VOTE | 380 fans

#110 : Billy

Résumé : Buffy tombe sous les crocs du Maître, Giles ne sait plus lire, Cordelia s'est coiffée avec un pétard, Willow doit chanter sur scène et Alex est poursuivi par un clown démoniaque. Le phénomène est causé par Billy, un petit garçon plongé dans le coma après avoir été agressé suite à la défaite de son équipe de baseball. Si le corps gît toujours sur son lit d'hôpital, son esprit astral hante les couloirs du lycée annonçant l'Apocalypse. Buffy réussit à persuader Billy de faire face à ses propres démons pour que la réalité ne bascule pas définitivement...

Popularité


4.57 - 7 votes

Titre VO
Nightmares

Titre VF
Billy

Première diffusion
12.05.1997

Première diffusion en France
19.06.1998

1.10 - Promo #1
1.10 - Promo #1

  

1.10 - Promo #2
1.10 - Promo #2

  

Plus de détails

Guest-Stars

→ Kristine Sutherland dans le rôle de Joyce Summers
→ Mark Metcalf dans le rôle du Maître
→ Jeremy Foley dans le rôle de Billy Palmer
→ Dean Butler dans le rôle de Hank Summers
→ Justin Urich dans le rôle de Wendall
→ J. Robin Miller dans le rôle de Laura
→ Andrew J. Ferchland dans le rôle du Juste des Justes
→ Scott Harlan dans le rôle de Gianfranco
→ Terry Cain dans le rôle de Mlle Tisher
→ Brian Pietro dans le rôle du Coach

Buffy cauchemarde que le Maitre arrive à la tuer. Elle se reveille en sursaut et hurle. Puis apprend que son père vient la voir le week-end suivant.


Buffy et Willow discutent du divorce des parents de Buffy, qui se sent coupable.


En cours, Cordelia joue encore une fois les pestes tandis qu'Alex a encore oublié de faire ses devoirs. Willow lui rappelle qu'il a participé à la démonstration de la prof mais ça ne lui dit rien, sauf quand Buffy mentionne le pull moulant de la prof. Buffy remarque un gamin dans le lycée pendant le cours et quand un élève ouvre son livre, des araignées en sortent.


Le Maître, sous la ville, fait un de ces nombreux discours et annonce qu'il sent un changement là haut.


Joyce dépose sa fille devant le lycée en lui redisant que son père viendra la chercher.


Buffy retrouve Alex et Will, cette dernière est phobique des araignées et Giles semble n'avoir rien trouvé sur l'incident de la veille.


Les trois amis vont questionner l'élève qui avait le livre et il dit qu'il aime bien les araignées mais qu'elles ne l'aiment pas. Il explique que son frère a tué sa collection d'araignées et que du coup, elles se vengent, car son cauchemar est devenu réalité.


La classe de nos amis a un controle d'histoire mais Buffy n'a jamais assisté à un seul de ces cours depuis la rentrée. Elle reste devant sa feuille blanche, quand elle tente d'écrire quelque chose, son crayon se casse, et l'heure de controle passe en quelques secondes. A la sonnerie, Buffy revoit le gamin de la veille.


Le gamin prévient alors une étudiante de ne pas déscendre fumer à la chaufferie mais elle n'entend pas et se fait attaquer par un démon lui disant "le 19 porte bonheur".


Laura, la fille attaquée, est à l'hopital et raconte son aventure à Giles et Buffy. Le médecin dit qu'elle a eu de la chance car un personne dans son cas est dans le coma.


Tandis que Buffy, Alex et Willow discutent de Laura, un type genre racaille se fait embrasser par sa mère. Quelques secondes après, Alex se retrouve en caleçon devant toute la classe.


Buffy va voir si Giles a du nouveau mais celui ci dit qu'il n'arrive pas à lire. Buffy reconnait alors le gamin sur une photo du journal et voit que c'est lui la personne dont parlait le médecin, il est dans le coma depuis son dernier match de base-ball. Le père de Buffy arrive et veut lui parler.


La discussion est rude : Hank accuse sa fille d'être à l'origine de sa séparation avec Joyce. Il l'insulte et refuse de la voir plus longtemps. Buffy, choquée, regarde son père partir et revoit le gamin, encore et toujours là.


Alex et Willow retrouvent Giles à la bibliothèque et Willow comprend quand Alex raconte à Giles sa mésaventure, que c'est son pire cauchemar. Giles dit que lui aussi avait pour pire cauchemar de se retrouver illétré. Il comprend alors que c'est à cause de Billy.


Cordy, dans un couloir, se retrouve avec une tignasse de lionne.

Buffy, déstabilisée par la conversation avec son père, voit Billy et décide de le suivre. Billy discute avec Buffy et dit qu'il est le n°19 dans l'équipe et parle de l'ogre. Celui ci vient frapper Buffy qui préfère s'enfuir avec billy devant la force de l'ogre.


Will, Alex et Giles vont trouver Billy et Buffy.


Pendant ce temps, Buffy enferme l'ogre et Cordelia se voit intégrée au club d'échec du lycée.

Willow cherche Buffy à la chaufferie et a le même sort que Laura. Pendant qu'Alex suit des chocolats trouvés par terre.


Buffy et Billy sont perdus. Ils tentent encore une fois d'échapper à l'ogre et en tranversant une haie, se retrouvent dans un cimetière, de nuit.


Willow doit donner un opéra avec un grand ténor. Elle est toute maquillée et habillée et monte sur scène. Mais quand arrive son tour de chanter, elle ne peut que pousser un petit cri.


Alex continue de suivre les chocolats et réalise que ça lui rappelle ses 6 ans. Un clown arrive soudain et le pourchasse armé d'un couteau.


Au cimetière, Buffy voit arriver le maitre qui l'enferme dans un cerceuil et l'enterre.


Willow retrouve Alex toujours poursuivit par le clown. Giles les rejoint en route et Alex affronte sa peur et assomme le clown. Dehors, ils remarquent le cimetière où il fait nuit alors qu'autour il fait jour.


Arrivés au cimetière, ils voient la tombe de Buffy et Giles dit que c'est sont cauchemar. Il commence à se laisser aller mais buffy sort de son cerceuil en vampire. C'est quand Willow lui dit qu'elle s'en rend compte. Giles dit qu'il faut reveiller Billy pour arrêter tout ça.


A l'hopital, ca court dans tous les sens tandis que Billy, en fantôme, dit qu'il doit se cacher. Buffy combat l'ogre, arrivé sur les lieux, et finit par le tuer. Billy vient retirer son masque à l'ogre, ce qui rend tout normal. L'entraineur de Billy vient et 

Buffy comprend que c'est lui qui a frappé Billy. Billy acquièse et l'entraineur ne peut fuir.


Le jour suivant, Hank vient voir buffy et a tout oublié de la veille. Buffy part avec 
lui pendant que Willow demande à Alex s'il aimait autant Buffy en vampire. Celui ci dit que bien sur que non, puis qu'en fait si.

 

PROLOGUE :

Le repaire du Maître. La caméra traverse la pièce jusqu'à l'entrée où Buffy arrive, un pieu à la main. Elle s'arrête et examine le lieu. Lentement, elle descend quelques marches et se trouve dans la grande salle. Elle lève son pieu pour être prête à faire face au moindre danger. La caméra évolue derrière un poteau où se cache le Maître. Buffy continue de marcher. Elle tourne sur elle même et lève le pieu quand elle sent une présence derrière elle. Il grogne. Buffy est figée par la peur et elle laisse tomber son pieu. Elle recule doucement alors que le Maître avance vers elle. Quand elle ne peut plus reculer, elle regarde le Maître lever sa main et la placer autour de son cou. Elle lève les yeux vers son ennemi tandis qu'il se penche pour la mordre.

BUFFY : NON! NON!

Plan de la chambre de Buffy. Elle a un cauchemar. Sa mère est assise au bord du lit et essaie de la réveiller en la secouant.

BUFFY : Non...
JOYCE : Et si.

Buffy se réveille et ouvre ses yeux bien grand.

JOYCE : Il est l'heure d'aller à l'école.
BUFFY : Maman?
JOYCE : Ca va, tu te sens bien?
BUFFY : Non. Heu, si! Oui. Je me sens bien. Oh la la... (s'assoit) L'école. Génial. (sort de son lit)
JOYCE : Tu es sûre que tu veux aller à l'école? (se lève)
BUFFY : Ah bien sûr. Je suis pas malade.
JOYCE : Bon. (ouvre les stores) C'est un jour à inscrire sur le livre d'or. J'ai eu ton père au téléphone.
BUFFY : Il va venir?
JOYCE : Oui. Il vient ce weekend.
BUFFY : Génial.

Plan du lycée de Sunnydale.

WILLOW : Tu l'vois souvent ton père?
BUFFY : Non, pas beaucoup.

Plan d'un couloir. Willow et Buffy marchent tout en parlant.

BUFFY : Il vit à Los Angeles. Quelque fois, il passe un weekend à la maison.
WILLOW : Ca fait longtemps qu'ils sont divorcés?
BUFFY : Eh bien, les choses sont officielles depuis l'année dernière mais, ils s'étaient séparés bien avant.
WILLOW : J'imagine que ça n'a pas du être facile.

Elles atteignent le casier de Buffy.

BUFFY : Heu non. Epouvantable plutôt. (effectue sa combinaison) C'est vrai que devant moi ils faisaient attention à ne pas se disputer mais, c'était triste.
WILLOW : Mes parents ils s'engueulent jamais. Mais parfois ils se jettent de ces regards. Et toi ton père, pourquoi il est parti?
BUFFY : (ouvre son casier) Je ne lui ai pas jamais demandé. Mes parents ne s'entendaient plus. J'ai peur que ce soit un peu ma faute. Les histoires étranges, ces tueries, je leur facilitais pas la vie, j'ai tout gâché.
WILLOW : Ils devaient avoir d'autres raisons de se quitter. C'est pas ta faute.
BUFFY : Non. (ferme le casier)
WILLOW : Et il vient souvent te voir le weekend?
BUFFY : Oh, pas assez.

Plan de la classe. Cordelia vérifie son maquillage dans un miroir. Wendell s'approche et s'arrête devant une fenêtre, il lit un papier.

CORDELIA : Hello? Doofus! (Wendell la regarde) Tu es dans ma lumière.
ALEX : Wendell, voyons, qu'est ce qui te prend? Ne sais tu pas que Cordelia est le centre de l'univers, et que nous, pauvres satellites, nous tournons autour d'elle.
CORDELIA : Est ce que ça vous ennuierait d'aller satelliser ailleurs?

La sonnerie retentit. Wendell et Alex vont s'asseoir. Willow et Buffy entrent dans la classe.

ALEX : (aux filles) Wendell était dans la lumière de Cordelia.
WENDELL : J'en suis tout ébloui.
WILLOW : Je trouve qu'elle a un faux air d'Evita.
BUFFY : Ouais, je crois que c'est ses cheveux.
WILLOW : (sourit) Telle la sirène, elle y entortille ses proies.
ALEX : Dites les filles, il y avait des devoirs?
WILLOW : Pour aujourd'hui, c'était l'écoute active.
ALEX : Cool! C'est quoi l'écoute active?
WILLOW : Tu ferais bien d'ouvrir ton bouquin. (ils s'assoient)
BUFFY : Au chapitre cinq. L'écoute active? (lui montre son livre) Tu branches tes grandes oreilles et tu écoutes attentivement ce que dit l'autre.
WENDELL : Melle Tishler nous a fait une démonstration hier.
WILLOW : Avec toi!
BUFFY : Elle portait un pull moulant.
ALEX : Oh, oui mais bien sûr, le beau pull angora. Tu vois que j'écoutais.

Willow lui jette un regard.

MLLE TISHLER : Bien, tout le monde à sa place. Tout à l'heure je vous demanderai de trouver un partenaire afin de mettre en pratique les théories développées au chapitre cinq.

Alex décolle ses oreilles avec ses mains en souriant.

MLLE TISHLER : Oui, Alex, je vois que vous avez compris.

Willow et Buffy échangent un regard amusé.

MLLE TISHLER : Avant de commencer, précisons quelques points. Les recherches d'Isaacson ont démontré que, après nos besoins les plus fondamentaux liés à notre survie, il nous est essentiel d'être écoutés.

Buffy fait tomber son crayon et se penche pour le ramasser.

MLLE TISHLER : Wendell, voulez vous nous lire les deux premiers paragraphes page soixante dix-huit...

Alors qu'elle se relève, Buffy voit Billy, un jeune garçon, qui se tient debout devant la porte et la regarde.

MLLE TISHLER : ... Isaacson nous décrit la rapide amélioration qu'a apporté 'écoute active à ses patients les plus atteints.

Wendell ouvre son livre. Il hurle et laisse tomber le bouquin sur son bureau. Plusieurs tarentules sortent du livre. Melle Tishler et les élèves situés le plus près de Wendell crient aussi et sortent en courant de la classe. Les tarentules marchent sur Wendell.

WENDELL : Pitié! Enlevez les! Aidez moi! Au secours! Aidez moi! Aidez moi! Pitié! Aidez moi!
BILLY : Je suis désolé.
WENDELL : Au secours!


GENERIQUE


ACTE 1

Le repaire du Maître. Collin est assis et écoute le Maître.

MAITRE : La peur est une chose merveilleuse. La peur est dans le monde humain la force la plus puissante. (s'accroupit pour faire face à Collin) Pas l'amour, pas la haine... la peur! Quand tu étais qu'un simple mortel, qu'est ce qui t'effrayait?
COLLIN : Les monstres.
MAITRE : Ooo. (se lève) Nous nous définissons par les choses qui nous effraient. (s'avance vers une grande croix) Ce symbole, ces deux morceaux de bois, ils me déconcertent. Ils me remplissent d'une crainte mortelle. La peur défie l'esprit. (met sa main sur la croix et la tient alors qu'elle le brûle) Comme la douleur. On peut la contrôler. (lâche la croix) Si j'affronte ma peur, elle ne pourra me vaincre. (lève les yeux au plafond) Quelque chose se passe là haut. Quelque chose de nouveau, une force psychique très puissante. La ressens tu?
COLLIN : Quelque chose change.
MAITRE : Change. Oui. Pour le pire.

La caméra monte le long de la croix et passe à travers le plafond pour finalement montrer l'entrée du lycée. Joyce arrive en Jeep pour déposer Buffy.

JOYCE : Tu es bien silencieuse ce matin.
BUFFY : J'ai très mal dormi.
JOYCE : Je sais. Je me suis levée deux fois parce que tu hurlais dans ton sommeil. Tu devais faire un cauchemar.
BUFFY : (fait non de la tête) J'en sais rien. Oh, j'ai oublié mon sac. Je l'ai préparé pour ce weekend et je l'ai laissé à la maison.
JOYCE : Toi et ton père vous viendrez le chercher après l'école. Arrête de t'angoisser, y a rien de grave.
BUFFY : D'accord. Oui, c'est vrai, on passera le prendre. Il vient me chercher à l'école à 15h30?
JOYCE : Chérie, est ce que tu aurais peur que ton père ne vienne pas?
BUFFY : Non! Non, pourquoi? Je devrais?
JOYCE : Mais bien sûr que non. J-je sais, c'est une situation difficile mais... tu devrais te souvenir que ton père t'adore. Ton père et ta mère t'adorent.
BUFFY : (sourit) Allez, bye.
JOYCE : Passe une bonne journée.
BUFFY : Merci. (sort de la voiture)

Plan des couloirs du lycée. Buffy marche et est rattrapée par Willow et Alex.

WILLOW : Oh, Buffy, on te cherchait partout.
ALEX : Tu la cherchais.
WILLOW : Alors, est ce que tu as parlé à Giles au sujet des araignées...
ALEX : Oh, ces maudites araignées! Willow est heu, y a un mot pour ça, heu obnubilée par ce qui s'est passé hier.
WILLOW : Je déteste les araignées et alors? Avec leurs corps poilus, et leurs toiles gluantes et poisseuses. Vous avez une idée de la raison pour laquelle elles ont autant de pattes? Je vais vous le dire moi. C'est pour mieux vous ramper sur le visage au beau milieu de la nuit. Bahhhh! Comment est ce que tu peux les supporter?
ALEX : J'suis désolé, les araignées ne me font pas peur. Maintenant, si une bande de Nazis me grouillait sur la figure...
BUFFY : Elle a raison, c'est quand même violent hein.
WILLOW : Je te remercie.
ALEX : Ouais, c'est une bouche de l'enfer, un centre de convergence mystique, des monstres surnaturels. Bon, et alors?
BUFFY : Tu prends les choses à la légère.
ALEX : Je ne suis pas inquiet. S'il y a un monstre en liberté, nous on le trouve, toi tu le flingues et on fait la fête.
BUFFY : Ah, je te remercie d'une si grande confiance.

Ils entrent dans la bibliothèque. Plan de l'intérieur.

ALEX : C'est toi le boss Buffy.
WILLOW : J'ai l'air d'insister, mais il faut qu'on s'occupe des araignées, n'oublions pas les araignées.
BUFFY : Non, Giles devait faire des recherches la dessus. Giles?
WILLOW : Il est peut être dans la salle des profs?

Giles sort des étagères situées à l'étage supérieur. Il regarde autour de lui et semble perdu et confus.

BUFFY : Hé, Giles! Alors, on se réveille!
GILES : J-j-je, j'étais dans les rayonnages. J'étais perdu.
ALEX : Vous avez trouvé quelque chose sur les araignées qui sortent des bouquins?

Il place sa main sur le dos de Willow et commence à imiter une araignée en rampant le long de son épaule avec ses doigts.

ALEX : Grosses, poilues, noires, grouillantes...

Willow sursaute de peur. Elle se retourne vers Alex et le frappe.

ALEX : (à Willow) Bah quoi, c'est marrant?
GILES : (assez confus) Non, non. Je n'ai rien trouvé. Enfin, rien qui permette d'élucider ce mystère. Je crois que vous feriez peut être bien d'en parler a-avec Wendell.
BUFFY : D'accord. Si il peut parler.

Elle regarde Giles, et lui lance un curieux regard. Ils sortent de la bibliothèque alors que Giles regarde les étagères, toujours confus.
Plan de l'extérieur. Wendell est assis sur un banc. L'équipe s'approche de lui.

BUFFY : Salut Wendell. Ca va?
WENDELL : (les regarde) Hein?
BUFFY : Ca va?
ALEX : J'adore ta conversation.

Il donne une tape dans le dos de wendell et s'apprête à partir mais Buffy le retient par le bras.

WENDELL : Quoi? Qu'est ce que vous voulez?
BUFFY : On s'est dit que tu avais peut être envie de parler de ce qui s'est passé.
WILLOW : Tu sais hier? Avec les araignées?
WENDELL : Qu'est ce que vous voulez que je vous dise?
ALEX : Y a rien à dire. Tu as vu deux cent insectes, t'as perdu les pédales, c'est normal.
WENDELL : Ce ne sont pas des insectes. Ce sont des arachnides.
ALEX : Et c'est quoi la différence?
WENDELL : Les araignées sont des arachnides. A la différence des insectes, elles ont huit pattes et non six. Pourquoi tout le monde fait la même erreur?
BUFFY : J'en sais rien. Et, ce genre de chose t'est déjà arrivé auparavant?
Wendell fait oui de la tête.
BUFFY : Souvent?
WENDELL : Je ne compte plus.
WILLOW : Tu dois haïr les araignées encore plus que moi.
WENDELL : (sourit et rit) Je ne les déteste pas. Je les aime. Elles me détestent.

Cordelia passe derrière Wendell et se tourne vers Buffy.

CORDELIA : Tu as révisé ton contrôle d'histoire?
BUFFY : Quel contrôle d'histoire?
CORDELIA : Celui qu'on a au cours d'histoire, donc tout de suite.
BUFFY : On a un contrôle d'histoire? Mais enfin personne ne m'a dit qu'il y avait un contrôle d'histoire, je savais pas... Bon, salut, je vous rejoins tout à l'heure. (part)
WILLOW : (s'assoit) Comment ça tu aimes les araignées?
ALEX : C'est platonique j'espère (rit)
WENDELL : J'avais la plus belle collection de toute la région. Des browns, des tarentules et de belles veuves noires. Un jour mes parents m'ont envoyé dans un camps de nature pour les vacances. J'avais chargé mon frère de surveiller leur habitat. Il a laissé les infrarouges jour et nuit. Elles étaient toutes mortes quand je suis rentrée. J'en fais des cauchemars toutes les nuits.
WILLOW : Des cauchemars?
WENDELL : C'est toujours le même. Je suis dans ma classe et puis, le prof me demande de lire un paragraphe. J'ouvre mon bouquin et elles arrivent. Elles reviennent me hanter. Difficile de les blâmer après ce que je leur ai fait.
ALEX : Et, ça se passe comme ça, à chaque fois?
WENDELL : Hier, en classe, j'ai cru que je rêvais encore. Mais à ce moment la, les autres se sont mis à crier aussi.

Plan d'un couloir du lycée. Buffy est en train de chercher sa classe d'histoire. Cordelia attend près de la porte, la maintenant ouverte.

CORDELIA : Tu ne sais même pas où est la classe?
BUFFY : Heu non...
CORDELIA : C'est pas étonnant. Tu as séché les cours d'histoire pratiquement toute l'année.
BUFFY : Heu, j'y suis allée le premier jour. Je crois.
CORDELIA : C'est ici.
BUFFY : Je suis jamais allée en cours, j'ai ouvert aucun livre, comment je vais passer ce contrôle?
CORDELIA : Oui, bonne chance!

Plan de la classe d'histoire. Buffy est assise et elle regarde les autres élèves. Le professeur passe à côté d'elle. Buffy jette un oeil sur Cordelia qui ne semble pas avoir de problème avec son contrôle. Cordelia tourne la page, regarde Buffy et se reconcentre sur son test. Le professeur passe à nouveau à côté de Buffy et il regarde la feuille de cette dernière. Il continue son chemin, apparemment satisfait. Buffy regarde les nombreuses questions posées dans le test, elle n'a pas répondu à une seule. Elle lève ses yeux vers l'horloge. 11h20. Elle baisse ses yeux sur son papier dans la case où elle doit marquer son nom.

BUFFY : Je sais au moins mon nom.

Elle commence à écrire mais la mine de son crayon se casse. Elle laisse échapper un soupire d'exaspération. Elle prend son taille crayon et l'utilise. Elle regarde à nouveau l'horloge, il est à présent 12h10. Elle n'en croit pas ses yeux. Elle regarde autour d'elle nerveusement. Le professeur l'observe fixement en tapant son stylo sur son bureau. Elle baisse les yeux sur son papier et la sonnerie retentit. Tous les élèves se lèvent et rendent leur test alors qu'elle reste assise et les regarde. Billy apparaît à la porte et jette un oeil dans la classe. Buffy le voit. Il a une expression triste sur le visage. Il marche le long du couloir. La classe est maintenant vide et Buffy reste assise, seule, à son bureau.
Plan du couloir du lycée. Billy marche et voit deux filles parler alors qu'elles descendent les escaliers.

LAURA : Ils ont été collés tous les deux. Oh, c'est complètement injuste, c'était la faute de Sean. En tout cas, on ne pourra pas faire un tour.

L'autre fille semble déçue tandis qu'elles s'arrêtent devant la porte de la cave.

LAURA : Je vais me faire une petite (fait semblant de fumer) pause.

Son amie part. Elle regarde autour d'elle pour s'assurer que personne ne la voit, elle ouvre la porte et entre dans la cave.

BILLY : (à lui même) Tu ne devrais pas entrer là.

Plan de l'intérieur de la cave. Laura entre dans la cave, ferme la porte derrière elle et descend les escaliers. La cave est obscure. Elle descend plus de marches et examine la pièce. Satisfaite que personne ne se trouve dans la cave, elle pose ses livres et sort son paquet de cigarettes de son sac. Une personne derrière des étagères l'observe. Cette personne la regarde allumer sa cigarette. L'ogre s'approche d'elle. Son visage est balafré.

OGRE : Le dix-neuf porte bonheur!

Il attaque Laura. Elle hurle. Il la frappe avec son immense bras qui a la forme d'une batte de baseball alors qu'elle crie et essaie d'éviter les coups qu'il lui porte sur le corps.


ACTE 2

L'hôpital. Plan du couloir. Buffy et Giles cherchent la chambre de Laura.

BUFFY : Je crois qu'ils ont dit chambre 3016.
GILES : Tu connais cette fille?
BUFFY : Oui, on se dit bonjour. Laura est assez sympa. Personne n'a vu son agresseur?
GILES : Bien, j'ose espérer que Laura l'a vu.

Plan de la chambre de Laura. Elle a des coupures et des bleus sur tout le corps. Buffy et Giles entrent dans la pièce. Laura les voit et regarde Buffy.

BUFFY : Bonjour Laura.
LAURA : Salut.
GILES : On ne te dérange pas?

Il montre un vase avec un arrangement de fleurs. Buffy le lui prend et le place près du lit.

LAURA : Non, ça va. J'ai pas envie de rester seule.
GILES : Nous sommes venus pour t'aider. Nous ferons en sorte que cela ne se reproduise pas.
BUFFY : (s'assoit) Tu te souviens de ce qui s'est passé?
LAURA : J'étais à la cave pour fumer. Je voulais juste faire une pause. Il y avait, il y avait quelqu'un.
BUFFY : Quelqu'un que tu connais?
LAURA : Je n'ai jamais vu une chose aussi effrayante.
BUFFY : (échange un regard avec Giles) Une chose?
GILES : Cette chose, tu peux la décrire?

Laura est encore sous le choc pour en parler et elle ne peut pas répondre.

BUFFY : Hey, ça va aller. T'inquiète pas.
GILES : Oui, oui, oui, tu dois te reposer.
BUFFY : Bien heu, si jamais...
INFIRMIERE : (entre dans la chambre) Ca va Laura?
BUFFY : ...tu t'rappelles quoi que ce soit, tu peux nous le dire. Même si ça te semble bizarre.
INFIRMIERE : Il faut qu'elle dorme maintenant.

Giles et Buffy commencent à s'en aller.

LAURA : 'Le dix-neuf porte bonheur.'

Buffy et Giles s'arrêtent et se retournent.

GILES : Heu, pardon?
LAURA : Oui, c'est ce qu'il a dit juste avant de... enfin je crois que c'est ce qu'il a dit. C'est bizarre non?
GILES : Oui, oui, oui c'est vrai.
BUFFY : Prends soin de toi. (sourit)
GILES : Au revoir Laura.

Ils quittent la chambre. Plan du couloir. Giles voit le docteur de Laura.

GILES : Docteur, est ce qu'elle va s'en sortir?
DOCTEUR : Vous êtes de la famille?
BUFFY : Non, des amis.
DOCTEUR : Elle se remettra. Elle a quelque os cassés, une hémorragie interne.

Elle a eu de la chance.

BUFFY : De la chance?
GILES : Qu'est ce que vous voulez dire?
DOCTEUR : Le premier est toujours dans le coma. (s'arrête devant une autre chambre)
BUFFY : Le premier quoi?
DOCTEUR : La première victime. (regarde dans la chambre) Il est arrivé il y a une semaine. Exactement les mêmes blessures que la fille mais son état est plus grave. Et s'il ne se réveille pas bientôt... Il faut que quelqu'un arrête ce monstre.
BUFFY : Quelqu'un le fera.

Plan du lycée de Sunnydale.

PUNK : Ah écoute, j'ai pas peur de lui.

Plan du couloir du lycée. Un punk discute avec ses amis

PUNK : Faut qu'il fasse gaffe, si il me cherche, il me trouve. Moi je laisse pas tomber, c'est une question d'honneur. Je lui casse la tête moi!

Plan de Willow et Alex qui se dirigent vers le casier de Willow.

WILLOW : Je dis seulement que Wendell a fait un rêve et que les choses se sont réellement produites.
ALEX : Oui, t'as raison je l'admets. Mais est ce que tu crois que ça a un lien avec l'affaire de Laura?
WILLOW : J'en sais rien. Peut être que elle a rêvé que quelqu'un la battait. On demandera à Buffy quand elle reviendra de l'hôpital.

La mère du punk apparaît soudainement dans le couloir. Alex la voit s'approcher de son fils et sourit.

MERE : Oh, il est là mon poussin, mon bébé!
PUNK : Maman? Qu'est ce que tu fais là? Non, ma-man...
MERE : (rit et l'embrasse) Comment il va mon poussin d'amour?
PUNK : Maman, non, non, maman. M'embrasse... non, ma-maman, non, s'il te plaît ne... ne m'emb... non.
MERE : (rit) C'est qui mon choux à la crème au beurre?
PUNK : Maman... Arrête de m'embrasser, tous mes potes sont là. Maman...

Willow ferme son casier. Ils se dirigent vers leur classe.

ALEX : C'est peut être une coïncidence. Wendell tombe sur un nid d'araignées et nous on trouve ça bizarre parce qu'il avait rêvé d'araignées. Peut être que les deux affaires ne sont pas liées.

Ils entrent dans la classe. Les élèves voient Alex pénétrer dans la salle et se mettent à rire.

ALEX : En tous cas, si elles sont liées, on a aucun élément qui nous permette de... Quoi?

Willow n'y comprend rien et elle se retourne vers Alex. Ses vêtements ont disparu, il se tient debout en sous-vêtement.

WILLOW : Alex! Qu'est ce qui te prend?!
ALEX : J'en sais rien j'étais... encore habillé il y a une seconde. C'est un rêve. C'est un mauvais rêve. (se pince) Ow. Je dois dormir. (se pince encore) Ow. Il faut que je me réveille. AHHHHHHH.

Il réalise qu'il ne rêve pas et s'enfuit en courant à toute allure et en hurlant. Willow lui court après.
Plan de la bibliothèque. Giles est en train de faire des recherches dans des journaux.

GILES : Ceci n'est pas réel. Ca ne peut pas l'être.

Buffy entre dans la bibliothèque.

BUFFY : Quoi de neuf?
GILES : Oh, j'ai reçu d'anciens numéros de ces journaux et heu, j'essaie de faire des regroupements.
BUFFY : Vous avez trouvé quelque chose?
GILES : Je n'en sais rien.
BUFFY : Vous le sauriez si vous aviez trouvé quelque chose.
GILES : C'est que j'ai un problème.
BUFFY : Et quel est ce problème?
GILES : Eh bien heu... je ne sais plus lire!
BUFFY : Qu'est ce que vous dites? Vous savez lire en trois langues.
GILES : Oui heu, cinq enfin d'habitude. Là les mots n'ont plus aucun sens. C'est, c'est c'est incompréhensible. (frustré, il recule)
BUFFY : (regarde le journal) C'est lui.
GILES : Hein, qui?
BUFFY : Le gamin que j'ai vu. (lit) 'Agé de douze ans, Billy Palmer a été battu et trouvé inconscient après son match de baseball samedi. Les médecins disent que son état est critique.' De quand date ce journal? (regarde la date) La semaine dernière? Ils disent qu'il est dans le coma aux soins intensifs. C'est le garçon de l'hôpital!
GILES : La première victime? Mais, mais tu l'as vu à l'école?
BUFFY : Je l'ai vu quand les araignées grimpaient sur Wendell, et que je paniquais sur mon contrôle d'histoire. Je me souviens que ça m'avait semblé étrange de le voir mais je n'y ai plus pensé depuis.
GILES : M-mais cet enfant est dans le coma depuis une semaine. C'est tout à fait impossible.
BUFFY : Moi je n'ai pas la science infuse. Les explications c'est votre domaine.
GILES : Oh, heu, bien. C'est sans doute une projection astrale. Une théorie soutient que lorsque nous dormons, un deuxième corps, u-une espèce de corps astral, voyagerait à travers le temps et l'espace.
BUFFY : Billy est dans le coma. C'est comme si il dormait.
GILES : Oh d'une certaine manière, oui, mais il est plus difficile de se réveiller d'un coma.
BUFFY : Ce que j'ai vu serait le corps astéroïde de Billy?
GILES : Le corps astral de Billy et, enfin je ne sais pas. Enfin comme d'habitude, nous n'avons pas une quantité faramineuse d'éléments pour comprendre.
BUFFY : Le dix-neuf porte bonheur.
GILES : Quoi?

père, Hank Summers, entre dans la bibliothèque.

HANK : Ah te voilà. Je t'ai cherchée partout. Pourquoi tu n'étais pas en classe?
BUFFY : Papa? Qu'est ce que tu fais là? Je croyais que tu devais venir me chercher à l'école. Quoi, ça va pas?
HANK : Eh bien heu, il faut que je te parle.
BUFFY : Quelque chose est arrivé à maman?
HANK : Non, non, elle va bien, non, non. Je veux juste te parler un moment, en privé.
BUFFY : Oh, bien sûr. Oui. (regarde Giles) Oh, heu! Je suis désolée. Voilà Mr. Giles, notre bibliothécaire. Et je vous présente mon père, Hank Summers.
GILES : Bonjour monsieur. (serre la main)
HANK : Enchanté.
BUFFY : Je reviens.

Buffy et son père quittent la bibliothèque. Giles essaie à nouveau de lire le journal.
Plan de l'extérieur. Buffy et son père marchent et discutent.

HANK : Je suis venu plus tôt parce que j'ai quelque chose d'important à te dire. A propos de ta mère et moi. Pourquoi on s'est séparé.
BUFFY : Tu m'as toujours dit que c'est...
HANK : Je sais qu'on t'a toujours dit que c'est parce qu'on, on ne s'entendait plus.
BUFFY : Ouais, c'est pas vrai?
HANK : Et, viens ma chérie, viens. Asseyons nous. (ils s'assoient sur un banc) Tu es assez grande pour savoir la vérité.
BUFFY : Il y avait quelqu'un d'autre?
HANK : Non. Non, il n'y avait personne d'autre.
BUFFY : Alors qu'est ce que c'était?
HANK : C'était toi.
BUFFY : Moi?
HANK : Etre tes parents. T'élever, te voir tous les jours. Je ne sais pas si tu as une idée de ce que ça peut être.
BUFFY : Quoi?
HANK : Bien sûr, tu ne comprends rien même quand la réalité te saute aux yeux. Ce n'est pas une grande surprise, tu as toujours été d'un tel égoïsme. Tu ne fais que t'attirer des ennuis. Tu nous fais subir les conséquences de tes histoires obscures et, dois je continuer?
BUFFY : Non. S'il te plaît, non.
HANK : Tu es sinistre et, et pas affectueuse et sans doute pas aussi intelligente que je le pensais. Ah Buffy franchement, peux tu imaginer que je puisse vivre dans la même maison que toi?
BUFFY : Pourquoi tu me dis tout ça? (une larme coule sur sa joue)
HANK : Parce que c'est la vérité. Je pense qu'on se devait au moins ça.

Elle commence à pleurer.

HANK : Arrête de pleurnicher. Tu ne vas quand même pas me reprocher d'être honnête pour une fois. Hein? Et puis il y a autre chose. J'en ai assez de ces weekends où je m'ennuie avec toi. Donc, je pense que tu ne verras aucun inconvénient à ce qu'on ne se voit plus.

Elle le regarde, choquée. Il lui met une petite tape sur la jambe.

HANK : J'aurais aimé que tu sois différente.

Il se lève et part. Buffy ne fait rien si ce n'est le regarder s'en aller pendant un moment, puis elle baisse les yeux. Il passe par la porte d'un building, et Billy est là en train d'observer Buffy. Elle lève les yeux et le voit. Billy se retourne et part. Buffy essaie de retenir ses larmes.
Plan de la bibliothèque. Willow et Alex entrent. Alex enfile un pull.

ALEX : Alerte rouge! Où est Buffy?
GILES : Heu, e-elle vient de sortir. Son, son père est venu et il voulait lui parler. Où sont passés tes vêtements?
ALEX : Ah, j'aimerais pouvoir répondre à cette question.
WILLOW : C'est à dire qu'Alex s'est retrouvé devant toute la classe avec pas grand chose sur le dos.
ALEX : Et j'avais quand même mon caleçon.
WILLOW : (rit) Ouais! C'était... (regarde Alex) ...pas drôle, pas drôle du tout!
ALEX : 'Pas drôle'? J'étais tout nu. 'Pas drôle' est un euphémisme.
WILLOW : Tous ces yeux braqués sur toi, ça fait froid dans le dos. Moi j'ai horreur qu'on me regarde comme ça.
ALEX : J'étais tout nu. Un vrai cauchemar.
WILLOW : (réalise) Oui Alex! C'est, c'est ça ton cauchemar.
ALEX : Sauf que quand je me suis dit 'c'est un rêve, je suis en train de dormir', c'était vrai.
WILLOW : C'est, c'est comme pour Wendell. Cette histoire avec les araignées. Wendell fait toujours des cauchemars à propos d'araignées.
GILES : Oh oui. Moi même j'ai déjà rêvé que... que j'étais perdu au milieu de piles de livres et, et que je ne pouvais pas... Oh bien sûr!
ALEX : Heu, nos rêves deviennent réalité?
GILES : Nos rêves? Ce serait la version conte de fées. Nos cauchemars, ce sont nos cauchemars qui deviennent réalité.
WILLOW : Qu'est ce qui provoque une chose pareille?
GILES : Billy.
ALEX : Ca c'est une explication courte et concise. (à Willow) C'est Billy! (à Giles) Qui est Billy?
GILES : Un jeune garçon à l'hôpital. Il a été battu et il est dans le coma. Je ne sais comment il a trouvé le moyen de quitter le monde de cauchemar dans lequel il était enfermé.
ALEX : Et il a emporté le monde des cauchemars avec lui? Ah bien joué Billy.
WILLOW : Comment il a pu faire ça?
GILES : Nous vivons dans un monde où tout est possible.
ALEX : Bien, il va falloir arrêter ça.
GILES : Et vite. Sinon tout le monde à Sunnydale va connaître l'horreur de vivre son cauchemar.

Plan des couloirs. Cordelia ouvre son casier et se regarde dans le miroir. Ses cheveux sont complètement crépus, et elle sursaute d'horreur en se voyant. Elle essaie de les démêler avec un peigne mais c'est simplement impossible.

CORDELIA : C'est quoi cette horreur? Ce n'est pas possible. Je sors juste de chez le coiffeur.

Elle met ses mains sur sa tête.

CORDELIA : Oh mon dieu!

Elle essaie à nouveau de se démêler les cheveux mais elle n'y parvient pas.
Plan de l'extérieur. Buffy marche seule, triste, avec les bras croisés. Elle remarque Billy qui descend les escaliers menant à l'entrée du gymnase. Une fois tous les élèves sortis, il entre. Buffy le suit à l'intérieur et le trouve assis sur les tribunes.

BUFFY : Billy?

Il la regarde un moment. Elle s'approche de lui.

BUFFY : Tu es Billy Palmer?
BILLY : C'est moi.
BUFFY : Pourquoi es tu ici? (s'assoit à côté de lui) Quelqu'un t'a fait du mal samedi soir, tu t'en souviens?
BILLY : On m'a fait du mal? (passe ses mains dans ses cheveux) Je-je me souviens pas.
BUFFY : C'était après ton match de baseball.
BILLY : Uh huh. Ouais. Je jouais en seconde base.
BUFFY : Tu es le numéro dix-neuf?
BILLY : (la regarde) Oui il dit que je porte bonheur.
BUFFY : Qui?
BILLY : Le méchant. L'ogre, il veut me tuer. Il voulait tuer la fille.
BUFFY : Pourquoi il veut te tuer, Billy?
BILLY : Il est...
BUFFY : Billy, c'est, ça va. Dis le moi! C'est quoi?
BILLY : Il est là!

L'ogre frappe Buffy avec son bras en forme de batte de baseball.


ACTE 3

Le gymnase. L'ogre frappe Buffy au visage, la faisant tomber à terre. Elle se relève rapidement alors qu'il essaie de la frapper encore mais il la rate. Elle évite un troisième coup, lui met un coup de pied de côté dans la mâchoire suivi d'un coup de pied rotatif à la figure. Il n'est pas étourdi. Il tente à nouveau de la frapper et cette fois l'atteint dans le dos, l'envoyant s'écraser sur les tribunes. Il la frappe ensuite dans les jambes alors qu'elle se relève, la faisant tomber violemment dos à terre. Elle roule sur le côté pour éviter le prochain coup, se lève et suit rapidement Billy qui est déjà parti. Elle ouvre la porte pour sortir. Elle boite.
Plan de la bibliothèque. Giles, Willow et Alex en sortent pour retrouver Buffy.

GILES : Buffy n'a aucune idée de ce qui se passe. Et vu le genre de rêve qu'elle fait, il est impératif de la retrouver.

Ils arrivent dans les couloirs.

ALEX : On irait plus vite si on se séparait pour la chercher.
GILES : Oui, bonne idée.

Lui et Alex partent dans des directions opposées.

WILLOW : Hey, je voudrais vous rappeler que l'union fait la force.

Plan de la porte du gymnase. A l'extérieur, Buffy place une crosse de hockey entre les poignées de la porte pour ralentir l'ogre. Il frappe contre la porte alors qu'elle se met dos à celle-ci. Elle regarde autour d'elle, voit Billy et part à sa rencontre.

BUFFY : Billy!
BILLY : Désolé, je peux pas l'en empêcher.
BUFFY : Qui est ce?
BILLY : L'ogre, il veut me tuer.
BUFFY : Il est trop fort. Je n'arrive pas à le battre. On va chercher mes amis, ils pourront nous aider.
BILLY : Il faut qu'on se cache.
BUFFY : Non il va nous retrouver!
BILLY : Oui, mais il faut qu'on se cache. C'est comme ça que ça se passe. On se cache et il arrive.

Ils partent à la recherche des autres.
Plan des couloirs du lycée. Willow descend des escaliers et voit une agitation au bout du couloir. Cordelia est emmenée de force par des intellos qui sont les membres du club d'échec.

CORDELIA : Non! Non! Mais vous êtes fous, arrêtez. Je veux rester là, je déteste les échecs. J'aurais jamais fait partie de l'équipe, je vous jure. Pitié!

Ils l'emmènent dans une classe. Willow sourit en voyant la scène. Elle entend quelqu'un prononcer son nom. La voix vient de la cave.

VOIX : Willow!

Willow se tourne vers la voix, s'approche de la porte de la cave, l'ouvre et regarde à l'intérieur.

VOIX : Willow!
WILLOW : Buffy?

Elle commence à descendre les escaliers en laissant la porte ouverte derrière elle.
WILLOW : He oh? Buffy?

Elle atteint le bas des marches et examine le lieu.

WILLOW : Je n'ai pas peur. Si tu crois m'impressionner, c'est raté.

Elle continue de marcher dans la pièce et de regarder autour d'elle. Une main la saisit par l'épaule et l'entraîne alors qu'elle hurle.
Plan du couloir. Alex traverse une porte et découvre que le couloir a été vandalisé, il y a des croix gammées dessinées sur les murs à la peinture. Une lampe suspendue au plafond clignote. Alex remarque une barre chocolatée sur le sol.

ALEX : Oh génial. (ramasse la barre et déchire le papier) Ce serait dommage de laisser traîner de si délicieux chocolats.

Il mord dedans. Il regarde autour de lui et voit d'autres barres chocolatées. Il s'en approche, en ramasse une et l'ouvre.

ALEX : Oh c'est mon jour de chance.

Il mord une fois encore dans la barre et continue d'examiner le sol à la recherche d'autres sucreries.
Plan de l'extérieur. Buffy et Billy arrivent en passant par une porte.

BUFFY : (confuse) Pourtant je... j'étais sûre qu'on arriverait à la bibliothèque.

Billy observe plusieurs élèves faire du baseball de l'autre côté de la clôture. Buffy le rejoint.

BUFFY : Ils s'amusent. Qu'est ce qu'il y a? Qu'est ce qui te tracasse?
BILLY : Le baseball. C'est nul quand on perd.
BUFFY : Vous avez perdu samedi dernier?
BILLY : (confirme d'un hochement de tête) C'était ma faute.
BUFFY : Comment ça ta faute?
BILLY : J'ai manqué une balle, j'aurais du l'avoir.
BUFFY : Tu as manqué une balle et tout est entièrement de ta faute? Quoi, tu jouais tout seul? Il n'y avait pas huit autres joueurs dans ton équipe?
BILLY : Il a dit que c'était ma faute.
BUFFY : Qui a dit ça? Billy, c'est celui qui t'a fait mal après le...
BILLY : Y a pas un autre chemin pour trouver tes amis?
BUFFY : Bien sûr. D'accord. On, on va passer par la cafétéria.
L'ogre vient dans leur direction et frappe un élève pour le pousser de sa route.
BUFFY : Mauvaise idée. (regarde les alentours) Viens par là.

Elle pousse Billy devant elle à travers des buissons. Quand ils les ont traversés, ils se retrouvent de l'autre côté dans un cimetière. Il fait nuit.

BUFFY : Qu'est ce qui s'est passé?
BILLY : Ils sont ici tes amis?
BUFFY : Non, je ne pense pas.

Plan de la cave. Le directeur d'un spectacle fait passer Willow à travers une porte pour l'amener dans la salle des costumes. Elle porte un kimono vert. Elle va interpréter le rôle de Cio-Cio-San, le personnage de l'opéra de Puccini intitulé Madame Butterfly.

DIRECTEUR : Non de dieu, j'ai cru que vous n'arriveriez jamais. Aldo est fou furieux.

Il fait quelques ajustements sur son kimono. Willow peut entendre Emcee faire les présentations de la pièce sur la scène.

EMCEE : Mesdames et messieurs, nous sommes heureux et fières d'accueillir ce soir deux des plus grands chanteurs au monde.

La foule commence à applaudir. Le directeur guide Willow sur la scène du théâtre derrière le rideau.

DIRECTEUR : J'espère que vous êtes en forme. Le public est très difficile ce soir. Ca grouille de critiques.

EMCEE : Il est venu de Florence, Italie, le seul et extraordinaire Aldo Gianfranco!

Elle arrive de Sunnydale en Californie, elle est là, la plus grande soprano de ce siècle, Willow Rosenberg!
Willow voit Aldo sur la scène à travers le rideau. Il porte un costume et lève la main pour l'accueillir. Elle recule de peur.

WILLOW : Mais... qu'est ce que je dois chanter?

Le directeur le pousse sur la scène et elle heurte Aldo. Il lui lance un regard mauvais. Elle est terrifiée. Les applaudissements diminuent. Les projecteurs sont sur Aldo qui commence à chanter le fameux duo de l'acte I.

ALDO : Bimba dagli occhi pieni di malia, ora sei tutta mia.

Les projecteurs sont à présent sur Willow qui doit chanter la suite. Elle est morte de trac et reste silencieuse alors qu'elle regarde Aldo et la foule. Comprenant qu'elle ne va pas chanter, Aldo recommence, et les projecteurs se dirigent sur lui.
ALDO : Sei tutta vestita di giglio. Mi piace la treccia tua bruna fra i candidi veli.

Quand il finit sa partie, il lance à Willow un regard ennuyé et commence à frapper du pied. Elle est toujours effrayée.

WILLOW : C'est mon tour?
ALDO : (ennuyé) Mm-hmm!

Elle se tourne vers la foule et laisse échapper un cri aigu. De nombreux murmures viennent de la foule. Aldo est écoeuré et il s'en va.
Plan du couloir du lycée. Il y a des morceaux de plastic qui pendent du plafond. Alex passe à travers deux d'entre eux et s'arrête. Ses mains sont remplies de barres chocolatées.

ALEX : J'adore ces chocolats.

Il en remarque une autre par terre.

ALEX : Du chocolat Hurricane! C'est le meilleur. La dernière fois que j'en ai mangé...

Il entend d'incessants rires venir de derrière lui.

ALEX : ...c'était le jour de mes... (se retourne) ...six ans. Pas lui.

Il voit une ombre, derrière un morceau de plastic, qui vient vers lui. Soudain, un clown apparaît. Alex hurle de terreur alors que le clown lève un couteau. Alex tombe alors qu'il essaie de s'enfuir et il se sauve en rampant dans les couloirs.
Plan du cimetière. Buffy marche et regarde autour d'elle.

BUFFY : Ton ogre a disparu Billy. Comme le soleil et le reste du monde.
BILLY : Regarde.

Buffy baisse les yeux dans la direction où Billy regarde et elle voit une tombe fraîchement creusée avec un cercueil à l'intérieur qui est ouvert et vide.

BILLY : Quelqu'un est mort. Tu sais qui c'est?
MAITRE : Personne n'est mort.

Buffy et Billy, surpris, lèvent les yeux vers lui.

MAITRE : Où est le plaisir d'enterrer quelqu'un s'il est déjà mort?

Buffy le regarde sans y croire.

BUFFY : Vous!
MAITRE : Alors. C'est toi la Tueuse? Tu es plus jolie que la dernière.
BUFFY : Vous n'êtes pas réel. Vous n'êtes qu'un mauvais rêve.
MAITRE : Tu es longue à comprendre les lois de ce monde. Je suis réel parce que je vous fais peur. Et parce que vous avez peur, le monde s'écroule. Vos cauchemars ont pris chair et sang dans vos âmes. C'est à ce cher Billy que l'on doit tout cela.

Elle regarde derrière elle mais Billy est parti. Elle se retourne vers le Maître.

BUFFY : Je suis en train de rêver.
MAITRE : Les rêves ne sont que les désirs de l'âme. (attrape Buffy par la gorge) C'est ça la vraie vie. (la fait pivoter sur elle même afin que son dos soit devant la tombe avec le cercueil ouvert) Eh bien belle enfant, de quoi as tu peur?

Il grogne et montre ses dents mais ne la mord pas. Il la jette dans le cercueil, et le couvercle se referme.

BUFFY : Non, faites pas ça. Non!
MAITRE : D'être enterrée vivante peur être?

Le Maître rit alors qu'il commence à recouvrir le cercueil de terre.

BUFFY : Au secours! Au secours! Non! S'il vous plaît. Non! Non! Aidez moi, venez me sortir de là.

La première pelletée de terre tombe sur le cercueil, et il y en a un peu qui passe à travers les planches de bois du cercueil.

BUFFY : Pitié. Non! Au secours!

L'autre pelletée de terre bouchent les fissures entre les planches de bois.

BUFFY : Au secours!


ACTE 4

Les couloirs. Willow passe une porte alors que la foule la hue et lui jette des tomates dessus. Elle ferme la porte. Alex la rejoint en courant.

ALEX : T'as trouvé Buffy?
WILLOW : Ils voulaient que je chante! C'était horrible. Je devais chanter.
ALEX : Aller, viens on va rejoindre les autres.
WILLOW : Et toi, qu'est ce qui t'est arrivé?
ALEX : Tu te souviens de mon sixième anniversaire?
WILLOW : (rit) Ah ah ah, oui! Il y avait un clown qui te fichait la trouille. Tu avais si peur que tu avais fait... (s'arrête de rire) Oh!

Le clown apparaît. Willow hurle de peur et ils commencent à courir, puis tombent sur Giles.

GILES : Vous avez vu Buffy?

Ils le prennent par les bras et l'entraînent avec eux. Il voit le clown et commence à s'enfuir en courant. Quand ils atteignent le bout du couloir, Alex s'arrête, fatigué de s'échapper. Il s'approche du clown, et alors que ce dernier lève le couteau pour attaquer, Alex le frappe de toutes ses forces à la figure. Le clown est mis KO.

ALEX : T'étais nul le clown! Tes ballons en forme d'animaux, navrants! N'importe qui peut faire une girafe.

Ils partent, laissant le clown étendu sur le sol. Plan de l'extérieur. Ils sortent du lycée en courant et s'arrêtent.

ALEX : Ah, je me sens mieux! Je me sens libéré!

Des personnes passent en courant à côté d'eux.

GILES : Tu es bien le seul à te sentir mieux. Les choses empirent. Dans quelques heures le monde réel sombrera dans le cauchemar.
WILLOW : Mais qu'est ce qu'on peut faire?
GILES : La seule solution c'est d'essayer de réveiller Billy.
ALEX : On n'peut pas partir sans Buffy.
GILES : Je suis d'accord, mais qui sait où elle peut être?

Willow voit une sorte d'ouverture dimensionnelle de l'autre côté de la rue qui mène au cimetière.

WILLOW : Excusez moi, depuis quand y a t il un cimetière de l'autre côté de la rue?
ALEX : Et en plus un cimetière où il fait nuit?

Ils traversent l'ouverture et pénètrent dans le cimetière.

ALEX : A qui est ce cauchemar?

Giles regarde la pierre tombale sur laquelle est écrit: Buffy Summers 1981 - 1997.

GILES : C'est le mien.

Ils se rassemblent tous les trois autour de la tombe. Giles s'agenouille à côté.

GILES : J'ai échoué. Je devais te protéger. J'aurais du être plus... vigilant. Et prendre plus de temps pour t'entraîner. Mais tu étais si douée. Les forces du mal sont si grandes. Pardon...

Il pose sa main sur la terre fraîche. Alors qu'il se relève, une main sort de la terre et attrape la sienne. Willow hurle. Giles se dégage tandis que Buffy sort de la tombe. Elle s'essuie pour retirer la terre qui est sur elle.

GILES : Buffy?

Elle le regarde. Elle est devenue un vampire.

BUFFY : Génial. Je suis vivante!
WILLOW : Buffy, ton visage!

Buffy met ses mains sur son visage et comprend ce qui s'est passé.

BUFFY : Oh mon dieu!

Elle garde ses mains devant son visage pour se cacher. Alex s'approche d'elle.

ALEX : Buffy...
BUFFY : (se retourne) Ne me regarde pas!
GILES : Tu ne m'as jamais dit que tu rêvais d'être un vampire.
BUFFY : Ca n'a rien d'un rêve.
GILES : Non. Tu as raison. Mais il reste une chance de faire disparaître cette folie. Toutes ces choses viennent de Billy. Je crois, je crois que si nous pouvions le réveiller, les cauchemars cesseraient, le monde réel reprendrait sa place. Mais nous devons agir maintenant. Tu dois te contrôler le temps nécessaire pour nous aider. Tu peux le faire?

Elle lève les yeux sur Giles.

BUFFY : Oui. Je vais, enfin je vais essayer.
GILES : Merci.

Ils se retournent vers Alex et Willow.

BUFFY : On ferait bien d'y aller. Je commence à avoir faim. (part)
ALEX : (suit) Heu dis, c'est heu... c'est une blague hein?
WILLOW : Etes vous sûr que si on le réveille, tout deviendra normal?
GILES : Oh, heu, à moitié.
WILLOW : Et comment on va faire pour le réveiller? Et si on n'y arrive pas?
GILES : Willow, aurais tu l'obligeance de la fermer.

Plan de l'hôpital. Le chaos y règne. Willow, Giles, Alex et Buffy courent dans le couloir pour se rendre de la chambre de Billy. Le docteur se tient devant la porte, il regarde le garçon.

GILES : Docteur! Est ce que le petit Billy est encore là?
DOCTEUR : Mes mains!

Ses mains sont complètement abîmées. Il part. Le groupe rentre dans la chambre.

ALEX : Et maintenant?
GILES : Heu... (se penche au dessus de Billy allongé dans le lit) Billy! Billy?
BILLY : Ca marchera pas.

Son corps astral se tient près du rideau. Giles le regarde.

GILES : Mais, heu... Billy, tu dois te réveiller.
BILLY : Je peux pas. Il faut que je me cache.
GILES : Pourquoi? De quoi as tu peur?
BUFFY : Il a peur de lui!

Buffy est devant la porte et elle voit l'ogre arriver. Giles s'avance vers la fenêtre pour regarder.

ALEX : Qu'est ce qu'on fait?
BUFFY : A moi de jouer.

Elle retire son blouson. Willow entend un bourdonnement venir de l'extérieur. Elle jette un coup d'oeil dehors et voit d'immenses abeilles voler au dessus de la ville.

WILLOW : Mon dieu, vite! Ca devient urgent.

Plan du couloir de l'hôpital. L'ogre avance lentement vers Buffy.

BUFFY : Alors tu es venu? Décidément je passe une très mauvaise journée.
Ogre: Dix-neuf porte bonheur.
BUFFY : Tu es effrayant! Mais je vais te faire de la peine. Il y a des êtres beaucoup plus effrayant que toi. (s'avance de deux pas) Moi par exemple.

L'ogre s'arrête et la regarde. Elle grogne et passe à l'attaque. Elle lui saute dessus, le plaque au sol et lui envoie deux coups de poing au visage. Elle lance son troisième coup mais il le bloque et place sur pied sur son ventre. Il la pousse puissamment la faisant tomber sur le dos. Buffy se relève et exécute un coup de pied dans son ventre. Toutefois, il l'attrape et la pousse contre la vitre qui donne vue sur la chambre de Billy, puis il la jette contre le mur opposé. Il essaie de la frapper avec son bras mais elle l'évite. Le bras de l'ogre s'écrase contre le mur. Buffy se déplace rapidement, se met derrière l'ogre et lui met un coup de pied dans le dos. Il encaisse le coup et la frappe avec son bras. La force du coup projette Buffy violemment dans la chambre. Buffy tombe sur le lit de Billy. Elle se relève pour confronter l'ogre alors qu'il avance vers elle. Il lance un autre coup mais elle attrape son bras et l'écrase sur son genou, lui brisant l'os en deux. Il hurle de douleur alors qu'elle pousse le monstre contre le mur. La tête de l'ogre frappe le mur et il glisse sur le sol, inconscient. Tout le monde le regarde.

BILLY : Tu l'as tué?
BUFFY : Aller, viens Billy.
BILLY : Ah... non.
BUFFY : C'est à toi de faire le reste.

Billy avance lentement vers l'ogre et Buffy qui se tient à côté.

WILLOW : Qu'est ce qu'ils font?

Giles lui fait signe de se taire.
ALEX : J'ai saisi.

Buffy prend la main de Billy. Il la regarde.

BUFFY : T'as plus à te cacher.

Billy regarde l'ogre. Buffy lui lâche la main, et il se penche pour toucher le cou du monstre. Il lui enlève son visage comme s'il s'agissait d'un masque et une puissant lumière apparaît. L'instant qui suit, tout est redevenu normal. L'ogre est parti, Buffy est à nouveau humaine, Alex et Willow sont vêtus normalement et l'hôpital a repris son fonctionnement. Buffy sourit et se touche le visage. Willow laisse échapper un soupire de soulagement. Billy se réveille.

ALEX : Hey, il se réveille.

Ils s'approchent tous de lui.

BILLY : J'ai fait un rêve drôlement bizarre. Tu étais dedans, et toi... Vous êtes qui, je peux savoir?

Ils lui sourient.

GILES : Je vais chercher un médecin.

L'entraîneur de Billy entre dans la chambre alors que Giles et Alex sont sur le point d'aller chercher un docteur.

ENTRAINEUR : Oh! Ah. Billy a de la compagnie. (retire sa casquette) Heu je, je suis l'entraîneur de l'équipe de baseball. Je passe le voir tous les jours, j'ai grand espoir qu'il se réveille, qu'il se réveille bientôt. Il est mon porte bonheur.

Giles et Buffy échangent un regard.

ENTRAINEUR : Alors heu, alors comment va t il?

Buffy fait un pas de côté pour lui montrer que Billy est réveillé.

BUFFY : Il est réveillé.
ENTRAINEUR : Quoi?
BUFFY : L'équipe a perdu et vous l'avez accusé d'en être responsable, alors vous l'avez attrapé et battu.
ENTRAINEUR : (joue les innocents) Quoi? Mais qu'est ce que vous racontez?
BILLY : (s'assoit) Il a dit c'était de ma faute si on avait perdu.

L'entraîneur réalise qu'il est découvert et il essaie de s'enfuir. Alex l'attrape par le blouson et l'arrête.

BILLY : C'était pas ma faute. Il y avait huit autres joueurs dans l'équipe. Vous l'savez! (se couche)
BUFFY : (à Billy) Ca c'est envoyé! (sourit)

Billy lui sourit.
Plan de l'extérieur du lycée. Willow, Buffy et Alex marchent devant l'entrée.

BUFFY : J'arrive pas à croire qu'un entraîneur puisse faire une chose pareille.
ALEX : Parce que tu n'as jamais fait partie d'une équipe de baseball. Moi je pensais que ses parents l'avaient battu.
WILLOW : Je suis contente qu'il soit derrière des barreaux, j'espère qu'il y restera longtemps.
BUFFY : Je dois dire que tu as été héroïque quand tu l'as empêché de se sauver.
ALEX : Bah, j'ai fait ce que n'importe qui aurait fait. Mais j'aime bien qu'on me dise que je suis héroïque.

Hank se gare devant le lycée, il klaxonne, sort de la voiture et fait signe à Buffy.

HANK : Buffy!
BUFFY : Je vous souhaite un weekend d'enfer.

Buffy rejoint son père. Hank monte les marches et prend sa fille dans ses bras.

HANK : Salut ma chérie. Oh c'est si bon de te voir! (lâche Buffy) Tu as passé une bonne journée?
BUFFY : Ouais. Comme d'habitude.
WILLOW : (à Alex) Je peux te poser une question?
ALEX : Ouais!
WILLOW : Quand Buffy était un vampire, est ce que, est ce qu'elle te plaisait toujours autant?
ALEX : Willow, comment j'aurais... enfin t'es malade. Elle était... grotesque.
WILLOW : T'es toujours aussi accro?
ALEX : Ouais, d'accord, c'est moi qui suis malade.
WILLOW : Je le savais.

In every generation there is a Chosen One. She alone will stand against
the vampires, the demons and the forces of darkness. She is the Slayer.

The Master's lair. The camera pans through the chamber and over to the
entrance, where Buffy is quietly making her way in, stake in hand. She
stops and takes a look around. Slowly she makes her way down to the
floor below. She raises the stake to be ready. The camera moves behind a
pillar where the Master is hiding. Buffy continues into the lair. She
spins around and raises the stake when she senses the Master behind her.
He hisses loudly. Buffy freezes with fear and drops the stake. She
slowly retreats as the Master advances on her. When she can't retreat
any further she watches as the Master reaches out with his hand and
clasps it around her neck. She looks up at him as he closes in for the
bite.

Buffy: NO! NO!

Cut to her room. She's having a nightmare. Her mother is sitting on the
edge of her bed trying to shake her awake.

Buffy: No...

Joyce: Yes.

Buffy wakes suddenly with her eyes open wide.

Joyce: It's time to get up for school.

Buffy: Mom?

Joyce: Are you alright?

Buffy: No. Uh, yeah! Yeah! I'm, I'm fine! Oh... (sits up) School!
Great. (gets out of bed)

Joyce: You wanna go to school? (stands up)

Buffy: Sure! Why not?

Joyce: Okay. (opens the blinds) Good day to buy that lottery ticket. I
spoke with your father.

Buffy: He's coming, right?

Joyce: You're on for this weekend.

Buffy: Good.

Cut to Sunnydale High.

Willow: So, do you see your dad a lot?

Buffy: Not a whole lot.

Cut to the halls. Willow and Buffy walk as they talk.

Buffy: He's still in L.A. He, like, comes down for weekends sometimes.

Willow: When did they get divorced?

Buffy: Well, it wasn't finalized till last year, but they were
separated before that.

Willow: Musta been harsh.

They reach Buffy's locker.

Buffy: Yeah, that's the word you're looking for. (works the
combination) I-I mean, they were really good about it around me, anyway,
but still...

Willow: My parents don't even bicker. Sometimes they glare. Do you know
why your folks split up?

Buffy: (opens her locker) I didn't ask. They just stopped getting
along. I'm sure I was a really big help, though, with all the slaying
and everything. I was in so much trouble. I was a big mess.

Willow: Well, I'm sure that didn't have anything to do with him
leaving.

Buffy: No. (closes her locker)

Willow: And he still comes down on weekends.

Buffy: Sometimes.

Cut to class. Cordelia is checking her makeup in her mirror. Wendell
comes over and stops to look at his paper in the light.

Cordelia: Hello? Doofus! (Wendell looks at her) You're in my light.

Xander: Wendell, what is wrong with you? Don't you know that she is the
center of the universe, and the rest of us merely revolve around her?

Cordelia: Why don't you revolve yourselves out of my light?

The bell rings. Wendell and Xander go to their seats. Willow and Buffy
come in.

Xander: (to the girls) Uh, Wendell was in Cordelia's light.

Wendell: I'm so ashamed.

Willow: Why is she so Evita-like?

Buffy: I think it's the hair.

Willow: (smiles) It weighs heavy on the cerebral cortex.

Xander: Hey, guys, was there any homework?

Willow: We're doing active listening today.

Xander: Cool! What's active listening?

Willow: That would be the homework. (they sit)

Buffy: Chapter five? Active listening? (shows her book) Where you put
on your big ears and really focus on the other person?

Wendell: Ms. Tishler demonstrated it yesterday.

Willow: With you!

Buffy: She was wearing that tight sweater?

Xander: Oh, the midnight blue angora! See, I was listening.

Willow gives him a look.

Ms. Tishler: Alright, take your seats. In a moment we will choose
partners and practice what we read about in chapter five.

Xander cups his ears with his hands while smiling and shaking his head
around.

Ms. Tishler: Good, Xander, that's the spirit!

Willow and Buffy give each other amused looks.

Ms. Tishler: Before we do, let's review. Isaacson's research led him
to conclude that one of our most fundamental needs after food and
shelter is to be heard.

Buffy drops her pencil and bends down to pick it up.

Ms. Tishler: Wendell, would you read the first two paragraphs on page
seventy-eight...

As Buffy sits back up she sees Billy, a young boy, standing at the door
looking in at her.

Ms. Tishler: ...where Isaacson describes the rapid improvement active
listening brought to some special needs clients.

Wendell opens his book. He screams and drops it on his desk when there
are suddenly a bunch of tarantulas crawling out of it. Ms. Tishler and
the students closest to him scream and quickly get out of their chairs
and away from him. The tarantulas crawl all over Wendell.

Wendell: Please! Get 'em off of me! Help! Help! Get 'em off of me! Help
me! Oh, please help me! Please!

Billy: Sorry about that.

Wendell: Please help me!

Opening credits roll. Buffy's theme plays.

~~~~~~~~~~ Part 1 ~~~~~~~~~~

The Master's lair. Collin is sitting, listening to the Master.

Master: Fear is a wonderful thing. It is *the* most powerful force in
the human world. (crouches to face Collin) Not love, not hate... Fear!
When you were a mortal boy, what did you fear?

Collin: Monsters.

Master: Ooo. (gets up) We are *defined* by the things we fear. (goes to
the large cross) This symbol, these two planks of wood, it confounds me.
Suffuses me with mortal dread. But fear is in the mind. (puts his hand
on the cross and holds on while it burns) Like pain. It can be
controlled. (lets go) If I can face my fear, it cannot master me. (looks
up) Something is happening above. Something new, powerful, psychic
force. Do you feel it?

Collin: I feel change.

Master: Change. Yes. For the worse.

The camera pans up above the cross and through the ground to the school.
Joyce arrives to drop Buffy off.

Joyce: You're awfully quiet this morning.

Buffy: I didn't sleep well.

Joyce: I'll say. I came in to check on you twice. You were yelling in
your sleep. Do you know what you were dreaming?

Buffy: (shakes her head) Not really. Oh, no, my bag! I-I packed it for
the weekend and I forgot it!

Joyce: You and your dad can swing by the house and get your bag. It's
not an international crisis.

Buffy: Okay. Yeah, I just, uh, had meant to bring it. H-he's picking me
up here, right? A-at 3:30?

Joyce: Honey, a-are you worried your father isn't gonna show?

Buffy: No! N-not really. Should I be?

Joyce: Well, of course, not! I-I-I just, I-I know it's a hard
situation. You just have to remember that your father adores you. No
more than I do, by the way.

Buffy: (smiles) Goodbye.

Joyce: Have a great day.

Buffy: Thanks. (gets out)

Cut to the halls. Buffy comes around the corner and is met by Willow and
Xander.

Willow: Oh, Buffy, we've been looking for you.

Xander: We have?

Willow: Oh, about the spiders, did you talk to Giles about...

Xander: Oh, the spiders! Willow's been kind of, um, what's the word I'm
looking for? Insane about what happened yesterday.

Willow: I don't like spiders, okay? Their furry bodies, and their
sticky webs, and what do they need all those legs for anyway? I'll tell
you: for crawling across your face in the middle of the night. Ewww! How
do they not ruffle you?

Xander: I'm sorry! I'm unruffled by spiders. Now, if a bunch of Nazis
crawled all over my face...

Buffy: Mm, it was pretty intense.

Willow: Thank you.

Xander: Well, the Hellmouth, the center of mystical convergence,
supernatural monsters: been there.

Buffy: Little blase' there, aren't you?

Xander: I'm not worried. If there's something bad out there we'll find,
you'll slay, we'll party!

Buffy: Thanks for having confidence in me.

They enter the library. Cut inside.

Xander: You da man, Buff!

Willow: Okay, but we're still caring about the spiders here. Let's not
forget the spiders.

Buffy: Well, Giles said he was gonna look it up. Giles?

Willow: Maybe he's in the faculty room.

Giles comes out of the stacks and looks around bewildered.

Buffy: Hey, Giles! Wakey, wakey!

Giles: I was, uh, in the stacks. I got lost.

Xander: Did you find any theories on spiders coming out of books?

He reaches around Willow's shoulder with his arm while wiggling his
fingers.

Xander: Big, hairy, crawly...

Willow is startled. She twists around and hits Xander.

Xander: (to Willow) It's funny if you're me.

Giles: (mildly confused) I couldn't find anything, uh... particularly
illuminating. Um, I think perhaps you'd best have a chat with Wendell
himself.

Buffy: Okay. If he can still talk.

She gives Giles an odd look. They start out of the library. Giles looks
back into the stacks, still confused.

Cut outside. Wendell is sitting on a bench. The team approaches him.

Buffy: Hey, Wendell. How are you?

Wendell: (looks up) Huh?

Buffy: You okay?

Xander: Good talking to ya, man.

He pats Wendell on the back and starts to leave, but Buffy pulls him
back.

Wendell: Do you guys want something?

Buffy: We just thought you might wanna talk about what happened.

Willow: You know, yesterday? With the spiders?

Wendell: I don't know what to say about that.

Xander: There's nothing *to* say. You saw two hundred insects, you
Gonzoed, anybody would have.

Wendell: They're not insects. They're arachnids.

Xander: They're from the Middle East?

Wendell: Spiders are arachnids. They have eight legs. Insects only have
six. Why does everyone make that mistake?

Buffy: Don't know. Has anything like this ever happened before?

Wendell nods his head 'yes'.

Buffy: When?

Wendell: Lots of times.

Willow: Ew! You must hate spiders more than I do.

Wendell: (smiles and laughs) I don't hate spiders. I love 'em. They
hate me.

Cordelia walks by behind Wendell and turns to Buffy.

Cordelia: I hope you studied for the history test.

Buffy: What history test?

Cordelia: The one we're having in fourth period right now.

Buffy: There's a history test? Nobody told me there was a history test!
I haven't... I... Okay, I will catch up with you guys later. (runs off)

Willow: (sits) What do you mean, you love spiders?

Xander: It is platonic, right? (chuckles)

Wendell: I had the best collection in the tri-county area. Browns and
tarantulas and black widows... Then my folks shipped me off to
wilderness camp. All my brother had to do was maintain their habitats.
Instead he left their heat lamp on for a week. When I came home they
were all dead. That's when the nightmares started.

Willow: The nightmares?

Wendell: It's always the same. I'm sitting in the classroom, teacher
asks me to read something, I open up my book and then there they are.
They're comin' after me. God, can you blame them after what I did?

Xander: And that's how it happens? Every time?

Wendell: Yesterday in class I thought I'd just nodded off again. But
then everyone else started screaming, too.

Cut to the hall. Buffy is looking for her history class. Cordelia is
waiting by the door, holding it open.

Cordelia: You don't know where class is, do you?

Buffy: Uh...

Cordelia: Hardly a shocker. You've cut history just about every time
we've had it.

Buffy: Well, I was there the first day. I think.

Cordelia: It's in here.

Buffy: I haven't been to class, I haven't read any of the assignments,
how am I gonna pass this test?

Cordelia: Blind luck?

Cut into the classroom. Buffy is sitting and looking around at the other
students. The teacher walks by. She looks over at Cordelia, who
apparently isn't having any problems with the test. Cordelia turns the
page, looks back at Buffy and goes back to taking the test. The teacher
comes by again and stops to glance at Buffy's work. He continues,
apparently satisfied. Buffy flips through the short answer test. All the
pages are still blank. She glances up at the clock. 11:20. She looks at
the space for her name.

Buffy: Well, at least I know my name.

She starts to write, but her pencil breaks. She lets out an exasperated
breath. She grabs her sharpener and sharpens her pencil. She looks back
up at the clock, and it's now 12:10 already. She stares at it in
disbelief. She looks around at everyone. The teacher is watching her
intently and tapping his pencil. She looks back down at her test and the
bell rings. All around her the students get up and begin turning their
tests in as she just sits and watches. Billy appears at the door and
looks in. Buffy sees him there with a sad look on his face. He walks off
down the hall. The classroom is empty now, and Buffy is sitting at her
desk alone.

Cut to the hall. Billy is walking along and comes upon two girls talking
as they come down the stairs.

Laura: Well, they both got detention, which is completely unfair since
Sean started it. Anyway, it means we can't do the movie.

The other girl looks disappointed as they stop in front of the basement
door.

Laura: I'm gonna take a (makes a smoking gesture) break.

Her friend leaves. She looks around to see if anyone's watching, opens
the door and goes in.

Billy: (to himself) You shouldn't go in there. (shakes his head)

Cut inside the basement to a shot of the stairs. Laura comes in and
closes the door behind her. The basement area is dark. She comes down
the steps and looks around. Satisfied that no one's there she puts down
her books and gets out her pack of smokes. Cut to a shot of her from
behind a rack. She has her pack and pulls out a cigarette. The Ugly Man
behind the rack watches her as she lights up. He comes into the weak
light. His face is badly scarred.

Ugly Man: Lucky nineteen!

He attacks Laura. She screams. He begins to whale on her with his huge
deformed club arm as she screams and tries to roll out of the way of his
blows.

~~~~~~~~~~ Part 2 ~~~~~~~~~~

The hospital. Cut to a hall. Buffy and Giles look for Laura's room.

Buffy: I think they said room 3016.

Giles: Do you know the girl?

Buffy: To say hi to. Laura's nice enough. Nobody saw who attacked her?

Giles: Well, I was rather hoping that Laura did.

Cut inside Laura's room. She has cuts and bruises all over. Buffy and
Giles come in. She sees them and looks up at Buffy.

Buffy: Hey, Laura.

Laura: Hi.

Giles: I hope we're not intruding, um...

He holds out a small potted flower arrangement. Buffy takes it from him
and sets it next to the bed.

Laura: That's okay. I don't wanna be left alone.

Giles: You understand we're anxious to make sure this, this doesn't
happen again.

Buffy: (sits) Can you tell us what happened?

Laura: I was in the basement. I went down for a smoke. There was...
someone there.

Buffy: Someone you knew?

Laura: I've never... seen anything like it.

Buffy: (exchanges a look with Giles) It?

Giles: Can you describe it?

Laura is having trouble talking about it and can't answer.

Buffy: Hey, that's okay. Don't worry about it.

Giles: Yes, you, you, you just rest now.

Buffy: You know, but...

Nurse: (comes in) Hi, Laura.

Buffy: ...i-if you remember anything? You can tell us. Even if it may
seem weird.

Nurse: She needs her rest now.

Giles and Buffy start to go.

Laura: 'Lucky nineteen.'

Buffy and Giles stop and turn around.

Giles: I'm sorry?

Laura: It's what he said, right before... He said 'lucky nineteen'.
That's weird, right?

Giles: Yes. Yes, it is.

Buffy: Feel better. (smiles)

Giles: Take care.

They leave the room. Cut to the hall. Giles sees her doctor there.

Giles: Doctor, is she gonna be alright?

Doctor: You family?

Buffy: Friends.

Doctor: She'll recover. She's got a couple of shattered bones, a little
internal bleeding... she got off pretty easy.

Buffy: Easy?

Giles: Have you looked up the word lately?

Doctor: Well, the first one's still in a coma. (stops at another room)

Buffy: First what?

Doctor: First victim. (looks into the room) They found him a week ago.
Exact same M.O. as the girl, only he's in worse shape. If he doesn't
wake up soon... Somebody's gotta stop this guy.

Buffy: Somebody will.

Cut to the school.

Punk: Listen, I'm not afraid of him.

Cut to the hall.

Punk: Hey, if he wants to fight, then I'm takin' him down. I'm not
backin' off on this. This is about honor. I'll break his neck!

Cut to Willow and Xander coming down the hall to her locker.

Willow: I'm just saying, Wendell had a dream and then that exact thing
happened.

Xander: Which is a fair wiggins, I admit, but do you think that ties in
with Laura?

Willow: I dunno. Maybe she dreamed about getting beat up. We should ask
Buffy when she gets back from the hospital.

The punk's mother suddenly appears in the hall. Xander sees the
encounter and grins.

Mother: Oh, there's my little baby!

Punk: Mom, what are you doing here? Mom...

Mother: (laughs and kisses) How's my little pookie?

Punk: Mom, mom, please don't kiss me in front of the guys! It's
embarrassing, mom! Please!

Mother: (laughs) You cute little rascal, you!

Punk: Mom... Thanks, but mom, please, my friends are right here...

Willow closes her locker. They head to their next class.

Xander: It could be a coincidence. Y'know, Wendell finds a spider's
nest, and we all wig because he dreamt about spiders. So it may not be
connected.

They enter the classroom. The students see Xander come in and start to
laugh.

Xander: If there is a connection it doesn't sound like anything...
What?

Willow is confused, and looks behind her at Xander. His clothes are
gone, and he's standing there in his underwear.

Willow: Xander! What happened to your...?!

Xander: I-I-I dunno! I was, uh, dressed a minute ago! It's a dream.
It's gotta be a dream. (pinches himself) Ow! Wake up. (pinches himself
again) Ow! Gotta wake up.

He realizes he's not dreaming and runs from the room screaming. Willow
chases after him.

Cut to the library. Giles is going over a number of newspapers.

Giles: This can't be happening. This can't be...

Buffy comes into the library.

Buffy: What's the word?

Giles: Oh, uh, I've got back issues of the, uh, papers, um, to try to
do some research.

Buffy: Did you find anything?

Giles: I don't know.

Buffy: You don't know if you didn't find anything.

Giles: I'm having a problem.

Buffy: What is it?

Giles: I-I can't read!

Buffy: What do you mean? You can read, like, three languages.

Giles: Five, actually, on a normal day. Th-the words here don't make
any s-sense. I-it's gibberish! (steps away in frustration)

Buffy: (looks at the paper) That's him.

Giles: Who?

Buffy: The kid I've been seeing around school. (reads) 'Twelve-year-old
Billy Palmer was found beaten and unconscious after his kiddie league
game Saturday. Doctors describe his condition as critical.' When was
this published? (looks at the date) Last week. It says he's in a coma in
intensive care. This is the boy from the hospital!

Giles: The first victim? Uh... You, you've seen him around the school?

Buffy: Yeah, first when the spiders got Wendell, and, and then when I
didn't know a thing on the history test. I thought it was weird seeing
this kid around, but I forgot about it.

Giles: Uh, the boy's been in a coma for a week. How can this be
possible?

Buffy: What, am I knowledge girl now? Explanations are your terrain.

Giles: Uh, well, um, there's astral projection, uh, the theory that
while one sleeps one has another body, a-an astral body, which can
travel through time and space.

Buffy: Billy's in a coma. That's like sleep, right?

Giles: In a manner of speaking, a-a-although one doesn't always awake
from a coma.

Buffy: Could I be seeing Billy's asteroid body?

Giles: Astral body, and I-I don't know. As usual, one doesn't have an
inordinate amount of information to work with.

Buffy: Lucky nineteen.

Her father, Hank Summers, enters the library.

Hank: There you are! I've been looking everywhere. Why aren't you in
class?

Buffy: Dad, what are you doing here? Y-you're not supposed to pick me
up till after school. Is something wrong?

Hank: Well, I, I need to talk to you.

Buffy: Something *is* wrong. Is it mom?

Hank: No, no, it's not your mother, she's fine. (quieter) Could I speak
with you for a moment? Privately?

Buffy: Um, sure! Yeah. (looks at Giles) Uh, oh! I'm sorry. Dad, this is
Mr. Giles, the librarian. Uh, this is my dad, Hank Summers.

Giles: My pleasure. (shakes his hand)

Hank: Likewise.

Buffy: I'll be back.

She and her father leave the library. Giles tries reading the papers
again.

Cut outside. Buffy and her dad walk as they talk.

Hank: I came early because there's something I've needed to tell you.
About your mother and me. Why we split up.

Buffy: Well, you always told me it was because...

Hank: Uh, I know we always said it was because we'd just grown too far
apart.

Buffy: Yeah, isn't that true?

Hank: Well, c'mon, honey, let's, let's sit down. (they sit) (exhales)
You're old enough now to know the truth.

Buffy: Is there someone else?

Hank: No. No, it was nothing like that.

Buffy: Then what was it?

Hank: It was you.

Buffy: Me?

Hank: Having you. Raising you. Seeing you everyday. I mean, do you have
any idea what that's like?

Buffy: What?

Hank: Gosh, you don't even see what's right in front of your face, do
you? Well, big surprise there, all you ever think about is yourself. You
get in trouble. You embarrass us with all the crazy stunts you pull, and
do I have to go on?

Buffy: No. Please don't.

Hank: You're sullen and... rude and... you're not nearly as bright as I
thought you were going to be... Hey, Buffy, let's be honest. Could you
stand to live in the same house with a daughter like that?

Buffy: Why are you saying all these things? (a tear rolls down her
cheek)

Hank: Because they're true. I think that's the least we owe one
another.

She begins to sniff and cry.

Hank: You know, I don't think it's very mature, getting blubbery when
I'm just trying to be honest. Speaking of which, I don't really get
anything out of these weekends with you. So, what do you say we just
don't do them anymore?

She stares at him in shock. He pats her on the leg.

Hank: I sure thought you'd turn out differently.

He gets up and leaves. Buffy can't do anything but watch him go for a
moment, and then look down. He walks past the building, and Billy is
there looking at Buffy. She looks up again and sees him. Billy turns and
leaves. Buffy fights back the tears.

Cut to the library. Willow and Xander come in. Xander is pulling on his
gym shirt.

Xander: Red alert! Where's Buffy?

Giles: Uh, she, she just stepped out. Her, her father came by early.
He, he needed to talk to her. W... where are your other clothes?

Xander: Oh, don't I wish I had the answer to *that* question.

Willow: Xander kinda found himself in front of our class not wearing
much of anything.

Xander: Except my underwear.

Willow: (laughs) Yeah! It was really... (looks at Xander) ...bad. It
was a bad thing.

Xander: 'Bad thing'? I was naked. 'Bad thing' doesn't cover it.

Willow: Everyone staring? I would hate to have everyone paying
attention to me like that.

Xander: With nudity! It's a total nightmare.

Willow: (realizes) Well, yeah Xander! I-it's your nightmare!

Xander: Except the part with me waking up goin' 'it's all a dream'. It
happened.

Willow: Like it happened to Wendell. That thing with the spiders?
Wendell had a recurring dream about that.

Giles: I-I dreamt that I got lost in the stacks and I... I couldn't
read... Of course!

Xander: Uh, our dreams are coming true?

Giles: Dreams? That would be a musical comedy version of this.
Nightmares, our, our nightmares are coming true.

Willow: So, why is this happening?

Giles: Billy.

Xander: Well, that explanation was shorter than usual. (to Willow) It's
Billy! (to Giles) Who's Billy?

Giles: He's a boy in the local hospital. He was beaten. He's in a coma.
Somehow I think he's crossed over from the nightmare world he's trapped
in.

Xander: And he brought the nightmare world with him. Thanks a bunch,
Billy.

Willow: How could he do that?

Giles: Things like that are easy when you live on a Hellmouth.

Xander: Well, um, we have to stop it.

Giles: And soon. Or else everyone in Sunnydale is gonna be facing their
own worst nightmares.

Cut to the halls. Cordelia opens her locker and looks at her mirror. Her
hair has become totally frizzy, and she freaks out. She tries to force a
comb through it to no avail.

Cordelia: I don't understand! This can't be happening! I was just at
the salon!

She puts her hands on her head in terror.

Cordelia: Oh, my God!

She tries the hair on the other side of her head, but it's just as bad.

Cut outside. Buffy is walking along sadly with her arms crossed. She
notices Billy going down some stairs to the gym entrance. When the
students have all come out he goes in. Buffy follows him in and finds
him sitting on the stands.

Buffy: Billy?

He looks at her a moment. She comes closer.

Buffy: Are you Billy Palmer?

Billy: I'm Billy.

Buffy: Why are you here? (sits down next to him) Did something bad
happen to you after your game?

Billy: Something bad? (pulls his hands through his hair) I, I don't
remember.

Buffy: Do you remember playing baseball?

Billy: Uh huh. Yeah. I play second base.

Buffy: Are you 'lucky nineteen'?

Billy: (looks at her) That's what he calls me.

Buffy: Who?

Billy: The Ugly Man. He wants to kill me. A-and he hurt that girl.

Buffy: Why does he want to kill you, Billy?

Billy: He's...

Buffy: Billy, it's okay! What? Just tell me.

Billy: He's here!

The Ugly Man clubs Buffy with his deformed arm and knocks her down.

~~~~~~~~~~ Part 3 ~~~~~~~~~~

The gym. The Ugly Man hits Buffy in the face, knocking her off of the
stands and onto the floor. She quickly gets up as he tries another swing
and misses. She ducks a third swing, kicks him in the jaw with a high
side kick and follows up with a spinning out-to-in crescent kick to his
face. He isn't fazed. He swings again with his club arm and hits her
squarely in the back, knocking her into the stands. He swings again as
she gets up and knocks her legs out from under her, making her fall
backward and onto the floor again. She rolls out of the way as he swings
again, gets up and quickly follows Billy, who's already gone out the
door. She's limping.

Cut to the library. Giles, Willow and Xander walk out to find Buffy.

Giles: Buffy doesn't know this is happening. And given the sort of
thing that she tends to dream about, it's imperative that we find her.

They come through the doors into the hall.

Xander: Probably faster if we split up to look for her.

Giles: Good idea.

He and Xander go off in opposite directions.

Willow: Oh, uh, faster, but... not really safer.

Cut to outside the gym doors. Buffy slides a hockey stick through the
door handles to slow the Ugly Man down. He pounds on the door as she
leans against it. She looks around, sees Billy and goes over to him.

Buffy: Billy!

Billy: I'm sorry, I can't help it.

Buffy: Who is he?

Billy: He's the Ugly Man.

Buffy: He's too strong! I can't fight him! We have to find my friends.
They can help us.

Billy: We have to hide.

Buffy: No! He'll find us!

Billy: Yes, but we have to hide. That's how it happens. We hide, and
then he comes.

They go to find the others.

Cut to the hall. Willow comes down the stairs and sees a commotion down
the hall. Cordelia is being dragged by some nerds into the chess club.

Cordelia: No! What are you doing! Hey, no! You don't understand! I
don't wanna go! I'm not even on the chess team! I swear, I'm not!

They drag her into the room. Willow smiles at the sight. She hears her
name being called from the door to the basement.

Voice: Willow!

Cordelia: Nohoho!

Willow turns toward the voice, goes to the basement door, opens it and
looks inside.

Voice: Willow!

Cut into the basement looking up the stairs at Willow.

Willow: Buffy?

She starts down the stairs, leaving the door open.

Willow: Hello? Buffy?

She reaches the bottom of the steps and looks around.

Willow: I'm not afraid. You'd think I'd be afraid, but I'm not.

She continues into the room and looks around. A hand grabs her on the
shoulder and pulls her away as she screams.

Cut to the hall. Xander comes through a door and finds the hall has been
vandalized, with swastikas spray-painted everywhere. A light hanging
from the ceiling is flickering. He spies a chocolate bar on the floor.

Xander: Alright! (picks up the bar and tears it open) Someone else's
loss is my chocolatey goodness.

He takes a huge bite. He looks around some more and sees a Hershey bar.
He walks over to it, picks it up and tears it open.

Xander: This is my lucky day!

He takes a huge bite out of the Hershey bar and looks around again.

Cut outside. Buffy and Billy come out of a door.

Buffy: (confused) Wha... I was sure this led to the library.

Billy looks at a couple students playing on the other side of the fence.
Buffy goes over to him.

Buffy: They're just playing. What is it? What's bothering you?

Billy: Baseball. When you lose, it's bad.

Buffy: Did you lose your game last week?

Billy: (nods) It was my fault.

Buffy: Why was it your fault?

Billy: I missed a ball and I should have caught it.

Buffy: You missed one ball and the whole game was your fault? What, you
were the only one playing? There wasn't eight other people on your team?

Billy: He said it was my fault.

Buffy: Who said? Billy, did he hurt you after the game?

Billy: Can we go another way to find your friends?

Buffy: Sure. Okay. We can go around the cafeteria.

The Ugly Man comes in their direction and punches a student out.

Buffy: Bad idea! (looks around) Uh, this way! C'mon!

She pushes Billy ahead of her through some bushes. When they get through
to the other side they are in the cemetery, and it's night.

Buffy: What just happened?

Billy: Is this where your friends are?

Buffy: No, it's not.

Cut to the basement. The show director is pulling Willow through a door
to a dressing room. She is dressed in a green kimono for the part of
Cio-Cio-San, the title character of Puccini's opera Madame Butterfly.

Director: Man, I thought you weren't gonna show! Aldo is beside
himself.

He makes some adjustments to her kimono. Willow can hear the Emcee make
his announcement on the stage.

Emcee: Ladies and Gentlemen, we are proud to present two of the world's
greatest singers!

The audience begins to applaud. The director guides Willow onto the
auditorium stage behind the curtain.

Director: I hope you're warmed up. It's an ugly crowd out there
tonight. All the reviewers showed up.

Emcee: All the way from Firenze, Italy, the one and only Aldo
Gianfranco! And all the way from Sunnydale, California, the world's
finest soprano, Willow Rosenberg!

Willow sees Aldo on stage through the curtain, dressed in a tuxedo and
holding out his hand to greet her. She backs away into the director.

Willow: But I... I didn't learn the words!

The director gives her a shove onto the stage, and she stumbles through
the curtains and bumps into Aldo. He shoots her a look. She's terrified.
The applause dies down. The spotlight is on Aldo, and he begins to sing
the famous love duet from Act I.

Aldo: Bimba dagli occhi pieni di malia, ora sei tutta mia.

Translation: Child, from whose eyes the witchery is shining, now you
are all my own.

The spotlight moves to Willow when it's her turn. She is stiff with fear
and remains silent as she looks between Aldo and the crowd. Realizing
she's not going to sing, Aldo begins again, and the spotlight shifts
back to him.

Aldo: Sei tutta vestita di giglio. Mi piace la treccia tua bruna fra i
candidi veli.

Translation: You're dressed all in white like a lily. Your ebony
tresses are shining on ivory shoulders.

When he finishes his bar he gives her an annoyed look and stomps his
foot. She's still frightened.

Willow: (meekly) My turn?

Aldo: (annoyed) Mm-hmm!

She turns to the crowd and lets out a high-pitched squeak. Numerous
murmurs come from the audience. Aldo is disgusted and turns away.

Cut to the halls. There are sheets of plastic hanging from the ceiling.
Xander pushes though a pair and stops. His hands are full of various
chocolate bars.

Xander: I love these bars!

He spots another one on the floor.

Xander: A Chocolate Hurricane! These are the best! I haven't had one of
these since my...

He hears incessant giggling coming toward him.

Xander: ...sixth... (looks around) ...birthday.

He sees a shadow come up behind another sheet of plastic, and a clown
suddenly bursts through. Xander screams in terror as the clown holds up
a knife. Xander falls as he tries to get away and somersaults backward
into the next hall. He starts to crawl away fast.

Cut to the cemetery. Buffy walks and looks around.

Buffy: I don't see the Ugly Man. I also don't know where the sun and
the rest of the world went.

Billy: Look at this.

She looks down where Billy is looking and sees a freshly dug grave with
an open pine coffin inside.

Billy: I guess we're gonna bury someone. I wonder who died.

Master: Nobody died.

Buffy and Billy look up at him in surprise.

Master: What's the fun of burying someone if they're already dead?

She stares at him in disbelief.

Buffy: You!

Master: So! This is the Slayer! You're prettier than the last one.

Buffy: This isn't real. Y-you can't be free!

Master: You still don't understand, do you? I am free because you fear
it. Because you fear it, the world is crumbling. Your nightmares are
made flesh. You have little Billy to thank for that.

She looks behind her, but Billy is gone. She turns back to the Master.

Buffy: This is a dream.

Master: A dream is a wish your heart makes. (grabs Buffy by the neck.)
This is real life. (pulls her around so her back is to the open grave)
Come on, Slayer! What are you afraid of?

He growls and bares his teeth, but doesn't bite. He throws her into the
coffin at the bottom of the grave, and the lid slams shut.

Buffy: No! Help me!

Master: How 'bout being buried alive?

The Master laughs maniacally as he starts to shovel dirt into the grave.

Buffy: Somebody help me! Please! No! No! Please! No! No! No! Somebody
help me! Please! No!

The first shovelful of dirt hits the coffin, and some falls in through
the cracks of the poorly constructed coffin.

Buffy: Please! No! Help me! No!

The next shovelful of dirt covers the crack between the boards.

Buffy: Help!

~~~~~~~~~~ Part 4 ~~~~~~~~~~

The halls. Willow comes through a door while being pelted with tomatoes.
Xander runs up to her.

Xander: Did you find Buffy?

Willow: I had to sing! Very bad to sing!

Xander: Willow, c'mon. Let's find the others.

Willow: What happened to you?

Xander: Remember my sixth birthday party?

Willow: (laughs) Oh, yeah! When the clown chased you and you got so
scared that you had... (stops smiling) Oh!

The clown slices through a sheet of plastic. Willow screams and they
start to run, right into Giles.

Giles: No sign of Buffy?

They grab hold of him and pull him with them. He sees the clown and
starts to run, too. When they reach the end of the hall Xander stops,
tired of the whole thing. He goes up to the clown, and as the clown
raises his knife to attack, Xander punches him dead in the face and
knocks him out.

Xander: You are a lousy clown! Your balloon animals are pathetic!
Everyone can make a giraffe!

They leave the clown lying there. Cut outside. They come running out of
the building and stop.

Xander: I feel good! I feel liberated!

People are running past them.

Giles: You seem to be the only one. Things are getting worse. In a few
hours reality will fold completely into the realm of nightmares.

Willow: Well, what do we do?

Giles: The only thing I can think is to try and wake Billy.

Xander: Uh, no, we can't leave without Buffy.

Giles: Agreed, but who knows where she might have gone?

Willow sees a dimensional rift to the graveyard across the street.

Willow: Excuse me, when did they put a cemetery in across the street?

Xander: And when did they make it night over there?

They walk through the rift into the cemetery.

Xander: Whose nightmare is this?

Giles looks at a gravestone that reads: Buffy Summers 1981 - 1997.

Giles: It's mine.

They all gather around the grave. Giles kneels next to it.

Giles: I've failed... in my duty to protect you. I should have been
more c... cautious. Taken more time to train you. But you were so
gifted. And the evil was so great. I'm sorry...

He lays his hand on the fresh soil. As he starts to get up a hand
reaches up through the dirt and grabs his. Willow screams. Giles tears
himself away as Buffy comes up through the dirt out of the grave. She
brushes herself off.

Giles: Buffy?

She looks up. She has turned into a vampire.

Buffy: I thought I was dead!

Willow: Buffy, your face!

Buffy feels her face and realizes what's happened.

Buffy: Oh, God!

She keeps her hands up to hide her face. Xander takes a couple of steps
toward her.

Xander: Buffy...

Buffy: (turns away) Don't look at me!

Giles: You never told me you dreamt of becoming a vampire.

Buffy: This isn't a dream.

Giles: No. No, it's not. But there's a chance that we can make it go
away. This all comes from Billy. Now, if, if we can only wake him up, I
believe that the nightmares will stop and reality will shift back into
place, but we must do it now! I need you to hold together long enough to
help us. Can you do that?

She looks up at Giles.

Buffy: (nods) Yeah. I think I can.

Giles: Thank you.

They face the others.

Buffy: Well, we better hurry... 'cause I'm getting hungry. (starts
away)

Xander: (following) That is a... joke, right?

Willow: Are you sure everything will go back once he's awake?

Giles: Oh, uh, positive.

Willow: Well, how do we wake Billy up? What if we can't?

Giles: Willow, do shut up.

Cut to the hospital. Pandemonium reigns. They come running down the hall
to Billy's room. The doctor is there looking into Billy's room.

Giles: Doctor! Is the boy Billy still here?

Doctor: My hands!

The doctor's hands are severely crippled. He goes away. They run into
Billy's room.

Xander: What now?

Giles: Um... (bends down to Billy) Billy! Billy?

Billy: That won't work.

His astral body is standing by the curtains. Giles looks up at him.

Giles: Billy! Uh, Billy, you have to wake up.

Billy: No. I told her. I have to hide.

Giles: Why? From what?

Buffy: From him!

She's still in the hall and sees the Ugly Man coming toward her. Giles
goes over to the window to look.

Xander: Aw, man, what do we do?

Buffy: I think I know.

She takes off her jacket. Willow hears buzzing outside and peeks through
the blinds to see giant black wasps flying over the town.

Willow: Whatever it is, it better be soon!

Cut to the hall. The Ugly Man is making his way toward Buffy.

Buffy: Glad you showed up! You see, I'm having a really bad day.

Ugly Man: Lucky nineteen!

Buffy: Scary! I'll tell you something, though. There are a lot scarier
things than you. (takes two steps forward) And I'm one of them.

The Ugly Man stops in his tracks and looks at her. She roars and runs to
attack. She jumps on him, knocks him down and punches him twice in the
face. She tries for a third punch, but he blocks her and gets his foot
under her stomach. He pushes hard, and Buffy falls backwards. She gets
up quickly and roundhouse kicks him in the gut, making him double over,
but he pushes her into the window of Billy's room and then throws her
into the opposite wall. He tries to punch her with his club arm, but she
ducks, and his arm slams into a wall. She comes up behind him and side
kicks him in the back. He slams into her, knocking her through the door
into Billy's room and against his bed. She gets up to face him as he
comes in after her. He swings again with his club arm, but she grabs it
and roughly brings it down, breaking it over her knee. He wails in pain,
and she body checks him into the wall, where he hits his head and slumps
to the floor unconscious. Everyone just stares at him.

Billy: I-is he dead?

Buffy: Come here, Billy.

Billy: I, I don't...

Buffy: You have to do the rest.

Billy slowly comes around the bed and over to the Ugly Man.

Willow: What are they doing?

Giles gestures for her to be quiet.

Xander: I get it.

Buffy takes Billy's hand. He looks up at her.

Buffy: No more hiding.

Billy looks down at the Ugly Man. Buffy lets go of his hand, and he
reaches for the Ugly Man's neck. He peels back his face and a bright
light streams out. In the next instant everything is back to normal. The
Ugly Man is gone, Buffy is herself again, Xander and Willow are in their
regular clothes and the hospital is functioning. Buffy smiles and feels
her face. Willow breathes a sigh of relief. Billy wakes up.

Xander: Hey, he's waking up!

They all gather around.

Billy: I had the strangest dream. And you were in it, and you... Who
are you people?

They all smile.

Giles: Let's get a doctor.

Billy's coach comes in as Giles and Xander are about to go get a doctor.

Coach: Oh! Huh. Billy's got company. (takes off his cap) I-I-I'm his
kiddie league coach. I come by here every day, just hoping against hope
that he's gonna wake up soon. He's, uh, my lucky nineteen.

Giles and Buffy exchange a look.

Coach: So, um, how is he?

Buffy steps aside to show him that Billy's awake.

Buffy: He's awake.

Coach: What?

Buffy: You blamed him for losing the game. So you caught up with him
afterwards, didn't you?

Coach: (acting innocent) What are you talking about?

Billy: (sits up) You said that it was my fault that we lost.

The coach realizes he's been found out and tries to get away. Xander
grabs him by the jacket and stops him.

Billy: It wasn't my fault. There's eight other players on the team. You
know that. (lies down)

Buffy: (to Billy) Nice going! (smiles)

Billy smiles back.

Cut to the school. Willow, Buffy and Xander are walking.

Buffy: I just can't believe a kiddie league coach would do something
like that.

Xander: Well, you obviously haven't played kiddie league. I'm surprised
it wasn't one of the parents.

Willow: I'm just glad he's behind bars where he belongs.

Buffy: But that was kinda heroic, Xander, grabbing him and all.

Xander: Well, I just did what anyone else would've. I mean, if you
wanna label it heroic...

Hank drives up, honks and gets out of the car and waves.

Hank: Hi!

Buffy: Have a killer weekend, guys!

Xander bows his head to her. Buffy goes to her dad. Hank comes up the
steps and hugs his daughter.

Hank: Hi, sweetheart! Oh, it's so good to see you! (releases the hug)
How was your day?

Buffy: Fine. You know, usual.

Willow: (to Xander) Personal question?

Xander: Yeah, shoot!

Willow: When Buffy was a vampire, you weren't still, like, attracted to
her, were you?

Xander: Willow, how can you... I mean, that's really bent! She was...
grotesque!

Willow: Still dug her, huh?

Xander: I'm sick, I need help.

Willow: Don't I know it.


Script rédigé par Kusum

Kikavu ?

Au total, 122 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Siobhan62 
19.10.2017 vers 22h

Fenrrir 
18.10.2017 vers 09h

btvsfan 
04.10.2017 vers 19h

Benmart 
18.09.2017 vers 00h

Phoebus 
07.09.2017 vers 01h

Brendar 
16.08.2017 vers 15h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...


Tirage au sort le 28/10 | Participation gratuite

Vente Flash HypnoCard McGee, mardi 24 octobre entre 18h et 22h !
Mardi 24/10 entre 18h et 22h | Teaser YouTube

Participez à l'animation Renov'Hypno 2017 !
Du 23/10 au 05/11 | Teaser Youtube

Activité récente
Actualités
GOOD+ Foundation Halloween Bash

GOOD+ Foundation Halloween Bash
Sarah Michelle Gellar s'est rendue à la 2ème édition de l'événement 'GOOD+ Foundation Halloween...

theSkimms cocktails Event

theSkimms cocktails Event
Sarah Michelle Gellar s'est rendue lundi dernier, 16 octobre, au cocktail de l'entreprise theSkimm,...

New York Comic Con 2017 | Seth Green

New York Comic Con 2017 | Seth Green
Seth Green a assisté à la 2ème journée de la convention Comic Con de New York, où il a participé à 2...

David Boreanaz en couverture de Watch! Magazine

David Boreanaz en couverture de Watch! Magazine
Alors que sa nouvelle série 'SEAL Team' sera lancée sur CBS demain soir, le magazine Watch! (qui...

Amber Benson écrit un téléfilm pour Lifetime

Amber Benson écrit un téléfilm pour Lifetime
Amber Benson a plusieurs cordes à son arc, puisque outre son métier d'actrice, l'interprête de Tara...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Quelle autre série créée par Joss Whedon préférez-vous ?

Total : 37 votes
Tous les sondages

Partenaires premium
HypnoChat

Supersympa (19:32)

Ah ben quand j'ai raison, j'aime bien qu'on reconnaisse que j'ai raison. N'ai-je pas raison ?

Supersympa (19:35)

Bon, puisqu'on te tient, qu'est-ce que tu as l'habitude de regarder ?^^

LaFriteFan (19:50)

Bien sûr que tu as raison . Je ne regarde pas trop de séries en ce moment, je commence habituellement des séries pendant les vacances scolaires

LaFriteFan (19:53)

Mais j'ai commencé la série classique de Doctor Who il y a quelques mois, et j'ai encore quelques audiosodes Doctor Who et Torchwood à écouter

Supersympa (19:55)

Ok. Moi, j'ai repris Beauty and the Beast depuis le début et là, je regarde un de mes souvenirs d'enfance : Charmed.

LaFriteFan (20:05)

Et lorsque j'aurais du temps, je me mettrai à Sense8 (malgré que ces dernier temps certains fans m'ont déçu), Stranger Things et AHS

LaFriteFan (20:05)

(désolé pour le retard, le message de voulait pas s'envoyer )

leptitange (21:18)

Bonsoir

Supersympa (21:19)

Bonsoir leptittange. Ca va ?

leptitange (21:20)

Ça va et toi ?

Supersympa (21:23)

Très bien, merci. Quoi de neuf ?

leptitange (21:24)

Pas grand chose de nouveau, la routine avec les cours

leptitange (21:26)

Et toi ?

Supersympa (21:27)

Les cours, les cours... Il me semble avoir déjà ce mot quelque part...^^

leptitange (21:28)

Tu travailles toi ?

Supersympa (21:29)

Je me suis lancé dans la Renov'Hypno. Je m'occupe de l'orthographe.

Supersympa (21:29)

Et non, je travaille pas encore.

leptitange (21:30)

Ah je vois

leptitange (21:31)

Bon courage avec la renov'hypno ?

Supersympa (21:32)

Merci. Y a du boulot...^^

leptitange (21:34)

Je vais aller voir ce qu'est la renov'hypno en detail

Supersympa (22:53)

Bonsoir Lock et Hypnotic.

Locksley (00:11)

Avec un tout petit décalage, bonsoir Supersympa et... bonne nuit !

Hypnotic (00:12)

Bonne nuit

Merlinelo (01:43)

Bonne nuit? HA! Le sommeil c'est pour les français ;-)

Supersympa (01:44)

Pour certains d'entre nous oui^^ Bonsoir.

Supersympa (01:45)

Actuellement ici il est 1h45 du matin^^

Merlinelo (01:49)

Heureusement qu'il y a l'heure fr sur le site, sinon je ne comprendrais rien (''ou est passé tout le monde?'')

Supersympa (01:51)

Québécois(e) ?

Merlinelo (02:21)

yep... *horrifiée qu'il n'y ait pas de drapeau du Québec dans les émoji du chat*

James723 (22:40)

Hello, les jeux reviennent sur les quartiers Brothers & Sisters, Joey, Edgemont et Malcolm. Venez y participer, je vous attend

Sevnol (16:36)

Bonjour à tous ! Des nouveaux sondages sont disponibles sur les quartiers Devious Maids et CSI NY. Merci d'avance pour vos votes

CastleBeck (17:06)

Halloween est à l'honneur pour le nouveau sondage du quartier Castle. N'hésitez pas y voter. Bon aprem

Locksley (17:42)

Avec notre nouveau jeu HypnoChance, vous pouvez gagner un coffret DVD S1 ou un roman Poldark !

Locksley (17:44)

Votre cadeau se trouve peut-être derrière un petit clic... Participez au jeu ! Infos en haut du menu Bonne chance !

cinto (18:34)

Quel acteur ou actrice pourrait intégrer Queer As folk ? Merci de voter au sondage Queer As Folk...ça fera plaisir!

chrismaz66 (13:05)

A voté ? un petit clin aux sondages House, Torchwood et Kaamelott ça mange pas de pain et ça fait aussi plaisir. Belle journée à tous ?

chrismaz66 (10:10)

Désolée pour les points d'interrogation qui n'ont rien à faire là, j'écrivais depuis mon phone et les smileys ne passent pas ;-)

chrismaz66 (10:11)

Petit clic aux sondages House et Torchwood pliz, pas besoin de connaître, un petit coucou, merci

kazmaone (13:50)

Terminator a besoin de vos votes à son sondage spécial design ! Pas besoin de connaître la série ! ^^ Merci d'avance aux votants !

choup37 (12:27)

Photo du mois, survivor et jeux sur DW, Merlin, Kaamelott ou Musketeers ^^

choup37 (12:28)

Les quizz spécial Moffat sont toujours en cours sur Doctor Who, venez découvrir l'animation spécialement organisée à l'occasion de son départ

McGnome (14:39)

Bonjour à tous, Nouveau sondage sur le quartier Sherlock !

Rejoins-nous sur HypnoChat