key.

Spike: The key? You mean this book is in some kind of code?

Drusilla: Yeah.

Dalton nods weakly, still in pain. Spike shoves him back into his chair
and walks over to Drusilla. He looks at one of her cards. A mausoleum is
pictured on it.

Spike: Is that where we'll find this key?

Drusilla: Yeah!

Spike: I'll send the boys, pronto!

Drusilla: Now will you dance? (smiles)

Spike: (smiles and takes her hand) I'll dance with *you*, pet.

He pulls her up from her chair and lifts her into his arms.

Spike: On the Slayer's grave!

He starts to spin around with her in his arms.

Opening credits roll. Buffy's theme plays.

~~~~~~~~~~ Part 1 ~~~~~~~~~~

The cemetery. Buffy walks through it at a relaxed pace. She pauses for a
moment, but continues on, scanning the graveyard around her as she goes.
She stops again when she hears clinking noises coming from a mausoleum.
She looks at it and sees light coming from inside. She walks over to
it, pushes the door open a bit and peeks in. Dalton is chipping away at
the wall, exposing a chamber behind it. He reaches in for something as
Buffy pulls her head back out and closes the door. She walks down the
steps and turns around to wait for him to come out. A few moments later
Dalton opens the door and steps out.

Buffy: Does 'rest in peace' have no sanctity to you people? Oh, I
forgot. You're not a people.

Another vampire comes up behind her. She senses him, turns around and
kicks him in the gut, then the jaw, then again in the gut. He takes a
swing at her, but she grabs his arm and punches him twice in the face.
He swings at her with his other arm, but she ducks and catches it, too.
She yanks it back, and it can be heard snapping. While she has him
leaning back she thrusts a stake into his heart. He explodes into ashes.

Buffy: One down, (turns and sees Dalton missing) one gone.

She looks around, but sees no sign of him anywhere.

Cut to Buffy's room. Angel is there, and he looks around while he waits
for her to get home. Buffy climbs up to her window and looks in. She
sees him looking into her bookcase. Angel takes her stuffed pig from the
shelf. Without a word Buffy reaches for her bag and tosses it loudly
through the window and onto the floor. Angel turns around, startled. He
gently squeezes the pig.

Angel: Buffy! You scared me.

Buffy: (climbs in) Now you know what it feels like, Stealth Guy.

She crouches down by her bag and reaches into her hair to pull out a few
clips.

Buffy: Just dropping by for some quality time with Mr. Gordo?

Angel: (confused) Excuse me?

Buffy: The pig. (opens her trunk and dumps the bag in)

Angel: Oh. (chuckles) I, uh...

Buffy: What's up? (walks to her desk)

Angel: Nothing.

He tosses the pig onto a chair and walks to the foot of her bed. She
drops her hair clips into a desk drawer and faces him.

Buffy: Only you don't have a nothing face. You have a something face.
And you don't have to whisper. Mom's in L.A. till Thursday. Art buying,
or something.

Angel: Then why'd you come in through the window?

Buffy: (crinkles her nose) Habit.

Angel: I wanted to make sure you're okay. I had a bad feeling.

Buffy: (exhales) There's a surprise. Angel comes with bad news.

He exhales and turns away, tired of the same old reaction from her.

Buffy: Oh, God, I'm sorry. (walks over to him) Look, I've been Cranky
Miss all day. It's not you.

Angel: Well, what is it then?

Buffy: It's nothing.

Angel isn't buying it.

Buffy: (exhales) Uh, we're having this thing at school.

Angel: Career week?

Buffy: How did you know?

Angel: I lurk.

Buffy: Right. Well, then you know it's a whole week of 'what's my
line', only... I don't get to play. (sits on her bed) Sometimes I just
want...

Angel: You want what? (sits next to her)

Buffy looks into her long mirror. She's alone in the reflection.

Angel: It's okay.

Buffy: (looks up at Angel) The Cliff Notes version? I want a normal
life. Like I had before.

Angel: Before me.

Buffy: No, Angel, (touches his hand) it's not you. (touches his cheek)
You're the one freaky thing in my freaky world that still makes sense to
me. (lowers her hand) I just get messed sometimes. (Angel looks down) I
wish we could be regular kids.

Angel: (looks back up) Yeah. I'll never be a kid. (gets up)

Buffy: Okay, then a regular kid and her cradle robbing, creature-of-
the-night boyfriend.

Angel can't help but let out a laugh. Buffy smiles back. He sees a
picture on her desk and picks it up. It's of her as a child on ice-
skates.

Angel: Was this part of your normal life?

Buffy: Oh, my God. (laughs and stands up) My Dorothy Hamill phase. My
room in L.A. was pretty much a shrine. Dorothy dolls, Dorothy posters, I
even got the Dorothy haircut. Thereby securing a place for myself in the
geek hall of fame.

Angel: Hmm, you wanted to be like her?

Buffy: I wanted to *be* her. My parents were fighting all the time, and
skating was an escape. I felt safe.

Angel: When was the last time you put on your skates?

Buffy: (inhales) About a couple of hundred demons ago.

Angel: (steps close to her) There's a rink out past Route 17, it's...
closed on Tuesdays.

Buffy: (looks up at him) Tomorrow's Tuesday.

Angel: I know.

Cut to school the next day. Cordelia and Xander are going over the
results of the career aptitude test posted on a bulletin board. She
finds herself in the A-D list.

Cordelia: Oh, here I am. 'Personal shopper or motivational speaker.'
Neato!

Xander: Motivational speaker? On what? Ten ways to a more annoying you?

She pages through the H-K list and finds Xander's results.

Cordelia: Oh, what about you? You're... (giggles and leaves)

Xander: What? (frantically looks himself up) What?!

Cut to a hall exit. Willow and Buffy come out and start across the quad.

Willow: You and Angel are going skating? Alone?

Buffy: Unless some unforeseen evil pops up. But I'm in full 'see no
evil' mode.

Willow: Angel ice-skating.

Buffy: I know. Two worlds collide.

Xander meets up with them.

Xander: Wouldn't you two say you know me about as well as anyone else?
Maybe even better than I know myself?

Willow: What's *this* about?

Xander: When you look at me, do you think 'prison guard'?

Willow and Buffy giggle.

Buffy: Um, crossing guard, maybe, but prison guard? (shakes her head)

Xander: They just put up the assignments for the career fair, and
according to my test results I can look forward to being gainfully
employed in the growing field of corrections.

Buffy: (giggles) Well, at least you'll be on the right side of the
bars.

Xander: Ha, ha, ha, ha! Laugh now, missy, they assigned you to the
booth for law enforcement professionals.

Buffy: (stunned) As in police?

Xander: As in polyester, doughnuts and brutality.

Buffy whines.

Willow: But, (smiles) doughnuts!

Buffy: (whines louder) Well, I'll just jump off that bridge when I come
to it.

She spots Giles walking along with a tall stack of old books in his
arms.

Buffy: First I have to deal with Giles. He's on this Tony Robbins
hyper-efficiency kick. Expects me to check in every day after homeroom.
(walks off after Giles) Police?

Xander starts to follow, but Willow holds him back.

Willow: You didn't check to see which seminar I was assigned to, did
you?

Xander: I did, and you weren't.

Willow: I wasn't what?

Xander: On the list.

Willow: But I handed in my test! I used a number two pencil!

Xander: Then I guess you musta passed.

Willow: It's not the kinda test you pass or fail.

Xander: Your name wasn't up there, Will.

Willow is a bit taken aback.

Cut to the library. Giles walks to the table, balancing his stack of
books. He carefully sets them down and leans over a bit to straighten
the stack, but over-leans, and the books begins to fall over. He reacts
quickly to try to stop them.

Giles: AH!

Buffy puts her hand on top of the stack just as he does, and they push
it back up. Giles is relieved.

Giles: (exhales) Buffy. Thank you. (she sits) I've been, uh, indexing
the Watcher diaries covering the last couple of centuries. You would be
amazed at how numbingly pompous and long-winded some of these Watchers
were.

Buffy: Color *me* stunned.

Giles: So, uh, I trust last night's patrol was fruitful?

Buffy: Semi. Mm, I caught one out of two vamps after they stole
something from this jumbo mausoleum.

Giles: They were stealing?

Buffy: Yeah! They had tools, flashlights, whole nine yards. What does
that mean anyway? 'Whole nine yards'? (Giles begins to pace) Nine yards
of what? (whines) Now it's gonna bug me all day. Giles, you're in pace
mode. What gives?

Giles: Um, this vampire who escaped, did you see what he took?

Buffy: No, but I could take a guess and say it was something old.

Giles: You made no effort to find out what was taken?

Buffy: Have a cow, Giles! I just figured it was your everyday vamp
hijinks.

Giles: Well, what if it wasn't? This could be very serious! I mean, i-
i-if you'd made an effort to, uh, to be more thorough in your
observations...

Buffy: Y'know, if you don't like the way I'm doing my job, why don't
you find somebody else? Oh, that's right, there can only be one. As long
as I'm alive, there is no one else. Well, there you go! I don't have to
be the Slayer. I could be dead.

Giles: That wasn't terribly funny. You notice I don't laugh.

Buffy: Wouldn't be much of a change. Either way I'm bored, constricted,
I never get to shop, and my hair and fingernails still continue to grow.
So really, when you think about it, what's the diff?

Giles: Do we have to be introspective now? Our only concern is to
discover what was stolen from that mausoleum last night.

Cut to Drusilla's room. She waves her hand over an intricately carved
gold cross held out to her by Spike on a red velvet pillow.

Spike: This is it then?

Drusilla: (senses) It hums. I can hear it.

Spike: Once you're well again, we'll have a coronation down Main
Street, and invite everyone, and drink for seven days and seven nights.

Dalton: (behind them) What about the Slayer? She almost blew the whole
thing for us. She's trouble.

Spike: (looks at him) You *don't* say? (gets up) Trouble?! (paces)
She's the gnat in my ear! The gristle in my teeth! She's the bloody
thorn in my BLOODY SIDE! (kicks the table violently)

Drusilla: (concerned) Spike?

Spike: We gotta do something. We'll never complete your cure with that
*bitch* breathing down our necks. (exhales) I need to bring in the big
guns. They'll take care of her once and for all.

Dalton: Big guns?

Spike: The Order of Taraka.

Dalton: The bounty hunters?!

Drusilla deals three tarot cards. One is of a Cyclops, another of a
centipede and the third of a panther.

Drusilla: They're coming to my party. (looks up) Three of them.

Spike walks back to the bed to look at the cards.

Dalton: Uh, yes, but... The Order of Taraka, I mean... isn't that
overkill?

Spike: No, I think it's just enough kill.

~~~~~~~~~~ Part 2 ~~~~~~~~~~

The career fair in the school lounge. Xander walks into the hall at the
far end and spots Willow.

Xander: Willow! (they walk) What are you doing here? Fly! Be free,
little bird, you defy category!

Willow: I'm looking for Buffy.

Xander: Oh, she went with Giles about an hour ago. Some kind of field
trip deal.

Willow: If she doesn't get back soon, Snyder's really... (spots him on
the stairs) ...done a great job with the fair this year, hasn't he,
Xander?

Xander: Principal Snyder! Great career fair, sir! Really! In fact, I'm
so inspired by your leadership, I'm thinking principal school. I wanna
walk in *your* shoes. Not your actual shoes, of course, because you're a
tiny person. Not tiny in the small sense, of course. Okay, I'm done now.

Snyder: Where is she?

Willow: Who?

Snyder: You know who.

Willow: You mean Buffy? (looks around) I just saw her...

Snyder: (interrupts) And don't feed me that 'I just saw her a minute
ago, she's around here somewhere' story.

Willow: But I did... just see her a minute ago, and she is... *around*
here somewhere!

Xander: For what it's worth...

Snyder: (interrupts) It's worth nothing, Harris. Whatever comes out of
your mouth is a meaningless waste of breath. An airborne toxic event.

Xander: Well, I'm glad you feel comfortable enough to be so honest with
me. And I can only hope that one day I'm in the position to be that
honest with you.

Snyder: Fascinating. (leaves)

Xander: (to Willow) Well, love to stay and chat, but I got an
appointment with the warden on standard riot procedure. Ciao. (walks
off)

Willow: Okay, see ya.

Two recruiters in dark suits approach Willow.

Recruiter: Willow Rosenberg? (she faces them) Come with us, please?

Willow: Excuse me?

Recruiter: Let's walk.

The two men take her by the arms and guide her to a curtained-off area
of the lounge. They pull the curtain aside for Willow. She steps through
and they follow her, letting the curtain fall closed again behind them.
A waiter in a white jacket and black bow tie holds an hors-d'oeuvre tray
up for her.

Recruiter: Try the canape'. It's excellent.

Willow shakes her head to the waiter, and he immediately departs.

Willow: What is all this?

Recruiter: You've been selected to meet with Mr. McCarthy, head
recruiter for the world's leading software concern. The jet was delayed
by fog at Sea-Tac, but he should be here any minute. Please, (indicates
the couch) make yourself comfortable.

Willow: But I didn't even get my test back.

Recruiter: The test was irrelevant. We've been tracking you for some
time.

Willow: Is that a good thing?

Recruiter: I would think so. We're extremely selective. In fact, only
one other Sunnydale student met our criteria.

Without another word the two recruiters turn and leave through the
curtain. Willow is a bit stunned, but stays and turns around to see who
the other student is. Oz is sitting there on the couch studying another
tray of canape'. She steps over to the couch and sits down on the other
end. She folds her hands in her lap and looks over at Oz. He notices
someone sit and turns to look. When he sees her he does a double take
and realizes she's the girl he's noticed twice before. He looks down at
the tray in his hand and offers it to her.

Oz: Canape'?

Cut to a cemetery entrance. Buffy swings open the metal gate and strides
in, holding a flashlight. Giles is running to catch up with her.

Giles: Buffy! Slow down! Please!

Buffy: Giles, we have work to do, remember? Get with the program.

Giles holds his chest as he breathes hard to catch his breath from
running after her. They continue walking to the mausoleum.

Giles: You're behaving remarkably im-immaturely. (pant)

Buffy: You know why? I *am* immature. I'm a teen. I have yet to mature.

Giles: I was (pant) simply offering some (pant) constructive criticism.
(pant)

Buffy: No! You were harsh! God, you act like I picked this gig. But
remember, I'm the picked.

Giles: What you have (pant) is more than (pant) a gig. (pant) It's a
sacred duty. (pant) Which (pant) shouldn't prevent you from e-e-
eventually procuring some (pant) more (pant) gainful f-f-form of
employment. Uh-uh-uh, such as I did.

Buffy: Uh, Giles, it's one thing to be a Watcher and a librarian. They
go together like chicken and... another chicken, or... two chickens,
or... something, you know what I'm saying! The point is, no one blinks
an eye if you want to spend all your days with books. What am I supposed
to do? Carve stakes for a nursery?

Giles has gotten in front of her as they make their way past several
gravestones.

Giles: Um, point taken. I must, however, admit, I-I've never really...
Well, now there's a thought, have you ever considered law enforcement?

Buffy stops in her tracks as Giles turns to face her. She looks at him
like he's crazy. A moment later her expression changes to exasperation,
and she raises her flashlight and jerks it at the mausoleum behind him.

Giles: What? (turns to look) Oh!

They walk up the steps and go in. Cut inside. The chamber is bare except
for two large stone vases and a pile of rubble on the floor. They come
down the steps.

Giles: May I? (reaches for the flashlight)

Buffy: (hands it to him) Be my guest.

He turns on the flashlight and walks over to where the wall has been
broken into.

Giles: It's a reliquary. Used to house items of religious significance.
Most commonly a finger or some other body part from a saint.

Buffy: Note to self: religion: freaky.

She leans against the wall as Giles scans around the rest of the room
with the flashlight. He spots a name engraved on a stone high above.

Giles: Du Lac. Oh dear, oh dear.

Buffy: I hate when you say that.

Giles: Josephus du Lac was buried here. He belonged to a religious sect
that was excommunicated by the Vatican at the turn of the century.

Buffy: Excommunicated *and* sent to Sunnydale. There's a guy big with
the sinning.

Giles: You remember the book that was stolen from the library by a
vampire a few weeks ago?

Buffy: Yeah.

Giles: It was written by Du Lac. Damn it! I let it slip my mind with
all the excitement.

Buffy: I'm guessing it wasn't a 'Taste of the Vatican' cookbook.

They start out of the mausoleum.

Giles: No, the, uh, book was said to contain rituals and spells that
reap unspeakable evil. However, it was written in archaic Latin so that
nobody but the sect members could understand it.

Cut outside.

Buffy: So, everything's cool then.

Giles: It's not. First the book was taken from the library, and now the
vampires have stolen something from Du Lac's tomb.

Buffy: You think they figured out how to read the book?

Giles: Something's coming, Buffy, and whatever it is, I can guarantee
it's not good.

Cut to the Sunnydale bus depot. The camera pans from the depot building
to a bus just arriving as the announcement is being made.

Announcement: Bus 219, continuing service to Los Angeles, now arriving
in Sunnydale at the west gate.

The doors of the bus open, and the passengers begin to file out. Cut to
the bottom step of the bus. A pair of heavy steel-toed boots stops on
the step. The camera pans up the man's body past his leather jacket and
long hair to his face. A scar runs across his left eye, apparently
blinded by an injury. He looks around and steps off of the bus.

Cut to the street in front of the Summers house. A salesman comes
walking along the street carrying a large case and eyes the 'Summers'
nameplate hanging from their mailbox. He looks up at the house, but
continues past to the next house and walks up to the front door. He
knocks, and a woman answers.

Norman: Mrs. Kalish?

Mrs. Kalish: Yes?

Norman: Hello, I'm Norman Pfister with (holds up the case) Blush
Beautiful Skin Care. I'm not selling anything, so I'm not asking you to
buy, just to accept a few free samples.

Mrs. Kalish: (takes off her glasses) Free?

Norman: Absolutely.

Mrs. Kalish looks him up and down and nods him into her home. He walks
in and she follows him, closing the door behind her. The camera closes
in on the door, and Mrs. Kalish screams loudly.

Cut to the airport. Mrs. Kalish's scream blends into the noise of a 747
flying overhead as it comes in for a landing. Cut to a view of the
tarmac. Several jets are parked at their gates. Cut inside the cargo bay
of a jet. The cargo door opens, and a baggage handler comes up the
loading ramp and steps in. He notices that the cargo nets have been torn
open, and takes off his headphones.

Handler: What the hell?

He looks closer and suspects someone's there.

Handler: Hey, you're not supposed to be in here!

He pulls out his flashlight and holds it ready to use as a club.

Handler: Hey, c'mon!

He walks in further, looking for whoever it is. He sees a shadow moving
behind a baggage container. Suddenly a foot comes up and kicks him in
the face, in the gut and again in the face. He falls onto his back
unconscious. The person walks toward the cargo door and peeks out. It's
a young Caribbean girl with long curly hair tied back and large hoop
earrings. She makes her way out of the plane, keeping a careful watch
for anyone who might see her.

Cut to the school. Cut to the library. Willow, Buffy and Xander are
sitting at the table.

Willow: So Giles is sure that the vampire who stole his book is
connected to the one you slayed last night? Or is it slew?

Giles: (comes out of the stacks with a National Geographic magazine)
Both are correct, and, yes, I'm sure. Du Lac was both a, a... a
theologian and a mathematician. (comes down the stairs) This article
describes an invention of his, which he called 'The Du Lac Cross'.

Xander: So, why go to all the trouble of inventing something, and then
giving it a weak name like that? I mean, I'da gone with 'The Cross-o-
matic', or, uh, 'The Amazing Mr. Cross'.

The girls just stare at him. He looks up at Giles and nods. Giles
doesn't think his musings are funny either.

Giles: The cross was more than a mere symbol, (hands the open magazine
to Willow) it was used to understand certain mystical texts, to, uh,
decipher hidden meanings and so forth.

Buffy: So you're saying these vampires went to all this hassle for your
basic decoder ring?

Giles: (taken aback by the metaphor) Uh, actually, yes, I, I suppose I
am.

Willow: According to this, Du Lac destroyed every cross except the one
buried with him.

Buffy: Why destroy your own work?

Giles: (paces) Perhaps he feared what might happen if it fell into the
wrong hands.

Xander: A fear we'll soon get to experience for ourselves up close and
personal.

Giles: U-unless we can preempt their plans.

Willow: How?

Giles: Uh, by learning what's in the book before they do. Which means
we can expect to be here later tonight. (sits)

Willow: (smiles broadly) Goody! Research party!

Xander: Will, you need a life in the worst way.

Buffy: (gets up) Speaking of, I really have to bail, but I promise I'll
be back bright and early tomorrow and ready to slay.

Giles: This is a matter of some urgency, Buffy.

Buffy: I realize that. Well, you have to admit, I kinda lack in the
book area. I mean, you guys are the brains, I'd only be here for moral
support anyway.

Xander: That's untrue, Buffy, you totally contribute. You go for
snacks!

Buffy looks to Willow for help.

Willow: She *should* go. Y-y'know, gather her strength.

Giles: Perhaps you're right. There may be fierce battles ahead.

Buffy makes tracks for the door.

Xander: But Ho-Hos are a vital part of my cognitive process!

Buffy: (smiles back at him) Sorry, Xand. Someplace I have to be.

Giles and Xander give each other a look.

Cut to the ice skating rink. The place is empty except for Buffy skating
gracefully by herself. She makes use of the whole rink, doing practiced
turns and spins. A minute later Buffy skates quickly by the staging
area, and the camera stops to focus on a stage panel begin pushed open.
The one-eyed bounty hunter looks in at her.

~~~~~~~~~~ Part 3 ~~~~~~~~~~

The ice-skating rink. Buffy skates along, still by herself. She does a
crouching maneuver, but wipes out and slides backward against the
sidewall. As she starts to get up the bounty hunter reaches down, puts
his arm around her neck and lifts her off of the ice. He lays her down
on the railing and begins to choke her. Buffy tries to pry his hands
from her throat as she struggles to breathe. Angel comes running across
the ice, sporting his game face.

Angel: Buffy!

He leaps and tackles the bounty hunter, knocking him off of Buffy. She
falls from the railing onto the ice with her knee. Angel lifts the
bounty hunter to his feet and punches him in the face. The bounty hunter
isn't fazed, and returns with a double-fisted punch to Angel's stomach,
sending him back into the wall. Angel comes off the wall and jabs him in
the face again, but the bounty hunter just shrugs it off. He punches
Angel in the face and gut, making him stagger into the wall again. The
bounty hunter grabs Angel by the throat and lifts him up. Buffy comes
skating toward them at a fast pace. The bounty hunter turns to face her.
She grabs a net that's hanging there and uses it to swing up with her
foot and hit him in the throat with the blade of her skate, crushing his
trachea. He lets go of Angel and grabs his own neck, unable to breathe.
He takes a few steps onto the ice and collapses there, dead.

Cut to Drusilla's bed. She takes the tarot card of the Cyclops and turns
it over.

Drusilla: He's passing under our feet right now.

Spike: No worries. We're close to decoding the manuscript. We just need
a bit more time.

Drusilla: Time is ours. It brings the Slayer closer to them.

The camera pans from the face down card over to the other two, still
turned face up.

Cut to the skating rink. Buffy rubs her knee. Angel crouches over the
bounty hunter and lifts his hand to inspect his ring.

Buffy: The Hellmouth presents: Dead Guys On Ice. Not exactly the
evening we were aiming for.

Angel looks closely at the ring.

Angel: You're in danger. You know what the ring means?

Buffy: I just killed a Super Bowl champ?

Angel: (annoyed) I'm serious! You should go home and wait until you
hear from me.

He drops the bounty hunter's hand and stands up. He still has his game
face on. Buffy skates over to him.

Angel: Are you okay?

She puts her gloved hand on his cheek and sees the cut above his eye.

Buffy: What about you? That cut! (lowers her hand)

Angel: Forget about me. This is bad, Buffy. We gotta get you outta
here.

Buffy: What, you mean hide?

Angel: Let's just get you someplace safe!

Buffy: No! Your eye!

She reaches back up to him and he shakes her off.

Buffy: Hey! Don't be a baby. I'm not gonna hurt you.

Angel: It's not that. I...

Buffy: What?

Angel: You shouldn't have to touch me when I'm like this.

She looks up into his vampire features.

Buffy: Oh.

She removes her glove and reaches up to touch his brow and his wound,
brushing gently across and down his cheek.

Buffy: I didn't even notice.

She moves closer to kiss him. He responds, and they kiss gently. The
kiss becomes more passionate as she reaches her hand behind his neck to
draw him closer. Off to the side the girl from the airport walks up and
stops, observing their kiss. Angel puts his arms around Buffy, and she
rises up onto the tips of her skates to get even closer.

Cut to the library. Giles inspects the ring under a magnifying lamp.
Buffy is sitting on the steps holding an icepack to her knee. Willow and
Xander are at the table.

Buffy: This guy was hard-core, Giles. And Angel was power-freaked by
that ring.

Giles: I'm afraid he was not overreacting. This ring is worn only by
members of the Order of Taraka. It's a society of deadly assassins
dating back to King Solomon. (sits)

Xander: And didn't they beat the Elks this year in the Sunnydale adult
bowling league championships?

Giles: Their credo is to sow discord and kill the unwary.

Xander: Bowling is a vicious game.

Giles: (very annoyed) That's enough, Xander!

Xander looks down in shame. Buffy and Willow look concerned and upset.

Giles: Sorry. It's just not the time for jokes. I need to think. (takes
off his glasses)

Buffy: These assassins, why are they after me?

Willow: 'Cause you're the scourge of the underworld?

Buffy: I haven't been that scourgey lately.

Giles: (rubbing his eyes) I don't know, I don't know. (exhales) I think
the best thing we can do is to find a secure location. Somewhere out of
the way you can go until we decide on the best course of action.

Buffy: (gets up) Okay, now you and Angel have both said to head for the
hills. Are you saying I can't handle this, that I'm not strong enough to
fight these people?

Giles: They're a breed apart, Buffy. U-unlike vampires they have no
earthly desires, (Willow listens in shock) but to collect their bounty.
They find a target, and, uh... they eliminate it. (Buffy absorbs this
solemnly) You can kill as many of them as you like, it won't make any
difference. Where there's one, there will be another, and another. They
won't stop coming until the job is done.

Cut to a view of Buffy's house through binoculars from Mrs. Kalish's
house.

Giles: Each one of them works alone.

Cut to Norman looking through his binoculars.

Giles: His own way.

Cut to the floor. Mrs. Kalish is lying there dead. A trail of mealworms
leads from her over to Norman sitting in a chair.

Giles: Some are human, some... a-are not. Y-you won't know who they are
until they strike.

Norman takes the binoculars from his eyes. There are mealworms crawling
over his shoes. His hand and part of his forearm are missing, and the
mealworms crawl all over it. They quickly form a hand, and it takes on
the appearance of human skin. He reaches over to a cup of tea and lifts
it to take a sip.

Cut to the halls at school. Buffy is wigged and tense as she walks down
the hall. She holds her hands to the back of her neck and shoulders. She
jumps when a boy barges through the doors in the hall in front of her.
She walks through the doors and scans the students in the hall, paranoid
about them looking at her. The police recruiter looks at her, and she
stares back. A teacher comes down the stairs in front of her and looks
at her as he runs a comb through his hair. Several students walk past
her, giving her the occasional glance. Behind her Oz comes walking at a
quick pace. She hears a locker slam behind her and spins toward the
noise, notices Oz quickly bearing down on her, takes him by the neck and
shoves him into the wall.

Buffy: Try it!

Oz: (confused) Try what?

She realizes she's made a mistakes and lets go of his neck.

Buffy: Uh... (exhales) I-I'm sorry.

Oz: Still not clear what I'm supposed to try.

Buffy: Nothing. God, I'm... sorry, I...

She steps away from him, looks both ways down the hall and quickly heads
off in the direction she was going. Oz moves away from the wall and
shudders.

Oz: That is a tense person.

Cut to Buffy's street at night. Buffy walks home alone, arms crossed and
scanning the area around her. When she reaches her house she stops and
just stares at it. She thinks better of going inside, looks around again
and continues on.

Cut to the library. Giles walks out of his office cleaning his glasses.
Willow is sitting at the counter going through a volume.

Willow: I wish there was more we could do.

Giles: We're doing all that we can. (puts on his glasses) The only
course of action is to try and find out what was in that stolen book.
(reads a card from the catalog)

Willow: I've never seen Buffy like that. She just took off.

Xander: (coming in) Well, she didn't go home. I let the phone ring a
few hundred times before I remembered her mom is out of town.

Giles: Well, maybe Buffy unplugged the phone.

Xander: No, it's a statistical impossibility for a sixteen-year-old
girl to unplug her phone.

Willow nods in agreement.

Giles: Well, perhaps my words of caution were... a little too alarming.

Xander: (with heavy sarcasm) Ya think?

Willow: It's good that she took you seriously, Giles. I just wish we
knew where she was.

Cut to the hall outside Angel's apartment. Buffy comes down the stairs
and walks over to his door. There's no answer when she knocks.

Buffy: Angel?

She tries the doorknob, but it's locked. Cut inside. She twists the knob
hard, breaking it and opening the door. She slowly comes in, has a look
around and closes the door. She turns on the lights. The apartment is
sparsely furnished. A modern desk strewn with papers is against the far
wall with a dozen old pictures hanging on the wall around it. The floor
is bare concrete, and her heels click quietly as she slowly walks over
to an ivory statue enclosed in a glass display case. She looks at it a
moment before going on. She looks around as she continues, and passes an
elegant antique armoire. Finally she finds his unmade bed, and slowly
goes over to it and sits down. She takes a deep breath and lets it out
slowly, weary from the day's events. A moment later she lays herself
down on the bed, resting her head on his pillow and curling up. She hugs
her arms close to her heart and falls asleep.

Cut to a sleazy bar. Willy is sweeping up the place after hours. Angel
appears in the shadow of the doorway.

Willy: We're closed! Can't you read the sign?

Angel steps into the light.

Willy: Oh, uh... hey, Angel. I didn't recognize you in the dark there.
What, uh... what can I do for you tonight?

Angel: I need some information.

Willy: Yeah? Man, that's too bad, 'cause... I'm stayin' away from that
whole scene. I'm livin' right, Angel.

Angel slowly walks past the booths over to the pinball machine.

Angel: Sure you are, Willy. And I'm taking up sunbathing.

Willy: C'mon, man. Don't be that way! I-I treat you vamps good! I-I-I-I
don't hassle you, you don't hassle me... We all enjoy the patronage of
this establishment. Everybody's happy, right?

Angel: Who sent them?

Willy: Who sent who?

Angel: (stops at the pinball machine) The Order of Taraka.

Willy: I-I... I tell ya, I haven't been in the loop.

Angel: Let's try again. The Order of Taraka, they're after the Slayer.
(crosses over to the bar)

Willy: C'mon, man.

Angel: Was it Spike? (steps toward Willy)

Willy: Look, Angel, I-I got some good pigs' blood in, good stuff, my
fence said...

Angel grabs Willy and smacks his head into the bar. Willy knocks a half-
empty pitcher of beer onto the floor. Angel presses down hard on Willy's
head with his hand.

Willy: Damn it! Ah...

Angel: You know, I'm a little rusty when it comes to killing humans. It
could take a while.

Willy: Oh, Spike will draw and quarter me, man!

Angel: I'll take care of Spike.

Willy: You know he ordered those guys! Spike's sick of your girl
getting in his way!

Angel: Where can I find him?

Willy: I tell you that, I'm gonna need relocating expenses! It'll cost
you!

Angel: (presses harder) It'll cost who?

Willy: Okay! Okay! He and that freaky chick of his are...

He is interrupted by someone kicking Angel in the face. Angel falls back
onto the floor dazed and looks up at his attacker. It's the girl from
the airport. She grabs Willy's broom, breaks the end of the handle off
and attacks Angel with the makeshift stake.

~~~~~~~~~~ Part 4 ~~~~~~~~~~

Willy's bar. Angel rolls out of the way of the girl's thrust. Willy
takes the opportunity to flee the bar. Angel is up again, and he ducks a
swing from her. She tries a direct thrust, which Angel just pushes
aside, but she follows it up with a punch to the face from her other
hand and uses her momentum to spin around for a roundhouse kick,
knocking him through the door into the back room. He crashes into
several cases of beer. When he gets back up he's vamped out. The girl
charges him with the stake held above her head in both hands. He blocks
her charge with his arms and twists her arms down, forcing her to drop
the stake, and shoves her into a bank of lockers. He tries to knock her
legs out from under her, but her footing is firm and she kicks him in
the back, knocking him down instead. Once down he tries kicking again,
and this time makes her fall. She grabs his shirt, pulls him up a bit
and kicks him in the face. They both scramble to their feet. Angel
swings and misses. He swings the other way, but she blocks it and
punches him three times in the gut and then a right hook to his jaw. She
shoves him into the door of the cage. He bounces off of it and she kicks
him in the chest, making him stumble backward through the cage door and
into a bunch of empty water bottles. Several cans fall onto him from a
shelf above. She looks at him with cold eyes as he recovers from his
fall.

Angel: Who are you? If you tell me what I need to know I won't hurt
you.

She laughs as she steps back.

Angel: You think this is funny?

She swings closed the cage door and sets the bolt. Angel scrambles to
his feet and slams up against the door.

Kendra: I tink it is funny now. Dat girl. De one I saw you wit before?

Angel: You stay away from her.

Kendra: I'm afraid you are not in a position to treaten.

Angel: When I get outta here I'll do more than threaten!

Kendra: Den I suggest ya move quickly. (looks up at the windows)
Eastern exposure. De sun will be comin' in a few hours. (padlocks the
cage) More dan enough time for me to find your girlfriend.

Angel screams in anger and slams the cage with his hand.

Cut to the library after sunrise. Giles is at his desk studying a book
while holding the phone, waiting for Xander to answer.

Giles: Xander? (pauses) No, no, I-I haven't heard from Buffy yet. Look,
look, I-I-I think you should go to her house and check on her. (pauses)
Well, ri-right a, right away. (pauses) I-I-I don't know, get Cordelia to
drive you.

He hangs up without waiting for a response. He picks up the book he's
reading and heads back into the main room with it. There he sees Willow
asleep in front of the PC with her head resting on the keyboard. He
closes his book, crouches slightly and gently places his hand on her
shoulder to wake her.

Giles: (quietly) Willow?

Willow wakes with a start and sits bolt upright.

Willow: Don't warn the tadpoles!

Giles: Are you alright?

Willow: Giles, what are you doing here?

Giles: It's the library, Willow. You fell asleep.

Willow: (looks around) Oh! I...

Giles: Don't warn the tadpoles?

Willow: (groggy) I... I have frog fear.

Giles: Oh.

Willow: I'm sorry. I conked out.

Giles: What? Please. You've gone quite beyond the call of duty. (sits)
But, but, I-I... uh, fortunately, I think I may have found something
finally.

Willow: You did?

Giles: I-I found a-a description of the missing Du Lac manuscript. It's
a ritual, Willow. Now, I-I, uh... (gets up to pace) I haven't managed to
decipher the exact details, but I-I... I believe the purpose is to
restore a weak and sick vampire back to full health.

Willow: A vampire like Drusilla?

Giles: Exactly.

Cut to Drusilla's room. Dalton slams the Du Lac manuscript shut and
hands Spike his handwritten pages of translation. Spike looks at it,
reads a bit and smiles.

Spike: By George, I think he's got it! (walks to Drusilla in bed) The
key to your cure, ducks. The missing bloody link, it was...

Drusilla: (weakly) ...Right, right in front of us... the whole time.

She takes Spike's hand and pulls it down to her deck of tarot cards. The
top card is a picture of an angel.

Cut to the street in front of Buffy's house. Xander and Cordelia walk up
to her house.

Cordelia: I can't even believe you. You dragged me out of bed for a
ride? What am I, mass transportation?

Xander: That's what a lot of the guys say, but it's just locker room
talk. I wouldn't pay it any mind.

Cordelia: Oh, great, so now I'm your taxi *and* your punching bag.

Xander: I like to think of you more as my witless foil, but have it
your way.

He takes the steps up to the porch and knocks on the door. He looks in
through the glass.

Xander: Buffy!

When he doesn't see anyone stirring inside he walks over to the window.

Xander: C'mon, Cordelia. You wanna be a member of the Scooby Gang you
gotta be willing to be inconvenienced every now and then. (tries a
window)

Cordelia: Oh, right, 'cause I lie awake at night hoping you tweakos
will be my best friends.

Xander tries another window.

Cordelia: And that my first husband will be a balding, demented
homeless man.

Xander: (gets the window open) Buffy could be in trouble. (steps
through the window)

Cordelia: And what if she is exactly? What are you gonna do about it?
In case you haven't noticed, (he opens the door for her) you're the
lameness and she's the super chick, or whatever.

Xander: Well, at least I'm the lameness who cares, which is more than I
can say about you. (into the house) Buffy! I'm gonna check upstairs.

Cordelia comes in and closes the door behind her. Xander climbs the
stairs.

Xander: Buffy?

Cordelia spins her keys around as she walks into the living room and
looks around. She hears a knocking at the door and goes to answer it.
When she opens it Norman is standing there.

Norman: Good day. I'm Norman Pfister with Blush Beautiful (holds up his
case) Skin Care and Cosmetics. I was wondering if I might interest you
in some free samples?

Cordelia: (smiles) Free?

She steps aside to admit him and closes the door.

Cut to the back room at the bar. Sunlight is streaming through the
window and is starting to shine into the cage. Angel slams against the
door, trying to break it open, but can't get it to budge. He tries
prying at the top, but no luck. He pushes against the door again.

Cut to Angel's apartment. Buffy is sleeping on his bed. She stirs and
wakes. She hears a noise, opens her eyes to look up and immediately
rolls to the far side of the bed as a hatchet strikes the pillow where
her head was. It's Kendra, and she swings again and hits the mattress
when Buffy sidesteps the blow. Buffy does a flip over Kendra's back and
onto the floor behind her, ready to fight.

Buffy: You must be number two!

Kendra swings with the hatchet. Buffy ducks the swing and grabs the bed
curtain. She pulls it down and over Kendra's head and knocks her to the
floor with a kick to the head. Kendra quickly scrambles out from under
the curtain an

Kikavu ?

Au total, 52 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

sanct08 
14.11.2016 vers 11h

miss1110 
11.11.2016 vers 23h

Vivi69 
02.11.2016 vers 11h

madi300 
28.10.2016 vers 22h

kaylee 
28.10.2016 vers 10h

Kyodrey 
24.10.2016 vers 21h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Qui est-ce ?
30.11.2016

Ceci ou Cela ?
10.11.2016

Baby Blues
Hier à 15:53

Family Guy
Hier à 15:10

Lucifer
Hier à 14:52

Lucifer
Hier à 14:51

Lucifer
Hier à 14:51

Actualités
Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof
Plus d'un an après que Sarah Michelle Gellar / Cendrillon et Whitney Avalon / Belle se soient...

Eloise | Trailer

Eloise | Trailer
Nous vous rapportions il y a deux ans qu'Eliza Dushku serait la star d'un nouveau film d'horreur...

Criminal Minds: Beyond Borders

Criminal Minds: Beyond Borders
Après avoir rendu visite au diable dans un épisode de la saison 2 de 'Lucifer' [voir news], en début...

Netflix's

Netflix's "Gilmore Girls: A Year In The Life" Premiere
Danny Strong s'est rendu à l'avant-première de 'Gilmore Girls: A Year In The Life', la suite de la...

Billions

Billions
La saison 2 de 'Billions', la série de Showtime portée par Damian Lewis, s'offre de nouveaux...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

mamynicky (13:50)

'Jour les 'tits loups J-3 pour les calendriers de l'Avent sur Downton Abbey et Empire. Une surprise vous y attendra chaque jour. Ne manquez pas le rendez vous

arween (14:41)

Bonjour à tous ! Le quartier The Night Shift vous attends pour fêter ses 6 mois ! Pleins de petits jeux sont là pour votre amusement Venez vous rendre visite !

Sonmi451 (14:47)

Nouveau sondage dans Scrubs, merci aux futurs votants et merci pour ceux qui passent dans préférence et qui votent.

stella (21:18)

Nouveau sondage sur le quartier Baby Daddy en rapport avec le dernier épisode de la saison 5. N'hésitez pas à venir voter. Bonne soirée à tous!

CastleBeck (06:03)

J'ai voté aux sondages que je pouvais... Et j'essaie de démêler les mots sans recourir aux indices sur le quartier Night Shift... Je crois que je vais abandonné pour ce soir.
Bonne journée les gens!

chrismaz66 (07:33)

NEWVO SONDAGE DR HOUSE : Votre bad boy préféré (inter-séries)? Votre HouseColyte de choc, venez voir si votre chouchou fait partie des nommés (mini-bio en prime). Merci de votre passage, ma fouine passe partout où elle peut en retour

arween (08:21)

Castlebeck, merci ! Mais si il te semble trop dure n'hésite pas à demander de l'aide. Je peux t'aider sans te donner de mot

SeySey (10:55)

Bonjour! je recherche une âme charitable pour la création du calendrier de Under The Dome! si vous êtes intéressé, contactez moi

CastleBeck (14:12)

@Arween : merci, mais finalement, j'ai fait avec les mots. Après avoir trouvé les 2 premiers, j'étais totalement partie avec les mauvais à la suite... J'enverrai les réponses plus tard, après avoir réalisé les autres animations

arween (14:13)

Ca marche !

SeySey (10:14)

hello à vous! Je cherche un ou une volontaire pour réalisé le calendrier décembre de Under The Dome... vous êtes intéressé? Contactez moi

serieserie (11:20)

Décochez une flèche et inscrivez-vous pour la soirée HypnoGame spécial Arrow du 10.12.16!!

pretty31 (17:59)

Les quartiers Les Mystères de Haven et HypnoClap recherchent toujours des créateurs pour le calendrier du mois de décembre !

sabby (18:35)

Le quartier FNL fait peau neuve N'hésitez pas à venir voir et commenter. Bonne soirée à tous !

chrismaz66 (19:13)

Sondage Bad Boys Irrésistibles, venez voir si votre HouseColyte y figure, et allez c'est déjà Décembre, venez admirer le calendrier éclatant signé Titepau (tout ça c'est chez Dr House, of course

choup37 (19:52)

RIP Keo Woolford On pense fort à sa famille

DGreyMan (22:42)

Bonsoir. Nouveau calendrier, nouveaux jeux et dernier jour pour voter au sondage dans Game of Thrones ! Viendez faire un tour. ^^

DGreyMan (23:29)

Bon bah voilà : Nouveau sondage dans Game of Thrones, spécial "Harry Potter"...

Titepau04 (23:42)

Je ne connais pas la série mais j'ai voté juste parce que j'ai vu le mot Harry Potter!!! ^^

Hypnotic (00:55)

Une nouvelle Room intitulée HypnoPromo a été créée pour permettre aux administrateurs de mettre en avant les animations de leurs quartiers !

Hypnotic (00:56)

Participez à cette nouvelle HypnoRoom de manière à rester informés de l'actualité des animations !

chrismaz66 (10:18)

Sondage Bad Boys Irrésistibles, venez voir si votre HouseColyte y figure, et allez c'est déjà Décembre, venez admirer le calendrier éclatant signé Titepau (tout ça c'est chez Dr House, of course Bowtie

Hypnotic (11:04)

Chrismaz, merci d'utiliser la room HypnoPromo pour ce type d'annonce.

chrismaz66 (12:00)

Ah ok c'est pour toutes les news de nos quartiers? J'avais pas compris, c'est noté oopsie

emeline53 (13:02)

Super, merci pour ce nouveau topic !

Sonmi451 (21:47)

Alors y a du monde dans le coin?

Hypnotic (22:35)

Yes !

Hypnotic (22:47)

Pas tant de monde en fait

Titepau04 (22:56)

Moi je vais me coucher!!! ^^

arween (22:57)

Soirée koh Lanta donc non pas là

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play