VOTE | 585 fans |

#111 : Choix de vie

Titre VO : "Living Years" - Titre en VF : "Choix de vie"
~> WB : diffusé le 27/01/2004 - TF1 : diffusé le 29/10/2005
~> Scénario : Mark B. Perry - Réalisation : Tom Wright
 
Nathan demande au coach ce qu'il doit faire, quitter l'équipe ou pas... Brooke a du mal à supporter la complicité de Lucas et Peyton. Elle se remet en cause et pense ne pas être à la hauteur. Elle lui avoue qu'elle tient à lui et qu'elle a peur de le perdre. Nathan et Haley sont de plus en plus proche.

Promo WB

Trailer
Trailer
Ajoutée le 16.02.2007 par misstitie 

Plus de détails

Dans le cabinet du psychothérapeute, Nathan, Dan et Deb suivent leur première thérapie, mais Dan n’y met pas du sien. Deb lui reproche de trop mettre la pression sur Nathan. La psy demande à Nathan si le basket contribue aux problèmes familiaux. Nathan répond que oui et qu’il ne sait plus si y jouer lui plaît toujours. Dan s’en va, il trouve qu’ils perdent leur temps. Deb et Nathan le suivent. Dan propose à Nathan de rentrer avec lui et Deb aussi, Nathan ne voulant pas aggraver la situation préfère rentrer à pied.

Lucas et Brooke sont à la bibliothèque mais Brooke veut partir parce qu’elle n’aime pas cet endroit, elle propose de l’emmener autre part, Lucas accepte (tant que ce n’est pas un endroit illégal). On les retrouve dans un jacuzzi, Lucas demande à Brooke si elle n’a pas peur que ses parents les surprennent, elle lui avoue que ce n’est pas chez elle.

Au Karen’s café, Keith et Deb discutent puis Keith propose à Deb de parler avec Nathan. Dan entre et dit à Keith qu’il sait qu’il aime jouer avec ses affaires mais que Deb est sa femme. Keith répond qu’elle ne le sera plus s’il continue comme ça. Puis Dan dit à Deb qu’il emmène Nathan dîner mais Deb n’est pas d’accord, elle veut qu’il le laisse tranquille sinon elle appelle un avocat.

Lucas va chez Peyton, la porte d’entrée est ouverte, il prend un râteau sur le perron de la porte et regarde dans la cuisine il y a un homme : il s’agit du père de Peyton, Lucas s’excuse parce qu’il l’a prit pour un voleur. Peyton descend et son père lui explique ce qu’il vient de se passer, tous les deux rigolent alors que Lucas va reposer le râteau.

Au lycée, Brooke demande à Peyton de l’aider à se rapprocher de Lucas, elle lui donne donc un album de Travis et dit de dire à Lucas que quand elle écoute les chansons 8 et 11 elle pense à lui, Brooke la remercie.

Au centre de tutorat, Haley demande à Nathan s’il a lu le Petit Prince, il répond que non car il n'a pas le temps de lire. Nathan lui raconte le rendez-vous avec la psychothérapeute, puis il avoue que sans le basket il ne pourrait plus profiter de la vie.

Brooke offre l’album de Travis à Lucas qui semble étonné qu’elle connaisse Travis, elle répond que tout le monde le connaît puis parle de Travis en disant «il», Lucas la regarde bizarrement Elle lui dit d’écouter les chansons 8 et 13…

Peyton dessine, Lucas lui rend son album. Peyton dit de ne pas sous-estimer Brooke car elle est pleine de surprise, Lucas dit que Brooke lui a conseillé d’écouter les chansons 8 et 13 alors qu’il n'y en a que 12. Peyton se confie à Lucas sur le fait qu’elle préférerait que son père passe plus de temps avec elle qu’au travail. Lucas lui recommande de parler avec son père puis demande s’il peut rester lire, Peyton accepte. Lucas ouvre son livre Peyton le regarde puis recommence à dessiner, Lucas la regarde à son tour et sourit.

Au garage, Nathan vient parler avec Keith, Nathan lui demande si le basket le gonflait lorsqu’il était au lycée, Keith répond qu’il adorait mais qu’il a arrêté quand Dan a intégré l’équipe parce qu’il ne voulait pas être en compétition avec lui.

Haley demande conseil à Peyton sur sa relation avec Nathan, mais Peyton ne peut répondre parce que Haley est beaucoup plus proche de lui que Peyton l’était.
A l’entraînement, Brooke demande à Peyton pourquoi elle ne lui a pas dit que Travis était un groupe et qu’elle était gênée devant Lucas pour ne pas l’avoir su. Puis Brooke parle avec Peyton du fait qu’elle n’ait rien en commun avec Lucas. L’équipe de basket entre sur le terrain, Lucas salue Brooke et Peyton. Jake arrive avec Jenny, Peyton lui propose de s’en occuper. Whitey demande à l’équipe où est Nathan personne ne sait.

Lucas écrit un mail à sa mère, Brooke arrive et lui demande de passer une soirée avec ensemble pour qu’ils sachent ce que chacun aime dans la vie.

Au restaurant, Dan «blague » avec la serveuse ce qui n’est pas du goût de Nathan. Puis Dan parle à Nathan du prochain match de basket et demande si Whitey les a fait suer aujourd’hui. Nathan avoue qu’il n’a pas été à l’entraînement : il veut faire une pause, Nathan veut parler de ce que Keith lui a dit mais Dan répond qu’il ne faut pas écouter Keith.

Dan vient donc voir Keith au garage et lui dit d’arrêter de donner des conseils à Nathan et que s’il veut en donner, il n'a qu’à jouer au «papa-poule » avec Lucas.

Jake vient rendre les clés que Peyton avait prêter à Jenny pour jouer, elle lui répond qu’il doit être un père fantastique.

Nathan sort d’une salle de classe, Lucas le salue et lui dit qu’il leur a manqué à l’entraînement, Nathan dit qu’il essaie d’éviter Whitey. Lucas s’en va, Haley arrive et est étonnée d’avoir vu Lucas et Nathan parler ensemble. Nathan lui propose d’aller se balader, Haley refuse puis revient sur sa décision et le rejoint. Ils prennent une voiture à la concession et vont boire sur la plage. Haley a peur que Dan les surprenne mais Nathan répond qu’il n’est pas là de la journée, puis décide de rentrer dans la maison. Haley monte sur le dos de Nathan, Dan arrive à ce moment. Dan les fait monter en voiture. Haley ne se sent pas bien et vomit sur le pantalon de Dan.

Au Karen’s café, Peyton et son père dînent, il lui annonce qu’il va partir pour 4 mois en Nouvelle-Zélande.
Lucas arrive au café et parle avec Haley au comptoir, il lui demande où elle était aujourd’hui vu qu’elle n'était pas en cours, elle répond qu’elle est allée se promener avec Nathan, Lucas n’approuve pas que Nathan lui ait fait sécher les cours.
Larry (le père de Peyton) invite Lucas à sa table, Peyton est gênée. Larry et Lucas commencent à parler d’un auteur. A l’extérieur, Brooke les aperçoit…

Lucas est à son casier, Brooke arrive et lui demande si hier soir c’était bien. Il répond que Peyton et lui sont justes amis, Brooke s’en va. Peyton arrive, Lucas lui explique la situation puis il lui demande si elle va bien. Peyton répond que son père lui a dit qu’il allait partir en Nouvelle-Zélande. Lucas lui dit de parler à son père et de lui dire qu’elle ne veut pas qu’il accepte ce contrat.

Au centre de tutorat, Haley soupire, Nathan arrive et s’excuse de son retard. Il lui propose d’aller au cinéma, elle range ses affaires et Nathan découvre une interrogation que Haley a raté. Elle lui dit que ce n'est pas grave qu’elle se rattrapera.

Chez les Sawyer, Larry a acheté une nouvelle web-cam, Peyton descend et Larry lui offre une boîte de peinture à l’huile. Peyton dit qu’ils n’ont pas les moyens d’acheter ça mais Larry répond qu’ils les ont grâce au travail en Nouvelle-Zélande qu’il a accepté. Peyton affiche un air triste mais le félicite quand même.

Deb et Dan sont chez la psychothérapeute, ils racontent à la psy que Nathan a séché les cours et l’entraînement de basket, qu’il a bu alors qu’avant il travaillait à l’école et il faisait beaucoup de sport mais Deb n’est pas d’accord avec Dan et dit que Nathan a besoin de chercher ce qu’il aime en dehors du basket. Dan répond que le basket donne un cadre et de la discipline à Nathan et que c’est un domaine où il est meilleur que tout le monde. Deb renchérit en disant à Dan que ça lui donne une occasion de revivre son passé glorieux. La psy demande à Deb et Dan de parler d'eux deux en dehors de Nathan, il y a un blanc.

Au gymnase, Nathan discute avec Whitey car il ne sait plus ce qu'il doit faire. Whitey lui pose des questions pour qu’il arrive à prendre la bonne décision, Nathan confie à Whitey qu’il adore la basket mais que ça lui pourrit la vie.

Sur un banc au lycée, Peyton dessine, Brooke arrive et lui dit qu’elle croit que Lucas essaie de profiter d’elles deux à la fois mais Peyton n’est pas d’accord et lui dit de profiter de la vie et d’avoir confiance.

Larry installe une web-cam dans la chambre de Peyton, puis regarde la décoration de la chambre, Lucas arrive et ils commencent à discuter, Lucas avoue à Larry que Peyton veut que son père soit près d'elle puis lui montre la BD de Peyton dans le THUD magasine.

Nathan et Haley discutent, Nathan s’excuse parce qu’elle a eut une mauvaise note à cause de lui mais Haley lui dit que ce n’est pas grave, Nathan veut qu’elle redevienne la Haley qui l’a fait craquer au tutorat.

Lucas est dans la cuisine des Sawyer, Peyton arrive et lui demande ce qu’il fait ici, il répond qu’il discutait avec son père puis s’éclipse pour que Peyton et son père puissent parler. Larry annonce à sa fille qu’il part ce soir et qu’il a refusé le contrat de Nouvelle-Zélande. Une voiture klaxonne, Larry dit à Lucas de prendre soin de Peyton puis dit à sa fille qu’il adore sa BD. Il lui demande de laisser le phare allumé.

Lucas vient discuter avec Brooke, Il la rassure sur le fait qu’ils soient différents. Elle lui avoue qu’elle ne tenait pas aux garçons avec qui elle sortait avant mais qu’elle tient beaucoup à lui, Lucas lui répond qu’il tient à elle, ils s’embrassent.

Nathan vient voir son père, il s’excuse pour tout ce qu’il a fait et qu’il ne sera peut- être jamais aussi bon au basket que lui. Dan répond qu’il sera toujours fier de lui et lui dit qu’il l’aime.

Sur le terrain de basket extérieur, Nathan joue, Lucas arrive et Nathan lui annonce qu’il arrête le basket.

Jenny pleure Jake essaie de la calmer et lui donne les clés, elle se calme.
Deb regarde la chambre vide.
Peyton éteint la lumière et sourit.
Brooke et Lucas s’embrassent dans la voiture.
Dan est assis l’air pensif.
Nathan ferme son casier, enlève l’étiquette et la jette sous le regard de Whitey.


Voix off de Lucas :
Le petit prince dit à l’homme : les grandes personnes elles ne comprennent rien toutes seules et c’est très fatiguant pour les enfants de toujours et toujours leur donner des explications.

Générique 

Chez le psy, 
 

Le psy :
La vérité est parfois blessante. Mais l’hostilité n’a pas sa place dans cette pièce. Bon. Qui veux commencer ?
Dan : Puisque vous avez l’air de détenir la vérité absolue, allez-y docteur !
Le psy : Qu’est ce que je viens de dire sur l’hostilité, Dan ?
Deb : En ce moment, la situation est tendue alors on a pensé qu’on avait besoin de l’aide d’une professionnelle objective.
Dan : Non tu as pensé !
Le psy : Pouvez-vous précisez en quoi la situation est tendue ? Nathan ?
Nathan : Joker!
Deb : A mon vis l’incident le plus marquant, c’est produit il y a 15 jours quand mon fils a fait un malaise.
Dan : Vous entendez ça ? « Mon » fils !
Le psy : Déborah n’a pas fini, Dan.
Deb : Quand notre fils a fait un malaise pendant un match de basket après avoir pris des drogues pour améliorer ces performances.
Dan : Il a fait une énorme bêtise et il le sait alors arrête un peu !
Deb : Parce que son cher père n’a qu’une idée en tête : en faire un grand sportif et ce depuis qu’il est aussi grand pour tenir un ballon !
Le psy :
Est-ce que c’est vrai Nathan ?
Dan : Sa mère adore me faire porter le chapeau mais il y a encore peu elle faisait passé son travail avant sa famille.
Deb : Je l’admets ! Mais j’ai changé de comportement tandis que toi non ! Tu fais toujours cette fixation un peu malsaine sur le basket-ball et les performances de Nathan !
Dan : C’est sa spécialité, elle me rend responsable de ses échecs en tant que mère.
Le psy : Merci on commence à avancer. C’est très bien. A ton avis Nathan, est-ce que le basket-ball contribue aux problèmes de la famille ?
Nathan : En partie, oui.
Le psy : Mais jouer te plait toujours ?
Nathan : Maintenant je sais plus.
Dan : Tout ça pour ça ? Bravo Nathan ! C’est bien !  Merci Dr. (Il se lève)
Deb : Dan ! S’il te plait !
Dan : On perd notre ici, moi je m’en vais. 

Dehors
 

Deb : Tu avais raison, on n’a pas besoin d’un psy pour identifier nos problèmes familiaux. Tu as tout mis en évidence d’un coup !
Dan : Je ne suis pas le seul responsable ! Tu ne veux pas monter avec ton père Nathan ?
Deb : Oh ça suffit, Dan ! Allez viens chéri, on rentre.
Dan : Pourquoi, tu ne le laisseras pas plutôt choisir ? Hein fiston ?
Deb : Nathan ?

Nathan s’en va à pied, écoeuré.

Dan :
Nathan !  

A la bibliothèque, Lucas et Brooke

Lucas 
: Tiens, c’est l’auteur dont je t’ai parlé.
Brooke : Summer Seth ? La pauvre !
Lucas : C’est un nom de mec ! Servitude humaine, tu connais ?
Brooke : C’est comme le devoir conjugal ?
Lucas (en rigolant) : Non, ça n’a rien à voir.
Brooke : T’as ce que tu veux ? On peut s’en aller ?
Lucas : Oui. Tu as quelque chose à faire ? Je pensais qu’on pourrait passer un moment ensemble. Tous les deux.
Brooke : C’est ce que je veux aussi. Mais est-ce qu’on pourrait pas passer notre temps ensemble ailleurs ? Parce qu’ici ça sent le vieux.
Lucas (en sentant le livre) : Moi j’aime bien l’odeur des livres !
Brooke : Tu les sentiras un autre jour ! Je veux t’emmener quelque part, s’il te plait !
Lucas : Bon bah tant que c’est pas illégal. 

Devant un jacuzzi, Brooke se met en maillot de bain. Puis ils sont dans le jacuzzi et s’embrassent.
 

Lucas :
Excuse-moi mais tu es sur que tes parents ne vont pas rentré sans prévenir ?
Brooke : J’en sais rien. De toute façon c’est pas chez nous ici.
Lucas : Comment ça ? Mais alors on est chez qui ?
Brooke : J’en sais rien ! Qu’est ce que ça peut faire ? 

Ils s’embrassent. 
 

Le lendemain au Karen’s café
 

Déborah :
Et voilà, bon appétit.
Keith : J’avais commandé le menu de régime mais je le regrette !  
Déborah (en rendant la bonne assiette à une autre cliente) : Oh ! Je suis désolée ! Voilà !
Keith : Je trouve que cet arrangement a beaucoup d’avantage. Le café de Karen reste ouvert en son absence et j’ai la chance de voir plus souvent ma belle sœur. Et de ton coté, comment ça va ?
Déborah : On a commencé la thérapie avec Nathan et Dan, hier !
Keith : Dan chez un psychologue ? Autant étonnant qu’Hannibal Lecter dans un restaurant végétarien ! Je pourrais parler à Nathan si tu penses que ça lui ferait du bien.
Déborah : Je crois que ça l’aidera.
Keith : D’accord. 

Dan entre.
 

Dan : Je sais que aimes jouer avec mes affaires mais Déborah est encore ma femme.
Keith : Ca va pas durer si tu continues comme ça ! 
Dan :
J’emmène Nathan au restaurant ce soir, ça ne t’embête pas ?
Déborah : Si j’aimerais que tu le laisses un petit peu tranquille !
Dan : Tu ne m’empêcheras pas de voit mon fils !
Déborah : Soit tu deviens raisonnable, soit je téléphone tout de suite à un avocat. A toi de choisir.
Dan : Je passerais le prendre à 7h.
Keith : N’oublie pas de dire à Nathan que je passerais le voir, je ferais ce que je pourrais.

Chez Peyton, Lucas arrive, la porte est ouverte et il entend du bruit.  

Lucas :
Peyton ? Peyton ? 

Il prend un râteau et s’avance vers la cuisine où il y a un homme.
 

Lucas :
Où est Peyton ?
L’homme : Sûrement là-haut en train de s’habiller.
Lucas : Qui êtes-vous ?
L'homme : L’homme qui va rapidement t’arracher ce râteau des mains et te le planter en plein dans le derrière. Je suis son père et toi, t’es qui ?
Lucas : Je suis désolé. La porte ouverte alors j’ai pensé qu’il y avait un voleur. Enfin, je m’appelle Lucas.
L'homme : Larry Saywer.
Peyton : Papa …t’aurais pas vu ma … (en voyant Lucas)  Qu’est-ce que tu fais là ?
Larry : Il est venu me ratisser à mort pour m’apprendre à fermer les portes !
Peyton : Quoi ?
Lucas : Oui, je croyais qu tu … Rien en fait, je ramène ça sur le perron. 

Peyton et son père rigolen.t
 

Au lycée, Brooke rejoint Peyton
 

Brooke :
Je peux connaître son nom ?
Peyton : A qui ?
Brooke :
Au mec qui te fait sourire comme ça.
Peyton : C’est mon père.
Brooke : Moi aussi je souris en pensant à lui, mais pour des raisons difficiles à avouer !
Peyton :
C’est mon père ! T’as vraiment aucune limite, espèce de dévergondée !
Brooke :
En parlant de ça, je pourrais te demander un conseil pour un truc, mais je sais pas si ça se fait.
Peyton : Tu te gênes pas d’habitude !
Brooke : Je voudrais me rapprocher de Lucas.
Peyton : On peut difficilement faire mieux !
Brooke :
Non, je rigole pas ! Au niveau physique c’est génial mais je voudrais qu’il y est quelque chose de plus, tu peux comprendre ça !
Peyton : Attends, j’ai une idée. (Elle lui donne un cd). T’as qu’à lui donner ça !
Brooke : Travis.
Peyton : Dis lui que quand tu mets les chansons 8 et 11, tu penses immédiatement à lui.
Brooke : Merci. Mais ça veut dire que toi tu penses à lui en écoutant ça ?
Peyton :
Non, ça c’est fini.
Brooke : D’accord. Merci !
Peyton : De rien.
Brooke : T’es une déesse ! 

Dans la salle de tutorat. 

Haley :
T’as fini de lire le Petit Prince ?
Nathan :
Non ! Je me suis dit que je louerais le film, j’aime pas ce livre !
Haley : Nathan, tu n’aurais jamais de bonnes notes si tu passes ton temps devant la télé !
Nathan : De toute façon, j’ai pas le temps de lire non plu, alors !
Haley : T’as pas l’intention de me dire comment ça c’est passé ?
Nathan : A la fin la psy m’a demandé si j’avais vraiment envie de jouer au basket.
Haley : T’as répondu quoi ?
Nathan : En fait, j’ai pas su quoi dire, personne ne m’a jamais demandé mon avis !
Haley : Tu y as réfléchis depuis ?
Nathan : Sans arrêt, et d’avoir passé deux semaines sans jouer, je m’aperçois que sans le basket, je profiterais plus de la vie.
Haley : En faisant quoi ?
Nathan : J’en sais rien, justement au moins j’aurais le temps d’y réfléchir, et puis on trouvera sûrement des choses plus intéressantes à faire.
Haley : Tu crois ? (Ils s’embrassent). Je te trouve vraiment courageux. C’est dur de se remettre en question comme tu le fais. Je crois pas que j’y arriverais.
Nathan : Je suis sur que si. Bon, il faut qu’on y aille.
Haley : Oh oui ! Et c’est aujourd’hui que les entraînements reprennent ?
Nathan : Ouais, mais je sais pas si je vais y retourner. A tout à l’heure ! 

Devant le lycée, Brooke rejoint Lucas à une table
 

Brooke :
La recette du bonheur, c’est un peu plus de Brooke et un peu moins de bouquins !
Lucas : Ah ouais ?
Brooke : J’ai un cadeau pour toi !
Lucas : Mais moi, j’ai rien pour toi.
Brooke : Tu sais très bien que si. Y a des chansons sur ce cd qui me font penser très fort à toi, comme beaucoup de choses en fait.
Lucas : Je savais pas que tu aimais Travis.
Brooke : Tu rigoles ? J’adore ce mec là ! Il est génial !
Lucas : Qui ?
Brooke : Lui là, Travis, c’est bien de lui qu’on parle là non ? Ecoutes les chansons 8 et 13, tu vas adorer ! A tout à l’heure ! 

A la bibliothèque, Peyton dessine, Lucas lui pose le cd sous les yeux, elle lève la tête

Lucas : Je te ramène ton album.
Peyton : Qu’est ce que tu veux dire ?
Lucas : Je l’ai déjà. La 8 et la 11. Je t’ai reconnu tout de suite. Alors depuis quand tu joues les entremetteuses ?
Peyton : Pourquoi je ferais ça ?
Lucas : J’ai posé la question le premier.
Peyton : Il ne faut pas sous-estimer Brooke ! Elle est pleine de surprises ! Ca fait parti de son charme d’ailleurs !
Lucas : Elle m’a dit d’écouter les chansons 8 et 13 ! Hors, il n’y en a que 12 sur ce cd !
Peyton : Elle a pu faire une erreur !
Lucas : Ouais ! Bien sur ! Je voulais m’excuser. Ton père a du me prendre pour un idiot tout à l’heure ! J’ai pas pensé que ça pouvait être lui !
Peyton :
Normal, il est jamais là !
Lucas : Je croyais que ça te convenait.
Peyton : Lui aussi, il le croit. Je lui raconte toujours que ça me dérange vraiment pas de rester seule à la maison parce que ça me prouve sa confiance, et que je suis responsable et autonome même si c’est pas toujours vrai. Il fait un travail qu’il aime, tu comprends ? Il a déjà perdu ma mère, ça serait affreux de lui demander de  renoncer à ce qu’il le rend heureux mais il me manque beaucoup.
Lucas : Tu devrais lui parler.
Peyton : Pour qu’il s’inquiète ? Non je préfère ne rien dire.
Lucas : Ces derniers jours, j’ai pas eu beaucoup de temps à moi alors, ça t’embête si je reste lire ici pendant que tu dessines ?
Peyton : Non tant que tu joues pas les dialogues.
Lucas : Je vais me retenir. 

Ils se lancent des regards à tour de rôle.

Au garage de Keith, il travaille quand Nathan arrive 

Nathan :
Maman m’a dit que tu voulais me voir ?
Keith : Ouais. Passes-moi la clé, tu seras sympa. Alors, comment ça va ?
Nathan : C’est ma mère qui t’a demandé de me parler ?
Keith : Non, c’est moi qui avais envie qu’on discute. Je sais que tous les deux, on se connaît peu. Je trouve que c’est vraiment dommage. Mais qu’est-ce que  tu veux,  c’est comme ça ! On ne s’est jamais entendu ton père et moi. Je sais que c’est pas facile pou toi en ce moment, alors si je peux faite quoique ce soit …
Nathan : J’ai une question à te poser. Toi aussi tu jouais au basket au lycée ?
Keith : Oui, j’y ai joué un peu !
Nathan : Et ça t’a gonfler ?
Keith : Le basket ? Me gonfler ? Tu rigoles ! Au contraire j’adorais ça ! Enfin au début ! Ensuite j’ai ressenti de plus en plus de pression parce que ton père est arrivé. La compétition, ça m’intéressait pas du tout.
Nathan : Alors tu as quitté l’équipe ?
Keith : J’ai regretté que les pom-pom-girls ! C’est qu’un jeu après tout, y a une vie à coté Nathan. 

Devant le lycée, Haley rejoint Peyton qui marche
 

Haley :
Alors la fille au squelette, on va aux entraînements ? Je trouve ça dingue que tu sois pom-pom-girls.
Peyton : Ah ouais ?
Haley : Ouais, plus je te connais, et moi je comprends ce que tu fais là dedans !
Peyton : Ma mère faisait ça aussi au lycée, et Brooke et moi on a commencé ensemble alors je continue pour elle.
Haley : C’est cool !
Peyton : Ça va ?
Haley : Oui et non, j’ai un petit conseil à te demander, c’est au sujet de Nathan alors je sais pas si ça se fait. (Peyton éclate de rire). Mais en tout cas, je m’attendais pas à ce que ça te fasse rire !
Peyton : Tout le monde sait que je n’avais pas une relation saine avec Nathan et pourtant c’est moi qu’on vient me voir pour les conseils amoureux, c’est pour ça que je rigole.
Haley : Si ça t’embête que je te parle de lui, surtout …
Peyton : Non, je t’écoute ! Qu’est-ce qui t’arrives ?
Haley :
Bah Nathan envisage de plus jouer dans l’équipe de basket et je sais pas trop quoi lui dire !
Peyton : Tu sais quand on était ensemble, j’ai jamais pu pénétrer sa carapace comme toi tu le fais ! alors je crois que je peux rien pour toit. Tu le comprends sans doute mieux que moi.
Haley : Ouais.
Peyton : Il a de la chance de t’avoir.
Haley : Merci. Bon je voudrais pas te mettre en retard.
Peyton : Allez les Ravens !
Haley : Et quand je parlais des pom-pom-girls, je voulais pas dire du mal de toi et de ta mère.
Peyton : Je sais.
Haley : C’est cool !  

A l’entraînement
 

Pom-pom-girls :
Ravens ! Ravens !  
Brooke : Pourquoi tu m’as pas dit que Travis c’était un groupe ?
Peyton : Mais enfin tout le monde le sait !
Brooke :
T’aurais vu comment il m’a regardé ! Je me suis sentie ridicule et bête surtout !
Peyton : Arrête ! T’es loin d’être bête ! Vous vous intéressez pas au même choses, c’est tout !
Brooke : C’est ça le problème, justement. Il me parle d’art et de bouquins, j’ai rien à lui dire là dessus. 

Lucas (en passant) : Salut toi ! (à Peyton) Salut toi aussi. 

Coach : Et oui Mrs on reprend l’entraînement ! On va voir à quel point ce petit break vous a ramolli les cuisses ! 30 flexions !
Joueurs : Oh !
Coach : Exécution ! (Jake arrive avec un couffin) J’espère que c’est un ballon que t’as dans ce couffin Jaglieski !
Jake : Ah désolé coach ! C’était ça ou je loupais l’entraînement entier.
Coach : Bon très bien, poses la sur les gradins qu’elle voit son papounet se faire ridiculisé !
Peyton : Je vais m’occuper d’elle Jake.
Jake : C’est vrai ? Merci ! C’est sympa.
Peyton : Ca me fait plaisir.
Coach : Rassemblement au pas de courses ! Où est Nathan ? Tim, toi qui est sa petite copine, tu sais où il est ?
Tim : Non, désolé coach ! Pourtant il était au lycée aujourd’hui.
Coach : Je vois. J’ai des schémas offensifs à vous faire essayer ! Allez vous placez dans la raquette.
Joueur : Ca commence fort !  

Le soir, chez Lucas devant son ordinateur, il écrit à sa mère
 

Lucas :
« Salut maman, j’étais en train de penser à toi … »
Brooke, entrant dans la chambre : J’ai une idée géniale ! Lucas : Je t’écoute !
Brooke : Tu te rappelles notre marché ? Moi j’ai lu un Steinberg …
Lucas :
Steinbeck !
Brooke : Oui c’est ça, et en échange je t’ai fait passé une soirée de rêves !
Lucas : Ouais, c’était cool en 3h j’étais saoul, tatoué et privé de sortie.
Brooke : Oui mais on s’est bien amusé ! Je pense qu’on devrait recommencer.
Lucas : Malheureusement Keith ne sera pas de ton avis.
Brooke : Non, mais on sera plus calme cette fois. En fait je voudrais tout savoir de toi, et je veux que toi aussi tu saches tout. Du moins que tu saches pratiquement tout de moi.
Lucas : Qu’est-ce qu’il y a Brooke ?
Brooke : Rien du tout ! Disons que j’ai envie de mieux te connaître. Alors la prochaine fois que tu fais un truc que tu aimes vraiment, tu m’emmènes avec toi. Et après on inverse. Tu es pris demain après l’entraînement ?
Lucas : Ouais, j’ai rendez-vous avec toi ! 

Au restaurant, Dan et Nathan
 

Serveuse :
Et voici notre spécialité. J’espère que ça vous plaira !
Dan : Merci, pour l’instant je trouve ça très appétissant ! (En regardant Nathan) Quoi ? J’ai le droit de blaguer avec les demoiselles ?
Nathan : Ca t’a joué des tours dans le passé ! Tu crois vraiment que c’est comme ça que ça va s’arranger ?
Dan : Ecoute, je sais que cette histoire de thérapie familiale est ridicule mais j’ai promis à ta mère de réessayer ! Je te promets que ça va aller.
Nathan : Ouais.
Dan : Faut pas que ça te perturbe, t’as un match bientôt. Whitey vous a fait sué aujourd’hui ?
Nathan :
J’en sais rien, je suis pas allé à l’entraînement.
Dan : Qu’est ce qui t’arrive Nathan ?
Nathan : Rien, il faut juste que je fasse une pause. C’est tout.
Dan : C’est le genre d’idioties qui risque de ruiner ta carrière !
Nathan : Keith a dit que …
Dan : Keith a dit que ! Qu’est ce que Keith a à voir la dedans ? Si tu suis les conseils de Keith, tu vas passer ta vie à patauger dans le cambouis dans un garage de seconde zone ! Est-ce que c’est ça que tu veux ?
Nathan : Je te l’ai déjà dit, je sais pas ce que je veux !

Le lendemain, au garage de Keith 

Keith :
Quelle joie de te voir !
Dan : Qu’est-ce qui te prend de conseiller à Nathan de laisser tomber l’équipe ?
Keith : Je ne lui ai jamais rien conseillé ! Il voulait discuter, on a discuté ! Tu pourrais peut-être essayer un jour !
Dan : Tu ne lui as jamais parlé de ta vie ! Je pars de la maison une semaine et tu en profites !
Keith : Il m’a vraiment étonné ! C’est quelqu’un de fantastique ton fils ! Seulement, tu l’as tellement traumatisé qu’il ne sait même plus ce qu’il veut !
Dan : C’est Déborah qui t’a appris la leçon ?
Keith : En ce moment, elle est la seule sur qui Nathan puisse encore compter ! Elle essaie de le sauver.
Dan : Qu’est-ce que tu crois que je fais de mon côté ?
Keith : Ca fait des années que je cherche à le savoir, Dan !
Dan : Joue au papa poule avec l’autre si ça te fait plaisir, mais Nathan j’y tiens alors oublie-le ! 

Au lycée, Peyton marche quand Jake la rejoint 

Jake :
Eh Peyton ! T’as perdu ça !
Peyton : Ah c’est toi qui avais les clés du placard des pom-pom-girls ?! Je les avais donné à Jenny hier, pour qu’elle joue avec. Elle les secouait comme des pompons !
Jake : Elle sera peut-être pom-pom-girls un jour !
Peyton : Ou présidente ! Vise le sommet !
Jake :
Oh, de toute façon elle fera ce qu’elle voudra. C’est pas à moi de choisir pour elle.
Peyton : Tu t’en occupes vraiment très bien, je trouve ça génial !
Jake : Tu sais, c’est pas du tout une contrainte pour moi. Je suis tombé amoureux d’elle à la minute où je l’ai vu ! Elle est tellement belle. Et quand je la regarde, je pense à notre avenir ensemble, je la laisserai pas grandir sans moi.
Peyton : Je pari que tu es un père fantastique.
Jake : Je sais pas, parfois je doute. 

Au lycée, Nathan sort d’une classe quand Lucas l’interpelle
 

Lucas :
Salut Nathan.
Nathan : Salut.
Lucas :
Tu nous as manqué au basket hier.
Nathan : Rien ne t’oblige à être sympa avec moi parce que je suis avec Haley.
Lucas : Je le pensais. Quand t’es pas là on a une défense pourri. Demande à Whitey.
Nathan : J’essaie plutôt de l’éviter.
Lucas : Très bien, c’est toi qui vois.
Nathan : A plus tard.

Haley
(arrivant derrière) : Je suis en pleine hallucination où tu discutais avec Lucas ?
Nathan : Non, c’est lui qui est venu me parler. Mais on est pas copain pour autant tu sais !
Haley :
Bon on va en littérature ?
Nathan : En fait j’ai plutôt envie d’aller me balader ! Tu viens avec moi ?
Haley : T’es sérieux, là ?
Nathan : Ouais, bien sur, ça te branche ?
Haley : Non désolée !
Nathan : Je comprends, c’est pas grave. Allez j’y vais, on se voit plus tard.
Haley : Ok. Attends une minute ! J’ai envie qu’on se voit tout de suite !  

A la concession de Dan
 

Haley 
(en rigolant) : Quelle bagnole !
Nathan : Pas mal hein ?! 

Sur la plage, des bouteilles d’alcool et Nathan et Haley, saouls 
 

Haley :
Je suis sûr que si ton père nous voit, il nous tuera !
Nathan : Je t’ai dit qu’il était pas là de la journée ! On risque rien. J’aurais jamais cru te voir dans cet état là !
Haley : Pourtant si ! (Ils s’embrassent).
Nathan : Si on rentrait ?
Haley : D’accord ! A la une, à la trois à la neuf, attention (Elle monte sur ses épaules) !
Nathan :
Tu y es ?
Haley : Oui !
Nathan : Allez, accroches toi !
Haley : Tout doux ! Waouh j’ai le mal de mer. T’es costaud dis donc. 

On voit Dan devant sa voiture
 

Nathan :
T’avais raison Haley, il va nous tuer. 

Devant la maison, Dan les ramène dans la voiture en tenant Haley par le coude
 

Haley :
Excusez-moi …
Dan : Tu joues contre Mason dans une semaine et au lien de t’entraîner, tu fais l’idiot !
Nathan :
On pourrait en reparler ce soir ?
Dan : Ce soir tu seras peut être en pension !
Haley : Mr. Scott. Je peux pas monter en voiture, je risque de …
Dan : Toi, tu t’assis et tu te tais ! Je vous ramène en ville tout de suite ! Ta mère va sûrement apprécier que tu te saoules en pleine après-midi !  

Haley vomie sur les genoux de Dan ! 

Au Karen’s café, le soir, Larry et Peyton mangent 

Larry :
Il faut que je te parle. J’ai une nouvelle très intéressante pour nous.
Peyton : Mais ce n’est rien de grave j’espère.
Larry : Non, écoute. Un client a proposé un gros chantier à ma société. Ils m’ont demandé de le superviser.
Peyton : Tu vas partir combien de temps ?
Larry : Et bah c’est en Nouvelle Zélande alors trois ou peut-être quatre mois.
Peyton : Et quel est le point positif ?
Larry : Je vais gagner beaucoup plus d’argent que d’habitude, ma chérie. Je pense qu’on pourrait être tranquille pendant un moment et même payait les cours de l’école de dessin qui te plaisait.
Peyton : T’as envie d’accepter ce travail ?
Larry : Seulement si c’est ce qu’il y a de mieux pour nous.
Peyton : Tu devrais dire oui.  

Au comptoir, Haley sert. Elle n’a pas l’air bien. Lucas entre.
 

Lucas :
Où t’as passé la journée toi ?
Haley : Ah ça va hum !
Lucas : Comment ça se fait que tu ne sois pas venue en littérature ?
Haley :
On est, on est allé se balader. On dirait que t’as vu un fantôme ?
Lucas : Il te fait sécher les cours, maintenant ?
Haley : Tu donneras des leçons de moral quand t’auras fait enlever ton tatouage ?
Lucas : Bien. 

Larry : Lucas !
Peyton : Mais qu’est-ce que tu fais ?
Larry : Je rends un petit service à ma fille chérie !
Peyton :
Non ! Arrête papa ! S’il te plait ! Pour quoi je vais passer moi, après !
Larry :
Viens boire un verre le jardiner amateur !
Lucas : Bonsoir. Je sens que ça va ma poursuivre longtemps cette histoire !
Larry : Malheureusement oui !
Peyton :
T’en fait pas, c’est normal, parfois il est encore pire !
Larry : Qu’est ce que tu lis ? Oh vous étudier Faulkner au lycée ?
Lucas : Non mais c’est un auteur que j’adore. 

Brooke arrive vers le café, elle se regarde dans un rétroviseur et se dirige vers le café quand elle voit par la vitre Larry, Peyton et Lucas
 

Peyton :
T’achètes que des livres d’occasion ?
Larry : Oui, il a raison, comme ça ils ont une histoire !
Lucas :
Et ils sont moins chers. 

Brooke est en colère en les regardant
 

Larry :
Tu te souviens de ma bibliothèque pourrie ?
Peyton : Ouais ! T’aurais vu ça !! 

Le lendemain, au lycée, Brooke marche et se dirige vers Lucas qui est à son casier 

Brooke :
C’étai bien hier soir ? Je vous ai vu Peyton et toi.
Lucas : De quoi tu parles ?
Brooke : Vous aviez l’air de bien vous entendre !
Lucas : Bah oui, on est amis, tu le sais !
Brooke : Et nous, on est quoi ?
Lucas : Je crois que nous sortons ensemble.
Brooke : On aurait plutôt dit que c’était avec Peyton que tu sortais ! Vous formiez un joli petit couple !
Lucas : Brooke !

Peyton arrive à ce moment 

Peyton :
Qu’est-ce qui lui prend ?
Lucas : Elle m’en veut. Elle nous a vu discuté hier soir.
Peyton : Je vais aller la voir. Je lui expliquerait en personne que mon père et toi parliez d’écrivains morts et que j’ai passez une soirée affreuse.
Lucas : Sinon ça va toi ? T’avais l’air bizarre quand ton père m’a invité à table, hier.
Peyton : Il venait juste de me dire qu’il avait trouvé du boulot en Nouvelle Zélande et qu’on n’allait encore pas se voir pendant trois ou quatre mois.
Lucas : Pourquoi tu lui dis pas de refuser ?
Peyton : C’est important pour lui.
Lucas : Il ne sait pas que tu as besoin de lui. Arrête de faire comme si tout aller bien ! Sois franche avec lui. Il va sûrement comprendre.  

Dans la salle de tutorat

Haley : Hum. (Elle range ses affaires). Oh bonsoir, je pensais que tu m’avais oublié.
Nathan : J’ai pas vu l’heure, je suis désolé !
Haley : C’est pas grave.
Nathan : Est-ce que ça va ?
Haley : Mieux que le pantalon de ton père !
Nathan :
C’est un grand moment !
Haley : J’ai honte de moi ! Bon, on attaque la géométrie ? Ca me changera les idées !
Nathan : Ou alors, pour te changer les idées, on pourrait allez au ciné en ville ! C’est vite fait en train.
Haley : Tu rigoles ou quoi ?
Nathan : Je te promets de pas te faire boire, ce coup ci.
Haley : D’accord ! Mais on fait des équations dans le train !
Nathan : Bon, j’attendais quelque chose de plus marrant mais on verra ça au retourr ! (En voyant une copie avec un F). C’est pas à moi ça !
Haley : Non, c’est … c’est à une fille qui a raté l’interro surprise en littérature hier ! Nathan : Oh Haley, t’as eu un F ?!
Haley : Mr Kelley a dit que je pourrais me rattraper alors … c’est pas grave ! Je suis humaine, moi aussi je peux faire des erreurs, on y va ? 

Chez Peyton, dans le salon, Larry déballe quelque chose. Peyton descend l’escalier et le rejoint.
 

Larry :
Ah ! Regarde ce que j’ai acheté ! De nouvelles Webcams pour une résolution bien meilleure ! La classe, non ? On sera plus flou maintenant !
Peyton : Oui, c’est chouette ! Mais je voulais te dire un truc !
Larry : Attends, vu que j’ai pas encore pu être là pour ton anniversaire, j’ai une petite surprise pour toi ? Tu me parles de peinture à l’huile depuis si longtemps !
Peyton : Merci papa, c’est génial mais je sais qu’on n’a pas les moyens d’acheter ça !
Larry : Bah maintenant on les a, chérie. Grâce à Global Dredging !
Peyton : Alors ça y est, t’as accepté ?
Larry : Ouais, j’ai téléphoné ce matin !
Peyton : Félicitations, alors !
Larry : Merci, merci, chérie. On va aller fêter ça comme il se doit. D’accord ?
Peyton : Si tu veux.
Larry : Je vais me changer.
Peyton : D’accord.
Larry : J’en ai pour 2 minutes. 

Chez le psy, Dan et Deb
 

La psy :
Parfois lors des sessions, les patients font preuve de trop retenu car ils veulent se ménager mutuellement. Mais vous parlerez peut être plus franchement en l’absence de votre fils.
Deb : La retenu n’as jamais été notre problème principal.
La psy : Comment va Nathan ?
Dan : Il fait n’importe quoi !
Deb :
Il a commencé a séché les cours …
Dan : … et l’entraînement de basket …
Deb :
… et on l’a surpris à moitié saoul hier.
La psy : Il veut peut être se faire remarquer.
Dan : Tout aller très bien avant. Il travaillait à l’école, il faisait beaucoup de sport.
Deb : Il a besoin de trouver ce qu’il aime en dehors du basket.
Dan : Tu veux qu’il abandonne la seule chose positive qu’il est encore ?
La psy : Si vous me parliez un peu du basket Dan ?
Dan : Il s’agit de faire passer un ballon dans un cercle de métal.
La psy : Selon vous qu’est ce que cela apporte à Nathan ?
Dan : Ca lui donne un cadre, de la discipline et surtout un domaine où il est meilleur que tout le monde.
Deb : Et toi, ça te donne une occasion de revivre ton passé glorieux. Pour accepter ce que tu es aujourd’hui.
La psy : Merci. Ca va aller. Je voudrais que nous parlions de vous deux à présent. De ce que vous êtes l’un pour l’autre, sans tenir compte de Nathan. Selon, vous qui sont Dan et Déborah Scott ? 

Au gymnase
 

Whitey :
Tu es en retard, Nathan. On a terminé l’entraînement, il y a environ 5h.
Nathan : J’ai vu votre voiture en passant. Ca us arrive de rentrer chez vous ?
Whitey (rigole) : Quelque fois je me dis que c’est ici chez moi. Tu es pressé Nathan ? Ou est-ce que tu as le temps de discuter ?N
athan :
J’ai du temps.
Whitey : Parfait. .
Nathan : Je ne sais vraiment plus quoi faire coach.
Whitey : Tu veux que je te dise ? Personne au monde ne peut te forcer à faire quelque chose dont tu n’as pas envie.
Nathan : Vous êtes bien en train de parler de mon père ?
Whitey : Je vais te poser une question. On va faire comme si ton père n’avait rien à dire.
Nathan : Ca me plairait.
Whitey : Tu vas aussi essayer d’oublier la pression et le boulot énorme que tu dois fournir jour après jour pour rester au niveau où tu es. Laisse tout ça de coté un instant et demande toi une chose : est-ce que tu aimes vraiment jouer au basket ?
Nathan : J’adore ça ! Ce que j’aime pas, c’est que ça me pourri la vie !
Whitey : Tu viens de répondre tout seule à tes questions !

Devant le lycée, Peyton dessine quand Brooke la rejoint 

Brooke :
Tu sais ce que je pense de Lucas ?
Peyton : Je m’en doute ! Mais vas-y.
Brooke : Je crois qu’il cherche à profiter de nous deux à la fois !
Peyton : Qu’est-ce que tu veux dire ?
Brooke : Toi il te voit parce que tu lui apportes une sorte de satisfaction intellectuelle et émotionnelle et je satisfais ce qui reste à satisfaire !
Peyton : Brooke ! Tu sais que c’est faux ! Arrête !
Brooke : C’est un mec Peyton ! Tu peux croire ce que tu veux, au fond ils sont tous pareils !
Peyton : Tu peux avoir tous les garçons que tu veux et là tu as Lucas ! Alors arrête de te poser des questions et profite de la vie ! Tu as un petit copain ! Tu as des amis comme moi ! Alors ai confiance en lui ! Aie confiance en moi et pour une fois aie confiance en toi !  

Chez Peyton, Larry est sur l’ordinateur pour installer un logiciel. Il regarde la chambre de Peyton, ses dessins au mur dont « les gens s’en vont toujours » quand Lucas arrive
 

Larry :
La sonnette marche plus ?
Lucas : Elle l’entend jamais ! Elle met la musique à fond.
Larry : J’essaie de me convaincre que je fais ce qu’il y a de mieux pour ma fille. Je tiens à ce qu’elle est tout ce qu’elle veut.
Lucas : Ce qu’elle veut le plus, c’est être avec vous. Vous avez vu sa bd ce matin ?
Larry : Sa bd ?
Lucas : C’est sensé être anonyme. Il fait que ça reste secret.

On voit le dessin d’une jeune fille sur le pont qui regarde un bateau s’en aller

Larry :
Ouais. 

Au lycée, Haley marche quand Nathan la rejoint
 

Nathan :
Haley, t’as une seconde ?
Haley : T’as encore un plan d’enfer à me proposer ?
Nathan : Non, je voudrais te parler, c’est tout.
Haley : Oh, d’accord. Je t’écoute.
Nathan : Ben, voilà. Je trouve qu’on s’est beaucoup amusé ces derniers temps. Mais je te demande pardon, Haley. C’est ma faute si tu as séché et que t’as eu une mauvaise note.
Haley : Oh c’est rien ! C’était chouette.
Nathan : T’as eu un F en littérature !
Haley : Qu’est ce que ça peut faire ? J’assume mes décisions et j’ai décidé de te voir plus souvent.
Nathan : C’est ça le truc. Je veux être avec toi, moi aussi. Mais la vraie toi. Celle qui m’a fait craquer en tutorat. Tu me plais comme tu es. Ne changes rien. Je trouve ça merveilleux qu’une fille comme toi s’intéresse à un mec comme moi.
Haley : Une fille comme moi ou moi ?
Nathan : Je sais que t’as compris ce que je veux dire !  

Chez Peyton, Lucas mange quand Peyton arrive
 

Peyton :
T’es venu me voir ?
Lucas : Non, je parlais avec ton père.
Peyton : C’est ton nouveau copain ? Tu devrais parler avec brooke. Elle est convaincue de ne pas être la fille qu’il te faut.

Larry
(arrive avec un sac sur l’épaule) : Oh pardon, je dérange ?
Lucas : Les toilettes, c’est par là ?
Peyton : Ne me dis pas que tu t’en vas ?
Larry : Le patron m’a envoyé une voiture ! Le bateau lève l’ancre ce soir.
Peyton : Je croyais que tu partais que mercredi.
Larry : Sauf que je ne vais pas en Nouvelle Zélande, j’ai refusé le contrat.
Peyton : Quoi ?
Larry : Ils m’ont trouvé une autre mission, mais elle ne dure que trois semaines ! Et après je ne prendrais que des contrats dans le coin pour qu’on puisse à nouveau former une vraie famille.
Peyton : Tu plaisantes pas j’espère ?
Larry : Je suis tout ce qu’il y a de sérieux. Peyton, c’est vrai que mon boulot me plait. Mais la seule chose qui compte vraiment dans ma vie, c’est toi. Je ne veux plus te laisser seule, c’est fini.
Peyton(soulagée en l’enlaçant) : Je t’aime papa !
Larry : J’espère bien ! Et je préférais que tu me le dises quand ça va pas !
Peyton : C’est promis.
Larry : Je veux savoir ce qui se passe dans cette jolie petite tête.
Peyton : D’accord.
Larry : Ca marche.
Lucas : La voiture est là Mr. Sawyer.
Larry : Bon, il faut que j’y aille.
Peyton : D’accord.
Larry : Lucas, je te la confie. T’as intérêt à prendre soin de ma fille !
Lucas : Avec joie. 

Peyton et son père se serrent dans les bras.
 

Peyton :
Je laisserais le phare allumé.
Larry : Oh fait ! Je voulais te dire, j’adore ta bd. 

Sourire de Peyton
 

Brooke est devant chez Lucas à l’attendre
 

Lucas :
Bonsoir.
Brooke : Keith a dit que tu étais chez Peyton. Encore.
Lucas : Je discutais avec le père de Peyton si ça peut te rassurer.
Brooke : C’est pas la question. Il faut qu’on parle Lucas.
Lucas : Je t’écoute.
Brooke : Voilà. Je sais pas trop si c’est moi qui est un problème ou bien si c’est nous.
Lucas : Dis moi quel est le problème.
Brooke : C’est que tu es toi et que je suis moi !
Lucas : Oui mais si on était une seule personne, on sortirait pus ensemble, on sortirait tout seul !
Brooke : Je plaisante pas, écoute, je fais certaines chose, et j’aime certaines choses. Je suis ce que je suis. Tu comprends ?
Lucas : Bien sur, justement c’est ça qui me plait.
Brooke : Oui, mais ta musique, tes livres, tout ça, c’est pas du tout ce qui m’intéresse moi. J’y connais rien, moi, je suis larguée.
Lucas : Je t’ai jamais rien demandé, on est différent. Je trouve ça bien qu’on s’intéresse pas aux mêmes choses.
Brooke : Tu crois ? Excuse-moi. Ce qu’il y a c’est que j’ai encore jamais été un garçon que je trouvais aussi génial. Et quelque part j’avoue que ça me fait un peu peur tout ça. Parce que ceux avec qui je sortais avant, je m’en fichais, c’était un jeu. Et là, je m’en fiche plus.
Lucas : Tant mieux parce que je ne m’en fiches absolument pas non plus. 

Ils s’embrassent.
 

Chez Dan sur la plage, il est sur le balcon et regarde la mer quand Nathan arrive
 

Dan :
Ta mère sait que tu es venu me voir ?
Nathan : Ouais. Tant qu’on s’entretue pas, elle est d’accord. Je m’en veux d’avoir été aussi minable ses derniers temps.
Dan : Oui, je sais. Comment ça va ?
Nathan : Pas très bien.
Dan : Ouais, mais tu vas rebondir.
Nathan : Comment est-ce qu’on a pu en arriver là ?
Dan : T’inquiètes pas, on va s’en sortir.
Nathan : Et comment ? On parle que de basket, papa, rien d’autre ! Depuis quelque temps, t’es sans arrêt en colère contre moi et contre maman. Maman s’en prend à toi aussi et plus ça va, plus je me demande si tout ça serais pas ma faute.
Dan : Nathan …
Nathan : Et ! Attends c’est pas tout ! Je sais bien que tu m’en veux de ne plus aller à l’entraînement mais si ça se trouve je serais jamais aussi bon que tu l’étais, et plus je me regarde,plus je me dis que t’as peut être pas choisi le bon fils.
Dan : Nathan, je veux que tu saches que quoi que tu fasses et quoi que tu décides, tu es mon fils et je  serais toujours fier de toi. Je t’aime. (Les larmes aux yeux). 

Il pose sa main sur l’épaule de son fils.
 

A River court, Nathan joue quand Lucas arrive 

Lucas :
Salut !
Nathan : Je voulais te voir. J’arrête le basket, terminé. Je voulais que tu sois le premier à le savoir.
Lucas : Moi ?
Nathan : Ouais, t’as voulu partager mon monde. Je te le laisse !  

Chez Jake, Jenny pleure

Jake :
Chut !

Il lui donne les clés, ce qui arrive à la calmer. Jake sourit. 
 

Chez Dan, Déborah regarde son lit, seule.
 

Chez Peyton, elle allume la lumière dehors, se colle contre la porte et sourit.
 

Dans la voiture, Brooke et Lucas s’embrasse.
 

Dan est seul sur le seuil de sa maison
 

Nathan prend ses affaires dans le vestiaire et s’en va sous le regard triste du coach.
 

Lucas :
« Et le petit prince dit à l’homme, les grandes personnes elles ne comprennent rien toutes seules, et c’est très fatigant pour les enfants de toujours et toujours leur donner des explications. » 

The end
[Therapist Office]

(Therapist, Dan, Deb and Nathan in the room)

DOCTOR: Truth is hard. But Hostility stays outside. Who would like to start)

DAN: Well you’re the one with all the answers Doc why don’t you tell us)

DOCTOR: Hostility stays outside Dan)

DEB: Things have just gotten out of hand, so, we thought we could use some…

DAN: No, YOU thought



DEB: …objectivity)

DOCTOR: Define “gotten out of hand”. Nathan)

NATHAN: Pass



DEB: We reached the breaking point two weeks ago when my son…

DAN: You hear that? “My son”

DOCTOR: Deb is speaking now Dan



DEB: When our son collapsed on the basketball court after taking drugs to boost his performance.

DAN: The kid made a mistake he knows that)

DEB: His father has been bullying him about the sport since he was old enough to hold a ball)

DOCTOR: Is that true Nathan)

DAN: His mother is so quick to put the blame on me, but up until recently, job always came first.

DEB: Yes but I changed my behavior Dan, and you haven’t. You cant seem to loose this unhealthy obsession you have with basketball, and how Nathan plays it)

DAN: (interrupts) She blames me for her shortcomings as a mother)

DOCTOR: Ok, I think we got some things out in the open. Nathan, do you think that basketball is part of your families problem)

NATHAN: Part of)

DOCTOR: But you still like playing)

NATHAN: I don’t know anymore.

DAN: Great, Nice break through Nate. Thanks Doc. (Gets up to leave)

DEB: Dan



DAN: Hustle up! No way this is helping)





[outside the office at the cars)

DEB: You’re right Dan, we don’t need a shrink to identify this families problem, you just made it obvious)

DAN: I’m not his only parent Deb. Hey why don’t you ride with your old man, Nathan.

DEB: Stop it Dan. Come on Nathan lets go)

DAN: Let the kid make up his own mind. What do you say son)

DEB: Nate)

(Nathan looks at both of them then walks away)

DAN: Nathan!





[Library)

(Brooke and Lucas)

LUCAS: Here we go. This is the writer I was talking about)

BROOKE: Somerset Maugham? (pronounces it wrong)

LUCAS: Well its, “Maugham” (corrects her. Reads the back) Human Bondage

BROOKE: Bondage!

LUCAS: Yeah its not like that)

BROOKE: So, you’re good. Are we done here!

LUCAS: Well I just thought that this was a better opportunity for us to spend some time, you know, hang out with each other)

BROOKE: And it is, but can we maybe do it someplace that smells a little less funky)

LUCAS: Haha, (smells the book) it’s the smell of old books.

BROOKE: Like I said! Come on, its my turn. Please!

LUCAS: (Sighs) Just keep it legal)

(Brooke nods)





[Outside a house a night)

(Brooke taking her clothes off. Then Lucas and Brooke are seen in a Jacuzzi; Lucas has no shirt and Brooke takes off her bra; They kiss)

LUCAS: Wait, you sure your parents wont come home)

BROOKE: They could. But, this isn’t their Jacuzzi)

LUCAS: Brooke…whose house is this)

BROOKE: (giggles) I don’t know! Does it matter)

(Pans away as they make out)





[Karen’s Café)

(Deb and Keith at the counter; Deb puts a plate of pancakes and eggs in front of Keith)

DEB: Here you go



KEITH: Wow, for the diet special that looks pretty damn tasty)

DEB: Oh! Sorry)

(Takes the plate to another person)

KEITH: Things have worked out pretty well huh? Karen’s café gets to stay open, and I get to see a little more of my sister-in-law)

DEB: Aw.

KEITH: So how are you doing with things!

DEB: Uh, we had our first counseling session yesterday

KEITH: Dan and counseling. It’s kind of like Hannibal Lector at a salad bar. Well if you think it would help I’d be happy to talk to Nathan.

DEB: I think he’d like that)

(Enter Dan)

DAN: I know you like my women, Keith, but come on! Deb’s still my wife)

KEITH: Won’t be for long if you keep this up)

DAN: I’m taking Nathan to dinner tonight. Do you have a problem with that)

DEB: Yeah. He needs a break from you



DAN: You can't stop me from seeing my own son.

DEB: Oh, actually I can. By telling you nicely, or calling a lawyer. Your choice)

DAN: Tell him I’ll pick him up at 7



(Dan leaves)

KEITH: Tell Nathan to come see me. I’ll do what I can)





[Peyton’s house)

(Door is cracked open and Lucas hears noise inside)

LUCAS: Peyton? (Grabs a rake and goes inside) Peyton! (A man is standing in the kitchen; Lucas knocks on the table with the rake) Where’s Peyton)

MR. SAWYER: Dressing for school is my guess)

LUCAS: Who are you!

MR. SAWYER: I’m the guy who’s about to take that rake from you and beat your scrawny @#%$. I’m her dad. Who are you)

LUCAS: Oh. Sorry. The front door was open and I thought…I’m Lucas)

(They shake hands)

MR. SAWYER: Larry Sawyer.

(Peyton walks in)

PEYTON: Hey dad do you know where my…(sees Lucas) What are you doing here)

MR. SAWYER: Oh he’s trying to rake me to death)

PEYTON: What?)

LUCAS: I thought you were…nothing crucial. I’m gonna go put this back)





[outside school)

BROOKE: So, who’s the guy)

PEYTON: What guy)

BROOKE: The one that’s got you smiling



PEYTON: That’d be my dad)

BROOKE: Oh I’d be smiling too but for entirely different reasons)

PEYTON: Dude that’s my dad! Don’t go all horndog on me. There’s a line)

BROOKE: Speaking of which, I really don’t wanna cross any so tell me if this is totally inappropriate to ask.

PEYTON: When has that every stopped you)

BROOKE: I need to connect more with Lucas)

PEYTON: I thought you guys were already doing that)

BROOKE: I mean, the making out thing is great and all but it only goes so far. Can you help a girl out)

PEYTON: Yeah. (Reaches into her bag for a CD) You know what? Give him this)

BROOKE: Travis



PEYTON: Yeah, Tell him that tracks 8 and 11 make you think of him)

BROOKE: Great. Wait, make me think of him or make you think of him)

PEYTON: Just friends)

BROOKE: I know, sorry. You’re a goddess. (hugs her and leaves)





[Tutoring Center)

HALEY: Did you finish ‘The Little Prince’)

NATHAN: No, I just rented the movie. This book is stupid)

HALEY: Nathan, you’re not going to pass French if you keep renting movies)

NATHAN: Well, its not like I have a lot of time to just sit around and read)

HALEY: So, are you ever going to tell me how it went)

NATHAN: The therapist asked me if I really want to play basketball or not)

HALEY: Wow, what did you say)

NATHAN: I didn’t know what to say. Nobody’s ever asked me that question)

HALEY: Wow, that’s really big)

NATHAN: This last couple of weeks without it, I mean if I didn’t play I might actually have a life)

HALEY: What would you do)

NATHAN: I don’t know. At least I’d have some time to figure it out though. Besides, I’m sure we could find a lot better things to do with our time right)

HALEY: You think? (they kiss) I think you’re really brave. To consider rebuilding who you are. I don’t know if I could do that.

NATHAN: You could. Well, I gotta go)

HALEY: (looks at her watch) Oh yeah. Hey, um, practice starts back up again today right)

NATHAN: Yeah, I’m just not sure if I do. I’ll see ya)





[Outside school)

(Lucas is sitting down working, Brooke comes up to him)

BROOKE: All work and no Brooke make Luke a boring boy)

LUCAS: Hey

BROOKE: I got you something



LUCAS: But I don’t have anything for you



BROOKE: And yet you do. (Hands him the cd) A couple of songs on there that made me think of you. Of course most things do)

LUCAS: I didn’t know you were into Travis



BROOKE: Are you kidding I love Travis. He’s the best.

LUCAS: Who)

BROOKE: Travis guy. Are we not in the same conversation? (Luke looks confused. Bell Rings) Check out tracks 8 and 13. You’ll love them. (kisses him) Bye.





[Classroom)

(Peyton drawing in school; Lucas puts the cd in front of her)

LUCAS: Thought you might want that back)

PEYTON: I already have it)

LUCAS: So do I. Tracks 8 and 11? Totally you. So what are you doing? Some sort of serrano thing for Brooke)

PEYTON: Why would I do that)

LUCAS: Well I asked you first



PEYTON: Look, don’t underestimate Brooke. She’s full of surprises. Its just part of her charm)

LUCAS: She told me to listen to track 13. There are only 12 songs)

PEYTON: Honest mistake)

LUCAS: Yeah, I guess. Anyway, sorry about this morning with your dad. (both laugh) I had no idea he was there.

PEYTON: It’s cause he usually isn’t.

LUCAS: I thought you were happy with your setup)

PEYTON: That’s what I tell him. I make up stuff in the emails I send him about how happy I am being on my own, and how responsible I’m being even when I’m not. He loves his job, you know? And after my mom died, it’s just not fair to ask him to give that up. But I miss him when he’s away.

LUCAS: You tell him that)

PEYTON: He worries. It’s just better not to.

LUCAS: So listen, I don’t have a lot of quiet time these days. You mind if I just sit and read while you draw!

PEYTON: As long as you don’t act out the parts.

LUCAS: (laughs) Alright)

(Peyton watches him read then looks down. Luke looks up at her and smiles)





[Scott Body Shop)

(Keith lowers a car and Nathan is standing on the other side)

NATHAN: My mom said you wanted to see me)

KEITH: Yeah. Hand me that ratchet would you? So how are you holding up)

NATHAN: Why? Are you going to report it back to my mom)

KEITH: It’s not like that Nate. Look I know you and I haven’t talked very much. And I’m sorry about that. But that’s just fall out from your dad and me. I know you’re going through some tough times so, if you need anything.

NATHAN: Well, let me ask you something. You played basketball in high school right)

KEITH: Only for a little while.

NATHAN: You didn’t enjoy it)

KEITH: What are you kidding me? I loved it! But there was no pressure then. And then I didn’t love it so much anymore. Your dad came up and just made everything a competition.

NATHAN: So then you just walked away)

KEITH: Only looked back at the cheerleaders. It’s just a game Nate. Not a life.





[Outside school)

(Haley meets up with Peyton)

HALEY: Hey spirit girl. That cheerleading thing always throws me off)

PEYTON: What)

HALEY: Just the more I get to know you the harder it is to wrap my head around it)

PEYTON: My mom used to cheer and Brooke and I have been cheering together forever so it’s just kind of our thing.

HALEY: Oh cool.

PEYTON: What’s up)

HALEY: So, um, I need some advice. About Nathan. I don’t know if its crossing a line. (Peyton starts to laugh) Okay funny wasn’t what I was going for but.)

PEYTON: I was the queen of boyfriend-dysfunction and now I guess I’m everybody’s go-to on relationship advice its just kind of bizarre right!

HALEY: If it’s too weird then…

PEYTON: No it’s cool. What’s going on)

HALEY: Well, um, Nathan’s talking about quitting the team. And I just, I don’t know what to say)

PEYTON: Yeah, look I could never find the words to get through that big wall that he puts up so I really can’t help you out much. But you’re so much better with him than I ever was. He’s lucky to have you)

HALEY: Thanks. I don’t want to keep you from your practice.

PEYTON: Hmm. Go Ravens.

HALEY: Hey, um, I didn’t mean anything, about your mom.

PEYTON: It’s cool



HALEY: Ok







[Inside gym)

(Cheerleaders are warming up)

BROOKE: You could have told me Travis was a group



PEYTON: It’s not like it’s some big secret)

BROOKE: Lucas gave me the weirdest look when I said that. I felt so stupid)

PEYTON: You’re not stupid. You guys just don’t like the same things.

BROOKE: See that’s the problem. He brings up art and books and I’ve got nothing. (Whistle blows; Guys run out into the gym. Lucas runs past Brooke and Peyton) Hey you



LUCAS: Hey you. (to Peyton) And you)

(Whitey blows whistle again)

WHITEY: Welcome back gentlemen. Lets see how soft you all got after that little hiatus. Suicides. Now (Jake jogs in with Jenny) Better be a basketball in that thing Jagielski)

JAKE: Come on Coach. It’s either this or I miss practice)

WHITEY: Alright well find her a spot with a good view so that she can watch her daddy throw up)

PEYTON: I’ll take her Jake.

JAKE: Yeah? Thanks Peyton)

PEYTON: Glad to



WHITEY: (Whistle) Alright, gather around. Where’s Nathan? Tim, you’re his girlfriend, where is he)

TIM: I don’t know coach. He was at school today)

WHITEY: Alright. I’ve got some offensive sets worked out here. Line up at the low stacks.





[Lucas house)

(Typing a letter to his mom when Brooke walks in)

BROOKE: So I had an idea.

LUCAS: Okay

BROOKE: Remember when I read that Steinberg book!

LUCAS: Steinbeck



BROOKE: Yeah, that guy. And then you did something that I wanted)

LUCAS: Oh yeah, yeah. Getting drunk, tattooed and grounded!

BROOKE: But in a fun way. I’m thinking we should try that again



LUCAS: Okay, you might want to run that by Keith first.

BROOKE: Not exactly that, I just, I want to know everything about you. And I want you to know…almost everything about me)

LUCAS: What’s going on Brooke)

BROOKE: Nothing. I just. I want to know you better Luke. So how about, the next time you do something you love, you bring me along, and then we trade. Are you busy after practice tomorrow)

LUCAS: Yeah, I have a date with you)





[restaurant)

(Dan and Nathan; Girl brings pizza to the table)

TARA: Half with olives. We aim to please)

DAN: (flirting) Well, you hit the bulls eye Tara)

(Nathan gives him a look)

DAN: What? You know how I like to kid around.

NATHAN: Yeah, you’re famous for it. Dad, you really think that’s gonna help what’s going on)

DAN: Look, you know I think this counseling thing is ridiculous but I promised your mom I’d try again. We’ll be okay)

NATHAN: Right



DAN: You just focus on your game. Whitey kick your @#%$ today)

NATHAN: I didn’t go to practice)

DAN: What’s going on with you Nate)

NATHAN: Nothing, I just need some time. Okay)

DAN: No its not okay. It’s career suicide)

NATHAN: Dad, Keith said…

DAN: Keith said! You talked to Keith? You take advice from Keith you’ll end up spending the rest of your life running a second rate auto garage. Is that what you want)

NATHAN: I told you. I don’t know what I want)





[Scott Body Shop)

(Keith lowers a car and Dan is standing on the other side)

KEITH: That’s just freaky)

DAN: Where do you get off telling Nathan he can quit the team)

KEITH: I didn’t tell him he could quit. He wanted to talk, we talked. Maybe you ought to try it something)

DAN: So you neglect him most of his life, I’m out of the house a week, and there you are)

KEITH: He surprised me, Dan. You know Nathan’s a good kid. You got him so screwed up he doesn’t know what he wants)

DAN: Deb got her hand up your back, Keith)

KEITH: Deb’s the best thing Nathan’s got going for him right now. She’s trying to save him)

DAN: What the hell do you think I’m trying to do)

KEITH: I’ve been trying to figure that out all these years, Danny)

DAN: I don’t mind you playing Daddy to one of my offspring, but leave the good one alone, would you)





[outside school]

(Jake walks with Peyton)

JAKE: Hey Peyton. Missing these!

PEYTON: Those are the keys to the squads equipment cabinet. I gave them to Jenny yesterday to play with. She was shaking them like a pom pom.

JAKE: Maybe she’ll be a cheerleader)

PEYTON: Or President. You gotta think big)

JAKE: Alright, you never know. Whatever makes her happy.

PEYTON: You know I think its really amazing how committed to her you are)

JAKE: Well, its really not that hard. I mean, from the moment I saw her I was totally hooked. She’s just so cute. And I think about watching her grow up. I couldn’t imagine not being there.

PEYTON: You know I bet you’re a really great dad.

JAKE: I don’t know. Some days I wonder)

(They walk off screen. Lucas stops Nathan outside the gym)

LUCAS: Hey Nathan



NATHAN: Hey

LUCAS: Missed you at practice

NATHAN: Look man you don’t have to be nice to me cause I’m going out with Haley, okay)

LUCAS: I’m not. Team sucks on a day without you man. Ask Whitey.

NATHAN: I’m trying to avoid him.

LUCAS: That’s cool. Do what you got to do)

NATHAN: Usually do



(Lucas leaves. Haley comes up to Nathan)

HALEY: Am I hallucinating? Did I just see you talking to Lucas)

NATHAN: No, he was trying to talk to me. The whole nice guy thing’s wearing kind of thin)

HALEY: You want to walk to English)

NATHAN: Actually I think I’m gonna cut out of here a little bit early. Wanna join me)

HALEY: Are you serious)

NATHAN: Yeah, why not? You up for it)

HALEY: I can’t, Nathan.

NATHAN: Alright. Well, look, I gotta get out of here so I’ll catch you later.

HALEY: Okay (Starts to walk away. Haley thinks about it and catches up to him) You know what? Catch me now)





[Outside Dan’s Motors)

(Haley’s excited as Nathan pulls up in a convertible)

HALEY: (getting in) Oh My God!

NATHAN: Nice huh)





[the Beach)

(Nathan and Haley are drinking)

HALEY: So, are we trying to get killed)

NATHAN: I told you, my dad’s in Charlotte, it’s okay. I’ve never seen you like this)

HALEY: Now you have

(kisses him)

NATHAN: Let’s go inside

HALEY: Okay (Haley starts to get on his back) Okay, 1...3...5 (Jumps on) Okay

NATHAN: Got it)

HALEY: Yeah I’m good. Oh, stop moving the pier.

(They look up to see Dan in front of them)

NATHAN: Nice knowing you



(Dan is somewhat pulling Haley to the car; Nathan is going to the car)

DAN: You’ve got Mason Bowl next week and this is how you’re training)

NATHAN: Can we do this later)

DAN: There may not be a later for you)

HALEY: Oh, oh Mr. Scott



DAN: Was I talking to you? (Slams her door) Get in the car. I’m driving you both home. You’re mother’s going to love this. You getting drunk on her watch…

(Haley throws up in his lap)

HALEY: Oh! Eh.





[Karen’s Café)

(Peyton eating with her dad)

MR. SAWYER: There’s some kind of interesting news that I need to talk to you about.

PEYTON: Why does interesting scare me)

MR. SAWYER: No, no. Listen, the company’s been hired to do some flood control. They want me to supervise.

PEYTON: How long is it going to be this time)

MR. SAWYER: Well, seeing that it is in New Zealand, um, 3 maybe 4 months)

PEYTON: So, what’s the upside)

MR. SAWYER: It’s a lot of money, sweetie. Way more than I make now. We could be good to go for a while. Maybe even afford that art school you talk about.

PEYTON: Is this something that you want)

MR. SAWYER: I only want to do this if it’s right for us)

PEYTON: (Nods, trying to hide her disappointment) You should do it dad.

(Lucas enters the cafe and comes to the counter and sees Haley who looks hung over)

LUCAS: What happened to you)

HALEY: Nice to see you too



LUCAS: Yeah I missed you in sixth period)

HALEY: Yeah, I kind of skipped. You can get your jaw off the floor now)

LUCAS: He’s got you skipping school)

HALEY: Lucas, talk to me when you get your tattoo removed)

(She walks to the back)

LUCAS: alright



MR. SAWYER: Lucas)

PEYTON: What are you doing!

MR. SAWYER: I’m taking care of my little girl)

PEYTON: You are such a trouble maker. Daddy stop it, come on. Don’t. Stop.

MR. SAWYER: Hey, sit down, Rake Boy)

LUCAS: Hey. I’m never gonna live that one down)

MR. SAWYER: Probably not.

PEYTON: It’s okay, he can be way worse)

MR. SAWYER: What have you got there? (taking his books) You’re reading Faulkner in school now)

LUCAS: No, I just love his stuff)

(Brooke walking towards the café. Looks at herself in a car mirror. She notices Peyton, Mr. Sawyer and Lucas in the café laughing and looks hurt)





[School Hall)

(Brooke walks up to Lucas’ locker)

BROOKE: So what did you do last night? I saw you with Peyton



LUCAS: What are you talking about)

BROOKE: You two just looked pretty friendly

LUCAS: Well that’s because we’re friends



BROOKE: And what are we)

LUCAS: Well, I thought that we were dating)

BROOKE: Well it looked more like you were dating Peyton. How messed up is that? (Walks away)

LUCAS: Brooke!

(Peyton comes to his locker)

PEYTON: What was that about)

LUCAS: She's mad. She saw us together last night



PEYTON: I’ll talk to her. Explain to her how bored out of my skull I was listening to you and my dad talk about dead writers all night)

LUCAS: Hey! You okay? You just seemed kind of weird when your dad called me over)

PEYTON: He had just told me about this horrid job he’s taken in New Zealand, so he’s gonna be gone for like ever now)

LUCAS: Well did you tell him not to)

PEYTON: It’s important to him)

LUCAS: Yeah but he doesn’t know it’s important to you. You’ve got to stop pretending everything’s okay…he might surprise you)





[Tutoring center)

(Haley sighs and checks watch. She starts to pack her things when Nathan walks in late)

HALEY: Oh hey. I almost gave up on you



NATHAN: Lost track sorry. You still hung over)

HALEY: I’m not as bad as your dad’s pants)

NATHAN: How great was that)

HALEY: Horrible. Let’s just tackle some geometry okay)

NATHAN: Or, Bottle Rocket is playing at this theater downtown. We could take the train)

HALEY: Are you serious)

NATHAN: I promise I won’t get your drunk okay)

HALEY: We are doing equation’s on the train)

NATHAN: Alright, it’s not exactly risky business, but there’s always the ride back. (A quiz with an ‘F’ is on the table) Is this one mine)

HALEY: No. I…This girl I know missed a pop quiz in English Lit yesterday)

NATHAN: Haley, you got an F)

HALEY: Mr. Kelly said I could make it up. It’s no big deal. (stands up. Takes paper) It’s shocking, I’m human I know. Let’s go. (kisses him and leaves)





[Peyton’s house)

(Mr. Sawyer opens a box (iSight by Apple) when Peyton walks in)

MR. SAWYER: Hey, check this out. New web cam with 2 way voice capability. Sweet huh? No more hunt and peck.

PEYTON: That’s great. Daddy, I just…

MR. SAWYER: Hey, and since I missed your last birthday. I got a little surprise for you. (Opens a box with oil paints) You’ve been yammering about working with oils.

PEYTON: Wow, um, These are way too expensive.

MR. SAWYER: Not anymore, thanks to Global Dredging)

PEYTON: So, you already took the job)

MR. SAWYER: Yep, Made the call this morning.

PEYTON: Well congratulations)

MR. SAWYER: Yeah, yeah, well you and I are going to go out and celebrate, what do you say)

PEYTON: Okay

MR. SAWYER: Let me go change. I’ll be quick.

(He leaves Peyton looking upset; Doctor's voice is over a shot of Peyton after her dad leaves the room)

DOCTOR: You know, sometimes we hold back to spare each other’s feelings, and our own.





[therapist’s office)

(Doctor continues)

DOCTOR: So maybe it’s good that we have a session without Nathan



DEB: Holding back hasn’t been our problem)

DOCTOR: How is he doing)

DAN: He’s out of control.

DEB: He’s skipping school



DAN: Basketball practice

DEB: Yesterday we caught him drinking



DOCTOR: Sounds like he wants your attention



DAN: He was a good kid before. Worked hard. Kept busy with sports)

DEB: He needs to find himself outside of sports)

DAN: Right, take away the one sure thing the kids got)

DOCTOR: Tell me about basketball, Dan)

DAN: Uh, you put a ball through a hoop)

DOCTOR: What do you think Nathan gets out of it)

DAN: He gets structure and discipline. And he gets to know that he’s the best at something)

DEB: And also, you can relive your past and feel good about yourself)

DOCTOR: Okay, time out. Um, lets talk about the two of you for a minute. I mean outside of Nathan, let’s explore what makes you work as a couple. I mean who are Deb and Dan Scott!

(Both look at each other without talking)





[Gym)

(Whitey and Nathan)

WHITEY: Well, you’re late, practice was over about 5 hours ago)

NATHAN: I drove past and saw your car. Don’t you ever go home)

WHITEY: (Laughs) Sometimes I think this is my home. (sits down) Well is this a hit and run or a sit down)

NATHAN: Sit down I guess)

WHITEY: Good

NATHAN: I don’t know what I’m going to do, Coach)

WHITEY: Nathan, nobody can make you do anything you don’t really want to)

NATHAN: By nobody you mean my dad)

WHITEY: Let me ask you a question. Let’s take your father out of the picture)

NATHAN: I wish



WHITEY: Let’s take out all the pushing, the pressure, the training that you’ve got to do to be as good as you are. Now ask yourself one simple question. Do you really love this game!

NATHAN: I do. I just hate what it’s doing to my life.

WHITEY: Then you may have found your answer.

[Outside school)

(Peyton sitting on a bench drawing; Brooke joins her)

BROOKE: You wanna know what I think!

PEYTON: I’m sure you’ll tell me

BROOKE: I think he’s trying to have the best of both worlds)

PEYTON: Who? Lucas!

BROOKE: He uses you for some sort of intellectual slash emotional thing, and me he just uses.

PEYTON: Come on, you know he’s not like that)

BROOKE: He’s a guy, Peyton. I mean follow the nature trail and they’re all the same)

PEYTON: Brooke, you could have any guy that you want and now you’ve got Lucas, okay so can you please just sit back and enjoy it? He likes you! I like you, okay? So trust him, trust me, maybe try trusting yourself, okay!

(Peyton leaves)





[Peyton’s room)

Mr. Sawyer is on the computer; Puts in a disk and it starts installing. He starts looking around the room at her art. He sees the stop light drawing: Bottom picture green light, middle picture yellow light, top picture all three are red “People always leave” written on top)

(Enter Lucas)

MR. SAWYER: Doorbell broken)

LUCAS: She never hears it. She always has her music on)

MR. SAWYER: I tell myself I’m doing what’s best for my daughter. That she should have whatever she wants.

LUCAS: What I think she wants is you. (Hands him the paper) Did you see her comic strip today)

MR. SAWYER: What strip)

(4 drawings: Little girl waving goodbye to a ship with the girl getting bigger and the boat getting smaller each time)

LUCAS: It’s supposed to be anonymous, our secret okay)

MR. SAWYER: Yeah







[Outside school)

NATHAN: Hey Haley you got a sec)

HALEY: Hey you planning our next road trip)

NATHAN: Actually, I thought we could just talk



HALEY: Oh yeah sure what’s up)

NATHAN: Well, look. (They sit down) Haley, I’ve had a lot of fun with you lately. But, I’m trying to apologize. For dragging you out of class the last couple of days)

HALEY: Oh Nathan, I had fun.

NATHAN: And you got an F on your exam.

HALEY: Well, so what? You know I make my own choices and I choose to be with you)

NATHAN: That’s the thing. Look I like to be with you too, but the real Haley, the one that I got all crushed out on, you know? I don’t want to see you change. I like you. And I like the fact that somebody like you sees something in me.

HALEY: Somebody like me or me)

NATHAN: You already know the answer to that)

(Kisses her)





[Peyton’s house)

(Lucas is sitting at the table when Peyton walks in)

PEYTON: You waiting for me)

LUCAS: Actually I’m just hanging out with your dad

PEYTON: Oh God, help me. Listen you should probably talk to Brooke, she’s convinced she’s not being a good enough girlfriend.

(Mr. Sawyer comes down)

MR. SAWYER: Ops, am I interrupting!

LUCAS: Actually, I was just gonna…(leaves)

PEYTON: (Looking at the bag on her dad’s shoulder) Please tell me that’s laundry.

MR. SAWYER: My ride’s on the way. I’m headed out tonight.

PEYTON: You said you were going to be here till Wednesday)

MR. SAWYER: That was before I turned down the job)

PEYTON: What)

MR. SAWYER: They managed to find me a 3 week gig instead. Then after that, I’m only taking locals, so we can be a family again)

PEYTON: Daddy don’t joke with me

MR. SAWYER: It’s no joke, hunny. Peyton, I love what I do, but not nearly as much as I love you. You’ve been alone enough, no more)

PEYTON: I love you, Daddy. (hugs him)

MR. SAWYER: You better. (horn) Just promise to keep talking to me okay? I want to know what’s going on inside that pretty head)

PEYTON: Okay

(Lucas walks back in)

LUCAS: Mr. Sawyer, your ride’s here)

MR. SAWYER: Oh, I gotta go.

PEYTON: Okay

MR. SAWYER: Lucas, you keep an eye on this one for me alright)

LUCAS: I will.

(Peyton hugs her dad again)

PEYTON: I’ll leave the light on for you)

MR. SAWYER: Oh and by the way. I like your comic strip. (He walks out the door)

(Peyton gives Lucas a look, he pretends not to know anything)





[Outside Lucas’ house)

(Brooke is sitting on the steps waiting for him)

LUCAS: Hey

BROOKE: Keith said you were at Peyton’s, again)

LUCAS: Actually I was with Peyton’s dad, if that makes any difference)

BROOKE: Whatever. Luke can we talk!

LUCAS: Yeah.

BROOKE: Okay, I’m not sure if we have a problem, or if I have a problem.

LUCAS: What’s the problem)

BROOKE: In a nutshell, You’re you and I’m me)

LUCAS: Yeah but if I was you, you’d be dating yourself.

BROOKE: What I mean is, I do what I do, and I like what I like, and that’s just who I am.

LUCAS: I know, and that’s what I love about you



BROOKE: Okay but the music that you listen to and the books that you read, I’m not into any of that stuff)

LUCAS: And I never asked you to be. Okay? You know I kind of enjoy the fact that we’re different)

BROOKE: Okay. I’m sorry. It’s just that you’re the first really great guy that I’ve ever dated and that really scares me because I never gave a rat’s @#%$ before, okay? But I do now)

LUCAS: That’s good, because I give a rats @#%$ about you too)

(Luke kisses her)





[Beach house)

(Dan is on the pier, Nathan stands next to him)

DAN: You’re mother know you’re here)

NATHAN: Yeah, she said it was cool as long as we didn’t kill each other. I’m sorry for all the crap I’ve been pulling lately, dad)

DAN: I figured. Everything okay)

NATHAN: Not so good.

DAN: Well, you’ll bounce back)

NATHAN: Dad, how did we get so screwed up)

DAN: We’ll get through this, Nate)

NATHAN: How? Everything’s basketball with us, Dad. And now you’re yelling at me, and mom. Mom’s yelling back at you. I’m starting to wonder, is this all because of me)

DAN: Nathan…

NATHAN: I mean, Dad, look, I know you’re upset with me missing practice and everything, but I’m just not sure if I’ll ever be the player you were. I’m starting to think maybe (sighs) maybe you chose the wrong son.

DAN: Nathan, you have to know, whatever you do, whatever you decide. You’re my son, and I am proud of you. I love you.





[The Park)

(Nathan playing basketball at the park; Lucas walks on)

LUCAS: Hey

NATHAN: I was looking for you. I’m done. Just thought you should be the first to know.

LUCAS: Me!

NATHAN: Yeah, you wanted my world man, (bounces the ball to Lucas) it’s all yours)





[Jake’s house)

(Jenny is crying. Jake hands her keys to calm her down)





[Nathan's House)

(Deb looking in her empty bedroom)





[Peyton's House)

(Peyton turning on the front porch light)





[Lucas and Brooke making out in the back of a car)





[Dan sitting alone on his porch)

LUCAS: (V.O.) “And the little prince said to the man”





[Locker-room)

(Nathan pulling his name tag off his locker and shooting it into the trash, Whitey watching him leave)

LUCAS: (V.O.) “Grownups never understand anything for themselves, and it is tiresome for children to be always explaining things to them“
Photos Musiques

Qui a vu cet épisode ?

alExiaN 
Coraliine 
havenfan 
Manouche30 
maoude23 
tutu0605 

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

gwalic 
stephe 

Bannière de l'animation HypnoTrésor

Découvrez la première édition du nouveau magazine HypnoMag

Activité récente

Demandes
24.08.2016

La série
02.08.2016

Sondages : vos réactions
20.07.2016

Saison 1
12.07.2016

Calendriers
04.07.2016

Jana Kramer
Hier à 20:02

Sophia Bush
Hier à 20:01

James Van Der Beek
Hier à 19:16

Robert Buckley
Avant-hier

Calendriers
28.08.2016

Année 2016
28.08.2016

BELLO Magazine
28.08.2016

Austin Nichols
27.08.2016

Actualités

Séparation et nouveau projet pour Jana
Jana Kramer se sépare de Michael Caussin après seulement 15 mois de mariage. Ils ont eu ensemble une...

Calendrier Septembre
Le calendrier de septembre est désormais disponible. Et c'est avec le beau James Lafferty que vous...

Goodbye Patch ...
C'est avec tristesse que Sophia Bush a annoncé sur son compte instagram la mort de son chien Patch....

Ghoststories
Hilarie Burton sera présente au gala de charité Ghoststories pour lire et raconter des histoires...

Sophia Bush: le coeur balance.
Sophia Bush à un passé sentimental plutôt chargé.Et aujourd'hui nous ne savons plus exactement où...

Sondage
Téléchargement
Les Frères Scott, Saison 9 (VF), Episode 7

Episode 7
Prendre Des Coups

Les Frères Scott, Saison 4, Episode 5

Episode 5
Faux Frères

Les Frères Scott, Saison 7 (VF), Episode 21

Episode 21
Confidences pour confidences

Les Frères Scott, Saison 9 (VF), Episode 12

Episode 12
Un Trait Sur Le Passe

Les Frères Scott, Saison 2, Episode 6

Episode 6
Le charme de l'inconnu

Tous les épisodes iTunes

Partenaires premium

One Tree Hill Buddy TV The CW

Tous nos partenaires
Proposer un nouveau partenariat

HypnoChat

juju93 (12:31)

Bonjour, si vous ne savez pas quoi faire, "La collection d'Angie" sur The L Word attend toujours quelques amateurs de chasse au trésor. Un moyen sympa et ludique de visiter nos pages. Lancez-vous !

Moorgana (12:54)

Sondage sur le quartier Heartland + vote dans préférence. Merci de votre passage

kazmaone (19:03)

Votez au sondage spécial créations sur True Blood, les vampires sont à l'honneur : Vampire Diaries, The Originals, Moonlight, Buffy, Angel et d'autres. Il n'y a que 4 votes pour le moment, on essaye d'aller jusqu'à 10 d'ici la fin de la journée ? [Smiley] Merci aux futurs votants !!

serenityze (22:30)

Salut!

chrismaz66 (09:13)

@Moorgana, j'ai voté à tout (Heartland, avec le beau Chris Potter argh) plus qu'un vote + et c'est bon pour la bannière

grims (09:44)

Coucou ! le jeu "Souvenirs d'Écosse" vous attend sur le quartier Outlander aujourd'hui venez poster une photo d'Un(e) acteur(trice) que vous auriez aimer voir dans la série

bedou (09:59)

Bonjour, On attend vos votes dans les sondages de Once Upon a Time et Devious Maids pour départager les wallpapers. Merci à vous et bonne semaine

grims (15:32)

Le quartier Sons of anarchy c'est offert un petit lifting pour la rentrée avec un nouveau design, by sabby merci de venir le commenter !

makkura (16:35)

Claire et Jamie vous proposent un dernier voyage avant la rentrée avec le tout nouveau sondage du quartier Outlander ! Venez choisir votre destination avec nous ! (Pas besoin de connaître la série ^^)

mamynicky (16:45)

'Jour les 'tits loups ? Lancement des votes pour la 1ère catégorie des Awards de Downton Abbey ? Merci pour vos clics ???

choup37 (17:26)

Plus que 2 jours pour voter aux Awards Doctor Who, catégorie spécial dalek! On vous attend

grims (18:22)

Coucou ! le jeu "Souvenirs d'Écosse" vous attend sur le quartier Outlander aujourd'hui venez poster une photo d'Un(e) acteur(trice) que vous auriez aimer voir dans la série

grims (18:23)

Le quartier Sons of anarchy c'est offert un petit lifting pour la rentrée avec un nouveau design, by sabby merci de venir le commenter !

man0n49 (19:58)

Qui souhaite être le 300ème fan du quartier Chicago Fire ??

SeySey (20:20)

Le calendrier de septembre est arrivé sur le quartier Under The Dome! n'hésitez pas à donner votre avis! Merci Profilage

cinto (22:11)

Dernier test de l'été chez Queer As Folk sur la cuisine d'été cette fois. qui serez-vous? n'hésitez pas à venir commenter. Merci.

cinto (22:12)

Le sondage sur les collections est prolongé chez Ma sorcière Bien aimée. Que collectionnez-vous? N'hésitez pas à venir voter et commenter. Merci.

Merane (22:28)

Bonsoir . Le quartier Vikings fête sa première bougie avec un concours de wallpapers qui porte sur les différentes séries du quartier (Vikings, The Last Kingdom, Versailles & Gotham) et vous laisse carte blanche pour faire votre thème. On attends avec impatience vos créations. Toutes les infos sur le quartier. Bonne chance à tous et merci à ceux qui participerons .

mamynicky (23:48)

'Soir les 'tits loups Lancement des votes pour la 1ère catégorie des Awards de Downton Abbey Merci pour vos clics

grims (09:20)

Coucou ! le jeu "Souvenirs d'Écosse" vous attend sur le quartier Outlander aujourd'hui venez poster votre photo préférée de Laura Donnelly ! merci

grims (09:20)

Le quartier Sons of anarchy c'est offert un petit lifting pour la rentrée avec un nouveau design, by sabby merci de venir le commenter

Moorgana (10:12)

Bonjour, merci a tous les votes positifs pour la bannière Heartland mise en vote, malheureusement elle n'a pas été acceptée car j'avais oubliée de mettre le logo du site Pourriez vous refaire un tour dans préférence ?

chrismaz66 (15:07)

@Moorgana, j'y cours et merci de ton passage chez House, tu es la bienvenue ^^

poupette67 (16:46)

Moorgana, plusieurs membre rencontre des soucis pour voter, car rien n'est prit en compte pour certains d'entre nous, je viens d'essayer et le vote est resté 12. Le problème a été remonté au forum des problèmes techniques.

poupette (17:21)

Coucou Moorgana, désolée impossible de voter ! Je réessaierai plus tard (je viens de voir que le problème a été signalé).

Sonmi451 (18:07)

Le calendrier d'Urgences (ER) de septembre est disponible, venez le découvrir et donnez vos impressions sur le forum, merci!

grims (08:41)

Coucou ! le jeu "Souvenirs d'Écosse" vous attend sur le quartier Outlander aujourd'hui venez poster votre photo préférée de Jenny Murray ! merci

grims (08:41)

Le quartier Sons of anarchy c'est offert un petit lifting pour la rentrée avec un nouveau design, by sabby merci de venir le commenter

Moorgana (10:42)

Bonjour, un petit tour dans préférence et bonne journée a tous

Sonmi451 (12:06)

Les calendriers d'Urgences (ER) et de Scrubs sont disponibles, venez les découvrir.

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play