VOTE | 370 fans |

#104 : Le Chouchou du Prof

 

Résumé : Retrouvé décapité, le prof de biologie de Buffy est remplacé par la sculpturale Natalie French, objet de fantasmes de tous les garçons dont Alex qu'elle invite à ce qu'il pense être une soirée romantique. En lisant des bouquins, Buffy découvre que les circonstances de la mort du Dr Gregory ressemblent aux pratiques des mantes religieuses qui ont pour habitude de littéralement consommer leur mâle...

Popularité


3 - 1 vote

Titre VO
Teacher's Pet

Titre VF
Le Chouchou du Prof

Première diffusion
25.03.1997

Première diffusion en France
08.05.1998

1.04 - Promo
1.04 - Promo

  

Plus de détails

Guest-Stars

→ David Boreanaz dans le rôle d'Angel
→ Ken Lerner dans le rôle du Principal Flutie
 Musetta Vander dans le rôle de La fausse Natalie French
→ Jackson Price dans le rôle de Blayne Mall
→ William Monaghan dans le rôle du Dr Gregory
→ Jean Speegle Howard dans le rôle de La vraie Natalie French

Notes sur l'Episode

• La vraie Natalie French est interprêtée par Jean Speegle Howard, la mère du réalisateur et acteur américain Ron Howard. Son mari, Rance Howard, fera, lui, une apparition dans l'épisode 3.04 'Carpe Noctem' de la série Angel.

• Cet épisode est centré sur le personnage d'Alex. C'est le premier d'une longue série d'épisodes qui se concentre sur un personnage autre que Buffy.

• On apprend dans cet épisode que le deuxième prénom d'Alex est LaVelle.

Dr Gregory, que l'on a déjà vu dans l'épisode 1.03 'The Witch', est le premier membre du corps enseignant à succomber à l'attaque d'une force surnaturelle.

Les Références Culturelles

• Lorsque Buffy évoque la capacité de Ms. French (La fausse) de faire pivoter sa tête à 180°, elle lance la phrase suivante : 'We're talking full-on Exorcist twist.'. C'est une référence au film 'The Exorcist' ('L'Exorciste' en VF), le classique de l'horreur sorti en 1973.

The Exorcist. 1973
De William Friedkin. Avec Ellen Burtsyn, Max von Sydow, Linda Blair, Lee J. Cobb, Kitty Winn, Jack McGowran, ...

Synopsis : Une réception organisée par Chris est troublée par l'arrivée de Regan, qui profère des menaces de mort à l'encontre du réalisateur Burke Dennings. Les crises se font de plus en plus fréquentes. En proie à des spasmes violents, l'adolescente devient méconnaissable. Chris fait appel à un exorciste.

• Dans la bibliothèque, Willow lance 'Inquiring minds want to know' qui fait référence au slogan utilisé par le tabloïd américain 'The National Enquirer'.

• Lorsqu'Alex se retrouve chez Ms. French, il se met a réciter nerveusement la recette du Shawarma (Chawarma en VF), un plat traditionnel d'Europe de l'Est. Il s'agit d'une sorte de kebab.

Alex se plaint des créatures qui vivent au niveau de la Bouche de l'Enfer. Il compare Sunnydale au 'Monster Island' en référence au lieu fictif de la franchise japonaise 'Godzilla', dont la première apparition remonte au film 'All Monsters Attack' (1969).

All Monsters Attack ou Godzilla's Revenge. 1969
De Ishirō Honda. Avec Tomonori YazakiKenji SaharaHidemi ItoEisei AmamotoSachio SakaiKazuo Suzuki, ...

Synopsis : Dans ses rêves, Ichiro, un jeune Japonais solitaire, visite l'archipel d'Ogasawara, où il joue et explore l'île avec Minilla, qui est attaqué par le monstre Gabara. Un jour, Ichiro se promène dans une usine abandonnée et tombe sur deux braqueurs de banque qui le capturent. En utilisant les leçons que Minilla et Godzilla lui ont apprises, Ichiro échappe aux voleurs et aide la police à les capturer.

• A la fin de l'épisode, on peut voir un des oeufs de la mante religieuse sur le point d'éclore. Cette fin 'ouverte' peut être interprêtée comme étant une référence au cinéma fantastique, où la séquence de fin montre souvent la créature / le monstre survivre, sous quelques formes que ce soit, laissant planer la menace dans une éventuelle suite. Dans le cas de Buffy, le sort des oeufs ne sera jamais évoqué par la suite.

Scènes Coupées

La scène n'a pas été gardée à cause de sa longueur.

Buffy: - "Dr. Gregory didn't chew me out or anything. He was really cool. But Flutie showed him my permanent record. Apparently, I fall somewhere between Charles Manson and a really bad person."
Willow: - "And you can't tell Dr. Gregory what really happened at your old school?"
Buffy: - "I was fighting vampires? I'm thinking he might not believe me."
Willow: - "Yeah, he probably gets that excuse all the time."
Cordelia: (just arriving) - "Here lies a problem. What used to be my table occupied by pitiful losers. Of course, we'll have to burn it."
Buffy: - "Sad, you have so many memories here. You and Lawrence, you and Mark, you and John. You spent the better part of your 'J' through 'M' here."

L'épisode commence avec un rève d'Alex qui se découvre guitariste et super héros sauvant Buffy d'un vampire mais se retrouve en fait à son reveil en cours. 

Willow aide Buffy à répondre au prof, ce que celui ci remarque et il explique à Buffy en fin de cours qu'elle serait bonne élève si elle travaillait plus. Une fois seul, il se fait attaquer par une pate d'insecte géante.


Alex entre au Bronze et se fait insulter par des gars qui comptent leurs conquètes. Pour se vanter, il fait mine de sortir avec Willow et Buffy mais Buffy s'en va voir Angel qu'elle a aperçu. Angel est bléssé au bras et avertit Buffy d'un danger : "main fourchue".


Buffy explique tout le lendemain à Giles. Alex entre et annonce la disparition de leur prof de bio, ce qui inquiète Buffy mais Alex a mieux à faire, il vient d'apercevoir une femme sublime.


Cette femme s'avère être la remplacente du prof de bio, Mlle French. Le cours porte sur les mantes religieuses. Lorsqu'elle demande de l'aide pour fabriquer des maquettes le soir même, tous les garçons de la classe s'empressent d'accepter.


Le midi même, à la cantine, le groupe discute de leur nouvelle prof. Alex aidera donc aux maquettes ainsi que Blayne, un autre élève. Cordy passe et bouscule Buffy car elle va chercher son repas spécial en cuisine. Mais quand elle ouvre le frigo, le corps du prof de bio en sort inerte et sans tête.


Réuni à la bibliothèque, le scooby-gang tente de trouver une raison à ce meurtre. Ils pensent que c'est "main fourchue" et Giles refuse que Buffy sorte patrouiller mais celle ci sort quand même le soir venu. Elle trouve le vampire nommé "main fourchue" et le suit mais il s'échappe en plein combat à cause de la police. 

Quand il voit Mlle French passer, il prend peur et fuit.

Le lendemain, Buffy explique les faits à Giles.


En retard pour les cours, Buffy court et tombe sur le proviseur qui lui conseille d'aller voir un psychologue. En repartant, elle remarque une fois de plus Cordy en pleine démonstration de stupidité.


Mlle french fait une interro à ses élèves. Elle passe dire à Alex qu'ils ont RDV le soir même pour la maquette. Buffy voit par la fenètre la tête de la prof faire un demi tour sans que son corps ne tourne.


Willow et Buffy, en sortant, parlent des évènements du moment, et nous apprenent que Blayne a aussi disparu. Les recherches de Giles sont infructueuses mais Buffy suppose que Mlle French soit un insecte et fait ses propres recherches.


Alex retrouve sa prof en fin de cours et celle ci lui dit de venir chez elle car elle n'a pas ses affaires là. Une fois Alex partit, elle s'enfile un suculant sandwich aux insectes.


Buffy découvre que les mantes religieuses sont capable de tourner leur tête sans bouger le corps comme l'a fait Mlle French. Cela évoque à Giles des souvenirs et nous apprenons que Blayne n'est pas rentré chez lui la veille au soir. Willow recherche alors le compte rendu d'autopsie de leur prof de bio sur son ordi.


Alex est mis au courant de la véritable identité de sa bien aimée par Buffy mais n'y croit pas et ne voit là qu'une simple crise de jalousie de Buffy.

Alex se rend chez sa prof qui prépare une soirée en amoureux plus qu'une soirée de travail. Elle le drague et le fait boire. Alex s'évanouit et se reveille dans une cage, découvrant la vraie nature de sa prof adorée.


Giles tente de contacter un ami qui a vécu ça et les filles trouvent l'autopsie de leur ex-prof.


Alex découvre Blayne dans une autre cage. Celui ci avoue que la mante religieuse va coucher avec eux et les décapiter.

Grace à son contact, Giles découvre qu'elle ne s'attaque qu'aux puceaux. Buffy dit que ça va puisqu'Alex ... mais Willow s'écrie qu'elle va le tuer ! Willow appelle chez Alex et sa mère dit qu'il est chez Mlle French. Giles explique quelles armes prendre et Buffy commande à Giles un enregistrement sonore d'un cri de chauve souris, ce qui va troubler la mante.

Alex réussit à se rendre dans la cage de Blayne mais la mante s'approche dangereusement.


Buffy apprend que Willow et Giles savent où habite Mlle French mais une fois chez elle, elle se retrouve face à une vieille femme : la vraie Mlle French.

La mante religieuse s'attaque à Alex en premier, elle l'oblige à s'enfuir de sa cage.


Pendant que Giles recherche la bonne adresse, Buffy se rend dans les égoux où elle soutire la bonne adresse à main fourchue avant de le tuer.

Alex est sur le point de s'accoupler de force avec la mante quand Buffy arrive, répend de l'insecticide partout et met en route son enregistrement de sonar. 

Buffy profite du désarois de la mante pour la tuer. Alex et Blayne sont sauvés.

Plus tard au Bronze, Angel vient féliciter Buffy pour avoir éliminé main fourchue.

Le lendemain, un nouveau prof très acharné est là. En fin de cours, Buffy prend les lunettes du prof assassiné et ferme un casier ou son cachés des oeufs de mante.

PROLOGUE :

Au Bronze, des jeunes femmes hurlent, alors que Buffy, en robe de soirée rouge, se fait attaquer par un vampire. La jeune fille recule et se retrouve dos à un pilier de la boîte, effrayée. Elle assène son ennemi de quelques coups de poings, mais il la jette sur le billard et s’approche pour la mordre. Derrière le monstre, Alex arrive.

ALEX : (Au vampire) Vous permettez ?

Le jeune homme se bat contre le vampire et le met K.O, sans pour autant le tuer.
Il aide alors son amie à se relever.

ALEX : Est-ce que ça va ?
BUFFY : Oh, oui, grâce à toi. Oh ! (Elle lui prend les mains) Tes doigts, regarde, tu es blessé. Est-ce que tu peux… ?
ALEX : Finir mon solo et t’embrasser comme jamais tu ne l’as été ?

Elle lui sourit, béate. Alors qu’il repart, le vampire se relève derrière la Tueuse et, averti par les cris, Alex arrache un pied à une chaise et l’envoie en pleine dans le cœur du monstre. Buffy se retourne, heureuse d’être sauvée une fois de plus. Le jeune homme monte sur la scène, prend une guitare et se met à jouer. La jeune fille s’approche de son héros, toujours subjuguée.

BUFFY : Tu baves.

Alex se réveille en sursaut. Il est en cours et Buffy est à la table d’à-côté.

BUFFY : (Elle lui montre le coin de la bouche) Alex, essuie-toi, là.

Derrière on entend leur professeur qui fait son cours grâce à des diapos, ça ressemble à de la bio.

PROF : Leurs ancêtres régnaient sur la planète bien avant nous et leurs descendants survivront longtemps après notre disparition. La simple et omniprésente fourmi. (Il éteint les dispositifs et rallume la lumière) Bien, si vous avez eu l’idée de vous penchez sur vos livres, vous devez savoir de quelles manières ces insectes Il se tourne vers Buffy) Mlle Summers ?
BUFFY : De quelles façons ils communiquent ? (Il acquiesce de la tête) Avec les autres insectes ?
PROF : Vous devriez le savoir ; alors comment communiquent-ils ?

Derrière le prof, Willow fait des gestes pour aider son amie.

BUFFY : Euh… (Willow caresse le dos d’Alex) Par le toucher. (Willow fait mine de sentir le jeune homme) Et, euh… par la puanteur ?!

Le garçon assis à-côté d’elle rit et se moque d’Alex.

GARCON : Merci, mon Dieu. Une courageuse ose enfin dire la vérité !
PROF : Vous vouliez dire le toucher et l’odorat, je suppose, Mlle Summers. Mlle Rosenberg aurait-elle autre chose à nous suggérer ?

Willow se rassoit normalement, gênée. La sonnerie retentit et les élèves commencent à ranger leurs affaires.

PROF : Les chapitres 6 à 8 pour demain. (A Buffy) Je voudrais vous voir un moment.

Alors que tout le monde est sorti de la salle de classe, la Tueuse reste seule avec son prof de bio.

PROF : J’ai appris que vous aviez eu quelques problèmes dans votre ancien collège.
BUFFY : Comme tous les jeunes, rien d’original !
PROF : Ecole buissonnière, bagarres, gymnase incendié. Le principal Flutie m’a communiqué votre dossier.
BUFFY : Oui. Mais le feu, c’était un cas de force majeure. J’ai des circonstances atténuantes. Si je vous racontais, ah, c’est même assez drôle.
PROF : Je suis impatient de voir ce que vous allez faire nous ici ?
BUFFY : Miss Catastrophe, c’est moi.
PROF : Je soupçonne que ce sera grandiose.
BUFFY : Vous pensez que je suis capable du pire ?
PROF : Vous avez un cerveau brillant, une intelligence solide. Imaginez ce que vous seriez capable de faire, si vous vous décidiez…
BUFFY : (Elle l’interrompt) A… A me plonger dans les livres ?
PROF : A vous y plonger, oui. A cet égard, je présume que vous aviez une excellente excuse, cette fois-ci ?! Et paradoxalement, cela m’est égal. Je sais que vous pouvez exceller dans cette tâche, je vous demanderais donc un peu de rigueur. Est-ce clair ?
BUFFY : Je… Oui, désolée.
PROF : Il ne s’agit pas d’être désolée, mais efficace. Et, s’il vous plaît, évitez de vous en tenir à l’opinion que les autres auraient à votre sujet ; faisons-leur manger ce méchant dossier. Qu’en dîtes-vous ?
BUFFY : Je suis d’accord. Merci.
PROF : Chapitre 6 à 8 !

Elle sourit et part. le prof reste seul et regarde ses diapos dans le noir. La caméra s’approche lentement par derrière, comme si elle représentait quelqu’un.
On le voit de face, puis de profil. Soudain, un truc qui ressemble vaguement à un bras ou à une tentacule saisit le prof par le cou. On voit ses lunettes tombées par terre avec un verre brisé ; il est étendu à-côté, mais on ne voit pas la tête.

GENERIQUE

ACTE 1

Au Bronze, un groupe de rock joue sur scène ; Alex arrive et s’approche au rythme de la musique. Alors qu’il salut le chanteur d’un signe de la tête, celui-ci le regarde comme si le jeune homme était stupide. Finalement, Alex repart et s’assoit au bar, à côté de deux garçons du lycée ; il les écoute parler et s’incruste dans la conversation.

GARCON 1 : Sept, si on compte Chéryl. Et devine, sa sœur a envie de faire la huitième !
GARCON 2 : Ah ! La sœur de Chéryl, celle qui est au lycée ?
GARCON 1 : Elle est en vacances chez elle, à la recherche de l’homme idéal ! C’est vraiment pas mon genre. Il faut qu’une fille ait un truc exceptionnel pour être avec moi.
ALEX : Oui, une lobotomie.
GARCON 1 : Alex, épate-moi ; combien de touches t’as eu ?
ALEX : (Il semble un peu embarrassé) Euh… Euh…
GARCON 1 : (A son pote) Question difficile !
ALEX : Sur l’année ou juste aujourd’hui ? (Il voit Buffy et Willow, plus loin dans la salle) Oh ! Ouh, les jolies cailles !

Il part. les deux garçons regardent alors de qui parlait Alex. Celui-ci arrive à la hauteur de ses amies, par derrière et les prend par le cou.

ALEX : Coucou les filles !
BUFFY : Qu’est-ce qui te prend ?
ALEX : Jouez le jeu ; Blayne a eu l’audace de douter de ma virilité et je voudrais lui clouer le bec !

WILLOW : (Tout en se collant un peu plus à lui) On va le faire baver ! Il se retourne et fait signe aux deux types que tout va bien pour lui.
BUFFY : (Elle regarde fixement un coin de la salle) C’est pas vrai ! J’y crois pas !
ALEX : Oui, c’est ce que disent toutes mes conquêtes.

Elle part et rejoint alors Angel. Seuls, Alex et Willow s’interrogent sur le mystérieux jeune homme.

ALEX : (Visiblement un peu jaloux) Qui c’est ?
WILLOW : C’est sûrement Angel ; enfin, je crois.
ALEX : Le type étrange qui l’a avertie au sujet des vampires ?
WILLOW : Oui, c’est lui.
ALEX : (Vraiment très jaloux) Mais il est magnifique ! Je l’aurai souhaité un soupçon plus bouffi !
WILLOW : Il est très beau gosse… !
ALEX : Il est trop séduisant ce mec ! Pourquoi personne ne m’en a parlé ?

Buffy arrive enfin à la hauteur du bel Angel.

BUFFY : Oh ! Regardez-moi qui est là ?!
ANGEL : Salut.
BUFFY : Je devrais te dire que je suis contente de te voir, mais tu es d’accord avec moi, il est inutile de mentir !
ANGEL : Je ne serai pas long.
BUFFY : Oh, je sais. Tu vas me donner un message crypté m’avertissant d’un nouveau et excitant danger, et tu disparaîtras dans la nuit ?! Je me trompe ?
ANGEL : Tu es froide.
BUFFY : Non, réservée.
ANGEL : (Il enlève son blouson et le donne à la Tueuse) Je voulais dire, tu as froid ?

Alex et Willow assistent toujours à la scène, sans pour autant aller s’en mêler.

ALEX : (Fou de jalousie) Oh ! D’accord ! Donne-lui ta veste, vas-y ! St Martin est d’humeur généreuse, il donnerait peut-être son débardeur ?!

De leur côté, Buffy et Angel poursuivent leur conversation.

BUFFY : (Elle enfile le blouson en cuir…) Un peu grand pour moi. (… Et voit qu’Angel est blessé au bras) Qu’est-ce qui t’es arrivé ?
ANGEL : Je n’ai pas fait attention.
BUFFY : Un homme avec une main fourchue ?
ANGEL : Il arrive.
BUFFY : La main fourchue ?!
ANGEL : Ne le laisse pas te coincer. Et surtout, sois sans aucune pitié, sinon il t’arracheras la gorge !
BUFFY : Ok, sur ce coup-là, tu mérites au moins l’oscar. Je me vois déjà me faisant égorger ; tu as l’art et la manière de frapper mon imagination.
ANGEL : (Il semble vexé) Je dois y aller.
BUFFY : (Il vient tout juste de partir) Au revoir. Fais de beaux rêves, toi aussi.

Le lendemain matin, Buffy arrive au lycée avec son Observateur, ils reparlent de la conversation que la jeune fille a eu avec Angel.

GILES : C’est tout ce qu’il a dit, « la main fourchue » ?
BUFFY : C’est tout ce que j’ai pu en tirer, l’homme à la main fourchue.
GILES : Je trouve qu’il y a trop d’hommes dans ta vie. (Ca fait sourire la jeune fille) Je vais faire des recherches. Les journées se suivent et se ressemblent.
Ils arrivent et s’arrêtent près d’un banc en pierre, où Willow est assise.
BUFFY : Radieuses, ensoleillées, magnifiques. Comment échapperons-nous à ce tourment ?
GILES : Bonne question. (Il part et croise Alex) Bonjour.
ALEX : (A Giles) Bonjour. (Aux filles) Devinez ce que je viens d’apprendre au bureau ? Pas de Dr Gregory aujourd’hui ; donc, ceux d’entre nous qui font l’impasse sur les devoirs de science, ne sont pas si bêtes que ça !
BUFFY : Il est malade ? Qu’est-ce qu’il a ?
ALEX : Ils n’ont pas parlé de maladie, ils ont parlé de disparition.
BUFFY : C’est une blague ?!
ALEX : Attends, je réfléchis… Euh… J’étais distrait par un troupeau de délicieuses majorettes, alors je… Oui, oui, c’est ça, il a disparu. (Ses deux amies semblent un peu paniquées) Quelque chose ne va pas ?
BUFFY : S’il a des problèmes, c’est inquiétant, oui !
WILLOW : C’est le seul de tout le collège qui ne considère pas Buffy comme dangereuse !
ALEX : Je suis désolé, mais je suis sûr que…

Il s’arrête d’un seul coup de parler et regarde, subjugué, une jeune femme approchée. Elle arrive vers le groupe d’amis et demande un renseignement au jeune homme.

FEMME : Pourriez-vous m’aider ?
ALEX : (Il regarde alentour pour vérifier qu’elle parle bien à lui) Euh… oui.
FEMME : Je voudrais me rendre en classe de sciences, salle 109.
ALEX : Oh, euh… c’est… (Il regarde partout essayant de se souvenir de l’emplacement de la salle) Je vous rassure, je sais où c’est. (Il se tourne vers ses amies…) J’ai un trou, au secours les filles. (… Qui haussent les épaules, l’air de dire qu’il n’a qu’à se débrouiller)

Venant de derrière la jeune femme, l’étudiant de la veille au Bronze arrive et propose son aide.

GARCON : Salut. Blayne Mail. Je peux vous y conduire, ce n’est pas très loin de l’endroit où j’ai passé mes examens l’année dernière.
FEMME : Oh, merci Blayne.

Ils s’en vont, laissant Alex à ses pensées.

ALEX : C’est curieux comme parfois on aimerait que la Terre s’ouvre sous vos pieds et vous avale tout entier.

Discrètement, Buffy et Willow se moquent de leur ami. Plus tard, on les voit entrer en cours, les deux jeunes filles sont en pleine conversation.

BUFFY : Ouais, ça m’arrive tout le temps !

Elles rigolent. La Tueuse voit alors quelque chose par terre et le ramasse.

WILLOW : Qu’est-ce que c’est ?
BUFFY : Le Dr. Gregory a fait tomber ses lunettes. Pourquoi il ne les a pas ramassées ?

La sonnerie retentit, et la jeune fille pose les lunettes sur le bureau du professeur. Le nouveau prof est en fait la jeune femme qui a demandé son chemin à Alex, elle se présente et commence son cours.

PROF : Je m’appelle Nathalie French, je remplacerais quelques temps le Dr. Gregory.
BUFFY : Il sera absent longtemps ?
MLLE FRENCH : Je n’en sais rien, …euh… (Elle regarde sa fiche avec les photos des élèves) Buffy. Je n’ai aucun détail, on m’a demandé de venir c’est tout.
BLAYNE : (Subjugué par la remplaçante ; il chuchote) Il n’y a qu’à demander, je suis preneur.
MLLE FRENCH : Excusez-moi, Blayne ?
BLAYNE : Euh… Je… Je voulais savoir si vous alliez reprendre là où le Dr. Gregory s’était arrêté ?
MLLE FRENCH : Bien sûr. Je crois que vous étiez en train d’étudier la passionnante vie des insectes ?! (Elle prend une boîte en verre, où se trouve un insecte) La mante religieuse est une fascinante créature, condamnée à la solitude. Quelqu’un sait-il pourquoi ? Buffy ?
BUFFY : Et bien, parce que c’est une sale et horrible bestiole ?!
MLLE FRENCH : (Elle semble offusquée) Il n’y a rien de sale ou d’horrible chez cette singulière créature. La raison qui la force à vivre seule est qu’elle est cannibale. (Les étudiants poussent des cris de dégoût) Oh, ce n’est pas sa faute ; ainsi la nature l’a créée, très différente de l’espèce humaine. Elle est noble, solitaire et très prolifique ; on en trouve 800 espèces sur toute la Terre et l’on constate souvent que les femelles sont d’une taille et d’une agressivité plus grandes que celles des mâles.
BLAYNE : (A Buffy) Je suis pour l’agressivité des femmes !
MLLE FRENCH : (Elle tient un livre dans ses mains et en lit un passage) « La mante californienne pond ses œufs et se met en quête d’un mâle pour les féconder ; ce dernier ayant rempli son office, elle recouvre les œufs d’une espèce de sac, elle accroche ce sac à une feuille ou à une branche, hors de tout danger. Si son travaille est correctement exécuté, quelques mois suffiront pour voir la naissance de centaines d’autres mantes ». Vous savez, nous devrions fabriquer des maquettes de ces sacs, pour le forum des sciences ?! Quelqu’un voudrait-il m’aider le soir après les cours ? (Tous les garçons lèvent la main, excités) C’est noté.

Au self, Buffy et ses amis font la queue pour manger. Lorsqu’ils passent enfin, ils remarquent que la nourriture ne semble pas très fameuse.

BUFFY : Hot dog surprise. Accroche-toi mon cœur!
WILLOW : Oh ! Je suis peut-être vieux jeu, mais j’aimerais bien ne plus trouver de surprise dans mes hot dog !
ALEX : Je me demande ce qui l’attire chez moi ! Probablement ce mélange de sereine beauté et d’un troublant magnétisme. (Les filles le regardent, perplexes) Mlle French… Vous êtes sans doute trop jeune pour comprendre ce qu’une femme plus âgée trouve à un mec comme moi.
BUFFY : (Sur un ton moqueur) Oh, mais si je comprends !
ALEX : Bien.
BUFFY : Un tout jeune homme est trop bête pour se demander pourquoi une femme ne cherche pas quelqu’un de son âge et trop romantique pour savoir que la chirurgie fait des miracles !
ALEX : (Presque paniqué) Quelle chirurgie ? De quoi tu parles ?
WILLOW : (A Buffy) Et oui, il est si jeune.
BUFFY : Et tellement innocent.
ALEX : Eh ! Il y a ceux qui sont sur des coups, et ceux qui sont tous seuls qui sont jaloux de ceux qui font… ce qu’ils peuvent.

Sur ce, Blayne débarque avec un plateau très chargé.

BLAYNE : Je suis convoqué pour le petit tête-à-tête avec Mlle French, ce soir ; c’est quand toi ? Ah, bah oui, demain ! Je suis le premier et tu es le second ; c’est logique, c’est ce qu’on appelle la sélection naturelle !
ALEX : Oui, c’est logique. Il lui faut une répétition, avant la grande première.

Alors que la Tueuse va chercher ses couverts, elle croise Cordélia et la bouscule à peine.

CORDELIA : Fais attention ! (Aux cuisinières) Je viens chercher mon déjeuner ; mon nutritionniste le fait livrer chaque jour. Je ne serai pas longue, l’air d’ici est irrespirable.

Elle ouvre le frigo et se met à hurler. A l’intérieur, il y a un corps décapité.
Alex, Willow et Buffy se précipitent vers la jeune fille et voient, cousu sur la blouse blanche, le nom du Dr. Grégory.

CORDELIA : (Effrayée et sous le choc) Sa tête ! Sa tête ! Oh, mon Dieu !

Plus tard, à la bibliothèque, Giles sert un verre d’eau à sa protégée. Elle et ses amis sont toujours choqués par la découverte du corps de leur professeur.

GILES : (Il tend le verre à Buffy) Tiens, bois ça.
BUFFY : (Elle le prend et boit) Non merci.
ALEX : Je n’ai jamais vu une chose… une chose comme… Enfin, une chose aussi… inattendue !
WILLOW : Quelqu’un en voulait au Dr. Grégory ?!
GILES : Et bien, je lui connaissais aucun ennemi au collège ; c’était un homme sociable et gentil.
BUFFY : Très gentil.
WILLOW : Il faut trouver qui a fait ça et quand on aura trouver, il faut arrêter ce monstre !
BUFFY : C’est certain !
GILES : Que savons(nous ?
BUFFY : Pas grand chose. Il a été tué sur le campus et je pense le dernier jour où nous l’avons vu.
GILES : Qu’est-ce qui te faire dire ça ?
BUFFY : Il n’a pas changer de vêtements.
ALEX : Il y a une question délicate que personne n’a envie d’entendre, mais où est passée sa tête ?
WILLOW : Bonne question. C’est vrai que je n’ai pas envie de l’entendre.
BUFFY : Angel ! Il m’a avertie que quelqu’un allait venir !
GILES : Oui, oui c’est vrai. Et j’aurais souhaité avoir plus de précisions.
J’ai fait des recherches au sujet du Maître, notre… roi des vampires locaux ; il ait fait allusion à un vampire qui aurait déplu au Maître et se serait tranché la main en pénitence.
BUFFY : Il l’aurait remplacée par une fourche ?
GILES : Je n’en sais rien, c’est une possibilité.
ALEX : Pourquoi aurait-il tué un professeur ?
GILES : >Ce n’est pas certain que ce soit lui. Il y a eu un incident, il y a deux nuits de cela, concernant un SDF à Weatherly Park. Il a été entièrement déchiqueté, mais rien à voir avec le Dr. Grégory.
BUFFY : Main Fourchue ne s’attaque pas aux têtes ?!
GILES : En tout cas, il n’y a aucun précédent.
BUFFY : Et le Dr. Grégory n’a pas été vidé de son sang.
ALEX : Donc, il y a autre chose là-dehors, en plus de notre Capitaine Crochet ?! Oh, c’est génial ! On est à la foire aux monstres !
BUFFY : On vit sur une Bouche d’Enfer, un centre de convergence mystique. Genre bouche d’égout.
GILES : C’est vrai, il y des influences maléfiques qui gravitent autour de nous, c’est une certitude, mais… Mais nous n’avons rien de tangible autre que ce type, il reste notre seul suspect.
BUFFY : Où a été tué le SDF, à Weatherly Park ?
GILES : (Il semble inquiet pour sa Tueuse) Buffy, je sais que tu es perturbée, mais ce n’est pas le moment de partir en chasse, pas avant d’en savoir plus ; alors, s’il te plaît, promets-moi d’être raisonnable.
BUFFY : Je vous le promets.

Plus tard, alors qu’il fait nuit, Buffy arrive devant le grillage du par cet pénètre dans le lieu public. Elle patrouille rigoureusement, lorsqu’un SDF la surprend par derrière.

BUFFY : Oh !
SDF : Il faut pas rester ici la nuit, jeune fille. C’est dangereux.

Il repart, quand soudain la jeune Tueuse voit ce qui lui semble un corps de mort sur un banc. Elle s’approche et se rend compte qu’il dort, simplement. Elle continue de fouiller chaque recoin et est attirée par un buisson suspect ; alors qu’elle retire les premiers branchages, elle découvre une bouche d’égout. Sans prévenir, le vampire à la main fourchue l’attaque. Ils se battent et, malgré sa tentative, Buffy ne parvient pas à tuer son ennemi. Au milieu du combat, des policiers débarquent avec des lampes torches, sans pour autant voir le vampire et la Tueuse.

POLICIER 1 : Arrêtez, police ! (A ses collègues) Par ici. Je l’ai entendu, par là.
POLICIER 2 : Très bien allons-y.

Le vampire s’enfuit, la Tueuse à sa poursuite. Il parvient à sauter le grillage, au
moment où Buffy arrive à cet obstacle. Soudain, elle voit un spectacle surprenant : Mlle French rentre de ses courses et, la regardant droit dans les yeux, le vampire s’enfuit dans les égouts. La prof remplaçante repart tranquillement, n’ayant pas vue la jeune lycéenne. Le lendemain, à la bibliothèque, Buffy fait un résumé complet de sa patrouille de la veille à son Observateur.

ACTE 2

GILES : Alors tu es partie en chasse, hier soir ?
BUFFY : Oui.
GILES : Alors que tu avais juré de ne pas y aller.
BUFFY : Oui. Je suis vilaine, j’ai menti, pardon. Passons.
GILES : (Dans son petit bureau, il range des dossiers) Et tu as vu un homme avec une fourche ?
BUFFY : Une main de fer munie de griffes géantes !
GILES : Oh ! Dieu soit loué, tu n’es pas blessée.
BUFFY : J’ai vu autre chose de beaucoup plus intéressant qu’un quelconque vampire tueur aux mains d’acier.
GILES : Ah ?
BUFFY : Vous connaissez Mlle French, celle qui remplace le Dr. Grégory ?
GILES : (Il sourit, l’air ravi) Oui, oui. Elle est délicieuse. Mais… Mais sa beauté parfaite manque un peu d’originalité.
BUFFY : Je poursuivais un méchant griffu hier soir, quand Mlle Beauté Parfaite croisa son chemin. Le méchant griffu la regarda droit dans les yeux et courut s’abriter en hurlant.
GILES : (Perplexe) Hein ? Quoi ? Il s’est sauvé ?!
BUFFY : Il était pétrifié.
GILES : Par Mlle French ?
BUFFY : (Elle acquiesce) Donc, je suis un vilain monstre et je me rase avec mes doigts ; combien de choses pourraient me faire peur ?
GILES : Pas beaucoup, et en tout cas pas un professeur remplaçant.
BUFFY : Donc elle a un truc.
GILES : Je pense que ça serait une bonne idée de l’avoir à l’œil cette demoiselle.
BUFFY : Oui, et moi je ferais bien d’aller en classe.

Elle part et laisse son Observateur finir sa tasse de thé. Alors qu’elle court pour ne pas être en retard, elle croise le proviseur Flutie, qui l’empêche de passer.

BUFFY : Oh !
FLUTIE : Vous étiez là ? Vous avez vu le Dr. Grégory, n’est-ce pas ?
BUFFY : Euh… Vous voulez dire hier, à la cafétéria, quand on l’a retrouvé.
FLUTIE : Ne dîtes pas décédé, décapité ou décomposé ; évitez la lettre « D » de manière générale. Mais vous avez été témoin, donc par ici s’il vous plaît.
BUFFY : Oh, non ! Je vais être en retard en biologie.
FLUTIE : (Il l’entraîne dans un couloir perpendiculaire) Extrêmement en retard.

Vous devez voir un conseiller. Tous ceux qui ont vu le cadavre doivent voir un conseiller.

BUFFY : Mais ça va ! Je n’ai besoin…
FLUTIE : (Il l’interrompt et l’empêche de rebrousser chemin) Nous avons tous besoin d’aide. Sinon, on garde tout pour nous ; avant qu’on ait le temps de réaliser, nous risquons de graves traumatismes ! Je crois vraiment que si nous avons la volonté de nous unir, nous pourrons combattre les choses. Jusque là, si vous avez besoin d’aide, en tout bien tout honneur bien sûr, parce que dans cette école nous ne tolérons aucune familiarité, ce serait incorrect.
BUFFY : Mais je n’ai aucun…
FLUTIE : (Il la coupe de nouveau) Non ! Vous devez parler à un conseiller et commencer à guérir, vous devez guérir.
BUFFY : Mais Monsieur Flutie, je n’ai…
FLUTIE : Guérir !

Elle s’assoit finalement sur un banc dans le couloir, à-côté du bureau du conseiller, et regarde le proviseur partir, désemparée. Dans la salle d’entretien, elle entend Cordélia se confier.

CORDELIA : Je sais pas quoi vous dire. Vous comprenez, je menais une vie normale et… en une seconde, c’est l’horreur dans le frigo. Ça vous travaille un truc comme ça ! C’était… Je vais vous dire, j’ai pas pu avaler quoi que ce soit de la journée ; je suis sûre que j’ai perdu presque 500g, deux fois plus efficace que ce que charlatan m’a prescrit ! Oh ! Je voudrais pas qu’on tue un professeur tous les jours pour me permettre de maigrir, mais j’essaie de… de voir le côté positif des choses lorsque frappe une tragédie. Vous voyez, même si on m’offrait une Rolls d’occasion, je la trouvais confortable.

Dans le couloir, la jeune Tueuse semble désespérée par le discours que prône Cordélia. En cours de biologie, les élèves planchent sur une interrogation surprise, surveillés par Mlle French.

MLLE FRENCH : Gardez les yeux fixés sur votre copie. (Elle s’approche d’Alex et lui chuchote dans l’oreille) Je pense que vous vouliez écrire « poliénisation » pour le numéro 14 ? (Elle lui met la main sur l’épaule) Je voudrais vous voir après les cours.

Dans le couloir, Buffy court pour aller à son cours de bio. Lorsqu’elle regarde par le vitre de la porte, elle remarque l’assiduité des élèves.

BUFFY : Oh, génial ! Un contrôle surprise!

Comme si elle sentait une présence, Mlle French se redresse. Alors, sa tête pivote de 180° ! Effrayée, la Tueuse s’adosse au mur pour se cacher. Plus tard, elle entre dans la bibliothèque, en compagnie de Willow.

BUFFY : Non, je ne te dis pas qu’elle a fait une élongation du cou, je te dis que

sa tête a tourné à 180°, comme dans « L’Exorciste » !

WILLOW : Ouille !
BUFFY : Autre mystère : pourquoi Blayne, qui travaillait seul avec elle hier, n’est pas là aujourd’hui ?

A la table centrale, le bibliothécaire parcourt ses livres.

WILLOW : Je serais curieuse de le savoir.
BUFFY : (A son Observateur) Quoi de neuf ?
GILES : Rien. Je n’ai trouvé aucune créature qui puisse frapper de terreur le cœur d’un vampire.
BUFFY : Cherchez dans la rubrique « créature sachant tourner la tête à 180° ».
GILES : Allons, aucun humain ne peut le faire.
BUFFY : Non, non. Aucun humain. Je pense à certains insectes. Peu importe ce qu’elle est, elle me trouvera sur sa route.
GILES : Qu’est-ce que tu vas faire ?
BUFFY : Plonger dans les livres !

Derrière son ordinateur, Willow semble fière de l’enthousiasme de son amie, mais la jeune fille réapparaît rapidement…

BUFFY : Où sont les bouquins d’entomologie ?

Dans sa salle de classe, Mlle French prépare son repas de midi. Alex entre dans
la pièce.

ALEX : Salut !
MLLE FRENCH : Salut. Je me prépare un petit sandwich ; vous voulez quelque chose ?
ALEX : Non, quand je fabrique des œufs de mantes… j’ai pas faim ! (Il en voit d’ailleurs une maquette sur le bureau) Ouah ! Si c’était des vrais, ces bestioles deviendrait…
MLLE FRENCH : … Aussi grandes que vous !
ALEX : Ouais ! Alors, par où on commence ?
MLLE FRENCH : Oh, Alexandre ! Figurez-vous que j’ai fait une petite chose très stupide, j’espère que vous me pardonnerez.
ALEX : Bien sûr ! Aimable, c’est mon nom de baptême ; en fait, c’est Lavelle et j’apprécierais si vous gardiez le secret toute votre vie !
MLLE FRENCH : J’ai un conseil de classe dans une demi heure, j’ai laissé la peinture et le papier mâché à la maison ; je suppose que ça vous ennuie de venir à mon appartement ce soir et travailler là-bas ?!
ALEX : Vous voulez dire… chez vous ? D’un seul coup, il revoit le moment où il est sur scène à jouer de la guitare dans son rêve.
MLLE FRENCH : 19h30 ? Voici mon adresse. A ce soir…
ALEX : (Avec une voix un peu efféminée) Oui.

Dans le couloir, le jeune homme saute de joie ; alors qu’à l’intérieur la jeune femme continue de préparer ses sandwich… aux criquets ! A la bibliothèque, la Tueuse revient vers ses amis avec un livre dans les mains et, penchée sur la balustrade, lit un passage.

BUFFY : Ecoutez ça : « La mante religieuse peut effectuer une rotation de 180° avec sa tête, ce qui lui permet de repérer ses proies ». Ah ! Eh ! Vous avez entendu ? Ah !
WILLOW : Et bien, Miss French est un peu grande pour une mante.
GILES : Elle a d’une manière assez générale une forme assez féminine.
BUFFY : (Elle descend les escaliers) D’accord. Facteur 1 : seule la mante religieuse peut tourner la tête comme ça. Facteur 2 : un charmant vampire au chômage est terrifié en la voyant. Et facteur 3 : elle a une façon de s’habiller dernier cri du look prédateur.
WILLOW : Oui, avec des épaulettes !
BUFFY : Exact.
GILES : Alors, selon toi, ce serait une espèce mutante ou une distorsion de notre perception ? Ah, ça me rappelle… J’avais un ami à Oxford, Carlyle, il était diplômé en entomologie et mythologie.
BUFFY : Entomologie et mythologie ?!
GILES : Bestioles et contes de fées.
BUFFY : Je le savais, ça.
GILES : Si mes souvenirs sont bons, ce pauvre Carlyle avait été enfermé pour avoir soutenu qu’une bête…
WILLOW : (En même temps que son ordinateur fait entendre trois bips, elle reçoit le résultat de ses recherches) Buffy, urgence ! La mère de Blayne a appelé l’école, il n’est pas rentré chez lui, hier soir !
GILES : Le garçon qui travaillait avec Mlle French, hier ?
WILLOW : Oui. Si, elle est responsable… Alex devait travailler avec elle, ce soir. Il s’est toqué d’un insecte géant !
BUFFY : Bon, on ne panique pas, je vais le prévenir. Je voudrais que tu te connectes à l’Institut Médico-légal.
WILLOW : Qu’est-ce que je recherche ?
BUFFY : L’autopsie du Dr. Grégory. Je voudrais savoir que sont ces marques que j’ai vu sur le cadavre. Je pense que ce sont des traces de dents et… Elle effectue une espèce de brossage de la victime, après chaque repas. (A son Observateur) Vous disiez quelque chose à propos d’une bête ?
GILES : Oh, euh, oui, je dois d’abord vérifier. Il faut que je passe un coup de téléphone. Oh, euh, je… Je présume que cette intrusion au sein de l’ordinateur de l’Institut Médico-légal n’a rien de répréhensible ?
WILLOW : Rien du tout !
BUFFY : Bien sûr !
GILES : Mmh, oui. Je n’étais pas là, je n’ai rien vu et je n’ai pas pu vous arrêter.
BUFFY : Très bonne idée.

Dehors, la jeune Tueuse parvient à retrouver Alex et l’informe sur leurs recherches et les résultats.

BUFFY : Eh !
ALEX : Salut.
BUFFY : Alors, comment c’était avec Mlle French ?
ALEX : C’est assez contraignant d’être Superman aux yeux d’une somptueuse créature, mais je m’en sortirai.
BUFFY : Alex, elle n’est pas ce qu’elle semble être !
ALEX : Je sais, elle est encore mieux.
BUFFY : D’accord. Je vais devoir te dire des choses à son sujet, il va falloir que tu écoutes très attentivement.
ALEX : J’écoute.
BUFFY : Je crois qu’elle n’est pas humaine.
ALEX : (Il le prend au second degré, croyant que c’est une blague) Oui, je vois. Alors, si elle n’est pas humaine, elle serait… ?
BUFFY : Une espèce d’énorme mante. (Il rit) Je sais, c’est étrange, mais je te jure…
ALEX : Non, non, c’est pas étrange. T’inquiètes pas, je comprends. J’ai rencontré quelqu’un et tu es jalouse.
BUFFY : (Incrédule) Quoi ?!
ALEX : Ecoute, tu ne peux rien y faire, c’est une sorte de réaction chimique entre Mlle French et moi.
BUFFY : Je sais, j’au lu là-dessus. C’est à cause des phéromones, c’est un produit chimique qui attire les insectes pour la reproduction.
ALEX : (De plus en plus énervé) Ce n’est pas un insecte, c’est une femme ! Tu entends ?! Et ça peut te paraître incroyable et ridicule, mais c’est une vraie femme et elle me trouve attirant ! Je sais, elle n’est pas aussi mystérieuse que le mec qui te refile ses vestes en cuir ; et puisqu’on est sur le sujet, c’est quoi déjà ce nom de gonzesse : Angel, c’est ça ?!
BUFFY : Qu’est-ce que ça a avoir avec…
ALEX : (Il l’interrompt) Rien ! Son nom me plaît pas ! J’y vais, je vais être en retard.
BUFFY : Mais…

Il part, fou de rage, et laisse son amie seule dans la cour. Le soir même, chez elle, Mlle French sert deux verres ; elle porte une petite robe noire assez sexy. La sonnette retentit, c’est Alex.

MLLE FRENCH : Bonsoir. Je vous en prie, entrez. (Il regarde profondément dans son décolleté et elle prend un faux air de gène) Voulez-vous que je me change ? Ou est-ce trop provocant ?
ALEX : Non, non, non. C’est magnifique, ces robes… cette robe. Magnifique.
MLLE FRENCH : Merci, vous êtes gentil. Martini ? (Elle lui tend un des deux verres, mais il n’en boit pas un goutte) Oh, désolée ! Enfin, tu préfères autre chose ?
ALEX : Oh !
MLLE FRENCH : Oh ! Il faut que j’arrive à me détendre, j’avoue que tu me rends nerveuse! Ah… ! Toi, tu m’as l’air d’être aussi froid qu’un concombre !
ALEX : J’adore les concombres ! C’est génial en salade grecque avec du yaourt. Vous… Tu… Tu aimes les plats grecs ? A l’exception des sandwichs, bien sûr, c’est qu’un hachis de mauvaises viandes grasses à vomir !

Il rient et le jeune homme boit son verre cul sec.

ALEX : (Il fait des grimaces) Oh ! C’est chaud !
MLLE FRENCH : (Elle trinque avec lui) Santé. (Elle se rapproche de lui et commence à lui parler d’une voix très aguicheuse) Puis-je risquer une question personnelle ? Est-ce que tu as déjà été avec une femme avant ?
ALEX : Tu penses à… dans la même chambre ?
MLLE FRENCH : Tu sais à quoi je pense…
ALEX : Oh ! Ah ! Laisse-moi réfléchir. Oui, oui. Bien sûr. Souvent. Et parfois, c’était… une ou deux fois, mais… euh… ça a été… Oh ! Elle était… incroyable ! Et… Non.
MLLE FRENCH : Je le savais, ça se voit.
ALEX : Tant que ça ?
MLLE FRENCH : Oh, mais je suis ravie. Et plus encore, c’est ce que je désire.
ALEX : Les désirs sont… Tu vois…

On entend alors une voix étouffée crier.

VOIX : Aidez-moi ! Je suis en bas !
ALEX : … On devrait toujours se permettre de suivre ses désirs, tant qu’on n’est pas trop vieux ! Tu as entendu ?
MLLE FRENCH : Non…
ALEX : (Il semble un peu paniqué) J’ai entendu un cri.
MLLE FRENCH : (Elle se fait rassurante, mais toujours aguicheuse) Non, tu as rêvé. Oh ! Tes mains sont si chaudes…

Il revoit alors le passage de son rêve, quand la Tueuse lui prend les mains après qu’il lui ait sauvé la vie.

BUFFY : Oh ! Tu es blessé.

Il reprend ses esprits et s’étale sur le canapé de son professeur.

ALEX : (Il semble perdu dans ses pensées et parle d’une voix évasive) Buffy. J’aime Buffy. Ouah ! C’est fort le martini!

Une fois de plus, il entend la voix étouffée.

VOIX : Aidez-moi ! Je suis en bas !
ALEX : (Il se relève) Tu as entendu ?
MLLE FRENCH : Aimerais-tu me toucher avec tes mains si chaudes ?
ALEX : (Il regarde les mains de celle-ci, mais il semble hésitant sur les paroles) Tes mains sont si… si extraordinairement dentelées ! Ouah ! Il est fort le martini. Je crois que je devrais… Je crois…

Il s’évanouit et, transformée en mante, la jeune femme le traîne par terre. Un peu plus tard, on est dans la cave et le jeune homme se réveille, enfermé dans une cage. Il se relève et voit alors l’insecte géant faire des mouvements bizarres.

ACTE 3

ALEX : Mlle… French ?
MANTE RELIGIEUSE : (Sa voix est très rauque) S’il vous plaît, appelez-moi… Nathalie.

Il recule, effrayée. Pendant ce temps, à la bibliothèque, Buffy, Willow et Giles poursuivent leurs recherches. L’Observateur est au téléphone pour parler à son ami Carlyle, alors que Willow est toujours derrière son écran.

GILES : (Il semble énervé contre son interlocutrice, une surveillante de l’asile où se trouve son ami) Franchement, Madame, je n’ai pas la moindre idée de l’heure qu’il est et de plus je m’en fiche ! Alors ouvrez sa cellule, libérez-le de sa camisole et amenez-le au téléphone sur-le-champ ! C’est une question de vie ou de mort !
WILLOW : (A son amie) Je l’ai ! Le rapport du médecin légiste livré avec… Beurk… Des photos couleurs.
BUFFY : (Elle pose le doigt sur l’écran, comme pour montrer quelque chose de précis) Regarde ces marques ; elles sont tout à fait caractéristiques du seul insecte qui décapite ses proies !
WILLOW : Oh, je… Je déteste ça.
BUFFY : Elle les dévore en commençant par la tête. Elle fait ça aussi en s’accouplant. La femelle mord la tête du mâle, pendant que…
WILLOW : (Totalement paniquée) Non, non. Tu vois, Alex, j’adore sa tête ; c’est là qu’on trouve son regard, ses cheveux et son si merveilleux sourire !
BUFFY : Eh ! Eh ! Eh ! Will, je t’assure qu’Alex ne cours pas le moindre danger, je l’ai vu quitter l’école. Il est probablement chez lui, à l’heure qu’il est.

Dans la cave de Mlle French, Alex est toujours aussi effrayé. Il recule et lorsqu’il arrive contre une paroi de sa cage, quelqu’un donne un coup sur les barreaux.

ALEX : Ah ! Blayne ?!
BLAYNE : Au secours ! Au secours ! Au secours !
ALEX : Tu vas bien ?
BLAYNE : (Il semble totalement paniqué) Il faut que tu mes sortes d’ici ! Elle…
Elle te prend et elle…
ALEX : Quoi ? Qu’est-ce qu’elle fait ?
BLAYNE : Oh ! Oh, non ! Oh, non !
ALEX : Blayne ! Qu’est-ce qu’elle fait ?
BLAYNE : Elle… Elle… Elle descend vers la cage et elle t’attache et… Et elle se met à bouger et à se balancer ! Et puis… Et puis… Et puis elle pond ses œufs, et puis… Et puis…
ALEX : Quoi ? Et puis quoi ?
BLAYNE : Elle s’accouple avec toi. Oh… !
ALEX : Elle… ?!
BLAYNE : C’est pas le pire.
ALEX : Ah bon ?!
BLAYNE : Tu as vu ses dents ? Pendant qu’elle… Tu vois. En plein milieu de… Je l’ai vue faire ! Je veux pas mourir comme ça !
ALEX : Blayne ! Blayne ! Ca va. Calme-toi. On va sortir de là.
BLAYNE : Tu as un plan ? C’est quoi, hein ?
ALEX : Euh… Laisse-moi le perfectionner.
BLAYNE : Oh, non ! Oh, non ! Mon Dieu !

Au lycée, le bibliothécaire est toujours au téléphone avec son ami.

GILES : Oui, j’ai compris mon cher Carlyle. Oui, oui, je prendrai mes précautions. Absolument, il y a de fortes chances que ce soit la créature dont vous aviez parlé. Vous étiez dans le vrai. Oui, oui, oui, à propos de toutes ces choses. Ah non, non, non ; vous aviez tort quand à votre mère. Elle ne s’est pas réincarné en pékinois, mais… Oui, oui, oui. Essayez de vous reposer, mon vieux. Oui. Bien. Merci. Au revoir. (Il raccroche et rejoint Buffy et Willow dans la salle principale) Le Dr. Ferris Carlyle a passé de nombreuses années à traduire une langue pré-germanique très ancienne. Ce qu’il a découvert, il a préféré le garder secret jusqu’au jour où des adolescents ont été trouvés morts dans les Costwalls, alors il est parti en chasse.
BUFFY : Et c’était.. ?
GILES : Il l’a appelée la sirène mante. Ce type de créature klepthésiogo, ou ravisseur de vierges, apparaît dans un multitude de culture. Les sirènes grecques, les pucelles des mers celtiques qui arrachaient vivante la chair des os…
BUFFY : (Elle l’interrompt, d’un ton suppliant) Giles, on est encore jeunes !
GILES : Oh ! Oui, oui ! On suppose que la sirène mante adopte l’apparence d’une magnifique femme et ensuite entraîne d’innocents puceaux dans son lit.
BUFFY : (Elle a un petit rire moqueur) Puceaux ? Bon. Alex… Non. J’imagine qu’il est probablement…
WILLOW : (Elle se lève d’un bon et coupe la parole à son amie) Elle va le tuer !
BUFFY : Ok, ok. Donc cette chose veut se reproduire. Nous devons la trouver avant et l’en empêcher. Un tuyau sur comment la détruire ?
GILES : Carlyle préconise de hacher tout le corps avec une lame bien aiguisée.

Alors qu’ils poursuivent leur conversation, on voit Willow se saisir du téléphone pour appeler chez son ami, mais sans pouvoir entendre la conversation.

BUFFY : Le lacérer et le disséquer ?!
GILES : Peu importe la manière, ce qui compte c’est que ce soit rapide et soudain. Cette bête est dangereuse.
BUFFY : Votre ami Carlyle l’a rencontrée et est toujours vivant ?!
GILES : Oui, dans un asile d’aliénés, hurlant sa terreur jour et nuit.
BUFFY : C’est gentil, amiral, d’encouragez vos troupes.

Vers le comptoir, on entend Willow raccrocher le téléphone. Celle-ci revient, paniquée.

GILES : Désolé.
WILLOW : Alex n’est pas chez lui. Il a dit à sa maman qu’il allait chez son professeur travailler sur un devoir de sciences, mais il n’a pas dit où c’était.
BUFFY : (A la jeune fille) Regarde si tu trouves l’adresse dans le fichier des professeurs. (Elle se tourne vers son Observateur) Et vous, faites-moi un enregistrement d’un sonar de chauve-souris.
GILES : Bien, un sonar de chauve-souris. Et pourquoi ?
BUFFY : Les chauves-souris les mangent. Quand les mantes entendent leur sonar, tous leurs systèmes nerveux se déglinguent.
GILES : Et où je vais trouver ça ?
BUFFY : Dans la vidéothèque ! Il n’y a pas de bouquins, bon ; mais c’est froid et humide, vous vous sentirez chez vous ! Allez, go ! (A elle-même) Devinez qui doit trouver une lame aiguisée ?!

Chez Mlle French, les deux jeunes hommes sont toujours enfermés.

BLAYNE : (Alors qu’Alex essaie de dévisser un barreau…) Ne fais rien qui pourrait l’énerver. (… Ce qu’il réussit) Génial, je peux sortir de ma cage… et te rejoindre dans la tienne. Ça sert à quoi ?!
ALEX : A avoir une arme !
BLAYNE : (Fixant droit devant lui, dans le font de la cave) Je crois que tu vas en avoir besoin.

Alors que la mante approche, le jeune homme cache son arme improvisée dans son dos et se colle au mur. A la bibliothèque, Willow finit d’imprimer les informations sur leur ennemie et la Tueuse passe la porte avec son arme dans la main.

WILLOW : Ca y est, j’ai son adresse.
BUFFY : Génial. Giles ?
GILES : (Il sort de derrière les étagères de livres et s’approche de sa protégée)
Enregistrer des sonars de chauve-souris, c’est comme passer à la roulette chez le dentiste!
BUFFY : Allez, en route.
WILLOW : Selon de Mlle French, elle serait née en 1907. elle aurait donc 90 ans.
GILES : Ah, oui ? Elle fait pas son âge.

Dans la cave, les deux garçons de plus en plus terrifiés, d’autant plus qu’elle s’approche d’eux.

BLAYNE : Oh, non ! Oh ! (Il passe alors dans la cage d’Alex, par l’interstice laissé par le barreau manquant) C’est lui qui a bousillé la cage, c’est pas moi, c’est lui !
A l’extérieur, la voiture du bibliothécaire se gare devant une maison. La Tueuse, son amie et son Observateur sortent et s’approchent de la porte d’entrée.

GILES : Alors, que fait-on ? On ne va quand même pas défoncer la porte ?
BUFFY : (Sur un ton moqueur) Oui, c’est vrai, ça serait mal élevé.

La jeune fille se prépare pourtant à donner un violent coup de pied dans la porte, quand celle-ci s’ouvre, laissant apparaître une vieille dame.

FEMME : (A Buffy) Bonsoir très chère. Il me semblait bien avoir entendu… Vendez-vous quelque chose ? Parce que j’aurai aimé vous aider, mais j’ai un budget qui me force à l’économie.
BUFFY : Je voudrais voir Mlle French ?
FEMME : Je suis Mlle French !
BUFFY : Nathalie French ? Le professeur de biologie?
MLLE FRENCH : Oui, oui c’est moi. J’ai enseigné pendant 30 ans. Je suis à la retraite depuis 1972.
BUFFY : (Elle se tourne vers ses compagnons) J’arrive pas à le croire, elle a pris son identité pour rentrer dans l’école ; elle peut être n’importe où !
MLLE FRENCH : Non, très chère ! Je suis là, toujours.

Dans la cave, Blayne et Alex sont toujours autant apeurés.

ALEX : Qu’est-ce qu’elle fabrique ?
BLAYNE : Je… Je crois que c’est…
MANTE RELIGIEUSE : Am… Stram… Gram… (Elle s’arrête sur Alex)
ALEX : Qui ? Moi ?

ACTE 4

Elle ouvre la porte de la cage, pour permettre au jeune homme de sortir.

ALEX : C’est bon, j’arrive. On se calme.

A peine sorti, il se saisit de son arme et frappe le monstre avec. Il s’enfuit et alors qu’il commence à grimper les escaliers, elle le saisit par les pieds et le fait trébucher. Dehors, les trois compagnons ne savent plus quoi faire pour sauver leur ami.

WILLOW : Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?
GILES : Quelques prières et suppliques me viennent à l’esprit.
BUFFY : Je l’ai vue ! Elle marchait devant ce parc, avec ses courses. Bon sang, elle vit ici, j’en suis sûre !
WILLOW : Je vais aller frapper à toutes les portes.
BUFFY : Attends, non ! On n’a plus le temps, ce serait trop long.
WILLOW : On ne va pas rester sans rien faire ?!
BUFFY : J’ai une idée.

Elles partent, laissant Giles à ses pensées. Il les remarque rapidement.

GILES : Oh !

Sur le trottoir d’en face, la Tueuse soulève la plaque d’égout et, munie d’une corde, descend chercher le fameux vampire à la main fourchue.

BUFFY : (A son Observateur) Je ne serais pas longue.
GILES : (Toujours dans ses pensées) Pardon ?! Buffy ?

Parallèlement, Alex se retrouve attaché au mur de la cave, alors que la mante s’approche de lui. Derrière, Blayne est toujours enfermé.

BLAYNE : Ca y est, ça commence.
ALEX : Quoi ? Qu’est-ce qui commence ?
BLAYNE : Comment tu les aimes tes œufs, mon frère, durs ou brouillés ?
ALEX : Des œufs ! J’hallucine, elle va pondre.
Soudain, il a son premier cours de bio avec la prof remplaçante qui lui revient en mémoire, sous forme de flash.
MLLE FRENCH : La mante californienne pond ses œufs et se met en quête d’un mâle pour les féconder.

De retour à la réalité, le jeune homme est vraiment saisit de panique. Dehors, Willow et Giles attendent toujours le retour de la Tueuse.

WILLOW : (Elle crie en direction de l’entrée de la bouche d’égout) Reviens, Buffy !
Comme en réponse au cri de son amie, on voit la jeune fille débouler dans le parc. Elle se bat avec le vampire et lui lie les mains avec sa corde.

VAMPIRE : Toi ?!
BUFFY : (Satisfaite) Moi.

Elle le pousse et, de nouveau dans le quartier résidentiel, le force à dire où habite la mante.

BUFFY : Avance ! Avance ! Dis-moi où elle est. C’est laquelle sa maison ? Je sais que tu as peur d’elle, je t’ai vu. Allez, avance ! Avance ! (Il commence à vouloir s’arrêter à tout prix, effrayé) Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? Elle est là, dans cette maison ? Génial. Ah ! Plus efficace qu’un radar !

Grâce à sa main fourchue, le vampire réussit pourtant à couper ses liens et attaque la jeune fille, qui est avertie par ses amis.

GILES & WILLOW : (En chœur) Buffy !

Ils se battent, mais la Tueuse chute. Elle se saisit alors d’un piquet de clôture et achève son ennemi. Dans la cave, Alex est toujours prisonnier et la sirène mante est de plus en plus proche.

MANTE RELIGIEUSE : Embrasse-moi. Embrasse-moi.
ALEX : J’ai une dernière chose à dire. (Il se met à hurler) Au secours ! Au secours ! Pitié !

Comme en réponse à sa détresse, on voit fenêtre se brisée et Buffy apparaît, à la plus grande joie des deux prisonniers.

BLAYNE : Eh ! Eh ! Je suis là, dans la cage!
BUFFY : (A la mante) Laisse-le partir.

Willow passe alors à son tour par la fenêtre. Quant à Buffy, elle sort de son sac des bombes d’insecticides et en asperge le monstre. Giles, enfin, entre dans la pièce.

BLAYNE : Aidez-moi !
BUFFY : Sortez-les d’ici !
BLAYNE : Au secours !

La Tueuse sort alors son arme et le magnétophone avec le sonar enregistré.

BLAYNE : Aidez-moi ! Pitié !

Pourtant, le bibliothécaire détache en premier Alex. Par ailleurs, la Tueuse fait un joli discours à la mante.

BUFFY : Tu te souviens du Dr. Grégory ? Tu lui as arraché la tête. Il disait que quand on fait se devoirs on apprend pleins de trucs ! Par exemple, ce qui arrive aux mantes quand elles entendent ça…

Elle met alors la lecture de la cassette, mais on entend la voix de Giles.

GILES : Il est extrêmement important de les classer par ordre alphabétique…
La Tueuse l’arrête et demande des explications à son Observateur.
BUFFY : Giles ?!!
GILES : C’est sur l’autre face.

Malheureusement, la sirène mante attaque Buffy avant qu’elle n’ait pu changer de face, celle-ci envoyant valdinguer le magnétophone suite à coup. Heureusement, Giles le récupère et fait entendre le sonar de chauve-souris. La Tueuse se bat alors contre sa féroce ennemie et Alex vient lui porter une petite aide avec l’insecticide, mais la jeune fille le repousse pour l’éloigner du combat, donc du danger. Au son du sonar, la sirène mante devient hystérique et Buffy reprend son petit sermon.

BUFFY : … Petites chauves-souris en requiem, en sonar mineur ! Qu’il t’accompagne en enfer !

On la voit alors, par le biais des ombres projetées sur le mur, taillader la mante religieuse. Après le combat, elle essuie sa lame sur son pantalon et ils se rassemblent tous au pied des escaliers.

GILES : Je crois… Je crois qu’elle est morte.
WILLOW : Un vrai hachis !
ALEX : (A la Tueuse) Ca va ?
BUFFY : Ouais.
ALEX : Ca me servira de leçon, tu avais raison. Je suis un imbécile et que Dieu te bénisse ! Et merci à vous aussi.
BLAYNE : Oh, pas de quoi !
GILES : Ca a été un plaisir.
WILLOW : (A Alex) Je suis contente que t’aies rien. C’est si injuste qu’elle s’attaque aux jeunes gens vierges !
ALEX : Quoi ?
WILLOW : Et bien, c’est si rare des garçons qui ont l’intelligence d’attendre de faire le bon choix ! Alors que beaucoup d’autres à votre place…
BLAYNE : (Il l’interrompt, presque offusqué par ses paroles) Eh ! Arrange tes drapeaux, fillette. Moi, je ne suis pas…
GILES : (A son tour, il lui coupe la parole) Oh ! Oh, oui ! C’est le modus operanti de la sirène mante. Elle ne guette que les purs.
ALEX : C’est un intéressant sujet de réflexion pour conclure cette merveilleuse journée.
BLAYNE : Mon père est avocat ! Si l’un d’entre vous va raconter que je suis puceau, je le poursuivrais pour diffamation !
ALEX : Blayne, la ferme !
WILLOW : Faut pas avoir honte, je trouve même que c’est assez… (Alex se saisit alors de la lame de Buffy)… Craquant. Mais je te jure que jamais plus je n’en parlerait.

Il s’éloigne alors de ses amis et se dirige vers les œufs, qu’il découpe violemment. Plus tard, au Bronze, alors que des tas de jeune s’éclatent sur la piste de danse, Buffy est assise seule au bar. Sans faire de bruit, Angel s’approche, quand soudain elle le remarque.

ANGEL : (Il lui sourit) Il y a une rumeur qui court. Un vampire serait grâce à toi passé dans l’autre monde.
BUFFY : C’est vrai. Le tuyau était bon. Merci.
ANGEL : Je t’en prie.
BUFFY : Il est certain que ça faciliterait les choses si je savais où te contacter.
ANGEL : Je serais pas loin.
BUFFY : Ou si je savais ton nom. (Il lui sourit encore et fait mine de s’en aller en la contournant) Bon, je vais peut-être pouvoir te rendre ta veste ?
ANGEL : Elle est plus belle sur toi.

Il part. pourtant, il se retourne pour lui sourire avant de disparaître et de la laisser seule.

BUFFY : (A elle-même) Et voilà.

Le lendemain, en cours de biologie, la Tueuse et ses amis ont un nouveau professeur. Celui-ci est en train d’expliquer le fonctionnement de la notation des devoirs.

PROF : Vos devoir trimestriels devront contenir exactement six feuillets, ni plus ni moins. Votre moyenne annuelle dépendra pour un tiers de ces résultats, ni plus ni moins.

Au fond de la classe, Buffy est perdue dans ses pensées. A peine le prof à finit sa seconde phrase que la fin de l’heure retentit. Alors que tous les élèves sortent, la jeune fille s’approche du bureau du professeur et récupère tristement les lunettes du Dr. Grégory, qu’elle range dans la veste de celui-ci. Soudain, alors qu’elle ferme le placard, on voit des œufs de mante sous une étagère, dont l’un d’eux est en train d’éclore.

~~~~~~~~~~ Prologue ~~~~~~~~~~

In every generation there is a Chosen One. She alone will stand against
the vampires, the demons and the forces of darkness. She is the Slayer.

The Bronze. A girl is screaming. A vampire is advancing on Buffy as she
backs into a pole. She throws a solid right to his face followed by a
left. The vampire isn't fazed, and he grabs her and throws her onto a
pool table. He leans over her to bite. Xander comes up behind the
vampire, grabs him by the shoulders and pulls him off of Buffy.

Xander: May I cut in?

He bashes the vampire's head into the pool table, turns him around and
punches him in the gut and the face. The vampire falls to the floor,
unconscious. Buffy is impressed and gives him a big smile. Xander offers
her his hand to help her off of the pool table.

Xander: You alright?

Buffy: (exhales) Thanks to you!

She slides off of the table and notices Xander's hand.

Buffy: You hurt your hand! Will you still be able to...

Xander: ...finish my solo and kiss you like you've never been kissed
before?

He gives her a wink and starts back to the stage. The vampire gets back
up and growls at Buffy. Xander sees him, breaks the leg off of a chair
that's been knocked over and throws the makeshift stake at the vampire.
Buffy watches the stake fly into the vampire's chest, and he falls dead.
She turns her gaze back on Xander. He jumps up onto stage and grabs his
guitar to continue his solo. Buffy looks up at him adoringly and
advances to the stage as he plays.

Buffy: You're drooling.

Xander gives her a confused look.

Cut to science class. It's dark because Dr. Gregory is giving a slide
show.

Buffy: Xander!

He wakes up from his daydream and shakes his head. Buffy indicates the
corner of her mouth.

Buffy: You've got a little...

He picks up on her gesture and quickly wipes the drool off of his mouth
and chin.

Dr. Gregory: Their ancestors were here long before we were. Their
progeny will be here long after we are gone. The simple and ubiquitous
ant.

He turns off the projector, turns the lights on and begins walking up
the aisle.

Dr. Gregory: Now. If you read the homework you should know the two ways
that ants communicate.

He stops at Xander's lab table and leans on it to face Buffy.

Dr. Gregory: Miss Summers.

Buffy: Ways that ants communicate.

Dr. Gregory: (nodding his head) Mm.

Buffy: With other ants.

Dr. Gregory: From the homework.

Willow tries to get Buffy's attention.

Dr. Gregory: Ants are communicating...

Buffy: (sees Willow's signals) Um, uh, uh...

Willow strokes Xander's back, indicating 'touch'.

Buffy: Touch...

Dr. Gregory: (nodding) Mm-hm.

Buffy: And, um...

She looks at Willow again. She is sniffing Xander, indicating 'smell'.

Buffy: (confused) B.O.?

Several students laugh. Willow gives her a disappointed look.

Blayne: Thank God someone finally found the courage to mention that!

Dr. Gregory: That would be touch and smell, Miss Summers. Is there
anything else Miss Rosenberg would like to tell you?

Willow quickly turns away in her seat. The bell rings. Dr. Gregory
starts to move back to the front of the class.

Dr. Gregory: Alright, chapters six through eight by tomorrow, people.
(stops and looks back at Buffy) Can I see you for a moment?

Buffy nods. Cut to after the other students have left the room. Buffy
leans against a lab table. Dr. Gregory idly reviews his slides.

Dr. Gregory: I gather you had a few problems at your last school?

Buffy: Well, what teenager doesn't?

Dr. Gregory: Cut school, get in fights, burn down the gymnasium...
Principal Flutie showed me your permanent record.

He walks to the front of the class, and Buffy follows him.

Buffy: Well, that fire, I mean, there was major extenuating
circumstances. Actually, it's, uh, kinda funny!

Dr. Gregory: Can't wait to see what you're gonna do *here*.

He goes to the closet, gets his other glasses from his coat and cleans
them.

Buffy: Destructo Girl. That's me.

Dr. Gregory: But I suspect it's gonna be great.

Buffy: You mean, 'great' in a bad way?

Dr. Gregory: (looks at her, then back at his glasses) You have a first-
rate mind and you can think on your feet. Imagine what you could
accomplish if you actually did the...

Buffy: ...the homework thing.

Dr. Gregory: The homework thing. I understand you probably have a good
excuse for not doing it. (closes the closet and walks back to his lab
table) Amazingly enough, I don't care. I know you can excel in this
class, and so I expect no less. Is that clear?

Buffy: Yeah! Sorry.

Dr. Gregory: Don't be sorry, be smart. (looks at another slide) And
please don't listen to the principal or anyone else's negative opinion
about you. Let's make 'em eat that permanent record. Whadaya say?

He looks up at Buffy and gives her a little smile. She smiles back.

Buffy: Okay! Thanks.

He nods his head. She grabs her bag.

Dr. Gregory: Chapters six through eight!

Buffy looks back at him with a smile and leaves the classroom. Dr.
Gregory puts the slide down, goes over to turn off the lights and comes
back to his slide-viewing plate. While he concentrates on the slides,
the closet door opens. Cut to a view of Dr. Gregory from the closet. The
camera advances on him. Cut in front of him. He's concentrating on the
slides. Cut behind him. A large, green mantis claw goes around his neck.
Dr. Gregory looks up behind him and screams. The claw drags him off of
his chair. His glasses hit the floor and break, and an instant later so
does he.

Opening credits roll. Buffy's theme plays.

~~~~~~~~~~ Part 1 ~~~~~~~~~~

The Bronze. The live band is Superfine, playing "Already Met You".
Xander dances lamely through the crowd.

Lyrics: The first date's the worst date / It's hard to know just what
to do / And I take you to dinner / You don't eat, you just play with
your food

Xander is on the dance floor and looks around. He makes his way to the
stage and gives the singer an acknowledging nod and grin.

Lyrics: And there's something familiar...

The singer gives him a 'get outta here' look.

Lyrics: About every word you say

Xander is disappointed and moves away from the stage.

Lyrics: It's hard to believe it's happened again / I already met you /
And I already met you / You're like my last girlfriend / Yes, and the
girlfriend I had before her

Xander goes over to the bar where Blayne and his friend are sitting.

Blayne: Seven, including Cheryl. I'll tell you, though, her sister was
lookin' to make it eight!

Boy: Ooo, Cheryl's sister? The one in college?

Blayne: (nods) Home for the holidays and lookin' for love! She's not my
type, though. Girls really gotta have something to go with me.

Xander: (interrupting) Something like a lobotomy?

The two boys look at him.

Blayne: Xander. How many times you score?

Xander: Well, uh...

Blayne: It's just a question.

Xander: Are we talking today, or the whole week?

The two boys snicker. Xander spots Buffy and Willow coming down the
stairs.

Xander: Ooo! Duty calls!

He leaves the bar and approaches the girls as Blayne and his friend
watch.

Xander: Babes!

The girls look back at him. He comes up to them with his arms wide open
and grabs them both around the shoulders.

Buffy: What are you doing?

Xander: (to Buffy) Work with me here. Blayne had the nerve to question
my manliness. I'm just gonna give him a visual.

Willow: (throws her arms around him tightly) We'll show him!

Xander looks back at Blayne, gives him a thumbs up and puts his arm back
around Willow. The two boys seem impressed.

Buffy: (distracted) I don't believe it.

Xander: I know, and after all my conquests.

Buffy sees Angel and goes over to him.

Xander: Who's that?

Willow: That must be Angel! I think?

Xander: That weird guy that warned her about all the vampires?

Willow: That's him, I'll bet you.

Xander: Well, he's buff! She never said anything about him being buff!

Willow: You think he's buff?

Xander: He's a very attractive man! How come that never came up?

Cut to Angel. Buffy comes up to him.

Buffy: Well! Look who's here!

Angel: Hi.

Buffy: I'd say it's nice to see you, but then we both know that's a big
fib.

Angel: I won't be long.

Buffy: No, you'll just give me a cryptic warning about some exciting
new catastrophe, and then disappear into the night. Right?

Angel: You're cold.

Buffy: You can take it.

Angel: (takes off his jacket) I mean, you look cold.

He puts his jacket around her shoulders. Cut to Willow and Xander.

Xander: Oh, right! Give her your jacket. It's a balmy night, no one
needs to be trading clothing out there!

Cut to Buffy and Angel.

Buffy: A little big on me. (notices a series of cuts on Angel's arm)
What happened?

Angel: I didn't pay attention.

Buffy: To somebody with a big fork?

Angel: He's coming.

Buffy: The Fork Guy?

Angel: Don't let him corner you. Don't give him a moment's mercy. He'll
rip your throat out.

Buffy: Okay, I'll give you improved marks for that one. Ripping a
throat out, it's a strong visual, it's not cryptic!

Angel: I have to go. (leaves)

Buffy: (stares after him) Sweet dreams to you, too.

Cut to Sunnydale High the next morning. Buffy and Giles are walking
along in front of the school. Giles is eating an apple.

Giles: That's all he said? Fork Guy?

Buffy: That's all Cryptic Guy said: Fork Guy.

Giles: I think there are too many guys in your life. (laughs)

They meet Willow sitting on a bench.

Giles: I'll see what I can find out. (looks up at the sky) God, every
day here is the same.

Buffy: Bright, sunny, beautiful, how ever can we escape this torment?

Willow gives her a smile. Buffy puts down her bag and sits down next to
her.

Giles: Really.

Xander comes up behind Giles as he turns to leave.

Giles: Good morning.

Xander: Mornin'. (to the girls) Guess what I just heard in the office?
No Dr. Gregory today. Ergo, those of us who blew off our science
homework aren't as dumb as we look.

He reaches down and flips Willow's book closed. She has to stop it from
sliding off of her lap.

Buffy: What happened, is he sick?

Xander: They didn't say anything about sick, something about missing.

Buffy: He's missing?

Xander: Well, let me think. Um, the cheerleaders were modeling their
new short skirts, that kinda got... Yeah! Yeah, they said missing.

Willow and Buffy exchange a look.

Xander: Which is bad?

Buffy: If something's wrong, yeah!

Willow: He's one of the only teachers that doesn't think Buffy's a
felon.

Xander: I'm really sorry, I'm sure he'll...

He looks up and sees Miss Natalie French walking toward them.

Xander: I, uh, huh...

The girls look to see what's distracting him.

Xander: Uh, huh... huh...

Cut to a slow motion shot of Natalie walking. She comes right up to
Xander, who just stares at her.

Natalie: Could you help me?

Xander: Uuuuuuhhhhhh... Yes!

Willow and Buffy give each other amused looks.

Natalie: I'm looking for Science... 109.

Xander: Oh! It's, um...

He looks around himself, trying to remember the way. He turns back to
Natalie.

Xander: (smiles) I go there every day!

Natalie laughs.

Xander: (looks to the girls for help) Oh, God, where is it?

Willow and Buffy just shrug. Blayne appears behind Natalie and
introduces himself.

Blayne: Hi! Blayne Mall. I'm going there right now. It's not far from
the varsity field where I took All-City last year. (smiles smugly)

Natalie: Oh! Thank you, Blayne!

She and Blayne leave. Xander's gaze follows them for a moment, and then
he turns back to Willow and Buffy.

Xander: It's funny how the Earth never opens up and swallows you when
you want it to.

The girls nod their heads and give each other a smile.

Cut to science class. Natalie is writing her name on the board. Buffy,
Willow and Xander walk in. Buffy spots Dr. Gregory's glasses on the
floor and picks them up.

Willow: What's wrong?

Buffy: Dr. Gregory dropped his glasses... Why wouldn't he pick them up?

She sets the glasses on the lab table and gives Natalie a glance as she
walks to her stool. Natalie faces the class.

Natalie: My name is Natalie French, and I will be substituting for Dr.
Gregory.

Buffy: Do you know when he's coming back?

Natalie: No, I don't, um, (checks her roster) Buffy. They just call and
tell me where they want me.

Blayne: (in a low voice) I'll tell you where I want you.

Natalie: Excuse me, Blayne?

Blayne: Uh, I was just wondering if you were gonna pick up where Dr.
Gregory left off.

Natalie: (smiles) Yes. His notes tell me you were right in the middle
of insect life.

She picks up a mantis mounted in a clear plastic box.

Natalie: The praying mantis is a fascinating creature. Forced to live
alone. Who can tell me why? Buffy?

She puts the mantis back down.

Buffy: Well, the words 'bug-ugly' kinda spring to mind.

There's lots of muffled laughter.

Natalie: There is nothing ugly about these unique creatures. The reason
they live alone is because they're cannibals!

Buffy: Eww!

Everyone in class looks disgusted.

Natalie: Oh, well, it's hardly their fault! It's the way nature
designed them: noble, solitary and prolific. Over 1800 species
worldwide, and in nearly all of them the female is larger *and* more
aggressive than the male.

Blayne: (to Buffy) Nothing wrong with an aggressive female.

Buffy angles her head and gives him a look. Natalie picks up her
notebook and starts to walk around the room.

Natalie: The California Mantis lays her eggs, and then finds a mate...

She looks at Xander. He stares back.

Natalie: ...to fertilize them. Once he's played his part, she covers
the eggs in a protective sack and attaches it to a leaf or twig out of
danger. Now, if she's done her job correctly, in a few months she'll
have several hundred offspring.

She has made her way back to the front of the class and puts down her
notebook.

Natalie: You know, we should make some model egg sacks for the science
fair. Who would like to help me do that after school?

All the boys raise their hands.

Natalie: (pleased) Good!

Cut to the cafeteria. Buffy, Willow and Xander are in line.

Buffy: Hot dog surprise. Be still, my heart.

Willow: Call me old-fashioned, I don't want any more surprises in my
hot dogs.

Xander: I wonder what she sees in me? It's probably the quiet good
looks coupled with a certain smoky magnetism.

Willow raises her eyebrows at him. She turns to Buffy and they smile.

Xander: Miss French. You two're probably a little young to understand
what an older woman would see in a younger man.

Buffy: Oh, I understand.

Xander: Good!

Buffy: The younger man is too dumb to wonder why an older woman can't
find someone her own age, and too desperate to care about the surgical
improvements!

Xander: What surgical improvements?

Willow: Well, he is young.

Buffy: And so terribly innocent!

Xander: Hey, those that can, do. Those that can't *laugh* at those
who... can do.

Blayne comes up next to Xander, getting lots of food.

Blayne: Gotta carb up for my one-on-one with Miss French today. When's
yours? Oh, right, tomorrow. You came in second, I came in first. Guess
that's what they call natural selection. (leaves)

Xander: Guess it's what they call a rehearsal! (to the girls)
Rehearsal... (laughs lamely)

The girls smile. Buffy goes over to get some utensils. As she walks back
Cordelia comes in through the exit and bumps into her.

Cordelia: (to Buffy) Excuse you!

She goes behind the counter, showing a piece of paper to the cafeteria
workers.

Cordelia: Medically prescribed lunch. My doctor ships it daily... I'll
only be here as long as I can hold my breath.

She opens a refrigerator and screams. Inside is a headless body. Buffy
and Willow run to see what's wrong. Cordelia backs away from the fridge.

Cordelia: His head! His head! Oh, my God, where's his head?!

Buffy and Willow arrive to see what's inside. Buffy stares in disbelief.
Xander is close behind and has to look away when he sees. Willow looks
squeamish. The name on the body's lab coat is 'Dr. Gregory'.

Cut to the library. Giles pours a glass of water. He brings it over to
Buffy, who is sitting on the steps with Willow. Both girls have deeply
sad looks on their faces. Buffy has been crying.

Giles: (hands the glass to Buffy) Here. Drink this.


Buffy: (takes the glass) No, thank you. (takes a sip)

Xander: (behind Giles) I've never seen...

Giles looks back at Xander.

Xander: I mean, I've never seen anything like... That was new.

Willow: Who would wanna hurt Dr. Gregory?

Giles: Uh, he didn't have any enemies on the staff that I'm aware of.
He was a civilized man. I liked him.

Buffy: So did I.

Willow: (looks up at Giles) Well, we're gonna find out who did this.
We'll find them and we'll stop them.

Buffy: Count on it.

Giles: What do we know?

Buffy: Oh, not a lot, um... (sniffs and wipes a tear from her nose) He
was killed here on campus. I'm guessing the last day we saw him.

Giles: How do you work that out?

Buffy: He didn't change his clothing.

Xander: This is a question that no one particularly wants to hear,
but... where did they put his head?

Willow: Good point. I didn't wanna hear that.

Buffy: Angel! (gets up) He warned me that something was coming.

She takes another sip of water as she walks over to the table.

Giles: Yes. Yes he did, didn't he? I wish I knew what he meant. I've
been trying to gather more information about the Master, our, uh, local
vampire king. There was one oblique reference to a, a, a vampire who
displeased the Master and cut his hand off in penance.

Buffy: Cut off his hand and replaced it with a fork?

Giles: I don't know what he replaced it with.

Xander: So, why would he come after a teacher?

Giles: I'm not certain he did. There was an incident two nights ago...

He walks over to the counter, picks up a newspaper and returns with it.

Giles: ...uh, involving a homeless person in Weatherly Park. He was
practically shredded, but, uh, nothing like Dr. Gregory.

Buffy: (looks at the paper) Fork Guy doesn't do heads.

Giles: Not historically.

Buffy: And Dr. Gregory's blood wasn't drained.

Xander: So there's something else out there? Besides Silverwareman? Oh,
this is fun, we're on monster island.

Buffy: We're on a Hellmouth. It's a center of mystical convergence.
Guess it's the same thing. (walks toward Xander)

Giles: Well, unpleasant things do gravitate here, it's true, but, uh,
we don't know there's anything besides this chap. He's still our likely
suspect.

Buffy: Where was that guy killed? Weatherly Park?

Giles: Buffy. (advances toward her) I know you're upset, but, uh, this
is no time to go hunting, not until we know more. Please promise me you
won't do anything rash?

Buffy: Cross my heart.

Cut to the park at night. Buffy climbs the fence. She walks through the
park, carefully looking around. A bum comes up to her.

Bum: Shouldn't be out here at night, little lady. Dangerous.

The bum leaves. She notices another bum on the ground in front of a
bench, and she checks him out. He's okay, just asleep. Buffy continues
stalking. Dogs bark in the distance. Buffy finds some shrubbery covering
a sewer access hole. She moves it aside, and Fork Guy jumps out at her.
She rushes backward. He swings with his claw, but misses. She slams her
straight arm into his gut, then again into his back. He swings again,
but Buffy dodges him. She backhand punches him in the face, does a
roundhouse kick to his jaw and backhand punches his face again. He takes
another swing at Buffy, but she evades it. She front kicks him. He
lunges at her, and she grabs his arm and flips him over onto his back.
Buffy tries to stake him, but he rolls away and back onto his feet. She
kicks him again and he staggers backward and falls. Buffy hears voices
and turns to see people with flashlights coming over the hill.

Voices: Hold it! Police! Did you see that? I got nothing here!

Buffy looks back and forth between Fork Guy and the posse. The vampire
runs off.

Voices: I heard it. Spread out. Let's go over here. This way, this way.
Alright...

Buffy makes tracks after the vampire.

Cut to the fence at the edge of the park. Natalie is walking home on the
other side with grocery bags in her arms. The vampire stalks her and
climbs over the fence. Buffy comes running up. The vampire lands behind
Natalie. Buffy reaches the fence and watches. Natalie senses the
vampire, stops and turns to face him. The vampire hisses and runs away
in fear. Natalie watches him go. Buffy can't believe what she's seeing.
The vampire crosses the street, lifts a manhole cover and climbs down.
Natalie continues her walk home. The vampire pulls the manhole cover
back into place. Buffy just stares after Natalie.

~~~~~~~~~~ Part 2 ~~~~~~~~~~

Sunnydale High, the next morning. Cut to the library.

Giles: You went hunting last night.

Buffy: Yes.

He walks into his office. She follows behind him.

Giles: When you assured me you wouldn't. (takes a sip from his mug)

Buffy: Yes, I lied, I'm a bad person, let's move on.

Giles: (opens his file cabinet) Did you see someone with a fork?

Buffy: More like a jumbo claw.

Giles: (turns to face her) Oh. Well, uh, at least you're not hurt.

Buffy: And I saw something else. Something much more interesting than
your average run-of-the-mill killer vampire.

Giles: Oh?

Buffy: Do you know Miss French, the teacher that's subbing for Dr.
Gregory?

Giles: (smiles) Yes. Yes, she's lovely. In a, a common, extremely well
proportioned way. (puts some files away)

Buffy: Well, I'm chasing Claw Guy last night, and Miss Well
Proportioned is heading home. The Claw Guy takes one look at her and
runs screaming for cover.

Giles: (confused) He what? Ran away?

Buffy: He was petrified.

Giles: Of Miss French?

Buffy: Uh, huh! So I'm an undead monster that can shave with my hand...
How many things am I afraid of?

Giles: Not many. And not substitute teachers, as a rule.

Buffy: So what's her deal?

Giles: I think perhaps it would be a good idea if we kept an eye on
her.

Buffy: Then I better get to class.

She leaves the office.

Cut to Buffy rushing down the stairs in the halls. She is stopped by
Principal Flutie.

Mr. Flutie: You were there. You saw Dr. Gregory, didn't you?

Buffy: Um, you mean yesterday in the cafeteria when we found him...

Mr. Flutie: Don't say dead! Or decapitated, or decomposing, I'd stay
away from D-words altogether. But you witnessed the event, so this way,
please. (starts down the hall)

Buffy: (stops him short) Well, no, I'm gonna be late for biology...

Mr. Flutie: Extremely late! (starts down the hall again) You have to
see a counselor. Everyone who saw the body has to see a crisis
counselor.

Buffy: But I really don't need...

Mr. Flutie: We all need help with our feelings. Otherwise we bottle
them up, and before you know it, powerful laxatives are involved. I
really believe if we all reach out to one another we can beat this
thing. I'm always here if you need a hug, (jumps back) but not a real
hug! Because there's no touching, this school is sensitive to wrong
touching.

Buffy: But, I really, really don't...

Mr. Flutie: No, you have to talk to a counselor and start the healing.
You have to heal.

Buffy: But Mr. Flutie, I...

Mr. Flutie: Heal!

He sits her down in a chair outside of the counselor's office and paces
off. Buffy leans back in the chair and looks bummed. Then she hears
Cordelia inside the office.

Cordelia: I don't know what to say, it was really, I mean, one minute
you're in your normal life, and then who's in the fridge? (the camera
pans over to show her inside) It really gets to you, a thing like that.
(cut inside) It was... let's just say I haven't been able to eat a thing
since yesterday. I think I lost, like, seven and a half ounces? Way
swifter than that so-called diet that quack put me on. Oh, I'm not
saying that we should kill a teacher every day just so I can lose
weight, I'm just saying when tragedy strikes, we have to look on the
bright side. You know?

Cut to Buffy. What she's hearing is just too weird.

Cordelia: Like, how even used Mercedes still have leather seats!

Cut to science class. Natalie is giving a pop quiz, and is walking along
the aisle.

Natalie: Keep your eyes straight ahead on your own test.

She comes up behind Xander.

Natalie: (in a low voice) I think you meant 'pollination' for number
fourteen. (puts her hand on his shoulder) I'll see you here after
school.

Cut to the hall. Buffy comes running to class and looks in through the
door window.

Buffy: Oh, great, a pop quiz.

Cut inside. Natalie suddenly straightens up. Buffy looks in. She sees
Natalie turn her head around 180 degrees. Her eyes go wide with
amazement. She quickly rolls away from the window.

Cut to the library. Buffy and Willow come in.

Buffy: No, I'm not saying she craned her neck. We are talking full on
Exorcist twist.

Willow: Ouch!

Buffy: Which reminds me, how come Blayne, who worked with her one-on-
one yesterday, isn't here today?

Willow: Inquiring minds wanna know.

Buffy: (to Giles) Any luck?

Willow sits down in front of the PC and begins a search.

Giles: Um, I've not found any creature as yet that strikes terror in a
vampire's heart.

Buffy: Try looking under things that can turn their heads all the way
around.

Giles: Nothing human can do that.

Buffy: No, nothing human. There are some insects that can. Whatever she
is, I'm gonna be ready for her.

She turns and hops up the stairs to the stacks. Giles takes off his
glasses.

Giles: What are you going to do?

Buffy: (turns back to answer) My homework.

She continues up into the stacks. Willow looks up at her and smiles,
then continues her search. Buffy comes running back.

Buffy: Where are the books on bugs?

Cut to the science classroom. Natalie is at the desk spreading butter on
a slice of bread. She's about to open a plastic container when she hears
Xander come in and looks up.

Xander: Hi!

Natalie: Oh, Hi! I was just grabbing a snack. Can I fix you something?

Xander: No thanks, I never... eat when I'm making egg sacks. (sees the
model) Wow, if this were real the bugs would be...

Natalie: ...as big as you!

Xander: Yeah! So! Where do we start?

Natalie: Oh, Xander! (gets up) I've done something really stupid. I
hope you can forgive me.

Xander: Oh, forgiveness is my middle name! Well, actually it's LaVelle,
and I'd appreciate it if you guard that secret with your life. (laughs)

Natalie: (laughs) I have a teacher's conference in half an hour, and I
left the paint and papier-mache' at home. I don't suppose you'd like to
come to my place tonight to work on it there?

Xander: (swallows) Come to, uh... your place?

He flashes to his guitar solo for a moment.

Natalie: 7:30? Here's my address. (writes it down)

Xander can't believe his luck.

Natalie: (hands him her address) I'll see you tonight?

Xander: (in a high, squeaky voice) Yeah!

Cut to the hall. Xander comes out of the classroom.

Xander: (pumping his fists into the air) Ooo, yes!

Cut inside the classroom. Natalie opens the container now. It's full of
crickets. She dumps them onto the buttered bread and folds the slice in
half. She takes a bite. Crunchy!

Cut to the library. Buffy comes out of the stacks with a book.

Buffy: Dig this: 'The praying mantis can rotate its head 180 degrees
while waiting for its next meal to walk by.' (slams the book shut) Ha!
(silence) Well, c'mon, guys. Ha!

Willow: Well, Miss French is sort of big. For a bug?

Giles: And she is, by and large, woman shaped.

Buffy: (makes her way down to them) Okay. Factoid 1: Only the praying
mantis can rotate its head like that. Factoid 2: A pretty whacked-out
vampire is scared to death of her. Factoid 3: Her fashion sense screams
predator.

Willow: It's the shoulder pads.

Buffy: Exactly.

Giles: If you're right, then she'd have to be a shape shifter or a
perception distorter. On a helpful note, I had a chum at Oxford,
Carlyle, advanced degrees in entomology mythology.

Buffy: Entomawho?

Giles: Bugs and fairy tales.

Buffy: I knew that.

Giles: If I recall correctly, poor old Carlyle, just before he went
mad, claimed there was some beast...

Willow: (the PC beeps) Buffy, 911! Blayne's mom called the school. He
never came home last night.

Giles: The boy who worked with Miss French yesterday?

Willow: Yeah! If Miss French is responsible for... Xander's supposed to
be helping her right now! He's got a crush on a giant insect!

Buffy: Okay, don't panic, I'll warn him. But I need you to hack onto
the coroner's office for me.

Willow: Well, what are we looking for?

Buffy: Autopsy on Dr. Gregory. I've been trying to figures out these
marks that I saw on his corpse... I'm thinking they were teeth. And, uh,
these cuddlies? (points to a picture of a mantis) Should definitely be
brushing after every meal. (Willow types) (to Giles) And you were saying
something about a beast?

Giles: (gets up to go to his office) Oh, uh, yeah, I just need to make
one transatlantic telephone call. (stops and turns back) Um, this
computer invasion that Willow's performing on the coroner's office, one,
one assumes it is entirely legal?

Willow and Buffy answer simultaneously.

Willow: Entirely!

Buffy: Of course!

Giles: Right. Wasn't here, didn't see it, couldn't have stopped you.

Buffy: Good idea.

Cut outside. Buffy catches up with Xander.

Buffy: Hey!

Xander: Hey!

Buffy: So, how'd it go with Miss French?

Xander: Well, it's a bit demanding being her absolute favorite guy in
the universe, but I'll muddle through.

Buffy: Xander, she's not what she seems.

Xander: I know, she's so much more.

Buffy: Okay, um... I'm gonna have to tell you something about her, and
I'm gonna need you to really listen, okay?

Xander: Okay.

Buffy: I don't think she's human.

Xander: I see. So if she's not human she's...

Buffy: Technically? A big bug.

Xander laughs.

Buffy: This sounds really weird, I'm aware of that...

Xander: It doesn't sound weird at all, I completely understand. I've
met someone, and you're jealous.

Buffy: What?

Xander: Look, there's nothing I can do about it. Uh, there's just this
certain chemical thing between Miss French and me.

Buffy: I know, I read all about it, it's call, um, a pheromone. It's a
chemical attractant that insects give off.

Xander: She's not an insect! She's a woman, okay? And hard as that may
be for you to conceive, an actual woman finds me attractive. I realize
it's no mystery guy handing out leather jackets, and while we're on the
subject, what kind of a girlie name is 'Angel' anyway?

Buffy: What does that have to do with...

Xander: Nothing! It just kinda bugs me. Look, I really gotta...

He walks off. Buffy turns and watches him go.

Buffy: Wha...?

Cut to Natalie's house that night. She pours two martinis. Her dress
shows lots of cleavage. The doorbell rings. She smiles and goes to open
it.

Natalie: Hi! Come on in!

Xander stares at her cleavage as he comes in.

Natalie: Should I change? Is, is this too... (she closes the door)

Xander: No, no, it's, the most beautiful chest... dress I've ever seen.

She smiles and goes back into the living room. Xander follows.

Natalie: Thank you. That's sweet. Martini? (offers him one) Oh, I'm
sorry, would you like something else?

Xander quickly accepts the drink.

Natalie: (laughs) I just need to relax a little, I'm kinda nervous
around you. (she sits down) You're probably cool as a cucumber!

Xander: (sits down) I like cucumbers. Like in that Greek salad thing
with the yogurt. Do you like Greek food? I'm exempting Schwarma, of
course, I mean, what's that all about? It's a big meat hive.

They laugh, he nervously, she playfully. Xander gulps the martini.

Xander: Hhhhhhho! Hello!

Natalie: Cheers! (clinks their glasses) Can I ask you a personal
question?

She puts her glass down and gets closer to Xander.

Natalie: Have you ever been with a woman before?

Xander: You mean, like, in, uh, the same room?

Natalie: You know what I mean.

Xander: Oh, that, uh... Well, let me think. Um...

Natalie runs her fingers though his hair and around his ear.

Xander: Yeah, there was, uh... several!

She continues her stroke down to Xander's chin.

Xander: I mean, and, uh, quite a few times... And then there was, uh...
Oh, she was incredibly... No. Uh-uh.

Natalie: I know. I can tell.

Xander: You can?

Natalie: Oh, I like it. You might say, I... *need* it.

Xander: Oh! Well, needs should, uh, y'know... Needs should definitely
be met, as long as it doesn't require ointments the next day, or...

Muffled yelling can be heard from somewhere.

Xander: Do you hear...

Natalie: No...

Xander: Sounds like someone crying...

Natalie: I don't hear anything. (takes his hand) Your hands are so hot!

Xander flashes to his dream.

Buffy: Oh, you hurt your hand!

Xander comes back. The drink is beginning to affect him. He leans back
on the couch.

Xander: Buffy. I love Buffy. Wow! So that's a martini, huh?

Natalie: Mm-hm.

Xander: (sits back up) Do you hear...

Natalie: (interrupting) Would you like to touch me with those hands?

Xander: (looks at Natalie's hands) Your hands are sss... really... (her
hands morph) serrated! Oh, wow, that martini, I... I really think I have
to...

Xander falls to the floor unconscious. Two mantis claws drag him away by
his feet.

~~~~~~~~~~ Part 3 ~~~~~~~~~~

Natalie's basement. The camera pans down from the window above the
stairs to Xander. He's lying unconscious in a cage. There are squishing
noises. Xander wakes up, looks around, grabs the bars and pulls himself
up. He sees Natalie as a giant mantis preparing her nest.

Xander: Miss... French?

Natalie: Please, call me Natalie.

Xander backs away into the cage.

Cut to the library. Giles is on the phone.

Giles: Frankly, madam, I haven't the faintest idea what time it is, nor
do I care. Now, unlock his cell, unstrap him, and bring him to the
telephone immediately. This is a matter of life and death!

Cut to Willow typing.

Willow: Got it! Coroner's report, complete with... Yuk! ...color
pictures.

Buffy: There *are* teeth marks. Which match perfectly the one insect
that nips off its prey's head.

Willow: Okay, I-I don't like this.

Buffy: Huh! It's the way they feed, head first. It's also the way they
mate. The female bites off the male's head while they're...

Willow: No, no, no! See? Xander's, I like his head! I-it's where you
find his eyes, and his hair, and his adorable smile...

Buffy: Hey, hey, take it easy, Willow. Xander is not in any immediate
danger. I saw him leave school. He's probably safe at home right now.

Cut to Natalie's basement. Xander backs up in his cage and is surprised
by Blayne when he reaches the far corner.

Xander: Ah! Blayne!

Blayne: (terrified) Oh, God! Oh, God!

Xander: Are you all right?

Blayne: Oh, God! (breathes) You gotta get me outta here! You gotta!
She, she, she gets you, and, uh...

Xander: What?

Blayne: ...she, she...

Xander: What does she do?

Blayne: Oh, God! Oh, oh, no!

Xander: Blayne! What does she do?

Blayne: She, she... she, she takes you outta the cage, and she ties you
up, and, and... she... she starts movin', and throbbin', and these eggs
come shootin' out of her! And then...

Xander: What?

Blayne: And then...

Xander: Then what?

Blayne: She mates with you!

Xander: Sheeee...

Blayne: That's not the worst part!

Xander: That's not?

Blayne: You seen her teeth? Right while she's, you know, right in the
middle of... I saw her do it! I don't wanna die like that!

Xander: Blayne! Blayne! Chill! It's okay. It's gonna be okay. We'll get
outta this.

Blayne: (hopeful) You gotta plan? What is it?

Xander: Just, uh, let me perfect it!

Blayne: (gives up hope) Oh, God... Oh, God... Oh, God...

Cut to the library. Giles is talking with Carlyle on the phone in his
office.

Giles: I-I understand, Carlyle. Yes... I-I'll take every precaution.
Uh, absolutely, i-i-it sounds exactly like the creature you described.
Y-you were right all along about everything. Well, n-no, you weren't
right about your mother coming back as a pekinese, but... uh... Try to
rest, old man. Yes... Ta! Bye now!

He hangs up and comes out of his office. Willow and Buffy are at the PC.

Giles: Dr. Ferris Carlyle spent years transcribing a lost pre-Germanic
language. What he discovered he kept to himself until several teenage
boys were murdered in the Cotswolds. Then he went hunting for it.

Buffy: It being...

Giles: Uh, he calls her a She-Mantis. This type of creature, the
Kleptes-Virgo, or, or virgin-thief, appears in, in many cultures. The
Greek sirens, the Celtic sea maidens, who, who tore the living flesh
from the bones of, um...

Buffy: Giles, while we're young!

Giles: Uh, well, basically the, uh, the She-Mantis assumes the form of
a beautiful woman and then lures innocent virgins back to her nest.

Buffy: Virgins? Well, Xander's not a, uh... I mean, he's probably...

Willow: (quickly gets up, worried) ...gonna die! (goes to the phone)

Buffy: Okay, okay, (walks around Giles) so this thing is breeding and
we need to find it and snuff it. (faces Giles) Any tips on the snuffing
part?

Giles: Uh, Carlyle recommends cleaving all body parts with a sharp
blade.

Willow is on the phone in the background behind Buffy talking to
Xander's mom.

Buffy: Slice and Dice.

Giles: Well, whatever you do, it had better be certain and swift. This
beast is extremely dangerous.

Buffy: Well, your buddy Carlyle faced it, and he's still around.

Giles: Yes, in a straitjacket, howling his innards out day and night.

Buffy: Okay, Admiral, way to inspire the troops!

Giles: Sorry...

Willow: (off the phone now) Xander's not home! He told his mom he was
going to his teacher's house to work on a science project. He didn't
tell her where.

Buffy: (to Willow) See if you can get her address off the substitute
rolls. (to Giles) And you need to record bat sonar, and fast!

Giles: Bat sonar, right. What?

Buffy: Bats eat them. (leads Giles to the stairs) The mantis hears
sonar, its entire nervous system goes kaplooey.

Giles: Where am I gonna find the...

Buffy: In the vid library? There're no books, but it's dark and musty,
you'll feel right at home, go! (exhales) (to herself) I guess I'll
handle the armory.

Cut to Natalie's basement. Xander and Blayne are in their cages. Xander
is working on one of the bars.

Blayne: Don't do anything to make her mad!

Xander pulls the bar out.

Blayne: (brightens) Hey, alright, now I can get outta my cage! (bummed)
Into yours, what'd you do that for?

Xander: A weapon!

Blayne: (sees Natalie coming) I think you're gonna need it.

Xander looks up and is startled. He drops the bar.

Cut to the library. Miss French's record is coming out of the printer.
Buffy comes in the door.

Willow: Getting the address.

Buffy: Great! Giles?

Giles: (holding a tape recorder) Recording bat sonar is something
soothingly akin to having one's teeth drilled.

Buffy: (takes the tape recorder) Let's roll!

They all head for the door.

Willow: According to Miss French's personnel records, she was born in
1907. She's, like, 90 years old!

Giles: And extremely well preserved!

Cut to Natalie's basement. She is looking back and forth between the
boys.

Blayne: Oh, God! (goes through the hole into Xander's cage) Uh, he did
that, he broke the cage, take him, not me, take him!

Cut to Giles, Buffy and Willow driving up to Miss French's house. They
get out and run up to the door.

Giles: What now, exactly? We can't just kick the door down.

Buffy: Yeah, that *would* be wrong.

She gets ready to kick, but the door opens. An old lady is there.

Miss French: Hello, dear! I thought I heard... Are you selling
something? Because I'd like to help you out, but... You see, I'm on a
fixed income.

Buffy: I'm looking for Miss French.

Miss French: I'm Miss French.

Buffy: Natalie French, the substitute biology teacher?

Miss French: (laughs) Goodness, that's me! I taught for over thirty
years. I retired in 1972.

Buffy: (to Giles) I can't believe this! She used Miss French's records
to get into the school. She could be anywhere!

Miss French: No, dear! I'm right here!

Cut to Natalie's basement.

Xander: What's she doing?

Blayne: I think it's eeny, meeny, miney...

Xander: Moe?

The camera closes in on Xander's terrified face.

~~~~~~~~~~ Part 4 ~~~~~~~~~~

Natalie's basement. She opens the door to the cage. Xander crawls out on
his butt, bar in hand.

Xander: I'm comin', I'm comin'.

When he's just out of the cage he swings the bar and hits Natalie as he
gets up. She staggers. He runs for the stairs. Halfway up Natalie trips
him with her claw, and he tumbles back down the stairs.

Cut to Miss French's house. Giles, Willow and Buffy are going back to
the car.

Willow: What do we do now?

Giles: Abject prayer and supplication would spring to mind.

Buffy: I saw her walking past this park with her grocery bags. She
lives in this neighborhood.

Willow: I'm gonna start banging on doors. (heads for the next house)

Buffy: (stops Willow) Wait, no, we do *not* have time for that!

Willow: We have to do something!

Buffy: We will.

Cut to the manhole cover where Buffy saw Claw Guy go in. Buffy lifts it
off and starts to climb in.

Buffy: I won't be long. (goes down)

Giles: W... Buffy?

Cut to Natalie's basement. Xander is tied up with leather straps.
Natalie is in his face.

Blayne: Oh, yeah, here it comes!

Xander: What? What's happening?!

Blayne: How do you like your eggs, bro, over easy or sunny side up?

Xander: Eggs? She's gonna lay some...

He sees her lay some eggs. He flashes to Natalie's lecture in science
class.

Natalie: The California Mantis lays her eggs, and then finds a mate to
fertilize them.

His flashback is over, and he's scared.

Cut to the manhole.

Willow: (into the hole) Come on, Buffy!

Cut to some bushes. There are sounds of Claw Guy swinging his arm and
ropes whipping through the air. Buffy pushes Claw Guy out of the bushes.
His arms are tied behind his back.

Claw Guy: You!

Buffy: Me!

She shoves him down the street. Cut to Natalie's street. Buffy is
pushing Claw Guy down the sidewalk in front of her. Giles and Willow
follow.

Buffy: Come on! Come on, where is she? Which house is it? I know you're
afraid of her, I saw you! Come on!

Claw Guy begins to react to Natalie's presence.

Buffy: Come on. What? What is it? This is her, isn't it, this is her
house? This is it! Better than radar!

She lets go of him. Claw Guy cuts the ropes with his blades.

Willow: Buffy!

He swings at Buffy, but she leans back in time, only to trip and fall
backward over the miniature picket fence running along the walk to the
house. Claw Guy jumps to follow. She crawls backward on her butt until
she hits the fence on the other side of the lawn. She rips a picket from
the fence and thrusts it into Claw Guy as he takes another swing at her.
He falls over dead. Giles breathes a sigh of relief.

Cut to the basement. Natalie advances on Xander.

Natalie: Kiss me! (laughs) Kiss me!

Xander: Can I just say one thing? HEEEELLLLP! HEEEELLLLP!

Buffy smashes the basement window and slides in.

Blayne: Uh, hey, o-over here, hello! In the cage!

She pulls her bag though the window.

Buffy: (to Natalie) Let him go!

She runs down the stairs and sets the bag down. Willow climbs in the
window, too. Buffy pulls two cans of insect spray from the bag and
sprays Natalie in the face. Giles climbs in as Willow runs behind Buffy
to open the cage. The spray disorients Natalie. Giles comes down the
stairs now too. Buffy points him at Xander.

Blayne: Help me! Help me!

Buffy: (to Giles) Get them outta here!

She pulls the tape recorder and a machete from her bag.

Blayne: Hey, help me! Help me!

Giles undoes the leather straps holding Xander. Natalie retreats to the
back of her nest. Buffy starts to close in on her.

Buffy: Remember Dr. Gregory? You scarfed his head? Yeah, well, he
taught me, you do your homework, you learn stuff. Like what happens to
your nervous system when you hear this!

She plays the tape. It's Giles' voice. Buffy stares at the machine in
disbelief.

Tape: ...extremely important to file not simply alphabetically...

Buffy: (back to Giles) Giles!

Giles: (on the floor pointing at Natalie) I-it's the wrong side!

Natalie knocks the tape recorder and machete from Buffy's hands. Giles
watches the recorder fly over him, hit the ground and slide under a
refrigerator. He scrambles to get it. Buffy turns her attention back on
Natalie. Natalie tries to trip Buffy, but she jumps over her claw.
Xander comes up next to her with a can of bug spray and sprays it into
Natalie's face. Buffy pushes him away from danger, and Natalie takes the
opportunity to knock her down. Buffy raises herself onto her hands and
one leg, and with the other does two crouching side kicks to Natalie's
legs to keep her at bay. Giles searches under the refrigerator. Buffy
kicks again. She sees the machete on the floor and grabs it. Giles has
the recorder now, jumps around on the floor with the recorder in front
of him and plays the tape. The sounds of bat sonar severely hurt and
disorient Natalie. She flails her claws around.

Buffy: Bat sonar. Makes your

Kikavu ?

Au total, 55 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

sanct08 
14.11.2016 vers 11h

miss1110 
11.11.2016 vers 23h

Vivi69 
02.11.2016 vers 11h

kastle423 
29.10.2016 vers 23h

madi300 
28.10.2016 vers 22h

kaylee 
28.10.2016 vers 10h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Qui est-ce ?
30.11.2016

Ceci ou Cela ?
10.11.2016

Spooked
Aujourd'hui à 13:20

Sorties - SMG
Aujourd'hui à 10:54

Baby Blues
Avant-hier

Family Guy
Avant-hier

Lucifer
Avant-hier

Actualités
6th Annual Santa's Secret Workshop

6th Annual Santa's Secret Workshop
Cela devient une tradition de fin d'année pour Sarah Michelle Gellar car, une fois n'est pas...

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof

Princess Rap Battle | Rapunzel & Flynn vs. Anna & Kristof
Plus d'un an après que Sarah Michelle Gellar / Cendrillon et Whitney Avalon / Belle se soient...

Eloise | Trailer

Eloise | Trailer
Nous vous rapportions il y a deux ans qu'Eliza Dushku serait la star d'un nouveau film d'horreur...

Criminal Minds: Beyond Borders

Criminal Minds: Beyond Borders
Après avoir rendu visite au diable dans un épisode de la saison 2 de 'Lucifer' [voir news], en début...

Netflix's

Netflix's "Gilmore Girls: A Year In The Life" Premiere
Danny Strong s'est rendu à l'avant-première de 'Gilmore Girls: A Year In The Life', la suite de la...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoBlabla

stanary (14:37)

Sonmi451 (14:38)

Merci. lol

Sonmi451 (14:38)

L'espoir fait vivre comme on dit. ^^

stanary (14:39)

Oui c'est ce qu'on dit ! Alors et toi dis moi tu travailles dans quoi ?

Sonmi451 (14:41)

Moi je suis assistante maternelle mais en ce moment en congé parental.

stanary (14:43)

Ah bah alors ça va veut dire que t'aimes beaucoup les enfants hein ! Mais j'aime bien ça ...

Sonmi451 (14:44)

Tout à fait.

stanary (14:45)

Alors dis moi, tu fais quoi de beau ?

Sonmi451 (14:47)

Là en ce moment, je m'occupe de la migration des épisodes de Friends pendant que mes oreilles sont en train d'écouter si bébé dort toujours. Et puis mes yeux regardent de temps en temps, vers la fenetre pour voir si le grand arrive avec son papa. ^^

Sonmi451 (14:47)

Et toi?

stanary (14:49)

La migration ?
Bon pour moi faut pas chercher hein. Je n'ai pas de vie donc je suis chez moi entrain de ne rien faire si ce n'est lire

Sonmi451 (14:49)

Et en parlant du loup, il sort du bois. Mon grand vient d'arriver.

stanary (14:51)

Eh bah il est autonome ce grand !

Sonmi451 (14:51)

La migration c'est le passage d'un guide épisode à un autre guide, soit de l'ancien au nouveau.

Sonmi451 (14:52)

Je vais devoir te laisser. Il est autonome oui d'une certaine façon, mais il a encore "que" 5 ans.

Sonmi451 (14:52)

A bientôt peut être.

stanary (14:56)

A bientôt

billy (18:53)

Plus que quelques jours pour venir participer au concours de la photo de bienvenue du quartier Castle. Venez vous affronter avec les plus créatifs ^^

CastleBeck (19:15)

Billy : Je crois que ton message irait plutôt dans la room HypnoPromo maintenant
D'ailleurs, il faut que je me dépêche pour finir ma participation...

Chaudon (19:39)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Titepau04 (20:22)

Chaudon, tu t'es trompée de room !!!!

Titepau04 (20:23)

T'ai trompé*

Sonmi451 (22:00)

Hypnoroom promo pour les pubs allezzz, on y va vroouuuummmm

Titepau04 (22:01)

LOL!!!!

Titepau04 (08:52)

Bonjour tout le monde!!!!

Hypnotic (11:53)

Bonjour !

Locksley (11:58)

Hello chef !

Titepau04 (12:19)

Bonjour!!

serieserie (13:05)

Hello la citadelle!

Sonmi451 (16:48)

passage rapide pour souhaiter un bon dimanche.

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play