VOTE | 585 fans |

#206 : Le charme de l'inconnu

Titre en VO : "We Might As Well Be Strangers "
Titre en VF : "Le charme de l'inconnu"
~> WB : diffusé le 26/10/2004 - TF1 : diffusé le 11/02/2006
~> Scénario : Terrence Coli - Réalisation : Sandy Bookstaver


La pluie d'étoiles filantes est un bon prétexte pour passer une soirée romantique. Lucas, Anna, Andy, Karen et cie l'ont bien compris. Peyton aimerait ouvrir un club qui organiserait des soirées pour les jeunes de moins de 21 ans. Keith et Julia se font un petit dîner en tête à tête.

Promo WB

Amis avec avantages
Amis avec avantages
Ajoutée le 11.02.2007 par Mathiew 
Brooke déprime (VO)
Brooke déprime (VO)
Ajoutée le 11.02.2007 par Mathiew 

Plus de détails

#Chez Félix et Anna
L’épisode commence dans la maison de Félix et d’Anna. Anna ne veut pas être en retard et presse un peu Félix qui lui fait remarquer que sa jupe est très courte.
Finalement Anna décide d’aller au lycée en bus et plante Félix.
Brooke observe la scène et se moque de Félix. Félix commence à la draguer et se fait jeter.

#Chez le médecin
On change ensuite de plan pour se retrouver chez le médecin avec Dan et Deb.
Le docteur commence à évoquer les années de Dan au Lycée pendant qu’il fait de l’exercice.
Dan commence à s’énerver et Deb demande au docteur la date où ils pourront avoirs les résultats.
Le docteur répond dans 2 ou 3 jours.
Dan et Deb s’en vont et Dan invite Deb à venir voir la pluie d’étoiles filantes pour la remercier de s’être occupée de lui pendant sa convalescence


                    


#Dans la magasin de Chris
Peyton marche dans la rue avec des affiches. Chris, le vendeur de disque est en train de remplir un rayon. Peyton entre et frappe. Elle demande si elle peut mettre son affiche mais Chris se montre très désagréable et insulte un groupe que Peyton aime bien.
Finalement, Peyton décide d’ignorer Chris et met son affiche.

#Dans Dan’s motors
Keith se tient debout devant la nouvelle voiture et téléphone à Jules en prétextant faire un sondage. Finalement, elle l’invite à venir lui faire à dîner chez elle.

#Dans la rue
Lucas parle au coach Whitey et lui conseille d’aller se faire opérer pour soigner sa maladie et Whitey conseille à Lucas de se mêler de ses affaires.

#Au lycée
Peyton et Brooke discutent de la soirée pendant que Nathan et Haley les observe. Nathan demande à Haley si elle va passer l’audition. Elle répond que non. Haley dit que chanté devant lui, c’est autre chose que de chanter devant un public. Whitey les interromps et donne une lettre à Nathan. Whitey est toujours de mauvaise humeur…

#Dans la classe de science:
Pendant que le professeur parle, Lucas regarde la photo d’Anna et lui. Quelqu’un vient interrompre le cours et dit que Lucas est demander chez le proviseur. Lucas va à l’extérieur du lycée et se rend comte que c’est Anna qui l’a appelé. Elle lui explique que Félix est son frère. Lucas lui avoue qu’il n’a pas donné la photo à Félix. Ils s’avouent alors mutuellement que c’était plus qu’un simple baiser.


                       
#À l’extérieur
Andy et Karen discutent et finalement, Andy invite Karen à venir voir la pluie d’étoiles filantes avec lui. Elle accepte et Andy lui dit d’emmener son fils si elle ne trouve pas de baby-sitter (il ne sait pas que Lucas a 16 ans). Karen est un peu gênée.

#Dans la classe de sciences:
Le professeur parle toujours mais Nathan et Haley n’écoutent pas. Nathan parle de la lettre. C’est une lettre du centre de formation des High Flyers, qui l’invitent à s’entraîner en floride. Haley est très heureuse pour lui.
Puis la caméra va sur Peyton et Brooke. On voit aussi Félix regarder intensément Brooke. Brooke se détourne de lui et se met à parler à Peyton (chuchoter, plutôt, ils sont quand même en cours!). Elle s’apitoie sur elle-même et Peyton tente de la rassurer. Puis elle ouvre son livre de sciences et y trouve une photo de Lucas et elle qui date de quand ils étaient ensembles. Elle décide de s’amuser un peu.

#Dans un placard
Brooke fixe ses conditions: ils ne sortent pas ensembles, ils sont juste « amis avec avantages » c’est à dire qu’ils ne feront que coucher ensembles et rien d’autre. Félix accepte et ils commencent!


                   

#Dans Dan’s motors
Pendant que Nathan et Lucas nettoient une voiture, ils parlent d’Anna et du fait qu’elle soit la sœur de Félix. Puis Lucas change de sujet et Félicite Nathan pour l’invitation des High Flyers. Il l’envie car il donnerait tout pour pouvoir s’entraîner trois mois…Nathan est surpris car il ne savait pas que ça durait trois mois. Il refuser l’invitation car Haley et lui ne pourront payer le loyer pendant trois mois, juste avec le salaire de Haley. De plus, il ne veut pas se séparer d’elle aussi longtemps… Lucas lui dit que c’est une opportunité extraordinaire pour lui et qu’il devrait réfléchir avant de refuser.

#Scène à l’extérieur pour arriver à la maison de Brooke
Haley essaie de convaincre Nathan d’accepter l’invitation en disant qu’elle pourrait habiter chez Karen pendant les trois mois , pour avoir le loyer en moins à payer. Et elle lui dit qu’elle espère pouvoir venir avec lui en Floride. Ils arrivent devant la maison de Brooke: c’est le jour du vide-grenier et Brooke a du mal à se séparer de ses vêtements…Mouth (Micro) Fait semblant de n’acheter qu ’un cadre mais en fait ce qui l’intéresse c’est la photo de Brooke qui est à l’intérieur! Haley va jeter un coup d’œil et laisse Nathan avec Brooke. Brooke demande à Nathan comment il a pu s’émanciper de ses parents supers riches pour être pauvre. Nathan lui dit que l’amour ne s’achète pas mais Brooke n’est pas convaincue!
Brooke va voir Félix et quelqu’un achète sa maison de poupées (une réplique de sa vraie maison) qu’elle aimait tellement. Passablement déprimée, elle donne rendez-vous à Félix dans sa chambre.

#Sur le terrain de Basket
Lucas apprend de plus en plus de choses sur Anna, comme le fait qu’elle joue au basket
Il font un concours:3 lancers chacun, à chaque fois que Lucas marque un panier, Anna lui révèle quelque chose sur elle et inversement. À la fin, celui qui gagne doit inviter l’autre à regarder la pluie d’étoiles filantes!


                          


#Dans la maison de Jules
Keith et Jules passent une excellente soirée avant que le repas ne brûle. Keith invite alors Jules à regarder la pluie d’étoiles filantes. Elle accepte.

#Sur le terrain de Basket
Lucas marque: Anna lui avoue qu’elle n’a pas encore parlé de lui à Félix, mais qu »elle compte le faire…bientôt.
Anna marque et Lucas lui avoue qu’il est égoïste et ne donne pas souvent autant qu’il reçoit.
Lucas rate le dernier panier mais Anna réussit le sien. Elle lui rappelle qu’il lui doit un rendez-vous

#Au club de Karen
Les candidats sont plus nuls les uns que les autres, et Haley et Peyton désespèrent de trouver quelqu’un pour l’ouverture du club.
Peyton reçoit un mp3 de Nathan, c’est Haley, chantant. Peyton est convaincue mais Haley ne veut pas chanter pour l’ouverture à cause de son trac. À ce moment, Chris le (désagréable) vendeur de disques vient apporter des Cds. Il monte sur scène et se met à chanter. Il est doué et Haley dit à Peyton qu’elle a trouver sa personne pour faire l’ouverture du club, mais Peyton, se souvenant de l’attitude du jeune homme dans la boutique, refuse et dit que c’est Haley qu’elle veut et personne d’autre. En partant Chris complimente Haley sur sa voix.


                            


#Dans un « parc »
Karen et Andy marchent et Karen lui reproche de lui avoir menti: il avait dit qu’ils regarderai la pluie d’étoiles filantes de son jardin alors qu‘ils sont dans un parc. Andy dit que c’est son jardin et qu’il l’a acheter l’année dernière. Andy parle de la nouvelle Zélande et d’un volcan là-bas qui s’appelle « One Tree Hill »! Ils arrivent eu bord d’un lac où il y a une table et deux couverts. Ils s’assoie.

#Dans la chambre de Brooke
Brooke confie à Félix que quand elle sortait avec Lucas, il l’a trompée avec Peyton.

#Dans le lycée, chez Whitey
Whitey trouve une lettre à son nom. Il l’ouvre et trouve une photo de sa 500ème victoire et quelqu’un a écrit dessus « Ce Whitney a l’air vraiment heureux !»

#Sur le terrain de basket, le soir
Anna et Lucas sont assis. Lucas termine de raconter son histoire et Anna lui dit qu’elle croyait avoir des problèmes avec son frère mais après ce que lui et Nathan ont vécus, ses soucis ne sont vraiment pas grand chose! Puis Anna avoue à Lucas qu’elle n’a toujours pas parlé de lui à Félix, mais qu’elle le fera bientôt.

#Dans la voiture de Jules, le soir
Ils sont là pour regarder la pluie de météorites et Keith parle de Dan et de tous ce qu’il lui a fait subir. Keith et Jules s’embrassent.

#Dans le balcon de l’appartement de Haley et de Nathan
Nathan demande à Haley comment se sont passés les auditions et ment à Haley sur la lettre (d’invitation) en lui disant qu’ils ont fait une erreur et qu’elle ne lui était pas destiné. Haley est vraiment désolée pour lui et elle aperçoit une étoile filante, ils regardent alors la pluie d’étoiles.

#Dans le jardin d’Andy
Karen et Andy se tiennent par la main pour regardé la pluie d’étoiles filantes.

#Dans la maison de la plage
Dan et Deb regardent la pluie sur une balançoire

#A L’extérieur
Whitey regarde seul les étoiles filantes

#Dans le parking de Dan’s Motors
Keith et Jules s’embrassent toujours et ratent la pluie d’étoiles.

#À l’extérieur du club de Karen
Peyton est assise sur des marches et voit passer une étoile filante

#Sur le terrain de basket
Lucas et Anna sont allongés sur le terrain et regardent attentivement les étoiles

#Chez les Davis
Brooke et Félix s’observent avant de regardé le ciel

#Dans la maison de la plage
Dan et Deb repère les différentes constellations

#Dans la voiture de Lucas
Lucas raccompagne Anna chez elle et lui fait promettre de parler de lui à Félix. Ils s’embrassent sans se rendre compte que Félix les observes.

#Chez Félix et Anna
Félix demande à Anna où elle était et elle répond : « chez un ami ». Félix lui demande si elle embrasse tous ses amis et elle est en colère qu’il l’est espionné. Félix lui dit que Lucas a trompé Brooke avec Peyton et que c’est un « mauvais garçon ». Anna décide de lui donné une chance.

#Chez les Roe, dans la cuisine
Lucas attend Karen qui ne rentre que maintenant. Il fait semblant de jouer la mère en colère.
Puis Karen lui dit qu’elle a passé une très bonne soirée

#Dans la cuisine de la maison sur la plage, le matin
Dan fait le petit déjeuner et finalement Deb part en lui disant qu’il n’a plus besoin d’elle maintenant qu’il est guéri. Le téléphone sonne alors, c’est le docteur Connelly qui appelle et dit à Dan qu’il va mieux. Dan ment à Deb en lui disant qu’il va encore mal et qu’il a besoin d’elle.

#Chez Nathan et Haley
Lucas frappe et Nathan est seul. Ils parlent de la lettre et Nathan avoue à Lucas qu’il a menti à Haley: L’invitation lui était bien destiné…


                          


#Dans le club de Karen
Peyton a un problème avec le panneau: il n’y a que le « tric » de electric qui s’allume. Elle décide d’appeler le club « Tric ».
Rick (le vendeur de drogue) vient la voir.

#Devant la porte d’entrée des Davis
Quelqu’un sonne et Brooke va ouvrir, c’est Mouth qui lui rapporte sa maison de poupée. Il dit à Brooke qu’il l’a acheter car il savait qu’elle avait beaucoup de valeur pour elle. Brooke se jette dans ses bras!

#Dans la voiture de Dan
Dan regarde un garçon joué au basket
Un responsable des High flyiers appelle Dan et lui dit que Nathan ne veut pas venir car il ne veut pas se séparer de sa femme. Dan est en colère.

#Extérieur de la résidence des Roe
Lucas et Karen ouvrent leur courriers. Karen dit à Lucas qu’Andy est plus jeune qu’elle. Lucas lui dit qu’il se fiche de l’age d’Andy, du moment qu’elle est heureuse (il plaisante même en disant: « si il est plus jeune que moi, je ne veux pas l‘appeler papa! »).
Lucas ouvre une enveloppe jaune qui lui est destinée et en sort une carte avec écrit dessus ‘THANK YOU’.

#A l’hôpital
Whitey hésite un moment puis entre à l’intérieur.

Résumé des épisodes précédents

Générique


Lucas (en voix off) : (Fond de lune puis d’étoiles). Catherine Anne Porter a écrit : l’univers parait étrangement bien ordonné. (Lucas marche au bord de l’eau). On le voit à la régularité du mouvement des étoiles, de la rotation de la terre, du passage des saisons mais la vie humaine est l’expression même du chaos. Chaque personne tente de faire valoir ses droits, d’imposer sa volonté, ses sentiments, sans comprendre ce qui fait avancer les autres, ni ce qui la fait avancé elles-mêmes.

Il jette les pièces dans la fontaine, pièces qu’il avait récupéré avec Anna. Avec une, il fait un vœu et sourit.  

Chez Anna et Felix, ils sortent
 

Anna : Dépêche-toi un peu Félix. J’ai pas envie d’être en retard.

Felix : Elle est courte cette jupe. Tu ferais mieux d’aller te changer.

Anna : Pas besoin, en route.

Felix : A ta place, je mettrais un pantalon aujourd’hui. Tu sais pourquoi ? La première impression compte beaucoup et tous les garçons vont penser que t’es une garce.

Anna : Laisse tomber, j’y vais en bus.

Felix : Anna attends !! (Anna s’en va et passe devant Brooke qui les regarde, le sourire aux lèvres, sur sa voiture). Fais pas la tête !

Anna : Lâche-moi.

Felix : Je rigolais.

Anna : Tu m’as vexé.

Brooke, en s’approchant : Laisse-moi deviner. Tu lui as fais le coup de l’amitié améliorée et elle a prit ça pour de l’amour au rabais.

Felix : T’es malade ? C’est ma petite sœur.

Brooke, en rigolant : Ah ouais ? Ta naissance n’a pas dissuadé tes parents de retenter l’expérience ? Ils sont fous ces gens-là.

Felix : Très drôle. Ca tombe bien que tu reparles d’amitié améliorée entre nous parce que si t’as envie de câlin, sache que tu me plais bien.

Brooke : C’est noté. Quant à toi si tu as envie de câlin, c’est juste dans tes rêves.

 Elle s’en va Chez le médecin, Dan court sur un tapis 

Physiothérapeute : Je vous ai vu joué en 87 contre Williamsburg. Vous aviez marqué 35 points non ?

Dan : 37.

Physiothérapeute : Ah vous étiez vraiment impressionnant. Et vous ne jouiez plus à la fac ?

 
Dan lui lance un regard noir 


Deb :
On aura les résultats dans combien de temps ?

Physiothérapeute : Le docteur vous appellera dans un jour ou deux. Mais il a l’ait plutôt en forme pour quelqu’un qui vient de faire une crise cardiaque. Bon, on va repasser à un rythme de marche avant d’arrêter. Là, c’est bon. C’est pas trop dur ?

Dan : Non, ca va.

Physiothérapeute : Excellent Dan. Pensez à bien respirer.

Dan : D’accord.

Physiothérapeute : A tout à l’heure.

Dan : Comment tu veux que je respire bien s’il passe son temps à me rappeler à quel point je suis diminué ?

Deb : Calme-toi, t’es en forme, il te l’a dit. (Elle lui amène une serviette).

Dan : Merci. Ca doit te faire plaisir que je sois tiré d’affaire, t’auras plus à t’occuper de moi. Je vais pas attendre leur aval pour recommencer à vivre. J’ai lu qu’il y aurait une pluie d’étoiles filantes ce week-end. Je vais aller m’installer au bord de la mer pour la regarder.

Deb : C’est une bonne idée.

Dan : On pourrait y aller tous les deux. Tu m’as aidé pendant toute ma convalescence Déborah, je voudrais juste t’inviter à diner pour te remercier de ta gentillesse, c’est tout.

 
Dans le magasin de disques, Peyton rentre 


Vendeur :
Désolé, on n’est pas encore ouvert.

Peyton : Oui, je sais mais je voudrais mettre une affiche sur le panneau de l’entrée, je recherche des groupes pour un concert ouvert à tous les jeunes.

Vendeur : Tu organises des auditions ? T’as le droit de mettre ton affiche si tu enlèves ton t-shirt.

Peyton : C’est une blague ?

Vendeur : J’aime pas Emo, c’est des punks de bac à sable.

Peyton : Ah oui, tu trouves ?

Vendeur : Ils sont nuls.

Peyton : Ca doit être frustrant de vendre des disques sans les enregistrer. T’es aussi agressif avec tous tes clients ?

Vendeur : Vu qu’on n’est pas ouvert officiellement, t’es pas considérée comme cliente.

Peyton : Je préfère aller au lycée plutôt que d’entendre ça.

Vendeur : T’as pris ton cartable de Get Up Kids.

Peyton : Les vrais punks ne se lèvent pas à 7h pour faire leur inventaire.

Vendeur : J’ai fait une nuit blanche.

 
Peyton accroche son affiche et s’en va A Scott’ Mottors, Keith appelle … Julia 


Keith :
Allo ? Bonjour Julia, c’est Keith. Keith Scott, je vous ai fait essayer une voiture.

Julia : Ah oui, c’est vrai.

Keith : En fait, si je vous appelle aujourd’hui c’est parce que je fais un sondage pour notre service clientèle. Alors, voilà, quelle note de 1 à 10 donnerait vous à l’accueil qui vous a été réservé ?

Julia : Et bien, le vendeur qui s’est occupé de moi était gentil et très joli garçon. Par contre, il a mit une semaine pour me rappeler et j’ai trouvé son prétexte  de sondage peu convaincant, je lui 7/10.

Keith : Oh. Pourrait-il éventuellement amélioré cette note par exemple en vous invitant à dîner  demain ?

Julia : Pourquoi pas s’il venait chez moi et préparait le repas.

Keith : D’accord, comptez sur lui.

 
Dans le bureau du Coach, Whitey essaie de lire quelque chose au loin mais il voit flou. A ce moment-là, Lucas arrive 


Lucas :
Salut coach.

Whitey : Scott !

Lucas : Alors, ça va ?

Whitey : Oh, comme un rossignol au printemps. Qu’est-ce que tu veux fiston ?

Lucas : Euh je suis venu pour vous reparler de l’opération. Keith m’a dit qu’il pensait que …

Whitey : Je me fiche de l’opinion de Keith. C’est ma vie, pas la sienne.

Lucas : C’est vrai. Sauf que ça n’explique pas pourquoi vous refusez de vous faire opérer.

Whitey : Tu sais comment ma femme est morte ? Sur une table d’opération tout comme plus de 20 000 américains chaque année. Et je refuse d’en faire partie.

Lucas : Ecoutez Coach.

Whitey : C’est toi qui vas m’écouter. La saison de basket est finie, il n’y a pas d’entrainement alors tu vas me faire le plaisir de sortir de ce bureau et t’occuper de tes affaires, c’est compris ?

 
Lucas s’en va 

Au lycée, Brooke et Peyton sont dans les couloirs
 


Brooke :
Ca sera le meilleur club de la ville.

Peyton : Le vendeur du magasin de disques te dirait le contraire.

 
Un peu plus loin 


Haley :
Ah.

Nathan : Une audition ?

Haley : Ouais, c’est Peyton qui recherche des artistes locaux. Elle organise un concert dans le futur club de Karen.

Nathan : Tu vas la passer ?

Haley : Tu rigoles, surement pas !

Nathan : Haley …

Haley : Je veux bien jouer pour toi à la maison mais il n’est pas question que je me ridiculise sur scène.

Whitey : Nathan ? J’ai reçu cette lettre pour toi à mon bureau.

Nathan : Qu’est-ce que c’est ?

Whitey : Comment veux-tu que je le sache ? Je suis entraineur, moi, pas facteur !

 
Whitey s’en va sous les regards de Nathan et Haley En cours,  


Prof :
Les pluies d’étoiles filantes ont lieu quand notre planète traverse un nuage de poussière cosmique laissé par les comètes qui croisent son orbite.

 
Quelqu’un frappe à la porte, Lucas regarde les photos d’Anna. La personne donne un mot au prof.  


Mec :
Tenez.

Prof : Lucas ? Le proviseur veut te voir. Prends tes affaires.

 
Lucas prend le mot et sort. Il retrouve … Anna 


Anna :
Salut.

Lucas : Anna ! Qu’est-ce que tu fais là ?

Anna : Je suis désolée de ne pas t’avoir rappelé après la soirée défis. Laisse-moi t’expliquer pourquoi. Tu me dois bien ça !

Lucas, en rigolant : Qu’est-ce que je te dois ?

Anna : Je t’ai évité la fin du cours de sciences.

Et où tu as trouvé cette convocation à l’entête du lycée ?

Anna : Je l’ai piqué dans le bureau du proviseur. Excuse-moi de t’avoir abandonné l’autre soir. Je voulais pas voir mon frère. Il est très protecteur et ça me mettais mal à l’aise de vous voir ensemble.

Lucas : Attends. Felix est ton frère ?

Anna : Oui. Je savais que tu finirais par le deviner. J’aurais du te le dire, bref, je ne lui ai pas raconté que j’avais fait ta connaissance. Hors, je savais que si jamais je t’appelais,  il me le reprocherait forcément. Je suis désolée, ça a du être bizarre quand il a vu ses photos de nous dans le photomaton et qu’il t’a dit qui j’étais. D’ailleurs, je m’attendais à une scène mais il ne m’en a toujours pas fait. Je ne sais pas à quoi il joue.

Lucas : Je ne lui ai pas montré les photos.

Anna : Pourquoi ?

Lucas :C’était plus un défi qu’à mes yeux.

Anna : A mes yeux aussi.

 
Ils se sourient  Karen travaille ses cours sur le ponton quand Andy la rejoint 


Andy :
Un déca au lait avec un doigt de crème de whisky.

Karen : Merci.

Andy : Oh, vous m’avez offert des cafés toute la semaine, c’est la moindre des choses.

Karen : Moi, j’essayais de vous soudoyer. Je veux un A à l’exam d’économie.

Andy : Karen, il y a une pluie d’étoiles filantes demain soir, si vous êtes libre, on pourrait y assister tous les deux.

Karen : Rien que tous les deux vous voulaient dire ?

Andy : Euh, si ça vous rassure, c’est une sortie scolaire. Je peux inviter toute la classe.

Karen : Non, non, ça ira, j’ai confiance. Mais réussir à la fac, c’est vraiment très important pour moi.

Andy : Oui, vous voulez pas risquer de compromettre vos projets, par exemple en sortant avec le prof. Je comprends. Karen, je ne vous aurais pas invité à sortir si j’y voyais un danger pour vos études ou à mon travail. Alors, c’est oui. Sauf si vous avez pas vraiment envie de sortir avec moi, ce que je comprendrais.

Karen : Non, ca n’a rien à voir, je vous assure.

Andy : Cool. Euh, dans ce cas, on se voit demain soir.

Karen : D’accord.

Andy : Parfait. Bon, bah je vous laisse travailler. Ah oui, comme je vous invite un peu tard, si vous n’avez pas de baby-sitter, n’hésitez pas à ramener votre bout de chou, histoire de faire connaissance.

Karen : Je crois que ca ne sera pas un problème.

Andy : A demain.

 
Il part, laissant Karen avec le sourire 

En cours,
 


Prof :
Les étoiles, elles nous semblent très proche les unes des autres, mais comme vous le savez. Mais en réalité …

 
Pendant le cours, Nathan et Haley discutent 


Nathan :
High Flyers est le camp d’entrainement des meilleurs basketteurs du pays et le directeur Milt West cherche les joueurs les plus prometteurs et les arbitres à venir développer leur potentiel.

Haley : Et il t’a choisi ? Waouh. Je suis vraiment contente pour toi, tu mérites  qu’on te donne une chance après tous les efforts que t’as faits.

  

Prof : Vous voyez les bras spiraliques qui gravite autour du noyau galactique ?

 
Du côté de Brooke et Peyton … 


Brooke :
Cette fois, je touche le fond. Ma vie amoureuse est un désert. Mes parents organisent un vide grenier pour vendre mes affaires, et je dois les supplier pour garder ma voiture.

Peyton : C’est rien. T’es peut-être devenue pauvre, mais t’es toujours Brooke Davis, la plus enviée et la moins sérieuse des filles du lycée !

Brooke : Ca suffit pas. Je peux pas conjuguer soif d’expérience et pauvreté. Je profiterais pas de la vie !

Peyton : Les garçons se ficheront que tu sois pauvre, ce qui les intéressera plus, c’est ta soif d’expérience !

Brooke : En plus si mes parents n’ont plus d’argents, je saurais obliger d’avoir de bonnes notes pour avoir une chance d’entrer à la fac.

Peyton : Mon Dieu, c’est épouvantable.

Brooke : Oui, à qui le dis-tu, je nage ne plein cauchemar.

 

Prof : Les astronomes pensent que les galaxies les plus grosses se seraient formé à la suite de gigantesque collisions. Ainsi les plus petites présentent-elles la forme que vous avez pu voir sur la diapo A, tandis que les plus denses, suite à des cataclysmes présentent la forme B.

 
Elle feuillète son livre et tombe sur une photo d’elle et de Lucas, elle voit au loin Felix qui la regarde 


Brooke :
J’ai besoin de distractions.

 

Prof : Imaginez l’ampleur de ces chocs stellaires lorsque deux étoiles subissent une si puissante abstraction.

 
Dans un placard du lycée, Brooke attire Felix 


Brooke,
en déshabillant Felix : Les règles sont les suivantes : on ne sort pas ensemble, on n’est pas un couple, je ne suis pas ta copine, ni ta psy, ni ta maman. Je ne veux pas d’eau de rose, ni de romantisme écœurant ni de poésie. C’est purement physique, on fera l’amour seulementt pour le plaisir, c’est une vraie amitié améliorée, sauf qu’on n’est même pas obligé de parler.

Felix : Ca me convient tout à fait.

Brooke : Génial, vient par là.

 
Ils s’embrassent Au garage Dan Scott, Lucas et Nathan travaillent tout en parlant 


Nathan :
Tu sais, il y a une nouvelle dans mon cours de maths, elle s’appelle Anna. Ce serait pas la mystérieuse rencontre dont tu m’as parlé ?

Lucas : Si. Et c’est également la sœur de Felix.

Nathan : Génial. T’aurais pu me le dire.

Lucas : Elle me l’a avoué ce matin.

Nathan : En même temps, c’est pas sa faute si son frère est taré, on peut pas lui en vouloir.

Lucas : Il faut que je te félicite. Tu vas t’entrainer trois mois dans le meilleur centre du pays. Je donnerais n’importe quoi pour être à ta place.

Nathan : Ca dure trois mois ?

Lucas : Ouais, je crois.

Nathan : J’y passerais tout mon été, c’est pas possible. On pourra jamais vivre trois mois seulement sur la paye d’Haley. Et même si on pouvait, je veux pas qu’on soit séparé si longtemps.

Lucas : Vous trouverez bien un moyen. Nathan, c’est la chance de ta vie, tu peux pas la refuser, c’est trop bête.

 
Sur le ponton, Lucas rejoint Whitey, assit sur un banc 


Whitey :
Qu’est ce que tu veux ?

Lucas : Seulement vous dire bonjour.

Whitey : Au revoir Lucas.

Lucas : Nathan a été invité à High Flyers, le centre d’entrainement. C’est grâce à vous qu’il en est arrivé là. Je tenais à vous le dire, voilà.

Whitey : Fiston. Tu te trompes en pensant que moi, je tenais à l’entendre. Je m’en fiche, de toi, de l’équipe, de tout. La seule à laquelle je tenais vraiment, je l’ai perdu.

Lucas : Dans ma chambre, j’ai une photo de l’équipe, celle de votre 500ème victoire, et l’homme qui est au centre n’a pas l’air d’avoir complètement perdu gout à la vie. On a besoin de vous coach, pas seulement en tant qu’entraineur, mais aussi en tant qu’ami. Faites-vous opérer.

 
Lucas s’en va laissant la coach seul. 

Dans la rue, Nathan et Haley discutent
 


Haley :
J’ai réfléchi pour cet été. Je vais demander à Karen si elle accepterait que je vienne habiter chez elle pendant ton absence pour économiser des loyers.

Nathan : Ca ne la dérangera pas ?

Haley : Mais non. Avant de te connaitre, je passais tout mon temps chez elle de toute façon. Je lui demanderais aussi à travailler plus au café.

Nathan : Tu travailles largement assez.

Haley : S’il le faut, je vendrais un rein pour que tu fasses ce stage, trois mois c’est pas si long. Mais si je pouvais, je viendrais avec toi. Tiens, c’est pas là qu’habite Brooke ?

 

Brooke : Enlève tes pattes de mes affaires, toi. T’as de la chance que je sois obligée de les vendre. (A Micro). T’as trouvé quelque chose ?

Micro : Euh, je prends ce petit carde.

Brooke : Je te le donne.

Micro : Non, j’insiste.

Brooke : Merci Micro.

Haley : Salut Brooke.

Nathan : Salut.

Haley : On est là par hasard, on ne vient rien acheter.

Brooke : Oh t’inquiète pas, ma fierté a été l’une des premières choses à partir, et je préfère que ce soit toi qui porte mes fringues plutôt que ses mémères fripées. Je te ferais même un prix d’amis, d’accord ?

Haley : D’accord. C’est gentil. Je vais jeter un œil.

Nathan : Je t’attends.

Brooke : Comment t’as fait ?

Nathan : Fait quoi ?

Brooke : Quand t’as envoyé paitre tes parents, tu es devenue pauvre toi aussi.

Nathan : L’argent, ce n’est pas le plus important. L’amour ne s’achète pas.

Peut-être pas, mais ca n’a pas empêcher ma mère de louer le sien pendant plusieurs années. Excuse-moi. Qu’est ce que tu fais là toi ? La piscine est fermée.

Felix : Tu n’as pas reçu mon texto. Je voulais te proposer qu’on se voit.

Brooke : Ah d’accord.T’as pas tout compris, c’est moi qui fixe le lieu et l’heure de nos ébats, à ma convenance.Et là, ce n’est ni l’heure, ni l’endroit.

Femme : Je vais vous prendre cette maison de poupée.

Brooke : Euh, non, elle n’est pas à vendre.

Femme : Pourtant, il y a un prix dessus. 150 dollars.

Brooke : L’étiquette n’est pas la bonne, elle vaut trois fois plus cher.

Femme : Très bien. Ca fait 450 dollars.

 

Brooke prend le chèquye et voit sa maison partir. Une de ses poupées tombent, elle la ramasse, triste.  


Felix :
Ca va ?

Brooke : Ma chambre, dans 5 min.

 
A River court, Lucas s’entraîne. Anna le rejoint 


Anna :
Tu devrais bloquer ton poignet. Tu sais, une fois le ballon lancé, c’est grâce à ça que Jordan a battu l’Utah en finale.

Lucas : Et l’accompagnement du ballon ?

Anna : Inutile, si tu l’accompagnes à côté du panier.

Lucas : Je vois. Tu joues ?

Anna : Oui, un peu. On remporté le tournoi local tous les ans. D’ailleurs, on pourrait se faire un petit défi. Trois lancers francs.

Lucas : Alors, on pimente le jeu. A chaque panier, tu me révèles un truc sur toi.

Anna : D’accord. Et moi qu’est ce que j’ai à gagner ?

Lucas : Ce que tu veux.

Anna : Très bien, si je gagne, tu regardes la pluie d’étoiles filantes avec moi.

Lucas : Et si je gagne ?

Anna : Tu gagnes … je regarde la pluie d’étoiles filantes avec toi.

 
Chez Julia, Keith vient de préparer à manger 


Julia :
Ca sent très bon.

Keith : Ah, j’ai apporté du vin.

Julia : Non merci, je préfère la bière.

Keith : J’aime beaucoup la décoration.

Julia : Merci, j’appelle ce style bazar informe. J’avoue que t’es très impressionnant en cuisine, d’autant plus que c’est une cuisine inconnue.

Keith : Merci. Je t’aurais bien invité chez moi mais il y a des cartons partout, je viens à peine de revenir.

Julia :De Charleston c’est ça ?

Keith : Oui. Tant que je n’ai pas déballé tous mes cartons, il m’est encore possible de repartir. 


Une alarme sonne
 


Keith :
C’est le four qui sonne comme ça.

Julia :Je crains que non, c’est l’alarme incendie.

Keith : Oh mon gratin.


Il revient avec un plat calciné 


Julia :
Tu sais Keith, j’adore les pizzas.

Keith : Moi aussi.


A River court, Lucas et Anna 


Anna :
D’accord, je suis obligée de t’avoue quelque chose. Je n’ai toujours pas eu le courage de parler de toi à Felix. Mais je vais le faire, c’est promis. Dernier tir. On le fait façon grand-mère (Elle tire et marque).

Lucas : Bien joué.

Anna : Merci. A toi de m’avouer un truc.

Lucas : Je t’avoue que je suis parfois très égoïste, je t’avoue que je donne fréquemment moins que je ne reçois. (Il tire et rate).

Anna : Mon cher adversaire, comme tu as raté le shoot que moi j’ai réussi, on peut en conclure que tu as perdu. On dirait que tu me dois une pluie d’étoiles filantes.


Au Tric, Peyton et Haley font passer les auditions. Celle qui passe chante très aigue et mal ! 

Peyton : On n’appellera ce club, le royaume des sourds. (A la fille). C’était génial merci. C’était le top

Haley : Oui, vraiment top.

Peyton : Oui, de toute façon, on a ton adresse, alors on t’écrira. C’était la dernière.

Haley : Bon, j’aime bien le clone d’Eminem chauve ou le chanteur de bal de mariage.

Peyton : Une salle sans nom et musiciens ne va pas attirer les foules.

 
Peyton reçoit un fichier. 

Peyton
: Nathan vient de m’envoyer un Mp3.
Haley: Nathan? 

Peyton ouvre le fichier et on entend la chanson.
 

Haley
 : Oh non. Ferme ça, y’a un virus dedans.
Peyton : Arrête. Pourquoi tu me l’as pas fait écouter avant ? Elle est terrible cette chanson.

Chris rentre avec une caisse de Cd dans les mains.

Peyton
 : C’est le vendeur de disque le plus désagréable du monde. T’as qu’à poser le bac de CD près de la scène. Merci. Combien de chansons t’as écrites ?
Haley : Quelques unes. Pourquoi ?
Peyton : Tu vas aller chanter au concert.
Haley : Tu rigoles, il en est pas question. J’aurai beaucoup trop le trac.
Peyton
 : Quand t’as remplacé Thérésa, t’as appris la chorégraphie en 3 heures, et t’as dansé en public.
Haley : C’était facile, on était plusieurs. Là, tu me demandes de jouer seule, je suis désolée, ne compte pas sur moi. 

Chris est sur scène et commence à jouer de la guitare et à chanter.
 

Haley
 : Tu as trouvé l’homme qu’il te faut. Alors, moi, c’est Haley. Elle, c’est Peyton. Et toi, tu es génial.
Chris : Ouais, je sais. A quelle heure je passe ?
Haley : Je dirais vers 19h…
Peyton : Attends une seconde. T’es pas trop mauvais mais on a d’autres bons musiciens en vue. Alors, on te téléphonera.
Chris : D’accord. J’aurai du te jouer du emo. J’ai entendu ce que t’as fait, Haley. D’habitude les chansons là c’est nul, mais tu t’es bien débrouillée.

Chris part.

Haley
 : T’es malade de le renvoyer, c’est le meilleur qu’on est vu.
Peyton : Ouais, il est doué, mais il est arrogant, et trop sûr de lui, et méprisant, et…
aley
 : Pense à ton concert avant tout, tant pis si tu l’aimes pas, lui.
Peyton : C’est décidé. Je me fiche de ce type, c’est toi que je veux engager. Réfléchis-y au moins. Je suis sûre que tu peux le faire.  

Karen et Andy marchent dans un parc.
 

Karen
 : Je croyais qu’on devait regarder les étoiles filantes de votre jardin ?
Andy : Oui, là, on est dans mon jardin.
Karen : Très drôle. C’est vrai ?
Andy : Oui. Y’a plusieurs années que je l’ai acheté. Un terrain, c’est un bon placement. Ma maison est à un kilomètre plus loin.
Karen : Waouh ! Je ne m’attendais pas à ça. C’est très beau.
Andy : Ouais. La nature sauvage me rappelle mon île natale.
Karen : Comment un Néo-zélandais atterrit-il dans notre petite ville ?
Andy : C’est une longue histoire. J’ai perdu mon père à bientôt 14 ans et ma mère s’est dit quand Amérique, je risquais moins de devenir un rugbyman alcoolique. Vous saviez qu’il y a un Tree Hill à Auckland ?
Karen : Oui, vous y êtes allé ?
Andy : Oui, c’est un volcan. Enfin, y’a 20 000 ans s’en était un. Aujourd’hui, c’est un parc. On y allait pique-niquer, alors quand ma mère a découvert la ville du même nom, elle y a vu un signe.
Karen : Elle vous a élevé toute seule dans un pays étranger. Ca doit être une femme hors du commun.
Andy
 : Oui, on peut le dire. Je suis fier d’elle. Mais avec le recul, je me dis que je l’aurai été encore plus si elle avait reprit ses études elle aussi. Elle aurait certainement plus profité de la vie, au lieu de toujours se sacrifier pour améliorer la mienne. Une table pour deux ? Karen. Je vous en prie.  

Ils s’installent à la table. 


Dans la chambre de Brooke, Félix remet son tee-shirt. 

Brooke
 : Ils ont même vendu ma commode.
Félix : Tu m’offres un verre ?
Brooke : Y’a de l’eau si on l’a pas encore coupé.
Félix : T’es sûre que ça te vas cette histoire d’amitié améliorée ?
Brooke
 : Pourquoi ça m’irais pas ?
Félix : Je pensais que les filles n’aimaient pas ce genre de rapport, qu’elles ne concevaient pas une relation sans sentiments.
Brooke
 : Je t’explique. Quand ton dernier petit copain t’a trompé avec ta meilleure amie, ça te vaccine contre les sentiments. Tu vois ?
Félix : Lucas et Peyton ?
Brooke : Je sais même pas pourquoi je te raconte tout ça. On avait dit qu’on ne devait pas parler. Si je voulais de la conversation, je choisirais quelqu’un qui peut me comprendre.
Félix : Tu sais que dans amitié améliorée, y’a le mot amitié ?
Brooke : Te fais pas d’illusion. Ton seul avantage est d’habiter juste à côté de chez moi.
Félix : Alors, pas d’amitié.
Brooke : Non, merci. Je me contente du reste. Ferme la porte en sortant.   

Bureau de Withey. Une enveloppe est posée sur son bureau. Withey l’a prend et l’ouvre. C’est une photo d’un article de journal disant « Durham remporte sa 500 ème victoire ». 
  

Au river court, Lucas et Anna sont assis au centre du terrain.
 

Lucas
 : Et aujourd’hui on s’entend bien, Nathan et moi. Tout est arrangé.
Anna : Et ton amie Haley est devenue ta belle-sœur ?
Lucas : Ouais. C’est bizarre, mais c’est comme ça.
Anna : Dire que je croyais que mon frère et moi avions des rapports complexes.
Lucas : J’ai l’impression que ton frère est difficile à comprendre.
Anna : Félix est plus gentil qu’il ne le paraît.
Lucas : Alors, pourquoi tu ne lui parles pas de moi ?
Anna : L’occasion ne s’est pas présentée.
Lucas
 : Ecoute, Anna, tu me plais. Et je suis sûr que si on continue à se voir, tu me plairas de plus en plus. Mais je veux pas qu’on se voit en cachette. Il faudra que tu dises tout à Félix.  

Voiture de Julia. 
 

Keith
 : J’aurais jamais cru que remplacer mon frère serait aussi intéressant.
Julia : Ca doit être bizarre de passer mécanicien à vendeur de voiture.
Keith : Non. C’est ce que j’avais plus ou moins prévu.
Julia : Comment ça ?
Keith : En fait, j’ai toujours voulu ouvrir une concession. J’avais cette idée bien avant que Dan ne se lance. Mais, j’avais pas de capital. Et le temps que j’économise assez, Dan avait décidé de monter sa boîte avec l’argent de sa femme.
Julia : Alors il t’a volé ton idée ?
Keith : Lui, il avait une famille à nourrir, et j’espérais qu’il s’occupe aussi de son autre fils, Lucas. Alors, je lui ai appris tout ce qu’il sait sur les voitures.
Julia : T’as vraiment été très généreux.
Keith : Ouais. Enfin,  je me serais abstenu si j’avais su qu’il tournerait si mal.
Julia : T’inquiète pas, les gentils garçons sont toujours récompensés.  

Julia s’approche de Keith et l’embrasse. 
 

Appartement de Nathan et Haley. Nathan est dehors, accoudé à la barrière quand Haley arrive.  

Nathan
 : Alors, ces auditions ?
Haley : Tu as osé envoyer un de mes morceaux à Peyton.
Nathan : Ca lui a plu, non ?
Haley : Oui. Mais, je t’en veux beaucoup.
Nathan : T’osais les faire écouter à personne. Je voulais te montrer que je te soutiens, même si tu n’as pas confiance en toi. Toi, t’as toujours cru en moi.
Haley : T’as gagné, je t’en veux plus.
Nathan : Tu vas jouer en public ?
Haley : Oui, je vais jouer en public. D’accord, quand tu reviendras de ton stage de basket cet automne.
Nathan : Je suis plus invité au stage de basket. Y’a eu une erreur.
Haley : Mais, ils t’ont pourtant envoyé cette lettre ?
Nathan : Oui, je sais. Mais, c’est une erreur informatique, la place était déjà attribuée à un autre joueur.
Haley : Je suis désolée.
Nathan : Ouais, moi aussi. Etant donné que je reste là, tu n’as plus d’excuses pour ne pas jouer dès maintenant. S’il te plait, fais le concert.
Haley : Très bien. C’est d’accord, je vais essayer. Une étoile filante ?
Nathan : Ou ça ?
Haley : Elle passe tellement vite.  

Dans le jardin d’Andy. Karen et Andy regardent le ciel, la pluie d’étoiles filantes. Et Karen prend la main d’Andy.
 Deb et Dan regardent également le ciel, sur la balancelle, à la maison de la plage. Toujours dans la voiture de Julia, Keith et Julia s’embrasse. Peyton est assise sur les marches du Tric, alors qu’Anna et Lucas sont allongés sur le terrain près du fleuve.  Brooke sort de chez elle et s’assoit sur les marches devant sa porte. Félix sort aussi de chez lui. 

Maison de la plage.

Dan
 : Les météores traversent toujours le ciel du Nord au Sud. Tu vois ? A proximité de Persée ?
Deb : C’est où ?
Dan : Là, près d’Andromède. Regarde, il protège sa femme. Tu vois sa silhouette ?
Deb : Ah oui, je la vois elle aussi.
Dan : Elle a une chaîne autour du poignet. Elle devait être sacrifiée, et Persée l’a sauvé.
Deb : Il est tard, Dan. Il faut rentrer à la maison.
Dan : Ecoute, vu ce qu’on a bu, on ferait mieux de dormir ici.
Deb : J’ai pas mes affaires.
Dan : J’ai emmené nos affaires à tous les deux, au cas où. Je prends la chambre d’amis, rassure toi.  

Lucas et Anna arrivent en voiture devant chez Anna. 
 

Anna
 : Alors, ça te plairait qu’on se revoit en cachette demain soir ? Je vais lui parler, Lucas. C’est promis.
Lucas : Je suis désolé de te l’imposer, mais j’ai pas le choix. J’ai pris la décision de plus refaire les bêtises du passé et de devenir quelqu’un de bien, et il faut que je m’y tienne.
Anna : Je comprends. Je sais que tu penses avoir des efforts à faire, mais tu es déjà quelqu’un de bien. Enfin, moi je trouve. 

 
Anna embrasse Lucas et Félix est assis devant la porte de sa maison et les regarde. Anna est rentré chez elle et Félix l’attend.  

Félix
 : T’as fais des achats au centre commercial ?
Anna : Non, rien.
Félix : C’est étonnant.
Anna : J’étais avec un copain.
Félix : Un copain proche, vu vos adieux chaleureux.
Anna : Tu m’espionnes maintenant ?
Félix : Tu sors avec Lucas ?
Anna : J’en sais rien, c’était notre première sortie.
Félix : Un enfant sur deux a été conçu pendant une première sortie dans cette ville. Je sais pas ce que tu as appris sur lui, mais ton ami a des choses à se reprocher.
Anna : Merci, je suis au courant. Lucas m’a dit qu’il avait fait des erreurs dans le passé.
Félix : L’erreur s’appelle Peyton. Il a trompé Brooke avec elle. Si tu t’attaches à lui, il va te faire souffrir. Ce type est malhonnête.
Anna : Non. Il a peut-être fait des erreurs, mais il a un bon fond. Je suis prête à lui donner le bénéfice du doute. Et j’aimerais que tu en fasses autant, s’il te plaît.
Félix : Tu vois, si ce genre de garçon fait autant de mal autour de lui, c’est parce qu’il y a toujours une fille comme toi qui lui donne le bénéfice du doute.  

Karen rentre chez elle, allume la lumière et Lucas est assis à la table, dans le noir. 
 

Karen
 : Tu viens de me faire la frayeur de ma vie.Lucas : Il est une heure du matin. J’étais mort d’inquiétude. Où t’étais passé ?
Karen : Désolée, j’ai pas vu l’heure…
Lucas : Tu connais les règles. Si tu n’es pas rentré à minuit, tu téléphones.
Karen : J’espère que je ne suis pas aussi agressive.
Lucas : Euh…
Karen : Y’a longtemps que t’es rentré ?
Lucas : A peine 5 minutes.
Karen : Alors, on sera puni tous les deux.
Lucas : Si tu veux pas que je te repère, un conseil, passe par la fenêtre. Contente de ta soirée ?
Karen : Plutôt, oui.
Lucas : Cool. 

Maison de la plage.Dan prépare le petit déjeuner et Deb arrive.
 

Dan
 : Tu veux des pancakes ?
Deb : Non, merci, Dan. Je voudrais rentrer à la maison.
Dan : Attends, on  rentrera ensemble tout à l’heure.
Deb : Non. Je préfère pas. Je n’aurais pas du t’accompagner ici, j’en ai assez de faire comme si tout était redevenu comme avant. Tu vas mieux, tu n’as plus besoin de moi, alors…Je t’enverrai tes affaires plus tard.

Le téléphone sonne.

Dan
 : C’est le docteur. 

Dan décroche.
 

Dan
 : Dan Scott.
Docteur : Bonjour, Dan. C’est le Dr Connelly à l’appareil. J’ai reçu vos résultats d’examen. Vous récupérez à merveille, on va pouvoir intensifier votre rééducation.
Dan : Je vois.
Docteur : Passez me voir pour mettre ça au point.
Dan : Oui, je prendrais rendez-vous. Merci docteur.

Dan raccroche.

Dan
 : Mauvaise nouvelle. Il dit que je suis très faible. Ca serait risqué que je reste tous seul.  

Appartement de Naley. On frappe à la porte.
 

Nathan
 : Entrez. Salut Lucas.
Lucas : Salut.
Nathan : Tu m’aides à porter la table ? Je voudrais qu’Haley ait la place de répéter.
Lucas : Ouais, bien sûr. On l’a met où ?
Nathan : De l’autre côté.
Lucas : Haley m’a dit que finalement tu n’avais pas été invité au stage. C’est dommage.
Nathan : Ouais, c’est comme ça.
Lucas : T’as menti. Nathan, t’as passé ta vie à t’entrainer pour ça. Il faut que t’y aille.
Nathan
 : Tu sais ce que c’est de marquer le panier de la victoire ? Le public, les autres joueurs t’adorent. Tout le monde te traite en héros. J’ai ressenti ça presque lors de tous mes matchs. Tu comprends ce que je veux dire. Tu l’as ressenti aussi. Et maintenant, c’est au tour de Haley, sa musique est formidable, Lucas, et là, elle est enfin prête à tenter sa chance. Si je pars en stage pendant 3 mois, elle va se décourager et peut-être laisser tomber. Je veux qu’elle aussi elle connaisse son heure de gloire. Elle le mérite.
Lucas : T’as pensé à ton avenir ?
Nathan
 : Je le connais déjà, mon avenir. Il est avec Haley.  

Au Tric. Peyton branche le panneau lumineux du club et juste « Tric » s’allume. 
 

Peyton
 : Ca sera le club Tric.

Rick entre alors dans le club.

Rick
 : Très bel espace.
Peyton : Rick.
Rick : Tu cherches des groupes, il paraît ? Finalement, on va sans doute bosser tous les deux. Et sans doute bien s’amuser aussi. 

On sonne chez Brooke. Elle ouvre la porte et sort.
 

Brooke
 : Micro ?
Micro : Alors voilà, je savais à quel point tu y tenais, et j’ai cherché l’adresse de la femme qui te l’a achetée pour la convaincre de ma la revendre.

Micro s’écarte et laisse apparaître la maison de poupée de Brooke. Brooke le prend dans ses bras.

Brooke
 : T’es un ange.  

Dan est dans sa voiture et son téléphone sonne.
 

Dan : Allô !
Voix : Allô, Dan. Milt West, du centre d’entrainement de High Flyers. Dites, votre fils ne viendra pas à notre stage.
Dan : Quoi ? Qu’est-ce que c’est que cette histoire, Milt ? Vous m’aviez dit que c’était possible ?
Milt West : C’est lui qui a refusé. Il veut pas se séparer de sa femme. Désolé.

Dan raccroche et regarde Nathan qui fait des paniers. 
 

Lucas et Karen sont sur la balancelle devant chez eux.
 

Karen
 : Lucas. Je voulais te dire que j’ai rencontré quelqu’un.
Lucas : Tant mieux. Moi aussi.
Karen : Et il est plus jeune que moi. Même beaucoup plus jeune.
Lucas : D’accord. Mais je l’appellerai pas « papa » s’il est plus jeune que moi.
Karen : Tiens, cette lettre est pour toi.
Lucas : Merci.  

Withey rentre dans une clinique. Lucas ouvre la lettre où c’est écrit « merci ». 
  

The end
    

Par Atchoum49 et Stephe        
[INT. BACKSTAGE AT A CLUB – DAY]

LUCAS: (v.o) Previously on One Tree Hill.

(The band manager is spreading out coke onto a glass with a blade.)

MANAGER: You passed the band’s test, (Holds out a rolled up dollar bill for her to inhale the drugs through.) Now you gotta pass mine.

(Peyton looks at the money anxiously.)

CUT TO:



[INT. CAR – EVENING]

(Keith is in a car with Jules as she takes it for a test drive.)

JULES: Car salesmen are always such jerks.

KEITH: I’m actually a mechanic.

JULES: (Smiling) I like mechanics.

CUT TO:



[INT. TREE HILL COLLEGE – BUSINESS 101 – DAY]

(Karen talks to her teacher, not knowing it’s him.)

KAREN: It’s my first college class.

ANDY: And you’re taking it with Hargrove? This gut’s tough.

(Cut to Andy at the front of the class.)

ANDY: My name’s Andy Hargrove, welcome to my class.

(Karen looks on stunned.)

CUT TO:



[INT. THE MALL – CLOTHES STORE – EVENING]

(Lucas puts his red girls shirt on the counter and adjusts his bra.)

FELIX: (v.o) It’s called ‘Dare Night’; one night, two teams, (Shot of Tim and Nathan at a residents doorstep, holding out boxes of cookies, dressed in girl scouts uniforms.) multiple dares. (Shot of Felix talking to all of them.)

CUT TO:



[EXT. BASEBALL FIELD – PITCHING MACHINES – EVENING]

(Peyton gets hit on the head with a baseball and falls.)

HALEY: (Aghast) Oh! My gosh!

CUT TO:



[INT. CLUB – THE STAGE – EVENING]

(Mouth, Skills and Fergie stand on the stage, singing ‘Baby Got Back’ by Sir Mix-A-Lot.)

MOUTH: (v.o) What do we win?

FELIX: (v.o) A night to remember.

CUT TO:



[INT. LOCKER ROOMS – LOCKERS – EVENING]

(Tim stands by the lockers with the rest of the guys, smiling.)

TIM: I’m in it to win it.

CUT TO:



[INT. MASSAGE AND SPA – TREATMENT ROOM – EVENING]

(The masseuse rips a wax strip off of Tim’s ‘underneath’ as he yells in pain.)

CUT TO:



[EXT. THE FOUNTAIN – EVENING]

(Anna and Lucas are fishing for money in the wishing fountain.)

ANNA: (Counting) Three dollars aaand…eighty cents.

CUT TO:



[INT. THE RESTAURANT - PHOTO BOOTH – EVENING]

(Lucas pushes four quarters into the slots of the photo booth. The camera takes multiple shots of Lucas and Anna kissing.)

FADE TO BLACK:

OPENING CREDITS ROLL:



[EXT. THE SKY – EVENING]

(Shot of the waning moon and then the sky filled with tiny stars.)

LUCAS: (v.o) Katherine Anne Porter once said; There seems to be a kind of order in the universe…in the movement of the stars and the turning of the Earth and the changing of the seasons. (Camera pans across the starry sky. Fade to Lucas walking up the River Walk in the morning, thinking and smiling.) But human life is almost pure chaos. Everyone takes his stance, (Lucas stops at a square of concrete filled with muddy water.) asserts his own right and feelings, mistaking the motives of others, (He pulls a bag of money out of his pocket.) and his own. (He drops all of the money into the water, takes more money out of his pocket, looks at it for a beat and flips it in too.)

(Lucas smiles and looks at the cloudy sky.)

CUT TO:



[EXT. FELIX’S HOUSE – DOORSTEP – DAY]

ANNA: Felix, let’s get going! I don’t wanna be late! (She walks down the front, stone, steps.)

(Felix walks out of the front door smiling.)

FELIX: Your skirt’s a little short isn’t it? (Anna turns and gives him a pissed off look.) I’m just looking out for you. (Points to the house.)

ANNA: Can we just go? (Turns back.)

FELIX: Sure, as soon as you discover pants. You know why? Because first impressions are important Anna. (She turns to him, royally annoyed.) And yours says (something Spanish.) all night.

ANNA: You know what, I’ll ride the bus.

FELIX: (o.s) Anna OK!! (She ignores him and continues walking. Brooke is leaning against her dads car, smirking.) Come on!!

ANNA: (o.s) NO!

FELIX: (o.s) I’m just playing.

(Brooke is enjoying this.)

ANNA: (o.s) You’re being mean! (Shot of Felix.)

BROOKE: (o.s) Let me guess. (She walks up to him, giving Anna a look first.) One of your ‘Friends with Benefits’ hoes didn’t wanna pay her deductible?

FELIX: Gross, that’s my sister.

BROOKE: (Laughing) Wait! You mean after they had you, your parents rolled the dice and kept breeding? (Looks after Anna again.) It’s risky.

FELIX: (Pointing at her.) Funny! You know, I was thinking about this whole ‘Friends with Benefits’. (Brooke looks questioningly.) Felix with Brooke. FWB.

BROOKE: Hmm…IYFD…In Your Dreams. (Walks off-screen.)

CUT TO:



[INT. TREE HILL HOSPITAL – PHYSIOTHERAPY – DAY]

(Dan is running on a treadmill, hooked up to machines while Deb sits and watches.)

PHYSIOTHERAPIST: (Pointing at Dan.) I saw you in 87; against Williamsburg. You put up, what, thirty-five points?

DAN: Thirty-seven.

PHYSIOTHERAPIST: Man you were unstoppable. You play college ball?

(Dan glares furiously at the therapist.)

DEB: (Intervening) Uh, how long until we have the results.

PHYSIOTHERAPIST: Uh, the doctor will call in a day or two but…his numbers look…(Flips open his chart.)…good for a guy who just had a heart attack. (Dan starts to struggle.) I tell you what I’m gonna put this on warm-down for you OK? (The treadmill beeps as he pushes buttons.) There, better? (Presses some more buttons.) How bout that?

DAN: (Slowing down to a walk.) Good, it’s good.

PHYSIOTHERAPIST: Alright, hey you take your time man.

(Dan nods and the therapist leaves. Deb gives him a look.)

DAN: How am I supposed to pass a stress test with some orderly reminding me my best days are behind me?

DEB: (Trying to make light of the situation.) (Standing) Come on, he says you’re doing fine. (Hands him a towel.)

DAN: Thanks. (Looking at the towel.) You must be happy; in forty-eight hours…you won’t have to wait on me anymore. (Perspires and breathes erratically. He stops the machine.) Well I’m not going to put my mind on waiting for a phone call. (Steps off the treadmill and unhooks himself from the machines.) Word in the paper, there’s gonna be a meteor shower this weekend. Thought maybe I’d got out and watch it from the beach house.

DEB: (Hoping he isn’t implying what she thinks he is.) Good for you Dan.

DAN: (Looks down.) (Pause) Maybe we could watch it together. (Deb looks down sighing.) You’ve been with me every step of this recovery Deb. We could go out there and…I could make you dinner. Just to say thanks. That’s all.

(Deb looks at him. She doesn’t believe him.)

CUT TO:



[INT. RECORD STORE – DAY]

(Peyton walks into the record store with some flyers. Chris the shop assistant is putting new music out along the rows. Peyton enters and knocks.)

CHRIS: (Without looking up.) Sorry, we’re closed.

PEYTON: Yeah, I know, um…(Chris looks at her.) I was just wondering if I could post this flyer on your board. (Shows it to him.) I’m…auditioning bands for a local talent night.

CHRIS: (Reading) ‘All-Ages’ night. (Peyton nods.) Tell you what, you can post it if you take your shirt off.

PEYTON: (Stunned) (Her shirt has ‘Finding Emo’ written across it.) Excuse me?!

CHRIS: Emo’s crap. Gives punk a bad name.

PEYTON: You think?

CHRIS: I do.

PEYTON: (Insulted) Huh, well I guess those who can’t do, sell records(!) you insult all your customers this way?

CHRIS: Well since we’re not really open, you’re not really a customer.

PEYTON: (Beat) Whatever, I’m going to school. (Walks to the board.)

CHRIS: Don’t forget your Get-Up-Kids lunchbox.

PEYTON: You know, its real punk to be up at seven a.m. doing inventory. (Pins the flier up.)

CHRIS: I never went to sleep.

(Peyton looks at him and stabs the flier onto the board, possibly imagining his head or heart. She turns, glaring, and leaves.)

CUT TO:



[EXT. DAN SCOTT MOTORS – CAR LOT – DAY]

(Keith is standing next to the new cars, on the phone.)

KEITH: Hello?

(Cut to Jules sitting in her house on the couch looking confused.)

KEITH: (Through the phone.) Jules, its Keith. Uh…(Cut to the dealership.) (Uncertainly) Keith, you know, the guy who took you on that drive.

(Cut back to Jules sitting on her couch.)

JULES: (Remembering) Gotcha.

KEITH: (Smiling) W-well the reason I’m calling is the uh…follow-up customer satisfaction survey.

(Cut to Jules.)

KEITH: (Through the phone.) On a scale of one to ten; how happy were you with the service at ‘Dan Scott Motors’?

JULES: (Smiling) Well the guy who helped me was nice and…kinda cute.

(Cut to Keith smiling.)

JULES: (Through the phone.) But he waited a whole week to call me (Cut back to Jules.) and when he did, he came up with some lame excuse about a survey.

(Cut to Keith.)

JULES: (Through the phone.) I’d give him a seven.

KEITH: Well you think we could, uh, bump that up to an eight or a nine? Maybe over…dinner tomorrow night.

JULES: Maybe if he…comes to my place and cooks for me. (Smiles.)

KEITH: (Through the phone.) OK.

(Keith smiles and snaps his phone shut.

CUT TO:



[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL - WHITEY DURHAM FIELD HOUSE – DAY]

(Whitey covers one eye with a piece of paper and looks at last seasons match schedule. He covers the other eyes and does the same. Lucas knocks on the open door.)

LUCAS: Hey Coach. (Enters)

WHITEY: (o.s) Scott(!)

LUCAS: How you feeling?

WHITEY: Oh, like a school girl in springtime. (Smiling) What can I do for ya?

LUCAS: Well, uh…I just wanted to talk to you about your surgery.

(Whitey’s smile drops.)

LUCAS: (o.s) Keith had told me tha-

WHITEY: (Harshly) Who gives a damn what Keith says? (Shot of Lucas’ poker face.) (o.s) It’s not his life.

LUCAS: (Slowly) OK, uh…I-I just don’t know why you’re not going through with the surgery.

WHITEY: (Sad and scowling.) Lucas, do you know how my wife died? (Lucas shakes his head slightly) In surgery. Like twenty thousand other people a year and I don’t plan to be one of them(!)

LUCAS: (Willing some patience.) Look, Coach.

WHITEY: (Slams a fist on the table and gets up angrily.) No, you look! We are not in season, there’s no practice. Now I want you to turn around and get out of my office and mind your own damn business!

(Lucas, stricken, walks out of the office. Whitey looks down dismally.)

FADE TO BLACK

COMMERCIAL SET:



[EXT. TREE HILL HIGH SCHOOL – EST SHOT – DAY]

(Shot of people walking into the school.)

CUT TO:



[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – HALLWAY – DAY]

(Brooke and Peyton, still holding fliers, walk into the school.)

BROOKE: This club night, is gonna rule(!)

PEYTON: Not according to the jerk at the record store. (Sticks a flier up onto the school notice board.)

BROOKE: (Confused) Huh?

NATHAN: (Looking at the flier with Haley.) What are these auditions?

HALEY: Oh, um…I think Peyton’s having like an ‘All-Ages’ night at the…at Karen’s Club. She’s kinda looking for bands or something. (Touches a flier.)

NATHAN: When do you go on?

HALEY: Not! Stop it.

NATHAN: Hales! (Sighs)

HALEY: It’s one thing to play at home for you, it’s another to get up in front of a crowd to do it and there’s no way.

WHITEY: (Approaches Nathan.) Nathan, (Holds a letter out to him.) letter came for you through my office.

NATHAN: (Looking at the envelope.) What is it?

WHITEY: (Scowling) How the hell should I know?! Do I look like the damn postmaster general?!

(Nathan watches Whitey walk away, Haley smiles.)

CUT TO:



[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – SCIENCE CLASS – DAY]

(The science teacher stands in front of the class, talking.)

TEACHER: A meteor shower occurs when the Earth passes through the cloud of dust left behind by a comet, in its orbit of the sun.

(Cut to Lucas who is looking at the picture of Anna and himself, again. He has it hidden between the pages of his science book. The teacher opens the door to a student.)

STUDENT: (Handing the teacher a note.) Here you go.

TEACHER: (Looks at it.) Lucas, you’re wanted in the office.

(Lucas looks up from the picture, slightly confused.)

TEACHER: Take your books. (Gives the note to Lucas. Lucas looks at it.)

CUT TO:



[EXT. TREE HILL HIGH SCHOOL – OUTSIDE – DAY]

(Lucas opens the door and exits. He looks forward.)

ANNA: (o.s) Hey.

LUCAS: Anna? (Camera pans to show her standing there.) What are you doing here?

ANNA: I’m sorry I didn’t call you after ‘Dare Night’. Give me a chance to explain. I mean, you owe mw that.

LUCAS: (Laughs falsely.) I owe you?

ANNA: I got you out of Science didn’t I?

LUCAS: (Looks down at the pass.) Where did you get this Hall Pass anyway?

ANNA: (They walk.) I swiped it, when I met the principle. Look, I’m sorry I blew you off. (Explaining desperately.) My brother’s kind of…overprotective. Because we haven’t gone to the same school in a few years and-

LUCAS: (Stops) Wait, Felix is your brother?

ANNA: Um…(Slightly awkwardly.)…yeah. I figured you’d connect the dots sooner or later. (Lucas sighs and looks at her.) Anyway. (Pauses, trying to find the words.) I told Felix that I hadn’t met any guys and…I don’t know, I just didn’t wanna have to deal with him so I didn’t call you. I’m sorry. I-I figured when Felix saw those pictures of us in the photo booth, he’d let you know who I was. You know, I still can’t figure if he’s screwing with me or what.

LUCAS: I never gave him the pictures.

ANNA: (Surprised) Why?

LUCAS: (Pause) Because it wasn’t just about ‘Dare Night’ for me. (He smiles.)

ANNA: …Me neither. (They smile and walk together.)

FADE TO:



[EXT. MARKET STREET DOCK – DAY]

(Karen is sitting at the table Haley and Nathan sat at on Nathan’s first ever tutoring session. She’s writing something. Andy puts coffee in front of her.)

ANDY: That’s a decaf latte with one shot of Irish cream. (Karen looks up.)

KAREN: Thanks.

ANDY: Ah, you’ve been pouring me free coffee in the café a week, I figured I’d return the favour.

KAREN: Well unlike you I need an ‘A’, consider that coffee my apple. (Takes the coffee.)

ANDY: Um, so look. I-I was wondering if you were available tomorrow night, to um…to watch the meteor shower.

KAREN: (Pause) Just the two of us?

ANDY: …Well I could…schedule a…class…felid trip if it makes you feel safer.

KAREN: (Quickly) Oh no no no. That’s not it. (Clears her throat.) it’s just that…going back to school was a big step for me.

ANDY: And you’re afraid that you’ll screw it up. Like um…I don’t know, dating your professor. (Karen nods.) Yes. (Andy sits.) Karen, um…I wouldn’t ask you to ah, hang out with me if I thought it was gonna compromise your studies, (Pause) or my job. (Pause) You know, un-unless…un-un-unless you, you know, simply don’t wanna ha-hang out with me because that’s OK too.

KAREN: Oh no, no no, I do. That’s…that’s not it.

ANDY: (Smiling) Good. So uh, so what do you say? Tomorrow night?

KAREN: (Deciding) OK. (Nods)

ANDY: (Nods) Well I’ll leave you too it. Oh and uh, hey, I know it’s kinda short notice so uh…bring Lucas along if you can’t find a sitter. Love to meet the little guy.

KAREN: (Laughs) Oh I don’t think that’s gonna be a problem.

ANDY: (Confused) OK. (Walks back.)

FADE TO:



[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – SCIENCE CLASS – DAY]

(The same teacher is standing in front of the class in a now darkened room, talking about a picture on the projector.)

TEACHER: Stars. To the human eye they appear very close together but as you know, in reality-

(They teacher’s voice id drowned out as Nathan talks to Haley quietly.)

NATHAN: ‘High Flyers’ is like this Allstar basketball boot camp. And this guy (Points to the letter.) Milt West, he scouts the best players in the country and invites them down to Florida so they can work on their skills.

HALEY: And invited you. Wow. (Sincerely) Nathan, I’m really happy for you. You deserve this you’ve…you’ve worked really hard.

(Camera pans to Brooke and Peyton. Felix is openly looking at Brooke. She leans over, covering her face, to address Peyton.)

BROOKE: OK, could it get any worse? My love life is non-existent, my parents are having a yard sale to sell everything that we own and I had to beg them to keep my car.

PEYTON: OK. You might not be rich but you are still Brooke Davis; the most popular, least studious girl in school.

BROOKE: Maybe so, but being poor and horny is no way to go through life. How am I supposed to have fun?(!)

PEYTON: Boys won’t care about the poor part, just as long as you tell them about the horny part.

BROOKE: To top it all off, if my parents go broke, I might actually have to study to get into college.

PEYTON: (Sarcastically) My God the horror(!)

BROOKE: I know(!) How the mighty have fallen. (She flips through her book and comes across a picture of herself and Lucas when they were still together. She looks at it and then up at Felix.)

(Felix is smiling. He glances down at the picture and then back up at her.)

BROOKE: I think I need a little recess. (She and Felix exchange looks.)

TEACHER: What do you get when two, flaming, stellar bodies collide?

CUT TO:



[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – SUPPLY CLOSET – DAY]

(Brooke forces Felix into the closet and up against the shelves.)

BROOKE: OK, here’s the thing; we are not dating, we are not going out, we are nothing. (Starts to unbutton his shirt.) I am not your wife, your shrink, your mommy. There’s no romance, no crappy poetry, no PDA and no spooning. This is purely physical. If we have sex, it’s gonna be safe sex; we’re ‘Friends with Benefits’ (Finishes unbuttoning his shirt.) and in fact, we don’t even need to talk.

FELIX: I can live with that.

BROOKE: Great(!) (Kisses him and they fall off-screen.)

FADE TO BLACK:

COMMERCIAL SET:

FADE IN:



[INT. DAN SCOTT SERVICE ANNEX – DAY]

(Nathan and Lucas are in the garage, working on a car.)

NATHAN: So uh, there’s this new girl, named Anna, in my algebra class. (Lucas looks and smiles.) She be the ‘Dare Night’ mystery girl?

LUCAS: (Prolonging) (Wiping the car with a cloth.) Yeeaah. Also happens to be Felix’s sister.

NATHAN: (Pause) Nice(!) D’you know bout that?

LUCAS: Just found out this morning.

NATHAN: Well don’t hold it against her man, she can’t help it if her brother’s an ass. (Looks at Lucas pointedly.)

LUCAS: (laughs.) (Pause) So ‘High Flyers’? I mean, what I wouldn’t give, three months in Florida, playing basketball at that camp.

NATHAN: (Surprised, stops.) Is it three months?

LUCAS: Yeah, I think so. Why?

NATHAN: That’s all summer. I mean, we can’t live for three months off Haley’s café paycheque. And even if we could, I mean I don’t wanna be apart from her that long.

LUCAS: You guys will figure it out. (Pause. Nathan looks uncertain.) Nathan, this is a once in a lifetime opportunity…you know that.

(Shot of Nathan looking sad.)

FADE TO:



[EXT. RIVER WALK – DAY]

(Whitey is sitting on a bench, looking down. Lucas walks up to him, basketball under one arm. Whitey takes his cap off and holds it in front of his face to get the sun out of his eyes. He scowls miserably when he sees Lucas.)

WHITEY: What are you doing here?

LUCAS: I just wanted to say hello.

WHITEY: (Nods, not looking at him.) You’ve said it.

LUCAS: (Sighs) Nathan got into ‘High Flyers’. (Whitey looks at him quickly and then turns away again.) And he couldn’t have done it without you so I…I just thought you’d care to know. (He knows it’s hopeless so her turns away.)

WHITEY: Son(!) (Lucas turns back.) The mistake you’re making is - you think I care; bout you, bout the team, about anything. (Pause) I lost the only thing I cared about a long time ago.

LUCAS: (Pause) You know, I have this picture in my room of the team…from your five-hundredth win. (Pause) And the man in that photo still looks like a guy to me that still cares about something. (Lucas is getting to Whitey.) We need you Coach. (Louder) Not just to win games, we need you in our lives! (Long pause. Lucas broods.) Have the surgery.

(Lucas turns and walks away. Whitey stubbornly averts his gaze, wiping his eyes discreetly.)

CUT TO:



[EXT. STREETS – DAY]

(Haley and Nathan are walking down the street. Nathan is holding the envelope in his hands.)

HALEY: Oh, I figured this summer out. I thought I would call Karen - see if I could stay with her and Lucas for a little while, till you get back or like, rent a room from her. We’ll save a ton.

NATHAN: Think she’ll go for that?

HALEY: Oh please(!) Before you came along, I practically lived there anyway. Then I’ll pick up some extra shifts at the café-

NATHAN: Haley, you work enough already.

HALEY: Hey, you’re gonna go to this camp if I have to sell a kidney. It’s only three months, I just…(Loops her arm around his.)…wish I could go to Florida with you. (Smiles at him.) (Looks at the yard sale going on, recognising the house.) Isn’t this Brooke’s house?

BROOKE: Hey! (Pointing to someone off-screen.) Be careful with that. It’s Venetian and I’m not talking Vegas(!) (Walks to Mouth.) You finding anything?

MOUTH: (Holds a picture frame, only the back facing Brooke.) Uh, just this picture frame.

BROOKE: (Softly) Just take it.

MOUTH: No, I insist. (Gives her the money.)

BROOKE: (Takes it.) Thanks Mouth.

(Mouth turns the picture and puts it into his bag. It still has a picture of Brooke in it.)

HALEY: (o.s) Hi(!)

BROOKE: (o.s) Hey.

HALEY: (o.s) I didn’t recognise the address. We won’t buy anything.

BROOKE: (o.s) It’s OK. We sold my pride around eight thirty. (Smiles) I’d rather see you wearing my clothes than any of these fifty year old wannabes. So I’ll give you the ‘Good Friend Discount’.

HALEY: (Smiling) OK. Thanks. (To Nathan.) I’m gonna go look around.

NATHAN: OK.

(Haley walks to the sale and Brooke turns to Nathan.)

BROOKE: How do you do it?

NATHAN: Do what?

BROOKE: You gave up your family’s money to be poor Nate.

NATHAN: You know what they say Brooke; money can’t buy love.

BROOKE: (Nods) Maybe so. My mom sure had a good run; renting it for a while. Excuse me. (Her scowl makes it obvious as to who has arrived.) (To Felix.) What are you doing here? Pool’s closed today.

FELIX: (Smiling) You didn’t get my text message? Thought you might wanna…hang out.

BROOKE: (Scoffs) OK; amendment to the rules – hook-ups will be initiated by me where and when I say and I say not here, not now(!)

WOMAN: (o.s) I’d like to buy this dollhouse.

BROOKE: (Turns around. We see a beautiful dollhouse, a replica of her house, in the center of the sale.) Oh no. It’s not for sale.

WOMAN: But there’s a price tag on it; one fifty.

BROOKE: Well it’s a misprint. The one should be a four.

(The woman’s young daughter looks at her.)

WOMAN: (Writing on a cheque.) Four…fifty(!) (Tears it off the book and holds it up to Brooke.)

(Brooke snatches the cheques and the woman starts taking it away, piece by piece. A doll falls out of the back of the house. Brooke picks it up sadly.)

FELIX: (Watching her.) You OK?

BROOKE: (Standing) My room - five minutes.

(Felix smiles as he watches her walk to her house.)

CUT TO:



[EXT. THE RIVERCOURT – DAY]

(Lucas throws the basketball. It misses the net and bounces off. He runs after the ball.)

ANNA: (Walking onto the court.) You gotta hang your wrist. You know? Freeze after the release. Like Jordon did when he beat Utah in the finals.

LUCAS: (Shaking his head.) What about following the ball?

ANNA: Following the ball is following your miss.

LUCAS: Right. You play?

ANNA: A little bit. We beat the crap out of our lady of peace every year. (Pause) So…what d’ya say? (Lucas looks at her probingly.) Quick game of hog?

LUCAS: (Considering) How bout this; for every shot I hit…you tell me something about yourself.

ANNA: OK. And what do I get when I win?

LUCAS: What d’ya have in mind?

ANNA: I win…we watch the meteor shower together.

LUCAS: (Smiles) And if I win?

ANNA: If you win, (Pause) We watch the meteor shower together.

(Lucas considers, smiles and then walks onto the court, dribbling the ball.)

CUT TO:



[INT. JULES’ HOUSE – DINING ROOM – DAY]

(Keith sits at a small dining table. The lights are very low.)

JULES: (Walks back from the kitchen.) Smells good in there.

KEITH: Oh I uh…brought some wine.

JULES: Nah(!) I’m more of a beer girl.

(She puts the table edge between the cap and bottle and bangs down, the top comes off. Keith is impressed. She sits down.)

KEITH: So this place is uh, it’s nice.

JULES: Thanks(!) It’s early…American…garage sale. (Keith laughs.) I have to say, you really know your way around a kitchen. Which is impressive since it’s not even yours.

KEITH: Thanks. You know, I uh, would have invited you over to my place but everything’s still in boxes from when I moved back so-

JULES: Charleston right? (Keith makes a noise of consent and Jules nods.)

KEITH: I guess I keep thinking if I don’t unpack then, you know, maybe the move still happens.

(A beeping goes off in the kitchen. Keith looks around.)

KEITH: Is that you oven timer?

JULES: (Laughs) Actually…it’s the smoke alarm. (Laughs again.)

KEITH: (Stands up.) Oh boy(!)

(Jules is amused. Keith disappears into the kitchen. We hear the over door open, a little bit of noise and Keith walks in with the burn food. He coughs, wafting away the smoke. Jules continues to laugh.)

JULES: You know what I’d love? (Pause) I-HOP. (She nods.)

KEITH: Perfect.

CUT TO:



[EXT. THE RIVERCOURT – DAY]

(Lucas throws the basketball, Anna standing next to him, and it goes straight into the basket.)

ANNA: OK…my confession is; (Pause) I didn’t tell Felix I was coming here tonight. (Lucas looks away.) But I’m going to. I swear.

(Lucas hands her the ball.)

ANNA: (Accepts the ball.) Granny. (Moves to the free-throw line.) From the free-throw line. (She throws the ball granny style and it goes straight into the basket. She smiles.)

LUCAS: (Catches the ball.) Nice shot(!)

ANNA: Thank you. So whatta you got?

LUCAS: (Sighs) I confess that I’m sometimes selfish. I don’t always give back as much as I get. (Anna’s smiles fades.)

(Lucas shoots and misses, possibly deliberately.)

ANNA: Well, well. I believe that’s…H…O…G. And um…did I win?

(They laugh.)

ANNA: Looks like you owe me one meteor shower.

CUT TO:



[INT. KAREN’S CLUB – DAY]

(A girl is singing, awfully, on the stage. Peyton and Haley sit in the hall, in front of the laptop.)

PEYTON: (Quietly, so only Haley can hear.) Why don’t we just call it ‘Club Suck’? (Addressing the girl in a fake cheery voice, Haley looks embarrassed for her.) Hey thank you, that was, that was…uh.

HALEY: Really…something.

PEYTON: Great. (Shot of the girl on stage.) That was great. Um…we’ll…let you know.

(The girls walks off the stage upset.)

PEYTON: That was the last of them.

HALEY: (Tiredly) Well, we can go with the balding wedding band, or the bad ballad guy.

PEYTON: (Smiling) Great, so club no-name has no acts. (The laptop tinkles and Peyton looks at it.) Huh, Nathan just sent me an MP3.

HALEY: (Frowning) Nathan? (Realises as her voice sounds on the laptop.) Oh that’s ah, that a virus(!) (Tries to turn it off.) You don’t (Peyton grabs Haley’s hands to stop her.) wanna.

PEYTON: (Pushes he back.) Stop(!) (Peyton smiles as she watches the laptop. The singing continues. Haley looks embarrassed, like she wants to die.) Why did we even bother having auditions? Haley this is awesome(!)

HALEY: It’s-

(The back door opens and Chris comes in, carrying a crate of CDs.)

PEYTON: (o.s) Oh, it’s the rude record store guy. Um, can you just put the CD’s by the side of the stage? Thank you. (Haley’s song continues to play.) (To Haley.) How many other songs have you written?

HALEY: (Stops the recording.) I dunno. A few(!)

PEYTON: Alright, well you’re gonna open.

HALEY: Uh, NO! I’m not(!) I have…major stage fright.

(Chris gets onto the stage.)

PEYTON: You learned an entire cheer routine in three hours and, you rock the house.

HALEY: OK, with a group, I can not do it by myself. NO! You’re gonna have to find someone else. I’m sorry.

(A guitar strums. Peyton and Haley turn to the stage. Chris is sitting there with a guitar, on a stool with a mic in front of him. He plays the guitar. He sings.)

CHRIS: #Everywhere you go, perfection

(Haley and Peyton exchange astonished glances.)

CHRIS: Follows you the wrong direction,

And you will never see it for,

You get all that you need and more,

You see it, (Peyton looks at Haley who is paying attention it Chris.)you want it,

You find it, it’s yours

But you can't say what you want or,
Take what you want or,
Choose the moods that you fake when you want,
You said your life needed something special,

Which you don't have,

Yeah, well aren’t you glad,

Yeah, yeah, yeah, yeaaah,#
HALEY: (Impressed) I think you just found your man.

(Peyton doesn’t look pleased.)

FADE TO BLACK:

COMMERCIAL SET:



[INT. KAREN’S CLUB – DAY]

(Shot if Chris still on the stage.)

HALEY: (WALKS UP WITH Peyton behind her.) Hey, this is Peyton and you’re (Points at him.) great(!)

CHRIS: Yeah I know. When do I play?

HALEY: Um…well sev-seven thirty-

PEYTON: (Rudely) You’re OK but we had a lot of really good people show up today. (Looking at Haley.) So…we’ll call you.

CHRIS: Whatever. Not Emo enough for you? (Peyton frowns.) (To Haley.) Hey, I heard your song, it’s not bad. The key of ‘A’s kinda crap but…you pulled it off. (Walks off-stage.)

HALEY: (To Peyton.) OK, are you out of your mind? He’s clearly the best.

PEYTON: Yeah, he’s good but…he’s a jerk! And…he’s like…arrogant and self-righteous.

HALEY: Peyton, you’re not dating him. Just put the club first.

PEYTON: I am. I don’t need him Haley, I’ve got you! (Haley doesn’t look happy.) Think about it OK? You can do this.

(Haley just stares at Peyton.)

CUT TO:



[EXT. BACK YARD – DAY]

(Karen and Andy walk through what can only be described as a park.)

KAREN: So I thought you said we were gonna watch the meteor shower from your yard.

ANDY: (Looks at her.) Um…(Long pause.)…actually, this is my yard.

KAREN: (Laughs) You’re kidding. (Andy just looks at her, poker faced.) You’re not kidding?

ANDY: (Shakes his head.) No. I um…I bought it a year ago. Its real-estate right? It’s good business. (nods) My house is about half a mile up that way. (Points straight.)

KAREN: Wow. Well it’s…its very beautiful.

ANDY: (Nods) Yeah. Yeah it’s a little of the south island and North Carolina you know?

KAREN: So how does a New Zealander end up here anyway?

ANDY: (Pause) Wow um…let’s see, uh, my dad died when I was fourteen (Pause) and uh, my mom figured we’d better move to the states before I turned into a rugby bum like him. (Karen smiles.) And um…did you know there’s a One Tree Hill in Auckland?

KAREN: Yeah, I’ve heard that.

ANDY: Yeah. It’s a volcano. Or it was twenty thousand years ago and uh, now it’s a park. We used to picnic in it sometimes so when mom saw this tree Hill on the map - (shrugs) figured it was meant to be.

KAREN: So she raised you all by herself in a foreign country. (Pause) She must be quite a woman.

ANDY: Yep, she is. I dunno, um, thinking back, I would have loved to have seen her do something like go back to school after dad died. You know? So she could get to live her own life rather than…always having to, uh, sacrifice so I could live mine.

(They come to a fountain. Karen stops and looks.)

ANDY: (Walks forward, one arm out.) Table for two?

(Camera pans to show a small table set up elaborately on the deck, in front of the river. Karen is awed by the scenery. Andy pulls a chair out for her and Karen sits. Andy sits and they talk. The speech is drowned out by the soundtrack.)

CUT TO:



[INT. DAVIS RESIDENCE – BROOKE’S BEDROOM – DAY]

(Felix pulls his shirt over his head and put it on. Brooke is lying in her bed, cocooned in her blankets.)

BROOKE: Can’t believe they sold my dresser.

FELIX: Got anything to drink?

BROOKE: (Humourlessly) Water, if the plumbing’s still hooked up.

FELIX: (Frowns at her.) You sure you’re OK with this whole…’Friends with Benefits’ thing?

BROOKE: Why wouldn’t I be?

FELIX: You know, it’s just most girls I know – unable to hook up without the emotional entanglements.

BROOKE: Well, (Sits up, holding the covers to her.) try having your boyfriend hook up with your best friend and see if that’s not tangled enough for you.

FELIX: Lucas and Peyton?

BROOKE: (Scoffs) God, why am I even telling you this? I thought I made it clear; we don’t talk(!) (leans back on her bed.) If I wanted to have a conversation, I’d find someone with half a brain.

FELIX: (Obviously hurt but doing a good show of hiding it.) Did I mention its ‘Friends with Benefits’?

BROOKE: Hmm…don’t kid yourself. Your only advantage is that you live thirty seconds away.

FELIX: (Nods and breaks eyes contact.) So, (Looks back at her.) no friends.

BROOKE: Not for me(!) Just ‘benefits’. (Felix turns away.) Close the door on your way out. (She turns away from him.)

(Felix gets up and walks out. Brooke stares for a beat.)

CUT TO:



[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – WHITEY DURHAM FIELD HOUSE – EVENING]

(There is an envelope on Whitey’s desk. It has ‘Coach Durham’ written across the top in big, capital, letters. Whitey picks up his glasses and puts them on before opening the envelope. Inside is a framed newspaper clipping of Whitey’s five-hundredth win. The heading says ‘Durham Wins 500th’. Whitey looks at it sadly. He puts the frame onto the desk and throws his glasses on top of it. The Whitey in the clipping is very happy, surrounded by his players.)

CUT TO:



[EXT. THE RIVERCOURT – EVENING]

(Lucas and Anna are sitting on the court.)

LUCAS: So now uh…Nathan and I are cool.

ANNA: (Nods) And that makes Haley your…sister-in-law?

LUCAS: (Laughs) Weird, but yeah.

ANNA: I thought I had a complicated relationship with my brother.

LUCAS: Yeah, what is Felix’s deal anyway?

ANNA: (Trying to explain.) He’s not as bad as he seems. (Pause)

LUCAS: So why didn’t you tell Felix about me?

ANNA: It just…never came up.

LUCAS: (Pause) Look Anna, (Pause) I like you. (She smiles.) And…I think…if we hang out…I’m just gonna like you more. (Pause) But I don’t wanna sneak around. You gotta talk to Felix.

(Anna considers.)

CUT TO:



[INT. CAR – EVENING]

(Keith and Jules are sitting in a car, talking.)

KEITH: You know, I never thought I’d have my brother, Dan, to thank for a night like this.

JULES: Must be pretty different going from fixing cars to selling them.

KEITH: Nah. Truth is, I always had it in my plan.

JULES: What d’ya mean?

KEITH: Well, I had the idea to open a dealership…long before Danny ever came round to it. (Jules is intrigued.) I just didn’t have the capital. Then when I saved enough, Dan decided to open his own place, with his wife’s money.

JULES: He stole your idea.

KEITH: Well you know, he had a family by then and um…I hoped he would do right by his other son Lucas. (Jules nods.) So, I taught him everything I knew about cars.

JULES: Well that was pretty selfless of you.

KEITH: Yeah well, I’d never have done it if I knew what an ass he was gonna become.

JULES: (Smiles) Well, being a good guy has its own rewards.

KEITH: Hmm.

(Jules leans over and kisses him. The camera zooms out and we see that they are actually in the parking lot of the dealership, propped up on a display stand so that they can watch the meteor shower.)

CUT TO:



[EXT. JAMES SCOTT APARTMENT – BALCONY – EVENING]

(Nathan is leaning against the rail, looking out at the dark, star speckled sky. Haley walks up to him, putting a hand on the railing.)

NATHAN: How were the auditions?

HALEY: You should not have given that music to Peyton.

NATHAN: She liked it didn’t she?

HALEY: Yeah! But I’m mad(!)

NATHAN: (Sighs) Hales, you wouldn’t hear it from me. Besides, I’m supposed to believe in you when you don’t believe in yourself. It’s what you’ve always done for me.

HALEY: (Softens and shrugs.) (Whispers) OK, I’m not mad anymore.

NATHAN: So then you’ll play?

HALEY: (Sighs. Beat) I will, OK, maybe I will. Um, you know, when you get back form camp this fall?

NATHAN: (Face drops.) Yeah, about…camp. Uh…I didn’t get in.

HALEY: (Beat) Well, what do you mean?(!) They said it was a sure thing(!)

NATHAN: Yeah I know but…it turns out they made a mistake and, uh, there’s some other kid they have to give the spot to.

HALEY: (Pats him on the back.) I’m sorry.

NATHAN: Yeah, me too. But hey, since I can’t go to this camp, that means you…can start playing your music now. (Haley takes her hand off his back and breathes deeply.) Tell me that you will.

HALEY: (Pause) (Quietly) OK. (Nathan smiles and nods. Haley sighs and looks at the sky.) OK. I’ll try. (Jumps and nudges Nathan.) Oh did you see it!

NATHAN: (Looking at the sky also.) No.

HALEY: (In wonder.) Ohh, blink and you’ll miss it.

(They both look at the sky, the camera zooms out.)

FADE TO:



[EXT. STAR FILLED SKY – EVENING]

(The sky is filled with bright silver stars.)

FADE TO:



[EXT. THE YARD – EVENING]

(Karen and Andy are still sitting at the table, looking at the sky. Karen reaches over and touches his hand. He looks down. Zoom in to them holding hands.)

FADE TO:



[EXT. STAR FILLED SKY – EVENING]

(Shot of the starry sky again, a meteor zooms past.)

FADE TO:



[EXT. THE BEACH HOUSE – FRONT PORCH – EVENING]

(Dan and Deb are sitting on a swing, watching the sky, smiling. Dan’s hair looks strange, as though somebody cut it witch hedge clippers. Camera pans around them as he looks at Deb.)

FADE TO:



[EXT. OUTSIDE – EVENING]

(Whitey is frowning as he stands outside watching the sky.)

(Shot of the sky and stars another meteor zooms past.)

FADE TO:



[EXT. DAN SCOTT MOTORS – PARKING LOT – EVENING]

(Keith and Jules are in the car, still kissing and missing every shooting star that zooms by.)

FADE TO:



[EXT. KAREN’S CLUB – THE STAIRS – EVENING]

(Peyton sits out on the stairs. She looks dismally up, thinking about the auditions. She looks up at the sky and sees a meteor pass overhead.)

FADE TO:



[EXT. THE RIVERCOURT – EVENING]

(Lucas and Anna are lying on their backs on the court, looking up at the sky. They are talking and laughing amongst themselves. Lucas points up to the sky. Shot of the starry sky but no meteor.)

FADE TO:



[EXT. DAVIS RESIDENCE – DOORSTEP – EVENING]

(Shot of Brooke’s front door. The door opens and Brooke steps out. She sits on the stoop and looks up. Felix walks out of his own house, looking up. Brooke turns her head and looks at him. He hasn’t noticed her yet. Feeling eyes on him, he turns his head and sees her. Brooke turns away and looks at the sky again. Felix smiles kindly, to himself before averting his gaze to the sky again.)

(Camera fades out and we see both their houses, Brooke’s light and Felix’s dark. The sky above is littered with stars.)

DAN: (v.o) The meteors always streak from north to south.

FADE TO:



[EXT. THE BEACH HOUSE – FRONT PORCH – EVENING]

(Dan and Deb are now standing, leaning on the posts)

DAN: Right near Percius.

DEB: Where’s that?

DAN: (Points) Next to Andromeda. (A few Harry Potter names creeping up.) He’s protecting his wife. Right there, you see the figure of a woman?

DEB: (Looking) Oh, yeah. I see it now.

DAN: She’s chained at the wrist, just like in the story. Hmm. (He, not-so-discretely, puts his arm around her.)

DEB: (Uncomfortably) Um, it’s late. We should get back home. (Shies away from him.)

DAN: Well, we’ve had a lot to drink. Maybe we should spend the night here.

DEB: I don’t have my things.

DAN: (Smiles) (Pause) I threw our overnight bags in the car. (Shot of Deb, she knows he planned this.) Just in case.

(Deb nods and looks down.)

DAN: (Realising) I’ll take the guest room, of course.

(Deb looks up at him, eyes hardened.)

CUT TO:



[INT. LUCAS’ CAR – EVENING]

(Lucas drives up to Anna’s house and stops. He looks at it and sighs heavily.)

ANNA: So. What time do you wanna sneak around tomorrow night? (Lucas turns away.) I’m gonna talk to him OK? I promise.

LUCAS: You understand where I’m coming from though, right? I mean, at a certain point, I gotta stop talking about wanting to be a different guy…and start being that guy.

ANNA: I do understand. (Pause) And…I know you think you have to work at it, but you’re already a good guy Luke. (Lucas smiles.) At least I think so. (She kisses him. He looks at her.)

(Shot from outside of the car. The camera zooms out until we can see Felix’s shoulder. Shot of Felix, angry. The camera zooms in on him getting angrier by the second.)

FADE TO BLACK:

COMMERCIAL SET:



[INT. FELIX’S HOUSE – ANNA’S BEDROOM – EVENING]

(Anna walks into her bedroom, unaware that Felix is standing in her other doorway.)

FELIX: Get anything at the mall?

ANNA: (Stops) (Doesn’t turn to face him.) Not really.

FELIX: Hm. (Walks into her room.) That’s a first.

ANNA: (Pause) I went out with a friend.

FELIX: You kiss all your friends?

ANNA: (Annoyed) You’ve been spying on me?

FELIX: So you like Lucas?

ANNA: I don’t know Felix. It was just a first date.

FELIX: Half of the kids in this town were conceived on the first date. (Anna rolls her eyes and looks away.) Look, I don’t know how much you know about him…but he’s done some things.

ANNA: That’s no secret. He told me that he screwed some things up(!)

FELIX: Yeah, Peyton – while he was dating Brooke. (Anna continues to look, hurt.) Look, he’ll do the same thing to you Anna. He’s a bad guy.

ANNA: No, he might have made a mistake but he’s not a bad guy. And I’m willing to give him the benefit of the doubt. It’s be nice if you’d do the same for me.

FELIX: (Smug) (Pause) See, that’s how guys like that get away with this stuff. Girls like you, giving them the benefit of the doubt.

(Anna walks out, leaving him in her room.)

CUT TO:



[INT. ROE RESIDENCE – KITCHEN – EVENING]

(Karen walks into the kitchen late. She flips the light on and sees Lucas sitting there, one hand on his head, drumming his fingers on the table and looking very worried. She starts, shocked.)

KAREN: Oh(!) (Stops and rolls her eyes. Lucas drums his fingers again.) You just took ten years off my life.

LUCAS: (Sternly) It’s one o’clock in the morning. (Pause) I have been worried sick(!) Where have you been?

KAREN: I-I’m sorry, it ju-

LUCAS: No, (Karen closes the door and pauses.) After midnight, you call.

(Karen gives him a look and he drops the act, laughing.)

KAREN: Ha ha ha(!) I really hope I don’t sound like that(!)

(Lucas, smiles, shrugs and intertwines his fingers.)

KAREN: How long have you been home?

LUCAS: Oh, bout five minutes.

KAREN: (Looks at her watch.) Well then we’re both grounded.

LUCAS: (Shakes his head disappointedly.) Clearly a rookie mom. (Leans back in the chair.) Next time, (Points to the window.) try sneaking in the window. (Karen looks at him and smiles, walking around the table.) So, did you have a good time?

KAREN: …Yeah, I did. (Pats him as she walks past.)

LUCAS: (Looks at her.) Good.

FADE TO:



[EXT. THE BEACH HOUSE – EST SHOT – DAY]

CUT TO:



[INT. THE BEACH HOUSE – KITCHEN – DAY]

(Dan is making pancakes. Deb walks in.)

DAN: Hey. I’m making pancakes.

DEB: Oh, I’m sorry, Dan, I’m going home.

DAN: (Looking up.) What’s the hurry? We’ll go back in a few hours.

DEB: (Packing a bag.) Oh, no we won’t. Coming out here was a mistake. I can’t…keep pretending that things are normal. You’re better now, so uh…I’ll send your things over. (Turns and Dan’s phone rings.)

DAN: (Looking at the screen.) It’s the doctor. (Deb turns to listen. Dan answers the phone.) Dan Scott!

DOCTOR CONNELLY: (Through the phone.) Hi Dan, this is Doctor Connelly. I just received your test results back from the lab. You’re doing really well and we can now start talking about a more strenuous exercise programme.

DAN: (Looking at Deb, fake worry written all over his face.) I see.

DOCTOR CONNELLY: (Through the phone.) So uh, call my office and set up an appointment.

DAN: Thank you doctor, I will. Thank you. (With his back to Deb, he smiles and shuts the phone. He turns back to Deb, fake worry etched all over his face again.) (Pause) It’s not good. I’m gonna have to stay with you for a while.

(Deb is not pleased.)

CUT TO:



[INT. JAMES SCOTT APARTMENT – ENTRANCE – DAY]

(There is a knock at the door. Only Nathan’s at home.)

NATHAN: Come in(!) (The door opens.) Hey man.

LUCAS: (Enters) Hey.

NATHAN: (Points) wanna help me with this table? I’m rearranging so Haley has more room to practice.

LUCAS: Yeah man uh, (Looks behind.) where do you want it?

NATHAN: (Points behind Lucas.) Right there.

LUCAS: (they lift and haul the table.) So Haley told me you didn’t get into ‘High Flyers’ after all. Tough break.

NATHAN: Yeah, it’s too bad.

LUCAS: (Sees right through it.) You did get in. (Sighs) Nathan, man you’ve been working for your whole life for this. (Pause. Nathan sighs.) You can’t say no.

NATHAN: You know what it’s like to hit a game winning shot. The whole crowd loves you…everybody treats you like you’re a star. (Pause) I get to feel that every time I play. I mean, you know, you’ve felt it. (Lucas nods.) Now, it’s Haley’s turn. I mean she’s an incredible musician, Luke, and she’s ready to give it a shot. So if I got to camp now, for three months, (Shrugs) who knows where her head’s gonna be. I just really want her to feel, like, the thrill of the crowd. (Smiles at Lucas.) She deserves it.

LUCAS: (Understanding what Nathan’s giving up.) Well what about your future?

NATHAN: I already know my future. (Pause) It’s with Haley. (Sighs and smiles.)

CUT TO:



[INT. KAREN’S CLUB – DAY]

(Peyton is messing with a rusty plug. She puts the plug into the wall socket and flips the switch. Part of a huge, old, sign lights up. The word ‘tric’, in electric, lights up in red and a few white lights too. She looks at it.)

PEYTON: (Nodding) Welcome to ‘TRIC’. (Smiles)

(The back door opens and in walks Rick, the band manager who made Peyton take drugs. Peyton swivels and gapes when she sees him.)

RICK: Nice space.

PEYTON: (To herself.) Oh, Rick.

RICK: Here you’re looking for bands. (Peyton nods.) Suppose we’re working together after all. (Looks at her.) I guess…we’ll be partying together too.

(Peyton stares stunned and turns away. She doesn’t want him there.)

CUT TO:



[EXT. DAVIS RESIDENCE – DOORSTEP – DAY]

(The doorbell rings and Brooke opens her front door. Mouth is standing there.)

BROOKE: (Questioningly) Mouth(!)

MOUTH: I um…I knew this meant a lot to you. So, I got the address off the woman’s cheque and…I bought it back.

(Brooke moves closer to him. Mouth steps aside to reveal her dollhouse, without two wings of the house. Brooke stands there, touched and then walks to Mouth and hugs him.)

BROOKE: (Whispers) Thank you.

(Mouth smiles.)

(Phone rings.)

CUT TO:



[EXT. THE RIVERCOURT – DAY]

(Dan is sitting in his car, watching someone play basketball. His phone rings and he answers it.)

DAN: Yeah(!)

MILT WEST: (Through the phone.) Hey Dan, Milt West from ‘High Flyers’. Uh…your son, turned me down.

DAN: (Frowning) So, what? You saying he’s not going to the camp? You told me you could make this happen.

MILT WEST: (Through the phone.) Says he doesn’t wanna be away from his wife. Sorry.

(Shot of Dan watching Nathan shoot hoops by himself on the court. Dan shuts his phone and continues to watch his son. It’s gonna be harder than he thought. Nathan bounces the ball and shoots again. Dan is pissed.)

CUT TO:



[EXT. ROE RESIDENCE – FRONT PORCH – DAY]

(Camera pans to Karen and Lucas sitting on the outside swing. Karen is looking through post.)

KAREN: (Not looking at Lucas.) So I uh…I want you to know that I met somebody.

LUCAS: (Pause) Well that’s cool. So did I.

KAREN: Well, mine’s younger than me. (Pause) I mean a lot younger.

LUCAS: (Stares, laughs.) OK. (Pause) well if he’s younger than me, I’m not calling him dad.

(They laughs and Karen resumes going through the mail.)

KAREN: Oh, (Gives him a yellow envelope.) this came for you.

(Lucas takes it.)

CUT TO:



[EXT. TREE HILL HOSPTIAL – DAY]

(Shot of Whitey’s bag with the top of the framed newspaper clipping showing from the bag. He pauses for a moment before walking to the entrance of the hospital.)

CUT TO:



[EXT. ROE RESIDENCE – FRONT PORCH – DAY]

(A close up of Lucas’ hand pulling out a card with two words written on it; ‘THANK YOU’. Lucas smiles and then, looking off into the distance, slowly puts the card back into the envelope. Karen continues to look through her mail.)

(Camera slowly zooms out and then fades into the night sky again, littered with stars, one shooting star zooms past.)
Photos Musiques

Qui a vu cet épisode ?

alExiaN 
Coraliine 
havenfan 
Manouche30 
maoude23 
tutu0605 

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

stephe 

Bannière de l'animation HypnoTrésor

Découvrez la première édition du nouveau magazine HypnoMag

Activité récente

Demandes
24.08.2016

La série
02.08.2016

Sondages : vos réactions
20.07.2016

Saison 1
12.07.2016

Calendriers
04.07.2016

Jana Kramer
Hier à 20:02

Sophia Bush
Hier à 20:01

James Van Der Beek
Hier à 19:16

Robert Buckley
Avant-hier

Calendriers
28.08.2016

Année 2016
28.08.2016

BELLO Magazine
28.08.2016

Austin Nichols
27.08.2016

Actualités
Séparation et nouveau projet pour Jana

Séparation et nouveau projet pour Jana
Jana Kramer se sépare de Michael Caussin après seulement 15 mois de mariage. Ils ont eu ensemble une...

Calendrier Septembre

Calendrier Septembre
Le calendrier de septembre est désormais disponible. Et c'est avec le beau James Lafferty que vous...

Goodbye Patch ...

Goodbye Patch ...
C'est avec tristesse que Sophia Bush a annoncé sur son compte instagram la mort de son chien Patch....

Ghoststories

Ghoststories
Hilarie Burton sera présente au gala de charité Ghoststories pour lire et raconter des histoires...

Sophia Bush: le coeur balance.

Sophia Bush: le coeur balance.
Sophia Bush à un passé sentimental plutôt chargé.Et aujourd'hui nous ne savons plus exactement où...

Sondage
Téléchargement
Les Frères Scott, Saison 9 (VF), Episode 7

Episode 7
Prendre Des Coups

Les Frères Scott, Saison 4, Episode 5

Episode 5
Faux Frères

Les Frères Scott, Saison 7 (VF), Episode 21

Episode 21
Confidences pour confidences

Les Frères Scott, Saison 9 (VF), Episode 12

Episode 12
Un Trait Sur Le Passe

Les Frères Scott, Saison 2, Episode 6

Episode 6
Le charme de l'inconnu

Tous les épisodes iTunes

Partenaires premium

One Tree Hill Buddy TV The CW

Tous nos partenaires
Proposer un nouveau partenariat

HypnoChat

juju93 (12:31)

Bonjour, si vous ne savez pas quoi faire, "La collection d'Angie" sur The L Word attend toujours quelques amateurs de chasse au trésor. Un moyen sympa et ludique de visiter nos pages. Lancez-vous !

Moorgana (12:54)

Sondage sur le quartier Heartland + vote dans préférence. Merci de votre passage

kazmaone (19:03)

Votez au sondage spécial créations sur True Blood, les vampires sont à l'honneur : Vampire Diaries, The Originals, Moonlight, Buffy, Angel et d'autres. Il n'y a que 4 votes pour le moment, on essaye d'aller jusqu'à 10 d'ici la fin de la journée ? [Smiley] Merci aux futurs votants !!

serenityze (22:30)

Salut!

chrismaz66 (09:13)

@Moorgana, j'ai voté à tout (Heartland, avec le beau Chris Potter argh) plus qu'un vote + et c'est bon pour la bannière

grims (09:44)

Coucou ! le jeu "Souvenirs d'Écosse" vous attend sur le quartier Outlander aujourd'hui venez poster une photo d'Un(e) acteur(trice) que vous auriez aimer voir dans la série

bedou (09:59)

Bonjour, On attend vos votes dans les sondages de Once Upon a Time et Devious Maids pour départager les wallpapers. Merci à vous et bonne semaine

grims (15:32)

Le quartier Sons of anarchy c'est offert un petit lifting pour la rentrée avec un nouveau design, by sabby merci de venir le commenter !

makkura (16:35)

Claire et Jamie vous proposent un dernier voyage avant la rentrée avec le tout nouveau sondage du quartier Outlander ! Venez choisir votre destination avec nous ! (Pas besoin de connaître la série ^^)

mamynicky (16:45)

'Jour les 'tits loups ? Lancement des votes pour la 1ère catégorie des Awards de Downton Abbey ? Merci pour vos clics ???

choup37 (17:26)

Plus que 2 jours pour voter aux Awards Doctor Who, catégorie spécial dalek! On vous attend

grims (18:22)

Coucou ! le jeu "Souvenirs d'Écosse" vous attend sur le quartier Outlander aujourd'hui venez poster une photo d'Un(e) acteur(trice) que vous auriez aimer voir dans la série

grims (18:23)

Le quartier Sons of anarchy c'est offert un petit lifting pour la rentrée avec un nouveau design, by sabby merci de venir le commenter !

man0n49 (19:58)

Qui souhaite être le 300ème fan du quartier Chicago Fire ??

SeySey (20:20)

Le calendrier de septembre est arrivé sur le quartier Under The Dome! n'hésitez pas à donner votre avis! Merci Profilage

cinto (22:11)

Dernier test de l'été chez Queer As Folk sur la cuisine d'été cette fois. qui serez-vous? n'hésitez pas à venir commenter. Merci.

cinto (22:12)

Le sondage sur les collections est prolongé chez Ma sorcière Bien aimée. Que collectionnez-vous? N'hésitez pas à venir voter et commenter. Merci.

Merane (22:28)

Bonsoir . Le quartier Vikings fête sa première bougie avec un concours de wallpapers qui porte sur les différentes séries du quartier (Vikings, The Last Kingdom, Versailles & Gotham) et vous laisse carte blanche pour faire votre thème. On attends avec impatience vos créations. Toutes les infos sur le quartier. Bonne chance à tous et merci à ceux qui participerons .

mamynicky (23:48)

'Soir les 'tits loups Lancement des votes pour la 1ère catégorie des Awards de Downton Abbey Merci pour vos clics

grims (09:20)

Coucou ! le jeu "Souvenirs d'Écosse" vous attend sur le quartier Outlander aujourd'hui venez poster votre photo préférée de Laura Donnelly ! merci

grims (09:20)

Le quartier Sons of anarchy c'est offert un petit lifting pour la rentrée avec un nouveau design, by sabby merci de venir le commenter

Moorgana (10:12)

Bonjour, merci a tous les votes positifs pour la bannière Heartland mise en vote, malheureusement elle n'a pas été acceptée car j'avais oubliée de mettre le logo du site Pourriez vous refaire un tour dans préférence ?

chrismaz66 (15:07)

@Moorgana, j'y cours et merci de ton passage chez House, tu es la bienvenue ^^

poupette67 (16:46)

Moorgana, plusieurs membre rencontre des soucis pour voter, car rien n'est prit en compte pour certains d'entre nous, je viens d'essayer et le vote est resté 12. Le problème a été remonté au forum des problèmes techniques.

poupette (17:21)

Coucou Moorgana, désolée impossible de voter ! Je réessaierai plus tard (je viens de voir que le problème a été signalé).

Sonmi451 (18:07)

Le calendrier d'Urgences (ER) de septembre est disponible, venez le découvrir et donnez vos impressions sur le forum, merci!

grims (08:41)

Coucou ! le jeu "Souvenirs d'Écosse" vous attend sur le quartier Outlander aujourd'hui venez poster votre photo préférée de Jenny Murray ! merci

grims (08:41)

Le quartier Sons of anarchy c'est offert un petit lifting pour la rentrée avec un nouveau design, by sabby merci de venir le commenter

Moorgana (10:42)

Bonjour, un petit tour dans préférence et bonne journée a tous

Sonmi451 (12:06)

Les calendriers d'Urgences (ER) et de Scrubs sont disponibles, venez les découvrir.

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play